AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -28%
-140€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
Voir le deal
359.99 €

Partagez
 

 there is noting like you and me (azrieth)

Aller en bas 
AuteurMessage
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2682
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) doomdays
comptes : violet + blanche + bella + brooke + gisella + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyJeu 11 Juin 2020 - 5:52

C'était le chaos dans sa tête. Et dans son coeur. Et à la colocation. Enfin, ça, Beth ne le savait pas vraiment, puisqu'elle avait déserté le treize depuis cette dispute impersonnelle par sms avec Milo. Beth, elle était en tort. Et elle le savait. Mais c'était la peur qui avait pris possession d'elle. La peur qu'il arrive quelque chose à possiblement l'homme qu'elle aimait le plus au monde, mais aussi celle de perdre sa place de choix dans son coeur. Toutes des choses qui n'étaient pas fondées et qui ne méritaient même pas que l'on y porte de l'attention tant que ses suppositions ne s'avéraient pas réelles. Et ce tsunami d'émotions qui avaient ébranlé la colocation avait fini par se faire ressentir par le troisième élément, Azriel. Beth lui avait demandé de prendre soin de Milo, elle qui avait fui. Et elle savait bien qu'elle pouvait avoir confiance en lui. Mais la brune était accablée de culpabilité et curieuse. Elle chercha donc à tâter le terrain par le biais de son colocataire qui tentait de sauver comme il le pouvait leur relation à eux trois. Et pour ce faire, elle lui proposa de le rejoindre au Hendrix où il travaillait. Beth avait réellement besoin de se retrouver avec la douceur d'Azriel et sa bonne humeur. Elle avait donc laissé Ivy chez Rafael, de toute façon sa fille lui manquait, et elle s'était dirigée vers le bar. Une fois arrivée, elle repéra Azriel derrière ledit bar. « Hey, pretty boy », lança-t-elle en s'approchant de lui pour lui donner un baiser sur la joue. « Tu travailles ? Ou tu ne peux t'empêcher d'aider tes collègues ? »

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
Revenir en haut Aller en bas
Azriel Shillinglaw
Azriel Shillinglaw

Feuille de personnage
» anecdotes: tout le monde l'appelle Az ◦ il a un penchant pour les drogues, sans y être addict ◦ il se déplace toujours en skate ◦ sa petite sœur est décédée dans un accident de voiture alors qu'il était au volant et sous influence de l'alcool, en revenant de soirée. elle avait 17 ans, il en avait 20 ◦ il est passionné de dessin et il est vraiment doué, c'est pourquoi il faisait des études d'art ◦ après l'accident, il a laissé tomber ses études ◦ plus jeune, il était un fêtard sans limites. aujourd'hui, il préfère les soirées tranquilles avec quelques joints ◦ il a un frère aîné qui ne lui a jamais pardonné la mort de leur sœur, ils ne se parlent plus depuis des années ◦ il aime beaucoup lire, il adore les livres psychologiques ou de science-fiction critiquant la société ◦ sa série préférée est Black Mirror ◦ il n'aime pas le lait, et mange ses céréales secs ◦ il n'a que des relations de couple libre ◦ le concept de jalousie lui est inconnu ◦ il aime la sensation du papier d'un vieux livre sous ses doigts ◦ il adore les nouilles instantanées ◦ il dort peu et apprécie l'ambiance nocturne
messages : 2177
ici depuis : 10/01/2019
crédits : angie (a), sial (s).
comptes : charlie & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : and i don’t need words to show you, and i don't need nothing but you. (lys)
adm h
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyJeu 11 Juin 2020 - 23:28

Venu prêter main forte au Hendrix, histoire de ne pas laisser ses collègues dans la merde durant un rush imprévu, Azriel avait pris une pause clope après cette heure bien chargée où les commandes s’étaient enchaînées sans interruption. Adossé au mur du bar, il en avait profité pour répondre au message de sa colocataire, qui n’était d’ailleurs plus beaucoup à l’appartement ces derniers temps. La discussion s’était un peu approfondie, et finalement, la jeune femme avait proposé qu’ils prennent un verre. L’italien ne savait pas si c’était pour en parler plus en détails ou simplement pour se changer les idées et retrouver un souffle de légèreté, dans tous les cas, il avait accepté avec plaisir. Beth n’était pas partie depuis longtemps, mais pour être sincère, il devait avouer que sa présence bienveillante et si douce lui manquait un peu. Cela faisait bizarre de ne pas la retrouver, dans le canapé avec Milo, quand il rentrait d’un chantier en fin d’après-midi, ou de sentir la bonne odeur du café déjà prêt le matin. Les rires insouciants d’Ivy manquaient aussi, et au final, même l’absence de ses plaintes qu’il entendait parfois lorsqu’il se faisait tard dans la nuit, et quand il venait la bercer doucement pour que Beth puisse se rendormir tranquillement, avaient créé un vide à la colocation. C’est donc avec un grand sourire empreint de tendresse qu’Az accueillit la jolie jeune femme lorsqu’elle entra dans le bar quelques dizaines de minutes plus tard, alors qu’il discutait au comptoir avec sa collègue, maintenant que le rush était passé. « Hey, beautiful. » la salua-t-il à son tour d’un air enjoué et avec un sourire doux, la prenant brièvement dans ses bras pour la couvrir d’une étreinte pleine de chaleur, heureux de la revoir et non en coup de vent. « Non, j’étais pas de service mais je suis venu donner un coup de main, y a eu un gros rush et les copains étaient débordés. » souffla-t-il, le regard pétillant. « Mais on peut s’installer à une table et prendre un verre tranquillement. Tu veux quoi ? » reprit-il sur un ton affectueux avant de servir rapidement le verre demandé par la jeune maman et de se prendre une bière légère pour lui. Ils s’installèrent à une petite table dans un coin, entourée de banquette confortable. « Ma filleule va bien ? » demanda-t-il sans plonger dans le vif du sujet, laissant à Beth l’occasion de déterminer le ton de la conversation, et prenant des nouvelles d'Ivy à la place avec l'air de ne pas trop y toucher. Cela faisait tout de même bizarre de se demander comment allaient sa colocataire et la fille de cette dernière, alors qu’il était généralement toujours au courant, les voyant tous les jours ou presque.

__________________________

He told her that she reminded him of lightning. You're flashes of light in this world of darkness, he said. She flashed a smile and the whole world blazed in light.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16376-az_art
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2682
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) doomdays
comptes : violet + blanche + bella + brooke + gisella + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyDim 14 Juin 2020 - 5:56

Les nuits n'étaient plus pareilles. Ça ne faisait que quelques soirs que la brune passait chez Lys. Et bien que la présence de sa meilleure amie était rassurante, qu'elle agissait comme un apaisement naturel, Azriel et Milo manquaient terriblement à l'Anglaise. Leurs matins qui commençaient par des fous rires devant les cheveux en bataille de Milo qui lui donnaient l'impression qu'il avait pris un choc électrique durant son sommeil ou en entendant les nouveaux gazouillements de la petite Ivy qui, plus souvent qu'autrement, leur avait fait passer une nuit d'enfer avec ses pleurs jusqu'à pas d'heure relayant Beth et Azriel à la bercer. Ses colocataires, tout simplement, lui manquaient. Et leur lien, aussi, qui avait très certainement été ébranlé par la dispute de Milo et Beth. Dispute qui, au fond, était tellement stupide. La jalousie, la peur, les craintes avaient pris place plutôt que la confiance qui régnait pourtant normalement à la coloc du treize. Tout ça, ça ne leur ressemblait pas. Et c'était bien ce qui était le plus triste dans cette histoire. Perdue, Beth avait eu besoin de trouver réconfort auprès du troisième élément de cette amitié, Azriel dont la douceur infinie était tout aussi rassurante que celle de Lys. Elle s'était donc rendue au Hendrix, le retrouvant derrière le bar en pleine discussion. Son étreinte lui fit chaud au coeur. Et s'ils n'avaient pas été entourés de tous ces gens, sans doute que Beth se serait mise à pleurer dans ses bras. I lui faisait du bien, sans même le savoir. « T'arrêtes un jour d'être parfait comme ça ? », plaisantait Beth en riant. Mais Azriel, quand allait-il réellement arrêter d'aider ceux qui comptaient pour lui ? « Je veux bien, oui », acceptait la brune alors que son colocataire lui proposait de s'installer plus loin. « Euh.. Quelque chose de fort », demandait-elle. Beth ne s'y connaissait que très peu en alcool, et normalement c'était Lys qui commandait pour elles, l'entrainant dans toutes sortes de folies. Elle faisait confiance à Azriel, le regardant faire son verre et le suivant pour prendre place sur une banquette. Beth jouait avec son verre, faisait tourner les glaçons, mal, parce qu'elle avait l'impression que si leur très belle amitié à tous les trois s'effritait, c'était sa faute. Elle releva les yeux quand Azriel lui parla d'Ivy. « Elle va bien. Elle était contente de retrouver son père, je pense. » Beth esquissa un sourire. C'était faux, Ivy ne souriait que très peu quand elle la laissait chez Rafael, probablement que le lien n'était pas assez fort avec lui à cause de ses multiples voyages d'affaires. « Je pense aussi que vous lui manquez », finit-elle par avouer. Azriel et Milo, elle avait l'habitude de les voir tous les jours.

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
Revenir en haut Aller en bas
Azriel Shillinglaw
Azriel Shillinglaw

Feuille de personnage
» anecdotes: tout le monde l'appelle Az ◦ il a un penchant pour les drogues, sans y être addict ◦ il se déplace toujours en skate ◦ sa petite sœur est décédée dans un accident de voiture alors qu'il était au volant et sous influence de l'alcool, en revenant de soirée. elle avait 17 ans, il en avait 20 ◦ il est passionné de dessin et il est vraiment doué, c'est pourquoi il faisait des études d'art ◦ après l'accident, il a laissé tomber ses études ◦ plus jeune, il était un fêtard sans limites. aujourd'hui, il préfère les soirées tranquilles avec quelques joints ◦ il a un frère aîné qui ne lui a jamais pardonné la mort de leur sœur, ils ne se parlent plus depuis des années ◦ il aime beaucoup lire, il adore les livres psychologiques ou de science-fiction critiquant la société ◦ sa série préférée est Black Mirror ◦ il n'aime pas le lait, et mange ses céréales secs ◦ il n'a que des relations de couple libre ◦ le concept de jalousie lui est inconnu ◦ il aime la sensation du papier d'un vieux livre sous ses doigts ◦ il adore les nouilles instantanées ◦ il dort peu et apprécie l'ambiance nocturne
messages : 2177
ici depuis : 10/01/2019
crédits : angie (a), sial (s).
comptes : charlie & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : and i don’t need words to show you, and i don't need nothing but you. (lys)
adm h
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyMar 7 Juil 2020 - 2:52

L’italien s’amusa de la remarque de la jeune femme, levant les yeux au ciel avec un sourire en coin pour accepter ce compliment avec humilité. Il doutait fortement d’être parfait, comme elle l’affirmait. En revanche, il était effectivement toujours prêt à prêter main forte et ne rechignait jamais à se bouger en dernière minute pour ses proches. Ça ne lui posait aucun problème, il le faisait naturellement, parce que c’était comme ça qu’il fonctionnait. S’il le faisait, c’était toujours avec plaisir. « Je pourrais te retourner la question. » rétorqua le brun avec un clin d’œil affectueux après avoir libéré Beth de son étreinte. Il haussa un sourcil surpris et taquin quand elle commanda quelque chose de fort, peu importe ce que ce serait, mais il s’exécuta sans faire le moindre commentaire. Si elle en avait besoin pour se remettre un peu d’aplomb et de digérer toutes les émotions qui devaient sans doute la torturer en ce moment, il ne pouvait que la comprendre. Il lui servit donc un scotch on the rocks, provenant d’une bonne bouteille. Ça n’avait rien d’un alcool doux mais ce n’était pas agressif pour autant, juste ce qu’il fallait pour se vider un peu la tête et se remettre de ses tourments. Ils allèrent s’installer à une table tranquille et Az posa les verres sur la table, un sourire décontracté aux lèvres. À croire que rien ne le perturbait jamais. C’était faux, bien sûr, mais c’était dans le caractère du barman d’afficher cet air détendu et lumineux, en presque toutes circonstances. Il demanda d’abord des nouvelles d’Ivy, hochant la tête à la réponse de sa mère, prenant une gorgée de bière. Il pouvait parfaitement voir dans le regard de Beth tout ce qu’elle ne disait pas. Il savait bien qu’en disant que Milo et lui manquaient à la petite, elle s’incluait silencieusement aussi. « Elle nous manque aussi, beaucoup. » souffla-t-il d’un air entendu, captant le regard de la traductrice. « Tout comme son adorable maman. » ajouta le brun sans changer le ton de sa voix, mais la lueur de son regard en exprimait suffisamment. Beth lui manquait tout autant que sa fille, et il savait qu’il en allait de même pour Milo. Sans doute lui manquait-elle encore plus. Il était perdu sans l’anglaise, Azriel l’avait très vite compris l’autre jour quand ils avaient discuté de tout ça, calmement dans l’herbe. Et puis de toute façon, le musicien n’avait pas besoin de le dire, tout le monde savait à quel point sa relation avec Beth était fusionnelle, qu’ils souffrent de cette dispute et de cette séparation n’avait rien d’une surprise.

__________________________

He told her that she reminded him of lightning. You're flashes of light in this world of darkness, he said. She flashed a smile and the whole world blazed in light.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16376-az_art
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2682
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) doomdays
comptes : violet + blanche + bella + brooke + gisella + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyLun 13 Juil 2020 - 0:22

C'était dans la nature d'Azriel, tout simplement. Et c'était sans doute l'une de ses plus belles qualités, sa bienveillance. Ça et sa douceur. Avec lui, jamais Beth sentait la colère monter et ce même dans les situations les plus frustrantes, comme lorsque Rafael refusait de garder Ivy parce que son boulot était plus important que passer du temps avec sa fille, par exemple, et que la jeune Anglaise se voyait prise toute seule dans une situation qu'ils avaient été deux à créer. Azriel avait les bons mots, juste assez pour l'apaiser. Et il en était de même avec Ivy qui ne pleurait que si peu quand elle se retrouvait dans les bras de son tonton. Il avait ce superpouvoir sur elles, mais sur d'autres. Pas étonnant que Lys en était tombée follement amoureuse, pas étonnant que Sasha aussi ait craqué pour lui. Il lança à Beth qu'il pourrait lui retourner le compliment, elle sourit en levant les yeux au ciel en guise de réponse. Entre eux deux, elle était de loin la plus parfaite. Encore moins avec les évènements des derniers jours et des derniers mois. Elle s'était mêlée de l'histoire entre son colocataire et sa meilleure amie, sans même en avoir le droit, et maintenant voilà qu'elle faisait de même avec son meilleur ami. Que lui arrivait-elle, depuis quelque temps maintenant ? Elle avait plutôt l'air de se transformer en monstre, plutôt que l'ange qu'elle avait toujours été. Azriel et elle finirent par s'installer en retrait à une table, le comptoir du bar ne leur semblait pas assez intime pour discuter entre les vas-et-vient des employés et des clients et, aussi, la proximité de l'Italien avec ses collègues de travail. Or, loin des oreilles qui pourraient épier leur conversation, ils prirent place, boisson servie par son colocataire. Beth pris une gorgée du scotch qu'on lui avait servi et grimaça légèrement. Elle avait dit fort et il l'avait bien servie. Plutôt que d'en reprendre une seconde gorgée rapidement, elle joua avec son verre, les yeux rivés sur le liquide coloré qu'il comportait. Et quand Azriel lui répondit, elle leva les yeux vers lui. « Vous me manquez aussi », avoua Beth, sourire triste au visage. « Vous ne vous êtes pas trop habitués à mon absence, dis-moi ? », demanda-t-elle sur le ton de l'humour.

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
Revenir en haut Aller en bas
Azriel Shillinglaw
Azriel Shillinglaw

Feuille de personnage
» anecdotes: tout le monde l'appelle Az ◦ il a un penchant pour les drogues, sans y être addict ◦ il se déplace toujours en skate ◦ sa petite sœur est décédée dans un accident de voiture alors qu'il était au volant et sous influence de l'alcool, en revenant de soirée. elle avait 17 ans, il en avait 20 ◦ il est passionné de dessin et il est vraiment doué, c'est pourquoi il faisait des études d'art ◦ après l'accident, il a laissé tomber ses études ◦ plus jeune, il était un fêtard sans limites. aujourd'hui, il préfère les soirées tranquilles avec quelques joints ◦ il a un frère aîné qui ne lui a jamais pardonné la mort de leur sœur, ils ne se parlent plus depuis des années ◦ il aime beaucoup lire, il adore les livres psychologiques ou de science-fiction critiquant la société ◦ sa série préférée est Black Mirror ◦ il n'aime pas le lait, et mange ses céréales secs ◦ il n'a que des relations de couple libre ◦ le concept de jalousie lui est inconnu ◦ il aime la sensation du papier d'un vieux livre sous ses doigts ◦ il adore les nouilles instantanées ◦ il dort peu et apprécie l'ambiance nocturne
messages : 2177
ici depuis : 10/01/2019
crédits : angie (a), sial (s).
comptes : charlie & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : and i don’t need words to show you, and i don't need nothing but you. (lys)
adm h
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyDim 19 Juil 2020 - 23:35


Un petit sourire qui se voulait rassurant, mais teinté d’une ombre de tristesse, prit place sur le visage du garçon quand Beth avoua que les deux autres colocataires du treize lui manquaient aussi. Ce n’était pas une surprise, et sans qu’elle ait besoin de le dire, il savait très bien qu’un colocataire en particulier lui manquait plus que l’autre. Mais il ne voulait pas aborder encore une fois le sujet si elle ne le voulait pas, elle avait peut-être plus besoin de se changer les idées, et ce n’était pas son intention de remuer le couteau dans la plaie. Il hocha donc la tête sans mentionner Milo, ils savaient de toute façon tous les deux de quoi il en retournait, au moins pour le moment. Il rebondit donc sur le ton humoristique employé par la traductrice, quand elle demanda s’ils ne s’étaient pas encore trop habitués à ce qu’elle ne soit plus à la colocation pour le moment. « On ne s’habitue pas au manque de pancakes, en tout cas. » plaisanta-t-il avec un clin d’œil taquin, avant de prendre une gorgée de bière. Beth savait pertinemment qu’ils ne pouvaient absolument pas s’habituer à son absence, ni à celle d’Ivy. Et si les pancakes de la jolie brune étaient exceptionnels, ce n’était clairement pas ce qui leur manquait de plus. « J’ai même essayé d’en faire, ils étaient pas mauvais, mais loin d’atteindre le niveau des tiens, comme on pouvait s’y attendre. J’attends ton avis expert. » continua l’italien sans se départir de son sourire détendu. Si Beth avait envie de parler, il serait une oreille attentive, mais c’était à elle de déterminer le ton de la conversation ce soir. Il voulait bien parler de ce qu’elle voulait, peu importe, tant que ça faisait du bien à la jeune maman. Si elle préférait boire un verre et discuter avec légèreté, c’était tout aussi bien pour lui que si elle désirait rentrer dans le vif du sujet et décharger sa peine. Il était là pour ça. « Zak et Lys vont bien ? » demanda-t-il quand même, l’air de ne pas trop y toucher. Il savait qu’elle était chez eux en attendant, allant de l’un chez l’autre, passant parfois à la colocation en coup de vent, sans plus. Au moins, ça faisait une bonne compagnie à Lys, les deux amies devaient être contentes de se retrouver et de passer autant de temps complice ensemble. Et ça devait sans doute être tout aussi bien de se retrouver chez Zak, qui, Az l’espérait, devait lui mettre du baume au cœur.

__________________________

He told her that she reminded him of lightning. You're flashes of light in this world of darkness, he said. She flashed a smile and the whole world blazed in light.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16376-az_art
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2682
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) doomdays
comptes : violet + blanche + bella + brooke + gisella + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyMer 22 Juil 2020 - 20:31

Dire que Milo lui manquait plus qu'Azriel, c'était mentir. Vivre loin du treize, se forcer à perdre ses repères, ça lui brisait le coeur. Mais Beth avait senti qu'il s'agissait de la meilleure chose à faire pour Ivy. Et dans ce monde où elle était maintenant maman, Ivy était sa priorité. Alors, oui, ses deux colocataires lui manquaient, à elle, à Ivy aussi. La différence, c'était que dans le cas d'Azriel, leur distance n'était pas synonyme de dispute. Elle n'était que dommage collatéral de la décision que l'Anglaise avait prise. Alors qu'avec Milo, tout était différent. Non seulement elle avait pris ses distances, mais cette distance avait aussi été instaurée par une dispute qui comprenait des divergences d'opinions. Peut-être qu'elle s'était emportée, peut-être qu'elle avait exagérée et qu'elle avait anticipé des évènements qui ne se produiraient peut-être même pas. Ça, c'était son tort. Mais la peur, et cette jalousie inexplicable prenaient le dessus sur la raison. À cet instant, elle n'avait pas envie d'être confrontée par rapport à ses fautes. Plus tard, quand le scotch aurait fait effet et qu'elle serait plus détendue, oui. Alors pour éviter cette question, elle usa d'humour, demandant à son colocataire, ami et oncle de Ivy, s'ils avaient fini par s'habituer à son absence. Quelque part, elle souhaitait qu'il lui dise non, clairement, carrément, parce que ça, aussi, c'était un sujet d'angoisse. Un jour, ils finiraient par tous se séparer définitivement, avoir besoin de fonder leur cocon ailleurs, peut-être avec un être cher. Et penser à vivre éternellement sans ses deux amis, c'était à en lui briser le coeur. Azriel répondit cependant avec humour, rien de surprenant, pointant du doigt le manque des pancakes de la brune, cela faisait trop longtemps qu'elle ne les avait pas surpris au réveil avec une fournée toute chaude. Elle lui sourit, esquissa un rire timide. « Je te montrerais bien comment faire, mais j'ai peur que vous puissiez me remplacer de cette façon. Jusqu'à maintenant, les pancakes sont ma seule particularité », gloussa Beth à nouveau. Le ton était léger et ça lui faisait du bien. Elle vola une seconde gorgée de son verre, grimaça à nouveau tant le goût la dérangeait, puis reprit au questionnement de l'Italien. « Ils vont bien », répondit-elle d'abord, posant son verre devant elle. « Zak travaille beaucoup et avec ses colocs à la maison, je ne le vois pas souvent. Quelques fois par semaines, quand il n'a pas à travailler tard et que ses colocs sont sortis », commença-t-elle, gardant Lys pour la fin. « Lys va mieux », dit-elle en souriant, sachant très bien qu'elle comptait plus spécialement aux yeux du brun que Zak. « Elle est tellement forte, j'aimerais un jour avoir au moins la moitié de sa résilience », confia Beth en soupirant. « Et... Milo ? », osa-t-elle finalement demander.

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
Revenir en haut Aller en bas
Azriel Shillinglaw
Azriel Shillinglaw

Feuille de personnage
» anecdotes: tout le monde l'appelle Az ◦ il a un penchant pour les drogues, sans y être addict ◦ il se déplace toujours en skate ◦ sa petite sœur est décédée dans un accident de voiture alors qu'il était au volant et sous influence de l'alcool, en revenant de soirée. elle avait 17 ans, il en avait 20 ◦ il est passionné de dessin et il est vraiment doué, c'est pourquoi il faisait des études d'art ◦ après l'accident, il a laissé tomber ses études ◦ plus jeune, il était un fêtard sans limites. aujourd'hui, il préfère les soirées tranquilles avec quelques joints ◦ il a un frère aîné qui ne lui a jamais pardonné la mort de leur sœur, ils ne se parlent plus depuis des années ◦ il aime beaucoup lire, il adore les livres psychologiques ou de science-fiction critiquant la société ◦ sa série préférée est Black Mirror ◦ il n'aime pas le lait, et mange ses céréales secs ◦ il n'a que des relations de couple libre ◦ le concept de jalousie lui est inconnu ◦ il aime la sensation du papier d'un vieux livre sous ses doigts ◦ il adore les nouilles instantanées ◦ il dort peu et apprécie l'ambiance nocturne
messages : 2177
ici depuis : 10/01/2019
crédits : angie (a), sial (s).
comptes : charlie & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : and i don’t need words to show you, and i don't need nothing but you. (lys)
adm h
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyLun 3 Aoû 2020 - 3:26

Le ton s’était fait un peu plus léger, très certainement dans l’unique but de mettre de côté les peines et la lourdeur d’esprit, au moins le temps d’une soirée, comme une bouffée d’air frais. Parfois, ça faisait du bien de prétendre que tout allait bien, que rien n’était grave. Même si dans le cas présent, selon Az, ce n’était pas grave. Tout finirait par s’arranger, au final. Il ne voyait pas une dispute basée uniquement sur de l’inquiétude, de l’amour et de la protection, se terminer en drame. Beth reviendrait, avec Ivy, et tout irait mieux à la colocation, ils retrouveraient leur routine bien huilée, remplie de rires, de taquineries et d’affection débordante. « C’est certain, si tu ne savais pas cuisiner, on ne t’aurait jamais acceptée à la coloc’. » continua l’italien, son ton clairement ironique allumant une étincelle taquine dans ses iris chocolat. C’était totalement faux, Beth le savait bien. Mais parfois, il fallait le lui rappeler. Ça faisait toujours du bien aux gens, qu’on leur rappelle à quel point ils étaient importants, toute la valeur qu’ils avaient. C’était important. « T’es quelqu’un d’exceptionnel, sweetheart, tu l’oublies trop souvent. On pourrait pas te remplacer, personne le pourrait. » souffla-t-il ensuite avec douceur, son regard insistant on ne peut plus sincère. Az se lançait rarement dans des déclarations du genre, mais quand il le disait, ce n’était pas à la légère. Il ne parlait pas pour rien dire, et il disait ce qu’il pensait, quand il y parvenait. Au final, c’était très simple, comme principe. « Si tu veux, je te sers autre chose. » proposa le barman avec une pointe de moquerie attendrie dans la voix, en voyant la grimace de Beth après qu’elle ait porté son verre à ses lèvres. La traductrice expliqua ensuite comment se passait les choses chez Zak, ce à quoi il hocha la tête, espérant qu’elle s’accommodait tout de même de ce rythme. Il pinça les lèvres quand elle en vint à Lys, précisant qu’elle allait mieux. Il savait pourquoi elle était passée de pas très bien à mieux. À cause de lui. Ce rappel lui arracha une petite moue sans joie, mais il ne releva pas. Ils retrouvaient petit à petit leur complicité, leurs sourires moins gênés que quelques semaines auparavant. Il était content qu’elle soit à nouveau heureuse, sans lui pour venir gâcher sa joie de vivre communicative et sa douceur incomparable. « Je vais pas te mentir, il est triste. Rien de surprenant, je sais que tu l’es aussi. » répondit-il à sa colocataire, en toute honnêteté. Milo et Beth étaient extrêmement proches, forcément, ils souffraient tous les deux de la situation. Mais il ne voulait pas non plus accabler Beth avec ça, ni lui faire penser que c’était de sa faute. « Il a juste très peur de te perdre. Et j’imagine que c’est réciproque. » souffla-t-il ensuite, sans se départir d’un mince sourire, dénué de tout jugement. Rien n’était la faute de personne, dans cette histoire. C’était juste deux personnes qui s’aimaient énormément, et qui cherchaient toujours à se protéger l’un l’autre, quitte à en souffrir. Chacun voulait le meilleur pour l’autre, tout simplement.

__________________________

He told her that she reminded him of lightning. You're flashes of light in this world of darkness, he said. She flashed a smile and the whole world blazed in light.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16376-az_art
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2682
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) doomdays
comptes : violet + blanche + bella + brooke + gisella + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 2:39

Ils auraient pu éviter le sujet longtemps comme ça, si Beth ne se décidait pas à entrer dans le vif des problèmes. Azriel, il avait une douceur infinie. Et il savait écouter comme pas deux. Mais il avait aussi cette préservation de l'autre, cette façon bien à lui de faire comprendre à l'autre qu'il était là, quand il serait prêt. Il ne forçait pas, il laissait venir à lui les discussions. C'est ce que faisait l'Italien, ce soir-là, alors que Beth l'avait doucement réclamé et qu'elle n'entrait toujours pas dans le vif de la conversation, préférant utiliser l'humour et la légèreté comme technique d'approche. Ça finirait par venir, elle finirait par crever l'abcès. Mais pas maintenant. Beth avait aussi besoin de savoir que Azriel l'aimait, parce que depuis qu'elle avait quitté le treize sur un coup de tête, prônant la sécurité de sa petite Ivy, elle n'avait pas beaucoup parlé à son colocataire. Et il lui manquait. Et elle se sentait drôlement malaimée, pour tout dire, loin d'eux. Évidemment, Lys et Zak tentaient du mieux possible de lui redonner le sourire. Mais Beth et Ivy, elles avaient besoin d'Azriel et Milo pour mieux respirer. Quant serait-il du jour où la coloc du treize finirait par tomber, officiellement ? Que tous les trois finiraient par aller vers où la vie les mènerait ? Beth tassa cette réflexion silencieuse pour se concentrer sur les moqueries d'Azriel. Elle n'était bonne qu'à ç, qu'à faire à manger. « Vous auriez clairement été affamé sans moi », précisa-t-elle en luttant pour sa place dans la colocation. Bien vite, Azriel trouva un peu plus de sérieux, lui ouvrant son coeur, la rassurant, exactement ce dont elle avait besoin, sans même avoir besoin de le dire. « Personne n'est irremplaçable.. », souffla-t-elle sur un ton pensif, alors qu'il avait tellement vu juste. Oui, elle l'oubliait souvent, qu'elle était exceptionnelle. Elle ne le pensait même pas, qu'elle était exceptionnelle. Mais, au fond, elle aussi, elle avait raison... Personne n'était irremplaçable. Et si elle avait intégré la colocation du treize sans problème, dans la vie de Milo, elle pourrait sans doute disparaitre pour laisser place à une autre, toute la place nécessaire. Elle porta ensuite son verre à ses lèvres, mais esquissa un rire qui lui fit du bien. « Non, non, pas la peine. Je ne bois seulement jamais de trucs aussi forts. Mais c'était exactement ce dont j'avais besoin. » Elle finirait pas s'y faire. C'est que Beth ne noyait pas sa douleur dans l'alcool, encore moins depuis Ivy. Seulement, ce soir, Ivy était avec tata Lys, et Beth avait cent pour cent confiance en sa meilleure amie. Elle finit pas l'adresser, le vif du sujet, ce qui planait dans les airs et qu'elle n'osait pas aborder... Milo. Comment allait-il, depuis qu'elle était partie ? Azriel lui avoua qu'il était triste, Beth baissa les yeux. Elle aussi, elle était triste. Et elle avait peur de le perdre, oui. Mais pas que. Elle avait peur qu'il fasse des mauvais choix. « T'es une personne bien plus exceptionnelle que moi », lui confiait-elle tristement. « T'arrives à tous nous accepter, comme on est. Et moi, j'essaie de me mêler de vos histoires alors que je n'ai aucun droit de le faire. » Elle soupira, regardant ailleurs pour éviter qu'il ne sonde son regard. « Mais j'arrive pas à le faire... Pas alors que je sais qu'il pourrait se mettre en danger. Je sais que tu as dit qu'il faut lui faire confiance... Mais.. Mais j'ai trop peur.. »

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
Revenir en haut Aller en bas
Azriel Shillinglaw
Azriel Shillinglaw

Feuille de personnage
» anecdotes: tout le monde l'appelle Az ◦ il a un penchant pour les drogues, sans y être addict ◦ il se déplace toujours en skate ◦ sa petite sœur est décédée dans un accident de voiture alors qu'il était au volant et sous influence de l'alcool, en revenant de soirée. elle avait 17 ans, il en avait 20 ◦ il est passionné de dessin et il est vraiment doué, c'est pourquoi il faisait des études d'art ◦ après l'accident, il a laissé tomber ses études ◦ plus jeune, il était un fêtard sans limites. aujourd'hui, il préfère les soirées tranquilles avec quelques joints ◦ il a un frère aîné qui ne lui a jamais pardonné la mort de leur sœur, ils ne se parlent plus depuis des années ◦ il aime beaucoup lire, il adore les livres psychologiques ou de science-fiction critiquant la société ◦ sa série préférée est Black Mirror ◦ il n'aime pas le lait, et mange ses céréales secs ◦ il n'a que des relations de couple libre ◦ le concept de jalousie lui est inconnu ◦ il aime la sensation du papier d'un vieux livre sous ses doigts ◦ il adore les nouilles instantanées ◦ il dort peu et apprécie l'ambiance nocturne
messages : 2177
ici depuis : 10/01/2019
crédits : angie (a), sial (s).
comptes : charlie & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : and i don’t need words to show you, and i don't need nothing but you. (lys)
adm h
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) EmptyLun 24 Aoû 2020 - 14:12


L’italien rit avec bonne humeur en hochant rapidement la tête pour confirmer la réponse taquine de sa colocataire. « Voilà, on serait morts de faim, on ne peut donc pas vivre sans toi. » plaisanta-t-il en lui prouvant telle une démonstration mathématique qu’ils ne pouvaient se passer d’elle. Ce n’était évidemment pas pour ses talents culinaires qu’ils avaient besoin d’elle, ou ce n’était en tout cas clairement pas la seule raison, car ce dont ils avaient surtout besoin, c’était de tout ce qu’elle leur apportait d’autre. Sa douceur, sa compassion, ses remarques de maman autoritaires parfois, sa détermination, l’attention qu’elle portait en permanence à ses proches et à leurs problèmes, même quand ils n’en parlaient pas. « Dans ce cas t’es l’exception qui confirme la règle. Toi et Ivy, on peut dire que vous êtes toujours une seule et même entité pour le moment. » rétorqua-t-il aux propos de la brune, usant toujours d’un trait d’humour alors que ses paroles d’apparence légère visaient un transmettre un message bien plus profond et sincère. Alors que Beth refusait gentiment de changer de boisson, expliquant sa grimace, l’italien esquissa un sourire amusé et hocha la tête en signe de capitulation. Il leva son verre et but une gorgée de bière, avant de la reposer en la contemplant d’un air pensif, quand la traductrice reprit la parole, rentrant plus profondément dans le sujet. Il sourit à son compliment, secouant légèrement la tête d’un geste humble. « Ça fait partie de qui tu es et ce n’est pas mal intentionné, on le sait. Tu n’as pas à t’en excuser. » répondit-il, honnête. Oui, Beth était sensible à ce qui pouvait se passer dans leur vie, et il ne voyait pas de mal à ça. Elle faisait souvent des efforts pour garder ses avis pour elle et ne pas juger leurs choix, et son avis ne concernait jamais que leur bien-être, encore une fois à la façon d’une mère attentionnée et d’une amie proche. Az n’aurait jamais pu lui en vouloir pour ça et il savait que c’était aussi le cas de Milo. « Y a rien d’anormal à ça. » dit-il ensuite en plongeant son regard dans celui de sa colocataire. Elle avait le droit d’exprimer ses inquiétudes, elles étaient justifiées, même si Azriel ne partageait pas sa position et était plus confiant. « Je crois que tu vas malheureusement devoir faire avec, et tu le sais bien… Vous pouvez en discuter, mais tu ne saurais pas décider à sa place. » soupira-t-il avec un petit sourire sans joie, avant de reprendre une gorgée de sa boisson. Ça devait être très inconfortable comme situation, il pouvait bien imaginer que ces sentiments de peur et d’inquiétude ne devaient pas être faciles à vivre pour l’anglaise. Mais il n’y avait rien qui pouvait les faire disparaître.

__________________________

He told her that she reminded him of lightning. You're flashes of light in this world of darkness, he said. She flashed a smile and the whole world blazed in light.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16376-az_art
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: there is noting like you and me (azrieth)   there is noting like you and me (azrieth) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
there is noting like you and me (azrieth)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District :: rues commerçantes :: Hendrix-
Sauter vers: