AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 just another day that i had, the best day of my life (sybille)

Aller en bas 
AuteurMessage
Riley Newton-John
Riley Newton-John
messages : 1635
ici depuis : 22/01/2019
crédits : eilyam ♡ (avatar), astra (signature), mitsborn (icons)
comptes : carter, allen, alexander, sasha, fede, milo & theo.
statut : dans l'univers y a des milliards de vies, sur terre, sept milliards d'êtres humains, peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux
grand kangou
MessageSujet: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyDim 26 Juil 2020 - 20:59


september 2019.

Ca y est, c’était le moment. Celui que tu attendais depuis… depuis ta naissance surement. Tu venais d’arriver sur le sol australien, la chaleur te tombait directement sur les épaules, c’était très bizarre comme sensation. Cette chaleur changeait totalement de Brooklyn, mais il n’y avait pas la chaleur qui était différente. Il y avait aussi l’ambiance. Ici, tu te sentais bien, soulagé. Comme si on venait de t’arracher une épine du pieds. Soulagé, c’était le mot qui était totalement adéquat pour aujourd’hui. Ta tante était venu te chercher à l’aéroport pour que tu viennes chez elle. Tu ne la connaissais pas, enfin tu ne t’en rappelai plus. La seule chose que tu savais c’était qu’elle t’avait gardé pendant que ta mère faisait la fête, lorsque tu n’étais qu’un bébé. Enfin, c’est ce que t’ont dit les services sociaux. Tu aurais pu vivre seul, avoir ton appartement tout ça. Mais tu voulais aussi une nouvelle vie, loin de ton enfer sur terre. Bowen était le bon compromis pour ça. Et puis, Sybille semblait charmante, aimante, mais tu étais quand même méfiant, tu avais peur de revivre un cauchemar comme celui dont tu sortais. Et c’était la dernière chose que tu voulais. Lorsqu’elle te ramenait en voiture de l’aéroport, tu ne décrochais pas un mot, tu étais planté à la fenêtre et tu profitais de l’air qui venait fouetter ton visage. Tu ne savais pas trop quoi lui dire, en réalité, enfin surtout par quoi commencer. Ma mère est une salope, tu le savais ça ? aurait été peut-être un peu exagéré et surtout pas très poli. Tu étais encore recouvert de bleus et d’égratignure de la part de ta mère, et de ses choix d’éducation quelque peu douteux. Lorsque vous arriviez dans l’appartement, tu posais tes bagages dans l’entrée, sans trop savoir comment allait se passer l’avenir avec ta tante. « Tu… tu vis seule ? » demandas-tu en observant les photos dans le couloir. Il y avait des photos avec une femme, mais tu ne savais pas qui c’était. A vrai dire, tu étais parti de New-York hier, et tu n’avais pas eu le temps de faire des recherches sur ta nouvelle famille. Et surtout, tu n’en avais pas eu envie. Tu voulais te laisser la surprise pour plus tard. Et plus tard, c’était tout de suite.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Sybille Newton-John
Sybille Newton-John
messages : 62
ici depuis : 25/07/2020
crédits : Zuz' pour l'avatar et @WALDOSIA pour la signa
comptes : La douce Rose
statut : Fiancée à Yasmine
bowenien
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyDim 26 Juil 2020 - 23:57

Just another day that i had, the best day of my life
Sybille&Riley
••••

Avant de partir pour l’aéroport, j’avais embrassé Yasmine. Elle avait un rendez-vous de prévus et elle ne pouvait donc pas venir avec moi récupérer Riley. Dans tous les cas, elle avait affirmé que c’était une chose que je devais faire seule. Je n’avais pas vus mon neveu depuis quoi… quinze ans ? On devait même s’approcher des vingt-ans. Même si je savais qu’elle avait raison, j’étais nerveuse à l’idée de retrouver Riley et sa présence m’aurait réconforté. Riley… mon neveu m’avait tellement manqué ! Je ne pensais plus jamais le revoir, j’avais tiré un trait sur Gaby et lui et voilà qu’il réapparaissait, suite à l’arrestation de ma sœur. C’était encore un bébé quand je l’avais quitté et il était à présent devenu un jeune homme. Un jeune homme dont j’avais hâte de faire la connaissance, malgré le stress. Comment l’avait éduqué Gaby ? Qu’allait-il penser de moi ? Qu’allait-il penser du fait que sa tante soit en couple et fiancée à une autre femme ?

Après l’avoir récupéré et un trajet en voiture où il avait été muet, j’étais entré dans mon immeuble suivit du fils de ma sœur et lui avait ouvert la porte de son nouveau chez-lui. Tout au long du trajet, j’avais respecté son silence. Si je pouvais être bavarde sur les sujets qui me tenaient à cœur, je respectais le silence des gens et je ne pouvais que supposer ce qui passait par la tête à Riley. Je vis son regard balayer l’entré. Lorsque il me demanda si j’habitais seule, j’inspirais un grand coup. Mon orientation sexuelle et mon histoire avec Yasmine me rendaient fière, mais si mon neveu était homophobe, on allait partir sur de mauvaises base et l’entente serait difficile, voire impossible.

« Non, je vis avec Yasmine, ma fiancée. Elle n’est pas là pour le moment mais elle rentrera bientôt. Tu veux boire ou manger quelque chose ? Ou tu veux peut-être que je te conduise à ta chambre pour que tu puisses t’installer ? » Je pestais alors contre moi. Soucieuse du bien-être de mon neveu, j’avais beaucoup parlé d’un seul coup. Mais d’un autre côté, même si je voulais respecter son attitude réservée, n’avais-je pas le droit de lui montrer le plaisir que j’éprouvais de le voir ici et mon désir qu’il se sent bien chez nous ?


••••

by Wiise

__________________________

Nous sommes ensemble même lorsque nous sommes séparées


Dernière édition par Sybille Newton-John le Sam 15 Aoû 2020 - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Riley Newton-John
Riley Newton-John
messages : 1635
ici depuis : 22/01/2019
crédits : eilyam ♡ (avatar), astra (signature), mitsborn (icons)
comptes : carter, allen, alexander, sasha, fede, milo & theo.
statut : dans l'univers y a des milliards de vies, sur terre, sept milliards d'êtres humains, peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux
grand kangou
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyLun 27 Juil 2020 - 11:51

T'avais peur de faire les présentations, c'est peut-être pour ça que t'étais silencieux et que t'avais laché un simple Salut lorsque tu étais arrivé dans l'aéroport. Brooklyn ne te manquerai pas, enfin pas pour le moment. Surement qu'avec le temps, ça arriverai et tu y retournerai. Mais pour l'instant, c'était place à une nouvelle vie, place à d'autres découvertes. Tu allais pouvoir enfin vivre une nouvelle vie, choisir des études et non pas travailler pour payer le loyer de ta mère. C'était libérateur. Tu avais choisi, depuis quelques temps, de faire des études dans les sciences du comportement. T'avais envie de comprendre comment fonctionnait les gens, et pourquoi ils agissaient ainsi. Tu commencerai les cours d'ici quelques jours, mais d'abord tu ferai ton mieux pour t'intégrer chez toi. Dans ton nouveau chez toi. Vous étiez entré dans l'appartement, tu avais posé tes affaires dans l'entrée et tu étais toujours autant silencieux. En marchant dans l'entrée, tu avais remarqué des photos, de deux femmes. Il y avait ta tante, Sybille, mais il y avait une autre femme. Elle t'affirma alors vivre avec une femme, qu'elles étaient fiancées. « Oh d'accord » dis-tu en regardant la femme sur les photos. Elle était différente, mais c'était une bonne chose. A vrai dire, tu étais différent aussi. Mais tu n'étais pas homophobe, et tu t'en contrefichais qu'elle vive avec une femme au lieu d'un homme comme on peut le voir habituellement. « J'ai un peu faim, j'ai pas beaucoup mangé dans l'avion » dis-tu timidement. Les 19h de vol t'avaient tués, et tu étais affamé. Mais aussi, avec la peau sur les os, il fallait bien que tu te nourrisses un peu plus. Tu irais visiter ta chambre plus tard. « Je... j'suis désolé d'être... aussi timide ? » dis-tu un peu bêtement en bégayant. Ouais, tu n'avais pas l'habitude des interactions sociales, encore plus avec un membre de ta famille.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Sybille Newton-John
Sybille Newton-John
messages : 62
ici depuis : 25/07/2020
crédits : Zuz' pour l'avatar et @WALDOSIA pour la signa
comptes : La douce Rose
statut : Fiancée à Yasmine
bowenien
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyLun 27 Juil 2020 - 13:31

Just another day that i had, the best day of my life
Sybille&Riley
••••

Riley semblait un peu perdus et était de toute évidence réservé. Il avait les cheveux bruns des Newton-John et était fin. Enfin, c’était un euphémisme car il semblait même maigre. Je me demandais qu’elle vit Gaby lui avait fait vivre. Je lui devinais également la beauté des Newton-John. Ma mère avait été une belle femme, tout comme mon père avait été un bel homme,  Gaby l’était aussi de mémoire malgré ses défauts et moi, modestie mise à part, j’étais également plutôt jolie. Lorsqu’il aurait repris quelques couleurs et qu’il mangerait d’avantage, il y avait fort à parier qu’il serait un très beau jeune homme qui ferait tourner la tête de tout le monde.

Le fait que je sois fiancée à Yasmine ne sembla pas lui poser de problème ? Tant mieux, c’était un souci en moins. Cependant, je n’étais qu’à peine rassurée. J’ignorai tout de sa vie depuis que Gaby était partie et au vus du triste état dans lequel je le retrouvais, j’étais inquiète quant à la vie qu’il avait vécu et je ne savais pas vraiment ce que je devais dire.

Lorsqu’ il me répondit qu’il avait faim, je lui souris. « Je comprends bien-sûr. Laisse tes affaires là, on rangera ça tout à l’heure. Suis moi, je vais te montrer où est la cuisine et je te ferais visiter le reste de l’appartement tout à l’heure. » Je le conduisis dans la cuisine où une odeur d’épices flottait dans l’air. « Je t’en prie, assied toi. Nous nous doutions que tu aurais faim et Yasmine t’a préparer l’une de ses spécialités, un couscous, j’espère que tu aimes ça. »

J’eu un sourire triste quand mon neveu s’excusa d’être timide. Gaby, qu’à tu fais vivre à ton fils… me demandais-je, sans oser le formuler tout haut. Une fois que je nous eus servis car je devais reconnaitre que j’avais également faim, je m’assis en fasse lui et le regardais longuement avant de reprendre la parole. « Ecoute Riley… Je n’ai pas vus ta mère depuis près de vingt ans et avec ce qu’elle m’a fait vivre quand j’étais enfant et comment elle se comportait avec toi quand tu étais bébé, je ne peux qu’imaginer ce que ma sœur t’a fait vivre. Mais tu es ici chez toi et moi comme Yasmine sommes ravies de t’accueillir. Notre vie est probablement différente de ce que tu as connus, je ne ressemble pas vraiment à ma sœur, comme tu pourras le voir. Je suis sage-femme, Yasmine continue à se battre pour les femmes et les LGBT+ de Tunisie  en écrivant et en réalisant des clips vidéo. Nous sommes deux femmes dynamiques avec des rêves plein la tête comme celui d’avoir des enfants ou d’acheter une maison et de la retaper. Nous ne sommes pas parfaite Riley et tu n’es plus le bébé que j’ai connus autre fois mais je suis ta tante, ta tante qui avait énormément d’amour pour le bébé que tu étais autre fois et qui en as déjà pour le jeune homme que tu es devenu. On va devoir apprendre à se connaître mais sache que tu pourras toujours compter sur Yasmine et moi » ajoutais-je avec un sourire. J’avais peut-être trop parlé mais je préférais tout de suite poser les choses claires. Riley faisait partie de la famille et si Gaby avait manqué de lui donner de l’amour, je comptais bien essayer de combler ce manque.


••••

by Wiise

__________________________

Nous sommes ensemble même lorsque nous sommes séparées


Dernière édition par Sybille Newton-John le Sam 15 Aoû 2020 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Riley Newton-John
Riley Newton-John
messages : 1635
ici depuis : 22/01/2019
crédits : eilyam ♡ (avatar), astra (signature), mitsborn (icons)
comptes : carter, allen, alexander, sasha, fede, milo & theo.
statut : dans l'univers y a des milliards de vies, sur terre, sept milliards d'êtres humains, peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux
grand kangou
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyLun 27 Juil 2020 - 13:48

C'était délicat comme situation. Tu ne savais pas par où commencer, ni quoi faire avec ta tante. Tu ne connaissais rien d'elle, rien d'autre que ta mère à vrai dire. C'était le temps des nouvelles choses, de la nouvelle vie. Il fallait que tu te dérides un peu, que tu te soignes et que tu prennes un peu de poids. Le gringalet que tu es pourrait faire peur à n'importe qui. C'était dangereux, proche du danger de mort. Mais c'est comme ça que tu avais vécu depuis tout ce temps. Sybille te dit que sa fiancée t'avait préparé du couscous. Tu n'en avais jamais mangé, mais pourquoi pas ! Tu souris timidement et tu acquiesçais avant de suivre la jeune Newton-John dans la cuisine. Tu pris place sur la table et tu admirais cette pièce qui sentait les épices et qui était bien décorés. En fait, t'avais l'impression d'être dans un rêve et dans un autre monde. « Ca sent trop bon ! » t'exclamas-tu lorsque le plat arrivait devant toi. T'avais tellement faim. Alors tu commençais à manger ce que ta tante t'avait donné. Puis elle se lançait dans un monologue sans fin par rapport à ta mère. Pendant qu'elle parlait, une larme roulait sur ta joue et tu souriais tristement. Les souvenirs remontaient à ta mémoire et c'était pas beau à voir. « Ma mère... ma mère me battait. J'étais son défouloir, dès que quelque chose n'allait pas c'est moi qui prenait. Si je suis ici, avec vous, c'est parce que j'ai appelé les flics... » dis-tu en baissant les yeux. Tu n'avais pas mérité les coups, tu n'étais pas ce garçon idéal. Mais tu avais envie de changer, parce que Sybille semblait si gentille et si aimante. Alors il fallait que tu sois au top. « Je... j'suis content d'être là. Et... j'ai hâte de vous connaitre » ajoutas-tu en levant les yeux vers elle. Tu balayais tes larmes d'un coup sec de la main comme tu avais l'habitude de faire et tu souris à ta tante.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Sybille Newton-John
Sybille Newton-John
messages : 62
ici depuis : 25/07/2020
crédits : Zuz' pour l'avatar et @WALDOSIA pour la signa
comptes : La douce Rose
statut : Fiancée à Yasmine
bowenien
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyLun 27 Juil 2020 - 15:05

Just another day that i had, the best day of my life
Sybille&Riley
••••

L’entrain de Riley par rapport à l’odeur du couscous me dit sourire.  Pendant que je parle, je vois soudain une larme couler sur l’une des joues mon neveu. Mon sourire que je voulais rassurant disparait et fait place à de multiples émotions lorsque il me résume ce que Gaby lui a fait vivre . La colère que je ressens envers ma sœur est immense, la frustration d’avoir été absente contre mon grès de la vie de Riley l’est tout autant. Je suis atterrée. Je me doutais bien que la vie de Riley n’avait pas été un long fleuve tranquille mais je n’aurais jamais imaginé que ma sœur puisse faire preuve d’une telle violence sur son propre fils. Je culpabilise aussi. Comment aurions-nous pus aider Gaby ? Aurais-je pu faire quelque chose, moi sa petite sœur pour elle ? J’en veux aussi un instant à mes parents, même je sais bien qu’ils ont fait ce qu’ils pouvaient.   « Ecoute Riley je… » En fait, je ne sais pas quoi lui dire. Dois-je m’excuser pour le mal que lui a fait Gaby ? Dois-je m’excuser de ne pas avoir su l’aider, même si je n’étais d’une gamine de onze ou douze ans quand elle est partie ? Dois-je changer de sujet au risque de ne pas accompagner ses émotions ? Les garçons ont toujours été des casse-têtes pour moi et je vis avec une femme. Une femme incroyable certes, mais une femme ce n’est donc pas en la fréquentant que les hommes sont devenus moins étranges et mystérieux à mes yeux. Riley ajoute alors qu’il est content d’être là et j’y vois un espoir que mon neveu puisse auprès de nous se reconstruire. Un silence s’installe, uniquement rompus par les bruits de fourchettes et de couteau.

« Riley je ne suis pas très douée  avec les mots. Ce que ma sœur t’a faits subir… Il n’y a pas de mots pour décrire à quel point c’est monstrueux. Je suis désolée d’avoir mentionné ta mère et au nom de mes défunts parents,  je m’excuse de ne pas avoir sus aider Gaby. Je ne te mentirais pas en te disant que ta mère était une personne formidable, tu sais aussi bien que moi que c’est faux. Une personne qui harcelle sa petite sœur et qui bat son fils n’est pas une personne formidable et même si je pourrais lui chercher des excuses, je ne le ferai pas non plus parce qu’elle a fait souffrir trop de monde. Ta grand-mère est décédée par sa faute, ton grand-père n’a pas supporter le départ de sa fille ainée, de toi et la mort de sa femme et a petit à petit perdus la tête. Ce que je peux te dire en revanche c’est que je ne suis pas ta mère. J’ai failli prendre sa voie à une époque mais l’Australie, des études passionnantes, un tour du monde et une jolie tunisienne que tu rencontreras tout à l’heure m’ont aidé à devenir une femme radicalement différente de ta mère. J’ai des tas de questions à te poser, tu t’en doutes bien mais j’imagines que les souvenirs que tu as de ma sœur doivent être traumatisants alors quand tu voudras me raconter quelque chose, tu pourras le faire sans hésiter mais je ne te forcerai pas à dire quoique ce soit. De mon côté, tu pourras me poser toutes les questions que tu veux et il en va de même pour Yasmine. Si tu veux voir quelqu’un de type un psy, je t’aiderai à trouver quelqu’un de bien. Désolée, tu dois trouver que je parle beaucoup, ce n’est pas dans mes habitudes mais il me parait important de te dire tout ça. » je m’interrompis quelques instant avant d’ajouter timidement « dans cet appartement, on a l’habitude de se faire des câlins parce qu’avec Yasmine on trouve ça réconfortant.  Alors… Je peux t’en faire un ? »


••••

by Wiise

__________________________

Nous sommes ensemble même lorsque nous sommes séparées


Dernière édition par Sybille Newton-John le Sam 15 Aoû 2020 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Riley Newton-John
Riley Newton-John
messages : 1635
ici depuis : 22/01/2019
crédits : eilyam ♡ (avatar), astra (signature), mitsborn (icons)
comptes : carter, allen, alexander, sasha, fede, milo & theo.
statut : dans l'univers y a des milliards de vies, sur terre, sept milliards d'êtres humains, peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux
grand kangou
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyDim 9 Aoû 2020 - 12:24

Tu étais bien obligé de parler Sybille de ton traitement lorsque tu vivais avec sa soeur. Et non sans peine, tu lui lâchas les choses que tu avais du subir. Une larme roulait sur ta joue, alors que tu expliquais que tu vivais clairement en enfer et que tu avais réussi à y échapper. Mais tu évitais de dire exactement ce que tu avais enduré. Les brûlures de cigarettes, les coups de ceintures, le martinet, c’était des choses que tu ne voulais pas dire à haute voix. Du moins, tu n’étais pas encore prêt pour ça. Ta tante était touchée par tes mots, parce qu’elle n’avait aucune idée de ce que tu vivais à Brooklyn, avec sa soeur. Le discours qu’elle te faisait ensuite te laissait échapper un sourire mais aussi d’autres larmes qui perlèrent sur tes joues. Elle semblait être tellement différente de ta génitrice, et c’était pour le mieux. « Tant qu’on est dans les confidences, je ne savais pas que j’avais une tante… Ma mère ne me l’a jamais dis, et… et si on s’est connu quand j’étais petit, je m’en souviens pas… Je suis désolé » dis-tu en balayant une partie de tes larmes d’un coup de manche. Tu ne dis rien sur le fait de ta surprise lorsque les services sociaux t’ont appris ça. Et tu avais réellement envie de la connaître, sinon tu serais resté sur le sol américain. Vu que tu avais la chance d’avoir une vraie famille, d’essayer de construire quelque chose de vrai avec quelqu’un, tu ne pouvais pas te permettre de refuser. Tu relevais les yeux vers l’américaine, en esquissant un sourire sur ton visage. « J’ai… j’ai hâte de vous connaître mieux, toutes les deux » dis-tu entre deux sanglots. La jeune femme te proposa de te faire un câlin et comme réponse, tu hochais simplement la tête positivement. Alors tu t’engouffrais dans les bras de ta tante, heureux d’être là. Tellement heureux que tu n’arrivais pas à arrêter les larmes qui coulaient silencieusement sur tes joues. Un câlin, ta mère n’avait pas du t’en donner depuis au moins dix-huit ans. Et c’était long, dix-huit ans sans recevoir l’étreinte chaleureuse de quelqu’un.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Sybille Newton-John
Sybille Newton-John
messages : 62
ici depuis : 25/07/2020
crédits : Zuz' pour l'avatar et @WALDOSIA pour la signa
comptes : La douce Rose
statut : Fiancée à Yasmine
bowenien
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyDim 16 Aoû 2020 - 11:19

Just another day that i had, the best day of my life
Sybille&Riley
••••

Les larmes coulaient sur le visage de mon neveu et cela m’attristait et me mettais en colère. Ma sœur avait eu la chance d’avoir un enfant qui était devenue un merveilleux jeune homme et elle, elle l’avait détruit. Je me souvenais de Riley bébé. Mes parents et moi l’adorions et ma sœur nous l’avait enlevé, privant par la même occasion son fils des gens qui l’aimaient. Au vus de comment ça c’était finit entre Gaby et le reste de la famille, je n’étais pas surprise que Riley ignore tout de mon existence. Gaby n’avait jamais été la grande sœur dont tout le monde rêve et Dieu sait que j’en avais souffert. Je n’en voulais pas à mon neveu de ne pas se souvenir de moi, il n’était qu’un bébé à l’époque. Mais j’en voulais énormément à ma sœur pour le mal qu’elle nous avait tous fait.

« C’est rien, connaissant ma sœur et comment ça s’est finit entre elle et le reste de la famille, ce n’est pas surprenant du tout. Quant au temps passé ensemble quand tu étais petit, on en a passé beaucoup tous les deux. J’étais petite mais je t’adorais et je te gardais souvent quand ta mère sortait. Mais ne soit pas désolé de ne pas t’en souvenir, tu étais bébé, c’est normal. Cependant, j’espère que nous aurons l’occasion de se créer de nouveaux souvenirs heureux ensemble » ajoutais-je avec un sourire.

Je serais fort mon neveu dans mes bras. Il avait visiblement grand besoin d’amour, de câlin et d’affection de manière générale et tout comme Yasmine, j’avais beaucoup à en donner.

« J’ai hâte aussi que nous te connaissions mieux. Yasmine est devenue ma famille, nous deviendront la tienne, je te le promets Riley. Ici tu es chez toi et tu n’as plus à avoir peur de ta mère, elle est en prison et elle ne touchera plus jamais à toi. »





••••

by Wiise

__________________________

Nous sommes ensemble même lorsque nous sommes séparées
Revenir en haut Aller en bas
Riley Newton-John
Riley Newton-John
messages : 1635
ici depuis : 22/01/2019
crédits : eilyam ♡ (avatar), astra (signature), mitsborn (icons)
comptes : carter, allen, alexander, sasha, fede, milo & theo.
statut : dans l'univers y a des milliards de vies, sur terre, sept milliards d'êtres humains, peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux
grand kangou
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyDim 23 Aoû 2020 - 12:30

Raconter tout ça, ça te faisait mal au coeur. Comme s'il se brisait une seconde fois, comme si tu reviviais une fois de plus l'enfer que tu avais vécu. Les larmes roulaient silencieusement sur tes joues, tu n'étais plus responsable de tes actes. C'était aussi une délivrance, de pouvoir enfin parler à coeur ouvert de ce qu'il s'était passé. Tu l'avais déjà fais, quelques jours plus tôt, quand la police était venu chez toi pour arrêter ta mère. La seule fois où tu avais pris ton courage à deux mains pour enfin dénoncer ta génitrice. Tu écoutais attentivement ce que venait de te dire ta tante. « Je pensais qu'il n'y avait que ma mère et moi... c'est tout » avouas-tu après les paroles de Sybille, tout tremblant. Tu te sentais gêné de ne pas avoir connu plus tôt l'existence de la jeune femme. Savoir qu'elle était là, ça t'aurait peut-être aidé et tu serais surement parti plus tôt de la maison. « J'ai hâte de créer des nouveaux souvenirs » dis-tu en esquissant un sourire sous les larmes qui glissaient sous tes yeux. Vous vous preniez dans les bras mutuellement, et ça te faisait énormément de bien. Cette étreinte était si chaleureuse et si sincère. Après ce câlin, tu balayais tes larmes d'un coup de manche peu assuré. « J'ai hâte de la rencontrer » dis-tu assurément. Ca te faisait bizarre d'apprendre déjà que tu avais une tante, mais encore plus qu'elle était déjà fiancée à quelqu'un. Tu apprenais encore à connaître Sybille, mais tu voulais aussi apprendre à connaître Yasmine. « Merci... merci d'accepter de t'occuper de moi » avouas-tu à l'américaine. C'est vrai que tu avais un peu bouleversé sa vie en débarquant d'un coup, comme ça sans prévenir.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Sybille Newton-John
Sybille Newton-John
messages : 62
ici depuis : 25/07/2020
crédits : Zuz' pour l'avatar et @WALDOSIA pour la signa
comptes : La douce Rose
statut : Fiancée à Yasmine
bowenien
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptySam 12 Sep 2020 - 16:24

Just another day that i had, the best day of my life
Sybille&Riley
••••

La détresse de Riley crevait les yeux et me rendais triste. Mon neveu avait été séparé de la chose la plus importante à mes yeux : la famille. Pas de tante, ni de grands-parents, avec qui passer des bons moments. Non, il n’avait connus que la violence de la vie avec sœur. Je hochais doucement la tête, pensive. J’avais accepté sur un coup de tête que Riley vienne habiter avec nous et si je ne regrettais pas qu’il soit là, sa présence allait forcément changer des choses dans notre existence. Au cours de ma carrière de sage-femme, j’avais mis divers enfants au monde. Pendant mon tour du monde, j’avais vus des tas de femmes s’occuper de leurs enfants et je croisais au quotidien des mères avec leurs enfants. Oui mais voilà, je n’avais jamais été mère. Je n’avais jamais eu d’enfants à ma charge et encore moins de jeune adulte. Je n’avais aucune idée de la posture que je devais avoir pour Riley. Devait-elle être plus celle d’une mère ou plus celle d’une sœur ? Devais-je être la tatie cool ou la tatie qui met des limites ? Je me sentais un peu larguée dans ce nouveau rôle qui me tombait dessus sans que j’eu vraiment le temps de m’y préparer. Il allait absolument falloir que quelqu’un me donne des conseils. « Papa, maman, pourquoi n’êtes-vous pas là pour me guider ? » me demandais-je. Pourtant, la réponse à cette question, je la connaissais. Riley était une personne de plus qui s’ajoutait aux victimes de ma sœur. Pourtant, il allait falloir que je demande de l'aide à quelqu'un et j'espérais que ma belle famille m'en apporterait.

« C’est normal de t’accueillir. Pour être franche avec toi, je ne sais en revanche pas quel rôle je dois avoir avec toi… C’est nouveau pour moi de guider un jeune. Je ferais de mon mieux mais je risque de faire des erreurs et j’en suis désolée par avance. Au fait, tu as réfléchis à ce que tu voulais faire maintenant que tu es ici ? »



••••

by Wiise

__________________________

Nous sommes ensemble même lorsque nous sommes séparées
Revenir en haut Aller en bas
Riley Newton-John
Riley Newton-John
messages : 1635
ici depuis : 22/01/2019
crédits : eilyam ♡ (avatar), astra (signature), mitsborn (icons)
comptes : carter, allen, alexander, sasha, fede, milo & theo.
statut : dans l'univers y a des milliards de vies, sur terre, sept milliards d'êtres humains, peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux
grand kangou
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) EmptyMar 22 Sep 2020 - 20:40

Tu ne savais plus comment faire, ni comment être. C'était tellement étrange comme situation. Tu ne connaissais pas Sybille mais elle était beaucoup plus gentille et sympathique ta mère l'a été en 20 ans. C'est déroutant pour toi, celui qui n'a pas connu que la violence et la douleur. Mais ta tante était tout le contraire de cette personne. Elle était aimante et généreuse. « Merci... merci beaucoup » répondis-tu simplement, la larme à l'oeil. Tu en avais versé des larmes, pendant tout ce temps. Mais c'était des larmes différentes, cette fois ci. « Ne t'excuses pas, je suis sur que vous allez très bien vous en sortir » avouas-tu avec un sourire à ta tante. Tu avais hâte de découvrir cette nouvelle vie, dans cette nouvelle ville. Surtout dans cette nouvelle ville, ça allait tout changer. Elle te demanda ensuite ce que tu voulais faire une fois ici. Alors tu reprenais ton sourire d'un garçon heureux. « J'me suis inscris à la fac, en sciences du comportement » dis-tu en souriant, prêt à faire de nouvelles choses. « J'faisais déjà des recherches dessus quand j'étais à New-York alors j'ai décidé de me lancer mais... j'sais pas si c'est une bonne idée » demandas-tu à ta tante pour avoir un autre opinion que le tien. C'est vrai, tu allais vivre sous son toit et tu voulais être le plus gentil des neveux, le plus agréable et sympathique. Et puis tu étais encore jeune, tu pouvais faire plein de choses.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: just another day that i had, the best day of my life (sybille)   just another day that i had, the best day of my life (sybille) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
just another day that i had, the best day of my life (sybille)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: explore the past-
Sauter vers: