AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-22%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge – Black Friday
139 € 179 €
Voir le deal

Partagez
 

 forever is happening right here, right now (brookcha)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyMar 28 Juil 2020 - 0:34

Sa moto s'est garée devant ta caravane. Y'a le son du moteur qui se coupe, le bruit de ses pas dans le gravier. « Ça va, elles ont survécus ? », que tu lances, un sourire moqueur sur tes lèvres. Derrière toi, un sac à dos, pas grand chose, juste assez pour survivre un weekend. Vous pouvez pas vous permettre plus, de toute façon. Monétairement et physiquement. Ouais, c'est pas sur la fortune que vous roulez actuellement, ni l'un, ni l'autre. Tu attrapes les fleurs, lui voles un baiser pour le remercier, les pose dans l'eau avant de le retrouver à l'extérieur de la caravane. T'enfiles le casque, monte derrière lui. Il fait presque nuit, déjà. Et pour aller jusqu'à Cape Hillsborough, vous en avez pour au moins une heure. Mais ça va, le paysage est beau, l'air est chaud, tes bras se serrent contre le corps de Sacha qui pose, parfois, une main sur ta jambe. C'est beau, c'est simple. C'est tout ce dont vous avez besoin. Entre vos retrouvailles et les soucis à Bowen, vos disputes qui reprennent pour des futilités, du temps à l'abris des autres, que pour vous, c'est tout ce qu'il vous faut. Et quand enfin vous arrivez en ville, c'est la recherche de motel qui s'en suit. Sur la rue principale, une enseigne vacancy vous interpelle. Carte de crédit passée, la porte de la chambre s'ouvre, tu t'écroules sur le lit dont le matelas grince déjà. « T'as envie de faire quoi ? », demandes-tu, les yeux à demi fermés. « J'ai cru voir une fête foraine sur la plage. Sinon, on peut toujours aller casser la croûte. » Les possibilités sont infinies. Espiègles, tu te redresses sur tes coudes. « Ou, alors, on peut trouver un accès en retrait à la plage... T'as pas envie d'un bain de minuit ? » Ton sourire s'élargit. « Imagine, les étoiles, toi, moi, c'est pas beau, ça ? » Et tu ris, parce que c'est sans doute tellement niais, tellement pas vous. Et pourtant, à l'instant, c'est ce qui semble le plus naturel du monde, être avec lui, qu'avec lui, aujourd'hui, maintenant, demain et toute la vie...

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4621
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyMar 28 Juil 2020 - 12:13

forever is happening right here, right now
Ça leur avait pris sur un coup de tête, comme souvent. Une envie de prendre le large, de se foutre de tout et de tout le monde pour vraiment se retrouver, rien qu'à deux. Au départ, Sacha avait visé Melbourne, mais la ville était trop loin, alors ils avaient décidé de partir sans se poser de questions et de voir où cela les mènerait. « J'ai fait de mon mieux, mais je n'ai pas pu éviter la catastrophe. » Quelle idée d'avoir voulu amener des pivoines à Brooke alors qu'il était en moto. Les fleurs n'avaient décidé pas aimé le voyage dans son sac à dos, mais le sourire de Brooke et la complicité qu'il y avait entre eux était bien plus forte qu'un bouquet de fleurs fané. Ils avaient passé la journée chacun de leur côté, acha passant sa journée au cabaret, à la banque et au tribunal pour régler les derniers papiers. Tout était bon, ils pourraient bientôt devenir les heureux propriétaires du cabaret Delirium, Sacha n'aurait plus de soucis d'argent ni de soucis avec ses ex, et ils pourraient enfin être heureux, sans se soucier des commentaires des autres. Tout commençait d'ailleurs dès ce soir, avec cette fuite préméditée de Bowen. Le trajet fut plutôt agréable, et Sacha avait l'impression de flotter sur sa moto, les paysages défilant sous leurs yeux. Il n'avait besoin de rien d'autre que Brooke à ses côtés pour se sentir vraiment bien. Ils arrivèrent au bout d'une heure de route, et trouvèrent un petit motel dans lequel passer leur nuit. Une fois dans leur chambre, Sacha s'assit au bord du lit, imitant Brooke qui venait de s'y étaler. Les plans qu'elle lui proposait faisaient naître un sourire sur les lippes du tatoué, qui se tourna vers elle, intéressé. Mais sa seconde proposition l'intéressa davantage et fit briller une étrange lueur au fond de ses yeux. « Depuis quand t'es devenue fleur bleue ? » la taquine-t-il en se penchant pour venir lui voler un tendre baiser. « Toi, moi, les étoiles et rien d'autre que ce bain de minuit, ça me plait. » énonce-t-il en s'imaginant non sans mal leurs corps nus sous l'eau à la belle étoile. « Mais j'ai vraiment faim, on peut s'arrêter acheter de quoi manger avant ? On pourra toujours manger sur la plage. Si tu me laisses le temps de dévorer un sandwich... »  suggère-t-il en haussant les épaules, conquis par l'idée de ne plus rien avoir à penser qu'à leur propre bonheur dans l'instant présent.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.


Dernière édition par Sacha Kheinov le Mar 28 Juil 2020 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyMar 28 Juil 2020 - 18:30

Ça avait été inattendu. Un coup de tête. Sans plan, sans organisation. C'est Sacha. Idée folle sur idée folle. Un jour, il arrive avec l'envie d'acheter le cabaret, l'autre celle de conquérir le monde une lame à la fois, un couteau à la fois. Ça, c'est quand l'envie de se faire tatouer ton nom ou ton visage sur le corps ne lui passait pas. Folies, folies, mais c'était lui. Et tu l'aimais même s'il te rendait folle, même s'il te faisait perdre la raison, parfois. Il est pas facile à vivre, mais t'es pas bien mieux. T'es une peste, tu rages, tu crises, t'as plus de mauvais moments que de bons. Et, pourtant, depuis plus qu'un an qu'il t'endure, qu'il tente de te récupérer alors qu'au fond, c'est toi qui envoie tout toujours balader. C'est toi le problème, pas lui. Et à l'instant, t'as envie d'être aussi la solution. Il a sans doute les jambes en compotes après cette heure et demie de route sur la moto, t'as le cul endolori par le banc. Mais y'a ce bonheur, cette sensation de ne plus avoir la cage thoracique serrée maintenant que vous êtes loin de la ville. Sur le lit, la tête dans les nuages, les yeux rivés sur les tuiles du plafond, tu souris quand il se moque de toi. « Pour une fois que je lui suis, profite », lâches-tu en répondant à son baiser. « Mange-moi, ce sera mieux », ajoutes-tu en riant avant de reprendre. « On peut aller se chercher des burgers et des frittes, en espérant qu'ils aient une option végé. » Tu te lèves, tes cheveux qui suivent ta chute de reins. « À moins que t'aies autre chose en tête. J'ai juste envie de ne penser à rien d'autre, là, que toi et moi. » Toi et lui. Pour la vie. Jusqu'à ce que la mort vous sépare. Ça a déjà été une option, avant que tu lui balances ta bague à la figure dans une dispute qui aura causé votre perte. Cette fois, pourtant, ça goûte moins amer quand tu y penses.

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4621
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyMar 28 Juil 2020 - 18:49

forever is happening right here, right now
« Le sois pas trop longtemps, s'il te plait. » Même si ça lui plait de la voir comme ça, il aime pas quand ça dure. Parce que quand ça dure, il trouve ça louche, il se demande ce qu'elle va lui sortir à la seconde d'après. Il préfère quand elle fait pas dans la finesse, il préfère quand elle hurle, quand elle crie, quand elle ne cache pas sa fougue et sa tempête. Alors oui, ce soir, il aime ça, mais demain, il sait que ça recommencera, qu'il y aura bien un moment où ils vont se prendre la tête, et il s'en fout, c'est comme ça qu'il l'aime, quand elle fait pas dans la demi-mesure. Il est fou, oui, on lui dit souvent qu'il est trop bon, qu'à sa place des milliers de mecs se seraient barrés, impatients. Mais lui, amoureux, il est prêt à tout. Il ne veut qu'elle dans sa vie, et personne d'autre, et il fera toujours tout pour parvenir à ses fins, jusqu'à ce que leur amour n'existe plus. « Faut pas me dire ça deux fois. » plaisante-t-il en haussant un sourcil, riant alors qu'elle s'éloignait de ses lèvres et qu'il avait tant envie de l'embrasser à nouveau et de lui faire l'amour maintenant même.  Il se redresse sur un coude pour la voir se lever, ses yeux parcourant son corps en le découvrant à chaque fois. Brooke était d'une beauté à lui couper le souffle, et même s'il connaissait son corps par cœur, il avait l'impression de le redécouvrir à chaque seconde. Il se lève à son tour pour s'approcher d'elle, et passe un bras autour de sa taille, plaquant son torse contre son dos, la chaîne et l'alliance autour de son cou s'emmêlant aux cheveux de Brooke. Il déposa un baiser sur son épaule puis sur sa joue, heureux de pouvoir profiter d'instants aussi simples que celui-ci. « S'ils en ont pas j'irais dans leurs cuisines en faire un rien que pour toi. » lance-t-il avant de reprendre en susurrant à son oreille. « Et j'te promets qu'après le burger, il n'y aura que toi et moi. Et je mangerai même pas mon burger jusqu'au bout pour avoir de la place pour toi... » Et même s'il ne s'agissait pas de faire l'amour sur la plage, bien que cela semble impossible pour eux, il avait envie de tenir éveillé jusqu'au bout de la nuit pour que cette soirée soit la plus belle de leur vie.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptySam 1 Aoû 2020 - 3:22

« T'aimes mieux quand je suis hystérique ? », demandes-tu en riant. « T'inquiètes, la folle en moi finira par ressortir tôt ou tard. T'as juste à regarder le cul d'une autre fille sur la plage et ça sera reparti pour un tour », enchaînes-tu à la blague, sans même que ça n'en soit une. T'es folle, timbrée même. Et tu le caches pas. Tu pourrais lui faire une crise pour moins que ça, juste parce qu'il respire le même air que la fille à côté de lui. Mais, là, aujourd'hui, c'est pas le mood dans lequel t'es. T'as rêvé de le retrouver comme ça depuis tellement longtemps. Et c'est comme si la vie vous foutait des putains de barrières à la con, chaque fois qu'un bonheur vous tombe sur la tête. Bonheur, c'est jamais bon signe, dans votre langage. Ça ne dure que si peu de temps. Et pourtant, t'as envie de ça, du bonheur, toujours et encore, même si y'a des épreuves à vaincre, des tempêtes à essuyer. T'es à lui, il est à toi, c'est tout ce qui compte. Bon, il a pas tort quand même sur un point, quand tu agis comme ça, c'est que tu caches un truc. Et pour le coup, là, tu caches un truc, ouais. Mais pas le genre qu'il pense. Sacha a faim, pas étonnant, vu l'heure tardive. Et toi, t'en profites pour faire une remarque qui vous ressemble, toujours collé un à l'autre, l'envie de son corps qui arrête jamais. « Tu me mangeras pour dessert, Babe », que tu lâches dans un sourire alors que tu te lèves déjà, prête à repartir à peine arrivé. Il t'imite, mais plutôt pour se coller à ton corps. T'enroules tes bras autour de sa nuque, viens mordre ses lèvres. « Fais pas ça, on sera banni de Cape Hillsborough », le préviens-tu en te séparant de son corps. Mais pas trop longtemps, juste assez pour attraper l'alliance au bout de sa chaine et de l'attirer par le bijou pour lui voler un nouveau baiser. « J'y compte bien. » La promesse qu'il te fait, c'est ce que tu veux tous les soirs, jusqu'à la fin de vos vies, celle de jamais finir vos repas pour être certains de garder assez d'appétit pour l'autre, pour dévorer votre amour, encore et encore. Tu l'attrapes par la main. « On laisse les casques ici, on y va à pied », ordonnes-tu en passant le pas de la porte du Motel, le tirant presque pour le guider. Vous arrêtez dans un casse-croûte où y'a visiblement qu'un choix végé sur le menu, mais, hey, au moins, y'en a un. C'est ce que tu prends avant de guider à nouveau Sacha avec toi, cherchant un coin calme pour manger que tous les deux. Derrière le casse-croûte, un chemin mène à la plage. En l'empruntant, vous vous retrouvez seul sur le sable, bien loin des autres et des regards. Pas que t'en as quelque chose à faire, des autres, mais ce moment, t'as envie de le vivre avec lui, qu'avec lui. Vous vous installez sur le sable, il te pique une frite, tu le repousses en riant avant de reprendre la parole. « Y'a Aelya qui organise une teuf chez elle, enfin chez Niels et elle.. » Ton regard se perd dans l'océan. « Elle nous a invités, ça te dit ? » En fait, c'est toi qu'elle invite. Et toi, t'as proposé que Sacha t'accompagne. Impossible que tu t'y rendes sans lui, si t'es pour affronter Niels.

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4621
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptySam 1 Aoû 2020 - 9:05

forever is happening right here, right now
Petit haussement d'épaules de sa part alors qu'un sourire amusé étire ses lèvres. « Ouais. Parce que quand t'es trop romantique, j'ai l'impression que tu me caches quelque chose. » Il a appris à lui faire confiance, mais il sait que quand Brooke est trop calme, c'est qu'elle a quelque chose en tête. Et si elle déteste les surprises, lui aussi, depuis un moment déjà. Alors oui, il préfère quand elle laisse sa véritable personnalité percer, parce qu'au moins, il arrive à comprendre où elle veut en venir, contrairement à ce soir. Mais y'a aucune raison qu'elle lui cache quoi que ce soit, il le sait. Ce soir, ils ont juste envie de se retrouver tous les deux et de pouvoir apprécier ce temps passé à deux. Avec tout ce qu'ils avaient à faire en ce moment, entre le tribunal et les papiers pour le cabaret, ils en avaient bien besoin. « Que pour le dessert ? Et mon en-cas de minuit, alors ? » plaisante-t-il à moitié, presque attendri par le comportement de la rousse. « J'suis très bon cuisinier, ils me banniront pas, ils voudront me garder. » ajoute-t-il en haussant un sourcil, se laissant attirer à elle. Le goût de ses lèvres lui manquait toujours à chaque seconde. « Ça me va. » acquiesce-t-il en la suivant hors du motel. Dehors, l'ambiance était bien animée, les passants continuaient à se promener dans les rues, main dans la main, comme eux, ou juste côte à côte pour apprécier le paysage calme ainsi que les glaces italiennes et les différentes animations. Sacha ne s'attarde pas sur eux, son regard préférant encore et toujours revenir vers sa petite-amie. Heureusement pour lui, ils ne traînèrent pas trop, prenant leur repas pour aller s'installer où personne ne viendrait les déranger. Bien que ce calme aurait pu être inquiétant pour n'importe qui, le russe savait s'en délecter, et préférait de loin rester seul ici avec Brooke qu'au milieu d'une foule de gens trop curieux. Installé sur le sable, il sort leurs repas du petit sac en papier et pose la boîte de son burger sur ses genoux après avoir piqué une frite à sa compagne, admirant l'océan dont les couleurs devenaient de plus en plus sombres au fur et à mesure que le soleil s'éloignait. « J'viens de me prendre dix ans dans la gueule. J'ai pas fait de "teuf" depuis des années. » la taquine-t-il avant de l'observer. Il ne pensait pas qu'elle était si sérieuse, au début. Grignotant une nouvelle frite, il finit par hausser les épaules. « Ouais, si tu veux. C'est en quel honneur et y'aura qui ? » Il est un peu surpris d'être invité par Aelya. Il ne l'avait vu qu'une fois, et cette rencontre leur avait laissé à tous les deux un goût amer. Et même si le temps avait fini par s'égrainer, il avait toujours cette crainte d'être l'homme le plus détesté de Bowen, et surtout par tous les amis de Brooke.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyDim 2 Aoû 2020 - 4:52

« J'te cache toujours quelque chose, Babe. » Tu le regardes presque défiante, l'air de dire que t'as un truc derrière la tête. Et, en vrai, t'as un truc derrière la tête. Mais c'est sans doute pas vraiment ce à quoi Sacha s'attend. Il verra le pire, il verra une nouvelle tornade arriver plutôt que ce que tu lui réserves. Peut-être qu'au fond, ce que tu as en tête, ce sera une tornade, une tempête, que ce sera la pire. Au fond, vous en avez jamais vraiment reparlé, tu sais pas ce qu'il en pense à présent. T'façon, il a pas à s'en faire, la Brooke hystérique, elle est jamais bien loin. Demain, il la retrouvera. Pour le moment, tu parles de la soirée, propose des plans de fou et les complète avec les siens. Vous capitulez sur l'idée de manger avant toute chose, t'aimerais mieux qu'il te mange toi et tu t'empêches pas de le lui dire. « Dessert, en-cas, goûté, j'serai tout ce que tu voudras ce soir, cette nuit, toute la vie bébé, j'peux pas me passer de toi », confies-tu dans l'excès. Ouais, c'est trop. Ouais, c'est fleur bleu. Tu t'en fiches. Tu l'attires à toi, ses lèvres goutent les tiennes, t'aurais envie que jamais il ne les quitte, mais tu le laisses mieux te regarder en reprenant une distance adéquate pour la conversation. « Et moi alors ? S'ils te gardent, j'ferai quoi sans toi ? » Et rapidement, tu ries, parce que même si tu le crois, tout ce que tu dis, dans ta bouche ça sonne bizzare, comme si ça aurait dû être dit par une autre que toi. Et même, c'est doux, cette soirée. C'est une pause de vos deux personnages, vos deux caractères trop explosifs. Et ça fait du bien. La soirée aussi est douce, le ciel est calme, les étoiles sont pourtant timides. Y'a que dans ses yeux que tu les vois, quand il pose son attention sur toi et qu'il rit de ta demande. « C'est vrai, t'es tellement vieux », le taquines-tu à nouveau. « Ou alors t'essaies de dire que j't'empêche de t'amuser ? » Sourcils froncés qui se pose sur lui, juste avant que tu lui souris. « J'sais pas qui il y aura en vrai, j'ai pas demandé. J'crois que c'est histoire de célébrer leur nouvelle maison et tout ça... Ou leur mariage. En vrai, j'ai pas posé de questions... » T'aurais sans doute dû, ça aurait été bien, mais la raison, tu t'en fiches, c'est voir Aelya que tu veux. Ça pourrait être la pire raison au monde que t'aurais dit oui, au fond, juste pour la voir. « Ça serait bien, quand même, que vous vous rencontriez dans des circonstances plus positives, non ? » Surtout si vous vous apprêtez à vivre pour le reste de vos jours ensemble..

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4621
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyLun 3 Aoû 2020 - 13:53

forever is happening right here, right now
Les mots de Brooke provoquent comme un feu d'artifice dans sa cage thoracique. Parfois, il doutait de cet amour parce qu'ils n'avaient pas les mêmes rêves, parce qu'il était trop borné et elle trop colérique. Leurs caractères explosifs les poussaient à se hurler dessus et à se réconcilier ensuite au lit, pour recommencer le lendemain. Les mots et les preuves d'amour, bien qu'elles étaient là, avaient tendance à être noyées sous cette couche volcanique qu'ils avaient créé à eux deux. Alors, quand il l'entend dire qu'elle veut passer la vie à ses côtés, c'est la plus belle preuve d'amour qu'il puisse entendre. Là, enfin il sourit vraiment, comme un homme qui a enfin obtenu tout ce qu'il n'a jamais voulu dans toute sa misérable vie. Ensemble, pour toujours. Ils auraient dû acter ça sur papier, par des alliances, mais tout avait foiré, et l'alliance était désormais pendu à son cou depuis des années, comme une promesse brisée. « J'ferais toujours tout pour pas que tu puisses te passer de moi. Parce que j'le pourrais pas non plus. » se confie-t-il à son tour, résistant déjà à l'envie de la jeter sur le lit. « Tu les laisseras pas me garder, je sais. » Elle trouverait toujours le moyen de le faire revenir à elle. Peu importe les obstacles, peu importe ceux qui voulaient de lui, c'était elle qui le voulait le plus et qui l'aurait, tout le temps. D'ailleurs, elle peut obtenir ce qu'elle veut de lui. Comme quand elle lui demande de l'accompagner à une fête chez sa meilleure amie. Bien sûr qu'il viendra. Même si les circonstances les avaient poussé à ne pas encore se rencontrer, il était temps, après plus d'un an de relation, de se présenter aux amis proches. « Je continue à m'amuser quand même. Juste autrement, c'est tout. » Il hausse les épaules, croque à nouveau dans son sandwich avant d'entamer quelques frites. Il y a quelques grains de sable qui volent et qui viennent se ficher sur son pantalon, alors il les repousse d'une main, agacé d'être dérangé par un tel climat. La neige, elle, n'est pas aussi agressive à Moscou que le sable en Australie. « Ils se sont mariés ? » Le russe hausse un sourcil, presque surpris. Si c'était le cas, il s'étonnait qu'Aelya n'ait pas précisé à Brooke la raison de cette petite fête. Il était au courant qu'il y avait eu quelques différends entre les deux jeunes femmes ces derniers temps, mais n'imaginait pas que ce serait à ce point. « J'ai jamais refusé de les rencontrer, au contraire. » assure-t-il en souriant, se penchant vers elle pour venir lui embrasser la joue, avant de lui piquer une nouvelle frite pour l'embêter. « C'est quand ? Va falloir qu'on s'organise, avec le cabaret, tout ça. » demande-t-il, déjà en train de penser au programme du boulot des semaines à venir.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyMer 5 Aoû 2020 - 4:45

C'est vrai que t'es pas du genre fleur bleue, attachante, adorable. Et parfois, tu le concèdes, tu devrais t'adoucir. Pas toujours, attention, c'est pas toi quand même de devenir trop niais, trop love to love, non, mais juste t'adoucir un peu. De laisser des moments de tendresse comme ça parsemer votre quotidien bien plus souvent que ce que tu lui offres. Ça vous ferait du bien. Ça ne changerait pas qui vous êtes, deux feux d'artifices prêts à exploser, à éclater, mais ça changerait peut-être juste un peu les ressentiments désagréables que tu peux avoir et qu'il peut ressentir, quand ça va trop loin, que ça éclate trop fort. T'as besoin de travailler sur toi, tu le sais, tu le reconnais. Et tu veux le faire, pour lui, parce que t'as pas envie de le perdre à nouveau. Et tu vas le faire. Pour l'instant, il voit ça bizarrement, tes douces paroles, tes actes romancés, normal, tu fais pas ça tous les jours. Mais ça viendra, il finira par s'habituer et toi, ça deviendra une seconde nature. Tu feras pas de toi une amoureuse désespérée quand même, mais juste une amoureuse plus attentive à l'autre. Et ça, c'est déjà bon, non, pour une débridée qui part d'aussi loin que toi ? « T'as raison, j'te volerai à eux. », souris-tu en confirmant ses dires. Tu l'entraines avec toi dans ta découverte de Cape Hill's, à la recherche de quoi vous mettre sous la dent. Enfin, plus lui que toi. Toi, t'as envie d'une clope. Ou d'un peu de canna. Mais tu veux pas fumer de pot avant de lui dire tout ce que t'as à lui dire, ça sonnerait faux, ça sonnerait anticipé par la mari' et c'est pas ce que tu veux. Ça ira à demain pour te défoncer. Pour l'instant, tu manges tes frites, croques légèrement ton burger végé, mais tu te concentres surtout sur le moment présent. Lui, toi, la mer, votre amour. Tu lui parles de la teuf d'Aelya, il dit qu'il a pas fêté depuis trop longtemps. Tu le taquines. Mais, au fond, avec toi, c'est vrai qu'il a pas mal moins de plaisir. Avant, il pouvait faire ce qu'il voulait en soirée. Danser avec qui il voulait, embrasser qui il voulait, consommer ce qu'il voulait, coucher avec qui il voulait. Maintenant, c'est limité qu'à toi ou à rien. Nul, ouais, tu le sais. « Autrement », souffles-tu, pensive. Tu doutes. Tu doutes de ce que tu veux lui confier. Ça, c'est tout à fait toi, Brooke. Quand ça devient trop sérieux, tu veux tout foutre en l'air. Mais pas cette fois, t'as pas le droit cette fois. Cette fois c'est la bonne, cette fois c'est vrai. Avant, c'était juste un coup de pratique. « Pas encore », expliques-tu, « enfin, j'crois pas. Mais peut-être qu'ils veulent souligner leurs fiançailles ou un truc du genre, tu vois. » Ça serait leur genre, eux ils ont pas de mal à montrer leur amour, eux ils ont pas de mal à le fêter. « C'est pas c'que j'ai dit » Tu te justifies. Parce que tout de suite tu penses qu'il va te faire dire ce que tu as pas dit. « J'te confirmerai ça, si tu veux v'nir avec moi. » Sinon, t'iras seule. Tu lui souris, y'a pas de reproches dans ce que tu dis, maintenant faut penser business et partenariat et équipe et travail en permanence. Tu l'oublies simplement plus vite que lui, toi c'est les shows qui t'animent. Rapidement, tu reportes ton attention sur lui. « Ça y est, t'as fini ? », fais-tu en regardant son burger à moitié mangé. « J'ai envie de t'enlever chacun de tes vêtements et de le faire, ce bain de minuit... »

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4621
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyMer 5 Aoû 2020 - 17:00

forever is happening right here, right now
C'est vrai qu'au début, il avait du mal à accepter de ne plus sortir. C'était comme laisser une part de lui dans le passé, l'adolescent qu'il avait été pour devenir enfin un homme. Il avait forcément eu peur, avec la terrible impression d'être privé de liberté. Mais il avait appris avec le temps à accepter les faits, et son quotidien ne lui déplaisait pas. Même s'il avait toujours autant d'ennuis, il se sentait mieux dans sa peau, plus équilibré, comme si les choses revenaient à la normale. Forcément, il y avait des points noirs au tableau, des disputes et des engueulades, mais il était heureux. Brooke le rendait heureux, et pour rie, au monde il ne changerait sa vie actuelle pour une autre. Alors oui, il s'amusait autrement, et c'était très bien ainsi. « Ce serait cool pour eux. Et on ira, bien sûr. » Même s'il était déjà que ce ne soit pas eux qui le fassent en premier, il était heureux de la meilleure amie d'Aelya ait trouvé un couple qui dure. Sacha n'avait jamais souhaité le mal de personne, enfin, pas sans véritable raison apparente, si l'on oubliait les propos qu'il avait pu tenir au sujet de Jackson précédemment. Lui aussi il avait envie de se marier, et de réaliser ce rêve avec Brooke, et ça aurait dû se faire, s'ils ne s'étaient pas séparés ensuite. Depuis, il évitait soigneusement le sujet, comme celui des enfants, et attendait que ce soit sa compagne qui lui en parle le jour où elle serait prête. Il hoche la tête, mange à nouveau avant d'être interrompu. Il se met à rire, pas surpris pour un sou par le comportement de la rousse. Sans une once d'hésitation, il repose son repas à peine terminé à côté et se pencha vers Brooke pour l'embrasser langoureusement alors qu'il lui retirait déjà son haut, l'air malicieux. « Alors fais-le... tu sais que je ne peux pas te résister. » Et l'idée de faire un bain de minuit dans cet océan, nus et seuls au monde était la plus tentante de tous. Il aurait pu se jeter encore plus vite sur elle, mais il voulait qu'elle prenne autant de plaisir que lui à le déshabiller. En quelques secondes, elle avait réussi à l'attiser. Enfin, il l'était déjà depuis qu'ils avaient franchi la porte de l'hôtel, mais il s'était retenu.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 2:59

T’es jalouse, trop jalouse. Chaque fois qu'il sort, tu vis la panique à l'intérieur, bien malgré toi. C'est pas agréable pour lui, tu sais. T'y peux rien. T'as peur qu'on te l'arrache, qu'on vienne le prendre à toi aussi cruellement que la drogue a pris ta mère. C'est con, tu sais, mais c'est pas de ta faute. C'est ce que tu connais de l'amour et de l'attachement. Et chaque fois que t'as aimé quelqu'un super fort, il a fini par te laisser, t'abandonner ou te faire du mal. Tu connais rien d'autre que ça. Et quand ça devient trop important, trop fort, tu fais tout planter, par exprès, comme si tu cherches au fond à te protéger alors que, parfois, ça pourrait t'apporter du bien. C'est pour ça que t'essaies avec Sacha, de t'ouvrir, de le laisser découvrir des parcelles de la Brooke que t'as pas été en mesure de lui monter encore. T'espères juste qu'il ne se lassera pas de cette Brooke-là, qu'il t'aime assez pour accepter tes deux côtés, vanille et chocolat, comme t'aimes bien le dire, parallèle qui fait beaucoup de sens avec toi. Vanille, la douceur, la stabilité, la routine. Ce qu'on choisit quand on veut être certain de ne pas être déçu. Chocolat, le punch, le côté spontané, la Brooke qui hurle quand il s'en y attend pas et qui jalouse. Même si t'essaies fort de te contenir, t'arriveras pas à tout changer. Et tant mieux, au fond, t'es toi et c'est tout. « Je vais écrire à Aelya, quand on sera rentré. » Pas avant. T'as prévu que ce weekend, ce soit que vous deux. Limite, t'as envie d'enfermer vos portables pour qu'il n'y ait que toi et lui. Le tiens, d'ailleurs, tu l'as pas emporté, il est resté dans la chambre du motel. T'as pas osé lui demander de faire pareil, y'a une fille à s'occuper, et si il avait une urgence on l'appellerait sur son portable sans attendre. T'es quand même pas satanique, tu sais faire la part des choses. Mais dans l'eau, y'aura que vous. Pas de poche, pas de vêtements pour supporter l'appareil. D'ailleurs, t'as plus envie d'attendre, t'as grignoté ton repas, ici et là, appétit de moineau, stressée par ce que t'as envie de lui faire. Pourquoi, t'as déjà fait ça, tout lui retirer ses vêtements, tu le sais... Mais ce qui viendra après tout ça, ça, tu l'as jamais fait. Tu laisses comprendre quand même à Sacha que t'as envie de te retrouver avec lui, vos corps nus comme seuls vêtements. Et déjà, il t'incite à commencer, te retirant ton haut, dévoilant ta poitrine dont t'avais pas pris la peine de piéger dans un soutif. Ça t'arrive. Parfois tu en portes, d'autres fois tu préfères les bralettes. Et y'a des jours, comme aujourd'hui, où tu laisses le tissu de tes vêtements venir faire frémir le bout de tes mamelons. Au contact de l'air, d'ailleurs, ils durcissent. Tu réponds à son baiser avec presque autant de fougue, cherches à déboucler son pantalon. « Je te veux », souffles-tu au travers de tes baisers. « T'as pas idée bébé, depuis combien de temps j'ai envie de toi. » Et en moins de deux, il se retrouve torse nu, ses tatouages comme seul habit, le pantalon débouclé. Tu souris, passes ta langue sur tes lèvres, caresses tes seins pour venir trouver le bouton de ton jean. Tu te lèves, langoureusement, fais tout tomber sur le sol, ta petite culotte aussi et déjà tu t'élances vers l'océan. « Montre-moi que t'as envie de moi », laisses-tu en suspend, le regard moqueur, te dirigeant vers la mer, lui laissant une vue plombante sur l'arrondie de tes fesses et disparaissent dans l'eau quand cette dernière entre en contact avec ta peau.

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4621
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 17:08

forever is happening right here, right now
En se penchant vers elle, Sacha renverse un peu de sable dans la boîte de son repas. Il ne s'en rend pas compte, trop préoccupé par les idées que Brooke venait d'implanter dans son esprit. Voir sa silhouette presque nue au clair de lune lui donnait déjà chaud, et le fait qu'elle déboucle aussitôt son pantalon l'attisait déjà énormément. Plus que quelques minutes et il lui sauterait dessus, c'était certain. Contre ses lèvres, il soufflait à son tour, la voix pleine d'impatience : « Je te veux aussi. J'attends depuis qu'on est arrivés le moment que tu me sauterais dessus... » avoue-t-il, sourire espiègle aux lèvres alors qu'il lèvre les bras pour laisser son tee-shirt quitter son corps. L'air frais le faire frémir, mais visiblement pas autant que Brooke dont la poitrine réagit déjà. Il l'observe, se délecte de la vue alors qu'elle se dérobe de son étreinte pour fuir vers l'océan. « Babe... » Il allait lui montrer, oui, à quel point il la désirait tous les jours et surtout ce soir. C'était la première fois qu'ils profitaient vraiment des délices de la plage, et d'un bain de minuit improvisé à des lieux de Bowen, où personne ne pourrait les reconnaître ni même les empêcher de réaliser leurs envies les plus profondes. Se relevant, le russe se précipita pour enlever son pantalon puis son caleçon et les laissa par terre, de même que ses chaussures et chaussettes, avant de se mettre à marcher d'un pas rapide en direction de Brooke. Quand il passa les pieds dans l'eau, le froid fit frissonner sa colonne vertébrale, mais elle fut bien vite remplacée par une sensation de chaleur dans tout son corps. Brooke était sublime, et son corps rendait impatient Sacha, qui mourrait d'envie de prendre possession d'elle dans cet univers magique et incroyable. Il s'approcha alors et à sa hauteur, entoura sa taille de son bras en riant. « Il fait la même température en Russie que dans cet océan. Et je crois que tu vas avoir besoin de moi pour te réchauffer. » Il colla son bassin contre sa taille, le membre de son entrejambe ayant déjà commencé à se manifester après avoir été tant désiré par la jeune femme. « Je t'aime. » murmura-t-il en se penchant vers elle pour venir l'embrasser, laisse ses mains glisser jusqu'à l'arrière de ses cuisses pour l'inciter à se rapprocher d'elle pour qu'elle ressente aussi toute l'émotion dont il était maintenant prisonnier. Il la souleva et s'enfonça un peu plus dans l'eau, jusqu'à ce qu'elle vienne couvrir leurs hanches. Il l'embrassa à nouveau avidement, ravi de pouvoir simplement profiter d'eux dans ce cadre idyllique. Cette escapade hors de Bowen était le meilleur moyen d'effacer les disputes précédentes et de se redécouvrir dans la plus grande simplicité.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyDim 30 Aoû 2020 - 1:18

« Depuis quand t'attends pour me sauter dessus? », lâches-tu le regard taquin, brillant d'envie. Ça ne vous ressemble pas de vous retenir, de sombrer dans l'attente. Mais c'est comme si aujourd'hui le temps s'était figé, que vous étiez pris dans cet espace temps où plus rien n'avance, plus rien n'accélère, plus rien ne presse. Profiter du moment, de sa douceur, de se sentir vivant n'aura jamais eu autant bon goût que cet instant précis, ce moment où tu retires tes vêtements et l'incites à te rejoindre, laissant ton corps disparaître dans la noirceur de la nuit. Y'a que la rousseur de tes cheveux qui paraît encore, comme s'il s'agissait de flammes qui réchauffaient toute la plage. Il en faudrait, d'ailleurs, des flammes, un feu de camp même, parce qu'il fait plutôt froid alors que le soleil est couché. La mer vient chatouiller tes orteils, tu sens la chair de tes fesses se hérisser alors que tu avances lentement dans l'eau. Elle recouvre tes cuisses, tes hanches, ton nombril jusqu'à sentir derrière toi une présence, le clapotement de l'eau révélant que Sacha t'avait suivi. Tu te retournes vers lui, un sourire se pose sur ton visage, rare émotion que tu laisses paraître. Sans doute que tu devrais le faire plus souvent, sourire, tu sens ton visage qui s'illumine et sent qu'il te trouve belle, encore plus qu'à l'habitude, encore plus que lorsque tu t'emportes. Tu te surprends même à rire à sa blague. « J'ai toujours besoin de toi », lui confis-tu en le laissant t'approcher, t'attirer contre lui, coller son bassin contre le tien pour témoigner de ses envies. « Je t'aime », réponds-tu avec affection, beaucoup plus que tu en es capable.

Sacha t'attire contre lui, comme s'il était possible de le faire davantage, tu souris contre ses lèvres alors que tu cherches à nouveau à les capturer, viens les mordre au passage. « Baise-moi », demandes-tu, supplies-tu, alors que tu le laisses vous guider dans l'eau, là où vos corps semblent plus cachés des curieux s'aventurant sur la plage. Impatiente, tu viens caresser son membre déjà durci, embrassant sa nuque, mordillant sa peau pour marquer ton territoire. L'envie de décuple, ne cesse d'augmenter alors que Sacha prend plaisir de tes caresses. Ce soir, t'as envie que ce soit son soir, de porter toute ton attention sur lui, de lui faire du bien, plus que tous les autres. Tes lèvres quittent sa nuque pour embrasser son torse où tu laisses ta langue par moment se glisser entre tes baisers, puis remontes jusqu'à ses lèvres, pressant tout ton corps contre lui, son sexe qui frôle le tien.

Il est au bord de ton intimité, un mouvement et il pourrait y pénétrer. Tu résistes tout de même, cherches son regard. Le tien est brillant, trop, bien plus qu'à l'habitude. À nouveau, un sourire s'est dessiné sur tes lèvres alors que tu emprisonnes son visage. Tu joues de ton bassin, titille son pénis qui chercher la porte d'entrée de ton anatomie, qui cherche à te faire du bien à son tour. Mais tu résistes, tu fais durer le plaisir, le regardes dans les yeux, le laisses toucher ton corps. « Je n'ai jamais aimé comme je t'aime », confies-tu, ondulant contre lui pour augmenter son plaisir. Il résiste, parfois ferme les yeux sous les douces sensations de ton intimité qui le frôle sans pour autant le laisser y entrer complètement. Pas maintenant, pas tout de suite, c'est pas le bon moment. « Et je n'aimerai jamais comme je t'aime », confies-tu à nouveau, venant embrasser ses lèvres, les mordiller au passage, ta langue qui se mêle de votre embrassade, vos intimités qui se frôlent toujours. Tu sais qu'il devient impatient, tu le vois à son regard, ça te fait sourire. Et alors, juste à cet instant, tu le laisses entrer en toi. Son premier coup de reins veut aller plus vite que ce que tu ne lui permets. Tu emprisonnes son visage, le forces à te regarder malgré vos gémissements mutuels. Deuxième coup de reins qui t'arrache un soupir de plaisir plus fort que tu ne l'aurais voulu, tu plonges tes yeux dans les siens. Et alors qu'il engage son troisième coup de reins, tu souris, tu souris jusqu'à tes oreilles. « Sacha... », prononces-tu entre tes soupirs. « Je veux être à toi.. » À lui, seulement à lui, plus que tu ne l'es déjà. Il entame un quatrième coup de reins, tes ongles s'agrippent à sa peau. « Babe, épouse-moi... », finis-tu par lâcher, ton corps qui devient alors immobile. « J'suis sérieuse, j'veux devenir ta femme. Là, maintenant, tout de suite, épouse-moi. J'veux plus passer un jour sans être à toi, j'veux qu'on forme un tout, qu'on s'aime jusqu'à la fin des temps. J'veux être ta femme... »

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4621
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptyDim 30 Aoû 2020 - 11:26

forever is happening right here, right now
L'attente n'était là que pour rendre le moment X plus attrayant. Faire l'amour, c'était leur quotidien, ils se laissaient souvent aller à leurs pulsions sans se laisser le temps d'attiser le désir. Ce soir, c'était différent. C'était leur weekend, celui où il n'y aurait personne pour les déranger. Juste en amoureux, avec la possibilité de raviver la flamme qui n'avait jamais cessé de brûler en eux. Le fil du destin les avait réunis pour une seule et bonne raison : ils étaient faits l'un pour l'autre, peu importe les vents, les marées et les tempêtes. Et s'il avait attendu, c'était parce qu'ils avaient une soirée magique de prévue, une soirée qui commençait à peine. Faire l'amour sur la plage, quoi de plus merveilleux ? Faire l'amour dans la mer, c'est encore autre chose. Les deux silhouettes se rejoignent, dessinant au clair de lune le  plus beau des dessins. De leurs corps n'est visible que leurs courbes collées l'une à l'autre, et leurs cheveux dont les mèches rebelles n'étaient guidées que par la volonté du vent de nuit. Ses lèvres retrouvent les siennes dans une parfaite harmonie, son corps est attiré par le sien, par cet appétit qui lui tordait presque l'estomac. Et quand les mots de Brooke viennent caresser ses oreilles, il sourit, son regard devenant davantage brûlant en se posant sur elle. Il avait envie de passer à l'action, mais elle se jouait de lui, l'empêcher d'entrer en elle, préférant prendre le temps de caresser son sexe dont l'eau glacée contrastait étonnamment avec les sensations que lui procuraient les doigts de sa compagne. Comme une douce torture qu'il ne voulait pas voir s'arrêter, ni maintenant, ni jamais. Le sang afflue vers son membre, il le sent gonfler entre ses cuisses, se réfugier près de l'intimité que Brooke mène à lui, le laissant sentir au bout de sa queue les formes de la jeune femme, ses lèvres, sa vulve, mais chaque fois qu'il sent qu'il pourrait s'y introduire pour ne faire qu'un avec elle, elle s'enfuit, se frotte à lui, et les baisers salés l'accompagnent. Il soupire dans le plus grand des silences marins, tandis qu'il promène sur elle ses mains bouillonnant d'impatience et tremblantes de froid et de désir. Les deux sensations se mélangent, formant en son corps une once d'adrénaline qu'il n'aurait jamais cru pouvoir ressentir en plein milieu d'une plage publique. Il traverse ses cheveux de ses doigts, s'agrippe à son dos, la ramène à elle, si bien que le Brooke sur son pectoral se laisse caresser par les lèvres et la poitrine de la rousse, rendant le regard de Sacha encore plus brillant. Il comprend dans ses gestes que ce soir, elle ne le laissera pas prendre le dessus. Il est à sa merci, et bon dieu que c'est bon de l'être, ce soir. Yeux dans les yeux, chaque parole supplémentaire qu'elle lui souffle le fait tomber davantage amoureux d'elle.  « Babe... » Il ne sait plus quoi répondre. Parce qu'il est touché, ému, parce que ça lui rappelle combien il a envie de passer sa vie à ses côtés. Parce qu'en deux phrases, elle lui remémore les espoirs qu'ils avaient placé en l'avenir, la volonté d'acheter une maison, d'adopter un chien, de ne plus avoir le choix que de vivre ensemble tous les jours jusqu'à ce que le karma ne décide de les séparer. Même s'il est jaloux et possessif au possible, aujourd'hui, il n'a plus aucun doute sur le fait que son cœur et son corps lui appartiennent tout entier. Il laisse ses lèvres être capturées par les siennes, tend le cou alors que leurs langues s'entremêlent, le membre bandé entre eux cherchant à nouveau à se frayer un chemin entre ses cuisses. Et si jusque là elle refusait de le laisser entrer, laissant son organe sexuel gonfler, pointant ouvertement vers elle, elle finit par s'ouvrir à lui. Glissant ses mains sous ses fesses pour mieux accéder à cette antre, il sent le sel marin lui brûler légèrement la peau quand enfin il la pénètre. Il pousse un gémissement alors qu'il ondule sous l'eau, essayant de trouver un rythme qui ne les enverra pas tous les deux au large de l'océan Pacifique. Un deuxième coup, et il en réclame déjà d'autres, yeux dans les yeux. Il se perd dans son regard, soupire alors qu'il glisse à nouveau en elle, toujours plus satisfait de lui arracher de nouveaux soupirs et de pouvoir admirer son visage au clair de lune. Mais alors qu'il en veut toujours plus, qu'il tente un nouvel aller-retour elle soupire son nom, et il sourit, sourd à tout ce qu'il pourrait se passer autour d'eux. Il gémit à son tour alors qu'il enfonce ses doigts dans sa chair quand elle-même s'empare sauvagement de la peau de son dos. Il lui faut quelques secondes pour que son cerveau ne comprenne ce qu'il se passe. Alors qu'il était encore en elle, il s'immobilisait, glissant une main dans son dos, puise se caler dans le creux de son ventre pour venir y dessiner de petits ronds du bout des doigts alors qu'il n'avait pas quitté les lieux. Même s'il n'en était pas encore au stade de l'éjaculation, il sentit son membre perdre un peu de sa semence au creux de son utérus, et il resta quelques secondes la bouche ouverte, à reprendre son souffle, à apprécier sa beauté. Sourire planté sur les lèvres, il vient plaquer ses mains de chaque côté de son visage, comme si la regarder dans les yeux allait accentuer le fait que cette demande était tout à fait sérieuse. Cela faisait trop longtemps qu'il refoulait cette envie de la demander en mariage, de peur de tout gâcher à nouveau, et voilà qu'elle daignait le faire. « Babe... Je t'épouserai mille fois dans ma vie si c'était possible. » Il glisse un bras autour de son cou, l'attire à elle et plaque ses lèvres contre les siennes. « Madame Brooke Oxley-Kheinov. » murmure-t-il contre ses lèvres, essayant de se faire à l'idée de cette nouvelle réalité. « Je jure de t'épouser et de t'aimer jusqu'à la fin des temps. Je veux être ton homme, ton époux, ton mari, et je jure de l'être dès ce soir. » Son regard bleu de glace plonge dans le sien, comme dans l'attente d'une approbation de sa part pour pouvoir enfin reprendre l'acte charnel qu'ils avaient entamé, de pouvoir la faire jouir et se répandre en elle comme personne ne pourrait plus jamais le faire. Ce soir serait le meilleur jour de sa vie, ou plutôt, le meilleur jour de leur vie.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) EmptySam 5 Sep 2020 - 5:24

Tu pourrais mentir et dire que t'as attendu ce moment précis depuis des semaines, que t'avais tout planifié. Mais c'était pas ça. C'était venu un peu comme ça. En sachant que vous étiez pour passer le weekend à l'extérieur de Bowen, ouais, t'as pensé que ça serait le bon moment, mais t'as rien planifié. T'façon, planifier, c'est pas toi. Toi, t'es plutôt désorganisé. Et si t'avais tout planifié au quart de tour, ça aurait été moche, pas à votre image. Alors, t'as laissé parler ton coeur, tes sentiments, le moment, le laissant te pénétrer dans l'eau salée de l'océan, vos corps nus qui dansaient que pour vous, devant la lune qui vous faisait de l'ombre.

C'était beau. C'était vous. Et de ses yeux, il pouvait te faire jouir, te faire attendre l'orgasme. Tu le sentais, au bout de son sexe, au bout du tien, mais l'envie pressante de le rendre heureux d'une autre manière se transposait dans ton visage. C'est là que tu commences ton discours, laissant comprendre que tu veux être sienne. Ça, c'est habituel, t'as toujours eu ce genre de parole avec lui. C'est ce que tu ressens au fond de toi. Mais le reste, la suite, ça, c'est du nouveau pour toi. C'est lui qui te l'avait dit, la première fois, avant que tu fasses tout foirer à cause de tes peurs et tes craintes qu'il te faudrait combattre, si tu veux un jour passer à autre chose et vivre heureuse. Avec lui.

Sacha pose ses mains autour de ton visage. Mais il ne dit rien. Rien du tout. Fuck, ça fait trop longtemps, t'as trop attendu. Ça aurait dû être y'a quelques temps déjà, t'as manqué ta chance. Les secondes passent et elles paraissent des minutes jusqu'à ce qu'il osa répondre. Et quand il accepte, c'est presque comme si tu jouis, son membre toujours en toi. Il vient t'embrasser, tu souris contre ses lèvres. « Je t'aime », fais-tu en ondulant contre lui, ton excitation à son comble, mais jouant à la fois avec l'alliance qui orne le cou de ton futur mari, seul vêtement qu'il lui reste. « Tu veux bien me la rendre? », demandes-tu en riant, t'agrippant plus encore à sa peau. « Babe, j'ai tellement envie de toi, t'es si beau », lâches-tu dans un soupire de plaisir, sentant son membre recommencer les va-et-vient. « Faut qu'on finisse de faire l'amour. J'peux pas t'épouser sans avoir consommé une dernière fois ton corps. »

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
forever is happening right here, right now (brookcha)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: les villes à proximité-
Sauter vers: