AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy Note 10
479 € 779 €
Voir le deal

Partagez
 

 forever is happening right here, right now (brookcha)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4618
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 EmptySam 5 Sep 2020 - 10:43

forever is happening right here, right now
C'est en vivant l'instant présent sans savoir de quoi sera fait demain, c'est en choisissant son avenir sur un coup de tête que les meilleures opportunités savent se montrer. Pour Sacha, ce moment est décuplé par l'intensité de l'amour qui règle actuellement. Ce jour, il en rêvait, et il était enfin là, devant lui. C'en était fini des doutes et des crises de jalousie, enfin, sur papier, car celles-ci ne cesseraient jamais d'être. Voir Brooke devenir sa femme, non, pas la voir, faire d'elle sa femme était la seule et unique chose qu'il souhaitait voir se réaliser cette nuit. Évidemment qu'elle faisait de lui un homme heureux. Il allait accepter, sans aucun doute. Et c'est en l'embrassant qu'il sent que c'est enfin le bonheur qui lui tend les bras. « Je t'aime plus encore. » sursurre-t-il contre ses lèvres, alors que son bassin se remet à onduler amoureusement contre ses hanches. Échappant un soupir de désir, il hoche la tête à sa question, mais il est bien incapable de faire deux choses à la fois. L'alliance autour de son cou va enfin la quitter, pour gagner le doigt de Brooke et ne plus jamais le quitter, signe de leur alliance à venir et de leur magnifique histoire d'amour. Après un effort surhumain, il finit par venir décrocher la chaîne autour de son cou pour en retirer le petit anneau. Il remet la chaîne, riant en entendant Brooke lui transmettre son impatience. « Tu me tortures. Je ne sais pas faire deux choses à la fois, tu le sais déjà. » En l'occurrence, lui faire l'amour en la tenant dans ses bras et lui enfiler par la même occasion une bague au doigt. Alors il laisse en suspens leur jouissance pour attraper délicatement sa main et passer l'alliance à son annulaire, avant de glisser ses doigts contre la peau de ses hanches, de son dos, puis venir se caler dans sa chevelure flamboyante. « Je vais jouir. » grommelle-t-il malgré lui alors qu'il l'embrasse à nouveau, et que son corps se remet en mouvement, son sexe continuant ses va-et-vient incessants sous ses soupirs et petits gémissements, alors qu'il laissait sa langue se perdre contre celle de Brooke, ses lèvres embrasser son menton, sa clavicule, son sein. La puissance de cet acte charnel lui semble décuplée par tout ce qu'il vient de se passe. Il redescend ses mains, s'agrippe un peu plus à ses hanches alors qu'il finit par jouir, son sexe enfin soulagé de toute cette tension qu'elle lui faisait subir. Et délicatement, il l'attire contre lui, contre son torse alors qu'il tente de reprendre son souffle et que son corps est vidé de cette drôle d'énergie qui l'habitait encore. Avoir fait l'amour dans ces si simples conditions avait été un véritable bonheur, mais il ne put s'empêcher de les imaginer dans quelques heures se jeter à nouveau l'un sur l'autre, dans de nouvelles conditions. « La prochaine fois qu'on fera l'amour, on sera mari et femme. Et je réalise pas encore. J'ai de la chance de t'avoir. » murmure-t-il alors qu'il vient caresser ses joues, ému par la force du lien qui les unit.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 EmptyLun 28 Sep 2020 - 21:12

Les je t'aime ne goûtent plus pareil à présent. Ils apportent cette douce sensation que t'aurait jamais cru capable de ressentir un jour. Toi, l'amour, t'y croyais qu'à moitié. Invention de Satan faite pour faire croire à la société que la vie à deux c'était la norme. T'y adhérais pas à cette vision, t'aurais pu passer ta vie à vadrouiller si ça n'était pas de Sacha. Il est venu sauver ton âme, au fond, le récupérer des bras du diable pour non pas le purifier, t'auras jamais rien d'un ange, mais pour l'épargner. Maintenant que tu l'as, y'a plus rien qui existe. Y'a que toi. Toi et lui. Et c'est beau. Et t'as envie que ça dure une éternité. Une toute petite éternité, si c'est trop demandé. Impatiente, t'attendais le moment parfait pour le lui demander. Sauf qu'il ne viendrait jamais. Parce que toi, t'es pas la perfection. Non, toi t'es plutôt un ramassis de pathétisme. Le moment parfait, il viendra jamais. Alors à quoi bon l'attendre. Alors que son sexe te remplit, que tu sens le plaisir s'accentuer dans ton bas ventre et que vos respirations deviennent des halètements qui résonnent en symphonie, tu fais ta demande. T'as plus envie de passer une seule journée sans lui. Et au risque de sonner mélodramatique, t'as failli le perdre une fois, merde c'est pas pour le faire à nouveau. Impatiente à nouveau, à peine votre ébat consommé, tu lui demandes l'alliance. Mais c'est trop bon, la sensation qu'il te procure est indescriptible. T'as besoin de ça, tout ça, pour savoir que c'est vrai, que vous deux c'est enfin officiel. Il passe l'alliance à ton doigt, un frisson te transperce. Et il rend des coups plus forts, plus secs, jusqu'à se perdre dans tes cheveux et jouir pour que tu l'entendes. Tes cris se mêlent aux siens, avant que sa bouche vienne attraper la tienne dans une valse indécente et que votre jouissance s'unisse. Quand vos corps reprennent leur esprit, ils se refroidissent. Tu te blottis contre lui pour trouver sa chaleur, souriant à son affirmation. « J'aurais jamais dû te laisser partir la première fois », réponds-tu bien plus tristement que ce que tu aurais voulu. « C'est fou de pas vouloir attendre? », demandes-tu en te reculant pour mieux le regarder. « Ta famille risque de nous en vouloir, non? » Mais, au fond, tu t'en fiches, toi. T'as pas besoin des autres. Juste de lui. Lui et toi, pour toujours.

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4618
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 EmptyJeu 1 Oct 2020 - 14:57

forever is happening right here, right now
Sacha la laisse se blottir contre lui et referme les bras autour d'elle alors que l'eau continue à claquer leurs cuisses et leurs fesses, le froid tétanisant petit à petit ses pieds dans l'eau. Ils allaient devoir vite s'enfuir de cette plage s'ils ne voulaient pas qu'on les retrouve morts de froid demain matin. « Et moi j'aurais jamais dû partir. » Même si elle ne l'avait pas retenu, lui, il ne s'était pas gêné pour courir ailleurs. Il avait retrouvé Effy, bien plus vite qu'il n'aurait dû le faire, et il avait drôlement merdé. Pendant les semaines qui ont suivi cette nuit, sa main avait eu du mal à cicatriser, chose qu'il avait réussi à cacher malgré tout. Mais pire, dans son esprit, il ne s'était jamais pardonné d'avoir fait subir ça à Brooke. Aujourd'hui, ils avaient la chance de pouvoir tout reprendre à zéro, et le lanceur de couteaux ferait tout pour ne pas ruiner ce mariage dont il rêvait tant. D'ailleurs, il n'arrivait pas à croire que cette bague ne pendait plus à son cou désormais, et qu'elle était au doigt de Brooke. Baissant le regard vers elle, il se mit à sourire comme un idiot à sa question. « Pourquoi on serait obligés d'attendre ? » Ils étaient aussi impatients l'un que l'autre, et avaient conscience que s'ils voulaient quelque chose, ils feraient mieux de le faire tout de suite avant de ne changer d'avis. Mais son sourire se perd quand elle évoque sa famille. Nastya comprendrait sûrement, Alek ferait la gueule car il ne portait pas Brooke dans son cœur, sa mère lui reprocherait de ne pas suivre les traditions familiales russes, et son père tenterait sûrement tout pour briser le couple ou tuer son fils. Ils lui en voudront tous un peu, mais pas longtemps. C'est comme ça chez les Kheinov, on gueule, on tire la tronche, on se barre au besoin mais ça ne dure jamais très longtemps. Passant une main sur sa joue, plaquant une de ses mèches rousses derrières son oreille, le russe se surprend à rire, laissant sa voix résonner dans l'obscur horizon. « Babe... On fera un repas avec eux après si ça peut les consoler. Mais j'me fous de ce qu'ils pensent. » Il vient déposer ses lèvres contre les siennes dans un tendre baiser. « Tu penses qu'il y a une église ou une mairie d'ouverte à l'heure qu'il est ? » demande-t-il, comme un enfant à qui on était en train d'offrir le plus beau cadeau de noël de sa vie.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 EmptyLun 19 Oct 2020 - 21:24

T'as froid. Sur tes cuisses, la chair te hérisse. T"en as rien à chier. Tu pourrais mourir d'hypothermie que t'en aurais rien à chier. Ce qui compte, là, c'est la chaleur que t'apporte Sacha. Et pas physiquement. Parce qu'il a sans doute aussi froid que toi, ça se voit à la teinte bleutée de ses lèvres. Cette chaleur, elle est inexplicable. On ne peut la décrire avec des mots. C'est ce que tu ressens quand il est là. Une flamme qui brûle, un coeur qui bat. Lui. Lui et rien d'autre. Il n'aurait jamais dû partir, en effet. Et tu ne devrais jamais apprendre qu'il avait osé embrasser Effy ce soir-là, le soir qui avait tout brisé entre vous. La crise, tu la sens déjà monter en pensant à elle. Savoir qu'il l'avait embrasser te rendrait encore plus folle que tu l'es déjà. Au fond, tu ne regrettes rien. Peut-être pas même d'avoir quitté Sacha. Il fallait que ça pète entre vous pour que tu réalises combien t'étais prête à mourir réellement pour lui. Et sans cette rupture, égoïstement, tu n'aurais pas pu retrouver Jackson. Et savoir qu'au fond, il te fallait ton meilleur ami, aussi, dans ta vie pour te sentir bien. À sa réplique, tu ne réponds rien, profites seulement de cette chaleur inexplicable que tu ressens quand il est là, jusqu'à demander si ça serait fou de tout plaquer le traditionnel pour l'épouser là, maintenant, tout de suite. Vous, deux grands impatients, deux grands enfants, incapables de vous contenir. Ça vous ressemblerait vraiment.

« T'as du fric sur toi? », demandes-tu alors qu'il te pose comme question la raison qui vous pousserait à attendre, de toute façon? Il a raison, pourquoi attendre? Prise d'un remords envers sa famille, que tu sais importante pour lui, tu le questionnes. Et il réplique qu'il s'en balance. Ça te fait rire, tu l'embrasses furtivement. « C'est pour ça que j'veux que tu sois à moi, pour toujours », répètes-tu avec fierté avant de l'entraîner hors de l'eau. « J'sais pas », réponds-tu. T'as pas pensé à regarder ce genre de trucs, tu pensais même pas faire une demande en plein acte sexuel pendant votre bain de minuit. Mais c'est ça, la beauté de cette demande, la spontanéité. « J'meurs de froid », lâches-tu en regardant tes seins dont les mamelons sont pointés vers le ciel. « On rentre, on s'met au chaud et on s'marie, ça te dit? », demandes-tu en enfilant déjà tes vêtements qui se mouillent par cause de ton corps trempé. « S'il faut qu'on campe devant la mairie pour être les premiers demain matin, on le fera. Mais j'pars pas d'ici sans être légalement Brooke Oxley-Kheinov. »

La chambre d'hôtel est un bordel indécent entre vos vêtements mouillés qui souillent la carpette et tes fringues que t'as envoyé valser partout sur le sol en trouvant de quoi mettre. T'as opté pour un haut de dentelle blanche complètement translucide qui laisse paraître la bralette aussi blanche que le haut anisi qu'un jean noir troué, bien trop troué. T'as fait l'effort de porter du blanc, comme une mariée le devrait, prête à trouver une mairie pour signer le contrat de ta vie.

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4618
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 EmptyMar 20 Oct 2020 - 5:45

forever is happening right here, right now
Il a sûrement un peu de fric avec lui, dans le fond des poches, et puis, même sa carte bancaire elle passerait quand même. Et si c'est pas le cas, il emmerdera un peu tout le monde et ça passera. Mais en faisant ça, ça risquerait de créer des émeutes à la mairie, et il a pas trop envie de finir en garde à vue parce qu'il a tapé un scandale à un maire qui veut pas le marier. « Ouais, j'dois en avoir. » C'est déjà ça. Et là, il devient complètement impatient. Il s'imagine déjà ce que ça donnerait. Et comment il avouerait à tout le monde qu'ils ont franchi ce cap. Peu importe pour les parents. Lui, ce qu'il fait vibrer, il le veut maintenant, et les Kheinov ont toujours compris ça. Mais ce qui le fait chier dans l'histoire, c'est ce putain de nom de famille qu'il tient de son père, et pas de sa mère. Même s'il en rigole, il déteste entendre les gens l'appeler Kheinov. Kheinov, c'est son père, celui qui est derrière les barreaux, et qui devrait y rester jusqu'à la fin de ses jours. C'est un nom qui le fait frémir et lui fait revivre ses pires cauchemars. Thikhonov, ça aurait été mieux, ça lui va mieux, parce qu'il le tient de sa mère, et sa mère est quelqu'un de mieux. Et il va entraîner Brooke dans cette famille de dégénérés. Elle a jamais vu son père et il a pas envie qu'il la voit. Il a envie qu'elle reste à jamais un visage étranger pour celui qui serait prêt à lever la main sur elle. Il se souvient que c'était ce qui l'effrayait au début de leur relation. La peur de faire comme son père, de péter les plombs et d'un jour lever la main sur Brooke. Cette peur revient s'infiltrer dans ses veines aujourd'hui. Et ça craint, putain, le monde craint. Mais même avec toutes ces menaces et cette merde qui peut s'accumuler autour d'eux, elle l'aime comme il est, et il est réellement touché par ses mots. Pour toujours. Il a un peu de mal à croire que ça va être le cas. Il a du mal à réaliser qu'elle est à lui. Et que personne d'autre ne daignera poser la main sur elle parce qu'il est là. Qu'il la protégera, et que le premier qui veut l'arracher à lui en paiera les frais. Quittant l'eau, il se rend compte qu'ils n'en auront pas l'occasion s'il reste là. Le froid le glace, et en même temps, c'est le genre de froid qu'il aime, qui lui rappelle la Russie. Moscou, ses paysages glacés en hiver, la Sibérie pas si loin de ça.  « Ouais, on va rentrer prendre une douche chaude, et on va se marier, bébé. » confirme-t-il en se rhabillant, encore perdu entre ses rêves et la réalité. Il avait jamais cru qu'elle lui redemanderait ça. Et elle le veut, il le sent au fond de lui quand son regard croise le sien. Un peu plus d'un an qu'il la connait, qu'elle ne le quitte pas jour et nuit. Et il est l'homme le plus heureux du monde quand elle est là. La chance a fini par tourner, et quand il se revoit des années en arrière, il a l'impression qu'il est devenu quelqu'un d'autre. « On partira pas avant que ce soit le cas. » Confirme-t-il, sourire con aux lèvres. Puis ils rentrent, et il dort quasiment pas à l'idée de se marier. Il a qu'une idée en tête, de signer ce papier, de le hurler sur tous les toits. Et quand faut choisir comment s'habiller, il n'hésite pas une seconde. « T'as emmené tout ça de fringues pour deux jours ? » demande-t-il, haussant un sourcil en la voyant remuer ses fringues pour trouver un haut blanc. Il reste figé quelques secondes, n'en revenant pas de la voir porter cette couleur si inhabituelle pour eux. Il adore la voir porter du rouge, parce que c'est sexy, c'est aussi flambant que ses cheveux. Et puis le noir, parce que le noir, c'est tout eux. Mais le blanc, ça lui fait bizarre. Comme si elle dégageait une nouvelle aura. « Je devrais te faire plus de robes blanches pour les shows. » Il replonge dans son propre sac. Il sort un jean noir, étonné de voir qu'il en a choisi un qui est pas troué. Et dans ses hauts, il trouve une chemise blanche à manches courtes. Elle n'a pas beaucoup de boutons, elle se porte avec un grand col ouvert qui révélera ses tatouages, et le prénom de Brooke sur sa poitrine. Il sourit rien que d'y penser. « On y va ? Sinon je vais devoir pousser ceux qui passeront avant nous. » plaisante-t-il à moitié en se rapprochant de Brooke. Il prend sa main dans la sienne, pour regarder l'alliance qu'elle porte maintenant à son doigt. « Il va m'en falloir une. » Il embrasse sa main et pousse un léger soupir, comme si cette histoire lui retirait le poids qu'il avait sur les épaules.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 EmptyJeu 22 Oct 2020 - 12:26

Le blanc, c’est clairement pas ta couleur. Toi, t’es plus noir comme ton âme. Rouge à la limite. Mais blanc, ça, c’est pas trop ton truc. Tu dois avoir deux ou trois t-shirts blancs dans tes tiroirs, bien au fond, que tu met sous une veste de cuir quand t’as plus rien à te mettre. Mais pour l’occasion, t’avais prévu le coup. Un haut délicat, tout à l’opposé de ta personne, orné de dentelle blanche. Sa transparence laisse apparaître ta peau sous le tissu, au travers des ouvertures de la dentelle, et ta bralette aussi crème que ton haut. C’est pas toi, mais c’est joli. Et pour que ça te reflète plus, tu l’as agencé d’un jean noir à trous. Ça clash, mais ça te ressemble. Sacha opte pour une chemise à manches courtes dont le col en V descendant laisse apparaître ses tatouages. Quand il s’approche de toi, tu te retournes pour caresser sa peau à découverte. « J’avais prévu le coup », que tu lâches en riant. T’avais prévu le demander en mariage à nouveau. Tu savais juste pas comment ça allait arriver. Impatiente, t’avais pas attendu de vous mettre beau et d’arpenter les rues. Non, t’avais pris la première occasion, celle de vos corps unis. Et au fond, c’était pas mal vous, tout ça. Bien plus que les balades et les visites. « Exagère pas quand même, grognes-tu en roulant les yeux alors qu’il voudrait te dessiner des robes blanches. T’en es pas là, quand même.

Il te dirige vers la porte, tu hoches la tête alors qu’au travers de tes taches de rousseur se dessine un sourire d’anticipation. Il caresse ta main, la gauche, celle où une alliance trône. « Je t’en trouverai une », promets-tu. T’as pas d’argent, pas beaucoup. Tout ce que t’as, c’est pour payer l’intervenant qui signera votre papier officiel. Et encore la, t’es pas certaine d’en avoir assez, raison pour laquelle t’as demandé s’il avait du fric. La honte, de passer à la mairie sans un rond.

Devant la mairie, personne. Pas étonnant, en même temps, vu l’heure. Prise d’un stress au tu ne reconnais pas, toi qui fonces pourtant toujours droit vers le but, tu jettes un regard sur Sacha. « C’est maintenant.. » Sur le formulaire, t’écris pour la dernière fois ton nom de naissance. La prochaine fois, celui de Sacha sera greffé au tiens.


__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4618
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 EmptyDim 1 Nov 2020 - 6:49

forever is happening right here, right now
Sourcil relevé, Sacha met quelques secondes à faire le lien. Prévu le coup, du mariage ? Il n'en revenait pas. Quand ils avaient pris la moto pour se barrer, il n'avait pas imaginé qu'ils puissent se marier. C'était trop.. imprévu. Et si elle avait vraiment prévu de le redemander en mariage ce weekend, il avait le sentiment que ce n'était certainement pas de la façon qu'elle l'avait fait que c'était prévu. Et il s'en fout, en vérité, des circonstances. Y'a pas besoin de ça pour que ce soit parfait. Du moment qu'il est avec elle, peu importe où, et qu'ils laissent libre court à leur imagination. C'est ce qu'elle avait fait. Alors il commente pas, même si y'a un petit sourire au coin de ses lèvres. Que ce soit venu d'elle, ça lui fait plus de bien qu'il ne l'aurait jamais imaginé. Elle lui demandait de vivre toutes ces merdes qui pouvaient leur tomber dessus ensemble, et toutes les beautés du monde aussi. Avoir des projets à deux, et plus jamais seul. Parce que c'est comme ça que le mariage fonctionne. On abandonne son petit ego pour le partager avec l'autre. Il y aurait toujours une part de lui foutrement égoïste qui la mettrait en rogne, ils seraient toujours possessifs l'un envers l'autre, mais ça changerait tout. La certitude qu'il pouvait être quelqu'un de bien, quelqu'un qui n'est pas son père. Toute sa vie, il avait lutté contre sa maladie mentale provoquée par les traumatismes de son enfance et de son adolescence. Même si ça ne partirait pas du jour au lendemain, la présence de Brooke lui a permis de stabiliser son état. En fait, il ne s'était jamais senti mieux qu'aujourd'hui, en sa présence, à l'aube même de leur mariage.  « Juste une. C'est toujours le rouge qui te va le mieux. » la rassure-t-il, sourire aux lèvres.

La mairie, elle est calme. Personne autour, c'est calme, beaucoup trop calme. Personne pour les juger, les deux tarés du cabaret aux tatouages, les deux amoureux qui explosaient tout sur leur passage. Des papiers à remplir, des signatures, des noms, des dates et lieux de naissance. Toute une identité sur papier, ancrée dans les dossiers de la mairie pour justifier leur alliance. Lui, le russe, elle, l'australienne aux origines inconnues. La plus belle femme du monde, la seule qu'il puisse à jamais aimer. En signant ces papiers, il n'est plus ce foutu tolard qui faisait des conneries à l'adolescence. Plus celui qui a baisé pour la première fois de sa vie avec une prostituée, qui passait sa vie à poil, à boire à n'en plus finir, à faire des comas éthyliques pour oublier que sa sœur le détestait. Plus moyen de reculer. Il n'est plus un gamin, il est un homme, qui va jurer pour l'éternité son amour pour la femme de sa vie. « T'as peur ? » Il pose cette unique question alors que Brooke est à son bras, prête à jurer elle aussi face au maire. Il a le trac, il va pas mentir, c'est pire que quand il doit monter sur scène, mais c'est poru les meilleures émotions de sa vie. On vient les chercher, mais il reste quelques secondes immobile face à la porte, avant de se tourner vers Brooke. Brooke Oxley. Brooke Kheinov. Il se penche vers elle, scelle ses lèvres avec les siennes, avant d'oser porter ses couilles et d'avancer dans la petite salle où ils vont devenir mari et femme. Pour une fois, il avance comme un Roi avec sa Reine, et n'agira pas en lâche.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Brooke Oxley-Kheinov
Brooke Oxley-Kheinov
messages : 4615
ici depuis : 02/05/2019
crédits : (c) oldmiserunt
comptes : violet + blanche + bella + beth + nevaeh + liam
statut : les ténèbres de son coeur t'appellent, dans tes veines c'est son nom qui coule (sacha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 EmptyVen 20 Nov 2020 - 21:17

Ça faisait des mois que tu y pensais. Mais là, c'était le bon moment. Tu le penses encore. Tu regrettes rien. La demande, tu l'aurais fait n'importe où que tu ne la regretterais pas. Mais là, c'est parfait. Magique. Et ça vient du coeur. Par amour. Dans l'amour. C'est beau, t'as le sourire béat sur le visage encore rien qu'à y penser. Et tu te trouves con. Vraiment con. T'arrives pas à redescendre. Kheinov. Brooke Oxley-Kheinov. C'est vrai cette fois. C'est pas en attendant, c'est pas temporaire. C'est à vie. T'as plus envie de le perdre, de mettre cette histoire de côté. C'est toi et lui, vous deux, pour toujours. Et c'est aujourd'hui que ça se passe. Pas demain, pas dans quelques semaines ou dans des mois. Maintenant. Faut que ce soit là avant que la vie vous donne une claque au visage et vous rappelle que vous méritez pas ce bonheur. Si c'est fait là, y'aura pas de retour en arrière possible. Et c'est ce qu'il vous faut, au fond. Sinon, y'a les doutes de la vie et tes crises de merde qui vont reprendre pour faire chier ce moment.

Y'a personne parce qu'il fait nuit. Y'a personne parce que les gens censés, ils y pensent quelques temps avant de débarquer à la mairie. Ils prennent rendez-vous, songent leur décision. Toi, t'as pas eu à songer. C'est là, maintenant, tu veux rien d'autre. Tu le veux lui, au bout de ton doigt et sur ton coeur. Au bord des lèvres, en permanence. Et dans ta vie. On vous regarde comme des attardés, vous demande si vous êtes certains. Oui, y'a pas de doute sur ce que tu ressens pour lui. Alors on vous file les formulaires, y'a des tonnes de questions à répondre alors que t'aurais jamais imaginé qu'on allait recueillir ce genre d'informations pour une union. La plupart des champs ne sont pas remplis dans ton formulaire, tu sais pas quoi mettre dans la section famille... Et l'expliquer dans la petite case mise à cet effet n'est pas possible.

Devant la porte de la salle où se cache le maire, celui qui aura le pouvoir de prononcer ou pas votre union, tu te tournes vers Sacha. « Non », lâches-tu sèchement. T'as pas peur. T'as pas peur parce que t'es certaine de ce que tu veux. Tu le veux lui. Maintenant et à jamais. Pour le meilleur et pour le pire. Dans la richesse comme dans la pauvreté. Tu lui promets fidélité, loyauté. Et toute la merde que le mariage implique. Tant que son nom vient se greffer au tien. « J'peux pas avoir peur. J'sais ce que je veux. Et ce que je veux, c'est toi. » C'est la dernière chose que tu dis en tant que célibataire. Parce que l'intervenante vient vous chercher et les portes de la mairie s'ouvrent à vous après un baiser rapide. Des baisers, y'en aura des tonnes après les voeux. Et la marche s'embranche.

Devant le maire, tu souris. Il a le regard sévère. Juge sans doute votre apparence, ce que vous dégagez. Tant pis, tant qu'il prononce le mariage. Et il le fait. Vous invite à signer là et là, sur les x. Initiales, nom de jeune fille, nom que tu portes maintenant. Oxley-Kheinov. « J'peux embrasser mon mari, là? », demandes-tu presque avec arrogance. T'attends pas la réponse, tu le fais. Et putain que c'est bon. « Pour toujours et à jamais. »

__________________________

we are warriors
i won't let them break me down to dust, i know that there's a place for us, for we are glorious. when the sharpest words wanna cut me down gonna send a flood, gonna drown them out. i am brave, i am bruised, i am who i'm meant to be, this is me. look out 'cause here i come and i'm marching on to the beat i drum. i'm not scared to be seen, i make no apologies, this is me
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17135-peony-instragram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4618
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Ashlee & Owen & Caspian
statut : If all of the kings had their queens on the throne, we would pop champagne and raise a toast to all of the queens who are fighting alone. Baby, you're not dancin' on your own (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 EmptyLun 30 Nov 2020 - 3:15

forever is happening right here, right now
Les serments s'apprêtent à être prononcés. Quelques minutes plus tard, elle sera sienne, même si dans son cœur, elle l'est déjà depuis longtemps. Un sourire éclaire son visage alors qu'elle lui lance un "non" si tranchant qu'il aurait pu être décapité par cette simple syllabe. Sec, tranchant, elle était sûre d'elle et lui aussi. Si elle avait répondu autrement, il l'aurait sûrement mal pris en partant au quart de tour, mais pas aujourd'hui. Ce mot montrait à quel point ils allaient le faire. Aucun regret, et l'acceptation de se taper sur les nerfs dès que ce serait nécessaire. Parce que c'est l'amour, et que Sacha a bien compris depuis longtemps que ce ne serait jamais autrement avec Brooke. Toujours dans l'excès, c'est tout eux ça, et il n'a jamais voulu rien d'autre. Jamais senti si vivant qu'en l'instant présent. « T'auras plus jamais à avoir peur, babe. A partir d'aujourd'hui et pour toujours, ce mot n'existera plus. » Il sera toujours là pour repousser la peur, pour qu'elle ne soit plus jamais effrayée par quoi que ce soit.  Il n'est probablement pas la lumière que tout le monde imagine, mais il sera la sienne, la seule chandelle à briller dans le noir à chaque fois qu'elle se sera perdue sur son chemin. Et même s'il a des efforts à faire, s'il doit apprendre à ne pas se barrer à chaque emmerde, il sait qu'il peut y arriver. Il sera toujours con mais au moins, il sera son con, comme elle aime le dire. Elle pourra lui foutre des baffes si ça lui chante qu'il ne dira rien. Lui, il ne le fera pas. Jamais. Il avait douté au départ, mais maintenant, les doutes étaient partis, et ce weekend, c'était leur dernier jour.

Pas après pas, il n'entend plus que son propre cœur battre à ses oreilles et il sent celui de Brooke qui résonne dans leurs paumes enlacées. Il sourit, sincèrement pour la première fois depuis toujours, comme s'il avait enfin trouvé la paix, parce que c'est le cas. A ses côtés, dans cette allée de chaises complètement vides parce qu'ils n'ont pas eu envie d'attendre. Il aurait pu imaginer sa sœur, son frère qui tire la tronche, et sa mère qui fait tout pour empêcher son père de débarquer d'un instant à l'autre et de tout gâcher. Quelques amis, le peu qu'il a, et de l'autre côté, ceux de Brooke. Non, c'est pour ça qu'ils n'ont pas pu se résoudre à le faire avec du monde autour. De la famille, elle en a pas comme elle l'aurait voulu. Elle l'a lui et sa famille, mais elle a toujours souffert de l'absence de sa mère. La chaise vide de ses parents lui auraient juste rappelé ces années de vie douloureuse. Un jour, ce seront eux qui seront assis sur ces chaises pour célébrer le mariage des enfants qu'ils pourraient avoir. Rien que d'y penser, Sacha prend conscience que c'est ça, qu'il veut. La vie à ses côtés. Et il se voit, petit à petit, abandonner ses tourments et ses médicaments. Tout ça pour elle. Par amour. Chose qu'il ne pensait jamais ressentir jusqu'à aujourd'hui.

Et puis les minutes s'écoulent aussi lentement que les mots dans la bouche de ce maire inconnu qui juge. Sacha, il s'en fout. Il le regarde de haut et il s'en prive pas, parce que de toute façon, il peut pas faire autrement que de regarder les autres, perché dans sa folie et sur ses grandes jambes. Il a l'impression que ça dure une éternité et il retient son souffle pendant presque tout le discours. Il a hâte de prononcer les mots, et quand ils sortent de ses lèvres, ils sont fluide, avec son accent russe qui leur donne davantage d'ampleur à ses oreilles. Il tend des stylos, et dans le silence et l'euphorie, les initiales sont tracées, noires sur blanc. Des frissons dans la nuque, il se tourne vers Brooke, les yeux brillants d'amour et d'émotions. Un petit rire de joie à la question de Brooke, et il se penche vers elle pour la laisser l'embrasser et l'embrasser à son tour, serrant son corps contre le sien. « Всегда, и во веки веков. » (our toujours et à jamais), murmure-t-il à son tour à sa femme, Brooke Oxley-Kheinov.

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: forever is happening right here, right now (brookcha)   forever is happening right here, right now (brookcha) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
forever is happening right here, right now (brookcha)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: les villes à proximité-
Sauter vers: