∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, les températures sont chaudes chaudes chaudes ! Elles avoisinent entre les 29 et 34°C.


emilia manzoni & penny peach
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -30€ dès 399€, -100€ dès 999€
Voir le deal

Partagez
 

 love is blindness and i couldn’t see you were the best of me ⤅ lys

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
En ligne
Lys R. Kickett

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Lys a été élevée par son père célibataire ∞ elle n'a vu sa mère, une actrice américaine célèbre, que deux fois dans sa vie et cela lui convient très bien comme ça ∞ elle avait une relation très fusionnelle avec son père, écrivain renommé et amateur d'art ∞ Lys peint depuis qu'elle est toute petite ∞ Aussi loin qu'elle se souvienne, elle a toujours voulu devenir peintre ∞ Lys est une jeune femme assez extravertie, sa joie de vivre est communicative ∞ elle attache une importance primordiale à sa liberté ∞ elle n'a jamais vraiment été en couple ∞ mais elle a déjà été amoureuse, ça lui a fait mal ∞ Lys a tendance à tout vouloir faire par elle-même, à tout vouloir contrôler, elle a beaucoup de mal à lâcher-prise ∞ elle se vexe facilement, mais ne boude jamais très longtemps ∞ elle n'est pas rancunière ∞ elle adore lire ∞ elle cuisine quand elle est nerveuse ∞ elle a une obsession pour le rock des années 70 ∞ elle voue un culte à Freddie Mercury, David Bowie et Mick Jagger
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 2498
ICI DEPUIS : 03/02/2019
COMPTES : zak, aura, iris & pippa
CRÉDITS : Avatar (whereischarlie) ; gifs (Ju)

STATUT : 3 words, 8 letters.
MessageSujet: Re: love is blindness and i couldn’t see you were the best of me ⤅ lys   love is blindness and i couldn’t see you were the best of me  ⤅ lys - Page 2 EmptySam 21 Aoû 2021 - 3:24

Non. Je ne m’attendais pas à une déclaration d’amour tous les jours, ça n’était pas ainsi que je voyais les choses, pas ainsi que je voyais le couple. Même si, au fond, je ne savais pas exactement comment je voyais le couple. Az et moi avions déjà passé de longues heures à philosopher sur le sujet par le passé, mais pour ma part, je n’avais jamais vraiment été en couple à proprement parlé. Je n’avais aucune idée de comment je l’envisageais réellement. Quand Azriel me fit la réflexion que j’avais toujours chez moi un stock de champagne, je ne pus m’empêcher d’en rire.
On ne sait jamais, on peut toujours avoir quelque chose à fêter ! Ou pas…d’ailleurs.
C’était quelque chose que j’avais pris de mon père qui m’avait avoué un jour qu’il trouvait dommage de ne boire du champagne que quand on trouvait une bonne occasion de le faire. Lui préférait en boire quand l’envie lui prenait, c’était son côté romanesque. Azriel et moi nous installâmes dans mon salon, trinquâmes puis embrayâmes sur la discussion qui s’imposait. Etions-nous un couple et si oui…comment souhaitions-nous le vivre ?
Je ne veux pas d’un couple disons…traditionnel non plus. Je ne sais pas si je saurais être exclusive déjà…sans forcément aller voir ailleurs tous les quatre matins évidemment mais…enfin, je pense que tu me comprends.
Les mots n’étaient pas facile à poser non plus de mon côté, pour la bonne et simple raison que je ne savais exprimer clairement ce que je désirais. Cela se passait de mot en réalité. L’avantage était qu’Azriel me comprenait parfaitement sur le sujet.
Pour autant, je n’ai pas envie d’agir comme une célibataire non plus, et j’ai envie de…
Je passai un main dans mes cheveux et soupirai le temps de réfléchir.
Je sais pas…construire quelque chose et voir où ça mène.

__________________________

take another piece of my heart now, baby
https://www.aa-retro.com/t16446-lys-instagram
Azriel Shillinglaw

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: tout le monde l'appelle Az ◦ il a un penchant pour les drogues, sans y être addict ◦ il se déplace toujours en skate ◦ sa petite sœur est décédée dans un accident de voiture alors qu'il était au volant et sous influence de l'alcool, en revenant de soirée. elle avait 17 ans, il en avait 20 ◦ il est passionné de dessin et il est vraiment doué, c'est pourquoi il faisait des études d'art ◦ après l'accident, il a laissé tomber ses études ◦ plus jeune, il était un fêtard sans limites. aujourd'hui, il préfère les soirées tranquilles avec quelques joints ◦ il a un frère aîné qui ne lui a jamais pardonné la mort de leur sœur, ils ne se parlent plus depuis des années ◦ il aime beaucoup lire, il adore les livres psychologiques ou de science-fiction critiquant la société ◦ sa série préférée est Black Mirror ◦ il n'aime pas le lait, et mange ses céréales secs ◦ il n'a que des relations de couple libre ◦ le concept de jalousie lui est inconnu ◦ il aime la sensation du papier d'un vieux livre sous ses doigts ◦ il adore les nouilles instantanées ◦ il dort peu et apprécie l'ambiance nocturne
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 2378
ICI DEPUIS : 10/01/2019
COMPTES : charlie & effy & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : whereischarlie (a), astra (s).

STATUT : and i don’t need words to show you, and i don't need nothing but you. (lys)
MessageSujet: Re: love is blindness and i couldn’t see you were the best of me ⤅ lys   love is blindness and i couldn’t see you were the best of me  ⤅ lys - Page 2 EmptySam 21 Aoû 2021 - 13:07

Az rit et hocha la tête à l’explication de la brunette. C’était une belle philosophie, de ne pas réserver les choses qu’à de grandes occasions. Même si pour le coup, ce champagne marquait une étape cruciale dans leur vie. Confortablement installés dans le canapé, la conversation entre eux pris une tournure plus sérieuse. Azriel n’était pas certain de comment il devait présenter les choses ni de comment l’artiste le prendrait, mais malgré une petite appréhension, il était confiant. Lys et lui avaient déjà beaucoup parlé de leur vision de l’amour et des relations, et ils s’étaient toujours sentis très connectés à ce niveau-là. La première réaction de la jeune femme soulagea l’Italien, qui acquiesça en silence. Ils étaient bel et bien sur la même longueur d’ondes. C’était une discussion sans doute un peu moins romantique, tout du moins pas au sens conventionnel. Mais ils ne l’avaient jamais été, traditionnels. Ces mots le montraient bien. « Oui, complètement. Et je suis d’accord. » souffla le jeune homme avec un petit sourire. Rentrer dans les détails techniques n’était pas ce qu’il y avait de plus sexy, mais pour Az, mettre les choses à plat était nécessaire s’ils voulaient entamer une relation amoureuse saine et ouverte. C’était important, de parler des besoins de chacun, de fixer des limites si besoin, et de simplement pouvoir en parler en toute transparence, sans crainte. « Tu m’enlèves les mots de la bouche. » sourit-il, son regard marron s’éclairant en trouvant celui de Lys, alors qu’elle parlait de construire quelque chose. Oui, c’était ça qu’il voulait, avec elle. Comme il l’avait dit quelques minutes plus tôt, elle était centrale dans sa vie, elle était la personne la plus prioritaire de son existence. Ça ne voulait pas dire qu’ils étaient dans un cocon à part et que leurs autres relations, amicales ou autres, valaient moins. Hiérarchiser l’amour et l’amitié était un concept dont l’Italien n’était pas spécialement adepte. Cependant, ça n’enlevait rien au fait qu’elle et lui avaient une connexion ô combien importante, renversante et magnifique, et que cette force brillait avec une intensité qui était différente des autres. « Je pense pas que je pourrai faire dans l’exclusivité non plus. Je veux dire, j’ai déjà essayé, tu le sais bien, on sait comment ça tourne. Ce n’est juste pas moi. Ce n’est pas nous. » reprit-il à son tour. Lys et lui ne croyaient pas spécialement en un amour qui devait absolument surpasser tous les autres et qui devait être dirigé vers une seule et même personne le temps de toute une vie. D’autres types d’attachement existaient, et s’enfermer dans un cade conventionnel comme preuve d’affection n’était pas nécessaire pour eux, ils n’avaient pas besoin ni envie de ça pour se montrer à quel point ils tenaient l’un à l’autre. « Je voulais savoir s’il y a des limites à établir, dans cette non-exclusivité. » demanda-t-il ensuite. Il posait la question, parce que lui, il ne connaissait pas le concept de jalousie, de possessivité. Ce qui était bien pratique, ça évitait la douleur d’émotions humaines difficilement contrôlables. Il ne jugeait absolument pas les personnes qui menaient une vie qui rentrait dans les normes, évidemment pas. Mais il aurait trouvé cela magnifique que personne ne connaisse la torture de la jalousie. Que tout le monde soit libre de partager des sentiments et des émotions avec qui bon leur semblait, sans que ce soit au détriment d’une autre relation. Il en avait toujours été comme ça entre l’artiste et le skater. Avoir des relations profondes avec d’autres gens n’abîmait en rien la leur, et vice-versa. Cependant, il voulait savoir, pour bien faire les choses, si certaines situations étaient hors limites.

__________________________

ça crépite, ça illumine
Je t’aime ça ne veut pas dire : vivons ensemble 78 ans, ayons des enfants, un chien, portons une alliance, dormons dans le même lit pour l’éternité, et tu n’as pas droit de rien faire sans me le demander. Je t’aime veut juste dire : là, t’es la personne qui me fait du bien.
https://www.aa-retro.com/t16376-az_art
En ligne
Lys R. Kickett

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Lys a été élevée par son père célibataire ∞ elle n'a vu sa mère, une actrice américaine célèbre, que deux fois dans sa vie et cela lui convient très bien comme ça ∞ elle avait une relation très fusionnelle avec son père, écrivain renommé et amateur d'art ∞ Lys peint depuis qu'elle est toute petite ∞ Aussi loin qu'elle se souvienne, elle a toujours voulu devenir peintre ∞ Lys est une jeune femme assez extravertie, sa joie de vivre est communicative ∞ elle attache une importance primordiale à sa liberté ∞ elle n'a jamais vraiment été en couple ∞ mais elle a déjà été amoureuse, ça lui a fait mal ∞ Lys a tendance à tout vouloir faire par elle-même, à tout vouloir contrôler, elle a beaucoup de mal à lâcher-prise ∞ elle se vexe facilement, mais ne boude jamais très longtemps ∞ elle n'est pas rancunière ∞ elle adore lire ∞ elle cuisine quand elle est nerveuse ∞ elle a une obsession pour le rock des années 70 ∞ elle voue un culte à Freddie Mercury, David Bowie et Mick Jagger
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 2498
ICI DEPUIS : 03/02/2019
COMPTES : zak, aura, iris & pippa
CRÉDITS : Avatar (whereischarlie) ; gifs (Ju)

STATUT : 3 words, 8 letters.
MessageSujet: Re: love is blindness and i couldn’t see you were the best of me ⤅ lys   love is blindness and i couldn’t see you were the best of me  ⤅ lys - Page 2 EmptySam 21 Aoû 2021 - 17:52

Je vis le soulagement se dessiner sur les traits de mon meilleur ami. Nous avions beau avoir discuter durant des heures, par le passé, de notre vision des relations humaines, de l’amour et du couple, il n’en demeurait pas moins que ce qui se passait aujourd’hui entre nous , ce que nous venions de révéler, était un chamboulement, et il était normal que l’on éprouve, l’un comme l’autre, le besoin de mettre les choses au clair, de savoir ce que l’autre attendait dans cette relation qui naissait. Une relation qui prenait un tournant plutôt, car comme l’avait souligné Azriel, cette évidence qui nous sautait aux yeux aujourd’hui avait toujours été là. Le sujet de l’exclusivité fut rapidement mis sur le tapis, et à nouveau, Az et moi, trouvions un écho l’un en l’autre. Je comprenais ce qui poussait les gens à bâtir un couple sur un concept de fidélité mais ce n’était pas exactement comme ça que je voyais les choses, moi. Comme je le disais, cela ne signifiait pas pour autant que la porte était ouverte à toutes les débauches, ce n’était pas ça, selon moi, un couple libre. Il n’y avait pas d’exclusivité stricte, certes, mais il y avait le respect de l’autre, il avait la bienveillance et l’écoute. Et il pouvait y avoir des limites, c’était justement ce que cherchait à savoir Azriel.
Je pris un moment pour y réfléchir, laissant mon regard se perdre un moment dans le vide, puis inspirai longuement.
Je ne sais pas trop…
Il m’avait un peu pris de court, je ne m’étais pas attendu à vivre cette soirée là, je n’y avais pas réfléchi un seul instant.
J’imagine qu’on se connait assez, qu’on saura se dire quand quelque chose…nous dérange, ou quand on a besoin de mettre les choses à plat. Non ? On est plutôt doués pour vivre les choses à l’instinct, non ?
Je souris à Azriel puis pris une gorgée de champagne, alors que mes lèvres s’étira dans une moue espiègle.
T’as un peu flippé, avoue…
Je la taquinai un peu, mais Azriel avait rencontré peu de personne qui comprenait son positionnement quant aux relations humaines, la plupart des gens de comprenait pas le concept de non-exclusivité, du moins pas comme l’envisageait mon meilleur ami, et je savais que cela lui avait valu quelques méprises, voire des conflits au sein des couples qu’il avait formé jusque là. Ce qui me fascinait chez lui, c’était son rapport à la jalousie justement. Il n’en éprouvait aucune, et c’était si rare, cela le rendait pur et beau. J’avais vu la jalousie détruire bien plus de relation - amoureuse ou amicale - que l’ouverture d’esprit qu’appliquait Azriel dans ses rapports aux autres.
J’avalai ma coupe d’une traite, posai ma coupe vide sur la table basse puis me rapprochai de l’italien, pour embrasser ses lèvres, puis je relevai le menton, ancrai mon regard dans les siens et, un sourire toujours accroché aux lèvres, je lâchai :
T’as pas intérêt à me donner des petits surnoms niais par contre ! rigolai-je avant de capturer ses lèvres à nouveau.

__________________________

take another piece of my heart now, baby
https://www.aa-retro.com/t16446-lys-instagram
Azriel Shillinglaw

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: tout le monde l'appelle Az ◦ il a un penchant pour les drogues, sans y être addict ◦ il se déplace toujours en skate ◦ sa petite sœur est décédée dans un accident de voiture alors qu'il était au volant et sous influence de l'alcool, en revenant de soirée. elle avait 17 ans, il en avait 20 ◦ il est passionné de dessin et il est vraiment doué, c'est pourquoi il faisait des études d'art ◦ après l'accident, il a laissé tomber ses études ◦ plus jeune, il était un fêtard sans limites. aujourd'hui, il préfère les soirées tranquilles avec quelques joints ◦ il a un frère aîné qui ne lui a jamais pardonné la mort de leur sœur, ils ne se parlent plus depuis des années ◦ il aime beaucoup lire, il adore les livres psychologiques ou de science-fiction critiquant la société ◦ sa série préférée est Black Mirror ◦ il n'aime pas le lait, et mange ses céréales secs ◦ il n'a que des relations de couple libre ◦ le concept de jalousie lui est inconnu ◦ il aime la sensation du papier d'un vieux livre sous ses doigts ◦ il adore les nouilles instantanées ◦ il dort peu et apprécie l'ambiance nocturne
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 2378
ICI DEPUIS : 10/01/2019
COMPTES : charlie & effy & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : whereischarlie (a), astra (s).

STATUT : and i don’t need words to show you, and i don't need nothing but you. (lys)
MessageSujet: Re: love is blindness and i couldn’t see you were the best of me ⤅ lys   love is blindness and i couldn’t see you were the best of me  ⤅ lys - Page 2 EmptyLun 30 Aoû 2021 - 1:46

Si le brun s’attendait un peu à ce que cette conversation soit facile, connaissant depuis bien longtemps ces informations l’un sur l’autre, il ressentit quand même un petit vent de soulagement. Certes, Lys et lui avaient toujours entretenu un lien incroyablement fort et probablement indestructible, tout en vivant leurs relations autres, quand il y en avait. Ça n’avait jamais été un problème. Mais les événements, réflexions et décisions des derniers mois écoulés éveillaient en l’Italien le besoin de s’assurer de tout ça, de ce qu’ils partageaient, avaient partagé et partageraient à l’avenir. Si les mots étaient rarement nécessaires entre eux pour connecter et glisser sur la même longueur d’onde, ici il avait envie que les choses soient dites à hautes voix. Claires et honnêtes, pour que jamais on ne puisse évoquer l’idée d’un malentendu. Quand Azriel posa la question des limites, si limites il y avait, la jolie brune sembla un peu perdue. Il la prenait de court, c’était sûr. Il s’était pris de court lui-même, ce soir. Quelques heures auparavant, il ne se serait pas imaginé dans cette position, dans cet état d’esprit, dans ce canapé confortable et cosy avec un verre de champagne à la main. « C’est vrai. » acquiesça le garçon, restant pensif toutefois. Elle avait raison, ils se connaissaient si bien, depuis le temps, depuis tout ce qu’ils partageaient. Mais il restait toujours cette peur ancrée chez l’Italien de faire du mal. Il n’y pouvait rien, il savait qu’il était une personne à l’écoute et très apte à éviter de blesser les sentiments de quelqu’un. Mais cette peur restait là. Cicatrice d’anciennes relations, peut-être, ou de savoir que sa philosophie romantique sortait du cadre établi par la société. Les deux, sans doute. Ce qu’il savait, c’était que Lys était une personne qu’il ne voulait absolument pas blesser. Ne plus blesser. Il avait été suffisamment aveugle et sourd ces derniers mois pour le reste de ses jours. « N’importe quoi ! » se défendit l’Italien, se mêlant à son attitude joueuse. « Bon ok… Un peu ? » fit-il avec l’air espiègle d’un petit garçon qui fait une bonne blague. « Non, sérieusement, je veux juste… S’il y a des limites, je préfère les connaître avant que le mal soit fait. » reprit-il ensuite avec un sourire en coin plein de douceur. Bien sûr, qu’il ne comptait pas aller chercher des limites en se lançant dans des actes plus que discutables, tout comme il ne comptait pas non plus découvrir un nouveau lit chaque semaine. Ça n’avait rien à voir. Si ça se trouve, partager quelque chose avec quelqu’un d’autre que Lys ne se produirait pas avant des mois voir des années. Le but d’une relation libre n’était pas de se rassurer en sautant sur tout ce qui bouge. C’était tout simplement voir l’attachement à travers plusieurs lunettes différentes et s’autoriser à connaître d’autres choses et d’autres personnes, si l’envie se présentait, tout comme en amitié. Cette liberté d’aimer et de partager sans enfermer les gens dans des cases et derrière des barrières était une vision de la vie que l’artiste et lui partageaient. « Je peux te les donner en italien, si tu veux, comme ça tu ne sauras pas si je t’appelle mon amour ou mon arrosoir. » répliqua Az avec un clin d’œil amusé, avant de rire lui aussi, retrouvant les lèvres de Lys puis la délicate chaleur de son cou, qu’il caressa du bout des doigts.

__________________________

ça crépite, ça illumine
Je t’aime ça ne veut pas dire : vivons ensemble 78 ans, ayons des enfants, un chien, portons une alliance, dormons dans le même lit pour l’éternité, et tu n’as pas droit de rien faire sans me le demander. Je t’aime veut juste dire : là, t’es la personne qui me fait du bien.
https://www.aa-retro.com/t16376-az_art
En ligne
Lys R. Kickett

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Lys a été élevée par son père célibataire ∞ elle n'a vu sa mère, une actrice américaine célèbre, que deux fois dans sa vie et cela lui convient très bien comme ça ∞ elle avait une relation très fusionnelle avec son père, écrivain renommé et amateur d'art ∞ Lys peint depuis qu'elle est toute petite ∞ Aussi loin qu'elle se souvienne, elle a toujours voulu devenir peintre ∞ Lys est une jeune femme assez extravertie, sa joie de vivre est communicative ∞ elle attache une importance primordiale à sa liberté ∞ elle n'a jamais vraiment été en couple ∞ mais elle a déjà été amoureuse, ça lui a fait mal ∞ Lys a tendance à tout vouloir faire par elle-même, à tout vouloir contrôler, elle a beaucoup de mal à lâcher-prise ∞ elle se vexe facilement, mais ne boude jamais très longtemps ∞ elle n'est pas rancunière ∞ elle adore lire ∞ elle cuisine quand elle est nerveuse ∞ elle a une obsession pour le rock des années 70 ∞ elle voue un culte à Freddie Mercury, David Bowie et Mick Jagger
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 2498
ICI DEPUIS : 03/02/2019
COMPTES : zak, aura, iris & pippa
CRÉDITS : Avatar (whereischarlie) ; gifs (Ju)

STATUT : 3 words, 8 letters.
MessageSujet: Re: love is blindness and i couldn’t see you were the best of me ⤅ lys   love is blindness and i couldn’t see you were the best of me  ⤅ lys - Page 2 EmptyLun 27 Déc 2021 - 0:25

Je plissai les yeux, observant Azriel alors que mon sourire s’élargissait en coin. Après un petit rire, je secouai la tête.
Pas à moi, Shillinglaw, je te connais par coeur !
C’était vrai, ou du moins, nous avions partagé tant de choses et sur tellement de plans différents à travers les années qu’il me semblait connaitre mon meilleur ami, et désormais petit ami - je ne savais pas encore comment le qualifier, ni si j’étais à l’aise avec l’idée de mettre des étiquettes - sur le bout des doigts. Ce soir me paraissait complètement irréel cependant, j’avais la sensation d’être sur un nuage duquel je ne me sentais pas capable de redescendre. Parler de limites, néanmoins, amorçait la descente et cela me faisait peur en un sens. Mais Azriel avait raison, il nous fallait déterminer des bases et discuter. J’inspirai longuement, en me tournant vers lui, puis souris à sa tentative - réussie - de détendre l’atmosphère.
Mon arrosoir, répétai-je en regardant dans le vide, comme si je réfléchissais à la sonorité de ce mot-là. C’est pas mal, en effet…
Je ris, puis me penchai pour venir embrasser Azriel. J’en profitai pour repositionner mes jambes de chaque côté de lui, m’asseyant à califourchon. Je relevai le visage et contemplai le sien avec tendresse.
Pas de plan à plusieurs, dis-je, quand on est ensemble, je veux qu’on soit ensemble. Je veux garder cette communion qu’on a toujours eu, comme quelque chose de précieux. Bien sûr, on peut voir d’autres personnes, si on a envie, et personnellement, ça ne me gêne pas que tu m’en parles. Je sais que, pour toi, ce n’est pas que du sexe, que tu es humainement impliqué, et je trouve ça magnifique. Cela dit…je n’ai pas besoin d’avoir les détails précis. Sauf si ça implique notre sexualité à nous, si on a besoin de protection ou non. Enfin, ce genre de chose…je veux qu’on soit transparent comme on l’a toujours été…Et toi, tu vois une autre règle ?

__________________________

take another piece of my heart now, baby
https://www.aa-retro.com/t16446-lys-instagram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: love is blindness and i couldn’t see you were the best of me ⤅ lys   love is blindness and i couldn’t see you were the best of me  ⤅ lys - Page 2 Empty

 
love is blindness and i couldn’t see you were the best of me ⤅ lys
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: