AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Soldes Nike : remise supplémentaire de 15% ...
Voir le deal

Partagez
 

 cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2647
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea)   cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea) EmptyMer 16 Sep 2020 - 3:22

T’aurais pu aller au Love Bar, t’aurais pu aller au Adam & Yves, parce que la vérité était que ce soir tu n’avais pas vraiment envie d’être seul. T’avais envoyé un sms à Lys, elle était avec Azriel. T’avais envoyé un sms à Brooke, elle était avec Sacha. T’avais envoyé un sms à Alix, elle était avec Alex. T’avais alors pleinement pris conscience qu’en fait, t’étais genre le numéro deux d’à peu près tout le monde. Et si ce rôle t’allait, au fond, parce que tout ce que tu voulais avec les femmes c’était avoir des moments magiques sans pour autant que l’un ou l’autre s’attache, tu devais admettre que tu jalousais un peu tous ces petits duos qui se formaient autour de toi. Aucun n’était parfait, ils n’étaient même pas tous officiellement ensemble, mais au fond ça se sentait, ce genre de truc. Tu le sentais qu’ils étaient connectés, captivés. Toi, t’étais un peu tout seul là-dedans. On ne t’associait à personne même si t’étais associé à un peu tout le monde. Suivant cette réalisation mais surtout en constatant que tu passerais ta soirée seul, tout le monde à la colocation répondant absent, t’avais quand même décidé de ne pas jouer aux séducteurs finis en te ramassant dans un bar où l’objectif précis était de ramener quelqu’un. T’étais plutôt allé au Elm Street, bar de bandes d’amis, bar un peu sportif, qui servait autant de bouffe que d’alcool. C’était une ambiance qui t’allait, et une ambiance qui ressemblait un peu à tes relations : tu serais seul au beau milieu de plein de gens. T’exagérais, bien sûr. T’étais pas du tout seul. T’avais un tas d’amis, tous plus géniaux les uns que les autres, mais ce soir ils avaient tous chaussure à leur pied et t’étais pas de la bonne pointure. Tu t’assieds au bar et tu hésitas à commander un mojito, songeant à Perry, puis tu esquissas un sourire avant de commander une bière forte, plutôt.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Andrea Rosenzweig
Andrea Rosenzweig

Feuille de personnage
» anecdotes: Berlinois, il est né dans cette belle ville, magnifique ville pourtant occupé pendant un moment. Berlin-est était contrôlé par l'URSS à ce moment là. ‹ Certains de ses ancêtres étaient de le parti nazi, certains sont décédés et tant mieux selon lui. ‹ Il est grand, mesurant 1m80. Il ne fait pas son âge d'ailleurs. ‹ Ses parents étaient des scientifiques, ils sont depuis à la retraite, et ville dans une villa hors Berlin depuis la réunification. Il a donc grandit en nature. ‹ Il est clairement, malheureusement, le cliché aryen, il en rit avec beaucoup, il fait lui même des blagues. ‹ Il n'aime pas que l'on écorche ses prénoms et son nom de famille, alors il n'hésitera pas à vous corriger. ‹ Il possède une femelle Léonberg, c'est son amour. ‹ Fils unique, il n'a pas de frère ou de soeur et sa mère ne pouvait avoir d'enfant après lui. ‹ Il a faillit perdre la vie quand il avait 25 ans, accident de voiture grave. Il a en gardé des cicatrices dans tout le dos. ‹ Il parle anglais couramment, mais il possède un bel accent bien visible. Il jure cependant en allemand. ‹ Il a très mauvais caractère, les traits souvent présent: impulsif, violent et vulgaire. ‹ Mais il y a du positif: loyal, protecteur et franc. ‹ Il dessine beaucoup, les paysages le plus souvent. ‹ Il est manager depuis ses 26 ans, ayant d'abord fait dans des petites entreprises ou hôtels. Puis, il a été muté à Bowen il y a trois ans dans la compagnie de l'hôtel où il bossait. ‹ Il est mélomane, il joue piano, violon, guitare et violoncelle. ‹ Petit, il montait à cheval, mais lors d'une chute durant son adolescence, il a cessé de monter. ‹ Il a déjà été en couple, mais ce n'est clairement pas pour lui. ‹ Il est fan de musique industrielle allemand, surtout Eisbrecher et And One ‹ Il est un grand sportif. ‹
messages : 30
ici depuis : 13/09/2020
crédits : Moi
statut : Célibataire. Des amourettes ici et là.
bowenien
MessageSujet: Re: cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea)   cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea) EmptyMer 16 Sep 2020 - 8:08

Il a une certaine classe d’habitude. Des costumes, cravates, vestons, c’était surtout un réflexe pro en soit à cause de son travail de manager qui consiste à être sans cesse bien habillé dans les hôtels de luxes et compagnie. Mais pour aujourd’hui, changement de programme. Il se sent pas à l'aise chez lui se rester seul. Un peu mal du pays venait de faire son apparition comme si de rien été alors que ça fait trois ans qu’il est ici et qu’il vit donc seul. Mais l’Allemagne lui manque, les appels visio avec ses parents ne suffisent pas. Il ne se tape pas grand monde et ne cherche pas non plus. Car justement.. Il avait ce mal du pays, mais il se devait de sortir. Son appartement donnait une impression d’être tout simplement en cage. Il n’est pas claustrophobe, mais il allait finir ainsi à force de rester dans sa chambre comme un con de premier classe.

Un soupire passe ses lèvres. Les yeux clos, il finit par se redresser pour donc aller se changer. Optant pour un jean, un haut manche remontés et noir et une veste en cuir. Cheveux bien coiffé en arrière, il avait tout de même quelques mèches rebelles ici et la qui venaient de faire leur apparition comme si de rien n’était, une belle joie en soit, non ? Il sortit cependant sans attendre pour se diriger vers un bar une fois dehors, sans vraiment faire attention où il allait, il veut boire, se changer les idées. C’est tout. C’est ainsi qu’il entre dans le bar que toi qui est arrivé avant. Passant une main dans ses cheveux, il ne passe pas inaperçu en vu de ses cheveux, Sourcils blond et ses yeux bleus pétant malgré qu’il fasse noir d’ailleurs. Prenant place à ta gauche au bar, il demande alors une pinte de bière et un schnaps en shot. Malgré son anglais parfait.. Il avait un accent de malade. On entendait que ça, un accent allemand, berlinois. Il était le cliché clairement avec tout ça.

« - Danke. »


Réflexe encore.. Parler en allemand pour certains mots était une habitude, mais qui plaisait beaucoup. Payant alors, il bu son shot sans attendre. Appréciant alors le gout de l’alcool lui brûler doucement le gosier. Ça lui faisait du bien.

__________________________

I Am Above
• lilie
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2647
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea)   cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea) EmptyVen 18 Sep 2020 - 1:55

Tu ignorais si c’était la veste de cuir – bordel que t’aimais les vestes de cuir -, le fait qu’il commande en même temps une pinte de bière et un schnaps en shot, son accent allemand et son look clairement européen, c’était même sans doute un peu de tout ça, mais en tout cas le mec qui venait de s’asseoir à côté de toi venait de te taper dans l’œil. Certes, il ne passait inaperçu aux yeux de personne, sans doute. Mais encore moins à tes yeux, toi qui avais peut-être senti la solitude qui émanait de lui puisqu’elle se mêlait à la tienne. Vous étiez tous les deux assis sur vos chaises de bar, à quelques tabourets de distance, alors que tout le monde autour de vous étaient réunis, penchés les uns vers les autres en train de se faire des confidences ou se raconter l’anecdote drôle du siècle. Les rires se mêlaient aux cris de surprise des derniers ragots appris. Après que l’homme eut remercié le barman dans sa langue que tu devinais natale, tu esquissas un sourire et tournas la tête vers lui, désignant rapidement ses deux verres. « Durstig? » Demandas-tu. Tu avais fouillé loin dans ta mémoire, t’avais bien appris quelques mots d’allemand pendant que t’étais en tournée avec le cirque. Mais t’avais appris un tas de mots inutiles dans à peu près toutes les langues des pays visités avec Cirkaös. C’était difficile de se rappeler de tout. Assoiffé, t’avais appris le terme allemand parce qu’une de tes aventures d’un soir avait été assoiffée, mais assoiffée de sexe cela dit. T’espérais juste que le terme pouvait aussi s’utiliser dans le contexte de la boisson. Autrement, ce mec allait se dire que t’étais très direct, et rapide en affaires aussi. Ce ne serait pas si faux, au fond. T’avais quand même quelques arrière-pensées en le regardant, même si le seul objectif de l’aborder était de briser ta solitude. « J'pourrai pas aller beaucoup plus loin que ça dans la conversation, ça doit faire partie des quinze à vingt mots que je connais. » Admis-tu dans un léger rire.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Andrea Rosenzweig
Andrea Rosenzweig

Feuille de personnage
» anecdotes: Berlinois, il est né dans cette belle ville, magnifique ville pourtant occupé pendant un moment. Berlin-est était contrôlé par l'URSS à ce moment là. ‹ Certains de ses ancêtres étaient de le parti nazi, certains sont décédés et tant mieux selon lui. ‹ Il est grand, mesurant 1m80. Il ne fait pas son âge d'ailleurs. ‹ Ses parents étaient des scientifiques, ils sont depuis à la retraite, et ville dans une villa hors Berlin depuis la réunification. Il a donc grandit en nature. ‹ Il est clairement, malheureusement, le cliché aryen, il en rit avec beaucoup, il fait lui même des blagues. ‹ Il n'aime pas que l'on écorche ses prénoms et son nom de famille, alors il n'hésitera pas à vous corriger. ‹ Il possède une femelle Léonberg, c'est son amour. ‹ Fils unique, il n'a pas de frère ou de soeur et sa mère ne pouvait avoir d'enfant après lui. ‹ Il a faillit perdre la vie quand il avait 25 ans, accident de voiture grave. Il a en gardé des cicatrices dans tout le dos. ‹ Il parle anglais couramment, mais il possède un bel accent bien visible. Il jure cependant en allemand. ‹ Il a très mauvais caractère, les traits souvent présent: impulsif, violent et vulgaire. ‹ Mais il y a du positif: loyal, protecteur et franc. ‹ Il dessine beaucoup, les paysages le plus souvent. ‹ Il est manager depuis ses 26 ans, ayant d'abord fait dans des petites entreprises ou hôtels. Puis, il a été muté à Bowen il y a trois ans dans la compagnie de l'hôtel où il bossait. ‹ Il est mélomane, il joue piano, violon, guitare et violoncelle. ‹ Petit, il montait à cheval, mais lors d'une chute durant son adolescence, il a cessé de monter. ‹ Il a déjà été en couple, mais ce n'est clairement pas pour lui. ‹ Il est fan de musique industrielle allemand, surtout Eisbrecher et And One ‹ Il est un grand sportif. ‹
messages : 30
ici depuis : 13/09/2020
crédits : Moi
statut : Célibataire. Des amourettes ici et là.
bowenien
MessageSujet: Re: cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea)   cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea) EmptyDim 20 Sep 2020 - 13:46

Les verres de présents. Il est bien content de voir ses breuvage arriver devant lui. Boire, soif, il était assoiffé, il avait clairement besoin de détente et oublier aussi son mal du pays, tout simplement. Trois ans qu'il est la tout de même. Horrible, c'est horrible clairement pour lui alors que ça fait trois ans qu'il vit dans le pays. Il observe alors la bière et le shot. Se disant qu'il allait prendre le schnaps avant, ou après pour conclure la soirée avant de partir tout à l'heure. Il tourne son visage vers toi quand il entend alors le mot. Oui, il a soif. Il sourit. Il était presque bien prononcé, et avec l'accent australien, ça faisait clairement tout son charme.

«- En effet. J'ai soif.»


De simples mots, un bel accent. Il avait tout pour plaire Andrea, il était beau et ça plaisait à beaucoup. Mais pour le moment, il admire l'homme qui venait de lui parler. Il est beau, il attire l'œil de l'allemand mais aussi, ce qu'il y a sous la ceinture, Andrea ne peut pas le nier. Il était attiré par ce physique mais aussi la personnalité, un homme qui fonce, qui n'a pas peur. Il aime ça, il en sourit clairement et pas qu'un peu.

«- C'est déjà un début, Mein Lieber. Que savez-vous dire d'autre ? Je suis assez curieux de savoir. L'allemand sonne bien avec votre accent.»

Vomme lui, l'anglais sonne bien dans sa bouche quand il parle. Son accent s'entend. C'est exotique sans l'être étant donné que se trouve Berlin. Mais ça l'était un peu tout de même non ? Il sourit simplement, prenant ses deux verres pour aller sur le tabouret à côté du tiens et s'assoit alors à nouveau.

«- Je m'appelle Andrea. »

Ce prénom allait sûrement te perturber mais c'est comme ça. En Allemagne, Andrea s'est tout simplement mixte et pas seulement réserver à une femme. Alors c'était tout bonnement normal qu'il s'appelle ainsi et pas autrement. Après libre à tous de tout simplement lui trouver un surnom..

__________________________

I Am Above
• lilie
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2647
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea)   cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea) EmptyLun 12 Oct 2020 - 14:20

Touché ! Il avait compris et, surtout, t’avais utilisé le mot dans le bon contexte. Ça te fit sourire, rien que ça, comme ça. Peut-être aussi était-ce le regard que l’homme avait posé sur toi, qui te laissait croire que t’étais pas le seul à avoir remarqué la beauté de l’autre et à s’y intéresser. Tu pouvais te tromper. Au pire ça ferait une bonne anecdote à raconter. Ne voulant pas t’éterniser à propos de la soif de l’allemand, qui n’avait été qu’un prétexte pour l’aborder, tu mentionnas que tes connaissances de la langue probablement maternelle du blond s’arrêtaient là. « C’est gentil. J’espère que c’est aussi bien que la beauté de l’anglais sur vos lèvres. » Répondis-tu lorsqu’il te complimenta sur ton accent. Tu fis ensuite mine de réfléchir à propos des autres mots que tu avais appris dans cette langue étrangère. « Voyons voir … Bon, hormis les évidents Danke et compagnie, je sais dire … Montag, Dienstag, Mittwoch, Donnertag, Freitag, Samstag, Sonntag, toujours pratique de pouvoir nommer les jours de la semaine quand on veut inviter quelqu’un à une représentation de spectacle. Sinon, je connais aussi quelques parties du corps … » Pratique aussi, quand tu te blessais à quelque part pendant une acrobatie et que c’était un professionnel local qui vous examinait. Alors, tu énuméras à l’homme les différents membres du corps humain tout en posant ta main à l’endroit en question, sur l’allemand, au fil de tes mots. « Rücken … » Tu posas ta main dans son dos. « Brustkorb. » Sur son torse. « Bein. » Tu la laissas glisser vers sa jambe, mais tu ne t’y attardas que très peu, tu sentais une bouffée de chaleur remonter de tes orteils à ta tête et il fallait que tu te calmes un peu. Tu ramenas ta main vers toi avec un sourire. « C’est à peu près ça. » Quelques mots pratiques de plus, que n’importe quel touriste aurait su. Rien d’impressionnant. Nullement perturbé par le prénom d’Andrea lorsqu’il se présenta, tu lui souris. « Moi c’est Jackson. »

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea)   cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District :: rues festives :: le elm street-
Sauter vers: