AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung – ...
Voir le deal
4.99 €

Partagez
 

 turn off the music (concho)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alba Jensen
Alba Jensen
messages : 640
ici depuis : 04/10/2020
crédits : @TAG (avatar) ; @ASTRA (sign) ; CONSTELLATION (gif)
comptes : Jamie et Esras
statut : Amoureuse de son adorable fils et peut-être encore un peu du père.
baby kangou
MessageSujet: turn off the music (concho)   turn off the music (concho) EmptyMar 13 Oct 2020 - 23:19

Le cœur légèrement battant et les doigts tremblant Alba est prête pour affronter la soirée. Elle a eu à peine une semaine pour organiser son premier vernissage dans cette galerie. Un petit artiste local vient exposer, ce soir, ses différentes œuvres qui sont principalement de la peinture et quelques photos. Les petits fours prêts et les coupes de champagne servies Alba attend nerveusement le début du vernissage. L’artiste est déjà présent entouré de ses proches et Alba guette la porte d’entrée. Tout est planifié à la moindre minute, rien ne peut être laissé au hasard et cela jette un énorme stresse sur la blonde.
Une vingtaine de minute plus tard, la soirée commence. Un sourire figé sur son visage Alba salut tout le monde recevant les compliments sur l’organisation et vendant les qualités de l’artiste. Cette opportunité de travail a été l’élément déclencheur de son retour ici et elle ne peut pas tout foirer. Elle veut rendre Jonah fière et s’investir ici. Elle ne boit pas ce soir Alba. Toute sa tête doit être concentrée sur une seule mission, faire que cette soirée soit parfaite. Elle doit être au maximum de sa concentration Alba. Malheureusement pour la jolie blonde, il y a toujours quelques choses qu’on ne peut pas prévoir. Les voisins qui font un boucan pas possible. Une demie heure. C’est la temps qui s’est passé entre le début paradisiaque et la tempête qui se profile. Une musique. Elle envahit la galerie empêchant les conversations. Toutes les têtes se retournent vers elle et la rouge monte aux joues d’Alba. Une musique en soit pas désagréable mais en total désaccord avec l’ambiance de sa soirée. Alors Alba elle quitte sa soirée et traverse la rue. Pour qui se prennent-ils ? Qui est assez bête pour mettre une musique aussi forte ? Le niveau de décibel est tellement élevé que ça doit réveiller tout Bowen. Elle entre dans le local qu’elle ne connaît pas et pourtant c’est en face de sa galerie. Habillée de son petit tailleur rose pastel elle fait tâche au milieu de tous ces danseurs. Quelques-uns la regardent. Ce sont principalement des enfants ou des adolescents. Elle cherche Alba celui qui serait un peu le chef ou leader de cet endroit. Elle accoste le premier qu’elle croise. « Hé, c’est qui le responsable ici. » Dit-elle en élevant la voix. Il lui montre un homme dansant au milieu des jeunes, plus âgé. Sans remercier la personne qui l’a aidé, et énervée Alba avance en sa direction. Normalement, Alba est polie et gentille mais pas ce soir. Elle se faufile au milieu du groupe. « Hé, vous vous pensez seul au monde ou quoi ? » Elle s’égosille pour que sa voix puisse être entendue mais la musique est tellement forte qu’elle n’est même pas sûr qu’il l’entende. Mais son visage lui ne trahit ses pensées.

__________________________



To infinity and beyond
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2038
ici depuis : 06/03/2016
crédits : schizophrenic (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : fraîchement et tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
adm h
MessageSujet: Re: turn off the music (concho)   turn off the music (concho) EmptySam 31 Oct 2020 - 2:25

Le spectacle de Noël approchait. C’était un spectacle pour lequel les jeunes répétaient depuis le mois de juillet. À chaque année, je trouvais le moyen de réserver une plage horaire pour les participants de Head Ahead lors des festivités de la place de la ville. Ils étaient libres de participer ou pas. Certains de mes jeunes venaient ici surtout pour décompresser ou fuir un milieu familial toxique. Ils n’avaient pas forcément comme objectif de danser devant des spectateurs. Malgré tout, j’avais toujours une bonne quinzaine de jeunes qui voulaient faire entendre leur voix silencieuse, celle qui passait le message à travers les mouvements. Pendant des mois, ces jeunes-là restaient donc au centre après les ateliers à heure fixe, et répétaient encore et encore les chorégraphies. Ce soir, parce que je les sentais particulièrement motivés et énergiques, j’avais décidé de mettre l’ambiance comme lors d’un vrai soir de spectacle, c’est-à-dire avec le son de la musique quasi au max. La structure du bâtiment vibrait, et tout d’un coup je n’avais plus l’impression d’avoir des jeunes un peu paumés face à moi, j’avais des combattants. Ils donnaient tout ce qu’ils avaient. Je ne pouvais d’ailleurs pas me résoudre à seulement les regarder, alors je me joignis à eux, relâchant toute la tension des dernières semaines avec eux. Les musiques s’enfilaient, on ne voyait rien d’autre autour, ni le temps qui passait, ni les passants dans la rue qui regardaient à travers les vitres, ni cette femme qui rentra carrément dans l’organisme pour nous faire connaître son mécontentement. Ce ne fut que lorsqu’elle se planta devant moi et que tous les regards se tournèrent vers elle que je me stoppai. « Euh .. QUUOOII ? » Demandais-je à voix haute parce que je n’avais effectivement rien compris de ce qu’elle venait de dire. Je croyais cependant deviner. Je lui fis alors signe de me suivre et, au passage, je baissai le son d’une ou deux coches, laissant les jeunes continuer à danser. De l’autre côté de la porte, je croisai les doigts. « Vous êtes la mère de qui ? » Demandais-je, les yeux froncés. Ce n’était pas rare qu’un parent retontisse dans les locaux pour venir chercher son enfant de force, et ça ne passait généralement pas trop bien de mon côté.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
Alba Jensen
Alba Jensen
messages : 640
ici depuis : 04/10/2020
crédits : @TAG (avatar) ; @ASTRA (sign) ; CONSTELLATION (gif)
comptes : Jamie et Esras
statut : Amoureuse de son adorable fils et peut-être encore un peu du père.
baby kangou
MessageSujet: Re: turn off the music (concho)   turn off the music (concho) EmptyMar 3 Nov 2020 - 13:38

Les regards dérangés, les sourcils relevés et Alba se sentait mal. Elle lui avait promis à Jean de s’occuper de sa galerie comme elle l’avait fait pendant plus de trente ans. Sauf que ce soir, sa petite soirée mondaine, tranquille remplie de champagne et de petits fours tournait au cauchemar. Cette musique trop forte empêchait les convives de se concentrer sur leur discussion et leur œuvres. Et le rythme cardiaque d’Alba s’élevait bien trop vite. Dans ce milieu, il suffisait d’un article de presse pour mettre clé sous porte. Une mauvaise pub et aucun artiste ne voudrait être exposé ici et personne ne viendrait acheter les œuvres. Alors en s’excusant, Alba fuyait cette soirée quelques instants pour trouver le trouble-fête. Un fête, il y en avait une en face de la galerie. Des jeunes qui dansaient oubliant le temps et l’espace. Des sourires larges animaient la salle. Et Alba, qui tirait la tête, les sourcils froncés, et des rides de contrariété. Se faisant parfois bousculer par un danseur, Alba traçait son chemin vers le plus vieux de cette soirée. Innocent, il dansait parmi les jeunes, haletant de cette danse effrénée. Avec son tailleur beaucoup trop cintré et coloré elle se pointa devant lui et elle les sentit les yeux curieux se poser sur elle. Elle s’énerva mais sa voix n’était pas assez forte pour qu’on puisse l’entendre et ça l’énervait encore plus. Elle n’avait vu que ses lèvres bouger et entendu un léger « quoi ». Alba fronçait encore plus ses sourcils, frustrée que sa soirée tournait à la catastrophe et énervée par cette musique. D’un signe de la main, elle comprit la blonde qu’elle devait le suivre. Sûrement à un endroit plus calme où Alba pourrait décharger sa frustration et sa colère. En chemin, il baissa la musique mais pas non plus de manière exponentielle. Alba était presque sûre que ses invités l’entendaient encore. Une fois dans la salle, Alba allait lui dire ce qu’elle pensait mais la question de l’homme la stoppèrent d’incompréhension. « Pardon … quoi ? » Puis les indices se mettaient en place, il devait penser qu’elle était la mère d’un jeune qui dansait. « Je veux juste que vous baissiez ce son, BORDEL … vous n’êtes pas seul dans ce quartier. » Pas très avenante, Alba voyait cette soirée comme la fin de son business qu’elle venait à peine d’ouvrir.

__________________________



To infinity and beyond
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2038
ici depuis : 06/03/2016
crédits : schizophrenic (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : fraîchement et tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
adm h
MessageSujet: Re: turn off the music (concho)   turn off the music (concho) EmptyDim 15 Nov 2020 - 23:29

Cette fête, c’était des mois et des mois d’efforts et de travail de la part d’enfants pour qui la persévérance était pourtant un mot qui ne rimait avec pas grand-chose depuis le début de leur vie. Des gamins qui avaient eu beau tomber et se relever, on les attendait toujours au détour d’un coin de rue avec des embûches supplémentaires. À travers ces chorégraphies, ce n’était pas juste des airs de gros party qu’on pouvait déceler. C’était la fierté d’adolescents qui créaient enfin quelque chose et qui n’avaient pas à avoir honte de le montrer. Des adolescents à qui on donnait enfin une voix à travers leurs gestes. Pour moi, ça, ça valait tout. Bien plus qu’une mère en colère ou une voisine d’immeuble irritée, comme j’apprendrais rapidement que c’était le rôle porté par la femme qui venait de rentrer dans la salle de danse sans y être invitée. J’avais baissé le son mais très peu, juste pour pouvoir au moins entendre les mots crachés par la blonde. J’haussai les sourcils alors qu’elle mit l’emphase sur un bordel bien senti et bien crié, aussi. Dès qu’elle me parla du fait que je n’étais pas seul dans ce quartier, je compris qu’elle était cliente régulière ou propriétaire d’un commerce avoisinant. Un truc du genre en tout cas, parce que pour que ça la frustre autant, elle ne faisait pas que passer sur le trottoir. « Ok, ok, calm down lady, je mets toujours le volume à cette intensité et j’ai jamais eu de commentaires avant, personne ne s’est plaint jusqu’à ce soir. J’pouvais pas savoir que ça incommodait. » Dis-je d’un ton de reproche, malgré mon mensonge, comme pour lui faire comprendre que comme premier avertissement, c’était plutôt nul. Entre voisins d’immeubles commerciaux et communautaires, on aurait quand même pu se parler plus calmement que ça, non ? Si je n’en avais pas été à ma première offense, ok, j’aurais encaissé. Mais là, elle ne me donnait pas envie d’être respectueux en retour. Je me tournai vers la radio et je baissai le volume de deux ou trois coches seulement, encore une fois. Je la regardai. « C’est mieux comme ça ? » Demandais-je sans gentillesse. Je n’avais pas vraiment envie d’être doux comme l’agneau que j’étais tout le temps, là. J’étais épuisé.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
Alba Jensen
Alba Jensen
messages : 640
ici depuis : 04/10/2020
crédits : @TAG (avatar) ; @ASTRA (sign) ; CONSTELLATION (gif)
comptes : Jamie et Esras
statut : Amoureuse de son adorable fils et peut-être encore un peu du père.
baby kangou
MessageSujet: Re: turn off the music (concho)   turn off the music (concho) EmptyJeu 19 Nov 2020 - 17:31

Depuis plusieurs semaines maintenant, la pression était au maximum pour Alba. Déjà, elle avait dû accepter l’idée de voir Léo plus souvent que prévu. Il y avait aussi le déménagement. Mais surtout cette soirée qui allait lancer sa galerie qui tournait à la catastrophe. Lorsqu’elle se retrouve au milieu de tous ces danseurs, Alba ne remarquait même pas la joie sur le visage de ces jeunes. Elle qui pourtant est si attachée à la culture et à l’art en général, elle aurait dû se réjouir de cet événement. Sauf que ce soir, elle était trop tendue par rapport à l’avenir de sa boutique. Alors peu importe les jeunes heureux, peu importe la politesse et peu importe le sang-froid, elle s’énerva conte la seule personne responsable de ce supplément de stresse. La photographe pourtant si calme habituellement et apte à cacher ses émotions montraient une tout autre image et son interlocuteur n’appréciait pas les remarques. Pourtant, pour Alba c’était de sa faute. Personne ne met le son à cette intensité à moins qu’on soit à une grosse soirée électro au beau milieu de nulle part. Il n’était pas heureux de sa présence et de ses reproches. « Calm down lady. » Il se prenait pour qui ? Elle ne voulait pas être calme. De l’autre côté de la rue se trouvait des mécènes et des artistes qui feraient tout pour juger la galerie. Elle haussa un sourcil à ses réflexions. Pendant un instant, elle se sentait mal. La culpabilité commençait doucement à s’immiscer. Il n’y était pour rien lui, si à elle jouait sa carrière professionnelle. Il n’y était pour rien si elle était stressée depuis quelques semaines maintenant. Mais elle était orgueilleuse Alba. « Peut-être. » Disait-elle d’un air faussement boudeur, baissant un peu l’intensité de sa voix. « Mais vous auriez pu prévenir au lieu de vous croire seul dans cette rue. » Elle croisa les bras. Elle lui signifiait qu’il avait un peu raison, mais que l’énervement d’Alba était quand même légitime. Il lui tourna le dos et Alba soupirait. Le son diminuait un peu et le danseur assez froidement lui demandait si ça convenait à la photographe. « Oui merci. » Elle lui fit un grand sourire ironique en soupirant un peu. « Ce n’était pas si compliqué. » Disait-elle plutôt doucement, plus pour elle que pour lui.

__________________________



To infinity and beyond
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: turn off the music (concho)   turn off the music (concho) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
turn off the music (concho)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: western district-
Sauter vers: