AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Pack : Manette Xbox sans fil Carbon Black + 3 Jeux ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 one, two, three, four...close your eyes and let it go.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1177
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyMer 4 Nov 2020 - 1:48

__________________________________________

one, two, three, four...close your eyes and let it go
__________________________________________

@liam reyes & @pippa wojcik-reyes & @nevaeh rutkowski & @juliann-a. rosebury

Je n’avais plus ressenti pareil plénitude depuis longtemps. La sensation de flotter sur un petit nuage ne me quittait pas depuis plusieurs jours et c’était on ne pouvait plus appréciable. La soirée qui nous attendait, à Liam et moi, pourtant, soulevait un légère pointe d’appréhension, même si, du même coup, j’avais hâte qu’elle commence. C’est avec cette dualité à l’esprit que je filai sous ma douche après avoir aider Liam à préparer l’apéritif. L’espagnol qui partageait désormais ma vie, avait mit un point d’honneur à tout organiser, il m’épatait. Ma douche rapidement prise, je passais dans ma chambre, enfilait une paire de collant 30 deniers noirs - il était, à mon sens, les plus élégants - puis une robe bleu nuit, brodée d’étoiles sur le buste. Nos invités n’allaient pas tarder lorsque je rejoignis Liam, dans la cuisine qui s’attelait à la finissions des tapas. Un sourire aux lèvres, je me glissai dans son dos en soupirant d’aise, jusqu’à venir passer mes bras autour de sa taille. Il avait même pensé aux tapas végétariennes pour Juliann. J’étais vraiment très impressionnée.
T’es bon à marier, je crois, plaisantai-je, en profitant de ce moment de flottement pour soulever légèrement le t-shirt de mon époux de mes doigts vagabonds, redéssinant ses abdominaux.
Tu veux me laisser prendre le relai, le temps que tu ailles te préparer ?

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home


Dernière édition par Pippa Wojcik-Reyes le Mer 4 Nov 2020 - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 596
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyMer 4 Nov 2020 - 2:18

« Va te préparer, je m'occupe de tout hermosa », soufflait Liam à l'égare de Pippa. Il avait tout sous contrôle, il avait pensé à tout, même les tapas végétariennes pour Juliann, ce fameux Juliann qu'il allait rencontrer pour la première fois. Il était heureux d'enfin faire sa connaissance, de mettre aussi, disons-le, un visage sur le nom qu'il avait souvent entendu. Pippa en parlait souvent, de son Juliann. Et à force de l'aborder, Liam en était devenu curieux. Il avait bien cru que le pompier, il avait retenu ça de ce que sa femme lui avait raconté, avait été invité au mariage, mais comme il n'avait pas réellement mis la main à la tâche pour organiser le tout, il ne savait ni où il avait été assis, ni même s'il s'était finalement présenté. Pippa sous la douche, Liam se mit à cuisiner les bouchées avec soin. Il aimait bien prendre du temps dans la cuisine, s'appliquer, essayer de nouvelles choses au bonheur de Pippa qui n'était pas la meilleure cuisinière. Des qualités, elle en avait des tas d'autre. Pensant à cuisiner, une pensée se lova vers Charlie. Une pensée rapide, triste, mais suffisante pour attrister l'homme surpris par le retour rapide de sa femme. Pippa s'était glissée dans son dos, l'enlaçant contre elle. « Chut, il ne faut pas le dire trop fort », fit-il en levant sa main gauche. « Ma femme risque de ne pas être bien heureuse d'entendre ça », gloussait-il alors qu'en réalité, ils n'étaient tellement pas ce genre de couple là. Pippa caressait le corps de Liam, chacun de ses abdos était dessiné par ses doigts fins. « Je veux surtout profiter de toi », fit-il, une lueur taquine dans le regard alors qu'il se retournait vers elle. « Tu es sublime », lui dit-il en venant l'embrasser avec fougue. Il la souleva par les cuisses, la posant sur le plan de travail, ses lèvres toujours scotchées à celles de Pippa. Elles étaient douces et pimentées à la fois, elles le faisaient exploser. Liam souriait contre leur baiser avant de mordiller sa lèvre alors que la sonnette d'entrée se fit entendre. Il s'éloigna de la blonde, souriant comme un enfant pris la main dans le sac de bonbons. « Va leur répondre, je dois me changer », murmurait-il en la recoiffant rapidement, s'éclipsant vers la chambre pour laisser la blonde accueillir ses amis.

hj:
 

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2617
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyMer 4 Nov 2020 - 12:12

Alors que vous n'êtes plus qu'à quelques mètres de l'appartement de Pippa et Liam, tu es en train de te demander si tout ça est une bonne idée. Si cette soirée ne risque pas de partir en live total. Heureusement, tu peux compter sur la présence de Nevaeh pour t'apaiser, si elle n'était pas là, tu n'aurais jamais accepté cet apéritif improvisé. Quand la journaliste se gare le long de la rue, juste devant l'immeuble des mariés, tu soupires un bon coup, tournant la tête vers la brune. « Bon, on y est. Si tu veux prendre tes jambes à ton cou, c'est le moment. » Plaisantes-tu même si tu sais pertinemment que dans toute cette histoire, c'est sans doute toi qui es le plus mal à l'aise de vous deux. Une fois sorti de la voiture, tu attends que Nevaeh te rejoigne sur le trottoir pour venir capturer ses lèvres. Lors de cette soirée, même si tu ne t'empêcheras pas de la toucher, tu sais que tu n'agiras pas non plus de la même façon que d'habitude. Enfin t'en sais rien en fait. Parce que tout ça c'est inédit et complètement fou quand on y pense. De ton côté, dans un petit sac, tu as apporté une bouteille de vin ainsi qu'une bouteille d'alcool pour l'apéritif. Quant à Nevaeh, elle s'est chargée des plaisirs plus sucrés. D'ailleurs, en découvrant les desserts à son appartement, avant de prendre la voiture, tu as délibérément caché une petite tartelette aux fraises dans le frigo. Bien décidé à déguster ces quelques fraises sur le corps nu de la brune une fois que vous serez rentrés. Bah quoi, il faut bien décompresser un peu, non ? Après un dernier regard à la jeune femme, tu toques à la porte, attendant que celle-ci s'ouvre sur Pippa ou Liam.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2911
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) littlewildling
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyMer 4 Nov 2020 - 13:23

Derrière le volant de la voiture, Nevaeh se concentrait sur la route. Qu’est-ce qu’elle détestait conduire. Encore plus quand quelqu’un pouvait observer quelle piètre conductrice elle était. Mais dans le cas actuel, elle n’avait d’autres choix que de se porter volontaire, pendant trois semaines, pour être leur conductrice désignée. La veille, Juliann n’avait su enfiler en t-shirt seul. Comment pourrait-il arriver à conduire? La ligne droite, ça allait. Pour un conducteur comme Juliann, c’est à dire un bon conducteur, habile, c’était facile de tenir le volant à une main. Cependant, c’était tout le reste qui devenait compliqué. Les virages, les manœuvres de dernières minutes, changer le levier de la voiture pour la positionner sur drive, se stationner de reculons... Elle ne lui avait pas laissé le choix, c’était elle qui conduisait. Point à la ligne.

Devant l’immeuble de Pippa, Nevaeh se gara tournant le visage vers Juliann. « Heureusement alors que ce ne sont pas tes jambes qui sont cassées », lançait-Elle dans un faible sourire pour détendre l’atmosphère. Cette situation n’était pas simple pour personne. Mais dans le cas de Juliann, en plus de s’afficher au bras de la meilleure amie de son ex fiancée, il devait aussi accepter de voir son ex au bras d’un nouvel homme. Nevaeh embrassa avec tendresse Juliann une dernière fois et le couple se dirigèrent vers la porte où ce fut Pippa qui vint leur ouvrir. « Pips! », lança Nevaeh, enjouée, en lui tendant la boîte de pâtisseries. « J’ai pas su choisir, j’ai pris un de chaque! », décrétait-elle en ouvrant la boîte pour lui montrer sa sélection. « J’ai un un éclair au chocolat, un éclair à la vanille, une mousse à la fraise, un mini gâteau au fromage, un gâteau au fudge, un brownie, une mini crème brûlée et une tart... » Elle fronça légèrement les sourcils. « ..lette aux fruits, mais je pense que quelqu’un a eu une fringale pendant que j’étais sous la douche... », lâcha-t-elle en lançant un regard complice sur Juliann avant de sonder l’appartement. « Liam n’est pas là? »


__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1177
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 0:00

De jour en jour, je découvrais de nouvelles facettes de Liam et je me laissai complètement charmée. Je l’avais connus enjôleur, irresistible, je l’avais connus taquin et fougueux, je le découvrais doux, attentionné et…cuisinier. Je l’avais regardé s’affairer dans ma cuisine presque tout l’après-midi, aidant quand je le pouvais, touchée qu’il se donne du mal pour mes amis, et pas n’importe quels amis. Mon mari n’avait sans doute pas conscience de ce que ces deux êtres signifiaient pour moi, mais je le soupçonnais d’avoir capté l’appréhension que je tentais de cacher depuis le début de la journée. Cet apéro allait marqué un tournant, je le présentais, et même si j’étais heureuse de recevoir mes meilleurs amis, je ne pouvais oublié mon stress à l’idée que nous soyons tous les quatre, Nev, Juliann, Liam et moi, dans la mienne pièce. Le nez enfouit dans son cou, mes bras entourant son buste et mes paumes caressant ses muscles, je cherchais, inconsciemment, un certain réconfort que je trouvais immédiatement. Liam, depuis peu, et de façon tout à fait naturel, était devenu un repère, il était devenu celui sur qui je pouvais compter, celui qui me rassurait et qui me faisait me sentir bien. Je ris dans sa nuque en écoutant sa plaisanterie, avant de le libérer de mon étreinte pour qu’il me fasse face. Son regard s’ancra dans le mien, et après un compliment suavement murmuré, il s’empara de mes lèvres avec passion. Sa fougue, aussitôt, me réduisit au silence et m’envoya une décharge d’hormones qui manqua de me faire entrer en combustion instantanée. Je me retrouvais rapidement assise sur le plan de travail, mes doigts se perdant dans les cheveux de Liam, mes lèvres dévora les siennes avec envie. La sonnette retentit soudain, et alors qu’un sourire ourlait la bouche de l’espagnol, je fus foudroyée d’une vive frustration.  
T’es diabolique, soufflai-je tendis que le brun s’éloignait de moi avec un sourire ravi.
Je pouffai doucement, sautant du plan de travail pour atterrir sur mes deux jambes. Prenant le chemin de la porte d’entrée, flottant encore un peu entre deux mondes, je portais une main sur ma joue pour éprouver la chaleur de ma peau. Merde. Ni ma respiration courte ou mes joues rouges ne tromperaient mes amis. Aucune chance que mon trouble ne passe inaperçu. Ma mission désormais : agir comme si de rien n’était. Bon courage Pippa. J’avais déjà du mal à remballer le sourire béat que Liam avait imprimé sur mon visage…
J’ouvris la porte sur un Juliann platré et une Nev vitaminée, dont le sourire sincère réchauffa tout à coup le mien.
Hey ! Ca me fait plaisir que vous soyez là ! Entrez…
Je remerciai Nev d’avoir apporté des gateaux et l’écoutait, avec le sourire, m’énuméré les choix qu’elle avait fait. J’éclatai de rire et eut un regard complice pour Juliann lorsque mon amie d’enfance se rendit compte qu’il manquait une tartelette, probablement déjà engloutie par notre pompier préféré.
Il en reste encore assez pour nous, c’est le principal ! commentai-je avec bonne humeur, Liam est…
Au moment où je prononçai le nom de mon mari, ce dernier apparut dans mon champ de vision, fraichement changé et plus séduisant que jamais. Je marquai un temps de pause, puis secouai la tête pour reprendre mes esprits.
Euh, bah…il est là ! fis-je en riant. Liam, tu…tu connais déjà Nevaeh. Vous vous êtes vu pour le mariage. Je te présente Juliann, casse-cou à ses heures perdues.  

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 596
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 0:34

Pippa perchée sur le plan de travail, Liam la dévorait de ses lèvres avec fougue et douceur à la fois. Une main aventureuse caressait la cuisse de la blonde, sous sa robe qu'il avait légèrement remontée. Ciel qu'il aurait eu envie de lui arracher son collant et sa culotte, de lui faire l'amour sauvagement avant l'arrivée de leurs invités. Mais alors que cette pensée lui traversa l'esprit, la sonnette avait déjà retenti, les laissant sans autre choix que de remettre cette intervention à plus tard. « Un peu, oui. Mais tu m'aimes ainsi », fit-il avec un sourire effectivement diabolique. Aimer, il l'avait surtout dit parce que c'était part de l'expression. Si lui s'était rendu compte que ses sentiments dépassaient l'amitié, Pippa ne lui avait pas renvoyé l'appareil. Et Liam ne s'attendait pas à ce qu'elle le fasse. Ce qui était beau, dans leur relation, c'était cette liberté qui ne les opprimait pas, qui ne les forçait pas à se comporter comme un réel couple. Si le sentiment n'était pas partagé, il n'y voyait aucun mal. « Si tu penses que j'en ai terminé avec toi, tu te trompes », murmura-t-il à son oreille, laissant les sous-entendu sur leur fin de soirée s'installer alors qu'il s'éloignait pour la laisser respirer, reprendre des couleurs plus normales et moins écarlates et de regagner la chambre pour se changer.

La porte de la chambre était fermée, pourtant il entendait les trois amis discuter dans le séjour. En écho feutré, il lui semblait qu'ils parlaient dessert. La voix de Pippa semblait toujours un peu essoufflée, ce qui le fit sourire à distance. Liam enfila une chemise blanche et un jean noir, brisant le look trop propre de son haut qu'il déboutonna pour laisser entrevoir le haut de son torse. Il reconnaissait la voix de Nevaeh, voix qu'il avait souvent entendue durant les derniers mois alors qu'il la croisait rapidement durant leurs soirées de filles à organiser le mariage ou au travers du portable de Pippa. Celle de Juliann, pourtant, lui était méconnaissable. Sortant de la chambre en tournant ses manches, il entendit son nom comme s'il tombait à point. Arrivant à la hauteur de Pippa, il l'embrassa sur la joue, tenant à pousser la moquerie plus loin. « Tu as chaud, Pippa? », demandait-il en fronçant les sourcils. « Tu as les joues toutes rouges, tu voudrais que j'ouvre une fenêtre peut-être? Ou que je lance la clim? » Il lui sourit, poussant la plaisanterie au maximum, avant de se tourner vers leurs invités. « Enchanté », fit-il en tendant la main à Juliann, le fameux Juliann, avant de froncer les sourcils. « Ce n'était pas toi le rencard de mon cousin? », demandait-il alors qu'ils les avaient vu visiblement se tourner autour au mariage.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2617
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 13:56

Tu ris à la plaisanterie de Nevaeh avant de prendre la direction de l'appartement, à ses côtés. La journaliste semble plus détendue que toi ou alors, elle cache parfaitement bien sa tension. Après quelques coups frappés à la porte, tu es soulagé de voir Pippa apparaître dans l'embrasure de celle-ci. Ta petite-amie, enjouée de retrouver sa meilleure amie sans doute, énumère la liste des pâtisseries qu'elle a amenées avant de se rendre compte qu'il en manque une. Tu souris malicieusement en imaginant déjà la tête qu'elle fera quand elle réalisera que, non, tu n'as pas mangé cette tartelette aux fraises. « J'vois pas du tout de quoi tu parles. » Réponds-tu avec un air faussement angélique. Ce n'est qu'après quelques secondes que tu remarques les joues rouges de Pippa, ses cheveux légèrement décoiffés et un air que tu ne connais que trop bien sur son visage. Tu te retiens de toutes tes forces pour ne pas lever les yeux au ciel ou faire un commentaire que tu pourrais regretter. A la place, tu te concentres sur les présentations officielles avec son mari que tu ne connais pas encore réellement. « Casse-cou n'est pas vraiment le terme que j'aurais employé mais j'accepte. » Plaisantes-tu avant de reporter ton attention sur Nevaeh quand Liam s'inquiète des joues rouges de Pippa et du coup de chaud qui lui traverse le corps. Quel acteur. Heureusement, en croisant le regard de la journaliste, tu sens ton corps se détendre légèrement. Tu déposes ta seule main libre dans le dos de la jeune femme juste avant que Liam ne se tourne vers vous et remarque enfin que, oui, vous vous êtes croisés au mariage. Seulement, comme s'il cherchait à faire des problèmes, il mentionne Jackson comme étant "ton rencard" du mariage alors que pas du tout. A ce rythme-là, il va juste te faire passer pour le connard de service que tu n'es pas. « J'peux pas te serrer la main, dommage. » Dis-tu en lui montrant ton plâtre, une once de sarcasme dans la voix. « Non, Jackson est venu tout seul comme un grand garçon et moi aussi. On était simplement assis l'un à côté de l'autre. » Réponds-tu en omettant volontairement de répondre enchanté à ton tour. Ne voulant pas mettre Nevaeh ou Pippa mal à l'aise, tu décides de laisser ton animosité de côté et de demander avec un léger sourire au coin des lèvres : « Est-ce qu'on va prendre l'apéro sur le pas de la porte ? »

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2911
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) littlewildling
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 14:20

Évidemment qu'elle cachait ses tensions. Pour Juliann, pour Pippa, pour éviter, encore une fois, de passer pour la jalouse de service. Oui, Nevaeh avait confiance en ce que Juliann lui avait assuré, elle voulait bien y croire que toute cette histoire d'ambiguïté avec Pippa était terminée et qu'aucune autre ne pouvait lui faire l'effet qu'elle, elle avait sur lui. Mais le croire et être confrontée aux regards complices de Pippa et Juliann, ça, c'était différent. C'était elle qui l'avait convaincu que ce ne serait pas une troisième guerre mondiale, que tout se déroulerait bien, qu'elle ne le laisserait pas tomber, pour faire la forte, mais arrivée devant la porte... Elle était convaincue qu'elle avait fait le mauvais choix. Néanmoins, ils étaient là et c'était important pour Pippa, ils ne pourraient non plus pas se cacher toute leur vie. Il valait mieux le faire là que d'être surpris par la blonde dans Bowen sans préavis. Puis, c'était Nev qui avait demandé à rencontrer Liam. Alors, chacun y trouvait son compte, pas vrai?

À l'intérieur, Nevaeh avait volontairement omit de commenter l'allure de sa meilleure amie. Elle connaissait bien ces rougeurs sur ses joues, c'était les même qu'elle avait jadis eu quand elle lui avait raconté sa première fois avec Juliann. Elle les connaissait moins bien que le pompier, certes, mais elle pouvait s'imaginer l'essentiel. Et ça en était bien assez. Elle choisit d'ignorer, de faire la forte, alors qu'elle présentait les pâtisseries. « Ouais, c'est ça, elle a disparu toute seule », lâcha-t-elle dans un soupir, mais un sourire en coin avant que Liam fasse son entrée dans le séjour et les rejoigne près de la porte. Il nota lui aussi le coup de chaud de Pippa, qu'il avait créée, tout le monde dans la pièce le savait, alors que Juliann, lui, posait un regard cherchant de la force sur la brune. Elle sourit, faiblement, puis plus intensément alors qu'il posa une chaste main dans son dos. Et si elle pensait que le malaise était déjà bien assez installé, elle ne s'attendait pas à la suite de la conversation. Elle n'avait senti aucune malice dans le commentaire de Liam et pourtant Juliann partait au quart de tour. Son sarcasme était sanglant. Nevaeh le pinça de sa main qu'elle avait elle aussi glissé dans son dos, alors que dans sa tête il y avait eu un million de questions qui planaient. Cherchant le regard de Pippa, elle lança « Tu as besoin d'aide avec quelque chose... On a apporté à boire. » avant de regarder Juliann en acquiesçant. « Tu as bien raison, on entre? », lâcha-t-elle en suivant le groupe. Et alors que Juliann et elle étaient derrière, elle lui murmura : « Tu peux changer d'attitude s'il te plâit? » À croire qu'elle parlait à un gamin.


__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1177
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 16:08

Je savais que Juliann n’était pas un casse-cou, c’était même tout l’inverse. Même s’il était blessé plus de fois qu’un personne lambda, il était prudent la plupart du temps, c’était même concrètement son travail de l’être, mais je ne loupai jamais une occasion de charrier mon ex et ce petit surnom faisait directement écho à un échange de sms que nous avions eu précédemment. Au moment où Nevaeh eut fini de m’énumérer ses pâtisseries, Liam fit une apparition remarqué, n’hésitant pas à mettre en évidence un fait que nous avions consciemment choisi d’ignorer, Juliann, Nev et moi, à savoir mes joues rouges. Je pinçai les lèvres, plus amusée que gênée en réalité.
Mais non, c’est l’émotion de voir mes amis, c’est tout, rigolai-je, et toi, la douche ? Froide, du coup ?
Je coulai sur lui une oeillade taquine avant de me retourner vers mes meilleurs amis. Ok. Vu la tronche que tirait Juliann, mon petit manège n’avait pas dû lui plaire. Je le trouvais d’un coup très froide et très distant, en particulier avec Liam qui, sans le savoir, mis un autre pied dans le plat, évoquant son cousin, avec qui Juliann avait visiblement passé la soirée du mariage. Je me concentrais sur Nevaeh pour voir comment elle réagissait face à ça. Je la savais sensible sur ce sujet là. Ma meilleure amie eut une reaction instinctive, accrochant mon regard et cherchant une échappatoire.
Euh…ouais, à boire c’est bien ! lui répondis-je. Entrez…
Je laissai planner un petit rire, puis me décaler pour laisser entre Nev et Juliann, en profitant pour caresser directement le dos de la main de Liam pour lui témoigner mon affection et mon soutien, le pauvre ne devait rien y comprendre. Je savais pertinemment que mon mari n’avait pas évoqué son cousin pour mettre Juliann dans l’embarras, il ne s’était simplement pas rendu compte de ce qu’une telle info pouvait soulever.
On s’installe au salon ? On a fait du Ti Punch, ça vous va ? Et Liam nous a préparé des tapas…je vous rassure, je n’ai fait que le commis en cuisine, vous ne risquez pas l’empoisonnement !
Je partis dans une petit rire, histoire de détendre un peu l’atmosphère que je sentais pesante.

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 596
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 17:03

Il se moquait bien d'être devant monsieur le Maire ou les amis de Pippa, Liam se jouait de la blonde avec un grand plaisir alors qu'il savait son pouvoir sur elle : lui faire perdre la tête. Il lui avait donné un avant goût de ce que les attendrait ce soir, quand les invités seraient partis, et ne s'en cachait visiblement pas, se moquant de l'état dans lequel il l'avait laissé. Elle était belle, Pippa, les cheveux encore un peu éméchés et ses joues rouges. D'un geste tendre, alors qu'elle se moquait bien de lui également, Liam replaçait les mèches folles de son épouse. « Glaciale, je dirais même. » Il n'était plus subtile. Et ce n'était pas pour blesser Juliann, loin de là. Il connaissait le passé amoureux de Pippa et du pompier, savait qu'ils avaient eux aussi eu leur moment ensemble, mais il ne connaissait pas la réalité de leur relation complexe aujourd'hui. Pippa lui avait confié que Juliann serait à jamais son meilleur ami et son confident, qu'ils partageaient quelque chose de spéciale et de fort, mais jamais elle n'avait parlé de ressentir encore de l'amour pour lui. Et même si elle l'avait fait, ça ne lui aurait pas été un problème. Lui, il aimait bien deux femmes à la fois. Là où il serait blessé dans son estime, ce serait que Pippa lui mente pour éviter de le voir se refermer. Mais ça, c'était une toute autre bataille.

Alors qu'il saluait les deux convives, souriant à Nevaeh qu'il connaissait déjà, il eu un questionnement à l'égard de Juliann qu'il avait croisé au mariage. Le problème, c'est que Juliann se senti visiblement attaqué, montant sur ses grands chevaux, ne lui serrant pas la main. Visiblement, il ne le voulait pas. Liam étira un faible sourire sur ses lèvres et pour éviter de se sentir bien con, il ramena sa main vers lui. « C'est pas l'impression que j'ai eue. » Qu'avait-il dit? Jackson lui avait pourtant bien fait comprendre que Juliann et lui, ça s'était donné. Et ce, devant Pippa, d'ailleurs. Alors, pourquoi donc c'était mal de le mentionner? Sauf, peut-être, si... Il remarqua la main dans le dos de Nevaeh. Et il soupira, jetant un coup d'oeil à Pippa. « Installez-vous, je vais chercher les tapas », annonçait-il en se dirigeant vers la cuisine. Et quand il fut de retour, il posa le plat sur la table basse du salon. « Il y en a des végés pour toi, Juliann. J'ai bien retenu l'information », s'efforçait-il de dire avec le plus d'amabilité possible.


__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2617
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 17:57

« Qui a dit qu'elle avait disparu ? » Demandes-tu à Nevaeh en arquant un sourcil, un sourire malicieux au coin des lèvres. Dans quelques heures, elle saura où est réellement passée cette tartelette mais pour l'heure, vous êtes confrontés aux sous-entendus envoyés autant par Pippa que par Liam. Génial. On a compris que vous baisiez, c'est bon, as-tu envie de dire. Mais tu te retiens par respect pour ta meilleure amie et surtout parce que tu sais que ça ne plairait pas à Nevaeh. Bien que tu sois à cent pour cent dans ta relation avec la journaliste, ça ne veut pas dire pour autant que tu as envie d'entendre à quel point c'est chaud entre ton ex et son nouveau mari. Parce qu'au-delà d'être ta meilleure amie, Pippa reste ton ex. C'est pas l'impression que j'ai eue. Tu hausses simplement les épaules en guise de réponse pour ne pas lui rentrer dedans plus que tu ne l'as déjà fait. D'abord parce que tu ne veux pas jeter un froid alors que cette soirée compte beaucoup pour la blonde et ensuite parce que sinon, Nev risque de te broyer la main. La seule qu'il te reste. Habilement, Nevaeh change de sujet, mettant sur le tapis les boissons. Tu montres le sac posé au sol avec toutes les bouteilles avant de le saisir pour entrer à l'intérieur de l'appartement, aux côtés de la brune et juste derrière les jeunes mariés. « Oh ça va, c'est lui qui m'a énervé. » Murmures-tu. Mais en voyant l'air de la brune tu soupires, résigné. « Je vais faire un effort, promis. » Ajoutes-tu en arrivant au salon où Pippa propose de vous installer. Tu ne te fais pas prier et t'assieds sur le canapé, accueillant Nevaeh juste à côté de toi, gardant une certaine proximité avec elle parce que tu sais que c'est la seule capable de te calmer, de t'apaiser. « Du Ti Punch c'est très bien, oui. Et si c'était toi qui avais mis la main à la pâte, j'aurais sûrement pas mangé. » Rétorques-tu pour taquiner la blonde. Quand Liam revient avec des tapas végétariens, tu détailles le plat du regard, curieux malgré tout d'y goûter. « Fallait pas te donner tant de mal. » Réponds-tu d'un ton neutre en déposant ta main non plâtrée sur la cuisse de Nevaeh. « Pippa m'a jamais dit comment vous vous étiez rencontrés. » Pas dans les détails en tout cas. Et puis, pour montrer que tu fais un effort, tu tentes de t'intéresser à leur couple, à leur histoire.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2911
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) littlewildling
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 18:32

Perplexe, Nevaeh fronçait les sourcils. Mais où était cette tartelette. Cela semblait être un secret que Juliann voulait bien garder. Et le connaissant, elle se doutait qu'il avait quelque chose derrière la tête. Mais parce qu'elle, elle n'était pas aussi à l'aise que Lima et Pippa, elle ne fit pas de remarques devant la blonde. Ce ne fut d'ailleurs pas elle qui rendit la discussion envenimée, mais plutôt la question de Liam et la réponse de son pompier, visiblement sur la défensive. Dans la tête de Nevaeh, tout tournait vite. Mais que s'était-il passé? Elle avait passé une partie de la soirée dans les toilettes, elle n'avait plus vraiment croiser Juliann. Qu'est-ce qu'elle avait manqué? Voyant bien que l'ambiance se refroidissait, Nevaeh proposa un échappatoire : boire. Le regard de Pippa se montrait compréhensif et elle comprit elle aussi les allusions de sa meilleure amie. Au loin, alors qu'elle acquiesçait, Nevaeh lui mima un merci discret. Et ils embrayèrent le pas.

La brune en profita pour gronder son petit ami. Et à sa réplique, elle soupira. « Et pourquoi donc ça te fâche? », demanda-t-elle avant de se raviser. « On en discutera plus tard.. S'il te plaît, fait un effort. » Ce qu'il promit. Elle lui sourit. Dans un autre lieu, elle l'aurait embrassé. Mais, même si elle avait été la première à dire qu'il fallait bien que Pippa les voit amoureux, elle ne se sentait pas du tout à sa place. « Je m'y serais même opposée », gloussa Nevaeh alors qu'ils s'asseyaient au salon et que Pippa les rassurait sur le cuisto du soir. « Un bras cassé c'est suffisant. Pas certaine de vouloir lui éponger le visage entre deux vomis » fit-elle pour narguer Pippa alors que Liam revenait les mains pleines. La brune, en aidante naturelle, se leva de son siège pour l'aider à desservir son plateau. Et alors qu'il en faisait la préparation, elle sourit à Pippa. Il avait même pensé à faire une version adaptée pour Juliann. Discrètement, Nevaeh croisa à nouveau le regard de Pippa. « Bon à marier », chuchotait-elle en lui faisant un clin d'oeil. Puis, elle vint se rassoir à côté de Juliann. La main de l'homme de posa sur sa cuisse nue, elle qui portait une robe légère à fleurs dont les manches ballons la rendait élégante. Ses cheveux remontés dans un chignons négligés complétait l'ensemble. Joues rougies, elle regardait cette main posée contre elle. « Épargnez les détails.... », gloussa la brune.

__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1177
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 19:12

J’avais réussi mon coup, embrayer la conversation sur un sujet léger, à savoir mes lacunes en cuisine. Ca mettait tout le monde d’accord même si Liam n’était pas encore tout à fait au courant, lui, de la catastrophe que j’étais dans le domaine.  
Oh ça vaaaaa, répliquai-je en riant, personne n’est encore mort après que je sois passée aux fourneaux.
Mort non. Pris de nausée, en revanche, ça se discutait. Je savais me débrouiller, faire cuire des trucs pas trop technique, comme des pâtes (encore que…je ne maitrisais pas toujours l’Al Dente) ou du riz, mais je passais le plus clair de mon temps à commander à manger. Clairement, la cuisine n’était pas mon domaine. Mais j’avais la main verte, chacun son truc. Liam nous installa au salon, en précisant à Juliann qu’il avait pensé à l’option végétarienne pour lui. Un sourire heureux accroché aux lèvres, je regardai l’homme qui partageait ma vie avec, dans le coeur, une émotion juste éclose, une émotion qui germait déjà depuis plusieurs jours et qui commençait à prendre de la place. J’eus un sourire pour Nevaeh qui, dos mon dos, me murmura cette même phrase que j’avais sorti à Liam sur le ton de l’humour un peu plus tôt. Bon à marier. Jamais je n’aurais cru pouvoir dire ça de Liam un jour, et deux fois en une seule soirée, c’était presque incroyable. Chamboulée par ce qui était en train de se developper au plus profond de moi, je vins prendre place à côté de l’Espagnol, face à mes meilleurs amis. Je remarquai la main affectueuse de Juliann sur la cuisse de Nevaeh et n’en éprouvai rien d’autres qu’un bonheur simple de les voir ensemble. Alors, je réalisai, à cet instant précis, que cela ne me dérangeait pas le moins du monde. J’avais cru devoir prendre sur moi, je m’étais même imaginé utiliser le mot clef convenu avec Juliann un peu plus tôt, mais je réalisai que je n’en avais aucune envie. Cette prise de conscience me rendit presque euphorique, et je ne parvenais à quitter la béatitude qui avait pris place sur mon visage. Je devais franchement avoir l’air con. Sur mon nuage, je n’entendis pas de suite ce que nous demanda Juliann et ce fut la voix de Nevaeh qui me ramena sur terre.
Hein…les détails de ?…Oh ! Oui, hm…on s’est rencontrés en Espagne. À Barcelone.
Je pouffai, toute joyeuse et me tournai vers lui, pour glisser ma main dans la sienne.
Y’a…deux ans maintenant, presque trois, je dirais. C’était pendant un de mes voyage solo, on s’est rencontré dans un club. On a dansé, presque jusqu’à l’aube en fait et…voilà. T’as dis pas les détails alors du coup, je m’arrête avant les détails.
Je partis d’un petit rire, avant de me pencher pour attrapa une tartine à l’avocat.

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 596
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 21:59

« Tu as si mauvaise réputation? », demandait Liam en riant, de la cusine, entendant les amis de sa femme se moquer de ses supposés piètres talents culinaires. « Je devrais avoir peur, c'est ça? », renchérissait-il en s'approchant, les mains pleines. Nevaeh l'aida instinctivement à se desservir les mains. Il lui adressa un franc sourire. « Merci », lui dit-il avant de présenter les plats, donc ceux végétariens faits en partie pour Juliann. Ce dernier ne portait peut-être pas Liam dans son coeur, il le voyait bien même s'il ne savait pas réellement pourquoi, mais l'Espagnol ne lui en tenait pas rigueur. Il attrapa le regard de l'homme. « C'était important pour moi », lui assurait-il. Il ne semblait peut-être pas comme ça de prime abord. Pourtant, Liam était attentif aux détails. Pippa lui avait déjà demandé s'il aimait le rouge, quand elle choisissait sa robe de mariée, et il lui avait gentiment rappelé que ça avait été la couleur de sa robe lors de leurs retrouvailles à Bowen. Il ne parlait pas beaucoup, mais il observait et il savait écouter. Or, quand Pippa lui avait parlé du régime alimentaire de Juliann, il n'avait donc pas oublié.

Dans le séjour, plats servis, bouteilles d'alcool sur la table basse, verres offerts aux convives et à sa femme, Liam s'intéressa à la conversation. Juliann montrait une ouverture. Intéressé de savoir comment sa femme allait leur expliquer leur rencontrer sans parler des trois nuits qui avaient suivi, Liam regardait Pippa un sourire en coin. Mais Pippa, elle ne semblait pas très concentrée dans l'histoire. D'ailleurs, pour la ramener sur terre, le brun passa un main dans son dos, l'invitant à reprendre la discussion. Cette main fini dans celle de la blonde qui se montrait affectueuse à son égard. « Tois ans, oui », confirmait-il, la laissant terminer et mêlant son rire au sien. « Et donc, vous êtes tous amis depuis toujours? », sonda ensuite Liam qui ne connaissait pas grand chose à Bowen et à ses habitants. Alors que la discussion reprenait, il posa un regard sur sa femme, un regard qui cherchait à lui demander : ça va? en même temps d'écouter ce que Nevaeh et Juliann avait à dire.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2617
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  EmptyJeu 5 Nov 2020 - 22:27

Et pourquoi donc ça te fâche ? Pour plein de raisons que tu n'as pas forcément envie d'évoquer ici, dans cet appartement, entouré des principaux concernés. C'est sans doute cette exhibition de leur vie sexuelle qui t'a agacé dans un premier temps. Parce que toi, de ton côté, tu essaies de ne pas en faire trop, de ne pas être trop démonstratif, pour ne pas peiner ta meilleure amie. Mais de leur côté, les jeunes mariés vivent vraiment comme de jeunes mariés. Et ça t'agace. Néanmoins, tu vois bien que Nevaeh se pose des questions par rapport à ton attitude alors tu lui promets de faire un effort. Pour elle. « Ou de finir à l'hôpital pour une indigestion. » Dis-tu en riant, lançant un clin d'oeil à Pippa par la même occasion. La blonde se défend en assurant que personne n'est mort après qu'elle soit passée aux fourneaux. C'est vrai. Et te concernant, il t'est déjà arrivé de manger ce qu'elle cuisinait mais c'était souvent des choses très simples. Sûres et sans risques, donc. « J'apprécie l'attention. Merci. » Finis-tu par dire à Liam, obligé de reconnaitre qu'il a l'oeil pour les détails. Enfin, même si c'est sans doute ta meilleure amie qui lui a parlé de ton végétarisme, c'est tout de même lui qui a cuisiné tout ça. Voulant faire un effort pour Nevaeh et pour Pippa, tu tentes de te montrer intéressé par l'histoire de leur couple. Ou plutôt de leur rencontre. Sans vouloir entrer dans les détails, comme le précise si bien ta petite amie. « Ah ouais, trois ans. Je m'imaginais que c'était plus récent que ça. » Dis-tu en haussant les épaules. Tu prends une gorgée de ton verre avant de le reposer sur la table basse. Ta main vient à nouveau caresser du bout des doigts la cuisse de Nevaeh, appréciant la douceur de sa peau nue. « On était au lycée ensemble. Nevaeh et Pippa étaient déjà amies quand je les ai rencontrées. Mais ce n'est que plus récemment qu'on a vraiment fait connaissance avec Nev. » Tu adresses un sourire sincère à la brune, heureux que votre relation ait pris cette tournure. Tu omets volontairement de parler de ton couple avec Pippa, de ce mariage annulé et de votre relation au caractère unique. Parce que de toute façon, Liam sait probablement déjà tout ça.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
one, two, three, four...close your eyes and let it go.
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers: