AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
Echo Flex : contrôle des appareils ...
Voir le deal
14.99 €

Partagez
 

 can't stop the feeling (peckson)

Aller en bas 
AuteurMessage
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: can't stop the feeling (peckson)   can't stop the feeling (peckson) EmptySam 12 Déc 2020 - 16:25

Perry se réveilla avec la bouche pâteuse et une furieuse envie de boire de l’eau. Il n’avait pas mal à la tête, une chance après tout l’alcool qui l’avait ingéré ! Avant d’aller se coucher il avait bu presque une bouteille d’eau entière en priant pour qu’au réveil il n’ait pas envie de prendre un doliprane. A cet instant il se rendit également compte qu’il avait très envie d’aller aux toilettes, conséquences de la bouteille d’eau qu’il a bu un peu plus tôt. Le jeune homme prit quelques instants pour se réveiller un peu plus avant de bouger. Il regarda l’heure sur son téléphone. Une chance qu’il avait prévu le coup et prévenu qu’il ne serait pas là de la matinée la veille. Quand il avait reçu l’invitation de Charlie de venir à son anniversaire il se doutait bien qu’il n’allait pas rentrer à 23h frais comme un gardon. Il y a bien eu quelques surprises durant cette soirée, comme le fait que Jackson soit le coloc que Charlie. Ça a été l’occasion pour eux de se revoir après la nuit qu’ils avaient passé tous les deux, Perry ne l’avait pas oublié, elle était plutôt intense. Justement il se réveillait son lit pour la deuxième fois en quelques semaines. Ils avaient plus ou moins passé la soirée à se tourner autour, il ne faisait pas trop de doute qu’ils passeraient leur fin de soirée tous les deux. Contrairement à la dernière fois, Perry ne comptait pas déguerpir tout de suite, il avait le temps. Il se leva sans un bruit, enfila son caleçon et fila aux toilettes puis dans la cuisine pour boire un puis deux et même trois verres d’eau, une vraie mamie desséchée ! Il revint dans la chambre tout aussi silencieusement et se glissa sous les draps et venir caresser le torse du brun à côté de lui. « Hello sunshine. » lui murmura-t-il à l’oreille en souriant.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: can't stop the feeling (peckson)   can't stop the feeling (peckson) EmptyLun 14 Déc 2020 - 0:14

Malheureusement pour toi, ce n’est pas qu’avec une bouche pâteuse et une envie de boire un lac complet que tu te réveillas. Le tout était accompagné d’un mal de cœur insupportable, d’une tête qui tournait au point de te donner l’impression que même lorsque tu fermais les yeux, le décor continuait à bouger en spirales. « Arrggggfffaaaaaaaa… » Râlas-tu quand tu repris tes esprits et constatas à quel point tu te sentais comme un vrai déchet. Des bribes de la veille te revinrent en tête. Tu te souvenais avoir discuté avec Perry et Carter en sirotant un mojito. Sûrement que t’avais arrêté de les siroter gentiment à un moment et que tu te les étais enfilés comme des verres de jus. Probablement à partir du moment où t’avais décidé pour tout le monde que le salon devenait une piste de danse. C’est à peu près à partir de là qu’il t’en manquait quelques morceaux, de l’anniversaire de Charlie. Cependant, tu n’eus pas besoin d’attendre que Perry revienne se coucher dans le lit pour te souvenir qu’il était là avec toi. Que vous aviez passé la nuit ensemble. Tu t’étais réveillé à deux ou trois fois cette nuit pour aller vomir tes abus et te brosser les dents ensuite pour que ça passe ni vu ni connu. Il aurait vite déguerpi, Perry, s’il avait senti ton haleine de mort en-dedans en se réveillant. Au lieu de ça, y’avait un petit goût mentholé, autant à cause des mojitos que de ta pâte à dents. Un sourire se dessina sur tes lèvres quand Perry t’extirpa de ton léger sommeil matinal en caressant ton torse. « Hey … » Lâchas-tu, les yeux toujours fermés, avant de froncer les sourcils et de porter ta main à ton front. « À boire … » Supplias-tu comme Garou dans son rôle de Quasimodo, quand il attaché à la grosse roue de la torture.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: can't stop the feeling (peckson)   can't stop the feeling (peckson) EmptyLun 14 Déc 2020 - 9:48

En voyant Jackson se réveiller avec la mine relativement peu fraîche, Perry ria en se moquant de lui. Il trouvait ça marrant de le voir comme ça. Mais comme il n’est pas un monstre, quand le jeune homme lui demanda de l’eau, il s’exécuta. Mais avant de se lever du lit, il lui dit « Bah alors on supporte pas une petite soirée ? » Moqueur il avait lui aussi connu des lendemain de soirées comme ça mais à présent il est rodé pour les éviter. Si ce n’était pas forcément trop gênant lorsqu’il avait vingt ans, maintenant qu’il a un boulot à responsabilités et des enfants, c’est plus compliqué de passer sa journée dans le noir sans voir personne. Lorsqu’il arriva à l’embrasure de la porte, il se retourna pour demander « Tu veux une bassine aussi ? » Il était à la fois moqueur et sérieux. On ne la lui fait pas. Soit Jackson avait voulu être attentionné et s’était levé avant lui pour se brosser les dents et avoir l’haleine fraîche, soit il avait des choses à cacher. Vu son état Perry opta pour la deuxième proposition. Il n’y avait toujours personne dans la cuisine, heureusement sinon il aurait sûrement discuté et le brun aurait continué à agoniser dans son lit un moment. Il remplit une carafe d’eau et prit un verre dans le placard, il attrapa également un paquet de céréales au passage, son ventre lui faisant comprendre qu’il avait faim. Il posa tout cela sur un plateau et se dirigea vers la salle de bain. Il put y trouver une bassine qu’il attrapa également. Il arriva sans fracas dans la chambre. Perry posa la bassine sur le côté du lit et la carafe sur la table de chevet du malade. Il lui servit un verre et lui donna. « J’te pensais un peu plus résistant. » dit-il en en rajoutant une couche.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: can't stop the feeling (peckson)   can't stop the feeling (peckson) EmptyMar 22 Déc 2020 - 23:51

Évidemment que la première chose que Perry allait faire, c’était de se moquer de toi. Si les rôles avaient été inversés, t’aurais probablement eu la même réaction. Mais non, à en voir la tête de ce mec encore plus beau sous les rayons de soleil matinaux, tu comprenais qu’il savait tenir son alcool. Si tes souvenirs étaient bons, il avait fêté aussi fort que toi. Et aussi tard, aussi. Tu lui demandas à boire mais, pour faire durer ton supplice, il s’arrêta avant de se lever pour se moquer un peu plus encore. Tu ramenas les draps au-dessus de ta tête pour cacher la lumière. « T’appelles ça une petite soirée ? » T’avais rarement eu d’aussi grosses cuites, probablement parce que le fait d’être en compagnie de plein de gens sympas avait décuplé ton envie d’avoir du fun. Sinon, quand tu buvais pas mal, c’était en compagnie de Charlie bien cozy dans le canapé alors même si vous buviez comme des trous, ça ne se finissait jamais comme la veille. Avant de passer la porte, Perry se retourna à nouveau vers toi pour te demander, sérieux et amusé en même temps, si tu voulais une bassine. En guise de réponse, tu attrapas l’oreiller sur lequel il avait dormi et tu le lanças à l’aveuglette vers la porte. Tu étais en train de te rendormir quand t’entendis Perry poser des trucs à côté de toi. Tu émergeas enfin de ta cachette de couvertures et tu te relevas un peu, pas trop vite. Tu attrapas le verre qu’il te tendit. « Merci. » À sa remarque, tu secouas la tête mais pas trop vite encore une fois. « Tu sais que j’ai commencé à boire l’année dernière seulement ? Avant ça j’avais jamais bu plus qu’une gorgée pour goûter. Mon corps comprend pas ce que je lui fais endurer depuis que j’suis à Bowen. » Admis-tu. Du temps que tu étais athlète de cirque, c’était une évidence pour toi que l’alcool ne serait que néfaste pour ton corps et tes performances. « Mais si j’ai toujours un aussi beau mec pour prendre soin de moi les lendemains de veille … j’préfère ne pas apprendre de mes erreurs. » Toi aussi tu pouvais rire un peu. Ce n’était sans doute pas toutes les conquêtes de Perry Peach qui pourraient se vanter d’avoir de telles attentions.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: can't stop the feeling (peckson)   can't stop the feeling (peckson) EmptySam 26 Déc 2020 - 16:57

Il s’était moqué de Jackson en parlant de petite soirée. Visiblement il n’était pas d’accord avec cette définition ce qui fit rire Perry. Non ce n’était pas une petite soirée mais pour le jeune homme, elle n’avait pas été exceptionnellement excessive non plus. Il a déjà bien plus bu dans sa vie, s’étant parfois retrouvé dans des situations cocasses. Les pires fois sont sans doute lorsqu’il n’était pas celui qui avait le plus bu mais les autres, et que ça partait en n’importe quoi. Comme lorsque le mer a eu la bonne idée de le marier à la fille avec qui il allait coucher. Heureusement il a rapidement pu annuler ce mariage avec Charlie, même s’ils ont profité de l’occasion pour le consommer à plusieurs reprises, notamment sur le bureau du maire. Qui peut se venter d’avoir couché sur le bureau du maire de Bowen, sérieusement ? Pas grand monde c’est certain. Avant de partir dans la cuisine le jeune homme lança une petite pique à son partenaire qui répondit en lui jetant un coussin. Mais bon vu son état il n’atteint pas sa cible et de loin. Perry trouvait ça tellement drôle de le voir dans cet état. Il restait gentil avec lui quand même, allant lui chercher de l’eau et une bassine, prenant des céréales pour lui. Il lui tendit le verre en revenant dans la chambre, lui disant qu’il le pensait plus résistant que ça. Jackson répondit qu’il n’est pas habitué à boire. C’est sur que Perry est un habitué des soirées alcoolisées depuis bien longtemps, le lycée sans doute. Même s’il s’est un peu calmé, son entraînement en fait aujourd’hui un jedi de l’alcool, devant enseigner quelques conseils à ses padawans. Il ajouta cependant que s’il y avait toujours un beau mec pour prendre soin de lui, il ne risquait pas d’améliorer sa gueule de bois pour les soirées à venir. Perry rit à nouveau avant de répondre. « J’t’emmènerai en soirée avec moi, pour t’apprendre comment boire comme un trou tout en se réveillant le lendemain aussi frais et sexy que moi. » Il se leva du bord du lit pour retourner s’allonger à côté de Jackson. Il n’y a pas vraiment de recette miracle pour s’en sortir parfaitement le lendemain matin mais au moins être dans un état moins pire que le brun. « J’suis un gars sympa donc j’te laisse pas mourir. Mais si tu veux apprendre, il va falloir utiliser la méthode dure : un réveil comme ça et j’fais grève de sexe le matin. » dit-il avec un sourire en se rapprochant du visage de Jackson. Comme une vraie boussole, il ne perd jamais le nord.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: can't stop the feeling (peckson)   can't stop the feeling (peckson) EmptyVen 1 Jan 2021 - 0:24

Il était vrai que tu n’en attendais pas autant de ton amant. En t’endormant hier, t’avais aucune idée de comment t’entrevoyais ce matin parce que tes souvenirs étaient beaucoup trop flous. Tu ne voyais que des fragments d’images alors qu’on ne te demande pas de te rappeler ce à quoi tu pensais à ce moment-là. Ce matin toutefois, en te réveillant avec cette gueule de bois, tu te serais plutôt attendu à ce que Perry déguerpisse. Ça ne t’aurait pas choqué. C’était ce qu’il avait fait la dernière fois, après tout. Tu ne lui en avais pas voulu et tu ne lui en aurais pas voulu aujourd’hui non plus. C’était ça, la game. Mais non, Perry restait et en plus, il venait de quitter la chambre pour y revenir avec une bassine et de l’eau. T’avais presque eu le temps de t’endormir à nouveau mais le simple grincement de la porte qui se rouvrit suffit à te réveiller. Tu battis tout lentement des paupières, ces dernières te semblant tellement lourdes. À la question de Perry tu te mis tout de suite sur la défensive, même si tu trouvais ça un peu drôle toi aussi. Tu ne voulais quand même pas qu’il pense que t’étais un petit jeunot qui ne sait pas se gérer dans ses consommations. T’avais pas l’habitude, c’est tout. Tu y prendrais cependant goût si t’avais toujours un beau mec pour te traiter aux petits oignons après. Tu ris à sa réplique. « J’sais pas comment tu fais sérieux. Mais j’veux bien quelques leçons. » Parce que tant qu’à boire autant que tu l’avais fait, aussi bien le faire correctement. Perry se releva de ton côté du lit et vint se rallonger à côté de toi, après avoir contourné le matelas. Tu te redressas et en profitas pour prendre une grosse gorgée d’eau, puis tu pivotas non sans peine, afin de lui faire face à nouveau. « De toute façon, to be honest, je sais même pas si j’y arriverais dans cet état. » Ce ne serait donc pas une si grande punition puisque tu n’arriverais pas à trouver l’excitation au travers des maux de cœur et des maux de tête. « Du coup c’est peut-être toi qui décrocherais assez vite de ton rôle de mentor … » Continuas-tu avec un sourire amusé. Si tu étais privé de sexe, dans un sens, lui aussi l’était. Quoiqu’il pouvait bien juste s’éclipser et donner rendez-vous à n’importe qui de BBT.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: can't stop the feeling (peckson)   can't stop the feeling (peckson) EmptySam 2 Jan 2021 - 15:30

Perry n’avait pas fini de se moquer de l’état de Jackson. De toute façon, si les places avaient été inversées, il ne doute pas que le brun en aurait fait de même. Et puis ce n’est pas comme s’il pouvait trop protester, vu son état. Oui il tape sur les faibles, ce n’est pas très courageux de sa part mais ça va, il peut bien se moquer étant donné qu’il reste tout de même sympa à lui ramener de l’eau. S’il en donnait l’impression, Perry n’était pas non plus complètement frais. Il n’était pas dans l’état d’agonie de son comparse mais il n’était pas non plus au taquet, juste il mettait de côté sa fatigue. Le jeune homme affirma qu’il voudrait bien quelques leçons dont le blond se ferait un plaisir de lui dispenser. Il se revoit quand il avait dix-huit ans, même un peu avant, qu’il avait pris ses premières cuites et s’était réveillé dans le même état. Il se dit qu’au début il n’étais pas mieux mais qu’avec le temps il a appris à mieux s’en sortir avec l’alcool, tout en restant raisonnable sur sa consommation globale. S’il aime s’amuser il ne boit jamais seul. Mais il va retourner vivre au 17 alors il ne sera pas seul souvent ce qui ne risque pas d’arranger sa consommation de mojitos. Perry lui expliqua qu’il lui ferait du chantage à base de grève de sexe si Jackson se réveillait encore dans cet état-là, pour l’aider à mieux gérer ses lendemains de soirée. Celui-ci répondit qu’il n’était pas sûr de faire quoi que ce soit dans cet état dans tous les cas, ajoutant que le jeune homme le lâcherait sans doute rapidement dans son apprentissage de survivre aux lendemains de soirées, s’ils ne pouvaient rien faire. Le blonde se retourna pour poser sa tête sur l’oreiller et attrapa le paquet de céréales. « Ouais...du coup raison de plus pour que j’sois un bon prof parce que sinon faudra que j’noie à chaque fois mon chagrin dans les céréales. » dit-il en riant avant de plonger sa main dans la boîte et manger les céréales qu’il avait attrapé. Il s’en fout que ce ne soit pas les siens. Il sait que Jackson n’est pas maniaque vu comment il a maltraité ses draps la dernière fois et dans son état il ne risque pas non plus de l’engueuler, ou alors avec une toute petite voix. « Fin c’est pas compliqué, faut juste boire de l’eau le soir et pas le matin. » dit-il en hochant la tête.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: can't stop the feeling (peckson)   can't stop the feeling (peckson) EmptyDim 24 Jan 2021 - 15:30

Heureusement que t’avais jamais touché à l’alcool avant ta mi-vingtaine. T’aurais sans doute développé un goût pour ce plaisir toxique et peut-être que lors de certaines sorties d’après-spectacle, t’aurais pu doucement glisser vers l’abus. Ce n’aurait pas été sage et surtout, c’aurait été dangereux pour les répétitions du lendemain. Il va sans dire que dans l’état que t’étais actuellement, tu n’étais aucunement prêt à monter dans les airs pour tournoyer au bout d’un tissu descendu du ciel. C’était une recette gagnante pour vomir et éclabousser les gens en-dessous, ce qui franchement n’avait rien de très glorieux. On t’aurait renvoyé. Ou tu te serais occupé par toi-même de ton cas en tombant de là-haut en raison de la fatigue, du manque de concentration et des maux de cœur. Bref, tout ce processus de réflexion expliquait que tu n’avais jamais vraiment bu avant l’année dernière. Tu ne connaissais donc pas encore très bien tes limites. La menace de grève de sexe de Perry ne sembla donc pas te faire peur outre mesure, puisque tu ne savais même pas si tu arriverais à tenir une érection avec ce mal de tête qui jouait du djembé sur les parois de ton crâne. C’est plutôt lui qui risquerait de trouver le temps long et d’aller chercher ailleurs. « Ouais et c’est Charlie qui va se plaindre que la boîte se vide par magie … Et c’est moi qu’elle pointera du doigt, c’est clair. » Dis-tu en remarquant qu’il avait effectivement pris la boîte de céréales sur laquelle aurait pu être inscrite ne pas toucher, propriété de Charlie si elle ne l’avait pas déjà bien mis au clair verbalement auprès de ses colocataires. Ça te faisait plus rire qu’autre chose, d’autant plus qu’elle connaissait Perry alors au pire ce serait à lui qu’elle s’en prendrait si tu le dénonçais. « Ouais mais le soir justement t’es occupé à boire d’l’alcool … c’est déjà bien assez de liquide et il faudrait rajouter de l’eau en plus ? » Te plaignis-tu même si tu savais fort bien que Perry avait raison. Ce n’était pas non plus l’apprentissage du siècle, tout le monde savait qu’il fallait boire de l’eau pour contrebalancer les effets de l’alcool. « Et les gens qui disent que la meilleure façon de se remettre de l’alcool c’est d’en reboire, tu penses quoi de ça ? » Demandas-tu avec un sourire en plongeant ton regard brillant dans le sien. Te réveiller à ses côtés et discuter avec lui, vos deux têtes sur les oreillers, c’était quand même une scène agréable. Et s’il fallait lui proposer d’aller bruncher avec des mimosas pour passer plus de temps avec lui, tu le ferais sans doute, au plus grand dam de ta tête.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: can't stop the feeling (peckson)   can't stop the feeling (peckson) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
can't stop the feeling (peckson)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: