∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en août —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus fraiches, ajoutez une couche ! Elles avoisinent entre les 17 et 25°C.


freja ivanova & terry cooper
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Partagez
 

 Sweet Bangkok (+18 - Léo)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Alba Jensen

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 5632
ICI DEPUIS : 04/10/2020
COMPTES : Jamie, Eve, Ruby et Maxine
CRÉDITS : goldblooded (avatar) ; Exordium (sign), Gwen ♡ (crackship) Selly ♡ (gif)

STATUT : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyLun 15 Mar 2021 - 22:25

Au fur et à mesure de leur aventure, elle voyait le regard du brun changer. Cette tristesse disparaissait un petit peu pour laisser place à la malice et à l’amusement. Elle connaissait presque ce regard par cœur Alba, à force de se plonger dedans. A chaque orgasme, à chaque réveil et à chaque conversation, elle se forçait à le regarder comme pour essayer de sonder son âme. Mais il restait libre de ses mots, libre de ses pensées et Alba ne comptait pas s’ingérer dans ceci. Enfin, jusqu’à aujourd’hui. Evidemment qu’elle avait envie de le découvrir, qu’il lui parle de ses peurs, de ses joies, de ses angoisses et de ses réussites. Elle voulait le connaître plus que seulement son enveloppe extérieure. Il l’apaisait et la calmait et dans ses bras elle se sentait enfin à sa place. Dans ses restaurants où ils passaient pour un couple aux yeux de tous, Alba rayonnait. Non pas parce qu’elle ressemblait à un couple, mais parce que Léo la regardait d’une manière qui la faisait rayonner. Avec ses photos dans les mains, elle allait le voir confiante. S’il ne voulait pas parler, elle ne le forcerait pas. Au final, ils communiquaient plus avec leur regard et leur corps qu’avec des mots. Cette jolie femme devait représenter quelques chose pour l’australien. Elle souriait à la réponse de Léo. Elle n’était pas stupide la photographe, s’il en parlait en passé c’était qu’il y avait une raison. C’était surement la raison à sn regard triste. Il avait ce ton trop certain, trop sûr de lui. Et Alba elle fronçait des sourcils. Peut-être qu’elle n’avait pas le droit de lui parler de ça, mais voilà plusieurs mois maintenant qu’ils étaient ensemble. Elle ne réfléchissait pas et se posait devant lui le forçant à la regarder dans les yeux. « Et alors ? Elle a fait partie de ta vie Léo. Elle a existé pour toi. » De sa main droite elle venait caresser la joue du photographe. Il se montrait fort mais dans le fond elle ressentait sa peine. « Tu l’as connu. Moi je n’ai jamais connu mes parents et je ressens continuellement ce manque. » Pas besoin de rajouter que lui ça devait être pire, il était pas idiot pour comprendre ce qu’Alba essayait de lui dire. Elle lui souriait timidement, avant de poser ses lèvres sur le bas de sa joue piquante. Il n’avait pas besoin de dire plus. Mais le prénom résonnait dans l’oreille d’Alba. Il l’avait appelé comme ça, la première nuit. Pourtant sur la photo à part la couleur de cheveux, elles étaient différentes. Elle haussait les épaules avant de le lâcher et retourner à sa place initiale. « Tu as eu une vie avant de venir ici Léo, comme moi. Je te fais confiance, je ne crois pas que tu mentes. » Répondait-elle. Il n’y avait pas une autre femme en ce moment, il venait d’en perdre une. Même Alba n’en était pas une nouvelle, elle était juste de passage. « Et l’autre photo ce sont tes amis ? » Maintenant qu’il avait ouvert la brèche des confessions, Alba allait essayer de lui soutirer des informations.

__________________________

You are perfect to me.
by EXORDIUM.

https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Léo Emerson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah, de 5 ans, il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8368
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize
CRÉDITS : @eunoia (gif @constellation)

STATUT : Good God, I know it's dangerous. But it's you that I need - Alba
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyMar 16 Mar 2021 - 17:30

Depuis le début de son périple Léo s’obstinait à ne pas penser à Ana, il détestait les nuits peuplées de cauchemars qui s’enchaînaient les premières semaines. Il n’en parlait pas, ne regardait jamais les photos. Il occupait son lit avec différentes femmes pour ne pas sentir le vide. Et puis Alba était arrivée, brise légère, vent qui balayait tout, elle l’avait retourné, emporté avec elle, elle lui avait changé les idées mais le problème n’était toujours pas réglé, s’il ne rêvait plus la nuit, s’il ne ressentait plus le manque, la blonde ne faisait que détourner son attention, il devait redouter le retour de bâton, quand un jour il se rendrait compte qu’il n’avait pas fait son deuil. Il ne voulait pourtant pas y penser. Ce fut pourtant ce jour-là, cette photo tendue, cette oreille attentive, qui amorça le long processus de guérison, celui qui durera des mois jusqu’à ce qu’il revienne à Bowen se recueillir sur sa tombe comme pour se prouver qu’elle était vraiment morte, qu’il pouvait vraiment tourner la page. Alors il saisit le moment, tant pis s’il s’était dit qu’il n’en parlerait pas, il partageait la vie d’Alba depuis assez de temps pour lui faire confiance et puis il n’avait qu’à faire attention à ses affaires, s’il voulait lui cacher, il n’aurait pas dû laisser traîner ses photos. Sa douceur si simple le toucha profondément, tout comme cette caresse sur sa joue, si tendre, sans rien demander de plus. Il n’avait connu que des histoires d’amour compliquées par le passé, surtout parce qu’il était le roi pour les compliquer. Et là, était apparue cette femme, avec la tolérance qui lui était propre, celle de comprendre que Léo avait eu une vie avant Bangkok, elle bouleversait tout ce que Léo savait de l’amour, surtout qu’il ne considérait pas sa relation avec Alba comme de ce genre-là, quel idiot, il négligeait ce sentiment de plénitude qui grandissaient en lui. Il ne répondit rien de plus concernant Ana, considérant qu’il avait révélé tout ce qu’il y avait à savoir. Par contre il écouta la blonde qui lui offrait à son tour une confidence à laquelle il ne s’attendait pas. Comment ça, pas connu ? Il la regardait avec douceur. Qui t’a élevé alors ? Lui il avait ses parents et pourtant il ne considérait pas son enfance comme heureuse, même entouré il s’était souvent senti terriblement seul. Ce baiser au coin de ses lèvres lui fit du bien et il ressentit alors le besoin de la remercier de ne pas lui avoir fait de scène. Il baissa les yeux sur la deuxième photo et là, un sourire franc illumina son visage. Oui ! Il pointa du doigt un jeune homme aux cheveux longs, là c’est Woody, la plus belle c’est Mia, à côté Liam et l’autre qui ne regarde pas c’est Jamie. On est plus ou moins copains depuis l’enfance. Il s’accouda à nouveau à la balustrade en terminant sa cigarette. Et toi, c’était quoi ta vie avant ce voyage ? Il était à présent très curieux de savoir, d’en savoir plus, de la connaître vraiment, c’est là que le jeu devenait dangereux, c’était tellement plus simple qu’Alba reste une belle inconnue.

__________________________

"Let’s be strangers again"
Like we never knew each other, as if we’ve never been lovers. Let us go back to our beginnings. Let us walk towards the start. Let us be unknown to each other once more. Maybe we will fall in love with each other after it all.
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Alba Jensen

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 5632
ICI DEPUIS : 04/10/2020
COMPTES : Jamie, Eve, Ruby et Maxine
CRÉDITS : goldblooded (avatar) ; Exordium (sign), Gwen ♡ (crackship) Selly ♡ (gif)

STATUT : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyVen 19 Mar 2021 - 17:39

Il y avait cette alchimie entre eux, ce petit truc en plus. Dès que Léo regardait Alba, elle se sentait belle, elle se sentait désirée, elle se sentait presque aimée. C’était un sentiment dangereux pour cette femme qui était détruite par l’abandon. Elle en avait eu de l’amour, de deux hommes qui lui avaient tout donné, même trop parfois. Mais même si elle s’en voulait se continuer à ressentir ça, ce manque dans son cœur ne s’arrêtait jamais. Léo avait pourtant réussi à en combler un peu. Mais en partant il avait fait plus de mal. Alba à cette époque n’essayait pas de se protéger parce qu’’est-ce qu’elle avait connu de la vie ? rien. Elle était jeune et insouciante. Idéaliste, elle pensait pouvoir conquérir le monde de ses photos. Léo était une aventure dans son aventure. Il était le parfait compagnon, peu bavard, tendre et aux baisers sauvages. Jamais elle n’avait autant pris de plaisir et elle en redemandait tellement souvent. Ils n’avaient pas besoin de beaucoup communiquer, ils étaient pareils. Elle était son second souffle dans la tempête de sa vie. Il était le danger exquis dans la monotonie de sa vie. Ils se correspondaient et s’assemblaient. Leur séparation et le reste de leur histoire ne serait qu’un gâchis et une honte à ce qu’ils vivaient en Thaïlande. Il avait le droit à se secrets Léo comme elle avait le droit aux siens. Ils n’étaient pas nouveaux nés et ils arrivaient chacun avec des bagages plus lourd que d’autre. Il n’y avait pas besoin d’explication. Léo faisait son deuil, et il était la seul qui pouvait gérer sa peine. Alba ne pouvait que lui apporter de la douceur et de l’attention pour l’aider un peu. Son pouce venait caresser sa joue et elle voulait le prendre dans ses bras. Il était tellement gentil Léo, tellement attentionné avec elle qu’elle voulait le lui rendre. Mais il était détaché de sa peine. Il avait le droit d’être triste, il avait le droit de crier parce que cette Ana lui manquait. Alors elle lui expliquait qu’on ne pouvait pas contrôler le manque. Le sourire d’Alba se fanait un peu et si le brun était attentif il pouvait lire la légère douleur dans son regard. Elle ne s’éloignait pas de lui, mais son bras retombait à côté de son corps. « J’ai été abandonnée à ma naissance. » Ses parents lui avaient dit que le choix avait été fait depuis longtemps. Et que même en la voyant ses parents biologiques n’étaient pas revenus sur leur choix. « J’ai été élevée par mes deux pères. » Elle souriait les yeux pétillants de malice. Elle les aimait ses deux parents artistes qui lui avaient donné tant d’amour. Elle avait compris Alba que la parenthèse Ana était fermée et elle remerciait Léo de lui avoir fait confiance pour lui en parler. Par contre elle prit la deuxième photo et le photographe était plus bavard. Elle souriait en regardant la photo, il avait l’air tellement heureux d’en parler. « Vous étiez beaux. Tu étais tout jeune sur cette photo, t’avais quoi 15 ans ? » Disait-elle en riant. Elle pouvait le reconnaître mais il paraissait si jeune. Il lui manquait sa barbe et l’expérience. Mais il avait le même regard. Elle se s’accoudait à ses photos. « Je suis une fille pourrie gâtée. » Elle explosait de rire. « J’essaye tout ce que je peux essayer, je ne veux pas avoir de regrets. Je vais souvent au Danemark parce que ma famille vient de là-bas et j’ai quelques amis. Attend je vais te montrer. » Ils avaient fini leur cigarette, et elle lui prit la main le ramenant à l’intérieur. Dans son ordi elle sortit trouvait une photo de sa famille. « Là ce sont mes pères, avec ma tante et mon cousin qui est comme un frère. » Ses yeux pétillaient et maintenant qu’ils étaient lancés, ils allaient parler pendant des heures d’eux. « Et ta famille à toi ? » Demandait-elle avec douceur assise en tailleur sur ce lit en face de lui.

__________________________

You are perfect to me.
by EXORDIUM.

https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Léo Emerson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah, de 5 ans, il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8368
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize
CRÉDITS : @eunoia (gif @constellation)

STATUT : Good God, I know it's dangerous. But it's you that I need - Alba
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyLun 22 Mar 2021 - 14:43

Avant ce voyage Léo avait déjà aimé plusieurs fois, il était de ceux qui tombait amoureux un peu trop vite même, quand il était jeune. Il avait aimé et il avait été aimé, sincèrement, comme les adultes pouvaient le faire, c’aurait pu être pour la vie, s’il n’était pas si doué pour tout foutre en l’air. Ca elle l’ignorait encore, Alba, qu’il allait la détruire, la mettre plus bas que terre, jusqu’à maudire le jour de leur rencontre. Il était si doux, Léo, il avait toujours le mot juste, l’attention juste, la tendresse dans ses gestes et dans ses regards. Ce qui lui manquait c’était la stabilité affective, l’assurance qu’une vraie relation sincère pouvait être bénéfique, une bonne dose de confiance en ses sentiments également. Ce qui lui manquait c’était peut-être la maturité, tout simplement, mais celle-ci viendrait tard, bien trop tard, avant ça il ferait des ravages, dans son propre cœur et dans celui d’Alba. Peut-être qu’il aurait dû le lui dire, à la blonde, mais il n’avait pas jugé utile de parler de sa propension à mal aimer, pour lui il ne serait que de passage et il ne s’engageait à rien. Alba elle le voyait comme cet homme charmant, égratigné par la vie, un brin mystérieux, parfait pour en tomber amoureuse. Et ce qu’il allait lui dire concernant Anabelle allait bien enfoncer le clou, du moins la conforter dans l’idée que c’était un homme blessé qui avait besoin de tendresse. Et elle allait en faire preuve, elle allait l’aimer, tout lui donner, dieu qu’il en avait besoin, que ça allait lui faire du bien, mais elle en payerait les conséquences. A bien y réfléchir lui aussi allait s’attacher rapidement à cette fille et à son histoire si singulière, une histoire qui faisait presque écho à la sienne, d’une certaine façon. Deux pères, wow ! Léo était surpris, ce n’était pas commun, mais la bonne humeur qu’Alba véhiculait était contagieuse alors il sourit. Deux fois plus de chances de se faire refouler pour un potentiel prétendant. Il imaginait bien la jeune femme ramener un garçon à la maison, il serait probablement accueilli avec encore plus de méfiance que s’il n’y avait qu’un seul père. Sur la deuxième photo la joie de vivre était visible, palpable, leur équipe venait de gagner le match, la bière coulait à flot, tout allait bien, c’était encore le temps de l’insouciance. On devait avoir quoi … dix-sept, dix-huit ans. Pas plus. Il faisait si jeune, effectivement, c’était encore l’époque où il désespérait d’avoir des poils qui pousseraient sur son visage, comme quoi, à chaque âge ses préoccupations, il donnerait beaucoup pour revivre cette période où tout était facile, où tout semblait encore possible. En vérité Léo était encore jeune, mais il avait déjà subi quelques désillusions, bien assez selon lui, il n’était pourtant pas au bout de ses peines. Ce fut à son tour, après que Léo l’y ait invité, de lui parler d’elle et alors qu’il écrasait sa cigarette dans le cendrier, il sentit sa main se glisser dans la sienne pour l’entraîner à l’intérieur. Léo sourit, il la suivit, amusé. Il regarda ces visages inconnus sur l’écran, tous souriants, tous visiblement heureux. C’est une belle famille que tu as, tu dois te sentir chanceuse. Il était clair qu’ils comptaient tous beaucoup pour Alba et sûrement encore plus peut-être en sachant qu’elle était adoptée. Une ombre passa dans le regard de Léo, il ne pouvait malheureusement pas en dire autant de sa famille. J’ai une mère surprotectrice et un père auquel je ne parle quasiment pas. Ce n’est pas le plus beau portrait. On n’est pas vraiment proches pour être honnête. Il passa une main dans sa barbe avec un air un peu contrit. Avant de se reprendre. C’est parce que tu ne veux pas de regrets que tu as embarqué un parfait étranger dans tes valises ? Il avait l’air espiègle, Alba apprendrait vite que c’était sa façon à lui de détourner l’attention quand quelque chose le gênait.

__________________________

"Let’s be strangers again"
Like we never knew each other, as if we’ve never been lovers. Let us go back to our beginnings. Let us walk towards the start. Let us be unknown to each other once more. Maybe we will fall in love with each other after it all.
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Alba Jensen

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 5632
ICI DEPUIS : 04/10/2020
COMPTES : Jamie, Eve, Ruby et Maxine
CRÉDITS : goldblooded (avatar) ; Exordium (sign), Gwen ♡ (crackship) Selly ♡ (gif)

STATUT : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyMer 24 Mar 2021 - 16:24

Dès le début ils n’étaient pas égaux dans cette histoire. Alba avait trop donné et Léo en avait profité. Ce n’était pas mal, Léo n’était pas à blâmer. Mais Alba sans le vouloir avait déjà trop investi dans cette relation. Il était si doux et si tendre avec elle. Cette tendresse allait se perdre au fur et à mesure des années laissant Bangkok le seul privilégié de ces instants uniques. Tous les matins, elle appréciait les baisers humides du photographe sur son épaule. Elle était accro à ses câlins et à ses douches matinales où à chaque fois elle passait son temps à suivre avec son doigts les courbes de son corps. Dans ses bras, elle se sentait unique Alba. Elle avait l’impression d’être importante. Il l’avait choisi elle pour continuer cette aventure. Et même si elle paraissait détacher, son cœur chaque jour lâchait du lest. Il acceptait toujours un peu plus Léo. Et qu’est-ce que ça allait être difficile de l’enlever, elle n’y arrivera jamais Alba. Aujourd’hui, certaines choses avaient changé. Le photographe blessé apprenait à s’ouvrir à elle, comme une marque de confiance. Dans cette chambre ils vivaient leur histoire. Il commençait à lui parler d’Ana, cette jolie blonde aux yeux clairs. Tout s’éclairait dans la tête d’Alba, il faisait son deuil. Elle aurait dû s’enfuir à ce moment-là. Elle aurait dû comprendre que dans le fond elle n’était que le pansement de sa peine. Une fois cicatrisée il partirait, la laissant seule. Il partageait et elle partageait. Elle riait à la remarque du brun. « Tu as tout compris. » Elle ne pouvait s’empêcher de rire. Ses pères la laissaient vivre sa vie, mais elle savait qu’ils avaient du mal à accepter le départ de leur petite blonde. Mais Alba n’était pas faite pour ne vivre qu’à un seul endroit. Elle avait besoin de bouger. Sur la photo, Léo paraissait si innocent, si sage. Mais elle le préférait aujourd’hui. « Tu étais déjà très beau. » Disait-elle avec un sourire espiègle. Elle voulait à son tour lui partager un peu sa vie. Elle l’entraînait dans la fraicheur de leur chambre. Devant lui se trouvait une photo de famille. Son sourire s’effaçait un peu. Chanceuse elle l’était, la vie aurait pu être plus dure avec elle. Ils avaient tout fait pour qu’elle ne ressente aucun manque la petit Alba, mais combien de fois elle pensait à sa mère biologique, se demandant à quoi elle ressemblait. Souvent elle fantasmait son autre vie, même si elle avait dû mal à l’imaginer sans ses pères. Parler de sa famille était tout autant réconfortant que blessant. Pour Léo également. Il y avait un air de souffrance et des blessures profondes à travers la neutralité de ses mots. « Je suis désolée … » Mais il changeait déjà de sujet. Elle fronçait les sourcils avant de sourire à sa question. « C’est tout à fait ça ! » Les regrets elle n’en avait jamais voulu Alba. « Et puis c’est plutôt pratique, j’ai un homme à portée de main tout le temps. » Disait-elle en pouffant de rire. Elle posait son ordinateur par terre avant de pousser le brun pour qu’il s’allonge. « J’aurais regretté de ne pas avoir pu embrasser ses lèvres tous les jours. » Et comme pour confirmer, elle les embrassait, alors qu’elle montait à califourchon au-dessus de lui. Son baiser descendait le long de sa joue, pour arriver près de son oreille. « Ne te sens pas obligé de me parler de toi, mais je ne te jugerais jamais. » C’était une première promesse qu’elle allait rompre, mais elle ne le savait pas encore. Elle déposait un léger baiser près de son oreille dans de monter sa tête et plonger son regard dans le sien.

__________________________

You are perfect to me.
by EXORDIUM.

https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Léo Emerson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah, de 5 ans, il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8368
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize
CRÉDITS : @eunoia (gif @constellation)

STATUT : Good God, I know it's dangerous. But it's you that I need - Alba
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyJeu 25 Mar 2021 - 13:44

Il avait cette capacité à faire croire à toutes les femmes qui passaient du temps dans ses bras qu'elles étaient uniques, importantes, Léo, même si c'était faux. Ce n'était pas de la manipulation de sa part, en vérité il ne s'en rendait pas vraiment compte. C'était sa façon à lui de leur faire l'amour, de passer du temps avec elles, il profitait de chaque instant, il était attentif, doux et fougueux à la fois, il écoutait leurs désirs et satisfaisait les siens en même temps. Il aimait les femmes, tout simplement, sans se rendre compte qu'avec cette façon de se comporter, beaucoup en demanderaient plus et resteraient sur leur faim une fois le soleil levé. Et concernant Alba il battait tous les records, il s'était embarqué dans un périple Thaïlandais avec elle, il la couvrait de caresses et de tendresse, lui-même se vautrait dans cette sensation étrange de ne faire qu'un avec une personne, de se sentir simplement bien sans avoir à faire d'efforts, dans ce pays où tout leur était étranger, ils étaient cette constante, ce repère l'un pour l'autre. Elle en voudrait plus, toujours plus, sans jamais oser le réclamer. Il en voudrait plus également mais prendrait ses jambes à son cou lorsqu'il allait le réaliser. Il était tordu, Léo, mal foutu et il blâmait ces femmes de s'attacher trop vite, d'imaginer de l'amour là où pour lui il n'y avait que de la tendresse, sans se rendre compte que c'était en grande partie de sa faute. Mais tout ça, il lui faudrait encore quelques années pour le comprendre et se remettre en question. Il sourit, amusé par l'idée que cette fille si singulière avait été élevée par un couple gay, peut-être que c'était en partie ce qui expliquait sa liberté naturelle. S'ils savaient que tu fais ta route avec un mec rencontré une nuit d'ivresse… étrangement Léo n'avait pas vraiment envie de connaître leur jugement sur lui. Et longtemps après cette pensée, une fois revenu à Bowen et avec un bébé sur le point de naître, il se dirait à peu près la même chose. Ces deux hommes devaient le détester de faire tant souffrir leur fille adorée, heureusement il ne croiserait jamais leur regard courroucé. Il rit à son compliment. J'avais encore besoin de quelques heures de sport et d'une coupe de cheveux aussi ! Il avait des boucles qui commençaient à se dessiner sur le sommet de son crâne et des reflets dorés, signe qu'il passait beaucoup de temps sur la plage avec ses potes. Le Léo de dix-huit ans avait encore beaucoup à découvrir, pourtant il n'était pas aussi innocent que ses boucles blondes et son visage imberbe laissaient imaginer, il avait déjà vécu, il avait déjà eu mal de plusieurs façons, mais à cette époque il pensait surtout aux copains et aux sorties, aux filles et à la bière. C'était une vie tellement plus simple. Pourquoi ? Tu n'as pas à être désolée, il y a des familles unies et belles, comme la tienne. Parfois je les envie. Mais j'ai mes amis, je n'ai jamais manqué de rien, matériellement au moins. Je n'ai pas à me plaindre. Ça aussi c'était plus simple, se dire qu'il y avait toujours pire. Et c'était vrai, il le savait bien, de toute façon, qui irait plaindre le fils à maman de bonne famille qui était né avec une cuillère en argent dans la bouche ? Un sourire joueur etira ses lèvres alors que la blonde posait son ordinateur au sol. Ce serait dommage de ne pas en profiter pleinement… et déjà elle le forçait à s'allonger, le jeune homme se laissa faire, il se laissa embrasser et ferma les yeux sous la caresse de ses lèvres sur sa peau. Jusqu'à sentir son souffle chaud dans son oreille. Puis leurs regards qui s'accorchèrent, Léo plongea dans ses yeux clairs et senti l'envie d'elle le dévorer. Il se redressa pour se mettre à sa hauteur et pouvoir soulever ses grands cheveux avant de l'embrasser comme elle aimait qu'il le fasse.
.

__________________________

"Let’s be strangers again"
Like we never knew each other, as if we’ve never been lovers. Let us go back to our beginnings. Let us walk towards the start. Let us be unknown to each other once more. Maybe we will fall in love with each other after it all.


Dernière édition par Léo Emerson le Ven 26 Mar 2021 - 15:26, édité 1 fois
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Alba Jensen

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 5632
ICI DEPUIS : 04/10/2020
COMPTES : Jamie, Eve, Ruby et Maxine
CRÉDITS : goldblooded (avatar) ; Exordium (sign), Gwen ♡ (crackship) Selly ♡ (gif)

STATUT : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyVen 26 Mar 2021 - 10:12

Dans cette chambre à l’autre bout du monde, Alba oubliait presque qu’il y avait du monde qui l’attendait en Australie. Si elle avait pu, elle serait restée avec Léo dans ce pays jusqu’à la fin de sa vie. Ils n’étaient encore qu’aux prémices de leur histoire et pourtant dans ce pays inconnu il était son phare. Le savoir près d’elle faisait du bien à Alba. Il ne se séparait presque jamais, et ils n’avaient pas encore connu l’énervement parce qu’ils avaient passé trop de temps ensemble. Elle aimait cette simplicité et cette complicité. Parfois elle voyait que Léo avait besoin d’être seul dans ses pensées, alors elle le laissait. Et parfois Alba aimait bien aller se promener seule et Léo la laissait. Quand elle rentrait ils regardaient les photos de chacun. Souvent ils partaient ensemble et en quelques mois elle avait autant appris de Léo qu’elle l’avait instruit. Il aimait le brut et il lui avait expliqué les techniques. Elle aimait le flou et il s’appropriait parfois sa technique. Alba adorait prendre les personnes dans leur simple appareil et Léo devenait son modèle préféré, bien qu’il ronchonnait à chaque fois. Elle se faisait pardonner de la meilleure des manières. En quelques mois ils connaissaient tous les endroits où l’autre aimait être touché. Le corps de Jensen n’avait plus de secret pour Emersen et vice versa. Mais ils parlaient peu de leur vie passée avant aujourd’hui. Elle avait peur de le brusquer, de toute façon ils n’étaient rien d’autre que des partenaires de voyage. Ils se mentaient à eux-mêmes, ils étaient plus, ils étaient liés et le seraient encore jusqu’à la fin de leur vie. La blonde parlait de ses pères et elle riait. Son regard traduisait l’affection qu’elle avait pour ses parents. « Je crois que ça ne les étonnerait pas. » Répondait-elle après quelques secondes de réflexion. Elle avait une relation particulière avec Steen et Luke. Ils avaient une idée sur le genre de vie qu’Alba voulait, celle de tous les désirs et de cette liberté. Ils ne la jugeait pas, mais souvent ils lui rappelaient de prendre soin d’elle. Elle les écoutait. Léo n’était pas un danger pour elle, puis ils se protégeaient. Il avait fallu plus que d’une seule nuit d’ivresse avant de lui proposer ce voyage. Elle l’avait même désagréable au début alors que maintenant elle tombait trop dangereusement sous son charme. En voyant sa tête à dix-huit ans, Alba savait qu’elle aurait été amoureuse de ce jeune homme. Il était mignon au trait de visage doux et à l’air angélique. Cet air il allait le donner à son fils. Ces cheveux blonds bouclés, Alba allait les découvrir chez son fils même s’il hériterait plus de la blondeur de sa mère. « Tu étais bien à la mode en tout cas. » Ne pouvait-elle s’empêcher de dire en pouffant un peu de rire. Alba se moquait gentiment des personnes, autant qu’elle pouvait le faire pour elle. Une fois rentrée dans la fraicheur de la chambre, elle lui montrait une seule photo. On y voyait ses pères, sa tante et Karl. Son sourire était resplendissant sur cette photo, c’était quelques mois avant son départ pour son grand voyage. Elle ne pensait que pas cette photo allait soulever une blessure de Léo. Alba était désolée, elle le serait presque tout le temps avec lui. Il était clair et pourtant elle voyait dans le fond de son regard cette petite tristesse qu’il cachait bien. Elle se retenait de poser sa main sur sa joue, mais elle prit tout de même la main du photographe. « Je suis désolée que ça te pèse quand même un peu. » Disait-elle en souriant. Il avait le droit d’exprimer le fond de sa pensée, il avait le droit d’être blesser. Elle lui souriait alors qu’il changeait de sujet. Il y avait des tonnes de bonnes raisons à s’alourdir d’un Léo dans ses bagages. Malicieuse elle posait son ordinateur alors que Léo attendait le sourire aux lèvres que la blonde prenne le dessus. Il n’attendait pas longtemps avant qu’elle ne le pousse contre le lit. « Oui ça serait vraiment dommage. » Elle remerciait cette chaleur de leur permettre de ne porter que quelques vêtements, elle sentit la peau de Léo contre la sienne et déjà Alba avait envie de lui. Les tempêtes de bleus se croisèrent. Ils étaient accros à l’autre et à son corps. Elle se laissait succomber sous le baiser ardent du photographe préférant, frissonnant à sa main qui soulevait ses cheveux. L’autre se posait dans le bas du dos de la blonde forçant le rapprochement. La photographe ne restait pas passive et ses mains dessinaient le contours de ses abdominaux avant. « Enlève mon haut Léo … » Disait-elle dans un souffle à son oreille. Il le savait elle n’avait rien en dessous de son petit top. Elle en profitait pour déposer quelques baisers dans son cou et son épaule. Il avait cette aptitude à rendre Alba dingue rien qu’avec quelques baisers.

__________________________

You are perfect to me.
by EXORDIUM.

https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Léo Emerson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah, de 5 ans, il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8368
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize
CRÉDITS : @eunoia (gif @constellation)

STATUT : Good God, I know it's dangerous. But it's you that I need - Alba
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyLun 29 Mar 2021 - 23:37

A la différence d’Alba, Léo n’avait personne qui l’attendait vraiment en Australie. Ses amis connaissaient son amour pour les départs précipités, ils le savaient ainsi, ils l’aimaient ainsi même, lorsqu’il reviendrait ils feraient tous une grosse fête pour se retrouver et ça excuserait son absence. Ses parents s’étaient faits à l’idée qu’il ne serait pas le fils qu’ils avaient voulu et de toute façon, qu’ils le veuillent ou non, ça ne changerait rien, il s’était affranchi d’eux depuis bien longtemps. Il n’aurait qu’une pierre tombale à fleurir et le regard des parents d’Ana à affronter, un jour, ce regard qui dirait qu’ils le haïssaient d’être parti comme un voleur, d’avoir fui avant les funérailles, de l’avoir laissée comme on abandonnait un jouet cassé qui ne nous intéressait plus. Ils ne pouvaient pas comprendre, que Léo était incapable d’affronter le deuil. Alors il pouvait bien rester le temps qu’il le voulait dans ce pays, dans cette chambre avec Alba, il n’avait aucune obligation. Et puis le temps passait plus il se plaisait auprès d’elle, redécouvrant la liberté, redécouvrant la vie telle qu’il l’avait toujours aimé et dont il s’était privé des années durant. Pour la blonde c’était autre chose, elle semblait avoir une famille à laquelle elle tenait, elle avait choisi de voyager, de tout découvrir par elle-même, mais elle évoquait ses parents avec douceur et admiration. A l’entendre parler elle n’en était peut-être pas à son coup d’essai avec un inconnu en embarquant Léo, son petit égo démesuré fut froissé deux secondes, mais de toute façon à quoi bon, il n’était personne pour elle, finalement. Du moins il voulait s’en persuader, même si, quelques mois plus tard, il comprendrait qu’ils allaient être liés pour la vie, liés par un petit garçon qui allait avoir les mêmes boucles que le jeune Léo sur la photo dont Alba se moquait, la ressemblance serait frappante, peut-être trop même, vu les circonstances. J’étais très à la mode oui, j’avais du succès, oui madame ! Moque-toi, j’aimerais bien voir la Alba qui se maquillait trop pour sortir en boite tiens ! Il récupéra sa photo dans un éclat de rire, avant qu’ils ne rentrent dans la chambre climatisée. La vision du cliché d’Alba révéla une faille du jeune Emerson, une blessure profonde qu’il cachait bien en général, ce jour-là pourtant la blonde compris qu’il n’avait pas un passé familial facile, Léo tentait de garder la tête haute mais on sentait son regard se voiler. Heureusement, Alba changea de sujet, il lui en fut reconnaissant, parce qu’il n’avait pas envie de parler de lui, il venait déjà trop de le faire, plus qu’en toutes ces semaines de voyage ensemble et se glissa dans ce jeu de séduction qui renaissait à l’infini entre eux. Ce brasier qu’ils aimaient allumer encore et encore. Tandis qu’Alba avait auguré ce rapprochement, Léo ne resta pas passif, embrassant cette femme qu’il désirait tant, la serrant par ses mains fortes et douces à la fois. Profitant des caresses qu’il sentait sur son torse avant qu’elle ne lui demande de la déshabiller. Il se redressa, la fixa quelques secondes de son regard brûlant. Avant de lui sourire et de faire glisser doucement le haut pour l’en délester. Dessous elle était nue et cette vision fit monter son excitation d’un cran. J’ai envie de toi. Elle le savait, évidemment, elle le sentait, mais son désir parlait pour lui. Il caressa sa poitrine du bout des doigts, l’effleura pour mieux la sentir frissonner d’envie, puis il retira son t-shirt, avant de retrouver sa bouche.

__________________________

"Let’s be strangers again"
Like we never knew each other, as if we’ve never been lovers. Let us go back to our beginnings. Let us walk towards the start. Let us be unknown to each other once more. Maybe we will fall in love with each other after it all.
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Alba Jensen

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 5632
ICI DEPUIS : 04/10/2020
COMPTES : Jamie, Eve, Ruby et Maxine
CRÉDITS : goldblooded (avatar) ; Exordium (sign), Gwen ♡ (crackship) Selly ♡ (gif)

STATUT : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyMar 30 Mar 2021 - 23:06

Il y en avait eu des hommes Durant ce long périple. Certains n’étaient même plus dans les souvenirs de la blonde, d’autres apportaient une douce sensation quand elle prenait le temps d’y repenser. Livio avait compté plus que les autres. Il avait compté. Mais Léo détrônait tout le monde. Il avait réussi à se frayer une voie royale en direction du cœur de la blonde. Elle commençait à tout aimer chez lui. Elle aimait sa petites rides entre ses deux sourcils quand il travaillait sur son ordinateur. Elle aimait ce regard si bleu qui transperçait la blonde. Elle aimait ce sourire si mystérieux mais qui révélait la plupart du temps ce que pensait le brun. Elle aimait cette barbe piquante qui venait chatouiller son épaule tous les matins sous la douche. Elle aimait ces longs silences qui en disaient longs. Et Alba lui laissait sa liberté et son espace. Elle comprenait à présent les démons qui animaient Léo quand il se perdait dans ses pensées. Dans ces moments, Alba voulait le prendre dans ses bras, elle voulait lui prendre un peu cette peine. Elle n’insistait pas Alba, alors dans une dernière caresse sur la jour du brun, elle lui déposait tout son soutien. Il y avait l’autre photo, avec un Léo plus jeune. Les sourires amusées revenaient. « Tu ne le sauras jamais, j’ai supprimé toutes preuves de cette époque. » Disait-elle en riant. Elle mentait, il y en avait encore des photos, chez ses pères. Mais Léo n’allait jamais y mettre les pieds dans cet endroit où il ne serait jamais le bienvenue. Papa Steen avait réussi à occulter la peine que Léo avait fait à sa fille en le considérant comme le père de son unique petit-fils. En revanche, Papa Luke ne pardonnera jamais l’homme qui avait rendu sa fille si triste. Il était temps de rentrer dans la fraicheur de cette chambre. Comme pour le remercier de son ouverture, elle lui montrait une photo de sa famille. Et même s’ils étaient proches Alba continuait à ressentir ce malaise, se demandant souvent ce qu’aurait été sa vie dans l’autre famille. Souvent elle se disait que tout aurait été plus compliqué. Elle se disait qu’on abandonnait pas un enfant si tout allait bien. C’était les questions incessantes qu’Alba se posait. Léo et elle d’un seul coup perdait leur sourire. Le temps des confessions étaient terminés, Alba avait besoin de quelque chose de plus simple. Léo permettait ce changement, il était un homme à portée de main, il était un peu plus que ça. La fraicheur de la pièce n’empêchait ce désir brûlant des deux amants. Il ne s’agissait que d’un baiser au départ, mais Alba chuchotait à son oreille, embrassait son cou. Et la bouche de Léo vint enflammer tous le corps de la blonde. Encore et toujours, elle voulait fusionner avec cet homme. Dans une demande plaintive, le photographe plongeait son regard bleu dans celui de la blonde. Sa respiration s’accélérait et elle sentait le chaleur du bas de son ventre s’intensifier. Tout était délicatesse et tendresse. Le regard que portait Léo sur sa partenaire avait le don de la rendre folle. Il connaissait son corps par cœur à force d’exercice quotidien. Cette douce caresse impatientait la blonde. Et leur bouche se retrouvèrent. La poitrine d’Alba venait caresser celle de Léo. Elle était impatience, et il en riant souvent Léo de ce défaut. Elle enlevait rapidement son short et celui de son amant. « Tu me rends folle. » Disait-elle dans un souffle alors qu’elle poussait le photographe une nouvelle fois sur le lit. D’un regard malicieux et elle l’embrassait une dernière fois avant de parsemer son corps de baisers humides jusqu’à arriver à son intimité qui réclamait des caresses.

__________________________

You are perfect to me.
by EXORDIUM.

https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Léo Emerson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah, de 5 ans, il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8368
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize
CRÉDITS : @eunoia (gif @constellation)

STATUT : Good God, I know it's dangerous. But it's you that I need - Alba
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyMer 31 Mar 2021 - 22:31

Ce voyage devait servir à panser les plaies de Léo, à le guérir. Il voulait tout faire, tout tenter, comme s’il réapprenait à vivre, comme un jeune garçon à peine sorti de l’adolescence qui découvrait la liberté d’être un homme, il l’avait déjà vécue, cette liberté, avant Ana, puis il l’avait laissé de côté, pour le jour où elle guérirait, qu’il s’était dit. Sauf qu’il avait oublié qui il était l’essence même de ce qui le définissait, cette soif d’exister, d'aimer, de profiter, parce qu’on n'était que de passage en ce bas monde. Dès qu’il avait foulé le sol thaïlandais, il s’était comme réveillé d’un profond sommeil, plongeant dans des excès qu’il n’avait même jamais osé tenter avant, toute drogue, tout alcool douteux, tous bras ouverts, il s’était défoncé, dans tous les sens du terme, pour finir généralement inerte sur son matelas jusqu’au milieu de journée suivante, puis recommencer, dans sa tête c'était un vrai bordel rempli de fumée et d'ivresses, celle de l'alcool, celle des sens. Il s’y était perdu en voulant trop se retrouver. Et finalement, l’équilibre entre le trop vite, le trop fort et le pas du tout, il l’avait trouvé avec Alba. Et dire qu’il aurait pu ne jamais la recroiser après leur premier réveil catastrophique, elle aurait pu le repousser et elle aurait eu raison vu la façon dont il l’avait traitée. Mais elle lui avait laissé sa chance, peut-être que ça devait se faire, tout simplement, qu’ils étaient faits pour se rencontrer, pour faire ce bout de chemin tous les deux, main dans la main, corps contre corps, comme un coup du destin. C’était agréable de se redécouvrir à travers cette femme, de reprendre goût à la vie grâce à elle, elle lui laissait assez de liberté pour qu’il se permette d’aller se perdre en solitaire régulièrement, mais il revenait toujours à elle et chaque nuit il redemandait sa peau puisqu’elle était devenue son phare. Sûrement qu’il existait encore des preuves de cette époque ingrate chez Alba également, mais visiblement elle ne voulait pas les partager avec lui, il sourit, amusé, qu’importe, elle était parfaite ainsi, aujourd’hui, si belle au naturel, sans maquillage la plupart du temps, les cheveux en bataille à force qu’il passe les mains dedans, des vêtements certes courts et qui laissaient libre court à tous les fantasmes du brun, mais sans être aguicheurs non plus. Elle était belle, l’australienne, juste belle. Si attirante que le tissu qui l’habillait fut rapidement une barrière qu’il avait envie d’arracher. Leurs baisers se faisaient brûlants, empressés, ils étaient tous les deux avides de se retrouver physiquement. Le top valsa, les shorts aussi, ne restant que leurs sous-vêtements comme ultime garde-fou, laissant malgré tout à Alba le loisir de sentir le membre de son amant se tendre de désir et à Léo la chaleur de l’entre-jambe sa maîtresse contre lui. La climatisation n’était pas de trop alors que la chaleur montait crescendo sous les assauts de leurs baisers. A nouveau Léo se vit poussé par les gestes doux mais autoritaires de la blonde, il se laissa faire sans rechigner, soupirant à cette bouche qui laissait des morsures humides sur son corps. A force, elle savait parfaitement comment le rendre fou et il la voyait descendre petit à petit jusqu’à son bas-ventre, fermant les yeux sous ses caresses pour mieux les savourer. Il était évident qu’il ne refusait pas et les sensations qu’elle lui procuraient lui arrachèrent bien vite quelques soupires de plaisir, quelques gémissements qui parlaient plus que des mots crus, Léo aimait l’amour presque silencieux, suggéré, tendre. Au bout de quelques minutes il caressa les cheveux d’Alba, l’invitant à relever la tête. Viens, je meurs d’envie de t’embrasser. Et il la ramena contre lui pour un baiser empli de fougue, avant qu’il ne bascule sur elle pour la dominer un instant avec un sourire amusé. A toi. Il passait déjà sa main sous sa culotte et la lui retira après quelques caresses, puis il descendit jusqu’à son intimité pour y goûter et la faire totalement chavirer de plaisir.

__________________________

"Let’s be strangers again"
Like we never knew each other, as if we’ve never been lovers. Let us go back to our beginnings. Let us walk towards the start. Let us be unknown to each other once more. Maybe we will fall in love with each other after it all.
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Alba Jensen

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 5632
ICI DEPUIS : 04/10/2020
COMPTES : Jamie, Eve, Ruby et Maxine
CRÉDITS : goldblooded (avatar) ; Exordium (sign), Gwen ♡ (crackship) Selly ♡ (gif)

STATUT : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyLun 5 Avr 2021 - 17:05

Alba se sentait si libre en ce moment, qu’elle ne remarquait l’emprisonnement de son cœur un peu trop rapide. Elle ne demandait qu’à être aimée Alba, elle qui n’avait pourtant pas manquer d’amour. A sa façon il l’aimait Léo, sans le lui dire, sans le montrer. Pendant longtemps elle pensera n’avoir été qu’une aventure de voyage. Elle pensait qu’elle n’avait été que cette jolie femme qui lui permettait de ne pas s’ennuyer dans ce pays. C’était plus facile de penser cela bien que c’était plus dur à supporter. A sa façon elle l’aimait, lui laissant la liberté dont il avait besoin. Chacun pouvait partir à n’importe quel moment, ils n’avaient rien convenu, mais elle n’en avait pas envie Alba. LA suite de son voyage ne cesserait d’être reporté parce qu’elle se doutait qu’une fois Bangkok loin derrière eux, il ne resterait de Léo et d’Alba que des bribes de doux souvenirs. Avec ses petites bouclettes blondes, il paraissait serein, comme si la vie ne l’avait pas encore frappé à grand coup de drame. Elle se moquait légèrement de lui. L’adolescence n’était pas un cadeau et chaque personne subissait des changements et se recherchait. Alba, à cette époque savait déjà qu’elle ferait de la photo son métier. Mais elle avait testé différentes couleurs de cheveux, différentes maquillages pour aujourd’hui favoriser le naturel. Tous ces superflus n’étaient pas nécessaires. Léo avait l’air d’apprécier son physique. Sous ce tee-shirt, elle contemplait les formes de ses muscles. Dans ce lit, un visage assombri par des souvenirs douloureux, Alba voulait apporter une nouvelle fois un peu de douceur à son amant. Son corps entier réclamait celui du photographe. Elle en avait connu des amants, mais seuls le brun arrivait d’un seul toucher à tendre tous les corps de la blonde. Dès qu’il s’investissait dans les caresses, Alba avait dû mal à se concentrer, trop perturbée par les sensations exaltantes qu’il lui procurait. Il ignorait le pouvoir qu’il avait sur Alba parce qu’elle ferait tout pour le cacher. Rien que ses regards suffisait à rendre la photographe ivre de lui. Les choses auraient dû être facile. Ils se seraient quittés par une dernière nuit inoubliable, chacun prenant une voie différente. Alba aurait continuer son voyage, le Cambodge était sa prochaine destination. Léo guérit et apaisé serait sûrement rentré. C’était ce qu’ils feront, mais Alba viendra perturbé ses plans avec son ventre arrondi. Le désir brûlant qu’elle éprouvait pour Léo n’allait jamais disparaitre. Et elle essayera d’oublier ces fantasmes orgasmiques dans les bras des autres. Elles essayera de trouver meilleur amant. Mais elle l’avait dans la peur Léo, parce qu’ensemble ils étaient excellents. Ils connaissaient déjà chaque détail du corps de l’autre, chaque partie à toucher. Ils savaient si à cet endroit spécifique il fallait mordiller, lécher ou embrasser. Alba savait que dans le creux du cou du brun juste en-dessous de son oreille, il aimait être embrassé. Ce qu’elle fit sans hésiter alors qu’il se trouvait en-dessous d’elle. Ils savaient communiqué, que ce soit en gémissement ou avec des mots. Entendre les soufflements de plaisir du brun donnait envie à Alba de perfectionner sa caresse. Elle aimait autant faire plaisir que de recevoir du plaisir. Déposant une trainée humide, elle embrassait la virilité de Léo. Il appréciait, se tendait et Alba continuait jusqu’à cette caresse dans ses cheveux. Un geste doux, une demande silencieuse de son amant. Avec force mais douceur il la ramenait à lui. Souriante, elle répondait à sa demande. Son corps entier brûlait de désir, attendant impatiemment le moment où leur deux corps ne feront qu’un. Elle riait, amusée par cette fougue. Alba aimait l’embêter même dans ces moments-là et ça il le savait Léo. Souvent il la faisait taire par ses gestes, elle n’eut pas le temps. Sa main venait déjà caresser son intimité et les yeux de blonde se fermèrent un instant. Il était déjà entre ses jambes quand elle ouvrit les yeux. Il ne lui fallut que quelques minutes avant qu’elle ne se cambre sous les assauts des caresses de son amant. Chaque geste était précis, chaque geste avait un but, celui de faire chavirer la blonde dans l’orgasme. Mais elle en voulait plus Alba, insatisfaite. Elle le voulait lui encore et encore. Caressant ses cheveux elle l’incitait à se relever. Il n’avait qu’à suivre ses mouvements, le forçant à s’asseoir avec des gestes autoritaires elle se mit à califourchon sur lui. « Je te veux ! » Disait-elle dans un souffle avant de guider Léo en elle. Accrochant ses mains derrière son cou, elle prit possession de ses lèvres.

__________________________

You are perfect to me.
by EXORDIUM.

https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Léo Emerson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah, de 5 ans, il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8368
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize
CRÉDITS : @eunoia (gif @constellation)

STATUT : Good God, I know it's dangerous. But it's you that I need - Alba
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyJeu 8 Avr 2021 - 22:41

Dans leurs étreintes brûlantes, les deux amants naviguaient entre fougue et douceur, entre des caresses d'une lenteur presque frustrante et le besoin violent, brutal, de se retrouver, de ne faire qu'un. Ils fonctionnaient pareil tous les deux et c'est pourquoi l'amour était si bon, pourquoi ils ne pouvaient se passer l'un de l'autre. Même longtemps après l'avoir quitté et être rentré à Bowen, Léo se souviendrait de ces nuits, elles resteraient l'objet de fantasmes et de rêves qui le réveilleraient en sueur. Mais pour l'heure elle était bien réelle, Alba, le couvrait de baisers de caresses délicieuses, elle aimait qu'il vibre sous ses doigts et lui aimait ça aussi, tout comme il aimait l'amener doucement vers un orgasme bruyant. Elle le voulait, Léo sourit, il accéda à sa demande sans se faire prier, la prenant dans cette position où il avait tout le loisir d'admirer sa bouche s'entrouvrir, de déposer des baisers mordants dans sa nuque et sur sa poitrine. Ses coups de bassin assurés allaient en rythme avec les anches de la blonde qui ondulaient sur lui. Plus tard ils s'endormiraient encore mêlés, sur le sol au pied du lit, épuisés par l'effort, par leur jouissance violente et par la chaleur ambiante. Ils se protégeaient rarement, Léo et Alba, c'était un tort qu'ils regretteraient bien plus tard, à juste titre. Mais ils étaient jeunes, fous l'un de l'autre et des sensations de leurs corps libres. Un jour Léo avait avoué préférer lui faire l'amour sans préservatif et c'était presque devenu habituel, à quoi bon, de toute façon ils n'avaient vu personne d'autre durant cette période… et puis elle ne tomberait pas enceinte, ça n'arrivait qu'aux autres…
Le lendemain, ce fut le petit jour qui les réveilla doucement. La journée était jeune, il était tôt. Il semblait vouloir faire moins chaud alors ils décidèrent d'aller se promener dans les environs. Appareils aux poings, ils capturèrent la beauté de ce pays qui les fascinait toujours autant. Ils mangèrent sur le pouce, Léo grignota tout ce qu'il pouvait trouver aux coins des rues, il était gourmand et curieux. La journée fut douce, ils ne la virent pas passer, ils partageaient leur passion, ils découvraient une culture toujours plus riche, ils étaient bien. Le soleil commençait à décliner sur l'horizon quand ils s'installèrent à une table sur la petite terrasse d'un restaurant en bord de mer. Ils allaient manger du poisson, boire un alcool qui leur était inconnu mais qui se révélait être bien trop fort. Ils avaient peu parlé dans la journée, mais cette soirée était peut être plus propice aux confidences et à une certaine forme de tendresse. J'ai envie de voir autre chose, Alba. De remonter au nord un peu ou d'aller dans les îles, j'en sais encore rien. Il jouait avec son verre, nerveusement, témoignant pour la première fois face à elle de son instabilité. J'm'ennuie un peu, ici ... Il posa son regard sur les vagues qui revenaient sur le sable. Tu veux m'accompagner ? Il avait envie de voir autre chose, mais pas sans elle, il n'était pas prêt à se séparer d'elle.


__________________________

"Let’s be strangers again"
Like we never knew each other, as if we’ve never been lovers. Let us go back to our beginnings. Let us walk towards the start. Let us be unknown to each other once more. Maybe we will fall in love with each other after it all.
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Alba Jensen

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 5632
ICI DEPUIS : 04/10/2020
COMPTES : Jamie, Eve, Ruby et Maxine
CRÉDITS : goldblooded (avatar) ; Exordium (sign), Gwen ♡ (crackship) Selly ♡ (gif)

STATUT : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyDim 11 Avr 2021 - 22:23

Dans la chaleur de l’après-midi thaïlandaise, Léo et Alba se perdait encore dans le plaisir de la chair. L’amant savait exactement les points sensibles de l’amante. Mais ce qu’ils aimaient, c’était l’amour vrai, celui qui se lisait dans les yeux. Même avec des années d’entraînement, ils arriveraient toujours à comprendre l’autre d’un seul regard. Le corps pouvait mentir, les paroles pouvaient mentir mais pas le regard. Et dans ses yeux elle lisait le désir, presque de l’amour. Dans ce regard, elle comptait. C’était ce qui allait être le plus dur pour la blonde, comprendre qu’elle comptait mais pas assez pour être celle avec qu’il voulait finir sa vie. Mais dans cette chambre, elle vibrait sous les assauts de l’australien. Si elle avait su que tous ces moments parfaits allaient engendrer le plus gros changement dans sa vie, peut-être qu’elle aurait insisté ce soir-là. Elle n’était pas naïve Alba, elle connaissait les risques, mais après tout elle prenait cette petite pilule contraceptive, celle dans laquelle elle croyait. Ils recommenceraient ce manège encore et encore, rende Alba accro au corps du brun.
Comme chaque matin, il avait déposé des milliers de baisers sur son épaule. Elle l’accueillait tous les matins avec un sourire avant de poser ses lèvres sur les siennes. Ils commençaient à avoir leur routine matinale. Ils se rejoignaient dans la douche puis Léo ou Alba préparait le café, fort et court en discutant du programme de leur journée. Cette journée était calme. Ils partageaient leur passion et Alba aimait prendre par surprise le brun en photo. Il boudait un peu avant qu’Alba se fasse pardonner par un baiser. A partir de ce moment-là il lui pardonnait. La soirée s’annonçait et ils conclurent cette journée sur la terrasse au bord de l’eau. Le soleil se couchait et elle trouvait ça jolie Alba. Pour une fois, elle profitait seulement du moment, sans sortir son appareil. C’était Léo qui la sortait de sa liturgie. Elle sentait son cœur de stopper. Il voulait partir, il s’ennuyait. Peut-être était-ce la fin de leur périple. Elle n’en avait pas envie Alba, ils avaient encore plein de choses à faire. « Oh je vois ! » Il regardait les vagues qui terminaient leur danse sur le sable. Il lui demandait de se joindre à lui. « Tu veux que je vienne ? » Demandait-elle avec un sourire. « J’ai cru que tu voulais continuer le chemin seul. » Ils n s’étaient rien promis, ils pouvaient partir quand ils voulaient. « On pourrait aller à Koh Lipe ? » Elle lui souriait en lui prenant la main, dégustant le cocktail aux fruits qu’ils avaient commandé.

__________________________

You are perfect to me.
by EXORDIUM.

https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Léo Emerson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah, de 5 ans, il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8368
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize
CRÉDITS : @eunoia (gif @constellation)

STATUT : Good God, I know it's dangerous. But it's you that I need - Alba
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyMar 20 Avr 2021 - 14:51

La routine, c'était une chose que Léo détestait, il la fuyait, il la redoutait. Il avait horreur de l'ennuie et dès qu'il commençait à le ressentir à Bowen, il avait cette fâcheuse habitude à prendre son sac et à partir au gré du vent, de l'envie du moment. Mais si la routine s'invitait même dans un voyage tel que celui qu'il vivait actuellement, à quoi bon. Il adorait les réveils auprès d'Alba, sa chaleur contre lui qui lui donnait toujours les envies les moins sages, il aimait leur douche langoureuse durant laquelle ils laissaient l'eau épouser leurs formes et leurs langues faire le reste. Il s'était habitué au café serré de la blonde et il se prenait même à aimer ça, puisqu'elle avait banni ses cafés allongés dès le départ. Sans le vouloir ils s'étaient presque créé une vie de couple, au fil des jours, à force de se réclamer de de ne pas vouloir se quitter. Mais la routine et l'ennuie restaient tapis dans l'ombre, menaçant cet équilibre précaire qu'était leur bonheur thaïlandais. Et depuis quelques jours elles montaient, prenant à présent Léo par la gorge, lui donnant envie de fuir, de changer, de découvrir de nouveaux horizons. Mais voilà même s'il ne l'avouait pas il avait déjà la blonde dans la peau, après quelques deux mois à ne faire qu'un il ne voulait pas poursuivre cette aventure sans elle. Au therme de leur journée à crapahuter il savait qu'il devait lui parler. Ils n'avaient jamais vraiment parlé de leurs plans de route. Lui, Léo, n'en avait pas, tout simplement, mais il savait qu'Alba avait des contrats elle n'était pas totalement libre. Sauf qu'il devait partir, il sentait ce besoin se faire le plus fort au fur et à mesure que les jours passaient. Alors ce soir il le savait, demain il quitterait Bangkok, avec ou sans elle. Et bien qu'il espérait qu'elle le suivrait, son envie serait la plus forte, il le savait, quitte à le regretter une fois qu'il se retrouverait seul. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire sincèrement heureux lorsqu'elle le questionna avec un sourire également, il comprenait qu'elle avait eu peur qu'il la laisse sur le carreau et qu'elle était contente qu'il lui demande de le suivre. Oui, si tu veux. Il se redressa sur sa chaise. J'ai besoin de bouger. Je pense partir demain. Et j'ai pas envie de continuer sans toi. Mais si tu as d'autres plans je comprendrais. Après tout ils ne s'étaient rien promis, ils n'étaient un couple qu'aux yeux des autres, finalement ils n'étaient rien l'un pour l'autre. Nouveau sourire alors qu'elle lui proposait déjà la suite, elle lisait décidément dans ses pensées. Un bateau part demain à onze heure de la baie ... Il y a des petits hôtels sur place. Alba attrapa sa main alors qu'il portait son verre à ses lèvres, souriant comme un imbécile heureux à la perspective de leurs nouvelles aventures. Regarde-moi ce soleil sur l'horizon, j'ai rarement vu des couchés de soleil si beaux. Il se leva, l'entraînant par la main sur la plage en contre-bas, ils couraient dans le sable, jeunes, tristement amoureux, parce qu'ils se voilaient la face en croyant que ça ne signifiait rien, ignorant tout de ce qui les attendait pour la suite. Il la fit tournoyer les pieds dans l'eau, son rire balayé par la brise de fin de journée, il était heureux ici, il avait laissé toute sa peine de côté, oubliant son deuil et sa vie australienne, profitant juste de cette femme-là, inconscient du monde qui les entourait et qui continuait de tourner.


__________________________

"Let’s be strangers again"
Like we never knew each other, as if we’ve never been lovers. Let us go back to our beginnings. Let us walk towards the start. Let us be unknown to each other once more. Maybe we will fall in love with each other after it all.
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Alba Jensen

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 5632
ICI DEPUIS : 04/10/2020
COMPTES : Jamie, Eve, Ruby et Maxine
CRÉDITS : goldblooded (avatar) ; Exordium (sign), Gwen ♡ (crackship) Selly ♡ (gif)

STATUT : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 EmptyJeu 22 Avr 2021 - 17:05

Alba avait toujours été une petite fille heureuse et souriante. Ces papas disaient souvent d’elle qu’elle était un petit rayon de soleil qui apportait un peu de chaleur dans la vie des gens. Pendant des années elle les avait cru avant de comprendre qu’ils disaient ça seulement parce qu’elle était leur fille. Alba était heureuse. Il n’y avait qu’une ombre au tableau de sa vie parfaite qui venait et repartait au gré des saisons. Mais elle était principalement heureuse, surtout depuis qu’elle l’avait rencontré lui. Chaque jour à ses côtés était une nouvelle aventure. Ils croquaient ensemble le vie thaïlandaise se laissant porter par leur envie. La réalité parfois s’invitait par mail rappelant à Alba ses obligations professionnelles. Mais il y avait pire comme travail. Toutes les semaines elle devait envoyer des photos qui donnaient envie aux gens de voyager et elle alimentait son blog qui était sponsorisé. Pour le reste elle était libre. Mais pas aussi libre que Léo qui lui vendait ses photos au plus offrant. Bangkok avait déjà été pas mal ratissé par son appareil photo et il n’y avait rien qui la retenait dans cette ville à part ce bel australien. Pendant un instant elle cru que son bonheur allait s’arrêter là. Il voulait partir. Sans elle, elle l’aurait compris et elle l’aurait accepté parce qu’ils ne s’étaient rien promis. C’était le seul moment où Léo avait cette voie pour ce libérer d’elle. Après il allait s’enfermer dans cette relation douloureuse où tout leur serait imposé. Emerson ne choisissait pas la simplicité et il voulait encore d’elle. Et le bonheur revenait, elle avait encore une chance, elle n’avait pas été laissée cette fois-ci. « Oui je ne t’ai pas dis mais y’a un autre homme qui m’attend dans une autre chambre. » Disait-elle en riant. « Je ne veux pas continuer sans toi non plus. » Conclu-t-elle plus sérieusement. Il ne lui avait fallu que deux mois voir moins pour qu’elle soit amoureuse de lui. Mais elle l’ignorait, Alba était le genre de personne à garder ce qui lui faisait du bien. Et pour l’instant c’était Léo. Il y avait encore tant de chose qu’ils n’avaient pas découvert de la Thaïlande. « Tu as déjà fais une réservation ? » Si c’était le cas, elle ne lui en voudrait pas. Elle avait juste besoin d’information pour savoir ce qu’ils avaient encore à faire avant demain. « Tu crois qu’on pourrait réserver un de ceux qui sont sur l’eau ? » Demandait-elle avec un sourire. Elle aimait trop la nature et l’océan et elle s’imaginait bien se réveiller plusieurs matins de suite avec vue sur l’eau et Léo dans son dos qui embrassait sa nuque. Main dans la main il regardait ce coucher de soleil. Alba avait tout pour être heureuse. « C’est si beau. » Disait-elle en admirant le spectacle avant d’être déranger par Léo qui l’entraînait vers la plage. Tout le monde pouvait voir l’amour qu’ils portaient l’un pour l’autre, mais ils étaient naïfs. Elle riait quand Léo la fit tournoyer dans l’eau. Ils étaient seuls au monde à cet instant savourant cette nouvelle promesse d’un futur voyage. S’approchant de son amant elle commençait à balancer de droite à gauche dansant sur le rythme des vagues.

__________________________

You are perfect to me.
by EXORDIUM.

https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sweet Bangkok (+18 - Léo)   Sweet Bangkok (+18 - Léo) - Page 3 Empty

 
Sweet Bangkok (+18 - Léo)
Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» tahlia/alej ▬ sweet sweet violence
» Shiloh + Life isn't that sweet, that's why everyone wants sweet things
» sweet little town -r.
» sweet tooth (jim)
» Sweet dream / A&F

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: time machine :: explore the past-
Sauter vers: