∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fête de la mangue
La traditionnelle fête de la Mangue bat encore son plein ! Il s'agit d'une compétition fruitée entre quatre équipes créées aléatoirement parmi les habitants participants de Bowen.
La météo
En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C.


daniella ortiz & charlie keynes
sont nos membres du mois ♡

-38%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot Xiaomi Roborock S7 (version 2021) en stock et en ...
499 € 799 €
Voir le deal
-67%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ à 4,99€ la première année au lieu de 14,99€
4.99 € 14.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
En ligne
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyLun 25 Jan 2021 - 21:13

Elle tendait son corps vers le sien et Aelya, c'était comme si peu à peu chacun de ses muscles se détendaient, ses courbes qui épousaient parfaitement les siennes alors qu'il faisait glisser ses mains sur sa peau luisante de chaleur, avide de son contact qui la tirait du naufrage de ses rêves. Elle sourit légèrement à sa remarque, rassurée à l'idée qu'il ne la voyait comme un frein à ses ambitions, elle qui donnerait sa vie juste pour voir celle de Niels briller.

- J'aurais tout fait bébé pour que ça marche pour toi... J'voulais trop que tu puisses enfin vivre ton rêve,
avoua-t-elle, tentant de s'imprégner de ses mots pour se réconforter, elle qui avait toujours cette désagréable impression de ne pas le mériter malgré tous ses efforts pour être à sa hauteur.

Elle ne bougeait plus maintenant qu'il l'avait piégé dans son étau, Aelya qui sourit lorsqu'il admit que leur chien n'avait pas de soucis, qui s'enlisait dans une parfaite routine tandis qu'eux, bataillaient pour sortir de leur zone de confort. Après avoir rincé son corps, elle sortit de la douche, retrouvant dans le miroir le regard amusé et joueur de son amour qui s'amusaient à la tenter, et Aelya comme à son habitude elle plongea tout droit dans ses filets pour mieux lui céder.

- Jouer les nudistes avec toi à la maison c'est toujours les meilleurs moments en plus,
ajouta-t-elle, joueuse, ne pouvant s'empêcher de détailler son corps qui s'offrait à ses yeux, illuminés par sa beauté qui faisait constamment palpiter son coeur alors qu'elle se plaça sous la couverture, venant doucement coller au sien en hochant la tête à sa question, confirmant de par sa position sur lui sa volonté de profiter de sa chaleur. T'es le premier et dernier amour de ma vie... Souffla-t-elle entre deux baisers, ses lèvres venant fougueusement récupérer de l'affection en masse entre ses souffles qui s'épuisaient dans la passion, Aelya souriant en sentant ses dents attraper sa lèvre, savourant cette proximité qui les enroulait dans leur intimité. J'reste avec toi pour toujours de toute façon bébé... Murmura-t-elle, son souffle se réchauffant à la sensation de ses mains qui glissèrent jusqu'à sa chute de reins, tous deux entendant les pattes de Hank frôler le sol. On sent pas du tout que t'as besoin d'affection toi... Pouffa-t-elle tendrement, Aelya venant mordiller sa mâchoire de manière joueuse, n'ayant aucune envie de bouger alors qu'il n'y avait que contre lui qu'elle se sentait revivre. Je peux pas m'en aller mon coeur... J'suis tellement accro à toi... A ton corps, ton parfum... Tout de moi me fait rêver... Souffla-t-elle amoureusement contre sa peau, frissonnant à ses caresses dans son dos et à celles de ses lèvres dans son cou, soupirant chaudement à la sensation de sa langue qui était venue délicieusement brûler son désir. Amour... Soupira-t-elle, laissant sa main glisser sur son torse pour presser son flanc, son bassin se cambrant contre le sien, juste avant que Hank ne grimpe sur le lit pour tendre son museau près de leurs visages. Hank il casse toujours tout, pouffa-t-elle, lui accordant quelques caresses. Surtout que je commençais vraiment à avoir envie de toi... Avoua-t-elle, joueuse.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyLun 25 Jan 2021 - 23:19

Il savait qu’ils s’en sortiraient, que la déception finirait par s’estomper avec le temps, eux qui se sentaient déjà chanceux de pouvoir compter l’un sur l’autre pour essuyer leurs désillusions. Il détestait voir la déception et la lassitude habiller ses traits, Niels s’affairant à s’occuper de sa femme, de son corps qu’il voulait détendre en même temps que son esprit, ses mains se posant chaudement sur ses courbes. « Mon rêve je l’ai devant mes yeux mon amour… J’ai pas besoin d’une boutique pour être heureux. Je t’ai toi, c’est tout ce qui compte. » Murmura-t-il pour la réconforter, pour lui montrer qu’il n’y aurait jamais rien de plus important qu’elle, qu’eux, que ce qu’ils avaient tous les deux. Elle était celle qui l’avait sauvé de tous ses démons, celle qui lui avait prouvé que son existence avait une valeur, lui qui n’avait jamais cru en lui avant qu’Aelya ne débarque et ne chamboule toute sa vie. Après s’être réchauffés l’un contre l’autre sous la douche, ils prirent tous les deux la direction de leur chambre, ayant pour projet de rester tous les deux emmitouflés sous la couette pour le reste de la journée. « J’suis clairement d’accord bébé. Puis ça m’évite de perdre du temps quand j’ai envie de te sauter dessus aussi… » La chercha-t-il avec un sourire malicieux, ses yeux dévorant ses courbes parfaites avant de se dévoiler à son tour, se rapprochant rapidement de sa femme qu’il ramena contre son corps. Il avait rêvé de ça, d’elle, de ce moment où ils pourraient se donner de l’affection pour emplir le vide qu’ils avaient ressenti à l’annonce de leur échec, Niels tendant amoureusement ses lèvres vers les siennes, ne manquant aucun baiser qu’elle cherchait à lui offrir. « T’es mon unique amour… rien qu’à moi. » Souffla-t-il pour lui répondre, ses mains se positionnant rapidement sur son corps pour maintenir sa position, son envie d’être contre elle surpassant tout le reste. « J’y compte bien… J’te laisserai jamais partir bébé. » Ajouta-t-il, pressant lentement sa chute de reins pour la tenter davantage, faisant mine de se plaindre lorsque Hank se fit entendre dans le couloir. « Pas du tout… J’vois pas ce que tu veux dire là. » S’amusa-t-il, feignant l’innocence, souriant en sentant sa bouche taquiner sa mâchoire, en profitant pour presser davantage ses courbes. « Alors reste là mon bébé… J’veux profiter de toi autant que possible… Si tu savais comme tu me manques quand t’es pas contre moi. » Murmura-t-il, la faisant faiblir en utilisant ses points faibles, sa langue caressant amoureusement son cou, ses lèvres valsant contre sa peau pour la réchauffer davantage, Niels laissant un soupire s’échouer plus bruyamment. « Bébé… » Souffla-t-il, ses muscles se contractant au passage de sa main sur son torse, ses deux mains rapprochant son bassin du sien pour mieux la sentir contre lui, sentant son coeur s’emballer juste avant que Hank ne fasse son arrivée. « Il va nous regarder comme ça toute la nuit là ? » Rit-il, tournant légèrement la tête pour regarder leur chien qui était toujours plus proche d’eux, cassant ce moment de fougue, son regard rattrapant très rapidement celui de son amour à ses mots joueurs. « J’ai envie de toi moi aussi… Genre, tout de suite… » Murmura-t-il, ses mains revenant vers ses cuisses qu’il caressa. « T’es tellement belle toi… » Ajouta-t-il, la dévorant des yeux alors que sa main caressa son ventre, remontant vers son nombril pour atterrir sur sa poitrine. « Bon, on fait quoi…? On va vraiment se chauffer sans pouvoir se céder là ? » Pouffa-t-il, lui accordant un regard joueur.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
En ligne
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyMar 26 Jan 2021 - 21:57

Elle avait peur de le perdre à cause de ses échecs, elle qui avait cette désagréable impression d'être un présage de mauvaise augure au-dessus des rêves de son amour. Parce qu'elle n'avait jamais rien réussi de concret dans sa vie, si ce n'était depuis qu'elle s'était retrouvée sur le même chemin que son âme soeur.

- J'pense exactement la même chose bébé... J'te veux toi à l'infini, t'es tout ce qui m'importe. Et c'est pour ça que j'veux toujours te donner le meilleur, avoua-t-elle, elle qui s'affairait à toujours faire des efforts pour la seule personne qui était présente quand elle tombait, qui était là pour la relever afin qu'ils puissent continuer d'exister dans le même monde, celui qu'ils avaient crée à deux.

Elle se sentait plus détendue grâce à Niels, moins à la merci de ses émotions qui l'avaient fait vaciller, comme si l'eau chaude et la présence amoureuse de son mari l'avait tout doucement conduit vers plus de légèreté alors qu'ils vinrent tous les deux rejoindre la chambre, ayant pour but de se créer un espace où ils pouvaient simplement être eux, perdus dans un bien-être et un naturel qu'elle ne connaissait qu'avec lui.

- Mais moi j'adore te déshabiller comme un paquet cadeau... Renchérit-elle, amusée, la lueur inscrite dans son regard baignant dans un désir qu'elle ne pouvait jamais réprimer avec lui alors qu'ils se regardaient tour à tour au fur et à mesure que les serviettes tombaient, les invitant à se placer sous la couverture pour se coller chaleureusement l'un contre l'autre, Aelya qui reprenait vie à son contact, s'éloignant de tout le stress et la déprime qu'elle avait pu ressentir quelques minutes plus tôt. Jamais tu me laisses partir toi... Je trouverai jamais quelqu'un comme toi en plus... Y'a que toi que j'veux, avoua-t-elle tendrement, son corps venant amoureusement surplomber le sien, sa peau frissonnant à la caresse de ses mains qui possédaient son corps alors qu'elle goûtait ses lèvres avec fougue, jusqu'à ce qu'ils n'entendent Hank arriver jusqu'à leur chambre. T'es trop craquant quand tu fais le bébé d'amour comme ça, s'amusa-t-elle amoureusement, son bassin effleurant doucement le sien via les pressions qu'il exerçait sur ses courbes. Un moment sans toi c'est un moment gâché mon amour, admit-elle en soufflant plus bruyamment lorsqu'elle sentit sa langue taquiner son cou, son coeur manquant un battement en percevant son soupir qui réchauffait ses envies déjà bien embrasées, Aelya qui cambra son bassin un peu plus pour onduler discrètement contre son bas ventre, sa main glissant avec envie le long de son torse. Y'a moyen, en même temps, lui et l'intimité... Ca fait deux, rit-elle, ne pouvant s'empêcher de détourner son attention vers leur chien qui marquait sa présence entre leurs visages. J'adore le savoir... Sourit-elle en coin, appréciant ses caresses sur ses cuisses. T'es une oeuvre d'Art toi bébé, renchérit-elle, tendant la nuque en soufflant doucement en sentant ses doigts parcourir son buste pour s'approprier sa poitrine. Je vais tellement te chauffer que tu vas pas pouvoir faire autrement... Murmura-t-elle contre ses lèvres avant de glisser le long de son corps pour se retrouver sous la couverture, Aelya venant directement avec ses lèvres englober son bas ventre, sa main glissant en rythme avec sa bouche. Bébé... Je veux te sentir encore plus... Lâcha-t-elle contre sa peau avec sensualité, son souffle chaud se percutant sur son membre qu'elle voulait voir grandir entre ses gestes brûlants.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyMer 27 Jan 2021 - 0:36

Il n’avait qu’un seul objectif en tête, et c’était celui de parfaire son rôle d’époux pour la femme dont il était éperdument amoureux, Niels qui avait besoin de la voir s’épanouir encore et encore, de lui faire savoir qu’il serait là pour l’éternité, à ses côtés. Parce-qu’ils avaient enfin trouvé ce dont ils avaient rêvé depuis toujours, une vraie stabilité dans la famille qu’ils avaient conçue ensemble. « Tu me donnes déjà le meilleur bébé… J’suis le plus heureux mon coeur, et tout ça, c’est grâce à toi. » Murmura-t-il, lui faisant comprendre qu’il avait déjà l’impression d’avoir tout gagné en étant marié à elle, en ayant la chance de pouvoir vivre à ses côtés jusqu’à leur dernier souffle. Il avait tout fait pour la détendre, pour chasser les nuages noirs qui s’étaient invités au-dessus d’eux pour les faire douter, la marquant de son affection pour faire redescendre la tension, eux qui avaient besoin de se retrouver pour souffler de nouveau. « J’peux toujours me rhabiller si t’aimes tant que ça m’arracher mes vêtements bébé… » La tenta-t-il, amusé par leur échange malicieux, teinté de sous-entendus qu’ils ne dissimulaient plus, Niels finissant par rejoindre son amour pour blottir leurs corps encore chauds. « C’est pas prévu mon amour. J’te laisse à personne d’autre, t’es qu’à moi. J’partage pas mon trésor, c’est mal me connaître. » Murmura-t-il, regardant son amour venir s’installer sur lui, répondant amoureusement aux baisers qu’elle parsema sur ses lèvres rougies par leurs échanges fougueux, peinant à rester calme devant le rapprochement soudain de leurs peaux. « Quand je sous-entends que j’ai trop envie de toi pour laisser Hank nous embêter…? » Souffla-t-il fiévreusement, ne lâchant pas son regard qui dévorait le sien, lui qui n’hésita pas à presser ses courbes pour que leurs bassins puissent entrer en contact. « J’suis bien d’accord bébé… Ça sert à rien de vivre si j’suis pas avec toi… » Murmura-t-il, la nuque tendue vers elle pour s’accaparer son cou qu’il embrassa langoureusement, son souffle s’échouant avec plus de bruit contre sa peau, lui faisant savoir que ses envies étaient de plus en plus urgentes. Ses mains accompagnèrent les lents mouvements de son bassin qui taquinait son bas ventre, Niels sentant son excitation devenir plus intense, et il savait qu’Aelya s’apercevait de ce constat tant son bassin brûlait pour elle. « T’as pas l’impression de tenir la chandelle là…? » Pouffa-t-il, faisant mine de s’adresser à leur chien qui ne se sentait certainement pas en trop, lui qui profitait de leur autorisation pour s’accaparer leur présence. « A mon avis… Tu le sentais déjà… » La chercha-t-il, faisant référence à son bas ventre qui se durcissait sous son corps, Niels frémissant en regardant l’amour de sa vie se cambrer à ses caresses, lâchant un gémissement bien moins discret quand il la surprit se réfugier sous la couverture pour venir s’emparer de son membre qu’elle emprisonna enter ses lèvres. « Oh putain… bébé… » Gémit-il, se mordant fermement la lèvre, ses paumes se posant sur les draps alors qu’il subissait de plein fouet son plaisir, sentant parfaitement les gestes habiles de son amour. « Mon amour… C’est trop bon là… Dévore-moi encore… » L’incita-t-il, excité par leur moment, ses muscles se contractant à chaque vague de plaisir que lui faisait ressentir Aelya, sa main disparaissant sous la couette pour se réfugier dans sa chevelure. « Bébé… Ma femme… Putain ce que t’es douée… » Gémit-il, sa nuque se tendant vers l’arrière, ses yeux se fermant.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
En ligne
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyJeu 28 Jan 2021 - 21:14

Elle se coupait du monde entier dans ses bras, dans le creux de son regard qui s'illuminait dans le sien, l'invitant à l'aimer davantage, son coeur qui ne cesserait jamais de battre même dans les tourments, parce qu'il était son seul rempart contre sa propre décadence.

- Grâce à nous deux. J'avancerai jamais sans toi,
lâcha-t-elle comme une promesse qu'elle lui faisait, parce qu'il n'y avait aucun doute dans son esprit à ce sujet, elle qui ne saurait absolument pas comment faire pour survivre dans un scénario où son absence emplirait tous les bords de son âme jusqu'à la faire déborder de désespoir, jusqu'à la faire tanguer dans le noir.

Par le biais de son sourire, Aelya, elle venait peu à peu retrouver le sien, parce que son bonheur et sa douceur étaient contagieuses, qu'elle se laissait volontiers contaminer par son délicieux poison qu'elle voulait encore et encore voir courir dans ses veines.

- Nan, nan, t'es très bien comme ça aussi, laisse mes yeux profiter,
sourit-elle, amusée par leur petit jeu, elle qui ne faisait qu'admirer sa beauté qui embrasait ses idées pour les réchauffer. Tu sais pas comme j'aime quand t'es possessif comme ça, surtout quand ça te rend un peu trop sauvage, admit-elle, joueuse, laissant son corps se blottir contre le sien, sa peau frôlant la sienne sous la carapace de tissu qui les emprisonnait davantage dans leur désir alors que ses lèvres dévoraient les siennes sans retenue. Ouais... J'adore quand tu nous fais passer avant bébé... Répondit-elle sur le même ton que lui, son regard s'assombrissant de cette urgence qu'elle ressentait constamment avec Niels tandis que son bassin pressait le sien avec envie. On va rester ensemble pour toujours... Souffla-t-elle amoureusement, Niels qui lui arrachait des soupirs de plus en plus saccadés à mesure qu'il détaillait son cou de baisers langoureux, tentant son corps à se gorger d'envie sous l'effet de ses mains qui maintenaient son être au plus près du sien alors qu'elle dansait lentement, sensuellement contre lui, sentant son désir se révéler sur sa peau alors qu'ils se cherchaient. Il a l'air de s'en foutre complètement, ça lui va bien de nous gêner lui, pouffa-t-elle, amusée par l'air neutre de leur chien qui ne voyait aucun inconvénient à rester sur le lit. Pas assez à mon goût encore... Le chercha-t-elle, crevant de désir pour lui, pour son corps qu'elle voulait voir se tordre de plaisir sous son effet, Aelya qui ne se retint pas de glisser sous la couverture pour s'approprier son corps afin de l'entendre gémir, ses lèvres s'adonnant à lui comme s'il était sa plus belle gourmandise. Mon bébé... Souffla-t-elle à son tour, complètement éprise de lui, sa fougue augmentant à l'entente de ses gémissements qui s'amplifiaient, sa langue glissant sensuellement sur sa peau, taquinant son bas ventre en alternant avec ses doigts qui s'agitaient avec passion autour de l'objet de tous ses désirs. J'te veux bébé... Ajouta-t-elle alors que sa main caressait ses cheveux, Aelya sentant son envie se rigidifier entre ses lèvres qui le maltraitaient délicieusement. Amour, fais partir Hank... Parce que j'vais te sauter dessus, lâcha-t-elle, ses ongles remontant le long de son torse pour accrocher doucement sa peau, savourant sa chaleur, son plaisir qui animait le sien alors que son bassin s'inondait de son envie de lui. Fais-moi l'amour maintenant... Avança-t-elle en remontant le long de son corps qu'elle mordilla de baisers jusqu'à se retrouver à hauteur de son visage, ses lèvres attrapant les siennes en plein vol.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyVen 29 Jan 2021 - 3:11

Leur union était sans doute la plus belle chose qu’il ait eu la chance de connaître depuis son premier souffle de vie, Niels qui ne cessait d’admirer la manière dont ils s’aimaient. Parce-qu’ils ne se mettaient aucune limite, incapables de freiner cette affection qui prenait toujours plus d’ampleur, s’étendant à l’infini. « Moi non plus bébé, c’est même pas envisageable. » Murmura-t-il, convaincu qu’une vie sans elle serait un avant goût des enfers, Niels qui ne serait simplement pas capable de subir le manque incisif qui lui brûlerait les entrailles. Parce-qu’il dépendait d’elle, de chaque parcelle de son corps et de son âme dont il était éperdument amoureux. « C’est toi qui décides bébé, y’a tout qui t’appartient là… » La chercha-t-il, son regard espiègle trouvant le sien, son corps se blottissant contre sa peau, sa douceur le faisant frémir, encore et encore. « J’peux devenir un fou furieux quand il est question de toi mon coeur… On peut tout m’enlever, mais pas ma femme. » Ajouta-t-il, conscient de sa jalousie et de sa possessivité, lui qui n’avait jamais su faire autrement depuis leur rencontre, découvrant ces aspects de sa personnalité qu’il n’avait jamais ressenti avant elle. Il retrouva son souffle auprès du sien, ses lèvres dévorant les siennes avec fougue, la chaleur de leur échange emballant son rythme cardiaque. « C’est toi et moi avant tout. Ça sera toujours comme ça… » Murmura-t-il, détaillant ses lèvres qu’il adorait contempler, s’imaginant tout ce qu’elles pourraient lui faire alors que sont envie prenait forme sous son corps qui pressait le sien sous l’influence de ses mains. « On est complètement foutus bébé… Je t’ai en moi, dans chaque cellule de mon corps. » Lâcha-t-il, tendant la nuque vers elle alors que ses baisers devenaient de moins en moins sages, sa langue se mêlant à la danse de ses lèvres qui valsaient dans son cou, l’agrippant pour y laisser ses marques d’appartenance. « Je vois ça ouais, c’est pas du tout lui qui serait mal à l’aise là… » Pouffa-t-il, détaillant leur chien qui n’avait pas l’air de vouloir bouger, lui qui était parfaitement à son aise à côté d’eux. « T’es gourmande bébé… » Joua-t-il, le souffle déjà court alors qu’il percevait son corps se mouvoir lentement contre le sien, tentant son envie qui se frottait contre la sienne, Niels lâchant un soupir bien plus bruyant en regardant Aelya se réfugier sous la couette pour jouer avec son désir. « Continue bébé… T’arrêtes surtout pas… » Supplia-t-il dans des gémissements d’envie, sa cage thoracique se soulevant pour expier le plaisir intense que lui offrait l’amour de sa vie par le biais de sa bouche qui allait et venait le long de son anatomie, accompagnée par la pression de ses doigts qui suivaient les mêmes mouvements. « J’pourrais tuer pour tes gâteries bébé… » Lâcha-t-il, à bout de souffle, la tête renversée dans l’oreiller, sa main dans les cheveux de son amour pour continuer d’accompagner ses mouvements qui le rendaient dingues. « Hank… Allez, descends, tu viendras tout à l’heure. » Dit-il en s’adressant à l’animal, sa main l’incitant à leur laisser le lit en lui indiquant la porte qu’il passa sans broncher. « Viens bébé, il est parti… » Murmura-t-il, contractant ses muscles au passage sensuel de ses ongles qui s’accrochèrent à sa peau, Niels la dévorant des yeux lorsqu’elle remonta contre lui. « T’es pas prête bébé… » S’amusa-t-il, répondant à son baiser sans perdre de temps, son bras entourant son bas dos pour la faire basculer sur le matelas, Niels guidant son membre durci entre ses cuisses, la caressant lentement. « Tu m’as rendu fou toi… » Souffla-t-il contre ses lèvres, appréciant la chaleur de son anatomie contre la sienne, Niels pénétrant finalement son corps dans un souffle d’envie, ses mains venant emprisonner ses poignets le long de sa silhouette pour la maintenir sous son emprise.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
En ligne
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyVen 29 Jan 2021 - 21:48

Elle s'était perdue dans le faisceau des ténèbres avant de le connaître, de s'inspirer de toute la beauté qu'il absorbait de ce monde pour la faire sienne, pour s'égayer dans ses yeux qui ne cessaient jamais de l'admirer, Aelya qui se sentait rêver dès lors que son regard l'effleurait, le couvait de tout cet amour qu'il ne manquerait jamais. Elle n'avait jamais fini de le posséder, ses yeux traduisant tout le désir qui palpitait dans son coeur à l'instant même où ils glissèrent sur ses courbes masculines maculées d'eau brûlante.

- Tu m'appartiens, renchérit-elle dans un regard équivoque de tout ce qu'elle ressentait pour lui, cette alchimie qui n'avait pas décidé de les quitter alors qu'ils s'empoisonnaient délicieusement à l'intérieur de leur aura qui se rencontraient dans le silence de leur symbiose. Jamais on m'enlève à mon homme... Sinon j'fais un massacre. Moi sans toi c'est plus possible bébé. T'es en moi, avoua-t-elle, laissant son souffle caresser le sien lorsqu'elle s'aventura sur son corps, son être tout entier s'embrasant à son contact rapproché, dans les flammes de leur baiser fougueux qui se réchauffait à mesure que leurs langues dansaient, se frôlant avec passion dans l'intimité qu'ils créaient. Plus personne existe quand t'es là mon amour... Murmura-t-elle, le regard brillant de fièvre pour l'amour de sa vie qui la détaillait, qui la faisait sentir unique et aimée en chaque instant, son bassin brûlant de désir en sentant la rigidité du sien prendre forme. J'partirai jamais bébé... J'veux te laisser une trace partout en toi... Répondit-elle, le souffle saccadé sous l'effet de ses lèvres qui martyrisaient délicieusement son cou, Aelya tendant la nuque tout en fermant les yeux, en transe sous ses gestes qui l'hypnotisaient, la conduisant à le vouloir dans une folie qui se voulait presque insupportable. Dans tous les cas, Hank m'empêchera jamais de te faire l'amour mon bébé... C'est incontrôlable ce que j'ressens pour toi là... Admit-elle, n'ayant que pour envie de le voir en elle en cet instant, Aelya qui n'avait que Niels et son plaisir à l'esprit. Que de toi bébé... Tu l'sais bien, ajouta-t-elle, amusée, jouant de son bassin pour tenter un peu plus son urgence, ses respirations s'ébruitant dans la chambre qui se gorgeait de passion, la brune chutant sans prévenir sous la couverture pour s'abandonner à son plaisir qu'elle maintint entre ses lèvres, exerçant des pressions qui avaient pour but de le rendre fou, fou d'elle. J'pourrais tuer pour continuer de te faire du bien mon bébé moi... Avoua-t-elle, lassant sa bouche imprégner son membre de ses caresses fiévreuses qu'elle ne retenait pas, ses doigts encerclant davantage leur emprise autour de son désir qui grandissait entre ses lèvres, elle qui adorait le sentir dans tous ses états, devinant sans problème l'éclat de ses traits rongés par le plaisir. Enfin seuls... Lâcha-t-elle en remontant le long de son corps lorsque Niels invita Hank à partir, les cheveux décoiffés, le visage rougi par son désir qui se muait en urgence. Fais-moi ma fête bébé... Le tenta-t-elle malicieusement, attrapant ses lèvres pour l'embrasser fougueusement avant de se voir basculer sur le dos, Niels lui arrachant un gémissement lorsque son bas ventre vint glisser entre ses cuisses. Montre-moi à quel point... Répondit-elle, le regard assombrit par son désir, son bassin ondulant légèrement contre lui avant qu'il n'entre en elle, Aelya serrant ses cuisses autour de ses flancs alors qu'il emprisonna ses mains de chaque côté de son corps. Mon amour... Putain.... Bébé... C'est trop bon... T'es trop bon... Gémir-elle, coincée dans son emprise alors qu'il allait et venait en elle, son bassin lui répondant à chaque vague de plaisir toujours plus intense. Attache moi les mains aux barreaux bébé... Sourit-elle en coin contre ses lèvres, l'invitant à prendre les menottes qu'ils avaient rangé dans la table de nuit.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyVen 29 Jan 2021 - 23:24

Il ne s’était jamais senti aussi vivant que depuis qu’il était lié à elle, Aelya lui ayant redonné de l’espoir, lui prouvant que tout n’était pas aussi foutu qu’il ne le pensait. Parce-qu’il avait erré pendant des années en imaginant qu’il ne toucherait jamais réellement au bonheur, que sa vie continuerait d’être aussi fade, dénuée de couleurs. Et l’arrivée de l’amour de sa vie avait totalement changé la donne, elle qui lui avait redonné goût à tout, à la vie elle-même. « Entièrement… Comme toi t’es mienne. » Souffla-t-il, le regard brûlant, lui qui adorait s’engouffrer dans ce doux univers où seules leurs présences étaient permises, Niels qui en oubliait le monde entier lorsqu’ils étaient ensemble. « Le monde devrait se méfier alors, parce-que moi j’sais à quel point tu peux être sauvage quand t’es contrariée bébé… » Murmura-t-il, tendant la nuque vers elle pour recevoir ses baisers, ceux qu’il prolongea langoureusement, ravagé par la passion qu’il ressentait lorsqu’elle était contre lui. « Pense qu’à moi mon amour… » Demanda-t-il, presque dans un souffle supplicateur, Niels se sentant perdre pieds sous leurs échanges déjà fiévreux, leurs corps nus se frôlant sensuellement, lui qui pouvait aisément sentir son envie grandir sous les ondulations de son amour. « Je t’ai déjà partout en moi bébé… Et moi aussi, j’ai envie d’être partout sur toi, en toi… » Souffla-t-il, presque dans un soupir d’envie pour stimuler son désir, sa langue continuant de détailler son cou, s’enivrant de son parfum qui avait le don de le faire tomber un peu plus amoureux d’elle. « Personne nous empêchera de nous aimer bébé. On est bien placés pour savoir que les règles et le raisonnable, c’est pas trop notre truc. » S’amusa-t-il, lui lançant un regard espiègle alors que sa respiration se faisait de plus en plus saccadée, emballée par les légers mouvements de son bassin qui s’intensifiaient, Niels esquissant un sourire à ses mots avant de sentir son coeur s’emballer lorsqu’elle se réfugia sous la couette. Elle le foudroya de plaisir en s’occupant de son anatomie, Niels subissant de plein fouet le contact humide de ses lèvres qui entouraient son envie, la faisant grandir par ses gestes précis et habiles. « T’empêches jamais de me faire du bien comme ça bébé… Si tu savais tout ce que tu me fais ressentir là… » Gémit-il, se tortillant de plaisir, son corps humidifié par la chaleur de sa peau, sa main rejoignant la chevelure de sa femme sous la couverture pour l’inciter à continuer ses caresses. Sous la demande de son amour, il se chargea de faire bouger Hank pour qu’ils puissent s’abandonner l’un à l’autre sans la moindre gêne, Niels ne lâchant pas le regard de son amour lorsqu’elle remonta contre son corps. « Hum… T’es tellement sexy toi… J’te mangerais en entier mon bébé. » La chercha-t-il, terriblement charmé par tout ce qu’elle était, sa bouche capturant la sienne fiévreusement, la faisant basculer sur le matelas pour glisser au-dessus d’elle, son bassin se calant entre ses cuisses pour rapprocher leurs anatomies. « J’veux t’entendre crier toi. » Lâcha-t-il contre ses lèvres, ses mains emprisonnant ses poignets alors qu’il s’insinua lentement et sensuellement en elle, soupirant de soulagement. « C’est parce-que tu m’as excité comme un fou bébé… » Gémit-il, complètement électrisé par le frottement de son envie qui venait en elle, Niels gardant son emprise sur Aelya, son regard pétillant à sa demande qui l’excitait encore plus. « J’en connais une qui a envie de jouer… » Souffla-t-il, tendant la main sans se défaire d’elle, trouvant leurs menottes rangées dans la table de nuit. « Madame Björk, si vous me le permettez… » S’amusa-t-il, amenant les mains de son amour vers les barreaux du lit, les attachant fermement, ses paumes faisant le trajet inverse en passant sur sa poitrine qu’il caressa. « Ton corps entier est à moi… J’aime trop ça… » Murmura-t-il, reprenant de plus belle ses ondulations, maintenant son poids sur ses bras pour accélérer la cadence, ses yeux ne loupant aucune de ses expressions. « Et si j’te faisais du bien avec ma bouche moi aussi…? » Demanda-t-il, sur un ton faussement innocent, attrapant un bout de sa peau entre ses dents, sa bouche se dirigeant lentement vers son nombril.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
En ligne
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptySam 30 Jan 2021 - 21:42

C'était son coeur qui loupait un battement quand il la regardait comme ça, dans cette lueur qu'ils étaient les seuls à se partager, parce qu'il n'y avait rien d'autre à côté de tout cet amour qui les animait. Droguée à sa bouche, à ces pulsions qui portaient son nom, elle se mordit la lèvre à son murmure, dévastée par tout ce désir qui emplissait ses veines alors qu'elle sentait son urgence de se faire sienne devenir réel.

- On touche pas à mon bébé en même temps, à part si on veut se piquer à mes épines qui ressemblent plus à des couteaux aiguisés qu'à autre chose, s'amusa-t-elle, consciente qu'elle devenait avide de vengeance et de violence lorsque l'homme de sa vie se voyait accablé d'une attention qu'elle ne supporterait jamais. Qu'à nous mon ange... Renchérit-elle contre ses lèvres qu'elle venait d'embrasser langoureusement, son corps répondant au sien à mesure qu'ils se cherchaient dans leurs ondulations, Aelya constatant rapidement le désir de son amour qui caressait son bassin alors qu'elle le voulait, le demandait comme si sa vie en dépendait. J'ai très envie de t'avoir en moi bébé... Je brûle pour toi... Avoua-t-elle, le regard baigné de désir, tendant son cou pour le laisser attraper sa peau qui rougissait sous les pressions de ses magnifiques lèvres qui ne laissaient aucun répit à son urgence. Ca a jamais été nous, dès le premier soir en plus... Sourit-elle en coin, Aelya qui s'était rendue compte dès le départ qu'ils étaient faits pour s'entendre, pour être ensemble, malgré tous les obstacles qui leur barraient la route.

Le bassin en feu à force de danser tout contre lui, elle décida de plonger dans l'obscurité de la couverture pour s'occuper passionnément de son âme soeur, ses lèvres gravitant autour de son anatomie pour lui soutirer du plaisir, son coeur explosant sous l'effet de ses gémissements qui la rassuraient sur ses gestes.

- Dis-moi bébé... Ce que j'te fais ressentir...
Lâcha-t-elle entre deux soupirs, laissant son souffle brûlant s'échouer sur sa peau alors qu'elle continuait à aspirer son envie qui valsait entre ses doigts, sa peau frémissant de désir pour lui tandis qu'il caressait ses cheveux, sa tête bougeant au gré de ses rythmes jusqu'à ce qu'elle ne remonte à la surface quand Hank s'éclipsa de la chambre. Tu sais que j'aime beaucoup trop quand tu me manges... Je vis pour ça, répondit-elle, envieuse, son regard félin trouvant le sien entre deux baisers volés, avant qu'Aelya ne se retrouve sur le matelas, Niels au-dessus d'elle, son corps entre son étau qui se refermait délicieusement sur lui. C'est ce qui va arriver bébé si tu continues comme ça... Lança-t-elle fiévreusement, son bassin glissant contre le sien avant qu'il n'entre lentement en elle, ses poignets piégés entre ses mains. Et c'est pas fini, renchérit-elle contre ses lèvres, son souffle s'épuisant contre sa peau alors que le plaisir explosait dans ses veines, l'invitant à gémir à chaque fois qu'il revenait à l'intérieur de son corps qui se tordait d'envie. Je sais que t'adores faire de moi ta prisonnière... Répondit-elle malicieusement, le regardant sortir les menottes de la table de nuit pour les positionner autour de ses poignets, collés aux barreaux, sa poitrine se bombant sous l'effet de ses caresses qui glissaient sur sa peau. Fais de moi ce que tu veux mon coeur... Le tenta-t-elle, égayée par sa position qui l'excitait davantage, ses hanches suivant le rythme sensuel de ses ondulations, les yeux brûlant d'envie. Han... Oui... Gémit-elle alors qu'il accrocha sa peau avec ses lèvres, descendant le long de son corps en le parcourant de baisers, son buste s'agitant doucement sous son effet. Bébé... Torture moi pas trop quand même, j'peux même pas réagir là, avança-t-elle, consciente qu'il allait faire tout l'inverse, Aelya se mordant la lèvre en attendant qu'il ne joue avec elle, sa respiration s'emballant bruyamment à la sensation de son souffle sur sa peau, son bassin se cambrant sur le matelas, attendant son délicieux coup de grâce.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyDim 31 Jan 2021 - 19:27

Il n’y avait pas de mots assez forts pour décrire tout ce qu’il ressentait lorsqu’ils étaient ensemble, lorsqu’il contemplait la beauté de son visage, de son âme dans laquelle il aurait voulu se perdre jusqu’à la fin de ses jours. Parce-que c’était elle, c’était eux, et Niels était complètement dingue de ce qu’ils possédaient ensemble, de la beauté de leur amour qui perdurerait jusqu’à la fin des temps. « Fais du mal à tout ceux qui veulent se mettre en nous bébé. Je t’y aiderai… » Souffla-t-il, amusé par cette dévotion à toute épreuve qui les définissait parfaitement, Niels hochant amoureusement la tête à son murmure, ne tardant pas à venir frôler ses lèvres une nouvelle fois, incapable de s’en passer, son corps ne pouvant retenir ses ondulations d’envie qu’il voulait intensifier. « J’ai tellement envie de toi que je nous imagine déjà faire l’amour toute la nuit bébé… » Renchérit-il, sa bouche s’accaparant son cou qu’il embrassait, mordillait, sa peau rougissant à vue d’oeil sous sa fougue qui ne lui laissait aucun répit. « T’avais qu’à pas être aussi excitante bébé… » Joua-t-il, conscient que cette première nuit avait changé la donne, faisant tout basculer, jusqu’à leurs plans qui s’étaient redessinés face à leur relation naissante. Il aurait pu la dévorer sur place, ne retenant plus ses soupirs d’envie alors qu’elle continuait de danser sur lui, Aelya qui ne manqua pas de lui soutirer des gémissements en venant se réfugier sous la couverture, s’occupant de son corps bien plus intimement. « Je… J’peux pas décrire bébé… C’est juste trop bon… T’es mon paradis bébé… » Haleta-t-il, le corps brûlant d’envie, se sentant défaillir à chacune de ses pressions langoureuses, celles de sa main lui faisant quitter la terre ferme. « Pense pas pouvoir y échapper ce soir bébé… Pas après ce que tu viens de me faire… » La chercha-t-il du regard lorsqu’elle remonta vers lui, Niels trouvant ses lèvres rapidement, la faisant basculer pour lui prouver combien elle l’avait excité, son bassin se plaquant au sien sauvagement. « J’ai prévu encore plus pour nous mon amour… » Lâcha-t-il contre ses lèvres, cédant à son envie en s’immisçant lentement et fiévreusement en elle, observant les expressions de son visage en continuant de stimuler son plaisir. « C’est ce que je préfère ouais… » Murmura-t-il avec un air joueur, récupérant les menottes dans la table de chevet pour les passer autour de ses poignets, lui qui désirait la voir subir son propre plaisir. Il s’occupa de son corps, s’attardant sur sa poitrine qu’il embrassa langoureusement, ses mains prenant le relai en la caressant alors qu’elle lui offrait l’intégralité de son corps. « J’vais te faire que du bien mon amour… » Souffla-t-il, sa bouche dévalant son corps, centimètre par centimètre, parvenant jusqu’à son nombril, cherchant Aelya dans des mots brûlants. « Si bébé… J’vais te torturer. Tu t’es pas gênée toi… » S’amusa-t-il, lui lançant un regard avant de laisser sa bouche humidifier son entrejambe, sa langue dessinant les contours de son anatomie, Niels passant ses bras autour de ses cuisses pour la garder sous son emprise, lui qui voulait la submerger de plaisir. « J’trouve que j’suis encore trop sympa avec toi là… » Joua-t-il, le regard brûlant, agrémentant davantage ses caresses en intensifiant ses pressions, une de ses mains remontant jusqu’à son corps, pressant son sein. « Mon amour… T’es délicieuse… » Gémit-il, à bout de souffle, poursuivant dans sa lancée pour la rendre folle.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
En ligne
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyDim 31 Jan 2021 - 21:45

Elle oubliait tout dans ses bras, perdant la notion du temps et l'intensité de ses doutes qui l'avaient terrassé. Parce qu'elle ne voyait plus que lui, Niels qui était le seul à pouvoir la sauver de ses démons, qui la connaissait par cœur, jusqu'au secret de son sourire dont il en avait la clef.

- T'es le meilleur partenaire qui soit bébé pour nous protéger, avoua-t-elle, consciente qu'il ne reculerait jamais devant rien pour les préserver, eux qui avaient déjà bien trop essuyé de peines en se laissant couler dans leur perte. T'en as jamais marre de me faire l'amour ? Sourit-elle, adorant savoir qu'il l'aimait toujours au point de la vouloir dans l'excès, comme elle le voulait à l'extrême, son corps répondant à la chaleur du sien par le biais de son bassin qui s'embrasait à son envie durcie. Je veux tout le temps l'être pour toi... Je veux te rendre barge bébé, lâcha-t-elle dans un souffle saccadé par l'envie qui lui rongeait les entrailles alors que son amour dévorait son cou, lui laissant des marques rouges, Aelya sombrant sous la couverture pour s'approprier l'objet de ses désirs pour continuer de le faire grandir entre son emprise, sa bouche qui le possédait avec passion. Je veux te détendre bébé, t'en as besoin... Répondit-elle, continuant de parcourir sa peau de ses pressions langoureuses qui allaient et venaient entre ses lèvres, sa main s'activant à le faire décoller. J'ai hâte de voir ta vengeance, sourit-elle en coin, son cœur tambourinant d'excitation à ses gémissements, avant qu'elle ne soit plaquée contre le matelas sous son poids, ses cuisses l'incitant à buter contre son bas ventre.

La fougue traversa son regard à ses mots, elle qui soupirait tout son désir contre ses lèvres, l'expiant plus fiévreusement lorsqu'il entra en elle, ondulant contre son corps qui se tendait de plaisir. Elle l'invita à s'emparer des menottes pour l'amener à se complaire dans son emprise, sa poitrine gonflant sous la fièvre de sa bouche qui dansait sur ses courbes, les mains de chaque côté de sa tête, la rendant incapable de le toucher. Son regard envieux le regarda flancher le long de son corps, sa tête s'appuyant sur l'oreiller à mesure qu'il s'approchait de son bas ventre.

- Sauf que toi t'ajoutes une difficulté avec les menottes là... Je vais crever d'envie de te toucher... Avoua-t-elle, son bassin se cambrant à l'instant où son souffle chaud s'échoua entre ses cuisses contractées, Aelya gemissant à la sensation de sa langue qui hypersensibilisait son anatomie. Nan t'es pas cool arrête... Lâcha-t-elle, la tête renversée dans l'oreiller, l'extase se lisant sur ses traits tirés dans le plaisir. Bébé... Tu me rends dingue... Gémit-elle, sentant sa main qui caressait son sein, son corps s'agitant fiévreusement entre ses mains qui le maintenaient. Bébé... Tu vas me donner un orgasme... Avança-t-elle, sa cage thoracique se soulevant sous ses respirations irrégulières, Aelya sentant un incendie se révéler dans le creux de son bassin. Am... Amour... Continua-t-elle de gémir, venant peu à peu à crier de plaisir en rythme avec l'arrivée de son orgasme qui la submergea, parcourant son corps de spasmes qui la détendirent sur le coup. Reviens en moi bébé.... Fais moi l'amour sauvagement.... J'ai trop faim de toi, ajouta-t-elle, le corps luisant d'envie.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyLun 1 Fév 2021 - 0:41

Il aurait été capable de tout surmonter pour eux, jusqu’à côtoyer les enfers si c’était leur seul moyen d’avoir une chance de finir leur vie ensemble, Niels qui sacrifierait même sa propre vie pour celle de son amour. C’était la première fois qu’il était aussi impliqué dans une relation, lui qui n’avait jamais cru en une quelconque romance avant d’être tombé sur l’amour de sa vie. « C’est normal de protéger les gens qu’on aime bébé... et comme t’es la personne que j’aime le plus au monde, j’me dévoue pour toi mon amour. » Souffla-t-il amoureusement, amusé par ses propres explications, lui qui le faisait de la manière la plus naturelle qui soit, parce-que leur amour en valait le coup. Il esquissa un sourire à sa question, pouffant de rire pour lui montrer combien le sentiment de lassitude n’existait pas avec elle. « Si j’en ai marre ? T’es sérieuse bébé ? J’crois que tu le saurais depuis le temps. » Rit-il, faisant référence à la fréquence de leurs rapports, Niels se mordillant la lèvre en contemplant le visage de son amour. « Ce que j’adore... c’est que t’as les mêmes envies que moi... au même moment. » Souffla-t-il avec un air joueur, lui qui laissait Aelya décupler son envie en s’agitant lentement contre son bas ventre déjà durci par l’excitation. « J’le suis déjà bébé, c’est compliqué de pas le devenir en étant avec une femme aussi sexy... » Murmura-t-il, le corps déjà embrasé par leur petit jeu, Niels s’occupant de marquer son cou avant qu’Aelya ne décide de venir le torturer sous la couverture, s’adonnant à des caresses dont Niels raffolait, des gémissements le lui prouvant. « J’suis bien bien détendu mon bébé... Tes lèvres sont trop douées pour ça... » Lâcha-t-il entre deux soupirs d’extase, Niels se laissant ravager par ses pressions langoureuses qui continuaient d’enflammer son corps. « J’ai plein plein d’idées en tête quand j’pense à nous bébé... » Souffla-t-il sur un ton joueur, lui qui ne pouvait qu’admettre qu’il était toujours très inspiré quand il s’agissait du corps parfait de sa femme. Il glissa au-dessus d’elle comme un lion trop longtemps retenu en cage, prêt à lui faire subir l’incendie qui s’était propagé en lui, son bas ventre butant entre ses cuisses avant de s’immiscer finalement en elle, dans une lenteur délicieuse. Il la laissa à peine le sentir en elle qu’il s’empara des menottes pour ajouter une nouvelle note d’excitation à leur ébat, l’attachant au lit pour pouvoir profiter intégralement de son corps. Sa bouche redessinait les contours de ses courbes, taquinant sa poitrine avant de s’approcher lentement de la zone la plus sensible de son corps. « C’est toi qui l’as demandé bébé... tu peux en vouloir qu’à toi. » La taquina-t-il, ravi de savoir qu’elle ne pourrait faire autre chose que de subir de plein fouet son plaisir, Niels n’attendant pas plus longtemps pour faire valser sa langue sur son anatomie. « C’est pas mon problème bébé... » Souffla-t-il avec un air satisfait, sa bouche la dévorant elle, en entier, jouant avec le rythme et la fréquence de ses caresses humides, lui dont le regard se nourrissait de ses expressions d’extase. « Profite bébé... » Lâcha-t-il, soupirent d’envie contre sa peau brûlante, sa main contre sa poitrine la pressant davantage aux gémissements qu’elle expia, Niels qui désirait faire subir à son corps cette décharge de plaisir pur et parfait. « Bébé... putain... laisse-toi aller mon amour... » Gémit-il, sa langue accélérant les mouvements jusqu’à voir son corps se tortiller de plaisir, épris de spasmes qui s’éteignirent quelques secondes plus tard, à la fin de l’orgasme. « T’es chaude bébé... c’est tellement bon... » Lâcha-t-il, remontant comme prévu contre ses lèvres, son corps surplombant le sien alors qu’il s’affaira à dévorer ses lèvres, ses mains écartant ses cuisses pour s’y introduire de nouveau. « Hum bébé... » Gémit-il en se sentant en elle, son bassin s’enfonçant contre le sien alors qu’il tendit la main vers les siennes encore attachées, décidant de la libérer des menottes. « J’veux que tu me serres contre toi mon amour... » Murmura-t-il, passant ses bras sous son oreiller pour mieux se fondre en elle, laissant ses coups de rein devenir plus intenses.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
En ligne
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyLun 1 Fév 2021 - 22:14

Parce qu'elle n'avait aucune autre manière de se tirer de ses ténèbres qu'en sombrant dans la magnifique obscurité de son regard, elle se détendit dans son étreinte, se laissant happer dans la chaleur de ses filets qui écorchaient sa raison, sa patience qui tombait en lambeaux devant la beauté de son être qu'elle ne se refusait jamais de dévorer de ses yeux qui le détaillaient comme toujours avec intensité.

- Y'a personne qui peut passer avant toi bébé. T'as une exclusivité que personne pourra jamais avoir. Y'a que toi dont j'ai besoin, que toi que je veux à mes côtés,
avoua-t-elle amoureusement, son regard s'arrêtant sur ses lèvres qu'elle avait envie de grignoter d'amour, son corps chevauchant doucement le sien pour les rapprocher dans leur intimité. On sait jamais... Je sais à quel point tu peux être un bon acteur quand tu t'y mets toi, s'amusa-t-elle, consciente qu'il ne jouait pas avec elle, parce que ses intentions envers Aelya étaient bien trop pures. J'ai juste à te regarder pour que ça me déclenche un vrai besoin de toi bébé... T'as vu comme t'es magnifique toi aussi... Souffla-t-elle, absorbée par la lumière qui dansait dans ses prunelles alors qu'ils se cherchaient, attirés l'un à l'autre comme deux aimants. Même si c'est pas très visible pour moi bébé... Tu sais pas à quel point j'suis excitée là, renchérit-elle, désirant lui faire savoir que son désir n'avait pas de limites avec lui, qu'il fallait simplement qu'elle n'effleure sa peau pour que son coeur ne déverse un trop plein d'envie dans ses veines, celle qui se mêlait à son amour indestructible. Tu sens comme j'te veux bébé...? Lâcha-t-elle dans un souffle brûlant, sa langue le goûtant, sa bouche se nourrissant de sa peau qui se tendait sous ses mouvements, elle qui soupirait d'excitation en le voyant dans cet état extatique. Ma partie préférée ça restera toujours la pratique mon amour, sourit-elle en coin, remontant contre ses lèvres avant qu'il ne la plaque sauvagement sur le dos, son bassin venant percuter le sien dans une fougue qui s'entendait dans les bruits de leurs respirations qui se répondaient, les amenant tous les deux à se réchauffer dans les mouvements de leurs corps, jusqu'à ce que Niels ne s'immisce dans le creux de sa chaleur, réveillant en elle des idées pour pimenter leur ébat déjà bien brûlant, sa poitrine se bombant sous l'effet de ses lèvres lorsqu'il vint la piéger dans l'étau des menottes. J'ai vraiment pas de bonnes idées parfois moi, fit-elle mine de se plaindre, laissant son corps se bouleverser avec délice de ses lèvres qui s'activaient contre son intimité, sa peau s'humidifiant sous la vague de frissons qu'il lui offrait, le plaisir se lisant dans l'agitation de ses muscles qui se débattaient dans sa passion. Niels... Gémit-elle, laissant son souffle résonner entre les murs, elle qui se sentait partir à mesure qu'il pressait sa langue entre ses cuisses, sa main venant presser son sein alors que son coeur s'envolait. Fais-moi décoller mon amour... Lâcha-t-elle entre deux gémissements, sentant la tension s'étendre dans son bas ventre jusqu'à se relâcher complètement sous la fièvre de son orgasme qui la fit crier de plaisir, ses cuisses se contractant entre ses mains avant qu'elle n'ouvre les yeux, atteinte par son attirance qui ne freinait pas. T'as vu ce que tu me fais ressentir bébé... Dit-elle, fiévreuse, laissant son amour ouvrir ses cuisses pour revenir de nouveau en elle, ce qui la fit expier longuement son désir, avant qu'il ne vienne détacher ses menottes. Ca m'a déjà trop manqué de te toucher, avoua-t-elle, s'empressant de le serrer contre elle, ses bras entourant son dos pour rapprocher leurs corps en demande. Bébé... Tu m'excites de trop quand t'es sauvage... Susurra-t-elle à son oreille qu'elle mordilla, soufflant de manière bruyante pour l'exciter davantage, ses ongles glissant le long de son dos avant qu'elle ne vienne presser sa chute de reins, accompagnant ses ondulations. J'ai trop chaud bébé... Lâcha-t-elle, mordillant son épaule, son cou pour l'aspirer, lui laissant ses marques pour le conduire vers le sommet de leur plaisir.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyMar 2 Fév 2021 - 0:09

Même dans le gouffre le plus noir qui soit, Niels continuerait de se laisser happer par la beauté de ses traits, de son regard qui éclairait ses nuits les plus sombres, lui qui ne jurait que par elle depuis le premier soir. Aucune barrière ne tenait lorsqu’il s’agissait d’eux, de lui prouver qu’il était fait pour elle, pour s’engouffrer dans ses bras qui le réconfortaient dans chaque étreinte. « Tu m’as pour toujours bébé, j’te l’ai promis le jour de notre mariage… Je m’imagine nul part ailleurs que dans tes bras. » Murmura-t-il, lui qui ne pouvait pas cacher la tendresse qu’il avait pour elle, l’amour fou qu’il ressentait dés que leurs peaux se frôlaient, au moindre contact qui l’électrisait. « J’serais un très très très bon acteur alors bébé vu notre rythme. » Pouffa-t-il, se mordant la lèvre alors que son désir s’enflammait à mesure qu’Aelya ondulait sur lui. « Alors regarde-moi encore mon amour… Que moi. Regarde comme j’suis dingue de toi… » Souffla-t-il, prenant sa main pour la faire glisser le long de son torse, la laissant ressentir les battements incessants de son coeur qui s’emballaient pour elle. « J’sais juste que tu me tiens chaud mon bébé… T’es brûlante, j’aime trop ça… » Murmura-t-il, accablé par son désir explosif, qui ne fit qu’empirer lorsque son amour se réfugia sous la couette pour s’occuper de lui, lui extirpant des gémissements de plaisir qui résonnaient entre les murs de leur chambre. « Ouais j’le sens… J’pourrais crever pour te sentir comme ça toute ma vie bébé… » Lâcha-t-il, son langage corporel témoignant de l’extase qui parcourait ses membres, Niels qui esquissa un sourire satisfait à ses mots qu’il partageait. « C’est toujours la meilleure partie, j’suis d’accord. » La chercha-t-il, la faisant basculer sur le dos pour enfin se lier à elle, de la plus belle des façons qui soit, son corps ondulant contre celui de la femme de sa vie, lui qui désirait dévorer chaque parcelle de son corps comme si demain était le dernier jour de leur vie. « Moi elles m’arrangent tes idées… » Joua-t-il, conscient qu’elle ne demandait que ça, comme lui le faisait avec elle, ses lèvres piégeant chaque centimètre de peau qu’il pouvait atteindre, jusqu’à se réfugier lentement mais avec une envie débordante entre ses cuisses, sa bouche valsant avec sensualité contre son anatomie. « J’adore te dévorer mon bébé… » Murmura-t-il pour l’exciter davantage, regardant son corps se tortiller sous ses gestes, elle qui était sa prisonnière, ses mains liées au barreau ne faisant qu’agrémenter la tension entre eux. « Tes désirs sont des ordres… » Lui répondit-il, elle qui représentait toute sa vie, Niels étant prêt à tout pour la voir prendre du plaisir avec lui, ses lèvres continuant de la dévorer avec plus de vigueur pour l’entrainer dans les nuages, sentant une vague de plaisir traverser son corps à l’entente de son dernier gémissement de soulagement. « C’est simplement un juste retour des choses amour… » S’amusa-t-il, remontant progressivement vers son visage pour l’embrasser de nouveau, son bassin trouvant sa place entre ses cuisses pour s’immiscer en elle, reprenant là où ils s’en étaient arrêtés. « J’adore quand tu le fais bébé… Montre-moi que je t’appartiens… » Lâcha-t-il, raffolant du contact de ses mains sur son corps, sur ses courbes masculines qui n’appartenaient qu’à elle pour le restant de leurs jours. « J’vais l’être… J’veux encore te faire jouir… » Souffla-t-il, haletant entre les gémissements et sa respiration rapide, Niels expiant un nouveau soupir d’envie en percevant les ongles de son amour dans son dos, accélérant davantage la cadence de ses coups de rein quand elle accompagna ses ondulations avec ses paumes. « Bébé… bébé… j’vais partir là… » Gémit-il, à bout de souffle, sa tête se réfugiant dans le creux de son cou alors qu’il amplifia ses mouvements, les rendant plus intenses, plus secs, jusqu’à l’atteinte de l’orgasme qui le foudroya. « Aelya… » Lâcha-t-il, dans un soupir d’extase, son corps entier tremblant de bien-être alors que son bassin avait finalement ralenti la cadence.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
En ligne
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 EmptyMer 3 Fév 2021 - 21:33

Elle se sentait vide à l'instant même où physiquement, son coeur se faisait plus lointain, comme si l'absence de ses battements qui ne résonnaient plus près de ses tympans suffisaient à creuser son départ dans le creux de son âme. Elle ne s'imaginait pas autre part que dans ses bras, elle non plus, parce qu'elle avait passé ses trois ans à ne vivre que pour son regard.

- C'est ma plus grande peur, bébé, de finir sans toi...
Avoua-t-elle, consciente que toutes les promesses du monde ne suffirait pourtant jamais à lui retirer la brûlure glaçante de cette crainte qui la terrorisait, qui parfois, la tirait de son sommeil, tant elle ne serait jamais prête à errer sans son être. J'veux pas d'autres rythmes que le nôtre, il est parfait pour mon addiction à toi... Sourit-elle malicieusement, savourant la chaleur de son bas ventre qui subissait les doux méfaits de ses ondulations. Y'a que toi qui me fais craquer comme ça, tu sais pas tout ce que je peux ressentir pour toi mon bébé, depuis le début, ajouta-t-elle amoureusement, sa main pressant doucement sa peau derrière laquelle se cachait son coeur qui vibrait sous ses pressions, son regard le détaillant avec cette admiration et cette affection qui lui seraient toujours destinées. Faut que je te contamine avec ma chaleur toi... Le chercha-t-elle dans un regard malicieux, chutant sensuellement jusqu'à son bas ventre qu'elle amena entre ses lèvres, laissant son désir glisser le long de sa peau. J'te promets que toute ta vie t'y auras le droit, surtout si t'es pas très sage... S'amusa-t-elle, continuant à le tenter de ses pressions langoureuses qui le faisaient grandir. C'est surtout toi, la meilleure partie, avança-t-elle fiévreusement, remontant le long de son corps pour se faire plaquer sur le lit, ses cuisses s'ouvrant pour accueillir l'amour de sa vie.

Elle expia ses soupirs, laissant son désir se muer en plaisir à mesure qu'il parcourait son corps de sa passion, son être vibrant sous le doux du poids du sien avant qu'il ne vienne la menotter, Aelya souriant à sa remarque, satisfaite qu'ils soient toujours sur la même longueur d'ondes. Elle gémit à la sensation de sa bouche qui glissa le long de son buste, sa poitrine gonflant sous ses inspirations toujours plus grandes tant elle s'enlisait dans le plaisir, ses cuisses se contractant au contact de sa langue sur son bas ventre.

- Mange-moi encore...
L'incita-t-elle entre deux gémissements, son bassin dansant doucement à chaque vague de plaisir qu'il inscrivait sur sa peau, Aelya qui s'attirait plus profondément dans ses filets, laissant le plaisir gagner son corps jusqu'à son paroxysme qui se déversa dans tous ses muscles, expiant le nirvana par le biais de ses lèvres. J'adore comme tu me retournes les choses bébé... C'est beaucoup trop agréable si tu savais, avoua-t-elle, la respiration encore bouleversée par l'assaut de sa passion qui l'avait pris en otage, Aelya qui répondit aux baisers de son amour avant de le laisser entrer en elle, son âme se laissant à nouveau remplir de son amour. T'es qu'à moi bébé... Je cesserai jamais de le dire au monde entier... Lâcha-t-elle dans un élan possessif, ses mains libérées venant directement s'approprier sa peau, glissant jusqu'à sa chute de reins qu'elle empoigna. J'veux te faire rêver comme toi tu le fais mon coeur, répondit-elle, ses mains accompagnant ses mouvements pour l'inciter à percuter plus profondément son bassin qui se gorgeait de plaisir, ses lèvres venant détailler son lobe pour le pousser à bout dans son désir, lui qui lui faisait perdre la tête tant il l'attirait, au milieu des draps défaits, imprégnés de leur extase qu'ils vinrent trouver quelques secondes plus tard dans les bras de l'un et l'autre. Mon amour... Expia-t-elle à son tour, ses bras toujours enroulés autour de son corps qui réduisit la cadence de leur ébat, Aelya qui vint parsemer son visage de doux baisers. C'était parfait mon coeur... Tu m'as très bien remonté le moral, sourit-elle. J'vais bien dormir ce soir, avoua-t-elle. Tu vieillis bien bébé en plus... T'as toujours la forme, s'amusa-t-elle, faisant référence à l'énergie qu'il déployait lors de leurs étreintes, ses cuisses toujours resserrées autour de son bassin, détestant de devoir rompre leur alliance.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).   i don't wanna fight the world alone -hot- (niels). - Page 3 Empty

 
i don't wanna fight the world alone -hot- (niels).
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: