∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


emilia manzoni & thomas kelly
sont nos membres du mois ♡

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal

Partagez
 

 Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Summer
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 30
ICI DEPUIS : 18/02/2021

MessageSujet: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptySam 20 Fév 2021 - 9:53

Depuis qu'elle a retrouvé son fils, Olivia marche comme qui dirait sur un petit nuage. Elle se demande toujours ce qui a motivé la journaliste qui a permis ça. Ce qui relevait de l'exploit inatteignable il n'y avait pas si longtemps. Surtout qu'elle aurait pu en faire un article choc mais au final ça a aidé seulement Olivia à retrouver sa progéniture ? Seulement ? En bonne scientifique, l'australienne se dit souvent qu'il lui manque en fait des données pour en arriver à une telle conclusion, n'est-ce pas. Mais qu'importe si elle n'en sait pas plus pour le moment. Olivia est heureuse et ça se voit à son expression toujours ravie, qu'il neige ou qu'il pleuve. Même s'il ne neige pas à Bowen, même pas un peu. Oh, il neige en Australie. Il neige sur les montagnes de l'État de Victoria, du Territoire de la capitale australienne, de Nouvelle-Galles du Sud et de Tasmanie. Il y a, pendant l'hiver austral, régulièrement de la neige dans certaines régions, qui comptent des stations de sports d'hiver saisonnières. Mais pas à Bowen.

Ce jour-là, Olivia doit recevoir un nouveau patient, enfin pas tout à fait un patient. Enfin si, quand même un peu même si c'est elle qui fait plutôt appel à lui que lui qui fait appel à elle. Ce n'est pas très clair. Ca le sera ensuite, quand il sera là parce que comme on dit, qui vient à point à qui sait attendre ? Non, pas vraiment. Cette expression est même totalement déplacée. Dans son laboratoire tellement réservé à son seul usage ces derniers temps qu'on dirait que c'est son laboratoire privé, Olivia étudie un certain échantillon pour la énième fois, comme si elle s'attend à ce que le résultat finisse par changer pour "entrer dans les normes". Quelque part ça ferait peur si c'était le cas.

Etrange quand même.

Ca la laisse songeuse, voire rêveuse ? Quelque part, oui.
Aslander
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 354
ICI DEPUIS : 27/12/2018
STATUT : En couple

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptySam 20 Fév 2021 - 19:31

Asl avait d'abord déménagé ses affaires à Perth, pour suivre les cours et valider son diplôme de journaliste. Avant de revenir à Bowen, il y avait loué un appartement pour y déménager à nouveau ses affaires, histoire de voler pour ainsi dire de ses propres ailes, devinant que sa sœur et le compagnon de cette dernière lui seraient gré de cette indépendance. Ca ne signifiait bien sur pas qu'ils seraient en froid, il n'y avait pas de raison pour cela, mais que le couple serait plus libre d'exprimer leur amour mutuel dans leur maison sans la présence potentiellement embarrassante du frère d'Aisling. L'appartement comportait trois pièces, le jeune homme aurait pu prendre plus grand mais il n'en voyait pas l'utilité puis il pourrait toujours déménager à nouveau par la suite. Il n'avait pas beaucoup d'affaires de toute façon et son ameublement s'avérait pour le moins aussi spartiate que son sens limité de la décoration.

Il avait commencé son travail de journaliste pour le Bowen independent, ce qui lui permettait d'oublier en partie des souvenirs de fait douloureux. Bien que le lien avec Ayline ait été rompu à sa grande surprise, c'était loin de représenter son plus grand regret. En fait à son jeune âge, le néo-zélandais en nourrissait un seul : Liam. Ce n'était pas tant que le petit garçon ait disparu de sa vie aussi vite qu'il y était entré que le fait d'avoir ignoré sa paternité qui dérangeait le plus Asl. Lin avait prétendu le contraire mais le jeune homme doutait de la sincérité de celle qu'il avait considérée comme sa meilleure amie pendant des années alors que ce sentiment était loin d'être mutuel. Dans son esprit malade, la jeune femme avait fait une fixation à limite de la démence sur lui, complotant pour qu'il tombe amoureux d'elle, et bien sur plus elle manigançait en ce sens, plus elle s'éloignait de son objectif. Même si tout ça appartenait au passé, Asl s'en voulait de ne pas avoir pu garder Liam, ni se rendre compte de son lien avec l'enfant qui l'appelait "papa".
Il faisait très chaud ces derniers temps, on pouvait même parler de canicule tellement il faisait chaud et il valait mieux travailler tôt le matin pour s'enfermer ensuite avec un maximum de climatisation chez soi. A sa grande surprise, une pneumologue réputée avait demandé à Asl de venir la voir en consultation. Son docteur traitant habituel lui avait dit qu'il s'agissait de la meilleure de leur service, voire du pays mais sans préciser la nature du rendez-vous et le jeune homme était vaguement inquiet par conséquent même s'il n'y avait au demeurant pas un grand risque de lui annoncer une mauvaise nouvelle.

Il entrait dans le laboratoire à l'heure prévue du rendez-vous et s'adressait directement à la seule personne présente en ce lieu à ce moment-là, une fort belle brune d'origine chinoise et qui semblait perdue dans ses pensées, assise devant un microscope.

"Bonjour, j'ai rendez-vous avec le docteur Summer."

Disait-il en s'avançant vers cette femme qu'il présumait jeune même si c'était toujours plus difficile de donner un âge à une asiatique, même pour lui. Il se trouvait qu'elle ne l'avait manifestement pas entendu alors il se penchait vers elle, un sourire aux lèvres en se demandant si les scientifiques pouvaient "rêver de molécules".

"Docteur ?"
Olivia Summer
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 30
ICI DEPUIS : 18/02/2021

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptyDim 21 Fév 2021 - 10:24

S'il y a bien quelque chose que Olivia elle aimerait savoir sur son fils, ce serait l'identité de son père. Du coup ça n'est pas à prendre au conditionnel. S'il y a bien quelque chose que Olivia elle aimerait savoir sur son fils, c'est l'identité de son père. Même si ça c'était fait par insémination artificielle, c'était quand même le père de leur progéniture. Les mots "quand même" étaient de trop ici. Même si ça c'était fait par insémination artificielle, le donneur de sa semence à lui était le père de leur progéniture. Olivia se demandait dans quelles conditions il avait du ainsi donner son sperme, argent ? Pression professionnelle ? Chantage ? Vol dans une banque du sperme ? Tout était possible dans le pire des mondes comme lui avait dit la journaliste qui lui avait permis de retrouver son fils. Comment s'appelait-elle déjà ? Ah oui, Mei. Olivia avait oublié son nom de famille. La journaliste, elle aussi d'origine chinoise et elle aussi née en Australie, cette journaliste donc avait été opaque concernant l'identité du père, la noyant comme qui dirait sous un flot de jargon professionnel pour noyer le poisson ? Pour reprendre l'expression. Ca y ressemblait quoi.

Sur le moment, Olivia n'a pas posé davantage de question, se trouvant un peu en état de sidération à l'idée de retrouver la chair de sa chair et n'y croyant pas trop. Mais c'était ce qui s'était passé. Maintenant elle se demandait qui pouvait être le père de son fils et se disait qu'elle n'avait guère de chance de le découvrir dans un futur lointain et encore moins proche.

En attendant que son rendez-vous arrive, Olivia se prend à rêvasser en imaginant la tête qu'il pourrait avoir et c'est là que l'image idéalisée prenait corps en un jeune homme se penchant sur elle avec un grand sourire en disant … Docteur ? Ah oui c'est elle mais elle en sursaute légèrement. A cause de la surprise.

- Oui ? Je suis le docteur Olivia Summer en effet et je … Réfléchissais. Ou pas.

Elle précise ça en souriant à son tour également quand le jeune homme qui doit être Aslander Callaghan s'excuse de ne pas avoir tapé avant de se présenter donc, confirmant ainsi être son rendez-vous. Elle a alors envie de lui dire que si, il a tapé, il lui a tapé dans l’œil comme qui dirait mais ça ne serait pas professionnel.


- Bonjour, je voudrais d'abord être rassurante. Il ne s'agit pas de ce genre de rendez-vous où on annonce la présence d'une tumeur. Simplement, j'ai été intriguée par l'incident avec ce patient qui se montrait agressif envers mon confrère.

Elle disait ça après s'être éclaircie la voix et s'être saisie du dossier médical du néo-zélandais.
Aslander
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 354
ICI DEPUIS : 27/12/2018
STATUT : En couple

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptyDim 21 Fév 2021 - 21:48

Asl avait fait sursauter le docteur, ce dont il s'excusait aussitôt en arguant qu'il aurait du taper avant d'entrer mais sans doute un peu tard il est vrai. La femme assise en face de lui ne lui en voulait heureusement pas, souriant même avant de confirmer qu'elle était effectivement son rendez-vous - le prénom et le nom occidentaux avaient contribué à le faire douter - et même si elle n'en était aucunement obligée, elle continuait ensuite en disant avoir été plongée dans ses réflexions, ou pas. Cette franchise accentuait le sourire du jeune homme avant qu'il perde de sa spontanéité quand il se rendait compte que cette femme ne le laissait pas indifférent. Même si ce n'était qu'une première impression, Asl se mettait un brin en position défensive après ses dernières désillusions.

"Voila qui me rassure."

Confirmait-il ainsi à voix haute quand la professionnelle de santé - présentée comme étant peut-être bien la meilleure dans sa discipline par sa consœur, c'est dire - lui apprenait que ce rendez-vous n'avait pas pour objectif de lui apprendre une mauvaise nouvelle. Par contre, les paroles suivantes d'Olivia Summer laissaient le néo-zélandais pour le moins perplexe. Asl se disait que le docteur se demandait peut-être si cette démonstration de violence - bien que contrôlée et n'ayant entraîné aucune blessure chez l'agresseur - était bien nécessaire, aussi se grattait-il l'arrière du crâne avec un air un petit peu embarrassé.

"Je ne voulais pas faire la démonstration de ma force mais il me semblait que c'était la seule chose à faire pour pacifier la situation. J'espère ne pas avoir choqué votre confrère."

La réponse du docteur le surprenait parce qu'il ne s'attendait pas du tout à ça.

"Ah ? C'est vrai que ça m'a moi-même étonné après coup."

Il serait présomptueux de dire qu'il s'était épaté lui-même même si ça avait été le cas au demeurant.
Olivia Summer
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 30
ICI DEPUIS : 18/02/2021

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptyMer 24 Fév 2021 - 22:31

Olivia est très étonnée en entendant le jeune homme. Son visage traduit sa perplexité en montrant du coup des signes de perplexité avant qu'elle en rit mais pas méchamment quoi. Elle lui répond aussi d'une voix encore plus amicale pour à la fois le rassurer sur ses intentions à elle mais ne lui "tapote pas l'épaule amicalement" parce qu'elle aura d'autres occasion de le toucher et pas qu'un peu, et d'une façon moins flagrante que si elle le faisait maintenant, ce qui n'est pas le cas.

- Non non, ce n'est pas un sermon ou je ne sais quoi d'autre de moral ou d'autoritaire ou autre. J'ai été surprise qu'il ait été possible d'accomplir un tel acte avec les difficultés respiratoires ayant amené à une consultation ce jour-là.

Comme c'était quand même un peu court, elle ajoutait ceci ensuite.

- Ce n'est pas une véritable consultation du coup, c'est plutôt une demande de service. J'aimerais si c'est possible faire quelques analyses bénignes et des tests d'efforts pour comprendre la nature d'un tel exploit et vérifier s'il n'y aurait pas une éventuelle surcapacité pulmonaire. Ce n'est évidemment pas obligatoire même si ça pourrait m'aider dans mes recherches sur au moins un cas de déficience respiratoire héréditaire.

Olivia espérait ne pas mettre la pression sur Aslander en disant ça et elle évitait de parler de rémunération pour ce service rendu pour ne pas froisser le néo-zélandais. En fait elle serait plutôt embarrassée et froissée mais surtout embarrassée s'il demandait une contrepartie financière en échange et elle espérait que ça ne serait pas le cas, aussi parce que le laboratoire avait fait l'acquisition d'un scanner allemand dernier cri et que ça avait signifié que le personnel médical ne serait pas augmenté cette année, alors payer pour ce service, ce serait encore moins faisable.
Aslander
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 354
ICI DEPUIS : 27/12/2018
STATUT : En couple

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptyJeu 25 Fév 2021 - 17:20

Si le docteur Olivia Summer était surprise par la première réaction un brin embarrassée d'Asl concernant son intervention pour neutraliser un quidam à l’hôpital - ni Aisling ni Asaliah présents ce jour-là n'y avaient réagi, ce qui montrait bien leur niveau de sidération - le néo-zélandais n'était finalement pas tant étonné que cela par la réponse de la pneumologue. Avec un minimum de recul, il aurait du se douter qu'elle resterait dans le domaine médical. Asl avait par conséquent réagi un peu trop vite en se justifiant ainsi et le fait qu'il trouvait ce docteur - ou doctoresse ? - charmant - donc plutôt charmante ? - ne devait pas y être étranger en soi. On préfère se montrer sous ses meilleurs atours lorsque son interlocutrice est considérée comme charmante.

"Ca me rassure également."

Asl comprenait, du moins comprenait-il les explications d'Olivia Summer au début, avant qu'elle aborde une "éventuelle surcapacité pulmonaire", une hypothèse qui le rendait particulièrement perplexe.

"Attendez, j'aurais des poumons plus performants que la moyenne ?"

La femme - qui devait être plus âgée que lui de quelques années mais n'en demeurait pas moins séduisante et même d'une beauté pour le moins saisissante - opinait du chef, ce qui faisait sourire le jeune homme, un sourire du aussi aux paroles suivantes de la professionnelle de santé. Elle avait ainsi évoqué un service rendu et n'avait pas mentionné de rémunération, ce qui était aurait contrarié Asl.

"Bien sur que j’accepte de rendre ce service même si je pense pour ma part que cette notion de "surcapacité pulmonaire" devrait être à mon sens davantage liée à mon entraînement martial depuis des années plutôt qu'à mon hérédité, d'autant que ma sœur a été opérée avant même sa naissance à cause d’une malformation des poumons."

Il lui semblerait bizarre que Aisling ait une faiblesse respiratoire et lui un avantage. Ceci dit, il lui restait un commentaire pour Olivia Summer, dont acte :

"Si je n'ai pas affaire à mon nouveau docteur traitant et qu'il s'agit d'un service rendu pour faire avancer la cause de a médecine, je propose qu'on se tutoie."
Olivia Summer
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 30
ICI DEPUIS : 18/02/2021

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptyVen 26 Fév 2021 - 9:39

C'est la deuxième fois que les paroles d'Olivia rassurent Aslander, lui confirmant comme quoi les hommes sont quelque part certes de grands garçons mais qui peuvent avoir besoin d'être rassurés. Olivia apprécie ce petit coté vulnérable qui rend le jeune homme plus humain encore à ses yeux, en plus d'être fort attirant. Elle apprécie aussi son regard sur sa personne, ce qui la récompense des efforts qu'elle fait pour avoir toujours un corps désirable malgré les années qui ne jouent pas en sa faveur. Elle aime bien attirer quelqu'un, surtout quand c'est réciproque. Alors oui, elle connait le dossier médical du néo-zélandais et donc son âge. Vingt-deux depuis peu et elle, très près des trente-deux ans. Techniquement, ça ne fait pas d'elle … C'est quoi le nom déjà ? Un puma ? Une cougar ? Bah, même si c'était le cas, c'est quand même gonflé de reprocher à une femme ce qui est accepté pour les hommes depuis quasiment la nuit des temps. Enfin bon, le simple fait qu'elle pense ainsi montre son attirance pour le jeune homme et elle se recentre sur le premier objet de ce rendez-vous. La drague. Ah non, faire progresser la science médicale.

La drague ensuite si affinités.

Les affinités physiques sont là et le beau mâle ne parle pas de rémunération, ce qui rassure aussi Olivia. Un beau gosse par cupide, c'est bien. Il pense que sa capacité pulmonaire, non parce qu'il en fallait pour faire ce qu'il avait fait ce jour-là en toussant comme un fumeur patenté, sa capacité pulmonaire serait donc due selon lui à ses efforts réguliers de sportif plutôt qu'à la génétique. Ca fait sourire Olivia.

- Ca, c'est ce que nous allons découvrir. Qui sait, c'est peut-être lié aux deux.

Olivia a aussi étudié le dossier de sa sœur pour avoir une meilleure vue d'ensemble et elle n'est pas surprise qu'Aslander en parle. Elle préfère ne pas commenter pour le moment, préférant d'en savoir plus sur les capacités respiratoires du jeune homme même si sa première pensée est plutôt opposée à ce que le néo-zélandais a dit.

- Sans vouloir chercher la petite bête comme on dit, le fait qu'un membre d'une famille, même aussi proche génétiquement qu'une sœur ait une faiblesse pulmonaire n'est pas incompatible avec l'éventuelle surcapacité pulmonaire d'un frère mais ne faisons pas des plans sur la comète, oui.

Bon, elle ne devait pas en parler et l'a dit quand même, non pour jouer les contrariantes mais elle se rend compte qu'elle joue la carte de la franchise totale avec le jeune homme et à son expression, il apprécie ça. Autrement dit, elle gagne des points l'air de rien. Pour gagner quoi ? Elle le devine aisément et son bas ventre aussi, ce qui est vraiment inhabituel pour une femme qui se considère comme une demie-sexuelle mais comme elle pourrait dire, si le cœur a chaud, la petite culotte aussi.

- Marché conclu.

Qu'elle répond en riant quand Aslander lui propose qu'ils se tutoient. Alors ils parlent anglais, lui surtout, elle c'est l'australien considéré dans sa globalité comme "un somptueux mélange de l'anglais britannique et de l'anglais américain".

- Essayons quand même de faire preuve de formalisme devant mes confrères.

Qu'elle dit en faisant les yeux doux au jeune homme. Les yeux doux ? Mais non. Ah mais si, bon ben c'est fait. Elle dit ça parce que pour revenir à sa pensée précédente, ils parlent donc anglais quand même et que la différence entre le tutoiement et le vouvoiement est du principalement à une marque dite de distanciation verbale sociale entre deux personnes. Madame, docteur, votre honneur, ça ne prête pas au tutoiement alors que ma jolie, ma mignonne, ça ne prête pas au vouvoiement. Puis Olivia apprécie cette amorce de jeu de la séduction entre eux.

- On commence alors. Je te prie de te mettre en caleçon.

Qu'elle dit avec sérieux et tout en s'emparant du dossier médical du jeune homme, histoire de confirmer quelques points administratifs.

- Oui, c'est nécessaire.

Elle répond ça avec un air malicieux quand il lui pose une question logique qui confirme qu'il n'est pas seulement un beau gosse avec un zeste de fantaisie et puis il obtempère et elle affecte de ne pas le regarder se déshabiller. De ne pas trop le regarder. Autrement dit, de ne pas trop le reluquer mais ça doit se voir hein.
Aslander
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 354
ICI DEPUIS : 27/12/2018
STATUT : En couple

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptyVen 26 Fév 2021 - 20:34

Asl avait été pour ainsi dire refroidi par la déconvenue avec une certaine jeune femme à Sidney, ce qui augmentait sa surprise devant sa réaction vis-à-vis de cette doctoresse au demeurant fort attirante et dont il appréciait également la personnalité qu'il découvrait au travers de ce rendez-vous qui serait informel. La femme acceptait sa proposition de tutoiement avec une spontanéité qui lui laissait à penser qu'elle aurait pu elle-même en venir à une telle demande dans un futur proche si le néo-zélandais ne l'avait pas précédée.

"D'accord."

Bien sur qu'Asl l’appellerait "docteur" face à ses confrères et ses consœurs ainsi que potentiellement devant d'autres clients, par conséquent pas à l'hôpital et une telle pensée laissait entrevoir qu'il ne serait pas contre de la revoir en dehors de ce service rendu, ce qui en disait long en soi sur l'attirance exercée par cette femme. Sans son esprit pragmatique, Asl aurait de fait pu songer à un "coup de foudre" pour Olivia et sa première réaction en la voyant rêvasser pouvait fort bien en faire un constat lucide qu'il ne se sentait néanmoins pas prêt à valider, du moins pas encore à tout le moins.

"Comment ça, tout retirer ? Même le pantalon ? Non que ça me dérange mais est-ce nécessaire pour un examen des poumons ?"

La question lui semblait pertinente et à sa réaction, elle était de toute évidence tout aussi pertinente aux sens d'Olivia et si Asl a noté son air pour le moins taquin, il note aussi qu'elle confirme que c'est necessaire, aussi obtempère-t-il et se met-il en caleçon. Il se demande aussi comment elle a deviné qu'il portait un caleçon et non pas par exemple un slip ou un boxer, voire rien du tout même si ça serait plus gênant pour lui dans ce cas de ne rien porter sous son pantalon. Ca doit être son intuition féminine, l'équivalent du sixième sens masculin ? Il n'en a pas la certitude mais obtempère donc et réprime difficilement un sourire entendu en constatant que la femme le mate malgré une amorce d'efforts pour ne pas que ça se voit mais sa franchise l'amuse et lui plait davantage que si elle arrivait vraiment à jouer l'indifférente à son égard, d'autant que l'attirance est clairement mutuelle et que ça n'a pas du échapper à la belle brune. Décidément, Asl a un faible assumé pour les femmes d'origine chinoise.

"Oui, c'est bien ma nouvelle adresse."

Confirmait-il en prenant place sur le divan d'ausculation qu'on appelle aussi une table médicale d'auscultation.

"Je suis toujours célibataire, pour le moment."

Répondait-il ensuite en s'efforçant de ne pas sourire et en cherchant - avec une discrétion résolument minimaliste - une éventuelle alliance au doigt d'Olivia.
Olivia Summer
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 30
ICI DEPUIS : 18/02/2021

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptySam 27 Fév 2021 - 14:36

Il faut une forte auto-discipline à Olivia pour ne pas baver pendant qu'elle reluque Aslander qui se déshabille, et en plus avec une … Une grâce virile. Sur qu'il ne se déshabille pas comme ça quand il est seul. C'est sur, il joue aussi avec elle et ça plait à l'australienne autant qu'elle apprécie ce corps ferme et musclé sans excès qui se dévoile à ses yeux et elle en a plein les yeux oui. Ce jeune homme est vraiment son genre, c'est bien un mâle comme lui qu'elle aimerait bien être le père de son fils mais il a vingt-deux ans et serait donc trop jeune pour être le père de son rejeton dont elle n'a toujours pas mentionné le prénom, même en pensée, oui. C'est sur que certains se retrouvent père à l'âge de douze ans mais c'est quand même très rare hein. Aslander devrait avoir engendré son fils à quoi ? Seize, dix-sept ans ? Pour être le père de son fils ? Ce n'est pas bon de prendre ses désirs pour la réalité parce qu'on s'élève d'autant puis on tombe de haut et plus on tombe de haut, plus on a mal à l'impact. Après on est à ramasser à la petite cuillère et oui, si tout ça est à prendre au sens figuré, ça fait mal quand même quoi.

- Je vois que tu as déménagé deux fois ces derniers mois. C'est bien ta dernière adresse ?

C'était bien sa nouvelle adresse.

- Toujours célibataire ?

La question n'est tellement pas discrète mais il faut bien monter comme qui dirait en puissance dans leur jeu de la séduction et oui, il est célibataire, il est même non seulement toujours célibataire mais toujours célibataire, pour le moment. Ces deux précisions font sourire Olivia.

- Excellent … Oui, j'ai de très beaux doigts.

Qu'elle dit en les montrant davantage au jeune homme, li confirmant ainsi qu'elle ne porte pas d'alliance non plus.

- Je suis moi-même célibataire. Mère célibataire et ça en a refroidi plus d'un.

Et c'est véridique et elle dit ça aussi pour voir si ça refroidirait aussi le jeune homme, elle espère que non parce que ça jetterait un froid à leur jeu de la séduction.

- Commençons. Je vais commencer par éprouver la tonicité musculaire de … De tes muscles.

C'est tellement important pour ses recherches à sur les poumons d'un sportif comme Aslander mais Olivia est moins ravie à cause des gants qu'elle doit enfiler pour ce toucher sauf que les gants en latex qu'elle vient de piocher dans la boite adéquate sont trop petits et éclatent quand elle les enfile. Idem pour la deuxième paire mais pas pour la troisième parce qu'il n'en reste plus.

- Foutu made in China.

Du coup c'est avec un air tellement pas navré qu'elle pose la question suivante au jeune homme.

- Ca ne te dérange pas si je fais ce premier examen sans gants ?

Ca ne le dérange évidemment pas du tout, aussi se lave-t-elle les mains avant de procéder, c'est mieux hein.
Aslander
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 354
ICI DEPUIS : 27/12/2018
STATUT : En couple

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptySam 27 Fév 2021 - 21:57

Olivia n'avait pas d'alliance aux doigts et Asl avait du vérifier ça avec si peu de discrétion que la femme lui montrait clairement ses doigts pour bien qu'il voit l'absence d'alliance avant d'en rajouter en quelque sorte une couche en lui révélant qu'elle était également célibataire.

"Tu as même des doigts de pianiste comme on dit, ou de chirurgien. Je vois, toujours célibataire, pour le moment."

Disait-il avec un sourire en coin avant de hausser les épaules quand Olivia précisait qu'elle était une mère célibataire et que ça en avait refroidi plus d'un. Il songeait qu'il fallait être un abruti pour s'arrêter à ça.

"Moi ça ne me dérange pas. Je veux dire, ça ne me dérangerait pas d'être en couple avec une mère célibataire."

Il s'était rattrapé de la sorte pour ne pas donner l'impression de faire trop du "rentre-dedans" à cette femme dans le sens où fine peut être la frontière entre le jeu de la séduction et le harcèlement sexuel.

"Ta méthode est étonnante mais je ne suis pas un professionnel de la santé moi alors procède, je t'en prie."

Pour Asl, il était évident que la femme tenait une première occasion de le peloter même si ce premier contact serait moins "glamour" du fait des gants en latex, sauf qu'ils éclataient tous et qu'il n'en restait plus en stock. La réflexion amusante d'Olivia le faisait rire, un rire qui se révélait en quelque sorte contagieux en faisant aussi rire la femme qui devait avoir finalement un peu plus que quelques années de plus que lui et même si elle en avait dix de plus que lui, çà changerait quoi si … Puis comme on disait, faire rire une femme, c'est la moitié du chemin accompli pour … Houla, Olivia commençait clairement à chauffer les sens du néo-zélandais, surtout à la façon dont elle "auscultait ses muscles", aussi allait-il sur un autre "terrain" en posant des questions qui auraient du lui venir à tout le moins un tout petit peu plus tôt.

"J'espère ne pas être indiscret mais tu es la maman d'une fille, d'un garçon ? Ton enfant a quel âge ? Il s'appelle comment ?"
Olivia Summer
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 30
ICI DEPUIS : 18/02/2021

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptySam 13 Mar 2021 - 21:42

- Merci.

Qu'elle répond sincèrement quand le jeune homme la complimente sur ses doigts tout en esquissant un sourire en pensant qu'à son regard, ce n'est pas que ses doigts qu'il complimenterait mais il est tout en retenue. Olivia aussi et ça a tendance à lui peser maintenant. Elle commence à se dire que faire quelque chose d'insensé ne serait pas pour lui déplaire. Peut-être pas d'insensé mais d'improvisé et de fort comme de faire la bête à deux dos avec ce beau mâle. Mais ce n'est pas professionnel comme pensée alors elle chasse cette pensée. Mais c'est dur avec ce que Aslander lui dit ensuite et l'esquisse de sourire devient plus rusé tandis qu'elle plisse un peu les yeux pour le regarder et comme elle n'a jamais été une adepte de l'occidentalisation visant à opérer les yeux des femmes d'origine chinoise pour qu'elles n'aient plus les yeux bridés, donc comme elle ne s'est pas débridée, quand elle plisse un peu les yeux, on ne les voit plus beaucoup, ses yeux. Ce qui est le but. Ca fait rusé et tout.

- J'espère que tu ne me diras pas que tu es un passionné des massages, que tu pourrais masser pendant des heures.

Qu'elle lui dit en lui faisant un clin d’œil. Du coup elle cesse de plisser les yeux parce cligner de l’œil avec un œil presque fermé, ça le fait moins. Nettement moins même. Olivia a dit ça parce qu'il n'y a pour elle pas plus ridicule qu'un dragueur lourd qui parle de massage en concluant par "et toi, tu aimes être massée ?". C'est comme si une femme disait à un homme qu'elle adorait la fellation, qu'elle pourrait en faire pendant des heures avant de conclure en lui demandant s'il aimait ça, qu'on pratique la fellation sur lui.

- Ca n'est pas indiscret. Mon fils a cinq ans, il s'appelle … Pardon.

C'est son iphone qui sonne, elle a oublié de l'éteindre, pas très professionnel ça !

- Désolée, j'ai oublié de l'éteindre.

Qu'elle dit en éteignant le téléphone et oubliant la dernière question, elle présente une machine non loin donc tout près.

- On va passer à l'examen proprement dit, on va mesurer l'intensité de tes expirations et leur durée.

C'était la partie vraiment médicale qui commençait ou les choses sérieuses qui commençaient comme qui dirait.
Aslander
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 354
ICI DEPUIS : 27/12/2018
STATUT : En couple

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptyLun 15 Mar 2021 - 10:11

La réflexion amusante d'Olivia faisait rire Asl de bon cœur même s'il était embêté quelque part parce qu'effectivement il aimait bien masser mais il n'en aurait pas fait un moyen de séduction et comme c'était marqué sur les tubes de pommades, il ne se contentait pas de masser "jusqu'à pénétration". Le hasard s'arrangeant pour mal faire les choses, le prénom de l'enfant était pour ainsi dire zappé par un coup de téléphone impromptu et le néo-zélandais trouvait malaisant de poser à nouveau la question. Au moins avait-il appris que la doctoresse avait un fils âgé de cinq ans, soit le même âge que Siobhan et Liam. Etrangement, il trouvait que ce dernier avait plus de traits en commun avec Olivia qu'avec Lin, n'ayant toujours pas compris comment il était possible que cette traîtresse ait pu faire croire à quasiment tout le monde qu'elle avait été la mère de Liam mais c'était le passé et comme on dit, il vaut mieux laisser le passé au passé, sauf pour éviter de refaire les mêmes erreurs, ou de tomber dans les mêmes pièges au demeurant.

"Pas de problème."

Répondait-il quand la femme lui présentait ses excuses pour avoir oublié d'éteindre son téléphone. Il la trouvait très décontractée d'éteindre ainsi son téléphone mais elle devait bien sur être joignable sur une ligne directe fixe de ce laboratoire.

"Très bien, on va par conséquent faire de la spirométrie, un test de mesure de la respiration."

Disait-il en pensant qu'ils passaient ainsi "aux choses sérieuses", le fait de se faire peloter plus ou moins discrètement par la scientifique ne lui ayant guère semblé professionnel mais ça ne lui avait pas déplu, venant d'elle en tout cas, ce serait même plutôt le contraire. Même si Olivia avait des petites pattes d'oie au coin des yeux et que Asl lui donnait vraisemblablement trente ans, ça ne changeait strictement rien au fait qu'elle était à tout le moins une très belle femme. Les trentenaires ne regardaient jamais Asl ou si elles le faisaient, c'était d'une façon beaucoup trop discrète pour qu'il s'en aperçoive. Olivia était plus spontanée dans l'affichage de ses émotions et ainsi son regard étonné  lui apparaissait clairement quand il évoquait la spirométrie.

"Je me suis documenté."

Ca lui semblait normal avec une grande sœur souffrant d'une faiblesse respiratoire chronique avant même sa naissance. Ce disant, Asl se mettait en place devant l'appareil de mesure visiblement dernier cri de la technologie et il attendait les instructions d'Olivia.
Olivia Summer
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 30
ICI DEPUIS : 18/02/2021

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptyJeu 18 Mar 2021 - 19:10

Olivia constate avec amusement que Asl s'est documenté en effet. Alors elle pourrait le noyer comme qui dirait sous des tonnes de calculs scientifiques et de termes propres à son jargon professionnel qu'il ne comprendrait évidemment pas, histoire qu'il ait un aperçu que ce n'est pas simple non plus mais elle n'est pas comme ça. D'abord c'est quand même mieux de saluer l'effort des néophytes de se renseigner. Ensuite, elle ne se verrait pas à le rabaisser ou alors au sens littéral du mot parce qu'elle se dit qu'il doit être doué en langue vivante genre en très vivante, sa langue mais elle reste professionnelle, stoïque et tout pendant qu'il s'installe devant la machine.

- Tu vas inspirer à fond pendant au maximum dix secondes et expirer tout l'air à fond et le plus longtemps possible.

Olivia se doute que le jeune homme connaît déjà la procédure mais c'est quand même son travail de les lui donner, ces consignes. Il obtempère et premier point, il inspire vraiment pendant dix secondes. Peut-être pas tout à fait dix secondes mais vraiment pas loin alors qu'en moyenne ceux ou celles qui inspirent pendant quatre secondes à tout casser. Mais tout comme son fils, le néo-zélandais a stocké un maximum d'air.

- Maintenant, souffle à fond. Expire expire expire expire !

Là encore, Asl obtempère et souffle dans l'embout stérilisé au préalable et relié à la machine. Il expire et il expire longtemps ! Au moins deux fois plus que la moyenne, peut-être plus encore !

- On va le refaire.

Dit-elle en regardant les résultats, ayant du mal à croire ce qu'elle voit. Asl recommence donc et comme il fait preuve d'une grande patience, il le fait même une troisième fois.

- C'est impressionnant. Sans mauvais jeu de mots, tu ne manques pas d'air. Il faut que je compare ces résultats aux nageurs olympiques. J'ai l'impression que tu as la même surcapacité pulmonaire que lui …

Elle dit ça songeuse mais ne développe pas pour ne pas être trop "lourde" à évoquer son fils ainsi.

- Merci pour ta coopération. Ca te dirait de revenir faire un peu de course à pieds ? Sur un tapis de course ? Avec un masque relié à une machine et plusieurs électrodes sur le corps ? Pas longtemps, juste une heure ou deux mais plus près des deux heures.

Elle conclue ces paroles avec un sourire à mi-chemin entre l'embarras et le charme, parce que ça peut faire beaucoup de temps même si c'est pour la bonne cause et parce qu'elle aimerait bien le charmer et plutôt deux fois qu'une histoire de voir comment évoluerait ce jeu de la séduction qui lui semblait être apparu entre eux d'une façon inattendue, ce qui lui plaisait beaucoup oui.
Aslander
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 354
ICI DEPUIS : 27/12/2018
STATUT : En couple

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? EmptySam 20 Mar 2021 - 10:19

Asl se prêtait de bonne grâce au test de mesure de la respiration, deux fois et même trois fois. Le jeune homme observait avec un air de plus en plus intrigué Olivia qui était visiblement perplexe en analysant les données obtenues. Il ne lui venait pas à l'esprit qu'elle ait pu déceler un problème respiratoire comme pour sa sœur Ais ou qui s'en approcherait. D'abord le néo-zélandais se sentait en pleine forme et ensuite il avait été question d'emblée d'une supposée surcapacité pulmonaire. La pneumologue prenait alors la parole, le faisant rire et confirmant les pensées d'Asl qui était à tout le moins étonné de se voir comparé non seulement à des nageurs professionnels mais ayant un niveau de compétition olympique, rien que ça. Il les considérait comme des sortes de mutants, comme s'ils avaient été des dauphins dans leur vie précédente et en auraient gardé certains gênes contribuant à faire d'eux des champions en devenir. Préférant sa vie à celle basée sur la compétition à tout prix, Asl ne se verrait pas non plus barboter dans une piscine à longueur de journées, faire des longueurs encore, encore et encore. Tout était ainsi pour le mieux. Il y avait une expression plus littéraire mais Asl l'avait oubliée.

"Je t'en prie. J'espère que ça fera avancer la recherche médicale. Je peux tout à fait revenir pour faire un test d'effort, il faudra juste le caser dans mon emploi du temps et voir large, au cas où."

Le néo-zélandais était plus flexible quand il donnait des cours d'arts martiaux et en tant que coach sportif mais il aimait bien le métier du journalisme.

"A bientôt."

Disait-il en souriant à cette femme de toute beauté, charmeur, ayant apprécié ce petit quelque chose qu'elle avait commencé à éveiller en lui, se doutant qu'ils ne seraient pas seuls la prochaine fois dans le sens où des confrères de la pneumologue seraient certainement de la partie.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?   Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ? Empty

 
Coïncidence ou hasard, hasard ou coïncidence ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: