∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fête de la mangue
La traditionnelle fête de la Mangue bat encore son plein ! Il s'agit d'une compétition fruitée entre quatre équipes créées aléatoirement parmi les habitants participants de Bowen.
La météo
En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C.


daniella ortiz & charlie keynes
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment : -48%
[Offre Prime] Sonnette vidéo connectée ...
Voir le deal
49 €
Le Deal du moment : -31%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion ...
Voir le deal
899 €

Partagez
 

 i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyDim 28 Fév 2021 - 1:02


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Il ne vivait que pour ça, que pour la retrouver encore et encore, lui qui avait toujours su que leurs pas les ramèneraient toujours l’un vers l’autre, même lorsqu’ils s’égaraient. Ils n’avaient qu’à se laisser guider par les battements de leurs cœurs, eux qui savaient combien l’amour qui les liait était surpuissant, bien plus que toutes les autres futilités qui tentaient de les ralentir dans leur progression. « J’essaye d’être à ta hauteur... » La charma-t-il, ses lèvres rougies par leur échange survolté, par l’urgence qui les avait incité à se sauter dessus, comme si leur vie en dépendait. « Mon amour, tu prends toujours soin de moi... J’préfère qu’on reste que tous les deux, et au pire, je t’ai toujours toi si j’ai faim... » Joua-t-il avec un air malicieux, ses yeux détaillant sa silhouette et ses courbes parfaites, lui qui s’était d’ailleurs amusé avec sa patience, sa main cherchant à stimuler son désir. « Et c’est pour ça que tu l’aimes, non...? » Lâcha-t-il de manière faussement innocente, sachant que sa fougue lui avait toujours plu, parce-qu’ils s’étaient toujours rejoints à ce niveau-là, eux qui adoraient pousser les limites et valser avec l’interdit. Il se sentit frémir à ses paroles brûlantes et à l’intensité de son regard qui cherchait le sien, lui qui peinait à ne pas être déconcentré par sa manière de vouloir attirer son regard sur elle, notamment sur la dentelle de son sous-vêtement. « Tu vas m’avoir en toi bébé... J’suis prêt à te faire l’amour toute la nuit s’il faut... » Murmura-t-il, enflammé par leur échange, son souffle saccadé percutant la peau de son cou alors que ses doigts étaient venus se balader sous son haut. « Tant mieux, c’est très bien comme ça... J’suis tellement accro à toi aussi mon amour. » Souffla-t-il, elle qui faisait frissonner l’entièreté de sa peau en logeant ses doigts jusque dans son boxer, son corps se tendant vers elle, ne demandant qu’à subir encore et encore ce délicieux supplice qu’elle lui infligeait. « Tu vas pas tarder à t’en rendre compte... » Lâcha-t-il contre ses lèvres, elle qui maîtrisait son envie d’une main de maître, Niels accompagnant ses mouvements discrètement, soupirant son plaisir contre ses lèvres jusqu’à ce qu’il ne vienne à son tour loger sa main entre ses cuisses, bousculé par son désir de la voir perdre la tête. « T’es l’amour de ma vie... » Ajouta-t-il, explosant de fougue lorsqu’elle bascula sur ses genoux, Niels attrapant amoureusement ses lèvres, laissant leurs langues se caresser fiévreusement pendant que l’envie grandissait en eux. Ce fut Aelya qui décida de le torturer davantage, finissant à la hauteur de son bassin pour laisser sa bouche lui procurer du plaisir. « Tu vas clairement réussir bébé... J’crève d’envie de tes lèvres... » Gémit-il, sa cage thoracique se soulevant plus rapidement sous l’effet de ses respirations bousculées par le plaisir, Niels laissant sa main rejoindre la nuque de son amour pour la voir continuer sa délicieuse torture. « Tu me plais beaucoup trop... J’donnerais tout ce que j’ai pour pouvoir te regarder toute ma vie comme ça... » Souffla-t-il, sa tête se renversant vers l’arrière en sentant ses caresses buccales s’intensifier, agrémentées par sa main qui était venue accrocher son torse. « Tu me laisserais inverser les positions, tout de suite...? » Joua-t-il, laissant échapper un gémissement bien moins discret lorsqu’Aelya augmenta la cadence de ses caresses, sa main rejoignant la sienne qui s’était déjà agrippée à son torse. « Bébé... bébé... Doucement, tu vas me faire décoller... » Lâcha-t-il entre deux gémissements, ses deux mains venant se poser de part et d’autre du visage de son amour, lui faisant relever la tête vers lui pour l’embrasser à pleine bouche, Niels l’incitant à revenir progressivement sur lui, ses mains s’occupant de lui enlever son haut. « T’es magnifique... » Murmura-t-il en découvrant ses sous-vêtements, Niels tirant sur sa bretelle pour dévoiler sa poitrine, ses lèvres plongeant dans son décolleté.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyDim 28 Fév 2021 - 21:20


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Il ne fallait finalement que d'un regard pour que son monde ne se remette à tourner dans le bon sens, Aelya qui avait senti son coeur palpiter de joie à la seule idée de se blottir dans l'étreinte amoureuse de son âme-soeur, le seul qui pouvait renverser la vapeur toxique de sa noirceur. Elle se retrouvait en lui, comme si elle retrouvait son identité que le manque lui avait volé, elle qui se perdait lorsque Niels était absent, consciente que jamais elle n'arriverait à prendre de bonnes résolutions s'il n'était pas là pour la couver sous son amour. Elle sourit à sa tendre remarque, elle qui n'en pensait pas moins de lui alors que son souffle s'était déchainé dans leur échange.

- J'suis toujours disponible pour combler ta faim tu le sais,
ajouta-t-elle, joueuse, savourant cet aura baignée de séduction entre eux, eux qui ne subissaient jamais l'effet du temps et de la distance sur leur complicité. Il se pourrait que j'ai un faible pour les personnalités un peu excessives ouais, répondit-elle, amusée, son regard plongeant dans le sien avec une envie qu'elle ne savait taire, ressentant ce désir dans chacune de ses cellules qui manquaient cruellement de son contact alors qu'elle s'amusait à le tenter, ses doigts accrochant la dentelle de son soutien-gorge simplement pour voir à travers ses yeux, son esprit se remplir d'images toujours plus brûlantes. Il le faut... J'ai besoin de te sentir jusqu'à l'overdose là, avoua-t-elle, dévorée par sa passion qui augmentait au fur et à mesure qu'ils se parlaient, qu'ils se cherchaient, Aelya qui laissait son cou rougir sous ses pressions, savourant ses délicieuses plaies qui l'invitaient à lui succomber.

Elle s'était vite retrouvée à le toucher à son tour, guidant sa main jusque dans l'obscurité de ses tissus pour s'accaparer son désir qu'elle voulait voir exploser entre ses doigts, animée par la lumière fiévreuse dont elle s'imprégnait pour nourrir sa passion qu'elle lui vouait. Elle expirait contre ses lèvres, ses soupirs se muant progressivement en gémissements alors qu'elle sentait sa poitrine exploser d'excitation, ses doigts s'activant autour à lui procurer du plaisir jusqu'il n'en fasse de même, déclenchant des spasmes dans ses cuisses qui se contractaient sous l'effet de ses caresses appuyées.

- T'arrêtes jamais de me le dire, ajouta-t-elle amoureusement, s'imposant sur ses cuisses pour dévorer ses lèvres sans ménagement, sa langue dansant vivement avec la sienne avant qu'elle ne tombe à ses genoux pour s'approprier son bas ventre entre ses lèvres. Elles sont qu'à toi mes lèvres bébé, elles veulent que ton corps... Lança-t-elle fiévreusement, sa bouche allant et venant avec envie sur son corps qui se tendait. Tu sais pas comme t'es beaucoup trop beau bébé quand t'es comme ça... La vue de ton corps m'excite trop, avoua-t-elle, le souffle saccadé, continuant à faire rouler sa langue au plus près son anatomie tandis que ses doigts glissaient sur les muscles de son torse. C'est ta manière d'éviter ta torture d'essayer de me torturer ? S'amusa-t-elle, augmentant la cadence de ses caresses en les approfondissant avec sa main, ses autres doigts venant sensuellement se planter contre son buste. Bébé... Gémit-elle. J'peux pas m'en empêcher, j'aime trop te dévorer, lâcha-t-elle, à la merci de son propre plaisir qui la consumait rien qu'à sa vision, Aelya s'arrêtant lorsque Niels attrapa ses lèvres en plein vol avec les siennes, la conduisant à se redresser pour revenir à hauteur de son visage. J'veux te plaire toute ma vie... Répondit-elle en le laissant retirer son haut, un soupir bruyant s'échappant de ses lèvres lorsqu'il plongea ses lèvres sur sa poitrine. Niels... Gémit-elle, ses doigts remontant sur sa nuque pour se loger dans ses cheveux, la tête renversée en arrière. Putain bébé... Fais-moi l'amour... Lâcha-t-elle, se débarrassant de son soutien gorge, percutant de son bassin le bas ventre de Niels qui siégeait sous son corps, amenant ses mains contre son jean pour qu'il ne vienne à le lui retirer.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyLun 1 Mar 2021 - 0:19


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Il était évident que son monde tombait en ruines lorsqu’il était sans elle, livré à lui-même, dans l’incapacité de se repérer alors qu’il tentait en vain d’avancer dans la brume épaisse de son quotidien. Sans Aelya, Niels se laisserait submerger par ses pensées sombres, lui qui ne se sentait pas digne d’exister sans elle, parce-qu’il n’avait aucune raison de vivre si elle n’était pas présente dans sa vie. Elle était son monde entier, son quotidien se résumant à tout ce qu’elle était pour lui, elle qui lui avait donné une raison de respirer. « J’me régale toujours avec toi en plus… » Répondit-il, continuant à agrémenter la tension entre eux, son regard complice trouvant le sien, y lisant tout ce qu’elle passait sous silence. « Un peu excessive. Ça me résume bien je trouve. » S’amusa-t-il, plongeant avec fougue dans le creux de son cou, sa langue se mêlant à la danse de ses lèvres pour la réchauffer davantage, lui qui crevait d’envie de l’enflammer autant qu’elle le faisait avec lui. Il avait vite compris qu’il était la première victime de son désir impatient, subissant de plein fouet les caresses brûlantes de l’amour de sa vie qui avait réfugié sa main à l’intérieur de son jean, s’occupant à la perfection de son corps déjà tendu d’excitation. Incapable de lui résister, sa main était venue englober sa poitrine, l’autre dérapant entre ses cuisses pour la satisfaire de la même manière. « Jamais… J’suis fait pour toi, pour t’aimer comme un fou… » Lâcha-t-il contre ses lèvres, profitant de sa position pour presser sa chute de reins, jusqu’à ce qu’Aelya ne décide de le réchauffer encore un peu plus, ses lèvres glissant jusqu’à son boxer pour s’emparer de son anatomie. « Et mon corps veut que tes lèvres… T’es trop douée amour… » Gémit-il, la nuque renversée sur le canapé, Niels contractant ses muscles à chaque vague de plaisir qu’elle lui offrait. « La plus excitante entre nous bébé, c’est bien toi… Tu me rends dingue là… » Souffla-t-il, ne retenant plus ses soupirs de plaisir qui résonnaient entre les murs de leur cocon, se mordant la lèvre lorsque ses ongles vinrent se planter contre son torse. « C’est ma manière de te faire comprendre que j’ai envie de t’entendre crier aussi… » Joua-t-il, lui qui ne s’attendit pas à cette nouvelle vague de plaisir intense alors que son amour accéléra la cadence de ses succions, obligeant Niels à se tendre davantage. « Bébé… J’en peux plus… » Souffla-t-il, juste avant de prendre en otage ses lèvres, l’amenant à rejoindre sa position sur ses cuisses sans lâcher sa bouche, ses mains s’occupant de lui défaire son haut. « T’as aucune crainte à avoir sur ça… J’vois que toi, t’es la plus sublime à mes yeux. » Murmura-t-il amoureusement, le lui prouvant en dévorant sa poitrine, embrassant sa peau à travers son décolleté, soufflant plus bruyamment en entendant son gémissement. « J’ai trop envie de toi. » Ajouta-t-il, ses yeux ne quittant pas son corps lorsqu’elle dénuda entièrement sa poitrine, Niels la laissant guider ses mains jusqu’à son jean, le tirant sauvagement pour libérer sa chute de reins avant de le faire entièrement glisser sur ses jambes. « Tu savais comment m’exciter toi… » Souffla-t-il en découvrant son sous-vêtement avec un sourire en coin, son bras rapprochant leurs bassins, lui qui voulait qu’elle le sente contre elle alors que son anatomie butait contre son dernier tissu. « Je t’aime… » Murmura-t-il, ses doigts venant décaler son vêtement, lui qui amena son membre contre sa peau mise à nue, soupirant au contact brûlant de leurs deux corps qui ne demandaient qu’à se retrouver.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyLun 1 Mar 2021 - 20:01


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Elle n'avait jamais su résister à l'appel de son coeur devant le sien, parce qu'il était la raison même de son existence, de ce qui battait à l'intérieur de sa poitrine. Elle déprimait sans lui, le ciel devenant soudainement plus macabre face à la tempête qui se réveillait en son absence. Et tout ce qu'elle avait su faire, Aelya, était de l'attendre, s'en voulant de leur faire subir cette distance alors qu'ils n'allaient jamais bien lorsque leurs âmes se déchiraient.

- J'adore savoir que tu te nourris très bien avec moi, sourit-elle, son regard le dévorant de désir, Aelya qui était absolument incapable de ne pas s'emballer lorsqu'elle détaillait la beauté de son visage qui l'avait hanté durant ces longs jours. Perfection te résume bien aussi j'trouve, le complimenta-t-elle tendrement, lui qu'elle trouvait absolument parfait, sa personnalité se mêlant harmonieusement à la sienne alors qu'ils se poussaient tous les deux dans les flammes de leur envie.

La nuque tendue vers ses lèvres, elle s'abandonnait à lui, à leur urgence commune qui augmentait en intensité à mesure qu'il détaillait ses courbes de ses mains, Aelya venant le tenter en introduisant ses doigts dans la fermeture de son jean, touchant avec précision et sensualité son point sensible pour le voir défaillir sous son regard fiévreux. Sa poitrine gonflait sous ses caresses, en même temps que la chaleur l'étreignait à l'intérieur de son bassin rongé par son toucher qui la faisait décoller dans son plaisir.

- Je suis beaucoup trop chanceuse de t'avoir mon amour à moi, ajouta-t-elle, égayée par cet amour qui la remplissait, par ce besoin de lui qui la bouleversait, sa chute de reins se laissant buter contre son bassin alors que sa bouche absorbait la sienne dans un baiser déchainé, l'amenant à laisser son attirance s'étendre au niveau de son anatomie qu'elle s'appropria dans l'étau chaleureux de ses lèvres. J'suis douée parce que je t'aime et que je veux te le montrer pour que tu l'oublies jamais... Susurra-t-elle, ses lèvres allant et venant sur son corps tendu, savourant la vision de son visage tiré dans le plaisir. C'est mon but bébé, que tu vois que moi pour toujours, avoua-t-elle, soupirant contre sa peau, ses ongles venant doucement accrocher son torse qui se contractait. Je doute pas de tes talents pour me faire crier très rapidement toi, lança-t-elle, envieuse, augmentant ses aspirations en laissant ses doigts danser autour de son membre, remontant à ses lèvres lorsqu'il était sur le point d'exploser, ses lèvres venant s'échouer avec fougue sur les siennes. Même quand je boude tu me trouves belle ? S'amusa-t-elle, voyant son haut tomber, sa poitrine frissonnant sous l'effet de sa bouche qui avait plongé dans le creux de son décolleté. Bébé... T'es lèvres... Dévore-moi encore... Gémit-elle, le souffle saccadé, décrochant son soutien-gorge avant d'amener ses mains contre son jean, Aelya soupirant sous la passion de ses gestes qui traduisaient à merveille leur urgence. J'te connais très bien en même temps... Sourit-elle en coin, savourant l'éclat de son regard qui s'animait à la vue de ses sous-vêtements, lâchant un gémissement lorsque Niels amena son corps à buter contre son anatomie. Je t'aime à la folie même... Répondit-elle contre ses lèvres, sa main glissant sur ses pectoraux avant que Niels ne décale son tissu pour laisser son bas ventre rencontrer le sien. Han... Bébé... C'est déjà trop bon... Gémit-elle, se mordant la lèvre, sa main venant s'enrouler autour de son membre pour l'amener à buter juste à l'entrée de son corps, son bassin s'amusant à le voir entrer pour le faire ressortir. J'te veux, souffla-t-elle à son oreille qu'elle mordilla, laissant sa respiration déchaînée se frayer un chemin jusqu'à son tympan, Aelya venant retirer son bas pour permettre à son corps d'entrer lentement dans le sien, ce contact suffisant à lui couper le souffle. Là, je me sens mieux, avoua-t-elle, soulagée, son front venant se caler contre le sien.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyLun 1 Mar 2021 - 23:45


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Il aurait pu patienter une vie entière pour elle, sachant qu’à la clé, il la retrouverait. Ça serait toujours la seule chose qui compterait pour lui, parce-que son coeur battrait tant que le sien palpitait quelque part, Aelya parvenant à le tenir en vie même à distance en entretenant cette flamme qui continuait de brûler en lui. « Ma femme s’occupe toujours de ma faim, j’ai pas à m’en faire sur ça. » Joua-t-il avec un sourire complice, son regard traduisant tout ce désir qui montait lentement mais sûrement en lui. « J’aurais plus dit ça pour toi moi, tu vois. » S’amusa-t-il, adorant la charmer, la complimenter, lui faire comprendre qu’elle représentait son seul et unique fantasme, celui auquel il désirait succomber toute sa vie. Niels, il n’avait pas pu se retenir de faire jouer ses lèvres dans son cou, connaissant ses points faibles, lui qui pouvait reconnaitre tous les indices qu’elle lui laissait lorsqu’elle avait envie de s’abandonner à lui. Il soupira d’envie en percevant sa main glisser sur son jean pour parvenir jusqu’à son ouverture, souriant contre ses lèvres lorsqu’elle s’empara de son point le plus sensible, en profitant pour la tenter à son tour en caressant sa poitrine puis son entrejambe. « C’est moi mon amour… J’ai trouvé la femme la plus incroyable qui soit… » Souffla-t-il contre sa bouche alors qu’Aelya avait rejoint ses genoux, là où leur proximité l’enflammait encore et encore, elle qui semble-t-il, était encore très inspirée pour le rendre dingue. « Jamais je t’oublie toi bébé… T’es gravée en moi, partout… » Gémit-il, subissant son plaisir de plein fouet, son regard l’admirant en train d’aller et venir contre son membre dressé d’envie. « T’es trop belle mon amour… » Soupira-t-il, peinant à rester calme lorsqu’il la voyait augmenter la cadence de ses caresses, gémissant plus fort quand ses ongles vinrent accrocher son torse humidifiée par la chaleur de leur échange. « Même si t’as des doutes bébé, j’vais vite les balayer… » Joua-t-il pour la tenter, s’amusant avec sa patience alors qu’elle continuait de le torturer de la plus délicieuse des manières, sa bouche se contractant avec plus d’intensité autour de son anatomie, Niels attirant l’amour de sa vie contre ses lèvres, lui qui voulait lui faire l’amour comme s’il s’agissait de la dernière fois. « Même quand tu boudes, même quand tu crises, tout le temps bébé… » La taquina-t-il, ses lèvres se jetant sur sa poitrine, venant tenter ce point sensible de son corps qu’il adorait caresser, entendant la confirmation qu’elle prenait du plaisir à recevoir son affection. « Autant que tu veux mon bébé… » Souffla-t-il, sa langue dessinant le contour de son sein pendant que ses mains étaient venues tirer sur son jean pour la dévêtir. « Ouais c’est vrai… ça commence à faire bébé… » S’amusa-t-il, faisant mine de prendre à la légère leur relation alors qu’elle était la plus belle chose qui lui soit arrivée depuis qu’il avait pris sa première respiration dans ce triste monde. Il prit l’initiative de décaler son sous-vêtement pour la tenter sensuellement, son bassin bougeant lentement contre le sien pour jouer avec la proximité de leurs anatomies. « Ton corps mon amour, tes lèvres, toi… J’te veux tous les jours de ma vie. » Lâcha-t-il contre sa bouche, Niels se sentant défaillir lorsqu’Aelya s’occupa de le faire buter contre son entrejambe, la chaleur de sa peau contre la sienne lui arrachant quelques gémissements bruyants. « Bébé viens, s’il-te-plaît… » La supplia-t-il, lui mordillant la lèvre, soupirant de soulagement lorsqu’elle lui permit de venir entièrement en elle, ses mains s’agrippant à sa chute de reins pour la guider dans ses ondulations. « Moi aussi bébé, me laisse plus être loin de toi aussi longtemps… » Souffla-t-il, appréciant la proximité de leurs visages qui se frôlaient, continuant d’accompagner les mouvements de son bassin qui se déhanchait sur lui. « Embrasse-moi mon amour… Montre-moi à quel point je t’ai manqué. » Murmura-t-il, aimant sentir que leurs corps en symbiose complètement, ne faisant plus qu’un, lui qui désirait connaître ce sentiment de plénitude jusqu’à son dernier souffle.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyMar 2 Mar 2021 - 21:17


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Elle s'était dévouée pour lui, pour eux, pour leur donner une chance de vivre sous les étoiles malgré les intempéries qui leur barraient constamment la route. Elle n'avait que son prénom sur les lèvres, que son visage dans la tête, son image qui était venue tendrement la hanter pour la tirer de ses songes destructeurs. Elle sourit en coin à sa remarque, bien consciente qu'elle se damnerait toute sa vie pour entretenir cette faim insatiable entre eux, Aelya qui sentait toujours ses entrailles s'agiter sous l'effet des milliers de papillons qu'il avait sans même le savoir, entretenu par le biais son amour.

- T'arrêtes de me barratiner toi... S'amusa-t-elle, charmée par son regard et ses mots qui la faisaient chavirer dans l'élan de son désir, happée par son corps comme si leurs deux coeurs s'aimantaient, vivant pour s'aimer.

Tiraillée par son envie qui pulsait dans le creux de son bassin, elle continuait de sombrer pour ses lèvres qui dévoraient son cou, elle qui n'attendit pas plus longtemps avant de s'approprier son anatomie déjà réchauffée entre ses doigts, soupirant d'excitation à mesure qu'elle le caressait, qu'elle s'enfonçait dans les pans de la passion. Elle sentit ses cuisses se contracter sous l'effet de sa main qui avait glissé entre sa poitrine et son bas ventre, dévastée par son urgence qui menaçait d'imploser dans sa cage thoracique.

- C'est toi qui me rends incroyable... Souffla-t-elle, chutant entre ses genoux pour lui montrer à quel point elle le voulait, à quel point elle l'aimait, permettant à sa bouche de danser contre sa peau qui se tendait, qui l'amenait elle aussi à sentir son désir s'enflammer. Faut que j'te laisse mes marques bébé... Lança-t-elle, pensant à son cou qu'elle voulait maltraiter délicieusement alors que sa bouche était pour le moment occupée à sensuellement aspirer son bas ventre, savourant la vision qu'elle avait de ses muscles qui se contractaient dans le plaisir. T'es tellement sexy toi... Putain... T'es mon seul fantasme, avoua-t-elle dans une voix chargée de désir, ses ongles laissant des marques rouges sur son torse. J'adore te voir balayer mes doutes en plus... Sourit-elle, amusée, continuant sa délicieuse torture qui augmentait en intensité, sa bouche allant et venant sur lui avec plus de rapidité, sa main venant presser sensuellement son membre pour l'attirer avec plus de passion entre ses lèvres, jusqu'à ce que les siennes ne viennent lui demander un baiser. C'est toi ou personne, répondit-elle contre sa bouche, le souffle arraché par l'envie, sa nuque se tendant en arrière sous l'effet de ses baisers sur sa poitrine, la brûlure exquise de sa langue venant lui soutirer un gémissement, Aelya laissant son homme la dévêtir pour sentir sa peau irradier contre la sienne. Je vois pourtant pas trop le temps passé avec toi, sourit-elle, prenant ce même ton léger alors qu'elle ne voyait définitivement pas le temps passé dans ses bras, leurs moments étant toujours trop courts à ses yeux, elle qui soupira contre ses lèvres lorsqu'il décala son bas, son membre venant doucement caresser sa peau qui irradiait de chaleur. Mon bébé... T'es toute ma vie, toi et toi seul, ce que j'te veux putain... J'en peux plus de t'aimer autant, j'explose, susurra-t-elle dans un souffle bruyant, son bassin accueillant le sien à son entrée, le tentant dans ses ondulations. J'arrive amour... Répondit-elle, enlevant son sous-vêtement pour les lier de manière charnelle, le bas ventre de Niels se fondant doucement dans le sien avant qu'elle ne cambre sa chute de reins entre ses paumes. Jamais... J'ai besoin de toi, que de toi, avoua-t-elle amoureusement, dansant sur son bassin avec sensualité, son front se reposant sur le sien alors que ses expirations s'envolaient. Tu pourras jamais comprendre à quel point tu m'as manqué toi... Lâcha-t-elle avant d'accaparer ses lèvres dans des baisers langoureux, ses hanches augmentant graduellement leurs danses pour les rapprocher davantage. On va finir par détruire le canapé après le lit... Pouffa-t-elle, plongeant dans son cou pour le mordiller, lui laisser des traces. Bébé... Je veux encore plus te sentir... Tu me manques encore trop... Souffla-t-elle contre sa peau, sa main s'accrochant avec amour à ses cheveux pour laisser sa bouche remonter le long de sa mâchoire, s'enivrant de lui, de son parfum qui la faisait soupirer davantage.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyMar 2 Mar 2021 - 23:32


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Elle était celle qu’il avait choisi pour la vie, et il était prêt à tout pour les voir perdurer dans le temps, lui qui n’accepterait jamais de les voir se briser. Parce-que l’expérience leur avait prouvé qu’ils étaient faits l’un pour l’autre, chaque rupture les ayant amené dans un monde où ils ne s’étaient jamais reconnus, comme si leur existence s’était mise à perdre du sens dés lorsqu’ils s’étaient retrouvés l’un sans l’autre. « J’suis pas du tout en train de te baratiner… T’as juste affaire à un homme trop amoureux de sa femme. » Joua-t-il, son air charmeur ne le quittant pas alors qu’il contemplait les traits parfaits de son visage, dérapant bien vite lorsqu’il se sentit happer par son corps, ses lèvres se réfugiant dans le creux de son cou où il expiait déjà le désir qu’il éprouvait à son égard. Sans pouvoir se contenir, ses mains s’étaient baladées sur ses courbes, la tentant dans des caresses fiévreuses pendant qu’Aelya en faisait de même, amenant son corps à réagir à son toucher si délicat. « Mon amour… » Murmura-t-il, ses yeux suivants son corps se décaler du sien pour que ses lèvres puissent jouer avec son désir, elle qui vint le torturer de la plus délicieuse des façons. « Fais-moi tout ce que tu veux bébé… » Gémit-il, en proie à son plaisir, sa cage thoracique se soulevant à chaque fois que le plaisir le submergeait, sa respiration se faisant plus bruyante à mesurer que son amour intensifiait ses mouvements. « Hmm oui bébé… Continue… » Lâcha-t-il, sa tête se renversant vers l’arrière alors qu’Aelya lui soutirait de plus en plus de soupirs, sa paume se superposant à sa main qui était venue marquer son torse. « Et si je les balayais maintenant…? » Murmura-t-il, empreint à son désir, Niels arrêtant Aelya dans son élan, venant chercher ses lèvres qu’il dévora instantanément, sa langue caressant doucement la sienne. « Ça sera toujours que nous bébé… » Souffla-t-il, animé par sa fougue, ses lèvres dévalant jusqu’à son décolleté qu’il parsema de baisers brûlants. « Moi non plus, ça passe trop vite quand on est heureux comme moi j’le suis. » Sourit-il tendrement, tendant la nuque vers elle pour lui voler un énième baiser, permettant à leurs corps d’entrer en contact, Niels laissant son membre frôler l’anatomie de son amour, son corps peinant à contenir cette envie dévorante. « C’est trop fort tout ce que je ressens pour toi mon amour… Ça s’arrêtera jamais, t’es mon âme-soeur. » Lâcha-t-il contre sa bouche, sa respiration entrecoupée de ses gémissements alors qu’Aelya cherchait à le torturer une dernière fois avant de le soulager, son corps se fondant dans le sien. « Bébé… C’est trop bon comme ça… » Murmura-t-il, ses mains accrochées à sa chute de reins, l’aidant à onduler contre son corps qui n’attendait que ça, la chaleur de sa peau lui donnant le tournis. « J’le sais bébé… J’ai vécu le même enfer… » Avoua-t-il, répondant à chacun de ses baisers langoureux, son bassin cherchant à agrémenter leur échange, Niels pressant un peu plus sa chute de reins pour décupler ses sensations. « On s’en fout, on a une maison entière pour faire l’amour bébé. » Pouffa-t-il, sa nuque se tendant naturellement vers ses lèvres qui le marquaient, Niels finissant par se redresser, basculant Aelya sur le dos pendant qu’elle embrassait sa mâchoire, son regard retrouvant le sien lorsqu’il se retrouva au-dessus d’elle. « Tu vas me sentir… J’ai prévu de te rendre folle bébé. C’est la Saint-Valentin après tout, non ? » Joua-t-il, son bassin débutant de lentes et sensuelles ondulations, lui qui épiait ses réactions pour jauger ses mouvements. Il se rapprocha un peu plus d’elle, son torse se collant à sa poitrine, Niels plongeant son visage dans son cou pour le dévorer alors que son bassin allait et venait plus rapidement en elle.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyMer 3 Mar 2021 - 21:14


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Quand elle le regardait, elle comprenait pourquoi c'était finalement aussi simple de sombrer pour ses beaux yeux, lui qui la charmait sans effort tandis qu'elle s'éprenait encore de lui comme si sa vie ne se résumait qu'à ça, qu'à tomber dans ses bras comme si elle rejouait constamment leur première fois.

- C'est ma plus belle réussite, de l'avoir fait tomber amoureux de moi, sourit-elle en coin, égayée par son regard qui la tentait à fondre dans le sien, là où les abysses de son désir s'ouvrait pour le recueillir.

Elle sentait la tension s'envoler entre eux alors que ses lèvres n'en avaient jamais assez de le dévorer, nourrissant son envie qui n'avait besoin que d'un seul de ses contacts pour grandir. La respiration déjà saccadée, elle s'était laissée glisser à ses jambes pour retirer ses vêtements, son regard fiévreux ne le quittant pas jusqu'à qu'elle n'amène son anatomie entre ses lèvres qui se délectaient de sa chaleur, pressant délicieusement sa peau pour qu'elle ne continue à se tendre sous ses gestes, Aelya qui entendait son coeur résonner dans ses tempes à mesure qu'il expiait son plaisir.

- Bébé... Tu sais pas comme j'adore te faire perdre la tête comme ça... Gémit-elle en continuant de s'imprégner de lui, sa langue dansant autour de l'objet de tous ses désirs alors que sa main s'était fait une place sur son torse qu'elle accrochait doucement. Vas-y bébé... Répondit-elle, joueuse, se redressant pour embrasser ses lèvres avec fièvre, son souffle se perdant dans leurs baisers animés. J'ai pas envie qu'on s'arrête pour les autres... Ajouta-t-elle, consciente qu'elle ne pourrait se détacher de lui même si la raison les poussait dans leurs retranchements, parce qu'ils étaient faits pour rester ensemble. Tu sais pas comme je suis heureuse de t'avoir choisi toi mon ange, admit-elle, percutée par le plaisir que lui donnait ses lèvres sur sa poitrine, elle qui gémissait à la seule sensation de son membre raidi sur les pans de son désir gonflé qui l'amenait et le ramenait vers lui. Je laisserai jamais personne prendre ma place, t'es tellement important bébé... Lança-t-elle amoureusement, bercée par son envie dévorante qui la conduisit à immiscer son bassin dans le sien, rompant l'urgence pour les soulager, elle qui soupira contre ses lèvres. C'est toi qui es trop bon, lâcha-t-elle, savourant le contact brûlant de ses paumes sur sa chute de reins qu'il guidait dans ses ondulations, ses cuisses se resserrant autour des siennes. C'est toi mon paradis... T'es le seul à pouvoir me calmer... Avoua-t-elle entre deux gémissements alors qu'ils approfondissaient leur danse, son bassin butant contre le sien à mesure qu'ils se cherchaient. C'était un très bon investissement pour nos câlins bébé, s'amusa-t-elle, marquant avec amour son cou avant de se voir basculer sur le dos, ses cuisses s'ouvrant pour accueillir son mari alors que ses lèvres glissaient sur sa mâchoire. C'est vrai... J'veux juste toi en cadeau. J'attendais même pas forcément les fleurs, sourit-elle, se mordant la lèvre lorsqu'il revint en elle, son bassin suivant ses ondulations qui se voulaient plus sensuelles et profondes, ses bras s'enroulant autour de son dos pour le plaquer contre sa poitrine, n'admettant aucune distance entre eux. Han... Amour... Gémit-elle, alors qu'il dévorait son cou, allant et venant plus rapidement en elle, claquant son bassin contre le sien. J'adore te sentir comme ça... Lâcha-t-elle sensuellement à son oreille, ses mains glissant le long de dos pour venir presser sa chute de reins afin d'accompagner ses mouvements. T'as rien perdu à tes talents toi, ajouta-t-elle, ses cuisses l'enfermant contre elle alors qu'elle gémissait de plus en plus, sentant la chaleur irradier dans son bassin, l'amenant doucement mais sûrement accueillir l'apothéose de leur ébat. Niels... Bébé... J'en peux plus... Cria-t-elle en atteignant le point culminant de leur danse, la tête enfoncée dans le tissu du canapé, les yeux fermés dans le plaisir qui se déversa dans tout son corps.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyMer 3 Mar 2021 - 22:49

Il n’y aurait jamais rien de plus fort que l’addiction qu’il possédait pour elle, lui qui faisait en sorte de l’entretenir, parce-qu’il n’était lui-même que dans cette dévotion implacable, son amour pour elle continuant de grandir encore et encore, promettant de s’étendre à l’infini. « C’est sa plus belle réussite aussi. » Avoua-t-il, convaincu qu’il aurait été une toute autre personne sans elle, loin de l’homme qu’il était devenu, elle qui avait fait mûrir sa bienveillance en lui apprenant à aimer de la sorte. Il sentait son coeur fondre à chaque fois qu’elle le regardait avec une pareille intensité, lui qui percevait déjà son envie devenir plus insistante alors que leurs lèvres se cherchaient, dérapaient puis recommençaient, jusqu’à ce qu’Aelya ne finisse par céder contre son anatomie dont elle prit soin avec ses lèvres. Son corps entier subissait des spasmes de plaisir qu’il expiait dans des soupirs à peine contrôlés, Niels perdant la tête sous cette vague de bien-être que son amour lui faisait subir. « J’aime tellement quand tu me fais du bien comme ça… J’suis tout à toi bébé… » Lâcha-t-il, se mordant la lèvre pour tenter d’étouffer ses gémissements, ses mains finissant autour de son visage pour ramener Aelya à sa hauteur, sa bouche dévorant la sienne. « Jamais on le fera. C’est toi qui m’importe… » Murmura-t-il doucement contre ses lèvres, Niels qui refuserait toujours catégoriquement de les voir passer au second plan, lui qui ne vivait que pour voir leur relation grandir encore et encore. « T’es mon bonheur à toi toute seule mon ange… Y’a personne qui prend soin de moi comme toi tu le fais… » Avoua-t-il entre les baisers qu’il lui volait, son regard troublé par sa beauté irréelle, celle qui continuait à lui donner le tournis depuis trois ans. Sa bouche dévora sa poitrine qu’il avait mise à nu, ses mains dessinant chaudement les contours de ses courbes pour lui retirer le reste de ses vêtements, son bassin butant contre le sien avec une envie démesurée. « Je t’appartiens pour l’éternité… Moi sans toi, ça existe pas. » Lui rappela-t-il, son esprit se remémorant toutes leurs péripéties, toutes les aventures qu’ils avaient vécu ensemble, qu’elles aient été baignées de larmes de peine ou de bonheur, Niels qui savait qu’il lui devait tout, jusqu’au sens même de son existence. Et pendant qu’il prenait une nouvelle fois conscience de la puissance de leur lien, son amour lui permit de pénétrer en elle, de toucher son corps et son âme de la manière la plus intime qui soit, le brun s’emparant de ses hanches pour les guider lentement dans leurs mouvements. « Amour… J’pourrais rester comme ça toute ma vie… » Lâcha-t-il, expiant ses gémissements contre sa peau brûlante, leurs bassins s’emboîtant un peu plus profondément à chaque ondulation, lui qui avait enfin l’impression de revivre après cette distance qui avait refroidi tout son corps. « On peut s’amuser partout comme on veut, c’était clairement une bonne idée. » S’amusa-t-il, fermant les paupières pour mieux percevoir la brûlure de ses baisers dans son cou, Niels finissant par la faire basculer sur le canapé, lui montrant qu’il désirait prendre le dessus pour la voir crouler sous le plaisir. « Tu pourrais même avoir les deux… Mais j’ai opté pour des bouteilles, c’est moins romantique mais c’est plus utile. » Murmura-t-il avec un sourire en coin, amusé par leur échange, Niels se concentrant sur les traits de son visage pour y lire le plaisir qu’elle prenait dans leur échange charnel, son bassin se balançant amoureusement contre le sien. « Ça te plait…? » Souffla-t-il, ses coups de rein cherchant à être plus intenses, plus secs, leurs peaux claquant l’une contre l’autre quand Niels vint nicher son visage dans le creux de son cou. « Si tu savais comme c’est bon d’être en toi bébé… » Gémit-il, frémissant à la sensation de ses mains qui pressaient sa chute de reins, l’incitant à s’emballer davantage, le lit bougeant à chaque fois qu’il allait et venait en elle. « Putain… Bébé… Tu vas me faire jouir… » Lâcha-t-il, s’accrochant à elle comme si sa vie en dépendait, laissent la magie opérer quand il sentit l’orgasme le foudroyer et son plaisir se déverser en elle, son corps tremblant de bonheur. « Amour… Ça m’a trop manqué… Embrasse-moi. » Lui demanda-t-il, redressant son visage pour la laisser atteindre ses lèvres. « On a une bouteille de champagne à finir bébé, j'espère que t'es pas trop crevée. »

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyJeu 4 Mar 2021 - 21:16


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Il était tout pour elle, tout ce qu'elle avait de plus cher au monde, son âme que rien ni personne ne pouvait égaler tellepent qu'il était à lui seul, de l'or qu'elle tenait entre ses mains. Elle s'en rendait compte chaque jour, s'attachant à sa personne qu'elle découvrait tout le temps, lui qui avait une force et une gentillesse qui l'amenait à s'améliorer pour toujours plus le mériter. Parce que si elle le perdait lui, elle perdait tout, la vie en elle-même ne l'intéressant que si elle rimait avec Niels. Abaissée devant ses jambes, c'est avec le regard fiévreux que ses lèvres sombrèrent contre son anatomie, la détaillant avec précision et fougue pour qu'il puisse se laisser confiner dans le plaisir.

- Sois à moi pour toujours... Lâcha-t-elle amoureusement, faisant exprès d'alterner entre les rythmes de ses lèvres pour le pousser à bout, revenant après contre sa bouche qu'elle enveloppa de baisers fougueux, consciente qu'ils se faisaient tous les deux passer en priorité parce qu'il n'y avait que comme ça qu'ils se sentaient heureux et épanouis, le reste important peu tant que leurs mains restaient jointes. C'est tellement naturel pour moi de t'aimer comme ça mon ange... Ajouta-t-elle, sachant pertinemment qu'elle n'était comme ça qu'avec l'amour de sa vie, qu'elle avait appris à aimer dans son regard, et à être sereine dans ses bras.

Plongée dans leur intimité retrouvée, elle pouvait sentir les battements de son cœur s'envoler lorsque ses lèvres s'étaient permises de déposer des baisers brûlants sur sa poitrine qui s'agitait sous son désir, Aelya soufflant plus profondément en percevant la chaleur de son bas ventre buter entre ses cuisses. Elle lui vola un énième baiser à sa remarque qui disait tout d'eux, de cette urgence qui se ressentait jusqu'à le moindre de leurs gestes, traduisant leur besoin de se fondre continuellement l'un contre l'autre pour le restant de leurs jours. Parce qu'elle ne vivait que pour lui, Aelya, que pour leurs moments qu'elle voulait voir s'étendre à l'infini et que l'amertume des jours ne pourraient jamais leur prendre. Elle soupira de soulagement lorsqu'il rejoignit son âme qui s'enroula autour de la sienne avec une envie dévorante qui se lisait aisément dans son regard. Ses ondulations débutaient sensuellement, accompagnées par ses mains qui caressaient ses courbes.

- Si seulement on pouvait... Répondit-elle dans un souffle, savourant sa douceur, sa peau qui effleurait la sienne à chaque fois qu'elle s'enfonçait un peu plus dans son attirance. J'aime notre vie bébé, sourit-elle, le bonheur se reflétant dans ses prunelles à chaque fois qu'elle daignait poser ses yeux sur son âme-sœur, ses lèvres venant délicieusement absorber les effluves de son parfum incrustés dans son cou, les sens en alerte tant son besoin de lui était surpuissant. T'as surtout allier l'utile à l'agréable en plus bébé, t'as bien joué, lança-t-elle lorsqu'il s'imposa au-dessus d'elle, ses dents mordillant sa mâchoire alors qu'il revint en elle, Aelya se laissant percuter par son plaisir. Beaucoup trop bébé... Tu sais que tu me rends complètement dingue toi...? Susurra-t-elle avec envie, l'enlaçant pour le garder au plus près d'elle alors que ses cuisses bougeaient au gré de ses ondulations, gemissant à mesure que leurs peaux claquaient dans les flammes de leur alliance. Je veux t'avoir en moi de toutes les manières qui soit bébé... Souffla-t-elle amoureusement, ses mains chutant sur sa chute de reins qu'elle pressa dans un élan passionné. Viens en moi bébé... Gémit-elle, le serrant davantage contre son cœur qui s'emballait, contre sa peau qui s'humidifiait, tous deux se laissant porter par l'apothéose du moment. Tu m'as trop manqué... Beaucoup trop... Admit-elle en attrapant ses lèvres amoureusement, sa main venant caresser sa joue. Ça fait quelques jours que mon mari m'a pas crevé, du coup je suis justement beaucoup trop pleine en énergie, s'amusa-t-elle en venant mordiller sa lèvre de manière joueuse. Dis bébé... T'étais où...? Avec Milo et Az...? Demanda-t-elle plus sérieusement. J'me répétais tous les jours que c'était justement bien que tu sois avec eux, que ça te changeait... Ajouta-t-elle en baissant les yeux.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyJeu 4 Mar 2021 - 23:16


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


L’idée d’être sans elle lui donnait la nausée, lui dont la vision se troublait rien qu’à la pensée d’un avenir sans elle, dans les tréfonds des ténèbres qu’il côtoierait s’ils décidaient de mettre un terme à leur relation. Il savait qu’il se perdrait si sa main se détachait de la sienne, lui qui n’aurait plus aucune raison de respirer s’il ne pouvait plus le faire à travers son souffle. Il la regardait avec une envie folle, admirant ses lèvres glisser le long de son membre, elle qui faisait tout pour le tourmenter, l’accabler de ce plaisir addictif. « C’est prévu bébé… » Souffla-t-il, entre deux gémissements bruyants, Niels incitant l’amour de sa vie à revenir à hauteur de ses lèvres pour qu’il puisse lui montrer combien il avait envie de se fondre en elle, à quel point il avait attendu leurs retrouvailles. « Continue jusqu’à la fin… » Murmura-t-il amoureusement, laissant sa femme venir contre ses genoux, là où il avait la possibilité d’embrasser chaque parcelle de sa peau, de son corps qui se tendait contre lui, Niels faisant tomber ses derniers vêtements pour supprimer la moindre barrière entre eux. Il profita de sa position pour dévorer sa peau, ses mains caressant ses hanches afin de les inciter à se rapprocher de lui, son bassin tentant lentement le sien jusqu’à ce qu’ils ne fassent plus qu’un, soulageant tout son corps qui se détendit sous cette vague de bien-être. « Y’a personne qui m’empêchera de faire l’amour à la femme de ma vie si on en a envie… » Souffla-t-il dans un soupir de plaisir, leurs ondulations se faisant un peu plus rapides maintenant qu’ils étaient ancrés l’un à l’autre, les paumes de Niels recouvrant sa chute de rein qu’il pressa doucement. « Je t’aime toi surtout. » Répondit-il avec un doux sourire, captant son regard qui représentait l’univers entier pour lui, celui dans lequel il se perdrait pour l’éternité s’il le pouvait. « Je savais que ça te plairait plus qu’un bouquet de roses bébé… » S’amusa-t-il, inversant leur position pour pouvoir mener la danse, son bassin se balançant d’abord lentement contre le sien, cherchant à faire bouillir son désir. « J’le sais pas assez, répète-le moi encore… » Murmura-t-il, d’une voix empreinte de désir, lui qui aimait beaucoup trop savoir qu’Aelya appréciait leurs moments d’intimité, Niels agrémentant leur échange en accélérant le rythme de ses coups de rein. « J’te veux tellement toi… Ton corps c’est mon terrain de jeu. » Lâcha-t-il, lui mordillant la lèvre pour la rendre encore plus folle, son bassin venant claquer contre le sien pour lui soutirer des gémissements, ceux dont il ne se retenait plus de pousser. « Oui… Aelya, bébé… » Lâcha-t-il, son coeur s’emballant dans ce dernier effort qui les propulsa vers le nirvana, là où le plaisir régnait en maître, les laissant à court de souffle. « Toi aussi, j’ai pensé à toi chaque seconde… » Murmura-t-il amoureusement, ses yeux captant les sens avant que leurs lèvres ne se retrouvent, Niels les faisant valser dans un baiser passionné. « C’est bon à savoir ça… On va pouvoir se défouler tous les deux maintenant. » Répondit-il avec un sourire espiègle, son regard captant sa lèvre qu’elle mordillait malicieusement, le rendant complètement fou d’elle. « Non j’étais pas avec eux… » Avoua-t-il, son visage reprenant un air plus sérieux, Niels qui savait qu’Aelya s’inquièterait pour lui. Il se décala finalement, tendant la main pour attraper son portable sur la table, tapant l’adresse du motel dans lequel il avait résidé pendant quelques jours avant de tendre l’écran vers son amour. « J’étais là. J’avais pas la force de voir qui que ce soit bébé… » Admit-il avec un regard peiné, ses doigts remontant le long de ses côtes pendant qu’elle regardait son portable. « Mais on s’en fout de ça bébé, on est réunis là, c’est ce qui compte. »

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyVen 5 Mar 2021 - 21:50


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Elle se nourrissait de son amour comme elle se nourrissait de lui : de tout son être, par le biais de tout ce qui pulsait à l'intérieur d'elle, son cœur qui battait de manière anarchique, irraisonnée, à la merci de sa passion qui la guidait à envelopper son désir tendu entre ses lèvres. Elle était folle de lui, et à chaque fois que sa langue goûtait à sa peau, c'était comme si elle absorbait un peu plus de son âme qu'elle chérissait plus que tout. Elle remonta le long de son corps après que Niels ne lui ait fait part de ses limites qu'il était sur le point d'atteindre, ses lèvres s'attachant aux siennes dans un baiser langoureux, urgent, à l'image de leurs corps qui se tentaient sans se céder, son bassin taquinant la rigidité du sien dans des dehanchements sensuels, jusqu'à ce qu'elle ne vienne s'immiscer en lui, atteinte par son appel qu'elle ne savait plus faire languir.

- Surtout qu'on s'est promis de le faire même dans trente ans bébé... S'amusa-t-elle, le rythme de sa respiration s'effondrant sous l'effet de ses ondulations qui allaient et venaient en elle. Je t'aime plus que tout, admit-elle dans un soupir qui mêlait amour et passion, sa poitrine se gonflant à chaque vague de plaisir qu'il inséminait entre ses hanches. Tu me connais trop bien... Sourit-elle, elle qui n'avait besoin d'aucune autre attention que ses baisers sur ses lèvres, que son souffle sur sa peau, que la brûlure de son corps contre le sien. Je suis dingue bébé... Folle alliée de toi. Tu me consumes... Répéta-t-elle dans la fougue, Niels s'étant imposé sur son corps qui l'accueillit de nouveau à l'intérieur, ses cuisses se refermant sur ses flancs pour le piéger dans son étau chaleureux. Tu m'as encore laissé assez de marques à mon goût, faudra te rattraper, le tenta-t-elle entre deux gémissements, elle qui sentait son plaisir atteindre son sommet à mesure qu'il l'enveloppait de sa présence. Amour de ma vie... Gémit-elle, finissant par crier de plaisir en percutant l'orgasme dans le bruit passionné de leur bassin qui claquaient, se chevauchant jusqu'à ce qu'ils ne perdent leur respiration dans ces doux tourments. Les secondes étaient trop longues d'ailleurs... Mais je peux m'en prendre qu'à moi, soupira-t-elle, regrettant amèrement de leur avoir fait subir cette distance que Niels n'avait jamais mérité. Tu serais prêt pour un round deux, voire trois ce soir alors ? Le chercha-t-elle malicieusement, son regard joueur et envieux croisant le sien avant que son sourire ne s'éteigne à sa réponse. Quoi ? Lança-t-elle, fronçant les sourcils avant de le regarder se décaler, prenant son portable avant de tendre l'écran vers elle. Dans un motel...? Sérieusement...? T'as payé pour ça ? Mais bébé... Souffla-t-elle, culpabilisant davantage, son regard s'attardant sur les photos qu'elle faisait défiler, son cœur se brisant dans le même temps. Mon ange... Putain... J'suis vraiment horrible... Je m'en veux tellement... Avoua-t-elle, le regard larmoyant, sa main prenant la sienne alors qu'il caressait ses côtes afin de la porter à ses lèvres pour l'embrasser. Mon amour, je te mérite pas... Je suis désolée que t'aies à traîner un boulet comme moi, ajouta-t-elle, dévastée par sa révélation. Je t'ai fait tellement subir. Pour rien en plus. Ça a jamais été contre toi en plus... Murmura-t-elle, le regard déchiré par la tristesse, Aelya venant loger sa tête dans le creux de son cou, son bras enlaçant son torse. Je veux jamais que tu te sentes abandonné en plus... Avança-t-elle, peinée, contre sa peau.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyVen 5 Mar 2021 - 23:03


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Il lui appartenait corps et âme, désirant s’offrir à elle pour l’éternité, jusqu’à pousser son dernier souffle de vie. Parce-qu’elle représentait tout ce qu’il avait toujours désiré, lui qui était fou d’elle, de toutes ces émotions qu’elle faisait naître en lui. Il se tortillait de plaisir sous l’effet de ses lèvres qui glissaient sur sa peau, Niels sentant son excitation grandir davantage alors qu’elle accélérait la cadence de ses caresses, jusqu’à le pousser à bout, lui qui la rattrapa en plein vol pour l’embrasser passionnément. Ses mains vinrent l’inciter à prendre place sur lui, ses lèvres refusant de lâcher les siennes, leurs langues se caressant dans la danse brûlante de leur baiser qui s’enflamma. « Oui mon amour, on changera rien… » Murmura-t-il avec un sourire joueur, son coeur s’emballant à chaque va et vient de leurs bassins, Niels soufflant son plaisir contre ses lèvres. « Pour toujours ? » Demanda-t-il d’un air faussement innocent, lui qui ne pouvait s’empêcher de la dévorer du regard tandis que ses ondulations se voulaient plus profondes. Il sentit sa peau se parsemer de frissons à l’entente de ses mots, ses pupilles se dilatant sous l’effet qu’elle lui faisait en lui murmurant ces mots d’amour. « On brûlera ensemble toute notre vie… J’ai envie de tout avec toi mon amour, j’veux qu’on ait un bébé à nous… » Souffla-t-il amoureusement, lui faisant savoir qu’il n’avait toujours pas oublié cette idée qui lui trottait toujours en tête, lui qui rêvait de la voir porter leur enfant une nouvelle fois. Il bascula sur elle, laissant son corps s’enfoncer dans le canapé alors qu’il avait pris le dessus dans leur échange, reprenant de plus belle ses coups de rein pour la voir crouler sous le plaisir. « J’vais pas te louper toi… Tu me cherches trop, tu vas me trouver… » Joua-t-il, le regard félin alors qu’il la contemplait, ses lèvres venant immédiatement dévorer la peau de son cou pour la marquer de son amour, son bassin butant avec plus de force contre le sien pour la faire décoller de la terre ferme. « C’est bon putain… » Lâcha-t-il, ses lèvres remontant peu à peu sur sa mâchoire alors que sa respiration devenait plus bruyante, ses gémissements rejoignant les siens jusqu’à l’atteinte du nirvana, le plaisir se diffusant dans chacune de ses cellules. « Je t’en veux pas bébé… T’as le droit de vouloir de l’espace. » La rassura-t-il, déposant de légers baisers sur son visage, lui qui ne désirait en aucun cas que les remords ne viennent l’accabler. « Evidemment. C’était prévu amour, tu crois quand même pas que j’vais te laisser tranquille ce soir… » S’amusa-t-il, son regard trouvant malicieusement le sien, déchantant rapidement lorsqu’Aelya évoqua les derniers jours qui avaient précédé leurs retrouvailles, Niels soupirant en repensant à la solitude qui avait marqué son séjour loin d’elle. Il décida de se saisir de son portable pour lui indiquer précisément où il avait vécu pendant ces quelques jours, hochant doucement la tête à ses mots. « Dis pas ça bébé, j’avais le choix de faire autrement… J’ai pas voulu parce-que j’étais pas bien sans toi, et j’avais pas à imposer ça à qui que ce soit. Mais c’est pas de ta faute mon ange… T’en veux pas… » Murmura-t-il, la regardant amener sa main jusqu’à ses lèvres, ses sourcils se fronçant aux mots durs qu’elle employa pour se désigner. « Arrête amour, j’veux pas que tu dises ça. T’es pas un boulet, dis plus jamais ça. T’as été blessée parce-que j’ai été un gros con, et t’as eu raison de me le faire comprendre. » Avança-t-il, secouant la tête pour réfuter ce qu’elle disait. « Bébé, c’est passé, ok ? J’suis là maintenant, on est tous les deux… » Murmura-t-il, ouvrant ses bras pour la voir se réfugier contre lui, sa main venant se frayer un chemin dans ses cheveux. « J’me suis jamais senti aussi aimé que dans tes bras mon amour… » Souffla-t-il pour la rassurer, déposant un baiser sur sa tête, s’enivrant de son parfum qu’il voulait avoir sur lui constamment. « Allez bébé, on pense plus à ça. C’est notre soirée, faut qu’on en profite. Tiens, prends ta coupe mon coeur. » Dit-il, tendant son bras pour récupérer leurs verres sur la table, buvant une gorgée d’alcool. « On prend la bouteille et on se fait couler un bain bébé ? » Demanda-t-il avec un sourire en coin.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptySam 6 Mar 2021 - 21:36


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Elle aurait pu crier la douleur de son absence à la Terre entière, persuadée pourtant que c'était mieux comme ça, pour eux, parce qu'elle avait semblé sombrer dans les eaux froides de ses doutes qui s'étaient voulus encore plus acides lorsqu'il avait quitté leur domicile. Elle était mal sans lui, comme si la maison devenait soudainement un lieu hanté par toutes ses pensées sombres qu'il réussissait maintenant à chasser alors qu'elle s'adonnait avec fougue à son corps qui s'offrait à elle. Elle lui donnait tout, Aelya, son être, son âme, son coeur, habillée par son amour qui s'introduisit en elle alors qu'ils s'étaient liés dans une alliance qui se passait de mots.

- Pour toujours,
répondit-elle, son regard perçant le sien avec amour et passion alors que ses ondulations répondaient aux siennes, sa peau frémissant contre la sienne à mesure qu'ils brûlaient dans les flammes de leur étreinte, Aelya qui oubliait tout, ne se concentrant sur le bruit de sa respiration qui s'éttoufait dans son plaisir. On aura notre bébé à nous, c'est promis, j'veux une famille avec toi, avoua-t-elle amoureusement alors qu'ils dansaient l'un contre l'autre, se rapprochant à mesure que leurs bassins se percutaient avec envie, elle qui aurait voulu tout lui donner si seulement son corps le lui permettait, si seulement leur situation était plus simple pour l'envisager, Aelya laissant son être crouler sous le poids du plaisir lorsqu'il se réfugia entre ses cuisses. Vas-y bébé, trouve-moi, j'adore quand t'es sauvage comme ça... Sourit-elle entre deux gémissements alors qu'il allait et venait en elle avec plus d'intensité, Aelya soupirant bruyamment au contact de ses lèvres dans son cou qui rougissait, ses cuisses se contractant à chaque vague de plaisir qui entrait dans son bassin électrisé par sa présence, avant qu'elle n'expie totalement son désir dans le creux de son oreille, frissonnant sous l'effet de l'orgasme qu'il lui offrit. J'voulais pas d'espace, j'voulais simplement mieux te revenir, avoua-t-elle en savourant ces doux baisers sur son visage, persuadée à ce moment que c'était mieux pour la suite, pour leur projets qui tanguaient au bord du vide. J'y compte bien à me fatiguer contre toi... Sourit-elle malicieusement, pensant déjà à la suite de leur retrouvaille qui les lierait davantage, histoire de leur faire oublier ces longs moments dénués de leur contact.

Elle s'intéressa à son hébergement ces derniers jours, comprenant dans les tourments de son coeur lourd qu'il avait séjourné dans un motel, quand elle, elle s'était imaginé qu'il passait peut-être du bon temps avec ses meilleurs amis. Dévastée par les photos qui défilaient et qui accentuaient cette solitude qu'elle pouvait imaginer pour Niels, elle s'en voulait, incapable de ne pas s'en vouloir.

- Si bébé. C'est ma faute. J'ai vraiment voulu croire que t'étais avec Az et Milo mais franchement, j'aurais du prévoir que tu serais comme moi... Malheureux,
soupira-t-elle, embrassant doucement sa main comme pour caresser son coeur d'affection. J'suis pas mieux en faisant ça. Je t'en voulais pas bébé... Parce que je t'ai compris... Avoua-t-elle. Oui mais j'veux pas te rendre malheureux bébé... J'ai pas envie de participer à ça, admit-elle, la tête nichée dans son cou, respirant à plein poumons son parfum. C'est vrai... ? Tu te sens bien quand même avec moi... ? Même si j'suis pas simple... ? Demanda-t-elle, sa main caressant doucement son torse alors que ses lèvres déposaient de doux baisers dans son cou avant de voir Niels tendre son bras pour récupérer les coupes. T'es parfait bébé, j'espère que tu le sais, répondit-elle en souriant, buvant à son tour une gorgée. T'as toujours de bonnes idées toi, acquiesça-t-elle, joueuse, lui volant un dernier baiser avant de se redresser, embarquant la bouteille de Champagne au passage pour se diriger vers la salle de bain où elle actionna l'eau du bain. On a oublié le joint, ça va pas, pouffa-t-elle, s'éclipsant pour ramener du cannabis déjà roulé avant de revenir dans la salle de bain. On fait jamais les choses à moitié, sourit-elle de manière complice à son amour, se réfugiant dans l'eau pour laisser la chaleur habiller sa peau.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11645
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 EmptyDim 7 Mar 2021 - 0:33


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Leurs retrouvailles étaient toujours enflammées, eux qui ne parvenaient jamais à contenir tout le manque qui s’accumulait lors de ces jours entiers passés l’un sans l’autre, Niels qui avait besoin de se sentir à nouveau exister contre son amour qui lui redonnait son souffle de vie. Parce-que c’était la seule manière pour lui de s’accrocher à la vie, lorsque son corps percutait le sien, que leurs coeurs battaient à l’unisson, que leurs âmes ne faisaient plus qu’une. Il sentit une vague de bonheur s’insinuer dans ses veines à ses mots qui lui faisaient comprendre qu’ils brûleraient d’amour l’un pour l’autre jusqu’à la fin de leurs jours. Il se mouvait en elle, percevant les effluves de son parfum se déposer sur sa peau en manque de la sienne, frémissant à chaque fois que son bassin répondait au sien, l’accompagnant dans des mouvements sensuels. « Je l’aimerai plus que tout mon amour, plus que ma vie, j’veux te montrer que j’suis capable d’être un bon père… » Murmura-t-il, lui qui savait combien ce rôle lui tenait à coeur, surtout lorsqu’on connaissait le passé d’Aelya, elle qui n’avait jamais réellement eu le droit à une véritable figure paternelle. Il se retrouva entre ses cuisses, liant leurs corps avec une envie démesurée, soupirant bruyamment à leurs ondulations qui reprirent de plus belle. « T’aimes quand j’deviens vilain toi… » Joua-t-il avec un sourire complice, percutant le corps de son amour avec plus d’intensité pour continuer à l’entendre gémir, ses lèvres venant marquer son cou, lui qui désirait y laisser sa trace pour les prochains jours, pour qu’elle puisse se rappeler de leur échange torride à chaque fois que son regard croiserait son reflet dans le miroir. Leur échange vint se finir en apothéose, comme à chaque fois qu’ils s’offraient l’un à l’autre, leurs cris se rejoignant jusqu’à l’atteinte du plaisir ultime qui les soulagea. « On se retrouve à merveille je trouve, non ? » Murmura-t-il, préférant se concentrer sur le positif de toute cette histoire, ses lèvres déposant de tendres baisers sur son visage pour la rassurer. « On est deux. » S’amusa-t-il, lui qui n’attendait que ça, impatient de la retrouver encore et encore, afin de rattraper tout ce temps qu’ils avaient perdu en se tenant éloignés l’un de l’autre. Ses questions l’incitèrent à lui avouer qu’il avait passé les derniers jours seul, dans un motel à la frontière de Bowen, lui qui n’avait pas eu la force de voir du monde. « Mais ça fait rien mon amour… Etre avec eux ou seul, j’aurais été triste quand même… C’est pas ça qui aurait changé. » Souffla-t-il, reprenant son portable de ses mains pour qu’elle se concentre à nouveau sur lui, fondant devant la douceur de ses baisers sur ses doigts. « Tu me rends pas malheureux mon coeur… T’as fait ce qu’il fallait pour nous, t’as pas à t’en vouloir pour ça… » Murmura-t-il à son oreille, embrassant tendrement ses tempes lorsqu’elle réfugia son visage dans son cou, ses bras venant l’enlacer et la maintenir contre son torse. « C’est toi mon bonheur, c’est quand on est ensemble mon bébé… T’es l’amour de ma vie, j’veux jamais que tu changes quoique ce soit. Si tu savais comme je t’aime… » Ajouta-t-il en croisant son regard, fermant les yeux à la sensation de ses lèvres qui parsemaient son cou, de sa main qui dévalait son torse, Niels décidant de tourner la page en récupérant leurs coupes sur la table basse. « J’veux l’être pour ma femme. » Répondit-il avec un sourire malicieux, buvant en même temps que son amour, lui proposant une nouvelle activité où ils pourraient se détendre en profitant pleinement l’un de l’autre. Il sourit à sa réponse, se redressant pour suivre Aelya dans la salle de bain, la laissant couler le bain. « Oui ça va pas du tout même. » Rit-il, s’occupant de son côté d’allumer quelques bougies pour leur créer une ambiance plus chaleureuse, disposant la bouteille de champagne à côté de la baignoire où il s’installa, attendant que son amour ne revienne. « C’est mal nous connaître. » Dit-il malicieusement, laissant Aelya se caler entre ses cuisses lorsqu’elle le rejoignit, sa main se posant sur son ventre pour l’inciter à se coller à son torse. « T’es bien comme ça bébé ? » Demanda-t-il, sa main venant dégager sa nuque en faisant passer ses cheveux d’un côté, ses lèvres pressant la peau de son cou.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 T3
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 2 Empty

 
i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: