∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fête de la mangue
La traditionnelle fête de la Mangue bat encore son plein ! Il s'agit d'une compétition fruitée entre quatre équipes créées aléatoirement parmi les habitants participants de Bowen.
La météo
En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C.


daniella ortiz & charlie keynes
sont nos membres du mois ♡

-48%
Le deal à ne pas rater :
-48% sur le Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
41.88 € 79.90 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -33%
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyDim 7 Mar 2021 - 21:25


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Elle était soulagée de l'avoir retrouvé, Aelya qui le gardait dans le creux de son être comme si finalement, elle avait toujours peur qu'il ne lui échappe, son coeur qui implosait de désir et de son plaisir à chaque fois qu'il s'immisçait avec encore plus de profondeur entre ses cuisses. C'était comme ça qu'elle désirait l'aimer jusqu'à la fin de ses jours, avec fougue, avec amour, dans une éternité qui semblait s'ouvrir lorsqu'elle se réfugiait dans son regard, là où elle se sentait en sécurité.

- J'en ai jamais douté et j'en douterai jamais mon amour. J'ai confiance qu'en toi...
Susurra-t-elle amoureusement, égayée par ces douces images qu'il administrait dans son esprit rongé par le plaisir, elle qui le sentait au fur et à mesure qu'il entrait en elle, son âme s'enroulant autour de la sienne pour mieux panser leurs blessures. Oh putain oui... Gémit-elle à sa remarque alors qu'il s'amusait à grignoter son cou, laissant son bassin entrer à l'intérieur du sien avec plus de fougue, à l'image de leur amour urgent qui n'attendait rien ni personne, Aelya continuant d'élever sa voix au travers de leurs peaux qui fondaient l'une contre l'autre jusqu'à l'atteinte du sommet de leur plaisir. C'est toujours magique avec toi bébé, j'aime trop nos retrouvailles, avoua-t-elle en souriant. Hank va râler si je t'accapare trop, je le vois venir d'ici, pouffa-t-elle, consciente que leur chien avait cruellement manqué de sa présence même si Aelya était incapable de ne pas profiter de son retour à son paroxysme, jusqu'à user les lattes du sommier qui avait peu subi ces derniers temps, elle qui comprit que son amour avait passé ces longs jours dans les recoins d'un motel, bien loin de l'idée qu'elle s'était fait sur son hébergement. Tu me l'aurais dit, putain mais jamais je t'aurais laissé là-bas... Mais j'aurais du t'appeler. J'ai merdé, admit-elle, se rejetant entièrement la faute parce que c'était elle qui l'avait conduit à s'éloigner de leur domicile, Niels qui reprit son portable avant qu'Aelya ne vienne disséminer pleins de doux baisers sur sa main. J'ai pensé qu'à toi, j'voulais que toi... Assura-t-elle tendrement, caressant son torse du bout des doigts alors qu'elle était blottie tout contre lui, entre l'étau amoureux de ses bras. Mon amour... Ca me fait tellement du bien ce que tu me dis. J'ai jamais voulu quelqu'un d'autre que toi, j'te veux pour la vie et j'veux jamais que tu doutes de ça, même quand on est pas ensemble, répondit-elle amoureusement contre son cou, regardant son mari s'emparer de leurs deux coupes pour qu'ils daignent penser à autre chose. Tu l'es carrément, t'es au-dessus de tout toi, le complimenta-t-elle, rassurée qu'il ne tienne pas rigueur de ses erreurs qu'elle regrettait amèrement, prenant la bouteille avant de se diriger vers la salle de bain avant de revenir sur ses pas pour chercher un joint. Surtout que je l'avais préparé pour nous pour gagner du temps. J'suis une femme organisée t'as vu, s'amusa-t-elle en revenant, découvrant la salle de bain envahit de bougies, son amour l'attendant dans la baignoire qui s'était remplie. Ta décoration est magnifique mon bébé, lança-t-elle, les yeux lumineux d'amour, Aelya venant se frayer un chemin entre ses cuisses, son buste se détendant pour que son dos ne vienne se coller à son torse. J'vis ma meilleure vie même, avoua-t-elle en soupirant de bien-être, fermant les yeux en sentant ses lèvres détailler doucement son cou. Bébé tu sais que j'aurais pu t'épouser tous les jours de ma vie tellement que j'te veux à la folie ? Lança-t-elle, prenant sa main posée sur son ventre pour y immiscer la sienne. D'ailleurs mon alliance m'a jamais quitté mon coeur, ajouta-t-elle, faisant tourner la bague de son amour entre ses doigts avant de tendre la main sur le sol pour récupérer le joint et le briquet, Aelya allumant le papier roulé pour tirer une longue bouffée dessus, ses lèvres venant doucement entrouvrir les siennes pour partager la fumée.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11644
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
En ligne
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyDim 7 Mar 2021 - 23:16


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Il avait enfin retrouvé sa place, celle à laquelle il appartenait, leurs retrouvailles mettant fin à de longs jours où il avait vécu en apnée sans l’amour de sa vie. Ils vivaient ensemble depuis un moment, alors dés que Niels se retrouvait sans Aelya, son quotidien devenait rapidement un enfer, lui qui gérait mal son manque, celui qui ne cessait de le torturer lorsqu’il ne pouvait pas profiter de sa présence chaleureuse. « J’ai confiance en nous… Tu vas être la mère la plus géniale qui soit. » Murmura-t-il amoureusement, fondant d’amour aux pensées qui étaient venues accaparer son esprit, lui qui les imaginait souvent dans leur cocon, berçant un petit être qui serait le fruit de leur amour. « J’adore quand tu prends du plaisir comme ça toi… » Lâcha-t-il, gémissant pour lui montrer que les sensations étaient réciproques, lui qui s’amusait à accélérer le rythme de leur échange, ses coups de rein devenant de plus en plus puissants jusqu’à ce qu’ils ne parviennent jusqu’au plaisir ultime. « Je les aime aussi bébé, je les ai rêvé. » Souffla-t-il, ses lèvres caressant doucement les siennes, s’amusant à les frôler. « Il attendra son tour le bébé. On a quand même le droite de se retrouver toi et moi… » S’amusa-t-il, lui qui savait que Hank s’impatientait souvent dés lors qu’ils s’accordaient un peu de temps pour eux deux, Niels qui avait bien l’intention de rattraper le temps perdu, pour oublier les nuits d’insomnie qui avaient marqué son séjour au motel. « Bébé… C’est pas grave. On a merdé tous les deux mais regarde mon amour, on est ensemble là, on a fait l’amour comme des fous et on va continuer toute la soirée… Y’a que ça qui importe. » Souffla-t-il en captant son regard, la laissant embrasser sa main, lui qui continua de la rassurer pour évaporer les pensées toxiques qui l’empêchaient de se concentrer sur le positif. Il la serra contre lui, là où elle percevrait les battements incessants de son coeur, lui confirmant tout ce qu’il ressentait pour elle. « Si on pouvait ne plus jamais être séparés, ça serait encore mieux bébé… Comme ça, y’aura jamais de doute. » Souffla-t-il avec malice, appréciant la sensation de son souffle chaud qui s’écrasait dans le creux de son cou, Niels souriant à ses mots flatteurs, décidant de rejoindre la salle de bain avec Aelya. Il la laissa s’éclipser pour leur chercher de quoi fumer, prenant soin de préparer la salle de bain pour l’immerger dans une ambiance plus romantique, Niels attendant son amour dans l’eau chaude. « T’es la plus parfaite des femmes, ça sert à rien de rivaliser avec toi. » Joua-t-il, observant son amour regarder autour d’elle lorsqu’elle repéra les bougies qui parsemaient le sol de leur salle de bain. « Elle est à ton image alors… » La flatta-t-il avec un air amoureux, écartant légèrement ses cuisses pour laisser de la place à sa femme, Niels désirant la sentir au plus près de lui, là où ils pourraient profiter de la chaleur mutuelle de leurs peaux. « Tant mieux, c’est ce que je veux pour toi. » Souffla-t-il, prenant plaisir à la voir se détendre, ses lèvres venant parsemer doucement sa nuque tandis que sa paume recouvrait chaudement son ventre. « Peut-être que je devrais te refaire une demande tous les jours alors mon amour… » Murmura-t-il, touché par sa dévotion, par sa manière de lui montrer qu’elle l’aimait, Niels regardant leurs mains se lier doucement, ses yeux déviant vers l’alliance qu’elle faisait tourner autour de son doigt. « J’ai jamais pensé à l’enlever non plus bébé, ça arrivera jamais. » Répondit-il, esquissant un sourire en sentant Aelya se décaler pour récupérer le joint, ses lèvres venant caresser les siennes quand elle tendit sa nuque vers lui pour partager sa bouffée. « Y’a pas meilleure façon de le fumer… » Souffla-t-il, en profitant pour lui voler un baiser, accrochant doucement sa lèvre inférieure avec des dents. « Putain ce qu’on est bien là… » Soupira-t-il, habité par le bien-être, se sentant totalement détendu, sa main venant chercher la bouteille de champagne pour en boire une gorgée, tendant le goulot vers son amour pour la laisser boire à son tour. « Qu’est-ce que t’as fait de tes journées quand j’étais pas là bébé ? » Demanda-t-il, lui qui espérait qu’elle ne s’était pas laissée totalement guider par sa tristesse.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyMar 9 Mar 2021 - 21:12


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Le manque la tuait, irritant ses cellules à mesure que le temps s'écoulait dans l'écho putride de son absence. Elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle, elle qui s'était imaginée aller mieux sans le couvert de ses bras chaleureux, pourtant persuadée de base qu'elle n'arriverait jamais à faire face à quoique ce soit sans Niels.

- J'ferai tout pour que tu sois fière de moi en tout cas. J'ai envie qu'on reste heureux bébé,
avoua-t-elle, consciente que tant qu'ils seraient ensemble, son sourire ne ferait que s'étendre sur son visage baigné d'espoir. En même temps t'as vu ce que tu me fais subir là... C'est juste beaucoup trop bon... Gémit-elle, les traits tirés dans le plaisir qui gagnait ses veines à mesure qu'elle touchait du doigt l'apothéose du moment, renversant sa tête dans le tissu du canapé lorsque l'orgasme la plongea dans un état extatique qu'elle éteignit tout contre son amour. Je rêve de toi tout le temps de toute façon, répondit-elle amoureusement, savourant le doux contact de ses lèvres qui cherchaient les siennes. C'est trop me demander de te partager en plus, même avec Hank, s'amusa-t-elle, sachant qu'elle était naturellement possessive avec lui parce qu'elle ne savait vivre sans lui. T'as raison bébé... Mais j'veux que tu saches que jamais j'ai voulu te faire du mal. Je t'aime tellement, ajouta-t-elle tendrement, irritée par la seule idée de l'imaginer tout seul entre les murs froids de ce motel quand elle aurait pu simplement l'attirer contre elle, dans leurs draps, son corps qui vint doucement se blottir contre le sien pour s'imprégner de sa chaleur. Je compte bien ne jamais me séparer de toi. Je peux pas bébé. C'est au-dessus de mes forces de te résister, avoua-t-elle, son comportement par sms l'ayant prouvé, elle qui avait accepté de le revoir le plus rapidement possible dans le tumulte incessant de son coeur qui l'attendrait toute sa vie, Aelya qui embrassa doucement son cou contre lequel son souffle s'échouait, décidant de le quitter pour rejoindre la salle de bain avant d'aller chercher de quoi restaurer leur détente, avançant vers la pièce d'eau égayée par les lumières des bougies. T'es hors compétition bébé. Tu m'étonnes que tout le monde te veut, s'amusa-t-elle en le flattant, son regard s'émerveillant devant sa décoration, Aelya plongeant son corps dans l'eau chaude, se faisant une place contre lui alors qu'il l'attira contre son torse, la faisant pousser un soupir de bien-être. J'espère que tu te sens aussi bien que moi avec toi, ajouta-t-elle, frissonnant à ses lèvres dans son cou. Te gênes pas bébé. Tu me ferais craquer en plus espèce d'homme parfait, rit-elle tendrement, se revoyant sous les étoiles lors de sa première demande qui l'avait fait chavirer au plus profond de son amour pour Niels. En plus elle te va trop bien ton alliance d'homme marié, lança-t-elle, aimant employé ce genre de terme avec lui parce qu'elle n'avait toujours voulu que ça, qu'ils soient unis pour l'éternité, Aelya en profitant pour tendre la main afin de récupérer le joint qu'elle alluma, inspirant la fumée pour tendre ses lèvres vers celles de son amour afin d'emplir ses poumons de cette dose d'euphorie. J'suis d'accord avec toi, j'aime tout partager de toute façon bébé avec toi, avoua-t-elle contre ses lèvres, souriant en sentant ses dents mordiller la sienne. Y'a pas mieux comme Saint Valentin bébé, ajouta-t-elle, détendue, prenant la bouteille pour boire à son tour. Rien. J'ai déprimé... J'ai essayé de chercher des emplois. J'ai trouvé une offre entant que serveuse dans un bar mais j'voulais en discuter avec toi avant de postuler, lança-t-elle, prenant une gorgée suivie d'une bouffée sur le joint avant de poser la bouteille. J'veux pas qu'on se sépare bébé... Je sais que ça a souvent tendance à mal se terminer mais... Travailler sans toi me plombe le moral, ajouta-t-elle en plissant les lèvres, sa main libre venant doucement caresser son bras.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11644
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
En ligne
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyMar 9 Mar 2021 - 22:33


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Il ne vivait que pour les voir grandir eux et leur amour inarrêtable, persuadé qu’il n’y aurait jamais de point final à cette histoire qui avait débuté au détour du plus beau des hasards. Il était fier de ce qu’ils étaient devenus, de tout ce qu’ils avaient traversé ensemble, même de ces moments où ils avaient été plongés dans le noir le plus complet. Parce-qu’ils s’en étaient toujours sortis au final, toujours plus amoureux l’un de l’autre. « On le restera mon amour. Toi, moi et notre bébé… » Souffla-t-il, désirant faire naître les douces images de leur future famille dans son esprit. « C’est ton corps qui est trop bon bébé… » Lâcha-t-il dans un souffle égayé par ce plaisir qui n’en finissait pas, Niels finissant par en atteindre son sommet dans un dernier râle d’envie, laissant son corps se détendre contre celui de sa femme. Il esquissa un sourire à ses tendres paroles, aimant savoir qu’il occupait ses songes même lorsqu’elle dormait, Niels déposant ses lèvres contre les siennes pour profiter d’un énième baiser. « Le fais pas. J’veux pas que tu me partages bébé. J’veux toi, toi et encore toi. » Murmura-t-il, entrecoupant chaque mot d’un léger baiser sur ses lèvres, s’amusant de ce moment de légèreté, lui qui désirait la détendre, lui faire comprendre que tout ce qu’ils s’étaient dit n’avait plus d’importance maintenant qu’ils s’étaient retrouvés. « Je le sais bébé, détends-toi, d’accord… ? Je t’aime à la folie mon ange… » Souffla-t-il, lui adressant un sourire rassurant, conscient que sa révélation n’avait rien arrangé à sa culpabilité, lui qui n’avait jamais souhaité la submerger de regrets alors qu’il avait entièrement compris sa démarche. « J’suis vraiment malheureux quand on est pas ensemble bébé… J’y arrive juste pas, j’arrive pas à être moi. » S’expliqua-t-il, repensant à ces longues heures où il s’était laissé porter par le manque insupportable d’Aelya, lui qui n’avait pas eu la force de penser à autre chose alors qu’il la savait à des kilomètres de lui. Il expia son bien-être lorsqu’elle embrassa la courbure de son cou, rejoignant le paradis à chaque fois qu’elle déposait ses lèvres sur sa peau, que ses doigts caressaient son corps qui ne demandait qu’elle encore et encore. Il la laissa s’éclipser le temps d’aller leur chercher de quoi fumer, lui qui s’installa dans la baignoire après avoir réchauffé l’ambiance de leur salle de bain à l’aide de bougies, souriant en observant la réaction de son amour. « Mais moi j’veux que toi. » Répondit-il avec un sourire charmeur, l’incitant à venir se positionner contre son torse, en profitant pour venir embrasser sa nuque. « J’suis le plus heureux là… » Souffla-t-il, conscient qu’il n’y avait qu’avec elle qu’il se sentait aussi bien, son sourire n’ayant d’ailleurs pas rayonné de la sorte depuis qu’ils s’étaient quittés. « J’vais y réfléchir sérieusement. » S’amusa-t-il, ne pouvant s’empêcher de repenser à cette nuit qui avait chamboulé leur vie, celle où ils s’étaient promis l’éternité officiellement. Il s’attarda sur leurs mains liées, observant leurs alliances à leurs doigts avec un sourire attendri, Niels fondant aux mots choisis par son amour. « D’homme marié au coeur très très très pris, c’est pas ça que tu voulais dire plutôt ? » Rit-il pour entrer dans son jeu, ses mains continuant de caresser son corps alors qu’Aelya attrapa le joint pour tirer dessus, ses lèvres s’avançant vers les siennes pour partager sa première bouffée. « Ça me permet d’en profiter pour te faire des bisous en plus. » Murmura-t-il conter ses lèvres qu’il mordilla doucement, son air malicieux ne le quittant pas. « Elle nous ressemble bien, ouais. » Ajouta-t-il, avalant une gorgée de champagne avant de tendre la bouteille à Aelya, Niels finissant par s’intéresser à ses activités lors de leur séparation, comprenant rapidement que comme lui, elle avait été étouffée par le manque. « Ça nous réussit pas d’être séparés bébé… On aurait dû le savoir. » Soupira-t-il, rebondissant sur les paroles d’Aelya qui lui fit part de l’offre qu’elle avait trouvé pour un possible emploi. « Y’avait d’autres postes bébé ? » Demanda-t-il, lui faisant comprendre que lui non plus, n’avait pas envie de passer ses journées sans elle. « J’ai pas envie de revivre ça non plus bébé… Tu me manques trop, c’est pas gérable quand j’suis loin de toi. Je m’en fous des conséquences si ça veut dire que j’peux être avec toi. » Avoua-t-il, lui qui était bien placé pour savoir que le manque était destructeur, Aelya et Niels ayant travaillé l’un sans l’autre pendant une bonne partie. « Si ça peut nous permettre de payer les factures bébé, j’suis pour… » Murmura-t-il, frémissant à ses caresses, son avant bras venant entourer son corps pour la rapprocher de lui, ses lèvres venant embrasser son épaule.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyMer 10 Mar 2021 - 21:42


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Elle se regardait grandir dans ses bras, comme si finalement, elle développait l'amour qu'elle n'avait jamais appris à concevoir dans son étreinte, lui qui lui donnait tout ce qu'elle n'avait jamais connu, tout ce qu'elle avait même fini par rejeter faute de ne pas pouvoir y accéder. Et elle aimait ça, Aelya, cette vie qui s'ouvrait dans des possibilités et un espoir qui continuait à chaque fois de faire briller ses yeux de milles feux. Elle sourit tendrement à sa remarque, songeant à ses mots qui décrivaient à merveille ce qu'elle désirait pour la suite, son corps se laissant doucement mais surement amener vers le point culminant de leur liaison qui s'éteignit dans le bruit essoufflé de leurs respirations.

- Je me reconnaitrai plus du tout si j'en venais à te partager, c'est juste impensable bébé. T'es la seule personne que je voudrai cacher pour le reste de mes jours. T'es mon trésor, admit-elle amoureusement entre chaque baiser qu'il lui laissait sur les lèvres, consciente que sa possessivité venait de là, du fait qu'elle savait qu'elle ne pourrait jamais trouver de meilleur partenaire que lui, et que si elle le perdait, c'était son univers entier qui s'écroulerait. Oui bébé, j'avais juste peur que tu m'en veuilles trop... Avoua-t-elle, savourant l'écho de son amour qui se déployait dans son esprit alors que ses regrets palpitaient encore dans son coeur, parce que ça n'avait jamais été une décision satisfaisante pour son manque qui l'avait rongé de désespoir. Sois toi qu'avec moi bébé... Les autres ont rien besoin de savoir, répondit-elle, aimant savoir qu'ils gardaient leurs réels visages que pour l'un et l'autre, le monde qui dans tous les cas ne les avait jamais compris.

Elle caressa son cou de baisers, laissant sa tendresse prendre le dessus sur sa passion, décidant de suivre les directives de son amour qui l'invitait à ne s'intéresser qu'à ce moment de retrouvailles qui les liait. Elle l'avait retrouvé dans la salle de bain peu après être allée chercher de quoi les détendre, ses yeux s'illuminant devant la beauté de cette décoration intimiste qui leur avait créé en quelques secondes. Mais si ses yeux brillaient, c'était surtout pour lui et lui seul.

- T'es le seul qui peut m'avoir bébé, répondit-elle amoureusement, s'infiltrant entre ses cuisses, le contact de ses lèvres sur sa nuque suffisant déjà à la faire fondre de bonheur, elle qui aimait savoir qu'il se sentait aussi bien qu'elle dans leur cocon. Tu sais trop toi que tu peux me faire craquer avec pas grand chose, s'amusa-t-elle, devinant sans le voir l'éclat joueur de son regard pour lequel elle se damnerait, s'attendrissant devant leurs doigts qui se cherchaient, leurs alliances se chevauchant doucement, remettant en lumière le souvenir de cette demande qui les avait transporté dans les étoiles. Exactement ça ! Merci bébé de m'avoir corrigé, c'est plus juste comme ça, pouffa-t-elle, amusée, frémissant à ses caresses avant de récupérer le joint pour en prendre une bouffée, la partageant avec son amour de manière complice. Et tu sais que je préfère me droguer à tes bisous, renchérit-elle en souriant contre ses lèvres qu'il mordilla, s'emparant de la bouteille après que Niels ait bu, réfléchissant à ce nuage de négativité qui l'avait plombé. Je le savais pourtant... Mais j'étais perdue bébé, avoua-t-elle en soupirant. Oui y'en avait d'autres, mais pas dans la même offre, ajouta-t-elle, frustrée de ne pas avoir ce qu'ils voulaient, le même emploi pour eux deux. On va trouver une solution bébé. Je ferai rien sans toi, ni sans t'en parler mon ange, avança-t-elle, ses doigts courant doucement sur son bras, traçant les contours de son tatouage. Au pire des cas, on pourrait y aller au culot bébé ? Genre, se pointer dans tous les lieux pour leur proposer nos deux candidatures ? J'accepterai pas un emploi si toi t'es pas pris de toute façon. Je peux plus bébé être loin de toi... Avoua-t-elle, se blotissant contre son torse, ramenant ses bras autour d'elle pour davantage la coller à lui. Je pourrais tenter de donner des cours de pôle dance...? Si vraiment on y arrive pas, ça pourra toujours nous aider, proposa-t-elle, terminant de tirer sur le joint avant de le confier à Niels.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11644
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
En ligne
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyMer 10 Mar 2021 - 22:48


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Il n’y avait rien de plus vivifiant que d’imaginer les années qu’ils avaient encore à vivre, Niels qui rêvait de voir se concrétiser tous les projets de vie qu’ils souhaitaient mener à bien, eux qui puisaient tout leur espoir dans la force de leur relation, dans celle de leur amour qui ne périrait jamais. C’est en pensant à ça, à eux, à l’avenir qui leur ouvrait les bras, qu’il s’abandonna finalement à elle, expiant un dernier souffle de plaisir qui vint mourir contre ses lèvres. « On devrait aller se réfugier sur une île déserte toi et moi, on n’aurait plus de problème de jalousie comme ça. » Murmura-t-il, profitant du doux contact de ses lèvres contre les siennes, conscient que cette idée ne le rebuterait jamais, Niels qui n’avait certainement aucun mal à s’imaginer au bout du monde avec l’amour de sa vie. Il esquissa un doux sourire afin de lui permettre de se détendre, lui qui n’avait pas envie de gâcher leurs retrouvailles à cause des remords, parce-qu’il estimait que la décision d’Aelya avait été légitime. « Je t’en veux pas du tout mon amour. Ça nous a évité de faire trembler les murs, faut le voir comme ça. » Sourit-il avec un air léger, sa main venant se poser sur sa joue qu’il caressa, captant le regard de celle qui le faisait chavirer depuis trois ans. « Rien que toi bébé… » Souffla-t-il, reprenant ses mots amoureusement, son regard lui traduisant toute l’admiration qu’il lui vouait, elle sans qui il n’aurait jamais avancé, parce-qu’il n’avait jamais réellement su qui il était avant qu’Aelya ne vienne le révéler. Après un énième moment de tendresse, ils vinrent se retrouver dans l’eau chaude du bain, dans la volonté de ne jamais se quitter, eux qui avaient bien trop subi durant cette séparation qui leur avait semblé s’éterniser. « Celui ou celle qui essaye devra me passer sur le corps d’abord. » S’amusa-t-il, sa possessivité revenant toujours au galop, atteignant son paroxysme lorsqu’il s’agissait de l’amour de sa vie, la seule qu’il ne voulait avoir rien que pour lui. Ses lèvres vinrent lentement parcourir sa nuque, l’effleurant dans des caresses chaudes, Niels désirant prendre soin d’elle comme elle le faisait avec lui. « J’suis accro à toi, j’aime trop voir tes yeux s’illuminer bébé… » Répondit-il dans un murmure amoureux, lui qui ne manquait jamais d’idées pour elle, pour la voir rayonner de bonheur dés que l’occasion se présentait. Il laissa leurs mains se retrouver tendrement, se cherchant dans des caresses joueuses alors que la vision de leurs alliances le faisait toujours autant frémir. « Je savais bien que ça allait plus te plaire comme ça. » Rit-il avant de partager la première bouffée du joint avec Aelya, en profitant pour lui voler un baiser. « Ça me dérangerait pas qu’on puisse se droguer à rien d’autres qu’à ça bébé… Laisse-moi te donner ta dose. » Joua-t-il, pressant de nouveau ses lèvres contre les siennes, lui donnant plusieurs baisers rapides de manière malicieuse, profitant toujours de sa présence. Il regarda son amour boire une gorgée de champagne, ne pouvant s’empêcher de revenir sur les journées à rallonge qu’ils avaient vécu l’un sans l’autre, délestés de cette lueur qui les animait lorsqu’ils étaient ensemble. « J’comprends bébé, c’est pas grave. On apprend comme ça. » Ajouta-t-il, gardant son optimisme pour ne pas remuer le couteau dans la plaie. Il hocha silencieusement la tête à sa remarque, touché par sa volonté de vouloir tout partager avec lui. « Oui on va trouver, on a toujours ce qu’on veut nous deux, on y arrivera bébé. » Répondit-il, appréciant le contact délicat de ses doigts qui caressaient ses bras. « On perd rien à le faire de toute façon bébé. C’est une bonne idée. Moi non plus j’ai plus envie de revivre ça, j’déteste être loin de toi… Ils gagneraient au change en plus, on est plus productifs quand on travaille tous les deux. » Souffla-t-il, la laissant se blottir contre lui, ses bras se laissant guider par ses mains pour confiner son corps, la réchauffant amoureusement. « Tu veux faire ça où bébé ? T’as tout ce qu’il faut ici pour donner des cours en plus, ta salle peut faire l’affaire, non ? » Demanda-t-il, récupérant le joint qu’il amena entre ses lèvres, réfléchissant avec elle à un moyen de subvenir à leurs besoins. « J’pourrais me proposer pour entraîner des gosses au club de skate de mon côté…? Je gagnerai pas grand chose, mais c’est toujours ça. » Ajouta-t-il, souhaitant apporter son aide comme il le pouvait, eux qui n’auraient pas le choix de travailler davantage pour combler l’absence d’entrée d’argent de ces derniers temps. Il tira une nouvelle bouffée sur le joint, gardant la fumée quelques secondes avant de l'expirer. « Tu m'en veux d'avoir pété un câble au club...? »

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyJeu 11 Mar 2021 - 21:44


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Elle avait déjà plusieurs fois songé à s'exiler loin du monde, juste pour s'imprégner un peu mieux et un peu plus de son amour, juste pour pouvoir se complaire dans sa beauté irréelle qu'elle voulait préserver des autres. Elle mentirait si elle disait qu'elle n'avait jamais pensé à tout plaquer pour qu'ils puissent se laisser vivre de manière heureuse, sans ombre sur le tableau, eux qui passaient leur temps à fuir non pas parce qu'ils n'étaient pas capables de se battre mais bien parce que justement, ils se battaient trop.

- Tu sais qu'un jour c'est surement ce que j'vais nous amener à faire si on me tente trop dans ma jalousie, sourit-elle malicieusement, n'ayant aucun mal à les imaginer vagabonder dans les recoins du monde, parce que tout ce qu'Aelya avait besoin était sa présence dont elle ne pouvait se défaire. On a sauvé des assiettes d'une mort certaine aussi, pouffa-t-elle, eux qui ne faisaient jamais dans la dentelle quand ils se disputaient, leurs caractères explosifs venant rapidement faire des étincelles, appuyant sur leurs plaies autant qu'ils savaient recoudre leurs blessures dans la passion et la dévotion de leur affection, Aelya venant le retrouver en s'installant dans le bain chaud, les murs doucement éclairés par les bougies qu'il avait allumé, sa peau frissonnant déjà au contact de son torse contre son dos. Personne touche à ton beau corps là, ça va pas la tête ! Affirma-t-elle en souriant légèrement, détestant s'imaginer qu'on puisse lui vouloir du mal juste pour l'avoir elle, Aelya qui ne discernait que son être dans l'obscurité, que son étreinte pour la réchauffer, ses soupirs s'envolant dans la pièce à mesure qu'il caressait sa nuque de baisers, souriant à sa remarque qu'elle ne pouvait contredire parce que Niels la connaissait par coeur, surement mieux qu'elle ne se connaissait elle-même. J'suis encore en manque bébé, ça tombe bien. J'atteindrai jamais mes limites avec toi, sourit-elle contre ses lèvres après avoir partagé la fumée du joint avec son âme-sœur, attrapant ses baisers en plein vol avant de prendre en main la bouteille de champagne pour en boire quelques gorgées, sentant son cœur s'étirer dans la douleur alors qu'elle repensait à ce vide qui l'avait habité ces derniers jours. Je sais en tout cas que je voudrais jamais ; travailler sans toi, admit-elle en hochant la tête, appréciant son attitude qui visait à lui éviter de se renfrogner davantage. J'espère. On regardera tous les jours de toute façon, on a le temps, lança-t-elle, désirant se donner tous les moyens possibles pour parvenir à leurs fins. On est plus productifs mais on coûte plus chers, et  surtout faut aller quelque part où personne connaît notre potentiel de faire le chier le monde, s'amusa-t-elle, préférant le voir comme ça, parce que personne ne pouvait s'imaginer à quel point leur mental était mis à rude épreuve lorsqu'ils s'enlisaient dans la jalousie. Ouais justement, j'pensais à le faire chez nous, c'est juste qu'amener des gens que je connais pas dans notre espace, ça me gêne. On sait jamais sur qui on peut tomber, et on est bien placés pour le savoir. Du coup, j'vais réfléchir. Sinon louer une salle à la soirée. Ça doit pouvoir se faire, lança-t-elle en réfléchissant à ces possibilités. Oh ce serait tellement trop mignon. J'vais craquer bébé, rit-elle tendrement, approuvant son idée. Non je t'en veux pas... Je t'en ai jamais voulu... C'est juste que c'était dur sur le coup mais c'est pas grave bébé, il avait pas à me toucher ce connard, ajouta-t-elle, prenant sa défense parce qu'elle le comprenait. Tu sais bébé, je me sens mal quand je dois faire ce genre de trucs. Vis-à-vis de toi, mais de moi aussi. J'me sens salie quand on me touche. J'veux plus nous faire de mal, avoua-t-elle. T'as faim bébé ? On sort et on se commande un truc ? Proposa-t-elle.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11644
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
En ligne
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyJeu 11 Mar 2021 - 23:09


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


C’était une possibilité qu’ils n’avaient jamais sérieusement envisagé mais à laquelle ils réfléchiraient si le choix ne leur était plus permis, juste parce-qu’ils savaient qu’ils étaient capables de vivre n’importe où tant qu’ils restaient ensemble. C’était un besoin qui passerait toujours avant tout, comme s’il était essentiel à leur survie, eux qui remarquaient bien que l’atmosphère devenait étouffante dés lors que leurs corps prenaient de la distance l’un de l’autre. « Tu vas me bâillonner et m’enlever loin de Bowen ? » S’amusa-t-il, jouant avec elle sur les mots alors qu’ils savaient parfaitement qu’ils se suivraient au bout du monde s’il le fallait, eux qui n’avaient aucun avenir l’un sans l’autre. « Elles ont eu de la chance, ouais. Tu vois bébé, ça fait pas du bien d’être séparé de toi, mais c’était peut-être ce qu’il y avait de mieux à ce moment-là… » Répondit-il, avouant que leur cohabitation aurait certainement fait des étincelles, parce-que la colère avait pris le dessus sur leurs sentiments avant qu’ils ne se quittent, la rancoeur ne les aidant pas à redescendre. Il voulait voir ses beaux yeux s’éclairer, ne vivant que pour ça, que pour l’émerveiller dés qu’il le pouvait, Niels disposant quelques bougies autour de la baignoire pour leur créer une intimité qui n’appartenait qu’à eux. « Tu sais bien que j’suis capable de tout pour toi bébé. Mais l’idée que tu me soignes derrière me déplaît pas tu sais… » Joua-t-il avec un air espiègle, pensant à toutes ces fois où sa volonté n’avait pas su le retenir, lui qui se laissait bien trop souvent guider par son impulsivité, créant un chaos qui vaudrait toujours le coup si c’était pour l’amour de sa vie qu’il se battait. Il aurait pu rester une éternité contre elle, réchauffé par sa peau encore brûlante de leurs ébats fougueux, ses lèvres étant venues chercher les siennes, comme si elles cherchaient leur oxygène à travers son souffle. « Ça tombe bien, j’ai pas envie qu’on en ait… » Murmura-t-il contre sa bouche, la laissant boire une gorgée de champagne après lui avoir tendu la bouteille, Aelya et Niels évoquant finalement leur avenir professionnel encore mis à rude épreuve par leur déboires. « Moi non plus je veux pas ça pour nous. C’est pas gérable de se manquer autant. » Répondit-il, allant dans son sens parce-qu’il partageait sa vision des choses, hochant la tête à ce qu’elle ajouta concernant leurs recherches d’emploi. « Tu crois qu’on est déjà réputés comme les terreurs de Bowen bébé ? » Pouffa-t-il, s’amusant tout en prenant conscience que le risque était à prendre pour leur futur employeur qui n’avait certainement pas idée de la façon dont ils fonctionnaient, eux qui pouvaient être capables du meilleur comme du pire quand leur relation était en jeu. « J’comprends bébé. Ça voudrait dire de faire une sélection préalable de tes futures clientes pour t’assurer de leur fiabilité. Mais ouais, on est bien placés pour savoir qu’on peut tomber sur n’importe qui. » Ajouta-t-il, hochant la tête à sa deuxième idée, Niels proposant lui aussi de donner de son temps pour arrondir leurs fins de mois. « Ça va me faire développer ma patience en plus de pouvoir faire du skate, c’est tout bénef’ non ? » Lâcha-t-il, amusé par la réaction de son amour, Niels permettant à ses mains de caresser les bras de sa femme alors qu’elle était toujours blottie contre lui. « Je me suis emporté bébé… J’aurais dû t’écouter avant d’exploser comme ça. J’arrive pas à y voir clair quand quelqu’un se permet de s’approcher de toi comme ça… » Murmura-t-il, tentant d’expliquer son comportement violent, ayant peur qu’Aelya finisse un jour par perdre patience. « J’ai une faim de loup ouais, j’ai sauté pas mal de repas au motel. » Avoua-t-il, se rinçant avec son amour avant de sortir du bain, Niels lui tendant une serviette, en nouant une autour de sa taille pour sécher avant d’enfiler un boxer. « T’as envie de manger quoi bébé ? Sachant qu’on a une bouteille de vin qui nous attend, faut bien l’accompagner… Une pizza, ça fait longtemps non ? » Sourit-il, prenant sa main pour l’emmener avec lui jusqu’au salon, prenant son portable en attendant la réponse d’Aelya.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyVen 12 Mar 2021 - 21:33


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Il n'y avait rien de comparable à ce qu'ils vivaient quand ils étaient deux, à se chercher pour mieux se trouver au détour d'une lueur qu'ils n'avaient jamais fini de sublimer d'espoir. Elle puisait sa force en lui, loin d'être capable de s'imaginer qu'elle disposait de ressources pour vaincre la froideur de ce monde qu'elle trouvait hostile, dénué de couleurs en l'absence de son amour.

- La vraie question c'est : est-ce que j'ai vraiment besoin de te bâillonner pour t'enlever de Bowen histoire que tu sois encore plus collé à moi ? Le chercha-t-elle, amusée, consciente qu'ils ne se feraient jamais prier pour rester fusionnels. J'avais justement peur qu'on se brise définitivement bébé. J'aurais jamais pris cette décision à la légère, mais je savais que ça aurait été compliqué entre nous parce qu'on était tous les deux à bout... S'expliqua-t-elle, sachant que s'ils avaient soufferts de leur éloignement, ils pouvaient bénéficier de plus belles retrouvailles maintenant que leurs âmes s'étaient apaisées, tiraillées dans le manque qu'ils avaient su caresser de leur présence mutuelle, ses yeux s'attendrissant devant la moindre attention qu'il mettait en place pour elle, pour son bonheur qui ne faisait que de se déployer dans ses veines. J'peux prendre soin de toi même si t'es en bon état bébé. J'ai besoin d'aucun prétexte pour te câliner et te faire des bisous, sourit-elle, laissant courir ses doigts sur sa peau humide avant de piéger la fumée du joint entre ses lèvres qui vinrent doucement taquiner celle de son mari, la drogue s'en échappant pour finalement venir répondre à ses baisers qui agitaient son coeur, elle qui a chaque fois prenait conscience de l'intensité de ses émotions qui grandissaient pour lui. J'arriverai jamais à gérer ton absence bébé. Je sais même plus comment j'fais quand toi tu bossais à l'hôpital et moi au club, admit-elle après avoir bu une gorgée de liqueur, les songes se balançant entre l'euphorie de la drogue et la réflexion que ses questions lui imposaient. J'pense qu'on s'est fait un nom dans le milieu de l'anarchie ouais, pouffa-t-elle, incapable de changer sa manière de faire quand Niels était concerné, parce qu'il lui importait autant voire plus que l'oxygène qui s'infiltrait dans ses poumons. Ouais, j'suis pas tranquille à l'idée d'amener du monde chez nous. On a trop subi bébé avec les gens louches. Et j'serais encore plus méfiante quand on aura un enfant, avoua-t-elle, Aelya qui ferait toujours son maximum pour prévenir le danger qui mettrait en péril leur stabilité déjà bancale. Ça t'apprendra les bonnes méthodes pour mettre notre futur bébé au skate aussi, s'amusa-t-elle, attendrie, lovée entre ses bras qui la détendaient. Je sais mon amour, je sais... Je suis pas capable de me raisonner non plus quand c'est toi qui es touché. C'est plus fort que moi. J'ai juste pas envie que tu t'imagines que je peux aller jusqu'à te tromper juste pour de l'argent, lança-t-elle, le regard s'élançant un peu partout alors qu'elle repensait aux derniers événements. Mon pauvre bébé... Faut que tu te rattrapes là. J'ai pas eu beaucoup d'appétit moi non plus t'façon, j'avais surtout envie de te manger toi, avoua-t-elle de manière légère, rinçant son corps avant de sortir de la baignoire, prenant la serviette que lui tendit Niels avant de se sécher, s'eclipsant dans la chambre pour récupérer une nuisette qu'elle fit tomber sur ses courbes. Va pour une pizza ! Sourit-elle en prenant sa main, invitant Niels à commander, son regard analysant la fougue de leur dernier ébat en la présence de leurs vêtements qui étaient étendus partout dans le salon. Putain bébé... Le bordel... Faut qu'on arrête d'être des sauvages, rit-elle, ramassant leurs vêtements un à un, tournant dans tout le salon. Et j'vois que je suis dans un état second là... Ça tourne, continua-t-elle de rire. Tu me ramènes dans la chambre si jamais ? Histoire de me donner un petit remède, joua-t-elle, joueuse.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11644
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
En ligne
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptySam 13 Mar 2021 - 0:46


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Il était conscient de vivre une histoire unique, le genre qui marquait à vie, Niels qui savait depuis trois ans qu’il avait trouvé sa perle rare, la femme qui le faisait chavirer au quotidien. Elle était son univers, son monde entier, lui qui ne jurait que par le doux son de son prénom. « Bien sûr que non bébé, j’te suis au bout du monde les yeux fermés. Tu le sais... » Murmura-t-il avec un air malicieux et amoureux, Aelya qui savait aussi bien que lui que la question ne se poserait pas, parce-que ça serait toujours eux avant le monde entier, lui qui n’avait d’attache que là où se trouvait l’amour de sa vie. « Je sais bébé, on sait bien qu’on n’est pas les meilleurs pour gérer nos émotions... t’as fait ce qu’il fallait. » Admit-il, cherchant à lui faire comprendre qu’il ne lui tiendrait jamais rigueur de sa décision, convaincu qu’elle n’avait jamais voulu le blesser, que son seul objectif avait été de les préserver avant tout de leur propre impulsivité. Il s’imprégna de l’ambiance plus légère alors qu’ils avaient rejoint l’eau brûlante du bain, appréciant le contact de sa peau contre la sienne. « C’est vrai ça... J’peux en avoir maintenant du coup ? » Souffla-t-il malicieusement, frissonnant à ses caresses avant de laisser ses lèvres recevoir la fumée du joint par le biais des siennes. « Je sais plus faire non plus bébé... J’vais m’inquiéter, j’me connais. » Soupira-t-il, réfléchissant à leur avenir professionnel qui semblait plus que bancal, eux qui avaient toujours un mal fou à se contenir quand il était question de leur sécurité. « Je me doute bébé... On a le don de tomber sur des fous à lier nous en plus. On fera encore plus attention quand on sera trois mon amour. » Ajouta-t-il, n’ayant aucun doute sur le fait qu’ils ne prendraient jamais de risque avec leur famille, Niels esquissant un sourire attendri aux mots prononcés par son amour. « Ça sera plus académique ouais. » Pouffa-t-il, s’imaginant déjà dans son rôle de père, lui qui le prendrait à cœur, bien placé pour savoir à quel point la présence d’une figure paternelle était importante. « Jamais j’ai pensé ça de toi mon cœur, et jamais je le penserai... J’ai explosé à cause de lui bébé, c’était pas de ta faute à toi... » Murmura-t-il, regrettant de savoir que sa femme ait pu penser qu’il l’avait jugé elle, alors que ça n’avait jamais été le cas, ses mots ayant dépassé ses pensées. « Je t’aime, j’ai plus confiance en toi qu’en n’importe qui bébé. » Ajouta-t-il sincèrement, ses bras se resserrant autour de son corps, la gardant contre lui quelques instants avant d’approuver sa proposition. « Tu m’as bébé. À volonté même, abuses-en. » Joua-t-il, mordillant son cou avant de s’écarter de la baignoire, se séchant avec son amour avant d’enfiler un boxer pour rejoindre le salon. Son regard s’illumina en voyant Aelya revenir dans le salon vêtue d’une nuisette, cette vision lui ayant cruellement manqué. « Je nous commande ça bébé. » Répondît-il enjoué, passant la commande sur son portable avant qu’il ne porte son attention sur les remarques d’Aelya, pouffant de rire en se rendant compte du désordre de la pièce. « Un champ de bataille ouais. » Rit-il, s’approchant de l’autre côté de la table basse pour récupérer un vêtement, son sourire s’agrandissant alors qu’il découvrit le bas d’Aelya. « J’crois qu’on s’est particulièrement acharnés sur celui-ci bébé. » Remarqua-t-il, haussant un sourcil joueur, souriant aux dires Aelya. « Évidemment bébé, j’vais prendre soin de toi comme il faut, j’ai plein de remèdes pour ça. » Lâcha-t-il, enjôleur, se rapprochant de son amour alors qu’elle avait les mains chargées, se glissant dans son dos où ses paumes vinrent dessiner la cambrure de son dos, jusqu’à ses hanches, déviant vers sa chute de reins. « Bébé... tu m’aides pas du tout en étant aussi sexy. » Souffla-t-il à son oreille, son corps venant se coller au sien.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptySam 13 Mar 2021 - 20:53


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Elle n'était plus capable de ne penser qu'à son bonheur sans réfléchir également à celui de son amour, parce qu'ils étaient devenus au fur et à mesure une seule et même âme, deux aimants collés pour ne jamais se détacher.

- T'es mon complice bébé... Je fais rien sans toi de toute manière. J'veux tout faire avec toi, avoua-t-elle amoureusement, consciente qu'ils se retrouveraient toujours tant que la vie leur laissait la possibilité de le faire, et même sans, Aelya se démenerait toute sa vie pour accueillir son mari entre l'étau de ses bras. Dans tous les cas bébé, tu sais très bien que ça n'a rien à voir avec les sentiments que j'ai pour toi. T'es tout pour moi, ajouta-t-elle, ayant besoin de lui rappeler que jamais la distance n'aurait pour cause son amour qui s'enflammait toujours et pour toujours pour lui, comme une bougie éternelle qui déployait dans l'air que captait ses poumons, de l'affection en masse au milieu de l'oxygène. Évidemment mon mari parfait, sourit-elle contre ses lèvres après avoir partagé la fumée, laissant ses lèvres s'écraser avec tendresse sur les siennes, s'imprégnant de leur douceur exquise qui la faisait vibrer depuis trois ans. Je suis jamais tranquille quand on est pas ensemble... Ça changera jamais ça... J'ai besoin de toi... Avoua-t-elle, tentant de réfléchir à ce que serait son quotidien au travail si Niels n'était pas là pour apaiser son manque qui muait très facilement en inquiétude, parce que la vie sans lui avait le goût putride que la mort lui laissait dans le cœur. J'ai hâte de ce "trois". Toi, moi, notre bébé qu'on aimera d'amour et qu'on protégera par dessus tout, sourit-elle rêveuse, laissant la drogue incruster dans son esprit tous ces doux songes qu'elle avait envie de voir se réaliser avec son âme-sœur. Je sais bébé... J'avais juste besoin de l'entendre alors merci... Je t'ai jamais tenu responsable de rien tu sais. Ça me faisait juste mal de te voir dans cet état... Admit-elle, repensant au trou béant qui s'était ouvert dans son cœur lorsqu'il était parti, fou de rage, les yeux brûlants de colère. J'espère bébé, parce que t'es tout ce que j'ai au monde. Je veux te rendre fier, toi et toi seul. Je t'aime plus que ma propre vie, répondit-elle tendrement, se rapprochant davantage de son torse, ses bras la piégeant tout contre lui de manière amoureuse, animant en elle le besoin impérieux de rester à lui. Ton corps a pas fini de subir bébé, j'espère que t'es préparé... Le chercha-t-elle, joueuse, appréciant la morsure dans son cou avant de sortir de la baignoire, enfilant une nuisette au passage après s'être séchée, prenant la main de son amour pour rejoindre le salon, son regard traînant sur sa stature à peine vêtue. C'est ce que j'aime avec toi, tu me fais devenir complètement folle à en être chaotique, rit-elle en ramassant leurs vêtements. C'est à cause de toi ça bébé aussi là ! Lança-t-elle en regardant son bas danser entre ses doigts, adorant se remémorer leur ébat. J'ai hâte de les voir, j'ai bien besoin d'être soignée là, mon corps a besoin que tu le remplisses d'amour là, sourit-elle en le tentant doucement, soupirant doucement de désir en sentant sa présence venir dans son dos, ses mains détaillant ses courbes qui se tendaient vers son bassin. Bébé... Lâcha-t-elle dans un souffle envieux. Dommage que la pizza arrive... Parce que j'ai faim de toi là... Ajouta-t-elle, lâchant sa pile de vêtements pour confronter son regard en se retournant, poussant Niels sur le canapé pour venir à califourchon sur lui, ses mains pressant ses flancs avant que ses lèvres ne viennent se jeter fougueusement sur les siennes, son bassin dansant sur le sien. J'vais bien te chauffer avant que la pizza n'arrive... Souffla-t-elle en faisant glisser ses lèvres dans son cou qu'elle mordilla, sa main venant caresser son torse avec fougue, entendant peu de temps après quelqu'un toquer à la porte.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11644
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
En ligne
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyDim 14 Mar 2021 - 0:22


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Niels était un assoiffé d’aventures, et il avait hâte de pouvoir en vivre encore plein avec l’amour de sa vie, s’imaginant parfaitement parcourir le monde avec elle, sa main accrochée à la sienne. « T’es ma partenaire à vie bébé, on a encore beaucoup trop de choses à découvrir tous les deux. » Murmura-t-il rêveur, lui qui n’accepterait jamais d’expérimenter sans elle. Il esquissa un doux sourire à ses mots, rassuré par ses paroles qui lui confirmaient qu’il était et resterait sa priorité et que leurs disputes n’entraveraient jamais leur lien. « T’es tout pour moi aussi bébé, je pourrais jamais accepter de te perdre sur un malentendu... » Ajouta-t-il, conscient qu’ils n’en viendraient jamais à ce point de non-retour, parce-que rien ne pourrait justifier une énième séparation alors qu’ils s’aimaient à en crever. Ses yeux vinrent capter les siens alors qu’il lui réclama un nouveau baiser, lui qui était accro à tout ce qu’elle était, à ses lèvres qui ne cessaient de lui promettre l’éternité à chaque fois qu’il les caressait. Il récupéra la fumée de ses lèvres, se détendant lentement alors qu’il profitait de leur moment d’intimité, songeant à ce que ressemblerait un quotidien sans elle. « On fera tout pour être ensemble bébé, promis. » La rassura-t-il, toutes leurs mésaventures jouant sur leur degré d’inquiétude qui était toujours à son comble dès lorsqu’ils n’étaient pas ensemble, parce-qu’ils avaient côtoyé la mort à de nombreuses reprises, s’y échappant de justesse à chaque fois. « J’ai hâte aussi d’être le papa de notre trésor bébé. Il va être parfait connaissant sa mère, on va le pourrir d’amour... » Lâcha-t-il, le regard pétillant, bercé par ces doux songes qui lui rappelaient combien il avait envie de fonder une famille avec celle qu’il aimait plus que tout au monde. « C’était pas toi mon amour... J’me suis emporté, mais j’te promets que je ferais des efforts sur ça, que je t’écouterais toi et pas les autres bébé. » Murmura-t-il, Niels qui désirait montrer à Aelya qu’il était prêt à tout pour ne plus voir ses pupilles s’assombrir de déception, celle dont il avait été l’origine. Il fondit devant sa déclaration, ses bras l’amenant davantage contre son torse, lui qui n’avait de cesse de tomber amoureux d’elle dès que ses mots lui traduisaient son amour. « Mais j’suis tellement fier de toi mon ange, de la femme que tu es, de l’homme que tu m’as fait devenir. J’suis rien sans toi Aelya, j’veux vivre que pour toi, ça me servirait à rien de respirer si t’es pas là pour le voir mon amour. » Répondit-il d’un air amoureux, lui qui aurait pu crier sa dévotion pour son amour sur tous les toits du monde, ses lèvres venant lentement déraper sur sa nuque pour y déposer de tendres pressions. « Fais-lui subir ce que tu veux, il attend que ça je crois... » S’amusa-t-il, la provoquant avec un air joueur, juste avant de sortir de la baignoire, Aelya et Niels se recouvrant légèrement avant de rejoindre le salon, eux qui découvrirent ensemble l’état du salon et le sol jonché de leurs vêtements. « En même temps, j’adore te voir devenir complètement sauvage, t’es sexy quand tu deviens fougueuse bébé... » La complimenta-t-il, son air complice ne le quittant pas alors qu’il s’amusa à récupérer le sous-vêtement de sa femme de l’autre côté de la table basse. « Ma faute ? Il me semble qu’on est deux quand faut faire des galipettes bébé. » Pouffa-t-il, sans se départir de son ton joueur, lui qui lui balança quelques sous-entendus encore brûlants, ne se lassant jamais de la provoquer encore et encore. « T’es en manque d’amour mon bébé...? J’peux t’aider, j’en ai tellement à t’en donner à toi... J’veux tout te donner de moi... » Souffla-t-il à son oreille dont il s’était lentement rapproché, ses mains glissant sur ses courbes qui continuaient de lui faire tourner la tête, ses doigts courant sur ses hanches. « Tu veux que j’arrête...? » Demanda-t-il dans un souffle brûlant, connaissant déjà la réponse alors qu’il voyait son corps se tendre vers le sien, reconnaissant les stigmates de l’excitation dans son langage corporel. « Il a intérêt de se dépêcher parce-que j’ai très envie de passer à mon dessert moi... » Murmura-t-il, mordillant son cou puis son lobe, Niels regardant Aelya lâcher les vêtements qu’elle tenait entre les mains pour se retourner, son corps se voyant propulser vers l’arrière pour qu’il puisse s’asseoir sur le canapé tandis que son amour s’installa sur ses genoux. « J’suis déjà brûlant... » Soupira-t-il entre deux baisers, ses mains pressant son bassin contre le sien pour émettre un contact encore plus rapproché, la fine barrière de son boxer commençant à trahir son envie. « Bébé, regarde dans quel état tu me mets là... » Souffla-t-il, peinant à reprendre sa respiration déjà saccadée par l’envie débordante de lui faire l’amour, Niels soupirant en entendant l’arrivée du livreur. « Donc là j’vais devoir aller lui ouvrir avec le boxer en feu ? » Rit-il, lui volant un baiser avant de trouver un jean qu’il enfila rapidement, Niels se précipitant vers la porte pour récupérer leur commande, surpris de découvrir une femme leur livrer leur pizza, conscient que ce détail pourrait gêner son amour, d’autant plus dans la tenue dans laquelle il se présentait.

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyDim 14 Mar 2021 - 21:35


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

Elle ne voyait pas l'intérêt de respirer, de vivre sans lui, parce que chaque étoile qui s'illuminait dans ses yeux reflétait le bonheur qu'il inscrivait dans sa vie, comme si à lui seul, il était capable de récupérer toute l'obscurité de son quotidien pour le transformer en rêve.

- J'attends que ça, de vivre dix vies avec toi, avoua-t-elle, déjà excitée par tout ce qui les attendait, Aelya captant son regard à sa déclaration, désirant lui faire comprendre que rien ne pourrait les briser. Ça peut pas arriver bébé. Parce qu'on se connaît trop toi et moi, le rassura-t-elle, persuadée qu'ils se connaissaient assez pour ne pas s'en vouloir indéfiniment, eux qui savaient parfaitement leur fonctionnement basé sur la passion qu'ils éprouvaient envers l'un et l'autre.

Elle s'échoua avec amour contre ses lèvres, laissant la fumée les blottir dans un nuage léger, là où ils pouvaient balayer tous leurs mésaventures pour simplement se concentrer sur eux, sur cette ambiance chaleureuse et romantique qui représentait leur retrouvaille. Elle sourit tendrement à sa remarque, permettant à son esprit de baigner dans les images qui appelaient leur futur à se remplir d'un quatrième membre de leur famille.

- Il va être magnifique par rapport à toi surtout. Je veux qu'il ait tout de toi. Tes beaux yeux noisettes, ton beau sourire, ta fossette qui me fait chavirer là... J'veux même qu'il ait ton entêtement, s'amusa-t-elle amoureusement, rêvant déjà du doux visage de leur progéniture alors que l'eau les englobait. On va continuer à nous améliorer bébé. Dans tous les cas amour je t'en tiens pas rigueur. Ça arrive. J'ai vraiment eu trop peur de te perdre là... Je sais pas ce que j'aurais fait... Avoua-t-elle, un pincement au cœur juste à l'idée de les voir se briser pour de bon, elle qui ne serait jamais préparée à cette situation qui était le pire à ses yeux, qui signerait la fin de tout et le début d'un vide qui ne ferait que de grandir, puisant sa profondeur dans la tristesse de sa perte. Tu sais pas comme j'ai juste besoin de toi, de nous, que je suis rien sans toi mon amour. T'as fait tellement pour moi, tu m'as fait connaître des choses que jamais j'aurais voulu connaître autrement. T'es en moi, et j'veux jamais que ça change. Mon bébé d'amour... T'es mon âme-sœur, avoua-t-elle, le cœur au bord des lèvres face à leur discussion, son corps s'enfonçant doucement entre ses bras qui l'accueillaient, là où elle se sentait elle-même. Il est un peu maso mon bébé j'crois, sourit-elle, adorant le voir en demander toujours plus, comme elle, tous deux s'avançant dans le salon où les souvenirs de leur ébat jonchaient le carrelage. T'es tellement sexy toi... J'te ferais ta fête sans interruption si c'était possible... Se mordit-elle la lèvre, son regard traînant de manière appuyée sur son magnifique corps tatoué, elle qui ne s'empêcherait jamais d'admirer sa beauté irréaliste. Ça reste toi le pire quand même, moi j'suis plus sage ! Se défendit-elle avec amusement lorsqu'ils ramassèrent tous les deux les vêtements, son sang venant bouillir de désir en le sentant se faufiler dans son dos, sa peau frissonnant à son souffle brûlant à son oreille. Jamais... Murmura-t-elle en fermant les yeux, sa chute de reins se tendant vers son bassin, sa respiration commençant déjà à être bouleversée. Ton dessert est plus chaud que froid là d'ailleurs... Admit-elle, joueuse, savourant le contact de ses lèvres dans son cou avant de tout lâcher afin de se retourner vers son amour, son corps percutant le sien pour le faire tomber dans le canapé, épris de cette fougue amoureuse qu'elle ne savait contrôler alors que ses lèvres vinrent s'échouer langoureusement sur les siennes. Sois-le encore plus bébé... Susurra-t-elle contre ses lèvres avant de les faire glisser sur sa mâchoire, dans son cou, son bassin s'agitant contre le sien. Je suis pas peu fière parce que c'était ce que j'voulais amour, sourit-elle contre son cou, son souffle bruyant caressant sa peau, animé par le désir de le sentir durcir entre ses cuisses. Tout à fait. Bon courage mon ange. Refroidis pas trop quand même entre temps. Au pire, j'sais comment te rallumer, s'amusa-t-elle malicieusement, le regardant mettre un jean pour se présenter devant la porte d'entrée, entendant du salon une voix féminine à l'extérieur, Aelya s'empressant d'intervenir. Merci pour la pizza, on a pas de pourboires à donner, à plus, lâcha-t-elle sèchement à la livreuse avant de lui fermer la porte au nez, n'ayant aucune envie de laisser la beauté de son amour se révéler aux autres, Aelya qui posa la pizza sur un meuble avant de venir plaquer fougueusement ses lèvres contre les siennes. Personne te regarde, Souffla-t-elle possessivement.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
grand kangou
Niels Björk
messages : 11644
points : 182
ici depuis : 18/06/2018
crédits : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
En ligne
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyDim 14 Mar 2021 - 23:00


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 D885bc342e27c3895f23cc8fbb883e5e194a7c4d i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 968a56d9f4426dad1d8663851ab6a516c509e9d0


Niels savait parfaitement qu’il n’avait plus besoin de fermer les yeux pour espérer rêver, parce-qu’Aelya faisait de son quotidien un paradis, elle qui le comblait d’amour comme jamais personne ne l’avait fait avant elle. Il n’avait plus peur d’être seul maintenant qu’il avait trouvé son âme-soeur, la seule femme pour qui son coeur battait perpétuellement. « J’ai hâte aussi bébé. J’compte te faire l’amour dans tous les pays du monde. » Ajouta-t-il malicieusement, lui qui aimait penser qu’ils continueraient de s’aimer n’importe où, même sur la route ou dans les coins les plus reculés du monde. « Ça serait mon pire cauchemar bébé, je m’en remettrais jamais. Et tu sais que je passerais ma vie à essayer de te reconquérir. » Souffla-t-il, lui qui n’aurait aucune raison de respirer si ce n’était pour récupérer celle à qui il vouait son existence entière, convaincu que sans elle, tout s’effondrerait. Ses lèvres vinrent trouver les siennes dans un nouveau baiser, là où son amour lui partagea la fumée de sa première bouffée, Niels ne pensant plus qu’à eux, qu’à ce moment qui valait bien plus que tout l’or du monde à ses yeux. « J’veux qu’il ait ta force mon amour… et ton charme, il pourra avoir ce qu’il veut comme ça. » Rit-il, amusé par les images qui berçaient son esprit, Niels les visualisant tous les quatre dans leur salon, leur enfant précieusement blotti contre eux, dans leurs bras protecteurs. « Jamais tu m’aurais perdu bébé… C’est quand même de ma faute si on en est arrivés là, ça a jamais été toi. On a le droit de faire des erreurs, on en ressortira toujours plus forts toi et moi. » Murmura-t-il, restant optimiste sur la suite des évènements, lui qui ne douterait jamais de leur relation, persuadé que rien ni personne ne pourrait réussir à les déstabiliser, eux qui croyaient plus en eux qu’en n’importe quoi d’autre. « Mon ange… Tu me fais fondre là… Dis-moi que tu m’aimes pour toujours. » Demanda-t-il, son coeur tambourinant d’amour, s’emplissant de son affection incomparable, celle dont il était totalement accro. « Complètement fou amoureux surtout… » Répondit-il, amusé par ses mots qui le décrivaient, Niels rejoignant le salon avec Aelya pour le découvrir sans dessus dessous, témoignant de leurs ébats fougueux, eux qui laissaient toujours exploser leur désir dés qu’ils le pouvaient. « Bébé dis pas ça… Ça me donne beaucoup trop d’idées là… » Joua-t-il, se mordillant la lèvre alors qu’il la dévorait des yeux, se retenant de lui arracher la nuisette qu’elle venait de faire tomber sur ses courbes parfaites. « D’où t’es plus sage bébé ? T’es peut-être plus subtile mais t’es loin d’être la plus sage… » La chercha-t-il, conscient qu’ils arrivaient toujours à leurs fins dés qu’ils commençaient à se tourner autour, Niels venant provoquer son amour en glissant derrière son dos, s’occupant de laisser ses mains courir sur ses hanches pour la tenter, sa bouche dévorant son cou. « Il est prêt à être mangé là mon dessert… » Souffla-t-il chaudement, sa main venant presser son bassin pour le faire buter contre le sien, Niels lui lançant un regard empli de désir lorsqu’elle se retourna avant de le faire basculer contre le canapé pour s’accaparer ses lèvres. « Alors continue de m’enflammer… » Soupira-t-il contre ses lèvres, ses paumes attrapant sa chute de reins pour l’aider dans ses ondulations, Niels fermant les yeux alors qu’elle laissa ses lèvres dévaler sa mâchoire. « T’as toujours ce que tu veux… » Lui rappela-t-il avec un air joueur, Niels laissant son regard dévier vers la porte en entendant l’arrivée du livreur, soupirant de désespoir alors qu’il voyait son boxer étirer par le désir. « T’es vraiment pas cool avec moi toi. » Lâcha-t-il en faisant mine de se plaindre, Niels récupérant un bas pour l’enfiler et récupérer leur pizza, son visage traduisant sa surprise lorsqu’il aperçut une femme dans l’encadrement de la porte. A peine eut-il le temps de récupérer le carton qu’Aelya le devança pour couper court à la conversation avec la livreuse en lui claquant la porte au nez. « Bébé… Elle y pouvait rien. » Pouffa-t-il, fondant devant le comportement de son amour qui cherchait toujours à le préserver du regard des autres, Niels fermant les yeux lorsqu’elle se jeta de nouveau sur ses lèvres, ses bras venant encercler son corps. « Ça je l’ai bien compris… Et elle aussi. » S’amusa-t-il, s’avançant de nouveau vers son visage pour lui mordiller la lèvre, l’un de ses bras migrant vers le bas de son corps pour la soulever du sol. « Toi je t’emmène avec moi. » La chercha-t-il sans quitter son regard brûlant, son autre main récupérer le carton de pizza sur le meuble. « Toi aussi je t’embarque. » S’amusa-t-il, se dirigeant vers leur chambre, Niels fermant leur porte avec son pied, déposant la boîte sur la table de chevet avant de basculer avec son amour sur le lit, son bassin cherchant le sien dans des ondulations brûlantes, ses mains venant chercher les siennes pour les faire buter sur la fermeture de son jean. « Tu crois qu’on a le temps de faire quelques bêtises avant que la pizza refroidisse…? »

__________________________

heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 T3
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Aelya Björk
messages : 12255
points : 205
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,gif), sial (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 EmptyLun 15 Mar 2021 - 21:46


i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 837e0ad5e8a43398b29ad3cf79d2edb18f65e04c i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 21e8b3047bb45b086b4c39699ff0ab1f08db9af0

La meilleure partie de la journée était toujours celle qui venait les lier, Aelya qui embrassait chaque moment que la vie leur confiait pour continuer de l'aimer comme elle l'entendait, parce qu'il n'y avait que comme ça qu'elle se laissait vivre, appréciant enfin les contours de sa vie qui n'avait plus rien de douloureux.

- J'compte bien m'amuser avec toi partout, partout bébé... Même sur la Lune,
s'amusa-t-elle, consciente qu'elle était accro à son corps qui représentait tout pour elle. T'auras jamais besoin d'y passer ta vie mon amour. Tu m'as toujours tout entière toi, un regard et hop j'retombe dans tes bras même, sourit-elle tendrement, désirant lui faire comprendre qu'il n'aurait jamais beaucoup d'efforts à faire pour lui revenir parce que c'était plus fort qu'elle, et même si l'orgueil parlait parfois plus fort, l'amour s'empressait d'éteindre la colère pour les réunir. S'il a ta bouille, c'est sur qu'il aura toujours ce qu'il veut de moi déjà, pouffa-t-elle, attendrie par ces songes qui se dessinaient dans son esprit, la renvoyant à ce ventre arrondi qu'elle avait eu l'année dernière, avant de le perdre subitement. Tant que t'es là, j'peux qu'être plus forte. Y'a rien de pire au monde que plus t'avoir. J'peux pas l'imaginer. J'veux juste profiter de toi là, un sale type pourra jamais nous enlever tout ça, admit-elle, ayant une certaine rancune pour cet homme qui n'avait de toute évidence pas su se tenir, lui qui avait posé ses mains sur son corps qui appartenait à Niels pour toujours et à jamais, son empreinte restant gravé au plus profond d'elle. Je t'aime pour toujours... J'aime que toi, j'ai que toi dans la tête bébé... T'es ma drogue la plus dure qui soit, et j'aime beaucoup trop être accro à toi, répondit-elle amoureusement. Reste amoureux mon bébé. Si y'a bien une personne que j'veux rendre fou de moi c'est bien toi, avoua-t-elle, savourant la douceur de ses mots d'amour qui animait ses battements cardiaques, eux qui retrouvèrent le salon plongé dans le chaos de leur ébat passionné. Dis-moi en plus sur tes idées... Ca m'intéresse, le chercha-t-elle malicieusement, ses courbes se dissimulant derrière la dentelle de sa nuisette. Tu me rends moins sage que j'le suis habituellement ok j'avoue, lâcha-t-elle, amusée, usant d'euphémisme pour se décrire, sa respiration se coupant sous l'effet de ses mains qui roulaient sur ses hanches, son corps venant doucement se coller au sien alors qu'il la tentait dans son dos, marquant sa nuque de baisers qui réveillaient son excitation. Très prêt même, il attend que ça, d'être dévoré, ajouta-t-elle, mordant sa lèvre inférieure, sa cage thoracique se bombant sous l'effet du désir, Niels lui arrachant un léger gémissement en rapprochant son bassin du sien, laissant Aelya en proie à son envie qu'elle vint percuter contre son corps qui se retrouva sur le canapé, emprisonné entre ses cuisses et ses lèvres qui le poussaient à bout. Montre-moi comme t'as chaud là... Soupira-t-elle, envieuse, mordillant son cou alors que son bassin s'agitait sensuellement contre le sien. Tout ce que j'veux c'est toi surtout... Si tu savais comme j'te veux mon amour... Gémit-elle à son oreille pour lui transmettre son urgence, consciente que ça n'allait qu'égayer la sienne qui se révélait contre sa peau. Mais tu m'aimes pour ça nan ? Joua-t-elle, regardant son boxer étiré avec malice alors qu'il s'habilla rapidement, se confrontant à la porte avant qu'Aelya n'entende une voix féminine qui la fit bondir du canapé, elle qui s'interposa directement entre la femme et son mari à moitié vêtu, fermant volontairement la porte après avoir récupéré la pizza, la jalousie baignant dans son ton. J'm'en fou, t'es trop beau pour ce monde, lâcha-t-elle, détestant la simple idée qu'elle puisse partager la douce vision de son corps, Aelya venant plaquer ses lèvres contre les siennes pour le ramener à elle, un sourire en coin se déployant sur son visage à sa remarque.

Elle se vit décoller du sol par le biais de ses bras, riant légèrement en le voyant jongler avec la pizza en même temps, elle qui sur le trajet jusqu'à la chambre s'amusa à déverser pleins de baisers sur son visage et dans son cou.

- C'est qu'il est vraiment fort mon bébé d'amour,
sourit-elle, se laissant allonger sur le lit avant de l'accueillir entre ses cuisses, soufflant profondément à la sensation de son bassin qui allait et venait contre elle, ses mains accrochant son jean avant que son regard ne vienne le détailler de manière brûlante. Elle peut attendre la pizza. Commence par ton dessert qui en peut plus de t'attendre, répondit-elle, joueuse, déboutonnant son jean pour le faire glisser sur ses jambes, ses doigts venant empoigner son désir à travers son boxer. Bébé... Viens... Souffla-t-elle, soulevant sa nuisette pour lui laisser la vision de ses courbes nues.

__________________________

your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.



i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 Ntpjurbm
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)   i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels) - Page 3 Empty

 
i could be anything in the world. but i wanted to be his. -hot- (niels)
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: