∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fête de la mangue
La traditionnelle fête de la Mangue bat encore son plein ! Il s'agit d'une compétition fruitée entre quatre équipes créées aléatoirement parmi les habitants participants de Bowen.
La météo
En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C.


daniella ortiz & charlie keynes
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment : -33%
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de ...
Voir le deal
59.99 €
anipassion.com

Partagez
 

 #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adm f
Alba Jensen

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
:
messages : 3096
points : 163
ici depuis : 04/10/2020
crédits : Bambi eyes(avatar) ; Exordium (sign) ; CONSTELLATION (gif) ; Selly ♡ (gif sign)
comptes : Jamie, Esras, Eve et Ruby
statut : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyDim 21 Fév 2021 - 16:33

"I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." - Petra

C’était la saison ultime et Alba avait prévu les mouchoirs pour l’occasion. La photographe avait décidé de profiter de cette journée pour finir cette série qui avait fait l’objet d’une discussion avec Conchobáhr à leur première rencontre. Forcément, elle avait pensé à lui tout le long de la série mais le cliffhanger de la saison quatre avait eu raison sur elle. Elle avait craqué et lui avait envoyé un message, avec cette petite pointe de culpabilité. Mais un message n’était pas la fin du monde, ce n’était pas comme s’il venait chez elle pour la Saint-Valentin. Cette culpabilité en revanche augmentait quand elle invitait Concho chez elle. Elle s’en voulait Alba, surtout vis-à-vis de Freja. Elle lui avait promis. Promis de ne pas revoir Conchobáhr. Sauf qu’au moment où il avait accepté le cœur de la blonde s’emballait, heureuse de partager une nouvelle fois un petit moment avec cet homme. Elle mettait pause à sa série, se levant excitée. Il faisait chaud en ce moment, la canicule n’épargnait personne, mais Alba partait mettre un short. Depuis ce matin, elle se baladait en sous-vêtement avec un petit débardeur. Jonah n’était pas chez elle pour le week-end. Avec Léo il n’avait pas forcément convenu d’un planning de garde, et la blonde avait demandé à son ex de s’occuper de leur enfant ce week-end. Pourtant, à la différence de Léo, Alba était célibataire et sans l’arrivée de Concho, elle aurait passé la soirée à manger du chocolat et à boire du vin devant Jane the Virgin. Pour une fois, Alba s’était servie de son fils, dans le fond ça lui faisait mal à Alba de savoir que Léo allait passé la soirée avec Blanche. Le naturel capricieux de la blonde revenait de temps en temps et sans hésiter elle avait envoyé Jonah chez son père pour empêcher elle espérait la soirée romantique de son ex avec Blanche. C’était idiot de sa part. Elle profitait donc de ce moment seule pour regarder sa série. Au même moment, on sonnait à sa porte. Le sourire d’Alba s’affichait sur son visage et elle courrait presque pour ouvrir à Conchobáhr. « Salut ! ». Sans lui laisser le temps de répondre, elle attrapa son bras pour l’entraîner à l’intérieur. Il y avait la clim chez elle, pour aider à supporter la chaleur. Mais la photographe n’aimait pas cette méthode, qu’elle considérait comme mauvaise pour la santé. Alors il faisait tout de même très chaud. « Vite vite ! Je veux savoir la suite. » Elle riait comme une petite fille impatiente de voir la suite.

@Conchobáhr Rosenbach :coeur:

__________________________

She kept smile even if she confused.
by EXORDIUM.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2322
points : 234
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
En ligne
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptySam 27 Fév 2021 - 20:53

C’est en chemin que je commençai à me demander si c’était une bonne idée, d’aller retrouver Alba ce soir. Après tout, c’était la Saint-Valentin, et si pour nous deux c’était peut-être une soirée comme une autre cette année, il restait que dans les faits, c’était une soirée pour la romance, pour les couples, pour des balbutiements d’amour peut-être. Je ne me rendais pas chez Alba avec des fleurs et du chocolat mais je me rendais quand même chez Alba avec certains mixed feelings en-dedans de moi. Elle me plaisait, Alba. C’était clair depuis le jour un. C’était encore plus clair depuis que nos fils s’étaient liés d’amitié. Et c’était encore plus clair depuis que nous avions eu une relation à trois avec Freja, tous en parfaite symbiose. Puis, plus rien, entre elle et moi la distance s’était creusée parce que Freja en avait voulu ainsi. Et si je trouvais que c’était une requête injuste alors qu’elle, elle n’avait pas été capable de me choisir, j’avais quand même mal à l’idée de la blesser. Je l’aimais encore, Freja. Ce n’était pas le genre de femme sur qui on tourne la page en quelques mois. Mais je n’avais pas non plus envie de m’accrocher au vide, si rien ne nous attendait devant. C’était donc cette confusion qui était reine alors que je me dirigeais vers le logement d’Alba, la sueur perlant sur mon visage en raison de cette chaleur insupportable. Je tirai quelques coups sur mon chandail pour essayer d’aérer entre le tissu et ma peau, mais le geste me donna encore plus chaud. Mêler cette chaleur à mon esprit qui surchauffait déjà, c’était signer mon arrêt de mort. J’arrivai enfin chez la blonde, avec une autre bouteille de vin dans un sac ainsi que deux salades-repas achetées en chemin dans un restaurant de salades gourmandes. Je n’allais quand même pas arriver les mains vides. Et il faisait trop chaud pour une pizza ou un truc du genre. Je cognai à la porte et entendis tout de suite les pas d’Alba se diriger rapidement vers la porte qui s’ouvrit. Je lui souris. « Hey ! » N’eus-je pas le temps de terminer de lancer avant qu’Alba ne m’attrape le bras et me tire à l’intérieur. L’air était un peu plus frais que dehors, ça faisait du bien. J’éclatai de rire face à son empressement. « Ok ok ok, press play, j’entends d’ici ! » Je retirai mes chaussures et allai la rejoindre au salon sans plus attendre. « J’sais pas si t’as mangé, un vrai repas autre que des chocolats … j’ai des salades, mais elles seront encore bonnes demain si jamais. J’ai fait mettre la vinaigrette à part. » Je déposai le tout sur la table, avec la bouteille de vin, avant de m’installer sur le canapé.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
Alba Jensen

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
:
messages : 3096
points : 163
ici depuis : 04/10/2020
crédits : Bambi eyes(avatar) ; Exordium (sign) ; CONSTELLATION (gif) ; Selly ♡ (gif sign)
comptes : Jamie, Esras, Eve et Ruby
statut : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyDim 7 Mar 2021 - 17:17

Il y avait beaucoup trop d’événement ces derniers temps dans la vie d’Alba qui faisait qu’elle avait décidé de passer cette soirée seule. Jonah n’était pas là, il était chez son père toute la semaine et pour une fois, elle n’avait pas demandé à le récupérer plus tôt. S’il pouvait empêcher une soirée romantique chez Emerson ça arrangeait bien la blonde. Karl était parti aussi. Il lui en voulait à Alba d’avoir eu cette relation avec la norvégienne. Elle s’en voulait Alba d’avoir été à ce point à l’écoute de ses sentiments et non de sa raison. Il lui manquait son cousin et elle espérait qu’un jour il lui pardonne. Alors ce soir, elle avait besoin de quelque chose de frais et de sympathique. Sortant chocolat et vin elle lançait la dernière saison de Jane the virgin. Elle avait besoin de parler de ce qu’elle voyait et seul Concho pouvait être à l’écoute. Une chose entraînant une autre, il arrivait chez elle dans quelques minutes. La photographe appréhendait un peu, mais elle en avait marre aussi d’être toujours celle qui laisse tout aux autres. Oui elle l’avait promis à Freja, mais sur le coup elle en avait marre. Alba était une personne gentille mais parfois égoïste. Il était arrivé et Alba courrait à sa porte pour l’ouvrir. Il avait à peine le temps de la saluer qu’elle l’entraînait à l’intérieur. Elle laissait le danseur se déchausser alors qu’elle retournait à vive allure s’asseoir sur son canapé. « Non non t’inquiète je t’attends. » Disait-elle impatiente. Trop de chose de passait et binge watcher cette série lui avait fait oublier les petits tracas récents. Il arrivait près d’elle et Alba lui offrit un jolie sourire. « Je suis une mauvaise hôte. Comment tu vas ? » Demandait-elle alors qu’elle remplissait un verre pour Conchobáhr Il déposait un sac rempli de nourriture sur la table. Il avait vraiment pensé à tout. Il avait également su qu’elle ne m’entait pas Alba quand elle lui disait qu’elle ne s’était nourrie que de chocolat. « C’est gentil ! On pourra manger plus tard si tu veux. » Elle se levait pour mettre le repas dans le frigo. Puis elle revenait près de lui. « Du coup je me suis arrêtée, je t’ai attendu, même si tu as déjà vu. » Disait-elle en riant légèrement et en lui tendant le verre. « Mickael est vivant et voilà. » Disait-elle presque en ronchonnant. Elle était pour le couple Jane et Rafael.

__________________________

She kept smile even if she confused.
by EXORDIUM.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2322
points : 234
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
En ligne
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyDim 14 Mar 2021 - 14:04

Dès mon arrivée chez Alba, je sentis toute la fébrilité dans sa voix, l’excitation générée par la série que je lui avais chaudement recommandée. Je reconnaissais cette impatience de voir la suite, je l’avais moi-même vécu quand on la regardait tous ensemble au #17. Ça me fait plaisir de me retaper les derniers épisodes en compagnie d’Alba. J’étais quelqu’un qui aimait la présence des autres, j’étais un animal sociable, alors ce genre d’activité me convenait parfaitement. C’était toujours mieux que de passer la soirée seul. Saint-Valentin ou non, je n’étais pas forcément à l’aise dans ma solitude. C’est sans doute pour cette raison-là que j’avais accepté de retrouver Alba malgré la date sur le calendrier. Ce n’était pas ça, la motivation derrière. On voulait juste se voir, passer un bon moment ensemble, parce qu’on s’appréciait. Y avait-il vraiment quelque chose de mal à ça ? J’essayais de me convaincre que non, parce que la culpabilité vis-à-vis de Freja me rongeait de l’intérieur. Je rejoignis rapidement la belle blonde au salon, ne voulant pas la faire attendre plus longtemps, elle qui avait mis le programme sur pause. Pendant qu’elle me remplissait un verre, je répondis à sa question : « Ça va. J’dois boire dix litres d’eau par jour pour compenser tout ce que je perds en transpiration, mais ça va. » Je ris, pris le verre qu’elle me tendit en la remerciant dans un genre de murmure bafouillé, avant de reprendre : « Et toi ? » J’expliquai par la suite avoir amené des salades au cas où les chocolats ne suffisaient pas à la remplir pour la soirée. Pour le moment, Alba n’avait pas faim, mais si on se tapait épisode après épisode, le temps filerait et j’étais prêt à parier que ça nous creuserait l’appétit. « Ouais, plus tard ça me va. » L’alcool avait tendance à me donner faim, aussi, alors si on passait à travers nos deux bouteilles, j’aurais besoin de me remplir l’estomac d’autre chose que du vin. Alba revint à côté de moi après avoir mis la nourriture au frigo. « Atteeeeends, t’as pas sauté de joie ? J’aime tellement Michael !!! » J’allais continuer en spoilant le fait qu’il était vraiment nul par la suite, mais je me tus. « Faut vraiment que je me contienne par contre, sinon j’vais passer mon temps à te dire « NON MAIS T’AS ENCORE RIEN VU » ou bien « OLALA LE PROCHAIN ÉPISODE C’EST DINGUE », ça va te gâcher l’expérience, je m’en excuse d’avance si j’en échappe quelques-unes. » Je ris avant de m’installer confortablement, assez proche d’Alba, mais pas trop. C’était tout d’un art de savoir où situer la limite. « Ok j’suis prêt. Tu peux y aller. » Être dans le parfait mindset pour regarder une série, ça aussi, c'était un art. Et là, je pensais peut-être un peu trop à ma proximité raisonnable avec Alba pour pleinement me concentrer sur Jane.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
Alba Jensen

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
:
messages : 3096
points : 163
ici depuis : 04/10/2020
crédits : Bambi eyes(avatar) ; Exordium (sign) ; CONSTELLATION (gif) ; Selly ♡ (gif sign)
comptes : Jamie, Esras, Eve et Ruby
statut : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyVen 19 Mar 2021 - 17:45

Il était celui qui lui avait conseillé cette série, alors elle avait forcément pensé à lui ; Ce n’était pas parce que c’était la Saint-Valentin qu’elle lui avait envoyé un message mais parce que c’était l’ultime saison de Jane. Forcément elle y avait un peu pensé à la date, et elle avait prévenu Freja. L’honnêteté était importante. Mais elle ne voulait pas s’empêcher de voir cet homme. Il lui faisait du bien. Quand ils étaient tous les deux c’était simple et c’était ce dont elle avait besoin. Elle aurait pu lui demander à Freja de la rejoindre, mais dans le fond elle lui en voulait. Karl était parti à cause de leur relation. Elle était excitée à l’idée de regarder les derniers épisodes avec le danseur, surtout qu’il connaissait la fin. Alba était ce genre de personne qui avait besoin de commenter et de discuter d’un film ou d’une série. Concho était le seul dans son entourage à regarder cette photo. Elle le grondait presque de se dépêcher de la rejoindre sur son canapé quand il était arrivé. Elle voulait voir la suite. Elle s’en moquait de la proximité entre eux, ça ne la gênait pas qu’il soit trop proche ou trop loin. Mais avant de lancer la suite, elle lui souriait et s’intéressait un peu à lui. « Oh mais oui je comprends. Franchement je pense qu’on devrait nous autoriser à vivre nu en ce moment. » Disait-elle innocemment en riant. Ça pouvait être drôle de voir tout le monde nue dans les rues de Bowen. Elle lui tendit le verre et elle trinquait avec lui. Ce n’était pas du champagne ni de vin chaud mais peut-être que ce vin frais les aiderait à se refroidir. « Oh ça va, je m’ennuie seule ici sans mon fils. » Jon était une vraie pépite et quand il était là la maison était animée. Sauf que cette semaine il était chez son père et alba se consolait avec du chocolat et du vin. Consciencieux Concho avait apporté de la salade. Mais ils mangeraient plus tard. « Tu veux du chocolat ? » Demandait-elle en lui tendant la boîte. Aujourd’hui Alba était le cliché de la célibataire pour la Saint-Valentin, sauf qu’elle n’était pas seule. Elle priait le brun de se mettre à l’aise chez elle. Elle lui résumait où elle s’en était arrêtée et comptait remettre en route. Sauf qu’il l’arrêta. « Mais noooooon ! Rafa est tellement mieux. » Disait-elle en s’effondrant dans son canapé, choquée que Concho puisse dire ça. « Et plus sexy. » Rajoutait-elle plus discrètement avec un sourire malicieux. « Je te jure si tu me dis ce qu’il se passe avant que je le vois tu vas regretter. » Et il allait le faire plein de fois. Sans faire exprès, il lui avait dit à Alba qu’ils allaient se séparer Rafa et Jane. Mais il lui laissait la surprise de la réconciliation. Au final ils avaient enchainé les épisodes et le vin. Il ne restait qu’un épisode mais le danseur sans faire exprès révéla à Alba qui était la voix off. Ouvrant la bouche choquée, elle prit son coussin et lui balançait dessus. « Nooooon ! Je ne voulais pas savoir. » Elle le frappait gentiment avec son coussin. « Ça ne me sert à rien de regarder la fin. » Concluait-elle en croisant les bras et s’éloignant de lui, comme une petite fille. Elle était dans le fond amusée de cette soirée et de la série.

__________________________

She kept smile even if she confused.
by EXORDIUM.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2322
points : 234
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
En ligne
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyLun 5 Avr 2021 - 22:28

J’étais toujours en train de trop calculer, de trop réfléchir, est-ce qu’on était trop loin l’un de l’autre et du coup c’était bizarre vu qu’on avait déjà partagé des moments ensemble ? Est-ce qu’au contraire nous étions trop proches et que ça laissait sous-entendre que je m’attendais à ce qu’il se passe quelque chose entre nous deux ? Ce n’était pas l’intention. Je mentirais si je disais que ça ne m’avait pas effleuré l’esprit, mais je n’étais pas venu pour ça. Alba me plaisait, elle le savait, je le savais, même Freja le savait, bordel. Mais nous avions aussi une sorte d’entente que rien ne devait se produire entre nous à présent que nous savions tous les deux le rôle que jouait Freja dans nos vies. Enfin, une entente à laquelle je n’avais pas vraiment participée. Disons que j’avais plutôt mal pris que la norvégienne puisse se réserver des options, si on peut le dire ainsi, mais qu’elle fasse sentir Alba coupable de se rapprocher de moi. Bref, c’était un peu le chaos là-dedans, dans cette relation à trois qui aurait pu être tellement simple si on s’était juste tous les trois mis d’accord, en trio. Je ne le proposerais jamais, ça, mais quand même, ça m’aurait semblé tellement moins compliqué que de finir seuls, tous les trois. Bref, je digressais. Alba ne semblait pas être en train de se poser mille et une questions basées sur la proximité de nos cuisses sur le canapé, elle. Je me permis donc de me calmer un peu. Je ris à sa réplique, reprenant un peu mes aises. « Oh my god, t’imagines si vraiment tout le monde se promenait nu dans les rues ? Tout d’un coup ça me rebuterait carrément de m’asseoir à une chaise au restaurant en sachant qu’elle vient juste d’être utilisée … » Évidemment que ce genre de pensée sordide était tout ce qui me venait en tête actuellement. « T’en profites pas pour te faire un tas de girls nights quand il est pas là ? » Demandais-je, un peu surpris. C’est un peu ce que j’imaginais faire toutes les jeunes mamans célibataires. À leur place, c’est ce que je ferais, en tout cas. Alba me tendit la boîte de chocolats. « Merci, j’espère que t’as pas déjà mangé tous ceux au caramel. » Les meilleurs, quoi. Je pigeai au hasard et constatai avec satisfaction que c’était au café. Je le laissai fondre dans ma bouche avec un petit gémissement de plaisir. Alba en profita pour attraper la manette et s’apprêtait à appuyer sur play quand je l’interrompis dans son geste pour défendre le retour de Michael. « Meh, il est so-so. » Dis-je en mimant le terme avec ma main qui alla de bas en haut. Je déposai la boîte de chocolat sur la table basse après avoir pris un second, et je me calai à mon tour dans le canapé. « Mais c’est quand même pas juste il part avec une longueur d’avance sur Michael, vu qu’il est latino. » Pour moi tous les latinos étaient directement plus sexy que les autres, plus sensuels, tout ça. C’était un peu comme me mettre en compétition avec latino pour de la danse latine. Je perdais d’avance, et c’était normal. « Je me retiens, je me retiens, t’en fais pas. » Mais je n’arrivai pas à me tenir jusqu’au bout. J’en laissai s’échapper quelques-unes, des p’tites annonces, mais surtout je n’arrivai pas à attendre la scène finale du mariage, où l’identité de la voix off était révélée. « J’AVAIS TROP H TE QUE TU LE SACHES, JE M’EXCUSE, L’ATTENTE ÉTAIT INSUPPORTABLE. » Me défendis-je, alors que j’aurais bien pu me contenir pour un tout petit dernier épisode. « Mais siiiii, ça sert à quelque chose, arrête, leur mariage est super beau, tu vas baver devant Rafael en habit de marié et tu vas rêver que tu l’épouses, cette nuit ! » Dis-je avant de rire. Elle s’était éloignée de moi, boudeuse, et je m’étais rapproché d’elle, inconsciemment, en tentant de la convaincre de me pardonner.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
Alba Jensen

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
:
messages : 3096
points : 163
ici depuis : 04/10/2020
crédits : Bambi eyes(avatar) ; Exordium (sign) ; CONSTELLATION (gif) ; Selly ♡ (gif sign)
comptes : Jamie, Esras, Eve et Ruby
statut : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyVen 16 Avr 2021 - 15:47

Peut-être qu’ils étaient trop proches l’un de l’autre, Alba ne s’en rendait pas compte. Elle était juste contente qu’il soit là. Avec lui elle se sentait bien. Il y avait eu des tensions parce qu’ils avaient été incapable Freja, lui et elle de mettre les choses au point. Avec son aura naturel, Freja avait presque imposé à ce qu’ils ne se voient pas même si elle se tuait à rappeler qu’ils étaient célibataires et qu’ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient. La culpabilité demeurait quand même. Sauf ce soir, parce qu’Alba avait eu envie de partager ce moment avec le danseur. Il ne s’agissait pas de sexe ou d’amour, c’était un moment où ils regardaient une série dont ils avaient parlé à leur première rencontre. Alba n’avait pas fait attention à la quasi nudité de son corps. La chaleur ne la faisait porter qu’un short cour et un débardeur. La clim aidait à supporter la chaleur mais elle restait à une température raisonnable pour éviter un trop gros choc thermique avec l’extérieur. Elle ne se rendait pas compte des pensées de son voisin qui se demandait s’il était trop proche ou trop loin. Alba était une femme tactile et douce, et le toucher était une part importante pour elle dans la construction de ses relations. Alba n’était pas pudique et elle aimait les corps. Chacun avait sa particularité. Elle avait pris le temps d’observer le danseur dans les deux relations qu’elle avait eu avec lui, et elle aimait beaucoup de chose. Elle ne réfléchissait pas forcément à sa phrase, mais elle s’imaginait bien un monde où tout le monde était dans la plus stricte vérité, nue. Conchobáhr gâchait son fantasme à la ramenant à la dure réalité. Elle grimaçait de dégoût. « J’avais pas pensé à ça. » Disait-elle en riant. Alba sortait pas mal de fois mais Jon lui manquait dès qu’il n’était pas prêt d’elle, comme si elle avait peur qu’il disparaisse. « Oh si, enfin la plupart du temps. » Ce soir elle avait prévu de la passer seule à la base. Concho s’était incrusté suite à l’invitation de la blonde. « Et toi pourquoi tu n’avais rien de prévu ce soir ? » Demandait-elle curieuse. Après tout, il y avait toujours ces sentiments entre lui et Freja. Puis il avait son colocataire qui aurait pu animer la soirée. Lui il avait du monde à Bowen qui l’aimait. Il commençait déjà râler par rapport aux chocolats et ça faisait rire la blonde. « Deux ou trois, je préfère ceux à la noix de coco. » Disait-elle comme pour faire comprendre à Concho qu’il n’y en avait plus aucun à la noix de coco. Elle souriait attendrie en voyant la tête mielleuse de Concho après avoir mangé un chocolat. La conversation dérivait sur le sujet du jour, Jane the virgin. Alba n’aimait pas Mickael, pourtant elle e trouvait mignon. Mais Rafael il avait ce petit truc en plus. « Jaloux va ! » Disait-elle en riant. « Ce n’est pas ça … je pense que l’histoire entre Rafa et Jane est plus authentique qu’avec Mickael. » Elle n’allait quand même pas lui dire qu’elle préférait les hommes comme Mickael ou lui que ceux qui avaient des origines latines. Enfin Alba elle aimait beaucoup de monde, mais elle préférait Conchobáhr qu’à Rafael. Il lui promettait de ne rien dire et pourtant il craquait sur la chose à ne pas dire. La fin de l’histoire. Elle le regardait outrée et boudeuse. Elle ne lui en voulait pas forcément même si elle aurait préféré découvrir la fin. Les bras repliés sur son torse, elle s’était mise en boule pour bouder le danseur qui lui se rapprochait d’elle. « Mais tu connaissais déjà la fin, en quoi l’attente est insupportable ? » Disait-elle avec un tête d’enfant boudeuse. Elle ne voulait plus voir la fin pour la peine, et elle était amusée par cette situation. « Eux au moins ils ont le droit à leur happy end. » Disait-elle en râlant. Il était tout proche d’elle, les mains sur ses genoux pour se faire pardonner. « Bon ok, on regarde la fin mais juste parce que j’ai envie de rêver que Rafa m’épouse cette nuit. » Disait-elle en riant. En se remettant correctement elle effleurait la cuisse de Concho et cette fois-ci la distance entre leur deux corps s’étaient raccourcis.

__________________________

She kept smile even if she confused.
by EXORDIUM.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2322
points : 234
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
En ligne
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptySam 24 Avr 2021 - 22:34

Mes pensées étaient effectivement beaucoup moins plaisantes que les images que devait avoir Alba. Alors qu’elle imaginait tout le monde tout beau, tout nu, j’imaginais surtout les traces de transpiration en forme de fesses laissées sur le cuir des bancs de restaurant. Et les tissus imbibés de liquides humains de toutes sortes. Elle grimaça avant d’éclater de rire en réalisant que je n’avais pas tort. « Be careful what you wish for ! » Dis-je en me pointant la tempe à quelques reprises, comme pour montrer qu’il fallait bien réfléchir à tous les côtés, les bons comme les mauvais. Je ris. Puis, on parla des soirées durant lesquelles Jonah n’était pas chez sa mère, et de toutes les libertés qui s’offraient à elle mais qu’elle ne saisissait pas toujours. Pas ce soir en tout cas. Pour ma part, quand Zelda avait Lara, je sortais souvent voir des amis. Me retrouver seul chez moi, ça avait le don de me plonger dans la déprime, sinon. Heureusement qu’avec Perry et ses filles, j’avais quand même toujours un peu l’impression d’être en famille. À sa question, j’eus un rire attristé. « Oh, parce que soit mes potes sont casés et passent donc la soirée avec leur douce moitié, soit parce que j’ai pas été invité aux partys Galentines du coin. » Les Galentine’s Day, soit la manière pour les célibataires de ne pas avoir l’air trop seuls en fêtant plutôt leurs amitiés. Je n’aurais pas été contre, mais généralement ce genre de trucs se faisaient entre filles. J’avais rarement entendu parler d’une bande de mecs à se réunir pour cette raison. Heureusement qu’Alba était là, avec son paquet de chocolat pour me remonter le moral et me faire passer une soirée bien, bien meilleure que prévue. « Ah, ça va, je peux me remettre de ceux à la noix de coco. J’ai encore un traumatisme d’une soirée avec trop de pina coladas, depuis j’ai une relation amour-haine avec ce goût-là. » Rien de bien surprenant. On parla enfin de Jane the Virgin, après tout nous étions là surtout pour ça. J’écoutai Alba avec un regard rieur et un sourire satisfait. I was feeling proud. « Tiens, tiens, regarde-toi, à avoir tout analysé comme ça de leurs relations … » Je savais qu’elle allait aimer la série, mais je n’avais pas osé espérer qu’elle soit à fond dedans au point d’en développer des réflexions poussées. Alba deviendrait peut-être une nouvelle comparse de séries télévisées, tout compte fait. Enfin, ça, c’était si j’apprenais à me contrôler et à ne pas toujours révéler la fin … « Non mais c’était TA réaction que je voulais voir ! Mais maintenant j’ai tout gâché, j’suis même pas satisfait de ta réaction ! » Évidemment, puisqu’elle boudait. Et c’était une réaction tout à fait légitime après mon erreur monumentale. « Ouais, ça n’arrive que dans les séries télé ça. » Les happy end. Mais mon esprit se dirigea vers Lily-Anaëlle et Nelligan, ils l’avaient eu, leur happy end. Les amours de jeunesse, le mariage, les enfants, les boulots de rêve, la jolie maison. J’aurais voulu avoir ce qu’ils avaient depuis plusieurs années maintenant. Je tournai la tête vers Alba qui accepta de regarder la fin, juste pour pouvoir rêver de Rafa qui l’épouse. « Ok, ok, n’en mets pas trop quand même, tu vas me rendre jaloux … » Dis-je en même temps qu’elle se repositionnait sur le canapé, effleurant ma cuisse, réduisant l’espace entre nous. Je déglutis en silence, sentant ma cuisse trembler tout légèrement.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
Alba Jensen

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
:
messages : 3096
points : 163
ici depuis : 04/10/2020
crédits : Bambi eyes(avatar) ; Exordium (sign) ; CONSTELLATION (gif) ; Selly ♡ (gif sign)
comptes : Jamie, Esras, Eve et Ruby
statut : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyLun 10 Mai 2021 - 22:24

Il était trop cartésien pour elle. Alors qu’elle imaginait les gens dans le plus simple appareil, souriant et sans complexe, lui pensait directement aux fluides et aux traces que les hommes pouvaient laisser. Tout le côté très fantasmé d’Alba s’évanouissait en quelques minutes. « Tu viens de tout gâcher. » Disait-elle en riant. Cette soirée improvisée était agréable. Egoïstement, elle ne pensait pas à Freja. Puis, elle ne pensait pas non plus à Léo qui passait sûrement cette soirée romantique avec Blanche. Alba détestait cette fête parce qu’elle était toujours seule. La plupart du temps, elle finissait sa soirée chez un inconnu pour oublier que l’amour de sa vie avait décidé de faire sa vie mais sans elle. Ce soir, c’était différent. Il faisait trop chaud pour sortir, Puis elle avait envie de finir sa série. Par contre, envoyer un message à Conchobáhr pour qu’il al rejoigne chez elle était totalement spontanée, et elle ne s’attendait pas à une réponse positive de sa part. Pendant un temps ils parlaient. Il lui arrivait de sortir avec Romy ou Charlie, mais certains soirs elle aimait les passer seuls. Ou d’autres, elle avait un rendez-vous avec une personnes souvent pas concluant. Conchobáhr non plus n’avait pas été invité à un dîner ce soir. Alba aurait pu penser qu’il le passait avec Freja, mais non. Alors peut-être qu’elle était avec Woody. A moins qu’il ne soit avec Charlie. Il y avait bien trop de liens pour qu’Alba puisse suivre. Tout ce qu’elle savait c’était que Conchobáhr était avec elle et il était plutôt attristé qu’il n’avait rien de prévu pour ce soir. Souhaitant lui remonter un peu le moral, elle s’approchait de lui avec un sourire, puis avec ses doigts elle forçait le danseur à sourire. « Dis toi que si t’avais eu un truc de prévu, tu ne serais pas venu voir la fin de ta série préférée avec moi. » Disait-elle malicieuse. Avant d’allumer la télé, Alba se permettait une petite caresse douce sur la joue du danseur pour le réconforter. Puis elle s’installait dans son canapé confortablement pour regarder la suite. « Bah quoi ? » Disait-elle en riant. « C’est de ta faute aussi ! C’est trop bien. » Il avait promis de la laisser profiter de son dernier épisode. Mais il était incapable de tenir sa langue. Boudeuse mais surtout amusée, Alba était outrée de cet affront. A présent elle ne voulait plus regarder la série. « Bah c’est sûr ! J’aurais réagi autrement si tu m’avais laissé découvrir le fin. » Elle prenait une voix d’une miss-je-sais-tout. Ils finiraient quand même l’épisode, rien que pour Alba puisse profiter de Rafaël en costume. « C’est clair ! » Disait-elle presque aigrie. Alba elle le voulait son happy end. Depuis le début, elle se concentrait sur la série, mais elle sentait Conchobáhr à ses côtés. Et même si elle était censée le bouder encore un peu, sa cuisse frôlait la sienne. Elle souriait à sa remarque. Quittant l’écran des yeux, elle tournait sa tête vers le danseur pour lui chuchoter à l’oreille. « Il n’y a aucune raison que tu le sois. » Physiquement, elle préférait Conchobáhr, et pour tout le reste aussi. Elle lui souriait avant de tourner sa tête vers l’écran. Ils restèrent ainsi jusqu’à la fin de l’épisode, cuisse contre cuisse. Parfois Alba bougeait, souvent pour se rapprocher du danseur. L’épisode finie, Alba se retenait de verser une petite larme. « Merci de m’en avoir parlé ! Je crois que c’est ma préférée pour le moment. » Disait-elle en lui souriant.

__________________________

She kept smile even if she confused.
by EXORDIUM.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2322
points : 234
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
En ligne
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyDim 16 Mai 2021 - 2:27

Je n’avais pourtant pas du tout l’esprit cartésien, à la base. J’étais même tout le contraire, je ne réfléchissais que rarement ou alors jamais de la bonne manière, mes pensées allaient dans tous les sens sans trop suivre de logique. C’était d’ailleurs probablement pour ça que je m’étais retrouvé à plus de trente ans célibataire en colocation avec mon meilleur pote, ses enfants et les miens – deux de deux mères différentes. C’était quand même assez chaotique comme portrait de ma vie actuelle, et ce ne serait probablement pas arrivé si j’avais été un peu plus rigoureux dans mes choix de vie. « Ouais on me dit souvent ça. » Répondis-je avant de rire, à propos du fait de tout gâcher. Je le disais à la blague mais ce n’était pas faux non plus. Autant je pouvais amener une petite touche assez fun à des situations, autant je pouvais tout envoyer en l’air avec le mot de trop ou avec ma maladresse. Un peu comme là, après avoir pété la bulle d’Alba. Je tâcherais de bien vite la reconstruire, cette bulle-là, mais autour de nous deux. J’avais vraiment envie de passer une soirée douce et agréable avec elle, à ne pas nous en poser, des questions – pour en revenir à l’esprit cartésien, quoi. Nous étions tous les deux seuls de notre côté, un soir de Saint-Valentin, alors aussi bien rendre la soirée de l’un et de l’autre un peu plus lumineuse dans les circonstances. Alba s’approcha un peu de moi en me montrant l’autre côté de la médaille : si j’avais eu un truc de prévu, je ne serais pas ici. Elle avait raison. Je retrouvai rapidement un sourire, un vrai. « C’est vrai. J’serais probablement passé à côté de la plus belle soirée de Saint-Val possible. » Je souris, accueillant sa main contre ma joue, avant de reprendre position face à la télévision quand Alba ouvrit celle-ci. Elle était fin prête à regarder la suite, la finale, elle qui avait tout analysé déjà les relations entre tous et chacun. Comme une vraie de vraie fan, quoi. « Tu devrais alors dire que c’est grâce à moi ! » La repris-je avec un regard amusé pendant que je lui reprochais son choix de mot. Il n’y avait aucune faute ici, à mon avis. Jusqu’à ce que je fasse la gaffe du siècle. Là, la faute, elle était gargantuesque. Spoiler la fin de Jane the Virgin, j’avais honte de moi-même ! « Promis j’vais me rattraper, j’vais me faire pardonner. T’as qu’à demander et j’ferai. N’importe quoi ! » J’aurais peut-être pas dû dire ça. Alba était capable de malice, je le savais désormais. Une gentille malice, mais de la malice quand même. Si ça se trouve j’allais terminer la soirée en train de récurer le plancher de sa salle de bains. Pour le moment, ça ne s’enlignait pas trop vers ça, alors que la série continuait de jouer devant nos yeux mais que nos corps n’en avaient rien à faire, de l’écran. En tout cas, le mien était obsédé par la proximité d’Alba. « Serais-tu en train de dire que contre Rafa, je gagne ? » J’arquai un sourcil, curieux et amusé. On continua de regarder l’épisode, en silence jusqu’à la toute fin cette fois, et moi je mettais toute ma concentration à calmer le rythme de ma respiration et de mes battements de cœur. Heureusement que le son de la télé était assez fort, Alba ne pouvait pas entendre toute cette cacophonie en-dedans de moi. Je tournai la tête vers la blonde quand le générique débuta. « OH, serais-tu en train de vivre une émotion ? » J’éclatai de rire en m’approchant d’elle pour essuyer la larme qui roulait le long de sa joue. « J’en ai tout un tas à te proposer encore … Et promis si tu veux bien encore m’inviter pour les regarder, ce sera motus et bouche cousue. »

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
Alba Jensen

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
:
messages : 3096
points : 163
ici depuis : 04/10/2020
crédits : Bambi eyes(avatar) ; Exordium (sign) ; CONSTELLATION (gif) ; Selly ♡ (gif sign)
comptes : Jamie, Esras, Eve et Ruby
statut : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptySam 22 Mai 2021 - 9:31

Elle ne voulait en disant cette phrase blesser Conchobáhr. Il n’avait pas gâché le fantasme d’Alba, elle n’avait juste pas pensé avant qu’il lui fasse la remarque que si le monde entier était nu, il y aurait un mélange. L’artiste Alba n’avait vu que la beauté des corps et la représentation si simple de l’être humain. On ne verrait pas les différences sociales, il n’y aurait que le corps pour exprimer sa personnalité. « Je n’y pensais pas vraiment. » Disait-elle un peu triste. Il était loin de tout gâcher Concho. Rien que ce soir était un exemple. Au lieu d’être seule entourée de son vin, de ses chocolats et de Jane the Virgin, il était venu illuminer la soirée d’Alba. Avec son humour et sa maladresse, il rendait cette soirée un peu plus éclatante que s’ils avaient été seuls chacun de leur côté. Parce que c’était ce qui se serait produit si elle ne lui avait pas envoyé un message. Puis elle l’appréciait énormément le danseur, même si elle savait que tout les empêchait à se voir plus régulièrement. Pourtant à chaque fois qu’ils étaient ensemble, il y avait toujours ce moment où ils parlaient et se dévoilaient à l’autre avec simplicité et naturel. Elle lui souriait, même si elle ne croyait pas tout à fait. « Je sais que tu as dû en passer des mieux. Mais bon, Jane the virgin ce n’est pas mal. » Elle lâchait sa joue avec une douce caresse pour se concentrer sur la série. Quand il lui avait parlé, à leur rencontre, dans sa tête elle savait qu’elle n’allait jamais regardé. Puis un jour elle zappait sur son netflix avant de tomber sur la série et la commencer. Maintenant, elle avait tout analysé à cause de Concho. A ou grâce comme il aimait lui rappeler. Il n’eut le droit pour réponse qu’à une langue tirer de la part de la blonde. Par contre c’était bien à cause de lui qu’elle boudait après qu’il lui ait raconté la fin de la série. Autant elle s’attendait à l’happy end entre Rafaël et Jane, elle ne s’attendait pas à ce que Mateo soit le narrateur de l’histoire de ses parents. « Vraiment ? » Demandait-elle en haussant un sourcil avec un air malicieux. Elle pouvait avoir des tonnes d’idée pour se venger, mais pour le moment elle acceptait de finir la série. Elle fut très vite convaincue quand il lui parlait de Rafaël en costume et c’est vrai qu’il était beau. Mais pas aussi beau que Concho. Enfin il était plus le genre de la blonde, puis elle adorait sa personnalité. « Tu gagnes totalement. » Elle lui souriait, alors que leur deux corps étaient proches l’un de l’autre. Ils restèrent ainsi jusqu’à la fin de l’épisode. La fin avait eut raison sur la blonde, elle versait quelques larmes. Emotive à ce qu’elle venait de voir. Trop concentrée par l’écran, elle ne faisait pas attention à l’émoi de son voisin. Par contre, celui-ci avait bien vu les larmes et une fois l’épisode terminé il se moquait d’elle tout en essuyant les larmes. « Arrête de te moquer. » Elle lui souriait, même si ses yeux étaient rouges à cause des larmes. « Tu as quoi d’autres à me proposer ? » Demandait-elle curieuse. « Et tu as intérêt à te taire. Je dois déjà me venger pour celui là. » Elle riait malicieusement, amusée et regardant Concho d’un air diabolique.

__________________________

She kept smile even if she confused.
by EXORDIUM.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2322
points : 234
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
En ligne
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyLun 24 Mai 2021 - 3:05

J’esquissai un simple sourire alors qu’Alba me rassurait qu’elle ne le pensait pas vraiment, que je n’avais rien gâché. Je savais qu’elle disait cela parce qu’elle avait lu la tristesse dans ma blague. Alba était attentive et sensible à ce point-là. « Mmmh. » Fis-je tout simplement, le regard un peu suspicieux, dubitatif, et moqueur en même temps. Un sourire au coin des lèvres et les yeux tout légèrement plissés. Je n’avais pas envie de me prendre trop au sérieux ce soir, je n’avais pas envie de me laisser aller au chagrin. Lorsque j’étais en compagnie d’Alba, j’avais la chance de pouvoir voir le bon côté des choses, et je m’y accrochais fermement. Dès que nous nous séparions, les doutes et les impossibles revenaient me frapper de plein fouet. Cette soirée était donc réellement, en quelque sorte, l’une de mes plus belles Saint-Valentin. Sans me poser trop de questions. « Au moins tu m’as tellement invité à la dernière minute que j’ai pas eu le temps de me demander : comment j’m’habille, comment je me coiffe, est-ce que j’achète un cadeau, qu’est-ce que je prévois comme sortie … Ce genre de truc, quoi. Rien que pour ça, c’est pas mal du tout. » Je ris. Trêve de plaisanterie, on commença enfin les épisodes finaux de la série. Alba avait assez attendu et j’étais moi-même impatient de revoir les scènes. Trop impatient. À tel point que je révélai tout à la blonde avant que ça ne se passe devant ses yeux. Il fallait que je me rattrape. « Oui, vraiment. J’peux même te faire un massage de pieds et une pédicure. » Je savais même comment, merci Freja et Tahlia. Heureusement, Alba ne sembla pas réellement fâchée contre moi et elle accepta même de terminer la série même si elle en connaissait déjà la twist finale. J’eus même le droit à l’ultime compliment, soit que je gagnais contre Rafael. « Eh ben … Si j’étais pas déjà rouge à cause de la chaleur, je le serais parce que je suis flatté. » Je souris, baissant les yeux vers nos corps si proches. Alba ne semblait pas en être troublée, elle écouta la fin de l’épisode sans remarquer à quel point je me désorganisais à côté d’elle. Tant mieux, me dis-je. À la fin, c’est moi qui remarquai l’émotion sur le visage de la blonde. Une émotion visiblement créée par la fin de la série. « J’me moque pas ! Ça me rappelle quand on l’a terminé nous aussi, à la coloc’. » Une piscine de larmes, quoi. Je réfléchis à sa question pour d’autres propositions. « Bon Jane the Virgin c’est quand même unique en son genre mais pour d’autres concepts vraiment bien, y’a The Good Place, tu connais ? C’est brillant. Drôle. Les acteurs sont géniaux. Sinon dans un tout autre registre y’a Good Girls, en plus d’un casting de malade, l’histoire te tient en haleine jusqu’au bout … » À moins de m’avoir moi, à côté, pour tout spoiler d’avance. Je promis cependant à Alba de ne rien dire cette fois, faisant même le signe de fermeture-éclair sur mes lèvres scellées à jamais.  

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
Alba Jensen

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
:
messages : 3096
points : 163
ici depuis : 04/10/2020
crédits : Bambi eyes(avatar) ; Exordium (sign) ; CONSTELLATION (gif) ; Selly ♡ (gif sign)
comptes : Jamie, Esras, Eve et Ruby
statut : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyMer 2 Juin 2021 - 18:21

Comme seule réponse, elle tirait la langue à Conchobáhr. Evidemment qu’elle ne pensait pas vraiment, surtout qu’à chaque fois qu’il était près d’elle, il était loin de tout gâcher. C’était même plutôt elle qui gâchait tout. Avec lui elle se sentait bien. Elle riait et arrivait à se confesser. C’était comme ça depuis le début et c’en était presque déconcertant pour la jeune maman. C’était sur un coup de tête qu’elle l’avait invité ici. Ils étaient seuls chacun de leur côté et comme il avait été la personne qui lui avait conseillé cette série, ça pouvait être fun de la finir ensemble. C’était une simple soirée de Saint-Valentin, elle était quand même bien savoureuse. « Attend tu as quand même ramené de la salade. » Disait-elle en riant. Puis elle leur resservit un verre. C’était le moment de mettre la série. Ils étaient trop à fond. Tellement à fond que Conchobáhr racontait la fin sous l’air choqué d’Alba. Elle lui ne lui en voulait pas vraiment, même si elle aurait aimé découvrir la fin par elle-même. Mais c’était des choses qui arrivaient. Elle boudait et déjà le danseur lui proposait de faire tout ce qu’elle voulait. Elle se relevait malicieuse et avec un sourire un peu diabolique. Il lui parlait de massage de pied et pédicure. « Ouai … c’est une bonne idée. » Fit-elle. « Mais on peut trouver mieux. » Elle riait, de toute façon ils allaient être prit dans la suite de la série et Alba oublierait presque qu’elle pouvait lui demander ce qu’elle voulait. Certes, Rafaël était beau, mais si elle devait choisir, elle irait quand même voir Concho. Tout en lui rassurait la blonde. Il avait un sourire contagieux, des bras dans lesquels on voulait se plonger. Il était gentil et à l’écoute. Alba n’avait pas de style d’homme mais elle préférait le charme du danseur qu’au propriétaire du Marbella. Elle souriait tendrement à la réflexion du blond. Elle aimait ça chez lui aussi. Il était gêné pour des choses qui étaient pourtant visibles. Ce n’était pas pour rien qu’elle avait craqué la première fois Alba et qu’elle avait dû mal à ne plus le voir. « Pourtant ce n’est pas un mystère. » Disait-elle en murmurant. Il devait bien le savoir qu’il lui plaisait, après toutes ces péripéties. La série continuait et même si leur cuisse se touchait, ils restaient l’un à côté de l’autre sans autre geste. Les larmes coulaient à la fin de la série. Alba n’en revenait pas, même si elle savait la fin, elle ne pu s’empêcher de contrôler ses larmes. « C’était trop bien. » Disait-elle. Elle qui ne regardait pas beaucoup de série, elle était heureuse d’avoir suivi les aventures de Jane. Elle demandait ses autres suggestions. « Mais dis moi t’es une encyclopédie des séries ? » Disait-elle en lui souriant. Elle posait sa main sur sa cuisse avant de se lever. « Va pour The Good Place. Je te laisse la mettre. » Alba allait dans sa cuisine ouverte récupérer la salade qu’avait apporté le danseur. Elle mit deux parts dans deux assiettes. Elle revenait dans le salon, posait les deux assiettes et resservait deux verres avant de s’asseoir par terre, adossé au canapé. « Merci d’être venu ! Je passe une excellente soirée. » Lui disait-elle en levant son verre vers lui.

__________________________

She kept smile even if she confused.
by EXORDIUM.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2322
points : 234
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
En ligne
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptyMar 8 Juin 2021 - 2:05

Alba me rappela que j’avais amené de la salade, moi qui étais en train de dire que cette invitation était tellement à la dernière minute que je n’avais pas eu le temps de préparer quoi que ce soit – ni mon allure physique, ni de quoi lui faire plaisir ce soir. Je souris. « C’est vrai, t’as raison. On peut dire que c’est moi qui t’invites à dîner, du coup. » Mais elle avait prévu des bouteilles de vin. Quoique j’en avais amenée une, moi aussi. Mais elle avait prévu le dessert, soit les chocolats. Au fond, nous avions tous les deux contribué à cette petite soirée improvisée. J’aurais préféré ne pas contribuer à gâcher les plaisirs d’Alba en regardant la série, cependant. Ça, c’était un apport dont j’aurais pu me passer. Malheureusement, quand j’étais trop à fond dans quelque chose, il m’arrivait d’être encore plus maladroit que d’habitude. Je tentai de me rattraper par tous les moyens, même si ça devait passer par un massage de pieds et une pédicure. « Mieux qu’un soin des pieds ? Ok, j’écoute. J’ai peur, mais j’écoute. » Rajoutais-je à la fin avec un sourire au coin des lèvres. Tant mieux si elle prenait le temps de bien réfléchir à sa malice. Le temps de terminer Jane the Virgin, elle aurait les émotions éparpillées autour du canapé et elle oublierait que je devais laver sa salle de bain de fond en comble si elle le voulait. À la place, on se perdit dans les compliments. « D’mon côté, j’peux dire sans hésiter que la Alba que j’ai devant moi est pas mal plus attirante que la Alba de la série. » Après tout, c’était parti de là, toute cette folie autour de la série. De son prénom. Le même que la abuela. Nos cuisses collées, on termina la soirée, jusqu’à ce que les larmes menacent de couler sur les joues de la blonde qui s’ennuyaient sans doute déjà de tous les personnages. Comme moi la première fois que j’avais vu le tout dernier générique de fin. « Je sais, t’as un deuil à faire maintenant. J’vais rester avec toi jusqu’à ce que tu t’en remettes. » Et puis je lui proposai d’autres séries pour lesquelles elle développerait un grand amour, j’en étais sûr. « Clairement, si ça pouvait être un vrai job, ce serait le mien. » Je souris. J’aurais pu être critique pour des séries, remarque. Mais j’écrivais trop comme une merde. Je n’avais jamais été bon en orthographe, en grammaire, en syntaxe. On ne me lirait juste pas. Alba opta pour The Good Place. « Oh, là, tu veux commencer ça là, maintenant ? » Me surpris-je. « Vos désirs sont des ordres ! » La soirée était encore relativement jeune malgré les quelques épisodes de Jane qu’on venait de s’enfiler. Je n’étais pas prêt à repartir tout de suite. Pendant qu’Alba alla chercher les salades gourmandes à la cuisine, je cherchai The Good Place sur Netflix et je débutai le premier épisode, le mettant sur pause en attendant mon hôte. J’étais toujours assis sur le canapé et Alba s’assit par terre, dos appuyé sur le canapé. Je souris en la regardant de haut – sans le vouloir, hein. Je levai mon verre à mon tour. « Merci de m’avoir invité. It’s really good to be with you. » Sans toucher à ma salade, et redéposant mon verre après une seule gorgée, je passai plutôt une jambe de l’autre côté d’Alba, me retrouvant donc avec un pied de chaque côté d’elle, son dos entre mes cuisses. Je posai mes mains sur ses épaules et je la massai doucement. « Tiens, c’est pas pour tout de suite les pieds si j’veux manger après, mais c’est un début … » Mes doigts pressaient et massaient doucement ses omoplates, ses épaules, ses bras, sa nuque …

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
Alba Jensen

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
:
messages : 3096
points : 163
ici depuis : 04/10/2020
crédits : Bambi eyes(avatar) ; Exordium (sign) ; CONSTELLATION (gif) ; Selly ♡ (gif sign)
comptes : Jamie, Esras, Eve et Ruby
statut : I wish I won't come back to you but you're in my mind. (Léo)
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) EmptySam 12 Juin 2021 - 18:45

C’était ce qui rendait la soirée si spéciale, il n’y avait rien d’organisé. Alba l’avait accueilli en short et débardeur et Concho n’avait pas fait un effort non plus. Ils n’avaient qu’une salade pour les rassasier, du vin – beaucoup de vin et du chocolat. « Je suis touchée par cette invitation. » Disait-elle en riant. Au final, elle aimait l’improvisation et il avait réussi un exploit. Alba ne pensait plus à Léo et à sa soirée romantique avec Blanche. Il avait ce pouvoir Conchobáhr et à chaque fois ça étonnait Alba quand elle s’en rendait compte. Elle souriait inconsciemment et tout son comportement était naturel, même quand il lui gâchait la fin de la série. La jeune maman allait trouver une façon de se venger. Le message des pieds n’était pas assez fort. Dans le fond, elle n’allait rien trouver ou quelque chose de gentil parce qu’Alba n’était pas vraiment rancunière. Elle pouvait l’être mais pas pour ça. « En vrai je veux bien le massage des pieds, mais ça ne sera pas ma vengeance. » Disait-elle en riant. Elle appréciait de regarder cette série et encore plus avec Conchobáhr. Pour l’instant, elle se sentait bien et ne pensait qu’au danseur et à cette douce soirée. Il se comparait à Rafaël et Alba avait besoin de lui dire le contraire. Cet homme était presque parfait, mais il passait son temps à se dévaloriser face aux autres. Pourtant, il n’avait rien à envier et même Rafaël ne lui arrivait pas à la cheville. Elle lui disait sur le ton de la rigolade, ça n’empêchait pas qu’elle y croyait. A son tour, il comparait la blonde avec la Alba de la série. Elle riait à sa remarque. « J’adorais être comme Alba quand j’aurais son âge. » C’était même un de ses personnages préférés et pas juste parce qu’elle avaient le même prénom. Mais cette grand-mère aux pensées puritaines avaient eu le don de surprendre Alba et de s’attacher à elle. La série se terminait sur presque des larmes d’Alba. Il les vit Conchobáhr et il lui fit remarquer. Oui elle avait un deuil à faire. « Et si ça dure toute la nuit ? » Demandait-elle sans réfléchir, avant de regretter ses paroles. Elle mourrait d’envie de l’embrasser et pourtant elle savait que ce n’était pas bien. Elle voulait qu’il reste avec elle et pourtant elle savait qu’ils ne devaient pas. Concho en profitait pour proposer d’autres séries. « Ah non ! Tu danses trop bien pour rester toute la journée dans ton canapé. » Disait-elle avec honnêteté. Elle se souvenait encore très bien de cette soirée hors du temps à son organisme. Il l’avait envoûté avec ses pas de danses avant de la faire chavirer dans le bonheur charnel. Elle se levait déjà ordonnant à Concho de mettre The Good Place, pendant qu’elle allait chercher les salades. « Voilà mon gage, tu n’as pas le droit de dire non. » Disait-elle pas du tout sérieuse. Et il pouvait le voir. Jamais Alba ne s’abaisserait à ce genre de défi. En revenant, elle s’asseyait par terre, prenant son verre de vin. « Oui … J’aime ces petits moments. » Répondait-elle presque timidement. Elle prit une gorgée avant de sentir le brun se mettre juste derrière elle. Il avait démarrer la série auparavant. Il commençait à masser la blonde qui appréciait cette attention. « Tu es en train de dire que j’ai les pieds sales. » Disait-elle en riant légèrement, avant de pousser un petit gémissement de satisfaction suite au massage. Elle ne suivait rien à la série, fermant les yeux à cause de ce massage. « Tu masses tellement bien. » Disait-elle en posant sa tête sur ses cuisses et ouvrant les yeux pour plonger son regard dans le sien avec un sourire.

__________________________

She kept smile even if she confused.
by EXORDIUM.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t20787-alba-into-the-world-insta
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)   #678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho) Empty

 
#678 "I'm not a second class citizen, but, I'm not a second choice either." (Concho)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: