∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


emilia manzoni & thomas kelly
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
ASOS : -20% en plus sur les articles déjà soldés !
Voir le deal

Partagez
 

 looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elmo Santavenere

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: naïf et immature, elmo ne connaît rien encore à la vie et ça paraît parfois dans ses commentaires et ses réflexions ‹ il est très actif sur les réseaux sociaux, un peu trop au goût des gens en sa compagnie lorsqu'il a toujours le nez sur l'écran de son téléphone ‹ d'ailleurs, un de ses passe-temps favoris est de créer des memes ‹ il est surnommé mr roboto par ses amis parce qu'il s'est tellement cassé de trucs qu'il a des vis ou des plaques de métal chirurgicales à peu près partout dans son corps ‹ il vit en colocation depuis le début de ses études universitaires mais comme c'est la première fois qu'il habite sans ses parents, il a encore un peu de mal à ne pas trop se laisser traîner ‹ il est dans l'équipe football (soccer) de son université mais il ne passe pas assez de temps sur le terrain à son goût ‹ il ne connaît absolument pas ses limites quant à l'alcool et il est le premier qu'on retrouve en train de vomir lors des fêtes ‹ il est batteur dans un groupe de musique, meilleure façon qu'il a trouvée (avec le sport) de dépenser ce trop-plein d'énergie qu'il a ‹ on lui a diagnostiqué un tdah alors qu'il était enfant ‹ adolescent, il adorait les jeux de cartes et de chance en ligne mais maintenant qu'il est devenu adulte, c'est davantage un problème puisqu'il a découvert le casino ‹ il adore le café et les boissons énergisantes, ce qui n'aide en rien son hyperactivité ‹ il n'a jamais été très doué à l'école parce qu'il manque souvent de sérieux mais depuis qu'il est à l'université, ses fins de session sont devenus synonymes de dur labeur et de nuits blanches ‹ dès qu'un événement branché se déroule en ville ou à proximité, on peut être certain d'y croiser elmo ‹ il fait du skate et du surf depuis qu'il est arrivé ici, alors il n'est pas encore expert mais il se débrouille que ce soit sur les routes ou sur les vagues
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 873
ICI DEPUIS : 06/05/2019
COMPTES : woody ⋄ jackson ⋄ isaiah ⋄ concho ⋄ nova
CRÉDITS : cosmic light (a) & astra (s)

STATUT : don't know where you end and where I begin (belmo)

MessageSujet: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyLun 15 Mar 2021 - 23:11

C’était la fête d’un pote d’université de Bella, qu’Elmo avait rencontré à plusieurs reprises. Ça datait même de leur époque pré-couple, alors on pouvait presque dire que c’était autant un ami d’Elmo que de Bella. C’est donc tout naturellement qu’ils avaient tous les deux été invités à son anniversaire et puis, même si ça n’avait pas été le cas, l’un aurait été le +1 de l’autre. Depuis que leur couple était bel et bien officialisé, ils étaient un peu vus comme les inséparables. Il était vrai qu’entre les nombreuses nuits partagées chez l’un ou chez l’autre, le fait qu’ils bossent même ensemble et que la majorité de leurs sorties se fassent auprès des mêmes amis, ils ne se lâchaient pas trop souvent. Bella avait tout de même encore ses soirées de filles et Elmo répétait souvent avec Monkey Squad, ce qui leur permettait de s’ennuyer un peu pour mieux se retrouver. Lui qui s’était promis de ne jamais tomber dans ce genre de relation, voilà qu’il était deep in it, et ça ne le dérangeait même pas, au contraire. Quand même, heureusement que Vega était là pour lui rappeler à quel point il devenait quétaine. Ça lui permettait au moins d’en avoir pleinement conscience. Bref, tout ça pour dire que ce soir, Elmo et Bella se rendaient ensemble au Wojna’s parce que le meilleur ami du fêté avait réservé la place, le fêté étant un amateur de rhum. Avant de mettre la main sur la poignée de la porte, l’italien eut un éclair, et pas vraiment de génie. « Shit, j’ai oublié d’acheter un cadeau. Est-ce qu’il fallait amener quelque chose ? » Et, si oui, est-ce que sa douce moitié avait quelque chose de caché dans sa sacoche ? Il espérait qu’elle serait la sauveuse ce soir. Sinon, il pourrait toujours parler avec le barman et acheter une bonne bouteille de rhum direct du bar, mais ça allait lui coûter une beurrée et il était un peu paumé. Après tout, bosser dans un café avec le rythme de vie qu’il menait à côté, ça ne lui permettait pas vraiment d’économiser. Les nombreux take-out du couple, les virées dans les bars avec les potes, les jeux vidéo achetés sans trop budgéter, ça vidait rapidement un compte en banque. Elmo ne pourrait pas continuer longtemps comme ça, à vivre au-dessus de ses moyens, mais pour l’instant il n’avait ni la maturité ni le sens des responsabilités assez aiguisé pour s’en soucier.

__________________________


❝ but you make me shiver ❞
fall a little further, you smile a little wider. just don't forget to turn the lights off so you can love a little darker.
Bella Garcia

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: elle est accro aux réseaux sociaux : elle peut passer toute sa journée à surfer entre instagram, facebook, snapchat et même des applications de rencontre ‹ elle est folle de la mode, toutes ses paies passent dans les vêtements ‹ secrètement, elle a envie de teindre sa longue tignasse brune qui la caractérise : ses parents lui ont interdit de faire une telle stupidité ‹ elle a un chat nommée Luna, un Scottish Fold blanc et gris aux yeux vairons : l'un est vert, l'autre est bleu ‹ elle déteste lire, elle préfère nettement les livres audios ou les films ‹ elle tient un journal de ce qu'elle mange dans une journée, pas pour compter les calories, mais plutôt pour sentir qu'elle contrôle un aspect de sa vie ‹ dans sa bande d'amies, elle est la meneuse : c'est elle qui propose ses idées folles et généralement on ne la contredit pas ‹ elle est studieuse, les études ont toujours fait partie de ses priorités ‹ elle aime faire la fête : elle est d'ailleurs en charge d'organiser toutes les fêtes de sa fac et elle ne manque jamais d'inviter ses deux meilleures copines ‹ elle aime les hommes, un peu trop même : parfois on la perçoit comme une allumeuse et elle ne dément pas toujours les affirmations ‹ les mathématiques étaient sa pire matière au lycée ‹ elle a toujours son téléphone sur elle, elle ne part jamais sans ‹ elle dégage une forte confiance en soit, mais en réalité elle s'est construire une carapace pour éviter d'être blesser ‹ elle connait les répliques de ses films favoris par coeur et peut les réciter sur demande ‹ elle regarde toujours trois fois si la porte est bien verrouillée avant de quitter sa maison, c'est légèrement une obsession ‹ elle a déjà travailler dans un fast-food, mais ça n'a duré que quelques heures : elle était si mauvaise qu'on lui a demandé d'accrocher son tablier ‹ elle a tenu un blogue mode qu'elle a aujourd'hui un peu délaissé : sur instagram elle publie souvent des ootd ‹ elle ne parle jamais de son asthme qui est une conséquence de ses problèmes respiratoires à la naissance ‹ elle serait incapable de l'avouer, mais elle a un sévère trouble alimentaire : elle peut passer plusieurs jours sans ingérer quelconques aliments
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2207
ICI DEPUIS : 03/05/2018
COMPTES : violet + beth + nevaeh + liam + sara
CRÉDITS : (c) cranberry

STATUT : syncopate my skin to how you're breathing (elmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyJeu 18 Mar 2021 - 2:29

Elle n'était pas dans le mood, Bella. Ce soir, c'était l'anniversaire d'un de ses meilleurs potes de la faculté de droit. Ils avaient fait toutes leurs études ensemble, tous leurs projets et travaux de groupe. Ils étaient inséparables. Et pourtant, la brune n'était pas dans le mood pour fêter. Elle avait d'ailleurs écouté à moitié la question de son petit ami, ce qui ne la ressemblait pas tellement. Bella, la queen du multitasking ne se laissait jamais vraiment prendre dans les demi présences. Et, pourtant, ce soir, elle l'avait clairement fait. Réalisant qu'il lui avait pris quelques secondes avant d'assimiler la question d'Elmo, et le retrouvant dans l'instant présent, elle secoua la tête en fronçant les sourcils. « T'en fais pas, Ian n'est vraiment pas comme ça », avait-elle dit en tâchant de recentrer ses pensées sur le moment présent. « Je lui paierai à boire toute la soirée et il ne remarquera même pas qu'on arrive les mains vides », lui assurait-elle. Cependant, son angoisse intérieur, elle, détestait cette idée. C'est que le train de vie de Bella excédait ses paies du café, elle était nettement dans les déficits plutôt que dans les économies et peut-être qu'elle aurait un peu de mal à payer son loyer pour les prochains jours suite à cette soirée. D'autant plus que ses jours au café devraient s'étirer plus que ce que la brune l'aurait cru.

Alors qu'Elmo avait été à la douche, Bella s'était enfermée dans sa chambre feintant de trouver la tenue parfaite pour la soirée. Elle avait déjà ses vêtements en tête, rien de bien compliqué, un crop top noir au col bateau, un jean taille haute et une paire d'escarpins bien pointus, le parfait décontracté/chic qu'il fallait pour ce genre de soirée. Mais si elle avait déjà sa tenue en tête, pourquoi diable s'était-elle enfuie dans sa chambre? Parce qu'elle avait voulu s'isolée pour écouter un message vocal laissé sur son portable. Elle qui avait pourtant toujours son téléphone en main n'avait pu répondre au bureau d'avocat de Delta durant ses heures de service au café. Elle y avait passé une entrevue, la semaine précédente. Et elle avait sincèrement pensé que c'était sa chance, cette fois-là. Le message vocal en disait cependant le contraire. Elle n'avait pas été prise. Et ça venait de miner son moral. Mais elle tentait de ne pas le montrer, souriant malgré la douleur qu'elle avait en elle. Petit à petit, tous ces refus commençaient à lui gruger toute l'énergie qui lui restait. Elle qui n'en avait déjà plus des masses...

__________________________


i wanna hold you when i'm not supposed to, when i'm lying close to someone else. you're stuck in my head and i can't get you out of it. if I could do it all again : i know i'd go back to you
(anaëlle)
Elmo Santavenere

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: naïf et immature, elmo ne connaît rien encore à la vie et ça paraît parfois dans ses commentaires et ses réflexions ‹ il est très actif sur les réseaux sociaux, un peu trop au goût des gens en sa compagnie lorsqu'il a toujours le nez sur l'écran de son téléphone ‹ d'ailleurs, un de ses passe-temps favoris est de créer des memes ‹ il est surnommé mr roboto par ses amis parce qu'il s'est tellement cassé de trucs qu'il a des vis ou des plaques de métal chirurgicales à peu près partout dans son corps ‹ il vit en colocation depuis le début de ses études universitaires mais comme c'est la première fois qu'il habite sans ses parents, il a encore un peu de mal à ne pas trop se laisser traîner ‹ il est dans l'équipe football (soccer) de son université mais il ne passe pas assez de temps sur le terrain à son goût ‹ il ne connaît absolument pas ses limites quant à l'alcool et il est le premier qu'on retrouve en train de vomir lors des fêtes ‹ il est batteur dans un groupe de musique, meilleure façon qu'il a trouvée (avec le sport) de dépenser ce trop-plein d'énergie qu'il a ‹ on lui a diagnostiqué un tdah alors qu'il était enfant ‹ adolescent, il adorait les jeux de cartes et de chance en ligne mais maintenant qu'il est devenu adulte, c'est davantage un problème puisqu'il a découvert le casino ‹ il adore le café et les boissons énergisantes, ce qui n'aide en rien son hyperactivité ‹ il n'a jamais été très doué à l'école parce qu'il manque souvent de sérieux mais depuis qu'il est à l'université, ses fins de session sont devenus synonymes de dur labeur et de nuits blanches ‹ dès qu'un événement branché se déroule en ville ou à proximité, on peut être certain d'y croiser elmo ‹ il fait du skate et du surf depuis qu'il est arrivé ici, alors il n'est pas encore expert mais il se débrouille que ce soit sur les routes ou sur les vagues
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 873
ICI DEPUIS : 06/05/2019
COMPTES : woody ⋄ jackson ⋄ isaiah ⋄ concho ⋄ nova
CRÉDITS : cosmic light (a) & astra (s)

STATUT : don't know where you end and where I begin (belmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyLun 5 Avr 2021 - 22:16

La main toujours posée sur la poignée de la porte du Wojna’s, Elmo haussa les sourcils en attendant la réponse de Bella, avec un regard qui la pressait un peu. Il allait lui sortir un truc du genre la Terre appelle Bella mais cette dernière sortit enfin de ses pensées pour lui répondre que Ian n’était pas comme ça, et qu’elle lui paierait à boire toute la soirée de sorte qu’il ne remarque même pas leurs mains vides. Il pointa Bella de son index. « J’aime ce plan. Count me in. On sera deux sur son cas. » Il sourit avant d’enfin ouvrir la porte de la rhumerie pour laisser entrer la costaricaine, sans interpréter quoi que ce soit à propos de son absence quelques secondes plus tôt. Le jeune homme avait trop la tête à la fête pour s’attarder à des détails comme l’humeur différente de sa petite amie. Il aurait probablement dû être un peu plus attentionné mais, hey, c’était Elmo. Il ignorait totalement que moins d’une heure plus tôt, Bella avait essuyé un énième refus de la part d’un cabinet d’avocat. Un simple message vocal pour eux, une immense chute pour elle. Si elle lui en avait glissé un mot, il aurait proposé qu’ils n’aillent pas à l’anniversaire de Ian, qu’ils prennent ça relaxe ensemble à l’appartement pour qu’elle puisse pleurer ou manger ses émotions sans le regard de qui que ce soit d’autre qu’Elmo. C’était d’ailleurs exactement pour ça que Bella ne lui avait rien dit, d’ailleurs. Pour ne pas gâcher sa soirée. Il se sentirait bien con, quand il l’apprendrait plus tard, après-coup. Parce que ce soir, il riait et trinquait, heureux, joyeux, ne calculant pas chaque verre payé même s’il aurait dû, ne pensant pas trop à l’avenir même s’il aurait dû. Il avait envie d’être insouciant, juste un peu encore. Après un moment passé avec des amis, Elmo revint vers Bella qui était avec d’autres personnes. Être un couple officiel d’inséparables ne signifiait quand même pas qu’ils étaient obligés de se tenir par la main à longueur de soirée. Ils savaient déjà qu’ils allaient se retrouver dans le lit ce soir, de toute façon. Et Elmo comptait déjà l’y retrouver pour bien plus que juste pour y dormir. L’italien arriva derrière elle, l’enlaça d’un bras et se pencha à son oreille. « Hey, Jordan, Mitch et Gaby vont fumer un joint dehors, tu viens, t’en veux ? » Demanda-t-il, avec déjà quelques verres dans le corps. Son haleine empestait le fond de baril et il parlait un peu trop fort dans l’oreille de Bella, sans doute.

__________________________


❝ but you make me shiver ❞
fall a little further, you smile a little wider. just don't forget to turn the lights off so you can love a little darker.
Bella Garcia

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: elle est accro aux réseaux sociaux : elle peut passer toute sa journée à surfer entre instagram, facebook, snapchat et même des applications de rencontre ‹ elle est folle de la mode, toutes ses paies passent dans les vêtements ‹ secrètement, elle a envie de teindre sa longue tignasse brune qui la caractérise : ses parents lui ont interdit de faire une telle stupidité ‹ elle a un chat nommée Luna, un Scottish Fold blanc et gris aux yeux vairons : l'un est vert, l'autre est bleu ‹ elle déteste lire, elle préfère nettement les livres audios ou les films ‹ elle tient un journal de ce qu'elle mange dans une journée, pas pour compter les calories, mais plutôt pour sentir qu'elle contrôle un aspect de sa vie ‹ dans sa bande d'amies, elle est la meneuse : c'est elle qui propose ses idées folles et généralement on ne la contredit pas ‹ elle est studieuse, les études ont toujours fait partie de ses priorités ‹ elle aime faire la fête : elle est d'ailleurs en charge d'organiser toutes les fêtes de sa fac et elle ne manque jamais d'inviter ses deux meilleures copines ‹ elle aime les hommes, un peu trop même : parfois on la perçoit comme une allumeuse et elle ne dément pas toujours les affirmations ‹ les mathématiques étaient sa pire matière au lycée ‹ elle a toujours son téléphone sur elle, elle ne part jamais sans ‹ elle dégage une forte confiance en soit, mais en réalité elle s'est construire une carapace pour éviter d'être blesser ‹ elle connait les répliques de ses films favoris par coeur et peut les réciter sur demande ‹ elle regarde toujours trois fois si la porte est bien verrouillée avant de quitter sa maison, c'est légèrement une obsession ‹ elle a déjà travailler dans un fast-food, mais ça n'a duré que quelques heures : elle était si mauvaise qu'on lui a demandé d'accrocher son tablier ‹ elle a tenu un blogue mode qu'elle a aujourd'hui un peu délaissé : sur instagram elle publie souvent des ootd ‹ elle ne parle jamais de son asthme qui est une conséquence de ses problèmes respiratoires à la naissance ‹ elle serait incapable de l'avouer, mais elle a un sévère trouble alimentaire : elle peut passer plusieurs jours sans ingérer quelconques aliments
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2207
ICI DEPUIS : 03/05/2018
COMPTES : violet + beth + nevaeh + liam + sara
CRÉDITS : (c) cranberry

STATUT : syncopate my skin to how you're breathing (elmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyVen 9 Avr 2021 - 4:59

Là, Bella, elle n'y était pas. La tête dans la lune, ses pensées complètement ailleurs, elle n'était plus dans le même monde que tout le reste de Bowen. Elle luttait contre sa rage, sa colère et sa tristesse qu'elle se devait de garder pour elle. Parce que ce n'était pas juste pour Ian qui fêtait son anniversaire, parce que ce n'était pas juste envers toutes ces personnes qui n'avaient ni travail ni argent pour se payer de quoi manger, parce qu'elle ne voulait pas passer la soirée à casser à nouveau les oreilles d'Elmo sur ses échecs professionnels alors que lui aussi avait ses propres soucis à gérer, parce que ce n'était pas elle de se laisser abattre par les embuches de la vie, parce que se montrer vulnérable ne faisait pas réellement partie de son vocabulaire. Par honte, par fierté, par égo, Bella prenait sur elle. Mais à l'intérieur, elle bouillait, elle se brisait, elle fanait, elle s'épuisait. Elle finit par répondre à son petit ami qui la regardait impatiemment, il renchérit sans même réaliser qu'elle était complètement déconnectée. Et c'était tant mieux pour Bella qui parvenait encore à cacher moindrement son état pitoyable.

Mais plus la soirée avançait et plus elle avait du mal à rester concentrée sur la gestion de ses émotions. Ça s'était débuté avec des faux rires, des faux sourires, de la part de la brunette agrémentée de cheeeeeeeers gang à chaque nouvelle tournée de shots. Et de sourires davantage crispés en calculant chaque verre supplémentaire qui s'ajoutait à sa facture, petit à petit. Il y avait eu des baisers volés, ici et là, et beaucoup de regards lancés sur Elmo lorsqu'ils étaient séparés, Bella l'observant de loin. Il était beau. Et heureux. Il riait, franchement. Et elle, elle avait si mal. Et plus la soirée avançait, plus elle se demandait comment c'était possible qu'on na la soupçonne pas de ne pas être dans son état normal.

Après une heure trente à discuter chacun de leurs côtés, Elmo retrouva le chemin vers Bella. Son corps était venu se presser contre celui de la Costaricaine pour mieux lui parler à l'oreille. Il était déjà avancé dans sa non-sobriété, il sentait la bière et il venait sans doute de crever le tympan de sa petite amie qui secouait la tête pour le lui faire comprendre. Bella d'hocha la tête, pensant, à tort, sans doute, qu'un joint lui ferait oublier momentanément sa douleur que l'alcool ne savait taire. « Euh, ouais, j'en veux. » Elle attrapa alors la main de l'Italien, se laissant entrainer vers la sortie du bar où ils s'engagèrent vers le côté de la bâtisse.

Ce n'était pas tellement elle, fumer. Non pas qu'elle ne l'avait jamais fait, au contraire, mais elle était plus souvent autrement que spectatrice des autres. Cette fois, elle en avait envie, elle pensait en avoir besoin, demandant à prendre possession du joint la première. L'air frais lui faisait du bien. Ça ne pouvait pas être le cannabis qui commençait à faire effet, c'était trop tôt. Mais dehors, Bella se sentait déjà plus légère. Elle sentait tout de même cette vulnérabilité qui menaçait de la faire craquer alors qu'autour d'eux, des amis de l'université avaient commencé à parler de leurs nouveaux postes tous plus importants les uns que les autres en attendant que le joint se rendent à eux. Et en le passant à Elmo, elle se pencha à son oreille. « J'veux pas casser ta soirée, babe. J'vais pas tarder à rentrer, je pense. J'ai un coup de barre... », lui confia-t-elle avant d'ajouter rapidement : « Mais reste, t'inquiètes, j'vais rentrer en taxi, amuse-toi. J'veux pas gâcher ta soirée. » Parce qu'il avait clairement du plaisir et qu'elle s'en voudrait de lui faire abréger sa soirée pour ses propres sentiments qu'elle avait à présent du mal à contrôler. Puis, dans son compte, les fonds avaient clairement trop descendus pour qu'elle puisse continuer à ce rythme effréné.

__________________________


i wanna hold you when i'm not supposed to, when i'm lying close to someone else. you're stuck in my head and i can't get you out of it. if I could do it all again : i know i'd go back to you
(anaëlle)
Elmo Santavenere

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: naïf et immature, elmo ne connaît rien encore à la vie et ça paraît parfois dans ses commentaires et ses réflexions ‹ il est très actif sur les réseaux sociaux, un peu trop au goût des gens en sa compagnie lorsqu'il a toujours le nez sur l'écran de son téléphone ‹ d'ailleurs, un de ses passe-temps favoris est de créer des memes ‹ il est surnommé mr roboto par ses amis parce qu'il s'est tellement cassé de trucs qu'il a des vis ou des plaques de métal chirurgicales à peu près partout dans son corps ‹ il vit en colocation depuis le début de ses études universitaires mais comme c'est la première fois qu'il habite sans ses parents, il a encore un peu de mal à ne pas trop se laisser traîner ‹ il est dans l'équipe football (soccer) de son université mais il ne passe pas assez de temps sur le terrain à son goût ‹ il ne connaît absolument pas ses limites quant à l'alcool et il est le premier qu'on retrouve en train de vomir lors des fêtes ‹ il est batteur dans un groupe de musique, meilleure façon qu'il a trouvée (avec le sport) de dépenser ce trop-plein d'énergie qu'il a ‹ on lui a diagnostiqué un tdah alors qu'il était enfant ‹ adolescent, il adorait les jeux de cartes et de chance en ligne mais maintenant qu'il est devenu adulte, c'est davantage un problème puisqu'il a découvert le casino ‹ il adore le café et les boissons énergisantes, ce qui n'aide en rien son hyperactivité ‹ il n'a jamais été très doué à l'école parce qu'il manque souvent de sérieux mais depuis qu'il est à l'université, ses fins de session sont devenus synonymes de dur labeur et de nuits blanches ‹ dès qu'un événement branché se déroule en ville ou à proximité, on peut être certain d'y croiser elmo ‹ il fait du skate et du surf depuis qu'il est arrivé ici, alors il n'est pas encore expert mais il se débrouille que ce soit sur les routes ou sur les vagues
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 873
ICI DEPUIS : 06/05/2019
COMPTES : woody ⋄ jackson ⋄ isaiah ⋄ concho ⋄ nova
CRÉDITS : cosmic light (a) & astra (s)

STATUT : don't know where you end and where I begin (belmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyDim 18 Avr 2021 - 2:49

Bella avait la tête dans la lune et Elmo, dans son nombril. Il ne s’attardait pas assez aux traits épuisés et tristes sur le visage de sa petite amie. Il ne remarquait pas ses esquives dans leurs conversations depuis le début de la journée, à propos de la soirée de ce soir. Il ne remarquait pas que le cœur n’y était pas, à la fête. Lui, il y était, et c’était à peu près tout ce qui comptait actuellement dans la tête de cet homme qui n’avait pas l’habitude d’avoir à prendre soin des autres. Il ne s’en faisait que pour lui et quand lui allait, il présumait que tout le monde allait. Quelle vision égocentrique de son existence. Elmo, au summum de l’ignorance, avait même délaissé Bella pour une bonne partie de la soirée, enchaînant les verres de son côté, avec ses potes. Ça n’avait jamais vraiment posé problème, ça. Après tout, l’un et l’autre baignaient dans les soirées étudiantes depuis bien avant leur rencontre. C’était en quelque sorte leur milieu naturel, et même celui de leur rencontre, de leur premier regard brûlant, de leur première fois. Habituellement, Elmo et Bella n’avaient pas besoin de l’un et de l’autre pour s’éclater en soirée. C’était ce qu’ils savaient faire de mieux, ça, et s’engueuler et se retrouver. Mais ce soir, Elmo avait été aveugle face au chagrin de la costaricaine, jusqu’au bout. Il aurait dû s’en douter quand elle accepta non seulement de sortir prendre l’air pendant qu’il fumait un joint avec des amis, mais qu’elle affirma également vouloir fumer. Elle ne fumait pas vraiment, Bella, on ne pouvait même pas dire qu’elle était une fumeuse occasionnelle de marijuana. Elmo l’était, pas Bella. Généralement elle les laissait se passer le joint sans en prendre pour elle. Pas ce soir. Encore une cloche qui ne sonna pas dans la tête de l’italien. « Yeah, j’aime ça quand la Bella party animal ressort à ce point. » Il s’imaginait déjà avoir un craving de bouffe avec elle en rentrant vers l’appartement de la brunette, s’arrêter dans un fast-food pour le dévaliser et rentrer pour tout manger dans le lit en regardant Netflix. C’était son scénario idéal de fin de soirée, à lui. Il ne pensa pas qu’elle fumait pour d’autres raisons que pour s’amuser. Qu’elle avait besoin de taire des émotions trop fortes, trop négatives, qui plombaient son ambiance à elle. Elmo haussa les sourcils en l’entendant demander le premier tour. « Impatiente en plus. À moi ! » Dit-il après que Bella eut recraché la fumée. Il ferma les yeux en emplissant son corps de ce poison euthanasiant, et recracha la fumée au-dessus de sa tête en tendant la main vers sa gauche, pour le prochain. Ils parlaient tous de leurs postes importants dans des business jeunes et cool, ou dans de grosses firmes bien établies. Et ils étaient là, le barista et la serveuse, avec pas grand-chose à dire sur leurs grains de café. Ramenant sa tête vers le bas, il remarqua Bella qui se pencha à son oreille pour lui affirmer qu’elle allait rentrer, en taxi, pour qu’il puisse rester. Il fronça les sourcils. « Quoi ? Wait, wait, wait. » Lâcha-t-il en passant doucement sa main autour de l’avant-bras de la costaricaine. « C’est juste le joint qui fait ça, ça doit t’faire un effet de fatigue, t’as qu’à pas en reprendre. Au pire j’te paie un café alcoolisé au bar, ça va t’remettre dans le mood. » Insista-t-il.

__________________________


❝ but you make me shiver ❞
fall a little further, you smile a little wider. just don't forget to turn the lights off so you can love a little darker.
Bella Garcia

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: elle est accro aux réseaux sociaux : elle peut passer toute sa journée à surfer entre instagram, facebook, snapchat et même des applications de rencontre ‹ elle est folle de la mode, toutes ses paies passent dans les vêtements ‹ secrètement, elle a envie de teindre sa longue tignasse brune qui la caractérise : ses parents lui ont interdit de faire une telle stupidité ‹ elle a un chat nommée Luna, un Scottish Fold blanc et gris aux yeux vairons : l'un est vert, l'autre est bleu ‹ elle déteste lire, elle préfère nettement les livres audios ou les films ‹ elle tient un journal de ce qu'elle mange dans une journée, pas pour compter les calories, mais plutôt pour sentir qu'elle contrôle un aspect de sa vie ‹ dans sa bande d'amies, elle est la meneuse : c'est elle qui propose ses idées folles et généralement on ne la contredit pas ‹ elle est studieuse, les études ont toujours fait partie de ses priorités ‹ elle aime faire la fête : elle est d'ailleurs en charge d'organiser toutes les fêtes de sa fac et elle ne manque jamais d'inviter ses deux meilleures copines ‹ elle aime les hommes, un peu trop même : parfois on la perçoit comme une allumeuse et elle ne dément pas toujours les affirmations ‹ les mathématiques étaient sa pire matière au lycée ‹ elle a toujours son téléphone sur elle, elle ne part jamais sans ‹ elle dégage une forte confiance en soit, mais en réalité elle s'est construire une carapace pour éviter d'être blesser ‹ elle connait les répliques de ses films favoris par coeur et peut les réciter sur demande ‹ elle regarde toujours trois fois si la porte est bien verrouillée avant de quitter sa maison, c'est légèrement une obsession ‹ elle a déjà travailler dans un fast-food, mais ça n'a duré que quelques heures : elle était si mauvaise qu'on lui a demandé d'accrocher son tablier ‹ elle a tenu un blogue mode qu'elle a aujourd'hui un peu délaissé : sur instagram elle publie souvent des ootd ‹ elle ne parle jamais de son asthme qui est une conséquence de ses problèmes respiratoires à la naissance ‹ elle serait incapable de l'avouer, mais elle a un sévère trouble alimentaire : elle peut passer plusieurs jours sans ingérer quelconques aliments
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2207
ICI DEPUIS : 03/05/2018
COMPTES : violet + beth + nevaeh + liam + sara
CRÉDITS : (c) cranberry

STATUT : syncopate my skin to how you're breathing (elmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyDim 18 Avr 2021 - 3:17

Elle avait rien contre le cannabis. Ni contre les fumeurs. Dans son cercle d'amis, il y en avait plus d'un. Et ce n'était pas surprenant de voir Bella autour des fumeurs qui se passaient le joint en soirée. Parfois, elle se laissait convaincre par une bouffée ou deux, encore plus quand elle avait bu. Mais ça s'arrêtait là. Ce n'était pas tellement son délire, elle n'y éprouvait pas plus de plaisir que ça. Mais elle savait aussi trop bien que c'était suffisant pour tout oublier, l'instant d'une soirée. Qu'une fois le high atteint, sans doute elle serait en mesure de profiter de sa soirée sans se passer en revue, encore et encore, les mots qui dansaient dans son tiroir de mémoire, ces mots durement choisis qu'elle entendait résonner encore et encore dans sa tête. Des mots pour lui dire qu'à nouveau, she wasn't enough. Mais comment pourrait-elle l'être, assez, si personne ne lui laisser la chance de le prouver ? Comment pourrait-elle gagner de l'expérience, si personne ne lui laissait la possibilité d'en gagner ? She wasn't enough, again. Et ça faisait mal. Et taire le mal, c'était sans doute immature, elle aurait pu prendre cette douleur et la transformer en force, en volonté de prouver au monde qu'il y avait de la place pour Bella Garcia, mais elle ne voyait plus assez clair. Son accord en faisait un heureux, Elmo s'exclamait déjà de la réponse de sa petite amie qui força trop peu subtilement un sourire crispé. « Yeah ! », s'exclamait-elle en retour, avec un léger manque d'enthousiasme et une irritation qu'elle tentait de contenir.

Mais la contenir s'avérerait sans doute plus difficile qu'elle ne l'aurait cru. Faux espoirs du grand air qui lui fit du bien, Bella pensait naïvement que tout pourrait bien se passer pour le reste de la soirée. Dehors, la musique était moins forte, plus personne ne la bousculait, elle se sentait respirer plus librement, sans cette boule de stresse dans son coeur qui serrait, serrait, serrait et menaçait d'exploser lorsqu'ils étaient à l'intérieur du bar. Dehors, c'était plus doux. Et Bella poussait le bouchon plus loin encore, ne se contenta finalement pas de cette pause, mais allant jusqu'au bout avec l'idée qu'elle s'était implantée. Un joint. Une fois. Pour se détendre. Pour passer une meilleure soirée. Elle en fut la première à y tirer, laissant la fumée s'absorber et s'échapper d'entre ses lèvres. Elmo, quant à lui, dans un mood à la fête qu'ils partageaient normalement, était trop heureux pour la brune. Son comportement qui avait déjà commencé à l'irrité au préalable, tiltait ses sens. « Y'a pas que de ça que j'suis impatiente », lâchait Bella. C'était le genre de phrase qu'elle aurait pu lui lancer, n'importe quand, ça lui ressemblait. Pourtant, le ton n'y était pas. Ça avait presque été machinal, automatique. Presque comme si elle se forçait à se comporter comme d'habitude, alors qu'elle n'était pas dans son était habituel.

Mais plus elle tentait de retenir ce qui n'allait pas, plus elle s'enfonçait, Bella. Et personne autour d'elle ne l'avait remarqué. Ni Elmo, ni ses copains. Tous étaient absorbés dans leur bonheur, dans la bonne ambiance de la soirée et dans cette discussion qui faisait resurgir la boule de stress dont Bella s'était débarrassée en sortant à l'extérieur. Elle, elle n'avait rien d'intéressant à raconter. Elle servait des cafés à des travailleurs qui venaient lui rappeler tous les jours que ça devrait être elle, bien habillée entre deux clients, qui devrait passer prendre un café sur le pouce avant de retourner au tribunal. Et si seulement elle était bonne dans ce qu'elle faisait... Mais la seule raison pour laquelle le patron ne l'avait pas encore viré, c'était parce que son petit ami était derrière elle à réparer la moindre de ses erreurs. C'était trop. C'est trop dur, trop lourd. Elle n'en pouvait plus, Bella. Et elle sonna l'alarme, avertissant Elmo qu'elle tirait sa révérence. Sa main était venue se refermer contre le bras de la brune, comme pour la retenir, comme si elle allait s'enfuir et lui glisser entre les doigts. « Non, c'est pas le joint », lâchait-elle un peu plus fort. « Ça va pas, j'veux pas rester », l'avertissait-elle.

__________________________


i wanna hold you when i'm not supposed to, when i'm lying close to someone else. you're stuck in my head and i can't get you out of it. if I could do it all again : i know i'd go back to you
(anaëlle)
Elmo Santavenere

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: naïf et immature, elmo ne connaît rien encore à la vie et ça paraît parfois dans ses commentaires et ses réflexions ‹ il est très actif sur les réseaux sociaux, un peu trop au goût des gens en sa compagnie lorsqu'il a toujours le nez sur l'écran de son téléphone ‹ d'ailleurs, un de ses passe-temps favoris est de créer des memes ‹ il est surnommé mr roboto par ses amis parce qu'il s'est tellement cassé de trucs qu'il a des vis ou des plaques de métal chirurgicales à peu près partout dans son corps ‹ il vit en colocation depuis le début de ses études universitaires mais comme c'est la première fois qu'il habite sans ses parents, il a encore un peu de mal à ne pas trop se laisser traîner ‹ il est dans l'équipe football (soccer) de son université mais il ne passe pas assez de temps sur le terrain à son goût ‹ il ne connaît absolument pas ses limites quant à l'alcool et il est le premier qu'on retrouve en train de vomir lors des fêtes ‹ il est batteur dans un groupe de musique, meilleure façon qu'il a trouvée (avec le sport) de dépenser ce trop-plein d'énergie qu'il a ‹ on lui a diagnostiqué un tdah alors qu'il était enfant ‹ adolescent, il adorait les jeux de cartes et de chance en ligne mais maintenant qu'il est devenu adulte, c'est davantage un problème puisqu'il a découvert le casino ‹ il adore le café et les boissons énergisantes, ce qui n'aide en rien son hyperactivité ‹ il n'a jamais été très doué à l'école parce qu'il manque souvent de sérieux mais depuis qu'il est à l'université, ses fins de session sont devenus synonymes de dur labeur et de nuits blanches ‹ dès qu'un événement branché se déroule en ville ou à proximité, on peut être certain d'y croiser elmo ‹ il fait du skate et du surf depuis qu'il est arrivé ici, alors il n'est pas encore expert mais il se débrouille que ce soit sur les routes ou sur les vagues
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 873
ICI DEPUIS : 06/05/2019
COMPTES : woody ⋄ jackson ⋄ isaiah ⋄ concho ⋄ nova
CRÉDITS : cosmic light (a) & astra (s)

STATUT : don't know where you end and where I begin (belmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptySam 24 Avr 2021 - 22:31

Le sourire crispé de Bella, pas du tout convainquant, l’avait quand même été pour son petit ami qui était dans le mood pour se laisser convaincre de n’importe quoi. Il n’avait jamais eu une très grande sensibilité, à la base, mais ce soir il battait des records. Ce n’était rien pour aider Bella, d’être entourée de mecs tous un peu comme l’italien, qui ne remarquèrent donc pas non plus le manque d’enthousiasme de la belle latina. Si ses copines avaient été là, si Daniella ou Nova ou Kirsten avaient été là, elles auraient tout de suite su que quelque chose clochait. Elles auraient tapé Elmo derrière la tête pour le réveiller, pour lui faire comprendre que sa petite amie avait besoin de lui. Mais elles n’étaient pas là ou alors elles étaient restées à l’intérieur. Alors l’italien continuait de merder, encore et encore, sans même s’en rendre compte. Il regarda la costaricaine avec amusement pendant qu’elle tirait sur le joint. Puis, il le lui prit d’entre les mains pour la rejoindre dans sa légèreté. Malheureusement, ce n’était que des artifices. Bella se sentait lourde, lourde de doutes, lourde d’incertitudes et de déceptions. Elle tenta de pousser la mascarade plus loin encore en lui sortant une phrase salace, qui fit réagir les potes d’Elmo à coup de oooh, y’en a un qui va être lucky ce soir. Ça fit rire Elmo, aussi, qui aimait bien jouer au mâle alpha de toute façon. Quand Bella lui servait l’opportunité de se pavaner sur un plateau d’argent, il la prenait volontiers. « T’es en feu ce soir, babe. Pourquoi j’ai l’impression que tu me laisseras pas beaucoup dormir ? » Il rit, avant de se pencher vers sa douce pour déposer un baiser sur ses lèvres, la penchant légèrement vers l’arrière en la retenant de son bras passé autour de ses épaules. Il la relâcha avec un sourire, avant de reprendre sa position initiale dans le cercle, se replongeant dans les conversations vantardes de ses amis. Ils avaient les clés du succès, tous et chacun. Une vie accomplie à leurs pieds. Et Bella et Elmo en arrachaient, chacun de leur côté, sans trop oser se le dire. La costaricaine, après quelques minutes à peine à profiter de l’air frais, annonça son départ au groupe mais surtout à son petit ami. Ce dernier tenta de la retenir, ne comprenant pas ce soudain changement de cap. C’est qu’il n’avait rien vu à tous les signaux annonciateurs. « Hey, hey, hey. Ok, ok. Pas la peine de lever le ton. » Murmura-t-il, lâchant son bras, pour que personne autour ne pense à quelque chose qui n’était pourtant pas en train de se produire. Il n’avait pas envie qu’elle lui fasse une scène mais en même temps, il n’avait pas non plus envie de la laisser partir sans explications. Il s’écarta du groupe, lâchant un « On revient ! » à ses amis, incluant Bella dans le plan de revenir alors qu’elle avait pourtant été claire sur son intention contraire. « Qu’est-ce qui va pas au juste ? » Demanda-t-il avec trop peu de considération.

__________________________


❝ but you make me shiver ❞
fall a little further, you smile a little wider. just don't forget to turn the lights off so you can love a little darker.
Bella Garcia

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: elle est accro aux réseaux sociaux : elle peut passer toute sa journée à surfer entre instagram, facebook, snapchat et même des applications de rencontre ‹ elle est folle de la mode, toutes ses paies passent dans les vêtements ‹ secrètement, elle a envie de teindre sa longue tignasse brune qui la caractérise : ses parents lui ont interdit de faire une telle stupidité ‹ elle a un chat nommée Luna, un Scottish Fold blanc et gris aux yeux vairons : l'un est vert, l'autre est bleu ‹ elle déteste lire, elle préfère nettement les livres audios ou les films ‹ elle tient un journal de ce qu'elle mange dans une journée, pas pour compter les calories, mais plutôt pour sentir qu'elle contrôle un aspect de sa vie ‹ dans sa bande d'amies, elle est la meneuse : c'est elle qui propose ses idées folles et généralement on ne la contredit pas ‹ elle est studieuse, les études ont toujours fait partie de ses priorités ‹ elle aime faire la fête : elle est d'ailleurs en charge d'organiser toutes les fêtes de sa fac et elle ne manque jamais d'inviter ses deux meilleures copines ‹ elle aime les hommes, un peu trop même : parfois on la perçoit comme une allumeuse et elle ne dément pas toujours les affirmations ‹ les mathématiques étaient sa pire matière au lycée ‹ elle a toujours son téléphone sur elle, elle ne part jamais sans ‹ elle dégage une forte confiance en soit, mais en réalité elle s'est construire une carapace pour éviter d'être blesser ‹ elle connait les répliques de ses films favoris par coeur et peut les réciter sur demande ‹ elle regarde toujours trois fois si la porte est bien verrouillée avant de quitter sa maison, c'est légèrement une obsession ‹ elle a déjà travailler dans un fast-food, mais ça n'a duré que quelques heures : elle était si mauvaise qu'on lui a demandé d'accrocher son tablier ‹ elle a tenu un blogue mode qu'elle a aujourd'hui un peu délaissé : sur instagram elle publie souvent des ootd ‹ elle ne parle jamais de son asthme qui est une conséquence de ses problèmes respiratoires à la naissance ‹ elle serait incapable de l'avouer, mais elle a un sévère trouble alimentaire : elle peut passer plusieurs jours sans ingérer quelconques aliments
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2207
ICI DEPUIS : 03/05/2018
COMPTES : violet + beth + nevaeh + liam + sara
CRÉDITS : (c) cranberry

STATUT : syncopate my skin to how you're breathing (elmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyVen 14 Mai 2021 - 2:55

Elle essayait. Elle essayait le plus qu'elle le pouvait, Bella. Et pour une femme bourrée d'orgueil comme elle, qui ne montrait pas ses sentiments facilement, c'était plutôt un jeu d'enfant d'ordinaire. Mais ce soir, elle n'en pouvait plus. Les refus qu'elle ne cessait d'accumuler étaient devenus trop lourds à porter sur ses épaules et son faux sourire, bientôt, finirait par trahir ce que la brune ressentait réellement, au fond d'elle. Et bien que jamais n’était le bon moment de parler avec son coeur, Bella reconnaissait que ce soir, le moment, il était encore moins bien choisi pour pleurnicher sur ses échecs. Échecs qu'elle ne vivait que pour la première réelle fois de sa vie. Jamais elle n'avait été confrontée à ce genre de situation auparavant, jamais elle ne s'était fait dire non, jamais elle ne s'était fait refuser l'accès. Elle qui contrôlait tout avec excellence perdait le contrôle sur le reste de sa vie, sur l'impact que de ne pas se trouver un travail digne de ce nom lui causait. Et pour une contrôlante comme Bella, c'était carrément flippant.

Mais ce soir, c'était soir de fête. Et elle s'était promis d'être pimpante, joyeuse, pétillante, la Bella fun que tout le monde connaissait en soirée, celle qui amusait la galerie, qui buvait comme un trou - quitte à en avoir un, trou, dans son portefeuille - et qui dansait sur le bar jusqu'aux petites heures. Mais elle n'y arrivait pas. Heureusement, ses stratagèmes passaient encore inaperçus, d'autant plus aux yeux de son petit ami qui, lui, était réellement en mode party tonight. Et qui entrait dans le numéro de la Costaricaine aussi bien qu'elle l'aurait espérer. Deux-trois mots qui le mettait en position de héros l'instant d'une minute, une promesse d'une nuit qu'il ne regretterait pas, des réaction exagérées de ses potes visiblement trop cons pour voir que Bella en faisait des tonnes et voilà qu'il ne voyait pas la détresse dans les yeux de sa petite amie. À quelque part, Bella aurait souhaité qu'il lise au-delà des mots, qu'il voie que dans son regard et son sourire quelque chose n'allait pas. Mais on parlait d'Elmo. Et Elmo, il était plutôt focus sur sa personne, il n'était pas assez fin observateur pour voir tout ça. Tel u enfant, il avait besoin qu'on lui explique les choses, limite qu'on lui fasse un dessin. Il ne savait pas deviner. Et, Bella, aussi immature que lui, se renfrognait dans l'idée qu'il devait comprendre de lui-même. « Je te laisse deviner », fit-elle dans un clin d'oeil alors que les garçons répliquaient de nouveau et que l'Italien embrassait presque trop intensivement la brune qui répondait au baiser, mais sans réellement s'y investir.

C'était le début de la fin. C'était là où son plan de faire comme si de rien n'était allait s'échouer. Le mal tambourinait dans la tête de Bella. Il tournait, et tournait, et tournait, sans cesse, sans arrêter. Et ça en était trop. Elle arrivait au bout de son élastique de fausseté. Est-ce que c'était l'attitude d'Elmo qui commençait à la saouler ou la conversation sur les réussites de tous et chacun, ça, Bella ne saurait le dire, mais ça en avait été trop. Elle voulait partir. Et personne n'allait l'en empêcher. Bella le fit bien comprendre à Elmo qui tentait de calmer les feux d'une réaction qu'il n'arrivait à comprendre, lui qui n'avait pas vu la détresse dans les yeux de la brune. « Je t'ai dit que je voulais partir ! », continuait-elle alors qu'Elmo, lui, tentait de calmer la conversation. Et sans attendre, il annonçait leur retrait, faussement convaincu qu'ils reviendraient, à deux. Bella roulait des yeux en s'éloignant.

Si Elmo souhaitait rester, c'était son choix. Bella ne le forçait pas à quitter. Est-ce que quelque part, dans son immaturité de début vingtaine, elle lui en voudrait de rester ? Évidemment. Mais elle ne lui demandait pas de partir avec elle. Encore moins dans l'état fragile dans lequel elle se trouvait. « Rien. » Le ton de la brune était sec, aussi sec que celui qu'Elmo avait emprunté. « J'suis juste fatiguée, j'suis plus dans le mood pour faire la fête. C'est si dur à comprendre ? »

__________________________


i wanna hold you when i'm not supposed to, when i'm lying close to someone else. you're stuck in my head and i can't get you out of it. if I could do it all again : i know i'd go back to you
(anaëlle)
Elmo Santavenere

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: naïf et immature, elmo ne connaît rien encore à la vie et ça paraît parfois dans ses commentaires et ses réflexions ‹ il est très actif sur les réseaux sociaux, un peu trop au goût des gens en sa compagnie lorsqu'il a toujours le nez sur l'écran de son téléphone ‹ d'ailleurs, un de ses passe-temps favoris est de créer des memes ‹ il est surnommé mr roboto par ses amis parce qu'il s'est tellement cassé de trucs qu'il a des vis ou des plaques de métal chirurgicales à peu près partout dans son corps ‹ il vit en colocation depuis le début de ses études universitaires mais comme c'est la première fois qu'il habite sans ses parents, il a encore un peu de mal à ne pas trop se laisser traîner ‹ il est dans l'équipe football (soccer) de son université mais il ne passe pas assez de temps sur le terrain à son goût ‹ il ne connaît absolument pas ses limites quant à l'alcool et il est le premier qu'on retrouve en train de vomir lors des fêtes ‹ il est batteur dans un groupe de musique, meilleure façon qu'il a trouvée (avec le sport) de dépenser ce trop-plein d'énergie qu'il a ‹ on lui a diagnostiqué un tdah alors qu'il était enfant ‹ adolescent, il adorait les jeux de cartes et de chance en ligne mais maintenant qu'il est devenu adulte, c'est davantage un problème puisqu'il a découvert le casino ‹ il adore le café et les boissons énergisantes, ce qui n'aide en rien son hyperactivité ‹ il n'a jamais été très doué à l'école parce qu'il manque souvent de sérieux mais depuis qu'il est à l'université, ses fins de session sont devenus synonymes de dur labeur et de nuits blanches ‹ dès qu'un événement branché se déroule en ville ou à proximité, on peut être certain d'y croiser elmo ‹ il fait du skate et du surf depuis qu'il est arrivé ici, alors il n'est pas encore expert mais il se débrouille que ce soit sur les routes ou sur les vagues
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 873
ICI DEPUIS : 06/05/2019
COMPTES : woody ⋄ jackson ⋄ isaiah ⋄ concho ⋄ nova
CRÉDITS : cosmic light (a) & astra (s)

STATUT : don't know where you end and where I begin (belmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyDim 23 Mai 2021 - 20:43

Il aurait dû deviner, Elmo, que la raison pour laquelle Bella ne le laisserait pas dormir ce soir, c’est qu’ils allaient se prendre la tête jusqu’aux petites heures du matin. Il aurait dû deviner qu’il avait actuellement le momentum pour désamorcer la situation, pour ne pas laisser les sentiments négatifs escalader jusqu’à un point de non-retour entre eux deux. Mais il ne voyait rien venir, Elmo. Rien du tout. Il ne voyait pas la détresse au fond des yeux de Bella, il n’avait pas senti ses humeurs changeantes dans les dernières semaines, il n’avait pas remarqué que la flamme s’éteignait en elle. Ce soir encore, Elmo préférait se laisser avoir par le superficiel de Bella qui lui renvoyait une image fun et pétillante, plutôt que de s’attarder à elle, réellement à elle, et de constater toute la souffrance qui l’habitait. Alors oui, quand la costaricaine lui affirma qu’elle le laissait deviner, Elmo aurait dû essayer de deviner. De deviner plus loin que les apparences. Malheureusement, il n’en fit rien. Pire encore, il sembla se montrer encore plus égocentrique qu’à l’habitude, refusant d’accepter le départ aussi soudain de sa petite amie. « Mais tu me dis pas pourquoi ! » Lâcha Elmo, tout aussi énervé que Bella. Puisque le ton montait et que l’italien n’avait pas du tout envie de s’offrir en spectacle, surtout pas en sachant ce que Bella et lui pouvaient se dire lors de leurs disputes, il l’emmena à l’écart en prévenant leurs potes qu’ils revenaient bientôt. La brunette roula des yeux et en la voyant faire, le barista en fit de même, exaspéré de cette réaction sortie de nulle part. Qu’est-ce qu’il avait fait, encore ? « Rien … !? T’as rien, mais tout d’un coup tu veux t’en aller pour aucune raison ? Ouais, c’est logique, ça. » Il secoua la tête. Il voulait juste qu’elle lui parle, au fond. Mais au lieu de se montrer disponible et à l’écoute, il l’attaquait. Il voulait qu’elle se confie à lui mais il ne lui laissait aucunement un espace sécuritaire pour le faire. « C’est dur à comprendre parce qu’on s’amuse depuis le début et c’est juste out of fucking nowhere que tu décides que là, ça ne va plus. Et j’parie que demain matin y’a une pluie de reproches qui m’attend à propos de ce que j’ai fait ou pas fait ce soir. Reproche-moi maintenant tout ce que t’as à me reprocher, qu’on en finisse et qu’on passe à autre chose. » Dit-il, prouvant du même coup qu’il n’était pas vraiment ouvert à une discussion mature et respectueuse. En même temps, Bella et Elmo avaient-ils déjà été enclins à une discussion entre adultes ?

__________________________


❝ but you make me shiver ❞
fall a little further, you smile a little wider. just don't forget to turn the lights off so you can love a little darker.
Bella Garcia

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: elle est accro aux réseaux sociaux : elle peut passer toute sa journée à surfer entre instagram, facebook, snapchat et même des applications de rencontre ‹ elle est folle de la mode, toutes ses paies passent dans les vêtements ‹ secrètement, elle a envie de teindre sa longue tignasse brune qui la caractérise : ses parents lui ont interdit de faire une telle stupidité ‹ elle a un chat nommée Luna, un Scottish Fold blanc et gris aux yeux vairons : l'un est vert, l'autre est bleu ‹ elle déteste lire, elle préfère nettement les livres audios ou les films ‹ elle tient un journal de ce qu'elle mange dans une journée, pas pour compter les calories, mais plutôt pour sentir qu'elle contrôle un aspect de sa vie ‹ dans sa bande d'amies, elle est la meneuse : c'est elle qui propose ses idées folles et généralement on ne la contredit pas ‹ elle est studieuse, les études ont toujours fait partie de ses priorités ‹ elle aime faire la fête : elle est d'ailleurs en charge d'organiser toutes les fêtes de sa fac et elle ne manque jamais d'inviter ses deux meilleures copines ‹ elle aime les hommes, un peu trop même : parfois on la perçoit comme une allumeuse et elle ne dément pas toujours les affirmations ‹ les mathématiques étaient sa pire matière au lycée ‹ elle a toujours son téléphone sur elle, elle ne part jamais sans ‹ elle dégage une forte confiance en soit, mais en réalité elle s'est construire une carapace pour éviter d'être blesser ‹ elle connait les répliques de ses films favoris par coeur et peut les réciter sur demande ‹ elle regarde toujours trois fois si la porte est bien verrouillée avant de quitter sa maison, c'est légèrement une obsession ‹ elle a déjà travailler dans un fast-food, mais ça n'a duré que quelques heures : elle était si mauvaise qu'on lui a demandé d'accrocher son tablier ‹ elle a tenu un blogue mode qu'elle a aujourd'hui un peu délaissé : sur instagram elle publie souvent des ootd ‹ elle ne parle jamais de son asthme qui est une conséquence de ses problèmes respiratoires à la naissance ‹ elle serait incapable de l'avouer, mais elle a un sévère trouble alimentaire : elle peut passer plusieurs jours sans ingérer quelconques aliments
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2207
ICI DEPUIS : 03/05/2018
COMPTES : violet + beth + nevaeh + liam + sara
CRÉDITS : (c) cranberry

STATUT : syncopate my skin to how you're breathing (elmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyJeu 27 Mai 2021 - 4:54

Le laisser deviner.. Ce n'était sans doute pas la bonne chose à faire avec Elmo. Pour deviner pourquoi il avait l'impression que Bella ne le laisserait pas beaucoup dormir ce soir, sur le ton supposé par la brune, il serait doué. Mais puisqu'il était question de réellement deviner, il allait échouer. Pour deux raisons : Elmo était trop centré sur lui pour réaliser, ce soir, que Bella n'allait pas trop bien, première raison. Puis, elle ne lui en avait pas laissé la chance de s'en douter non plus, Bella qui forçait pour avoir l'air pimpante, amusante, rigolote, la Bella des fêtes qu'il connaissait. Cependant, cette Bella, elle n'était que parure ce soir.

Il la connaissait plutôt bien, Bella. Elmo aurait dû savoir qu'il y avait quelque chose qui clochait dans l'excès de Bella. Certes, elle était intense, tous les jours et tout le temps. Mais, mais, elle l'était beaucoup trop ce soir. Il aurait dû voir les signaux d'alarme. Mais il ne l'avait pas fait. Et, sans doute que ça accentuait la frustration de Bella qui, alors que la soirée s'avançait, ne voulait plus être là. La vérité, c'est que dans la dernière heure, chaque fois que le mot argent, travail, boulot ou études avait été prononcé, elle avait dû se retenir pour ne pas fondre en larmes. Et se forcer à être heureuse et de bonne humeur, ça l'avait bien trop épuisée. Cependant, elle aurait voulu qu'Elmo soit doté de pouvoirs magiques et qu'il puisse deviner tout ça, plutôt que de lui expliquer. Encore moins alors qu'ils avaient bu. Encore moins alors qu'ils étaient entourés de genre, même éloigné. Encore moins alors qu'il avait fumé. C'était tous des facteurs aggravants qui empêchaient Bella de se livrer. Ça et, évidemment, sa peur de l'échec à laquelle elle était drôlement confrontée. « Je me sens pas bien, je te l'ai dit! », répétait la brune. Le ton montait et ce n'était pas bon présage. Elmo et Bella étaient capables de trop lorsqu'ils se disputaient. Avaient-ils envie de se donner en public devant tous leurs amis ?

Rien, c'était la réponse facile. La réponse de petite amie blasée qui aurait voulu que son amoureux lise dans ses pensées. Elmo l'enrageait. « Tu m'écoutes pas, Elmo, de toute façon. Ça fait trois fois que je te dis que je me sens pas bien. » Et la réponse de Bella ne règlerait rien. « Oh non, t'inquiètes, je ne te ferai pas une pluie de reproche demain », mais Elmo avait sans doute raison. « Tu t'amuses depuis le début », le reprit-elle. « J'suis pas bien, tu l'as pas remarqué !? » Le ton montait, Bella soupirait fortement. « Peut-être que si j'avais pas été refusé ENCORE pour une criss de job pour laquelle j'ai pas l'expérience, j'aurais envie de boire, pis de danser, pis de baiser. Mais, là, j'suis fucking pas dans le mood! Mais c'est rien, laisse faire, j'veux juste rentrer et me coucher pis arriver à demain le plus rapidement possible. »

__________________________


i wanna hold you when i'm not supposed to, when i'm lying close to someone else. you're stuck in my head and i can't get you out of it. if I could do it all again : i know i'd go back to you
(anaëlle)
Elmo Santavenere

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: naïf et immature, elmo ne connaît rien encore à la vie et ça paraît parfois dans ses commentaires et ses réflexions ‹ il est très actif sur les réseaux sociaux, un peu trop au goût des gens en sa compagnie lorsqu'il a toujours le nez sur l'écran de son téléphone ‹ d'ailleurs, un de ses passe-temps favoris est de créer des memes ‹ il est surnommé mr roboto par ses amis parce qu'il s'est tellement cassé de trucs qu'il a des vis ou des plaques de métal chirurgicales à peu près partout dans son corps ‹ il vit en colocation depuis le début de ses études universitaires mais comme c'est la première fois qu'il habite sans ses parents, il a encore un peu de mal à ne pas trop se laisser traîner ‹ il est dans l'équipe football (soccer) de son université mais il ne passe pas assez de temps sur le terrain à son goût ‹ il ne connaît absolument pas ses limites quant à l'alcool et il est le premier qu'on retrouve en train de vomir lors des fêtes ‹ il est batteur dans un groupe de musique, meilleure façon qu'il a trouvée (avec le sport) de dépenser ce trop-plein d'énergie qu'il a ‹ on lui a diagnostiqué un tdah alors qu'il était enfant ‹ adolescent, il adorait les jeux de cartes et de chance en ligne mais maintenant qu'il est devenu adulte, c'est davantage un problème puisqu'il a découvert le casino ‹ il adore le café et les boissons énergisantes, ce qui n'aide en rien son hyperactivité ‹ il n'a jamais été très doué à l'école parce qu'il manque souvent de sérieux mais depuis qu'il est à l'université, ses fins de session sont devenus synonymes de dur labeur et de nuits blanches ‹ dès qu'un événement branché se déroule en ville ou à proximité, on peut être certain d'y croiser elmo ‹ il fait du skate et du surf depuis qu'il est arrivé ici, alors il n'est pas encore expert mais il se débrouille que ce soit sur les routes ou sur les vagues
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 873
ICI DEPUIS : 06/05/2019
COMPTES : woody ⋄ jackson ⋄ isaiah ⋄ concho ⋄ nova
CRÉDITS : cosmic light (a) & astra (s)

STATUT : don't know where you end and where I begin (belmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyDim 6 Juin 2021 - 22:40

Il en avait marre, Elmo, que Bella répète qu’elle ne se sentait pas bien sans l’informer de plus de détails que ça. Ça ne voulait absolument rien dire, ne pas se sentir bien. Est-ce que c’était physique ? Est-ce que c’était émotionnel ? Injustement, Elmo souhaitait intérieurement qu’elle ait juste des nausées, une envie de vomir en raison de l’alcool ingéré et des vapeurs de marijuana dans l’air. Il aurait voulu que ce soit juste un malaise passager, parce qu’il n’avait pas envie de voir qu’il pouvait y avoir un problème sous-jacent. Il n’avait pas envie d’un tourbillon d’émotions, il n’avait pas envie qu’ils se disputent, il n’avait pas envie de rentrer seul et bredouille ce soir. C’était complètement immature, et bien sûr que si Bella allait réellement mal, il la ramasserait à la petite cuillère. Sauf qu’actuellement, la tête dans les nuages des derniers instants de bonheur entre potes, Elmo se montrait complètement égoïste et il désirait juste que Bella redevienne comme dix minutes plus tôt. Souriante, drôle, aguicheuse rien que pour lui. « Ouais mais tu répètes juste ça tout l’temps et j’sais pas POURQUOI tu ne vas pas bien ! » Lâcha-t-il, exaspéré. Il la suivit plus loin, à l’écart de leurs amis qui gardaient un œil sur eux, bien trop intrigués par ce revirement de situation des plus imprévus. En soirée, Elmo et Bella étaient le couple fringant, à s’enfiler les shots et les danses sans compter ni les sous ni les minutes. Leurs querelles, elles étaient généralement dans leur sale intimité, celle où ils se criaient des bêtises qu’ils regrettaient à la seconde où elles franchissaient leurs lèvres. Ce soir, la dispute était pour qui voulait l’entendre. « Et ça fait trois fois que j’t’en demande plus que ça. J’peux pas t’aider si tu veux pas que je comprenne d’où ça part, c’te changement d’attitude. » La vérité était qu’elle sentait sans doute à quel point il ne l’aurait pas aidée, même en sachant exactement ce qui n’allait pas. Il n’avait pas la tête aux problèmes financiers et aux questionnements de carrière, Elmo. Pas ce soir. Lui-même se foutait beaucoup trop la pression là-dessus depuis plusieurs mois. Ce soir, il avait voulu oublier qu’il n’était qu’un bon à rien qui finirait ses jours à compter les cents de son pourboire à chaque fin de quart de travail, pendant que sa copine chargeait trois cent dollars de l’heure à plaider pour faire payer les crétins de ce monde. « Si c’est pas la pluie de reproches c’est le traitement du silence, alors ? » Continua Elmo, prêt à leur faire sauter un plomb à tous les deux, visiblement. « Non, j’ai rien remarqué, tu peux pas m’le reprocher si c’est juste maintenant que tu te décides à vouloir me le montrer. » La costaricaine lui révéla enfin la source de son mal-être, et ça prit Elmo de court, complètement. Il figea, la regardant immobile et bête. Il ne pensait pas que les refus l’affectaient à ce point-là. Il savait que c’était dommage, triste, que ça la faisait chier, mais il ne pensait pas que la blessure devenait aussi profonde. Et, surtout, il ne comprenait pas. « J’comprends que t’aies hâte, j’comprends que ça fasse chier, mais ton tour va venir, Bella, pis en attendant, t’es quand même pas dans la merde, tu travailles au café avec moi. On devrait plutôt en profiter pendant qu’on a la chance de bosser ensemble, avant qu’tu te mettes à travailler 80 heures par semaine ! » Lâcha-t-il alors qu’il aurait mieux fait de se taire.

__________________________


❝ but you make me shiver ❞
fall a little further, you smile a little wider. just don't forget to turn the lights off so you can love a little darker.
Bella Garcia

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: elle est accro aux réseaux sociaux : elle peut passer toute sa journée à surfer entre instagram, facebook, snapchat et même des applications de rencontre ‹ elle est folle de la mode, toutes ses paies passent dans les vêtements ‹ secrètement, elle a envie de teindre sa longue tignasse brune qui la caractérise : ses parents lui ont interdit de faire une telle stupidité ‹ elle a un chat nommée Luna, un Scottish Fold blanc et gris aux yeux vairons : l'un est vert, l'autre est bleu ‹ elle déteste lire, elle préfère nettement les livres audios ou les films ‹ elle tient un journal de ce qu'elle mange dans une journée, pas pour compter les calories, mais plutôt pour sentir qu'elle contrôle un aspect de sa vie ‹ dans sa bande d'amies, elle est la meneuse : c'est elle qui propose ses idées folles et généralement on ne la contredit pas ‹ elle est studieuse, les études ont toujours fait partie de ses priorités ‹ elle aime faire la fête : elle est d'ailleurs en charge d'organiser toutes les fêtes de sa fac et elle ne manque jamais d'inviter ses deux meilleures copines ‹ elle aime les hommes, un peu trop même : parfois on la perçoit comme une allumeuse et elle ne dément pas toujours les affirmations ‹ les mathématiques étaient sa pire matière au lycée ‹ elle a toujours son téléphone sur elle, elle ne part jamais sans ‹ elle dégage une forte confiance en soit, mais en réalité elle s'est construire une carapace pour éviter d'être blesser ‹ elle connait les répliques de ses films favoris par coeur et peut les réciter sur demande ‹ elle regarde toujours trois fois si la porte est bien verrouillée avant de quitter sa maison, c'est légèrement une obsession ‹ elle a déjà travailler dans un fast-food, mais ça n'a duré que quelques heures : elle était si mauvaise qu'on lui a demandé d'accrocher son tablier ‹ elle a tenu un blogue mode qu'elle a aujourd'hui un peu délaissé : sur instagram elle publie souvent des ootd ‹ elle ne parle jamais de son asthme qui est une conséquence de ses problèmes respiratoires à la naissance ‹ elle serait incapable de l'avouer, mais elle a un sévère trouble alimentaire : elle peut passer plusieurs jours sans ingérer quelconques aliments
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2207
ICI DEPUIS : 03/05/2018
COMPTES : violet + beth + nevaeh + liam + sara
CRÉDITS : (c) cranberry

STATUT : syncopate my skin to how you're breathing (elmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptySam 3 Juil 2021 - 3:14

Peut-être que c'était trop demandé qu'Elmo devine tout de ce que Bella pensait et ressentait, sans même le lui dire. Elle aurait voulu qu'il la comprenne, qu'elle n'ait pas besoin de parler pour qu'il réalise que quelque chose clochait. Mais, en même temps, Bella ne l'avait pas laissé paraître. Au contraire, elle s'était cachée derrière sa personnalité bubbly et funny, la Bella amusante de soirée, prête à tout, prête à monter sur le bar pour danser pieds nus au son des musiques les plus populaires du moment. Prête à fumer un joint alors qu'elle et la drogue, ça n'était pas une grande histoire d'amour. Prête à finir la soirée dans un taxi avec son petit-ami, à l'embrasser à en perdre la tête pour lui donner un avant-goût de ce qui pourrait l'attendre à la maison s'il avait envie de poursuivre la fête en privé. C'était sa faute si Elmo ne remarquait pas toute la peine qu'elle avait. C'était pire que de la peine au fond, elle avait le coeur et l'estime brisés.

Ils s'étaient éloignés pour éviter de se donner en spectacle devant leurs amis communs, mais en vérité, le spectacle était tout de même visible, et risible, de loin. Ils parlaient si fort qu'on entendait tout de leur dispute. Et ce n'était pas beau à voir. « Tu veux vraiment que je te fasse le traitement du silence, parce que t'es parti pour l'avoir ce soir j'te dirais », crachait Bella qui tentait de contrôler toute sa colère bouillante. Mais elle n'y parvenait pas. Ça bouillait trop. Ça menaçait de sortir. « Tu pourrais ouvrir les yeux un peu, non!? », fit Bella, elle aussi, sur le point de leur faire péter les plombs à tous les deux. Mais ce n'était rien à comparé à la façon dont Elmo absorba et répliqua aux aveux de sa petite amie qui, certes, sauvagement, venait de lui cracher à quel point elle était blessée et touchée par ce nouveau refus, un de plus à la longue liste des mauvaises nouvelles. « Non mais t'es sérieux là!? », lâchait-elle en levant les yeux au ciel avant de soupirer bruyamment. « J'te dis à quel point ça me blesse de ne pas trouver de job dans le domaine dans lequel j'ai fucking étudié pendant des années, dans des études dans lesquelles je me suis fucking tuée pour terminer avec les meilleures moyennes, c'est fucking toute ma vie et toi, toi, Elmo Santavenere, dans ton putain d'égoïsme légendaire, toi, tu penses juste au fait que je vais travailler plus que 30 heures dans un café!? T'es sérieux là!? Et mon bonheur, t'en as rien à faire aussi!? » C'était dur, ça allait trop loin, mais il avait touché une corde plus que sensible.

__________________________


i wanna hold you when i'm not supposed to, when i'm lying close to someone else. you're stuck in my head and i can't get you out of it. if I could do it all again : i know i'd go back to you
(anaëlle)
Elmo Santavenere

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: naïf et immature, elmo ne connaît rien encore à la vie et ça paraît parfois dans ses commentaires et ses réflexions ‹ il est très actif sur les réseaux sociaux, un peu trop au goût des gens en sa compagnie lorsqu'il a toujours le nez sur l'écran de son téléphone ‹ d'ailleurs, un de ses passe-temps favoris est de créer des memes ‹ il est surnommé mr roboto par ses amis parce qu'il s'est tellement cassé de trucs qu'il a des vis ou des plaques de métal chirurgicales à peu près partout dans son corps ‹ il vit en colocation depuis le début de ses études universitaires mais comme c'est la première fois qu'il habite sans ses parents, il a encore un peu de mal à ne pas trop se laisser traîner ‹ il est dans l'équipe football (soccer) de son université mais il ne passe pas assez de temps sur le terrain à son goût ‹ il ne connaît absolument pas ses limites quant à l'alcool et il est le premier qu'on retrouve en train de vomir lors des fêtes ‹ il est batteur dans un groupe de musique, meilleure façon qu'il a trouvée (avec le sport) de dépenser ce trop-plein d'énergie qu'il a ‹ on lui a diagnostiqué un tdah alors qu'il était enfant ‹ adolescent, il adorait les jeux de cartes et de chance en ligne mais maintenant qu'il est devenu adulte, c'est davantage un problème puisqu'il a découvert le casino ‹ il adore le café et les boissons énergisantes, ce qui n'aide en rien son hyperactivité ‹ il n'a jamais été très doué à l'école parce qu'il manque souvent de sérieux mais depuis qu'il est à l'université, ses fins de session sont devenus synonymes de dur labeur et de nuits blanches ‹ dès qu'un événement branché se déroule en ville ou à proximité, on peut être certain d'y croiser elmo ‹ il fait du skate et du surf depuis qu'il est arrivé ici, alors il n'est pas encore expert mais il se débrouille que ce soit sur les routes ou sur les vagues
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 873
ICI DEPUIS : 06/05/2019
COMPTES : woody ⋄ jackson ⋄ isaiah ⋄ concho ⋄ nova
CRÉDITS : cosmic light (a) & astra (s)

STATUT : don't know where you end and where I begin (belmo)

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) EmptyMer 21 Juil 2021 - 2:12

À choisir, évidemment qu’Elmo ne prendrait pas cette fin de soirée bousillée. Il aurait préféré qu’ils rentrent heureux et légers plutôt que renfrognés et silencieux. Le traitement du silence n’était donc pas l’objet de ses désirs, non, mais il voyait mal comment ça pourrait se terminer autrement maintenant que l’engrenage était enclenché. « Whatever, Bella, peu importe ce que je vais dire de toute façon, à partir de maintenant, ça va le justifier, ton traitement du silence. Y’a rien que je pourrai dire qui t’suffirait. » Au contraire, il n’aurait eu qu’à se montrer plus doux et compréhensif, à affirmer à Bella qu’il allait juste dire au revoir à tout le monde et qu’ils rentraient chez elle ensuite, à l’écouter et à la prendre dans ses bras, et sans doute que leur relation en aurait moins écopé. Malheureusement, l’italien était incapable de changer de cap aussi facilement, pas face à l’attitude de Bella qui lui reprochait d’avoir été aveugle alors qu’elle avait rendu sa souffrance invisible à ses yeux. C’était un comportement qui le mettait hors de lui alors qu’il adoptait pourtant parfois les mêmes méthodes. C’était toujours ça, entre Bella et Elmo. Ils se reprochaient exactement les mêmes choses que ce que l’un faisait à l’autre et vice-versa. « Ils sont bien ouverts mes yeux et crois-moi la fille que j’avais à mes côtés dix minutes plus tôt, elle faisait tout pour ne rien laisser paraître. Va pas m’dire le contraire. » Riposta-t-il. Finalement, Bella lui expliqua enfin l’origine de son malaise de la soirée, des dernières semaines même, soit tous les refus qu’elle essuyait l’un après l’autre depuis sa graduation. Elmo ne voyait pas la même problématique, au contraire il les trouvait chanceux de pouvoir avoir encore quelques quarts de travail à partager ensemble avant qu’elle ne débute dans une grande firme stressante et exigeante – de son temps comme de son énergie. La violence de la réplique de la costaricaine figea l’italien pendant quelques secondes. « Ravi de savoir que ton boulot est toute ta vie et que c’est ça qui fera ton bonheur, pas de passer du temps avec moi. » Il haussa les épaules. « Mais t’as raison, ça doit être mon égoïsme légendaire qui me fait penser différemment. » Il recula de quelques pas en secouant la tête. « T’as gagné en tout cas, j’ai plus envie de faire la fête. Mais tu peux rentrer seule quand même, I’m done. »

__________________________


❝ but you make me shiver ❞
fall a little further, you smile a little wider. just don't forget to turn the lights off so you can love a little darker.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)   looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella) Empty

 
looking back on my life, you're the only good I've ever done (bella)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District :: rues festives :: Wojna's-
Sauter vers: