∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fête de la mangue
La traditionnelle fête de la Mangue bat encore son plein ! Il s'agit d'une compétition fruitée entre quatre équipes créées aléatoirement parmi les habitants participants de Bowen.
La météo
En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C.


daniella ortiz & charlie keynes
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
TV 42″ (106 cm) Continental Edison avec Full HD ...
Voir le deal
199.99 €

Partagez
 

 Invitation à la Fac [Esras]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
adm h
Esras McCoy
messages : 857
points : 60
ici depuis : 06/11/2020
crédits : Alcaline ♡ (avatar), Drake (sign), Selly ♡ (Gif)
comptes : Jamie, Alba, Eve et Ruby
statut : For you, I will change until I deserve to be with you (April)
MessageSujet: Re: Invitation à la Fac [Esras]   Invitation à la Fac [Esras] - Page 2 EmptyVen 28 Mai 2021 - 15:25

Il y avait des choses que l’irlandais ne comprenaient pas. Pour lui, les choses étaient plutôt simples. Si une personne nous ennuyait on se débarrasse d’elle. C’était en tout cas ce que son père avait fait le concernant lui. Esras avait été expédié hors de l’Irlande et aujourd’hui, son père n’entendait plus parler de lui. Peut-être qu’il avait vent de ce que faisait son fils à Bowen, mais Esras avait décidé de rayer sa famille de sa vie. Il comprenait un peu son interlocuteur mais si son éditeur le faisait aussi chier, il n’avait qu’à le laisser. « Il y a des tonnes de gens qui écrivent pour eux-mêmes. Mais je pense que le but est de quand même être lu. » Enfin, ça Esras ne pouvait que le deviner puisqu’il n’écrivait pas. En tout cas son éditeur avait l’air d’être un parfait connard, un peu à l’image d’Esras il y a quelques années. Alors quand Joe lui expliquait qu’il le faisait tourner en bourrique, Esras avec ironie le plaignait presque. Il ne s’attendait pas à ce que l’écrivain soit aussi sarcastique que lui. Esras haussait un sourcil sous le coup de la surprise. « C’était ironique ! Je ne le plains pas du tout. Pas besoin de s’énerve ! » Répondait froidement le professeur de math. Pour une fois qu’il était tranquillement en train de parler et de prendre la défense de quelqu’un, il se faisait presque engueuler. Il lui en fallait peu pour qu’il se mette à bouder, mais il ne le fit pas. Après tout, il était quand même en compagnie d’un de ses auteurs préférés. Puis Joe n’avait qu’une envie, partir. Et ça Esras était en capacité de l’aider. L’excuse des toilettes était toujours la meilleure. Personne ne suivrait quelqu’un dans un des lieux les plus intimes. Par contre les collègues d’Esras ignoraient que ce dernier allait faire sortir l’invité d’honneur par la porte de derrière. Ils marchaient un peu, histoire d’être sûr de ne pas être retrouvé par ces professeurs de lettres. Il n’était pas à Bowen que pour des raisons professionnelles. Enfin Esras le devinait mais il n’allait pas le soulever pour respecter l’intimité de Joe. « Oh je vois ! » Le blond avait l’air un peu perdu dans ses pensées, se demandant pourquoi il était revenu. « Peut-être que le soleil te manquait. » Disait-il en riant comme pour détendre l’atmosphère. « Je crois que ça fait 7 ans. J’ai arrêté de calculer. » Au départ il avait compté les mois, mais maintenant il savait que sa vie ne serait plus en Irlande et qu’il devait se faire à l’idée que sa vie était ici.

__________________________

Memories and future
the time will come
to be better together
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Joe Davis
messages : 117
points : 120
ici depuis : 17/03/2021
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: Invitation à la Fac [Esras]   Invitation à la Fac [Esras] - Page 2 EmptySam 29 Mai 2021 - 7:00

La fatigue et le stress se faisaient ressentir et il se maudit aussitôt pour son mouvement d'humeur. Mais le sujet de son éditeur restait éminemment sensible et comment aurait-il pu expliquer que ça faisait plus d'une dizaine d'années qu'il n'avait pas face à autant de monde ? Certes, il avait dû faire face aux aéroports et à la vie grouillante de New-York alors qu'il courait après Scarlet -ce qui lui avait par ailleurs donné plus d'un vertige, en plus de devoir retrouver des réflexes qu'il n'aurait jamais pensé pouvoir oublier- mais c'était la première fois qu'il se retrouvait mis sur le devant de la scène face à tant de monde. Et Dieu que ses exposés en classe lui avaient semblés bien loin, une autre vie... Et il pouvait comprendre qu'Esras réagisse de la sorte, d'autant qu'il prenait de son temps pour le sortir de là. Il en leva donc les mains en signe de reddition alors qu'il s'excusait platement. "Je suis désolé, vraiment. J'ai réagi de façon trop épidermique et ce n'était vraiment pas après toi." C'était son frère qui avait toujours été le plus sociable des deux et il devait bien avouer que son "expérience" n'arrangeait en rien les choses. "C'est juste que..." Je suis timide ? Pas vraiment, et il avait démontré tout le contraire en lui adressant la parole. Je suis fatigué ? Et pourquoi pas clamer qu'il était une petite chose fragile pendant qu'il y était !? Qu'il était un truc en -phobe ? Alors qu'il n'aurait même pas su dire si le terme exact état agoraphobe ou quoi que ce soit d'autre en -phobe... "Je n'ai plus l'habitude de me confronter à tant de monde." Au moins, c'était la vérité alors qu'il accompagnait ça d'un petit haussement d'épaules et d'un sourire désolé.

Il ne fut donc pas mécontent de passer à autre chose même si cet autre chose n'était pas non plus simple à répondre. Combien de temps allait-il pouvoir rester ici ? Il n'en savait strictement rien ! Et ce fut Esras qui le sauva une nouvelle fois, et il l'en remerciait pour cela. "J'avoue oui, le soleil m'a énormément manqué !" Au point de ne plus être du tout habitué à cette chaleur. Comme tant d'autres choses sur lesquelles il valait mieux pas qu'il s'attarde. Il préféra donc questionner à son tour Esras espérant en apprendre davantage sur lui. Et sa réponse ne fit que provoquer davantage de questions encore. "7 ans... Et pourquoi tu es venu ici ? Pour le travail ?... Et tu n'as jamais pensé à repartir ? Et d'ailleurs, d'où tu viens ?" Bref, il était curieux et ne s'en cachait pas ! Pour cependant admettre. "Mais si je suis trop intrusif, n'hésite pas à me le faire savoir. C'est juste que j'ai tendance à trouver les profs de math intrigant..." Il en plaisantait mais Esras lui avait prouvé qu'il était capable de le signifier lorsque quelque chose ne lui convenait pas, chose qu'il trouvait très saine.

Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Esras McCoy
messages : 857
points : 60
ici depuis : 06/11/2020
crédits : Alcaline ♡ (avatar), Drake (sign), Selly ♡ (Gif)
comptes : Jamie, Alba, Eve et Ruby
statut : For you, I will change until I deserve to be with you (April)
MessageSujet: Re: Invitation à la Fac [Esras]   Invitation à la Fac [Esras] - Page 2 EmptyMer 2 Juin 2021 - 18:12

Il faisait tout pour être agréable Esras et l’effort n’était pas négligeable. Heureusement pour Joe qu’il aimait ses livres et qu’il l’intriguait, sinon il l’aurait déjà laissé seul au bord de ce buffet. Esras n’avait un humour bien développé mais il savait être ironique. Peut-être qu’il l’avait trop et été et l’écrivain ne l’avait pas compris. « Surtout que je n’ai pas de peine pour lui, c’était pour rire. Tu lui fais bien ce que tu veux à ton éditeur. » Répondait-il un peu bougon. Il prit un petit tas de chips dans ses mains pour les grignoter. Il avait vraiment trouvé la meilleure planque, il avait de quoi grignoter et parlait en tête à tête avec l’invité d’honneur, même si sur le coup il avait été un peu désagréable. Esras haussait les épaules. « Allez ce n’est rien. » C’était presque oublié. Il changeait l’irlandais parce qu’auparavant il aurait été méchant et n’aurait pas hésité à descendre son interlocuteur. Il devenait plus doux et moins con surtout. Ça se voyait puisqu’il décidait de l’aider Joe. L’excuse des toilettes était la meilleure. Mais c’était son regard qui dissuadait ses collègues d’approcher Joe. Il aurait fait un bon garde du corps, enfin pas vraiment parce qu’il n’aimait pas la violence physique. Il aurait clairement fuit si quelqu’un voulait frapper Joe. Esras n’était pas le genre de mec à se sacrifier pour les autres. A part peut-être pour April. Une fois dehors il vit que Joe se détendait un peu. Alors la curiosité revenait. Combien de temps il restait à Bowen et toutes les autres questions. Après tout, il était peut-être en tournée promotionnelle et que dans deux jours il partiraient. Esras avec sa logique implacable. « Je n’aime pas trop ce soleil ! Il est beaucoup trop fort. » Riait Esras. Sept ans qu’il était là et l’irlandais continuait à chercher l’ombre tout le temps fuyant ce démon qui brûlait sa peau. A son tour Esras eut le droit à un déferlante de question. « Intriguant ? Tu rigoles ? C’est chiant un prof de math. » Sauf lui évidemment, enfin fallait voir ça avec ses élèves. Sauf qu’Esras n’était pas prêt de parler de sa vie intime avec Joe, même s’il l’aimait bien. « Je suis venu finir mes études. Je suis irlandais, ça doit s’entendre. » Il refusait de prendre l’accent australien et les expressions nulles de cette population.

__________________________

Memories and future
the time will come
to be better together
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Joe Davis
messages : 117
points : 120
ici depuis : 17/03/2021
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: Invitation à la Fac [Esras]   Invitation à la Fac [Esras] - Page 2 EmptyLun 7 Juin 2021 - 22:17

Sanders était décidément une plaie. Et dans tous les sens du terme. Un truc moche, boursouflé et à vif qui le faisait sur-réagir dès qu'on s'approchait un peu trop dessus. Et pas de la meilleure des façons vu comment Esras fronça du nez à sa répartie un peu trop vive. Il s'en excusa parce que c'était bien tout ce qu'il pouvait faire pour laisser échapper un discret soupir de soulagement lorsque celui-ci accepta de passer l'éponge dessus. Avec l'étrange sentiment persistant que c'était une belle fleur qu'il lui faisait-là... Esras n'avait pourtant rien dit de particulier mais c'était quelque chose qu'il avait très rapidement acquis que de se mettre en "phase" avec son interlocuteur. Savoir ce qui était attendu de lui, ce qu'il pouvait faire ou ne pas faire, savoir jusqu'où il pouvait aller... Ce n'était jamais rien de verbal, que des sensations à capter et des sentiments auxquels il fallait de fier pour pouvoir mieux s'y coller et... survivre. Et c'était juste ce genre de réflexe qui se jouait en cet instant alors qu'il remerciait Esras d'un petit signe de tête avant de le suivre loin de cette foule. Mais étonnamment, se retrouver à se caler à nouveau sur les humeurs de quelqu'un était quelque chose de connu, et donc de rassurant. En tout cas assez pour qu'il se sente détendu en présence d'Esras.

Après, que le soleil soit beaucoup trop fort, il ne pouvait pas dire le contraire ! Il était le premier à souffrir de cette chaleur et à manquer d'air dans chacune de ses respirations. Mais il n'irait pas s'en plaindre, non. "Il a le mérite d'être là. Alors même s'il est trop fort, c'est bien." Alors qu'il haussait les épaules en signe d'indifférence autant par rapport à la météo qu'à ce qu'Esras lui disait. "Irlandais, écossais, anglais... Enfin, peut-être pas anglais. Mais il y a un accent oui, quant à savoir lequel..." Il avait bien d'autres choses à rattraper et à se mettre à jour que sur les accents de telle ou telle nation. D'autant qu'il avait toujours dans les oreilles celui du vieux Davis tout droit sorti de son Amérique profonde. Parfois un peu trop d'ailleurs.

"Alors ça oui, je confirme ! C'est chiant les profs de math et je suis sûr que je t'aurais détesté en tant qu'élève. J'aurai trouvé des tas d'arguments pour prouver à quel point t'étais nul  et j'aurais monté une coalition contre toi, en embarquant mon frère, Scarlet et tous leurs amis, ce qui faisait un bon paquet autant dans notre classe que dans les autres. Tu aurais vécu l'enfer et tu n'aurais même pas su que ça venait de moi..." Parce que bien évidemment, il serait sagement resté dans son coin à regarder l'incendie qu'il avait déclenché se déployer d'élève à élève... Le tout dit avec un sourire parfaitement innocent. "Avoue que tu t'en sors bien à me connaitre maintenant ! Bien que tu dois pas être beaucoup plus vieux que moi..." Voire même plus jeune ! C'était donc raté pour le prof qu'il aurait eu en cours. Ce qui ne l'empêcha pas après avoir posé un second regard sur lui, d'affirmer. "Mais je suis sûr que tu devais être un élève chiant aussi..." Pour aussitôt lever les mains et préciser. "Mais je dis rien, je profitais de la popularité de mon frère ! Parce que je suis sans conteste le moins cool des deux." Et ça, c'était facile à admettre tant c'était vrai.

Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Esras McCoy
messages : 857
points : 60
ici depuis : 06/11/2020
crédits : Alcaline ♡ (avatar), Drake (sign), Selly ♡ (Gif)
comptes : Jamie, Alba, Eve et Ruby
statut : For you, I will change until I deserve to be with you (April)
MessageSujet: Re: Invitation à la Fac [Esras]   Invitation à la Fac [Esras] - Page 2 EmptyVen 18 Juin 2021 - 15:48

On lui répétait depuis des années maintenant qu’il avait un accent particulier. Il aurait pu changer s’il el désirait l’irlandais, mais garder son accent c’était garder ses racines et assumer ses actions. Il était irlandais et quoi que son père puisse dire il le restait. Peut-être qu’un jour, il oserait remettre les pieds dans son pays, celui qu’il aimait tant. Peut-être qu’un jour il aurait le courage d’affronter son père et le clan McCoy. Ecouter Joe parler de son éditeur lui rappelait tant son géniteur. Sauf qu’Esras s’était émancipé, il n’avait pas eu le choix. Son accent était reconnaissable. Il entendait souvent les personnes expliquer qu’entre l’écossais ou l’irlandais, ils ne savaient pas lequel était le plus incompréhensible. Et encore, ces personnes pouvaient s’estimer heureuse. Esras ne parlait presque plus le gaëlique. Il n’avait personne avec qui le parler. Peut-être qu’April allait devenir sa nouvelle complice. Ou il faudrait qu’il demande à Sofia, après tout son ex-fiancée connaissait les rouages de la noblesse irlandaise. Ils parlaient du soleil et Esras le détestait. « Mouai on s’habitue à vivre sans soleil. » Disait-il un peu bougon. En Irlande, il était là mais pas aussi fort. C’était un pays où il y avait beaucoup de cancer de la peau. Esras riait parfois de cette statistique. C’était parce que ses compatriotes, trop heureux du rayon de soleil, partaient bronze sans songer à se protéger. Quelle imbécilité. En Australie, il n’avait pas le choix. Parfois il se disait qu’il aurait dû investir dans les crèmes solaires, il aurait gagné de l’argent vu tout l’argent qu’il dépensait dedans. Son interlocuteur n’avait pas l’air emballé de connaître un peu plus Esras. Soit, l’irlandais le sortait de son enfer et il retournerait chez lui à siroter des bières tout en lisant un roman psychologique. Il s’enthousiasma un instant quand Esras expliquait que les maths c’étaient chiants. Il levait un sourcils, rieur devant tant de confiance de la part de l’auteur. Esras était loin d’être le prof qui se faisait avoir et puis il savait poser ses pions avec intelligence. « Si tu le dis ! En attendant, c’est moi qui met les notes, donc autant ne pas trop me faire chier. » Disait-il avec un rire. « De toute façon, je n’aime pas mes élèves, la plupart du temps je les ignore. » Puis il était prof à l’université, ses élèves choisissaient leur filière. « Je n’étais pas un élève chiant. » Oh si, il l’était. Il était de ceux turbulents qu’on avait dû mal à punir parce que le travail était toujours fait. Esras regardait l’heure. « Je vais devoir y aller, mon chien attend sa promenade. » Disait-il en souriant à son interlocuteur.

__________________________

Memories and future
the time will come
to be better together
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Joe Davis
messages : 117
points : 120
ici depuis : 17/03/2021
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: Invitation à la Fac [Esras]   Invitation à la Fac [Esras] - Page 2 EmptySam 19 Juin 2021 - 3:09

L'humain par la force des choses pouvait s'habituer à tout. En serrant les dents et en rongeant son frein, et juste parce qu'il était question de survie. Pour le soleil comme pour le reste. Le vent dans les cheveux, l'air frais, la pluie s'abattant sur soi, le parfum d'une fleur ou le chant d'un oiseau. On oubliait. Et un jour pas fait comme un autre, ça réapparaissait brutalement et on se disait qu'on avait perdu ça aussi... "Ce n'est pas à souhaiter et à personne. Là où le soleil n'entre pas, il n'y a pas de vie. Juste une existence qu'il faut mener en espérant pouvoir revoir à nouveau ce soleil..." Bien que lui le revoyait parfois, pendant quelques heures au goût de fausse liberté.

Mais Esras n'avait pas tort sur tout et il l'imaginait bien chercher la petite bête dans les copies pour pouvoir descendre en flèche les notes... "Tu marques un point, là. Mais c'est quand même oublier un peu vite que vous avez tous été élèves avant d'être prof..." Et des élèves certainement guère différents de ceux dont ils corrigeaient les copies. Mais qu'Esras puisse ignorer royalement ses élèves, ça ne l'étonnait pas vraiment non plus alors qu'il reprenait sa formulation pour répondre à son affirmation sur l'élève modèle qu'il aurait été... "Si tu le dis !"

S'apercevant que ça faisait un moment qu'il l'accaparait, il grimaça à l'idée d'une promenade sous ce cagnard, surtout pour quelqu'un fuyant tout rayon de soleil trop chaud... "Merci de m'avoir tiré de là et bonne promenade. Et n'oublie pas de prendre un chapeau !" Ne serait-ce que pour éviter une insolation. Lui allait de son côté rentrer sagement à sa chambre d'hôtel et attendre qu'il fasse un peu plus frais pour ressortir à nouveau.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Invitation à la Fac [Esras]   Invitation à la Fac [Esras] - Page 2 Empty

 
Invitation à la Fac [Esras]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: western district :: université de bowen-
Sauter vers: