∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, les températures sont chaudes chaudes chaudes ! Elles avoisinent entre les 29 et 34°C.


emilia manzoni & penny peach
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + ...
Voir le deal
99.99 €

Partagez
 

 let's kill this love (zaeth)

Aller en bas 
AuteurMessage
Beth Ellington

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3095
ICI DEPUIS : 07/07/2019
COMPTES : violet + blanche + bella + nevaeh + liam
CRÉDITS : © labonairs

STATUT : you cut me open and i keep bleeding love (zaeth)
MessageSujet: let's kill this love (zaeth)   let's kill this love (zaeth) EmptyLun 17 Mai 2021 - 3:05

Beth était hilare, seule, dans les rues de Bowen. À pied, ayant laissé sa voiture au restaurant mexicain où elle avait rejoint des amies plus tôt dans la soirée, elle marchait difficilement vers la maison de Zak, ses chaussures à talon dans les mains. C'était d'abord la faute de la sangria qu'elle avait bue avant le repas. Puis des quatre margaritas en trop. La belle Anglaise, très peu habituée à l'alcool et qui ne la supportait pas très bien, s'était fait prendre à son propre jeu. Elle avait voulu sortir, avoir du plaisir, s'amuser, mais le bouchon avait été poussé trop loin. Et ça aurait pu s'arrêter là, à une Beth saoule et hilare qui marchait vers la demeure de Zak et qui rentrerait avec sa fille en taxi - et qui aurait mal aux cheveux au petit matin -, mais ça n'avait pas été la fin de sa soirée.

Elle avait croisé, dans sa marche, Charlie et une belle blonde dont le nom était magnifique, Mila, avec qui elle avait passé une bonne partie de la nuit récemment tombée avant d'atterrir là, devant chez Zak, aux petites heures du matin, à rire toute seule pour rien. Devant la porte, elle hésita à sonner. « Noooooooooooon », se réprimandait-elle elle-même. « Non non non, Ivy dooooort. Il ne fauuuut pas sonner! » Dans un rire, elle se décida plutôt à toquer. Une fois. Deux fois. Trois fois. Plus fort. Jusqu'à ce que Zak ouvrit la porte. « Oooooooh, tu dormais ? » Bah oui, Beth. On était au beau milieu de la nuit. « Je suis désoléeeeee. Jeeeeeee.... Jeeee pensais pas que je rentrerais si tard. Je dois reprendre Ivy... » Elle se grattait le derrière de la tête, timide, ses joues qui rougissaient. « T'es... T'es beau... »

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Zak Addams
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
MESSAGE : 762
ICI DEPUIS : 24/03/2020
COMPTES : Lys, Aura, & Pippa
CRÉDITS : alittlebitofrain (ava) & morphine (gif)

STATUT : something is in the air...
MessageSujet: Re: let's kill this love (zaeth)   let's kill this love (zaeth) EmptyMar 29 Juin 2021 - 17:35

J’avais accepté de faire l’effort, de jouer à l’ami, au moins quelque temps, et cela me convenait. Plus ou moins. J’espérais, évidemment, retrouver la complicité et surtout la confiance qui existaient autrefois entre Beth et moi, même si je savais qu’il me faudrait être patient. Ce soir, elle sortait. Je n’avais pas demandé où et avec qui, bien que la question me brûle les lèvres et Beth m’avait demandé de garder Ivy, ce que j’avais accepté sans réfléchir. La petite me manquait. Elle avait fait parti de ma vie, au même titre que Beth et on me l’avait enlevé, du jour au lendemain. Parce que…je n’étais pas son père. C’était quelque chose que j’avais essayer d’intégrer au cours des derniers mois. Je n’étais pas le père d’Ivy, même si je l’aimais comme tel. Ce soir, me retrouver à devoir la garder, cela me faisait bizarre.
Elle avait tant grandi et avait passé une partie de la soirée à me regarder comme un étranger. À cet âge là, le temps avait son importance, et nous avions été séparé trop longtemps. Cela me fit mal, mais je m’adaptais. Elle marchait avec plus d’aise que dans mon souvenir et il m’avait fallu, toute la soirée, faire attention au direction qu’elle prenait. Finalement, elle s’était endormie devant Winnie L’Ourson aux alentours des vingt-et-une heures. Je l’avais conduis, dans la chambre d’amis où j’avais monté son lit de transport, apporté par Beth au moment où elle m’avait déposé l’enfant.
Je n’avais moi-même pas fait long feu, mais mon sommeil fut troublé au beau milieu de la nuit par un coup donner à ma porte. Je jetai un oeil au réveil qui affichait 4h09 puis soupirai longuement. Je passai une main sur mon visage endormi puis tirait ma carcasse du lit. Je couvrais ma nudité d’un pantalon de survêtement, puis allait ouvrir, tombant sans surprise sur Beth. Il ne fallait pas sortir de la cuisse de Jupiter pour comprendre qu’elle avait bu. Je ne pus empêcher un rire de passer la barrière de mes lèvres.
Tu as passé une bonne soirée, je vois…Ivy dort, mais…entre.
Beth Ellington

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3095
ICI DEPUIS : 07/07/2019
COMPTES : violet + blanche + bella + nevaeh + liam
CRÉDITS : © labonairs

STATUT : you cut me open and i keep bleeding love (zaeth)
MessageSujet: Re: let's kill this love (zaeth)   let's kill this love (zaeth) EmptySam 3 Juil 2021 - 23:15

C'était aussi dur pour Beth que pour Zak de jouer aux amis. Certes, ils l'avaient été avant d'être amoureux. Certes, ils avaient eu une période où les sentiments amoureux étaient cachés derrière ceux de l'amitié. Mais une fois qu'on franchissait cette zone, était-il possible de revenir en arrière? Beth l'espérait, un peu. Non pas parce qu'elle n'aimait plus Zak, mais parce qu'avant de pouvoir s'abandonner réellement aux sentiments qu'elle éprouvait encore et pardonner les complications que leur relation avait engendrées, il lui fallait du temps. Et entre prendre du temps loin de celui qu'elle aimait ou tenter de ne se voir que comme des amis, la seconde option lui avait paru la meilleure pour le garder près d'elle. Seulement, ce soir, alors que l'alcool avait trop coulé, les sentiments se bousculaient dans l'esprit de la brune, l'amour se mélangeait à l'amitié, elle avait moins de retenue.

Après avoir lutté une bataille avec elle-même entre la sonnette ou toquer à la porte, Beth avait opté pour la seconde option. Peut-être aurait-elle mieux faire de se rendre directement chez elle et de revenir chercher Ivy le lendemain matin, mais ses pas l'avaient conduit ici, instinct maternelle sans doute, l'envie de le voir aussi. « Ouiiii, oui oui oui, bonne soirée oui... », répondait-elle avec un discours un peu confus. « On a fini sur la place publique en train d'attaquer des inconnus », répondait Beth en riant de ses propres souvenirs dont elle ne se souviendrait peut-être plus demain. Son genou qui saignait encore, lui, ne l'oublierait pas. Zak étouffa le compliment qu'elle lui avait lancé sans inhibition, préférant parler d'Ivy qui dormait. Quelque part, il n'avait pas besoin de lui raconter sa soirée avec la petite. Beth savait que ça pouvait mal de laisser Ivy à Zak, lui qui l'aimait comme son propre enfant. « Oh oui, chuuuuuut, faut pas la réveiller... », faisait Beth en mimant le silence, mais en riant tout de même, suivant Zak dans la maison. « Je dois la ramener à la maison », annonçait Beth, mais dans cet était, était-ce vraiment une bonne idée?

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Zak Addams
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
MESSAGE : 762
ICI DEPUIS : 24/03/2020
COMPTES : Lys, Aura, & Pippa
CRÉDITS : alittlebitofrain (ava) & morphine (gif)

STATUT : something is in the air...
MessageSujet: Re: let's kill this love (zaeth)   let's kill this love (zaeth) EmptyDim 11 Juil 2021 - 11:40

J’avais rarement vu Beth sous l’influence de l’alcool, pour ne pas dire jamais. Elle buvait un peu, comme beaucoup de gens, un verre ou deux par ci par là, mais c’était rare de la voir perdre le contrôle. Il n’y avait rien de dramatique en soi, et si je n’étais pas habituée à ce genre de scène, je devais avouer que cela me faisait sourire. Je lâchai un petit rire d’entendre sa diction embourbée par l’alcool. J’arquai toutefois un sourcil face à un détail de son histoire.
Attaquer des inconnus ?
Je n’étais pas sur de comprendre. Ma Beth. Ma petite Beth qui devait peser 50kg toute mouillée avait attaquer des inconnus dans la rue ? J’avais du mal à imaginer ce tableau. Je la laissai entrer dans la maison, et quand elle évoqua l’idée de ramener Ivy chez elle, je secouai la tête.
Non, tu as besoin de dormir avant ça…et de laisser l’alcool quitter ton organisme.
Elle n’était pas irresponsable, je le savais. Mais l’alcool la rendait légèrement euphorique. Elle disait les choses qui lui passait par la tête. Sa préoccupation, pour l’heure, c’était sa fille.
Tu peux dormir ici si tu veux…ou bien je peux vous ramener au 13, Ivy et toi.
Beth Ellington

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3095
ICI DEPUIS : 07/07/2019
COMPTES : violet + blanche + bella + nevaeh + liam
CRÉDITS : © labonairs

STATUT : you cut me open and i keep bleeding love (zaeth)
MessageSujet: Re: let's kill this love (zaeth)   let's kill this love (zaeth) EmptyDim 7 Nov 2021 - 17:40

« Bah oui, tu sais... Attaquer genre prise de catch et tout ça... », faisait Beth en guise d'explications, gesticulant avec frénésie les bras pour lui mimer le genre de prise qu'elle et Charlie avaient fait à ces deux inconnus. L'une d'entre elle, la blonde dont elle avait d'ailleurs oublié le nom, l'alcool en était fautif, n'avait vraiment pas trouvé la situation amusante. Après tout, avait-elle tort? Pas tellement. Beth lui pointa ensuite son genou écorché où le sang avait séché en petite gale durant le trajet vers la maison de zak. « J'ai même des blessures de guerre », fit-elle en perdant un peu l'équilibre, heureusement qu'elle avait retiré ses chaussures à talon. Elle était cependant prête à les remettre maintenant et à prendre les affaires d'Ivy pour rentrer à la maison, à pieds ou en taxi, ça elle s'en fichait. Mais Zak, lui, ne pensait pas que c'était raisonnable de la part de son Anglaise de quitter sa demeure ainsi, qui plus est avec un bébé. « Ça va... J'suis pas si saouleeeee », protestait Beth. Mais évidemment, elle l'était. « Non non non non », faisait la brune en secouant la tête alors que Zak proposait de les raccompagner. « Tu m'as déjà rendu un assez gros service comme ça, j'te fais pas sortir. » Mais entre nous, il était d'une évidence que Beth n'était pas en état de franchir la porte, ni même seule. Et ce fut quand elle trépignait sur ses pieds sentant sa tête tourner qu'elle se rendit compte de l'absurdité de son idée. « Ok, juste pour cette nuit. »

Il lui avait laissé sa chambre. Il n'avait même pas essayé de se glisser dans les draps avec elle pour dormir tous les deux. Zak avait été charmant, comme à son habitude. Et même si Beth avait voulu tenté quoi que ce soit sous l'inhibition de l'alcool, elle avait si bu qu'elle était tombée endormie comme une roche à peine la tête posée contre le grand lit de son ex. Quand elle ouvrit finalement les yeux, sortant d'un coma qui lui donnait l'impression d'avoir été aussi long que celui qu'elle avait réellement vécu quelques mois plus tôt, il lui fallu quelques minutes pour se souvenir de l'endroit où elle était et, surtout, pourquoi elle y était. Sa tête bourdonnait, elle fronçait les sourcils entendant en son étouffé les rires de Beth dans la cuisine. Ça sentait bon le sucre, Zak cuisinait certainement le petit déjeuner. Mais elle, purée qu'elle aurait tout donné pour manger du bacon, chose que le végétarien n'avait sans doute pas du tout dans son frigo. Beth s'extirpait du lit, trainant les pieds jusqu'à la cuisine, se tenant encore un peu la tête, alors que son regard croisait celui de Zak. « Hey.. », murmurait-elle, gênée. « T'as dormi où? »

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Zak Addams
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
MESSAGE : 762
ICI DEPUIS : 24/03/2020
COMPTES : Lys, Aura, & Pippa
CRÉDITS : alittlebitofrain (ava) & morphine (gif)

STATUT : something is in the air...
MessageSujet: Re: let's kill this love (zaeth)   let's kill this love (zaeth) EmptyDim 26 Déc 2021 - 21:54

Mes lèvres s’étiraient lentement à mesure que Beth me faisait le discours de sa soirée, agrémenté de mimes et de grands gestes éloquents. Je n’avais jamais vu Beth dans un tel état, et si je trouvais son attitude comique sur le moment, si elle me faisait rire à gesticuler dans tous les sens, je m’inquiétais tout de même de savoir qu’elle était rentrée seule, à pied, en pleine nuit. Son récit sur les prises de catch qu’elle avait tenu avec un inconnu ne me rassurait pas vraiment. Toutefois, je décidai de chasser cette inquiétude. Beth était devant ma porte, saine et sauve. Complètement saoule, malgré ses dires, mais en un seule morceau. Je proposai de la ramener et elle refusa. Je m’y étais attendu bien sûr, et lui proposai donc de rester dormir. Je n’eus pas besoin d’argumenter très longtemps avant de convaincre Beth. Je l’aidais à se coucher dans mon lit, et, après l’avoir observé un instant sombrer dans le sommeil, je pris mes quartiers dans la chambre d’ami. Le lendemain, réveillé avant même qu’Ivy ne se mette à chouiner dans son lit, je pratiquai mon yoga sur la terrasse tranquillement. Puis je revins dans la maison, sorti deux oranges du frigo et entendu Ivy qui venait de s’éveiller. J’allais chercher la fille de Beth et la conduisis dans la cuisine où j’avais installé le parc portatif que m’avait confié Beth, la veille, en même temps que sa fille. Je déposai l’enfant et la laissai jouer avec ses jeux d’éveil le temps que je lui prépare un biberon. Lorsque Beth nous rejoignit, quelque temps plus tard, j’étais en train de m’amuser avec Ivy, qui éclatai de rire avec légèreté. Je levai le regard vers la brune et souris.
Dans la chambre d’amis, répondis-je lorsqu’elle me demanda où j’avais dormi.
Je laissai Ivy feuilleter seule son livre en tissu, puis me redressai pour venir à la rencontre de Beth.
Alors, comment va notre catcheuse et sa blessure de guerre ?  
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: let's kill this love (zaeth)   let's kill this love (zaeth) Empty

 
let's kill this love (zaeth)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: maisons-
Sauter vers: