∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fête de la mangue
La traditionnelle fête de la Mangue bat encore son plein ! Il s'agit d'une compétition fruitée entre quatre équipes créées aléatoirement parmi les habitants participants de Bowen.
La météo
En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C.


daniella ortiz & charlie keynes
sont nos membres du mois ♡

-18%
Le deal à ne pas rater :
[Prime Day] ECOVACS DEEBOT N8+ Aspirateur Robot Laveur 2-en-1
491.98 € 599.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 it’s where my demons hide (woody + charlie)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Charlie Keynes

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
messages : 3191
points : 301
ici depuis : 22/04/2020
crédits : philia (av) beylin (sign) tumblr(gif) rox ♡ (ban)
comptes : letícia lima et giuilia ricci.
statut : I just got a feeling about him, you know when a song comes on and you just got to dance (woody)
MessageSujet: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyMar 25 Mai 2021 - 22:25



C'était incroyable la façon dont les doutes de Charlie pouvaient autant détraquer ses émotions, la guidant trop souvent, dans ses mauvais choix. Car oui, elle avait de quoi culpabiliser et troubler son sommeil en ce moment. Au beau milieu de la nuit, Milo, soûl, l'avait appelé pour qu'elle vienne l'arrêter à faire le pire. Cette nuit-là, les exs se sont embrassés sans réfléchir aux conséquences du lendemain. Si lui ne se souvenait pas de ce baiser, Charlie elle, ne cessait d'en éprouver des remords. Les jours suivants ne firent qu'empirer son état, le poids de la culpabilité pesait de plus en plus lourd. Elle n'arrivait pas à justifier ce geste. Il était tard, certes, Milo était désemparée, mais rien ne l'excusait. D'autant plus que son cœur s'était récemment ouvert à Woody. Elle lui avait avoué qu'elle tenait à lui et qu'elle voulait que cela fonctionne entre eux. Alors pourquoi tout gâcher? Pourquoi détruire quelque chose d'à peine construit? Elle ne serait pas honnête en prétendant être perdue, car une chose était certain : c'était lui, Woody, qu'elle voulait. Et lui entièrement, sans l'ombre et la peur qu'un jour son ex  Freja lui revienne. Charlie avait déjà tenté de lui parler de cette peur à Woody, toutefois il faut croire qu'il n'était pas parvenu à la rassurer. Par ailleurs, pour ne rien arranger, elle lui avait envoyé un message lui demander de réserver un week-end rien que pour eux deux. Cette initiative, c'était surtout pour qu'ils se retrouvent seuls et éloignés de leur quotidien. Cependant les jours passèrent et Woody ne lui donnait aucune nouvelle. Son cerveau se renclencha en mode paranoïaque, se mettant dans la tête un million de scénarios. Puis au bout de cette semaine interminable, sous les conseils d'Alba, elle décida de se confronter à la réalité et d'aller voir Woody.

Il fallut beaucoup de courage pour Charlie de prendre mais aussi d'appliquer cette décision. Sur le trajet elle pensa plus d'une fois à rebrousser chemin. Quand elle arriva face à la porte de sa maison, elle crut perdre la mobilité de ses mains. Tremblante, elle sonna à la porte. Elle s'imagina alors le pire scénario possible, que Freja lui ouvre la porte et que ses craintes soient fondées. C'était l'heure du dîner, heure stratégique, heure où forcément, Woody pouvait être là. Les pas derrière la porte le prouvèrent et Charlie eut un imperceptible mouvement mais se ravisa et resta sur place. La porte s'ouvrit. Il faisait doux dehors, elle portait une robe à carreaux légère, néanmoins qu'est-ce qu'elle avait froid. Tout l'intérieur d'elle-même se figea, glacée. Pour la première fois depuis des mois entiers à se fréquenter, elle ne lui sauta pas au cou pour l'embrasser. Jamais elle n'aurait cru que cette distance entre eux lui ferait si mal. Salut. murmura-t-elle d'une voix si faible qu'elle ne reconnaissait pas.



@Woody Rutkowski  it’s where my demons hide (woody + charlie) 2269043814
Spoiler:
 



__________________________

I just need to know
THAT IT'S POSSIBLE
TWO PEOPLE CAN STAY HAPPY TOGETHER FOREVER


it’s where my demons hide (woody + charlie) Pxpl
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Woody Rutkowski
messages : 3080
points : 108
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyDim 6 Juin 2021 - 3:14

Ce message, ce message l’invitant à s’évader le temps d’un week-end, Woody l’avait bel et bien reçu. Charlie avait été douce, invitante, et en temps normal il aurait dit oui, mille fois oui, parce que quitter cette maison qui devenait de plus en plus sa cage l’étouffait. Il aurait tant voulu partir avec elle et oublier, s’oublier, même si ce n’était que pour deux jours. Mais au moment de la réception du message, Woody avait été plongé dans le noir de sa chambre, sa tête menaçait d’exploser, ses yeux se fermaient de fatigue et voyaient flous, son corps au grand complet voulait s’éteindre. Il n’avait pas répondu. Ni le jour-même, ni le lendemain. Il n’avait aucune envie que Charlie le sache dans cet état et pourtant elle était bien au courant de sa maladie et des symptômes qui pouvaient parfois faire surface sans prévenir. Au bout de trois jours, il avait voulu lui répondre, mais entre-temps une nouvelle plus que déstabilisante s’était immiscée entre eux. C’est Freja qui lui avait appris qu’elle avait su, sans vouloir nommer de qui, que Charlie avait embrassé son ex Milo. Tout récemment. Trop récemment. L’idée de l’escapade de week-end avait alors perdu tout son charme, et même l’idée de tout simplement répondre à Charlie s’était dissipée des envies de Woody. Ce dernier avait passé les derniers jours à se repasser dans la tête les derniers moments avec Charlie, leurs conversations, leurs étreintes. Il se demandait où il avait fauté, où il l’avait renvoyée dans les bras d’un autre. Un simple laps de temps avant de répondre à un texto ? Est-ce que ça s’était passé après ce silence ? Est-ce que c’était sur ce mince fil que reposait sa relation avec Charlie ? Il essayait de comprendre mais rien n’y faisait. Et pendant tout ce temps, il se fit violence pour ne pas faire appel à Freja, celle qui l’avait propulsé dans ce tourbillon noir en lui révélant la vérité. Il ne fallait pas qu’il retombe, pas juste pour une histoire de jalousie, pas juste pour une histoire de vengeance ou un truc du genre. Il se fit aussi violence pour ne pas envoyer un message de reproches à Charlie. Quel clash c’aurait été avec le dernier message, amoureux, l’invitant à s’évader, et lui qui répondrait une semaine plus tard avec une pluie de haine. Le temps qu’il se décide à agir, Charlie avait eu le temps de réagir la première. Elle toqua à la porte. Woody la vit, depuis la cuisine, il voyait jusqu’à travers la fenêtre du hall d’entrée. Il attrapa sa canne et marcha jusqu’à la porte, pour lui ouvrir. Son regard dur se frappa à celui, distant, de Charlie. « Salut. » Lâcha-t-il à son tour sans la douceur qu’elle générait habituellement chez lui. « J'ai pas trop trop de temps, j'suis en train de faire à manger. » Ils étaient loin, les doux amours.  

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Charlie Keynes

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
messages : 3191
points : 301
ici depuis : 22/04/2020
crédits : philia (av) beylin (sign) tumblr(gif) rox ♡ (ban)
comptes : letícia lima et giuilia ricci.
statut : I just got a feeling about him, you know when a song comes on and you just got to dance (woody)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyDim 6 Juin 2021 - 20:31




Elle n'avait aucune idée de la raison pour laquelle Woody l'ignorait depuis une semaine. Charlie avait quelques hypothèses, la première - qui lui semblait la plus probable, était qu'il voyait de nouveau son ex Freja. D'autant plus qu'Alba lui avait confié qu'ils s'étaient vus. La deuxième hypothèse, elle se disait peut-être qu'il n'avait tout simplement plus envie d'être avec elle. Charlie lui avait fait comprendre qu'elle désirait que leur histoire perdure, qu'elle tenait à lui. Peut-être avait-il pris peur? Ses questionnements tournaient en boucle dans sa tête et c'est pourquoi elle était là, devant chez lui, espérant avoir la raison de son silence.

Pas une seule seconde la pâtissière s'imaginait que Woody savait qu'elle avait fauté. Milo ayant fait la promesse de ne le révéler à personne, elle était persuadée que leur secret restera bien gardé. En tout cas ce baiser, elle le regrettait. Elle n'arrivait même pas à le justifier, elle qui éprouvait des forts sentiments pour Woody. C'était un moment d'égarement, de nostalgie, de désarroi face au passage à l'acte de Milo. Lui-même ne se souvenait plus de ce baiser et elle, aurait aimé pouvoir en faire autant. Cependant la culpabilité la rongeait et qui sait elle l'aurait sans doute avoué dans d'autres circonstances.

À présent elle devait faire face à un autre problème. En se retrouvant devant cette porte, elle se voyait déjà rentrer chez elle en pleurs. La boule au ventre, elle sonna à la porte. Elle dû faire un effort considérable pour ne pas se dégonfler mais elle mit sa fierté de coté et resta immobile sur le pas de la porte. Lorsque Woody l'ouvrit, elle crut que son cœur allait bondir hors d'elle. Son air distant, dont elle n'avait jamais vu, la blessa profondément. Elle voulait le toucher, l'embrasser, se blottir entre ses bras comme elle le faisait habituellement. Mais Charlie perçut immédiatement que quelque chose avait changé. Quelque chose n'allait pas. Ce qu'il s'en suivit lui en donna confirmation car Woody pretexta ne pas avoir trop le temps car il faisait à manger. Elle n'en revenait pas. Il se défilait. Il n'avait donc pas l'intention de lui donner quelconque explication. Sa déception fit place à l'incompréhension totale. Quoi? Attends qu'est-ce qu'il se passe là? T'es vraiment en train de me ghoster là?! Tu pourrais au moins m'expliquer, non? 



__________________________

I just need to know
THAT IT'S POSSIBLE
TWO PEOPLE CAN STAY HAPPY TOGETHER FOREVER


it’s where my demons hide (woody + charlie) Pxpl
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Woody Rutkowski
messages : 3080
points : 108
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyDim 6 Juin 2021 - 21:54

Il avait assez souffert, Woody. Par sa faute surtout, mais peu importait la provenance de la souffrance, il jugeait que les dernières années l’avaient suffisamment morcelé. Auprès de Charlie, il avait voulu se reconstruire, laisser filtrer la douce lumière qui réchauffait ses nuits. Il ne s’était pas attendu à se sentir trahi, abandonné, humilié. C’était un autre coup de massue dans son orgueil, dans sa masculinité estropiée. Woody était perdu et confus, mais surtout triste. Comme toujours cependant, c’était un voile de colère qui recouvrait les autres émotions bien trop vulnérables. Pour ne pas perdre la face, il avait revêtu un regard dur, froid et distant. C’était mieux de se la jouer fort plutôt que d’admettre qu’elle avait réussi à briser quelque chose en lui. Fuck, il sortait à peine la tête de l’eau que déjà la vie enroulait sa main vicieuse autour de son cou pour l’y replonger. Se sachant incapable de garder cet état trop longtemps face à Charlie, le jeune homme se trouva une excuse bidon pour écourter leur rencontre. En temps normal, il l’aurait invitée à se joindre à lui pour déguster une coupe de vin pendant qu’il s’affairait à doubler la recette afin de la recevoir à dîner. En temps normal, il se serait réjoui de sa présence, de ne pas être seul ce soir et cette nuit. Mais Charlie et Woody n’étaient plus en temps normal. Charlie et Woody traversaient une tempête, une autre, et qui serait leur phare cette fois si l’un comme l’autre avait une rage dissipant une fumée noire autour d’eux ? « De te ghoster, really ? » Lança-t-il en fronçant les sourcils, haussant le ton malgré qu’il ne voulût pas du tout se donner en spectacle devant les passants ou les voisins. « J’sais pas si on peut vraiment appeler ça ghoster quand c’est l’autre qui va voir ailleurs trois mois après promis de se donner une chance. » Il haussa les épaules. « J’ai vraiment pas fait long feu dans ton estime on dirait. » Et ça faisait mal à sa propre estime de lui, qui n'était déjà pas bien haute.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Charlie Keynes

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
messages : 3191
points : 301
ici depuis : 22/04/2020
crédits : philia (av) beylin (sign) tumblr(gif) rox ♡ (ban)
comptes : letícia lima et giuilia ricci.
statut : I just got a feeling about him, you know when a song comes on and you just got to dance (woody)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyDim 6 Juin 2021 - 22:47






Déjà qu'elle avait surmonté son immense fierté en venant chez Woody, Charlie s'indignait presque d'entendre un pareil prétexte pour l'envoyer balader. Désemparée, elle lui demanda une explication de ce brusque changement de comportement. Et là, le scénario qu'elle n'avait jamais envisagé, fut pourtant celui-ci : Woody avait su. Quelqu'un lui avait dit qu'elle avait fauté. Qui, elle ne s'en préoccupait pas à cet instant. Tout ce qu'elle savait c'était qu'elle venait de détruire ce qu'elle avait de plus beau depuis ses désastres novembre dernier. 

Elle resta sans voix, cherchant à dire quelque chose pour se justifier mais rien ne pouvait excuser ce qu'elle avait fait. Non, non... Ça signifiait rien, je... balbutia-t-elle la voix tremblante. Elle ne savait vraiment pas quoi dire et c'est là qu'elle comprit qu'elle devait ramper, ramper pour son pardon. Woody était quelqu'un de têtu, elle le savait, elle avait finit par apprendre à le connaître depuis le temps qu'ils se fréquentaient. La peur de le perdre lui fit monter les larmes qu'elle n'arrivait à contenir. Je... je suis désolée. J'ai fait une erreur. Je le regrette, je te jure, je le regrette tellement. Je suis désolée. Je tiens vraiment à toi, beaucoup plus que tu ne le crois. Je ne veux pas te perdre. implora Charlie, les yeux brillants.


__________________________

I just need to know
THAT IT'S POSSIBLE
TWO PEOPLE CAN STAY HAPPY TOGETHER FOREVER


it’s where my demons hide (woody + charlie) Pxpl
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Woody Rutkowski
messages : 3080
points : 108
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyLun 7 Juin 2021 - 1:59

Oui, il avait su. Il avait su que dès la première embûche, dès le premier silence, Charlie avait couru se jeter dans les bras d’un autre. Ce n’était peut-être qu’un baiser mais pour Woody c’était la preuve que la jeune femme n’était pas prête à tout ce qui les attendait. Elle ignorait encore les raisons qui l’avaient poussé à se montrer silencieux pendant plusieurs jours, mais dans le doute elle avait préféré refermer ses lèvres contre celles d’un autre que lui. Woody était dans le tort, de ne pas avoir donné signe de vie, il savait que s’il voulait construire quelque chose de durable il allait devoir laisser rentrer Charlie même dans ses moments les plus difficiles et les plus faibles. Mais elle était également au courant de tout le travail qu’il avait à faire sur lui à travers cette épreuve. Et elle avait préféré aller voir ailleurs. Woody ignorait si l’absence de sms était réellement l’élément déclencheur. Lui avait fait 1+1=2 mais si ça se trouve, la chronologie n’était même pas la bonne. Freja n’avait pas tous les détails et il n’aurait pas voulu les avoir, de toute façon. C’était déjà bien assez que ce soit son ex qui lui ouvre les yeux sur sa relation désarticulée. « Pour moi ça signifie beaucoup, pourtant. » Ça signifiait qu’ils n’étaient pas assez forts pour gravir les montagnes qui les attendaient au-devant. Il serra la mâchoire en voyant Charlie pleurer. Ça lui brisait le cœur, ça lui revirait l’être entier à l’envers. « Reste pas dehors à pleurer, j’préfère qu’on ne règle pas ça à la vue de tout le monde. Rentre, s’te-plaît. » Il se tassa et la laissa rentrer, refermant la porte qui claqua, il n’avait pas calculé sa force, il n’avait juste pas la patience de se montrer délicat. « J’voudrais juste savoir pourquoi, Charlie ? Qu’est-ce que j’ai fait qui méritait que tu me trompes ? » Parce qu’on parlait de ça, après un an de relation. Ils ne s’étaient peut-être jamais dit qu’ils s’aimaient, ils n’étaient peut-être pas officiellement en couple avec l’étiquette précise, mais pour Woody c’était le plus sérieux qu’il avait eu depuis Freja. Pour Woody, c’était sérieux.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Charlie Keynes

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
messages : 3191
points : 301
ici depuis : 22/04/2020
crédits : philia (av) beylin (sign) tumblr(gif) rox ♡ (ban)
comptes : letícia lima et giuilia ricci.
statut : I just got a feeling about him, you know when a song comes on and you just got to dance (woody)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyLun 7 Juin 2021 - 5:24




Elle avait merdé, Charlie. Elle avait commis l'irréparable, l'impardonnable. Sans doute ne l'aurait-elle pas fait si elle n'avait pas eut plus confiance en cette relation. Ils avaient pourtant tenu cette fameuse discussion, où ils étaient tous les deux d'accord pour se donner une chance. Elle ne pouvait donc le blâmer qu'il se sente trahi par ses belles paroles qui semblaient à présent souillés. Néanmoins Charlie était sincère, elle tenait à lui. Elle commençait même, ces dernières semaines, à ressentir des sentiments amoureux qu'elle ne voulait surtout, surtout pas, lui avouer. Ce n'était certainement pas dans un moment comme celui-ci qu'elle souhaitait lui dire. Il était blessé et cela lui brisait de cœur de savoir qu'elle en était la cause. Je te jure que cela ne signifiait rien pour moi promis Charlie avec sincérité. La gorge serrée, les larmes commençaient à monter. À cet instant elle se fichait pas mal du regard des autres, elle était déjà suffisament humiliée par son acte. Woody la fit toutefois rentrer, ne voulant pas que les voisins assistent à cette malheureuse scène. Elle s'exécuta, trembla en entendant la porte claquer. Dos au mur elle regardait tristement le visage fermé de Woody. Il souhaitait comprendre, ce qui était légitime. Il n'avait pourtant rien fait pour qu'il mérite d'être trompé. Ce mot-là signifiait quand même qu'il voyait leur relation comme quelque chose de sérieux. La culpabilité de Charlie pesa de plus en plus lourd. Rien absolument rien. Je... je l'ai regretté tout de suite. J'ai aucune excuse, je n'aurais pas dû.  L'estomac noué, elle peinait à soutenir le regard du physiothérapeute. Elle avait tellement honte. Il était tard. Il allait faire une connerie. Mais peu importe. se précipita-t-elle de dire en secouant la tête. Elle n'avait vraiment pas envie d'évoquer les circonstances de ce baiser. Rien ne pouvait l'excuser. Elle aurait dû reculer, elle aurait même dû ne pas l'envisager. Rapidement elle rajouta, les larmes ruisselant sur ses joues J'ai fait une connerie, je m'en veux et je comprends que tu veuilles plus me parler mais je t'assure que c'est toi que je veux. J'ai besoin de toi, je veux pas te perdre. C'est toi que je veux. répéta-t-elle plus que jamais sûre d'elle-même. Il avait toutes les raisons de lui en vouloir, elle comprenait maintenant pourquoi il s'était jeté dans les bras de Freja. Néanmoins elle chassa vite cette image, ne pensant qu'à une chose. Lui faire comprendre qu'en réalité, elle l'aimait bien plus qu'il ne le pensait.




__________________________

I just need to know
THAT IT'S POSSIBLE
TWO PEOPLE CAN STAY HAPPY TOGETHER FOREVER


it’s where my demons hide (woody + charlie) Pxpl
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Woody Rutkowski
messages : 3080
points : 108
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyMar 8 Juin 2021 - 2:38

Woody n’en avait rien à faire, en fait, que ça ne signifie rien pour elle. Pour lui ça brisait tout, et comme il était souvent, trop souvent centré sur lui-même, c’était sa propre perception qui comptait. Que Charlie lui répète que c’était un accident, une connerie, que ça ne voulait rien dire, ça ne rentrait pas dans la tête de Woody. Pour lui, c’était une tromperie, et il n’acceptait pas d’être à nouveau celui qui était mis à l’écart. Il avait l’impression que Freja l’avait laissé de côté en allant de l’avant avec l’adoption de Zoé, et maintenant il avait l’impression que Charlie aussi avait l’intention de le jeter comme un vieux torchon en trouvant mieux ailleurs. Il était blessé dans son orgueil, mais il était aussi blessé dans son cœur. Il s’était énormément attaché à Charlie, et malgré que son cœur s’entêtait à aimer Freja, il avait été obligé d’admettre que Charlie était loin de le laisser indifférent. Même qu’il se surprenait, parfois, à retrouver des sentiments confus lorsqu’il pensait à la pâtissière, des sentiments qu’il n’avait pas éprouvés depuis la norvégienne. « Mais j’m’en fous Charlie, tu l’as fait quand même ! » Lui répliqua-t-il d’un ton qui n’avait rien de doux. La voyant presque pleurer sur son paillasson, il la fit rentrer sans chaleur. Une fois la porte refermée, claquée plutôt, le physiothérapeute voulut savoir pourquoi elle l’avait trompé. Il avait souvent fauté, dans sa vie, mais cette fois il ne comprenait pas ce qu’il avait fait de si impardonnable pour qu’elle se rue dans les bras d’un autre. Rien, absolument rien, fut la réponse. Woody fronça les sourcils en l’écoutant parler. « Alors à chaque fois qu’il sera passé minuit et que t’as un ami qui sera dans la merde il va falloir que je m’inquiète, c’est ça ? Et après moi j’me sens coupable rien que quand j’vois Freja, comme une simple amie ? » Mais s’il se sentait coupable, Woody, c’était surtout parce qu’à chaque fois qu’il revoyait Freja, il réveillait en lui des sentiments qu’il voulait endormir, qu’il voulait euthanasier. Il ne posait aucun acte mais ses pensées allaient dans tous les sens. Charlie, elle, avait juste agi. Et maintenant, les larmes ruisselaient sur ses joues. « C’est pas assez, Charlie. J’en ai assez de vivre des histoires qui m’prennent de l’énergie que j’ai pas. C’était tellement simple, toi et moi. C’est ce que j’aimais. Pourquoi y’a fallu que tu compliques tout ? » Se plaignit-il, la voix cassée. Il secoua la tête, passant une main sur ses yeux qu’il ferma pour les masser. Il avait encore des restes de vertige, de fatigue, de nausée. Toute cette agitation ne l’aidait pas.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Charlie Keynes

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
messages : 3191
points : 301
ici depuis : 22/04/2020
crédits : philia (av) beylin (sign) tumblr(gif) rox ♡ (ban)
comptes : letícia lima et giuilia ricci.
statut : I just got a feeling about him, you know when a song comes on and you just got to dance (woody)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyMar 8 Juin 2021 - 5:51




Derrière cette trahison, il y avait surtout des doutes dont Charlie ne pouvait désormais en parler. Il lui claquerait la porte au nez si il savait qu'au fond, elle avait gardé sa peur immense de le voir repartir avec Freja. Sa peur qu'il la quitte du jour au lendemain. Et surtout, sa peur de tomber amoureuse. Et pourtant elle venait de recolter ce qu'elle craignait le plus, en embrassant un autre. Woody lui avait fait promettre de lui dire quand les choses lui feraient trop peur, elle n'avait pas tenu sa promesse et aujourd'hui encore elle ne la tenait pas. Car elle avait fauté Charlie et rien, aucune explication, ne pouvait justifier ce stupide geste. Alors elle s'écrasa, reconnut ses torts et déversa ses larmes qu'elle n'arrivait plus à contrôler. Jamais elle ne l'avait vu ainsi, aussi dur, aussi froid. Cela lui arrachait le cœur mais elle le méritait, elle le savait.

Quand il l'invita sèchement à rentrer chez lui, elle s'exécuta. À l'abris des regards, elle tenta de se jusitifier. Seulement la tentative fut pathétique, attisant la colère du physiothérapeute. Il lui demanda si, passé minuit, fallait-il qu'il s'inquiète à chaque fois qu'elle voit un ami dans le désarroi. Elle y vit comme une lueur d'espoir. Se raccrochant à cette branche, elle répondit aussitôt. Non je ne recommencerais plus, je te le jure. Je le ferais plus. Plus jamais. Je ferais n'importe quoi pour regagner ta confiance, tu peux me demander ce que tu veux. lui assura-t-elle, prête à tout pour sauver leur relation. Honteuse elle baissa son regard vers le sol. Charlie avait conscience qu'elle venait de briser presque une année entière à se construire tous les deux. Leur histoire n'était pas aussi simple qu'il le prétendait. Lui, ayant toujours cette partie de lui qui attendait Freja. Elle, qui avait vu les mois s'écouler pour enfin oublier Liam. Ils avaient commencé à dévoiler l'un et l'autre leurs sentiments et les voilà à présent déchirés. Je suis désolée, Woody. Mais faut que tu me crois, je tiens tellement, tellement à toi. Je sais que ce que j'ai fait, ça va à contresens mais c'est la vérité. Ce que je ressens pour toi... Elle s'arrêta brusquement en levant les yeux. Quelque chose n'allait pas et cela ressemblait plus à une douleur physique. La fierté de Woody, Charlie la connaissait déjà très bien et elle savait qu'il n'aimait pas se montrer sous son aspect malade parce qu'il voyait ça comme un signe de faiblesse. Charlie, qui vivait avec la mucoviscidose de son frère depuis gosse, avait dépassé ce stade. Instinctivement elle se rapprocha de lui, sans réfléchir qu'il puisse la repousser. Woody ça ne va pas? Viens on va s'assoir, s'il te plaît. lui dit-elle d'une voix douce. Elle posa ses mains sur ses joues. Cela lui faisait un bien fou de pouvoir le toucher, de sentir le contact de sa peau sur ses paumes.

__________________________

I just need to know
THAT IT'S POSSIBLE
TWO PEOPLE CAN STAY HAPPY TOGETHER FOREVER


it’s where my demons hide (woody + charlie) Pxpl
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Woody Rutkowski
messages : 3080
points : 108
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyJeu 10 Juin 2021 - 1:23

Là où Charlie voyait une lueur d’espoir, Woody ne faisait que refermer la porte de son cœur. Il n’avait pas envie d’être blessé, pas envie de retomber dans de vieux patterns dans lesquels il aurait toujours l’impression de ne jamais être assez, de ne pas pouvoir tout donner à l’autre. Si Charlie allait déjà voir ailleurs, qu’est-ce que ce serait dans un an, dans cinq ans ? Peut-être moins que ça. Sa maladie était imprévisible, ses poussées allaient et venaient sans prévenir. Ils en auraient, des rivières mouvementées à traverser. S’ils ne pouvaient déjà pas s’accrocher l’un à l’autre sans sombrer, c’était signe qu’ils n’étaient pas assez forts pour aller de l’avant. Et ça, présentement, c’était le plus important pour Woody. De savoir que cette nouvelle personne à qui il donnerait son cœur, elle était prête, tout autant que lui était enfin près après tellement d’années à se refermer et à repousser les autres. Il n’avait pas fait tout ce chemin rien que pour voir les rôles s’inverser et se retrouver à être celui à forcer l’autre à rester avec lui. Il n’avait pas cette force, pas cette énergie. « C’est pas une question de te demander quoi que ce soit … La confiance ça se regagne pas avec un service rendu ou un geste concret. Ça se mérite au fil du temps. » Une lueur de tristesse traversa son regard. « Et du temps, Charlie, on n’en avait déjà pas tant que ça. » Parce que pour Woody, à partir du moment où sa maladie emporterait ses principales fonctions, il n’existerait plus. Plus vraiment. Il n’aurait plus espoir en grand-chose. C’était ici et maintenant qu’il pouvait encore vivre un peu. Et il ne voulait plus vivre dans la souffrance. La pâtissière allait se dévoiler dans ses sentiments mais elle arrêta de parler sec. Woody ne se rendit même pas vraiment compte, il avait les yeux fermés, plongés dans sa main qui les massaient. Il se sentait mal, d’en-dedans jusqu’à l’extérieur. La jeune femme se rapprocha de lui, inquiète. « Non, ça va, c’est rien. » Répondit-il, toujours aussi têtu. Il rouvrit les yeux, débalancé un peu, mais les mains de Charlie sur ses joues le ramenèrent à son équilibre. C’était elle qui l’avait ramené à son équilibre, il y avait de cela près d’un an. Et voilà qu’elle le faisait chavirer, couler à nouveau. « On peut aller s’asseoir, ouais. Je suis juste fatigué. » Fatigué de tout, fatigué de sa maladie, fatigué de ses peines d’amour. Il rompit le contact avec Charlie, se dirigeant vers le salon où il s’assit, sur ce divan-même où leurs doutes semblaient s’être envolés, pour revenir à la charge aujourd’hui. « J’ai du mal à comprendre ce qui s’est passé entre ton invitation à partir en week-end ensemble, en fait, et ce que t’as fait après … Ou alors c’était avant ? » Demanda-t-il, confus.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Charlie Keynes

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
messages : 3191
points : 301
ici depuis : 22/04/2020
crédits : philia (av) beylin (sign) tumblr(gif) rox ♡ (ban)
comptes : letícia lima et giuilia ricci.
statut : I just got a feeling about him, you know when a song comes on and you just got to dance (woody)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyJeu 10 Juin 2021 - 14:57


Ce baiser avec Milo, n'avait rien eut de passionnel. C'était un moment d'égarement entre deux êtres perdus. La nostalgie les avait emporté pendant très court instant. Bien évidement, si c'était à refaire, ni l'un ni l'autre ne le referait. D'ailleurs ils s'étaient confiés après : tu connais mes sentiments pour Effyet toi les miens pour Woody.  

Présentement,  le château de cartes retombaient sous ses yeux. Appuyée contre le mur, Charlie pleurait silencieusement. Désemparée, Woody lui fit comprendre que la confiance ne se regagnerait pas aussi aisément. La perspective qu'il ne ne lui pardonnerait pas, la figea au sol.  Après quasi un an de relation, elle venait de tout perdre. Il y a un adage qui dit qu'on ne réalise la valeur de ce que l'on perd que lorsque cela nous arrive vraiment. C'était vrai. Charlie ressentait un vide immense de voir un Woody si froid, si distant. La chaleur de ses bras lui manquait déjà. Je sais mais c'est toi que je veux. insista-t-elle sur ce point, catégorique.      Peu importe le temps qu'il nous reste. Sa voix trembla. Dès le départ où ils commencèrent à se fréquenter Charlie n'avait omis aucune réticence quant à la maladie de Woody. Au contraire, elle aurait aimé pouvoir prendre davantage soin de lui. Mais le physiothérapeute se montrait toujours très orgueilleux et rien qu'aborder le sujet le braquait. D'ailleurs, c'est ce qu'il fit quand Charlie perçut qu'il n'allait pas bien physiquement. Il se dégagea de son étreinte mais la blonde le suivit de près, d'un pas attentif.

Tandis qu'elle s'attendait à endurer un silence douloureux, Woody enchaina, demandant des explications. Pendant un instant elle voulut répliquer que cela n'avait pas d'importance de savoir si elle lui avait envoyé ce message l'invitant à partir en week-end avant ou après ce baiser, car peu importe, cela ne justifiait pas ce qu'elle avait fait.     Assise près de lui, elle n'osa pas soutenir son regard.  Juste avant. répondit Charlie honteusement en baissant la tête. Des larmes continuaient de perler sur ses joues.  Je voulais te le dire. Je voulais qu'on se retrouve ailleurs, rien que nous deux. Tu me répondais pas, je comprenais pas. J'ai su que tu voyais Freja... Elle essayait de dire cela sans utiliser un ton de reproche mais elle ne parvint pas à cacher qu'elle était blessée. Il avait été la voir,  elle,  laissant son message sans réponse. C'est alors que Charlie se mit à réfléchir de la chronologie des événements. Woody avait-il su qu'elle l'avait embrassé Milo ce vendredi lorsqu'il a vu Freja? Pendant tout ce temps l'avait-il ignoré volontairement? Ses questions sans réponses, restèrent bloqués au fond de sa gorge, se sentant bien trop coupable vis-à-vis de son baiser. Pourtant il fallait qu'elle lui en parle, c'était plus fort qu'elle. La tristesse l'emportait loin dans son raisonnement. Elle était en train de le perdre et elle avait gardé ses doutes depuis trop longtemps. Depuis que tu m'as fait comprendre que t'étais pas sûr de pouvoir tirer un trait sur elle... Je pensais passer au-dessus, mais c'est faux. J'arrête pas d'y penser. avoua-t-elle la voix tremblante. J'arrête pas... de me dire que c'est avec elle que tu veux être. Et pas moi. admit-elle, le visage baissé vers le sol, n'arrivant plus à affronter son regard.

__________________________

I just need to know
THAT IT'S POSSIBLE
TWO PEOPLE CAN STAY HAPPY TOGETHER FOREVER


it’s where my demons hide (woody + charlie) Pxpl
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Woody Rutkowski
messages : 3080
points : 108
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyVen 11 Juin 2021 - 4:07

Il avait tellement envie de la croire, Woody. Charlie lui répétait qu’elle était désolée, qu’elle ne voulait pas le perdre, que c’était une erreur et que c’était lui qu’elle voulait, rien que lui. Il aurait dû s’accrocher à ces mots-là mais Woody était un homme trop fier. Il réalisa que c’était la première fois, de toute sa vie, qu’on le trompait. C’était lui qui avait trompé, souvent, trop souvent. Jamais le contraire. Il avait déjà eu l’impression qu’on en choisissait un autre plutôt que lui, en fait il avait ressenti ça une fois, quand Freja avait décidé de rester avec Rosenbach même quand Woody lui avait déclaré être enfin prêt pour eux, ce qu’ils attendaient depuis tant d’années au fond. Mais ce n’était pas le même cas de figure, à ce moment-là Freja et lui n’étaient pas en couple. Sa relation avec Charlie durait depuis près d’un an maintenant, et même s’ils n’avaient jamais officialisé quoi que ce soit, ils n’étaient plus deux ados, ils n’avaient pas besoin de se demander veux-tu sortir avec moi ? pour comprendre qu’ils tentaient de bâtir quelque chose de sérieux. Leur conversation sur ce même canapé qu’ils s’apprêtaient à rejoindre témoignait d’ailleurs de cette volonté. Mais les actions de Charlie allaient à l’encontre de tout ça. Et Woody se sentait trahi, humilié. « T’aurais dû y penser avant, que c’était moi que tu voulais. Parce que là c’est pas l’impression que j’ai. » Il ne pouvait se résoudre à oublier cette histoire, à pardonner Charlie en un claquement de doigt. Il se sentait atteint dans sa masculinité, masculinité des plus toxiques certes, mais il ne le comprenait pas, ça. Tout ce qu’il voyait, c’était qu’il passait pour le faible, pour le con, et il détestait ce sentiment. Sa maladie le réduisait déjà bien assez, il n’avait pas besoin que Charlie s’y mette aussi. Ses étourdissements l’empêchant de penser correctement, il alla s’asseoir sur le canapé après s’être dégagé de la blonde, pourtant juste soucieuse de son bien-être. Il n’était pas prêt, encore, à recevoir sa douceur. Il ne voulait pas céder. « C’était horrible quand même de te dire que tu m’emmènerais à l’extérieur de la ville pour m’annoncer ça. Comme si tu voulais me piéger là-dedans, sans que je puisse avoir l’espace et le temps pour digérer ça, sans toi. » Woody voyait le mal partout. Il avait reproché la même chose à sa sœur, il y avait quelques mois, l’accusant de l’avoir piégé en l’invitant chez elle sans lui dire que Juliann y serait. Et jamais Woody ne se remettait en question dans ses perceptions. « Que je ne te réponde pas et que j’aie vu Freja, c’est deux choses complètement distinctes … T’as sauté aux conclusions. » Il soupira. « J’étais mal. J’voulais pas que tu me vois comme ça. Et j’avais même pas l’énergie pour parler à qui que ce soit. » C’était sans doute une excuse facile, elle était véridique dans sa tête mais il aurait eu la capacité de lui écrire un mot, juste pour la prévenir. Mais lors de ses poussées, Woody coupait tout contact avec le monde extérieur, c’était aussi un mécanisme de défense trop ancré en lui pour qu’il voit plus loin que ça. Si Charlie avait sauté aux conclusions, de son côté, c’était parce que Freja prenait bien trop de place dans ses doutes. Sans doute avec raison. La norvégienne prenait bien trop de place encore dans le cœur de Woody. « Je sais pas quoi te dire de plus, Charlie. Je suis désolé, mais je suis pas prêt encore à dire que je n’aime plus Freja. Mais ça veut pas dire que je ne t’aime pas aussi, toi. » Son cœur fit un bond dans sa poitrine et la panique traversa son regard.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Charlie Keynes

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
messages : 3191
points : 301
ici depuis : 22/04/2020
crédits : philia (av) beylin (sign) tumblr(gif) rox ♡ (ban)
comptes : letícia lima et giuilia ricci.
statut : I just got a feeling about him, you know when a song comes on and you just got to dance (woody)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyVen 11 Juin 2021 - 6:43



Personne pouvait comprendre que le baiser échangé entre Milo et Charlie, n'avait rien eut de romantique. D'ailleurs Milo étant bien alcoolisé, ne se souvenait pas d'avoir posé les lèvres sur la pâtissière. À cet instant elle n'y réfléchissait pas, mais Charlie ne supposait pas qu'un jour son ex et ami, puisse trahir sa parole.

Il n'y a aucune jolie façon d'annoncer à quelqu'un qu'on l'a trompé. Charlie n'avait pas pensé à mal en souhaitant s'isoler de Bowen pour retrouver Woody. En revanche lui, oui. Non pas du tout, j'avais juste envie qu'on soit ailleurs, qu'on soit tous les deux, il n'y avait pas de mauvaise intention. lui dit-elle avec douceur, incapable de ne pas s'imaginer dans les bras du brun dans d'autres draps que les siens. Qui sait ce qu'il se serait passé ce week-end là, mais au moins elle aurait eu l'occasion de l'enlacer, de l'embrasser, d'avoir encore ce moment d'intimité qu'elle aimait tant partager avec lui. Sans aucun doute elle aurait tout brisé en révélant avoir embrassé Milo, mais peu importe, ce moment lui a été volé. Elle le comprit en remettant dans l'ordre ses pensées parce qu'il avait vu Freja quelques jours après. Woody lui apprit alors qu'il était mal et qu'il ne voulait pas qu'elle le voit ainsi.

Pourtant il avait vu Freja, ne pouvait-elle s'empêcher de penser. Tu sais bien que j'ai vu pire. J'aurais voulu être là pour toi. assura-t-elle en baissant la voix. Elle regrettait qu'il la repousse pour ses raisons-là et au fil de la discussion, Charlie commença à  dévoiler tous ses doutes concernant Freja. La réponse que lui fit Woody la figea sur place.   Non seulement il lui avouait qu'il aimait encore Freja mais il lui avouait aussi qu'il l'aimait, elle. Qu'est-ce que tu as dit? souffla Charlie, même si elle avait très bien entendu. Elle n'en revenait pas. Son regard croisa les yeux verts et paniqués de Woody. Toutes les émotions lui traversaient son corps. D'abord le coeur en joie de savoir qu'il l'aimait, elle frissonnait de peur et de stupeur, puis malheureusement ce fut la peine qui lui serra en plein dans la poiture. J'en étais sûre. murmura-t-elle.  Elle sècha ses larmes et se leva brusquement. À présent c'était de la colère qui se lisait sur son visage. Comment tu peux me reprocher d'embrasser un autre mec si toi-même t'en aimes une autre? Moi tu vois, pourtant, j'ai fait une erreur, je l'assume, mais je sais que c'est toi que j'aime. finit-elle par dire lentement, non pas sans une once de tristesse. C'était sans aucun doute la pire façon et le pire moment de le lui dire. Néanmoins Charlie ne pouvait plus contenir tout ce qu'elle avait sur le cœur. Il y avait bien trop de choses qu'elle avait gardé pour ne pas heurter / brusquer le physiothérapeute. Impossible de faire machine arrière. Foutu pour foutu, elle se délivra, déversant ses tourments avec regret. Woody, ça va faire un an que malgré toutes nos histoires avec Liam ou Freja, malgré que tout le monde autour de nous criait attention méfie-toi il va te briser le cœur : je reviens toujours vers toi. Je suis toujours là, j'ai toujours voulu de toi, je te l'ai toujours dit, je veux prendre soin de toi. Et c'est à quoi ressemble notre relation ; moi qui veut de toi. Et toi qui reste avec moi par dépit. Le pire dans tout ça? Des larmes embuèrent sa vue. C'est que j'ai envie de continuer d'être avec toi. Bien vite elle détourna son visage, ne supportant pas affronter quelconque regard de Woody et se rassit sur le canapé pour pleurer silencieusement. Ses émotions la submergeaient, cette conversation lui donnait de plus en plus l'impression qu'il n'y avait pas d'issue et cela lui faisait un mal atroce.



__________________________

I just need to know
THAT IT'S POSSIBLE
TWO PEOPLE CAN STAY HAPPY TOGETHER FOREVER


it’s where my demons hide (woody + charlie) Pxpl
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Woody Rutkowski
messages : 3080
points : 108
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptyVen 11 Juin 2021 - 22:34

Il n’y avait peut-être pas de mauvaise intention volontairement mais Woody ne pouvait s’empêcher de penser que ça l’aurait plutôt bien arrangée, Charlie, de lui annoncer ça dans un contexte dans lequel la fuite était plus ou moins possible. Elle commençait à le connaître, elle savait qu’il se dérobait dès que la conversation devenait trop difficile. Si ce n’était pas en s’en allant carrément, c’était en détournant le sujet. Woody détestait parler de ses sentiments, de lui, de ses désirs. Il n’avait aucune capacité d’introspection, probablement parce qu’il était effrayé de ce qu’il pourrait voir s’il regardait trop attentivement en-dedans de lui. « Pour le coup j’préfère qu’on n’y soit pas allé. J’préfère que ça se fasse là, maintenant, et qu’on se sente pas forcés d’être ensemble après. J’aurais quand même préféré l’apprendre toi plutôt que de Freja mais ce qui est fait est fait. » Il était dur, dans ses paroles, à sous-entendre qu’il la mettrait à la porte dès que cette conversation tirerait à sa fin pour lui. Dès qu’il en aurait assez entendu, dès qu’il en aurait ras-le-bol des justifications, il pourrait lui pointer la porte et ça s’arrêterait là. C’était cruel mais c’était ainsi que Woody fonctionnait. Il fonctionnait également en évitant les autres lorsque sa condition physique se dégradait pendant ses poussées. S’il peinait à se déplacer d’une pièce à l’autre, si ses yeux ne fonctionnaient plus à pleine capacité, s’il avait des fourmillements et des tressautements dans tout le corps, alors il restait enfermé, il se fermait au reste du monde. Il préférait vivre ce mal dans la solitude. C’était moins humiliant. « Y’a personne qui peut être là pour moi. Personne l’a jamais été. Et j’sais pas quand j’serai prêt à laisser qui que ce soit l’être. » Des gens avaient évidemment été témoins de ses symptômes, mais jamais dans le creux de ses épisodes, jamais dans les pires moments. Même pas Freja. Elle aussi, il l’avait toujours repoussée, mis à l’écart de sa souffrance. Pourtant, Charlie continuait à penser que c’était encore elle qu’il mettait sur un piédestal et au fond, s’il était bien honnête avec lui-même, ce n’était pas tout à fait faux. Sauf que son cœur commençait également à battre pour la pâtissière et ces mots-là, ceux qui le confirmèrent, il ne s’attendait pas à les dire aujourd’hui. « J’ai, euh … je … » Balbutia-t-il, paniqué parce que d’un côté, il lui affirmait qu’il était toujours amoureux de la norvégienne et d’un autre, il lui avouait aussi pour la toute première fois qu’il l’aimait, elle, aussi. Les deux côtés de cette déclaration généraient une tempête en chacun d’eux. C’est la colère qui surplomba tout le reste en Charlie qui se leva, déversant ses paroles sèches sur lui. Et elle lui avoua l’aimer aussi, à travers toute cette rage ces mots-là brillaient quand même. « J’aime peut-être encore Freja, bien malgré moi, mais je n’ai jamais agi sur ces sentiments-là pendant que j’étais avec toi ! Il n’y a rien, absolument rien, qui se passe entre elle et moi depuis un an, Charlie. RIEN. » Mais ce n’était pas l’envie qui avait manqué, à plusieurs reprises, et parfois leurs mots avaient été si forts d’émotions que ça en revenait sans doute à tromper Charlie par ses paroles. « Moi qui reste avec toi par dépit ? C’est vraiment ce que tu penses que je fais avec toi, là ? Bordel Charlie crois-moi si j’avais besoin d’une femme à baiser quand j’en ai envie ou d’affection quand ça m’chante, j’aurais bien d’autres moyens tu sais, que d’m’embarquer dans une relation à long-terme comme ce qu’on a. » Il regarda Charlie s’asseoir à nouveau. « C’est ça le problème et c’est sûrement pour ça que t’as embrassé Milo dès la première ouverture. Tu m’fais pas confiance. Tu me vois exactement comme tout le reste de la ville me voit, même si tu prétends le contraire. » Mais il était juste un homme qui tentait de tourner la page sur l’une des femmes importantes de sa vie, dans l’espoir d’entamer une relation nouvelle, vraie et lumineuse, avec celle qui l’avait sauvé de la noyade.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Charlie Keynes

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
messages : 3191
points : 301
ici depuis : 22/04/2020
crédits : philia (av) beylin (sign) tumblr(gif) rox ♡ (ban)
comptes : letícia lima et giuilia ricci.
statut : I just got a feeling about him, you know when a song comes on and you just got to dance (woody)
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) EmptySam 12 Juin 2021 - 16:17



Elle garda un goût d'amertume d'apprendre que c'était Freja qui avait tout balancé à Woody. Toute la sympathie qu'elle éprouvait à son égard s'envola aussitôt. Charlie se retint de commenter, se contentant d'approuver en hochant honteusement la tête.

Ils ne parlaient quasi jamais de sa maladie et quand le sujet leur tomba dessus, Woody, sans surprise se braqua. Il se montrait toujours très fier, refusant que quelqu'un soit présent pour lui dans ses moments de souffrance. Tu devrais pourtant.  Mon frère est malade depuis qu'on est enfant, je savais parfaitement dans quoi je m'embarque avec toi.   assura Charlie avec douceur, la voix tremblante. Elle ne put s'empêcher de penser que Freja aurait ce privilège et quand Charlie lui parla de ses craintes concernant son ex, elle fut abarsoudie d'entendre ces terribles et douces paroles.

Il l'aimait encore, elle. Mais il aimait aussi Charlie. Un tourbillon de sentiments la frappait en plein dans la poitrine, mais malheureusement la colère l'emporta sur la tristesse. Woody tenta de se justifier, prétendant qu'il ne s'était rien passé. Elle le croyait Charlie, elle savait qu'il ne mentirait pas. Toutefois elle était blessée et il n'y avait plus de retours en arrière possible. Mais tu l'aimes, ce n'est pas un baiser mais crois-moi ça fait tout aussi mal de l'entendre s'exclama Charlie, les larmes qui continuaient de couler le long de ses joues. À ses yeux il n'avait peut-être pas commis de faute, il n'y avait pas eu de baiser. Cependant la gravité était la même, voir pire, car malgré le profond attachement qu'elle éprouvait pour Milo, elle n'était pas amoureuse de lui. Cela ne faisait que croître le fait qu'elle pensait que Woody était avec elle parce qu'il ne pouvait pas être avec Freja. Si je dis par dépit c'est parce que tu préférerais être avec elle plutôt qu'avec moi! Ne me fais pas croire que tu l'aurais pas choisi elle, si elle ne t'avait pas choisi, toi. En attendant, je sais que j'ai fait une erreur mais il n'y a que toi que j'aime. Assise sur le canapé, elle enfouit les mains sur son visage pour pleurer en silence. Ce n'est pas pour autant que Woody baissait les armes, rejetant une fois de plus la faute sur Charlie. Il n'avait pas tort, par ailleurs elle assumait ses erreurs. Néanmoins elle ne pouvait le laisser dire qu'elle avait une mauvaise image de lui. Au contraire, combien de fois quand j'entendais des choses négatives sur toi, je me demandais si on parlait du même Woody que je connais. répliqua Charlie en levant les yeux au ciel. Elle trouvait qu'il était tendre, drôle, honnête, et ses qualités faisaient bien plus d'ombre à ses défauts. Bien souvent elle fut dans la totale incompréhension lorsqu'on lui disait qu'elle avait du courage de le supporter! Dans l'intimité avec elle, il se montrait doux. Et elle ne se le cachait pas de le défendre à quiconque. Mais c'est vrai que toutes ces histoires, les articles des writers, les on-dit, ça a finit par m'atteindre. admit-elle à contrecœur. De plus elle n'avait pas osé lui en parler, préférant taire son besoin d'être rassurée. Elle savait que Woody n'était pas un grand romantique, il n'était pas du genre à faire des déclarations d'amour enflammées. Elle s'était dit que si elle lui en parlerait, elle prendrait aussi le risque qu'il s'éloigne un peu plus d'elle.


__________________________

I just need to know
THAT IT'S POSSIBLE
TWO PEOPLE CAN STAY HAPPY TOGETHER FOREVER


it’s where my demons hide (woody + charlie) Pxpl
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: it’s where my demons hide (woody + charlie)   it’s where my demons hide (woody + charlie) Empty

 
it’s where my demons hide (woody + charlie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: