∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


emilia manzoni & thomas kelly
sont nos membres du mois ♡

-44%
Le deal à ne pas rater :
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de lecture jusqu’à ...
18.99 € 33.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -49%
-49% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
23.89 €

Partagez
 

 i promised to always come home to you (aelya) -hot.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyJeu 17 Juin 2021 - 22:59

« J’aurais aimé te dire ça aussi bébé. Mais ma femme a opté pour le métier le moins discret du monde. » Pouffa-t-il, préférant s’amuser de la situation plutôt que de se morfondre sur lui-même, surtout parce-qu’il savait que ce choix de carrière la rendait heureuse, lui qui ne l’avait jamais vu aussi épanouie dans le monde professionnel. Il sentit son coeur se gonfler d’amour à ses mots, à son intonation, esquissant un tendre sourire alors qu’elle continuait de le toucher en plein coeur. « J’aurais pas pu être plus chanceux bébé… T’es toute ma vie. » Répondit-il, lui qui avait souhaité se concentrer sur l’essentiel, sur la vie qu’il construisait avec Aelya, désirant effacer tout ce qui appartenait au passé pour ne se rappeler que du présent. « Et j’en ai tellement envie là… D’être en toi… » Lâcha-t-il dans un souffle que seule Aelya pouvait percevoir, son regard traînant sur ses lèvres qu’il avait envie de dévorer. « Je sais bébé. Mais c’est comme ça, j’serais jamais serein à l’idée de te savoir avec lui. » Avoua-t-il, ne lui ayant jamais caché son scepticisme vis-à-vis de son agent, admettant ses talents professionnels sans pour autant approuver son comportement. Il fit mine de s’offusquer à ses paroles, roulant des yeux pour lui montrer son désaccord. « Jamais de la vie. T’atteindras jamais mon niveau d’amour pour toi, même en essayant. » Joua-t-il, attrapant sa lèvre pour la chercher davantage, sa main ayant glissé jusqu’à sa chute de reins alors qu’ils appréciaient la balade ensemble, profitant du calme environnant qui contrastait avec la foule qu’ils avaient côtoyé quelques instants plus tôt. « Tant mieux, parce-que j’ai super chaud là… J’ai hâte d’être tout nu contre toi. » Dit-il malicieusement, eux qui savaient parfaitement comment se terminerait la soirée, ayant déjà en tête la vision de leurs deux corps qui ondulaient passionnément l’un contre l’autre jusqu’à l’explosion de leur plaisir qui viendrait éteindre la fougue. « Même pas continuer à te faire l’amour ? » S’amusa-t-il, comprenant parfaitement où elle voulait en venir parce-qu’il ressentait la même chose pour elle, incapable de s’intéresser à une autre âme tant la sienne le comblait à tous les niveaux, lui qui tombait follement amoureux d’elle à chaque seconde qui s’écoulait. Ils avaient découvert ensemble le message de son agent qui avait envoyé à Aelya cet article paru il y avait à peine quelques minutes, faisant état de l’altercation qui avait poussé Niels à perdre son sang froid. « On s’en fout de ça, ça vaut rien, c’est un ramassis de conneries. On le sait toi et moi, c’est ça qui compte. » Dit-il, cherchant à rattraper son regard alors que le sien était rivé sur son écran de portable, Niels venant lui enlever des mains pour qu’elle puisse se concentrer sur lui. « Bébé… T’excuse pas, c’est pas toi… Tu peux pas prévoir tout ça. » La rassura-t-il, détestant savoir qu’elle culpabilisait alors qu’elle n’était en aucun cas responsable de tout ça, Niels revenant à ses côtés. « Evidemment bébé, j’vais pas me laisser abattre par n’importe qui. » Ajouta-t-il, déposant de la tendresse sur sa peau. « J’le laisserai jamais à personne d’autre ton coeur. » Répondit-il en la regardant amoureusement, ne lâchant pas son regard lorsqu’elle exprima son ressenti concernant tous ces changements dans leur vie. « Y’a rien qui me rend plus heureux que de te voir épanouie bébé… » Souffla-t-il, son regard se chargeant de tristesse en comprenant qu’elle vivait le même enfer que lui lorsqu’ils étaient éloignés. « J’crois qu’on va devoir s’y habituer mon amour. » Répondit-il, lui qui aurait aimé avoir une solution à lui proposer, conscient que les choses n’iraient pas en s’arrangeant. « C’est dur aussi pour moi… De voir la maison vide, de voir Hank te chercher, de voir toutes tes affaires à la maison et de me dire que t’es pas là. » Souffla-t-il, ses doigts se nouant instinctivement aux siens lorsqu’elle prit sa main. « N’en doute jamais. J’suis capable d’attendre une vie entière pour toi. » Avoua-t-il, ses lèvres venant déposer un baiser sur son front, avant de caler sa tête contre la sienne. « Tu passes avant tout et avant tout le monde. Pour toujours. »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyVen 18 Juin 2021 - 20:25

- Ta femme touche à tout, qui sait si ça se trouve dans deux ans j'serais juste associée de mon bébé d'amour qui aura son magasin de skates, répondit-elle tendrement, Aelya qui nouait également cette envie de le voir évoluer dans ses ambitions, ses rêves qu'elle désirait voir éclore, elle qui le soutiendrait toujours. T'es plus que ma vie, y'aurait rien eu de possibles sans toi bébé. Mon seul regret est que je t'ai pas rencontré plus tôt, avoua-t-elle, consciente que sa vie aurait pris une toute autre tournure si leur chemin s'était croisé bien avant, leur évitant peut-être toutes leurs frasques. Bébé... Murmura-t-elle dans un souffle d'envie alors que ses pensées se chargeaient de chaleur. J'ai tellement envie de te sentir en moi là... Mon corps crève de ton manque, admit-elle, le regard assombrit par son urgence qui palpitait dans sa cage thoracique mais également dans son bassin. Je comprends amour. J'crois que si je t'avais pas, j'aurais déjà fait n'importe quoi, répondit-elle, admettant qu'elle aurait sans doute déjà succombé à l'appel de la drogue qui était beaucoup trop facile d'accès dans son milieu. Tu me sous-estimes beaucoup trop bébé, roula-t-elle des yeux, incapable de lui donner raison alors qu'elle se donnait corps et âme à cette relation qu'elle chérissait comme de la prunelle de ses yeux, parce que c'était le cas, elle qui adorait sentir la tension montée en puissance entre eux, qui s'enlisait contre ses lèvres qui happaient les siennes, sa main blottie contre ses courbes. T'es tellement beau en plus quand t'es nu toi... Une oeuvre d'Art, ajouta-t-elle pour le complimenter, sentant son sang bouillir dans ses veines tant son désir pour lui était brûlant, Aelya qui s'imaginait déjà susurrer tout son plaisir à son oreille, sa peau chevauchant la sienne tandis que son bassin emprisonnerait son envie. J'dirai jamais non à plus de câlins c'est vrai, sourit-elle en coin, infatigable quand il s'agissait de l'aimer davantage, de le vouloir jusqu'à l'overdose, eux qui avaient en plus été privés ces quelques jours, Aelya laissant son affection s'étendre dans les hauteurs de Los Angeles avant que leurs regards ne soient attirés par un article qui la fit bondir de colère, coupant court à cette douceur qui les avait étreint jusqu'ici. T'as raison bébé, j'vais essayer de me le répéter, promit-elle, consciente qu'il était dans le vrai, que rien ne comptait puisqu'eux savaient la vérité, bien qu'Aelya commençait à culpabiliser de la nuisance que cela pouvait apporter à leur équilibre, à l'image de son amour. Je sais mais bon... Je voulais justement tout faire pour que ça n'arrive pas... Soupira-t-elle lorsqu'il prit ses mains pour qu'elle redresse son regard triste dans le sien. T'es plus fort que tout toi, personne peut t'abattre, lança-t-elle fièrement, parce que Niels était beaucoup plus fort qu'il le pensait, Aelya sachant qu'il avait tout à fait les épaules pour supporter leur médiatisation, doutant surtout de ses propres capacités. Il bat que pour toi, renchérit-elle tendrement, tous deux côte-à-côte devant la vue. J'espère que tu l'es toi... ? Demanda-t-elle, désirant le voir aussi épanoui qu'elle. Oui... Après j'ferai toujours en sorte de rentrer le plus tôt possible pour qu'on profite tous les deux, avança-t-elle, consciente que leur rythme avait changé depuis cet événement professionnel. Je comprends bébé... Mais tu sais, j'pense qu'à vous retrouver moi quand je travaille. Vous êtes toute ma vie, avoua-t-elle affectueusement, nouant ses doigts aux siens. C'est toi et moi de toute façon pour la vie, c'est ancré dans le marbre, ajouta-t-elle, caressant doucement sa tête avec la sienne lorsqu'il embrassa son front. On rentre bébé ? On commandera des burgers au room service comme ça on sera tranquilles, proposa-t-elle dans un regard malicieux, prenant sa main pour rebrousser chemin, là où le taxi les avait posé, Aelya en appelant un via son portable.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptySam 19 Juin 2021 - 1:58


« C’est vrai que ma femme est très polyvalente… » S’amusa-t-il, aimant imaginer qu’il aurait lui aussi la possibilité de s’épanouir dans une carrière professionnelle. « Mais tu te plais comme ça amour, je t’obligerai jamais à arrêter pour moi. » Répondit-il, lui qui refuserait de toute façon la voir abandonner ses propres projets pour se concentrer sur les siens. « Peut-être que c’était écrit bébé, peut-être que c’était le timing idéal pour nous deux… » Murmura-t-il, préférant imaginer qu’il y avait eu une raison à tout ce temps qui s’était écoulé avant leur rencontre, bien que ces périodes n’avaient pas été les plus faciles pour eux deux. « Tu me sentiras toute la nuit mon amour… J’ai trop envie de toi, j’vais pas te lâcher… » Souffla-t-il, le ton brûlant, lui qui sentait son désir grimper en flèche, ne pouvant s’empêcher de s’imaginer en sueur entre ses cuisses, cette simple pensée enflammant son corps. « J’veille sur toi bébé, même à distance. Tu seras jamais livrée à toi-même tant que je serai là. » La rassura-t-il, conscient du fait que les excès étaient plus qu’accessibles dans ce monde où rien n’était interdit. « J’suis juste réaliste bébé. » La chercha-t-il, aimant savoir qu’ils se vouaient un amour éternel, qui dépassait l’entendement tant il était puissant et inarrêtable. Il l’embrassa doucement, sa main placée dans la poche de son jean alors qu’ils profitaient de cet instant qui n’appartenait qu’à eux. « J’me mets nu pour toi quand tu veux amour. T’as même pas à demander, t’as juste à arracher mes vêtements. » S’amusa-t-il, lui qui avait toujours aimé sentir son regard se poser sur ses courbes masculines, mourant de désir en voyant le sien s’enflammer. « Moi non plus. Tu sais à quel point j’suis accro à ton corps… » Ajouta-t-il en laissant glisser son regard sur elle, insistant sur chaque partie de son anatomie qu’il connaissait pourtant par cœur, Niels se rapprochant d’Aelya pour profiter de la vue avec elle avant qu’une nouvelle ne vienne assombrir leur ciel éclairé. « T’aurais pas pu l’éviter bébé. T’y es pour rien, j’ai été moi-même, et ça sera toujours comme ça. » Lâcha-t-il, conscient qu’il ne pourrait jamais se contenir lorsque l’amour de sa vie était au cœur des discussions et des convoitises, lui qui était bien trop jaloux et possessif pour laisser passer certains comportements. « On est forts tous les deux. » La corrigea-t-il amoureusement, esquissant un tendre sourire en venant prendre place à ses côtés. « J’suis heureux quand t’es heureuse bébé. » Dit-il, elle qui savait que son bien-être dépendait du sien avant tout, Niels qui était incapable d’être totalement épanoui si Aelya ne l’était pas de son côté. « Oui, on trouvera des arrangements. » Répondit-il, parfaitement conscient qu’elle ne pourrait plus jamais lui faire de promesses, son temps libre ne dépendant pas d’elle. « On t’attendra à la maison bébé. Tu nous retrouveras toujours. » Souffla-t-il amoureusement, l’embrassant sur le front, fermant les yeux en s’étant leurs têtes s’effleurer dans de tendres mouvements. « Ça me va, en plus je meurs de faim. Même que j’ai déjà hâte d’être au dessert. » La chercha-t-il, s’amusant de ses allusions avant de la suivre pour reprendre un taxi, à l’endroit même où ils s’étaient arrêtés. Ils arrivèrent quelques instants après que le chauffeur se soit présenté à eux, Niels s’accrochant fermement à la main de sa femme, là suivant jusque dans la chambre, prenant soin d’accrocher la pancarte à la porte pour que personne ne puisse leur voler leur moment. « Y’a vraiment personne qui viendra te déranger ce soir, hein ? » Demanda-t-il, n’ayant aucune envie de voir Aelya le quitter en pleine soirée pour une urgence professionnelle.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptySam 19 Juin 2021 - 20:44

- Bébé si j'arrêterais ce sera surtout pour nous préserver nous, avoua-t-elle, n'ayant aucune envie de s'imaginer que son métier pouvait les amener à leur perte, leur relation qu'elle portait comme un joyaux dans le creux de sa poitrine. Je regretterai jamais ce qu'on vit nous deux amour, c'est au-dessus de tout ce que j'aurais pu rêver. C'est toi d'ailleurs qui me permets de rêver, ajouta-t-elle amoureusement, Aelya qui était une femme comblée, qui ne s'imaginait même plus vivre sans sa douce présence qui l'habillait de bonheur tous les jours. Fais-moi l'amour partout dans la chambre bébé... J'm'occuperai très très bien de toi bébé... Avec mes lèvres qui ont très envie de ton corps, le chercha-t-elle fiévreusement, son regard traduisant dans ses flammes tout ce désir qui menaçait d'imploser à l'intérieur de sa peau qui irradiait de son manque. T'es le meilleur mon amour, t'es parfait, et surtout t'es à moi, répondit-elle, touchée par ses paroles, par sa manière de prendre soin d'elle, eux qui faisaient toujours leur maximum pour se protéger, Aelya entrainant Niels dans les hauteurs de la ville pour abuser de leur intimité retrouvée, ses lèvres venant doucement s'échouer sur les siennes. Tu sais que si on risquait pas d'être pris en flagrant délit d'exhibitionnisme, je t'arracherais même tes vêtements là tout de suite, s'amusa-t-elle, son regard trainant avec envie sur son corps comme si elle était capable de le détailler au travers de ses vêtements. J'veux jamais que ça change, je ferai toujours tout pour te plaire amour, ajouta-t-elle, savourant la chaleur de son regard sur ses courbes, le sien faisant des aller-retours entre le coucher de soleil qui colorait le ciel et la beauté irréelle de son âme-soeur, jusqu'à ce que leur tranquillité ne vienne s'agiter devant cet article. Je sais bébé... Comme d'hab', on peut jamais être tranquilles juste cinq minutes quoi, râla-t-elle en roulant des yeux, s'en voulant de leur imposer ces désagréments bien qu'elle n'y était pour rien, surtout Niels. C'est bien pour ça que j'te veux tout le temps avec moi. T'es ma moitié, j'suis plus aussi forte sans toi, ajouta-t-elle, persuadée que c'était son mari qui lui donnait sa force. Et moi j'le suis que quand tu l'es bébé, renchérit-elle, elle qui fonctionnait en symbiose avec son partenaire, eux qui finalement disposait d'un seul et même coeur scindé en deux. Je ferai toujours de mon mieux pour retrouver mes bébés d'amour. J'ai pas envie de tout manquer, de passer ma vie à travailler sans profiter, avoua-t-elle, consciente que malgré son envie de rester le plus possible à ses côtés, elle ne pouvait pas non plus faillir à ses engagements professionnels, prenant finalement goût au fait qu'ils soient maintenant en sécurité financière.

Elle sourit légèrement à son baiser sur son front, son visage effleurant doucement le sien avant qu'elle ne vienne lui proposer de rentrer maintenant que la lumière du jour s'était éteinte pour laisser place au clair de Lune.

- T'es trop gourmand bébé, ça changera jamais ça chez toi. Chez moi non plus,
sourit-elle en coin, prenant sa main pour s'infiltrer dans le taxi lorsqu'ils arrivèrent au bord de la route, Aelya ne lâchant pas Niels comme si elle avait peur de le perdre, de le voir s'éloigner de sa peau qui avait tant besoin de la sienne. Normalement non. Et le premier qui ose le faire j'le tue, lança-t-elle après qu'ils ne soient rentrés dans la chambre. Tu viens à la douche avec moi... ? Ca me manque trop bébé d'en prendre une avec toi, proposa-t-elle, commençant à se déshabiller.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyDim 20 Juin 2021 - 0:52


« Je sais bébé, mais j’me permettrai jamais de t’imposer quoique ce soit. » Ajouta-t-il, pour lui faire comprendre qu’il ne souhaiterait jamais devenir une entrave à sa carrière professionnelle, lui qui savait combien elle avait ramé pour trouver un équilibre professionnel. « Même dans mes rêves les plus fous bébé, j’aurais jamais imaginé être aussi heureux… Tout ça c’est grâce à toi, c’est toi ma raison d’exister. » Souffla-t-il avec un air amoureux, lui qui était toujours subjugué par le pouvoir qu’elle avait sur lui, conscient qu’il ne suffisait d’un rien pour le faire craquer lorsqu’il s’agissait d’Aelya. « J’vais pas manquer une pièce mon amour… J’veux t’entendre crier partout. » Lâcha-t-il, se mordant la lèvre à ses mots brûlants, lui qui savait parfaitement à quoi elle faisait allusion lorsqu’elle parlait du talent de sa bouche pour le faire décoller de la terre ferme. Il suivit Aelya dans les hauteurs de la ville, eux qui avaient besoin de respirer après avoir suffoqué dans l’environnement toxique où l’ambiance avait été plus qu’électrique. « J’ai quand même hâte qu’on y soit. Y’a que toi qui peux me soulager bébé… » Souffla-t-il en fixant ses lèvres qu’il venait d’embrasser, encore rougies par leur échange, incapable de la regarder autrement qu’avec ce désir qu’il était tout simplement incapable de contrôler avec elle. Il avait souvent l’impression qu’Aelya et lui étaient intouchables, comme s’il était convaincu que rien ne pouvait entraver l’amour qu’ils se portaient, même pas cet article qui était paru quelques instants plus tôt pour entacher l’image de Niels, lui dont l’identité venait d’être révélée. « Ça fait rien bébé, ça finira par s’estomper et ils m’oublieront… » Dit-il, lui qui espérait voir son anonymat préservé malgré les frasques qu’il avait provoqué. « Bébé, t’es la femme la plus forte que je connaisse. T’as pas besoin de moi pour briller mon amour. » Murmura-t-il, convaincu qu’Aelya était une femme indépendante et forte, elle qui rayonnait depuis toujours sans même avoir eu besoin de qui que ce soit. « J’suis heureux bébé. Tu me rends heureux. » Lui confirma-t-il avec un sourire sincère, lui qui donnerait toute sa vie à sa femme pour la voir s’épanouir encore et encore, conscient que son sourire était sa plus belle victoire. « Ouais bébé, nous oublie pas trop à la maison, on risquerait de faire des bêtises en plus si tu nous surveilles plus. » Joua-t-il, reprenant un ton léger alors qu’il venait d’embrasser son front tendrement, appréciant le contact de son visage contre le sien, profitant des derniers instants sous le ciel presque étoilé avant de suivre Aelya jusqu’à son hôtel. « Encore plus quand on m’a privé de ma gourmandise préférée… » Lâcha-t-il, cherchant son regard avec un air joueur, pénétrant dans le taxi avec sa femme jusqu’à ce qu’ils n’arrivent devant le bâtiment. Niels s’occupa de verrouiller la porte derrière eux, lui qui ne désirait pas être dérangé alors que cette soirée était censée leur appartenir. « Je t’aiderai pour ça bébé. » Râla-t-il derrière elle, lui qui avait besoin de cette nuit dans son intégralité pour retrouver Aelya. « Ça m’a trop manqué aussi… C’est pas drôle d’être seul sous la douche bébé. » S’amusa-t-il, faisant tomber son t-shirt avant de déboutonner son jean, Niels s’approchant de son amour en la voyant se déshabiller. « Attends mon cœur, je vais t’aider… » Souffla-t-il, venant tendrement dans son dos pour laisser ses mains dégrafer l’attache de son soutien-gorge, libérant sa poitrine qu’il contemplait, ses mains descendant ensuite vers l’attache de son bas pour la défaire à son tour. « C’est pas mieux quand ton homme s’occupe de tout…? »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyDim 20 Juin 2021 - 21:20

- Je sais bébé. T'es vraiment compréhensif et ça me touche tu sais, lança-t-elle amoureusement, son regard caressant doucement son visage, Aelya qui se sentait toujours reconnaissante de tout ce qu'il faisait pour elle, juste pour son bonheur. C'est tout ce que j'veux entendre toute ma vie mon coeur. On a beaucoup avancé ensemble mon bébé. Et on continuera. J'suis fière de nous, sourit-elle tendrement, happée par son aura si bienfaisante qui la couvrait d'affection, elle qui n'en finissait jamais de lui montrer à quel point il était important, à quel point elle avait besoin de lui à ses côtés pour juste espérer respirer. T'arrives beaucoup trop bien à me faire crier toi... J'veux tes traces de partout sur mon corps bébé... Sourit-elle en coin, son regard traduisant silencieusement tout ce qu'elle aurait aimé lui faire s'ils avaient tous les deux été dans l'intimité de sa chambre d'hôtel, ses lèvres qui aimaient s'abreuver de lui jusqu'à le voir craquer pour qu'ils se cèdent. J'vais vraiment bien te soulager mon bébé... T'as pas idée de comment j'vais te faire du bien. J'ai tellement envie de toi, avoua-t-elle chaudement alors qu'ils étaient dans les hauteurs de Los Angeles, leurs regards succombant d'extase à la vue qui n'en finissait pas, colorée par les lueurs orangées du soleil qui s'éteignaient doucement mais surement dans le ciel, Aelya qui n'avait pourtant que cet éclat dans le regard pour Niels qu'elle dévorait dans sa vision chaleureuse, irritée par leur intimité maintenant volée par les médias. J'espère, j'veux pas qu'on vienne à connaître ton identité maintenant qu'ils ont ton visage, admit-elle, sachant que s'il venait à connaître son nom et prénom, l'assaut des médias serait pire. Bien sur que si bébé. J'ai besoin de toi comme de l'oxygène. T'es ma lumière, répondit-elle, persuadée que sa force viendrait toujours de Niels, son rempart contre les tempêtes. J'vais tout faire pour laisser ton magnifique sourire perdurer, avança-t-elle amoureusement, adorant savoir qu'elle était capable de rendre heureux quelqu'un sur cette planète, le seul qu'elle voulait voir heureux se tenant à ses côtés. C'est pas faux. Vous êtes des bébés terribles à deux, roula-t-elle des yeux, avant de s'attendrir devant l'image de ces deux amours, savourant la proximité de leurs visages qui se cherchaient dans de douces caresses, le ciel se couvrant peu à peu de son manteau étoilé quand elle lui proposa de rentrer, faisant le chemin inverse jusqu'à l'hôtel. Faut que tu rattrapes tous ces moments de privation bébé... C'est important pour ta santé, ajouta-t-elle dans un regard malicieux, adorant justifier leurs envies de cette manière, laissant Niels afficher leur souhait de ne pas être dérangé sur la porte. On ira cacher le corps dans le désert californien, renchérit-elle, amusée. C'est trop long bébé la douche sans toi, j'adore tout faire avec toi, avoua-t-elle en le regardant se dénuder, découvrant avec admiration la beauté de son corps qui se dévoilait devant ses yeux privés depuis quelques jours, souriant en le voyant s'approcher d'elle pour la dévêtir, frissonnant en sentant le contact de ses doigts sur sa peau mise progressivement à nue devant son regard. C'est beaucoup mieux même, j'aime beaucoup trop ça... Murmura-t-elle, ses yeux balayant de manière envieuse son torse, laissant ses mains accrocher son jean pour le faire chuter, ses doigts s'amusant avec l'élastique de son boxer pour l'électriser avant de le faire glisser sur ses jambes. Ca fait beaucoup trop longtemps que j'ai pas vu la beauté de mon homme. J'ai le coeur qui bat trop vite bébé là, pour toi... Souffla-t-elle, prenant sa main pour qu'il ne vienne presser sa poitrine, cet acte la faisant frémir d'envie.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyDim 20 Juin 2021 - 23:59


« C’est normal bébé. C’est ton métier, c’est ce que t’aimes faire, j’ai aucun droit de te dire ce que tu dois faire ou non. » Répondit-il tendrement, lui qui était ferme sur ce sujet, sur le fait qu’Aelya avait pleinement le droit de s’épanouir professionnellement sans qu’il n’intervienne. Il esquissa un sourire en repensant à leurs parcours, à leurs hauts et leurs bas qui les avaient conduit à devenir ce qu’ils étaient aujourd’hui, Niels prenant conscience qu’ils avaient déjà parcouru un long chemin ensemble. « Moi aussi j’suis fier bébé, c’était pas gagné avec quelqu’un comme moi. Mais t’as su dompter la bête on dirait. » Rit-il, lui qui n’avait jamais cherché à s’attacher avant l’arrivée d’Aelya dans sa vie, elle qui avait su déjouer toutes ses règles, mettant à terre tous les principes qu’il s’était fixé pour venir s’incruster directement dans son cœur. « C’était prévu bébé… J’vais être ta sangsue personnelle, t’en fais pas pour ça. » Murmura-t-il dans un souffle brûlant, lui qui se visualisait déjà nu contre elle, son bassin logé en elle et sa bouche contre son cou. Il avait besoin d’elle, son cœur la réclamant encore et encore, lui qui n’en pouvait plus de crouler sous son manque, sa peau frémissant encore lorsqu’elle continua de le chercher dans des mots brûlants. « J’ai hâte de te voir à l’œuvre bébé… J’en peux déjà plus tellement que tu me manques… » Lâcha-t-il, peinant à se concentrer sur la vue tant Aelya l’attirait, lui qui se serait certainement jeté sur elle s’il s’était écouté. « Même s’ils la connaissent bébé, ils arriveront pas à m’atteindre. J’suis plus malin qu’eux, j’hésiterais pas à leur faire comprendre. » Affirma-t-il, souhaitant rassurer son amour pour ne pas qu’elle ne vienne à culpabiliser pour quelque chose dont elle n’était absolument pas responsable. « T’es la mienne amour… Si tu savais comme je t’aime… » Murmura-t-il amoureusement, incapable de dissimuler son admiration, Aelya qui était toute sa vie, représentant à elle seule le rêve d’une existence, la sienne. « On sait très bien comment faire pour attirer ton attention lui et moi. On est plutôt doués pour les bêtises. » S’amusa-t-il avec malice lorsqu’il évoqua le troisième membre de leur famille, Niels qui avait un pincement au cœur en le sachant loin d’eux, lui qui avait déjà hâte de le retrouver, parfaitement conscient que Hank n’attendait que ça. Ils rentrèrent finalement après avoir passé de longues minutes sur les toits de Los Angeles, Aelya et Niels désirant passer une soirée calme, à l’abri de tous les regards, eux qui avaient prévu de se retrouver intégralement, sans que personne ne vienne s’immiscer entre eux. « C’est carrément vital ouais, si j’ai pas ma dose, j’vais clairement crever. » Joua-t-il, lui adressant un regard complice à ses mots, avant de venir jusqu’à elle lorsqu’elle lui proposa d’aller sous la douche avec elle. « J’adore aussi… J’ai besoin de toi tout le temps. » Répondit-il, cherchant à enflammer son regard en faisant tomber son haut, Niels se précipitant vers elle pour continuer de la déshabiller, prenant son temps, faisant en sorte que ses doigts effleurent son corps, ses yeux se baladant sur sa poitrine. « Ça tombe bien, moi aussi… » Lâcha-t-il, lui faisant comprendre qu’il prenait un plaisir fou à la contempler, à effleurer ses courbes, Niels esquissant un sourire en sentant les mains de sa femme s’agripper à son jean pour le faire tomber, elle qui continua plus loin en jouant avec son boxer, finissant par le dénuder. « Et j’ai le corps qui réagit trop vite moi… » Murmura-t-il, conscient que son désir était déjà visible, le contact d’Aelya l’électrisant alors qu’elle s’empara de sa main pour la guider sur sa poitrine. « Bébé… » Souffla-t-il, pressant son sein pour la voir se charger de désir, Niels passant sa main libre entre sa chute de reins et son jean pour commencer à le lui enlever. « Moi aussi j’veux que tu sois toute nue… » Dit-il en lui mordillant la lèvre, Niels finissant par s’agenouiller devant elle pour tirer sur son jean, ses lèvres déposant de doux baisers contre ses cuisses, sa bouche remontant lentement vers son entrejambe encore couvert par un tissu. « On va sous l’eau avant que j’finisse par faire des bêtises…? »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyLun 21 Juin 2021 - 21:49

Elle sourit tendrement à sa remarque, consciente qu'il ferait toujours tout pour qu'elle puisse s'épanouir sans qu'aucune épine se glisse dans les rouages de son évolution, Aelya qui pourtant n'avançait que sous les flammes enivrantes de son amour qui la portaient toujours vers les cieux.

- Le seul moment où j'ai aucune envie de la dompter c'est bien quand elle devient hors de contrôle dans le lit, sourit-elle malicieusement, adorant sa personnalité qui s'enlisait aussi bien dans la tendresse que dans la passion, Aelya qui passait son temps à se brûler d'amour, la peau marquée au fer rouge de sa bouche. Faut juste ça pour me rendre satisfaite, que tu sois ma sangsue à moi. Ma peau a plus l'habitude de vivre sans tes lèvres, elle subit trop en ce moment, avoua-t-elle, exagérant la réalité bien que dans le fond il y avait du vrai parce qu'Aelya ne pourrait jamais s'habituer à errer trop longtemps sans un contact rapproché avec son âme-soeur qui comptait plus que tout à ses yeux, incapable de ne pas le désir à l'extrême, lui qu'elle dévorait silencieusement de son regard, ses rêves qui les avaient rapprochés durant ces jours trop longs qu'elle ne voulait plus vivre. J'vais t'épuiser mon bébé, j'serais surement encore capable d'être réveillée dans la nuit tellement j'te voudrais encore, avoua-t-elle, elle qui s'était souvent vu animée par son désir tempétueux en plein sommeil, celui qui bouillonnait dans son bassin à la seule sensation de sa chaleur qui caressait son âme, Aelya qui vibrait rien qu'à l'imager contre elle. C'est bien vrai. T'es beaucoup trop malin et intelligent pour eux bébé, et je sais qu'on trouvera toujours le moyen de se tirer d'affaire, admit-elle, confiante en leurs capacités d'adaptation, eux qui avaient passé leur vie à le faire, à se frayer un chemin entre les ronces pour ne pas s'écorcher. T'es la seule personne bébé à recevoir mes "je t'aime"... Personne d'autre y aura jamais le droit à ça, promit-elle, Aelya qui n'avait jamais connu l'amour autrement que dans ses bras où son coeur s'était réfugié, éclatant ses propres failles sous ses yeux pour qu'il ne vienne les réparer. C'est bien ton chien, pouffa-t-elle, attendrie par leurs talents à lui faire tourner la tête, Aelya qui adorait les regarder s'amuser ensemble, elle qui aurait même désiré l'avoir là, auprès d'elle, consciente que leur chien aurait aimé cette randonnée en plein coeur de la nature qu'ils vinrent quitter pour rejoindre le couvert de sa chambre d'hôtel. T'inquiètes pas bébé je sais comment te réanimer  si jamais. Faut juste que je vienne te faire un long bouche-à-bouche et que mes mains se baladent un peu sur toi... S'amusa-t-elle malicieusement, savourant cette tension qui reprenait forme dans leur intimité. Profite de moi en entier ce soir bébé... Murmura-t-elle, le regard éclairé par la fougue qu'elle peinait à contenir alors qu'il retirait ses vêtements, la laissant en proie à son envie de le voir complètement nu, Aelya se laissant faire lorsqu'il s'approcha d'elle pour lui retirer les tissus qui encombraient sa vision. J'ai déjà trop chaud, affirma-t-elle alors qu'elle savourait la moindre caresse qui effleurait sa peau peu à peu dénudée, sa poitrine déjà gonflée d'envie à la seule marque invisible de son regard qui trainait sur elle, Aelya venant juste après lui retirer son jean, s'amusant avec son boxer pour que ses doigts ne viennent se balader au plus près de son anatomie qu'elle vint dévoiler. Ca m'excite beaucoup trop de te voir comme ça, avoua-t-elle en se mordant la lèvre, ses yeux valsant sur son corps réchauffé, consciente qu'il ne fallait pas grand chose pour les animer tous les deux de passion. J'te veux bébé... Souffla-t-elle, posant sa main sur sa poitrine, expirant plus bruyamment en sentant son autre main se réfugier sur ses courbes pour lui retirer son jean, Aelya tendant la nuque lorsqu'elle perçut la brûlure de son souffle sur son dernier tissu. Enlève moi mon dernier vêtement alors... Lança-t-elle, envieuse, sa main venant doucement se réfugier dans ses cheveux pour les caresser. Ou alors je peux le faire si vraiment tu te sens pas capable de rester sage... Joua-t-elle, tirant sensuellement sur l'élastique de son bas pour dévoiler doucement une partie de son anatomie, son regard brûlant le cherchant fiévreusement.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyLun 21 Juin 2021 - 23:26

C’était l’une de ses plus grandes fiertés que de voir Aelya s’épanouir pleinement dans ce domaine qui lui correspondait à merveille, Niels qui ne cessait jamais de s’émerveiller à chaque fois qu’elle lui montrait les résultats de ses photoshoots, lui qui admirait le talent inné de sa femme. « C’est marrant parce-qu’elle a pas du tout envie d’être domptée dans ces moments-là non plus… » Joua-t-il, lui adressant un regard complice, empli de malice, eux qui se connaissaient par coeur, eux qui étaient capables de se comprendre en un seul échange de regards. « J’vais la soulager ta peau bébé, t’as pas à t’inquiéter… J’ai trop envie de t’embrasser partout… » Souffla-t-il, ressentant l’urgence de l’inonder d’amour, celui qui bouillonnait dans le creux de ses entrailles depuis qu’elle était partie, Niels qui avait rêvé d’elle toutes les depuis depuis son départ. « C’est pas ça qui me dérange amour, tu le sais bien… Réveille-moi autant que tu veux cette nuit… » Lâcha-t-il avec un regard baigné de désir, lui qui savait parfaitement qu’ils étaient capables de sortir d’un sommeil profond pour se succomber, pour s’aimer encore et encore jusqu’à ce qu’ils ne s’abandonnent l’un à l’autre. « Toujours mon amour. On est inarrêtables tous les deux, ils nous auront pas, j’te le promets. » Souffla-t-il avec un air rassurant, Niels qui croyait plus en eux qu’en n’importe quoi d’autre, sachant pertinemment qu’ils avaient déjà gravi des sommets ensemble, même lorsque l’espoir semblait éteint. « Rien qu’à moi bébé… Le dis jamais à personne d’autre. J’veux être le seul à t’aimer comme ça… » Murmura-t-il, lui qui ne supporterait pas de voir le coeur d’Aelya balancer pour quelqu’un d’autre, lui qui savait qu’il ne s’en remettrait jamais, presque persuadé que ce genre de mésaventure pourrait signer la fin de son existence. « Notre chien. Il tient aussi de toi bébé. » Pouffa-t-il à son tour, attendri en songeant à Hank qui avait appris à grandir avec eux, se fondant à la perfection à leur quotidien duquel il était devenu une pièce essentielle. Ils rejoignirent la chambre après avoir longuement profité de la vue sur Los Angeles, eux qui manifestaient l’envie de se retrouver plus intimement, à l’abri des regards, à l’abri de ces personnes aux intentions malsaines. « Tu devrais me montrer comment tu ferais bébé… J’arrive pas à visualiser comme ça… » Joua-t-il malicieusement, faisant mine de garder un air innocent alors que tous les deux savaient très bien ce qu’il cherchait à faire. « J’vais pas laisser une miette… » Souffla-t-il, s’approchant d’elle alors qu’il l’avait vu se déshabiller, Niels s’empressant de prendre la relève, cherchant à attiser son désir en posant ses mains sur son corps, pour lui rappeler tout ce qu’ils avaient manqué durant ces derniers jours. « Moi aussi… Tu m’enflammes mon amour. » Murmura-t-il près de son oreille, la laissant à son tour s’occuper de ses vêtements alors qu’il la dévorait du regard, soupirant plus profondément lorsque ses mains vinrent roder autour de sa zone sensible qu’elle dénuda entièrement, laissant son boxer tomber au sol. « T’as pas besoin que j’te le dise pour que tu saches que j’suis excité moi aussi… » Dit-il, conscient que son désir parlait pour lui-même, sa main se retrouvant bien vite sur sa poitrine dénudée qu’il pressa doucement, Niels cherchant à faire tomber son jean de son autre main, finissant par le faire glisser contre ses hanches, son visage se trouvant à hauteur de ses cuisses qu’il embrassa doucement, jusqu’à dériver vers son entrejambe, souriant à la demande de son amour, frémissant en sentant sa main se balader dans ses cheveux. « T’es vraiment un petit démon toi… » S’amusa-t-il, le regard brûlant d’envie alors qu’il voyait son sous-vêtement descendre lentement contre ses cuisses, Niels agrippant son élastique de chaque côté pour le défaire d’un coup sec, incapable de subir cette délicieuse torture. « C’est toi qui me rends pas sage… » Lâcha-t-il, déposant quelques baisers sur son bas ventre, ses yeux accrochant ceux d’Aelya, Niels se redressant finalement pour accrocher ses lèvres. « Tu m’emmènes sous la douche bébé ? » Demanda-t-il, continuant de déposer de doux baisers sur son visage, sa mâchoire, descendant dans son cou qu’il accrocha avec ses dents pour lui laisser une trace.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyMar 22 Juin 2021 - 22:08

Elle puisait son inspiration dans son regard, elle qui lui dédiait le moindre de ses photo-shoots parce qu'elle n'avait que lui en tête, ses yeux se chargeant d'une lueur magnétique à travers les clichés puisqu'ils reflétaient simplement ses pensées passionnées, Niels qui la hantait délicieusement tout le temps.

- C'est étonnant ça tiens... Surtout que je fais vraiment rien pour l'agiter...
Sourit-elle malicieusement en lui rendant son regard complice, Aelya qui vivait pour leurs instants passionnés qui les rapprochaient. J'ai trop envie que tu me fasses ma fête, se mordit-elle la lèvre, déjà exaltée par les pensées qui s'agitaient dans son esprit, Aelya qui avait du faire face à son manque sans possibilité de le rassasier. J'vais en profiter bébé, j'crois que t'façon j'peux plus contrôler mon corps maintenant que t'es là, admit-elle, se faisant violence pour ne pas lui succomber tout de suite alors qu'ils n'étaient pas dans leur intimité, elle qui savait que la frustration entretenue ne ferait qu'admettre plus d'étincelles dans son envie dévorante. On leur donnera jamais de raison de penser qu'ils peuvent nous atteindre amour, ajouta-t-elle, consciente que le mieux à faire était de finalement passer à autre chose, et qu'avec l'habitude elle aurait encore moins de mal à relativiser. Personne peut m'aimer comme toi mon bébé, t'es bien le seul fou à pouvoir me supporter t'façon, s'amusa-t-elle tendrement, Aelya qui se sentait poussée des ailes, aimée dans ses bras qui accueillaient ses innombrables rêves, sachant pertinemment que c'était Niels, et seulement lui à tout jamais, incapable de subsister à sa perte. Il est parfait pour nous notre bébé, admit-elle, attendrie par l'image de leur chien qui lui manquait, Aelya qui avait perdu l'habitude de courir le matin sans lui, qui éprouvait finalement moins de plaisir à sa dépense sans Hank, comme si sa vie devenait terne et sans couleurs en leur absence, elle qui comptait bien se rattraper ce soir, tous deux rentrant à l'hôtel pour s'échouer dans leur univers. J'peux toujours te montrer un aperçu... Murmura-t-elle avant de venir tout près de lui, attrapant ses lèvres dans un baiser langoureux, laissant sa main glisser de son torse au bouton de son jean avant de se retirer subitement pour le frustrer délicieusement. T'as pas intérêt même, répondit-elle, le regard joueur, laissant son amour prendre possession de son corps qu'il déposséda lentement de ses vêtements, son coeur cognant dans sa cage thoracique tant son désir imprégnait son épiderme qu'il caressait, Aelya venant en faire de même avec ses habits, jouant malicieusement avec son boxer pour le faire frémir d'envie, savourant l'image de son corps qui traduisait silencieusement son excitation. T'es trop sexy pour ce monde, souffla-t-elle, le regard assombrit par son envie, sa main venant glisser sur son bas ventre pour le caresser, expirant son désir lorsque ses doigts vinrent presser sa poitrine, Aelya regardant ses lèvres glisser sur sa peau jusqu'à son anatomie encore dissimulée. J'le suis toujours quand c'est toi, sourit-elle en coin, sa main se frayant en chemin dans sa chevelure, l'autre s'occupant de baisser lentement son bas, Aelya soupirant bruyamment lorsque Niels tira d'un coup sur son sous-vêtement, animant sa fougue. Putain bébé, j'ai tellement rêvé de ça, de toi quand t'étais pas là... C'est vraiment toi mon fantasme, avoua-t-elle dans un souffle chargé d'envie, se mordant la lèvre au contact de ses baisers sur son anatomie mise à nue, de son regard qui la faisait sombrer dans la passion. T'es vraiment le pire toi, s'amusa-t-elle en lui rendant son baiser, tendant sa nuque pour le laisser grignoter son cou, enlaçant son corps contre le sien pour savourer sa chaleur. Arrête maintenant sinon jamais on arrivera à aller dans la salle de bain, ajouta-t-elle, amusée, se détachant légèrement de lui pour prendre sa main afin de l'attirer dans la pièce, Aelya actionnant l'eau de la douche immense avant de se réfugier sous la cascade. Viens contre moi bébé, j'veux te sentir au plus près là... Murmura-t-elle, incapable d'accepter leur distance même dans la cabine qui était large.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyMar 22 Juin 2021 - 23:08

Il aurait été fier d’elle dans n’importe quel scénario, dans n’importe quelle carrière possible, parce-que c’était elle, Aelya faisant toujours en sorte de donner le meilleur d’elle-même. Niels avait immédiatement compris qu’elle avait un talent fou et une aisance à peine croyable derrière les objectifs, elle qui parvenait à capter l’attention du monde entier par un seul de ses regards. « Du tout, c’est mal te connaître ça… » Joua-t-il, rentrant dans son jeu, eux qui adoraient se tourner autour, comme des prédateurs prêts à sauter sur leur proie. « J’te ferai tout ce que tu veux… J’suis à toi ce soir… » Lâcha-t-il dans un murmure brûlant, captant son regard pour lui faire comprendre qu’il avait bien l’intention de lui faire oublier le manque, de l’emmener avec lui dans les étoiles, là où ils se couperaient du monde entier. « Le contrôle pas bébé, j’aime beaucoup trop quand t’es sauvage et incontrôlable toi… » Ajouta-t-il, lui qui sentait déjà sa peau frémir d’impatience à l’idée de recevoir l’amour de sa femme, eux qui n’avaient pas pu s’aimer comme ils l’auraient désiré pendant ces jours où les kilomètres les avaient éloigné. Il hocha la tête aux mots justes de son amour, aimant savoir qu’ils étaient unis jusqu’à la fin, prêts à se battre pour leur couple avec tout l’acharnement qui soit. « Tu sais quoi bébé ? J’veux être le seul taré du monde à t’aimer à la folie et jusqu’à la fin de ma vie… J’ai été conçu pour ça mon amour. » Souffla-t-il, entre amusement et tendresse, Niels qui savait que c’était le seul domaine dans lequel il excellait, celui de l’aimer éperdument, sans qu’il ne se pose la moindre question. C’était elle, encore et toujours, jusqu’à l’éternité. Ils partagèrent une pensée pour Hank qui était resté à Bowen, sûrement impatient de les voir rentrer pour qu’ils puissent reprendre leur quotidien, eux qui s’octroyèrent un moment pour eux en rentrant à l’hôtel. « Je t’attends… » Murmura-t-il, se mordant la lèvre en la voyant s’approcher de lui, Niels se laissant embrasser par son amour, sa langue valsant avec la sienne, le laissant à court de souffle dans cet échange passionné. « Attends… J’ai pas bien senti, recommence… » S’amusa-t-il, frémissant au contact de ses doigts qui vinrent effleurer le bouton de son jean, elle qui savait parfaitement provoquer de la frustration en lui. « Promis. » Murmura-t-il, Niels s’avançant de nouveau vers elle pour la déshabiller, prenant son temps alors que son regard balayait ses courbes sublimes, celles auxquelles il avait rêvé pendant son absence. Il contracta ses muscles en sentant ses mains jouer avec l’élastique de son boxer, soupirant longuement lorsque ses doigts vinrent effleurer son bas ventre, Niels tendant légèrement la nuque. « Tu l’es beaucoup trop toi aussi… Tu me rends dingue bébé… » Lâcha-t-il, lui qui décida d’aller plus loin dans le jeu, s’agenouillant pour s’occuper de son bas qu’il enleva progressivement, cherchant à la faire faillir comme elle l’avait fait avec lui. « Reste comme ça à vie mon amour… » Dit-il, tirant sur son sous-vêtement pour le lui enlever, sa bouche s’approchant de son anatomie qu’il embrassa patiemment, un sourire étirant ses lèvres aux mots de sa femme. « Je rêve de toi tout le temps, j’te veux comme jamais bébé… » Souffla-t-il, remontant à sa hauteur pour déposer son empreinte dans son cou, sa bouche dévorant sa peau avec une envie plus que palpable. « C’est pas de ma faute si j’suis trop en manque de toi… » Dit-il, acceptant de se détacher d’elle avant de la suivre dans la salle de bain, contemplant la beauté de sa femme qui actionna l’eau de la douche, l’invitant à venir contre elle. Il ne perdit pas de temps pour s’exécuter, passant ses bras autour d’elle pour ne laisser aucun centimètre entre eux, Niels réfugiant de nouveau son visage dans son cou, prenant soin de couvrir entièrement sa peau de baisers. « Ils t’ont manqué mes bisous…? » Demanda-t-il avec un air faussement innocent, sa bouche caressant sa mâchoire, remontant jusqu’à ses lèvres qu’il frôla sans pour autant lui céder, ses mains recouvrant ses hanches. « Tu devais vraiment avoir froid toute seule dans cette douche… » Remarqua-t-il, ses yeux captant l’immensité de la cabine.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyMer 23 Juin 2021 - 21:44

Elle était tellement heureuse de voir de la fierté dans ses yeux, Aelya qui ne se battait maintenant plus que pour lui, pour eux, pour leur avenir qui leur tendait ses bras chargés d'opportunités. Elle n'avait jamais été aussi sereine, elle qui maintenant n'avait plus à se soucier de trouver des moyens pour subsister à leur besoin, permettant à Niels de laisser son corps reprendre à cent pour cent ses fonctions après l'accident. Elle sourit de manière complice à sa remarque, délicieusement altérée par cette tension qui étreignait son coeur incendié de désir.

- Sois à moi pour toujours,
ajouta-t-elle dans un souffle amoureux, l'intensité de son regard se fondant dans le sien, les plaçant dans une bulle qu'eux seuls étaient aptes à dessiner de leurs corps en demande, épuisés par ce manque qui prendrait fin dans leur alliance charnelle. Tu me rends tellement dingue en même temps que je peux pas faire autrement... Avoua-t-elle, ses pensées chaleureuses intoxiquant doucement mais surement sa patience qui se muait en urgence, elle qui avait besoin de l'avoir près d'elle pour oublier la misère de ces longs jours dénués de sa présence, son coeur palpitant rien qu'à la seule idée de l'imaginer contre sa peau ruisselante de plaisir. Et tu sais quoi ? J'suis beaucoup trop heureuse de savoir que t'es trop fou pour arrêter de m'aimer, parce que moi aussi, j'veux être la seule à te vouloir de cette manière. Moi et le partage c'est pas compatible avec toi. Même pour un plan à trois. Surtout pour un plan à trois, pouffa-t-elle, consciente qu'elle ne le partagerait jamais dans aucune situation, parce que sa possessivité lui faisait défaut, l'amenant à le garder égoïstement contre son coeur dont il avait lui seul la clef pour le faire battre, Niels qui la décodait comme un livre ouvert, là où le monde ne voyait qu'une suite de lettres dans un sens indéchiffrable.

Elle aurait aimé rentrer à Bowen, elle qui avait commencé à avoir le mal du pays vis-à-vis de l'absence de Niels, de Hank, de leurs habitudes qu'elle n'avait plus et qu'elle abandonnait le temps d'une semaine qui lui semblait durer une éternité. Elle allait soudainement mieux depuis que l'homme de sa vie était revenu à ses côtés, remplissant ses cellules de cet amour dont elle ne se lassait jamais. Elle s'approcha de lui lorsqu'il la tenta, ses lèvres venant dévorer les siennes sans ménagement, sa main glissant avec envie jusqu'à son jean avant de se retirer subitement pour continuer à tendre cette tension palpable.

- C'est plus un avant goût si j'recommence mon bébé coquin,
ajouta-t-elle, amusée, son regard trainant avec passion sur ses courbes masculines qu'il dévoilait devant ses yeux avides de se nourrir de sa beauté, Aelya qui le laissa la déposséder de ses vêtements, succombant peu à peu à son désir qui se faisait bruyant, l'amenant à jouer de plus en plus avec lui alors que ses doigts s'approchèrent dangereusement de son anatomie. T'es un rêve bébé... T'es tellement beau... Souffla-t-elle en détaillant ses muscles contractés, son bas ventre qui traduisait la même envie qu'elle de ne faire qu'un tous les deux. Jusqu'à ce que t'en puisses plus de moi... Ajouta-t-elle, soupirant d'envie alors que ses lèvres gravitaient sur sa peau avec beaucoup plus de patience qu'elle n'en possédait, tous deux s'amusant à se tourner autour pour mieux se faire craquer, et Aelya, elle craquait pour son regard, pour ses lèvres qui la faisaient fiévreusement sombrer. J'ai trop envie que tu me le montres, avoua-t-elle dans un souffle fiévreux, tendant sa nuque pour l'inciter à continuer de marquer sa peau. Tu peux pas savoir comme ce manque me dévaste, répondit-elle avant de l'attirer sous la douche, demandant à Niels de venir au plus près d'elle, ses bras l'enlaçant pour le maintenir contre sa poitrine, savourant le contact de sa bouche qui glissait dans le creux de son cou. Tellement... J'veux tes bisous sans limite là... Lâcha-t-elle, souriant en le voyant tourner autour de sa bouche sans lui céder, son regard valsant tout autour d'eux à sa remarque. J'avais moins froid quand je t'imaginais avec moi sous l'eau... Et tu sais ce que j'imaginais aussi ? Lança-t-elle, arquant un sourcil malicieux. Ca, ajouta-t-elle, ses lèvres glissant sur son torse qu'elle mordilla légèrement, traçant un chemin sur sa peau jusqu'à se retrouver à genoux, sa bouche venant langoureusement englober son anatomie.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyMer 23 Juin 2021 - 23:07

Si certains aspects de la carrière d’Aelya pouvaient inquiéter Niels, il savait aussi que leur futur était mis à l’abri par les rentrées d’argent conséquentes sur leur compte, eux qui n’avaient jamais goûté à cette stabilité avant qu’Aelya ne soit engagée à l’agence. « C’est prévu. J’te lâche pas bébé. Jamais. » Ajouta-t-il, lui qui était voué à l’aimer jusqu’à la fin de sa vie, son quotidien tournant autour d’elle, lui qui vivait pour elle, à travers elle, ne jurant que par elle. Le manque avait marqué son coeur qui battait irrégulièrement depuis son départ, expliquant aussi la raison pour laquelle il avait décidé de laisser Bowen derrière lui pour rejoindre l’amour de sa vie. « Tu sais que j’adore te voir comme ça toi… » Lâcha-t-il en maintenant son regard, reconnaissant parfaitement la lueur qui l’animait, la même qui traversait le sien en ce moment, tous les deux sentant le désir prendre de plus en plus d’espace, chargeant l’air de cette tension sexuelle. Il avait esquissé un sourire à ses mots, amusé par sa manière de lui montrer qu’elle ne serait jamais apte à le partager, même pour une nuit. « Un plan à trois bébé… Tu sais que ça se finirait dans un bain de sang cette histoire. » Pouffa-t-il à son tour, n’imaginant certainement pas une troisième personne s’immiscer entre eux pendant leurs moments de chaleur, lui qui n’accepterait jamais de laisser son amour entre les mains de quelqu’un d’autre. Parce-qu’il était convaincu que personne ne pouvait l’aimer comme lui le faisait, Niels qui consacrait sa vie entière à leur relation, vivant pour voir Aelya s’épanouir avec lui, dans ses bras qui cherchaient constamment à la protéger du monde entier. Il ne pensait plus qu’à elle, lui qui souhaitait profiter de chaque minute qu’ils avaient pour apaiser les brûlures de son manque, laissant les lèvres d’Aelya s’échouer sur les siennes dans un baiser enivré, leurs langues se tournant autour, Niels frémissant à la sensation de sa main contre son jean. « Même pas un petit bisou ? Juste un bébé… J’aime trop tes lèvres… » Lâcha-t-il, faisant en sorte de la faire craquer, lui qui jouait de ses charmes pour l’attirer contre lui, ses mains la délestant de ses vêtements alors qu’Aelya cherchait à le torturer. « Mon amour… C’est pas légal d’être aussi sexy… » Souffla-t-il tout contre ses lèvres qu’il continuait de grignoter, Niels sentant son envie devenir plus insistante, elle qui pouvait maintenant s’apercevoir de l’effet qu’elle lui faisait. « Ça a pas l’air d’être le cas pour l’instant… » Pouffa-t-il, son regard complice cherchant le sien, eux qui continuaient de se tourner autour, conscients qu’ils seraient tous les deux les gagnants de ce jeu. « Bébé… J’ai envie de toi… J’ai envie de ma femme… » Souffla-t-il à son oreille, fermant les yeux alors que sa bouche grignotait son cou, lui qui n’avait aucune envie de la laisser s’échapper sans qu’elle ne porte sa marque. « On va rattraper tout ça mon amour… » Murmura-t-il, venant avec elle sous la douche, se collant immédiatement à sa peau qu’il voulait continuer de réchauffer, lui qui ne se sentait lui-même qu’à l’intérieur de son étreinte. « Alors j’vais continuer… Un bisou ici… Encore un là… Et encore un… » Joua-t-il, déposant de vif baiser sur son visage, amusé par cette montagne de tendresse qu’il avait à lui offrir, Niels s’intéressant finalement à la grandeur de la douche. Il arqua un sourcil en même temps de son amour, son coeur loupant un battement lorsqu’il la vit se pencher vers son torse puis s’agenouiller, prenant conscience de ce qu’elle comptait lui faire. « Bébé… » Lâcha-t-il, dans un soupir de soulagement alors qu’elle engloba son anatomie, Niels renversant légèrement sa tête, sa respiration devenant plus agitée. « Putain ça m’a manqué… T’as pas perdu de tes talents mon coeur… » Gémit-il, sa main s’enfouissant dans sa chevelure, lui faisant comprendre à quel point elle lui donnait du plaisir. « Tu sais que j’vais me venger, hein…? » Souffla-t-il, ses muscles se contractant à chaque vague de plaisir, Niels rêvant déjà de faire subir cette même délicieuse torture à sa femme.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyJeu 24 Juin 2021 - 21:35

Elle se sentait en sécurité tant que Niels résidait contre son âme, lui qui était sa bouée de sauvetage quand elle se sentait coulée, leurs mains cherchant constamment à se rattraper pour ne jamais se voir couler vers le fond des ténèbres qui tentaient de les happer. Elle s'était sentie mourir sans lui, comme si les minutes qui passaient réduisaient petit à petit le nombre de ses battements qui l'avaient rendu amorphe.

- Tu sais quoi faire pour arriver à tes fins toi, sourit-elle, amusée, consciente qu'il la connaissait assez pour la pousser à bout, pour distiller les flammes de la passion de son regard, celui qui ne s'embrasait que pour lui, dans le seul but d'exploser contre sa peau qu'elle s'empressait constamment de dévorer pour y laisser le sceau de son amour éternel. Totalement, parce que personne touche à l'homme de ma vie qui m'est réservé. Jamais je laisserai ça arriver, lança-t-elle, persuadée que même la désinhibition substantielle ne pourrait jamais la guider vers ce genre de décisions, sa possessivité parlant toujours plus fort.

Plus les secondes s'éternisaient, plus elle le voulait, son coeur battant de plus en plus vite à mesure que la tension entre eux devenait électrique, contraignant l'air à se charger de cette fougue qui ne trompait pas quand ils se regardaient. Elle s'était permise de le tenter, laissant ses lèvres lui administrer un avant-goût de tout ce qui trainait dans ses pensées quand elle pensait à lui, sa main venant glisser avec sensualité le long de son torse pour siéger sur son anatomie, un sourire en coin se dessinant à sa remarque qui visait à l'attirer davantage contre lui.

- J'peux vraiment te résister toi, soupira-t-elle, amusée, avançant ses lèvres pour lui donner un petit baiser rapide, juste assez pour accéder à sa requête, mais pas assez pour augmenter davantage sa délicieuse frustration. Tu t'es pas assez regardé bébé... Répondit-elle alors qu'il avait doucement mais surement fait tomber ses vêtements sur le sol, Aelya en faisant de même, jouant avec son envie qui s'était concrétisée. Tant mieux pour moi j'imagine, sourit-elle, son regard brillant cherchant le sien, savourant le fait qu'ils étaient maintenant libres d'être ce qu'ils voulaient l'un pour l'autre. Redis-le encore une fois... Murmura-t-elle dans un souffle envieux, adorant entendre qu'il la désirait de cette manière, Aelya ne voyant que lui pour toujours, ses cellules ne s'agitant qu'au son de sa respiration qui s'échouait dans son cou, elle qui peina à se détacher de lui pour l'amener dans la douche où elle réclama son contact rapproché, riant légèrement à ses baisers qui se glissaient un à un sur son visage. Tu m'as trop manqué mon bébé, lança-t-elle entre chaque baiser déposé, son regard tendre trouvant le sien avant qu'elle ne vienne sensuellement faire chuter ses lèvres le long de son torse, dessinant les contours de ses muscles jusqu'à trouver son anatomie qu'elle emprisonna entre les pans de sa bouche, soupirant contre sa peau en entendant ses murmures de plaisir. J'espérais que tu me dirais ça, avoua-t-elle, son regard malicieux se redressant vers le sien. Tu vas me punir de te donner trop de plaisir...? Lança-t-elle, joueuse, ses lèvres allant et venant en aspirant son envie, sa langue s'alliant à la danse de sa bouche qui glissait avec plus rapidité contre lui. Mon amour, t'es trop bon... Murmura-t-elle fiévreusement, sa main empoignant son anatomie pour accompagner le mouvement langoureux de ses lèvres, Aelya venant se redresser, le laissant en proie à son désir. T'as chaud comment bébé là maintenant...? Le chercha-t-elle malicieusement.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 EmptyJeu 24 Juin 2021 - 23:20

Seuls les bras de sa femme parvenaient à le combler totalement, Niels qui vivait dans une appréhension palpable lorsqu’il savait Aelya loin de lui, parce-qu’il aimait garder un oeil pour s’assurer de sa sécurité. A des milliers de kilomètres d’elle, il tentait comme il le pouvait de ne pas se noyer dans son inquiétude, agrémentée par le manque terrible de sa peau, lui qui cherchait à se rassurer à chaque fois qu’ils s’appelaient, qu’il pouvait la regarder derrière l’écran de son portable. « Toujours. » Joua-t-il, ses yeux ne quittant par les siens alors qu’ils se tournaient autour, jouant pour voir l’autre craquer en premier, eux qui n’étaient jamais loin de se céder. « Crois-pas que j’accepterais de laisser quelqu’un t’approcher aussi près bébé. Y’a personne qui a le droit de te voir comme ça. T’es qu’à moi. » Ajouta-t-il, allant dans son sens alors qu’il savait pertinemment qu’ils ne seraient jamais fait pour se partager, eux qui avaient besoin de cette exclusivité totale pour être heureux. Niels sentait sa peau se charger de frissons sous l’air qui devenait de plus en plus électrique, leurs corps attirés l’un contre l’autre comme des aimants. Il profita de son baiser enivré pour se rapprocher d’elle encore un peu plus, ses mains se déposant sur ses courbes qu’il voulait percevoir contre lui, son souffle s’emballant quand Aelya le chercha dans des caresses de moins en moins retenues. « Tant mieux bébé… J’aime pas quand t’essayes de le faire. » Lâcha-t-il, amusé par son ton et son expression, se délectant de ce baiser un peu trop rapide à son goût, bien qu’il savait qu’Aelya cherchait à jouer avec sa patience. « J’ai pas envie de regarder autre chose que toi mon amour… » Souffla-t-il, ses mains se chargeant de la dénuder, lui qui voulait la retrouver dans un corps contre corps qui les mènerait jusqu’à l’explosion, là où se trouvait leur paradis. « T’as de la marge bébé. J’en connais un qui est très très accro à sa femme. » Dit-il avec un sourire malicieux, parfaitement conscient que rien ne pourrait l’empêcher de l’aimer, lui qui s’était promis de le faire jusqu’à la fin, jusqu’à son dernier souffle de vie. « J’te veux comme j’ai jamais désiré quelqu’un bébé… J’ai besoin de te faire l’amour… » Souffla-t-il, le coeur et l’urgence au bord des lèvres, celles qui se retrouvèrent bien vite à dévorer son cou, le marquant de toute la passion qui l’animait alors qu’il la suivit sans broncher dans la salle de bain. Fidèle à lui-même, il ne tarda pas à l’envahir de baisers, Niels faisant glisser sa bouche contre son visage, l’embrassant à chaque centimètre que ses lèvres parcouraient. « Toi aussi mon ange… C’est trop dur de vivre sans toi… » Murmura-t-il, se confiant sur tout ce qu’il ressentait lorsqu’elle n’était pas là, Niels qui percevait un vide que seule Aelya pouvait combler avec sa présence. Et alors qu’il avait cherché à la tenter une énième fois, son amour prit les devants pour se retrouver à hauteur de son bassin, parcourant son corps de ses lèvres jusqu’à les échouer autour de son membre dressé d’envie. « C’est beaucoup trop bon mon bébé… T’arrêtes pas… » Gémit-il, se mordant fermement la lèvre pour ne pas faire trop de bruit, son regard venant s’arrêter sur cette vision qui le faisait frémir d’envie. « T’as tout compris… J’vais te punir de la même façon… » Joua-t-il entre deux soupirs, Niels peinant à rester calme alors qu’Aelya augmentait la cadence de ses caresses, lui qui sentait sa langue réchauffer son envie déjà brûlante. « Bébé… Putain, oui… » Gémit-il, son coeur menaçant d’imploser dans sa cage thoracique tant le plaisir était intense, lui qui accompagnait les va-et-viens de son amour avec sa main réfugiée dans sa chevelure jusqu’à ce qu’elle ne remonte à sa hauteur. « J’en peux plus… » Dit-il, le regard noir de désir, ses pupilles dilatées ne pouvant tromper personne. Ses mains vinrent se poser sur ses hanches pour retourner Aelya face à la paroi de la douche, l’obligeant à poser ses mains contre le mur, Niels se glissant dans son dos pour laisser sa bouche tracer un long trajet le long de sa colonne vertébrale jusqu’à sa cambrure et sa chute de reins où il s’agenouilla à son tour. « J’espère que ça t’a manqué aussi… » Lâcha-t-il dans un souffle baigné d’envie, Niels finissant par approcher sa bouche de son intimité, sa langue venant glisser entre les pans de son envie pour la faire sombrer de plaisir.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 3 Empty

 
i promised to always come home to you (aelya) -hot.
Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: le monde-
Sauter vers: