∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


emilia manzoni & thomas kelly
sont nos membres du mois ♡

-10%
Le deal à ne pas rater :
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
179 € 199 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -49%
-49% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
23.89 €

Partagez
 

 i promised to always come home to you (aelya) -hot.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyVen 25 Juin 2021 - 21:46

Elle se sentait toujours vide sans lui, comme si sa coquille ne pouvait se remplir sans la chaleur de sa présence, la béance de son âme qui ne pouvait se fendre quand le soleil de son sourire ne réchauffait pas son palpitant. Elle était déterminée à réussir, mais sûrement pas au prix de leur relation qui ne représentait aucun prix tant elle dépassait tout, aussi précieuse que sa propre vie qu'elle tentait de préserver, juste pour continuer de le lui offrir.

- De toute façon bébé j'suis trop chanceuse d'avoir ton amour et tes talents au lit pour me voir les partager. Toute ta perfection m'appartient,
souffla-t-elle dans un regard envieux, elle qui n'en avait jamais fini de le désirer à son paroxysme, bien loin de la raison qui les aurait forcé à se tenir à distance pendant une semaine.

Elle aimait ce qu'ils avaient, cette exclusivité qui ne regardaient qu'eux, qui les rendait heureux, parce qu'ils ne vivaient que pour s'enticher davantage, Aelya qui adorait voir les flammes de sa passion lacérer son cœur, ses mains venant petit à petit le débarrasser de ses tissus qui entravaient les méandres de son addiction, puisant sa force dans sa beauté irréelle.

- Regarde jamais quelqu'un d'autre bébé. Sinon je serais obligée de tuer cette personne,
s'amusa-t-elle malicieusement, lui tournant autour comme au premier jour, laissant l'amour de sa vie faire tomber ses vêtements, touchant ses courbes qui ne frissonnaient que pour son corps. Tu seras jamais assez accro pour moi j'crois, j'en veux toujours plus venant de l'homme de ma vie, ajouta-t-elle en se mordant la lèvre, altérée par sa vision qui la rendait folle, Aelya comprenant à chaque fois les raisons pour lesquelles elle était éperdument tombée amoureuse de lui. J'ai trop besoin de toi bébé... De ton corps, de tes lèvres, de toi en moi... Susurra-t-elle alors qu'il dévorait son cou de baisers, Aelya soupirant d'extase à chaque fois qu'elle sentait ses lèvres aspirer sa peau, conduisant Niels sous la douche où elle l'amena à se coller à elle, dans un besoin impérissable de se nourrir de sa présence dont elle manquait constamment cruellement. J'veux pas qu'on ait à le faire... Je m'en fou que ça paraît démesuré, et capricieux, mais j'veux jamais être sans toi... J'y arrive pas, avoua-t-elle alors qu'il embrassait son visage avec tendresse, elle qui se sentait revivre dans ses bras, chutant le long de son torse qu'elle détailla de baisers pour atteindre son anatomie qu'elle emprisonna entre ses lèvres pour lui traduire toute son envie, toute la fougue qu'elle avait pour lui. Jamais bébé, j'aime beaucoup trop te voir comme ça... Admit-elle contre sa peau qu'elle continuait d'aspirer langoureusement, percevant son plaisir à mesure que son anatomie se tendait entre ses lèvres. Punis-moi bébé. Parce qu'en plus je retiendrai jamais la leçon, le chercha-t-elle de manière joueuse, son regard se redressant pour savourer la vision de son visage tiré dans le plaisir, son coeur palpitant dans sa poitrine à ses gémissements, sa langue s'amusant avec son bas ventre, alternant ses rythmes avec sa main qui le guidait entre ses lèvres avec sensualité avant qu'elle ne remonte à hauteur de son visage. Bébé... Soupira-t-elle en croisant son regard chargé de désir, elle qui se fit retourner sans prévenir, lâchant un gémissement en sentant le trajet de ses lèvres glisser de son dos jusqu'à sa chute de reins, ses mains collées au carrelage froid. Han, beaucoup trop... Putain... Gémit-elle alors qu'il jouait de ses lèvres sur son anatomie réchauffée d'envie, elle qui colla sa tête sur le mur, en proie à son plaisir. Tu t'es pas vengé à moitié toi... Lança-t-elle entre deux soupirs, fermant les yeux, ses dents mordant fermement sa lèvre pour réprimer certains cris, Aelya perdant la tête sous le rythme de sa bouche qui valsait entre ses cuisses. Bébé, fais moi l'amour... J'peux plus t'attendre... Admit-elle dans un souffle urgent, sa respiration bruyante résonnant dans la cabine.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptySam 26 Juin 2021 - 1:21

Il n’était lui-même qu’avec Aelya, comme s’il perdait son identité lorsqu’elle s’éloignait, ne se reconnaissant plus dans le miroir qui reflétait son visage terni par le manque. Rien n’était possible sans elle, lorsque leurs mains n’étaient pas liées, Niels qui savait pertinemment qu’une vie sans elle le mènerait à sa perte. « C’est valable pour toi aussi bébé. J’dis à personne que ma femme est une déesse au lit, ça me causerait trop de problèmes. » Lâcha-t-il avec un sourire malicieux, lui qui n’avait jamais autant désiré une femme qu’Aelya, elle qui lui apportait tout ce dont il n’avait jamais osé penser avoir un jour. Parce-que l’amour avait toujours été trop abstrait pour lui, cette notion ne lui inspirant rien de bon avant qu’Aelya ne débarque dans sa vie, comme une tornade prête à dévaster tous ses principes. Il avait l’impression d’avoir tout appris avec elle, comme si la vie lui avait donné une seconde chance, un renouveau qui avait été son plus bel espoir et sa meilleure décision. « J’sais que tu serais capable de le faire. Mon bébé protectrice… » Souffla-t-il, se délectant de la vision de son corps qu’il dénudait lentement, ses mains prenant vite possession sur ses courbes qu’il caressait. « Pourtant tu sais pas à quel point t’es toute ma vie bébé… Mon monde tourne autour de toi… » Ajouta-t-il, son coeur battant la chamade alors que son amour pour elle grandissait encore, s’étendant jusqu’à l’infini, sa bouche venant graviter autour de son cou qu’il embrassa avec passion. « J’veux tout de toi… J’ai pensé à toi tout le temps, j’arrivais pas à dormir bébé, le lit est trop froid quand t’es pas là… » Murmura-t-il, lui faisant savoir que même avec toute la bonne volonté du monde, il serait toujours incapable de s’habituer à un quotidien sans elle. Sentant le feu du désir se répandre en lui, il la suivit sous la douche, continuant son petit jeu pour la faire sombrer un peu plus, lui qui cherchait à l’emprisonner définitivement dans ses filets. « Je m’en fous aussi bébé. Ça m’intéresse pas d’avoir l’avis des autres… Tout ce qui m’importe, c’est toi et moi, c’est ton bonheur mon amour… » Ajouta-t-il, dans un souffle amoureux qui percuta son visage qu’il embrassait patiemment, Niels songeant à ces longues heures où il s’était demandé comment il pourrait vivre sans elle, son absence lui rappelant à quel point il était démuni sans elle. Il s’était senti quitter la terre ferme lorsqu’Aelya chuta sur ses genoux pour caresser langoureusement son anatomie, faisant monter son désir déjà bien brûlant, trahi par les gémissements qu’il était incapable de réprimer tant le plaisir était intense. « Hmm bébé… Tu peux pas savoir comme j’aime aussi quand tu t’occupes de moi comme ça… » Lâcha-t-il dans un râle d’envie, se sentant grandir entre ses lèvres qui allaient et venaient le long de son anatomie gonflée de désir. « T’as besoin d’une leçon plus autoritaire alors… » Ajouta-t-il, Niels tendant la nuque alors qu’Aelya continuait de le rendre dingue avec le mouvement de ses lèvres et de sa main qui les accompagnait, jusqu’à ce qu’elle ne remonte jusqu’à ses lèvres. Il décida d’exécuter ses envies sans plus attendre, plaquant fougueusement Aelya face à la paroi de la douche, s’assurant que ses mains étaient contre le mur alors qu’il descendait lentement le long de son dos pour atteindre son intimité qui s’offrait à lui. Sans prévenir, la langue se plaqua contre son anatomie, lui offrant des caresses lentes et contrôlées pour stimuler son plaisir, son plaisir s’enflammant lorsqu’il entendit ses soupirs. « Jamais bébé… Faut que tu retiennes la leçon cette fois-ci… » Joua-t-il, faisant référence à ses mots précédents, Niels postant ses deux paumes contre sa chute de reins qu’il pressa doucement, augmentant la cadence de ses lèvres qui s’agitaient entre ses cuisses. « Tu veux pas encore profiter mon bébé…? » Souffla-t-il, embrasé par leur urgence mutuelle, Niels comprenant dans les gestes d’Aelya qu’elle le désirait en elle, décidant de se redresser pour se coller contre son dos, sa main recouvrant son ventre alors que l’autre était venue guider son membre vers son entrejambe, le faisant glisser entre ses cuisses. « Bébé… Putain j’ai tellement attendu ça… »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptySam 26 Juin 2021 - 21:31

Elle avait besoin de lui pour maintenir à flot son âme en lambeaux, pour recoller les morceaux de son être jonché de maux, Aelya qui perdait toute raison de vivre lorsque Niels s'enfonçait dans les vapeurs de cette distance qui tuait son épicurisme. Elle n'avait jamais aimé être dépendante, et pourtant, elle s'était liée corps et âme à celui dont elle ne pouvait se détacher.

- Tu crois vraiment que j'aurais envie de quelqu'un d'autre quand j'ai un dieu qui m'attend à la maison ? Arqua-t-elle un sourcil malicieux, dévouée à son être qu'elle dévorerait d'amour pour toujours, l'éternité qu'elle touchait du bout des doigts lorsqu'ils s'alliaient, leurs chairs ne faisant qu'un au milieu de cet univers merveilleux qu'ils créaient, Aelya qui s'arrachait le coeur à force de le vouloir, à force de faire face à ce délicieux mal qui la dépossédait de toutes ses failles. J'serais capable de tout pour tes beaux yeux, sache-le... Renchérit-elle, son regard ne le lâchant pas alors qu'il la déshabillait, maintenant en lumière ses courbes qu'il n'avait pas touché depuis son départ. T'es mon monde mon coeur, ajouta-t-elle amoureusement, jamais plus sincère que lorsqu'elle laissait parler son coeur qui palpitait tout son amour, elle qui sentait sa peau se charger de frissons au simple effleurement de ses mains sur sa peau mise à nue, de ses lèvres qui grignotaient son cou. J'ai froid bébé sans toi. J'suis vraiment à ma place que dans tes bras moi... J'me sens tellement mieux maintenant que t'es là mon ange, avoua-t-elle tendrement, l'attirant sous la douche pour qu'ils puissent davantage rapprocher leurs corps en demande de l'un et l'autre, elle qui ne savait absolument pas faire sans son contact salvateur, libérateur de toute cette frustration qui l'avait atteint. Et le tien mon bébé... Si j'peux être ton seul bonheur j'suis la plus heureuse, répondit-elle contre ses lèvres, laissant la vapeur brûlante les étreindre au milieu de cette tension qui s'amplifiait, invitant Aelya a chuté langoureusement le long de sa peau qu'elle détaillait de baisers pour atterrir devant l'objet de tous ses désirs, sa bouche empoignant son envie pour le pousser à bout, ses lèvres allant et venant sur son anatomie qu'elle sentait se tendre à mesure qu'elle jouait avec lui, l'eau coulant entre leurs corps. J'pourrais même te réveiller comme ça demain matin bébé... J'ai trop faim de toi... Susurra-t-elle fiévreusement, sa langue dansant sur sa peau alors que sa main continuait de taquiner sa patience qui se perdait. Vraiment plus autoritaire même. Faudra que tu me donnes tout ce que t'as là, le tenta-t-elle, joueuse, savourant la vision de son corps qui se contractait de plaisir à chaque fois qu'elle venait langoureusement caresser son bas ventre, jusqu'à ce qu'elle ne revienne à sa hauteur.

Sans prévenir, ses mains rencontrèrent dans un geste contrôlé la faïence froide de la douche, contrastant avec sa peau brûlante, son corps se cambrant sous l'effet de ses lèvres qui glissèrent le long de ses courbes pour atteindre son intimité, Aelya contractant ses cuisses au moment même où elle sentit sa langue courir le long de son envie.

- J'sais pas si je la retiendrais si tu m'fais pas l'amour sauvagement,
se mordit-elle la lèvre, joueuse, ses gémissements se faisant entendre dans la pièce, elle qui ondulait légèrement en rythme avec ses lèvres qui s'agitaient entre ses cuisses, sa chute de reins se cambrant davantage aux pressions de ses paumes. J'adore ta torture amour, mais ça me donne juste envie de te sauter dessus là, avoua-t-elle dans un soupir de plaisir, ses doigts tentant de s'accrocher au carrelage, glissant sur le mur tant le désir et le plaisir étaient puissants, percevant Niels se redresser dans son dos pour se coller à elle, expiant son soulagement lorsqu'il vint en elle. Amour... Soulage-moi... Gémit-elle, sa chute de reins ondulant contre lui sensuellement, prenant sa main pour la faire remonter à sa poitrine. Ca me fait trop de bien de te sentir comme ça... Avoua-t-elle entre deux soupirs, une de ses mains se tendant pour se frayer un chemin dans ses cheveux.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyDim 27 Juin 2021 - 2:23

Il avait appris à vivre à travers elle, lui qui se demandait encore comment il avait fait pour passer une bonne partie de son existence sans l’amour de sa vie, l’idée de voir défiler son quotidien sans elle lui étant désormais impensable. Il avait souri à ses mots empreints de malice, faisant écho à l’exclusivité totale qu’ils désiraient pour leur relation. « C’est pas faux… On va rester entre dieux du lit alors… » Pouffa-t-il, tendant sa nuque vers elle pour lui voler un baiser, son envie de la protéger du regard des autres revenant toujours au galop, Niels qui était incapable d’imaginer partager la femme de sa vie avec quelqu’un d’autre. « Moi aussi… Oublie pas que t’as épousé un fou furieux bébé. » Répondit-il, attendri par ses paroles qui lui rappelaient sa dévotion, lui qui lui avait déjà prouvé par ses actes combien il était prêt à tout pour elle, sa venue à Los Angeles en étant une preuve. « T’es mon paradis sur terre. » Souffla-t-il, s’affairant à la déshabiller, lui qui avait besoin de rompre le manque insupportable de sa peau, celui qu’il n’avait pas pu assouvir depuis qu’elle était partie. Il embrassait son cou avec une patience et un rythme amoureux, alternant entre les légères morsures et les pressions langoureuses pour voir son regard s’assombrir de désir. « J’suis là bébé… J’te laisserai plus avoir froid, pas tant que j’suis là pour te réchauffer… » Murmura-t-il dans un souffle amoureux, lui qui ne se fit pas prier pour suivre l’amour de sa vie sous la douche, appréciant ce retour à leur intimité, eux qui avaient l’habitude de partager ces moments-là ensemble. « Tu l’es mon amour. T’es la seule condition à mon bonheur… Ça a toujours été le cas. » Ajouta-il contre ses lèvres qu’il était venu tenter lentement, Niels frémissant à la sensation de son souffle qui devenait plus agité, sa respiration s’emballant au moment où elle s’amusa à caresser langoureusement son corps pour parvenir jusqu’au point de son désir, son envie englobée entre les lèvres d’Aelya. « Ouais bébé… J’dis jamais non à tes lèvres, à n’importe quelle heure… » Gémit-il, le plaisir grandissant alors qu’Aelya avait décidé de le pousser à bout, sa main plongée dans ses cheveux alors qu’il la regardait aller et venir sur son membre. « J’vais pas te décevoir… Je vais te punir bien comme il faut. » Lâcha-t-il dans un râle de plaisir qu’il ne parvenait plus à contrôler, son corps entier subissant cette délicieuse torture jusqu’à ce qu’Aelya ne revienne à hauteur de son visage. En profitant à son tour, Niels inversa les positions, plaquant son amour face à la paroi de la douche pour descendre entre ses cuisses pour y laisser jouer sa langue qui dessinait lentement le contour de son anatomie. « Ça sera pas pour tout de suite… D’abord, tu me laisses te dévorer bébé… » Souffla-t-il, son plaisir décuplé par les gémissements d’Aelya, sa langue jouant avec les ondulations de sa chute de reins qui semblait en demander encore plus, l’incitant à l’agripper avec plus de ferveur et à accélérer la cadence de ses pressions langoureuses. « Tu peux pas savoir comme j’ai envie de te faire du bien bébé… » Murmura-t-il, s’attardant encore quelques minutes le visage entre ses cuisses avant de remonter contre son dos, sa main passant autour de son abdomen pour la maintenir contre lui pendant qu’il guidait son membre en elle. « Oui mon amour… Tout ce que tu veux… » Gémit-il, se mordant fiévreusement la lèvre alors qu’il se sentait revivre sous ce contact charnel, la main d’Aelya amenant la sienne sur sa poitrine, englobant son sein qu’il pressa sous l’effet du plaisir, Niels venant poser sa paume libre contre la paroi de la douche. « Ça me fait trop du bien aussi… J’peux pas croire qu’on ait tenu autant de temps bébé… » Souffla-t-il, tendant son visage vers sa nuque pour l’embrasser tandis qu’elle avait plongé sa main dans ses cheveux, Niels laissant son bassin claquer avec envie contre le sien, lui offrant des coups de rein plus secs. « J’suis bien en toi amour… Dis-moi que t’en veux plus… »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyDim 27 Juin 2021 - 21:37

Il lui avait plût dès le départ, que leurs regards s'étaient touchés au milieu de ce bar qui avait sans qu'elle ne le sache, laisser entrer celui deviendrait l'homme de ses nuits avant de devenir l'homme de sa vie. Elle l'avait su qu'il la changerait pour toujours, comme une évidence, lui qu'elle n'avait plus osé lâcher, ses pensées la rappelant à l'ordre dès lors que les prémices du manque se faisait sentir. Elle sourit en coin à sa remarque, incapable de s'imaginer vouloir quelqu'un d'autre quand les moindres battements de son coeur l'appelait lui. Parce que c'était lui à tout jamais, jusqu'à la mort et même après.

- Le meilleur des fou furieux, et le plus beau aussi...
Le complimenta-t-elle, le regard brillant d'affection et d'admiration pour lui, Aelya qui tombait sous son charme dès qu'elle croisait son regard, habillée par la profondeur de leur lien qui ne faisait que de s'étendre à mesure que les mois et les années passaient. Et t'aimes que je sois aussi ton petit démon, sourit-elle, joueuse, consciente qu'ils savaient tous les deux comment se pousser dans leurs retranchements, eux qui aimaient délicieusement s'abîmer dans les flammes qu'ils créaient, Niels qui l'embrasait en passant sa langue dans son cou, déchainant son coeur qui pompaient du désir en masse dans ses veines. Tu me fais brûler là bébé... Susurra-t-elle fiévreusement à son oreille avant de l'entrainer sous l'eau chaude, Aelya savourant leurs habitudes retrouvées, elle qui adorait tout faire avec l'homme de sa vie, incapable de s'éloigner trop longtemps de sa peau. J'ferai toujours tout pour te faire sourire mon bébé, et je resterai à toi jusqu'à la fin, promit-elle doucement, ayant dans l'idée de passer tous ses jours avec lui parce que l'inverse n'était même pas envisageable, l'obscurité envahissant ses pensées à la seule idée de se voir vivre sans lui, Aelya venant davantage se défaire de son manque en faisant courir ses lèvres le long de son corps pour buter contre son anatomie qu'elle piégea entre ses lèvres, laissant son besoin de lui résonner dans toutes ses cellules. Elles sont qu'à toi mes lèvres, quand tu veux, où tu veux... Murmura-t-elle entre chaque caresse langoureuse qu'elle lui laissait, aspirant son point sensible qu'elle fit rouler sur sa langue pour le faire défaillir davantage. J'ai hâte bébé, tu m'excites... Avoua-t-elle, le regard baigné d'envie, soupirant en l'entendant expier son plaisir qui la faisait éclater de passion, se redressant juste après pour se laisser plaquer contre le mur de la douche, subissant les prémices de son plaisir rien qu'à la sensation de ses lèvres qui valsèrent le long de son échine pour se retrouver sur son anatomie. Fais-moi ce que tu veux bébé... Gémit-elle au contact de sa langue entre ses cuisses qui se contractèrent, sa chute de reins ondulant sensuellement en rythme avec ses lèvres, expiant de nouveau soupirs bruyants à la pression de ses mains sur ses courbes, la fougue faisant gonfler son urgence. Je l'ai senti mon amour, et j'ai trop envie de t'avoir en moi là putain... Soupira-t-elle d'extase, se mordant la lèvre alors que son bas ventre gonflait de désir, Aelya cambrant ses courbes lorsqu'il remonta, l'invitant à venir en elle, sa seule présence à l'intérieur de son corps suffisant à détendre tous ses muscles, elle qui commença à onduler sensuellement contre son bassin, prenant sa main pour la ramener sur sa poitrine, gémissant au plaisir que son contact lui procurait. J'ai trop subis bébé... J'veux que tu me fasses l'amour toute la semaine plusieurs fois par jour là... Ajouta-t-elle, sa main plongeant dans ses cheveux, Aelya tendant la nuque pour qu'il puisse continuer de dévorer son cou qu'elle aimait voir rougir, criant de plaisir aux saccades de son bassin qui allait et venait en elle. J'en veux encore plus mon bébé, j'veux encore plus de toi... J'te veux à la folie mon amour... Gémit-elle, posant ses mains à plat sur le mur, permettant à sa chute de reins de répondre à ses avances en claquant contre son bassin. J'veux te regarder jouir amour... Lança-t-elle fiévreusement, se retournant pour être dos au mur, son regard assombrit de désir croisant le sien avant qu'Aelya n'empoigne sensuellement son bas ventre, levant sa cuisse pour faire danser son membre sur son intimité.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyDim 27 Juin 2021 - 23:51

Il avait immédiatement su qu’Aelya était différente des autres, elle qui s’était intéressée à lui sans même le juger, l’écoutant comme personne ne l’avait déjà fait. C’était comme ça que sa confiance s’était déployée autour d’elle, Niels qui s’était senti à l’aise avec Aelya dés le départ, même si leur relation avait débuté dans des étreintes brûlantes qui s’étaient passées de mot. Et petit à petit, il avait su que quelque chose le liait à elle, sans même pouvoir l’expliquer, Niels admettant qu’il ne voulait pas la voir disparaître de sa vie. « Le plus amoureux aussi. » Murmura-t-il avec un tendre sourire, aimant lui rappeler qu’il était fou d’elle et que cet amour ne faisait que de s’étendre encore et encore. « Evidemment… Surtout dans certains moments. » Ajouta-il avec un air malicieux, faisant référence à leurs ébats enflammés, là où il ne désirerait jamais la voir trop sage, sa fougue le rendant encore plus dingue d’elle. « C’est le but mon amour… » Souffla-t-il, sa langue continuant de parcourir son cou, la marquant de son empreinte pour montrer au monde entier qu’elle était à lui pour toujours. Maintenant qu’il avait retrouvé l’amour de sa vie, Niels savait qu’il ne parviendrait plus à la laisser s’échapper, comme s’il avait l’impression de pouvoir à nouveau respirer après avoir été en apnée pendant tout ce temps sans elle. « J’ai besoin que de toi… Embrasse-moi amour… » La supplia-t-il, son corps collé au sien alors qu’ils avaient rejoint la douche, Niels qui restait près de sa femme, ressentant le besoin de ne pas la lâcher, comme s’il avait peur de la voir s’éclipser après tout ce temps qui s’était écoulé. Il avait eu l’impression de quitter la terre ferme lorsqu’Aelya glissa le long de son corps pour atteindre son anatomie, continuant de faire grandir son envie entre ses lèvres qui savaient parfaitement comment stimuler son plaisir. « T’es trop douée bébé… Ce que je l’aime ta bouche… » Gémit-il, sa cage thoracique se déployant dans les secousses de plaisir que lui offrait son amour, ses yeux s’arrêtant sur son visage, accrochant son regard qui le détaillait avec intensité. « Toi aussi tu m’excites… J’vais exploser bébé… » Souffla-t-il, ne retenant plus ses gémissements qui étaient amplifiés par l’écho de la pièce, finissant par la regarder remonter jusqu’à son visage, Niels n’attendant pas une seule seconde avant de plaquer son corps face à la paroi, ses lèvres décidées à lui faire subir le même plaisir. « Tout ce que je veux bébé…? T’as envie de ça…? » Souffla-t-il, continuant la danse sensuelle de sa langue contre son anatomie, Niels amenant ses doigts à rejoindre son entrejambe pour la caresser, lui qui savait parfaitement qu’il la poussait à bout. A bout de souffle, incité par les mots de sa femme, il se redressa dans son dos, mordillant son lobe avec une envie démesurée. « J’vais te soulager alors mon coeur… » Murmura-t-il, faisant glisser son bas ventre contre son anatomie avant de venir lentement en elle, débutant cette danse endiablée qui promettait de les emmener jusqu’au nirvana. « Matin, midi et soir bébé… » Joua-t-il, pressant sa poitrine alors qu’il continuait de la chevaucher, venant plus rapidement à mesure qu’il entendait son plaisir devenir plus intense. Ses lèvres vinrent marquer son cou, prises de cette fougue inarrêtable, laissant des traces rougeâtres un peu partout sur sa peau pour lui laisser un souvenir de leurs retrouvailles. « Bébé… » Gémit-il à l’entente de ses mots, regardant sa chute de reins s’agiter sur son bassin, sa main l’agrippant avec envie jusqu’à voir son amour se retourner vers lui. « Laisse-moi jouir en toi mon amour… » Lâcha-t-il contre ses lèvres, posant sa main contre la paroi alors qu’il laissa Aelya s’emparer de son désir, soupirant longuement alors qu’il sentait leurs anatomies se frotter l’une à l’autre, son autre main surélevant la cuisse d’Aelya. « On peut continuer dans la chambre si tu préfères bébé… » Murmura-t-il à son oreille, tentant sa femme en ondulant lentement contre son intimité, jouant à l’entrée de son corps.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyLun 28 Juin 2021 - 21:06

Elle s'était défenestrée de sa méfiance dès lors qu'elle avait choisi de plonger dans ses draps avec lui, Aelya qui n'avait jamais ressenti ça pour personne, toute cette confiance et cette complicité qui s'étaient déployées dès les premiers instants comme s'ils s'étaient toujours connus, eux qui pourtant avaient subi des milliers de kilomètres de distance avant que leurs regards ne puissent se croiser. Elle se souvenait de ces palpitations, les mêmes qui agitaient présentement sa cage thoracique alors qu'ils se tournaient autour comme au premier jour. Il n'y aurait jamais de fin à cet incendie éternel qui brûlait pour cet amour, cette merveille qui se creusaient dans leurs mains et qu'Aelya désirait préserver jusqu'au bout. Elle sourit lorsqu'il fit référence à leurs ébats déchainés, eux qui s'enlisaient dans les pans délicieux de la luxure dès qu'ils en avaient l'occasion, dès qu'ils se voulaient dans la passion, c'est à dire tout le temps, parce qu'Aelya, elle était incapable de résister à son charme, à son contact qui distillait tout un tas de frissons dans son âme. Elle tendit sa nuque pour lui laisser tout le soin de la marquer, sa peau qui n'en avait jamais assez, frémissant à ces belles couleurs violacées qui traduisait tout le besoin qu'elle avait de l'avoir dans le creux de sa chair. Elle attrapa ses lèvres en plein vol à sa demande, l'eau chaude roulant sur leurs corps déjà brûlants, Aelya l'embrassant dans un mélange tendre et agrémenté d'urgence, avant de glisser jusqu'à son bassin qu'elle insémina entre ses lèvres, lui donnant un aperçu de toute la chaleur qui régnait dans ses pensées.

- Si j'suis si douée c'est parce que j'ai un homme que j'aime trop dévorer aussi,
lança-t-elle, ses lèvres continuant de danser sur lui, allant davantage en profondeur dans ses caresses langoureuses pour stimuler son plaisir. J'ai envie de tout avoir de toi bébé... Répondit-elle fiévreusement, son regard intense valsant entre ses yeux et ses courbes masculines, Aelya arrêtant progressivement sa délicieuse torture pour revenir à son visage, son corps se laissant sauvagement plaqué contre la paroi de la douche. J'ai envie de toi surtout, de tout sentir de toi amour... Alors oui, fais moi endurer ce que tu veux, sourit-elle en coin, sûre d'elle, mordant sa lèvre avec fougue au moment où il atteignit son anatomie, son bassin ondulant contre sa bouche et ses doigts qui étaient venus la rendre folle d'extase, Aelya gémissant à chaque montée de plaisir qui venait faire gonfler son anatomie, la poussant à bout dans son urgence qu'il était lui seul à pouvoir libérer. Han, fais le bébé... Tout de suite... Gémit-elle alors qu'il mordit son lobe, son souffle chaud suffisant à la faire défaillir davantage, sa chute de reins se cambrant en le sentant se loger entre ses cuisses. J'adore ce programme, ajouta-t-elle, faisant claquer ses courbes contre son bassin, ses hanches ondulant contre lui, Aelya qui tendait sa cambrure pour animer sa vision, soupirant tout son plaisir à son oreille lorsque ses lèvres vinrent grignoter son cou de baisers, la laissant en proie à son désir qui implosait dans chacune de ses cellules, les mains plaquées contre la paroi qui s'embuait à mesure qu'il expiait leur passion. J'veux tout de toi en moi... Lâcha-t-elle après s'être retournée, confrontant son regard empli de fougue, Aelya qui s'empara de son membre pour le faire danser entre ses cuisses, adorant se voir enfermée sous son emprise. J'aime tout mon bébé quand j'suis avec toi, ajouta-t-elle, sa tête basculant contre la paroi alors qu'elle soupirait à la sensation de son membre qui jouait à l'entrée de son corps. Viens avec moi... Souffla-t-elle, passant sa main à la base de ses cheveux pour attraper fougueusement ses lèvres, l'attirant à l'aveugle hors de la salle de bain, sa main glissant le long de son torse avant qu'elle ne bute contre le lit où elle s'allongea de tout son long, le corps encore humide. Reviens en moi mon amour, tu me manques déjà trop, lâcha-t-elle, ouvrant ses cuisses, ses doigts pressant sa poitrine pour tenter sa vision.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyLun 28 Juin 2021 - 22:32

Il avait voulu ralentir la cadence, conscient que ça ne lui ressemblait pas et pourtant, Niels n’avait jamais pu s’en empêcher, lui qui avait craqué à chaque fois qu’il avait de nouveau croisé son chemin. De nombreuses fois, il s’était surpris à la chercher au travers des silhouettes qui s’entassaient dans les bars le temps d’une nuit, Niels qui s’était longtemps menti à lui-même alors que tout son corps criait au manque de sa peau. Parce-qu’il pouvait encore se souvenir des frissons qui l’avaient parcouru à chaque fois qu’il l’avait reconnu, de son sourire qui étirait immédiatement ses lèvres dés lorsque son regard s’accrochait au sien. Il ne le savait pas encore à l’époque qu’il tombait peu à peu amoureux d’elle, Aelya qui lui avait fait ressentir toutes ces nouvelles émotions pour la première fois. Et depuis, Niels ne faisait que de s’enticher un peu plus chaque jour de son amour, lui qui ne passait pas une minute sans penser à elle, sans l’imaginer contre ses lèvres qu’il adorait embrasser, dans ses bras qui adoraient la protéger, lui qui rêvait d’éternité dés lors qu’il la regardait. Son souffle déjà saccadé témoignait de son désir grandissant, sa bouche dévorant son cou pour y laisser sa trace, marquant son territoire sur la femme de sa vie pour repousser le monde entier. Il se délecta de son baiser brûlant, le prolongeant avec urgence alors que l’incendie continuait de se répandre en lui, explosant au moment où Aelya s’empara langoureusement de son anatomie. « Ton homme est beaucoup trop chanceux… » Souffla-t-il, se mordant la lèvre pour s’empêcher de faire trop de bruit, le plaisir étant à peine soutenable alors qu’Aelya approfondissait ses caresses pour le tourmenter davantage. « Tu m’as bébé… Entièrement… » Lâcha-t-il, à bout de souffle, quelques râles de plaisir ricochant entre les parois de la douche, Niels accrochant le regard de son amour avant de suivre sa silhouette qu’il plaqua contre le mur. « J’veux te faire du bien bébé… Que ça… » Gémit-il, sa langue dansant entre les pans de son entrejambe, titillant son point sensible avant que ses doigts ne prennent le relai en s’agitant contre son anatomie. « J’suis là bébé… J’arrive… » Lâcha-t-il, le coeur battant à lui en rompre les côtes, se redressant pour venir finalement en elle, débutant ses va-et-viens. « Maintenant qu’on a commencé, j’vais plus pouvoir m’arrêter… » Gémit-il, ses mains maintenant son corps contre lequel son bassin butait, jouant avec les rythmes pour leur plaisir mutuel, Niels tendant la nuque pour atteindre son cou qu’il dévorait avec passion, s’accrochant à sa femme comme il s’accrocherait à sa vie. « Putain Aelya… » Souffla-t-il, se sentant quitter la terre ferme, Niels laissant Aelya le confronter, ses pupilles dilatées par l’envie. « J’aime surtout être qu’avec toi mon amour… » Expia-t-il dans un souffle de désir, amenant son membre entre ses cuisses pour la pousser à bout, jusqu’à ce qu’elle ne l’incite à quitter la douche avec elle. Les yeux fermés, il répondait aux baisers enflammés d’Aelya, sa langue se mêlant à la sienne pour continuer de réchauffer son âme, ses bras faisant en sorte de la garder contre son corps encore ruisselant. « Tout ce que tu veux mon bébé… » Souffla-t-il, retrouvant sa place entre ses cuisses, basculant contre elle pour se guider entre les pans de son âme. « Je m’en lasserai jamais bébé… C’est trop bon… Ton corps est trop bon… » Gémit-il, accrochant de nouveau ses lèvres avant de les laisser déraper sur sa joue, puis sur sa mâchoire, son bassin reprenant une cadence soutenue pour entendre leurs peaux claquer l’une contre l’autre. « Touche-moi bébé… J’veux tes mains sur moi… » La supplia-t-il, entre deux gémissements de plaisir.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyMar 29 Juin 2021 - 21:44

Elle le chercherait toujours partout, dans toutes les foules, dès lors qu'ils se séparaient, parce que c'était plus fort qu'elle, plus fort que tout, Aelya qui n'avait eu aucune idée de ce qui se tramait dans sa cage thoracique à chaque fois qu'elle pensait à Niels, bien loin de s'imaginer que ça pouvait ressembler à de l'amour. Et pourtant. Le doux poison s'était très vite propagé dans ses veines, annihilant une à une la moindre de ses défenses qu'il avait toujours su faire tomber pour que finalement elle ne vienne à se laisser sombrer dans ses bras, trouvant en lui le plus beau et le plus sécurisant de ses refuges, celui qu'elle avait attendu toute sa vie sans jamais se l'avouer. Elle aimait avoir ses marques sur sa peau, oubliant de ce fait qu'elle allait devoir les présenter à sa maquilleuse le lendemain, Aelya qui n'avait sur le moment aucune envie de penser à l'après, désirant se consacrer qu'à l'instant présent qu'elle vivait à fond avec l'homme de sa vie qui lui décrochait des soupirs, l'habillant de sa langue qui jouait avec sa peau pour mieux lui appartenir. C'est la sienne qui vint lui tirer des gémissements en se baladant sur son bas ventre qu'elle sentait se dresser d'envie, assombrissant davantage son regard qui ne sombrait que pour lui.

- C'est moi. J'ai réussi à obtenir un homme super sexy, super bien bâtit, et en plus super intelligent... J'aurais pas pu rêver mieux,
sourit-elle, joueuse, savourant le contact de sa peau qui se tendait à mesure que sa bouche accentuait ses pressions langoureuses. Tu m'en fais déjà trop... Admit-elle après avoir été plaquée contre le mur, ses lèvres se retrouvant rapidement au niveau de son anatomie sensibilisée par le plaisir qui coulait dans ses veines, Aelya soufflant son envie dans des soupirs de plus en plus fiévreux alors que sa main s'était réfugiée entre ses cuisses, accompagnant la délicieuse brûlure de sa bouche, avant qu'elle ne le sente se redresser dans son dos, son corps réfugié dans le sien calmant son urgence. Bébé, s'il faut choisir entre me sociabiliser et faire l'amour avec toi, le choix est vite fait t'façon, s'amusa-t-elle alors que leurs bassins se répondaient sensuellement, Aelya qui n'aurait jamais aucune hésitation quand il s'agissait de privilégier leur moment, sa main logée dans ses cheveux l'incitant à dévorer son cou, ses lèvres expiant sa fougue dans le creux de son oreille. Niels... Bébé... Gémit-elle à chaque fois qu'il venait plus profondément en elle, Aelya se retournant pour admirer les beaux ravages de cet incendie qui se lisait sur ses traits autant que sur les siens, sa main s'enroulant autour de son membre pour le guider lentement sur son anatomie, en dessinant fiévreusement ses contours avant de l'attirer hors de la douche, sa langue happant la sienne dans des baisers embrasés par la fougue, son corps ne lâchant pas le sien jusqu'à ce qu'elle ne tombe dans les draps. J'veux jamais que tu te lasses de moi bébé... Avoua-t-elle lorsqu'il la pénétra de nouveau, ses cuisses ouvertes pour lui laisser toute l'aisance dont il avait besoin pour les faire décoller dans les étoiles. J'aime trop te toucher amour... Admit-elle en passant ses mains sur son buste, ses pectoraux, glissant jusqu'à son dos, ses ongles traçant des marques sur sa peau à mesure qu'elle s'ancrait dans la passion. Je t'ai pas assez mangé toi... Ajouta-t-elle contre ses lèvres, glissant jusqu'à son cou pour le mordiller, soupirant contre sa peau en sentant son bassin claquer contre le sien. Continue mon coeur... Donne-moi un orgasme... Le réchauffa-t-elle en aspirant la peau de son cou, ses mains descendant pour presser sa chute de reins, accompagnant ses ondulations.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyMar 29 Juin 2021 - 22:53

C’était instinctif pour Niels d’aimer Aelya, ancré dans sa peau, gravé en lui pour l’éternité, lui qui savait qu’il ne pourrait plus vivre sans cet amour qu’ils s’étaient promis de se vouer jusqu’à leur dernier souffle. Parce-qu’il vivait pour ça, lui qui se levait et s’endormait en pensant à elle, son coeur frémissant de manque lorsqu’elle n’était pas dans ses bras. Il était persuadé d’être devenu dépendant d’Aelya sans même s’en rendre compte, lui qui avait plongé dans la plus belle addiction du monde, se laissant ensorceler par ce poison qui avait atteint chaque cellule de son organisme pour le changer à tout jamais. Il l’aimait, du plus profond de son âme et de son coeur, ce dernier étant devenu amorphe depuis quelques jours, ayant du mal à fonctionner lorsqu’elle n’était pas avec lui. Leurs retrouvailles avaient le goût du paradis, Niels qui s’accrochait à son amour pour ne plus jamais la voir s’en aller, rêvant de voir le temps s’arrêter, juste pour profiter encore et encore de sa présence. « Un homme qui est follement amoureux de toi aussi… Ça compte, nan ? » Joua-t-il, appréciant entendre tous ces compliments de ses lèvres, lui qui avait encore aujourd’hui du mal à croire qu’un homme comme lui ait pu la séduire, parce-qu’il se savait bourré de défauts, lui qu’on avait toujours plus eu tendance à fuir qu’à approcher. Il lâcha de longs soupirs de plaisir sous la pression de ses lèvres autour de sa zone de désir, Niels ressentant le besoin de la voir prendre autant de plaisir, sa bouche s’occupant longuement de son anatomie qu’il caressait dans un rythme contrôlé. Son souffle se percutait contre sa peau, lui qui avait agrémenté ses caresses langoureuses de ses doigts joueurs, soupirant à l’entente du plaisir qui semblait l’animer. « J’espère bien que ton choix est fait bébé… Parce-que j’suis incapable de te laisser partir là… » Murmura-t-il, venant en elle alors qu’il s’était redressé dans son dos, bloquant son corps entre le sien et la paroi de la douche, son bassin claquant de plus en vite contre le sien pour la submerger de frissons d’envie. Il n’y avait plus qu’elle, plus qu’eux, s’enfermant dans cet univers où ils étaient seuls, l’un contre l’autre, ne perdant aucune seconde à penser à autre chose qu’à cet instant de pur jouissance. « Bébé j’suis affamé… » Lâcha-t-il en croisant son regard lorsqu’elle se retourna, elle qui devait bien s’apercevoir de l’incendie qui le ravageait, son envie gonflant encore alors qu’elle l’amena entre ses cuisses pour le tenter, jouant avec sa patience qui était arrivée à son point de rupture. Sans qu’ils n’aient besoin de dire un mot, ils s’avancèrent tous les deux vers la chambre, leurs bouches collées l’une à l’autre, se renvoyant des baisers bien évocateurs de l’envie impérissable qui s’enflammait en eux, jusqu’à ce que Niels ne retrouve sa place entre ses cuisses. « Ça arrivera pas amour… Tu vois pas comme j’suis fou de toi… » Lâcha-t-il, à bout de souffle après les baisers langoureux qu’ils avaient échangé, Niels guidant son anatomie en elle, complètement subjugué par la vue de son corps qui s’offrait entièrement à lui. « Fais-le… Toute ta vie bébé. » Demanda-t-il, frémissant en sentant ses mains dévaler sa peau, de son torse jusqu’à son dos, Niels lâchant un gémissement plus bruyant lorsqu’elle enfonça ses ongles dans sa peau, ce geste l’incitant à approfondir et accélérer ses coups de rein. « Laisse-moi pas sortir indemne bébé… » L’incita-t-il dans un soupir, tendant la nuque vers ses lèvres pour se laisser marquer par son amour, gémissant plus bruyamment à ses mots. « Mon amour… » Souffla-t-il, son corps enlaçant le sien alors que ses ondulations s’amplifiaient, son bassin butant contre celui d’Aelya dans des coups plus secs pour les emmener vers le nirvana. « Bébé… J’vais exploser là… » Lâcha-t-il, le coeur tambourinant, jusqu’à l’atteinte du plaisir ultime, celui qui le laissait toujours sans voix tant il était pur et beau, son corps entier tremblant sous l’effet de cette décharge de plaisir qui sonnait la fin de leur ébat survolté, à l’image de tout ce qu’ils avaient toujours partagé l’un pour l’autre.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyMer 30 Juin 2021 - 20:51

Elle n'avait jamais autant souri que depuis que Niels s'était imposée sur le chemin tumultueux de sa vie, lui qui avait tout chamboulé autour d'elle, mettant son monde sans dessus-dessous pour finalement le rendre plus merveilleux, plus vertueux. Même s'ils s'étaient longtemps égarés dans leurs pas qui les avaient sans cesse ramener au point de départ, ils s'étaient toujours retrouvés, main dans la main, comme si les plaies cicatrisaient dès lors qu'ils se revenaient. Elle n'aurait jamais espéré quitter ses mécanismes défensifs dans le but de tout simplement offrir sa vie, et c'était ce qu'elle faisait depuis trois ans, Niels qui représentait tout à ses yeux, pour qui elle pourrait sans hésitation lui dédier les moindres battements de son coeur qui ne battait que pour lui. Elle sourit à sa remarque tout en acquiesçant, adorant savoir à quel point il était amoureux d'elle au moins autant qu'elle l'était de lui, parce qu'il était son tout, son univers, elle qui gravitait autour de lui comme la Terre autour du Soleil, sa vie n'étant viable que s'il continuait à résider dans sa galaxie parfois mortifère. Elle avait envie de lui faire comprendre l'importance qu'il avait à ses yeux, ses lèvres venant s'échouer autour de son anatomie dont elle se délectait comme s'il s'agissait de sa plus belle gourmandise, parce que son corps était son terrain de jeu favoris. Se nourrissant de ses soupirs, elle s'arrêta lorsqu'elle avait atteint ses limites, le laissant s'occuper d'elle, ses gémissements se répercutant dans la douche alors qu'il touchait  son anatomie, sa bouche et ses doigts la menant à subir son propre plaisir qui était extatique.

- Mon choix c'est toi. Toi seul pour toujours. Me laisse jamais partir parce que je me perds sans toi, sans nous,
avoua-t-elle amoureusement, son corps l'accueillant en son sein, irradiant de désir et de plaisir qui se mélangeaient et qui s'intensifiaient comme une tornade qui balayait tout sur son passage, ne laissant que sa présence la sublimer, son bassin se fondant divinement en elle à chaque coup de rein qui vint la transporter hors du réel. Moi aussi... J'ai encore envie de t'avoir entre mes lèvres... Lança-t-elle quand elle croisa son regard chargé d'envie, humectant sensuellement ses lèvres alors qu'elle faisait valser son anatomie contre la sienne, perdant la tête devant ce contact qui agrémentait son urgence et qui l'amena à emprisonner fiévreusement sa bouche pour l'attirer vers la chambre, son corps restant collé au sien jusqu'à ce que ses cuisses ne viennent l'appeler pour qu'il lui revienne, les draps du lit commençant déjà à se défaire sous leurs frasques délicieuses. Tu peux pas savoir comme ça me rend dingue de te voir comme ça... Ajouta-t-elle, lâchant un soupir de plaisir lorsqu'elle sentit son membre amener de la chaleur en elle. C'est prévu mon coeur... Souffla-t-elle, admirant le dessin de ses muscles se contracter en rythme avec ses ondulations, ses ongles venant tracer des sillons sur sa peau qui rougissait sous ses pressions passionnées, elle qui intensifiait ses caresses fiévreuses à mesure qu'il augmentait la cadence de leur ébat. Jamais. Tu me laisses pas indemne toi là, j'en peux plus bébé, t'es trop sexy... Gémit-elle, accrochant son cou avec ses lèvres, sa langue venant enflammer chaque baiser qu'elle lui laissait, mordillant légèrement sa peau pour le réchauffer davantage. Explose en moi amour... J'te veux, susurra-t-elle alors qu'elle colla son bassin au sien pour décimer toute distance possible dès qu'il venait en elle, savourant les vibrations de sa peau qui claquait contre la sienne, ses mains pressant ses courbes avec envie jusqu'à ce qu'elle n'atteigne le point culminant de son désir, son corps se laissant bouleverser par cette avalanche d'extase qui vint s'éteindre dans un cri de plaisir. Bébé... Soupira-t-elle doucement, sa main venant caresser sa joue tandis que son regard le fixait amoureusement. C'est tout ce que j'avais besoin. J'avais juste besoin de ça, de toi, avoua-t-elle en l'enlaçant, désirant garder son corps chaud tout contre elle. On peut se mettre à manger autre chose maintenant que j'suis rassasiée de côté, s'amusa-t-elle en mordillant sa mâchoire.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyMer 30 Juin 2021 - 23:43

S’il avait beaucoup douté dans sa courte vie, il était néanmoins persuadé qu’Aelya était la femme de sa vie, celle qu’il avait attendu sans même se l’avouer, lui qui restait subjugué par sa manière de le compléter naturellement à merveille. Parce-qu’elle lui offrait tout ce qu’il avait toujours voulu, puisant dans l’amour impérissable qu’ils se vouaient pour continuer d’avancer avec elle, main dans la main. Il n’y avait plus qu’elle qui comptait, Aelya qui représentait son univers entier depuis qu’elle l’avait rejoint sur sa destinée, acceptant de parcourir ce chemin avec lui pour le restant de leurs jours. Il avait le regard qui pétillait de bonheur depuis la seconde où il l’avait retrouvé, lui qui s’était senti mourir de son manque lors de ces jours passés loin d’elle qui lui avaient rappelé combien son existence ne valait rien sans la sienne. Rapidement, ils avaient exprimé la volonté de se retrouver en bonne et due forme, leurs corps frétillant de désir à l’idée de s’abandonner l’un à l’autre, comme ils en avaient toujours eu l’habitude. Son souffle était devenu bruyant, Niels lâchant des soupirs de plaisir sous l’effet que lui procurait sa bouche qui allait et venait sur son membre tendu par le désir. Il avait été incapable de ne pas lui rendre la pareille, glissant dans son dos pour s’approprier son intimité qu’il caressa langoureusement, laissant ses doigts jouer contre sa peau pour l’enflammer encore un peu plus, lui qui n’avait de cesse de vouloir lui provoquer des frissons. « T’iras nul part bébé… J’te garde avec moi. Maintenant et pour toujours. » Souffla-t-il, son coeur s’agitant dans sa poitrine sous l’effet de cet amour qui pulsait dans ses veines, l’amenant à se redresser pour se réfugier dans son corps qui accueillit le sien dans des souffles de passion. « J’te veux toute entière bébé… Tes lèvres magnifiques et toi… » Lâcha-t-il en maintenant son regard lorsqu’elle se retourna vers lui, Niels ne pouvant s’empêcher de capter ses lèvres qu’elle humecta avec une sensualité qui aurait pu l’enflammer sur place, lâchant quelques gémissements en sentant leurs anatomies se frôler, se cherchant avec une envie démesurée. Ses lèvres répondirent aux siennes lorsqu’elle s’agrippa à ses lèvres, les bras de Niels entourant son corps qui dégoulinait encore alors qu’ils se dirigeaient à l’aveugle vers la chambre, espérant trouver le lit qu’ils avaient envie de réchauffer de leur amour. « J’suis excité comme un fou… C’est à cause de toi tout ça… » Joua-t-il en croisant son regard, ses traits rougies par l’excitation témoignant de toute la fougue qui animait son être entier, Niels se chargeant de lui faire comprendre qu’il la désirait comme jamais en se fondant dans son corps, le percutant dans des ondulations fiévreuses, cherchant à stimuler son plaisir jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus. « Nan… Et y’a personne qui m’arrêtera bébé. J’te veux trop, tu me rends fou… » Lâcha-t-il, remarquant les rougeurs dans son cou, celles qui témoignaient de la passion qui émanait de leur ébat, Niels fermant les yeux en sentant la bouche de son amour glisser dans son cou pour lui laisser sa trace à son tour. « Oui bébé… J’vais venir… Putain… » Gémit-il, ses derniers coups de reins se faisant plus rapides, plus secs, eux qui pouvaient aisément entendre l’impact de leurs bassins qui se rencontraient à chaque mouvement, Niels nichant sa tête dans le cou de son amour lorsqu’il atteignait l’orgasme, son plaisir se déversant en elle. « Bébé… C’était trop bon, t’es magique mon amour… » Murmura-t-il, la respiration encore saccadée, Niels relevant doucement la tête pour contempler son amour, souriant à ses mots amoureux. « Moi aussi j’en avait besoin bébé. J’crois que ça s’est vu… » S’amusa-t-il, faisant référence à sa fougue qui l’avait poussé à marquer le cou d’Aelya sous l’effet du plaisir qui l’avait foudroyé. « Ouais j’suis d’accord. Puis si jamais cette faim-là revient, on pourra toujours se faire plaisir, non ? » La chercha-t-il, appréciant le contact de sa bouche sur sa mâchoire, Niels qui n’avait pas bougé de place, toujours faufilé entre les cuisses d’Aelya, le corps à moitié recouvert par le drap. « On appelle le room service bébé ? T’as envie de quoi mon amour ? »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyJeu 1 Juil 2021 - 21:50

Elle était tombée dans ses bras pour le meilleur et pour le pire, choisissant Niels comme partenaire de vie, elle qui n'aurait plus jamais à errer seule, s'accrochant maintenant à un objectif qu'ils partageaient ensemble, celui de passer l'éternité entre les pans écorchés de leurs âmes qui se nouaient dans de magnifiques nœuds, dans le simple but de ne jamais se défaire de l'un et l'autre. Les lèvres asséchées par son manque, elle les perdit contre sa peau qu'elle dévalait lentement, sensuellement, captant la moindre parcelle qui passait sous sa bouche avide de lui. Arrivée au point précis de son anatomie, elle s'en empara pour le faire décoller, ayant dans l'idée de le tenter dans ce brasier qui ne s'était plus enflammé depuis quelques jours. Elle revivait, son regard brillant pour lui de milles feux alors qu'elle s'attardait sur sa peau qui se tendait entre ses lèvres, sa langue venant lui montrer à quel point il lui avait manqué, à quel point son absence lui avait brûlé les ailes qu'il lui redonnait en cet instant. Elle sombra dans le désir lorsqu'il lui rendit la pareille, ses cuisses se contractant sous les secousses de ses lèvres et de sa langue qui dansait sur son bassin, Aelya sentant une vague de chaleur happer ses entrailles alors que son anatomie gonflait d'envie.

- Y'a que près de toi que j'veux être,
renchérit-elle, incapable de se retrouver lorsqu'il n'était pas présent pour la ranimer, elle qui avait cette impression d'être une âme errante à l'allure fantomatique en son absence. Prends-moi, ajouta-t-elle dans un souffle fiévreux et amoureux pour l'inviter à s'infiltrer entre ses cuisses qui se tendaient de désir, sa peau s'agitant avec fougue contre la sienne avant qu'elle n'attrape son regard de sa fièvre, son bas ventre effleurant le sien par le biais de sa main qui le guida sur son intimité, Aelya venant attirer Niels dans la chambre sans lâcher ses lèvres qu'elle dévora sans ménagement, sa langue rencontrant la sienne pour embraser chacun de leurs baisers, laissant son corps se poser sur le lit qu'elle trouva à l'aveugle. Et j'en suis particulièrement fière tu sais... Sourit-elle en coin, ses cuisses l'attirant contre elle pour qu'ils ne fassent plus qu'un de nouveau, ses yeux assombrit par cet appétit insatiable qu'elle avait pour lui, Aelya accrochant sa peau de manière passionnée, ses ongles glissant sur son dos, le marquant, à chaque vague de plaisir qui la percutait. J'ai pas fini de le faire bébé... J'veux te voir brûler pour moi... Susurra-t-elle fiévreusement, ses lèvres valsant de son oreille à son cou qu'elle mordilla, laissant son souffle brûlant s'échouer pour le chercher davantage, son coeur tapant contre sa cage thoracique à l'entente de ses gémissements. Niels... Gémit-elle alors qu'il augmenta la cadence de ses coups de rein, Aelya qui se délectait de sa présence qui se faisait plus vive en elle, ses cuisses se renfermant autour de son dos pour les rapprocher, leur orgasme mutuel les liant dans la même magie qui vint les étreindre. T'as pas perdu de tes talents mon bébé, t'es trop doué, le complimenta-t-elle, la respiration encore bouleversée. Je l'ai pas assez remarqué... Faudra que tu te rattrapes en fait, ajouta-t-elle malicieusement, jouant de ce prétexte à peine voilé pour l'avoir encore contre elle. Oui, j'avais prévu d'avoir toi en repas au moins quatre fois dans la soirée là... Sourit-elle, amusée, mordillant sa mâchoire tout en l'enlaçant, adorant le savoir encore contre elle, au plus près de sa chair. J'ai envie de toi, c'est encore possible tu penses ? Le chercha-t-elle contre ses lèvres, le regard joueur. On avait pas dit qu'on commanderait des burgers amour ? Parce que ça me va, lança-t-elle, faisant glisser ses doigts dans son dos pour le caresser. Prends des forces bébé, t'en as besoin pour cette nuit, pour demain matin aussi, sourit-elle. J'suis tellement heureuse que tu sois là, tu peux pas savoir comme je revis, avoua-t-elle, le regard brillant d'amour.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyVen 2 Juil 2021 - 0:00

Il savait qu’il serait lié toute sa vie à elle, et même dans l’au-delà, parce-qu’Aelya était son âme-soeur, sa raison d’exister, lui qui se réveillait tous les matins en remerciant le ciel de lui avoir donné sa plus belle étoile. Leur lien représentait tout ce dont il n’avait jamais osé espérer connaître un jour, lui qui était la définition même de l’amour, de la passion, celle qui continuait de les animer après trois ans. Il l’aimait à en perdre les mots, Niels qui était convaincu que les mots ne seraient jamais assez puissants pour décrire tout ce qui bouillonnait en lui lorsqu’il pensait à elle. Encore une fois, Aelya le laissait à court de souffle, l’hypnotisant par sa beauté inégalable alors qu’elle prenait soin de lui, jouant avec la partie la plus sensible de son anatomie qui ne réagissait qu’à ses caresses. Le coeur à la renverse, Niels n’avait pas pu s’empêcher de lui montrer combien il brûlait d’amour et de désir pour elle, jouant lui aussi d’une langue experte contre son anatomie. « Que nous deux bébé… » Murmura-t-il, faisant le trajet inverse pour se retrouver dans son dos, sa bouche embrassant chaque parcelle de peau qu’elle trouvait pour la combler d’amour, celui qui ne cessait de le dévorer de l’intérieur lorsqu’ils étaient ensemble. « J’vais pas me faire prier… J’ai trop envie de toi. » Lâcha-t-il, sa main amenant son membre entre ses cuisses, mettant fin à ce supplice qui avait duré trop de temps à ses yeux, repensant au vent glacial qui s’était permis de s’inviter dans leur lit qu’elle ne comblait plus de sa présence depuis son départ. Il sentit l’incendie se répandre à chaque coup de rein, lui qui percevait son corps se réchauffer au contact du sien, brûlant de cette envie qui ne se calmerait pas tant que leur désir serait toujours aussi intense. Il se laissa guider par Aelya, accroché à ses lèvres qu’il n’avait aucune intention de lâcher, se délectant de leurs échanges langoureux jusqu’à ce que son amour ne finisse par basculer dans les draps. « Tu peux, t’es la seule à m’enflammer comme ça… » Joua-t-il, sentant son corps être attiré par le sien sous l’effet de ses cuisses qui le ramenèrent contre elle, incitant Niels à se fondre de nouveau en elle, soupirant son plaisir contre son oreille alors qu’il avait repris ses ondulations fiévreuses. « J’vais le faire bébé… Que pour toi, j’te donnerai tout… » Murmura-t-il amoureusement, la fougue emprisonnant son âme, guidant chacun de ses gestes qui se voulaient toujours plus sensuels, à l’image de leurs deux corps qui se répondaient dans cet échange charnel. « Laisse-toi aller mon amour… » Gémit-il, son souffle se percutant contre ses lèvres, ses yeux accrochant ses traits qu’il voulait voir se tendre de plaisir, son bassin claquant davantage contre le sien alors qu’il avait accéléré ses coups de rein. « Putain bébé… » Lâcha-t-il dans un dernier gémissement avant d’atteindre le nirvana avec l’amour de sa vie, ses muscles se détendant d’un coup sous l’effet de ce plaisir indescriptible qui parcourut tout son corps. « Toi non plus bébé… Tu m’as fait rêvé là… » Murmura-t-il, la respiration toujours saccadée. « T’es insatiable toi, hein…? » S’amusa-t-il, appréciant de savoir qu’Aelya le désirait encore, même juste après avoir fait l’amour. « Ça me va, j’crois qu’on a le même régime. » Sourit-il, lui volant un baiser rapide alors qu’il était toujours niché en elle, appréciant leur proximité après leurs moments d’intimité. « C’est toujours possible ouais, on peut toujours en discuter… » Souffla-t-il, charmé par ses mots, par sa manière de lui montrer qu’il n’y aurait jamais de fin à leur désir mutuel. « J’pourrais manger n’importe quoi là de toute façon. » Pouffa-t-il, acquiesçant à sa proposition, tendant le bras pour attraper le téléphone posé sur la table de chevet et passer commande. « J’avais bien compris que ma femme comptait m’épuiser ouais. Ça va que j’suis entraîné. » Joua-t-il, finissant de raccrocher avant de relever le visage vers le sien à ses mots d’amour, son coeur battant toujours aussi fort lorsqu’elle le regardait de la sorte. « J’suis le plus heureux, y’a personne qui pourra nous enlever ça. J’veux qu’on profite rien que tous les deux, qu’on rattrape le temps perdu bébé. » Murmura-t-il, conscient que ce n’était que le début de leurs séparations qui seraient amenées à se répéter avec le boulot d’Aelya. « Tu sais pas comme tu me manques quand t’es pas là… J’me sens pas à ma place si j’suis pas avec toi… » Avoua-t-il, baissant les yeux alors qu’il savait qu’elle souffrait autant que lui de cette situation. « Tu sais déjà si tu vas bientôt repartir ? » Demanda-t-il, inquiet de savoir qu’ils n’auraient que très peu de temps libre ensemble.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 EmptyVen 2 Juil 2021 - 19:24

Ses yeux couvraient sa peau avec la plus grande attention, trainant inlassablement sur sa stature qui se découvraient sous son regard avide de toujours en avoir plus de lui, de sa perfection qui comblait les failles de son âme. C'était avec lui qu'elle se voyait vivre, incapable de se satisfaire de cette distance qui n'avait rien de bénéfique pour leur équilibre, Aelya qui avait maintenant cette urgence de se faire sienne dans le creux de ses entrailles où des milliers de papillons battaient leur plein, s'agitant sous l'effet de ses mains qui épousaient parfaitement ses courbes avant qu'elle ne vienne se réfugier au coeur de son désir. Ses lèvres s'étaient empressées de lui faire du bien, de lui soutirer des gémissements qui nourrissaient grandement son plaisir jusqu'à ce qu'il ne succombe lui aussi à son envie de lui faire subir les mêmes délicieux sévices, sa bouche qui dansait dans le creux de son anatomie, laissant sa peau frémir de passion, son prénom incrusté dans la profondeur de son épiderme. La cambrure tendue contre son bassin, elle se laissa étreindre contre la paroi de la douche qui s'embuait sous la cadence de son souffle qui se perdait entre chaque coup de rein qui l'infiltrait un peu plus dans son intimité, celle qu'elle ne dévoilait qu'à son mari, le seul qui était capable de la comprendre en un regard, dans les silences de sa respiration qui traduisait toute sa fougue, tout son amour pour son être. Dévastée par son plaisir, elle fit glisser son bas ventre entre ses cuisses pour le tenter, ce contact peau contre peau suffisant à enrayer le peu de patience qu'elle possédait, Aelya l'attirant jusqu'au lit qui trempait déjà dans leur urgence, eux qui n'avaient pas attendu de sécher leurs corps pour se fondre dans les draps, leurs bassins se répondant de nouveau comme si la vie reprenait son droit dans leurs corps en manque. Elle aimait savoir qu'elle était la seule à lui offrir tout ça, parce que de son côté c'était la même chose, Aelya qui avait scellé son coeur à double tour pour y laisser Niels à l'intérieur, incapable d'aimer de nouveau quelqu'un quand c'était lui qu'elle cherchait, qu'elle attendrait toute sa vie s'il le fallait.

- Tu me fais rêver mon coeur...
Gémit-elle alors que ses ongles s'étaient incrustés dans sa peau maintenant rougie par ses pressions, ses jambes l'enserrant dans son étau pour qu'ils puissent à eux deux formés une alliance, un univers où ils étaient juste seuls face à leur amour embrasé, Aelya gémissant une dernière fois dans un cri de plaisir lorsqu'il s'activa plus rapidement en elle, distillant du bonheur dans ses veines. J'adore te faire du bien, ajouta-t-elle amoureusement. Pire que ça, j'suis accro à ton corps bébé... J'suis vraiment bien atteinte, avoua-t-elle, amusée, reconnaissant sans le moindre mal qu'elle était addict à lui. Je l'aime trop ce régime, il m'a trop manqué pour toute une vie, admit-elle, joueuse, répondant à son baiser, savourant leur étreinte alors qu'il était toujours réfugié en elle. J'veux bien qu'on fasse une réunion à ce sujet alors. Dès que t'as un moment, sourit-elle, adorant ces moments complices qui les rapprochaient toujours, elle qui ria légèrement à sa remarque avant qu'il n'appelle le room service pour leur commande. T'es très endurant bébé. C'est pour ça qu'on va si bien ensemble aussi, lança-t-elle, espiègle, son regard accrochant ses magnifiques traits fins, le coeur à la renverse devant tant de beauté. On a déjà bien démarré pour le rattraper mon bébé. C'est mon premier objectif t'façon, répondit-elle amoureusement, consciente qu'elle se battrait surtout pour ça maintenant, pour que leur retrouvaille ne porte jamais les séquelles de son absence. Tu sais bien que mon monde c'est toi mon bébé... Si j'pouvais j'resterais qu'avec toi, soupira-t-elle tristement. Non... Ca peut se faire du jour au lendemain, c'est ça qui est chiant d'ailleurs... Avoua-t-elle, frustrée de ne pas pouvoir se préparer à leur distance imposée. Mais bébé, jusqu'à ce que tu trouves un travail, on peut partir ensemble... ? Je sais que c'est pas comme des vacances en amoureux, mais on subit moins comme ça, proposa-t-elle avant que le room service ne frappe à la porte pour leur apporter leur commande.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 4 Empty

 
i promised to always come home to you (aelya) -hot.
Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: le monde-
Sauter vers: