∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


emilia manzoni & thomas kelly
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal
Le Deal du moment : -44%
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 ...
Voir le deal
13.97 €

Partagez
 

 i promised to always come home to you (aelya) -hot.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11784
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyVen 2 Juil 2021 - 23:20

Il avait l’impression qu’on le privait de sa bulle d’oxygène en amenant son amour loin de lui, le monde entier ne se doutant certainement pas de la lutte intérieure qu’il menait avec lui-même lorsqu’Aelya n’était pas là. Chaque respiration devenait douloureuse sans elle, lui qui sentait son coeur battre au ralenti, atrophié par le manque qui ne cessait de lui brûler les entrailles. Et maintenant qu’il était tout contre elle, qu’il pouvait effleurer ses lèvres et caresser sa peau, Niels pouvait désormais souffler, mettant fin à son apnée. Sa cage thoracique se soulevait à chaque caresse de son amour, elle qui s’était agenouillée à hauteur de son bassin pour le faire vibrer de plaisir. Elle lui donnait l’impression de toucher les étoiles à chacune de leur étreinte, Niels ne pouvant résister à l’envie de lui donner du plaisir de la même manière, sa bouche s’agitant entre les pans de son anatomie, lui qui s’abandonnait totalement à son être. Le coeur battant la chamade, il s’était réfugié dans son dos, son corps épousant sa cambrure pour enfin venir la compléter de la plus belle des manières, son membre s’enfouissant en elle avec toujours plus d’envie. Son regard à lui seul traduisait le tumulte qui s’agitait en lui, renversant son coeur qui ne cessait de s’emballer pour elle, à chacun de leur baiser. Sans un mot, la peau brûlante d’envie, il s’était laissé guider par la bouche d’Aelya, elle qui l’entraîna à l’extérieur de la douche, le conduisant lentement mais sûrement jusque dans les draps qui s’apprêtaient à recevoir la passion qui grouillait en eux. C’était comme si on lui injectait une dose de bonheur directement dans les veines alors qu’il était venu s’enfouir en son creux, son membre taquinant son anatomie. « C’est toi mon rêve… T’es mon paradis bébé… » Souffla-t-il amoureusement, son bassin gérant le rythme de ses ondulations, contrôlant la cadence pour la voir apprécier le plus possible leurs retrouvailles. Il s’agita de plus en plus rapidement en elle, faisant trembler le lit, sentant l’orgasme approcher, prêt à les foudroyer, Niels lâchant un dernier long gémissement dans le cou de sa femme lorsque le plaisir le percuta finalement de plein fouet. « Tu me fais plus que du bien mon amour… » Répondit-il avec un sourire amoureux, lui qui était comblé à tous les niveaux avec Aelya. « Tu sais que j’me plaindrais jamais de ça bébé. Sois droguée à moi toute ta vie. » Lâcha-t-il, aimant savoir qu’ils étaient atteints par la même maladie, tous les deux espérant ne jamais en guérir. « Moi aussi il m’a manqué. Faut continuer de s’entraîner pour être performant, hein bébé… » Joua-t-il, la cherchant dans ce jeu, lui qui savait qu’elle ne serait jamais apte à le contredire à ce niveau, parce-qu’ils n’avaient besoin d’aucune excuse pour s’aimer comme ils le désiraient. « J’ai toujours un moment pour toi. On peut même planifier ça juste après. » Répondit-il avec un sourire taquin, Niels prenant les devants pour passer commande au room service, raccrochant rapidement pour se reporter toute son attention sur la femme de ses rêves. « Fallait bien l’être avec une femme aussi insatiable que toi bébé… » La chercha-t-il, son regard captant ses lèvres, lui qui ne pourrait jamais résister à son envie de les embrasser, cédant contre sa bouche qu’il attrapa sans prévenir. « Je t’aime… J’veux passer ma vie contre toi. » Souffla-t-il, sentant son coeur se serrer dans sa poitrine alors qu’il savait que ce moment ne serait pas éternel, qu’Aelya serait encore amenée à partir pour répondre à ses obligations professionnelles. Il écouta sa proposition, comprenant son raisonnement bien qu’il avait peur d’entraver sa carrière. « J’sais pas bébé… Ton agent serait capable de me dire que j’te déconcentre dans ton boulot. » Expliqua-t-il, laissant son regard balayer son visage, elle qui pouvait y lire son inquiétude vis-à-vis de ces départs à répétition qui viendraient les anéantir. Il se redressa en entendant leur commande arriver, nouant une serviette autour de sa taille avant de récupérer le chariot sur lequel se trouvait leur repas. « Madame Björk, on m’a dit que vous étiez affamée ce soir. » Joua-t-il en revenant vers le lit avec leur nourriture, s’amusant de ce jeu de rôle.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12388
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptySam 3 Juil 2021 - 19:40

Son coeur ne saignait plus depuis qu'il avait recousu ses plaies de ses mains soigneuses, Aelya qui trouvait en lui tout ce qui lui avait toujours manqué, comme si Niels représentait à lui seul toutes ses méthodes de survie pour qu'elle puisse subsister sur ce chemin incertain. Elle avait compté les minutes, les jours, attendant que le ciel ne les réunisse aussi rapidement que possible parce que son âme s'écorchait dans la souffrance de son absence. Elle ne serait jamais préparée à ça, comme si son apprentissage se limitait à tout ce qui se rapportait à Niels, ses pensées se voyant incapable d'imprimer la cartographie d'un environnement où il n'existait pas. Alors, elle s'était mis à faire ce qu'elle savait le mieux faire ; l'aimer, le désirer, contraignant son coeur à battre la chamade alors que ses lèvres s'étaient faufilées dans le creux de son anatomie raidie par l'envie. Elle savourait cette explosion qui faisait suite à cette attente insoutenable, leurs corps se répondant dans des ondulations baignées d'urgence, Aelya qui sentait son désir croître à mesure qu'il allait et venait en elle, la rassurant de sa présence chaleureuse, elle qui s'enlisait dans les pans enivrants que la passion dressait pour eux. Plongeant dans les draps, elle s'abandonna une nouvelle fois à son corps qui s'ouvrit pour lui, comme toujours, parce qu'il était le seul à détenir la clef de ses secrets, de ses soupirs, son plaisir s'extirpant de ses lèvres en même temps que le manque s'évaporait de ses veines, tous deux atteignant le feu d'artifice de leur alliance dans des gémissements équivoques, Aelya gardant Niels tout contre sa cage thoracique ravagée par le rythme anarchique de ses expirations.

- J'compte bien continuer à me droguer à toi, et à te rendre addict mon bébé,
ajouta-t-elle en souriant amoureusement, consciente qu'elle ne voudrait jamais vivre dans un monde où Niels n'était pas fou d'elle. Ouais parce que ce serait vraiment dommage qu'on perde la main à ce sujet... Joua-t-elle à ses mots de manière complice, incapable de résister à son corps qui la faisait vibrer depuis trois ans, sa peau qui ne voulait que la sienne pour frémir. Ok c'est noté. On s'donne rendez vous dans le lit du coup ? Demanda-t-elle, feignant le sérieux jusqu'à un sourire amusé ne s'immisce sur ses lèvres, Aelya laissant son regard trainer sur son magnifique visage alors qu'il passait commande au room service. J'ai vraiment un problème d'appétit avec toi, j'devrais consulter je sais, soupira-t-elle, faisant mine d'être inquiète avant de sourire contre ses lèvres lorsqu'il vint lui voler un baiser. Passe une éternité même contre moi bébé... Je t'aime tellement, j'me verrai jamais sans toi, avoua-t-elle tendrement, Aelya sachant que si elle s'écoutait, elle passerait son temps contre son coeur, elle qui savourait chaque moment passé en sa compagnie comme si c'était le dernier, la vie les ayant toujours habitué à s'enticher de chaque lumière qui s'infiltrait dans leur relation, parce qu'elle ne durait jamais éternellement. Il fera avec, j'lui laisserai pas le choix bébé t'façon, répondit-elle, n'aimant dans tous les cas pas qu'on lui dise quoi faire, surtout si elle satisfaisait ses exigences professionnelles. Bébé, j'veux pas que tu te sentes seul, je préfère que tu restes avec moi le plus possible, ajouta-t-elle en caressant sa joue pour apaiser l'inquiétude qu'elle lisait sur son doux visage avant de le laisser filer pour récupérer la commande, un sourire en coin se dessinant sur ses lèvres lorsqu'il se présenta devant elle avec sa serviette nouée autour de la taille, son regard le dévorant silencieusement. Tellement affamée que j'crois que la nourriture me suffira pas. Est-ce que le magnifique jeune homme est livré avec ? Nan parce que j'ai oublié de commander le dessert, le chercha-t-elle, joueuse, récupérant son assiette lorsqu'il la lui tendit dans le lit, Aelya se redressant contre la tête de lit, commençant à manger. C'est pas mal. Mais t'es meilleur bébé, sourit-elle en mangeant un autre bout. J'vais finir par m'en mettre partout et j'vais devoir retourner à la douche, lâcha-t-elle, toujours dénudée dans les draps. Tu m'as beaucoup dévoré bébé... ? Parce que demain ma maquilleuse va vriller j'crois, pouffa-t-elle en faisant référence à ses marques dans le cou.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11784
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptySam 3 Juil 2021 - 23:22

Leurs retrouvailles étaient toujours à l’image du manque qui les avait rongé de l’intérieur, témoignant de ces maux qu’ils avaient subi en silence, leurs coeurs s’effritant à l’intérieur de leurs poitrines. Son seul bonheur résidait dans la lueur malicieuse de son regard, dans cette profondeur dans laquelle il aurait aimé se perdre jusqu’à la fin des temps, simplement pour pouvoir être avec elle à chaque instant. Il l’aimait au-delà de toute raison, son corps se voyant parcouru de frissons à chaque fois qu’elle posait ses mains sur lui, qu’elle laissait ses lèvres le faire fondre sous le plaisir insoutenable qu’elle lui procurait. Sans savoir patienter une seconde de plus, leurs corps se retrouvèrent dans une symbiose qui n’avait aucun égal, leurs bassins se répondant à chaque ondulation, Niels qui ne savait plus comment gérer ce plaisir intense qui parcourait son échine, l’obligeant à gémir, à expulser tout ce bonheur qui s’agitait en lui. Ils s’étaient sentis crouler sous une avalanche de plaisir lorsque l’orgasme les foudroya, eux qui atteignirent le point culminant de leur ébat, Niels refusant de lâcher son amour trop vite. « Fais-le toute ta vie. J’serais toujours ta victime bébé. » Joua-t-il, lui faisant comprendre qu’il n’y aurait pas un seul jour où il ne tomberait pas amoureux d’elle, parce-qu’elle était devenue le centre de son univers. « Vu notre expérience, j’crois que ça devrait quand même aller. » S’amusa-t-il, faisant référence à tous leurs moments d’intimité, eux qui ne s’étaient jamais restreints à ce niveau, choisissant d’écouter leurs envies et l’attirance qu’ils possédaient l’un pour l’autre. « C’est ça. Rendez-vous dans le lit, sois pas en retard surtout. » Ajouta-t-il, prenant le même air qu’elle avant de répondre à son sourire communicatif, Niels ne lâchant pas le regard de son amour alors qu’il passait commande. « Non, consulte pas. J’veux pas te voir guérir de ça moi… » Dit-il, prenant une mine abattue pour appuyer sur ses points faibles, tendant la nuque vers elle pour lui voler un énième baiser. « C’est prévu mon amour. J’peux pas être heureux si j’suis pas avec toi. Je sais pas faire quand t’es pas là… » Avoua-t-il, savourant leur proximité qui laissait toujours place à leurs confessions amoureuses, Niels qui ne manquait jamais de faire comprendre à son amour qu’il ne jurait que par elle, lui qui lui avait confié son coeur pour le restant de ses jours. Pourtant, il savait que leur chemin serait toujours jonché d’épreuves, l’évolution de la carrière d’Aelya étant un nouveau défi pour eux qui devaient se plier à ses contraintes professionnelles. « Il va vraiment finir par me détester… Déjà qu’on en est pas loin là. » Pouffa-t-il cyniquement, Niels qui n’avait jamais caché sa méfiance vis-à-vis de cet homme qui faisait désormais partie de la vie d’Aelya. « On verra alors ce qui est possible bébé. Parce-qu’on doit garder un oeil sur Hank aussi amour. » Répondit-il, Niels qui n’avait certainement pas envie de délaisser leur chien à chaque déplacement. Il accrocha son regard tendrement, se redressant finalement pour aller récupérer leur commande avant de revenir dans le champ de vision de sa femme, à moitié couvert par une serviette. « J’crois qu’on peut s’arranger. Le jeune homme est prêt pour les négociations. » S’amusa-t-il, la cherchant avec son regard avant de s’approcher d’elle pour lui tendre son assiette, Niels la rejoignant sur le lit, s’installant à ses côtés pour commencer à manger. « C’est ce que j’allais te dire. » Dit-il, reprenant quelques bouchées, veillant à ne pas tacher les draps. « Ça serait dommage ça bébé. Surtout que ça serait sûrement moi qui viendrais t’aider à enlever toutes les tâches sur ton corps… » Joua-t-il, l’air de rien, Niels laissant traîner son regard sur le corps dénudé d’Aelya, faisant mine de s’intéresser aux nombreuses marques qu’il lui avait laissé dans le cou. « A peine bébé… Y’en a une ou deux, ça va. Puis au pire, elle aura un peu plus de travail, c’est bon. Elle est payée pour ça. » Lâcha-t-il, dédramatisant la situation alors qu’il savait pertinemment qu’il s’était déchaîné contre son cou, lui qui n’avait pas pu s’en empêcher alors que la fougue s’était éprise de son corps. « Il manquerait plus qu’on ait l’interdiction de faire l’amour… » Roula-t-il des yeux, lui qui détestait l’idée même qu’on puisse guider leurs choix, Niels finissant son plat, incapable de quitter son amour des yeux. « Bébé t’es trop belle, faut que j’te prenne en photo là. » Lâcha-t-il, attrapant son portable pour capturer le moment.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12388
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyDim 4 Juil 2021 - 21:46

Elle aimait le contraindre au plaisir que lui apportaient ses lèvres, Aelya qui s'époumonait devant sa beauté, devant cette univers qui s'ouvrait et qui semblait aussi infini que la Voie Lactée, bien loin de leurs problèmes qui étaient pour le moment hors de portée. Elle tremblait de plaisir, d'envie de sa peau qui dévalait contre ses courbes, épousant parfaitement le moindre de ses gestes qui avaient pour but de le rapprocher davantage de son être qui s'épuisait délicieusement contre le sien. Plus rien n'existait si ce n'était qu'eux, perdu entre les murs de la douche qui accueillait leurs soupirs, trouvant bien rapidement les draps qui les encerclaient dans leur fougue, jusqu'à l'atteinte du sommet de leur plaisir qu'ils vinrent éteindre dans leurs respirations anarchiques.

- La plus belle victime, la plus sexy, la plus douée aussi,
ajouta-t-elle amoureusement, consciente qu'elle était aussi victime de sa propre envie qu'il savait parfaitement combler. J'ferai t'façon tout pour entretenir ta flamme mon bébé, sourit-elle, vivant pour son regard qu'elle aimait voir brûler dès lors qu'il se posait sur elle. C'est toi le pro pour jamais être à l'heure bébé. Quoique j'pense que pour ce genre de rendez-vous, tu seras en avance, s'amusa-t-elle malicieusement, savourant ce moment complice alors qu'il était toujours logé entre ses cuisses, Aelya qui n'aimait jamais le voir se détacher trop rapidement d'elle, consciente que si au départ de leur relation elle le faisait, c'était pour mieux se protéger de cette addiction naissante et inarrêtable. Mais si ça se trouve un jour t'en auras marre que j'te colle trop nan ? Demanda-t-elle en cherchant son regard, le sien ne quittant pas ses traits qu'elle admirait alors qu'il prenait la moue, Aelya accrochant ses lèvres dans un baiser. C'est pour ça que tu feras toujours bien en venant me retrouver. J'aurais fait pareil mon coeur, ajouta-t-elle tendrement, ses yeux brillants d'amour à ce qu'il avait fait, lui qui avait encore fait des milliers de kilomètres pour la retrouver, elle qui n'aurait jamais dans l'idée de fonctionner autrement parce qu'elle crevait d'amour pour lui, de son manque lorsqu'ils se séparaient, consciente qu'elle serait surement capable de mettre son agent à dos s'il venait à lui refuser la seule personne dont elle avait besoin pour respirer. Il te déteste pas bébé. Et même s'il le faisait, ça changerait rien. Je t'imposerai de partout mon coeur. Il a autant besoin de moi que moi de lui, c'est pas dans son intérêt de pas aller dans mon sens, ajouta-t-elle, sachant pertinemment qu'il gagnait sa vie grâce à elle, et quand bien même elle se savait remplaçable, jamais elle ne viendrait à choisir son travail au détriment de son amour. Oui, il faut aussi que tu restes un peu pour Hank, on s'organisera bébé t'inquiètes pas, répondit-elle, n'ayant également pas envie de laisser leur chien à l'abandon, elle qui s'apprêterait dans tous les cas à réfléchir à une solution pour pallier à tous leurs besoins. J'espère qu'il est pas trop dur en affaire, et qu'il est pas trop fatigué, ajouta-t-elle dans un sourire en coin, son regard valsant sur toute sa stature à moitié nue qui réveillait en elle ce désir impérissable, Aelya récupérant son assiette lorsque Niels revint sur le lit, commençant à manger. Ce serait très dommage ouais, parce que c'est vrai que ça m'arrangerait pas du tout que tes lèvres se retrouvent sur moi par inadvertance, sourit-elle en coin, pouffant à sa remarque qui laissait penser qu'il y avait été de main morte sur son cou, chose qui ne lui ressemblait pas. Tu vas me laisser croire que tu m'as laissé que deux petites marques toi ? Je sens la surprise devant le miroir, s'amusa-t-elle, adorant le savoir aussi fou d'elle lors de leurs ébats, elle qui n'aurait jamais envie de le réprimer là-dessus. Jamais d'la vie ! Lança-t-elle en secouant la tête, incapable de les voir se priver de se donner l'amour dont ils avaient besoin. Tu joues au photographe privé ? Ajouta-t-elle en souriant, délaissant son assiette terminée pour poser devant son portable, le drap cachant à peine ses courbes dévêtues. J'veux faire pareil par contre, avança-t-elle en récupérant son portable pour prendre la première photo, s'imposant en suite à lui sans prévenir en le faisant basculer dans le lit, à califourchon sur lui, ses jambes l'emprisonnant. Regarde-moi ce corps magnifique là... Souffla-t-elle, amusée, tirant légèrement sur sa serviette pour la défaire. Ca c'est pour quand tu me manques trop... Se justifia-t-elle, prenant une autre photo.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11784
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyDim 4 Juil 2021 - 23:08

Jamais rien ne pourrait égaler la force de leur amour, eux qui le prouvaient à chaque fois qu’ils s’abandonnaient l’un à l’autre, se retrouvant dans une passion qui se passait à chaque fois de mot. Niels, il n’aurait jamais pensé vivre quelque chose d’aussi fort avant qu’Aelya ne débarque dans sa vie, elle qui avait tout chamboulé, donnant enfin un sens à son existence. Parce-qu’il savait maintenant ce à quoi était voué sa vie, lui qui se réveillait tous les matins, bouillonnant d’impatience à l’idée d’aimer Aelya de toutes ses forces. « Mon bourreau est pas mal douée aussi… C’est pour ça que j’suis accro à elle. » Souffla-t-il avec un sourire joueur, eux qui avaient appris à appréhender leurs corps, chacun connaissant les points faibles de l’autre sur le bout des doigts. « T’y arriveras haut la main toi… » Ajouta-t-il, elle qui savait combien il ne lui suffisait que d’un regard pour l’enflammer, Niels qui était toujours prêt à bondir sur la femme de sa vie. « Faut avoir des priorités dans la vie… » Dit-il en haussant les épaules, cet air malicieux ne le quittant pas alors qu’il était toujours blotti contre son corps, n’ayant aucunement envie de les laisser se refroidir trop rapidement, Niels qui aimait éteindre les flammes de leur passion lentement. Il fit mine de bouder après sa proposition, parce-qu’elle savait autant que lui qu’il détesterait la voir s’éloigner, Niels qui était accro à sa manière de l’aimer et de le lui montrer. « Jamais. C’est si tu t’éloignes que j’vais te bouder. Alors si j’étais toi, j’tenterais pas le diable. » Lâcha-t-il, lui rendant son baiser avec malice, appréciant cet instant de complicité qui les caractérisait bien. Il esquissa un tendre sourire à ses mots, conscient qu’il ferait toujours le bon choix en retrouvant sa femme, même si ça nécessitait de parcourir le monde entier. Parce-que rien ne valait cette dose de bonheur qui s’injectait dans ses veines à chaque fois qu’il recroisait son regard après de longs jours sans avoir pu l’admirer. « T’es ma priorité mon amour… J’pourrais jamais rester trop longtemps loin de toi. » Avoua-t-il, prenant conscience qu’il n’était et ne serait jamais apte à supporter une relation à distance avec Aelya, eux qui avaient pris l’habitude pendant trois années à rester l’un contre l’autre, sacrifiant tout ce qu’ils avaient pour vivre ensemble. Il écouta attentivement les arguments de son amour à propos de son agent, Niels qui était convaincu que l’homme ne le portait pas dans son coeur vis-à-vis d’Aelya et de sa carrière. « Justement bébé. Il me voit comme un frein à tout ça, parce-qu’il sait qu’il gagnera moins de fric si je m’impose trop entre toi et lui. » Lâcha-t-il, détestant l’idée même de savoir qu’Aelya était le gagne-pain de ce type pour lequel il n’avait que très peu de considération. « On se prend pas la tête pour ça bébé. On le savait que ça se passerait comme ça, j’vais faire des efforts aussi, j’te l’ai promis. » Murmura-t-il, conscient qu’il était maintenant trop tard pour se plaindre de cette distance inévitable, parce-qu’ils avaient tous les deux accepté cette carrière pour Aelya. Rejoignant la chambre après avoir récupéré leur commande, Niels s’amusa avec son amour, la cherchant dans des mots joueurs. « Y’a rien qui peut l’arrêter, même pas le décalage horaire. » S’amusa-t-il, son regard surprenant le sien, lui qui la dévorait des yeux de la même manière, incapable de ne pas se délecter de la vision de son corps, revenant à côté d’elle pour qu’ils puissent déguster leurs repas. « J’me doute bien bébé. Ça serait l’horreur même… » Lâcha-t-il, rentrant avec amusement dans son jeu, lui qui fit mine de rien lorsqu’elle chercha à savoir l’état de sa peau qu’il avait fiévreusement dévoré pendant leur ébat. « Bon ok, y’en a peut-être un peu plus que ça… Mais bébé, c’est pas de ma faute si tu me rends fou aussi… T’es trop délicieuse pour pas être dévorée. » Se justifia-t-il habilement, se plaignant des règles qui pourraient leur être imposées si l’équipe d’Aelya n’appréciait pas les conséquences de leur amour. « Ouais, j’peux pas résister… Mais crois-moi que ces photos-là, elles finiront jamais dans un magasine. » Dit-il, lui qui gardait précieusement chaque cliché qu’il pouvait avoir de la femme de sa vie. « T’es tellement magnifique toi… » Souffla-t-il derrière son écran, subjugué par elle, par sa beauté innée et presque irréelle, Niels pouffant de rire lorsqu’Aelya se jeta sur lui pour faire de même avec son portable. Il bascula sur le lit, ses mains glissant sur les cuisses de son amour qui s’était assise sur son bassin. « Tu perds pas le nord toi… » Dit-il en arquant un sourcil en sentant sa serviette tomber sur le sol, amusé par les photos qu’elle prenait de lui, Niels laissant ses mains accrocher sa chute de reins. « Prends nous tous les deux bébé… » Murmura-t-il contre sa peau, ses lèvres dessinant le contour de sa mâchoire avant de revenir lentement à ses lèvres qu’il emprisonna amoureusement, jusqu’à ce qu’ils ne soient de nouveau dérangés par un bruit venant de la porte, la voix de son agent se faisant entendre. « Aelya, t’es là ? Je m’inquiète, j’ai entendu du bruit venant de ta chambre, tout va bien ? »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12388
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyLun 5 Juil 2021 - 22:01

Il était le seul à pouvoir apaiser la tempête qui siégeait dans sa tête, Aelya qui s'était toujours sentie seule dans l'oeil du cyclone qui se nourrissait de ses émotions. C'était comme si elle reprenait vie, regagnant la vue face à l'obscurité qui la happait lorsque Niels était absent. Et maintenant qu'elle l'avait entre ses mains, elle n'était plus apte à le lâcher, sa peau le demandant sans cesse, son coeur cognant à tout rompre son amour et son désir qui coulait dans ses veines, embrasant ses sens qui n'étaient sensibles qu'à lui. Elle adorait voir son environnement, les jours et les minutes disparaître juste pour les laisser s'aimer sans limite, sans peur de regarder leur monde s'écrouler. Elle pouffa de rire à sa moue, bien consciente qu'elle était juste incapable de s'éloigner, même par la force, parce qu'il était son évidence, le seul pour qui elle se battrait, le seul pour qui elle reviendrait. C'était l'unique perle qu'elle tenait tout contre son coeur, de peur qu'on vienne le lui arracher, Aelya qui savait que Niels était exceptionnel, elle qui se sentait chanceuse de l'avoir contraint à attraper la même maladie amoureuse dont elle était profondément et irrévocablement atteinte.

- J'ai aucun moyen de m'éloigner de toi, je sais même pas comment je pourrais,
avoua-t-elle, amusée, sachant pertinemment qu'elle n'avait pas un fonctionnement conçu pour se rendre indépendante de lui, comprenant tout de même qu'avec son métier, ils allaient forcément devoir parfois se passer de l'un et l'autre, Hank qui ne pouvait pas subir inlassablement leur absence, même si elle aurait aimé pouvoir avoir tout à la fois, Aelya ayant du mal à se priver de sa famille à ses côtés. J'ai pas envie que tu le fasses, je voudrais que tu passes tes jours et tes nuits contre moi... Mais rien n'est jamais aussi simple, soupira-t-elle, détestant se rendre à cette évidence qui signifiait qu'ils devraient s'adapter à ce mode de vie, à ces éloignements qui n'avaient jamais été programmés dans leur relation. Il gagnera moins de fric si j'décide de moins bosser parce que je t'ai pas avec moi, aussi. C'est donnant-donnant, s'il fait pas d'efforts, j'en ferais pas non plus, renchérit-elle, persuadée qu'elle saurait avoir le dernier mot si son agent venait à lui poser ses conditions, celles qu'elle rejetterait en bloc si elles impliquaient de tenir Niels à l'écart de son job. Fais de ton mieux après bébé, si t'as envie de me parler, j'suis toujours là tu le sais, répondit-elle, ayant envie qu'il sache qu'elle restait présente pour lui s'il avait juste besoin d'évacuer sa frustration vis-à-vis de leur situation ou juste s'il avait simplement besoin d'une oreille attentive, elle qui sourit à sa remarque lorsqu'il se présenta à elle après avoir récupéré la commande, son regard espiègle trouvant le sien. C'est super top ça pour satisfaire la bête qui est en moi, lança-t-elle, amusée, rêvant en cet instant de décrocher cette serviette qui couvrait le bas de son corps, son regard se reportant sur l'assiette qu'il vint lui tendre dans le lit. Clairement l'horreur ohlala, extrapola-t-elle en roulant des yeux avant de rire à sa remarque. Tu sais que jamais je t'arrêterai mon coeur, j'aime beaucoup trop quand tu me dévores en plus... Et pour n'importe quelle partie d'ailleurs, ajouta-t-elle dans un sous-entendu fiévreux, se fichant éperdument du travail que ça demanderait à sa maquilleuse qui s'amuserait à cacher les frasques de leur amour. Ces photos-là c'est que pour nous, et surtout rien que pour toi... Souffla-t-elle alors qu'elle s'était dévoilée devant l'objectif de son portable. T'es tellement parfait toi, ajouta-t-elle sur le même ton avant de basculer sur lui rapidement, son corps surplombant le sien pour le prendre en photo, riant en même temps que lui. Jamais tu me connais, sourit-elle en coin alors que sa main s'était débarrassée de sa serviette, laissant son portable capturer sa beauté. Bonne idée amour, dit-elle, frissonnant à ses mains qui valsaient sur ses courbes, tendant son portable pour les prendre en photo alors qu'ils s'embrassaient, savourant la chaleur de son corps qu'elle aurait encore envie d'admettre entre ses lèvres. Putain... Il est pas possible, soupira-t-elle en se redressant lorsqu'elle entendit la voix de son agent à travers la porte, Aelya se tirant du lit pour attraper un peignoir au passage, le nouant autour de sa taille avant d'ouvrir la porte pour le confronter. Oui, ça va très bien, merci de t'en inquiéter, lança-t-elle, voyant son regard la détailler. Ah, ouais, j'vois que t'es pas seule à priori, lâcha-t-il en roulant des yeux. Niels est au courant que tu te tapes un autre mec dans son dos ? Ajouta-t-il, agacé, ne sachant pas que Niels était dans la chambre.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11784
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyLun 5 Juil 2021 - 23:10

Il avait l’impression de traverser les enfers à chaque fois qu’il voyait l’amour de sa vie s’éloigner, affrontant le manque de plein fouet, celui qui ne le laissait jamais indemne. Rien n’était pire que le manque qui brûlait sa peau à chaque séparation avec Aelya, lui qui avait dû prendre sur lui en voyant sa silhouette s’éloigner à l’aéroport, comme s’il avait entendu les morceaux brisés de son coeur s’écraser sur le sol. Et il savait que ce n’était que le début d’un long parcours, Aelya dont la carrière était en pleine ascension. Maintenant qu’ils étaient ensemble, il ne pensait plus qu’à elle, qu’à l’instant présent, lui qui désirait profiter de chaque seconde comme s’il s’agissait de la dernière. « Trouve pas la solution à ton énigme bébé. J’veux pas te voir loin de moi… Tu l’es déjà trop. » Ajouta-t-il, gardant cet air léger bien qu’ils savaient tous les deux qu’une part de vérité se cachait sous ses mots, Niels qui regrettait de la voir s’éclipser loin de leur cocon. « Pour l’instant, on va profiter du temps qu’on a tous les deux mon amour. On prend les choses comme elles viennent, j’veux pas qu’on vive dans les regrets. » Murmura-t-il amoureusement, son regard caressant tendrement le sien, cherchant à la rassurer, parce-qu’ils savaient qu’ils formaient une équipe solide, que leur lien était et resterait indéfectible jusqu’à la fin des temps. Il hocha faiblement la tête aux mots de son amour, conscient qu’elle disait vrai, parce-que son agent n’était rien sans elle, Aelya qui avait le sort de sa carrière et de celui de l’homme qui l’accompagnait entre les mains. « Le laisse juste pas faire n’importe quoi bébé… J’suis là, j’ai pas envie qu’on se fasse passer après tout ça. » Admit-il, Niels qui craignait de voir son agent lui imposer trop de contraintes qui nuiraient à leur couple, lui qui savait qu’il pensait égoïstement parce-qu’il ne souhaitait pas passer au second plan. Il acquiesça aux mots d’Aelya, lui qui restait prêt à faire des efforts pour que tout puisse bien se passer, Niels pensant avant tout au bien-être de son amour, souhaitant lui éviter de se sentir tiraillée entre son coeur et sa raison. « Je sais bébé, j’hésiterais pas. » Répondit-il, aimant savoir qu’ils seraient toujours là l’un pour l’autre, à l’écoute et attentifs. Il récupéra la commande à leur porte, se dépêchant de rejoindre sa femme qui l’attendait dans le lit, leurs regards complices se retrouvant presque immédiatement. « Je sais que ça t’arrange, ouais. J’commence à bien la connaître la bête qui est en toi… » S’amusa-t-il en reprenant ses mots, Niels avançant vers le lit pour reprendre place à côté d’elle, souriant à leur échange léger. « On aime tous les deux ça bébé… J’ai encore envie de toi en plus, ça va pas arranger tes problèmes ça… » Joua-t-il, faisant glisser fiévreusement son regard sur elle, lui qui ne cesserait jamais de la désirer, Niels décidant de prendre son portable pour immortaliser leur moment complice. « Evidemment qu’elles sont que pour moi… J’les regarderai quand tu me manqueras trop mon amour… » Répondit-il, se pinçant la lèvre alors qu’il continuait de la photographier, la détaillant avec admiration derrière l’écran de son portable jusqu’à ce qu’Aelya ne décide de lui rendre la pareille, venant sur lui pour le prendre en photo. « Pas plus parfait que toi. » Souffla-t-il, caressant doucement ses hanches avant de sentir son corps se dénuder, souriant avec amusement devant la malice qu’il lisait sur les traits d’Aelya. Sa nuque se tendit vers son visage pour laisser ses lèvres l’embrasser, les faisant glisser le long de sa mâchoire jusqu’à capturer sa bouche dans un baiser patient, laissant sa femme les prendre en photo alors qu’il sentait sa peau s’enflammer sous ce simple contact, ses mains pressant doucement sa chute de reins pour lui faire ressentir son excitation. « Non… n’y vas pas bébé… » Lâcha-t-il, le souffle coupé par leur échange, soupirant en voyant Aelya se rhabiller pour aller à la rencontre de son agent, Niels peinant à capter leurs paroles échangées. Il décida de se vêtir à son tour d’un peignoir, débarquant au moment où son agent fit allusion à une relation extra-conjugale sans savoir qu’il était l’homme avec qui elle partageait sa chambre. « C’est comme ça que tu la vois alors ? » S’avança-t-il vers la porte, se plaçant dans le dos de son amour, sa main glissant autour de sa taille. « Désolé de t’avoir dérangé. Et j’suis désolé de t’avouer qu’on va encore te déranger. » Lâcha Niels, prenant une mine faussement désolée, l’homme roulant de nouveau des yeux. « Aelya, t’as un shooting à sept heures demain, tu ferais mieux de te reposer. Ça peut attendre que vous rentrez à Bowen, non ? » Ajouta-t-il, faisant référence à leurs retrouvailles.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12388
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyMar 6 Juil 2021 - 21:35

Elle se laissait enfin être heureuse dans ses bras, elle qui s'était déjouée de ses propres chaines pour se complaire dans le bonheur le plus pur, celui qui ne lui laissait aucune amertume quand elle y goûtait, la rendant finalement accro à ces notes délicates et sucrées auquel elle n'avait jamais été habituée. Elle s'était formatée dans le désespoir faute de mieux, rafistolant son coeur avec ses propres moyens, ces bandes qui s'étaient enserrés autour de son organe pour le protéger des chocs, des bourrasques humaines qui auraient pu effondrer son être malmené. Il s'était érigé dans son ciel comme une explosion de lumière, permettant à sa peau de se réchauffer sans craindre les brûlures, Aelya qui portait en elle la seule peur de se voir déposséder de son amour. Elle sourit doucement à sa remarque, n'ayant jamais à l'idée de partir loin de lui, au risque d'y laisser sa vie.

- Moi non plus. Je sais qu'on arrivera à s'adapter, parce que c'est nous et j'ai confiance,
lança-t-elle tendrement, consciente qu'elle était devenue plus optimiste depuis qu'il était avec elle, depuis qu'il avait rassuré la moindre parcelle de son être, elle qui ne s'en faisait jamais quand il s'agissait de trouver des solutions pour qu'ils puissent davantage s'aimer. Je le ferai pas amour, j'te le promets. Tu sais à quel point t'es bien plus important que tout l'argent que je pourrais récolter et que tous les contrats que j'pourrais signer. C'est nous avant tout, promit-elle, n'ayant jamais envie de voir Niels se sentir écarté alors que tout ce qu'elle voulait était de la ramener contre elle, là où battait son amour pour lui, cette chose que rien ni personne pouvait changer parce qu'ils étaient faits pour être ensemble, eux qui avaient battit leur propre empire à partir de leurs ruines, constatant leurs résultats jour après jour alors que l'amour les réunissait toujours. T'aimes bien la déchaîner d'ailleurs, j'le vois bien, sourit-elle en coin alors qu'ils se cherchaient dans leurs regards, Aelya qui aurait pu encore une fois lui sauter dessus rien qu'à la vue de son corps qui se dressait devant le lit, admettant de la chaleur sur sa peau gorgée de désir à la seule pensée de recevoir son corps contre le sien. J'ai toujours envie de toi et c'est un réel problème pour ma concentration ça, fit-elle mine de se plaindre avant de récupérer son repas pour manger, laissant son amour la prendre en photo lorsqu'ils terminèrent, sa sensualité transparaissant dans les clichés tant elle avait envie de le voir vibrer pour elle. On a un bon dossier de photos secrètes toi et moi, répondit-elle, joueuse, Aelya qui se perdait très régulièrement dans ce genre de photos privées lorsqu'ils n'étaient pas ensemble, rêvant secrètement de se perdre dans ses bras quand tout s'y opposait.

Elle aimait percevoir la flamme inscrite dans son regard alors qu'il capturait ses courbes, Aelya venant en faire de même en s'imposant sur lui, son portable posté au-dessus de son corps qu'elle avait délesté de sa serviette, animant son envie qui assombrissait ses pupilles. Elle sentit son coeur louper un battement à sa remarque, à ses mains qui vinrent petit à petit prendre toute la place sur ses courbes, Aelya expiant un soupir bruyant à la sensation de ses lèvres qui couraient sur sa mâchoire pour trouver ses lèvres. Elle lui rendit son baiser pour prendre la photo, lâchant ensuite son portable pour embraser ce contact de manière fiévreuse, son bassin ondulant contre son bas ventre qu'elle sentait se tendre contre sa peau, jusqu'à ce qu'ils ne doivent écourter ce moment à l'entente de son agent qui toqua à la porte.

- J'fais vite bébé,
ajouta-t-elle avant d'ouvrir la porte pour confronter son agent qui constata sans mal les marques qu'elle portait dans le cou, fronçant les sourcils à sa question déplacée avant que Niels n'intervienne dans son dos, hochant la tête à ses dires pour les appuyer. En quoi ça te regarde en fait ?! C'est quoi ton problème ? Au pire c'est moi que ça regarde si j'suis crevée demain, lança-t-elle, énervée. Non c'est pas toi que ça regarde, ça joue sur ton image ! J'avais même pas compris que Niels était là, j'pensais que vous aviez été pris en photo à Bowen moi quand je t'ai envoyé l'article. Tu sais que tu peux perdre des contrats pour moins que ça ? Lança-t-il. Bref, fais ce que tu veux, demain sept heures faut que tu sois prête en bas, ajouta-t-il avant de partir, rentrant dans sa chambre. Putain... Il fait chier, râla-t-elle en revenant dans la chambre. Il a carrément cassé l'ambiance, désolée bébé.  

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11784
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyMer 7 Juil 2021 - 19:58

Niels était convaincu qu’il avait trouvé son paradis sur Terre en partageant la vie d’Aelya, lui qui n’avait pas besoin de s’endormir pour rêver. Parce-que tout y ressemblait avec elle. Pourtant, il n’avait jamais pensé trouver ce genre de destinée avant sa rencontre, lui qui avait toujours refusé la moindre attache pour éviter justement de tomber dans une dépendance irréversible. Aujourd’hui, il savait qu’il avait pris la meilleure décision de sa vie en abaissant ses barrières, en acceptant pour la première fois de laisser une personne sonder son âme comme l’avait fait Aelya, avec une douceur qui l’avait désemparé. « Je sais bébé. On est la meilleure équipe du monde, non ? » Répondit-il avec un sourire complice, son regard et son coeur baignés d’espoir lorsqu’il mentionnait leur couple et l’équipe imbattable qu’ils formaient. Il esquissa un sourire rassuré à ses mots, connaissant assez bien Aelya pour savoir qu’elle garderait les pieds sur terre quand la plupart des personnes s’enflammeraient devant un tel succès. « Et tu sais que tu seras toujours ma star à moi bébé. La plus merveilleuse de toutes. » Murmura-t-il amoureusement, aimant savoir qu’elle continuerait d’être elle-même et de l’aimer sans limites, même au-delà de ce que lui imposait sa nouvelle carrière. Et c’était cet amour infini qui les définissait, eux qui vivaient une histoire hors du commun, les faisant passer par tous les états possibles et imaginables. « Et elle aime bien être déchaînée aussi, j’me trompe ? » S’amusa-t-il, rentrant volontiers dans son jeu alors qu’ils ne cessaient de se tourner autour depuis qu’ils s’étaient retrouvés. S’il s’était écouté, il aurait certainement laissé son repas de côté pour dévorer la seule gourmandise dont il ne se passerait jamais, le corps de sa femme l’appelant encore, sa peau frémissant rien qu’à la vue de son regard qui s’était chargé de désir pour lui. « J’suis vraiment désolé bébé. J’compte clairement pas te faciliter la vie. » Pouffa-t-il, amusé par la contradiction de ses paroles, venant manger à côté d’elle avant de s’intéresser à son portable pour capturer en photo leur moment de complicité. Il aurait pu fondre derrière son écran tant elle savait le séduire, Niels qui se voyait déjà bouillonnant d’envie entre ses cuisses, se retenant de lui sauter dessus. « Ouais on a de quoi faire et bizarrement… j’en ai jamais assez. » Souffla-t-il, son coeur loupant un battement lorsqu’Aelya prit place sans prévenir sur ses cuisses, retirant cette simple serviette qu’il portait autour de la taille pour le prendre en photo à son tour. Il perdit patience devant cette tension qu’il ne parvenait plus à subir, ses lèvres venant redessiner le contour de sa mâchoire alors que ses mains s’étaient logées sur sa chute de reins pour la rapprocher un peu plus de son bassin. Encore une fois, il tombait lentement mais sûrement dans ses filets, sa bouche finissant par trouver la sienne dans des baisers enflammés, un long soupir s’échappant de ses lèvres lorsqu’il la sentit onduler fiévreusement contre lui. « Bébé… J’te veux encore… » Murmura-t-il, prêt à dévorer de nouveau ses lèvres avant qu’une voix ne se fasse entendre derrière leur porte, Niels cherchant à rattraper son amour, en vain. Il soupira d’agacement en comprenant que son agent les avait dérangé, venant immédiatement à la porte lorsqu’il fit allusion à un autre homme que lui, Niels peinant à rester courtois devant le discours de l’homme. « Ça jouera pas sur son image puisque c’est moi qui ai merdé, pas elle. » Lâcha-t-il, détestant le voir accuser son amour dans le vent. « Niels, on le sait tous que t’es incontrôlable, mais ne crois pas que ça ne joue pas sur sa carrière. Parce-que t’as tout faux. » Répondit-il, s’agaçant plus que de raison avant de retourner à sa chambre, Niels retrouvant le regard d’Aelya. « Bébé, j’vais pas le laisser te parler comme ça encore longtemps. Il a intérêt de se calmer s’il veut pas que j’lui refasse le portrait. » S’énerva-t-il, se forçant au calme pour ne pas le retrouver immédiatement.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12388
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyJeu 8 Juil 2021 - 21:41

Elle s'était offerte à lui, donnant l’entièreté de son âme et de son coeur à cette relation qui sublimait la moindre de ses imperfections. Elle avait toujours envie de plus dans ses bras, elle qui regrettait de ne pas avoir pu l'attirer dans son aventure lorsqu'elle avait franchi la douane sans lui. C'était le vide qui avait pris possession de son être durant ces longues nuits où elle avait tourné en rond dans son lit, à la recherche vaine de sa chaleur dont elle manquait cruellement. Elle sourit en acquiesçant à sa remarque, incapable de contredire cette évidence qui les rapprochait depuis le début, cette complicité qu'ils nourrissaient dans leurs regards, leurs sourires qui s'accrochaient pour mieux briller.

- Mon amour... T'es adorable,
sourit-elle tendrement devant ses mots doux qui firent palpiter son coeur, Aelya qui avait besoin de Niels pour croire en elle, en ses capacités, alors qu'elle était arrivée dans ce métier sans aucune ficelle pour savoir où elle mettait les pieds, Niels qui restait son refuge à ses peurs quand elle semblait se noyer. Oh ça oui... Elle aime surtout se déchainer sur quelqu'un en particulier, lança-t-elle dans un sourire en coin, adorant voir cette tension s'enflammer de nouveau, eux qui ne restaient jamais longtemps dans les pans froids de l'amour platonique parce que finalement, ils avaient grandit et évolués dans le feu ardent de la passion qui les consumait depuis le départ, dans une lenteur et une chaleur délicieuse qu'ils s'étaient appropriés. Je m'attendais pas à ce que tu le fasses un jour bébé. C'est aussi pour ça que je t'ai choisi, admit-elle, amusée, son regard se déposant avec envie sur la beauté de son visage alors qu'il la prenait en photo, Aelya posant avec sensualité pour la seule personne qu'elle avait envie de voir sombrer dans ses filets. J'ai jamais assez de toi dans ma vie mon bébé, renchérit-elle amoureusement, prenant place sur son corps qu'elle dévorait du regard, l'objectif de son portable le prenant en photo alors que sa main glissa sur son torse, arrachant sa serviette pour qu'elle ait un aperçu plus brûlant de son corps qui la faisait rêver. Bébé... Soupira-t-elle à son oreille alors que ses lèvres grignotaient sa mâchoire, faisant trembler sa patience qui se perdait sous les ondulations maîtrisées de son bassin qui se colla au sien, ses cuisses emprisonnant son envie contre elle qu'elle sentait se concrétiser. Moi aussi j'te veux, tout de suite même... Susurra-t-elle contre ses lèvres qu'elle vint cueillir fiévreusement, son souffle ricochant contre son visage avant qu'ils ne soient dérangés par son agent qui vint toquer à sa porte, laissant entendre son inquiétude vis-à-vis des bruits qui avaient pu s'échapper de sa chambre. Bébé, t'as pas merdé c'est bon, il nous a cherché le type, le défendit-elle sous le regard aiguisé de son agent qui cherchait la petite bête, Aelya roulant des yeux à sa dernière remarque avant de claquer la porte, trouvant le regard de son amour. Calme-toi mon bébé, c'est rien, il nous empêchera jamais de profiter si on a envie de le faire, lança-t-elle en s'approchant de lui, ses mains caressant doucement son torse en se frayant un chemin au travers de l'ouverture du peignoir. C'est toi le plus important là tout de suite, j'm'en fiche qu'il pique sa crise. Il est jaloux parce qu'il dort seul ce soir c'est tout, ajouta-t-elle pour dédramatiser la situation. Moi ce soir j'dors avec l'homme le plus sexy du monde... Sourit-elle doucement pour le détendre, détachant lentement son peignoir. J'compte bien te voir dormir nu contre moi ce soir, le tenta-t-elle malicieusement. Oublie-le amour, au moins ce soir. Pense qu'à moi... J'veux que tu te reposes en plus, ajouta-t-elle tendrement.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11784
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyJeu 8 Juil 2021 - 23:09

Il se perdrait dans un monde sans Aelya, sachant par avance qu’il lui serait impossible de trouver ses marques. Parce-qu’elle était devenue sa raison de vivre et d’exister, elle qui avait éclairé la moindre parcelle de son âme avec sa douceur, avec son regard profondément rassurant, lui faisant comprendre qu’il n’aurait jamais à la craindre. Il n’avait pas su résister à l’appel de sa peau, Niels qui s’était laissé crouler sous le manque de sa femme, incapable de le gérer alors qu’il passait ses journées à penser à elle, à la regarder au travers de photos qu’il avait précieusement dans son portable. « Je t’aime mon amour. J’suis trop fier de toi… » Répondit-il avec un sourire amoureux, lui qui se sentait chanceux d’avoir une femme aussi persévérante, aussi déterminée qu’elle, Aelya qui avait toujours montré une volonté inégalable. « Ce quelqu’un en particulier est très chanceux alors… » Souffla-t-il, laissant la tension planer au-dessus d’eux alors qu’ils continuaient de se tourner autour, à deux doigts de se brûler tant ils aimaient jouer avec les flammes de leur désir. Il s’était amusé de ses mots, eux qui se trouvaient toujours sur la même longueur d’onde lorsqu’il s’agissait de tout envoyer valser pour s’aimer le plus fort possible, comme ils l’avaient toujours fait. « On s’entendra toujours parfaitement bien toi et moi… » La chercha-t-il, lui adressant un clin d’oeil complice avant de la photographier, son regard rivé derrière l’écran de son portable, subjugué par la beauté d’Aelya qui parviendrait toujours à le faire faiblir. « J’te remplis de moi quand tu veux mon ange… » Lâcha-t-il, tous les deux finissant par laisser leurs portables de côté pour replonger dans l’instant présent, leurs deux corps se surplombant alors qu’Aelya avait pris place sur lui, Niels sentant son envie grimper en flèche. Il laissa ses lèvres se balader sur son visage, son souffle déjà brûlant à l’idée de ne refaire qu’un avec elle. « Ce que tu m’excites toi… » Lâcha-t-il à son oreille, finissant par attraper fiévreusement ses lèvres, des frissons venant parsemer l’entièreté de sa peau lorsqu’il sentit Aelya onduler contre son bassin, l’enflammant en quelques gestes, elle qui pouvait désormais sentir la raideur de son bas ventre entre ses cuisses. « Alors n’attendons plus… » Murmura-t-il, sa langue se frayant un chemin pour venir embraser la sienne, Niels pressant davantage les courbes de son amour pour la rapprocher de lui, jusqu’à ce qu’ils ne soient arrêtés dans leur élan lorsque l’agent d’Aelya frappa à leur porte. « J’aurais pu être moins… démonstratif bébé. » Lâcha-t-il, bien qu’ils savaient tous les deux que ça ne serait jamais une de ses qualités, lui qui peinait à ne pas s’enflammer dés lors qu’on s’en prenait à son amour. Il soupira après qu’Aelya agit refermé la porte en la claquant, Niels lui faisant part de son ressenti vis-à-vis de la manière dont lui parlait son agent. « J’aime pas sa façon de te dire quoi faire. Tu sais te gérer, t’es pas une gamine qu’on doit surveiller toutes les cinq minutes. J’te jure bébé, la prochaine fois, ça passera pas. » Lâcha-t-il, énervé de cet échange qui ne faisait qu’amplifier sa méfiance vis-à-vis de son agent. Il prit une longue inspiration pour tenter de faire redescendre sa tension, laissant son amour se poster devant lui, ses mains se frayant un chemin entre les pans de son peignoir pour caresser son torse. « Il te mérite pas bébé… » Ajouta-t-il, continuant de songer à leur altercation, Niels finissant par esquisser un sourire aux paroles d’Aelya, elle qui trouvait toujours les mots pour l’apaiser. « Et moi avec la femme la plus séduisante qui soit… » Souffla-t-il, tombant sous son charme une énième fois, Niels se laissant dévêtir par son amour, profitant pour venir chercher l’attache de son peignoir et le défaire à son tour. « Tu me tiens déjà chaud bébé… C’est dur de pas s’enflammer avec toi… » Murmura-t-il, ses mains passant sur ses épaules pour faire glisser le vêtement au sol, Niels encadrant le visage d’Aelya avant de l’embrasser amoureusement, la guidant de nouveau vers le lit où il la fit basculer. « J’veux que ce soit que nous deux ce soir… Reste contre moi mon amour, montre-moi que tu m’aimes… » Lâcha-t-il entre deux baisers, Niels captant son regard, le sien brillant d’amour pour elle. « J’veux passer ma vie dans tes bras… »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12388
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptyVen 9 Juil 2021 - 21:21

Elle fondait pour lui, en tout temps, à tout instant, ses pensées se dirigeaient sans arrêt vers la seule personne qui savait la captiver. Elle avait passé ses jours d'absence à le désirer, à l'imaginer contre ses lèvres asséchées par son manque qu'elle ne savait taire, elle qui s'était sentie revivre lorsque leurs corps n'avait fait plus qu'un, les projetant dans le ciel infini de leur passion qui avait au départ jailli dans une tempête.

- J'suis trop fière de nous mon amour, c'est grâce à toi que j'en suis là,
avoua-t-elle tendrement, profondément reconnaissante de tout ce qu'il avait fait pour elle, pour qu'elle puisse sourire sans artifice. Il mérite toute son attention, et toute sa passion... Sourit-elle doucement, n'ayant jamais connu de limites à cet amour qui la consumait depuis le départ, leurs coeurs se retrouvant à chaque fois dans la délicieuse collision de leurs souffles, éparpillant n'importe où des bouts de leur lien qu'ils n'étaient jamais capable de réprimer, même quand leur vie était en danger. On se complète trop bien amour, renchérit-elle, fière de leur équipe, de leur alliance qui était harmonieuse et sans faille, Aelya déployant ses atouts devant l'objectif de son portable, posant avec toute la sensualité dont elle était capable juste pour ses beaux yeux, elle qui n'en faisait surement pas autant dans le cadre de son travail. Me laisse jamais sans toi, je dépéris quand je t'ai pas, avoua-t-elle amoureusement avant de se placer sur son corps, le désir au bord des lèvres, sa peau frémissant à son seul contact qui l'embraserait pour toujours tant elle le voulait à la folie, animée par son souffle agité qui répondait à la cadence du sien. T'as pas idée comme j'suis brûlante là... Ajouta-t-elle dans un murmure envieux, attrapant ses lèvres pour laisser sa langue danser avec la sienne, son bassin taquinant le sien alors qu'il se rigidifiait, agrémentant ses soupirs qui devenaient de moins en moins patients alors qu'elle réchauffait son intimité contre son bassin. Prends-moi maintenant bébé... Gémit-elle doucement, ayant directement envie de le sentir en elle, sa main glissant sur son torse pour faire jouer son membre entre les contours de son désir, arrêtant à contre coeur quand elle entendit son agent l'interpeller, la tension de leur échange se faisant sentir alors qu'il lui demandait de se surveiller. Nan. Y'a un moment le respect ça va dans les deux sens bébé. T'en veux pas, c'est pas grave, ça gêne peut-être les autres mais pas moi, répondit-elle pour le défendre devant son agent qui n'était pas du même avis, Aelya finissant par claquer la porte pour ne pas laisser leur frustration exploser. La prochaine fois c'est moi qui les mettrais les points sur les i bébé. Là j'veux juste rester calme parce que t'es ma priorité. J'veux pas qu'on s'emporte, j'veux qu'on profite, admit-elle, parfaitement consciente que s'il n'y avait pas eu Niels dans l'équation, elle aurait pu facilement exploser à son comportement, mais toute son attention était happée vers une seule et même personne qui représentait son univers entier. Moi non plus j'te mérite pas... Souffla-t-elle alors que ses mains caressaient doucement sa peau sous son peignoir, souriant à sa remarque qui la flattait avant de défaire le noeud de son vêtement pour le faire tomber au sol. T'as toujours aussi chaud, malgré le fait qu'on t'ait énervé ? Arqua-t-elle un sourcil malicieux alors qu'il faisait tomber son peignoir, Aelya répondant amoureusement à ses lèvres quand il s'avança vers elle, ses jambes butant sur le cadre du lit avant de la faire basculer dans les draps. C'est prévu mon amour... J'veux que tu te sentes vraiment au centre de mon attention... Parce que tu l'es, souffla-t-elle entre deux baisers, son regard scintillant à ses mots d'amour. Fais-le mon coeur. Parce que ta place est avec moi, répondit-elle tendrement, ses mains glissant sur ses flancs pour la rapprocher d'elle, ouvrant ses cuisses pour l'accueillir dans son étreinte. J'pourrais m'endormir comme ça tellement j'suis bien contre toi... Murmura-t-elle à son oreille, ses doigts traçant des courbes sur son dos pour l'apaiser.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11784
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptySam 10 Juil 2021 - 0:09

C’était aussi parce-qu’ils n’avaient pas l’habitude d’être séparés pendant autant de temps que le manque était encore plus invasif, ne leur laissant pas une seule minute de répit. Même s’il avait tenté de tuer son temps, Niels n’avait pas pu s’empêcher de songer à elle, son absence laissant un grand vide dans leur cocon et un trou béant dans sa poitrine. « C’est surtout grâce à toi mon coeur, parce-que t’es la plus forte et la plus talentueuse. » Ajouta-t-il avec un sourire fier, amoureux de tout ce qu’elle était et de tout ce qu’elle faisait pour réussir. « Il peut être que l’homme le plus heureux du monde alors… » Murmura-t-il, bien conscient de la chance qu’il avait d’être l’homme d’une femme comme Aelya, elle qui représentait son idéale, son univers entier, l’espoir de toute une vie. « C’est pas pour rien que t’es mon âme-soeur bébé… » Répondit-il, son souffle s’emballant sous les pressions amoureuses de leurs lèvres qui se cherchaient dans des baisers de plus en plus fiévreux, son coeur loupant un battement à ses paroles. « Jamais mon amour. On sera toujours ensemble, jusqu’à la fin. » Souffla-t-il, fermant les yeux en sentant le désir l’étreindre un peu plus, lui qui peinait à gérer le rythme de sa respiration qui s’emballait, Niels rapprochant le corps d’Aelya du sien en s’agrippant à sa chute de reins, l’accompagnant dans ses ondulations qui avaient le don de le rendre fou. « J’le sens bébé… Ça m’excite encore plus… » Lâcha-t-il, soupirant contre ses lèvres alors que leurs langues s’étaient trouvées dans la danse de leurs bouches, eux qui n’avaient plus besoin de respirer lorsqu’ils s’insufflaient la vie de cette manière. Il la désirait plus que tout, la rigidité de son membre se confrontant à la chaleur humide du bassin de son amour, eux qui adoraient se pousser à bout, jusqu’à ne plus pouvoir supporter la tension brûlante qui les électrisait sur place. « Putain oui… » Gémit-il à son tour, lâchant un long soupir lorsqu’il sentit sa main glisser le long de son torse pour guider son membre contre son intimité, ce contact embrasé le laissant toujours sans voix, lui qui aurait aimé fondre en elle pour la compléter avant que son agent ne vienne tout gâcher. Le ton monta vite entre eux, Niels qui ne put s’empêcher de surenchérir pour défendre son amour, quitte à se rejeter la faute, parce-qu’il était convaincu qu’Aelya n’avait rien à se reprocher dans l’histoire. « Tu sais très bien que si ça n'avait tenu qu’à moi, j’lui aurais arraché la tête à ce type. » Ajouta Niels, son bras enlaçant toujours la taille d’Aelya, lui qui tentait d’envoyer un message à son agent en lui faisant comprendre qu’il avait eu un comportement plus que raisonnable compte tenu de la situation. Il serra la mâchoire aux derniers mots de l’homme, soupirant de frustration alors qu’il aurait aimé lui rappeler qu’Aelya était une femme indépendante, qui n’avait pas besoin d’ordres pour mener sa vie comme elle l’entendait. « Je sais bébé, moi aussi j’veux pas qu’on gâche notre soirée pour ça… Mais promets-moi que tu le laisseras pas te traiter comme ça encore longtemps… » Murmura-t-il, détestant entendre quelqu’un lever le ton sur sa femme, cillant lorsqu’elle s’approcha de lui dans un contact tendre. « Tu me mérites. J’suis fier d’être ton mari. » Ajouta-t-il dans un souffle amoureux, son sourire répondant au sien alors qu’il l’avait laissé lui enlever son peignoir. « A ton avis…? » Lâcha-t-il en arquant un sourcil, elle qui l’avait embrasé quelques instants plus tôt, son corps portant encore les stigmates de son désir. Il la déshabilla à son tour, la guidant vers le lit alors que ses lèvres emprisonnèrent les siennes, Niels faisant glisser sa silhouette contre la sienne. « Mon monde tourne autour de toi bébé. Et j’veux jamais que ça change. » Ajouta-t-il, parsemant ses lèvres de baisers, son bassin reprenant place entre ses cuisses, leurs peaux de nouveau en contact sans la moindre barrière. « Moi aussi… Ça m’avait manqué nos câlins. » Murmura-t-il, son visage tendrement niché dans son cou qu’il embrassa doucement, frémissant à ses doigts qui valsaient dans son dos, ses mains remontant jusqu’à sa chevelure pour la caresser avec tendresse. « Tu peux t’endormir si tu veux mon amour… J’reste avec toi, j’te quitte pas. » Souffla-t-il, soupirant de bien-être alors que sa peau se gorgeait de sa chaleur.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12388
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptySam 10 Juil 2021 - 18:50

Elle s'était liée à lui pour le meilleur et pour le pire, Aelya qui voulait que Niels sache qu'elle ne tremblerait jamais devant l'adversité surtout si c'était lui qui se trouvait face au danger. Elle avait peur de le perdre, et cette évidence se confirmait au fur et à mesure qu'ils plongeaient tous les deux dans les abimes de leur amour fusionnel, eux qui ne faisaient plus qu'un dans leur alliance charnelle, qui n'aimaient vivre que lorsqu'ils erraient dans l'un et l'autre. Parce qu'il était son plus beau paysage, le rivage de ses nuits tempétueuses où le clair de Lune disparaissait sous d'épais nuages qu'il était lui seul capable de balayer d'un revers de main. Elle sourit devant ses mots d'amour qui résonnaient intimement en elle, Aelya qui aimait se faire entendre qu'elle était son âme-soeur, son coeur palpitant dans la seule envie de vibrer contre le sien.

- Je saurais vivre dans un monde où on est juste tous les deux. Par contre, je saurais pas le faire dans un monde où tu n'es pas là,
renchérit-elle amoureusement, ses mots conférant tout ce qui siégeait dans sa poitrine lorsqu'elle pensait à lui, à eux, Aelya venant s'imposer sur son corps qu'elle maltraitait délicieusement de ses ondulations, la respiration arrachée par son désir qui irradiait sous sa peau, chaque expiration l'appelant fiévreusement pour qu'il ne vienne en elle. J'veux que tu le sentes encore plus... Lâcha-t-elle dans un souffle envieux, son bassin hydraté par l'avalanche de désir qui glissait entre ses cuisses alors qu'elle ondulait contre lui, gémissant en confrontant sa peau à la rigidité de son bas ventre qu'elle avait découvert de sa serviette.

Sa main vint passionnément empoigner son membre pour le faire danser le long de son anatomie, jouant à l'entrée de son corps pour se nourrir de ses gémissements qu'elle voulait voir grandir, son coeur battant à tout rompre devant la chaleur de leur échange survolté où leurs baisers se perdaient. Leur jeu prit subitement fin lorsque son agent s'imposa à la porte de sa chambre, Aelya qui sentit la tension monter alors qu'il leur cherchait des comptes à rendre.

- J'le sais bébé. Mais comme on sait se tenir contrairement à eux, on a rien fait,
ajouta-t-elle en envoyant un regard insistant à son agent pour lui montrer qu'ils n'avaient rien à se reprocher, et qu'ils n'avaient rien à regretter, surtout pas quand on s'invitait dans leur sphère privée, Aelya se collant à Niels, traduisant silencieusement ce soutien indéfectible dont elle faisait preuve envers son mari, tous deux rentrant dans la chambre suite à cette conversation houleuse. Tu sais bien que c'est pas mon style quand même, de laisser faire ? T'aurais vraiment voulu que ça parte en bagarre alors qu'on a mieux à faire ? Lança-t-elle en roulant des yeux avant de s'approcher de lui. J'suis fière d'être à toi, renchérit-elle tendrement, son regard détaillant affectueusement ses magnifiques traits, avant que celui-ci ne bascule plus bas, animant un sourire en coin sur ses lèvres. Tu sais que tu me rends dingue quand j'te vois comme ça... ? Se mordit-elle la lèvre, amusée, le laissant la débarrasser de son peignoir à son tour, ses lèvres valsant avec amour contre les siennes alors qu'il la guida dans les draps où elle s'allongea. J'ai que toi dans mon monde, les autres existent plus, avoua-t-elle tendrement, attrapant ses lèvres de nouveau avant de l'attirer entre l'étau de ses cuisses, frémissant au contact chaleureux de leurs peaux qui se retrouvaient. J'en veux encore trop de tes câlins bébé... Tu me manques encore... Souffla-t-elle à son oreille alors qu'il embrassait patiemment son cou, sa main dansant sur son dos pour l'apaiser, savourant ce tendre moment. J'ai pas envie de dormir, j'veux profiter de toi... Admit-elle, fermant les yeux sous la douce pression de ses doigts dans ses cheveux. J'pourrais te regarder pendant des heures... En plus bébé j'ai ramené pleins de robes que tu serais ravie de m'arracher, joua-t-elle en venant mordiller sa mâchoire, les faisant basculer sur le côté pour qu'elle se retrouve à califourchon sur lui, Aelya venant emprisonner ses mains pour les placer de chaque côté de sa tête, son regard perçant le sien. Dis-moi que tu m'aimes...

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11784
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 EmptySam 10 Juil 2021 - 20:21

Ils avaient parcouru un long chemin ensemble, jonché de ronces, eux qui avaient toujours fait en sorte de s’épauler dans chacune de leurs épreuves, prêts à rattraper la moindre chute. Parce-que c’était comme ça que les choses marchaient entre eux, Niels qui aurait pu lui céder sa vie pour voir la sienne perdurer, lui qui n’avait jamais été aussi dévoué avant que leurs destins ne se lient. Il n’y avait pas une seule journée sans qu’il ne remercie les étoiles de lui avoir cédé la plus belle d’entres elles, Niels qui serait à jamais reconnaissant de l’avoir comme compagne de vie. Il avait souri à ses mots, son coeur se déchaînant à chaque fois qu’elle mettait des mots sur ce qu’elle ressentait pour lui, ces sentiments qui faisaient écho à l’amour qu’ils se vouaient depuis trois ans. « Nous deux dans notre monde, c’est idyllique ça bébé, non…? » Murmura-t-il, son regard glissant sur ses lèvres contre lesquelles les siennes ne pouvaient s’empêcher de flirter, les cherchant dans des caresses subtiles, jusqu’à ce qu’il ne l’embrasse plus franchement, cédant à son désir grandissant. « Montre-moi bébé… Fais ce que tu veux de moi… » Lâcha-t-il dans un souffle baigne d’envie, ses gémissements se faisant plus bruyants alors qu’il sentait le bassin de son amour se gorger d’envie, elle dont la chaleur humide se déverser sur son corps qui vibrait déjà de plaisir à l’idée de ne faire qu’un avec elle. Dans un regard noir de désir, il la laissa guider son membre contre son anatomie, peinant à rester calme devant ces flammes qu’elle continuait d’embraser encore et encore, ne lui laissant aucune seconde de répit. Il aurait pu la supplier de le laisser venir en elle, le rythme de leurs baisers langoureux en disant long sur leur envie de s’abandonner l’un à l’autre. Leur moment fiévreux fut écourté par l’intervention de son agent qui se permit certaines réflexions qui agacèrent Niels, lui qui ne manqua pas de le lui faire remarquer. « Ouais, on a cherché à se protéger. J’crois que c’est normal. » Lâcha-t-il, lançant un regard méprisant à l’homme qui semblait camper sur ses positions, Niels gardant son bras autour d’Aelya pour montrer leur unité, même si ça ne plaisait pas à l’homme devant eux. « Je sais tout ça, t’es pas comme ça… C’est juste que j’ai peur qu’il abuse de sa position, et s’il faut le ramener sur Terre, j’suis là moi bébé. » Ajouta-t-il d’un ton protecteur, sa tête tournant à gauche et à droite pour répondre à sa question. « J’veux pas qu’on gâche notre temps… J’ai déjà été trop loin de toi bébé… » Souffla-t-il, repensant à cette distance et au manque horrible qui en avait découlé, Niels se réconfortant avec ses mots tendres, laissant sa femme s’intéresser à son corps qui lui appartenait intégralement. « De voir que t’arrives encore à m’exciter comme à notre première nuit ? Ouais, j’trouve ça impressionnant aussi… » Pouffa-t-il, se délectant de son souffle lorsqu’il s’accapara une nouvelle fois ses lèvres après l’avoir dénudé, la guidant jusqu’à leur lit pour continuer là où ils avaient été interrompus. « J’en ai rien à faire du monde entier bébé… J’vis pour toi, pour notre famille… » Murmura-t-il, se calant entre ses cuisses qui s’étaient ouvertes pour l’accueillir de nouveau au plus près d’elle, Niels nichant son visage dans son cou qu’il parsemait de gestes tendres. « Toi aussi tu me manques… J’en ai jamais assez de toi. J’te veux trop bébé. » Répondit-il, lui qui était capable de sentir le manque le happer même en la serrant fort contre lui, sûrement parce-qu’il savait que ce moment ne serait pas éternel et qu’à tout moment, son amour serait contrainte de quitter l’étau de ses bras. « On peut se faire des câlins jusqu’à demain matin mon amour… C’est pas ça qui me dérangerait tu sais… » Souffla-t-il, ses doigts s’agitant lentement dans sa chevelure pour l’apaiser, cherchant à lui faire du bien autant qu’elle lui en faisait. « Ah oui…? Tu crois qu’on aura le temps de faire un essayage avant de rentrer à Bowen ? » La chercha-t-il, relevant le regard pour lui montrer son intérêt avec un air malicieux, souriant en sentant ses dents mordiller sa mâchoire, Niels se laissant entraîner par ses gestes, se retrouvant sous son emprise, les mains emprisonnées par les siennes. « Je t’aime Aelya Björk. Je t’aime à la folie. » Souffla-t-il amoureusement, son regard brillant d’amour et de tous ces sentiments qui explosaient pour elle, pour la femme qu’il avait choisi d’aimer jusqu’à sa mort. « Toi aussi dis-le moi… » Murmura-t-il à son tour, ne se lassant jamais de l’entendre dire ces mots auxquels son existence était accrochée. « T’es sexy bébé… » Dit-il, la contemplant de tout son long, ses yeux dérapant sur sa silhouette, regardant leurs bassins se frôler lentement, réchauffé par cette vision.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 5 Empty

 
i promised to always come home to you (aelya) -hot.
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: le monde-
Sauter vers: