∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


emilia manzoni & thomas kelly
sont nos membres du mois ♡

-33%
Le deal à ne pas rater :
PC portable DELL GAMING G3 15-3500
599.99 € 899.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 i promised to always come home to you (aelya) -hot.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyLun 19 Juil 2021 - 22:35

Il se demandait encore comment le destin se débrouillait pour les éloigner même lorsque Niels était prêt à parcourir des milliers de kilomètres pour la rejoindre. C’était ce genre de questionnements qui brouillaient son esprit quand il se retrouvait seul dans cette immense chambre d’hôtel, bien trop grande pour accueillir l’âme d’un seul homme en manque d’amour. « J’veux bien te croire sur ça… » Joua-t-il, lui qui aimait toujours la voir se déchaîner contre les couches de vêtements qui les empêchaient de se coller l’un à l’autre, eux qui auraient pu passer leur vie entière corps contre corps. « Et tu sais très bien que moi aussi… J’donnerais tout pour qu’on soit tranquilles rien que tous les deux. » Ajouta-t-il, fondant devant son regard qui lui donnait envie de tout envoyer valser pour l’emmener loin de ses obligations, loin de cette pression qui les empêchait de s’aimer comme ils le souhaitaient. Il s’approcha à nouveau d’elle pour s’approprier ses lèvres, entrouvrant sa bouche pour venir taquiner sa langue, comme une nouvelle preuve du manque qu’il ressentait à l’intérieur de sa poitrine et qu’elle était la seule à pouvoir combler. « Jamais… » Murmura-t-il, amusé par sa réplique qu’il ne pourrait jamais contredire parce-que son corps trahissait sans cesse le désir qu’il avait pour elle. « Bébé… C’est pas cool de m’exciter comme ça… » Lâcha-t-il en se pinçant la lèvre lorsqu’elle caressa son intimité, elle qui connaissait parfaitement ses points faibles. Bien que leurs coeurs auraient aimé une toute autre suite pour leur soirée, ils se laissèrent guider par leurs raisons, rejoignant la réception qui avait été préparée pour l’occasion, Niels qui savait qu’il allait devoir être patient quand son amour disparut de son champ de vision alors qu’ils venaient à peine d’arriver. Il décida de flâner près du buffet en attendant le retour de sa femme, retour qui se fit plus rapidement et plus bruyamment qu’il ne l’aurait pensé, Niels comprenant immédiatement que quelque chose n’allait pas lorsqu’il croisa le regard d’Aelya. « Mais il se mêle de quoi ce connard ?! » Lâcha-t-il, sentant la rage grandir en lui alors que son amour venait de lui confier les paroles de son agent, lui qui se forçait au calme pour ne pas faire de scandale. « Ce qui me rend malade c’est surtout de pas lui avoir encore mis mon poing dans les dents bébé… » Dit-il en serrant la mâchoire, adressant un regard noir à Nick qui s’était empressé de réchauffer l’atmosphère qui s’était glacée le temps de quelques secondes. « Je t’aiderai à lui rappeler. T’en fais pas pour ça. » Ajouta-t-il, Niels qui se ferait un malin plaisir à faire comprendre à Nick une bonne fois pour toute qu’Aelya n’était pas son pantin, qu’elle était libre de ses choix et qu’elle pouvait l’envoyer valser à tout moment. Ils redescendirent en pression tous les deux le temps de s’installer à table, Niels gardant un contact rapproché avec son amour en posant sa main sur sa cuisse, désirant qu’elle sente sa présence alors qu’il savait qu’elle était encore tendue à cause du comportement de son agent. Il ne lui laissa pas le temps d’intervenir à la nouvelle remarque de Nick, sautant sur l’occasion pour le calmer dans ses ardeurs, lui qui n’avait pas l’air de comprendre que le rythme de son amour était déjà assez soutenu. Heureusement pour lui, Aelya s’était empressée de répondre à sa remarque qui avait cherché à le piquer, Niels qui avait senti son sang bouillir en quelques secondes à peine. Tentant de ne laisser rien paraître, il se raccrocha au regard de son amour qui pressa doucement sa main, Niels tendant la nuque pour lui offrir un discret baiser sur la joue. Ils s’intéressèrent au repas qui leur avait été servi, Niels cherchant son amour dans des regards complices, désirant la voir se détendre. « C’est là qu’on est censés regretter la pizza, non ? » S’amusa-t-il discrètement, sous le regard de Nick qui cherchait encore à établir un contact avec Aelya. « Et y'a pas que la pizza que je regrette là... » Souffla-t-il chaudement à son oreille, sa main toujours posée sur sa cuisse glissant avec lenteur plus haut, vers son sous-vêtement, Niels qui tentait son amour, adorant flirter avec le danger.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyMar 20 Juil 2021 - 19:57

Elle se laissait doucement terrasser par cet amour qui s'allumait dans les flammes d'un manque qui ne connaissait pas de fin. Même en sa présence, elle devait trop vite se confronter à ce vide qui creusait ses cellules, qui n'admettaient aucune distance, même subtile qui causerait sa perte. C'était comme ça qu'elle avait choisi de vivre, au bord du délicieux précipice où elle trouvait à chaque fois l'amour de sa vie, tous deux dansant dans la brume froide qui se laissait vite embraser. Elle sourit en coin à sa remarque, consciente qu'ils ne vivaient tous les deux que pour ces moments volés au temps, ceux qui les poussaient l'un contre l'autre pour que leurs peaux ne se fondent, ne fusionnent ensemble.

- J'vais compter les minutes bébé... Renchérit-elle, ayant soudainement envie de briser les aiguilles du temps pour les contraindre à avancer plus rapidement,  ses lèvres venant doucement mais surement s'échouer contre celles de son âme-soeur, sa langue dansant dans un rythme amoureux avec la sienne, sa respiration se déchainant à mesure qu'elle sentait le désir se frayer un chemin dans les effluves de leur parfum qui s'entremêlaient. Mais c'est pas ma faute bébé... T'es tellement beau aussi... Tu sais pas comme moi j'suis excitée là... Souffla-t-elle chaudement, le regard assombri par toute la fougue qu'elle se devait de réprimer pour se détacher de lui alors que sa main s'éprenait de son corps dont elle en caressait ses formes masculines.

Arrivant à la réception, elle fût pris à partie par son agent qui la traina au travers des foules pour la présenter, mettant en avant ses qualités et son professionnalisme pour lui décrocher de nouveaux contrats, elle qui trouvait pourtant qu'elle en avait déjà pas mal sous la main. Enervée vis-à-vis de l'emprise qu'il tentait d'avoir sur elle et ses choix, elle se détacha fermement de lui, retrouvant rapidement Niels qui reçut ses explications.

- T'inquiètes bébé, c'est pas grave, regarde, on est ensemble là. Il a pas à me dire quoi faire, t'façon, il fera avec. T'abîmes pas les mains pour si peu bébé,
ajouta-t-elle pour canaliser sa colère, elle qui avait peur que les choses ne viennent à dégénérer même si elle aussi, atteignait son point de rupture. J'connais bien tes talents pour apporter de la fermeté ouais, lâcha-t-elle, sachant que si elle, elle se contenait pour tout l'aspect professionnel qu'il y avait derrière elle, Niels n'hésiterait pas à utiliser sa colère contre Nick, lui qui n'avait pas la même attache à son métier.  

Elle se plaça aux côtés de Niels à table, faisant mine de ne pas voir que Nick la cherchait du regard, elle qui ne pouvait plus le voir en peinture en cet instant, répondant rapidement à l'homme qui était à côté d'elle pour refuser gentiment sa proposition d'exercer dans le cinéma. Parce qu'il n'avait jamais été question de ne plus avoir de vie, surtout quand cela mettait en péril son couple. Elle s'intéressa un peu plus à son amour pour le détendre et le rassurer, pressant doucement sa main pour lui rappeler qu'ils étaient dans le même bateau, et que la tempête finirait bientôt puisqu'elle ne comptait pas s'éterniser.

- Si y'avait au pire que la pizza à regretter... Pouffa-t-elle ironiquement en trouvant le regard de son amour lorsque les plats arrivèrent devant eux, Aelya qui possédait peu d'appétit tant elle était mal à l'aise ici. Bébé... Souffla-t-elle chaudement à sa remarque, frissonnant de bien-être à la sensation de sa main qui courait lentement sous sa robe, tentant de garder un visage impassible. T'es vraiment le pire... Sourit-elle en coin avant d'arrêter le trajet de sa main le temps de quelques secondes pour le regarder, plongeant profondément dans son regard, le sien s'animant de malice. Mais j'suis encore bien pire... S'amusa-t-elle en guidant sa main entre ses cuisses qu'elle referma légèrement, l'invitant à continuer, Aelya qui savait qu'il allait autant s'enflammer qu'elle. Tu sais ce que j'ai envie que tu me fasses là... ? Souffla-t-elle à son oreille, pressant doucement sa main contre son intimité. J'ai envie que tu viennes en moi... Que tu me fasses crier, que tu me fasses jouir... Le chercha-t-elle fiévreusement, son souffle taquinant son lobe alors qu'elle sentait son rythme cardiaque s'envoler, bien consciente du jeu dangereux qui les accueillait.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyMar 20 Juil 2021 - 23:06

Il n’avait jamais connu une sensation plus douloureuse et plus frustrante que celle du manque que leur infligeait leur amour passionnel, celui qui ne s’éteignait jamais. Ils avaient beau se retrouver tous les soirs dans leur chambre d’hôtel pour consumer leur amour, Niels n’avait jamais de cesse de ressentir le manque de sa peau, de ses lèvres et de son parfum qu’il voulait constamment sentir sur lui. C’était essentiel, presque comme un besoin vital, quelque chose dont il ne pourrait jamais se passer. « On profitera quand on reviendra ici mon bébé… J’te le promets. » Murmura-t-il, lui qui savait que le temps était toujours compté, et encore plus ces derniers temps où la charge de travail d’Aelya s’était multipliée, elle qui passait une bonne partie de la journée à remplir ses obligations professionnelles. Il aurait bien aimé Niels que le temps ne vienne à s’arrêter alors qu’il l’embrassait avec cette passion mêlée à cette tendresse qui ne faiblissait jamais, leurs langues mêlées dans ce baiser qu’il souhaitait voir s’éterniser, jusqu’à ne plus en savoir respirer. « Putain… Amour… Me dis pas ça, c’est déjà trop compliqué de pas te sauter dessus… » Souffla-t-il dans un soupir d’envie, lui qui subissait les délicieuses caresses de son amour qui avait logé sa main sur son pantalon pour caresser la partie la plus sensible de son anatomie. La tension brûlante se dissipa bien vite lorsqu’ils atteignirent la réception main dans la main, faisant face à l’agent d’Aelya qui la trimballa à gauche et à droite pour élargir son réseau, lui qui ne se rendait même pas compte de la manière dont il la traitait, comme s’il s’agissait d’un objet qu’il valsait vulgairement. « Ça m’aurait pas abimé, loin de là. Tu sais pas à quel point j’aimerais le remettre à sa place… » Lâcha-t-il, relevant les yeux vers lui pour le regarder, conscient qu’il n’avait aucunement le droit de sortir de ses gonds ici alors que l’enjeu était trop important pour l’amour de sa vie. « Ça servira surtout à le dissuader de recommencer bébé. » Lâcha-t-il, lui qui espérait ne pas avoir à faire parler de lui ce soir, bien qu’il était toujours à fleur de peau lorsqu’on s’en prenait à la femme qu’il aimait éperdument, Niels qui en oubliait parfois le monde qui l’entourait lorsque la rage prenait le dessus sur le reste. Cherchant à détendre son amour, il prit sa main pour s’installer avec elle, loin de Nick, ne désirant pas qu’il puisse s’approcher d’elle et lui gâcher encore plus sa soirée. Il voulait lui faire oublier ce contexte trop professionnel, qui ne leur ressemblait pas, cherchant à détendre l’atmosphère en se moquant des plats qu’on leur servait, Niels qui ne manquait pas de lancer des regards à sa complice de toujours. « J’crois qu’il y a bien quelque chose que tu regretteras pas bébé… Mais faudra attendre pour savoir ce que c’est… » Lui souffla-t-il, elle qui n’avait pas besoin qu’il lui en dise plus pour savoir de quoi il parlait, son regard malicieux ne parvenant jamais à dissimuler ses sous-entendus. Il poussa le jeu un peu plus loin en faisant glisser sa main sur sa cuisse, la laissant se faufiler doucement sous sa robe pour la tenter sans la moindre gêne, faisant mine de rien. « Arrête moi si tu veux… » Joua-t-il, d’un air provocateur, s’imprégnant de ses traits qui restaient encore impassibles, souriant d’amusement lorsqu’il sentit sa main s’emparer de la sienne pour la stopper dans son trajet, son regard s’assombrissant immédiatement de désir lorsqu’elle prit les devants pour guider ses doigts jusqu’à son entrejambe. « T’es la pire ouais… Mais t’es trop sexy putain… » Souffla-t-il discrètement, sachant pertinemment qu’elle ne comptait pas l’épargner, lui qui déboutonna un bouton de son col de chemise sous cette vague de chaleur qui s’éprenait de lui. « Dis-moi tout… » Murmura-t-il, ses doigts pressant son intimité sous la pression de sa main, Niels retenant le moindre indice révélateur de son désir qui s’enflammait à cause de son amour. « Quand est-ce qu’on se barre d’ici… » Lâcha-t-il, soufflant plus fort, ses doigts s’occupant de décaler son sous-vêtement pour accéder à sa peau, caressant son envie sans la moindre barrière, conscient qu’ils s’adonnaient à un jeu plus que dangereux, Niels mordillant discrètement son lobe en faisant mine de lui adresser quelques mots. « Aelya, j’peux te parler ? » Lâcha Nick, les surprenant dans leur moment de fougue, Niels arrêtant net le mouvement de sa main, faisant mine de s’intéresser à l’homme.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyMer 21 Juil 2021 - 20:12

Elle avait envie de se nourrir de lui jusqu'à l'épuisement, jusqu'à ce que son souffle ne se perde dans l'écho assourdissant de son cœur battant, jusqu'à ce que sa peau ne se teinte de ses baisers qu'elle voulait voir pleuvoir sur elle. C'était lui pour toujours, lui qu'elle avait dans le creux de son âme qui l'appelait sans fin à ne faire qu'un avec elle. Parce qu'elle n'arrivait pas à se passer de lui, et elle devait bien avouer que cette soirée ne serait qu'une torture de plus pour son manque qui implosait depuis la seconde où elle avait ouvert les yeux afin d'aller travailler. Taquinant sa langue de la sienne dans un baiser amoureux qui gagnait en chaleur, elle soupira doucement contre ses lèvres à sa remarque qui l'animait d'envie, de cette urgence qui portait son prénom tant elle le voulait maintenant et tout de suite.

- C'est la seule soirée qu'on passera avec eux, j'en ai déjà marre rien que d'y penser,
lâcha-t-elle, frustrée de contenir sa main qui aurait pu gagner du terrain au travers de ses vêtements, elle qui s'était vue le temps d'une seconde le déposséder de sa tenue pour l'aimer à la folie.

Au lieu de se blottir dans ses bras, elle s'était faite transportée dans la foule par Nick qui la dressait comme un joyaux duquel il présentait tous ses beaux aspects, la mettant mal à l'aise devant les yeux de ces inconnus. Si c'était son travail, ce qui ne lui plaisait était le contrôle qu'il admettait sur ses faits et gestes, Aelya venant vite décompresser de sa tension auprès de Niels à qui elle ne cachait rien.

- T'es déjà trop mêlé à mes soucis bébé, je veux pas que tu sois trop impliquée pour ta tranquillité,
avoua-t-elle, consciente que cela ne ferait qu'empirer les choses, Aelya se sentant capable d'assumer ses responsabilités vis-à-vis de Nick s'il continuait d'aller trop loin. Si vraiment ça va pas, tu pourras le faire bébé, lança-t-elle, espérant qu'ils n'en arrivent jamais à ce stade parce qu'elle savait comment cela allait se terminer.

Elle s'installa à table avec son amour, faisant mine d'être complètement indifférente à Nick qui la cherchait au bout de la table sans pouvoir la trouver, elle qui avait besoin de penser à autre chose que ce stress qu'il admettait constamment sur ses épaules. Elle préféra s'intéresser à son complice de toujours, son regard joueur trouvant le sien alors que les serveurs apportaient les plats, Aelya mordillant discrètement sa lèvre à sa remarque.

- C'est trop loin encore bébé... J'voudrais bien avoir ma surprise là, maintenant...
Sourit-elle en coin, comprenant parfaitement de quoi il parlait alors que leurs regards se croisaient dans le silence de ce désir qui s'impatientait, explosant même lorsque Niels caressa doucement sa cuisse, remontant lentement mais surement vers son intimité. J'pourrais le faire ouais... Lâcha-t-elle en souriant, laissant miroiter ce suspens qui n'en était pas même un tant elle aimait elle aussi jouer avec le danger, son visage tentant de rester impassible alors qu'à l'intérieur, elle bouillonnait d'envie, arrêtant sa main pour finalement la guider directement entre ses cuisses qui se refermèrent sur sa paume, elle qui soupira profondément, cillant légèrement au contact de ses doigts sur son sous-vêtement. J'aurais même pas du ne pas porter de sous-vêtement, juste pour toi... Souffla-t-elle pour l'égayer de désir, jouant avec sa patience comme il le faisait, elle qui sourit en le voyant déboutonner sa chemise, adorant le savoir dans tous ses états quand les autres ne remarquaient rien. Maintenant bébé... J'ai pas envie de rester une minute de plus ici... J'ai trop envie de toi... Soupira-t-elle à son oreille, réprimant chaque soupir de plaisir qu'elle pourrait expier alors que ses doigts s'étaient directement réfugiés sur sa peau derrière son sous-vêtement.

Elle sentait son désir gonfler contre ses doigts qui la caressaient, Aelya fermant les yeux lorsqu'il vint mordiller son lobe, se forçant au calme alors que son excitation gagnait du terrain, qu'elle aurait pu se voir lui arracher ses vêtements pour lier son corps au sien. Leurs regards se dirigèrent instinctivement sur Nick qui vint interpeller Aelya, brisant ce moment qui la laissait complètement sur sa faim.

- Qu'est-ce tu veux ?
Demanda-t-elle, feignant l'indifférence alors que son coeur battait encore trop vite, elle qui avait encore trop chaud vis-à-vis des avances de son amour. Demain je t'ai programmé une séance de dédicace. J'ai oublié de te le dire. Et ouais, surement qu'on voudra des photos avec toi. Ca te dérange pas d'être un peu plus tactile avec tes fans et pas qu'avec Niels, j'espère ? Lâcha-t-il, consciente qu'il profitait des témoins pour qu'elle aille dans son sens.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyMer 21 Juil 2021 - 23:03

Il avait toujours cette impression que le destin se jouait d’eux, tentant leurs patiences qui étaient sans cesse mises à rude épreuve, eux qui étaient à fleur de peau lorsque le manque s’incrustait jusque dans leurs âmes. Niels, il vivait en apnée dés lors qu’Aelya n’était plus dans son champ de vision, ayant l’impression de tourner en rond comme une âme qui errait sans le moindre but, jusqu’à ce que l’amour de sa vie ne vienne remettre des couleurs dans sa vie. « Quelques heures bébé, grand maximum. Après c’est toi et moi, que nous deux jusqu’à demain. » Murmura-t-il, cherchant à la rassurer, eux qui profitaient souvent de la nuit pour s’aimer comme ils le désiraient, rattrapant le temps qu’ils perdaient en journée à cause de la distance qui s’insinuait entre eux. Il l’avait embrassé une dernière fois avant de la suivre dans le hall où se déroulait la réception, soupirant de frustration en voyant son amour s’éloigner une nouvelle fois de lui, n’ayant pas envie de faire de scandale bien que Nick était doué pour titiller sa patience qui n’était jamais loin d’exploser. « Tes soucis c’est les miens aussi bébé. Ta vie c’est la mienne, j’ai pas à être mis à l’écart pour ma tranquillité. J’suis ton partenaire, j’suis là pour toi amour. » Répéta-t-il, lui qui ne désirait pas qu’Aelya ne le protège de la sorte, parce-qu’il ne pourrait jamais fermer les yeux et faire comme si de rien était alors qu’elle n’était pas heureuse de son côté. Son bonheur rimait avec le sien, et si quelque chose la tracassait, Niels était tout simplement incapable d’en faire abstraction. Il hocha la tête à ses mots qui l’autorisaient à prendre les choses ne main si son agent continuait d’abîmer leur patience, Niels qui savait qu’il n’userait jamais de tendresse avec cet homme qu’il avait encore du mal à accepter dans la vie de sa femme. Il capta son attention alors qu’ils s’installèrent à table, cherchant à faire redescendre la tension palpable d’Aelya, lui qui était toujours prêt à tout pour elle, pour lui enlever ce poids qui pesait sans cesse sur ses épaules. Fidèle à lui-même, Niels tenta son amour, se rapprochant d’elle de la façon la plus discrète possible bien que le danger de se faire prendre n’était jamais loin, animant d’autant plus son excitation qui se traduisait dans son regard brillant de malice. « J’aimerais bien te la donner moi aussi… J’peux t’en donner un petit aperçu parce-que t’es vraiment sage ce soir bébé… » Joua-t-il, au même moment où sa main remonta lentement sous sa robe, elle qui avait bien compris où est-ce qu’il désirait s’arrêter. Il resta silencieux à sa remarque, son regard parlant pour lui, eux qui n’avaient toujours besoin que de très peu de mots pour se comprendre et il ne leur avait pas fallu bien longtemps pour ressentir ce désir tournoyer autour de leurs deux corps. Il se nourrissait d’elle, de son plaisir qu’il arrivait à lire même lorsqu’elle ne laissait rien paraître, écoutant le langage de son corps qui n’avait plus aucun secret pour lui. « T’en fais pas bébé… Je m’en sors quand même. » Lâcha-t-il chaudement, déboutonnant un peu sa chemise pour que l’air puisse continuer d’alimenter sa peau qui brûlait dans les flammes du désir, Niels alimentant davantage le brasier en faisant passer ses doigts derrière son sous-vêtement, le décalant pour caresser son amour, pressant son intimité tandis que ses dents étaient venues mordiller son lobe. « Emmène-moi avec toi… Faut qu’on disparaisse vite d’ici mon amour… » Murmura-t-il, accélérant le mouvement de ses caresses, jouant à l’aveugle avec ses points faibles jusqu’à ce qu’ils ne soient arrêtés en plein moment de fougue par l’intervention de Nick qui les obligea à s’éloigner. Son regard était impassible bien qu’à l’intérieur, il mourrait d’envie d’emmener son amour jusque dans la chambre pour reprendre là où ils s’étaient arrêtés. Et alors qu’il pensait à sa frustration, son coeur loupa un battement lorsqu’il entendit les mots de l’agent, décidant de réagir immédiatement. « Non. Demain c’est sa journée off, elle a travaillé comme une malade depuis le début de la semaine, elle ira pas à ta séance. » Lâcha-t-il, sans même faire attention aux invités qu’il y avait autour d’eux. « Niels, c’est pas à toi que je m’adresse là. » Répondit Nick en le méprisant du regard. « J’en ai rien à faire, elle viendra pas demain. Il est beaucoup trop dangereux ton délire, c’était pas dans son contrat ça. »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 21:08

Elle ne réussissait pas à atteindre la lumière sans lui pour la porter vers le ciel, Aelya qui perdait pieds dans cette marée noire lorsqu'elle plongeait dans l'objectif des appareils photos qui faisaient de son âme des images, des clichés aux contours plats où sa personnalité s'effaçait pour plaire aux standards. Elle sourit à sa remarque, habitée par cette urgence de voir les heures défiler pour les lier tous les deux dans leur intimité, elle qui s'en déchira le coeur de devoir s'éloigner de son amour pour se faire voir par les autres qui la détaillaient comme si elle n'était qu'un trophée de plus à faire valoir. Elle détestait cet endroit, cette manière de la diriger alors qu'elle avait toujours été cet électron libre qu'on ne pouvait capturer.

- Je sais mon ange mais j'peux pas m'empêcher de faire en sorte de te préserver le plus possible. T'as pas que ça à gérer,
ajouta-t-elle, préférant régler ses problèmes plutôt que d'impliquer à chaque fois son amour qui n'avait rien demandé, et qui pouvait très rapidement en subir les conséquences.

Elle aurait voulu partir, s'envoler dans le creux de leurs draps qui les attendaient, Aelya qui voulait s'enserrer dans ses bras rassurants, mal à l'aise de ces sourires de façade qu'elle se devait de tenir quand elle avait juste envie d'exploser vis-à-vis de son agent qui tentait de l'atteindre lorsqu'ils s'installèrent à table, elle qui avait directement fait le choix de se poser près de son amour. Dans des regards complices, elle se perdait dans cette tension qui se présentait constamment lorsqu'ils étaient ensemble, elle qui en venait même à oublier les autres, le monde n'existant plus maintenant que le sien s'ouvrait dans son sourire qui faisait frémir la moindre parcelle de son être, dessinnant les contours ardents de son désir qui s'amplifiait dans les battements de son coeur.

- C'est vrai que j'suis très sage... Peut-être même un peu trop,
sourit-elle en coin, s'amusant de ce jeu de séduction qui se poursuivait partout dès qu'ils en avaient l'occasion, Aelya qui tentait de garder son calme alors que sa main caressait sa cuisse, continuant son trajet de plus en plus haut, son regard s'éclairant au fur et à mesure qu'ils jouaient avec le feu, celui qu'elle vint animer en prenant ses doigts pour les conduire dans le creux de ses cuisses, réprimant un soupir de plaisir alors que sa paume dansait sur son tissu, Aelya regrettant même qu'il y ait cette barrière entre eux.

Evitant de le toucher pour ne pas lui griller les ailes, elle s'empressa tout de même de tester sa résistance en ondulant très discrètement contre sa main piégée entre ses cuisses, souriant légèrement en le voyant déboutonner sa chemise, son regard s'assombrissant de désir en voyant l'ombre de sa peau tatouée qu'elle aurait voulu grignoter sans délai. Elle ressentit une vague de chaleur l'étreindre lorsque sa main dépassa le tissu pour se confronter directement à son anatomie qu'il connaissait par coeur, tentant à son bassin à s’inonder de désir. Il était urgent pour elle de partir pour continuer à se délecter de leur moment, et à l'instant même où elle s'était redressée pour s'éclipser, Nick était venu faire entendre sa voix, lui apportant une dose de frustration en plus. Elle roula des yeux à sa remarque avant que Niels n'intervienne directement.

- Qu'est-ce qui est dangereux ? Qu'elle fasse juste son job ? Dans ce milieu faut quand même savoir donner et pas que prendre hein,
informa Nick à Niels. On peut le décaler à après-demain nan ? C'est pas possible ? Parce que ouais c'était pas prévu. Et clairement, on est pas à un jour près, ajouta-t-elle, refusant de se plier à son exigence, gardant son calme devant les autres.

Il lâcha un rire cynique avant de couper court à la conversation, comme un sous-entendu laissant à penser qu'elle n'avait en vérité jamais eu le choix. Son regard se teinta de mépris, elle qui n'appréciait pas son comportement qui au fil du temps s'obscurcissait. Elle fit mine de tenir encore quelques minutes durant le repas pour ne pas paraître impolie face aux invités, avant de finalement tirer sa révérence en se levant, s'excusant pour sa fatigue. Elle remercia les invités avant de finalement sortir de la salle, soupirant de soulagement en fermant la porte.

- Il est insupportable,
lâcha-t-elle à Niels, tendue.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 22:31

Il aurait évidemment aimé avoir un oeil sur les activités de son amour, lui qui avait toujours souhaité être derrière elle, tapissé dans l’ombre pour lui faire ressentir qu’il était toujours présent pour elle, qu’il assurait ses arrières et qu’il continuerait de la protéger envers et contre tout. C’était ce qu’il avait essayé de lui faire comprendre lorsqu’il comprit qu’elle tentait de le préserver de sa carrière, secouant la tête pour lui montrer qu’elle n’avait pas à s’inquiéter pour lui. « Bébé… Tu travailles pour deux… C’est à moi de te préserver. J’veux pas que tu me surprotèges mon amour, j’peux pas être bien si toi tu l’es pas… » Ajouta-t-il, lui qui culpabilisait déjà assez à l’idée de laisser son amour gérer seule leur budget commun, tout ça parce-qu’il n’avait pas encore trouvé d’emploi. L’ambiance de la soirée pesait déjà sur leurs coeurs qui auraient aimé se retrouver comme tous les soirs depuis qu’il était arrivé à Los Angeles, regrettant qu’on ne vienne à leur voler quelques heures qu’ils auraient pu passer l’un contre l’autre. Il tentait tant bien que mal de faire bonne figure, au moins pour l’amour de sa vie pour qui l’enjeu était bien plus important, lui qui s’installa à ses côtés lorsqu’ils eurent rejoint la table. Il sentait encore que l’ambiance était électrique entre sa femme et son agent, Niels se mettant entre eux pour qu’Aelya ne se concentre que sur lui et sur l’amour qu’il avait à lui donner. Comme à son habitude, il la chercha dans des regards complices, tournoyant autour d’elle pour lui faire comprendre qu’il la désirait, qu’elle était toujours la seule à attirer son attention même lorsqu’ils étaient encerclés d’inconnus. « Ouais… J’ai pas vraiment l’habitude de te voir comme ça… » S’amusa-t-il pour la taquiner, Niels amenant sa main à valser sur sa cuisse, ses doigts prenant le chemin de son entrejambe alors qu’ils couraient lentement sous sa robe, sans qu’il ne daigne lâcher son regard, lui qui ne désirait louper aucune de ses réactions. Parce-qu’ils savaient tous les deux qu’ils s’aventuraient dans un jeu plus que dangereux, qu’il ne s’agissait que d’une question de contrôle pour qu’ils ne viennent à se faire prendre en flagrant délit. Poussant plus loin le vice, Niels s’occupa de décaler le sous-vêtement de son amour, elle qui amena sa main encore plus près de son intimité, la pressant pour la faire défaillir, lui qui sentait son corps s’embraser rien qu’en la regardant, rien qu’en sentant son intimité s’humidifier sous ses caresses brûlantes. Il s’était approché de son visage, lui murmurant son envie de lui faire l’amour, de disparaître de cette réception pour se donner entièrement à elle. Et une nouvelle fois, Nick vint gâcher ce moment de fougue en intervenant, s’adressant à Aelya pour lui annoncer un imprévu auquel personne ne s’était attendu. « Parce-que t’es en train d’insinuer qu’elle donne pas assez de sa personne là ? Elle a tout fait, tout accepté pour en arriver là. Et tu lui demandes littéralement de se jeter dans la fosse aux lions là, comment t’assures sa sécurité ? Tu réfléchis deux secondes aux conneries que tu débites ? » Lâcha-t-il, perdant patience alors qu’Aelya reprit la parole, lui demandant de décaler cette séance improvisée, soupirant en entendant le rire cynique de Nick qui cherchait à lui faire comprendre qu’il n’y avait aucune négociation possible. Il serra les poings, animé par cette envie de vengeance, lui qui détestait savoir que cet homme contrôlait l’emploi du temps de son amour comme il le désirait, leur volant ces moments qui auraient dû leur appartenir. L’ambiance refroidie à cause de leur altercation, Niels resta silencieux, finissant par suivre sa femme lorsqu’elle salua les invités pour quitter la table, en faisant de même pour retrouver leur chambre. « La prochaine fois, j’lui pète la mâchoire. Et devant tout le monde bébé. » Lâcha-t-il, frustré en repensant aux mots de Nick, Niels se délestant de ses chaussures avant de déboutonner nerveusement sa chemise qu’il finit par enlever, la faisant valser sur le lit. « C’est vraiment un connard ce mec. Il pense pas à toi, à ton bien-être, tout ce qui l’intéresse, c’est le fric que tu lui rapportes. »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyVen 23 Juil 2021 - 21:33

Elle savait ce qu'il ressentait parce qu'elle aussi, elle ne pouvait arborer un visage éclairé lorsque le sien était tapissé d'orage, elle qui se battait tous les jours pour éloigner la pluie de leur vie pour toujours plus profiter de ce que la vie ne pouvait leur arracher, cet amour qui cognait contre sa cage thoracique, embrasant ses nuits les plus froides.

- J'veux pas que tu te stresses mon bébé, je gère tu sais. Et je gérerai autant de temps qu'il le faut si ça peut te permettre de prendre soin de toi,
répondit-elle, consciente qu'il avait traversé une épreuve qui n'était pas des moindres, venant l'inscrire sur sa peau comme un tatouage indélébile qui avait longtemps inspiré la douleur.

Elle prit sur elle pour faire bonne figure, consciente que si Nick lui sortait par les yeux, elle ne pouvait pas exploser aussi impulsivement qu'elle aurait pu le faire en temps normal. Parce que l'air de rien, sa carrière lui tenait à coeur, elle qui avait l'impression de s'épanouir de plus en plus sous le feu des projecteurs qui possédaient également, une partie plus sombre devant laquelle elle devait faire face. Tentant de retrouver un semblant de sérénité pour se placer à table, un sourire vint se dessiner sur ses lèvres lorsque son amour commença à la chercher devant les plats qui se posaient devant eux, Aelya qui en oublia tout le stress qu'elle venait d'accumuler à cause de Nick, sa peau s'habillant de frissons sous l'effet brûlant que son mari lui provoquait.

- J'vais arranger ça,
promit-elle dans un regard malicieux.

Elle souffla profondément sous la sensation de sa main qui était venue danser sur sa cuisse, sa peau irradiant déjà d'un désir bruyant, urgent, elle qui n'avait pu se retenir de jouer davantage avec lui en répondant à ses avances. Si elle savait que son envie s'était déjà perdu dans les limbes de sa passion, c'était Niels qu'elle voulait attirer dans ce même univers, guidant sa main directement là où elle pouvait le rendre fou sans même avoir à le toucher, sa sensualité et son regard fiévreux suffisant à parler à la place de ses lèvres qui rendaient silencieux d’innombrables gémissements d'extase qu'il ne pouvait que deviner en sentant l'humidité de sa chair qu'il avait dévoilé pour ses doigts. Elle crevait d'amour pour lui, pour cette fougue qu'il ne savait qu'entretenir alors qu'ils se retrouvaient toujours merveilleusement bien autour de l'interdit qu'ils aimaient défier. Et Nick était venu briser l'éclat chaleureux de leur jeu, admettant des éclairs dans leurs yeux.

- Je savais pas que c'était toi son agent. J'ai guidé de nombreuses personnes jusqu'au sommet Niels. J'ai aucune envie d'entendre tes conseils alors que t'es même pas foutu de garder un job à priori,
lâcha-t-il, énervé. Nick, tu te calmes. Tu connais pas Niels. Il a un droit de regard sur ce que je fais, c'est mon mari au cas où tu l'aurais oublié. Et il passe avant tout, répondit-elle fermement, coupant court à ses critiques qu'il vint éteindre dans un rire cynique.

Elle aurait pu lui arracher la tête juste pour ce qu'il venait de dire sur Niels, s'impressionnant elle-même de son sang froid alors qu'il était toujours compliqué pour elle de rester calme. Manquant d'air dans cet environnement qui ne lui facilitait pas la tâche, elle prit congé en s'en allant après avoir remercié ses invités, revenant dans la chambre peu après.

- Y'en aura pas de prochaines fois s'il fait pas d'efforts, lança-t-elle, le regardant déboutonner sa chemise avec nervosité, encore énervé par Nick. Je sais bébé. C'est pour ça que t'es là pour lui rappeler qu'il agit salement, et t'as totalement raison, ajouta-t-elle en hochant doucement la tête avant de le pousser sur le lit, sans prévenir, son corps superposant le sien. Est-ce que mon homme aurait pas besoin que je le détende là... ? Tu sais que t'étais terriblement sexy quand tu t'es énervé... Sourit-elle en coin, cherchant à lui changer les idées. Mon amour j'irais pas demain... Je reste avec toi, souffla-t-elle avant de plonger ses lèvres dans son cou, entendant son portable vibrer sur la table basse, annonçant qu'elle recevait des textos.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyVen 23 Juil 2021 - 23:59

Il avait surtout besoin de la savoir épanouie, Niels qui n’avait aucune envie d’être heureux si l’amour de sa vie peinait à l’être de son côté. Et c’était pour cette raison qu’il refusait catégoriquement de la voir se plier en deux pour eux, Aelya qui était comme lui à ce niveau-là, cherchant constamment à le préserver des tempêtes qui menaçaient de s’abattre sur eux. « Non bébé, c’est pas juste. Ça peut pas marcher comme ça éternellement… Et ça changera quand je trouverai un travail amour. » Ajouta-t-il, lui qui avait déjà passé un bon moment loin des obligations professionnelles, notamment à cause de son accident qui l’avait fragilisé, menaçant sa vie de près. Mais à présent, il n’avait plus envie de voir Aelya porter le fardeau toute seule, bien qu’elle gagnait suffisamment sa vie pour eux deux, Niels ayant besoin de se montrer utile lui aussi. Ce fut dans une ambiance tendue qu’ils rejoignirent la table qui leur avait été désignée, Niels cherchant le regard de son amour pour la détendre, sentant rapidement l’atmosphère se réchauffer entre eux deux lorsque sa main glissa sous sa robe. « Ah oui…? » Souffla-t-il avec un sourire joueur, arquant un sourcil intéressé alors qu’il laissa ses doigts atteindre la limite de son sous-vêtements, Aelya embrasant son corps à la seconde où elle guida elle-même sa paume entre ses cuisses, là où elle lui laissait la possibilité de jouer avec son envie. Et elle avait immédiatement compris qu’elle l’avait totalement enflammé, ses pupilles se dilatant alors qu’il se rapprocha un peu plus d’elle, se penchant vers son visage où il murmura quelques mots brûlants à son oreille. Et sa main continua son ascension, jusqu’à décaler le tissu qui séparait leurs deux peaux, Niels vibrant d’excitation en sentant son entrejambe s’humidifier sous la pression de ses doigts, et il savait qu’il n’était plus très loin de craquer, le langage de son corps commençant à trahir toute l’envie qu’il ressentait à son égard. Sans doute qu’ils auraient fini par quitter la table sous l’attraction de leurs corps qui s’attiraient l’un contre l’autre comme des aimants, avant que Nick ne vienne rompre ce moment de fièvre. Niels écoutait cette voix intérieure qui le retenait de s’emporter contre cet homme qui allait beaucoup trop loin dans ses paroles, pensant avant tout à son amour, à tout ce qu’elle risquait de perdre s’il laissait sa rage exploser contre Nick. « Te justifie pas bébé. Il peut pas comprendre lui, il sait pas ce que c’est d’aimer. » Lâcha-t-il, les poings serrés en tentant de lui faire mal, de toucher à son égo pour effleurer ses points sensibles comme il venait de le faire en évoquant sa situation professionnelle. Sans plus attendre, Niels suivit sa femme dans les couloirs de l’hôtel, n’ayant plus aucune envie de rester à la même table que ce type avec qui il ne partagerait définitivement rien, sa frustration se faisant largement entendre dans ses gestes pourtant silencieux. « J’espère bien. Parce-que c’est pas ce connard qui va te dicter ta vie bien longtemps. » Lâcha-t-il, Niels s’occupant de se déshabiller, ayant l’impression s’étouffer dans sa chemise alors qu’il savait que c’était les réactions de son corps qui avait réagi aux attaques de Nick. « J’étais à deux doigts de le défigurer bébé. J’pourrais pas tenir comme ça encore longtemps. » Dit-il, lui qui se surprenait de faire preuve d’autant de diplomatie quand la plupart du temps, ses poings parlaient bien plus rapidement. Soufflant de frustration, il se sentit tomber dans les draps sous la pression des mains de son amour qui s’installa sur lui pour le détendre. « Ouais parce-qu’il m’a tendu ce con… » Souffla-t-il, ses paumes venant recouvrir ses hanches, esquissant un sourire à ce qu’ajouta son amour. « C’est vrai…? Ça te plaît quand j’montre que j’suis un mari protecteur ? » Murmura-t-il avec un air joueur, fermant les yeux en soupirant de soulagement lorsqu’Aelya laissa ses lèvres courir dans son cou, lui faisant part de sa décision de ne pas se rendre à la séance que lui avait programmé Nick. « On reste rien que tous les deux mon amour…? J’voulais qu’on se fasse une journée en amoureux, rien que toi et moi… » Souffla-t-il, ses mains remontant dans son dos pour venir trouver la fermeture de sa robe, la faisant lentement descendre, soupirant alors qu’il entendait son portable vibrer de manière incessante. « C’est encore lui tu crois ? » Dit-il, déconcentré par ce bruit qui attirait son attention, Niels tendant la nuque pour chercher son portable du regard. « Tu veux pas regarder qui c’est… ? »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptySam 24 Juil 2021 - 18:12

C'était sa manière de prendre soin de lui que de se plier à ses exigences professionnelles pour qu'il puisse prendre tout le temps qu'il lui fallait pour se remettre sur les rails. Elle avait eu peur de le voir plonger, lui qui avait perdu confiance en lui à cause de son accident, altéré psychologiquement par sa nouvelle apparence qui ne changeait en rien le regard d'Aelya.

- Je sais que c'est pas définitif bébé. Mais vraiment, te mets pas la pression, d'accord ?
Lança-t-elle, consciente que ça devait être dur pour lui qui devait trouver le temps long lorsqu'Aelya partait à son travail.

Elle aurait pu passer une vie entière dans ses bras si on lui en avait donné l'occasion. Parce qu'il n'y avait rien d'autre qui l'attirait dans ce monde plus que sa chaleur corporelle, son parfum qui enivrait ses rêves pour les rendre merveilleux. Il avait fait de sa vie un conte de fée, et elle passait son temps à le lui rappeler pour qu'il ne puisse jamais oublier à quel point sa seule présence suffisait à la faire rayonner. Et en cet instant perdu au milieu de ces âmes qui ne lui inspireraient rien, elle se sentait reconnaissante de l'avoir au près d'elle, Aelya qui ne se sentait qu'à sa place que lorsqu'il était là. Elle hocha doucement à la tête à sa remarque alors que son regard le cherchait. Jouant avec le feu, elle avait légèrement entrouvert ses cuisses à la seconde où ses doigts était remontés sur son épiderme, traçant une lignée de flammes pour embraser son bassin qui gonflait déjà d'envie contre sa main. Happée dans le seul plaisir de le voir frémir d'urgence, elle s'était affairée à s'enliser dans sa sensualité pour le pousser à bout, à deux doigts d'exploser quand il poussa son sous-vêtement pour caresser son intimité plus chaudement, elle qui sombrait dans cet univers qui lui faisait jusqu'à oublier la foule qui les encerclait. La frustration l'atteignit lorsque Nick s'empressa d'attirer son attention pour finalement les pousser à bout, Aelya qui le toisa du regard à la remarque de Niels, l'électricité dans l'air tendant leurs nerfs. Elle s'éclipsa avec son mari dès qu'elle en avait eu l'occasion, soufflant de soulagement en arrivant dans la chambre, voyant bien que son amour peinait à redescendre.

- Il a pas à le faire surtout,
renchérit-elle en roulant des yeux, consciente qu'il commençait à aller trop loin, sachant pertinemment que si elle n'était pas attachée à son métier, elle aurait déjà tout arrêté. J'veux pas qu'on s'attire des problèmes bébé, qu'on prenne encore le risque de finir en garde-à-vue et que ça paraisse de partout. J'ai pas envie que tu te forces non plus à rester avec moi quand il est là... Bref, c'est compliqué pour moi, admit-elle en plissant les lèvres, perdue dans ce qu'elle devait faire, elle qui ne voulait plus s'en occuper pour ce soir, ses mains poussant doucement Niels sur le lit, son corps bloquant le sien sous son poids. Je l'ai pas du tout remarqué, sourit-elle légèrement en usant de l'ironie. Oh putain oui... Tu m'as encore plus excité même... Avoua-t-elle, venant embrasser son cou patiemment pour le détendre, sa main glissant le long de son flanc. C'est ce qu'on va faire mon bébé. On s'fait une journée plage ? J'te ferai des calins toute la journée, lança-t-elle tendrement, soufflant doucement en sentant la fermeture de sa robe s'ouvrir, roulant juste après des yeux en entendant son portable vibrer sans daigner s'arrêter. On s'en fou bébé, lâcha-t-elle, mordillant son cou pour capter son attention sur ses baisers, soupirant en voyant que cela ne marchait pas. Bon, j'vais voir si tu veux, répondit-elle en se redressant pour prendre son portable, lisant les messages qui s'affichaient, fronçant les sourcils en comprenant que Nick la menaçait de rompre son contrat si elle ne daignait pas venir à sa séance de dédicace. Il me fait du chantage, ajouta-t-elle en soupirant bruyamment, tendant le portable à Niels pour qu'il puisse lire les messages.


__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptySam 24 Juil 2021 - 18:55

Evidemment que sa convalescence n’avait pas été une partie de plaisir, Niels qui avait dû apprendre à se regarder de nouveau, à s’accepter avec les marques que lui avait laissé l’accident sur le corps, celles qui seraient toujours indélébiles. Mais savoir qu’Aelya se donnait corps et âme pour leur tranquillité financière l’empêchait souvent de dormir la nuit, parce-qu’il ne voulait pas la voir s’épuiser alors qu’il était maintenant apte à retrouver un emploi. « J’me mets pas la pression bébé. J’veux juste que tu saches que j’vais essayer de retrouver un boulot bientôt. J’suis prêt pour ça. » Ajouta-t-il, lui qui n’avait certainement pas envie de se laisser vivre de la sorte, aussi parce-qu’il trouvait le temps bien plus long depuis qu’il ne travaillait plus, ses journées étant rythmées par les horaires de travail de sa femme, lui qui ressentait le manque de sa peau à chaque minute qu’il passait sans elle. Maintenant qu’ils étaient ensemble, Niels ne comptait plus la lâcher, lui qui lui avait montré qu’il était capable de parcourir le monde entier pour la retrouver, pour passer du temps avec elle même lorsque celui-ci était réduit. Personne ne gâcherait le temps qu’ils avaient à se consacrer, même pas Nick qui avait jeté un vent froid sur la soirée, Niels décidant de changer les idées d’Aelya en la provoquant, faisant en sorte de s’accaparer son attention alors que sa main s’était glissée sous la nappe, caressant lentement sa cuisse. Et il avait immédiatement compris qu’elle était apte à rentrer dans son jeu, Aelya le tentant davantage en guidant elle-même sa main jusqu’à son entrejambe, Niels en profitant pour lui délivrer des caresses brûlantes, à la hauteur du désir qu’il ressentait et des envies qu’il aurait aimé assouvir. Une fois de plus, Nick s’intercala entre eux, Niels peinant à rester calme devant cette nouvelle qui n’avait jamais été programmée, finissant par suivre son amour lorsqu’ils quittèrent la réception, ayant besoin de quitter cet environnement toxique où l’air était difficilement respirable. « Clairement pas. On le laissera pas faire de toute façon. » Lâcha-t-il, encore énervé en repensant à la manière avec laquelle Nick avait pris le bras d’Aelya pour la présenter, comme s’il s’agissait de sa propriété. « J’me force à rien du tout bébé. J’veux simplement être là, te soutenir, et pas seulement assister de loin à tout ce que tu fais. Mais lui… Il me facilite pas la tâche, j’ai de plus en plus de mal à le supporter. » Avoua-t-il en soupirant, conscient que si le comportement de Nick ne changeait, sa patience atteindrait des limites, au point où Niels finirait par défouler physiquement toute sa frustration sur l’homme. Il s’était délesté de sa chemise, cherchant à se mettre à l’aise avant qu’Aelya ne vienne le faire basculer sur le lit, comprenant qu’elle avait besoin de penser à autre chose. « Si ton agent était pas aussi con bébé, j’serais pas dans cet état… » Sourit-il en entendant ses mots ironiques, lui qui ne pouvait rien lui cacher. « J’peux continuer à te le montrer alors… » Murmura-t-il, dans un souffle envieux, ses paumes s’agrippant à sa chute de reins. « J’en ai besoin ouais… Des bisous et des câlins toute la journée bébé. » Ajouta-t-il avec un air innocent, lui qui avait besoin de la voir se couper de son travail pour la journée, pour qu’ils puissent profiter l’un de l’autre sans ombre au tableau. Il tendit la nuque pour la laisser l’embrasser, fermant les yeux en sentant son désir se faire plus insistant, sa main remontant lentement le long de son échine pour venir défaire sa fermeture, jusqu’à ce que son portable ne se fasse entendre. « Et si c’est important bébé… ? » Souffla-t-il, peinant à faire abstraction des vibrations incessantes du portable de son amour, Niels hochant la tête lorsqu’Aelya céda finalement pour récupérer son portable. Il détailla ses traits alors qu’elle lisait ses messages, comprenant que quelque chose la contrariait, Niels fronçant les sourcils à son aveu avant de lire à son tour les mots affichés sur son écran. « Il fera rien du tout. Il est rien sans toi bébé, il a tout à perdre. Laisse tomber, t’avais raison, on s’en fout. Viens bébé… » Lâcha-t-il, coupant les vibrations du téléphone avant de le poser, Niels se redressant pour se faufiler dans le dos de son amour, continuant de faire descendre la fermeture de sa robe. « Pense plus à lui mon amour… » Murmura-t-il, son visage venant se nicher dans son cou, ses mains se frayant un chemin dans l’ouverture de sa robe pour faire glisser ses bretelles sur ses épaules, ses paumes se baladant sur son abdomen, remontant vers sa poitrine. « Détends-toi… » Souffla-t-il, continuant son parcours avant de venir lentement masser ses épaules et la base de sa nuque.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyDim 25 Juil 2021 - 21:20

Elle n'avait pas envie qu'il se mette de pression, pas après tout ce qu'il avait vécu, elle qui se revoyait implorer le ciel de le laisser auprès d'elle, parce qu'une vie sans Niels ne serait jamais viable pour elle. Elle n'aurait jamais pu respirer sans ses baisers qui lui donnaient tout ce dont elle avait besoin, et elle aurait simplement disparu dans la pénombre de son manque inconsolable.

- Je te soutiendrai mon amour dans n'importe quelle décision,
répondit-elle tendrement.

Ils étaient dans le même bateau depuis le départ, eux qui s'étaient trouvés lorsque le monde les avait rejeté, mis en porte à faux devant leurs erreurs du passé. Et elle l'avait accepté, lui, dans son intégralité, comme une évidence, comme si c'était écrit et qu'elle n'avait jamais eu d'autres choix que de tomber amoureuse de Niels. Elle s'empressa de s'enfermer dans leur univers, celui qui s'enflammait alors qu'ils se cherchaient, défiant leurs limites qui n'avaient jamais été bien établies, surtout créées pour être dépassées. Elle le laissa faire, attirant son désir au plus proche du sien pour qu'ils menacent d'exploser tous les deux alors qu'elle guida ses doigts entre ses cuisses, son envie s'humidifiant sous la valse lente et sensuelle de sa main, eux qui se confrontèrent à la frustration lorsque Nick vint les interrompre pour finalement encore plus les énervés, Aelya éprouvant ce besoin urgent de partir pour souffler. Elle acquiesça à la remarque de son amour, n'ayant aucune envie d'être affichée comme un objet aux yeux de son agent qui se fichait pertinemment de son point de vue la plupart du temps.

- Je sais. Le problème c'est que je peux pas changer d'agent comme ça, j'ai signé avec lui,
soupira-t-elle alors qu'elle se trouvait dans une impasse, parce qu'elle avait besoin d'intégrer son amour à son métier mais elle ne voulait pas non plus lui imposer sa présence dont elle ne pouvait se défaire professionnellement parlant, elle qui bascula contre Niels pour espérer lui changer les idées. T'as raison, il est trop con, quand toi, t'es trop parfait, le complimenta-t-elle pour regarder son sourire s'étendre, illuminer son visage qu'elle aimait tant. Montre-moi à quel point tu peux être sauvage ouais... Je sais de quoi t'es capable, le chercha-t-elle malicieusement, mordant sa propre lèvre en sentant ses paumes agripper ses courbes. J'te donne tout ce que tu veux mon bébé d'amour. J'veux pas te lâcher, avoua-t-elle amoureusement, laissant ses lèvres distiller de l'amour en masse dans son cou, ayant envie qu'il lâche prise dans ses bras, qu'il se déleste de toutes ses tensions qui ne faisaient que les empêcher de profiter de l'un et l'autre.

Elle se détacha à contre coeur de lui lorsqu'il insista pour qu'elle prenne son portable qui ne faisait que de vibrer sur la table, consciente que ce qu'elle allait lire n'allait pas lui plaire. Ses traits marqués par la nervosité et la frustration parlèrent pour elle, Aelya qui se laissa bousculer par toutes ses pensées vis-à-vis des menaces qu'il lui envoyait par textos et qu'elle présenta à son mari.

- Ouais... J'sais pas...
Lâcha-t-elle en soupirant, peu convaincue par les dires de Niels, elle qui avait finalement peur de perdre son job une nouvelle fois à cause de ses agissements.

Elle regarda Niels lui retirer son portable, s'infiltrant dans son dos pour continuer de la déshabiller, Aelya tentant de fermer les yeux pour se concentrer sur cet instant qui les unissait, essayant d'arrêter le bruit sourd qui intoxiquait ses songes. Elle hocha doucement la tête, soufflant profondément à la sensation de ses lèvres qui descendirent dans sa nuque, provoquant une multitude de frissons sur son échine qui se cambrait.

- Aide-moi bébé... J'arrive pas à m'arrêter de penser...
Souffla-t-elle, ses bretelles glissant sur ses bras alors que Niels en avait profité pour loger ses mains sur son ventre, puis sur sa poitrine. J'veux me concentrer que sur toi... Ajouta-t-elle en soupirant doucement sous le bien-être qu'il lui administrait en massant ses épaules. T'as des mains parfaites mon amour... Admit-elle, laissant sa robe tomber au sol pour se retrouver en sous-vêtements. Embrasse-moi bébé. Tu me fais rêver, lança-t-elle en passant ses mains à la base de sa nuque pour remonter dans sa chevelure, sa chute de reins butant contre son bassin.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyDim 25 Juil 2021 - 23:08

Si Aelya continuait de lui demander de prendre son temps, Niels lui, était impatient de retrouver un travail, d’occuper son quotidien qui n’était rythmé ces temps-ci que par les absences de sa femme qu’il peinait à gérer. Aelya le connaissait assez pour savoir qu’il était frustré de ne pas avoir repris une activité professionnelle plus tôt, lui à qui on avait demandé d’être raisonnable, surtout lorsque l’on connaissait son tempérament de pile électrique. « Je t’aime bébé. » Murmura-t-il amoureusement, Niels qui savait combien il était chanceux d’être aux côtés d’une femme comme Aelya, conciliante et compréhensive, elle qui ne lui avait jamais reproché quoique ce soit depuis l’accident. Il avait ressenti le besoin de lui montrer qu’il était son partenaire de vie, qu’elle pourrait compter sur lui jusqu’à leur dernier souffle, Niels qui s’accapara l’attention de sa femme pour les enfermer dans leur univers, là où ils faisaient abstraction du monde entier. Sa main s’était faufilée entre ses cuisses qu’elle avait entrouvertes pour lui, pour l’inciter à ne pas être raisonnable alors que leur désir explosait dans le creux de leurs entrailles, eux qui faisaient preuve d’un énorme contrôle pour ne pas se sauter dessus. La venue de Nick qui s’interposa entre eux agrémenta cette frustration qu’ils ressentaient déjà à son égard après la première altercation qui était survenue plus tôt dans la soirée. Niels s’était fait violence pour ne pas lui arracher la tête alors qu’il s’était permis de juger son parcours, sans même le connaitre, finissant par suivre Aelya qui salua les invités avant de rejoindre la chambre. « J’le sais bébé… Va falloir calmer le jeu parce-que j’me connais moi et mes limites… Et lui il est clairement en train de les dépasser. » Lâcha-t-il, nerveusement, brûlant encore de rage en repensant à toutes ces réflexions qu’ils avaient essuyé, cherchant sans cesse à les piquer. Il déboutonna sa chemise, ses gestes traduisant sa nervosité encore apparente, jusqu’à ce qu’Aelya ne vienne s’occuper de lui, cherchant à rattraper son regard en le faisant basculer dans les draps. « Il est clairement trop con. Il te mérite pas. » Ajouta-t-il, esquissant finalement un sourire en voyant que son amour se donnait du mal pour le détendre, amusé par leur jeu de séduction qui reprenait de plus belle, les mains de Niels glissant sur sa chute de reins. « A quel point t’as envie que j’sois sauvage bébé…? » Lâcha-t-il avec un air provocateur, tendant sa nuque vers son visage pour mordiller sa lèvre inférieure, lui qui avait intérieurement soufflé de soulagement en comprenant qu’elle ne comptait pas se rendre au travail le lendemain. « Donne-moi tout de toi mon amour… Tu me fais du bien là… » Murmura-t-il, soupirant de bien-être en percevant ses lèvres se balader dans son cou, lui qui avait enfin l’impression de se détendre jusqu’à ce que le portable de sa femme ne se mette à vibrer, la récurrence des vibrations lui faisant comprendre que quelqu’un cherchait à attirer son attention. Il la laissa prendre connaissance des messages, ses sourcils se fronçant en même temps que les siens alors qu’elle lui expliqua que Nick la menaçait de tout arrêter. « C’est pas ce loser qui fera quelque chose bébé. T’en fais pas mon amour, ça va lui passer. » Dit-il en se redressant pour venir vers elle, actionnant le mode muet de son portable pour qu’ils ne soient plus dérangés pour le reste de la soirée. Après l’avoir déposé sur la table, il revint dans le dos de son amour, reprenant là où il s’en était arrêté, faisant glisser la fermeture de sa robe jusqu’en bas, ses lèvres se nichant dans son cou en même temps qu’il caressait sa peau. « Ferme les yeux mon coeur… Concentre-toi sur moi, sur mes lèvres, sur mes mains… » Murmura-t-il, ses paumes glissant vers sa poitrine avant de revenir dans son dos et jusqu’à ses épaules qu’il pressa doucement, souhaitant détendre ses muscles et son corps qu’il sentait encore crispé. « Elles sont qu’à toi mes mains mon bébé… Juste pour te faire du bien… » Souffla-t-il à son oreille, suivant sa robe qui termina au sol, Niels rapprochant son amour de lui, son torse venant se coller à son échine. « T’es tellement parfaite mon amour, t’es la plus belle du monde… » Lâcha-t-il, déposant des baiser sur sa tempe, puis sa joue, sa main glissant finalement dans son cou pour amener leurs lèvres à se retrouver dans un baiser patient et amoureux, Niels fermant les yeux sous ce contact qui n’avait aucun égal. « Ce que j’suis accro à ta bouche… » Murmura-t-il en rouvrant doucement les yeux, accrochant ses lèvres de son regard amoureux. « Allonge-toi bébé, j’vais te détendre encore. » L’incita-t-il, la laissant s’installer sur le ventre, Niels s’approchant du lit, ses lèvres lui laissant une traînée de baisers le longs de sa colonne vertébrale avant que ses mains ne viennent reprendre le relai, alternant entre les douces pressions et les caresses pour la faire frissonner. « T’aimes bien comme ça ? » Murmura-t-il, désirant savoir qu’elle prenait du plaisir.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12381
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), sial (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyLun 26 Juil 2021 - 20:49

Elle n'aurait jamais cru connaître ça un jour, tout ce tumulte qui bougeait dans le creux de sa cage thoracique, elle qui implosait tant elle sombrait dans son affection qui s'amplifiait à mesure que le temps passe, que les secondes ne les lient à tout jamais. Elle ne se lassait pas de le regarder, admirant les contours de son visage parfait qu'elle savait reconnaître, même dans la pénombre, parce que Niels résonnait dans chacune de ses cellules, et c'était à son image qu'elle s'accrochait quand le ciel se déchainait.

- Je t'aime aussi mon amour, plus que tout,
répondit-elle amoureusement.

Elle n'en avait que faire des autres, de ce qu'ils pensaient d'eux et de leur relation. Elle savait qu'ils ne pourraient jamais entrevoir toutes les vulnérabilités qu'ils s'offraient. Et c'était son corps qu'elle lui donnait dans l'interdit, elle qui ouvrit doucement ses cuisses pour le laisser jouer, elle qui aimait savoir que sa peau était son terrain de jeu favoris, comme elle avec lui, ses murmures le tentant à brûler un peu plus alors que la situation ne s'y prêtait pas. Elle s'en fichait, Aelya, tout ce qu'elle voulait était que les images brûlantes qui valsaient dans son esprit prennent forme dans les draps qu'elle espérait ravager de sa passion infinie. Elle sentit le vent tourner dès que Nick avait pris la parole pour les contraindre à s'arrêter, admettant de l'orage au milieu de cette table qui marquait la faille qu'ils ressentaient aux vues de leurs opinions divergents, tous deux revenant dans la chambre pour éteindre leur colère.

- Calme mon bébé. J'pense qu'il a compris qu'il fallait pas qu'il te pousse trop à bout, répondit-elle tendrement pour qu'il s'apaise, ayant envie qu'il puisse se détendre maintenant qu'ils se trouvaient tous les deux dans leur univers sécurisant, Aelya le regardant enlever sa chemise avec frustration, tombant sur son corps pour capter son regard, le sien le regardant avec amour. Deviens mon agent bébé, j'pense que ce serait une bonne idée ça, tu crois pas ? Le chercha-t-elle, joueuse, s'imprégnant de son sourire qui refaisait peu à peu surface, sa peau se réchauffant d'un seul coup en sentant ses mains presser sa chute de reins. Au point où j'ai plus de voix tellement je crie ton prénom... ? Au point où j'ai tes marques partout... ? Lança-t-elle pour l'enflammer, son regard s'assombrissant de désir rien qu'à la pensée de retrouver sa fougue sur son corps, souriant en le voyant mordiller sa lèvre. J'veux tout faire pour que tu sois bien bébé. J'aime pas te savoir mal... Avoua-t-elle tendrement, Aelya qui malgré le fait qu'elle était travaillée par cette histoire, faisait abstraction de sa propre contrariété pour se donner à son amour, ses lèvres se mettant à courir dans les creux de son cou pour le détendre, jusqu'à ce qu'elle ne s'extirpe de son étreinte pour prendre son portable qui n'arrêtait pas de vibrer, comprenant tristement qu'elle n'allait pas s'en sortir aussi facilement qu'elle le pensait avec Nick. Ouais, on verra. C'est la première fois qu'il me fait, j'sais pas ce qu'il a en tête, admit-elle en plissant les lèvres, nerveuse à l'idée de tout perdre juste pour une histoire de dédicace, les doutes venant brouiller son esprit, jusqu'à ce que Niels ne vienne se glisser dans son dos après avoir mis son portable en silencieux, faisant descendre la fermeture de sa robe. J'veux faire que ça... Murmura-t-elle en fermant les yeux, sentant ses lèvres se balader dans son cou, ses mains se frayer un chemin sur ses courbes avant de presser doucement ses épaules, le sentiment de bien-être lui faisant expier un long soupir. T'es la seule personne capable de me détendre amour, ajouta-t-elle, sentant ses muscles se décontracter à mesure qu'elle percevait le trajet de ses mains sur sa peau, laissant tomber sa robe le long de son corps. T'es vraiment le plus magnifique toi... Expia-t-elle dans un souffle, tendant sa nuque lorsqu'il amena ses lèvres sur les siennes, sa bouche venant répondre à ses baisers amoureux qui lui faisaient tout oublier. Ce que je suis accro à toi... Renchérit-elle contre ses lèvres, bouleversée par sa beauté qui illuminait son regard.

Elle acquiesça à sa proposition, se positionnant sur le lit qui accueillit son ventre, son corps entier se laissant parcourir de frissons sous l'effet de ses lèvres qui valsèrent sur sa peau, alimentés par ses caresses qu'il lui donnait.

- J'aime beaucoup trop,
répondit-elle, se laissant bercer par le toucher incomparable de ses doigts, elle qui adorait sentir sa chaleur se déposer partout sur sa peau. Tu me fais trop de bien... Merci bébé, ajouta-t-elle dans un soupir. J'veux aussi toucher ton corps sublime, lâcha-t-elle avant de se redresser, l'invitant à s'allonger, son corps venant surplomber le sien pour laisser ses doigts presser ses épaules, glissant dans son dos avec amour, sa nuque se penchant pour déposer de doux baisers sur sa peau. T'es toute ma vie.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
your fingers entwined slowly with mine, and suddenly life made sense.
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 11779
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « que la mer nous mange le corps, que le sel nous lave le cœur, je t'aimerai encore. » (aelya)

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 EmptyHier à 0:13

Il désirait lui appartenir jusqu’à la fin des temps, lui qui avait enfin trouvé une raison d’exister, un sens à ce quotidien qui n’en avait jamais eu avant qu’Aelya ne vienne l’éclairer de son aura lumineuse. Jamais il n’aurait imaginé se lier à une personne de la manière dont il l’avait fait avec son amour, eux qui s’étaient laissés tomber dans les méandres de leurs sentiments qui les avaient mené jusqu’à un point de non retour. Il avait esquissé un sourire à sa réponse tendre, lui qui ne pouvait se nourrir que de son amour, appréciant de sentir cet aura amoureuse qui planait sans arrêt au-dessus d’eux, comme une protection permanente qu’ils portaient sur eux, restant liés jusqu’au bout. Ils s’étaient amusés à frôler le danger, valsant avec l’interdit en se cherchant sous la nappe, Niels qui avait laissé sa main caresser chaudement son amour, trouvant son intimité qu’il sentait brûlante d’envie, lui qui imaginait kidnapper sa femme pour l’amener avec lui dans les draps qui n’attendaient que leurs corps pour se défaire sous leur passion. Malheureusement, ses songes fiévreux prirent vite fin après l’intervention de Nick qui gâcha une nouvelle fois l’ambiance, faisant naître une frustration bien plus bruyante dans les entailles de Niels, lui qui expia sa rage lorsqu’ils passèrent la porte de leur chambre. « Nan il a rien compris bébé. Il est toujours trop défoncé pour comprendre quoique ce soit. Mais j’peux vite lui remettre les idées en place. » Lâcha-t-il, soufflant pour se forcer au calme, Niels se déshabillant pour faire redescendre sa température qui avait grimpé en flèche après les mots de Nick. « Ça serait une super idée bébé, mais j’crois pas que ta carrière ferait long feu avec moi amour… » Pouffa-t-il en la laissant prendre place sur lui, s’accrochant à son regard pour s’apaiser, ses paumes glissant jusqu’à ses hanches et sa chute de rein. « Ça peut se faire ça… J’fais tout pour l’amour de ma vie moi… » Murmura-t-il, ses mots ayant suffi pour l’embraser, elle qui avait certainement dû apercevoir son regard se noircir de désir, Niels resserrant son emprise autour de sa femme, fermant les yeux lorsqu’elle fit courir ses lèvres dans son cou. « J’suis jamais mal avec toi mon coeur… Y’a que toi qui me fais me sentir aussi bien… » Murmura-t-il, désirant qu’elle sache que tant qu’elle était là, il n’aurait jamais aucun mal à s’épanouir. En entendant son portable vibrer, Niels l’incita à s’intéresser à ses messages, s’intéressant à ses réactions qui lui confirmèrent que Nick faisait une nouvelle fois parler de lui ce soir, cette fois-ci sous la forme de menaces. « Bébé, il a rien en tête. Ce type te doit tout, il a dû un peu trop forcer sur la poudre ce soir. C’est tout. » Ajouta-t-il, cherchant le regard de son amour qu’il sentait plus perdu, Niels décidant de se redresser pour venir directement jusqu’à elle, décidé à ne pas laisser ce moment de flottement leur briser leur soirée. Il s’occupa de la délester de sa robe, posant ses mains sur ce corps qui le rendait fou depuis leur première nuit, Niels plongeant ses lèvres dans son cou qu’il caressa amoureusement. « J’suis là pour ça mon bébé… J’suis pas ton mari pour rien, hein…? » Murmura-t-il, lui qui aimait avoir ce rôle pour elle, vivant pour lui faire du bien, pour apaiser son âme et son corps, lui montrant qu’il était et serait toujours l’épaule sur laquelle elle pouvait se reposer. « C’est toi… T’es divine… » Souffla-t-il avant d’emprisonner ses lèvres, sa nuque tendue vers la sienne alors qu’elle était toujours dos à lui, Niels laissant son souffle se percuter au sien. « Mon amour… Viens… » L’incita-t-il, la laissant s’allonger sur le lit pour laisser ses doigts lui procurer du bien-être, ses paumes dévalant ses courbes, relayées de temps à autre par ses lèvres qui s’invitaient à leur danse, massant les muscles d’Aelya pour les détendre. « J’pourrais continuer toute la nuit bébé… Toute la vie même. » Ajouta-t-il amoureusement, contemplant ses courbes légèrement vêtues, Niels souriant en entendant son amour l’inciter à s’allonger à son tour, prenant place sur le ventre. « T’aurais pu profiter encore un peu plus amour. » S’amusa-t-il, fermant les yeux au premier contact de ses doigts délicats sur sa peau, sa peau se chargeant de frissons visibles sur l’entièreté de son corps. « J’aime tellement tes caresses mon ange… » Murmura-t-il, ses respirations devenant plus profondes à chaque contact qu’elle laissait sur sa peau, frémissant en sentant ses lèvres sur son dos. « T’es mon monde. » Dit-il, avant de faire volte face pour se retrouver face à son amour, le dos contre le matelas, ses mains encadrant son visage pour l’attirer contre ses lèvres qu’il emprisonna amoureusement. « Je t’aime… Bébé… J’ai besoin de tes lèvres, de toi toute entière… » Souffla-t-il entre leurs baisers enflammés, ses mains quittant progressivement son visage pour venir dans son dos, dégrafant son soutien-gorge pour l’en délester. « T’es encore plus belle quand t’es nue toi… »

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
heaven on earth every kiss with you, it's like a prayer falls from my lips, now i'm a believer.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i promised to always come home to you (aelya) -hot.   i promised to always come home to you (aelya) -hot. - Page 7 Empty

 
i promised to always come home to you (aelya) -hot.
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: le monde-
Sauter vers: