∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fête de la mangue
La traditionnelle fête de la Mangue bat encore son plein ! Il s'agit d'une compétition fruitée entre quatre équipes créées aléatoirement parmi les habitants participants de Bowen.
La météo
En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C.


daniella ortiz & charlie keynes
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
Manette Xbox Séries X avec adaptateur sans-fil ...
Voir le deal
52.99 €

Partagez
 

 to the land of the lost and the reasonless (sofia)

Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2319
points : 232
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
MessageSujet: to the land of the lost and the reasonless (sofia)   to the land of the lost and the reasonless (sofia) EmptyMer 9 Juin 2021 - 2:16

Sur un coup de tête, j’avais donné rendez-vous à Sara, ou Sofia, peu importe quel était son réel nom, à celle avec qui j’avais match sur Bowen Bow Tie. J’avais besoin de savoir si cette rousse que j’avais longuement imaginée lorsque je discutais de longues heures durant avec Sara, si elle existait, physiquement, si je pouvais la toucher, passer un doigt dans sa chevelure de feu, plonger mes yeux verts dans ses yeux verts. C’était de ce visage-là dont je m’étais amouraché quelques semaines plus tôt. Certes, c’était toute la personnalité de Sara qui venait avec également, mais c’était son visage à elle que j’avais associé à l’humour et à la douceur de Sara. Je me rendais compte que ce n’était pas aussi facilement dissociable que je l’aurais cru, le physique et le psychique. Je n’avais pu m’empêcher de ressentir de la déception, une sorte de désillusion, quand j’avais compris que Sara n’était pas la Sara de la photographie. Et pourtant, la Sara en chair et en os était absolument magnifique, d’une beauté presque irréelle, hors de ce monde. Elle m’avait coupé le souffle autant de par son regard profond que de par son mensonge. En ayant un match, à nouveau, avec cette rousse qui au fond demeurait un mystère pour moi, une photo d’une femme qui n’existait pas, pas vraiment dans mon monde à moi du moins, ça m’avait replongé dans mes conversations virtuelles avec Sara. À ces moments, tard le soir ou tôt le matin, à lui raconter tout, à m’imaginer la rencontre, sous cette forme qui n’était même pas la sienne. Qui était celle de Sofia.

À moins d’être en train de me faire prendre pour un idiot. À moins que ces deux femmes-là soient des copines qui avaient décidé de se faire du fun sur le dos des autres. Alors j’avais eu besoin de rencontrer Sofia, deux heures après lui avoir écrit ces premiers mots empreints de reproches. J’avais besoin de savoir, de ne plus nager dans le doute. Et de rencontrer enfin ce visage que j’avais si souvent imaginé. Bonne joueuse ou insouciante, Sofia avait accepté de me rencontrer. Si elle était réellement qui elle prétendait être, soit elle-même, sans connaître cette Sara, j’allais passer pour un détraqué. Je m’en fichais. C’était le dernier de mes soucis. Je m’étais donc rendu au Wojna’s, j’avais commandé un verre de rhum distillé sur place, et je m’étais assis à l’une des petites tables rondes, attendant de voir si je me retrouverais à nouveau face à une Sara voulant sa chance, ou si je verrais finalement cette rousse, Sofia, débarquer. Ou peut-être attendrais-je indéfiniment ici, me sentant complètement ridicule, feeling played.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Sofia Fitzgerald

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: allergiques au cacahuètes, si vous voulez la tuer vous pouvez lui en donner qu'une seule pour qu'elle fasse un oedème de quincke ‹ la rousse a acheté une caravane il y a quelques années, elle vit dedans avec ses deux rats domestiques Jack et Gus ‹ grande joueuse de jeux vidéos, elle pourrait passer ses journées à y jouer dans le noir complet dans sa petite maisonnette ‹ son rêve est de créer son propre roman graphique ‹ lorsqu'elle était plus jeune, elle prenait des cours de gymnastique et elle est toujours aussi souple aujourd'hui, cherchant à reprendre sa passion d'antan ‹ en Irlande, elle vivait à Ddublin dans une beaucoup trop grande maison avec son père, sa belle mère, son demi-frère et sa demie-soeur ‹ maintenant, elle est à Bowen avec sa grande soeur, qui est un peu sa maman ‹ en parlant de maman, la sienne est décédée en couche, son père lui en veut beaucoup alors qu'elle n'a rien demandé ‹ la jeune femme a grandit avec les valeurs du catholicisme, mais elle a commencé à douté de la religion alors qu'elle était encore jeune adolescente ‹ pendant longtemps, elle a été considéré comme le vilain petit canard de la famille Fitzgerald, ne voulant pas une grande carrière dans la banque ou l'immobilier mais en étant une artiste ‹ elle croit beaucoup à tout ce qui est astrologie, et même tout ce qui touche à ce monde là comme le tarot ‹ son demi-frère et sa demie-soeur la traitait de sorcière, et elle réussissait à leur faire peur grâce à ça, des fois ‹ elle porte toujours une pierre de citrine autour du cou, pour se protéger ‹ apparemment, selon sa grande soeur, elle aurait un don de clairvoyance qu'il y a chez toutes les femmes de sa famille, du côté de sa maman ‹ elle rêve de voyager et de vivre dans plusieurs pays du monde ‹ c'est une fan absolu de cinéma et de musique, elle a une collection énorme de DVD et de CD qu'elle entasse dans sa petite caravane ‹ elle a encore du mal à se présenter comme femme bisexuelle, car elle a peur du regard des autres, sa famille lui faisant croire que c'est une abomination d'aimer le même sexe ‹ sa grande soeur a réussit à lui faire avouer après plusieurs années sous sa tutelle ‹ sa plus longue relation a été avec une fille d'ailleurs, mais elles vivaient dans le secret, car la rousse n'assumait pas cette relation et avait peur ‹ son demi-frère a abusé d'elle quand elle était adolescente, et elle en garde les cicatrices mentales ‹ toute sa famille lui a fait vivre un véritable enfer sur terre c'est pour ça qu'elle s'est exilé à Bowen avec sa grande soeur, il y a 8 ans ‹ elle a été élevé dans la religion, et elle y croit dur comme fer même si elle a des doutes sur cette dernière depuis son viol ‹ ses amis sont sa deuxième famille, ils comptent énormément pour elle ‹ encore un peu renfermée sur elle-même, on lui dit souvent qu'elle a un gros balais dans le cul ‹
messages : 239
points : 69
ici depuis : 23/05/2021
crédits : lavmoony (avatar), bastet (signature), favshaeylu (icons)
comptes : carter, april, fede, milo, riley & thomas.
statut : célibataire
MessageSujet: Re: to the land of the lost and the reasonless (sofia)   to the land of the lost and the reasonless (sofia) EmptyJeu 10 Juin 2021 - 11:39

Le premier dialogue que tu avais échangé avec Concho, ça t’avait fait mal. En effet, tu trouvais la personne charmante et il avait l’air vachement sympa jusqu’au moment où il te prenait pour une autre. Maé t’avait parlé de cette Sara, et tu avais vu son compte sur le BowenBowTie avec ta photo. Et c’est surement ça qui faisait le plus mal. Elle avait choisi de prendre une photo de toi pour draguer les gens. Le mal était fait, tu ne pouvais rien y faire. Mais qu’on te prenne pour une autre, ça t’avait dérangé et surtout énervée et blessée. Alors lorsqu’il t’avait demandé de prouver que tu n’étais pas cette fille, tu avais tout fait pour le lui montrer mais ça n’avait pas suffit. C’est alors qu’un rendez-vous avait été donné au Wojna’s pour que tu prouves que tu es vraiment Sofia, cette rousse en photo. Tu travaillais à l’arcade cette après-midi, et tu finissais relativement tôt alors tout allait bien, tu allais pouvoir aller le voir au bar. Tu ne bois pas beaucoup d’alcool, voir même assez rarement mais t’allais pas changer le lieu de rendez-vous comme ça. Après ton service, tu étais parti à ta caravane pour prendre une douche et te changer. T’enfilais une petite robe blanche, et tu attachais ta longue chevelure rousse en demie-queue de cheval avant de repartir. T’avais juste eu le temps de mettre une pointe de mascara sur tes cils et une légère teinte de rouge à lèvres sur ces dernières. Tu montais sur ton vélo et tu te dirigeais vers le centre-ville.

Une fois arrivé dans le bar, tu cherchais le fameux Conchobáhr dans la salle du bar. Rapidement, tu remarquais un homme seul au bar et tu soufflais avant d’aller le voir. Tu t’assis à côté de lui et tu tapotais sur son épaule. « Salut » dis-tu avec un petit sourire. Tu interpellais le serveur pour commander une pina colada, certes c’était pas un verre de rhum pur mais tu ne pouvais pas en boire, ça te dégoutait un peu. Tu préférais l’option des cocktails, tu trouvais que c’était meilleur. « Alors, tu me crois maintenant ? » demandas-tu de façon assez direct au jeune homme.

__________________________



i'm a believer

- i thought love was only true in fairy tales. meant for someone else, but not for me. ☽ bastet.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t21946-sofia-fitz-instagram
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2319
points : 232
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
MessageSujet: Re: to the land of the lost and the reasonless (sofia)   to the land of the lost and the reasonless (sofia) EmptyJeu 10 Juin 2021 - 22:53

Je n’eus pas besoin de me torturer l’esprit trop longtemps en me demandant si j’étais complètement taré avec mes doutes, mon sentiment d’humiliation, mes réactions étranges face à cette fille. Il s’avéra que j’avais probablement eu l’air d’un véritable idiot face à Sofia pour notre premier contact, parce que la belle rousse apparut dans mon champ de vision quand je tournai la tête vers la porte une énième fois quand elle s’ouvrit à nouveau. Elle était là avec sa chevelure de feu et ses yeux verts, dans sa petite robe blanche. Et mon cœur rata un battement. C’était con de constater que le physique jouait à ce point-là sur le développement d’un lien avec quelqu’un. C’était avec Sara que j’avais développé quelque chose, avec des mots, des sourires et des fous rires. C’était Sara que je connaissais et que j’appréciais. Et pourtant, en voyant Sofia, j’avais l’impression que toutes mes conversations avec Sara déteignaient sur la rousse. Comme si je la connaissais déjà. C’était pourtant complètement faux, j’ignorais absolument tout d’elle. Je n’avais même pas pris la peine de lire son profil que j’avais cru faux. Je ne savais pas ce qu’elle faisait dans la vie, quel âge elle avait et quels étaient ses hobbys. Je détournai la tête avant qu’elle ne me repère, quand je vis qu’elle me cherchait du regard. J’avais eu l’air assez imbécile comme ça, je ne voulais pas non plus être en train de la fixer quand elle me verrait enfin. Je fis comme si je ne l’avais donc pas vue arriver, et je ne me tournai vers elle que lorsqu’elle me tapota l’épaule. « Oh, hey, salut. » La surprise se lut une seconde fois sur mon visage et ce n’était même pas forcé. De près, elle prenait encore plus vie, comme si celle que j’avais souvent imaginée se matérialisait enfin devant moi. Elle avait un petit sourire, ses lèvres teintées de rouge ne s’étirant qu’un peu. Elle avait l’air gênée. Je l’étais probablement plus qu’elle ; j’avais l’impression que mon courage s’était enfui en réalisant que j’avais eu tort plus tôt aujourd’hui. Sofia s’installa à côté de moi et commanda une pina colada. « Ce serait difficile, là, de chercher plus loin et de continuer à ne pas te croire. » Admis-je avec un sourire embarrassé. « Je me sens un peu con maintenant, t’as dû m’trouver tellement taré. Je m’excuse d’avoir été sur la défensive comme ça. C’est juste que je suis tombé dans le panneau avec Sara, et je croyais vraiment que l’image utilisée était une fille random qui aurait pu venir de n’importe où dans le monde. Peut-être que Sara ne m’a pas dit toute la vérité là-dessus non plus. » Peut-être qu’elle savait qui était Sofia, peut-être avait-elle un autre objectif derrière la tête en volant son image, je n’en avais aucune idée. Et pour le savoir, il n’y avait que Sara pour me le dire. Mais après ce sentiment de trahison, je ne savais pas si je la reverrais un jour, malgré toutes nos belles discussions jusqu’à tard la nuit.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Sofia Fitzgerald

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: allergiques au cacahuètes, si vous voulez la tuer vous pouvez lui en donner qu'une seule pour qu'elle fasse un oedème de quincke ‹ la rousse a acheté une caravane il y a quelques années, elle vit dedans avec ses deux rats domestiques Jack et Gus ‹ grande joueuse de jeux vidéos, elle pourrait passer ses journées à y jouer dans le noir complet dans sa petite maisonnette ‹ son rêve est de créer son propre roman graphique ‹ lorsqu'elle était plus jeune, elle prenait des cours de gymnastique et elle est toujours aussi souple aujourd'hui, cherchant à reprendre sa passion d'antan ‹ en Irlande, elle vivait à Ddublin dans une beaucoup trop grande maison avec son père, sa belle mère, son demi-frère et sa demie-soeur ‹ maintenant, elle est à Bowen avec sa grande soeur, qui est un peu sa maman ‹ en parlant de maman, la sienne est décédée en couche, son père lui en veut beaucoup alors qu'elle n'a rien demandé ‹ la jeune femme a grandit avec les valeurs du catholicisme, mais elle a commencé à douté de la religion alors qu'elle était encore jeune adolescente ‹ pendant longtemps, elle a été considéré comme le vilain petit canard de la famille Fitzgerald, ne voulant pas une grande carrière dans la banque ou l'immobilier mais en étant une artiste ‹ elle croit beaucoup à tout ce qui est astrologie, et même tout ce qui touche à ce monde là comme le tarot ‹ son demi-frère et sa demie-soeur la traitait de sorcière, et elle réussissait à leur faire peur grâce à ça, des fois ‹ elle porte toujours une pierre de citrine autour du cou, pour se protéger ‹ apparemment, selon sa grande soeur, elle aurait un don de clairvoyance qu'il y a chez toutes les femmes de sa famille, du côté de sa maman ‹ elle rêve de voyager et de vivre dans plusieurs pays du monde ‹ c'est une fan absolu de cinéma et de musique, elle a une collection énorme de DVD et de CD qu'elle entasse dans sa petite caravane ‹ elle a encore du mal à se présenter comme femme bisexuelle, car elle a peur du regard des autres, sa famille lui faisant croire que c'est une abomination d'aimer le même sexe ‹ sa grande soeur a réussit à lui faire avouer après plusieurs années sous sa tutelle ‹ sa plus longue relation a été avec une fille d'ailleurs, mais elles vivaient dans le secret, car la rousse n'assumait pas cette relation et avait peur ‹ son demi-frère a abusé d'elle quand elle était adolescente, et elle en garde les cicatrices mentales ‹ toute sa famille lui a fait vivre un véritable enfer sur terre c'est pour ça qu'elle s'est exilé à Bowen avec sa grande soeur, il y a 8 ans ‹ elle a été élevé dans la religion, et elle y croit dur comme fer même si elle a des doutes sur cette dernière depuis son viol ‹ ses amis sont sa deuxième famille, ils comptent énormément pour elle ‹ encore un peu renfermée sur elle-même, on lui dit souvent qu'elle a un gros balais dans le cul ‹
messages : 239
points : 69
ici depuis : 23/05/2021
crédits : lavmoony (avatar), bastet (signature), favshaeylu (icons)
comptes : carter, april, fede, milo, riley & thomas.
statut : célibataire
MessageSujet: Re: to the land of the lost and the reasonless (sofia)   to the land of the lost and the reasonless (sofia) EmptyVen 11 Juin 2021 - 15:09

Tu avais rapidement rejoint le bar où t’attendait le fameux Conchobahr pour lui prouver qui tu étais vraiment. Cette histoire de profil avec ta photo de profil, ça t’avait bien miné lorsque ton ex t’en avait parlé mais tu ne pensais pas que ça prendrait de telles proportions. Tu ne savais même pas comment cette fille avait eu ta photo, si elle avait bêtement cherché sur internet ou si elle avait fait exprès pour draguer une personne en particulier. Tu ne le saura peut-être jamais, c’est une question qui finira sans réponse surement. Arrivée au bar, tu tapais l’épaule du brun qui était étonné de te voir là. « Tu devrais me reconnaitre, tu l’as vu souvent ma photo. Sois pas surpris » dis-tu avec un léger rire nerveux. Certes, c’était pas la meilleure phrase à sortir mais c’était la première qui avait traversé tes lèvres. Après avoir commandé ton cocktail, tu demandais alors au jeune homme s’il te croyait maintenant, qu’il arrêtait de te prendre pour cette fameuse Sara avec qui il semblait avoir beaucoup échangé. « Y’a de quoi » dis-tu avec un léger rire. Il se sentait con, c’était bien sûr sur le ton de l’humour que tu lui avais sorti ça. Il s’excusait de t’avoir parlé de cette fameuse, d’avoir été longtemps sur la défensive. « Non mais en réalité, je comprends pourquoi t’as agis comme ça » commenças-tu avec un maigre sourire. Ton cocktail arrivait et tu remerciais le serveur en payant la boisson. Puis, tu retournais ton attention vers le jeune homme. « Je t’avoue que ça me chiffonne qu’elle ait prit ma photo, mais je sais pas pourquoi elle l’a fait et je la connais vraiment pas, j’te jure ! » commenças-tu en faisant la moue. « Mais saches que j’t’en veux pas. Au pire, on peut tout effacer et recommencer » dis-tu en attrapant ton verre. Tu lui faisais un petit sourire avant de reprendre. « Salut, moi c’est Sofia » dis-tu avant de prendre une petite gorgée de ton verre.

__________________________



i'm a believer

- i thought love was only true in fairy tales. meant for someone else, but not for me. ☽ bastet.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t21946-sofia-fitz-instagram
adm h
Conchobáhr Rosenbach
messages : 2319
points : 232
ici depuis : 06/03/2016
crédits : angie (a) & sarasvati (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & elmo & nova
statut : tristement célibataire, papa de Maxwell avec Ally, papa de Lara avec Zelda
MessageSujet: Re: to the land of the lost and the reasonless (sofia)   to the land of the lost and the reasonless (sofia) EmptyVen 11 Juin 2021 - 22:59

Je ris en l’entendant. C’est vrai, j’avais souvent vu sa photo. Sur deux profils différents, même. La première fois, avec Sara, je ne comptais même plus le nombre de fois où j’avais appuyé sur la photo pour l’agrandir et me dire qu’elle était magnifique, cette femme, et que son sourire aurait peut-être, je dis bien peut-être, la force de me faire oublier Freja. Nos discussions, toujours avec Sara, avaient été si précieuses que je m’étais dit que ça y était, il fallait que j’aille de l’avant avec elle. Puis paf, le mensonge m’avait frappé en pleine face. En tombant une seconde fois sur cette photo, je m’y étais attardé moins longtemps, je la connaissais de toute façon par cœur. C’était plutôt la surprise et la colère de revoir Sara s’essayer sous un autre nom, qui avait été maître de mon esprit. C’était Sofia qui en avait payé le prix. « Bien sûr que je te reconnais. C’est juste bizarre parce que … même si je reconnais ton visage, dans ma tête j’en reconnais une autre, je reconnais Sara, quoi. » Je secouai la tête. « J’ai du mal à m’expliquer mais c’est juste … dingue, cette histoire. Et ça m’bug le cerveau. » Admis-je, d’un rire gêné. Ça ne justifiait quand même pas ma réaction explosive auprès de Sofia. Si elle avait bel et bien été Sara encore une fois, je ne regretterais rien, mais là, je me sentais carrément imbécile. Elle me confirma avec un rire qu’il y avait de quoi me sentir comme ça. « C’est bon, n’en rajoute pas. » Dis-je avec un léger rire. Mais elle avait bien le droit d’en rajouter, après mon comportement de tout à l’heure. Sofia reconnut ensuite mes raisons d’avoir réagi ainsi, ce qui me rassura. « J’veux bien tout effacer et recommencer, ouais. » Je posai mon verre et pivotai vers elle. « Salut Sofia. Moi, c’est Concho. » Je la regardai tremper ses lèvres dans son pina colada, avant de reprendre : « Dans ma surprise et mon empressement, je t’avoue que je n’ai même pas vraiment zieuté ton profil plus que ça. Du coup, j’ignore ce que tu fais dans la vie, ce qui te passionne … » Si ça se trouve, nous étions complètement des opposés et ça se terminerait assez vite, ce truc. Autant avec Sara, c’était le physique différent de celui que je m’étais imaginé avait joué dans la balance – en plus du mensonge -, autant avec Sofia, ce serait peut-être sa personnalité qui ne rejoindrait jamais celle que je connaissais de Sara. C’était complètement fou de ne pas arriver à dissocier l’une de l’autre. Je n’avais pas à comparer. Elles étaient deux personnes complètement différentes.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Sofia Fitzgerald

Feuille de personnage
mes liens:
à propos de moi
: allergiques au cacahuètes, si vous voulez la tuer vous pouvez lui en donner qu'une seule pour qu'elle fasse un oedème de quincke ‹ la rousse a acheté une caravane il y a quelques années, elle vit dedans avec ses deux rats domestiques Jack et Gus ‹ grande joueuse de jeux vidéos, elle pourrait passer ses journées à y jouer dans le noir complet dans sa petite maisonnette ‹ son rêve est de créer son propre roman graphique ‹ lorsqu'elle était plus jeune, elle prenait des cours de gymnastique et elle est toujours aussi souple aujourd'hui, cherchant à reprendre sa passion d'antan ‹ en Irlande, elle vivait à Ddublin dans une beaucoup trop grande maison avec son père, sa belle mère, son demi-frère et sa demie-soeur ‹ maintenant, elle est à Bowen avec sa grande soeur, qui est un peu sa maman ‹ en parlant de maman, la sienne est décédée en couche, son père lui en veut beaucoup alors qu'elle n'a rien demandé ‹ la jeune femme a grandit avec les valeurs du catholicisme, mais elle a commencé à douté de la religion alors qu'elle était encore jeune adolescente ‹ pendant longtemps, elle a été considéré comme le vilain petit canard de la famille Fitzgerald, ne voulant pas une grande carrière dans la banque ou l'immobilier mais en étant une artiste ‹ elle croit beaucoup à tout ce qui est astrologie, et même tout ce qui touche à ce monde là comme le tarot ‹ son demi-frère et sa demie-soeur la traitait de sorcière, et elle réussissait à leur faire peur grâce à ça, des fois ‹ elle porte toujours une pierre de citrine autour du cou, pour se protéger ‹ apparemment, selon sa grande soeur, elle aurait un don de clairvoyance qu'il y a chez toutes les femmes de sa famille, du côté de sa maman ‹ elle rêve de voyager et de vivre dans plusieurs pays du monde ‹ c'est une fan absolu de cinéma et de musique, elle a une collection énorme de DVD et de CD qu'elle entasse dans sa petite caravane ‹ elle a encore du mal à se présenter comme femme bisexuelle, car elle a peur du regard des autres, sa famille lui faisant croire que c'est une abomination d'aimer le même sexe ‹ sa grande soeur a réussit à lui faire avouer après plusieurs années sous sa tutelle ‹ sa plus longue relation a été avec une fille d'ailleurs, mais elles vivaient dans le secret, car la rousse n'assumait pas cette relation et avait peur ‹ son demi-frère a abusé d'elle quand elle était adolescente, et elle en garde les cicatrices mentales ‹ toute sa famille lui a fait vivre un véritable enfer sur terre c'est pour ça qu'elle s'est exilé à Bowen avec sa grande soeur, il y a 8 ans ‹ elle a été élevé dans la religion, et elle y croit dur comme fer même si elle a des doutes sur cette dernière depuis son viol ‹ ses amis sont sa deuxième famille, ils comptent énormément pour elle ‹ encore un peu renfermée sur elle-même, on lui dit souvent qu'elle a un gros balais dans le cul ‹
messages : 239
points : 69
ici depuis : 23/05/2021
crédits : lavmoony (avatar), bastet (signature), favshaeylu (icons)
comptes : carter, april, fede, milo, riley & thomas.
statut : célibataire
MessageSujet: Re: to the land of the lost and the reasonless (sofia)   to the land of the lost and the reasonless (sofia) EmptySam 19 Juin 2021 - 16:56

C’était la première fois que tu voyais Concho mais lui, il avait souvent vu ta photo de profil lors de ses discussions avec Sara, la jeune femme qui avait prit ton identité. Tu faisais d’ailleurs la blague au jeune homme, pour détendre l’atmosphère. On sentait que c’était étrange entre vous, qu’il y avait une petite gêne. « C’est bizarre, oui. Mais je comprends » dis-tu avec un mince sourire. « Tu l’as déjà rencontré du coup, cette Sara, j’imagine ? » demandas-tu curieusement. Toi aussi t’aurai aimé la rencontrer. Pour lui demander, lui demander pourquoi ta photo. Est-ce que c’était parce que tu étais jolie ? Parce qu’elle avait tapé juste jeune femme rousse sur google ? Toi aussi tu avais un milliard de question mais tu n’aurai sans doute jamais de réponse. En plus, ton ex, Maé, semblait être très intéressé par cette Sara. Tu proposais ensuite au jeune homme de repartir sur de bonnes bases, comme si vous n’aviez jamais parlé ensemble. Alors tu le saluais et te présentais correctement. « Enchanté Concho, c’est très original comme prénom » dis-tu avec un petit sourire après avoir bu une gorgée de ta pina colada. Il t’avoua ensuite ne pas savoir ce que tu faisais dans la vie, ni ce que tu aimais. Il avait été beaucoup trop traumatisé par ta photo et le fait que tu sois quelqu’un d’autre. Tu ris légèrement en posant ton verre sur le comptoir. « Y’a pas de soucis » commenças-tu à dire avec ton petit rire. Tu levais les yeux vers lui avec un sourire. « Je suis à la fac, en art plus précisément. Et j’aimerai devenir dessinatrice de BD ou de comics plus tard » avouas-tu au jeune homme pour commencer les présentations. « Je travaille à l’arcade pour payer l’université et j’aime plutôt ça ! » dis-tu enfin pour finir les présentations brèves. Tu fouillais dans tes souvenirs pour lui parler de ses passions à lui. « Il me semble que tu es le fondateur d’Head Ahead, non ? J’suis allé faire de la danse plusieurs fois là bas » dis-tu avec un mince sourire. Vous aviez un point commun tous les deux.

__________________________



i'm a believer

- i thought love was only true in fairy tales. meant for someone else, but not for me. ☽ bastet.
Voir le profil de l'utilisateur https://www.aa-retro.com/t21946-sofia-fitz-instagram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: to the land of the lost and the reasonless (sofia)   to the land of the lost and the reasonless (sofia) Empty

 
to the land of the lost and the reasonless (sofia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District :: rues festives :: Wojna's-
Sauter vers: