∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en novembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus chaudes ! Elles avoisinent entre les 22 et 27°C.


ephrem souza & levi wheeler
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €

Partagez
 

 #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)

Aller en bas 
AuteurMessage
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptySam 12 Juin 2021 - 0:42

Depuis le départ de Tahlia et de Freja du #17, les vas-et-viens étaient nombreux, trop nombreux. Déjà que dans cette coloc’, les gens s’étaient succédés dans le temps que Perry n’y était plus, ça faisait encore une fois pas mal de mouvement. Je devais avouer que j’en avais un peu marre, de rebâtir des ponts à chaque fois pour que ça ne mène jamais à l’autre rive. Les nouvelles personnes finissaient par partir. Il avait fallu se rendre à l’évidence, Perry et moi : depuis que nous étions parents et que nos enfants grouillaient un peu partout au #17, la colocation de l’enfer n’était plus aussi séduisante qu’avant, d’un point de vue extérieur. Nous n’étions plus les jeunes cools qui fêtaient à tous les soirs. Certes, ça nous arrivait encore fréquemment mais ce n’était plus pareil. Ce n’était plus aussi spontané, plus aussi facile. Alors, avant de publier cette annonce sur les réseaux sociaux, j’avais tourné la tête vers Perry et je lui avais dit : « On se dit que c’est la dernière fois, t’en penses quoi ? Si la prochaine personne, ça passe pas, on arrête, c’est fini. C’est que toi et moi jusqu’à la fin. » Et ce n’était pas une fin si triste que ça, de me dire que Perry serait mon tout dernier colocataire à vie. Un jour, on s’achèterait chacun une maison et on deviendrait vraiment adultes à vivre seul et pas avec son meilleur pote. Mais ce jour-là n’était pas encore venu. Je publiai l’annonce, dans l’espoir de trouver quelqu’un, une bonne fois pour toute, qui irait parfaitement avec le #17 tel qu’il était aujourd’hui.

Trois jours plus tard, j’avais eu une réponse dans ma boîte courriel. Je l’avais montrée à Perry. C’était un mec un peu chelou, bien franchement le genre de personne que je n’aurais probablement pas voulu laisser seul avec mes enfants. Il avait même joint une photo à son message de présentation. Une selfie bizarre. Et il ne s’exprimait pas comme quelqu’un de normal. Mais bon, c’était quoi, la normalité ? On avait décidé de lui laisser une chance. On s’était dit que c’était la toute dernière, de toute façon, alors si ça ne passait pas, tant pis.

Le lendemain, ce mec venait visiter l’appartement, voir si tout était bon pour lui – et pour nous. On se gardait quand même le droit de véto. J’étais assis sur le canapé à flatter Gamborlim et me laisser lécher le visage, en attendant la visite de notre seul et unique prétendant colocataire. « T’imagines il vend de la drogue ou pire, il est à la tête d’un réseau de prostitution. OU PIRE, les deux. T’as un bon radar pour ça ? » Demandais-je à Perry, réfléchissant à voix haute à tout ce qui pouvait apparaître au pas de notre porte dans deux minutes.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Perry Peach

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: a une chaîne youtube assez populaire où il poste un peu tout et n'importe quoi, surtout des délires à la con ‹ a une alimentation essentiellement basée sur les céréales pour enfants et les plats réchauffés ‹ les dessins animés sont une réelle passion pour lui ‹ il aime les comics et les supers héros surtout iron man ‹ c'est un gars assez simple et sympa dans la vie de tous les jours ‹ passe son temps libre à la plage ‹ adore les mojitos ‹ drague h24 et réussit plutôt bien en général ‹ sait jouer un peu de guitare, les trucs classiques pour emballer ‹ ne grandira jamais vraiment ‹ ses amis et sa famille sont les choses les plus importantes pour lui ‹ est pas ultra intelligent et même complètement con des fois mais il le sait ‹ aime harry potter, star wars et le seigneur des anneaux ‹ adore faire des câlins aux gens et être proche d'eux ‹ n'est absolument pas prise de tête ‹ n'a pas le permis ‹ a un panier de basket miniature dans son bureau, il y joue un peu trop ‹ est assez peureux ‹ fuit les engagements amoureux ‹ a deux enfants Penny qui a 14 ans et Siobhan qui a 4 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 4994
ICI DEPUIS : 02/06/2019
COMPTES : manny, vega, polly, selma, rory
CRÉDITS : chicasteria (a) & KLM (crackship) & doom days (i) & anaëlle

STATUT : look what you made me do (peckson)
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptyVen 5 Aoû 2022 - 10:37

Depuis qu’il a acheté le 17, soit depuis bientôt dix ans, Perry en a vu défiler des colocataires. Certains sont restés plus longtemps que d’autres, marquants leur présence dans l’appartement et d’autres ont déjà été oubliés. Il faut dire qu’il n’a pas une très bonne mémoire alors quelqu’un qui n’est resté que deux mois il y a plusieurs années est déjà oublié. Cela fait quelques temps que les gens ne font que passer, le laissant lui et Concho seuls la plupart du temps, dans cet appartement qui pourrait accueillir une personne de plus. Ils peuvent se permettre de laisser une place vacante, Perry ne faisant payer un loyer à ses colocataires uniquement parce qu’ils insistent pour le faire. Ils ont convenu tous les deux que si cette dernière tentative pour trouver quelqu’un de fiable ne fonctionne pas, tant pis, ils resteront rien que tous les deux jusqu’à une date indéterminée puisque Perry ne peut s’imaginer partir du 17 ou même vivre sans son meilleur ami et coloc. Il ne s’imagine pas vivre seul, enfin il ne le serait pas vraiment, il aura toujours ses filles mais ce n’est pas avec elle qu’il regardera too hot to handle ou qu’il parlera de ses coups d’un soir, il réserve ça pour ses soirées avec Concho. Leur annonce n’a pas eu grand succès, ayant seulement reçue une réponse pour l’instant et d’un type qui n’a pas l’air de vraiment fitter avec eux. Le jeune homme n’est pas ultra emballé par la première impression qu’il peut avoir mais il a toujours préféré voir les gens en vrai, c’est comme ça qu’on voit si le feeling passe alors il a accepté que cette personne vienne chez eux quitte à savoir où ils habitent et à potentiellement venir les tuer dans leur sommeil (joie). « J’espère qu’un type comme ça n’est pas du genre à venir se mettre en coloc avec des gens, juste pour la discrétion. Ou alors c’est un peu bizarre. » répondit-il avant d’ajouter « J’ai pas de radar pour ça, c’est toi la personne responsable entre nous deux, celle qui est pas complètement naïve et débile, donc j’compte sur toi. Moi j’ai juste un radar à gays mais j’suis pas sûr que ça nous avance beaucoup. » Enfin cette information pourra toujours être utile pour Perry qui n’est jamais franchement fermé à de nouvelles expériences, son coloc peut en témoigner.

@Conchobáhr Rosenbach @Tahlia Wates Un magicien n'est jamais en retard, ni en avance d'ailleurs. Il arrive précisément à l'heure prévue. :busted:

__________________________

i'm on a roller coaster what only goes up
https://www.aa-retro.com/t19871-perrypeach-instagram-certifie
Tahlia Wates
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 4553
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : cosmic light (avatar) / Faireweather (sign)

STATUT : "Tout est en désordre. Les cheveux. Le lit. Les mots. La vie. Le cœur."
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptyLun 8 Aoû 2022 - 16:51

Comme une évidence, quelques jours après son retour à Bowen – dont peu de personnes étaient au courant – Tahlia avait vu une annonce passer. Et quelle annonce ! Le ton lui était familier, tout comme les prénoms de ceux qui avaient signé. Concho et Perry cherchaient une nouvelle recrue pour le 17. Le 17, son lieu de prédilection, le seul endroit au sein duquel elle s'était sentie bien. Ce n'était pas anodin qu'elle tombe sur cette annonce, c'était peut-être le signe qu'elle devait revenir vers ses premiers amours et postuler de nouveau pour la colocation. Bien sûr, Tahlia aurait pu envoyer un simple message en disant les mecs, je suis de retour, vous m'offrez le gîte ?! Mais la brune était d'humeur taquine et elle était décidée à faire un retour en trombe. Comprenez par là qu'elle comptait les faire tourner en bourrique. Alors, elle avait décidé d'envoyer un mail, mettant tout en œuvre pour que le message soit bien louche, accompagné d'un selfie à moitié dans l'ombre et à l'expression glaciale. Imaginez donc la tête de son cousin quand Tahlia lui avait demandé de se prendre en photo avec une expression digne de Hannibal Lecter. Mais il s'était pris au jeu, connaissant l'humour parfois pourri de sa cousine. Quoiqu'il en soit – et étrangement – son message avait pris. Le rendez-vous était donné. Concho et Perry donnaient décidément leur chance à tout le monde ! Il y avait bien quelques leçons qu'elle allait devoir leur donner en tant qu'ex-policière. Mais d'abord, place au jeu. Arrivée devant l'immeuble qui abritait le 17, Tahlia poussa le vice jusqu'au bout et appela sur le téléphone de Concho. Elle avait changé de numéro et de téléphone quelques jours auparavant. Son ancien colocataire n'avait donc aucune chance de savoir que c'était Tahlia derrière ce numéro. Et comme si tout était amené à ce que son jeu d'actrice soit digne d'être oscarisé, elle avait pris froid la veille, ce qui faisait qu'elle avait une voix légèrement cassée. En forçant sur ses cordes vocales, elle pouvait rendre sa voix un peu plus grave. « Oui, bonjour. » commença-t-elle à dire quand Concho décrocha. Elle fit attention à ralentir son rythme de parole, accentuant certaines syllabes qui lui donnaient une articulation différente de la sienne. « C'est Henry, j'ai postulé pour l'annonce. J'ai réussi à trouver votre numéro, je me disais que ça serait plus simple pour vous contacter. Je suis justement devant l'immeuble... mais j'ai une petite question à vous poser, tout d'abord. » Elle marqua un temps d'arrêt avant de reprendre : « Je viens de voir une voiture de police passer dans le quartier. Euh... la police traîne souvent dans le coin ? » Elle essayait surtout de ne pas rire, tentant de garder son personnage le plus longtemps possible.

@Conchobáhr Rosenbach  @Perry Peach aha

__________________________

Together
we are chaos
I'm afraid of all I am. My mind feels like a foreign land, silence ringing inside my head. Please, carry me, carry me, carry me home.
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptyMer 10 Aoû 2022 - 23:28

« Bah c’est un peu cover, quand même. Une coloc’ avec deux gars qui ont dix ans d’âge mental et qui ont plein de gamins … qui s’imaginerait que des trucs illégaux se passent là ? » Dis-je en ayant tout d’un coup assez peur de rencontrer ce possible colocataire. Il fallait absolument que ce soit quelqu’un de clean, autrement Ally trouverait toutes les raisons possibles d’avoir la garde complète de Maxwell à l’autre bout du monde. Et si notre colocataire était effectivement impliqué dans des trucs louches, bah, les raisons, elle les aurait. « En même temps j’suis pas certain d’avoir envie que mes DEUX colocs’ veulent me mettre dans leur lit, alors … si tu peux m’tenir au courant. » Évidemment je plaisantais, je ne pouvais pas discriminer en me basant là-dessus, même si la raison n’était pas celle de d’habitude. Et pis, c’est pas parce qu’il était gay qu’il allait vouloir me draguer, je le savais, ça aussi. En même temps, s’il avait entendu parler du légendaire concombre … Bref, je m’égare. Je sursautai quand la sonnerie de mon téléphone retentit sur un numéro inconnu. « Ok, ok, c’est peut-être lui. Je le mets sur main libre. » Je répondis et appuyai directement sur le haut-parleur pour que Perry puisse entendre. Si ça se trouve c’était ma médecin qui m’annonçait que j’avais encore une fois choppé la chlamydia. « Oui allô ? » Avais-je répondu avec une pointe de nervosité. C’était con, hein ? Des colocataires on en avait vu passer, mais c’était toujours avec fébrilité qu’on en rencontrait de nouveaux. Sûrement parce que c’était très spécial, au #17. Que pas n’importe qui pouvait pénétrer l’antre des dieux. Il y avait un certain rituel à suivre lors de nouvelles arrivées. J’agitai la main avec excitation quand le mec se présenta effectivement comme Henry. Quand il parla d’avoir trouvé mon numéro, je fronçai les sourcils en demandant à Perry, sans le dire pour vrai, en m’attendant à ce qu’il lise sur mes lèvres : Comment ??? Et je fus encore plus déboussolé quand il parla de la présence de la police. « Ouais, ben, quand même assez quoi … C’est un quartier plutôt sécuritaire, vous en faites pas. À moins que … que ce soit ça le problème ? » Je dévisageai Perry, j’aurais aimé qu’il me fasse signe que nope, on ne laissait pas ce type-là monter.
Perry Peach

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: a une chaîne youtube assez populaire où il poste un peu tout et n'importe quoi, surtout des délires à la con ‹ a une alimentation essentiellement basée sur les céréales pour enfants et les plats réchauffés ‹ les dessins animés sont une réelle passion pour lui ‹ il aime les comics et les supers héros surtout iron man ‹ c'est un gars assez simple et sympa dans la vie de tous les jours ‹ passe son temps libre à la plage ‹ adore les mojitos ‹ drague h24 et réussit plutôt bien en général ‹ sait jouer un peu de guitare, les trucs classiques pour emballer ‹ ne grandira jamais vraiment ‹ ses amis et sa famille sont les choses les plus importantes pour lui ‹ est pas ultra intelligent et même complètement con des fois mais il le sait ‹ aime harry potter, star wars et le seigneur des anneaux ‹ adore faire des câlins aux gens et être proche d'eux ‹ n'est absolument pas prise de tête ‹ n'a pas le permis ‹ a un panier de basket miniature dans son bureau, il y joue un peu trop ‹ est assez peureux ‹ fuit les engagements amoureux ‹ a deux enfants Penny qui a 14 ans et Siobhan qui a 4 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 4994
ICI DEPUIS : 02/06/2019
COMPTES : manny, vega, polly, selma, rory
CRÉDITS : chicasteria (a) & KLM (crackship) & doom days (i) & anaëlle

STATUT : look what you made me do (peckson)
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptyLun 15 Aoû 2022 - 18:01

Les mots de Concho ne rassurait pas du tout Perry. A l’époque où il a acheté le 17, il s’en fichait un peu de qui pouvait vivre avec lui, il avait vingt-deux ans, encore plus de naïveté et l’envie de vivre des aventures. Mais aujourd’hui, presque dix ans plus tard, il pense surtout à protéger ses enfants et ceux de Concho de potentielles personnes malveillantes, surtout si elles veulent habiter avec eux. Alors forcément l’idée d’un type les utilisant comme couverture pour des affaires illégales ne l’enchante pas. « Très rassurant ! » lui lança-t-il avant de lui dire que le seul radar qu’il possède est celui pour détecter les gays, même s’il n’y arrive pas à chaque fois, ce n’est pas écrit sur leur tête non plus ! « S’il est canon j’te laisserais tranquille pour aller avec lui t’inquiète pas. » répondit-il avec un clin d’œil. Le jeune homme ne perd pas espoir qu’un jour il puisse se passer quelque chose avec son meilleur ami mais il est tout de même réaliste sur le fait que ça a peu de chance d’arriver et qu’il ne peut compter que sur leur bromance platonique. Leur discussion ne dura pas plus longtemps puisqu’un numéro inconnu appela sur le téléphone de Concho, qu’il décrocha dans la foulée se disant que ça pourrait être le futur potentiel coloc. L’homme expliqua avoir trouvé le numéro de Concho alors que celui figurant sur l’annonce est celui de Perry. Ce dernier flippait donc déjà, haussant les épaules à la question mimée de son meilleur ami. La suite ne fut pas franchement plus rassurante puisque le fameux Henry s’inquiéta de la sécurité du quartier, sans doute trop importante à ses yeux. Si Concho réussissait à garder une voix calme, Perry ne put s’empêcher de se mettre à marcher dans les salon frénétiquement avant de revenir vers le téléphone pour couper le micro « Il sait où on habite, on est foutu ! On va mourir c’est sûr ! J’suis trop jeune pour mourir ! » Toujours dans la demi-mesure. Dans sa tête il relativise en se disant que s’il s’agit de leurs derniers instants de vie il pourra peut être au moins avoir un baiser de son coloc. « Au pire on le fait monter et je l’assomme avec une casserole et puis on appelle la police ? »

@Tahlia Wates @Conchobáhr Rosenbach

__________________________

i'm on a roller coaster what only goes up
https://www.aa-retro.com/t19871-perrypeach-instagram-certifie
Tahlia Wates
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 4553
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : cosmic light (avatar) / Faireweather (sign)

STATUT : "Tout est en désordre. Les cheveux. Le lit. Les mots. La vie. Le cœur."
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptySam 17 Sep 2022 - 19:52

Tahlia aurait pu faire une arrivée dite 'normale', en disant simplement la vérité et en confiant qu'elle aimerait beaucoup revenir dans cet appartement si cher à son cœur. Mais c'était les colocs du 17 et c'était bien connu, on ne faisait jamais dans la normalité au 17. Cet appartement avait été le lieu de prédilection pour les blagues en tout genre, les soirées animées, les jeux sortis tout droit de l'esprit de Perry. Elle ne pouvait donc pas faire une demande normale. Alors elle se fit passer pour le fameux Henry, qui cochait toutes les cases en matière d'étrangeté. A l'autre bout du fil, elle sentait que Concho et Perry n'étaient pas des plus à l'aise. Il y avait des silences parlants et le ton de la voix de Concho n'était pas des plus assurés. Surtout que Tahlia en faisait des caisses. Après avoir laissé comprendre qu'elle avait trouvé le numéro de Concho par ses propres moyens, elle évoquait désormais la présence de la police que ce cher Henry trouvait plutôt dérangeante. Concho préférait vivre dans le déni en assurant justement que le quartier était sécuritaire, avant de poser la bonne question, pour laquelle Tahlia laissa traîner un silence long de quelques secondes. Elle fit ensuite mine de chercher ses mots avant de répondre : « Hum... comment dire... disons que nous n'avons pas vraiment des relations très... cordiales. Heureusement, mes associés savent les garder à distance. » Elle poussa le vice jusqu'au bout en lâchant un rire presque flippant, qui n'exprimait aucune joie, mais plutôt une bonne once de mesquinerie. Elle allait l'avoir, son Oscar. Puis... silence total... « Allô ! » Elle comprit que le micro avait été coupé, Concho et Perry probablement en proie à un grand dilemme. Et elle, elle s'amusait totalement de la situation. Mais quand ils revinrent vers elle, elle demanda : « Bon... vous me laissez monter? »

__________________________

Together
we are chaos
I'm afraid of all I am. My mind feels like a foreign land, silence ringing inside my head. Please, carry me, carry me, carry me home.
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptyDim 25 Sep 2022 - 0:47

« En même temps mon rôle c'est pas d'être rassurant c'est d'être prévenant ! » Me défendis-je. Moi aussi, je pensais à la sécurité de nos enfants. De tous nos enfants, qui se baladaient ici librement, partout. Le rôle de Perry, lui, c'était plutôt de détecter s'il avait potentiellement une chance de se ramasser dans le même lit que le nouveau colocataire. S'ils pouvaient faire leurs affaires dans leur coin sans me faire sans cesse des sous-entendus comme Perry le faisait, ça m'arrangerait, ouais. Un seul Perry c'était suffisant. « Deal. » Avais-je donc répondu, avant que mon téléphone ne sonne. C'est là que débuta la conversation la plus bizarre et inquiétante avec ce qui pourrait possiblement être notre nouveau colocataire. Enfin, c'était assez mal parti pour ça. Il suffisait de voir les regards que mon meilleur ami et moi on s'échangeait pour comprendre qu'on n'était pas très emballés. Lui faisait des allers-retours frénétiques dans le salon pendant que moi je tentais de dialoguer avec ce fou. « Vos ... associés ? » Demandais-je avec peur dans la voix, pendant que Perry délirait dans son coin. Henry demanda finalement à monter visiter. Je plaquai ma main sur le bas du téléphone pour qu'on ne nous entende pas à l'autre bout du fil.  « Ouais, ok, prends une casserole, je vais me prendre ... tiens, la lampe. » Je me dirigeai dans le coin du salon et j'attrapai la longue lampe sur pied. Je répondis ensuite à Henry : « C'est bon, Perry va vous débarrer la porte en-bas, vous pourrez monter. Mais on n'a pas beaucoup de temps, y'a pas mal de gens qui viennent visiter alors ... faudra faire vite le tour. » Je fis un signe à Perry d'aller appuyer sur le bouton de déverrouillage de l'intercom. Je raccrochai avec Henry et j'allai me mettre devant la porte, brandissant la lampe.
Perry Peach

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: a une chaîne youtube assez populaire où il poste un peu tout et n'importe quoi, surtout des délires à la con ‹ a une alimentation essentiellement basée sur les céréales pour enfants et les plats réchauffés ‹ les dessins animés sont une réelle passion pour lui ‹ il aime les comics et les supers héros surtout iron man ‹ c'est un gars assez simple et sympa dans la vie de tous les jours ‹ passe son temps libre à la plage ‹ adore les mojitos ‹ drague h24 et réussit plutôt bien en général ‹ sait jouer un peu de guitare, les trucs classiques pour emballer ‹ ne grandira jamais vraiment ‹ ses amis et sa famille sont les choses les plus importantes pour lui ‹ est pas ultra intelligent et même complètement con des fois mais il le sait ‹ aime harry potter, star wars et le seigneur des anneaux ‹ adore faire des câlins aux gens et être proche d'eux ‹ n'est absolument pas prise de tête ‹ n'a pas le permis ‹ a un panier de basket miniature dans son bureau, il y joue un peu trop ‹ est assez peureux ‹ fuit les engagements amoureux ‹ a deux enfants Penny qui a 14 ans et Siobhan qui a 4 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 4994
ICI DEPUIS : 02/06/2019
COMPTES : manny, vega, polly, selma, rory
CRÉDITS : chicasteria (a) & KLM (crackship) & doom days (i) & anaëlle

STATUT : look what you made me do (peckson)
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptyVen 30 Sep 2022 - 17:00

Depuis le moment où il avait acheté cet appartement relativement classique quoi qu’assez grand pour y accueillir plusieurs colocataires, Perry s’était retrouvé plutôt chanceux en la matière, il ne s’était jamais retrouvé avec quelqu’un d’insupportable et l’ambiance a toujours été plus ou moins bonne dans cette colocation jamais vraiment calme. Il y a même rencontré l’un de ses meilleurs amis, à présent seul colocataire de leur appartement, avec leurs nombreux enfants. Pourtant, Perry n’est pas le genre très perspicace et même plutôt naïf, il ne serait même pas très compliqué de l’embobiner. Pourtant, le type qui vient de postuler pour vivre avec eux, il ne le sent clairement pas et il n’a pas envie que ses filles ou les enfants de Concho puissent le rencontrer. La seule envie qu’il a à l’heure actuelle est plutôt d’appeler la police pour qu’ils embarquent cet homme très étrange et visiblement pas très ami avec les forces de l’ordre. Il est bien heureux de ne pas avoir à faire la conversation, sa voix aurait été bien moins assurée que celle de son colocataire qui arrive plus ou moins garder son calme malgré les propos franchement inquiétant de l’homme au bout du fil. En rajoutant au drame, Perry se mit davantage à paniquer « Il s’est évadé de prison, c’est sûr ! » Un instant il s’est même demandé si ce n’était pas l’homme qui s’en est pris à ses parents et à sa sœur, en prison depuis des années normalement mais qui devait à la base faire vivre le même sort au dernier des Peach. Heureusement Concho ne semblait pas complètement naïf non plus et ils s’accordèrent rapidement pour chacun prendre de quoi assommer l’homme avant d’appeler la police. « Ok ! » répondit-il avant de filer rapidement dans la cuisine et prendre la casserole la plus imposante qu’il put trouver, la tenant à deux mains pour bien être sûr de pouvoir abattre tout son poids sur l’intrus. Il appuya sur le bouton ouvrant la porte de leur immeuble et alla se placer à côté de la porte, attendant l’homme, la casserole au dessus de sa tête.

__________________________

i'm on a roller coaster what only goes up
https://www.aa-retro.com/t19871-perrypeach-instagram-certifie
Tahlia Wates
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 4553
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : cosmic light (avatar) / Faireweather (sign)

STATUT : "Tout est en désordre. Les cheveux. Le lit. Les mots. La vie. Le cœur."
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptyLun 10 Oct 2022 - 17:09

« Mes associés, oui. » répéta-t-elle afin de rendre la chose encore plus sombre et inquiétante au possible. Avec tout cela, ils n'allaient quand même pas la laisser monter, non ? Un silence s'installa de nouveau, avant d'entendre quelques mots dont Tahlia n'en comprit pas la teneur. Sans doute Concho s'était éloigné du téléphone pour aviser de la suite des événements avec Perry. Quand il revint vers elle – enfin, vers Henry – elle fut surprise de constater qu'ils laissaient tout de même monter cet étrange personnage dont l'attitude était la plus louche possible. « ça me va très bien, j'ai un emploi du temps assez serré. Je monte de suite. » dit-elle avant de raccrocher, attendant le signal sonore qui indiquait que la porte allait s'ouvrir. Peut-être n'allaient-ils jamais ouvrir la porte mais de nouveau, la gentillesse extrême de Perry et Concho se révéla de nouveau avec ce bip sonore qui ouvrait la porte à Tahlia. Marcher dans ce hall si familier lui faisait un bien fou. Et quand elle arriva devant la porte du 17, il y avait un mélange de nostalgie et d'excitation. Elle en oubliait presque tout le manège qu'elle venait de faire. Elle sonna à la porte qui s'ouvrit... qui s'ouvrit sur Concho et Perry, l'un armé d'une lampe, l'autre d'une casserole. D'abord surprise, ce fut finalement un éclat de rire qui vint rompre l'étrange silence qui s'était installé : « J'ai bien cru que vous alliez vraiment laisser entrer cet étrange bonhomme sans rien faire ! » Même si honnêtement, la scène qui se révélait à elle relevait davantage d'une scène de Scary Movie plutôt que d'un bon Scream. Sourire aux lèvres, elle ajouta ensuite avec sa voix cassée : « Bonjour, je m'appelle Henry... J'ai le droit de rentrer ? » Au lieu de jouer à son petit jeu, c'était plutôt l'émotion qui primait en voyant ses deux anciens (et futurs?) colocataires.

__________________________

Together
we are chaos
I'm afraid of all I am. My mind feels like a foreign land, silence ringing inside my head. Please, carry me, carry me, carry me home.
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptySam 29 Oct 2022 - 19:23

Perry avait raison, clairement ce bizarre était tout droit évadé de prison. Je n'avais pas eu le temps - l'envie, soyons honnêtes - de regarder les nouvelles ce matin, mais qui sait peut-être que ça faisait la une des médias à l'heure actuelle. Et nous, comme deux cons, on s'apprêtait à le laisser entrer dans notre appartement. Au moins, nous avions eu la vivacité d'esprit de nous armer d'une casserole et d'une lampe, prêts à assommer le voyou s'il semblait sur le point de nous attaquer ou de nous voler. Perry appuya sur le bouton de déverrouillage de la porte d'en-bas. Si ça se trouve ce Henry allait s'en prendre à d'autres logements que le nôtre, et nos voisins nous en voudraient pour toujours. On se ferait peut-être expulser, pour avoir laissé rentrer n'importe qui. Ces idées-là se dissipèrent quand on sonna à la porte. Henry avait fait vite, il ne semblait même pas avoir pris le temps de s'attarder aux autres numéros de porte. Je restai bien loin, à l'endroit même où j'avais raccroché la ligne. « Ok ouvre, mais reste à l'écart, il te verra peut-être pas tout de suite et tu pourras l'assommer s'il tente quoi que ce soit. » Murmurais-je. Et ce Henry, ne se demanderait-il pas comment la porte s'était ouverte par magie ? Je ne regardais visiblement pas assez de films d'action. J'étais nul comme agent spécial. Perry ouvrit finalement la porte et quelle ne fut pas ma surprise de voir Tahlia de l'autre côté, d'abord figée, avant qu'elle n'éclate de rire. Je ne bougeai pas d'un poil avec ma lampe entre les mains. « WHAT !? » M'exclamais-je, une première fois. Et une seconde : « WHAAAAAAAAAAT !? » Elle arrêta de glousser pour nous dire qu'elle pensait vraiment qu'on laisserait un weirdo rentrer ici sans rien faire. D'une voix qui n'avait plus assez de sérieux pour me berner à nouveau, elle reprit sa voix approximative de Henry pour nous demander le droit de rentrer. « T'es pas correcte, Tahlia Wates. T'ES PAS CORRECTE. » Je laissai la lampe sur la table où je l'avais prise, avant de m'avancer vers notre ancienne colocataire. « Mais ça fait plaisir de te voir. » Je la pris dans mes bras, ne me doutant pas encore qu'elle appliquait réellement pour la colocation. Je pensais que c'était juste pour la blague.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Perry Peach

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: a une chaîne youtube assez populaire où il poste un peu tout et n'importe quoi, surtout des délires à la con ‹ a une alimentation essentiellement basée sur les céréales pour enfants et les plats réchauffés ‹ les dessins animés sont une réelle passion pour lui ‹ il aime les comics et les supers héros surtout iron man ‹ c'est un gars assez simple et sympa dans la vie de tous les jours ‹ passe son temps libre à la plage ‹ adore les mojitos ‹ drague h24 et réussit plutôt bien en général ‹ sait jouer un peu de guitare, les trucs classiques pour emballer ‹ ne grandira jamais vraiment ‹ ses amis et sa famille sont les choses les plus importantes pour lui ‹ est pas ultra intelligent et même complètement con des fois mais il le sait ‹ aime harry potter, star wars et le seigneur des anneaux ‹ adore faire des câlins aux gens et être proche d'eux ‹ n'est absolument pas prise de tête ‹ n'a pas le permis ‹ a un panier de basket miniature dans son bureau, il y joue un peu trop ‹ est assez peureux ‹ fuit les engagements amoureux ‹ a deux enfants Penny qui a 14 ans et Siobhan qui a 4 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 4994
ICI DEPUIS : 02/06/2019
COMPTES : manny, vega, polly, selma, rory
CRÉDITS : chicasteria (a) & KLM (crackship) & doom days (i) & anaëlle

STATUT : look what you made me do (peckson)
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  EmptyDim 20 Nov 2022 - 12:46

Durant sa vie, Perry a échappé plusieurs fois à la mort, notamment alors qu’il n’était qu’un tout jeune enfant puis plus tard quand sa sœur fut tuée. Et il y a toutes les autres fois où il a aussi été inconscient sans le réaliser. Comme aujourd’hui, où il s’imagine qu’armée d’une casserole en compagnie de son coloc, ils pourront repousser un tueur psychopathe. Mais le jeune homme juge qu’ils sont plutôt bg et pas une femme blonde ou une minorité, donc dans un film d’horreur ils devraient survivre assez longtemps. C’est bien connu la vie c’est comme dans les films. Tel un super agent secret, de film parodique, il hoche la tête aux indications de Concho avant d’ouvrir la porte et de se jeter sur la personne derrière avec un cri « AAAAAHHH !!!!! » au dernier moment, voyant que la personne n’a rien d’un type louche mais ressemble étrangement à Tahlia, il détourne sa course pour éviter de la frapper en pleine tête avec une casserole et tape dans le mur à côté de la porte, finissant sa course dans celui-ci également. Il faudra peut-être remettre un petit coup d’enduit et de peinture pour cacher les dégâts mais au moins ils ont échappé à un psychopathe, à moins qu’un type hyper louche n’arrive. « T’as vu un type bizarre ? » demanda Perry, qui ne comprend décidément jamais rien avant de réaliser ce qu’il se passe quand leur amie se met à parler avec la voix du type au téléphone. « Mais t’imagines si j’avais eu moins de réflexes et que je te mettais la casserole dans la tête ? Tu es vraiment une personne inconsciente. » bougonna le jeune homme, vexé de s’être fait avoir, une fois de plus. « Bon j’veux bien te faire un câlin aussi mais j’te boude quand même. » ajouta-t-il en se joignant à eux. A défaut d’avoir un nouveau colocataire, au moins ils ont échappé à un type très étrange qui aurait peut-être fini assommé dans leur salon et qui leur aurait sûrement demandé quelques heures au commissariat pour expliquer la situation.

__________________________

i'm on a roller coaster what only goes up
https://www.aa-retro.com/t19871-perrypeach-instagram-certifie
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)    #17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)  Empty

 
#17 - we're not all dead and gone (tahlia & perry)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (#17) because it's all for one, one for all : no more walls between us (perry, penny, tahlia, gracelyn)
» Two can keep a secret if one of them is dead ı Hunter
» not dead, just bent - (naïa)
» and most of our feelings they are dead and they are gone ⤅ EFFY.
» two can keep a secret, if one of them are dead (zaketh)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: