∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


emilia manzoni & thomas kelly
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment : -26%
[CDAV] – 200€ sur la TV OLED UHD 4K – ...
Voir le deal
1399 €

Partagez
 

 Ses pleurs rampent à l'intérieur de sa tête et un jour il craquera ft Anja Ivanova

Aller en bas 
AuteurMessage
Theodore Kelly

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 213
ICI DEPUIS : 06/06/2021
COMPTES : Manwë
STATUT : Cœur libre

MessageSujet: Ses pleurs rampent à l'intérieur de sa tête et un jour il craquera ft Anja Ivanova   Ses pleurs rampent à l'intérieur de sa tête et un jour il craquera ft Anja Ivanova EmptyLun 14 Juin 2021 - 23:58

Ses pleurs rampent à l'intérieur de sa tête et un jour il craquera
@Anja Ivanova   


Le palpitant en alerte, il a longé les murs de l’hôpital afin d’échapper à ce mouvement qui s’est brutalement manifesté après sa sortie de la chambre 312. C’est l’expérience qui lui permet de discerner ce genre d’attroupement inquiétant dirigé vers sa personne. Le pas est pressé, il ne sait pas pourquoi il panique. Il n’a pas la force de se retourner et d’affronter ceux qui sont sur ses talons, ces inconnus qui appellent son nom. Il prend la fuite devant ces personnes qui l’ont reconnu, qui ne voulaient probablement que témoigner leur sympathie voir leur admiration. Il s’enfuit, comme il fuit tant d’émotions depuis son plus jeune âge. Parfois ça transperce son cœur qu’il désire ardemment être de pierre, chaque contraction de ses ventricules lui prouvent que c’est loin d’être le cas. Ce cœur vit, il bat à vive allure, submergé par un flot catastrophique d’émotions.

Sa paume se plaque sur une porte battante, il se faufile, s’éclipse dans un service inconnu. Un couloir terriblement silencieux et désertique. Sa petite voix intérieure lui glisse qu’il n’est probablement pas censé se trouver là, une pensée qui n’a que pour seul effet d’alimenter son actuel désordre psychique.

C’est dans une réserve de linges qu’il trouve refuge.

Il est rare qu’il se mette dans un état pareil pour si peu, parfois c’est seulement la goutte de trop. Rien dans son retour à Bowen ne se déroule comme il l’avait imaginé. Il garde la tête haute, essai de faire bonne figure, mais intérieurement il n’a qu’une envie : retourner courir les casinos de Las Vegas. Jouer jusqu’à pas d’heure, jusqu’à plus un rond. Ne penser à rien, se laisser hypnotiser par le jeu, plus aucune pensée, aucune autre émotion que la rage de la gagne. Ici, il enchaine bien trop d’échecs.

L’illusionniste s’assoit sur une pile de draps, il ferme les yeux et tente de se concentrer sur sa respiration mais sa poitrine lui fait mal. Sa présence dans l’hôpital se justifie par “Sourire Hôpital”. Theodore était venu accomplir quelques tours de magie pour distraire des personnes malades. Un peu de son temps et des tours classiques de cartes dans l’espoir de se sentir un peu moins merdique en fin de journée. Il n’est pas près d’accomplir sa rédemption à ce train-là, alors l’envie d’abandonner lui pèse. Être un connard ne lui demande aucun effort de ce genre, ça n’éveille en rien la fragilité qu’il possède et qu’il enferme à doubles tours dans des coffres-forts d’indifférence, de moqueries et d’airs supérieurs. Cette femme au fond de son lit avait été émerveillée par ses gestes, comme si c’était la dernière belle chose qu’elle verrait de sa vie, peut-être est-ce le cas... Cet élan d’empathie qui a dardé son cœur, instinctivement il l’a refoulé le plus fermement possible. Ce mouvement qui s’était ensuite précipité vers lui au moment de sortir de la chambre, c’était comme si l’illusion allait se briser, qu’ils allaient tous voir qu’il ne va pas si bien que ça.

La sueur perle sur son front, il se penche un peu en avant, en arrière, ne trouve aucune position confortable. Il pensait mourir là entre les polochons et les serviettes de toilettes qui ont déjà vu des centaines de paires de fesses différentes.

La porte s’ouvre presque trop brusquement, comme si son cœur avait besoin de ça ! Theo bondit sur ses jambes franchement peu stables pour faire face à une jeune femme catastrophée, bien que le mot soit faible.

“ Fou le camp, j’étais là avant ! “

Niveau de maturité ? Lamentable.
Coté empathie ? On est très mal…

Il serre le poing en le posant au creux de son sternum, il est en plein épisode d’anxiété, mais elle… Elle semble complètement prise aux proies d’une crise d’angoisse. La fine équipe.

Viens… Assieds-toi là… “ Il lui propose la pile de draps sur laquelle il était un peu plus tôt, renversant complètement son dialogue, s’énerver sur elle n’apaisera en rien son propre état. Une collaboration semble de mise, mais il n’est pas vraiment certain d’en être capable.



(c) AMIANTE


__________________________

Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne.
https://www.aa-retro.com/t22318-teddykelly-instagram
 
Ses pleurs rampent à l'intérieur de sa tête et un jour il craquera ft Anja Ivanova
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: