∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


emilia manzoni & thomas kelly
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)

Aller en bas 
AuteurMessage
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 4402
ICI DEPUIS : 26/05/2019
COMPTES : freja, noa, maé & roméo.
CRÉDITS : angie (a) edelweiss (s)

STATUT : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)

MessageSujet: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyMer 23 Juin 2021 - 20:40

Après plus d'un an à discuter de ce voyage, à planifier le moment idéal pour partir et à rêver de cette destination incroyable, le jour j est enfin arrivé. Cette fois-ci, il était hors de question de reporter, surtout que vous aviez réellement besoin de vous évader, Nevaeh et toi, à l'autre bout du monde. Loin de Bowen, loin des problèmes, loin de votre quotidien et loin des autres. Ce voyage, ce sera vous deux et rien que vous deux. (...) Cela fait déjà quatre jours que vous êtes sur place, les deux premiers ayant été consacrés à la ville de Kandy. Hier et aujourd'hui, vous continuez à visiter Colombo, la capitale, bien plus touristique et animée que ce que vous avez pu voir jusqu'ici. Le contraste est assez impressionnant mais c'est sûrement le seul moment, de votre voyage, où vous serez plus à la ville qu'à la montagne. Colombo est belle mais sans doute trop urbaine pour toi. Toi, tu préfères les grands espaces verts, les randonnées et les paysages à perte de vue. Néanmoins, il était impossible pour vous de passer au Sri Lanka sans venir par ici. C'est donc dans un hôtel un peu plus luxueux que vous vous êtes arrêtés, sûrement le seul moment de luxe de votre séjour, d'ailleurs. Les rayons du soleil se glissent à travers les rideaux de la chambre et viennent te caresser le visage, te réveillant avec douceur. Emergeant peu à peu, tu viens te coller à Nevaeh, ton torse contre son dos et tes bras entourant son corps nu. Ton visage s'enfuit dans ses cheveux alors que tu la sens peu à peu se réveiller. « Bonjour toi. » Dis-tu, la voix encore endormie. Ce voyage permet réellement de remettre votre couple au centre de votre attention et ça fait vraiment beaucoup de bien. Vous en aviez réellement besoin et ces quatre premiers jours ont été parfaits du début à la fin. A chaque minute qui passe, tu te rappelles la chance que tu as d'avoir la journaliste dans ta vie et à chaque minute qui passe, tu l'aimes davantage. « Qu'est-ce que tu dirais si on commandait le petit déjeuner au lit ? » Proposes-tu, ton corps toujours collé au sien.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i need your lips on mine
when i'm like this
you're the one i trust


Dernière édition par Juliann-A. Rosebury le Mer 7 Juil 2021 - 10:50, édité 1 fois
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5400
ICI DEPUIS : 18/02/2020
COMPTES : violet, bella, beth, liam, sara.
CRÉDITS : © murdock.

STATUT : Say you were made to be mine. (nevann)

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyDim 27 Juin 2021 - 4:58

Elle avait tournoyé une partie de la nuit de la veille, dans un spectacle culturel qui leur avait fait se rappeler pourquoi ils avaient tenu à visiter la capitale du pays. Urbaine, oui, mais riche en culture. La nuit avait été douce. Sa robe mi-longue avait valsé dans le vent, au rythme de la musique, jusqu'à tomber sur le sol de leur chambre d'hôtel, entre les vêtements de Juliann, entremêlés dans les traces de la veille qu'ils avaient fait voler dès qu'ils avaient passé le pas de la porte. Ils s'étaient endormis aux petites heures du matin, assoiffés d'amour, mais épuisés de leurs aventures. Dans les bras, l'un de l'autre, ils avaient trouvé sommeil jusqu'à ce que le jour se lève à nouveau sur Colombo et que leurs corps endormis s'éloignent peu à peu dans une nuit réparatrice.

Nevaeh dormait paisiblement. Les rayons n'avaient pas encore eu l'effet réveil matin sur sa peau. Elle était toujours dans les lymphes de son sommeil d'ordinaire trop léger. Ici, ce n'était plus la réalité. C'était surréel. Mais le mouvement du lit, la présence de Juliann tout près, son souffle dans ses cheveux, vint la sortir de son sommeil, dessinant un franc sourire sur son visage alors que ses yeux étaient toujours clos. « Mmmm.. Bonjour », murmurait-elle en étirant le bras, dos à lui, pour lui caresser la joue du bout des doigts. Puis, elle ouvrit les yeux, se retournant pour finalement lui faire face, étirant son cou pour se loger dans celui du pompier, corps collé à celui qu'elle aimait. « C'est un bon plan.. » Qui ne collait tellement pas avec les voyages que faisaient Nevaeh en temps normal. Elle était plus excursion avec son sac à dos que chambre d'hôtel luxueuse, mais elle était aussi trop bien dans l'instant présent. Doucement, elle posa ses lèvres dans le cou de Juliann. « Mmmmh... », soufflait-elle. « Le petit dej', il peut pas commencer par un peu de ça, dis..? », fit-elle toujours en embrassant le cou de son petit ami. « Je t'aime », soufflait-elle avec douceur, cherchant du regard l'étincelle dans celui de Juliann. « T'as plutôt faim ou... faim.. », gloussait Nevaeh en faisant descendre ses baisers sur le torse de l'homme. « Des pancakes.... aux fruits... avec de la crème chantilly... peut-être des oeufs... bénédictines.. aux avocats... bien coulants.. », ponctué de chaque baiser offert.

__________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

say you won't let go

i'm gonna love you 'til
my lungs give out
i promise 'til death we part like in our vows james arthur
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 4402
ICI DEPUIS : 26/05/2019
COMPTES : freja, noa, maé & roméo.
CRÉDITS : angie (a) edelweiss (s)

STATUT : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyVen 2 Juil 2021 - 10:58

La capitale sera votre seul moment de luxe du voyage, enfin tout dépend du genre de luxe dont on parle car tu réserves bien des surprises à la journaliste, durant ces deux semaines. Pour l'heure, en tout cas, tu décides de réveiller Nevaeh en douceur dans ce lit d'un extrême confort qui pourrait accueillir votre petit-déjeuner, si l'envie vous prend. Seulement, c'est une tout autre envie qui vient frapper à la porte de l'australienne et à la tienne par la même occasion. Comment refuser alors que ses baisers viennent se loger dans ton cou avec douceur et qu'elle te souffle ces trois petits mots qui font battre ton coeur à tout rompre à chaque fois. « Je ne sais pas, donne-m'en un peu plus pour voir... » Murmures-tu, un sourire amusé aux lèvres. « Je t'aime tellement. » Ajoutes-tu à ton tour en plongeant ton regard brûlant de désir dans le sien. La brune ne s'arrête pas là, bien au contraire, sa course de baisers descendant vers ton torse alors qu'elle ponctue celle-ci de mots terriblement bien choisis. Elle n'est pas journaliste pour rien, Nev. Tu soupires après chaque baiser déposé, le contact de sa peau faisant hérisser les poils de ton torse. Il ne lui faut pas grand chose pour raviver cette flamme dans ton bas ventre qui n'est jamais réellement éteinte. Et qui ne s'éteindra jamais. « J'ai terriblement faim. » Réponds-tu avant de reprendre le contrôle et de venir la plaquer sur le matelas, ton corps surplombant le sien. Tu fais glisser ses mains à hauteur de son visage, vos doigts entrelacés, ton érection déjà pressante contre son bassin. Faim d'elle, c'est le cas de le dire, tu es plus qu'affamé comme à chaque fois que tu te réveilles et que tu découvres son corps nu, collé au tien. « Tu es merveilleuse. » Dis-tu avant de déposer un baiser au creux de ses lèvres. « Et tu es aussi le meilleur petit-déjeuner qui existe sur cette Terre... » Tu ne lui laisses pas le temps de réagir que tes lèvres s'enfuient au creux de ses seins, faisant dresser la pointe de ceux-ci. Ta langue entoure ses mamelons, tes lèvres les sucent et les embrassent jusqu'à ce qu'elles descendent sur son ventre. Ta langue trace une ligne le long de celui-ci pour s'arrêter juste au-dessus de son intimité. Puis, sans réfléchir une seconde de plus, tu viens titiller son intimité, embrassant ses lèvres, suçant son clitoris et dessinant de petits cercles contre celui-ci avec ta langue. « Délicieuse... » Murmures-tu en te léchant les lèvres avant de reprendre ce cunnilingus bien destiné à faire atteindre le septième ciel à Nevaeh.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i need your lips on mine
when i'm like this
you're the one i trust
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5400
ICI DEPUIS : 18/02/2020
COMPTES : violet, bella, beth, liam, sara.
CRÉDITS : © murdock.

STATUT : Say you were made to be mine. (nevann)

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyMer 7 Juil 2021 - 6:59

Elle n'en avait que faire du luxe, si Juliann était là, à ses côtés. Ça ne ressemblait certes pas aux voyages qu'elle avait faits par le passé, aux auberges réservées à la va-vite et aux nuits dans la forêt, aux escalades des monts les plus hauts et aux découvertes des endroits les moins touristiques des lieux. Tant qu'il y avait Juliann dans le même lit, elle n'en avait que faire que l'eau soit courante comme à la maison ou que le lit soit tellement grand qu'ils s'y perdaient. Et tant mieux, si le lit était si grand. Ça leur avait fait beaucoup d'espace à exploiter la veille quand ils étaient rentrés de leur nuit en pleine ville, fous l'un de l'autre, jamais assez rassasiés.

Jamais rassasiés. Jamais. Pas même alors qu'ils avaient passé la nuit à faire l'amour, à s'aimer comme si le jour n'allait pas se lever. Et pourtant, il s'était bien levé sur un matin endormi. Sur une Nevaeh qui se pressait contre lui, encore tout endormie, mais tellement en manque d'eux. Elle était bien loin de se douter de tout ce que ce voyage leur apporterait, prise dans l'instant présent, prise dans le sourire de Juliann et ses baisers dans les cheveux de la brune. Ce n'était pas assez. Elle avait faim, faim de lui, faim d'eux. Et sans attendre, elle s'était retrouvée au-dessus de lui, couvrant son corps d'une multitude de baisers. « Croque-moi », murmurait-elle avant d'échapper un cri de surprise alors que Juliann la faisait chavirer pour reprendre le contrôle. « Mmm, oui, croque-moi », répétait-elle alors qu'elle ressentait tout de son excitation, son érection qui pressait contre elle, contre son intimité nue de la veille. Juliann se penchait pour venir embrasser le coin de ses lèvres, Nevaeh lassa un long soupire de contentement s'échapper. « Tu l'es plus encore », murmurait-elle à son tour. Elle aurait aimé réagir à la suite de ses aveux, mais le pompier la prenait en otage, l'embrassant à pleine bouche sur sa poitrine. Il ne lui laissait que s'échapper des gémissements de plaisir alors que tout son corps ondulait sous ces douces sensations. Il parcourait son corps qu'il connaissait par coeur, sachant comment faire frissonner tout son être, comment faire se hérisser sa peau jusqu'à arriver à son intimité dont il s'empara. « Oh oui.. », gémissait-elle, ses cuisses qui se resserraient, qui menaçaient de se refermer tellement c'était bon. Elle ne cessait de gémir, de respirer avec trop d'insistance. C'était bon. Son corps réagissait aux délicieuses caresses de sa langue jusqu'à lui faire crier de plaisir sans retenue. « J'veux pas jouir.. », lâchait-elle, essoufflée. « J'veux jouir avec toi.. »

__________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

say you won't let go

i'm gonna love you 'til
my lungs give out
i promise 'til death we part like in our vows james arthur
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 4402
ICI DEPUIS : 26/05/2019
COMPTES : freja, noa, maé & roméo.
CRÉDITS : angie (a) edelweiss (s)

STATUT : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyMer 7 Juil 2021 - 10:50

Tout ce qui compte, c'est chaque moment passé aux côtés de Nevaeh, peu importe l'endroit dans lequel vous vous trouvez qu'il soit luxueux ou sommaire. Tout ce qui compte c'est que chaque minute, du restant de ta vie, tu aies envie de le passer à ses côtés. La journaliste ne le sait pas encore mais ce voyage en sera la pure définition. Jamais rassasiés d'unir vos deux corps et de ressentir cette parfaite symbiose entre vous, il ne vous faut pas plus de quelques minutes après le réveil pour réveiller le désir qui sommeille dans vos bas ventre. « Je vais faire plus que te croquer, je vais te manger bébé. » Souffles-tu, un sourire malicieux au coin des lèvres, le regard rempli de désir. Décidant de ne pas la contredire pour une fois - alors que vous savez tous les deux que Nevaeh est bien plus merveilleuse que toi - tu plonges sur sa poitrine, tes lèvres entourant ses seins, l'un après l'autre, les faisant se dresser dans ta direction. Tu viens sucer ses mamelons, les mordiller légèrement, les lécher comme tu aimes tant le faire. Tu aimes tout le corps de l'australienne mais ses seins... ses seins c'est quelque chose. Ils pourraient te faire bander par une simple pensée. Pourtant, après quelques secondes, tu ne t'arrêtes pas là, prolongeant ta course le long de son ventre jusqu'à trouver le chemin jusqu'à son intimité. Intimité que tu connais par coeur et que tu sais exactement comment faire réagir. Tes lèvres embrassent les siennes alors que ta langue vient titiller son clitoris dansant sensuellement contre celui-ci. Délicieuse, c'est le mot pour décrire Nevaeh qui se tortille sous tes caresses, refermant presque ses cuisses. Tu les maintiens ouvertes de tes deux mains jusqu'à ce que la brune t'interrompe, essoufflée, avouant ne pas vouloir jouir. Pas sans toi, du moins. « Tu sais que j'aime te sentir vibrer contre ma langue... » Souffles-tu, donnant quelques coups de langue supplémentaires contre son clitoris. L'entendre gémir et la sentir être prise de spasmes, à cause de tes lèvres, de ta bouche, de ta langue ou encore de tes doigts, c'est exquis. « Mais j'ai encore plus envie d'être en toi. » Ajoutes-tu en faisant glisser deux doigts à l'intérieur de son sexe, sans prévenir. Evidemment, Nevaeh est prête et trempée pour t'accueillir alors tu ne te fais pas prier. Tu lèches tes doigts sans détacher ton regard du sien puis viens la pénétrer sans ménagements. Vos râles de plaisir se mélangent juste avant que tu commences des mouvements de va-et-vient. Ceux-ci sont doux, pour commencer, vos regards perdus l'un dans l'autre témoignent de tout l'amour que vous éprouvez, de cette force puissante et indescriptible. Puis écartant davantage les cuisses de la journaliste, tu viens la pénétrer plus fort, plus loin, sans jamais arrêter de la regarder. « Mets tes jambes sur mes épaules. » Souffles-tu avec l'envie d'être au plus profond, possible, d'elle. Elle est à toi. A toi. Et tu veux qu'elle le sache et que tout l'hôtel le sache tant elle hurlera de plaisir.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i need your lips on mine
when i'm like this
you're the one i trust
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5400
ICI DEPUIS : 18/02/2020
COMPTES : violet, bella, beth, liam, sara.
CRÉDITS : © murdock.

STATUT : Say you were made to be mine. (nevann)

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyMer 7 Juil 2021 - 17:36

Délicieuse. Juliann avait les mots justes, chaque fois, pour faire craquer. Les mots justes, chaque fois, pour la faire s'enflammer. Ce simple mot, trois syllabes, doucement murmuré accompagné d'un léchement de lèvres affamé, suffisait pour déclencher un ouragan de tempête dans le corps de la brune qui était maintenant à la merci de son petit ami. L'excitation était à son comble, elle menaçait d'exploser. Mais c'était trop tôt, trop vite, pour prendre tout le plaisir encore. Laisser monter la tension, se frustrer un peu, se languir, c'était le long petit-déjeuner que Nevaeh avait demandé. Et pourtant, elle avait beau se concentrer sur sa respiration, tout son corps était d'accord pour lui envoyer les sensations de l'orgasme qui montait. Ses cuisses se resserraient doucement, interrompues et forcées par Juliann à rester écartées pour ressentir le maximum de plaisir. Tout son être tremblait de plaisir, se cambrait alors qu'elle pressait son sexe contre la bouche de Juliann tout en lui implorant de la faire patienter encore un peu. « Je sais oui... », répondait la brune en souriant, yeux fermés, alors que Juliann continuait à lui faire subir ses douces caresses. Et qu'elle, elle continuait à presser son sexe contre lui pour mieux en ressentir les coups de langues de son partenaire. Faire l'amour avec lui était divin. Et encore plus quand elle pouvait ressentir le plaisir de Juliann en même temps que le sien, lorsqu'ils étaient en osmose, dans un échange commun de la plus sincère façon de leur faire comprendre leur amour. Leurs corps parlaient donc pour eux, ils n'avaient pas besoin de mots pour décrire ce qu'ils ressentaient ou voulaient. Ils n'avaient qu'à se regarder dans les yeux pour comprendre les subtilités de leur amour qui ne leur était propre qu'à eux. Nevann. Envers et contre tous.

« J'en ai très envie aussi... », confirmait-elle en haletant, le plaisir qui montait dangereusement en elle. Et c'est à ce moment que le pompier venait insérer ses doigts dans son intimité, avec fougue, avec empressement, arrachant à la brune un râle de plaisir si fort que tout l'étage de l'hôtel devait les avoir entendus. « Oh bordel.. », murmurait-elle alors qu'il léchait ses doigts. « Fais-moi goûter », lui demandait-elle en se redressant juste assez pour qu'il lui tende ses deux doigts et qu'elle les suce en ne le lâchant pas du regard. Peut-être que ce geste d'une sensualité extrême avait poussé Juliann à agir avec plus de fougue - ou peut-être était-il seulement bien trop en manque d'elle -, il la pénétra avec force, augmentant la cadence alors que leurs regards ne le lâchaient pas, hypnotisés l'un par l'autre. « On a encore besoin de beaucoup de pratique pour être enceinte.. », faisait-elle dans un sourire, laissant supposer que cette escapade ne serait pas la dernière de la journée. Elle était simplement incapable de se passer de lui. Et à sa demande, Nevaeh s'éxécuta, alors que Juliann voulait être loin en elle. Ses jambes vinrent se poser de chaque côté de la tête du pompier, laissant le loisir à Juliann de s'enfoncer encore plus loin, de se rapprocher encore plus de sa douce qui gémissait bruyamment, se fichant bien des autres clients de l'hôtel qu'ils ne reverraient jamais. « C'est tellement bon.. »

__________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

say you won't let go

i'm gonna love you 'til
my lungs give out
i promise 'til death we part like in our vows james arthur
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 4402
ICI DEPUIS : 26/05/2019
COMPTES : freja, noa, maé & roméo.
CRÉDITS : angie (a) edelweiss (s)

STATUT : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyMer 7 Juil 2021 - 20:44

Evidemment qu'elle le sait, Nevaeh, que tu adores la sentir jouir contre tes lèvres. Tu adores voir à quel point tes gestes ont une portée sur tout son corps, sur tout son être. Et tu aimes encore plus la sentir venir presser son sexe contre ta bouche pour en redemander. Tu es prêt à lui en redonner autant qu'elle veut, jusqu'à ce qu'elle jouisse encore et encore si c'est ce qu'elle désire. Son plaisir est au centre de toutes tes préoccupations, comme toujours, parce que le sexe se partage à deux. Si seul ton plaisir comptait, la masturbation suffirait. Mais avec Nevaeh, ça va bien au-delà de la simple envie de ressentir du plaisir. Il y a cette connexion, cette alchimie, autant physique que spirituelle qui vous réunit constamment. Et dont vous avez besoin quotidiennement. Sans prévenir, tu glisses deux doigts à l'intérieur de l'australienne, lui arrachant un râle de plaisir à faire trembler les murs de l'hôtel. Tu souris en voyant à quel point tes doigts ont du pouvoir sur elle jusqu'à les porter à tes lèvres pour les sucer. Nevaeh, n'en ratant pas une miette, demande son dû, autant excitée que toi par ce geste. Tu tends  tes doigts vers elle pour qu'elle les lèche à son tour, sentant ton sexe se durcir face à cette image. Elle n'a pas idée à quel point elle est bandante et à quel point elle est sexy. Elle n'a pas idée à quel point elle ferait bander n'importe quel homme. « Beaucoup, beaucoup, beaucoup de pratique. » Souffles-tu alors que vos regards se noient l'un dans l'autre et que tes coups de reins continuent, augmentant progressivement la cadence. Pour être encore plus profondément en elle, tu demandes à Nevaeh de mettre ses jambes sur tes épaules et une fois que c'est fait, tu t'enfonces encore plus, accélérant tes coups de reins de plus en plus forts, de plus en plus puissants. « Putain bébé, t'es tellement bandante. » Dis-tu entre deux grognements de plaisir. Tu sens ton sexe taper fort dans le fond de son vagin et c'est tellement bon. Tellement intense. Tu n'es pas certain de tenir longtemps dans cette position alors après quelques coups de reins supplémentaires, tu te retires pour t'allonger à ses côtés sur le lit. « Viens sur moi. Chevauche-moi. » L'implores-tu, ton regard brûlant de désir pour la brune. Tu l'attends l'espace de quelques secondes, le sexe dressé, jusqu'à ce qu'elle vienne s'y empaler, t'arrachant de longs soupirs de plaisir. Une main sur ses hanches, l'autre remontant doucement et dangereusement vers sa poitrine, tu laisses Nevaeh prendre le contrôle, choisir la cadence de vos coups de reins et leur intensité, complètement à sa merci et dépendant d'elle.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i need your lips on mine
when i'm like this
you're the one i trust
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5400
ICI DEPUIS : 18/02/2020
COMPTES : violet, bella, beth, liam, sara.
CRÉDITS : © murdock.

STATUT : Say you were made to be mine. (nevann)

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyJeu 8 Juil 2021 - 5:29

Ce qui était évident, c'est qu'ils aimaient mutuellement ressentir le désir et la passion l'un à l'égard de l'autre. Et que ça en était même devenu un besoin. Nevaeh avait besoin de sentir le plaisir de Juliann, de sentir son corps frémir. De sentir sa queue qui se contractait par le biais de ses actions, par la réaction de ses stimulations. Dans sa bouche, dans sa main, à l'intérieur de son sexe, les possibilités étaient infinies. Mais ce qui lui plaisait le plus, c'était de s'unir à lui pour jouir à l'unisson. Son plaisir n'était pas en reste, Nevaeh était incapable de se sentir complètement satisfaite si elle ne savait pas Juliann dans le même état qu'elle : à la merci d'une jouissance extrême. Lui donner du plaisir était son meilleur passe-temps. Encore plus depuis qu'ils s'étaient promis que leur union donnerait la plus belle chose au monde, une famille qu'ils avaient choisi de bâtir tous les deux. Tous les deux, rien d'autre. Elle n'en avait que faire des autres hommes, de les faire bander, d'attirer leurs regards. Tant que le regard de Juliann se posait sur elle, que sur elle, c'était tout ce qui comptait.

Les coups de reins de Juliann étaient forts, profonds. Ils arrachaient des gémissements à l'Australienne qui, entre ses râles, trouvait la force de commenter les pratiques qu'ils s'étaient promis de faire. « J'te baiserai encore toute la journée », lui murmurait-elle à l'oreille, promettant des ébats torrides dans une promesse muette. « Tu me combles tellement », ajoutait-elle, s'étirant pour le lui confier au creux de son oreille. Elle ne pouvait concevoir qu'il serait en mesure, un jour, de la combler davantage en lui offrant la chance d'être mère. Elle ne pouvait concevoir d'être un jour plus heureuse qu'elle l'était là. Et bien évidement, Nevaeh était Nevaeh, elle avait des craintes qui commençaient à s'immiscer dans ses pensées, qui venaient jouer dans sa tête. Des peurs qu'il n'ait plus autant de désir pour elle, que cette grossesse change leur couple, qu'ils n'aient plus de temps l'un pour l'autre et qu'ils perdent ce besoin de s'unir. Mais tout ça, elle ne le disait pas. Et elle tentait de les cacher dans un coin de sa tête, de ne pas les laisser l'envahir alors qu'elle profitait du moment actuel avec celui qu'elle aimait le plus au monde, celui dont elle avait la certitude qu'il était le seul et unique amour de sa vie.

Les coups de reins de Juliann ne s'étaient pas arrêtés. Nevaeh venait à leur rencontre, pressant elle aussi son bassin vers lui à chaque nouveau va-et-vient, allant à la recherche de ce plaisir mutuel. Et quand il lui ordonna de changer de position. Il l'excitait. Il ne savait pas à quel point il l'excitait. Et sans attendre elle s'exécutait, laissant Juliann s'enfoncer encore plus profondément. Laissant sa queue cogner tout au fond de son sexe, taper tout au fond de sa chatte qui menaçait d'exploser d'une seconde à l'autre. « Tu sais pas l'effet que tu me fais », grognait la brune avec urgence. L'urgence qu'il la fasse jouir. L'urgence qu'ils explosent à l'unisson. Mais pour Juliann, le tout ne s'arrêtait pas là. Il avait décidé de faire durer le plaisir, se retirant, laissant Nevaeh sur sa faim. « T'arrête pas... », lui demandait-elle, mais il était déjà allongé sur le lit à proposer une nouvelle position. « C'était bon.. », murmurait Nevaeh en grimpant sur son petit ami. « J'veux que tu me reprennes fort pour me faire jouir », susurrait-elle alors qu'elle le chevauchait, le titillant du regard. Quelques instants étaient en suspend avant qu'elle ne fasse s'enfoncer la queue du pompier au plus profond de son sexe, au-dessus de lui, agrippée sur ses épaules. La cambrure de son dos offrait à Juliann une vue presque indécente sur ses seins qui rebondissaient à chaque coup de reins.

__________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

say you won't let go

i'm gonna love you 'til
my lungs give out
i promise 'til death we part like in our vows james arthur
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 4402
ICI DEPUIS : 26/05/2019
COMPTES : freja, noa, maé & roméo.
CRÉDITS : angie (a) edelweiss (s)

STATUT : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyJeu 8 Juil 2021 - 11:30

Entre vous, ça n'a jamais été du sexe pour du sexe. C'est peut-être pour cette raison qu'aujourd'hui votre amour est si fort et que vos relations intimes sont si intenses. Tu ne t'es jamais contenté de la baiser vulgairement sans penser à ce qu'elle pouvait ressentir. Tu ne t'es jamais concentré que sur ton propre plaisir. Tu as toujours mis le sien au centre de toutes tes pensées, voulant à tout prix qu'elle prenne son pied et qu'elle fasse de toi le meilleur coup de sa vie. C'est peut-être ridicule, pour certains, mais pour toi c'est important. Le sexe est important. Et pour cette raison, tu as toujours voulu que Nevaeh garde un souvenir - une trace - de toi, indélébile. « Tant pis pour Colombo. » Souffles-tu alors que ton sourire s'élargit, quand la journaliste affirme qu'elle te baisera toute la journée. Tu aimes tellement l'entendre parler crûment, ça t'excite à un point qu'elle n'imagine même pas. « Tu fais de moi l'homme le plus heureux du monde. » Lui confies-tu à ton tour, sans détacher ton regard du sien, si intense, si profond. Même avant de penser à fonder votre famille ensemble, même avant de commencer à le concevoir, tu te sentais déjà tellement heureux, tellement comblé. Sa simple présence suffit à te rendre heureux comme jamais. Alors tu es persuadé que ce bébé qui arrive ne fera qu'amplifier encore, ce sentiment de plénitude. Ce sentiment d'être complet et d'avoir enfin trouvé un sens à ta vie. Ces belles pensées accompagnant tes coups de reins, tu ressens le besoin d'être encore plus profond en elle. D'aller taper dans le fond de son vagin pour qu'elle ressente tous les effets de ta queue sur son corps. « Oh si je le sais bébé... tu me fais exactement le même effet. » Dis-tu, la voix entrecoupée par tes gémissements de plaisir. Vos mouvements de va-et-vient se poursuivent jusqu'à ce que tu ressentes le besoin de la laisser te chevaucher, prendre le contrôle. Tu veux la voir, sur toi, ses seins pointant dans ta direction alors qu'elle viendrait s'enfoncer encore et encore sur ton sexe. Alors tu te retires, venant t'allonger à ses côtés sur le lit, malgré la demande de Nevaeh de poursuivre dans cette position. « Ce sera tout aussi bon comme ça bébé. » Susurres-tu, la voix rauque et pleine de désir. « Oh je vais te faire jouir... hurler même. Je veux que tout le monde sache que tu es à moi et que c'est moi qui te fais prendre ton pied comme ça. » Tu te perds dans son regard pendant quelques secondes, jusqu'à ce que son sexe empalé sur le tien te ramène à la réalité. Tu soupires de plaisir, fermant les yeux l'espace d'une seconde pour savourer ce contact. Pour savourer ton sexe qui se serre, entouré par le sien. Et après avoir détaillé sa poitrine, tu relèves légèrement les jambes pour avoir plus de force et recommences tes coups de reins aussi forts que lorsque tu les as arrêtés, quelques secondes plus tôt. Sans ménagements, ta main vient empoigner sa fesse alors que l'autre malaxe ses seins et que ton regard, brûlant, se perd à travers celui de Nevaeh. Tu te mords la lèvre en sentant le désir monter, monter, monter encore, avançant de plus en plus vers le point de non retour. « Jouis pour moi. » Ordonnes-tu en sentant le corps de la brune réagir tout autour de ton sexe et en voyant l'expression de son visage changer. Tu sais qu'elle n'est pas loin de l'explosion et tu n'attends qu'elle pour exploser à ton tour.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i need your lips on mine
when i'm like this
you're the one i trust
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5400
ICI DEPUIS : 18/02/2020
COMPTES : violet, bella, beth, liam, sara.
CRÉDITS : © murdock.

STATUT : Say you were made to be mine. (nevann)

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) EmptyVen 9 Juil 2021 - 6:18

« Oh, mais ne t'inquiète pas.. », lâchait-elle au travers de ses gémissements. « J'vais lui faire attention », affirmait Nevaeh. « Bien attention.. » Même si elle ne comptait pas le ménager, et ça Juliann devait bien s'en douter. Ils étaient sur la même longueur d'onde, la journée était jeune, elle ne faisait que commencer. Et ils pouvaient difficilement se résister. « Tu me rends tellement.. », lâchait-elle entre deux lamentations de plaisir. Les mots lui manquaient pour terminer cette phrase. Ou, plutôt, ils se bousculaient. Elle aurait voulu dire tellement de choses à la fois. Et pourtant, son choix s'arrêta sur la simplicité. « Heureuse. » Il la rendait tellement heureuse qu'elle était en constante euphorie et ce, même lorsqu'il la rendait folle de colère. Elle l'aimait, lui, tout entier, dans ses belles qualités, mais aussi dans ses plus grands défauts. Il était sa perfection. Parfaitement imparfait. Et ça lui plaisait tellement.

L'échange continuait, les regards se partageaient toujours, mais l'ardeur de leurs coups grandissait. Nevaeh était à la merci de son petit ami, jambes relevées, plaisir au bord d'exploser alors qu'il demandait un changement de position. Il se retirait d'elle, la laissant en reste. Et elle ne manquait pas de le lui faire remarquer. « Mmmm », grognait-elle avant de lui sourire. « Hurler hein », se moquait-elle alors que tout le corps de la journaliste surplombait le pompier, alors qu'elle détenait, à présent, les rênes de leur ébat. Le membre dressé de Juliann frôlait son sexe, elle se moquait bien qu'il ait envie de la pénétrer sans remords à l'instant. Elle, elle voulait le faire languir. Le frustrer, même, autant qu'il venait de le faire pour elle, les retirant de cette position qui était sur le point de la faire jouir. « Tu seras pas jaloux de savoir que d'autres pourront m'imaginer hurler de plaisir dans leur sommeil matinal? », faisait-elle, aguicheuse, se penchant vers lui pour l'embrasser à pleine bouche alors qu'elle laissait la queue de Juliann venir s'insérer au plus profond de son sexe, le corps de la brune qui ondulait sur lui avec force. Ses ongles s'empoignaient dans la peau de l'homme, alors qu'elle relâchait la tête vers l'arrière, si près de l'orgasme. Il ne fallut que les trois petits mots de son amant pour qu'elle se laisser vibrer, jouissant bruyamment, presque comme une pulsion bestiale. Ses cris se brisaient contre les rideaux de la chambre d'hôtel, sans doute que quelques-uns avaient été portés jusqu'au couloir, et s'étaient mêlés aux gémissements de Juliann qui éjaculait sans remord en elle. Une fois complètement vidé, Nevaeh se laissa retomber près de son petit ami, caressant son visage. « Imagine que notre bébé se soit construit ici... », murmurait-elle en fermant les yeux. « J'ai calculé.. C'est le bon moment.. »

__________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

say you won't let go

i'm gonna love you 'til
my lungs give out
i promise 'til death we part like in our vows james arthur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)   (-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann) Empty

 
(-18) cover me in sunshine, shower me with good times (nevann)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: le monde-
Sauter vers: