∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en octobre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


meike bergmann & ivy-céleste applewhite
sont nos membres du mois ♡

-66%
Le deal à ne pas rater :
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme MEMOVITA 60×60 cm
10.09 € 29.91 €
Voir le deal

Partagez
 

 When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romy Lloyd-Rankin
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2087
ICI DEPUIS : 01/04/2021
COMPTES : Le bel italien, Livio & le tennisman pro Mateo
CRÉDITS : Selly ♥ (avatar) / Rogers (sign), non uccidere (icon)

STATUT : Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop. (Thomas)

MessageSujet: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyMer 7 Juil 2021 - 22:24

Elle avait craqué, Romy. Alors qu'elle pensait pouvoir s'en sortir seule, elle avait dû se rendre à l'évidence : la fatigue et les contrecoups de l'accident étaient bien trop difficiles à endurer. Alors que les semaines avançaient, elle n'avait pas l'impression que son état s'améliorait. Bien sûr, ses hématomes s'estompaient et les pansements avaient disparu, mais à l'intérieur de sa tête, c'était un désordre sans nom. Ses pertes de mémoire, récurrentes, ses trous noirs, desquels elle reprenait conscience, complètement perdue, l'effrayaient. Alors, elle avait cherché du réconfort. Bien sûr, elle aurait pu appeler sa famille, Kara ou Alba, mais c'était Thomas qu'elle avait appelé. Parce qu'il était le seul - avec Arthur, évidemment - à pouvoir lui donner la force de se relever. Elle était donc arrivée la veille avec son sac d'affaires et ses chiens, prenant quartier dans la chambre d'amis. La première soirée avait été une véritable bouffée d'air frais, les tracas et les soucis s'oubliant le temps de quelques heures. Mais la réalité finissait toujours par refaire surface.

Alors qu'Arthur était au lycée, l'adolescent avait demandé, le matin même, si sa mère pouvait faire des crêpes pour la soirée. Connaissant la gourmandise des deux hommes, la blonde avait évidemment accepté. Elle attendit que Thomas revienne du haras pour se lancer dans la recette, heureuse de passer du temps avec cet homme qui la bouleversait tant. Là, dans cette cuisine, elle avait l'impression de revenir quelques années en arrière. Il y avait de nouveau ces rires, ces sourires, ces regards malicieux - amoureux - lancés en coin. Romy se disait que oui, leur relation était sûrement rattrapable, qu'elle avait envie de surfer sur cette vague de sérénité pour se redonner une chance. "Tu n'as plus de farine ?" demanda-t-elle, alors qu'il était occupé à nettoyer le récipient qui accueillerait la pâte à crêpe. Lui disant qu'il y en avait dans le petit placard dans de la buanderie, la jeune femme s'y dirigea avec entrain. Elle récupéra le pack de farine et s'apprêta à rejoindre la cuisine. Mais sur son chemin, elle vit les trois chiens devant la baie vitrée du salon. Elle détourna son attention, posa le sac de farine sur le meuble du salon et partit ouvrir la fenêtre pour que les chiens rejoignent le jardin. Elle revint ensuite vers la cuisine, sans son sac de farine qu'elle oublia complètement. Ce fut uniquement une fois dans la cuisine, face à son ex-mari, qu'elle se rendit compte qu'elle avait oublié quelque chose. Mais quoi ? Son regard analysa chaque coin de la cuisine avec affolement, à la recherche du moindre indices qui l'aideraient. Mais rien ne lui revenait. Alors, elle regarda Thomas. "Je... Je... je ne sais plus ce que je voulais faire..." balbutia-t-elle, sentant les larmes de désespoir lui monter aux yeux, complètement perdue.

__________________________

And when you're closer, give me the shivers
https://www.aa-retro.com/t21681-romy_lld-insta
Thomas Rankin

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: à ses 9 ans, il a perdu son père ‹ avec sa petite soeur, il est parti vivre aux Etats-Unis chez leur grands-parents ‹ c'était un petit boutentrain quand il était petit, comme quoi il était prédestiné à faire de la comédie ‹ pas très bon à l'école, il a quand même réussi à avoir son bac mais de justesse ‹ lorsqu'il avait 19 ans, il s'est mis en couple avec une fille et il est resté avec elle pendant 11 ans, et ils se sont même mariés un an plus tard ‹ à vrai dire, s'ils sont restés aussi longtemps c'est qu'il y avait un petit quelque chose. En effet, la jeune femme est tombé enceinte après un an de relation, et elle a fait un déni de grossesse. Ils ont appris qu'ils allaient être parents à 6 mois de grossesse ‹ mais être parent ça lui a fait voir le monde différemment, et il n'échangerait ça pour rien au monde ‹ il a fait beaucoup de boulots alimentaires pour subvenir aux besoins de sa petite famille, c'est un peu un homme à tout faire maintenant ‹ pour lui, la famille c'est sacré, il ne lui reste que Jamie et son fils maintenant et il se rattache beaucoup à eux ‹ il fume, c'est un gros vice qu'il a depuis qu'il est adolescent. Ça s'entend à sa voix, qui est légèrement rauque à cause du tabac. Il a fait un pari avec son fils comme quoi il allait arrêter de fumer, mais il a perdu royalement après une semaine sans tabac ‹ même si on lui dit que c'est un sport de fille, il fait de l'équitation depuis qu'il est jeune. Il a son cheval à lui qui l'a rapatrié à Bowen quand il est venu vivre dans cette ville, et il a transmis cette passion à son fils ‹ il a un chien, un berger allemand qui s'entend à merveille avec les chevaux, il s'appelle Kenobi ‹ pendant qu'il vivait à Los Angeles, il est devenu comédien et plus précisément acteur. Il a joué dans plusieurs séries Netflix, et quelques pièces de théâtre. Mais lorsqu'il a déménagé à Bowen, il a décidé d'arrêter tout et de se consacrer à sa passion pour les chevaux. Il a tout plaqué pour acheté un haras ‹ son divorce ne s'est pas bien passé, mais si sa femme a voulu le quitter, c'est entièrement de sa faute et il le sait ‹ si son mariage a capoté, c'est parce qu'il a trompé sa femme lors d'une grosse soirée pour le lancement d'une nouvelle saison de la série dans laquelle il jouait. Il avait un peu bu et une femme lui a fait du charme, il n'a pas pu y succomber. Malheureusement, elle a tout balancé à la presse, et c'est pour ça que sa femme a demandé le divorce.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5123
ICI DEPUIS : 29/03/2021
COMPTES : carter, april, fede, milo, riley & anna.
CRÉDITS : niniel (avatar), crackintime (signature), tumblr (gifs)

STATUT : oh baby, give me one more chance to show you that i love you, won't you please let me back in your heart (romy)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyJeu 8 Juil 2021 - 17:22

Avoir Romy à la maison, c’était comme une bouffée d’air frais. Tu savais qu’elle n’était pas là seulement pour tes beaux yeux, mais elle était là et c’était le principal. Lorsque vous vous étiez marié, vous vous étiez juré d’être là l’un pour l’autre, dans la santé comme dans la maladie. Et même divorcé, ce serment tenait toujours. Vous n’aviez pas réussi à vivre loin l’un de l’autre. Alors aujourd’hui, votre fils étant au collège, tu avais passé seulement la matinée au haras pour t’occuper de tes bêtes, que tu avais laissé à tes employés. Tu ne voulais pas laisser ton ex-femme seule trop longtemps, au cas où elle aurait encore une de ses pertes de mémoire dues à son accident de voiture. Cette peur qu’elle se blesse, qu’elle perde connaissance ça te faisait peur. Alors lorsque tu étais rentré, Arthur était reparti à l’école après mangé et sa mère était déjà aux fourneaux. Le petit garnement avait demandé à sa maman de vous faire des crêpes pour plus tard, lorsqu’il rentrerait de ses cours. Et évidemment, Romy avait accepté. Mais est-ce qu’on peut dire non à cet enfant, aussi ? Impossible. Alors tu l’avais aidé à faire la pâte, enfin tu la regardais faire et tu te contentais de faire la vaisselle plutôt. Lorsqu’elle te demanda si tu avais encore de la farine, tu montrais du doigt la buanderie. « Tu devrais en trouver dans un des placards » dis-tu alors qu’elle commençait à prendre la route vers cette dernière. Tu t’attelais à faire la vaisselle, entendant les chiens entrain d’aboyer dans la maison. Certainement qu’ils voulaient sortir. Mais ils attendront, tu as les mains dans l’évier pleine de liquide vaisselle. « Tu t’es perdue, Romy ? » demandas-tu en ne la voyant pas revenir. Tu posais les derniers instruments lavés sur le rebord de l’évier pour qu’ils sèchent et tu prenais un torchon pour tes mains en te dirigeant vers la blonde. Elle sortait de la pièce totalement déboussolée avec les larmes aux yeux. « Hé, hé, hé, calmes-toi, ça va aller » dis-tu en posant tes mains sur ses bras, d’une voix douce pour ne pas l’effrayer. Tu la regardais dans les yeux et tu voyais qu’il y avait un soucis. « T’étais partie chercher de la farine, tu n’as pas trouvé ? » demandas-tu toujours d’un ton calme et posé.

__________________________

love
babe, i'll fight to win back your love again, i will be there
(c)crackintime
https://www.aa-retro.com/t21662-thomrankin-insta
Romy Lloyd-Rankin
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2087
ICI DEPUIS : 01/04/2021
COMPTES : Le bel italien, Livio & le tennisman pro Mateo
CRÉDITS : Selly ♥ (avatar) / Rogers (sign), non uccidere (icon)

STATUT : Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop. (Thomas)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyMar 13 Juil 2021 - 17:12

Depuis qu'ils se retrouvaient sous le même toit, certains réflexes étaient rapidement revenus. Quand ils étaient ensemble, ils tenaient à passer du temps tous les trois, instaurant des moments en famille auxquels personne ne dérogeait. Là, chez Thomas, ils avaient repris goût à ces soirées films, à ces parties de jeux vidéos ou jeux de société pour lesquels Romy adorait voir son fils et son ex faire leurs mauvaises têtes. Et puis, il y avait ces moments à deux, à cuisiner, à refaire le monde, comme Romy et Thomas le faisaient avant. Et cela était le meilleur remède pour se remettre sur pieds.Mais ce n'était pas non plus miraculeux. Partie chercher de la farine, il avait fallu que les chiens détournent son attention pour lui faire oublier sa mission principale. Elle le remarqua quand elle arriva dans la cuisine, avec l'étrange sensation d'avoir oublié quelque chose. Une sensation qui lui collait à la peau depuis quelques temps et qui était extrêmement désagréable. Quand Thomas apparut dans son champ de vision, qu'elle croisa son regard si bleu, il n'en fallut pas plus pour craquer. Elle ne savait plus ce qu'elle devait faire. C'était le trou noir. Ce trou noir supplémentaire, qui l'effrayait tant. Le regard fuyant, recherchant désespérément ce qu'elle voulait faire, ce furent les mains de Thomas sur ses bras qui l'ancrèrent dans la réalité. Elle releva la tête vers lui, se nourrissant de son calme et de sa douceur pour s'apaiser. « La farine... » murmura-t-elle, tournant la tête pour regarder sur les meubles de la cuisine. « Je crois que... Je crois que si, je l'ai trouvé. Mais je ne sais plus où je l'ai mise. » Elle se détacha de lui, tourna les talons et refit le parcours à l'envers. Mais en passant près du salon, le petit sac blanc attira son attention. Elle le récupéra, tremblante et se mura dans le silence, les yeux pleins de larmes. Retournant dans la cuisine, elle retrouva la pâte à crêpe qui n'attendait que d'être terminée, ouvrant le sac de farine. Mais alors qu'elle s'apprêtait à mettre la farine, elle laissa le sac sur le plan de travail et s'essuya les yeux, dont des larmes commençaient à couler. « Je voulais tellement que tu retrouves ta femme. Pas cette loque... » Elle était dure, très dure. Mais elle se sentait tellement impuissante. Impuissante face à ces pertes de mémoire, impuissante parce qu'elle le faisait subir à Thomas, à Arthur. Et c'était difficile à digérer...

__________________________

And when you're closer, give me the shivers
https://www.aa-retro.com/t21681-romy_lld-insta
Thomas Rankin

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: à ses 9 ans, il a perdu son père ‹ avec sa petite soeur, il est parti vivre aux Etats-Unis chez leur grands-parents ‹ c'était un petit boutentrain quand il était petit, comme quoi il était prédestiné à faire de la comédie ‹ pas très bon à l'école, il a quand même réussi à avoir son bac mais de justesse ‹ lorsqu'il avait 19 ans, il s'est mis en couple avec une fille et il est resté avec elle pendant 11 ans, et ils se sont même mariés un an plus tard ‹ à vrai dire, s'ils sont restés aussi longtemps c'est qu'il y avait un petit quelque chose. En effet, la jeune femme est tombé enceinte après un an de relation, et elle a fait un déni de grossesse. Ils ont appris qu'ils allaient être parents à 6 mois de grossesse ‹ mais être parent ça lui a fait voir le monde différemment, et il n'échangerait ça pour rien au monde ‹ il a fait beaucoup de boulots alimentaires pour subvenir aux besoins de sa petite famille, c'est un peu un homme à tout faire maintenant ‹ pour lui, la famille c'est sacré, il ne lui reste que Jamie et son fils maintenant et il se rattache beaucoup à eux ‹ il fume, c'est un gros vice qu'il a depuis qu'il est adolescent. Ça s'entend à sa voix, qui est légèrement rauque à cause du tabac. Il a fait un pari avec son fils comme quoi il allait arrêter de fumer, mais il a perdu royalement après une semaine sans tabac ‹ même si on lui dit que c'est un sport de fille, il fait de l'équitation depuis qu'il est jeune. Il a son cheval à lui qui l'a rapatrié à Bowen quand il est venu vivre dans cette ville, et il a transmis cette passion à son fils ‹ il a un chien, un berger allemand qui s'entend à merveille avec les chevaux, il s'appelle Kenobi ‹ pendant qu'il vivait à Los Angeles, il est devenu comédien et plus précisément acteur. Il a joué dans plusieurs séries Netflix, et quelques pièces de théâtre. Mais lorsqu'il a déménagé à Bowen, il a décidé d'arrêter tout et de se consacrer à sa passion pour les chevaux. Il a tout plaqué pour acheté un haras ‹ son divorce ne s'est pas bien passé, mais si sa femme a voulu le quitter, c'est entièrement de sa faute et il le sait ‹ si son mariage a capoté, c'est parce qu'il a trompé sa femme lors d'une grosse soirée pour le lancement d'une nouvelle saison de la série dans laquelle il jouait. Il avait un peu bu et une femme lui a fait du charme, il n'a pas pu y succomber. Malheureusement, elle a tout balancé à la presse, et c'est pour ça que sa femme a demandé le divorce.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5123
ICI DEPUIS : 29/03/2021
COMPTES : carter, april, fede, milo, riley & anna.
CRÉDITS : niniel (avatar), crackintime (signature), tumblr (gifs)

STATUT : oh baby, give me one more chance to show you that i love you, won't you please let me back in your heart (romy)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyJeu 15 Juil 2021 - 14:42

Depuis qu’elle était arrivé dans la maison avec vous, tu ressentais un bonheur immense. Romy était là, les souvenirs revenaient au fur et à mesure de votre vie de couple auparavant. Même si vous ne partagiez pas la même chambre, tu étais heureux qu’elle soit toujours à côté de toi dans ton quotidien. Aujourd’hui, Arthur avait demandé à sa maman des crêpes. Et toi, tu avais pris ta demie-journée. Tu étais rentré le midi pour manger en famille et tu étais resté à la maison avec ta blonde préférée. Vous étiez entrain de faire de la pâte pour les coupes du coup, et l’australienne cherchait de la farine. Tu lui indiquais qu’elle était dans la buanderie. Pendant ce temps, tu faisais la vaisselle. Mais lorsque la jeune femme revenait dans le salon, elle semblait perdue et désorientée. Tu essuyais tes mains avec un torchon avant d’attraper ses bras. La voir comme ça, ça te brisait le coeur. Elle était tellement déroutée. « Tu l’as pas laissé dans la buanderie ? » demandas-tu simplement. Elle faisait chemin arrière, pour aller chercher ce qu’elle avait oublié. Tu ne savais pas trop quoi faire, c’était bien la première fois qu’elle avait une perte de mémoire devant toi. Et heureusement que c’était avec toi et pas avec votre fils, il aurait pu avoir peur. Mais toi aussi tu avais peur. Qui sait, elle pourrait se blesser si ça s’aggrave ? Et ça, c’était hors de question. Elle revenait dans le salon avec son sac de farine, et avant de mettre la poudre dans la pâte, elle s’arrêtait pour essuyer ses yeux où perlaient des larmes. « Hééé, Romy, dis pas ça, t’es pas une loque » dis-tu avec une voix douce pour essayer de la rassurer. Tu venais derrière elle et tu la prenais dans tes bras. L’avoir aussi proche de toi, ça te faisait tout drôle. Et surtout le fait qu’elle ai dit ta femme et non ton ex-femme ça te touchait. Tu entourais ses hanches de tes bras et tu posais un baiser sur sa joue. « Ça va s’arranger, j’te le promets » dis-tu en posant ta tête sur son épaule.

__________________________

love
babe, i'll fight to win back your love again, i will be there
(c)crackintime
https://www.aa-retro.com/t21662-thomrankin-insta
Romy Lloyd-Rankin
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2087
ICI DEPUIS : 01/04/2021
COMPTES : Le bel italien, Livio & le tennisman pro Mateo
CRÉDITS : Selly ♥ (avatar) / Rogers (sign), non uccidere (icon)

STATUT : Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop. (Thomas)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptySam 24 Juil 2021 - 18:34

Ici, il y avait un merveilleux goût de déjà-vu. Les longues discussions animées, les débats, les rires, les petites disputes quand l'un d'eux se butait. Oui, c'était tout ce qui faisait autrefois le foyer Rankin. Et ces moments passés, là, maintenant, lui rappelaient à quel point ils étaient heureux tous les trois. Son accident était finalement bien parlant. Alors qu'elle aurait pu se tourner vers ses frères ou ses parents, c'était auprès de Thomas qu'elle voulait se rétablir. Thomas et Arthur avaient toutes les cartes en main pour relever la blonde. Ils étaient ceux qui la connaissaient le mieux. Auprès d'eux, elle était sereine, elle était bien. Elle avait moins peur. Enfin, ça, c'était avant que son cerveau ne lui joue encore des tours. Sa trajectoire déviée, sa mémoire malmenée, Romy se rendit rapidement compte qu'elle ne savait plus ce qu'elle était venue faire. Sa panique n'arrangea pas l'histoire. Mais heureusement, Thomas, avec son calme détonnant, l'aida à voir plus clair. La farine. La buanderie. Elle se voyait prendre le paquet. Les sourcils froncés, les pièces du puzzle s'imbriquèrent au fur et à mesure. Le salon. Oui, le paquet était là. Paquet en main, elle revint dans la cuisine, tentant de faire comme si tout allait bien. Comme si ce n'était qu'un bref moment de faiblesse, un oubli futile. Mais Romy savait que ce n'était pas anodin. Alors, elle craqua, laissant ces quelques larmes couler le long de ses joues, qu'elle essuya vite afin de ne pas se trahir, afin de ne pas l'imposer à Thomas. Mais elle savait qu'elle n'était pas la seule victime dans cette histoire. Il y avait Arthur, dont elle voyait les yeux se teinter d'inquiétude quand il la regardait. Il y avait Thomas. Thomas qui n'attendait qu'un geste de sa part pour revenir dans la vie de la blonde. Mais était-elle en droit de lui imposer cela ? Il n'avait pas signé pour avoir une loque comme partenaire. "Si..." souffla-t-elle alors qu'il contestait ses mots. Là, elle n'avait rien à voir avec la femme qu'il avait aimé. Et son coeur se brisait encore plus à cette idée. Mais Thomas arriva avec son baume, avec ce geste qui était un si beau remède. Elle sentit son corps se coller au sien, ses bras l'entourer chaleureusement, ses lèvres contre sa joue, sa tête contre son épaule. Il savait qu'elle aimait quand il l'étreignait de la sorte. Et pour la première fois depuis longtemps, elle retrouva ce bonheur de se sentir en sécurité. Dans ses bras, elle avait l'impression que plus rien ne pouvait l'atteindre."Et si ça ne s'arrange pas, si je reste comme ça, tu voudras toujours de moi ?" murmura-t-elle, alors qu'elle se retourna pour être face à lui, gardant toutefois cette proximité si agréable. Ses yeux verts se perdant dans son regard si bleu, elle confessa : "Tu me manques..."

__________________________

And when you're closer, give me the shivers
https://www.aa-retro.com/t21681-romy_lld-insta
Thomas Rankin

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: à ses 9 ans, il a perdu son père ‹ avec sa petite soeur, il est parti vivre aux Etats-Unis chez leur grands-parents ‹ c'était un petit boutentrain quand il était petit, comme quoi il était prédestiné à faire de la comédie ‹ pas très bon à l'école, il a quand même réussi à avoir son bac mais de justesse ‹ lorsqu'il avait 19 ans, il s'est mis en couple avec une fille et il est resté avec elle pendant 11 ans, et ils se sont même mariés un an plus tard ‹ à vrai dire, s'ils sont restés aussi longtemps c'est qu'il y avait un petit quelque chose. En effet, la jeune femme est tombé enceinte après un an de relation, et elle a fait un déni de grossesse. Ils ont appris qu'ils allaient être parents à 6 mois de grossesse ‹ mais être parent ça lui a fait voir le monde différemment, et il n'échangerait ça pour rien au monde ‹ il a fait beaucoup de boulots alimentaires pour subvenir aux besoins de sa petite famille, c'est un peu un homme à tout faire maintenant ‹ pour lui, la famille c'est sacré, il ne lui reste que Jamie et son fils maintenant et il se rattache beaucoup à eux ‹ il fume, c'est un gros vice qu'il a depuis qu'il est adolescent. Ça s'entend à sa voix, qui est légèrement rauque à cause du tabac. Il a fait un pari avec son fils comme quoi il allait arrêter de fumer, mais il a perdu royalement après une semaine sans tabac ‹ même si on lui dit que c'est un sport de fille, il fait de l'équitation depuis qu'il est jeune. Il a son cheval à lui qui l'a rapatrié à Bowen quand il est venu vivre dans cette ville, et il a transmis cette passion à son fils ‹ il a un chien, un berger allemand qui s'entend à merveille avec les chevaux, il s'appelle Kenobi ‹ pendant qu'il vivait à Los Angeles, il est devenu comédien et plus précisément acteur. Il a joué dans plusieurs séries Netflix, et quelques pièces de théâtre. Mais lorsqu'il a déménagé à Bowen, il a décidé d'arrêter tout et de se consacrer à sa passion pour les chevaux. Il a tout plaqué pour acheté un haras ‹ son divorce ne s'est pas bien passé, mais si sa femme a voulu le quitter, c'est entièrement de sa faute et il le sait ‹ si son mariage a capoté, c'est parce qu'il a trompé sa femme lors d'une grosse soirée pour le lancement d'une nouvelle saison de la série dans laquelle il jouait. Il avait un peu bu et une femme lui a fait du charme, il n'a pas pu y succomber. Malheureusement, elle a tout balancé à la presse, et c'est pour ça que sa femme a demandé le divorce.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5123
ICI DEPUIS : 29/03/2021
COMPTES : carter, april, fede, milo, riley & anna.
CRÉDITS : niniel (avatar), crackintime (signature), tumblr (gifs)

STATUT : oh baby, give me one more chance to show you that i love you, won't you please let me back in your heart (romy)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptySam 7 Aoû 2021 - 16:46

Cette ambiance qui régnait dans la maison, ça te rappelait des bons souvenirs. Vous viviez pendant un moment comme ça, heureux et surtout en vous amusant. Un peu comme aujourd’hui à préparer des crêpes ensemble pour votre fils. D’ailleurs, c’est surement lui qui est le plus heureux dans l’histoire d’avoir papa et maman dans la même pièce, dans la même maison. Il vous voyait déjà vous remarier et lui donner des petites soeurs ou petits frères. Mais on en était pas encore là, puisque vous viviez dans des chambres séparées de la maison. Pendant la réalisation des crêpes, Romy allait chercher de la farine dans la buanderie. Mais elle revenait paniquée, sans le paquet. Elle semblait perdue, elle ne savait pas quoi faire ni comment agir. Alors que tu étais venu près d’elle pour la rassurer et elle était repartie chercher la farine. Pendant ce temps là, tu voyais les trois chiens dehors et tu te doutais que c’était pour ça qu’elle avait été distraite. La voir de cette façon, ça te faisait du mal. Alors quand elle mentionna qu’elle était une loque et que tu n’avais pas besoin de ça dans ta vie, tu t’empressais de la corriger. « Non, Romy, ne dis pas ça j’t’en prie. T’es pas une loque. T’as eu un accident et y’a des séquelles de cet accident, c’est tout » dis-tu en serrant la jeune femme par les hanches. Tu avais posé ta tête sur son épaule après avoir embrassé sa joue. C’était typiquement la façon dont tu la saluais quand tu rentrais du travail lorsque vous étiez marié à Los Angeles. Tu voulais qu’elle se sente en sécurité avec toi, qu’elle se sente elle-même et heureuse. C’est tout ce que tu pouvais faire pour le lui montrer, car tous les mots du monde ne suffirait pas pour ça. Ses mots te brisaient le coeur, parce que tu voyais qu’elle ne se sentait pas bien dans sa peau à ce moment là. Tu enlevais ta tête de son épaule pour l’aider à se tourner vers toi. Tu l’enlaçais dans tes bras avant de plonger ton regard dans le sien. « Quoi qu’il arrive, je voudrai toujours de toi, Romy. Avec des pertes de mémoires, ou sans » dis-tu avec un mince sourire sur tes lèvres. « Pour le meilleur comme pour le pire » ajoutas-tu avec un léger rire. Cette promesse était encore d’actualité pour toi, et elle le restera tant que Romy sera dans les parages et dans ton coeur. Tu posais une main sur sa joue, alors que vos regards se perdaient tous les deux l’un dans celui de l’autre. « Tu me manques à moi aussi » dis-tu avec un sourire assez timide.

__________________________

love
babe, i'll fight to win back your love again, i will be there
(c)crackintime
https://www.aa-retro.com/t21662-thomrankin-insta
Romy Lloyd-Rankin
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2087
ICI DEPUIS : 01/04/2021
COMPTES : Le bel italien, Livio & le tennisman pro Mateo
CRÉDITS : Selly ♥ (avatar) / Rogers (sign), non uccidere (icon)

STATUT : Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop. (Thomas)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyLun 9 Aoû 2021 - 17:00

Romy avait presque oublié pourquoi elle était chez Thomas. Elle en avait presque oublié les regards teintés d'inquiétude. Les rires, les sourires, la complicité avaient mis de côté toute la douleur endurée les dernières semaines. Elle ne pouvait être mieux, Romy. Entourée des deux hommes de sa vie, elle revivait. Mais son corps et son cerveau lui rappelèrent qu'elle n'était pas totalement remise de son accident. Ses pertes de mémoire arrivaient à l'improviste, mais là, à cet instant, cela fut plus douloureux parce que cela arrivait face à Thomas. L'image que Romy avait d'elle-même était déjà bien terne, mais elle craignait encore plus que cela effraye Thomas, qu'il se rende compte qu'elle n'était plus qu'une loque. Une loque. Ces mots d'une terrible violence franchirent sans difficulté la barrière de ses lèvres. Elle ne suffisait plus à son mari alors qu'elle n'avait aucun problème. Pourquoi voudrait-il la reconquérir maintenant, alors qu'elle avait le cerveau qui détraquait ? Le jeune Rankin s'empressa de remettre en question ses mots, lui rappelant qu'elle avait eu un accident. Et qu'elle avait des séquelles. Romy se tut, retenant ses larmes alors qu'il vint l'étreindre de la façon dont il l'étreignait quand ils étaient mariés. Sa chaleur l'enveloppant, elle se souvint à quel point elle se sentait bien dans ses bras, à quel point elle se sentait protégée. Mais sa tristesse l'empêchait d'apprécier totalement ce contact. Ses doutes l'empoisonnaient. Elle avait des séquelles, oui. Mais si c'était irréversible, l'aimerait-il toujours autant ? Pour une fois, elle osa mettre ses doutes en évidence. Elle osa poser cette question qui la blessait tant. Face à lui, elle scrutait son visage, attendant sa réponse, le coeur battant à toute vitesse. Ses mots la réchauffèrent instantanément. Il était sincère. Elle le sentait. "Je ne veux pas te pourrir la vie, Thomas." dit-elle doucement. Mais il mit le point sur quelque chose d'important : Pour le meilleur comme pour le pire. Cette promesse, ils se l'étaient faites il y a plus de 10 ans maintenant, et même s'il y avait eu un divorce entre temps, rien n'altérait ces mots - hormis le point sur la fidélité, mais ça, ça avait été une dérive. Ils étaient toujours là l'un près de l'autre. Ils avaient essayé de se séparer, sans succès. "Dans la santé comme dans la maladie" ...et de t'aimer tous les jours de ma vie. Elle aurait pu les sortir, ces quelques mots, mais la pudeur et la crainte étaient encore bien présentes. Pourtant, elle fit un pas vers lui. Yeux dans les yeux, elle lui ouvrit son coeur et lui avoua ô combien il lui manquait. Sa main contre sa joue était un contact des plus rassérénant, tout comme ces paroles qu'il lui retourna. Un silence s'installa doucement. Mais ce n'était pas ce silence si gênant. C'était juste celui de deux personnes qui se retrouvaient. Romy vint cependant l'interrompre : "J'ai besoin de me sentir vivante." Et elle savait pertinemment qui pouvait la réveiller, l'extirper de cette noirceur. Aussi, souffla-t-elle, du bout des lèvres : "Embrasse-moi, Thomas. Comme avant..." Ses yeux verts s'étaient animés d'une lueur de détermination. Cela faisait des semaines qu'elle le voulait. Elle ne voulait plus lutter...

__________________________

And when you're closer, give me the shivers
https://www.aa-retro.com/t21681-romy_lld-insta
Thomas Rankin

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: à ses 9 ans, il a perdu son père ‹ avec sa petite soeur, il est parti vivre aux Etats-Unis chez leur grands-parents ‹ c'était un petit boutentrain quand il était petit, comme quoi il était prédestiné à faire de la comédie ‹ pas très bon à l'école, il a quand même réussi à avoir son bac mais de justesse ‹ lorsqu'il avait 19 ans, il s'est mis en couple avec une fille et il est resté avec elle pendant 11 ans, et ils se sont même mariés un an plus tard ‹ à vrai dire, s'ils sont restés aussi longtemps c'est qu'il y avait un petit quelque chose. En effet, la jeune femme est tombé enceinte après un an de relation, et elle a fait un déni de grossesse. Ils ont appris qu'ils allaient être parents à 6 mois de grossesse ‹ mais être parent ça lui a fait voir le monde différemment, et il n'échangerait ça pour rien au monde ‹ il a fait beaucoup de boulots alimentaires pour subvenir aux besoins de sa petite famille, c'est un peu un homme à tout faire maintenant ‹ pour lui, la famille c'est sacré, il ne lui reste que Jamie et son fils maintenant et il se rattache beaucoup à eux ‹ il fume, c'est un gros vice qu'il a depuis qu'il est adolescent. Ça s'entend à sa voix, qui est légèrement rauque à cause du tabac. Il a fait un pari avec son fils comme quoi il allait arrêter de fumer, mais il a perdu royalement après une semaine sans tabac ‹ même si on lui dit que c'est un sport de fille, il fait de l'équitation depuis qu'il est jeune. Il a son cheval à lui qui l'a rapatrié à Bowen quand il est venu vivre dans cette ville, et il a transmis cette passion à son fils ‹ il a un chien, un berger allemand qui s'entend à merveille avec les chevaux, il s'appelle Kenobi ‹ pendant qu'il vivait à Los Angeles, il est devenu comédien et plus précisément acteur. Il a joué dans plusieurs séries Netflix, et quelques pièces de théâtre. Mais lorsqu'il a déménagé à Bowen, il a décidé d'arrêter tout et de se consacrer à sa passion pour les chevaux. Il a tout plaqué pour acheté un haras ‹ son divorce ne s'est pas bien passé, mais si sa femme a voulu le quitter, c'est entièrement de sa faute et il le sait ‹ si son mariage a capoté, c'est parce qu'il a trompé sa femme lors d'une grosse soirée pour le lancement d'une nouvelle saison de la série dans laquelle il jouait. Il avait un peu bu et une femme lui a fait du charme, il n'a pas pu y succomber. Malheureusement, elle a tout balancé à la presse, et c'est pour ça que sa femme a demandé le divorce.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5123
ICI DEPUIS : 29/03/2021
COMPTES : carter, april, fede, milo, riley & anna.
CRÉDITS : niniel (avatar), crackintime (signature), tumblr (gifs)

STATUT : oh baby, give me one more chance to show you that i love you, won't you please let me back in your heart (romy)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyMer 11 Aoû 2021 - 20:40

La voir aussi désemparée, ça te faisait un mal de chien. Tu te sentais tellement mal de la savoir comme dans cet état-là. Mais tu l’avais inviter à rester chez toi pour qu’elle se sente un minimum mieux, plus heureuse mais surtout, entourée. La famille Rankin était au complet sous ce toit, et c’était pas plus mal. Arthur était heureux de retrouver ses parents ensemble et toi, tu étais heureux de retrouver ton ex-femme près de toi. Tu l’étreignais, comme elle aimait que tu le faisais pendant votre mariage. Et toi aussi ça te faisait du bien. Toucher son corps, c’était comme si tu retrouvais quelque chose que tu avais perdu depuis bien des années. Et c’était le cas, tu l’avais perdu il y a 5 ans, mais maintenant vous alliez mieux. Du moins, vous vous entendiez mieux. Tes sentiments et ta façon de voir l’enseignante étaient, quant à elles, inchangées depuis plus de 15 ans. « Jamais tu ne pourras me pourrir la vie » dis-tu à la blonde, sur un ton bienveillant. Un sourire sur tes lèvres, tu l’aidais à se retourner vers toi pour la voir en face. Tu lui posais une main sur la joue en lui rappelant ces voeux d’amour que vous aviez échangé lors de votre mariage quelques années auparavant. Tu balayais une larme de ses yeux, alors qu’elle continuait ce serment des voeux de mariage. Et toi, tu te contentais de lui sourire. Un sourire heureux et surtout plein de bienveillance à son égard. Elle voulait se sentir vivante mais tu ne savais pas comment lui montrer. Et lorsqu’elle te soufflas de l’embrasser, ton expression changea. « Tu… t’es sûre que c’est ce que tu veux ? » demandas-tu à la jeune femme. Toi oui, c’était vraiment ce que tu voulais. Depuis le début, tu voulais poser tes lèvres sur les siennes. Tu voulais lui montrer l’amour que tu lui portais encore et à quel point il n’avait pas changé depuis le divorce. Que ce n’était qu’une étape dans votre couple et qu’elle était la femme de ta vie. Mais les mots ne sortaient pas. Au contraire, tu penchais ta tête vers la sienne, lentement et doucement. Et tu t’apprêtais à l’embrasser au moment où la porte d’entrée s’ouvrait. « Papa, maman ? Vous êtes là ? » entendis-tu alors que quelqu’un venait d’entrer dans la cuisine. C’était un moment assez gênant, que votre fils ait décidé de se pointer à cette heure là et surtout à ce moment là. « T’as pas école, toi ? » demandas-tu en relevant ta tête, et en fronçant les sourcils à l’attention de ton fils qui vous regardez étrangement.

__________________________

love
babe, i'll fight to win back your love again, i will be there
(c)crackintime
https://www.aa-retro.com/t21662-thomrankin-insta
Romy Lloyd-Rankin
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2087
ICI DEPUIS : 01/04/2021
COMPTES : Le bel italien, Livio & le tennisman pro Mateo
CRÉDITS : Selly ♥ (avatar) / Rogers (sign), non uccidere (icon)

STATUT : Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop. (Thomas)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyJeu 12 Aoû 2021 - 17:40

Ses bras étaient le meilleur des remèdes. Sa chaleur, sa présence, son parfum, sa douceur chassaient son désarroi et l'aidaient, au fil des secondes, à retrouver calme et sérénité. Ou presque. La tristesse était toujours là, alimentée par la piètre image qu'elle avait d'elle-même. Elle se voyait comme le fardeau. Elle avait peur de l'avenir, de ne pas redevenir la Romy qu'elle était et d'affecter Thomas et Arthur. Elle ne voulait pas leur pourrir la vie, ce serait la pire chose qui pourrait arriver. Mais il avait les mots, Thomas. Il lui rappelait ces séquelles pour lesquelles elle devait laisser le temps faire son travail. Et surtout, il lui confiait qu'elle ne lui pourrirait jamais la vie. Il rappela d'ailleurs cette promesse faite il y a presque 16 ans maintenant, quand ils s'étaient mariés rapidement, alors qu'elle avait le ventre tout rond. Ils s'étaient promis d'être là peu importe ce qui arriverait. Et aujourd'hui, il tenait encore sa promesse. Face à lui, yeux dans les yeux et alors que le moment était empreint d'une émotion palpable, elle sentit une impulsion naître en elle. Elle avait ce besoin de s'ancrer dans la réalité, dans ce moment riche en émotion. Et elle savait exactement ce qui pouvait lui redonner un souffle. Lui. Rien que lui. Quand elle lui demanda de l'embrasser, elle vit son expression changer du tout au tout. D'abord, elle eut peur d'avoir fait une erreur, de se prendre un refus de sa part. "Oui, c'est ce que je veux. J'en ai marre de perdre du temps..." De se mentir sur la nature des sentiments qu'elle lui portait. La respiration étrangement calme, elle le défia du regard, sentant une vague de chaleur la submerger alors qu'il avança lentement son visage vers elle. Et alors que leurs lèvres allaient se rencontrer, la porte s'ouvrit et la douce voix d'Arthur hurlant retentit dans la maison. Alors qu'il fit irruption dans la cuisine, Romy s'écarta de Thomas, pendant que le père Rankin demandait à son fils pourquoi il n'était pas à l'école. "J'ai dit à Maman que je finissais plus tôt !" Romy regarda l'heure. En effet, il était l'heure. Sentant le regard étrange de leur fils sur eux, qui se doutait clairement de quelque chose, la blonde improvisa un numéro, se frottant l'oeil avec insistance et disant à Thomas, en essayant d'être crédible : "ça n'a pas marché, j'ai encore ce truc dans l'oeil." Ce qui expliquerait pourquoi ils étaient si proches, non ? Et comme Romy avait pleuré, ses yeux rougis justifieraient ce mensonge monté de toutes pièces. C'était trop tôt pour que Arthur se fasse des idées. Elle s'approcha d'Arthur, feintant d'avoir l'oeil à moitié fermé et vint ébouriffer les cheveux de son fils, le faisant évidemment râler. "Va donc poser tes affaires et viens nous aider pour les crêpes." L'adolescent obtempéra, laissant les deux adultes seuls dans la cuisine. Romy revint vers son saladier, jetant un regard en coin vers Thomas. "Tu crois qu'il s'est rendu compte de l'entourloupe ?" demanda-t-elle. Elle marqua un silence, avant de redresser la tête vers lui, la mine triste. "Je n'aime pas dire ça, mais... mais il est arrivé au mauvais moment." C'était peut-être égoïste, mais elle avait l'impression que c'était leur moment. Et elle craignait que cela ne revienne pas de sitôt...

__________________________

And when you're closer, give me the shivers
https://www.aa-retro.com/t21681-romy_lld-insta
Thomas Rankin

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: à ses 9 ans, il a perdu son père ‹ avec sa petite soeur, il est parti vivre aux Etats-Unis chez leur grands-parents ‹ c'était un petit boutentrain quand il était petit, comme quoi il était prédestiné à faire de la comédie ‹ pas très bon à l'école, il a quand même réussi à avoir son bac mais de justesse ‹ lorsqu'il avait 19 ans, il s'est mis en couple avec une fille et il est resté avec elle pendant 11 ans, et ils se sont même mariés un an plus tard ‹ à vrai dire, s'ils sont restés aussi longtemps c'est qu'il y avait un petit quelque chose. En effet, la jeune femme est tombé enceinte après un an de relation, et elle a fait un déni de grossesse. Ils ont appris qu'ils allaient être parents à 6 mois de grossesse ‹ mais être parent ça lui a fait voir le monde différemment, et il n'échangerait ça pour rien au monde ‹ il a fait beaucoup de boulots alimentaires pour subvenir aux besoins de sa petite famille, c'est un peu un homme à tout faire maintenant ‹ pour lui, la famille c'est sacré, il ne lui reste que Jamie et son fils maintenant et il se rattache beaucoup à eux ‹ il fume, c'est un gros vice qu'il a depuis qu'il est adolescent. Ça s'entend à sa voix, qui est légèrement rauque à cause du tabac. Il a fait un pari avec son fils comme quoi il allait arrêter de fumer, mais il a perdu royalement après une semaine sans tabac ‹ même si on lui dit que c'est un sport de fille, il fait de l'équitation depuis qu'il est jeune. Il a son cheval à lui qui l'a rapatrié à Bowen quand il est venu vivre dans cette ville, et il a transmis cette passion à son fils ‹ il a un chien, un berger allemand qui s'entend à merveille avec les chevaux, il s'appelle Kenobi ‹ pendant qu'il vivait à Los Angeles, il est devenu comédien et plus précisément acteur. Il a joué dans plusieurs séries Netflix, et quelques pièces de théâtre. Mais lorsqu'il a déménagé à Bowen, il a décidé d'arrêter tout et de se consacrer à sa passion pour les chevaux. Il a tout plaqué pour acheté un haras ‹ son divorce ne s'est pas bien passé, mais si sa femme a voulu le quitter, c'est entièrement de sa faute et il le sait ‹ si son mariage a capoté, c'est parce qu'il a trompé sa femme lors d'une grosse soirée pour le lancement d'une nouvelle saison de la série dans laquelle il jouait. Il avait un peu bu et une femme lui a fait du charme, il n'a pas pu y succomber. Malheureusement, elle a tout balancé à la presse, et c'est pour ça que sa femme a demandé le divorce.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5123
ICI DEPUIS : 29/03/2021
COMPTES : carter, april, fede, milo, riley & anna.
CRÉDITS : niniel (avatar), crackintime (signature), tumblr (gifs)

STATUT : oh baby, give me one more chance to show you that i love you, won't you please let me back in your heart (romy)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyMar 17 Aoû 2021 - 12:00

Cette proximité entre vous te donnait du baume au coeur. T’avais l’impression que ça faisait un siècle que vous ne vous étiez pas donné d’affection l’un envers l’autre. Et pourtant, depuis qu’elle était sous ton toit, tu lui en donnais de l’affection. Et c’était pour ça qu’elle était pas, pour ne pas se perdre avec ses pertes de mémoires mais aussi pour se sentir aimée et entourée. Arthur lui rendait bien à sa mère, de l’aimer et l’aider quand elle avait besoin. Et toi, tu faisais de ton mieux pour faire la même chose. Mais ton amour pour elle dépassait les limites que vous vous étiez fixés après le divorce. A vrai dire, il n’avait jamais vraiment disparu. Certes, à un moment tu avais déchanté après votre séparation et tu t’étais dis que c’était pas une bonne idée de t’accrocher à elle. Mais finalement, tu n’as pas réussi à oublier cette femme délicieuse qui avait kidnappé ton coeur lorsque tu avais 17 ans. Elle te demandait de l’embrasser, de te sentir près d’elle et tu hésitais un moment avant de lui demander si elle était sûre de ce qu’elle voulait. « Moi aussi j’en ai marre » dis-tu en te rapprochant d’elle. Perdre du temps, c’est ce que vous faisiez à ne pas vous remettre ensemble et à y aller à tâtons. Alors tu te rapprochais dangereusement de l’enseignante, ton souffle se mêlait au sien et tes lèvres allaient se poser contre les siennes quand une petite voix venait à vous déranger. « Et maman ne m’a rien dit » dis-tu en te relevant avec un sourire narquois. Tu ne savais pas trop quel mytho inventer pour justifier cette proximité mais Romy te devançait. « Pourtant j’ai soufflé fort » dis-tu en regardant son oeil, en restant dans l’idée de ton ex-femme. C’était un bon mensonge mais pas sur que votre fils tombe dans le panneau. Romy s’approchait de lui pour lui dire de poser ses affaires et qu’il vienne vous aider à finir de faire les crêpes qu’il avait demandé. Le jeune Rankin allait poser ses affaires dans sa chambre avant de venir vous aider et vous vous retrouviez une nouvelle fois tous les deux. « Il pouvait pas finir 5 minutes plus tard ? » demandas-tu avec un léger rire nerveux. Mais elle avait raison, il était arrivé au pire moment. « On se retrouvera seul à un moment donné » soufflas-tu alors que tu reprenais la vaisselle qui était dans l’évier.

__________________________

love
babe, i'll fight to win back your love again, i will be there
(c)crackintime
https://www.aa-retro.com/t21662-thomrankin-insta
Romy Lloyd-Rankin
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2087
ICI DEPUIS : 01/04/2021
COMPTES : Le bel italien, Livio & le tennisman pro Mateo
CRÉDITS : Selly ♥ (avatar) / Rogers (sign), non uccidere (icon)

STATUT : Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop. (Thomas)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptySam 21 Aoû 2021 - 15:03

Ils étaient à deux doigts, à deux doigts de mettre de côté ces cinq dernières années à se fuir, se repousser, s'éloigner alors qu'ils avaient tant envie de se retrouver. La fierté et la souffrance de Romy l'avaient écarté de Thomas, mais aujourd'hui, son accident lui laissait entrevoir le fait qu'elle ne pouvait rester loin de lui. Elle avait besoin de lui, de ses bras, de sa personne, de tout ce qu'elle aimait chez lui et qu'elle détestait parfois. Ils en avaient perdu, du temps, et sans doute était-il l'heure de s'abandonner. Le coeur battant à tout va, elle n'attendit que le contact de ses lèvres. Un contact qui ne vint cependant pas, interrompu par la voix familière de leur fils qui revenait de l'école. Pris en flagrant délit, il fallut trouver une raison qui expliquerait leur rapprochement. Et ce fut Romy qui trouva un stratagème. En même temps, c'était elle qui avait oublié qu'Arthur rentrait plus tôt aujourd'hui. Prétextant avoir un corps étranger dans l'oeil, elle jeta un regard vers Thomas, lui intimant de la suivre dans son mensonge. Ils n'avaient pas besoin d'en faire des tonnes, Romy et Thomas, ils se comprenaient souvent en un seul regard. Dos à son fils, elle ne put s'empêcher de lui adresser un sourire alors que Thomas entra dans son jeu. "Oui, bah ça pique encore !" Maintenant, est-ce que cela allait fonctionner ? Rien n'était moins sûr. Elle se détacha de son ex-mari et s'avança jusqu'à son fils, lui demandant d'aller poser ses affaires pour qu'il vienne les aider ensuite à la préparation des crêpes. L'adolescent approuva et laissa ses parents afin d'aller poser ses affaires dans sa chambre. De nouveau seuls, les deux ex reprirent leur tâche à laquelle ils étaient destinés à l'origine. Devant son saladier, Romy sentit une vague de tristesse la submerger alors qu'elle souffla à Thomas que leur fils était rentré bien trop tôt, alors que quelque chose de beau s'annonçait. La magie était rompue. Enfin, c'était l'impression qu'elle avait. Mais Thomas lui souffla qu'ils se retrouveraient seuls, à un moment ou un autre. "Tu crois ?" demanda-t-elle, en relevant la tête vers lui. "Je l'espère..." ajouta-t-elle, à voix basse, presque pour elle, tristement. Arthur refit réapparition dans la cuisine et comme promis, ils firent les crêpes dans un beau moment complice et familial.

La soirée avait été belle. Se taquinant les uns les autres, cela apaisa doucement la frustration du moment loupé dans l'après-midi. Alors qu'Arthur proposa à son père d'essayer son nouveau jeu vidéo, Romy regarda son fils : "Qu'une seule partie, alors ! Demain, tu as ton contrôle de maths." Et elle jeta un regard vers Thomas afin qu'il fasse respecter la consigne. Elle refusa néanmoins de participer à la partie, s'attelant plutôt au ménage de la cuisine, esquissant des sourires en entendant Thomas et Arthur rire dans le salon. Une fois la partie terminée, Arthur arriva dans la cuisine, lâchant avec malice que son père se faisait vieux puisqu'il perdait à chaque fois. "Tu devrais lui redire ça en face !" s'amusa-t-elle à répondre à Arthur. L'adolescent déposa un baiser sur la joue de sa mère et lui souhaita bonne nuit. Puis, alors qu'elle termina son ménage, elle quitta la cuisine pour retrouver Thomas. "Tu ne vas pas te coucher ? "

__________________________

And when you're closer, give me the shivers
https://www.aa-retro.com/t21681-romy_lld-insta
Thomas Rankin

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: à ses 9 ans, il a perdu son père ‹ avec sa petite soeur, il est parti vivre aux Etats-Unis chez leur grands-parents ‹ c'était un petit boutentrain quand il était petit, comme quoi il était prédestiné à faire de la comédie ‹ pas très bon à l'école, il a quand même réussi à avoir son bac mais de justesse ‹ lorsqu'il avait 19 ans, il s'est mis en couple avec une fille et il est resté avec elle pendant 11 ans, et ils se sont même mariés un an plus tard ‹ à vrai dire, s'ils sont restés aussi longtemps c'est qu'il y avait un petit quelque chose. En effet, la jeune femme est tombé enceinte après un an de relation, et elle a fait un déni de grossesse. Ils ont appris qu'ils allaient être parents à 6 mois de grossesse ‹ mais être parent ça lui a fait voir le monde différemment, et il n'échangerait ça pour rien au monde ‹ il a fait beaucoup de boulots alimentaires pour subvenir aux besoins de sa petite famille, c'est un peu un homme à tout faire maintenant ‹ pour lui, la famille c'est sacré, il ne lui reste que Jamie et son fils maintenant et il se rattache beaucoup à eux ‹ il fume, c'est un gros vice qu'il a depuis qu'il est adolescent. Ça s'entend à sa voix, qui est légèrement rauque à cause du tabac. Il a fait un pari avec son fils comme quoi il allait arrêter de fumer, mais il a perdu royalement après une semaine sans tabac ‹ même si on lui dit que c'est un sport de fille, il fait de l'équitation depuis qu'il est jeune. Il a son cheval à lui qui l'a rapatrié à Bowen quand il est venu vivre dans cette ville, et il a transmis cette passion à son fils ‹ il a un chien, un berger allemand qui s'entend à merveille avec les chevaux, il s'appelle Kenobi ‹ pendant qu'il vivait à Los Angeles, il est devenu comédien et plus précisément acteur. Il a joué dans plusieurs séries Netflix, et quelques pièces de théâtre. Mais lorsqu'il a déménagé à Bowen, il a décidé d'arrêter tout et de se consacrer à sa passion pour les chevaux. Il a tout plaqué pour acheté un haras ‹ son divorce ne s'est pas bien passé, mais si sa femme a voulu le quitter, c'est entièrement de sa faute et il le sait ‹ si son mariage a capoté, c'est parce qu'il a trompé sa femme lors d'une grosse soirée pour le lancement d'une nouvelle saison de la série dans laquelle il jouait. Il avait un peu bu et une femme lui a fait du charme, il n'a pas pu y succomber. Malheureusement, elle a tout balancé à la presse, et c'est pour ça que sa femme a demandé le divorce.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5123
ICI DEPUIS : 29/03/2021
COMPTES : carter, april, fede, milo, riley & anna.
CRÉDITS : niniel (avatar), crackintime (signature), tumblr (gifs)

STATUT : oh baby, give me one more chance to show you that i love you, won't you please let me back in your heart (romy)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyDim 22 Aoû 2021 - 13:03

C’était frustrant, dangereux et ça faisait mal. Tu t’étais séparé des lèvres de Romy alors que tu allais tout juste les frôler en entendant la douce voix du jeune Rankin rentrer de l’école dans la maison. A ce moment précis, et surement le seul dans ta vie, tu aurai aimé ne pas avoir d’enfant ou qu’il soit chez des copains à lui, pour une fois. Ou alors qu’il traine devant le lycée avec ses potes. Mais il était là, il était rentré et il vous avez surpris. Heureusement que la blonde avait trouvé la parade parfaite pour expliquer cette proximité étrange entre vous. Du coup, tu la suivais dans son excuse et tu jouais le jeu. Mais tu savais qu’Arthur n’était pas né de la dernière pluie et qu’il savait ce qu’il se tramait entre vous. Il avait ce petit regard de fouine que tu reconnaissais bien chez lui. « Demandes à ton fils de te l’enlever » dis-tu avec un léger rire. Elle s’approcha de l’adolescent pour lui dire de ranger ses affaires avant de vous aider à finir les crêpes pour le goûter. Chacun avait repris sa place dans la cuisine, et tu sentais que quelque chose s’était brisé. Ce moment aurait pu être magique s’il n’était pas rentré à ce moment précis dans la cuisine. Romy semblait attristé et ne croyait pas que vous auriez encore un moment ensemble. Tu lui soufflas que ce n’était pas le dernier, après tout, vous viviez sous le même toit. « Il ira dormir avant nous » murmuras-tu avant que le jeune garçon ne rentre dans la cuisine. Vous faisiez cuire les crêpes ensemble, et vous passiez un bon moment tous les trois.

Après le diner, tu te retrouvais dans le salon avec ton fils. Il demanda à sa mère s’il pouvait jouer encore un peu avant d’aller dormir et surtout, il voulait te battre à son nouveau jeu vidéo. « Oui maman » dis-tu en écho avec ton fils à l’enseignante. Tu étais de plus en plus bon dans ce domaine, les jeux vidéos, mais bon quand on a 15 ans et qu’on passe sa vie à l’arcade, forcément qu’on est plus fort que son père. Alors Arthur te battait à plat de couture et vous vous taquiniez chacun son tour. « De toute façon, tu triches ! » dis-tu à ton fils en lui tirant la langue avant qu’il rejoigne sa mère dans la cuisine. Après avoir embrassé cette dernière, il revenait vers toi pour t’embrasser et te souhaiter une bonne nuit. Tu attrapais la télécommande de la télévision pour mettre un film random avant d’aller te coucher. Romy entra dans le salon et te demanda si tu n’allais pas te coucher de suite. « Non, j’ai perdu, j’ai les nerfs » dis-tu en croisant les bras sur ton torse. Mais tu ne pouvais pas bouder longtemps, et puis c’était une blague. « Tu veux regarder un film ? Ou tu veux aller te coucher ? » demandas-tu à la jeune femme, l’invitant à venir près de toi. C’était une excuse pour passer encore plus de temps avec elle, sans adolescent pour se mettre entre vous.

__________________________

love
babe, i'll fight to win back your love again, i will be there
(c)crackintime
https://www.aa-retro.com/t21662-thomrankin-insta
Romy Lloyd-Rankin
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2087
ICI DEPUIS : 01/04/2021
COMPTES : Le bel italien, Livio & le tennisman pro Mateo
CRÉDITS : Selly ♥ (avatar) / Rogers (sign), non uccidere (icon)

STATUT : Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop. (Thomas)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyJeu 26 Aoû 2021 - 16:32

La parade semblait fonctionner. Ou du moins, Arthur n'avait pas insisté, même si son regard s'était teinté d'une lueur malicieuse qui laissait croire qu'il n'était pas complètement dupe. Alors que l'adolescent partit poser ses affaires, Romy s'attela de nouveau à sa tâche, laissant sa tristesse transparaître. Elle savait qu'il y allait encore avoir des moments durant lesquels ils seraient seuls, mais elle craignait que la magie soit passée, que la gêne et la distance reprennent le dessus. Elle haussa doucement les épaules aux mots de Thomas, ne rebondissant pas puisque leur fils réapparut dans la cuisine. Même si un joli moment avait été brisé, il fut tout de même reconnaître que la soirée fut belle. C'était comme avant. En plus complice puisque Arthur était maintenant un adolescent avec une sacrée répartie qui n'hésitait pas à faire tourner ses parents en bourrique. D'ailleurs, il continua sur sa lancée en défiant son père aux jeux vidéos. Romy savait déjà qui allait sortir vainqueur de cette partie. Leur fils passait son temps à jouer aux jeux vidéos avec ses amis, il était donc évident qu'il avait une belle longueur d'avance. Et la blonde ne se trompa pas. Quand Arthur vint lui souhaiter une bonne nuit, il n'hésita pas à tacler gentiment son père qui rétorqua aussitôt. "Ne traite pas mon fils de tricheur, non mais oh !" répondit-elle en riant. "On ne triche jamais par ici." Faux, archi-faux. Père et fils étaient plutôt mauvais joueurs. Romy ne comptait même pas le nombre de fois où elle se faisait avoir par la malice des deux aux jeux de société. Mais cela occasionnait de grands fous rires. Elle salua son fils et lui souhaita une bonne nuit, puis apporta les dernières touches à son rangement. Quand elle arriva dans le salon et qu'elle vit Thomas sur le canapé, elle lui demanda s'il comptait se coucher. La réponse de son ex-mari, bras croisés, mine faussement boudeuse la fit rire. "T'es mignon quand tu boudes !" dit-elle, amusée. Elle s'avança jusqu'à lui alors qu'il lui demanda si elle voulait regarder un film. Elle secoua négativement la tête. "J'ai une bien meilleure idée." Elle saisit la manette de la console et jeta un regard malicieux vers son ex : "Le fils t'a peut-être battu. Mais tu as encore une chance de battre ton ex-femme à plate couture." Elle garda son sourire sur les lèvres, ajoutant : "Sauf si je te fais les yeux doux... J'aurais peut-être des chances de gagner." Elle rit doucement et lui tendit la manette : "Prêt à perdre, Rankin ?"

__________________________

And when you're closer, give me the shivers
https://www.aa-retro.com/t21681-romy_lld-insta
Thomas Rankin

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: à ses 9 ans, il a perdu son père ‹ avec sa petite soeur, il est parti vivre aux Etats-Unis chez leur grands-parents ‹ c'était un petit boutentrain quand il était petit, comme quoi il était prédestiné à faire de la comédie ‹ pas très bon à l'école, il a quand même réussi à avoir son bac mais de justesse ‹ lorsqu'il avait 19 ans, il s'est mis en couple avec une fille et il est resté avec elle pendant 11 ans, et ils se sont même mariés un an plus tard ‹ à vrai dire, s'ils sont restés aussi longtemps c'est qu'il y avait un petit quelque chose. En effet, la jeune femme est tombé enceinte après un an de relation, et elle a fait un déni de grossesse. Ils ont appris qu'ils allaient être parents à 6 mois de grossesse ‹ mais être parent ça lui a fait voir le monde différemment, et il n'échangerait ça pour rien au monde ‹ il a fait beaucoup de boulots alimentaires pour subvenir aux besoins de sa petite famille, c'est un peu un homme à tout faire maintenant ‹ pour lui, la famille c'est sacré, il ne lui reste que Jamie et son fils maintenant et il se rattache beaucoup à eux ‹ il fume, c'est un gros vice qu'il a depuis qu'il est adolescent. Ça s'entend à sa voix, qui est légèrement rauque à cause du tabac. Il a fait un pari avec son fils comme quoi il allait arrêter de fumer, mais il a perdu royalement après une semaine sans tabac ‹ même si on lui dit que c'est un sport de fille, il fait de l'équitation depuis qu'il est jeune. Il a son cheval à lui qui l'a rapatrié à Bowen quand il est venu vivre dans cette ville, et il a transmis cette passion à son fils ‹ il a un chien, un berger allemand qui s'entend à merveille avec les chevaux, il s'appelle Kenobi ‹ pendant qu'il vivait à Los Angeles, il est devenu comédien et plus précisément acteur. Il a joué dans plusieurs séries Netflix, et quelques pièces de théâtre. Mais lorsqu'il a déménagé à Bowen, il a décidé d'arrêter tout et de se consacrer à sa passion pour les chevaux. Il a tout plaqué pour acheté un haras ‹ son divorce ne s'est pas bien passé, mais si sa femme a voulu le quitter, c'est entièrement de sa faute et il le sait ‹ si son mariage a capoté, c'est parce qu'il a trompé sa femme lors d'une grosse soirée pour le lancement d'une nouvelle saison de la série dans laquelle il jouait. Il avait un peu bu et une femme lui a fait du charme, il n'a pas pu y succomber. Malheureusement, elle a tout balancé à la presse, et c'est pour ça que sa femme a demandé le divorce.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 5123
ICI DEPUIS : 29/03/2021
COMPTES : carter, april, fede, milo, riley & anna.
CRÉDITS : niniel (avatar), crackintime (signature), tumblr (gifs)

STATUT : oh baby, give me one more chance to show you that i love you, won't you please let me back in your heart (romy)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptyLun 30 Aoû 2021 - 16:33

La soirée s’était finalement bien passé, même si Arthur avait cassé ce précieux moment de complicité entre Romy et toi. La préparation du goûter avait été fait dans la joie et la bonne humeur et même la suite de la soirée avec le repas. Tu avais laissé Romy se cantonner aux taches ménagères parce que ton fils t’avait accaparé pour jouer aux jeux vidéos avant de d’aller se coucher. Il te battait rapidement, d’ailleurs mais ça aide quand on passe son temps à arcade avec ses amis. Et t’avais beau essayer de battre le jeune Rankin, ça ne marchait jamais. « Si, il a triché c’est sûr ! On peut pas gagner un combat de Smash Bros aussi vite ! » dis-tu avant de rire. Et puis, tu connaissais la parade de ton fils. Ça vous arrivait souvent de tricher aux jeux et pas que ceux de la console. Les parties endiablées de Monopoly chez les Rankin, on les connait. Ça finissait souvent en accusation de triche ou en alliance pour battre la seule femme de la maison. Elle connaissait vos tactiques et vos façons de jouer maintenant et elle ne se laissait plus faire, Romy. Alors qu’elle arrivait dans le salon, une fois qu’Arthur était parti se coucher, elle te disait que tu étais mignon lorsque tu boudais. « Mais il a triché » dis-tu avec une voix toute mignonne, comme pour amadouer ton ex-femme. Après avoir fis avec la blonde, tu lui proposais de regarder un film avant d’aller vous coucher, histoire de passer un moment ensemble. « Dis-moi tout » dis-tu avec ton regard le plus charmeur. Mais Romy n’avait pas la même idée que toi et ton esprit un peu mal-placé. Tu attrapais la manette de la Playstation avec un regard de défi. « Ça marche pas avec moi, les yeux doux » dis-tu toujours avec ton regard de challenger. Tu t’occupais de rallumer la console et de lancer le jeu pour que vous puissiez jouer tous les deux. « Prête à mordre la poussière, Lloyd ? » demandas-tu à la jeune femme avec ton petit sourire narquois. Ça te rappelait votre premier appartement, vos premiers moments tous les deux alors que vous n‘aviez rien de spécial dans votre petit appartement. Le ventre de Romy qui grossissait, et les parties endiablées de Mario Kart sur votre console de l’époque. C’était le bon vieux temps, cette époque. Tu ne voulais qu’une chose, retrouvée la même complicité qu’à ce moment là.

__________________________

love
babe, i'll fight to win back your love again, i will be there
(c)crackintime
https://www.aa-retro.com/t21662-thomrankin-insta
Romy Lloyd-Rankin
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2087
ICI DEPUIS : 01/04/2021
COMPTES : Le bel italien, Livio & le tennisman pro Mateo
CRÉDITS : Selly ♥ (avatar) / Rogers (sign), non uccidere (icon)

STATUT : Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop. (Thomas)

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) EmptySam 4 Sep 2021 - 15:56

Romy assistait, amusée, aux taquineries du père et du fils. Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre ! Mais quand Arthur les salua pour aller se coucher, ce fut auprès de Thomas que Romy vint. Thomas qui boudait, mine renfrognée, bras croisés. C'était mignon ! Et il en rajouta une couche en mettant toute la faute sur leur fils, d'une voix adorable qui la fit rire. « Son éducation est à revoir. » répondit-elle, taquine. Elle connaissait surtout un autre tricheur dans la famille. Alors qu'elle, elle essayait de gagner de manière loyale. Enfin, dans la plupart des cas. S'installant sur le canapé à ses côtés et alors qu'il lui demanda si elle voulait regarder un film, elle lui souffla qu'elle avait une autre idée en tête. Une autre idée qui n'était visiblement pas la même que la sienne, vu le regard charmeur qu'il lui lança tout à coup. A ce rythme-là, on allait finir par croire qu'elle était coincée et prude ! Car oui, elle avait en tête cette partie de jeu vidéo. Mais elle ne put s'empêcher de s'amuser avec lui, en parlant de ses yeux doux qui pourraient faire basculer la partie. La réponse de son ex-mari la fit sourire davantage : « Vraiment ? Ça ne marche pas ? Tu veux essayer ? » Ses yeux verts se perdirent dans les siens, restant là à le fixer quelques secondes, cet étrange sourire en coin sur le bout des lèvres, l'oeil pétillant. Mais non, elle allait clairement mordre la poussière. Elle oubliait presque à quel point il était compétiteur, Thomas. « Ne sois pas si sûr de toi, Rankin. » dit-elle, déterminée. Ils lancèrent la première partie de jeu où l'un et l'autre ne lâchèrent pas le morceau. Mais sentant qu'elle allait doucement perdre, Romy fit clairement de l'anti-jeu en lâchant sa manette d'une main, une main qui vint se poser sur les yeux de Thomas. De quoi le déstabiliser.... et la faire gagner ! Sourire malicieux sur les lèvres, elle alla clairement plus loin dans la mauvaise foi et rétorquant aussitôt, en riant joyeusement : « Ton fils a raison. Tu te fais vieux ! »

__________________________

And when you're closer, give me the shivers
https://www.aa-retro.com/t21681-romy_lld-insta
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)   When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy) Empty

 
When the world is an unhappy place, I just want you to hold me (Thomy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: