∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, les températures sont chaudes chaudes chaudes ! Elles avoisinent entre les 29 et 34°C.


emilia manzoni & penny peach
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment : -33%
HISENSE HS214 – Barre de son bluetooth – ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 <Because I've lost control again > feat Manwë

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Anonymous
MessageSujet: <Because I've lost control again > feat Manwë   <Because I've lost control again > feat Manwë EmptyLun 26 Juil 2021 - 17:42


Mai 2011

"Bordel!"

Un juron lâché pendant qu'il courait, Sean, à en perdre haleine. Il ne savait même pas où il allait, à force de tourner et de virer dans les petites rues de Bowen. Espérant que ceux qui souhaitent lui refaire le portrait se perdent, ou abandonnent, ou se cassent la tronche sur les rues pavées du vieux Bowen. Bordel. A qui le faire croire?

Il n'en était pas à son premier coup, c'était même un habitué. Mais il s'était retiré peu à peu du game, sentant les enjeux devenir de plus en plus grand, trop pour ses épaules encore trop fines pour tout porter. Et puis, il avait d'autres projets qui arrivaient. Le tour du monde, avec pour unique monnaie sa belle gueule et son corps sculpté. Il allait enfin sortir de Bowen, de cette ville qu'il ne pouvait plus voir en peinture depuis…

Ah non p'tain, tu vas pas recommencer avec elle, cours au lieu de pleurnicher!

Il se fustigeait mais déjà, il commençait à ralentir, et il entendait les gros bras se rapprocher lui beaucoup trop vite.

Quelques jours avant

"Allez, Mec, fais pas le lâche, j'te promets, j'te couvre, t'imagine le paquet de fric qu'on pourra se faire là? Tu peux pas refuser!"
Son pote n'était clairement plus un pote, mais l'appât du gain.. un dernier gros coup, quelques centaines de dollar en plus ne pouvait pas faire de mal au jeune Sean, bien au contraire. Il venait de signer son premier contrat, il partait dans deux mois commencer son premier vrai shooting avec un vrai pro. Même si Alyss avait fait un boulot de dingue, qui lui avait permis de rencontrer son manager. Vivre de son sourire, quel pied! Un dernier coup. Le dernier, et il arrêtera définitivement les conneries.

Retour vers le futur

"on va te trouver, p'tit merdeux, t'es foutu!"

Sean s'était retranché derrière un gros immeuble, il entendait au loin la ville qui s'était animée pour le soir. Il avait essayé de se cacher, de se terrer comme le moins que rien qu'il était, mais c'était peine perdue. Il avait devancé le Chef, avait empoché les 1500 dollars, et il savait qu'il allait devoir payer, d'une manière ou d'une autre. Son "pote" était injoignable, bien sûr, et il n'avait plus d'espoir, que la peur qui coulaient dans ses veines. Un dernier acte de bravoure, ou de folie, lui traverse l'esprit, et il s'avance enfin vers les 3 brutes épaisses qui barraient la route vers le centre ville.

A peine le temps de dire un mot que le molosse de droite lui décoche un
crochet de son poing gauche qui l'envoie directement à terre. Même pas le temps de riposter, ils sont sur lui. Coups de pieds, coups de genoux, Sean se retrouve submergé et vite sonné par leurs attaques. Il ne leur offre cependant pas le loisir de crier, son souffle se coupant à chaque fois que l'un des trois gorilles s'acharne sur lui. Sean essaye juste de protéger son visage, sans quoi sa carrière est foutue, même si plus le temps passe, plus ses pensées sont confuses. Après un énième coup de pied dans les côtes, il prend conscience de l'horreur de sa situation: les mecs ne s'arrêteront pas. Ce n'est même plus pour son visage qu'il a peur, mais pour sa vie, et son cauchemar n'est pas prêt de se finir.


@Manwë Druid
Manwë Druid

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Manwë est né achromatopsique, c’est une maladie rétinienne rare, autosomique récessive caractérisée par une cécité des couleurs (ne voit qu’en noir et blanc), un nystagmus (pour ceux qui savent ce que c’est, lire cette parenthèse n’est pas utile : un nystagmus est une atteinte de l'équilibre entre les différentes structures responsables de la stabilité de l'œil engendrant des mouvements involontaires, saccadés et rythmiques du globe oculaire) et une photophobie (T’as compris le principe des parenthèses pas vrai ? Photophobie : sensibilité accrue à la lumière voire une intolérance complète à celle-ci)
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 232
ICI DEPUIS : 04/07/2021
COMPTES : Theodore Kelly
CRÉDITS : selly

STATUT : Cœur aigri
MessageSujet: Re: <Because I've lost control again > feat Manwë   <Because I've lost control again > feat Manwë EmptySam 31 Juil 2021 - 22:09

Because I've lost control again
@Sean K. Rutkowski  


L’errance de Manwë perdure depuis des années, hagard dans cette vie sans but, sans solution. Sa nouvelle colocation ne lui a pas prodigué le moindre regain d’énergie, juste une volonté plus accrue à faire du sport, pas dans le but de se muscler davantage mais pour ne pas se servir de ses nouveaux colocs comme sac de frappe. Ils le saoulent déjà, avec leurs soirées entre colocs, il n’a pas envie de sortir. Man’ vient d’avoir trente ans, son anniversaire s’est passé sous silence, affalé dans son canapé avec ses deux copines : bière et clope. Son regard fixant à l’écran les mouvements d’un match musclé de football américain avant d’aller se pieuter sans grand enthousiasme, seul.

Deux mois se sont écoulé depuis son anniversaire, jour pour jour. Sa vie n’a pas changé, pas le moins du monde. Il vient de quitter son service, satisfait de ne pas être de fermeture dans le restaurant dans lequel il travaille désormais. Il va finir par connaitre toutes les cuisines de Bowen à ce rythme. Aucun diplôme, aucun talent particulier, si ce n’est celui de survivre avec trois fois rien. Man’ se désintéressé de tout un peu plus chaque jour. Dépression ? Probablement, mais ce n’est pas nouveau. Personne ne voit rien, pas même lui. Malgré son flagrant gout de vivre, Man’ n’est pas tout à fait désagréable, sa présence charismatique malgré lui lui coute une certaine vie sociale malgré tout. Une vie décousue, mais c’est sa vie à lui, une vie qui lui semble pas si mal après cette enfance pathétique.

Puis, il y eut ce jeune gars qui passe à côté de lui, qui le dépasse au pas de course, il émit un grognement, trouvant ce celui-ci l’à un peu trop frôlé. Trois autres individus passent à toute vitesse à la poursuite du plus jeune. Manwë sait que ce n’est pas ses ognons, mais le gars lui a semblé bien jeune et les trois autres, un peu trop baraqués. Alors il s’est mis à leur poursuite lui aussi, parce qu’il a toujours été comme ça dans le fond le Manwë, serviable et dévoué. Il ne le montre simplement pas, il garde pour lui ces belles qualités, fatigué de s’en mordre les doigts à chaque fois, mais parfois cela jailli sans prévenir.

Il court, mais il n’a pas très loin à faire avant de tomber sur une scène d’une violence répugnante. Trois contre un, un gamin qui va inévitablement finir à l’hôpital si l’on attend une minute de plus. Manwë n’est en rien un bodybuildeur, mais il sait se battre.

Il se penche pour attraper un couvercle de poubelle métallique avant de foncer dans le tas, d’un uppercut de couvercle de poubelle en pleine face, il envoie au sol l’un des types alors que sans réfléchir il gueule “ Au sol !!! Police ! “ Cela eut le mérite de faire prendre la fuite à l’un des trois hommes. Reste celui au sol et l’autre qui voit bien qu’il n’y a aucune arme, aucun policier et qui envoie son poing dans les côtes de Manwë qui malgré la douleur, parvient à garder une certaine stabilité pour ne pas s’écrouler au sol.

La suite n’est pas très glorieuse, Man’ se sert surtout de son couvercle comme bouclier pour éviter les coups, ce qui fit particulièrement mal à son adversaire. Le brun profite de la douleur de celui-ci pour le prendre en traite, il lâche son outil pour frapper dans le dos du type en faisant une sorte de masse avec ses deux poings en plein dans la colonne vertébrale, une fois l’homme courbé, c’est un violent coup de genoux qui réplique dans l’estomac. Estomac pour estomac ! L’adrénaline est à son maximum, il ignore sa propre douleur en flanquant le type au sol, reportant son attention sur le gamin également parterre. Sa double “prise” pourrait décidé de riposter ou de prendre la fuite, mais il se doit de s’assurer de l’état de santé du petit gars, car prendre la fuite de leur côté pourrait s’avérer tout aussi judicieux. Manwë connait par cœur la ville, il saurait où se réfugier.


(c) AMIANTE


__________________________

Le noir est une couleur en soi, celle qui résume et consume toutes les autres.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: <Because I've lost control again > feat Manwë   <Because I've lost control again > feat Manwë EmptyMar 3 Aoû 2021 - 12:10

Because I've lost control again

La tête qui cogne contre le bitume. Le corps meurtri, roulé en boule contre le trottoir. Sean attend le coup de grâce, celui qui lui éteindra cette conscience qui lui murmure des choses ignobles à son encontre. Raté. T'es qu'un raté, Sean, tu rates tout ce que tu entreprends. Il s'accroche à ses pensées pendant que les trois bourreaux continuent de s'amuser avec lui, quand il entend un autre homme crier à la police. Il s'accroche alors à cette lueur, surtout que l'un des trois déguerpit sans demander son reste, et que les autres se détachent de son corps plus qu'endolori pour faire son sort à l'inconnu. A peine la force de regarder la scène, Sean essaye de ramper sans grand succès loin d'eux. Son corps n'est plus qu'un hématome géant, même respirer lui fait un mal de chien. Sueurs et sang mêlés, Sean entend plus qu'il ne voit ce qu'il se passe, quand son "sauveur" arrive à sa hauteur pour s'enquérir de son état. Il bouge un membre, puis un autre, et avec l'aide de l'homme, il se tient enfin debout et file à vitesse réduite loin des deux hommes couchés à terre et geignant.

Mer.. Merci crache t'il plus qu'il ne parle, se penchant sur le côté pour cracher un filet de sang. A mesure qu'il marche, il fait l'état des lieux: rien de cassé. C'est toujours ça, même s'il craint le miroir demain matin. Respirer lui est pénible, mais après la rouste qu'il s'est prise, il s'en tire finalement à bon compte. Il s'adosse enfin contre un mur, faisant signe à son sauveur qu'il n'en pouvait plus.

Bordel, j'ai failli mourrir.

Il fait ce triste constat, et du haut de ses 18 ans tout juste acquis, il n'en mène clairement pas large. S'il était seul, pour sûr qu'il se mettrait à pleurer. L'année a été difficile pour lui, dans ses petits tracas d'adolescent tout juste sorti de l'enfance, et ce soir, il s'est clairement pris la vie adulte en pleine face. Son regard vide, sa respiration sifflante, le sang mélé à sa transpiration.. Sale état des lieux.

Merci d'avoir été là. Même si j'le mérite pas, clairement, parce que j'ai joué au con avec des gens qui sont plus cons que moi encore. Il ne voulait pas se justifier, et ces bleus qu'il sentait sur son corps, il les avait mérité. Un juste retour du Karma.

J'espère que je vous ai pas foutu dans les ennuis, parce que.. ces gars là, c'est pas juste des p'tits brigands. Et j'suis tellement, tellement dans le cambouis que ma vie est foutue, j'crois. Il plante enfin son regard laconique dans celui qui l'avait aidé. Il fouille ses poches, lâche un juron entre ses dents.

J'ai paumé mon portefeuille. Merde. ça pue, ça pue, ça pue... et s'ils le trouvent, ils vont aller chez mes parents et... Il soupire. Va vraiment falloir que t'arrêtes tes conneries. Maintenant. Tout de suite. Il est complètement paumé, bredouillant des phrases sans queue, ni tête, jusqu'à prendre sa tête entre ses mains et s'asseyant contre le mur en murmurant Il va tuer tout le monde.. Il va tuer tout le monde à cause de moi..




Codage par Libella sur Graphiorum
Manwë Druid

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Manwë est né achromatopsique, c’est une maladie rétinienne rare, autosomique récessive caractérisée par une cécité des couleurs (ne voit qu’en noir et blanc), un nystagmus (pour ceux qui savent ce que c’est, lire cette parenthèse n’est pas utile : un nystagmus est une atteinte de l'équilibre entre les différentes structures responsables de la stabilité de l'œil engendrant des mouvements involontaires, saccadés et rythmiques du globe oculaire) et une photophobie (T’as compris le principe des parenthèses pas vrai ? Photophobie : sensibilité accrue à la lumière voire une intolérance complète à celle-ci)
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 232
ICI DEPUIS : 04/07/2021
COMPTES : Theodore Kelly
CRÉDITS : selly

STATUT : Cœur aigri
MessageSujet: Re: <Because I've lost control again > feat Manwë   <Because I've lost control again > feat Manwë EmptyDim 8 Aoû 2021 - 11:55

Because I've lost control again
@Sean K. Rutkowski  

La plupart du temps, l’altruisme de Manwë se passe sous silence, pas de nature héroïque, il ne saurait lui-même expliquer pourquoi il s’est mêlé de cette situation particulièrement dangereuse. Il sait que Bowen regorge de salopards, on pourrait croire qu’une petite ville ne peut être que paisible, mais c’est comme partout ici. Le mal s’insinue toujours. Manwë a grandit auprès du mal, il a vu comment il opère pour empoissonner la vie d’une femme, d’un enfant. Il a vu de quoi il était capable et il n’y a pas cédé. Il en a déjoué les mécanismes, cela a cependant marqué au fer son caractère de cochon. On ne survit pas au mal sans conséquences, licornes et compagnie : très peu pour lui. La vie est sombre, bien plus encore quand on ne voit qu’en blanc et noir. À croire que les ténèbres lui avaient ouvert les portes avant même sa naissance et qu’il s’était malgré tout détourné d’elles.

Les agresseurs finissent par prendre la fuite, non pas sans vociférer la promesse de venir en finir avec lui “une prochaine fois”. Quoi qu’est fait ce môme, ses problèmes sont importants. Manwë vint s’enquérir de l’état de santé de la victime après avoir mémorisé au mieux les différents visages vu lors de cette altercation, bien que le premier fuyard ne soit qu’une image floue.

D’un point de vue médical, relever un homme à terre est contre indiqué. Le risque de perte de connaissance accroit avec la verticalité, mais il faut fuir cette scène, car il y a un risque bien plus important encore, celui de voir les type débouler avec du renfort.

“ Continue, regarde devant. “
Lui dit-il avec calme alors qu’ils progressent doucement vers une artère plus importante de la ville, mais le jeune n’en peux plus, il s’adosse à un mur, se lamentant d’avoir manqué d’y laisser sa peau. Manwë lève les yeux au ciel, sans blague gamin… “ Ta vie est foutue ? “ Qu’il répète à mi voix, avec la naissance d’un sourire au coin des lèvres. Il avait oublié à quel point les ados sont dramatiques… “ Ça y ‘est, t’as fini ton mélodrame ? “ Il n’est pas sa mère, il ne va pas le border et lui apporter un chocolat chaud en lui disant que tout vas s’arranger. En parlant de parents…. La panique du jeune revient.

Manwë l’attrape par le col pour focaliser son attention sur lui “ Tu n’as rien perdu, c’est moi qui l’ai pris au cas où tu tomberait dans les pommes.” Au moins il aurait moins jacté si ça avait été le cas… Manwë est altruiste, mais il a ses limites, son caractère a été forgé ainsi par ses propres souffrances qu’il n’a jamais exprimées en temps voulu. Elles sont là, gravées sous sa peau, invisible mais tellement visible dans sa manière d’être. “ On n’est pas dans un putain de film, ok ? “ Même si des assassins il y en a, qui se risquerait à tuer une famille entière dans une ville de 7000 habitants, sachant qu’ils seraient forcément dénoncés par le môme qui n’aura clairement plus rien à perdre !

“ On va aller à l’hôpital, tu vas voir un médecin qui va te soigner et qui te fera un certificat médical pour constater l’agression que tu remettra aux flics car pendant ce temps, je vais appeler le poste de police, soient ils viendront prendre ta déposition sur place, soit nous irons ensuite au commissariat le faire. “ Il n’oublie pas que le petit a du faire quelque chose d’illégal.  “ J’ai bien vu leurs visages et je suis sûr que tu les connais assez bien pour les dénoncer. T’as fais des conneries, t’as vu où ça aurait pu te conduire si je n’étais pas intervenu ? Alors tu vas assumer tes merdes et peut-être que le tribunal sera indulgent avec toi, surtout si tu aide à arrêter des mecs bien plus dangereux que toi. Compris ? “ Il ne le lâchera pas de toutes manières et dans cet état, le petit en lambeaux ne risque pas d’avoir beaucoup la force de lui tenir tête….



(c) AMIANTE


__________________________

Le noir est une couleur en soi, celle qui résume et consume toutes les autres.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: <Because I've lost control again > feat Manwë   <Because I've lost control again > feat Manwë EmptyDim 26 Sep 2021 - 12:02

Because I've lost control again

Sean K. était en train de vriller. Son corps était aussi lent que son esprit filait à toute vitesse. Il paniquait, littéralement, son corps tremblant sous l'effet des coups reçus, de l'air qui lui semblait glacial, ou de ce qu'il aurait pu traverser.

L'inconnu, loin de le laisser complaire dans cet état, le remettait dans la réalité. pas un putain de film, mélodrame, il n'y allait pas avec le dos de la cuillère avec l'adolescent, qui se concentre sur les paroles de son sauveur pour éviter de fondre en larmes. Il avait beau être presque majeur, il venait de se prendre une rouste dont il se souviendrait toute sa vie, en prenant des risques inutiles pour au final.. rien du tout. Il s'adosse au mur, souffle un bon coup en tenant son front entre ses mains. Le type a raison, il le sait, il va falloir qu'il arrête de pleurnicher. Quand il lui montre son portefeuille, il soupire de soulagement, et ce sont ses dernières défenses intérieures qui disparaissent en même temps qu'il expire.

Je.. putain, merde, ok, ok, appelez le poste. Et non, j'sais pas qui c'est, ces types Mais le gars.. . Le type à l'origine de... de tout ça,si. Il est recherché dans tout le pays, pour.. pleins de choses pas très nettes.

Il hoche la tête plusieurs fois. L'hôpital, puis le poste, il était prêt à assumer cette bêtise dont il se jura au plus profond de son être que c'était la dernière fois qu'il s'y était plongé. Il allait partir de ce trou paumé, bientôt, après toute cette histoire, pour vivre sa vie loin de Bowen et de ces problèmes. Alors autant partir sur un coup d'éclat.

Ils avaient hélé un taxi pour les emmener à l'hôpital. Sean détestait les hôpitaux et l'odeur de désinfectant mêlé à l'odeur du sang, de la peur, de la mort. Le trajet s'était fait sous silence. La panique qui s'était emparée de lui avait fini par laisser place à la résignation. Tant pis, s'il devait payer pour les conneries qu'il avait faites. Tant pis, s'il devait dénoncer son pote qui l'avait abandonné. Il craignait beaucoup plus le regard de ses parents, pire encore celui de son grand frère. Le reflet de la porte des urgences qui s'ouvrait devant eux lui renvoyait une image peu flatteuse de sa personne, et il boîtait, accompagné de l'homme qui avait réussi à faire fuir ses agresseurs, et de l'infirmière qui sous son sourire professionnel prenait un air entendu quand un couple de policiers entraient dans le box.

Alors, il expliquait tout. Son petit deal d'herbes, qui lui rapportaient assez pour payer son book qui lui avait permis de lui ouvrir les portes de son rêve absolu: partir. Il dénonçait son "pote" qui l'avait convaincu de faire un dernier coup, avec quelques zéros de plus que d'habitude s'ils court circuitaient leur revendeur. Le traquenard, les coups. Son sauveur. Mais il ne savait rien de ces types là, il ne les avait jamais vu auparavant, et trop occupé à se protéger, n'avait pas pu graver leur visage comme eux avaient gravé leurs poings et leurs pieds sur lui. Les policiers notaient tout sur leur petit carnet, poussant les questions, encore, et encore, avant de se tourner vers l'homme beaucoup plus âgé qui s'était mis dans un coin du box.

"Et vous, vous faites partie de l'histoire?"




Codage par Libella sur Graphiorum


Spoiler:
 
Manwë Druid

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Manwë est né achromatopsique, c’est une maladie rétinienne rare, autosomique récessive caractérisée par une cécité des couleurs (ne voit qu’en noir et blanc), un nystagmus (pour ceux qui savent ce que c’est, lire cette parenthèse n’est pas utile : un nystagmus est une atteinte de l'équilibre entre les différentes structures responsables de la stabilité de l'œil engendrant des mouvements involontaires, saccadés et rythmiques du globe oculaire) et une photophobie (T’as compris le principe des parenthèses pas vrai ? Photophobie : sensibilité accrue à la lumière voire une intolérance complète à celle-ci)
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 232
ICI DEPUIS : 04/07/2021
COMPTES : Theodore Kelly
CRÉDITS : selly

STATUT : Cœur aigri
MessageSujet: Re: <Because I've lost control again > feat Manwë   <Because I've lost control again > feat Manwë EmptyMar 5 Oct 2021 - 15:30

Because I've lost control again
@Sean K. Rutkowski  




Un type recherché dans tout le pays, rien que ça ? ! Le gamin joue trop tôt dans la cours des grands, Manwë tente de le rassurer en se montrant brusque. Cela peut sembler paradoxal, mais c’est un langage que les hommes comprennent entre eux. Il faut se remettre les idées en place, au plus vite. Il veut aider le jeune homme, non pas que Manwë pense comme son père qui lui rabâchait qu’un vrai mec ça pleure pas ; mais pour le coup ce n’est pas le moment. Les soins, appeler la police, arrêter ce type qui a commandité un tabassage à mort sur un gamin à peine sorti de l’adolescence. Une pure raclure qui donne la nausée au héro du jour. Sous l’adrénaline, c’est ce qu’il ressent Manwë, il se sent étrangement héroïque et il ne se rend pas compte encore qu’il sera par la suite toujours en quête de cette sensation pour se sentir vivant, pour donner un sens à sa vie misérable.

Un taxi les conduits à l’hôpital, Manwë n’a pas les moyens de s’offrir ce genre de transport, mais par chance le chauffeur eut pitié et ne prit que la dizaine de dollars qu’il lui tendait avec un mine désolée. Ils descendent et accèdent au service des urgences…

Manwë observe toutes ces blouses blanches qui s’activent dans tous les recoins, les chariots qui défilent, le ballet des brancards… Il connait trop bien cet endroit… Les infirmières ont changé, il ne se souvient pas vraiment d’elle, ce personnel de soin souffre, il change sans cesse. Des héroïnes de chaque jour, chaque minute… L’infirmière pris soin de lui, un médecin passa pour faire des ordonnances, l’infirmière s’active à nouveau, elle se presse car le patient du box d’à côté à besoin d’elle. Manwë n’est jamais confortable dans ce genre d’endroit, mais il s’assoit sur la chaise à côté du brancard du jeune homme. Afin de rester près de lui, il a prétendu être son oncle.

Après que la police ait prit la déposition du jeune homme amoché ceux-ci se tournent vers lui. “ Euh… Ouais… Enfin juste sur la fin, j’suis tombé sur le p’tit en train de se faire amocher… Mais j’ai vu les types. “ Ça pour les avoir vus ! Le policier semble intéressé par le trentenaire et lui demander de décrire les gaillards en question ce que Man’ fit sans se douter qu’il ferait réellement avancer les choses. Il leur précise les coups qu’il a donnés aux deux gars, qui auront probablement des marques. “ Aussi… J’suis pas vraiment son oncle, mais j’me suis dis qu’il voulait pas être tout seul ici. “ Le policier répond qu’il fera comme s’il n’en savait rien pour ce mensonge, Man’ s’est toujours dis jusque-là que les flics étaient des glandus, mais il commence à se dire que ce n’est peut-être pas tant que ça le cas.

Une fois les dépositions prises, ils sont convoqués individuellement au commissariat malgré tout ainsi que la consigne de ne pas quitter le coin pour le moment, puis les deux policiers partent. Une fois seul, Man’ pose ses yeux verts sur le rescapé du jour “ Bon ça c’est pas si mal passé que ça... “ Est-ce que ça peut être pire que ce qu’il s’est produit plus tôt ? “ Dans le fond c’est une bonne chose tout ça, j’veux dire… T’as pas l’air d’être un mauvais gars, ça serait dommage que tu vraiment tourne mal, non ?  “ Encore lui, ça n’aurait surpris personne vu sa gueule et le père qu’il a eut, mais Sean à l’air d’avoir ce qu’il faut pour avoir un bel avenir. " T'as quelqu'un pour prendre soin de toi après l'hosto ? "   Il se voit très mal jouer les infirmières... Mais il n'est pas du genre à laisser quelqu'un dans le besoin, alors qu'il n'a clairement pas de bonnes conditions de vie lui même.



(c) AMIANTE



HRP : Coucou, t’en fais pas pour le delai !

__________________________

Le noir est une couleur en soi, celle qui résume et consume toutes les autres.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: <Because I've lost control again > feat Manwë   <Because I've lost control again > feat Manwë Empty

 
<Because I've lost control again > feat Manwë
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: