∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en août —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


nos membres du mois sont
charlène brennan & théodore kelly ♡

Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Command
Voir le deal
90.97 €

Partagez
 

 Riley, je suis ton père - PV

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 65
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps. Depuis il change régulièrement de compagne.

MessageSujet: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptyMar 3 Aoû 2021 - 18:49

Riley, je suis ton père
Tapotant des doigts sur sa table, Oliver sentait la nervosité le gagner. Il fallait dire qu'il n'avait pas traîner à mettre les choses en place. Pour tout vous dire, il était arrivé il y a deux jours à Bowen. Bon, le jour même, avec le décalage horaire et les heures de vol dans les pattes, il n'avait pas fait grand chose, si ce n'est trouver avec joie son nouveau lit. Lit d'hôtel pour le moment. Hé oui, après tout il ne s'était décidé à venir ici qu'il y a un mois, et n'avait pas vraiment pu faire de visites immobilières. Chaque chose en son temps. Pareil pour son nouveau poste à l'hôpital, il n'avait rendez-vous que demain. Alors qu'est ce qu'il fichait la, me demanderez-vous ? Il attendait la raison de sa venue en Australie : son fils.

Avant de partir, il s'était débrouillé pour obtenir le numéro de Riley ( vous n'imaginez pas au passage combien de fois il s'est répété ce prénom dans sa tête depuis ), jouant de ses relations pour cela. Il n'en n'avait pas fait usage avant d'arriver. Et hier, il s'était lancé. Après tout, il n'allait pas faire son stalker et l'épier de loin pendant des mois avant de se présenter ! Glauque. Hier alors, il avait composé ce fameux numéro, et, il devait quand même l'avouer, était soulagé de tomber sur sa messagerie. Ouais, il savait, aujourd'hui on ne s'appelle plus trop, on s'envoie des messages ou des snap. Il lui laissa tout de même un message vocal :

- Riley Newton-John ? Bonjour, je me permets de vous appeler car j'ai des informations concernant votre père, votre père biologique. Si vous avez envie d'en savoir plus, vous pourrez me rejoindre demain, disons vers 18 heures, pourquoi pas au Starbucks tiens. J'aurai un haut bleu et l'air d'attendre quelqu'un. Voila, la balle est dans votre camp ! A peut être demain.

Il l'avouait, il avait oublié de respirer pendant qu'il lui donnait ce rendez-vous. Pourquoi ne pas lui dire de suite « coucou c'est papa, on se fait un barbecue à l'occasion? » … Bien c'était vraiment risqué ! La au moins il pourra peut être préparer plus doucement le terrain. Et s'il se pointait demain juste pour lui dire que son père était un connard et ne voulait rien entendre de lui … Il avisera ! Et puis c'était moins louche de lui donner rendez-vous dans un lieu public. Si ce pauvre gamin l'avait entendu lui dire de venir le retrouver dans sa chambre d'hôtel, il pensait plutôt avoir la visite des flics. Hé, il l'avait bien fait pour sa mère, alors pourquoi pas son père ! Blague à part. Donc le voilà, à une table du starbucks, un café devant lui, avec un haut bleu et effectivement, l'air d'attendre quelqu'un ! Et bon sang qu'il était nerveux ! Aller on se calme un peu. On respire. Il avait vécu tellement pire situation dans sa vie, rencontrer un gamin de tout de même 22 ans, son fils de surcroît, c'était pas la mort ! Juste … inhabituel. D'autant plus qu'à part son nom et son âge, il ne savait rien sur lui. Comme ça, on pourra dire qu'ils étaient à peu près à égalité, non ? Et puis surtout, allait-il venir ?

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

Stay foolish to stay sane
You can hide memories, but you can't erase the history that produced them.


       
Riley Newton-John

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2730
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas & anna.
CRÉDITS : skywalkers (avatar), moi (crackship), astra (signature), mediocremicrowavemeal & old-darling-pls (icons)

STATUT : dans l'univers, y'a des milliards de vies sur terre sept milliards d'êtres humains peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux (maley)

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptySam 7 Aoû 2021 - 14:38

Un appel étrange avait perturbé ta journée de cours aujourd’hui. On t’avait appelé pour te donner des informations sur ton père. Lorsque tu avais écouté le message quelques heures après, vu que tu étais en classe, tu en avais fais tombé ton téléphone par terre ainsi que ton sac. Oui, t’avais essayé de chercher ton père mais tu n’avais pas vraiment d’indice là dessus. Tu savais juste qu’il était sorti un temps avec ta mère et qu’il était dans son cercle d’ami à l’université à laquelle elle faisait semblant d’aller. Tu avais ramassé tes affaires après avoir digérer l’information, c’était donc 10 minutes après. T’avais pas été en cours, t’étais simplement rentré chez toi et tu t’étais enfermé dans ta chambre jusqu’au lendemain matin. Daniella avait essayé de t’en faire sortir pour manger mais tu étais beaucoup trop obsédé par cette histoire de père que tu n’avais jamais connu et dont tu rêvais secrètement la nuit. Le lendemain, tu n’avais pas non plus était en cours. Tu n’étais pas sorti de ta chambre jusqu’à l’heure du rendez-vous avec la personne qui t’avait appelé. C’était qui d’ailleurs, ce mec ? Et surtout comment il savait que tu cherchais ton père ? Ni Eve, ni Jolene n’était au courant de ça. Tu avais pris la route du Starbucks, avec tes valises sous les yeux, ta fatigue et ton stress qui se lisait dans ton regard. Un homme était assis à une table avec un haut bleu, comme il était précisé dans ta messagerie. Tu freezais un instant, ne sachant pas qui était cette personne mais tu avais quand même besoin d’avoir des réponses. Est-ce que ta mère n’avait jamais rien dis ? Est-ce qu’il savait que tu existais ? Tant de questions sans réponses. Tu soufflais comme pour te donner du courage, évacuer ton stress et tu allais vers cet homme. « Bonjour. J’suis Riley Newton-John, c’est vous qui m’avait appelé à propos de mon père ? » demandas-tu en parlant excessivement vite. T’étais tellement stressé qu’il y avait surement certains mots qui n’allaient pas à leur place mais au moins tu t’étais lancé.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 65
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps. Depuis il change régulièrement de compagne.

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptySam 7 Aoû 2021 - 17:32



A chaque fois qu'une nouvelle personne entrait, les yeux d'Oliver se posaient sur elle. Même quand c'était un petit groupe, sait-on jamais si Riley venait accompagné. Mais quand il voyait que le groupe allait directement prendre commande, ou bien qu'il n'y avait que des filles, il rabaissait ses yeux. Rien ne lui disait que Riley allait bel et bien venir.... Pourtant, à un moment, Oliver vit un jeune homme entrer dans le café. Un jeune homme à l'air …. familier ? Etrange. Forcément, de voir une personne qui pourrait avoir et être son fils ne le laissa pas indifférent. Encore plus quand il vit ce même jeune homme s'approcher de sa table. Etait-ce lui ? Oli sentait son estomac se nouer, l'anxiété le gagnant peu à peu, jusqu'à ce que le jeune homme ne prenne la parole. Se présentant comme étant Riley Newton-John.

* Oh bon sang, c'est lui.... C'est mon fils …. *


Oliver planta une bonne seconde suite aux paroles du jeune homme. Pardonnez-le, mais vous avez souvent de rencontrer votre enfant quand celui-ci est devenu un adulte ? Son nœud à l'estomac était toujours la, il sentait son pouls s'accélérer alors qu'il se fit violence pour se reprendre. Après tout, même s'il était la, cela ne voulait pas dire que Riley souhaitait vraiment le voir. Peut être juste de la curiosité …

- Oui, c'est bien moi. Mais je vous en prie, prenez place, vous n'avez pas l'air dans votre assiette …


Déformation professionnelle, pardon. Après, inutile d'avoir fait un seul pas dans une école de médecine pour voir que le jeune homme semblait à coté de ses pompes. Aller. On souffle un coup, on essaie de faire bonne figure et ne pas laisser l'anxiété le gagner ! Enfin, pas plus que ça quoi …

- Alors, entrons dans le vif du sujet, voulez-vous ? Si vous êtes venu, je suppose que cela signifie que vous aimeriez en savoir plus sur votre … père ? Vous aimeriez des infos, ou directement le rencontrer ?


Comment ça il se défilait ? Pff ! Pas du tout ! Non mais la encore, il préférait y aller doucement. S'il disait ne voulant pas le voir, mais juste des infos, et bien il ira dans ce sens. Mais s'il voulait le rencontrer et bien … Inutile de lui cacher qui était la personne face à lui plus longtemps. Bon sang les gens, il venait d'échanger ses premières paroles avec son fils ! D'ailleurs il devait faire attention à ne pas trop le dévisager pour ne pas paraître bizarre. Mais pardonnez-le s'il venait de découvrir le visage de son enfant !

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

Stay foolish to stay sane
You can hide memories, but you can't erase the history that produced them.


       
Riley Newton-John

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2730
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas & anna.
CRÉDITS : skywalkers (avatar), moi (crackship), astra (signature), mediocremicrowavemeal & old-darling-pls (icons)

STATUT : dans l'univers, y'a des milliards de vies sur terre sept milliards d'êtres humains peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux (maley)

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptySam 7 Aoû 2021 - 17:57

On aurait dit que tu n’avais pas dormi depuis deux jours. C’était presque le cas vu que tu n’avais pas fermé l’oeil la nuit dernière. Aussi, cette idée d’avoir des informations sur ton père n’avait pas aidé tes insomnies et tes crises d’angoisse. Ta nuit, ça avait été juste d’envoyer des messages à Eve, pour savoir quoi faire, comment réagir et surtout qui était ce gars qui l’avait appelé. Comment il avait su ? Bonne question. Et tu te l’étais posée toute la nuit en boucle jusqu’au lendemain 18h, heure où tu avais rendez-vous avec ce gars-là. Tu étais arrivé, anxieux, avec la peur dans les yeux et surtout la fatigue. Et ça, l’homme que tu venais de rencontrer te le montrais. « J’ai… j’ai pas beaucoup dormi » dis-tu simplement. Tu t’asseyais auprès de cet homme que tu ne connaissais pas et tu savais pas vraiment par quoi commencer. T’es qui ? Qui est mon père ? Comment tu sais que je le cherche ? Mais tu n’avais pas le temps de réfléchir plus longtemps qu’il te demandait plusieurs choses à son tour. T’étais quand même déboussolé. « Je… je sais pas. Mon père il est … il est à Bowen ? » demandas-tu un peu interloqué. Tu savais pas pourquoi il te proposait de le rencontrer. T’es américain, faut pas l’oublier et c’est quand même pas la porte à côté New-York. « Comment vous savez que je recherche mon père ? » demandas-tu à cet homme, en fronçant les sourcils. Parce qu’il semblait te dévisager comme s’il te connaissait et c’était vraiment étrange. Il t’était familier à toi aussi, mais peut-être qu’il avait connu ta mère et que tu avais vu une photo dans son album photo de l’université. Enfin, qu’elle avait volé à quelqu’un de l’université pour faire croire à ses parents qu’elle y allait elle aussi. C’était la reine des mensonges la mère Newton-John. En même temps, il le fallait pour que ses parents donnent de l’argent pour qu’elle paye sa came.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 65
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps. Depuis il change régulièrement de compagne.

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptySam 7 Aoû 2021 - 18:22

Il espérait tout de même que ces insomnies ne soient pas entièrement causées par son interruption dans sa vie avec ce coup de fil … Bon, il se faisait peu d'illusions, sans nul doute que ça avait un grand rôle à jouer la dedans. Normal, peut importe les intentions de Riley par rapport à cette histoire. Il le regarda prendre place face à lui, toujours troublé par rapport à la découverte de Riley. De savoir qu'il existait était une chose, mais de le voir en chair et en os devant lui en était une autre ! Il allait lui falloir un peu de temps avant de digérer tout ça...  S'il était à Bowen ? Enfin, si son père était ici ? Juste en face de toi même !

- Oui, il est dans le coin. S'il était aux Etats-Unis, organiser une rencontre aurait été plus compliqué.


On parle bien de rencontre physique. Pas d'appel ou de facecam, rien de virtuel. Pas pour ce genre de situation tout de même … Enfin, pauvre gamin qui semblait plutôt hésitant … Qu'il se rassure, Oliver était dans le même état ! Il faisait genre, c'est tout. Et pour le moment il pouvait encore un peu se cacher derrière le fait qu'il était peut être juste une connaissance du père de Riley. Ou un truc comme ça. La question de Riley le surprit un peu. Et peut être le rassura. Alors comme ça il cherchait son père ? Oh, intéressant …. Il se doutait bien que l'affaire devait être périlleuse … Entre le fait qu'il n'y ait pas son nom sur son acte de naissance, et le fait qu'avec le temps, mais plus sûrement la drogue, sa mère avait oublié son nom … Hum, non en plus il aurait pu dire qu'elle l'avait connu avec son ancien nom de famille, mais à ce moment-la, Oliver s'appelait déjà Harrisburg. Ajoutez à ça que jusqu'à avant hier Oliver n'avait jamais mis les pieds en Australie, et les recherches se compliquaient davantage. Mais rien n'est impossible.

- Je n'avais pas la moindre idée que vous recherchez votre père, pour être franc avec vous ! Tout ce que je sais, c'est que votre paternel, lui aussi pour la peine, cherche à prendre contact avec vous. Sinon, pourquoi aurait-il fait le déplacement de New York jusqu'ici ?


Vraiment, si Oliver s'en foutait, ils n'auraient pas cette conversation en ce moment. Mais ce n'était pas lui que de faire l'autruche. Il avait fait un gosse, la moindre des choses était de l'assumer, même vingt ans plus tard.

- Cependant, si vous ne voulez pas en savoir plus, que vous jugez votre vie très bien ainsi et qu'un père sorti de nulle part n'a pas sa place près de vous … Il comprendra.


Ça fera mal, c'est sûr ! Mais on ne peut pas forcer les gens.

__________________________

Stay foolish to stay sane
You can hide memories, but you can't erase the history that produced them.


       
Riley Newton-John

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2730
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas & anna.
CRÉDITS : skywalkers (avatar), moi (crackship), astra (signature), mediocremicrowavemeal & old-darling-pls (icons)

STATUT : dans l'univers, y'a des milliards de vies sur terre sept milliards d'êtres humains peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux (maley)

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptySam 7 Aoû 2021 - 21:53

Tu savais pas si c’était une bonne idée ou pas d’avoir rencontré ce gars. Mais tu avais des questions qui demeuraient sans réponses. Et il fallait qu’on te dise la vérité, parce que bon après tout ce que tu as vécu, tu le mérites amplement. Alors tu t’étais avancé vers cet homme, d’un air timide, les mains tremblant légèrement. Tu t’étais assis en face de lui en commençant à te présenter pour commencer. Tu lui avais demandé si ton père était à Bowen, apparemment oui. Enfin c’est ce qu’il te disait. Mais pourquoi n’était-il pas venu en personne ? « Vous êtes qui alors pour mon père ? Un ami ? » demandas-tu interloqué. Et surtout, t’aurai bien aimé savoir comme il savait que c’était ton père, que tu étais son fils illégitime. Enfin surement illégitime, parce qu’il ne te connaissait pas et il avait surement une vie en dehors de toi. C’était même certain. Tu lui demandais comment il avait su que tu étais à sa recherche. Parce que bon, t’avais un peu cherché mais t’étais pas aller loin vu que tu n’avais vraiment pas d’info mis à part un vieil album photo de promo à l’université. Apparemment, lui non plus ne savait pas que tu le cherchais, il voulait simplement prendre contact avec toi pour apprendre à te connaître. « C’est une bonne question » dis-tu en riant nerveusement quand il te demanda pourquoi il aurait fait le trajet depuis les Etats-Unis si ce n’est pour te rencontrer. « Je… j’veux savoir qui c’est… j’veux enfin j’aimerai bien le rencontrer si c’est possible » demandas-tu à l’inconnu que tu avais en face de toi. T’avais des questions, un tas de questions. Mais bon, il fallait le voir de tes yeux, lui demander pourquoi il n’avait pas été là pendant toutes ces années. Mais surtout, est-ce que ta vie aurait été différente si tu avais vécu avec lui ? Peut-être que tu n’aurai jamais quitter New-York.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 65
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps. Depuis il change régulièrement de compagne.

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptySam 7 Aoû 2021 - 22:45

- Disons que je connais bien votre père.

On n'allait pas non plus lui mentir en inventant une histoire débile, s'inventant ami de lui même ou autre. Enfin en attendant le père en question n'en menait pas large, croyez-le ! Pour le moment, il évitait de se demander si Riley allait vouloir le « rencontrer » ou non, ni de se poser d'autres questions. Du genre ? Genre que faisait son fils dans la vie ? Qu'est ce qu'il aimait ? Ce qu'il détestait, s'il faisait des études ou s'il travaillait, comment était sa vie en Australie ? Ça et tellement d'autres choses …

- C'est sûr que l'Australie et les Etats-Unis, c'est pas la porte à coté.


Non, jamais avant qu'il ait pris conscience de l'existence de Riley il aurait pensé venir ici. Pas même pour des vacances. D'une, c'était vraiment loin de New York, et de deux il n'était pas un grand fan des insectes en tout genre. Hors vu les bestioles qui vivaient ici …. Qu'est ce qu'on ferait pas pour un fils qui ignore tout de vous, et dont vous ignorez tout ? Mais, finalement, ça y est. D'une voix un peu hésitante, Riley lui fit savoir qu'il aimerait en savoir plus et même … Le rencontrer.

- Ok … d'accord, d'accord.


Oliver inspira et soupira discrètement. Non, il était stupide de faire tourner en bourrique ce pauvre gamin davantage en lui donnant un autre rendez-vous pour rencontrer son père, et se pointer en mode « haha, c'était moi ! Bonne blague non? » … Non, dans une série ou un film, ce serait drôle, mais pas dans la vraie vie. Bon par contre, maintenant on pouvait le dire : Oliver balisait comme jamais auparavant ! Mais il était hors de question de se défiler, malgré tout le stress qu'il ressentit brusquement en lui. Alors il se reprit comme il le put. Regarda la table un bref instant, le temps de reprendre son souffle, de reprendre contenance, et essayer de retrouver un semblant de calme. Puis, il releva les yeux vers le jeune homme, et d'une voix, certes, sérieuse, mais un peu plus douce, compatissante, Oliver finit par lâcher la bombe.

- Bonjour Riley. Je m'appelle Oliver Harrisburg, et je suis …. ton père.


Alors, autant la scène mythique ou Dark Vador annonce à Luke qu'il est son père est géniale en film, autant en faire un remake en vrai, c'était infernal ! Son cœur battait à tout rompre, et même s'il faisait tout pour sembler calme, il savait bien qu'il n'était plus possible qu'il paraisse complètement détendu, comme si tout ça ne l'affectait pas. Bien sûr que si ! D'autant plus qu'il ne savait pas à quoi s'attendre comme réaction de la part de Riley ! Qui pouvait prédire ça de toute manière ...

__________________________

Stay foolish to stay sane
You can hide memories, but you can't erase the history that produced them.


       
Riley Newton-John

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2730
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas & anna.
CRÉDITS : skywalkers (avatar), moi (crackship), astra (signature), mediocremicrowavemeal & old-darling-pls (icons)

STATUT : dans l'univers, y'a des milliards de vies sur terre sept milliards d'êtres humains peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux (maley)

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptyDim 8 Aoû 2021 - 11:05

Ok, il connaissait ton père mais toi toujours pas. On va pas dire que t’es un impatient mais un peu en fait. Mais au moins, tu avais le plaisir de savoir qu’il avait fait le chemin depuis New-York pour te rencontrer et te retrouver. Comment avait-il été mis au courant de ton existence ? La question la plus importante demeurait. Il te confirmait qu’une rencontre entre Etats-Unis et Australie aurait été compliqué et que ce n’était pas tout à fait à côté. Il avait fait le déplacement, c’était le plus important. Mais il n’avait pas eu le courage de venir jusqu’à toi et avait envoyé quelqu’un à la place. Tu ne disais plus rien parce que tu ne savais pas quoi répondre à cet homme, dont tu ne connaissais pas le prénom d’ailleurs. Mais tu voyais qu’il était nerveux lui aussi, et stressé. Le brun reprenait ses esprits avant de lâcher la plus grosse bombe de la journée. Tu ne pouvais pas t’empêcher d’éclater de rire quand il t’avoua que c’était lui ton père. « Très drôle » dis-tu toujours en riant. Tu te sentais comme Luke Skywalker quand Dark Vador lui dit qu’il est son père dans l’épisode cinq de Star Wars. Mais ça n’avait pas l’air d’être une blague alors tu reprenais ton sérieux, voyant que lui l’était vraiment. « C’est… c’est pas une blague ? » demandas-tu au prétendu Oliver. En fait, depuis le début, c’est à ton père que tu parlais. Vous échangiez ensemble depuis une bonne dizaine de minute sans que tu saches qu’il est réellement ton père. « Comm… comment vous… comment vous avez su ? » demandas-tu avec ta voix qui commençait à se briser. C’était un moment à part, ailleurs et hors du temps. T’étais totalement paumé, t’avais un million de choses à lui demander, et c’était pas le moment de tout poser en même temps, la journée n’était pas fini et vous aviez toute la soirée pour apprendre à vous connaître. Mais dans ta tristesse, il y avait aussi de la colère, comme lorsque tu avais rencontré Eve. Les douleurs de ton passé faisaient surface et c’était peut-être pas une bonne chose qu’elles apparaissent de suite.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 65
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps. Depuis il change régulièrement de compagne.

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptyDim 8 Aoû 2021 - 12:18

La première réaction de Riley ? Et bien visiblement il ne le cru pas, vu comment il rigolait. Est ce que ça aidait un peu Oliver à se sentir plus détendu ? Non, carrément pas ! Au contraire, il sentait son estomac se tordre davantage, si cela était possible. Punaise, heureusement qu'il n'avait pas son entretien pour son nouveau poste dans la même journée, ça aurait été un carnage ! Ok, il était plutôt solide mentalement, mais cette fois-ci, il était profondément bouleversé. Pas forcément d'une manière négative. Il aurait été difficile de mettre un seul mot sur tout ce qu'il ressentait. En tout cas non, ce n'était pas une blague. Il aimait bien rire, faire de l'humour pour détendre un peu l'atmosphère, mais cette fois-ci, c'était sérieux. Doucement et avec un air toujours sérieux, Oliver fit non de la tête. Non, il ne plaisantait pas.

- Non … je suis très sérieux.


Bon ça y est, ce pauvre Riley semblait tout aussi au bout de sa vie que lui ! Bravo, beau duo ! En même temps, pour une première rencontre père/ fils, il ne s'attendait pas vraiment à une profusion de joie et que tout se mette en place d'un claquement de doigts. Ça allait prendre du temps, peut importe la direction qu'ils prendraient. Etant quelqu'un d'empathique, Oliver se sentit davantage plus mal en ressentant le trouble du jeune homme, en entendant sa voix se casser alors qu'il lui demandait comment il savait. Ah, pour sûr, chacun avait son lot de questions …. On saura sans doute y répondre en temps et en heure. Bon, commençons par ça.

- Je l'ai su un peu par hasard je dois te dire …. En fait, le mois dernier j'ai revu ta mère.


Ayant un peu les grandes lignes du départ de Riley des Etats Unis, il espérait que le souvenir de sa mère n'allait pas empirer les choses. En même temps, difficile de parler de tout ça sans parler d'elle.

- Elle était à une cure de désintox pour délinquants et …. non, je n'étais pas un de ses camarades d'infortune, loin de la !


Précisa t-il tout de même ! Pas que Riley pense qu'en plus d'une mère toxico, il avait aussi un père camé ! La doublette ! Non, jamais, ô grand jamais ça n'arrivera à Oliver une telle chose. Bref, point précisé, reprenons. Toujours nerveux, il continua son récit, regardant celui qui était …. son fils. Bon sang que ça lui faisait bizarre de penser ça !

- Les infirmiers m'ont dit qu'elle avait un fils de 22 ans, mais aucun père de connu pour celui-ci. Hors, c'était il y a un peu plus de 22 ans que je l'avais connue, alors dans le doute … Entre quelques insultes et sans doute quelques tentatives de meurtre sur ma personne, c'est fou comme elle est sympathique … Elle m'a finalement avoué que tu étais mon fils.


Voila voilà le pourquoi du comment ! Bon, peut être que pour être sûr, il proposera à Riley de passer un test ADN, mais franchement à le regarder, il n'avait pas de doute la dessus. Ce n'est pas pour faire genre qu'il disait ça, mais à le regarder, le visage de Riley lui était terriblement familier. Comme s'il l'avait toujours connu. En même temps, étant son fils, forcément qu'il devait avoir hérité de son père. Enfin, autant la mère de Riley était une mauvaise femme ( elle avait toujours été comme ça ? ) autant pour ça, elle n'avait pas menti.

- Sans ça, je n'aurais sans doute jamais su que tu existait et j'aurais continué ma vie comme si de rien n'était... Enfin, me voilà !


Salut, c'est papa !

__________________________

Stay foolish to stay sane
You can hide memories, but you can't erase the history that produced them.


       
Riley Newton-John

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2730
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas & anna.
CRÉDITS : skywalkers (avatar), moi (crackship), astra (signature), mediocremicrowavemeal & old-darling-pls (icons)

STATUT : dans l'univers, y'a des milliards de vies sur terre sept milliards d'êtres humains peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux (maley)

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptyMer 11 Aoû 2021 - 20:40

Les mots qui sortaient la bouche de cet homme, tu avais du mal à les assimiler. Il était donc ton père. Ton géniteur. Celui qui t’avait conçu avec ta mère. C’était hyper troublant comme nouvelle, et tu ne t’attendais vraiment pas à ça. Quand il t’avait dit avoir des informations sur ton père, tu ne pensais pas que c’était vraiment lui, ton père. Tu ne disais plus rien, parce que tu ne savais pas quoi dire. Après l’enfance très dure que tu avais vécu, t’avais envie de t’énerver et de l’insulter de tous les noms pour t’avoir laissé avec cette grande folle qui t’a battu toute ta vie. Comme tu l’avais fait injustement avec Eve, lorsque tu avais appris que son père était le cousin de ta mère.  « Vous avez… vous avez vu ma mère ? » demandas-tu, légèrement étonné. Tu pensais que depuis son arrestation, elle aurait surement succombé à ses addictions et qu’elle serait décédé. Mais non, elle était bien en vie. Tu sentais l’angoisse monter, la crise n’était pas très loin, tu bougeais énergiquement ta jambe droite et tu serrais les dents pour ne pas verser une larme. Et il continuait à t’expliquer le pourquoi du comment il avait revu ta maman. « Oh, je vois » dis-tu, la gorge serré. Il n’était finalement comme elle, ce n’était pas un de ses délinquants qu’elle avait connu dans sa jeunesse. Mais comment avait-il fait pour côtoyer cette femme abjecte ? Lui qui semblait si clean et propre sur lui. C’est alors que vint l’histoire. Tu eu un moment de léger rire, qui laissait échapper une de tes larmes, lorsqu’il te dit qu’elle était sympathique de façon très ironique. « Elle vous a dit pourquoi elle ne m’a rien dit, à moi ? » demandas-tu finalement. Parce que tu en avais eu des engueulades avec ta mère à propos de ton père, parce que tu voulais savoir qui il était et pourquoi tu ne pouvais pas plutôt vivre chez lui plutôt que chez elle. Et la réponse était toujours la même : il sait pas que t’existe, sombre abruti, et puis c’est qu’un connard qui pense qu’à sa gueule. On vous a dit que c’était une femme charmante. « Mais comment ? J’veux dire… comment vous avez su qu’elle était dans ce centre ? » demandas-tu simplement. Une larme avait roulé sur ta joue gauche, que tu balayais d’un coup de manche. T’avais envie de pleurer, de t’énerver, de crier mais aussi de le serrer dans tes bras en même temps.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 65
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps. Depuis il change régulièrement de compagne.

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptyMer 11 Aoû 2021 - 22:00

Eh oui, il avait vu sa mère … Vraiment, sans ça, Oliver était sûr, jamais il n'aurait appris l'existence de Riley. Vu comment avait mal vieilli la mère du jeune homme, il ne pensait pas qu'elle avait écrit une lettre à ouvrir à sa mort pour que son fils sache qui est son père … En tout cas, face à lui, Riley semblait vraiment mal à l'aise avec toute cette avalanche de nouvelles ! En même temps, il le comprenait. S'il avait bien suivi, il y a deux jours encore il ne savait rien sur son père, il y a une heure il pensait avoir simplement des infos, et maintenant il était face à lui ! Ça a de quoi en secouer plus d'un ! Après tout, lui aussi fut choqué quand il eut appris l'existence de son fils. Ah, la question à un million ! Pourquoi elle n'avait rien dit à son fils ! Oliver secoua la tête négativement.

- Non, désolé … Elle ne m'a pas non plus dit à moi pourquoi elle m'avais caché ton existence.


Pas fut-fut la nana en même temps ! Si elle avait un peu fait sa stalker, elle aurait su facilement qu'Oliver était devenu médecin, et donc gagnait bien sa vie, de ce fait pour Riley, elle aurait pu lui demander de l'argent. Il aurait bien dit qu'elle voulait au final ne pas partager son gamin, mais vu comment elle l'avait traité, ça ne semblait pas être l'amour fou … Et sinon, quand même beaucoup de hasard sur le fait qu'il avait revu sa mère, c'était du gros hasard quand même ! Parce que l'infirmier qui bossait la bas, Oliver ne l'avait jamais vu avant, et puis il aurait bien pu décider de ne pas aller la voir aussi.

- Et bien … Par un drôle d'enchevêtrement de circonstances on peut dire … Je suis chirurgien, et à l'hôpital, j'ai croisé quelqu'un qui travaille dans ce centre, qui, comme de par hasard avait des fiches de ses patients dont ta mère et … Oh, ça va ?

Demanda t-il en le voyant essuyer une larme qui avait coulé sur sa joue. Bon, il saturait le petit, trop d'informations à digérer d'un coup !

- Souffle un coup d'accord ? Euh … Tu veux peut être que j'aille commander quelque chose à boire ou à manger ?

Ou autre chose? Le papa inquiet ? Allez savoir. C'est juste qu'il avait face à lui un jeune homme qui semblait à bout de nerfs, et, peut être que de manger quelque chose l'aiderait à penser à autre chose, l'espace d'une seconde ou deux. Et faut dire qu'il n'était pas mieux, à la différence peut être qu'il était adulte, et n'avait pas attendu toute sa vie pour rencontrer. Enfin sans nul doute que l'un et l'autre allaient avoir besoin du temps pour encaisser tout ça, peut importe comment allaient se dérouler les choses ensuite.

__________________________

Stay foolish to stay sane
You can hide memories, but you can't erase the history that produced them.


       
Riley Newton-John

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2730
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas & anna.
CRÉDITS : skywalkers (avatar), moi (crackship), astra (signature), mediocremicrowavemeal & old-darling-pls (icons)

STATUT : dans l'univers, y'a des milliards de vies sur terre sept milliards d'êtres humains peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux (maley)

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptyMar 17 Aoû 2021 - 23:32

Même sur son lit de mort, ta mère n’aurai jamais révélée l’identité de ton père. Pourtant, lorsque tu es né, elle semblait être heureuse. Tu as passé une première année aimé. Mais tu ne t’en souviens pas, les coups ont prit le souvenirs de ces moments choyés. Alors tu demandais à Oliver s’il savait pourquoi tu n’avais pas été au courant et lui non plus. « Ca ne m’étonne pas… » soufflas-tu en baissant les yeux. Elle était vraiment vile quand elle s’y mettait et c’était pas la meilleure des compagnies. Alors tu comprenais rapidement pourquoi il n’avait pas eu envie de passer plus de temps avec elle à l’époque ou même lorsqu’il l’a rencontré une deuxième fois à l’hôpital pendant sa cure. Puis simplement, tu demandais comment il avait eu contact avec la mère Newton-John, comment il avait su qu’elle était là bas s’il n’était pas un de ses amis drogués ou alcooliques. « Vous… vous êtes chirurgien ? » demandas-tu pour être sûr. T’étais le fils d’un chirurgien ? Incroyable, comme si ça pouvait arriver ce genre de choses. Mais pourtant c’était vrai. Il voyait qu’une larme avait roulé sur ta joue, que tu avais balayé d’un coup de manche très rapide. Mais tu ne voulais pas qu’il te prenne en pitié. « Non, je… ça va » dis-tu simplement en bégayant comme tu le faisais souvent quand tu étais gêné. Tu avais un père, c’était vrai alors. Mais pourtant tu n’arrivais toujours pas à y croire. Alors tu toisais cet homme en face de toi, et il t’était légèrement familier, comme si tu l’avais déjà connu alors que tu ne l’avais jamais vu. « Vous… vouliez vraiment me rencontrer ? J’veux dire, quand vous l’avez appris ? » demandas-tu avant de reprendre immédiatement. « Enfin j’veux dire, elle vous a dit que j’étais ici, à Bowen, et vous avez décidé de venir à votre tour ? » demandas-tu pour terminer ta question.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 65
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps. Depuis il change régulièrement de compagne.

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptyMer 18 Aoû 2021 - 12:47

Oliver avait alors simplement hoché la tête à l'affirmative pour lui confirmer que oui, il était bien chirurgien. Ça va, ça allait à Riley ? Non ce n'était pas moqueur, mais Oliver se demandait si pendant sa vie, Riley avait déjà imaginé à quoi pouvait ressembler son paternel et ce qu'il faisait dans la vie. Est ce que ça collait à l'idée qu'il s'était peut être faite de lui, ou au contraire pas du tout ? Il le saura peut être un jour, parce qu'il était clair que tous les deux avaient énormément de questions et à apprendre de l'autre. En tout cas Oliver était lui la pour ça, pour connaître son fils. C'est tout ce qu'il demandait. Bon, si ça allait pour lui alors tant mieux.

- D'accord … Tu n'hésite pas si tu as besoin de souffler un coup.


Ou … de fumer ? En tant que médecin, il espérait que son gamin ne fume pas, mais bon, que voulez-vous qu'il dise ? « Pas bien, je te confisque la play »?Voyons … N'empêche, ce serait drôle. Un jour. Quand tous deux ne seront pas au bout de leur vie. Il écouta alors calmement les nouvelles question de Riley, regardant le jeune homme dans les yeux. Oui, il n'arrivait quand même pas à réaliser qu'en face de lui, ce jeune adulte était son fils ! Incroyable quand même. Il le laissa finir tranquillement ses questions avant d'y répondre :

- C'est ça. Le soir même je regardait les billets d'avion pour l'Australie. Je n'ai pas eu à me poser la question si je voulais te rencontrer ou non, c'était évident.


Alors il avait tout planté ! Son boulot, ses amis, sa copine – enfin son ex maintenant, son appart … Tout. Tout pour s'envoler dans un pays inconnu et se retrouver la, face à son fils. Bien sûr, il y avait l'option pour certains de faire l'autruche. Faire comme si de rien n'était, continuer sa vie, ou se trouver une excuse comme quoi c'est bon, à 22 ans le gamin avait fait sa vie et il n'y avait plus de place pour un paternel inconnu. Mais pas pour lui. Ça ne l'a jamais effleuré. D'ailleurs si ça n'avait tenu qu'à lui, il serait parti le lendemain même ! Mais bon, la paperasse, ça prends du temps.

- Ça va, tu tiens le coup ? Je veux dire, ce n'est pas comme si je t'avais prévenu qu'on allait se rencontrer aujourd'hui même.


Dans le genre on retire le pansement d'un coup sec, c'est plutôt pas mal non ?

- Et au final ... si tu es la, j'imagine que c'est parce que toi aussi tu cherchais à me rencontrer? Ou tout du moins, à en savoir plus à mon sujet?

__________________________

Stay foolish to stay sane
You can hide memories, but you can't erase the history that produced them.


       
Riley Newton-John

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 2730
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas & anna.
CRÉDITS : skywalkers (avatar), moi (crackship), astra (signature), mediocremicrowavemeal & old-darling-pls (icons)

STATUT : dans l'univers, y'a des milliards de vies sur terre sept milliards d'êtres humains peut-être trois milliards de filles mais c'est toi qu'j'veux (maley)

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptyMer 25 Aoû 2021 - 17:49

C’était tellement insensé ce qu’il se passait là. Tu savais pas si t’étais entrain de rêver ou pas. Mais secrètement, tu te pinçais la main. Non, ça faisait mal, c’était pas un rêve. T’étais vraiment face à ton père biologique, celui que tu as passé ta vie à imaginer. « Oui oui » dis-tu machinalement quand il te dit que tu pouvait souffler un coup si besoin. À ce moment là, tu ne savais pas ce dont tu avais besoin mais peut-être de te jeter dans une piscine d’eau glacée pour te remettre les idées en place ou bien boire un litre de vodka pour tout oublier. La question n’était pas là, cependant. Tu voulais en savoir plus sur cet homme. En apprenant son existence, il avait pris des billets d’avion pour rejoindre l’Australie. « Oh vous… vous avez tout plaqué pour me rencontrer ? » demandas-tu l’air surpris. Tu ne pensais pas que c’était le cas, parce que tu te voyais encore comme le petit garçon insignifiant de sa mère, son larbin qui se prenait des coups tous les jours et qui n’était aimé de personne. A 22 ans, tu ne pensais plus rencontrer ton père, ou du moins pas le rencontrer aussi vite. Avec Eve, tu avais vu qu’avoir une famille que tu ne connais pas c’était pas si mal. Même si elle était la seule personne de ce côté que tu avais rencontré et tu ne voulais rencontrer personne d’autre. Jolene te faisait te sentir aimé, que tu comptais pour les gens. Et maintenant il y avait Oliver, ton papa. C’était tellement bizarre de dire ça comme ça. Ton père. Tu pensais qu’il était comme ta mère, un toxicomane de bas étage qui ne pense qu’à la dope. Mais non, il était tout l’inverse de ta génitrice. « J’ai encore un peu du mal à y croire » dis-tu en lâchant un petit rire nerveux. Il était sympa, ce gars-là. Et tu te trouvais chanceux qu’il ait tout plaqué pour te rencontrer aujourd’hui, qu’il veuille bien te voir. « La seule chose que je savais, c’est dans quelle université vous alliez. J’avais une photo de l’album de ma mère mais y’avait pas de nom sur la photo, elle l’avait juste gardé comme ça. Alors j’ai cherché en vain… » avouas-tu au chirurgien, l’air un peu plus sûr de toi qu’au début.

__________________________



darkness is my candle
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée.
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 65
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps. Depuis il change régulièrement de compagne.

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV EmptyMer 25 Aoû 2021 - 21:42

- Tout juste Auguste !

Haha ce qu'il est drôle. Mais oui c'était tout à fait ça, Riley avait bien saisi la situation. Peut être que quelqu'un d'autre qu'Oliver aurait juste pris quelques jours pour déjà chercher à faire connaissance, et aviser par la suite. Mais encore une fois, la demi-mesure, c'est pour les fragiles. Enfin, pas pour lui en tout cas. Et il fallait croire qu'il avait eu raison de le faire. Après, il savait que ce n'était pas parce que la, tout se passait plutôt bien, que ça voulait dire que ça allait être comme ça tout le temps. Ils restaient humains avec leurs réactions imprévisibles. Et bien que liés par le sang, pour le moment, ils restaient des inconnus. Oliver eu un petit sourire, laissant un souffle amusé lui échapper quand le jeune homme lui confia y avoir du mal à y croire.

- J'avoue, c'est surréaliste comme situation. Mais pourtant, nous y sommes.


Lui non plus avait du mal à enregistrer tout ça. Trop d'informations et d'émotions d'un coup. Pourtant il a l'habitude d'apprendre de nouvelles choses chaque jour, mais pas dans ce genre-la. Pas à un niveau si personnel. Oliver savait qu'il allait lui falloir à lui aussi un peu de temps avant de parfaitement réaliser la situation. Ça viendra, mais chaque chose en son temps. Ah tiens ! Riley avait tout de même une information sur lui, soit l'université ou il était. Oui, logique, c'est la-bas qu'il avait rencontré sa mère après tout. Mais il afficha un air surpris quand il lui appris que c'était sa mère qui avait gardé une photo. Il préféra ne pas se questionner sur le pourquoi, à part demander à la principale intéressée, c'était peine perdue. Et même en lui demandant directement d'ailleurs.

- Hum c'est sûr que c'est un bien maigre indice vu le nombre d'étudiants qu'il y avait et qu'il y a la-bas...


Il imaginait sans trop de mal la scène, puisqu'il pouvait visualiser Rilye à présent, se l'imaginant débouler à la fac avec sa photo à demander à tous les passants s'ils avaient vu son père. Pour des recherches, ça aurait été laborieux !

- Tant qu'on parle de ça, toi, qu'est ce que tu fais dans ta vie ? Tu poursuis des études ? Tu travailles ?


Si son fils – que c'était étrange de dire ça ! - savait ce que lui faisait de sa vie, l'inverse n'était pas vrai pour autant.



__________________________

Stay foolish to stay sane
You can hide memories, but you can't erase the history that produced them.


       
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Riley, je suis ton père - PV   Riley, je suis ton père - PV Empty

 
Riley, je suis ton père - PV
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: