∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en août —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


nos membres du mois sont
charlène brennan & théodore kelly ♡

Le Deal du moment : -29%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
352.99 €
-15%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S7 Aspirateur Robot en promo chez Cdiscount
509 € 599 €
Voir le deal

Partagez
 

 the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12063
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyLun 23 Aoû 2021 - 15:04

C’était un sourire qui s’était dessiné sur ses lèvres à la seconde où ses yeux avaient vu son prénom s’afficher sur l’écran de son portable, comme si inconsciemment, il avait espéré recevoir un message de sa part. Il n’avait pas pu empêcher son coeur de battre plus vite à l’idée de savoir qu’elle avait envie de le revoir encore une fois, Niels qui prenait conscience que cette seule nuit qu’ils s’étaient promis s’éternisait dangereusement. Mais Aelya, elle était en train de mettre un bazar monstre dans ses principes qui avaient volé en éclat au moment où il avait accepté de la revoir une seconde fois. Elle lui faisait tourner la tête et il refusait pourtant d’admettre que plus le temps passait, plus il aurait un mal fou à faire disparaître l’empreinte qu’elle avait laissé sur lui. « Et après cette soirée, t’as quelque chose de prévu ? » Avait-il répondu pour tenter de la déstabiliser comme elle le faisait avec lui, Niels se mordant la lèvre en s’impatientant de sa réponse. Il savait déjà qu’il allait craquer, sa volonté ne valant rien à côté de ce que cette femme provoquait en lui. Il préférait croire qu’il avait encore le contrôle de la situation, que ce qu’il se tramait entre eux n’avait rien de dramatique et n’aurait aucun impact sur lui. Mais une partie de lui, infiniment enfouie dans le creux de son coeur, savait exactement dans quel piège il était en train de sombrer, celui qu’il refuserait toujours d’admettre. Il s’était préparé quelques heures plus tard, son esprit déjà embrouillé par les souvenirs de leurs étreintes, par les notes de son parfum qui lui revenaient à la mémoire dés lors qu’il songeait à elle, Niels s’apprêtant en perfectionnant son apparence, lui qui désirait la voir séduite lorsqu’elle le reconnaîtrait. Il avait prévenu sa colocataire qu’il rentrerait sûrement tard, lui qui omettait volontairement de lui dire qu’il serait probablement accompagné cette nuit lorsqu’il reviendrait. « Je suis bientôt là, les minutes sont pas trop longues sans moi ? » La chercha-t-il une dernière fois par message avant de prendre la route pour rejoindre la boîte de nuit où Aelya l’avait invité, Niels parvenant dans l’enceinte bondée de monde, balayant du regard la pièce pour trouver la silhouette de celle qui lui embrouillait bien trop l’esprit.

__________________________


lost on you.

in that moment, i found life. in that moment, i found you.


Dernière édition par Niels Björk le Lun 13 Sep 2021 - 23:54, édité 1 fois
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12698
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyLun 23 Aoû 2021 - 17:41

Elle ne pensait qu'à lui. Ne voyait que par lui. C'était à peine si elle arrivait à se l'avouer et pourtant Aelya, elle n'avait que son prénom sur ses lèvres, que son visage dans ses rêves. Si elle était déjà accro, il était hors de question pour elle de se laisser aller dans les méandres d'une relation qu'elle ne désirait pas. Elle craignait de perdre son indépendance, de voir son cœur enserrer dans des filets quand celui-ci peinait déjà à battre correctement. Et pourtant, malgré tout ça, c'était lui qu'elle avait contacté ce soir, en dépit de ses peurs, de ses principes qu'elle n'avait jamais voulu bafouer et qu'elle rompait de plus en plus, à mesure qu'ils ne se retrouvent sous le couvert de leur chambre. Le cœur battant, elle avait pris son portable pour lui demander de sortir avec elle, réfléchissant vingt fois avant de faire partir le message. Et quand ce fût fait, elle se demanda directement si elle avait bien fait, si elle ne s'était pas montrée trop dépendante de lui bien qu'elle avait tout fait pour jouer la carte de l'indifférence. "J'avais prévu de rentrer seule. Mais peut être que je peux encore changer d'avis. À voir." Répondit-elle par sms, jouant la carte d'un mystère qui n'en était même pas un. Elle avait besoin de se prouver à elle-même qu'elle détenait encore un certain contrôle sur cette situation qui lui échappait. Souriant en coin après avoir déposé son portable, elle s'affaira à se préparer, glissant une robe sur ses courbes avant de maquiller délicatement son visage. Elle mit du temps à choisir ses vêtements, jusqu'à ses sous-vêtements, préférant se dire que c'était pour elle qu'elle le faisait et non pour Niels. Un battement encore loupé pour son cœur qui se voyait déjà contre le sien. "T'as plutôt intérêt à faire vite parce qu'on commence déjà à vouloir me payer des verres. C'est à toi que je vais manquer si tu me loupes." Lança-t-elle à son sms quelques minutes après être arrivée dans la boîte de nuit, fuyant les regards des hommes qui tentaient de lui payer un verre.

- Aelya ! L'appela une voix dans son dos, la brune reconnaissant sa collègue accompagnée de deux autres danseuses du club. Pour une fois qu'on se voit en dehors du club ! T'es accompagnée ?
- Ouais, j'ai invité... Un pote, répondit-elle, peinant à savoir comment définir leur relation, Aelya croisant le regard de Niels qui se fraya un chemin dans la foule, son cœur palpitant d'envie à la seule idée de sentir son parfum, sa chaleur contre elle. Hey, salua-t-elle Niels, approchant ses lèvres pour déposer un baiser sur sa joue, proche du coin de ses lèvres.
- Alors c'est toi, "son pote"? Demanda sa collègue à Niels, les yeux d'Aelya roulant à sa question intrusive.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12063
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyLun 23 Aoû 2021 - 20:55

Jamais il n’accepterait de s’enchaîner à une âme, lui qui était terrifié à l’idée d’en perdre sa liberté, de s’enliser dans une relation qui finirait tôt ou tard par faire saigner son coeur déjà atrophié. Aelya, elle était cette exception qu’il n’aurait jamais dû se permettre, Niels qui s’était déjà bien trop habitué à la retrouver le temps de quelques heures, lors de ces fins de semaines où ils avaient besoin de souffler pour s’évader du quotidien, eux qui s’invitaient dans une intimité trop dangereuse pour être acceptable. Il savait qu’il devait se reprendre, qu’il ne devait pas laisser cette routine s’installer entre eux, aux risques de les voir tous les deux sombrer dans une relation qu’ils n’avaient jamais désiré. Pourtant, encore une fois, il n’avait pas pu décliner sa proposition, son corps entier vibrant à la réception de ce message qui bouscula son myocarde. « Si c’est pas toi, ça sera une autre. » Répondit-il pour la faire réagir, restant évasif dans ses propos pour semer le trouble dans ses pensées, espérant la perturber au moins autant qu’elle le faisait avec lui. Alors qu’il se préparait, il imaginait déjà la chaleur de son corps contre le sien, comme des flashs de leurs précédentes étreintes, se rappelant des effluves de son parfum qui se déposaient dans ses draps, lui qui se surprenait de plus en plus souvent à penser que son odeur disparaissait bien trop rapidement. Il termina sa préparation, se regardant une dernière fois dans le miroir avant de prendre la route pour rejoindre sa belle brune. « Je sais me montrer persuasif avec toi, t’en fais pas… Tu te rappelles de notre première soirée ? » Ecrivit-il, un sourire en coin s’inscrivant sur ses lèvres en imaginant sa réaction, parce-que lui se rappelait parfaitement de leur première nuit et de la façon avec laquelle il avait incité Aelya à le choisir. Il arriva dans la boîte de nuit, la cherchant du regard parmi la foule, son coeur loupant un battement lorsqu’il accrocha finalement ses yeux, s’avançant instinctivement vers elle avec un sourire charmeur. « Hey. » Répondit-il, tendant son visage vers elle pour recevoir son baiser qui électrisa sa peau, se redressant lorsqu’il entendit une voix féminine s’adresser à Aelya, Niels s’amusant de la façon dont la brune l’avait présenté. « C’est ça, j’suis son pote. » Répéta-t-il, arquant un sourcil en captant le regard un brin fuyant d’Aelya. « Tu nous présentes ? » Dit-il, voyant qu’Aelya n’était pas seule ce soir, Niels tendant sa nuque vers elle. « C'est pas un peu trop tôt pour me présenter à tes amies ? A moins que tu veuilles m'arranger un coup...? » S’amusa-t-il, avec un air légèrement insolent et provocateur, comme à son habitude.

__________________________


lost on you.

in that moment, i found life. in that moment, i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12698
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyLun 23 Aoû 2021 - 21:35

Elle luttait pour ne pas lui envoyer de messages tous les jours, elle qui, si elle écoutait son cœur, passerait son temps à le harceler juste pour imprimer son image au plus loin dans son esprit. Elle avait besoin de savoir qu'elle le hantait au moins autant que lui le faisait. Parce que si elle pouvait se mentir pour s'en sortir avec sa conscience, ses gestes eux ne trompaient pas, ni même les frissons qu'arboraient sa peau lorsqu'il la touchait, lorsqu'il murmurait ses désirs dans le creux de son cou avide de ses baisers. Elle en voulait toujours plus et c'était pire à mesure que le temps défilait, lui qui s'inscrustait dans la moindre de ses cellules pour y administrer son délicieux poison. "Pas grave, un autre mec profitera de mes talents. Je suis aussi généreuse que toi. J'aime offrir des orgasmes." Répondit-elle, piquée dans le vif, Aelya ayant toujours préféré l'attaque comme défense, faisant face à une frustration qu'elle peinait à assimiler à de la jalousie, par fierté. Elle s'habilla devant le miroir, préparant ses courbes à recevoir les flammes de son regard qu'elle ne voulait que pour elle. Égoïstement, elle désirait se l'accaparer, le garder dans la chaleur de ses draps pour que personne ne puisse goûter à ses lèvres qui la rendaient folle, elle qui se complaisait dans les images de leurs alliances brûlantes qu'ils avaient trop souvent l'habitude de créer en ce moment. "J'étais trop bourrée pour m'en rappeler. Dommage hein ? Tu pourras toujours me faire une piqûre de rappel si on se retrouve. " Le chercha-t-elle, trop fière pour lui avouer comme ça qu'elle disposait de chaque souvenir de leur retrouvaille dans son esprit, malgré l'alcool, la débauche, rien n'y faisait pour l'oublier lui et son parfum. Elle l'attendit près du comptoir du bar, amenant un verre entre ses lèvres tandis que son palpitant se dechainait, comme à chaque fois qu'elle pensait à lui. Son regard capta une de ses collègues qui vint la saluer avec d'autres, lui demandant si elle était accompagnée. Pris de court, elle avait dit la première chose qui lui était venue à l'esprit, se rendant compte qu'elle ne savait même pas quelle étiquette leur coller, bien que cela l'arrangeait quelque part. Son regard s'illumina lorsqu'il entra dans la boîte de nuit, lui qui rayonnait de sa beauté, lui faisant tout oublier autour d'elle. Elle l'attira contre elle, l'embrassant sur la joue, peu à même de montrer à ses collègues qu'elle le fréquentait, elle qui préférait se mentir pour ne pas se faire paniquer de leur proximité plus que réelle.

- Te fais pas de films, elles sont pas là pour toi et je les ai pas invité, sûrement pas pour toi, répondit-elle en roulant des yeux, agacée par son comportement et la situation qui ne la mettait pas à l'aise, sans qu'elle puisse expliquer la raison.
- Il est plutôt canon ton ami... Tu nous avais pas dit que t'avais des mecs sexys dans ton entourage, sourit-elle à Niels.
- Dites-le si je vous dérange, lâcha Aelya, terminant son verre comme pour détourner son attention de cette colère qui irradiait dans ses veines.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12063
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyLun 23 Aoû 2021 - 22:22

Il menait une bataille intérieure avec sa raison, refusant de croire que l’issue de ces rendez-vous serait forcément dangereuse pour lui, tentant comme à son habitude de paraître détaché quand à l’intérieure de son âme, tout se bousculait. Il pensait constamment à elle, lui qui n’était plus capable de déambuler dans les rues de Bowen sans se demander s’il allait la croiser, elle et son regard qui mettaient à mal ses principes. Parce-que même s’il rejetait l’évidence, Niels savait très bien qu’il aimait ce qu’elle provoquait en lui, ces sensations nouvelles qui mettaient tous ses sens en alerte. « T’as pas envie d’un autre mec. » Répondit-il, sûrement un peu touché dans son estime, détestant déjà l’idée de savoir qu’Aelya pouvait lui échapper et se réfugier dans d’autres bras que les siens. C’était sans doute plus facile d’ignorer ce sentiment de jalousie qu’il n’avait ressenti auparavant, lui qui n’était pas prêt à admettre qu’elle le touchait à ce point, avec cette profondeur. « On verra ouais, je me bats pas pour quelqu’un si j’ai aucune raison de le faire… » Ajouta-t-il, lui qui était bien trop fier pour lui montrer qu’il voulait courir après elle. Pourtant, Aelya était la proie qu’il voulait capturer encore et encore, sans comprendre pourquoi elle lui faisait un tel effet, son attirance ne faisant que de s’accroître au fil de leurs rendez-vous interdits. Il entra dans la boîte quelques instants plus tard, le coeur battant à vive allure alors qu’il la cherchait du regard, peinant à ne pas laisser un sourire étirer ses lèvres lorsqu’il la trouva enfin, accoudée au bar, sublimement apprêtée. Il se laissa embrasser, se détestant de penser qu’il aurait aimé goûter à ses lèvres pour se rappeler de leur douceur, son regard dérivant sur les femmes qui accompagnaient Aelya et qui se présentèrent à lui. Il s’amusa de sa réponse qui lui rappelait son propre comportement, Niels souriant aux mots de sa collègue qui visaient à le flatter. « C’est peut-être parce-qu’elle veut me garder que pour elle… » La provoqua-t-il encore une fois, captant son regard à ses paroles qui reflétait son agacement. « On se retrouvera sûrement tout à l’heure. » Ajouta-t-il à la jeune femme, lui faisant comprendre qu’il désirait avoir un peu de temps avec Aelya qui avait descendu son verre d’une traite. « Ton ami canon aimerait t’offrir un verre. Choisis ce que tu veux. » Dit-il à son oreille, reprenant les mots que sa collègue avait utilisé pour le qualifier. « Allez, fais pas la tête. T’es beaucoup trop sexy pour ça. » Lâcha-t-il, cherchant à la faire réagir alors que son regard valsait le long de ses courbes.

__________________________


lost on you.

in that moment, i found life. in that moment, i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12698
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyMar 24 Aoû 2021 - 21:09

Elle était démunie face à tous ses sentiments qui emplissaient son coeur meurtri, réveillant une douleur bien plus vicieuse, bien plus délicieuse à l'intérieur de son être ravagé par une sensation jusqu'ici inconnue ; le manque, l'absence de sa chair entre ses lèvres accro à sa chaleur. Elle n'avait pas envie de se l'avouer parce que c'était trop tôt pour qu'elle puisse s'abandonner à quelqu'un, trop tard pour qu'elle puisse se laisser tomber dans les pans de l'amour qu'elle avait déchu de ses fonctions au fur et à mesure de ses déceptions. "Et toi tu sais très bien que y'a personne qui peut mieux te satisfaire que moi", répondit-elle par sms, peinant à contredire ce qu'il venait de lui envoyer tant il avait raison, elle qui ne désirait d'aucune autre âme dans ses draps, son esprit n'ayant que Niels qui tournait en boucle, comme une douce malédiction qui lui collait à la peau. "Et moi, je me battrai pas pour quelqu'un qui lâche aussi vite les armes" avança-t-elle, jouant de subtilités pour lui faire admettre qu'ils avaient toujours le choix d'arrêter là, seulement s'ils étaient au moins capables de se défier là-dessus, Aelya qui jouait de son indépendance qu'elle n'avait pas en réalité. Elle arriva à la boîte de nuit, se laissant happer par les lumières tamisées et les basses qui percutaient sa poitrine alors qu'elle se commanda un verre, noyant son manque dans le goût âpre du rhum qui courut dans ses veines. Elle s'était préparée pour lui, pour ses beaux yeux qui le cherchaient même quand il n'était pas là, parce que c'était plus fort qu'elle. Appelée par sa collègue, elle arbora un sourire de façade, peu disponible mentalement pour lui accorder de l'attention, celle-ci se voyant davantage conduit vers la seule personne qui illumina la pièce, faisant disparaître tous les êtres qui se cherchaient dans le lieu. Si elle ne s'en doutait pas, ses yeux brillaient de milles feux maintenant que Niels était là, animés par son rythme cardiaque qui s'envola lorsque ses lèvres effleurèrent doucement sa joue, sombrant dans un manque encore plus réel alors que ses cellules désiraient l'avoir pour elle toute seule, dans un lieu qui ne serait pas contaminé par toutes ces tentations qu'elle aurait voulu abolir de son seul regard noir.

- Tout le monde a droit de rêver,
renchérit-elle à sa remarque, profondément perturbé par son comportement, par ses collègues qui lui tournaient autour et qu'elle ne pouvait empêcher, pouffant de contrariété lorsqu'il ajouta à sa collègue qu'ils se retrouveraient plus tard, son sang bouillonnant dans ses veines. J'fais pas la tête. J'aime juste pas inviter un mec pour que finalement ce mec dise à une autre qu'il la retrouvera. J'comprends pas, pourquoi tu lui payes pas un verre direct, hein ? Lâcha-t-elle en serrant la mâchoire. T'es pas irremplaçable Niels. Va la retrouver, j'en veux pas de ton verre, ajouta-t-elle, sortant son paquet de cigarette. J'aime pas être prise pour ce que j'suis pas, lança-t-elle près de son oreille, cette proximité faisant frémir son coeur avant que sa fierté ne la guide vers la sortie, Aelya avançant son briquet vers sa cigarette qu'elle coinça entre ses lèvres.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12063
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyMar 24 Aoû 2021 - 23:09

Il s’enlisait dans cette relation qui n’aurait jamais dû naître, lui qui fermait les yeux sur l’incendie qu’Aelya faisait naître en lui à chaque fois qu’ils étaient ensemble, celui qui continuait de s’embraser même lorsqu’elle quittait ses draps. Il s’était surpris à attendre ses messages, espérant voir son nom s’afficher sur son écran, refusant d’avouer qu’il commençait à aimer sa compagnie bien plus qu’il ne le devrait. « Peut-être. Tu cries mon prénom plus fort que les autres, ça me plaît… » Répondit-il, lui qui aimait tourner autour du pot pour ne pas lui donner satisfaction trop facilement, parce-qu’il était évident que les étreintes d’Aelya étaient incomparables, comme si elle lui offrait un aller simple pour le paradis à chaque fois qu’ils faisaient l’amour. Il aimait sa répartie, sa façon de lui montrer que rien n’était acquis, et c’était sûrement ce qui le faisait sombrer un peu plus pour elle à chaque fois qu’ils se retrouvaient. « Ça te rend sexy de jouer les indifférentes. » Joua-t-il, souhaitant la pousser un peu plus dans ses retranchements, conscient que ce petit jeu aurait raison d’eux à un moment ou à un autre. Sans l’admettre, il avait déjà hâte de la retrouver, de retrouver son regard qui le faisait complètement vibrer, ses lèvres qu’il rêvait d’embrasser depuis qu’il les avait quitté, son corps entier la désirant comme ça n’était pas permis. Il se fraya un chemin entre les âmes déjà enivrées, cherchant celle à laquelle la sienne était déjà liée, sans même le savoir. Son coeur se mit instinctivement à battre plus vite lorsqu’il l’aperçut enfin, Niels qui se retenait de ne pas lui sauter dessus tout de suite, ressentant presque une pointe de déception lorsque ses lèvres s’échouèrent sur sa joue. Il avait relevé la présence de femmes autour de la jolie brune, décidant de jouer avec Aelya, désirant la provoquer pour tester ses réactions. Parce-que savoir qu’elle ne désirait l’avoir que pour elle lui plaisait bien plus qu’il ne voulait bien l’admettre, conscient qu’il aurait joué la même carte qu’elle si des hommes s’étaient approchés trop près de celle qu’il convoitait. Avec un air malicieux, il avait éloigné les collègues d’Aelya, lui qui avait l’ambition d’avoir au moins quelques instants tranquilles avec elle pour profiter de sa présence qui lui avait manqué. « Tu me fais quoi là ? T’es jalouse ? » La chercha-t-il en arquant un sourcil en entendant son rejet. « J’suis pas venu pour elle et j’compte pas non plus repartir avec elle. » Dit-il, cherchant à la rattraper comme il le pouvait, s’apercevant pourtant qu’Aelya comptait rester distante, les derniers mots qu’elle lui souffla à l’oreille en étant la preuve flagrante. Il resta quelques secondes figé, décidant finalement de la suivre bien qu’il détestait avoir l’impression de courir après elle, la retrouvant à l’extérieur. « J’ai presque l’impression d’avoir quelque chose à me reprocher alors qu’on s’est rien promis toi et moi, j’me trompe ? » Dit-il, s’avançant vers elle pour lui dérober la cigarette qu’elle avait entre les lèvres, tirant dessus avant de la lui rendre, réduisant la distance entre leurs corps, sa main venant glisser sur sa hanche. « Dis-moi que t’en as pas envie et j’te laisse. » Souffla-t-il, sa bouche à quelques centimètres de la sienne.

__________________________


lost on you.

in that moment, i found life. in that moment, i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12698
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyMer 25 Aoû 2021 - 15:38

Le coeur fondant dans ce brasier ardent, elle regardait ses défenses se consumer à mesure qu'il réchauffait ses draps, qu'il pansait son âme, elle qui le laissait entrer dans ses failles sans même s'en rendre compte, bien trop animée par cette relation charnelle qui envahissait la moindre parcelle de son être. Si elle se montrait fière et arrogante, c'était surtout pour dissimuler le doux tumulte qui siégeait dans son corps lorsqu'elle ne faisait déjà que de penser à lui, à ses lèvres qui savaient lui donner la vie. "T'es trop sûr de toi sur ce sujet", répondit-elle, souriant derrière son écran, appréciant ce jeu où ils n'auraient sans doute aucun gagnant, que deux perdants qui se cherchaient dans la complexité de leurs sentiments. Pourtant, elle savait qu'il avait raison, elle qui ne s'était jamais abandonné de la sorte même en l'espace d'une nuit, leur alliance la privant de souffle et de mots tant son désespoir s'évaporait dans leurs soupirs. "Et toi, ce qui te rends sexy, c'est ta différence", avança-t-elle, ne pouvant nier le fait qu'il avait réussi là où bon nombre avait échoué, Aelya qui ne s'était jusqu'ici jamais permise d'aller au-delà d'une étreinte, comprenant rapidement que Niels n'était pas comme les autres. Et elle s'en rendait compte tout le temps. Notamment quand le manque s'imprimait sur sa peau, là où ses traces s'éparpillaient pour faire écho à tous leurs souvenirs qu'ils partageaient. Arrivée sur place, elle attendait Niels, palpitant déjà d'envie rien qu'à l'idée de le voir l'effleurer, la regarder, elle qui ne rayonnait que lorsqu'il posait ses yeux sur elle. Remontée par sa collègue qui s'était permise de fricoter avec Niels devant elle, elle avait senti son sang bouillir, tachant ses pupilles de suie qui ne répondait qu'à la jalousie, bien qu'elle ne l'admettrait jamais.

- Pas du tout ! J'veux juste me faire respecter en fait. Ca s'arrête là,
se défendit-elle en secouant la tête, exaspérée par ce qu'il dégageait et qu'elle aurait voulu posséder pour elle seule ce soir. C'est pas ce que tu lui as fait entendre pourtant, crois-moi qu'elle reviendra. Mais bon, c'est pas mon problème, fais ce que t'as à faire, j'suis pas là pour ruiner ton coup, lâcha-t-elle sur le ton du reproche, tentant de jouer l'indifférence alors que son comportement montrait l'exact opposé, Aelya s'en allant à l'extérieur dans l'espoir de décompresser sous l'effet de la nicotine, Niels venant à elle juste après. Nan t'as raison. On s'est rien promis. Même pas du respect. T'aurais dit quoi si les rôles étaient inversés ? Tu m'invites et moi j'dis à un autre que je le retrouve à la fin de la soirée ? Pourquoi j'me suis fait chier sérieux... Râla-t-elle en tirant sur sa cigarette, son regard se fronçant lorsqu'il la récupéra pour tirer dessus avant de la lui redonner, elle qui roulait encore des yeux sous l'effet de son insolence qui pourtant, lui mettait des papillons dans le ventre. Pas envie de quoi... ? De toi ? De pas être pris pour une conne ? Ajouta-t-elle, tentant de réprimer les frissons que son corps déployait sous la proximité de ses lèvres qui cherchaient les siennes. Me refais plus ça et je reste, inversa-t-elle les rôles, prenant la position dominante de leur rapport de force, elle qui n'allait surement pas se laisser baratiner par les délicieuses effluves de son parfum, de sa chaleur qui déclenchait ses arythmies, de ses lèvres qu'elle s'en voulait de désirer avec autant d'urgence. T'as toujours pas compris que j'suis pas comme toutes les meufs que tu peux avoir dans ton lit, avança-t-elle, passant une main sous son haut pour caresser son torse avec sensualité. Et que si un jour je décide d'arrêter, j'arrête, souffla-t-elle contre ses lèvres avant de retirer sa main, gagnant de la distance avec sa bouche, comme pour lui montrer qu'elle savait donner et reprendre, bien que pour le moment, tout ce qu'elle ne faisait que de faire était de l'attendre. Lui et toujours lui. Du coup ouais, tu me dois au moins un verre.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12063
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyMer 25 Aoû 2021 - 17:23

Elle occupait ses pensées sans qu’il ne puisse changer la donne, lui qui n’avait plus la même envie de s’abandonner dans d’autres étreintes depuis qu’il la connaissait. C’était dur à vivre, surtout déroutant, Niels n’ayant jamais ressenti ces sensations avant qu’Aelya ne débarque dans ses rêves. Il préférait encore jouer la carte de l’indifférence, se disant que cette obsession prendrait fin dans peu de temps, lui qui ne se laissait de toute façon pas le choix. « Quoi ? Tu vas me dire qu’on passe pas des bons moments tous les deux ? » Lui envoya-t-il, tentant de la faire frissonner à distance, parce-que lui, il sentait sa peau frémir rien qu’aux souvenirs de leurs nuits torrides, ayant déjà l’impression de manquer de souffle alors qu’elle n’était pas encore contre lui à le faire crier de plaisir. Il avait esquissé un sourire à son message suivant, incapable de ne pas réagir lorsqu’elle le complimentait de la sorte, parce-qu’en réalité, c’était tout ce qu’il désirait, sortir du lot pour capter son attention. « On est pareil toi et moi, on en a marre de la banalité. » Ajouta-t-il, eux qui trouvaient leur satisfaction lorsqu’ils s’évadaient dans les bras l’un de l’autre, rejoignant une contrée qu’eux seuls étaient capables de fouler, loin du monde extérieur qui ne leur inspirait rien. Il arriva peu de temps après leur dernier échange de messages, Niels sombrant pour son regard qui trouva le sien au milieu de la foule, s’empressant de rejoindre celle qu’il avait attendu jour et nuit. Il roula des yeux à sa première remarque, n’imaginant pas qu’Aelya aurait démarré au quart de tour après les quelques mots qu’il avait échangé avec sa collègue. « Je sais ce que j’ai à faire. Et je sais ce que je veux Aelya. Pourquoi tu réagis comme ça ? » Dit-il, captant son regard qu’il ne lâcha pas, désirant lui faire comprendre qu’il n’était là que pour elle, bien que ses mots l’avaient volontairement provoqué. Il ne put s’empêcher de la rattraper lorsqu’elle s’échappa, n’ayant aucune envie de retrouver sa collègue quand la seule qu’il désirait était déjà devant ses yeux. « T’as pas envie de savoir ce que je lui aurais fait. » Lâcha-t-il, comme une pensée qu’il avoua tout haut, Niels soupirant devant sa réaction, décidant de calmer le jeu en s’approchant encore plus d’elle, prenant une bouffée de nicotine sur sa cigarette. « Si y’a bien quelqu’un que je prendrai jamais pour une conne, j’crois que c’est toi. » Souffla-t-il, à quelques centimètres de ses lèvres, conscient qu’il devait se rattraper pour ne pas la voir disparaître, un sourire en coin se dessinant à ses mots qui semblaient lui laisser une chance. « Tu vois quand tu veux… » S’amusa-t-il, la taquinant alors que sa main se logea dans le creux de ses reins, ses yeux faisant des aller-retours entre son regard et ses lèvres. « Si t’étais comme les autres, j’serais pas en train de te rattraper… » Dit-il dans un souffle, son coeur loupant un battement quand la main d’Aelya se réfugia sous son torse, se mordant la lèvre à ses derniers mots et à son éloignement qui le mettait en garde. « Un jour… » Reprit-il, pointant du doigt le fait que même sans se l’avouer, ni l’un ni l’autre n’avaient envie de mettre fin à cette relation qui les faisait déjà tanguer au bord du vide. « Allez, viens avec moi… » Conclut-il avec un sourire, sa main se liant à la sienne pour rentrer dans la boîte, imposant sa présence aux côtés d’Aelya comme s’il marquait son territoire, bien qu’il n’était aucunement en droit de le faire. « Deux tequilas s’te plaît. » Commanda-t-il, lançant un regard joueur à Aelya, tirant instinctivement sur sa main pour l’approcher de lui lorsqu’il repéra quelques hommes s’intéresser à ses courbes.

__________________________


lost on you.

in that moment, i found life. in that moment, i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12698
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyMer 25 Aoû 2021 - 21:14

Elle se prenait trop souvent à ressentir son manque, son absence qui se lisait dans les frissons encore fiévreux de sa peau, elle qui brûlait tous les jours d'envie de le revoir, se prenant à maquiller ses délicieuses marques dans son cou à chaque fois qu'elle allait au club. Elle se mordit la lèvre à son message, se prenant directement à songer à toutes ces étreintes qu'elle avait volé à ses principes, bien trop heureuse finalement de briser ses limites pour en bâtir de nouvelles avec lui, même s'ils tanguaient au-dessus du vide. "On se voit pas assez, faut que tu me rappelles tes talents je crois" écrit-elle, souriant en coin derrière son écran, incapable de ne pas le chercher dans ses techniques de séduction qui n'avait que pour but de tester un peu plus leurs limites, Aelya qui n'avait de cesse de l'attirer contre elle, contre son cœur qui gonflait sous l'effet de tous ces sentiments qui faisaient éclore des choses jusqu'ici inconnues. "Tant que t'en as jamais marre de moi..." lança-t-elle, peinant à maîtriser son attachement quand les palpitations guidaient son rythme cardiaque, Aelya sachant pertinemment que si elle s'autorisait à ouvrir quelques fois les valves, c'était aussi pour mieux flirter avec le danger, et lui il était son danger. Elle sombra pour ses beaux yeux et son allure toujours aussi nonchalante mais qui la charmait incroyablement, elle qui sentit son regard s'assombrir lorsqu'il tenta sa jalousie à se révéler.

- Non tu sais pas ce que tu veux. Sinon t'aurais arrêté avec moi depuis le départ, lâcha-t-elle, consciente qu'il se perdait autant qu'elle, eux qui s'étaient pourtant avoués ne jamais aller au-delà d'une étreinte d'une soirée, tous les deux en ayant partagé plus d'une ce qui lui faisait douter de tout, même d'elle et de ses désirs. Si. J'ai envie de savoir. T'aurais été jaloux ? Le chercha-t-elle comme il l'avait fait avec ses sentiments, son regard perçant le détaillant avec profondeur, Aelya qui avait besoin de sonder son âme quand lui semblait lire la sienne comme un livre ouvert. C'est pas l'impression que j'ai. Réessaie Niels le tombeur, tu perds des points, répondit-elle pour le piquer, bouleversée par ses gestes qui l'énervaient autant qu'elle en était attirée, ses doigts reprenant sa cigarette qu'il venait de lui prendre, inspirant et expirant la fumée alors qu'il rompait dangereusement la distance entre eux. Calme toi. Tu m'as pas encore ramené chez toi j'te rappelle, sourit-elle en coin, le défiant du regard alors que leurs lèvres se cherchaient sans s'abandonner, sa main caressant doucement les courbes de son torse qui la faisait déjà frémir d'envie, de cette urgence qu'elle sentait au plus profond d'elle et qui rendait cette frustration insupportable. Peut être que si t'étais moins chiant des fois, tu ramerais moins...? Le taquina-t-elle, se mordillant la lèvre à la sensation de sa main logée dans le bas de son dos, Aelya décidant de couper court à leur proximité pour admettre un certain contrôle à sa façade qu'elle aimait parfaire, incapable de le contredire à l'entente de son murmure qui disait la vérité, parce qu'ils savaient tous les deux qu'ils étaient allés sûrement trop loin pour tout arrêter comme ils l'entendaient.

Elle prit sa main dans la sienne lorsqu'il tendit son bras, son contact l'électrisant, ainsi que l'image qu'ils se renvoyaient lorsqu'ils entrèrent dans la boîte de nuit, Aelya aimant beaucoup trop se savoir à lui ce soir, bien qu'elle ne voulait pas se l'avouer. Elle sourit à sa commande au serveur, appréciant son initiative avant de remarquer sa main qui la tira un peu plus vers lui.

- T'as peur que je m'échappe ? Demanda-t-elle à son oreille, mordillant discrètement son lobe. Et voilà les amoureux, profitez bien ! Lança le serveur en leur tendant leur commande, la faisant pouffer de rire. Moi amoureuse ? Improbable, s'amusa-t-elle. Dis, si un jour ça arrive pour l'un de nous, promets moi qu'on arrête tout, ajouta-t-elle à Niels, peu à même d'imaginer l'évidence lui frapper en plein visage. Et pourtant.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12063
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyMer 25 Aoû 2021 - 23:44

En réalité, il était terrifié à l’idée de ne plus savoir se défaire de son emprise, comme s’il avait déjà admis le fait qu’Aelya était capable de l’emprisonner dans ses filets, elle dont l’aura le rendait déjà complètement dingue, absorbé par tout ce qu’elle dégageait dés lors qu’il posait ses yeux sur elle. « J’dois comprendre que t’as encore envie de moi… ce soir ? » Répondit-il, attendant à chaque fois ses réponses avec impatience, lui qui aimait sa manière de manier les mots pour jouer l’indifférence, parce-que Niels, il usait de la même tactique pour lui tourner autour, même s’ils savaient tous les deux qu’il n’y aurait aucun gagnant dans ce jeu dans lequel ils s’enlisaient dangereusement. « C’est dur à l’admettre mais… c’est toujours pas le cas. » Ecrivit-il, regrettant déjà de lui avoir avouer ce fait, conscient qu’elle était capable de rebondir dessus pour se jouer de lui. Et c’était sûrement ça qu’il craignait le plus, qu’elle ne l’affaiblisse au point où il perdrait totalement le contrôle bien qu’en réalité, ce contrôle était déjà en train de lui échapper depuis un bon moment. Fidèle à lui-même, il débarqua dans la boîte de nuit, sa fossette creusée par ce sourire taquin et joueur qu’il arborait alors qu’il repéra sa belle. « Parce-que tu sais ce que tu veux toi peut-être ? » Dit-il en lui renvoyant la balle, admettant qu’Aelya avait déjoué ses plans, parce-qu’ils n’auraient jamais dû se recroiser de nouveau dans un lit après leur première nuit. « En quoi ça t’importe de le savoir ? Mais ouais, peut-être que j’aurais pu lui refaire le portrait, peut-être. » Renchérit-il, appuyant sur le fait qu’il ne s’agissait que d’une hypothèse, bien qu’il savait pertinemment qu’il aurait pu exploser en plein vol si un homme s’était présenté pour lui dérober Aelya. Il pouffa de rire à ses mots, lui qui s’était approché d’elle pour jouer avec ses sensibilités, profitant du fait qu’elle semblait être à fleur de peau pour la ramener lentement mais sûrement vers lui. « Pas encore non. » Sourit-il, aimant l’incertitude qui planait au-dessus d’eux, son regard noirci par le désir de l’avoir contre lui ce soir, parce-qu’Aelya savait parfaitement qu’il n’abandonnerait pas la bataille aussi rapidement, lui qui était prêt à tout pour la faire sombrer dans ses bras encore une fois. « T’aimes tellement ça me voir ramer… » Dit-il, se jouant d’elle pour renverser la situation, sa main l’incitant à se rapprocher de son corps alors que ses lèvres frôlaient les siennes sans jamais s’y abandonner, jouant sur cette tension qui ne cessait de grimper entre eux. Il la guida avec lui à travers la foule lorsqu’elle accepta finalement de prendre un verre, ramenant une nouvelle fois Aelya contre son torse pour ne pas laisser aux autres la possibilité d’imaginer l’aborder. « Niels le tombeur essaye de regagner des points surtout. » Souffla-t-il pour reprendre ses mots, frémissant à sa bouche qui titilla son lobe, lui qui se retenait encore de l’embrasser bien que son corps tout entier le suppliait de le faire. Il eut la même réaction qu’elle en entendant la remarque du serveur, récupérant son verre avant de capter le regard de la brune. « On serait bien dans la merde. » Pouffa-t-il, s’intéressant à ses paroles suivantes qui semblaient bien plus profonds, Niels percevant son envie de leur mettre une véritable limite qu’ils ne devraient jamais franchir. « Deal. Mais je m’en fais pas, t’as déjà du mal à me supporter maintenant, ça devrait pas être très compliqué. » Joua-t-il, trinquant avec elle pour sceller cette promesse qu’ils se faisaient afin d’éviter de compliquer les choses. « Mais t’en fais pas, j’te promets de me barrer à l’autre bout du monde si jamais. » Ajouta-t-il, buvant une nouvelle gorgée de sa boisson avant de retrouver le regard de son acolyte, ses yeux vrillant sans la moindre gêne vers son décolleté. « T’as pas envie de danser ? » Demanda-t-il, le regard luisant d’envie, lui qui trouvait toujours un moyen de se rapprocher d’elle, de s’accaparer son corps qu’il voulait recouvrir de ses mains.

__________________________


lost on you.

in that moment, i found life. in that moment, i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12698
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyJeu 26 Aoû 2021 - 12:45

"J'ai envie de toi tout le temps..." avait-elle écrit, comme une vérité qu'elle s'était cette fois empêchée de cacher, à la merci de son âme qui s'embrasait à chacun de ses écrits. C'était trop dur d'être loin de lui, comme si tout lui devenait fade jusqu'à ce qu'elle ne plonge dans son regard, lui qui savait peindre son monde de couleurs vives quand ses yeux ne pouvait voir que des nuances de gris en son absence. "J'ai pas hâte que ça le soit en vérité", ajouta-t-elle, comprenant qu'elle aussi était foutue, qu'elle s'était déjà avancé trop loin sur ce chemin sinueux, jonché d'épines qui martyrisait délicieusement son coeur de ses plaies, celles qui l'infectaient définitivement. Pour une fois, elle avait baissé les armes, se laissant tomber dans les pans de son charme qui n'avait aucun égal sur cette terre, surtout pas quand il souriait comme ça, ses yeux captant la moindre expression de sa beauté qui la nourrissait. Elle sentit peu après la jalousie irriter sa patience lorsqu'elle surprit sa collègue et Niels se chercher devant ses yeux rougis de colère. Elle confronta son regard à sa question, son coeur loupant un battement alors que ses yeux parlaient à la place de ses lèvres qu'elle cousu dans un silence qui pourtant, ébruitait les mots suivants : toi. J'te veux toi. Incapable d'admettre à voix haute cette vérité qui battait dans ses veines, elle préféra simplement user de son indifférence pour faire taire l'émotivité de son regard qui en disait toujours trop.

- Tout ça pour une fille que tu peux remplacer ? T'es pas mal sexy dans ton genre irritable toi,
le taquina-t-elle, appréciant plus que de raison de savoir qu'il était prêt à prendre le risque de s'abîmer pour capter son attention pour lui seul, elle qui ne pouvait s'empêcher de nouer la même chose à son égard.

Elle le chercha dans une agressivité qui voulait simplement se voir rassurée, elle qui le poussait dans ses retranchements juste pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas dupe, qu'elle s'envolerait à la première occasion s'il osait la laisser partir. Et pourtant dans le fond, elle savait bien que son coeur la ramènerait inlassablement vers lui. Son regard détaillait le délicieux contour de ses lèvres alors qu'il avait réduit la distance entre leurs corps, Aelya qui sentait le sien en demande permanente de sa chair qu'elle aimait marquer sous ses ongles, sous ses lèvres qui rougissaient au contact de leur fougue.

- Beaucoup trop, c'est vrai. Parce que je sais que ça te change,
lança-t-elle malicieusement, consciente qu'il pouvait avoir toutes les femmes sur un plateau d'argent, lui à la beauté insolente qui savait agiter les coeurs les plus calmes, le sien en faisant encore des siennes alors qu'il posa la main sur ses courbes, sa peau irradiant de désir dans cette latence insupportable. Il s'en sort plutôt bien d'ailleurs, avoua-t-elle en lui envoyant un clin d'oeil, tous deux rentrés dans la boîte de nuit où Niels tentait de s'approprier sa présence au milieu des gens qui tournoyaient autour d'eux et qu'elle ne voyait même pas, ses lèvres effleurant son lobe avec désir avant que le serveur ne vienne les interrompre pour leur confier leur commande. Clairement. On pourrait pas se supporter toi et moi tous les jours j'pense. Ce serait même pas viable et on finirait en prison surement, rit-elle avant d'avancer son verre pour trinquer à cette promesse qu'elle lia en croisant son regard. Ouais, barre-toi très loin même. J'ai pas besoin de ça, pouffa-t-elle en buvant d'une traite sa liqueur, peinant à prendre au sérieux ses propres mots qui semblaient faux tout à coup. Dis-le plus franchement que t'as envie de danser avec moi, le reprit-elle alors qu'elle se brûlait au contact de son regard envieux, prenant sa main pour se faufiler au milieu des âmes qui dansaient, la sienne venant directement se coller à lui dans une danse sensuelle, ses mains s'accrochant autour de sa nuque pour laisser son front caresser le sien, administrant une intimité qui rendait sa respiration haletante. Niels... Souffla-t-elle contre ses lèvres, l'une de ses mains glissant sur son torse pour butter contre son jean. J'ai envie de toi, murmura-t-elle en s'humectant les lèvres, se laissant envelopper par les notes de son parfum.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12063
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyJeu 26 Aoû 2021 - 16:18

« Redis-le moi quand je serai en face de toi… » Avait-il répondu, lui qui ressentait déjà la brûlure de son désir, sa peau s’embrasant à l’idée d’entendre Aelya soupirer son envie à son oreille, celle qui le percutait de plein fouet lorsqu’ils s’abandonnaient dans des corps à corps fiévreux. Il se mordit la lèvre à son message suivant, ayant soudainement peur de se mettre à avouer des paroles qu’il regretterait, conscient qu’ils avaient déjà dépassé les limites. « On n’a pas à y penser pour l’instant. » Répondit-il simplement, parce-que lui non plus n’avait aucune envie de mettre fin à ces rendez-vous improvisés avec les murs de leur chambre comme seuls témoins. Il s’était laissé guider jusqu’à elle, son coeur s’emballant à la vision de sa silhouette, celle qui causait pas mal de pagaille à l’intérieur de son corps, Niels ne parvenant plus à contrôler les réactions de son organisme quand Aelya était dans son champ de vision. Il avait voulu la chercher, taquiner son égo pour la regarder réagir, la suivant à l’extérieur en comprenant qu’elle n’avait pas apprécié son comportement charmeur avec sa collègue. Leurs regards se défièrent pendant de longues secondes, ses yeux suspendus à ses lèvres alors qu’il lui avait demandé ce qu’elle désirait, cherchant dans ses yeux une réponse à sa question. Il pouffa de rire à sa question, se retenant de rouler des yeux parce-qu’il savait au fond qu’Aelya était tout sauf une fille remplaçable, comme celles avec qui il avait l’habitude de passer ses nuits pour oublier leurs visages dés le lendemain. « Puis j’me dis que si c’est moi qui prends cher, j’aurais toujours une infirmière canon pour me soigner… » Dit-il en la cherchant du regard, l’imaginant aisément dans ce rôle, où ses mains viendraient panser ses plaies. Ça n’en avait pas l’air comme ça, mais Niels tentait de recoller les pots cassés, usant de ses atouts pour la ramener contre son corps, celui qui vibrait à son simple contact. Ses lèvres s’étaient arrêtées à quelques centimètres des siennes, assez proches pour percevoir son souffle chaud contre sa bouche, profitant de leur proximité pour laisser sa main se nicher dans le creux de ses reins, espérant lui rappeler la douceur de son toucher. « J’ai pas envie de ramer pour les autres. » Murmura-t-il, Aelya qui avait mis le doigt sur une vérité qu’il était incapable de ne pas admettre, parce-que Niels n’avait certainement pas l’habitude de se plier en quatre pour les autres, mais il fallait croire qu’Aelya continuait de déjouer ses principes. Il l’amena avec lui jusqu’au comptoir lorsqu’ils eurent retrouvé l’enceinte de la boîte de nuit, ayant quelques gestes possessifs envers elle, satisfait de voir que ce comportement plaisait à la jolie brune. Ils reçurent leurs boissons et la remarque du serveur les interpella, préférant rire de cette situation qui ne leur conviendrait jamais. « Ça serait le chaos, ouais. Faudrait craindre pour le monde avec nous deux. » Rit-il, buvant une gorgée de sa boisson sans lâcher son regard, esquissant un sourire amusé à ses mots. « Si jamais j’te manque, tu pourras toujours me rejoindre. » La chercha-t-il, avant de la regarder plus intensément, ses courbes lui faisant de l’effet sans qu’il ne puisse le cacher. « J’ai envie de danser avec toi. C’est mieux comme ça ? » Ajouta-t-il docilement, amusé par sa manière de le pousser à bout, lui qui n’oubliait pas qu’il devait se rattraper. Il se laissa guider au milieu des corps qui se déhanchaient, son coeur battant plus fort lorsqu’Aelya se rapprocha de lui pour ne laisser aucune distance entre leurs corps, son front frôlant le sien pour ne jamais avoir à la lâcher du regard. Ses mains glissèrent le long de sa taille, se réfugiant à la limite de sa chute de reins, son coeur loupant un battement à ses murmures qu’il était le seul à entendre. Il se mordit la lèvre, peinant à maîtriser son désir, accrochant une demi-seconde son regard avant de la faire tourner sur elle-même pour venir coller son torse à son dos, faisant en sorte que son bassin vienne épouser sa chute de reins, ses mains se logeant contre son abdomen. « Si c’était que moi, j’te ferai l’amour là tout de suite, à même la piste… » Souffla-t-il à son oreille, ses lèvres mordillant son lobe avant d’embrasser sa nuque, s’amusant à aspirer sa peau sensuellement pour lui laisser quelques marques.

__________________________


lost on you.

in that moment, i found life. in that moment, i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12698
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyJeu 26 Aoû 2021 - 20:57

"J'te le murmurerai à l'oreille quand tu seras en moi, avant de crier une dernière fois ton prénom..." Le tenta-t-elle, elle-même sentant son coeur s'emballer à ses mots écrits, Aelya qui aurait aimé l'avoir là contre elle, tout de suite, ne s'inquiétant même plus de la réaction de son colocataire vis-à-vis des gémissements qu'elle peinait à réprimer quand il ondulait au plus près d'elle, leurs peaux fusionnant pour ne faire qu'un jusqu'à la fin qui les rapprochaient dans leur plaisir. "J'suis d'accord", ajouta-t-elle, niant le fait que son coeur craquait silencieusement de cette distance qui serait peut-être un jour définitive. Elle n'avait pas envie d'y penser et pourtant, c'était tout ce à quoi elle songeait alors qu'elle passait son temps à se demander pourquoi elle n'était pas capable de passer à autre chose quand il s'agissait de Niels. Ca lui faisait peur, surtout lorsqu'elle sentait cette colère acide ronger ses entrailles quand elle croisait le regard de toutes celles qui regardaient d'un peu trop près l'homme de toutes ses convoitises, celui qui lui rendait visite dans ses rêves alors qu'elle aimait s'imaginer dans ses bras à oublier le moindre de ses principes qui volait en éclat lorsque sa conscience n'émettait plus aucune barrière. Elle détourna les yeux lorsqu'elle se surprit à s'avouer qu'elle le voulait lui, comme un appel de son coeur qu'elle n'avait pu intercepter, préférant faire comme si elle ne s'intéressait pas à la réponse qu'il attendait. Parce qu'elle finalement, contrairement à lui, elle savait dans le fond ce qu'elle voulait. Et il était devant elle à tenter de rattraper les pots qu'il avait lui-même cassés alors que son regard se prenait à valser entre l'agressivité et la séduction la plus brûlante qui soit.

- Ce serait trop aimable de ma part d'assouvir tes fantasmes, sourit-elle en coin, taquine, laissant son corps chercher le sien, ses pores expirant déjà tout le désir qu'elle contenait en elle pour son simple souffle qui venait caresser son visage dans la pénombre, sa main qu'elle aimait beaucoup trop senti sur ses courbes, Aelya qui malgré son envie d'être indépendante, se rendait addict à son emprise. J'veux pas m'imaginer que tu puisses le faire pour quelqu'un d'autre. J'suis égoïste, mais je m'en fou, avoua-t-elle, peinant à admettre que cela ressemblait plutôt à de la possessivité, elle qui était attirée vers lui comme un aimant, laissant sa main dans la sienne emplir de doutes les regards qui se posaient sur eux au sujet de leur statut qu'ils étaient peu capables de définir, tout ça parce que ça rendrait les choses trop vraies à leurs yeux. Ce serait l'apocalypse, pouffa-t-elle en parlant d'eux, scellant ce pacte tacite dans le tintement de leurs verres lorsqu'ils trinquèrent. Personne me manque. Pourquoi ce serait différent avec toi ? Le chercha-t-elle, joueuse, aimant le pousser dans ses retranchements par le biais de son regard charmeur, et charmé. Ce que j'aime surtout là, c'est quand tu me regardes comme ça... Ajouta-t-elle, son regard valsant entre ses yeux et ses lèvres avec intensité.

Elle l'attira au milieu de la foule, collant son corps au sien tandis qu'elle essayait de ne laisser aucun centimètre de distance entre eux, sa peau frémissant sous sa chaleur exquise qui réveillait en elle l'état de son envie qui s'imprimait dans son bassin, ses lèvres venant sensuellement lui murmurer l'effet qu'il lui faisait à l'oreille alors que sa main buta contre l'attache de son jean. Elle se laissa retourner, sa chute de reins ondulant contre son bassin alors qu'il l'étreignait, la faisant soupirer de désir à son souffle chaud dans son oreille.

- J'ai envie de te sentir contre moi... J'ai envie que tu sentes mes lèvres sur toi... Partout sur toi... Lâcha-t-elle alors qu'il grignotait son cou, Aelya cambrant son bassin pour embraser le sien. Putain, tu me donnes trop chaud... Admit-elle en fermant les yeux, sa main se frayant un chemin dans ses cheveux pour l'inciter à continuer. J'vais nous ramener des verres histoire de me refroidir un peu, attends-moi, lança-t-elle à son oreille en tournant la nuque, ses lèvres mordillant sa mâchoire avant d'embrasser le coin de ses lèvres.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12063
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; astra (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. EmptyJeu 26 Aoû 2021 - 22:31

« On va peut-être écourter la soirée plus vite que prévu pour que j’puisse avoir plus de temps avec toi… » Répondit-il, lui montrant qu’il désirait surtout être avec elle, pour partager une nuit de plus, lui qui avait envie d’imprimer son parfum dans ses draps, qu’importe le fait que son colocataire était présent ou non. Il la voulait, c’était inscrit dans son épiderme, comme un tatouage ancré dans sa peau. Evidemment qu’il n’avait pas envie de la voir s’échapper, bien qu’il savait qu’un jour, il devrait accepter de la voir s’éloigner pour ne pas franchir des limites qu’ils n’avaient tous les deux pas envie d’assumer, parce-qu’ils risquaient de s’abîmer encore plus, de se provoquer des lésions irréversibles. Peu à même de réfléchir à tout ça, Niels la retrouva quelques instants plus tard, incapable de rester en place dés qu’elle était dans les parages, lui qui cherchait constamment à la faire réagir, à lui tourner autour bien que cette fois-ci, elle lui avait fait comprendre qu’il avait dépassé les limites. Incapable de la voir s’enfuir de la sorte, Niels s’était précipité vers la sortie pour la rattraper, prêt à lui montrer une faiblesse plutôt que de ruiner cette soirée qui aurait dû leur appartenir. « Donc tu me laisserais en sang toi ? » Dit-il en arquant un sourcil taquin, lui qui savait que derrière ses allures de femme forte et indépendante, Aelya cachait bien des sensibilités. Il s’était rapproché d’elle maintenant que sa colère s’était légèrement dissipée, ses lèvres à quelques centimètres des siennes pour qu’elle puisse ressentir la chaleur de son souffle contre sa bouche et celle de sa paume sur ses courbes. « Alors, tu me veux que pour toi, c’est ça…? » La chercha-t-il, ses yeux s’ancrant profondément aux siens, comme s’il tentait de déchiffrer son âme. Aelya acceptant enfin de rentrer avec lui, il la guida jusqu’au comptoir sans lâcher sa main, se moquant bien de l’image qu’ils renvoyaient et des doutes que laissait planer la relation qu’ils entretenaient. « La fin du monde. » Renchérit-il en riant, buvant une gorgée de son verre avant de retrouver le regard provocateur de son interlocutrice. « Parce-que… j’suis différent ? » Répondit-il, s’appuyant sur ses propres mots pour lui faire avouer l’inavouable, aimant la chercher de la sorte pour la charmer encore et encore. Son regard se mit à se noircir de désir à ses mots, parce-que Niels n’avait jamais cessé de la regarder comme il le faisait actuellement, avec une envie folle de la posséder. « Arrête de me chauffer et emmène-moi danser… » Souffla-t-il, lui qui savait que son désir serait d’autant plus bousculé lorsqu’il se retrouverait collé à elle, utilisant ce prétexte pour établir un contact rapproché entre leurs deux corps, comme un aperçu de tout ce qu’il avait envie de lui faire ce soir. Il avait laissé échapper un soupir au contact de sa main qui avait glissé sur son torse pour buter à la limite de son jean, Aelya qui lui faisait comprendre qu’ils désiraient tous les deux la même chose. Pour enflammer davantage sa peau, son torse percuta son dos, ses deux bras l’encerclant pour rapprocher ses courbes de son bassin, là où il percevait sa chute de reins onduler contre lui. « C’est mon rêve tes lèvres… Je rêve que de toi en ce moment… » Lâcha-t-il, ne maîtrisant plus la fièvre qui se dégageait de son corps, en oubliant même qu’ils étaient au milieu d’une foule de fêtards enivrés, lui qui embrassait le cou d’Aelya comme s’ils n’étaient plus que deux sur cette piste de danse. « Nan pars pas… » Eut-il le temps de murmurer avant de voir sa belle s’éloigner, lui lançant un regard empli de désir, frémissant au baiser qu’elle lui offrit avant de disparaître. Les secondes paraissaient longues sans elle, Niels qui la cherchait du regard, déjà impatient à l’idée de la retrouver, de la toucher et de l’embrasser. Et alors qu’il rêvassait en pensant à elle, il fut interpelé par une présence dans son dos, sentant une main glisser sur son bras. « Alors, on devait pas se retrouver toi et moi ? » Souffla la jeune femme qu’il avait rencontré plus tôt dans la soirée, elle qui se rapprocha encore un peu plus de lui, sa main remontant sur son torse. « T’es seul maintenant, on peut enfin s’amuser… » Lui susurra-t-elle à l’oreille, prête à tout pour passer du temps avec lui.

__________________________


lost on you.

in that moment, i found life. in that moment, i found you.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.   the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot. Empty

 
the wars between our lips left no hope for peace (aelya) -hot.
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: explore the past-
Sauter vers: