∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en octobre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


meike bergmann & ivy-céleste applewhite
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé d’activation par mail
1 €
Voir le deal

Partagez
 

 wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg

Aller en bas 
AuteurMessage
Jang-mi Lim
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 59
ICI DEPUIS : 29/07/2021
CRÉDITS : drippingalchemy & tumblr

STATUT : I lived alone before I met you Maybe I'll live alone again
En ligne

MessageSujet: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyMar 24 Aoû 2021 - 21:58

@Oliver Harrisburg - La journée était plutôt calme et j'avais pris la décision de m'accorder un moment de pause. Lorsque j'habitais encore à Séoul, j'avais travaillé dans un club où je pratiquais la pôle dance, si je n'aimais pas l'idée de devoir danser devant des hommes, j'avais apprécié cette pratique et j'avais réussi à bricoler sur mon bateau, pour mettre une barre de ce type. J'avais envie de continuer cette pratique pour m'amuser et aussi pour garder la forme.

Le maillot de bain enfilé, je lançais une musique et je commençais mes figures tranquillement. Je ne faisais rien de bien fou, rien que je n'avais jamais fais, mais de toute évidence les choses n'allaient pas se passer comme d'habitude. Alors que j'effectuais un tour sur ma barre, je glissais et je venais tomber lourdement sur le pont du bateau, ma main s'était coincé dans les cordes et tandis que j'avais voulu me rattraper la peau avait craqué. Une vive douleur se faisait ressentie sur la paume de ma main et je me redressais rapidement constatant les dégâts.

J'attrapais la serviette que j'avais prévue pour après ma séance et je l'enroulais autour de ma main avant d'entrer dans la cabine de mon bateau pour passer ma main sous l'eau. Le simple contact froid du liquide m'arracha une grimace et faisait couler un peu plus le sang. J'enfilais donc rapidement une robe avant de remettre la serviette autour de ma main et de filer à l'hôpital. Pour le coup, je faisais preuve de malchance et je me demandais bien pourquoi la vie s'acharnait ainsi sur moi, j'étais consciente que j'allais devoir supporter des points de suture.

J'avais réussi à trouver un taxi qui avait eu l'amabilité de me déposer devant les urgences de l'hôpital et j'entrais à l'intérieurs en robe légère avec une simple serviette pour contenir le sang, je réalisais en sentant le froid du sol dans mes pieds, que j'avais totalement oublié de mettre une paire de chaussures. Je soupirais légèrement avant de serrer les dents, "ça t'amuse ?!" Je m'adressais bien entendu au destin qui commençait un peu trop à jouer avec mes nerfs. Je m'approchais du comptoir de l'accueil pour donner les renseignement nécessaire à ma prise en charge, avant de passer dans la salle d'attente. J'espérais à présent tomber sur un médecin compétant.
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps.

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyMer 25 Aoû 2021 - 9:42

Dire que de travailler à l'hôpital de Bowen était des vacances comparé à l'hôpital de New York était un doux euphémisme. Le premier jour il était surtout occupé à se faire à ce nouvel environnement, à ses nouveaux collègues et autre pour pouvoir y penser vraiment. Force est de constater que c'était beaucoup plus calme que ce à quoi il était habitué. Mais c'était logique après tout : moins d'habitants égal moins de blessés. C'est mathématique. Cela dit, n'allez pas croire qu'il regardait le temps passer par la fenêtre, parce qu'il y avait toujours de quoi faire et des personnes qui venaient, que ce soit en consultation ou pour les urgences. Le rythme était juste beaucoup moins speed, et il avait un gros doute quand à un jour recevoir ici quelqu'un souffrant de blessures par balles. Pas que ce fut son quotidien, mais ça lui était déjà arrivé. En tout cas, malgré le rythme plus calme, il ne manquait pas de boulot. Il était habitué à plus, c'est tout.

Des opérations, de la chirurgie, il n'y en avait pas tous les jours non plus. A moins d'une urgence, les gens ne viennent pas à l'hôpital et se font opérer dans la foulée. En revanche, les accidents domestiques, il y en avait et il y en aura toujours. Et aujourd'hui, c'était son tour de s'occuper des urgences. A part un homme qui s'était cloué la main en voulant bricoler, rien de trop grave jusqu'ici. La chose qui elle cependant ne changeait pas, c'était la personne venue juste pour un petit rhume, alors que derrière elle il y avait de vrais raisons pour se rendre aux urgences... Comme la patiente d'après. Allant voir qui il allait récupérer et pour quelle raison, on lui dit simplement qu'elle s'était blessée à la main. C'est le jour ! Oliver alla ainsi en salle d'attente, en ouvrit la porte pour annoncer la patiente suivante :

- Mademoiselle Lim Jang-Mi s'il vous plaît.


Il su sans trop de mal qui parmi les quelques personnes dans la salle d'attente il s'agissait. La seule jeune femme asiatique avec un bandage de fortune à la main … Oui, c'était elle. En la voyant ainsi, vêtue légèrement, pieds nus et la main abîmée, à New York, il se serait tout de suite dit que ça sentait la soirée qui avait dégénéré. Mais nous sommes à Bowen ici, et il se demandait bien ce qui avait pu se passer. Allez savoir, peut être qu'il s'agissait quand même d'une soirée qui avait déraillé. Il l'invita alors aimablement à le suivre, refermant la porte de la salle d'attente une fois qu'elle en fut sortie, et la conduisit vers un petit cabinet d’auscultation prévu à cet effet. Une fois arrivés, il lui ouvrit la porte et la laissa entrer avec un sourire aimable.

- Installez-vous je vous en prie.


Lui désigna t-il la chaise d'auscultation. Il alla d'abord enfiler des gants avant de venir vers elle une fois qu'elle fut posée à son aise.

- Bon, voyons voir ce que vous avez …. Comment vous êtes vous fait ça ?


Demanda Oliver à la jeune femme alors qu'il défaisait doucement le bandage de fortune pour voir les dégâts. A oui c'est sûr que les blessures aux mains ça peut vite devenir impressionnant niveau perte de sang !



__________________________





Experience is the name everyone gives to their mistakes

KoalaVolant
Jang-mi Lim
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 59
ICI DEPUIS : 29/07/2021
CRÉDITS : drippingalchemy & tumblr

STATUT : I lived alone before I met you Maybe I'll live alone again
En ligne

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyMer 25 Aoû 2021 - 21:28

Posé sur la chaise de la salle d'attente de l'hôpital, j'attendais tranquillement que mon tour arrive. Je regardais les gens me dévisager bizarrement, il fallait dire que je faisais peine à voir. Ils devaient penser que j'étais une droguée ou que sais-je. Je m'efforçais donc à sourire au maximum pour paraître moins étrange. Mademoiselle Lim Jang-Mi s'il vous plaît. Je me levais donc de ma chaise et je prenais la direction de la salle d'auscultation en compagnie du médecin. Installez-vous je vous en prie. Je m'installais sur la chaise qu'il m'avait désigné avant de tendre ma main encore fermement enroulé dans la serviette blanche couverte de sang à présent.

Je le regardais enfiler des gants avant de venir s'installer devant moi pour défaire délicatement la serviette. Bon, voyons voir ce que vous avez …. Comment vous êtes vous fait ça ? Je soupirais légèrement essayant de faire abstraction de la douleur. "Si, je vous le dis, je risque de perdre entièrement toute crédibilité...Déjà que je dois plus en avoir beaucoup au vu de ma tenue..." Je souriais légèrement, "J'ai la passion de la pôle dance et j'ai trouvé judicieux d'en installer sur mon bateau...Je vis à l'année dessus...Sauf que j'avais pas pris en compte l'air marin et le fait que ça pouvait jouer sur le grip de la barre." Je faisais une légère moue.

"En faisant une première figure, mes mains on glissaient et je suis tombé...J'ai voulu me rattraper dans la chute sauf que j'ai attrapé la mauvaise corde qui m'a sectionné une partie de la paume...Et me voilà entrain de vous raconter ma vie tandis qu'au vu de votre tête, les nouvelles ne sont pas très bonne pour mon épiderme..." Je savais que la plaie était profonde et que j'allais devoir subir des points de suture, mais j'espérais tout de même qu'il n'allait rien m'annoncer de mauvais.
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps.

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyMer 25 Aoû 2021 - 21:58

Oliver eu un air amusé aux paroles de la jeune femme, qui craignait perdre le peu de crédibilité qu'il lui restait, selon elle.

- Ne vous en faites pas, j'en ai vu d'autres.


Lui dit-il pour la rassurer. Non mais vraiment, il en avait vu de toutes les couleurs alors qu'elle n'aie pas peur de lui raconter comment ça lui était arrivé. Et si elle ne voulait rien dire, ma foi, il n'en n'avait pas besoin pour la soigner. Mais, alors qu'il inspectait la plaie, les blessures, la demoiselle lui raconta tout de même le pourquoi du comment. Ah, de la pole dance qui a mal tourné ? Sur un bateau ? D'accord d'accord... Il hocha un peu la tête, voyant un peu ou elle voulait en venir. Une mauvaise prise, une glissade, une chute et une coupure due au cordage du bateau. C'est sûr que ça doit bien faire mal de se râper la peau contre une de ces grosses cordes. A y repenser, c'était soit ça, soit se brûler la peau. L'un ou l'autre était fortement désagréable, à n'en pas douter.

- Je vous avoue que le coup de la pole dance qui tourne mal sur un bateau, c'est nouveau pour moi. Et pour vous aussi j'ai l'impression.


Lui concéda t-il tout de même, alors qu'il se débarrassait de la serviette souillée pour appliquer une compresse stérile et épaisse sur la plaie. Pendant qu'il maintenait la compresse en place sur la paume de la jeune femme, il regarda en direction de ses doigts et lui dit :

- Remuez un à un chacun de vos doigts, puis ouvrez la main entièrement, et refermez la.


S'il était évident qu'il allait devoir la recoudre, il voulait quand même s'assurer qu'il n'y avait pas d'autre problème. Les mains, c'est délicat. C'est plein de petits vaisseaux, de nerfs, de ligaments, d'os … Même si au premier coup d'oeil il semblerait que les blessures ne soient que superficielles.

- Comment vous sentez-vous mis à part la main ? Pas de vertiges ou de sensation de malaise ?


Il allait lui prendre sa tension aussi, mais la aussi, il voulait s'assurer que tout allait bien avant de la recoudre. Normalement, de ce qu'il constatait, elle avait pu marcher et venir par elle même jusqu'ici, c'est qu'elle n'avait pas trop perdu de sang malgré tout.



__________________________





Experience is the name everyone gives to their mistakes

KoalaVolant
Jang-mi Lim
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 59
ICI DEPUIS : 29/07/2021
CRÉDITS : drippingalchemy & tumblr

STATUT : I lived alone before I met you Maybe I'll live alone again
En ligne

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyMar 7 Sep 2021 - 14:08

@Oliver Harrisburg - J'avais hésité un petit moment à raconter au médecin ce qui s'était produit sur le bateau pour que je m'entaille ainsi la main. J'avais peur d'être jugé, il fallait dire que ça n'était pas vraiment commun de rencontrer une jeune femme qui navigue seule et fait de la pôle dance. Je m'étais finalement décidé à tout lui raconter au risque de passer pour une dérangé. - Je vous avoue que le coup de la pole dance qui tourne mal sur un bateau, c'est nouveau pour moi. Et pour vous aussi j'ai l'impression. Je souriais tout en hochant la tête, je n'avais pas pour habitude de raconter ce genre de choses et encore moins de dire que je faisais de la pôle dance. C'était un sport, certes, mais ça pouvait aussi être mal interprété et me faire passer pour une strip-teaseuse, chose que je ne voulais plus du tout faire. - Remuez un à un chacun de vos doigts, puis ouvrez la main entièrement, et refermez la. Je le regardais un instant, surprise de sa demande. Est-ce que je devais m'inquiéter pour ma main ? Il manquait plus que cela, une blessure grave qui me forcerait à stopper totalement mon périple. Je regardais mes doigts et je faisais ce qu'il me demandait. Par chance, mes doigts bougeaient tous correctement et je pouvais aisément ouvrir et fermer la main sans soucis. "Est-ce que c'est bon signe ?" Après tout, ça devait être un peu plus dangereux de ne pas pouvoir bouger les doigts. - Comment vous sentez-vous mis à part la main ? Pas de vertiges ou de sensation de malaise ? Je secouais la tête, "Outre le fait que je me sens totalement ridicule avec mon accident...Je me sens plutôt bien...Ne faites pas non plus attention à ma tenue..." Je baissais mes yeux et je recroquevillais légèrement mes doigts de pieds sur le carrelage froid de la salle d'urgences. J'étais vraiment partie en catastrophe et je n'avais même pas pris le temps d'enfiler une paire de chaussures, quelle honte. "Vous êtes d'ici ?" Demandais-je curieusement, essayant pour la même occasion d'oublier la seringue qu'il allait forcément sortir au bout d'un moment pour me recoudre la paume de la main. Je n'étais pas vraiment une fanatique de ce genre d'opération et on pouvait le dire, j'étais plutôt chochotte de ce côté là.

Spoiler:
 
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps.

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyMar 7 Sep 2021 - 19:51

Oliver était rassuré en voyant que la demoiselle ouvrait et fermait sans problème ses doigts, et ce sans douleur visiblement. Si c'était bon signe ? Le chirurgien lui adressa un sourire rassurant.

- Très bon signe même. Cela veut dire que la blessure est juste superficielle. Impressionnante, certes, parce qu'il y a énormément de vaisseaux sanguins dans les mains, mais superficielle.


Certes il allait lui falloir du temps pour que sa main guérisse, mais ça aurait été plus long et pénible si elle s'était davantage blessée. Et tant mieux si elle se sentait bien. En vrai, il était plutôt amusé de la tenue dans laquelle se trouvait la jeune femme. Prenant la tension de celle-ci, il essaya de la rassurer un peu :

- Ne vous sentez pas ridicule voyons, et puis je vous l'ai dit, j'en ai vu d'autres ! Mais en revanche si vous avez froid aux pieds, n'hésitez pas à me le dire. Il ne manquerait plus que vous ressortiez d'ici avec un rhume en prime.


Ce serait le pompom. Oui donc, il pouvait toujours voir si l'hôpital pouvait lui fournir quelque chose pour la chausser, le temps qu'elle se fasse recoudre et qu'elle rentre chez elle après. Certes, il faisait très bon dehors, mais l'intérieur de l'hôpital était plus frais. Tension prise, Oliver jugea qu'il était temps d'aller recoudre miss Jang-Mi. Inutile d'attendre plus, la blessure n'étant que superficielle. S'il était ici ? Oh, aucun problème pour papoter pendant qu'il allait la recoudre ! Allant chercher le nécessaire, il lui répondit :

- Pas du tout ! Il y a deux mois encore je vivais à New York. Je ne dirais pas que c'est le jour et la nuit, mais la différence est très grande. Et vous ?


Déposant tout le nécessaire sur un chariot en inox, il revint se poser vers la blessée, qui à la vue des aiguilles et fils de suture, avait sans nul doute compris ce qui allait se passer.

- Vous avez peut être compris que je vais devoir vous recoudre. Même si la douleur est supportable, voulez-vous une anesthésie locale ? Avec ça c'est sûr que vous ne ressentirez plus la douleur à votre main.

Elle verrait tout – si elle le voulait – mais sans ressentir la sensation de l'aiguille qui le recoud la peau. Et si elle refusait, qu'elle ne s'en fasse pas, Oliver était quelqu'un de très doux. Il n'avait pas choisi d'être médecin pour faire mal aux gens inutilement !


Spoiler:
 

__________________________





Experience is the name everyone gives to their mistakes

KoalaVolant
Jang-mi Lim
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 59
ICI DEPUIS : 29/07/2021
CRÉDITS : drippingalchemy & tumblr

STATUT : I lived alone before I met you Maybe I'll live alone again
En ligne

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyDim 26 Sep 2021 - 21:07

@Oliver Harrisburg - Lorsque le médecin me demanda si, je pouvais ouvrir et fermer mes doigts, je ne pouvais m'empêcher d'avoir une certaine inquiétude. Est-ce que je devais avoir peur pour ma main ? Est-ce que j'allais la perdre ? Je priais intérieurement pour qu'elle obéisse normalement et sans douleur. Je faisais les mouvements que le médecin m'avait demandé et je fus soulagé de voir qu'elle répondait encore à mon cerveau. Cependant, je demandais tout de même des précisions au brun pour être certaine de ne plus m'inquiéter.

- Très bon signe même. Cela veut dire que la blessure est juste superficielle. Impressionnante, certes, parce qu'il y a énormément de vaisseaux sanguins dans les mains, mais superficielle.

Je soupirais légèrement de soulagement, bien contente de savoir que tout ceci n'était que superficielle. Je demandais ensuite au médecin de ne pas faire attention à ma tenue, j'avais enfilé rapidement quelques chose pour me rendre aux urgences et j'avais même pas pris le temps d'enfiler des chaussures.

- Ne vous sentez pas ridicule voyons, et puis je vous l'ai dit, j'en ai vu d'autres ! Mais en revanche si vous avez froid aux pieds, n'hésitez pas à me le dire. Il ne manquerait plus que vous ressortiez d'ici avec un rhume en prime.

Je riais légèrement à sa remarque, il était vrai que l'Australie était un pays plutôt chaud, mais les soirées pouvaient être fraiche, bien que je ne ressentais pas spécialement de gêne au niveau de mes pieds. "Tout vas bien de ce côté là...Merci !" Je souriais contente d'être tombé sur quelqu'un de compréhensif et qui n'était pas dans le jugement, j'aurais parfaitement pu tomber sur quelqu'un qui m'aurait dénigré au vu de mon accident stupide et de ma tenue quasiment inexistante.

Alors que je savais qu'il allait me recoudre et avant cela m'anesthésié, je tentais de faire en sorte d'engager la conversation sur quelque chose de plus léger, je n'avais pas vraiment envie de voir ou même de savoir ce qu'il était entrain de faire à ma main.

- Pas du tout ! Il y a deux mois encore je vivais à New York. Je ne dirais pas que c'est le jour et la nuit, mais la différence est très grande. Et vous ?

Je secouais doucement la tête négativement, "Non...Je viens de Corée du Sud. Je suis partie car j'avais envie d'explorer le monde, mais je suis tombé en panne et me voilà coincé ici pour une durée indéterminée." Je pensais qu'il aurait déjà opéré sur ma main, mais à sa demande d'anesthésie locale, je jetais un coup d'oeil à ma main ensanglanté. "Je crois qu'effectivement se sera nécessaire....Est-ce que je peux fermer les yeux, le temps que vous fassiez ça ? J'ai quelque difficulté avec ce genre d'épreuve." Je souriais légèrement, je n'aimais pas les hôpitaux ou même la médecine traditionnelle. J'étais du genre à croire que les plantes pouvaient nous venir en aide et que les cellules chimique n'était que de la cochonnerie, sauf qu'aujourd'hui, je n'avais pas d'autre choix que de croire en la médecine traditionnelle et d'accepter les seules options qui s'offraient à moi. "Pourquoi êtes vous venue ici ?" J'étais curieuse, mais surtout, je voulais oublier ce qui allait à présent se passer sur ma main. Je fermais les yeux essayant de visualiser un endroit calme qui pouvait m'apporter du réconfort.
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps.

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyMer 29 Sep 2021 - 11:54


Et bien tant mieux si la demoiselle vivait bien le fait d'être pieds nus. C'est que le carrelage frais de l'hôpital n'était pas vraiment de tout confort pour la peau dénudée. Enfin, elle faisait comme elle le voulait, qui était-il pour juger de toute façon ? Ça ne le gênait pas d'entamer un peu la discussion pendant qu'il préparait tout pour la recoudre – et même pendant qu'il le fera – si ça pouvait permettre à la jeune femme de penser à autre chose qu'à sa blessure, et bien pas de problème, parlons. Après lui avoir dit venir de New York, la jeune femme lui raconta venir de Corée du Sud. Mais, bloquée, en panne, elle s'était retrouvée coincée ici pour un moment.

- On peut dire que vous auriez pu tomber sur bien pire endroit pour une panne j'imagine. Sans indiscrétion aucune, de quoi vivez-vous ?


Il était juste curieux la. Est ce qu'elle avait un boulot qui lui permettait de bosser tout en voyageant, ou bien avait-elle mis de coté justement pour ce voyage ? Va pour l'anesthésie en tout cas. Tant mieux, parce que se faire recoudre la main, c'est pas de la tarte. Il avait eu des refus, et Oliver avait du recoudre sans endormir, mais même avec la plus grande douceur du monde, on souffre.

- Oh oui pas de problème, vous pouvez fermer les yeux sans souci. Vous voulez un peu de musique peut être ?


Bah tant qu'à faire ! Qu'elle ne se soucie pas de lui, c'est qu'au bloc opératoire, il y a toujours de la musique. Alors certes, pas un Metallica des familles, mais de la musique sympathique et agréable. C'était bien plus apaisant de travailler dans ces conditions-la, et ce pour tout le monde au bloc. Donc si elle voulait mettre de la musique – ou qu'Oliver en mette – qu'elle ne se gêne pas pour ça. Pourquoi il était venu ici ?

- Pour me rapprocher de mon fils, tout simplement ! Faire l'aller retour entre ici et New York à chaque fête de famille, ça allait vite être barbant.


Il n'allait pas dire à une inconnue qu'en fait, il était venu pour le rencontrer après qu'il eut appris son existence, une fois son fils majeur et vacciné ! Cette information suffira, puisque vraie, en un sens. Juste incomplète. Lui, pendant ce temps, avait tout préparé pour recoudre la jeune femme, et bien sûr, la piqûre.

- Aller, je vais commencer.

Il la prévint tout de même avant d'injecter la solution dans la main de la jeune femme. Sûr qu'elle avait dû sentir l'aiguille, mais d'ici peu, elle ne sentira plus rien après son avant-bras pendant un petit moment. Il attendit tout de même que le produit fasse son effet avant de la recoudre, préparant son matériel en attendant un peu.

- Et avant d'arriver ici, vous avez pu voir d'autres pays ?


Tout pour faire penser à autre chose qu'à sa main ! Mais si elle préférait qu'il se taise hein …



__________________________





Experience is the name everyone gives to their mistakes

KoalaVolant
Jang-mi Lim
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 59
ICI DEPUIS : 29/07/2021
CRÉDITS : drippingalchemy & tumblr

STATUT : I lived alone before I met you Maybe I'll live alone again
En ligne

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyMar 12 Oct 2021 - 21:28

@Oliver Harrisburg - On peut dire que vous auriez pu tomber sur bien pire endroit pour une panne j'imagine. Sans indiscrétion aucune, de quoi vivez-vous ? Il était certains que ça avait de quoi étonner, fallait dire que s'était plutôt rare de voir une jeune femme de mon âge navigué de pays en pays. "De petits boulots trouvés ici et là...J'ai mis toutes mes économies dans mon bateau, donc maintenant je dois me débrouiller pour faire de l'argent. Parfois, je trouve facilement...On a toujours quelqu'un qui a besoin d'un petit service et puis parfois c'est plus compliqué. Ici les choses ne sont pas si évidente, bien que j'ai tout de même trouver de quoi me faire vivre pendant un mois." Je souriais un peu avant de fermer les yeux, je n'étais pas très courageuse et l'idée de me faire recoudre n'était pas des plus plaisante. Oh oui pas de problème, vous pouvez fermer les yeux sans souci. Vous voulez un peu de musique peut être ? Je secouais la tête, "Non, ne vous en faites pas ça devrait aller et puis, se serait impoli de ma part." Après tout, il avait peut-être envie d'être au calme pour faire son travail.

Je le questionnais ensuite sur sa venu ici, ce n'était surement pas commun de partir des Etats-Unis pour rejoindre l'Australie. Pour me rapprocher de mon fils, tout simplement ! Faire l'aller retour entre ici et New York à chaque fête de famille, ça allait vite être barbant. Je hochais la tête, "Ah oui ! Effectivement ça devait pas être très simple...Il doit être heureux d'avoir ses deux parents en tout cas." Je souriais tout en gardant les yeux fermé alors qu'il venait de m'annoncer vouloir commencer. Je tentais de me projeter dans un endroit que j'appréciais pour tenter d'oublier la douleur de l'anesthésie. Et avant d'arriver ici, vous avez pu voir d'autres pays ? Je réfléchissais un instant, "...Mmh j'ai fais un arrêt rapide au Japon, j'ai aussi eu l'occasion de voir les îles Salomon avant de m'arrêter ici pour soucis technique...Honnêtement, j'avais pas prévu de me stopper là, je voulais voir Sydney. Mais je suppose qu'on choisit pas toujours son destin et qu'on est pas toujours maître de sa vie. J'essaie de positivé ma présence ici...Vous aimez la ville ?" Après tout, il était un étranger aussi pour les australiens, bien que pour l'instant j'avais été plutôt bien accueillit.
Oliver Harrisburg

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Oliver est quelqu'un de plutôt calme et détendu en temps normal, usant pas mal de l'humour ou même du sarcasme ‹ Il préfère d'ailleurs se cacher derrière l'humour la plupart du temps ‹ Excentrique sur les bords ‹ Le regard des autres et leur jugement n'a pas grand importance pour lui ‹ Grand dragueur dans l'âme, il apprécie beaucoup la compagnie féminine ‹ Chirurgien de talent, il s'est fait un nom et beaucoup d'argent grâce à sa profession ‹ Bon bricoleur et cuisinier, il n'a cependant pas spécialement toujours le temps et l'envie de s'y mettre ‹ Il a horreur de perdre, et est un très mauvais perdant ‹ Quand il fait les choses, il les fait bien et jusqu'au bout ‹ Il a le vertige. Mettez-le un peu trop près d'un balcon trop haut et vous le perdez ! ‹ Il aime beaucoup les bons films, mais la encore, n'a pas vraiment le temps de regarder tous ceux qu'il aimerait ‹ Si à force il a accepté sa taille, 1m75, il aurait tout de même aimé être plus grand que ça ‹ Oliver est végétarien
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 02/08/2021
COMPTES : James Ryder
CRÉDITS : Dezaia

STATUT : Célibataire, il était marié fut un temps.

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg EmptyMer 13 Oct 2021 - 11:49


Oliver hocha la tête quand elle lui raconta de quoi elle vivait. Au jour le jour visiblement ! Et si ça lui réussissait, c'était vraiment tant mieux pour elle. Oh et puis il se doutait bien qu'il y avait toujours moyen de se faire de l'argent ici et la. Un petit boulot par ci, un peu d'aide à une mamie riche par la … Après c'est sûr, il existait d'autres moyens, moins avouables, pour se faire de l'argent rapide et facile, mais ça ne le regardait pas si tel était le cas.

- Je vois, vous êtes donc une débrouillarde.

Conclut-il. C'est bien les gens comme ça, qui osent sortir des sentiers battus pour faire ce dont ils ont envie ! Bravo mademoiselle. Pas de musique donc ? Très bien. Et aucun problème pour lui, après tout il avait plutôt l'habitude de travailler avec un peu de musique. Mais si elle n'en voulait pas, aucun souci. Ils pouvaient discuter pour lui changer les idées, ça passait tout aussi bien. Parler par exemple de sa venue ici. Du fait qu'il était venu pour son fils. Mais la demoiselle en avait conclu que Riley avait ses deux parents …

- Hum … non pas vraiment. Sa mère est toujours à New York. Mais c'est une histoire un peu compliquée.


Simple à résumer, longue à expliquer. Lui en tout cas, vérifia que l'anesthésiant avait fait effet. Juste en piquant légèrement la peau de la main du bout d'une pince, et, en l'absence de réaction, conclu que c'était bon. Il commença alors à recoudre la main de la demoiselle, pendant qu'elle lui racontait ou elle avait pu aller jusqu'ici. Un petit bout de chemin en tout cas, qui l'avait menée jusqu'ici.

- Je suis plutôt d'accord avec vous, il y a des choses dans la vie qu'on ne peut pas maîtriser. Et c'est normal.


De ne pas pouvoir contrôler tout ce qui se passe autour de nous. La vie c'est pas les sims.

- Jusqu'ici oui ! Les gens sont dans l'ensemble très sympathiques. Et le cadre est vraiment beau on ne va pas se mentir. C'est un plaisir de pouvoir me dire que, lorsque je ne sors pas trop tard du boulot, je peux aller à la plage, et juste profiter de la vie. New York était tellement plus pressé, stressant, à la limite de l'étouffant parfois.


Le changement était plus que bénéfique. Alors, certes, il faisait toujours le même métier. Mais ce n'était pas pareil pourtant. Jusqu'ici, Oliver ne regrettait absolument pas son choix. Pas du tout.

- Et le jour ou votre bateau sera réparé, vous pensez continuer votre périple ?




__________________________





Experience is the name everyone gives to their mistakes

KoalaVolant
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg   wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg Empty

 
wanna leave my own life behind feat. Oliver Harrisburg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: