∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, les températures sont chaudes chaudes chaudes ! Elles avoisinent entre les 29 et 34°C.


emilia manzoni & penny peach
sont nos membres du mois ♡

-41%
Le deal à ne pas rater :
-181€ sur le volant de course LOGITECH G29 Driving Force – ...
259 € 441 €
Voir le deal

Partagez
 

 a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aura Luciano

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3361
ICI DEPUIS : 08/08/2019
COMPTES : Lys, Pippa, Zak et Iris
CRÉDITS : moon rhapsodies (avatar) & Gwen (crackship) & drake (signature)

STATUT : Cause lovin' you has made my life so beautiful (livio)
MessageSujet: a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)    a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)  EmptyLun 30 Aoû 2021 - 1:15

Je montai les escaliers pour gagner la chambre de Leandro où Livio venait de terminer de changer notre fils. Un sourire naquit immédiatement sur mon visage. Je devinais que le dernier bouton du body kaki de mon fils avait été boutonné depuis quelques minutes déjà et que le père et le fils profitaient d’un moment rien qu’à eux. Tous les deux se souriaient avec bonheur et cela m’émut d’assister à une si jolie scène. Les yeux bleus de mon amoureux rencontrèrent les miens et je m’approchai pour venir l’étreindre dans son dos, passant mes bras autour de son buste. Je jetai un regard tendre à mon fils puis déposai un baiser dans le cou de mon amoureux.
Mon père va servir l’apéro, tu descends ?
J’eus un petit rire puis me détachai de Livio.
Tu sais qu’on ne rigole pas avec le limoncello dans la famille.
Et nous descendîmes pour rejoindre le reste de la famille au salon, à savoir mes parents, mon grand-frère Fede et sa compagne Léti qui avait rencontré mes parents quelques jours auparavant. Ma mère, en voyant Livio approcher avec notre fils, se dirigea aussitôt vers lui et demanda si elle pouvait le prendre, elle-même, dans ses bras. Mon père s’occupait encore de préparer nos verres quand Livio et moi prîmes place sur le canapé, à côté de Léti et Fede. Je glissai mes doigts dans ceux de Livio, sentant un bonheur simple m’envahir. Au bout d’un moment, je me tournai vers mon frère, puis lui souris.
Alors, c’est officiel, tu quittes le Hendrix et tu te lances dans le tattoo à plein temps ?
Et alors que j'entamai une conversation tout à fait normale et plutôt joyeuse, puisqu'il s'agissait là de féliciter mon frère d'accomplir le rêve qu'il nourrissait depuis des années, j'eus une sensation étrange, qui me perturba le temps d'un instant. Enzo. Le visage de mon jumeau, que je n'avais plus vu depuis des mois se fixa dans mes pensées, sans que je ne sache pourquoi. J'eus soudain l'intime conviction qu'il se passait quelque chose  


@enzo luciano @fede luciano @livio manzoni @letícia lima
Fede Luciano

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 4990
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : carter, april, milo , riley, thomas, anna & jules.
CRÉDITS : dark dreams (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : marié à la femme de sa vie (fedetícia ♡)
MessageSujet: Re: a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)    a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)  EmptyLun 30 Aoû 2021 - 16:36

Vos parents, à Aura et toi, avaient débarqués il y a quelques jours. Ce soir, c’était une des dernières réunions de famille pour vous. Alors c’est tout naturellement que tu étais parti avec Leticia chez ta soeur et son petit ami. Et puis tu avais surtout hâte de voir ton neveu. « Tu es la plus belle » dis-tu à ta petite amie en posant tes lèvres sur son front. Et tu savais qu’elle avait envie de faire bonne impression devant tes parents, encore une fois. Mais elle n’avait pas besoin de ça, elle faisait partie intégrante de la famille. C’est la brésilienne qui conduisait, vous partiez vers la maison d’Aura et Livio. Rapidement, vous étiez arrivé à la maison et ta mère t’avait pris à part pendant quelques minutes, seul dans la cuisine. C’était à ce moment là où elle t’avait donné la bague de fiançailles de ta Nonna. Tu la cachais bien précieusement dans tes poches et ta mère te faisait un sermon pendant 10 minutes. Ça te faisait rire et rapidement tu retrouvais tout le monde dans le salon. La famille n’était pas entièrement réunie, non. Il manquait Enzo. Et ça te tuait qu’il ne soit pas là. Tu te posais sur le canapé, à côté de ta chérie avant que ta soeur ne vous rejoigne. « Ça y est, j’l’ai quitté définitivement. C’est que du tatouage maintenant ! J’suis installé dans un salon dans les rues du centre-ville » précisas-tu à ta petite soeur. C’était tout nouveau et t’étais content de partager ça avec ta famille. Encore euphorique de l’annonce de ta nouvelle profession, tu souris encore bêtement à cette idée. Tu espérais que tout le monde était fier de toi, parce que tu t’étais donné du mal pour en arriver là.

__________________________

we're meant to be
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
Livio Manzoni
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 7225
ICI DEPUIS : 09/04/2019
COMPTES : Romy, la maman divorcée & Mateo, le tennisman au coeur abîmé.
CRÉDITS : Strangehell ♥ (avatar) / orion (sign) / Hoodwink & StrangeHell (icons)

STATUT : You're all I want, you're all I need, you're everything (fiancé à Aura)
MessageSujet: Re: a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)    a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)  EmptySam 4 Sep 2021 - 17:03

Avoir du monde à la maison faisait un bien fou. Et s'il aimait l'effervescence, il était toutefois difficile d'instaurer son cocon. Alors il prenait chaque moment, comme celui-ci, où après avoir changé son fils, Livio resta encore quelques minutes avec Leandro afin de construire cette complicité père-fils. L'italien s'amusait des expressions de son fils, l'inverse étant probablement tout aussi vrai. Apercevant une silhouette dans sa vision panoramique, Livio tourna la tête et esquissa un large sourire en voyant Aura. Aura qui venait les chercher, s'octroyant au passage un moment d'affection avec son petit-ami et son fils. « Je ne voudrais pas être banni de la famille après avoir commis un sacrilège envers le limoncello. » répondit-il en riant, prenant délicatement Leandro dans ses bras et quittant sa chambre. Le bébé ne resta pas longtemps dans les bras de son père puisque la mère d'Aura vint rapidement le réclamer, ce qui fit rire Livio qui lui laissa volontiers. Il vint s'installer auprès d'Aura sur le canapé, serrant sa main qu'elle venait de glisser dans la sienne. Il était comme un poisson dans l'eau, ayant trouvé sa place au sein de la famille merveilleuse qu'était les Luciano. Une famille malheureusement pas au complet ce soir. Sans doute, Enzo traînait dans les esprits de chacun ce soir. Livio sortit de ses pensées en entendant la question posée par Aura à son frère. Fede s'était enfin lancé dans le tatouage, à plein temps. « Je suis super content pour toi ! T'es fait pour ça de toute façon. » Il y avait de la fierté dans le regard de Fede, présente aussi dans le regard des autres. « Attends-toi à ce que je vienne encore. Ça fait longtemps que je ne suis pas passé sous des aiguilles. » dit-il en riant. Aura savait qu'il avait toujours des idées en tête. A force, il n'aurait plus l'espace. Il jeta un regard vers sa petite amie, lui soufflant : « Je vais allumer le barbecue. Commencez l'apéro sans moi. » Il savait aussi s'éclipser pour laisser les Luciano ensemble. Les Luciano et la dernière arrivée, Leti, qui venait tout juste de prendre ses marques. Il déposa un baiser sur la joue d'Aura et se releva, se  dirigeant vers le jardin pour s'atteler au futur repas.

Spoiler:
 

__________________________


With a single word and a gentle touch
— You turned a moment into forever
https://www.aa-retro.com/t18907-liviomanzoni-instagram
Enzo Luciano

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: il est impulsif ‹ en Italie, il participait parfois à des combats clandestins de nuit ‹ il ne dit pas non aux substances illégales ‹ il fume la clope plus ou moins régulièrement ‹ il parle trois langue, l'italien, l'anglais avec un accent et le français ‹ la plupart des phrases qu'il connait en français lui servent à draguer ‹ il a aimé une femme, mais elle lui a glissée entre les doigts ‹ Enzo n'a jamais eu envie de continuer ses études ‹ il blague toujours en disant que c'est Aura l'intellectuelle de la famille ‹ quand la fratrie se disputent entre eux, leur italien ressort aussitôt ‹ il protégerait sa famille jusqu'à en crever ‹
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
MESSAGE : 848
ICI DEPUIS : 02/10/2019
CRÉDITS : BACKWARD LOOP (tumblr)

STATUT : Game over.
MessageSujet: Re: a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)    a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)  EmptyDim 17 Oct 2021 - 20:39

Tuo padre ed io andremo a Bownen per vedere la famiglia e nostro nipote. Dit Francesca après avoir entrouvert la porte de la chambre d'invité dans laquelle son fils séjournait. Enzo venait à peine de se réveiller, il était encore couché sur le dos, les cheveux en bataille et les paupières lourdes. Il tourne la tête vers sa mère soupire avant d'adopter un léger sourire. Elle lui lance un regard de compassion. Non pensi che sia ora che torni a casa? Enzo ne dit rien. À vrai dire il ne sait pas trop quoi penser, il ne sait pas s'il veut rester ou partir. Et puis s'il retourne à Bowen seul, est-ce qu'il sera capable de vivre sa vie normalement sans Gisella?

Bowen, quelques semaines plus tard...
Un bâillement échappe à Enzo qui se sent épuisé avec le décalage horaire. Il n'avait pas trop dormi avec le vol et le décalage horaire. Il était sorti de l'aéroport en fin d'après-midi et ça lui avait fait tout drôle de revoir Bowen, il avait presque oublié comment s'était que de marcher à travers cette ville. Il était désormais en route vers la maison d'Aura et Livio et il se demandait encore s'il avait fait le bon choix en revenant ici. Il se doutait bien qu'à la seconde où il verrait Aura, Fede, Livio et son neveu, il serait heureux d'avoir fait ce choix.

Enzo s'arrête devant la porte de la maison. Il prend une seconde avant de faire connaitre sa présence. Il aperçoit la réflexion de son visage dans le verre de la porte et il se rend compte qu'il n'avait pas pris le temps de se regarder dans une glace depuis un bon moment. Ses joues étaient plus creusent et il avait des cernes qu'il n'avait jamais vu sous ses yeux. Il fut sortie de ses pensées par les voix de plusieurs personnes qui riaient à l'intérieur de la maison. Enzo prend son courage à deux mains et appui sur la sonnette. Les rires s'estompent un peu et son remplacés par des bruits de pas qui viennent vers la porte.

__________________________


La famiglia è la patria del cuore.
Aura Luciano

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3361
ICI DEPUIS : 08/08/2019
COMPTES : Lys, Pippa, Zak et Iris
CRÉDITS : moon rhapsodies (avatar) & Gwen (crackship) & drake (signature)

STATUT : Cause lovin' you has made my life so beautiful (livio)
MessageSujet: Re: a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)    a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)  EmptyLun 6 Déc 2021 - 0:18

Le limoncello était sacré dans la famille, presque autant que l’huile d’olive produite par notre grand-père maternel. C’était la sicile qui coulait dans nos veines, et avec elle toute la chaleur de notre pays, toute la passion et l’authenticité. Livio, Leandro et moi rejoignîmes Fede, Léti et mes parents dans le salon où nous avions décidé d’établir l’apéritif. Nous discutâmes, rîmes et échangêames des anecdotes jusqu’à ce que Livio ne se lève pour préparé le barbecue. Mon père se proposa pour l’aider et moins d’une seconde après qu’ils eurent disparu au jardin, la sonnette retenti. Ma mère m’interrogea du regard et je haussai les épaules. Fede et Léti semblèrent aussi surpris que moi. Seul Leandro, sur les genoux de ma mère était imperturbable. Je me levai du canapé avec une étrange boule à l’estomac et je ne compris ce qui la provoquait qu’au moment où j’ouvris la porte d’entrée. Le mètre quatre-vingt-cinq de mon frère jumeau s’encadrait dans le chambranle. Mon coeur loupa un battement, et je restai muette. J’observai Enzo que je n’avais pas vu en chair et en os depuis des mois. Les larmes d’un seul coup affluèrent et je fondis aussitôt dans les bras de mon double. Je m’accrochai à lui, pleurant sur son épaule sans discontinuer. Retrouvant cette étreinte chaleureuse et si familière, celle qui, depuis toujours, savait me réconforté en quelques secondes.
T’en as mis du temps, sanglotai-je au bout d’un moment.
Puis, des bruits de pas résonnèrent derrière moi et je me détachai d’Enzo et observai Fede qui venait de nous rejoindre.
Fede Luciano

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 4990
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : carter, april, milo , riley, thomas, anna & jules.
CRÉDITS : dark dreams (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : marié à la femme de sa vie (fedetícia ♡)
MessageSujet: Re: a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)    a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)  EmptyLun 6 Déc 2021 - 17:23

T’étais content d’être réuni avec toute la famille, ça faisait du bien. Même s’il manquait quand même quelqu’un à cette famille. Les rires des italiens, les phrases un peu forte, tu espérais que Leti ne se sente pas de trop. Mais elle semblait vraiment intégré à la famille. Et puis, tu avais demandé à ta mère quelque chose de spécial pour elle, mais ça, ça sera pour plus tard. Tu expliquais alors que tu avais enfin quitté le Hendrix pour te mettre à ton compte au salon de tatouage de Blanche. « Merci, mec, moi aussi j’suis trop content » dis-tu avec un grand sourire. T’étais vraiment heureux en ce moment, et y’a rien qui pouvait t’empêcher de l’être. « Quand tu veux, Manzoni, j’t’attends. Tu vas voir, j’suis un vrai pro maintenant » répondis-tu dans un rire. « Si t’as besoin d’aide, tu cries, et on viendra t’aider… enfin peut-être » ajoutas-tu alors qu’il s’éloignait pour mettre le barbecue en place. Puis vous entendiez frapper à la porte. C’est bizarre, vous étiez au complet pourtant. Aura se levait, tout le monde se regardait. Tu te demandais bien qui c’est qui pouvait venir aujourd’hui. Lorsqu’elle ouvrai la porte, tu entendais qu’elle s’effondrait en larme. Inquiet, tu embrassais le front de Leti en te levant et tu partais voir ce qu’il se passait. Aura était dans les bras de quelqu’un. « Aura, ça va ? » demandas-tu avant de t’approcher. Tu pourrai le reconnaître entre mille ce gars. C’était Enzo. Il était là. Tu ne savais pas quelle émotion avoir envers lui. Il n’avait pas donné de nouvelles pendant tellement de mois que tu étais en colère. Ta soeur en avait souffert énormément. Mais qu’est-ce que tu étais content de le voir. Alors en voyant Aura pleurer, une larme venait rouler sur ta joue à ton tour. « T’as toujours le timing qu’il faut, toi » dis-tu avec un léger rire. Tu t’approchais de ton frère et toute joignais au câlin des deux jeunes Luciano.

__________________________

we're meant to be
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
Enzo Luciano

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: il est impulsif ‹ en Italie, il participait parfois à des combats clandestins de nuit ‹ il ne dit pas non aux substances illégales ‹ il fume la clope plus ou moins régulièrement ‹ il parle trois langue, l'italien, l'anglais avec un accent et le français ‹ la plupart des phrases qu'il connait en français lui servent à draguer ‹ il a aimé une femme, mais elle lui a glissée entre les doigts ‹ Enzo n'a jamais eu envie de continuer ses études ‹ il blague toujours en disant que c'est Aura l'intellectuelle de la famille ‹ quand la fratrie se disputent entre eux, leur italien ressort aussitôt ‹ il protégerait sa famille jusqu'à en crever ‹
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
MESSAGE : 848
ICI DEPUIS : 02/10/2019
CRÉDITS : BACKWARD LOOP (tumblr)

STATUT : Game over.
MessageSujet: Re: a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)    a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)  EmptyJeu 30 Déc 2021 - 16:01

Le jeune italien n'avait pas prévu arriver à l'improviste durant le repas de famille. À vrai dire, son plan était de passer voir sa soeur chez elle, puis son frère et d'ensuite aller se pieuter dans son appart. Totalement délusoire de croire qu'il pourrait s'en sortir aussi facilement, après tout il avait beau être complètement éreinté, à la seconde où il avait vu sa soeur, il n'avait plus eu envie de repartir.

Lorsque la porte de l'entrée s'ouvrit, il eu l'impression que son coeur allait s'arrêter. Aura se trouvait de l'autre côté, la main toujours sur la poignée et le regard fixe. Lorsque le choc fut passé, Enzo fut soulagé par son accueil. Il passa ses bras autour de sa jumelle et il la serra le plus fort qu'il le pouvait sans causer de dommages permanents. Le visage enfouit dans les cheveux doux de sa soeur, il se donna la permission de chialer à son tour. Quelques secondes plus tard, Aura relâcha son étreinte. Enzo avait presque oublié où il était. Il vit apparaitre Fede et, ne sachant pas trop comment ce dernier allait réagir, il ne dit rien, espérant seulement que son grand frère soit clément. Lorsqu'il vit une larme couler sur sa joue, il sut que tout se passerait bien à partir de maintenant. Enzo éclate de rire à sa remarque et il sent que toute la pression retombe, il est beaucoup plus léger tout à coup. Viens ici fratello. Enzo prend toute la fratrie dans ses bras et les serre bien contre lui. L'italien profite de ce moment intense... jusqu'à ce que la maman Luciano s'impatiente.

Enzo, sono così felice che tu abbia deciso di tornare a casa. Elle observe ses enfants un instant avec un large sourire. I miei bambini... Et alors qu'elle semble se joindre à l'étreinte, elle passe plutôt son bras dans le dos de Enzo et le pousse vers l'intérieur. Dai, ora andiamo dentro. Elle avait décidé qu'il en était assez des larmes et la mama amène ses trois rejetons vers le salon. È una festa! Vieni qui Enzo! Le jeune italien se laisse entrainer, toujours un peu scotché à son frère et sa soeur qui lui ont terriblement manqué.

__________________________


La famiglia è la patria del cuore.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)    a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)  Empty

 
a place called home (livio, leti, fede, enzo, aura)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: time machine :: explore the past-
Sauter vers: