∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en août —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


nos membres du mois sont
charlène brennan & théodore kelly ♡

Le Deal du moment : -9%
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et ...
Voir le deal
319.99 €

Partagez
 

 Loyers impayés ft Blake Morgan

Aller en bas 
AuteurMessage
Manwë Druid

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Manwë est né achromatopsique, c’est une maladie rétinienne rare, autosomique récessive caractérisée par une cécité des couleurs (ne voit qu’en noir et blanc), un nystagmus (pour ceux qui savent ce que c’est, lire cette parenthèse n’est pas utile : un nystagmus est une atteinte de l'équilibre entre les différentes structures responsables de la stabilité de l'œil engendrant des mouvements involontaires, saccadés et rythmiques du globe oculaire) et une photophobie (T’as compris le principe des parenthèses pas vrai ? Photophobie : sensibilité accrue à la lumière voire une intolérance complète à celle-ci)
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 134
ICI DEPUIS : 04/07/2021
COMPTES : Theodore Kelly
CRÉDITS : idk

STATUT : Cœur aigri

MessageSujet: Loyers impayés ft Blake Morgan   Loyers impayés ft Blake Morgan EmptyMar 21 Sep 2021 - 22:31

Loyers Impayés
@Blake Morgan  


Cela fait quelques semaines que Manwë longe les murs le soir au moment de fermer boutique, il craint de se retrouver nez à nez avec son propriétaire. Il a perdu le compte de l’argent qu’il lui doit avec les pénalités de retard, mais il sait qu’il n’a pas les moyens de payer. Louer ce local sordide peut sembler anodin, mais Man’ n’a pas vraiment le sens des affaires, il n’a pas une boutique particulièrement reluisante, il ne se fait jamais de publicité et ne compte que sur le bouche-à-oreille pour faire fonctionner son commerce. Il a ses habitué, une clientèle fidèle, de quoi payer les charges, comme les factures d’électricité ou le matériel nécessaire à la restauration ou création d’instruments….

Ce n’est pas vraiment son train de vie qui l’empêche de joindre les deux bouts, même si le proprio est persuadé que le luthier est un junkie. Il faut dire qu’il a la tête de l’emploi et les antécédents familiaux qui peuvent laisser croire qu’il ait suivi cette voie. Si ça lui arrive de fumer un joint de temps en temps, ce n’est pas un toxicomane. Cela ne fait pas partie de ses nombreux défauts. Ce qui fauche Manwë ce sont ses frais médicaux pour ses yeux, mais dernièrement il doit admettre avoir eut quelques… Extras ? Un coup de poignard dans l’épaule, en plus de calmer, ça coute cher. Il sait qu’il n’est pas au bout de ses peines avec la sortie de taule de son père, et s’estime chanceux de s’en être sorti qu’avec un petit coup de lame qui n’a que très peu impacté sa mobilité.

Entre son proprio, son père et l’affaire Joe Davis ; Man a de quoi être suspicieux et légèrement paranoïaque. Le brun ferme les stores de son magasin prend ses clés, son canif et son précieux paquet de clopes. Il n’attend pas même d’être sorti pour se l’allumer, jamais il ne pourrait s’en passer et pour tout dire, il ne s’imagine pas le faire un jour.

Une fois la porte close, il pivote vers la rue encore animée et ne put retenir un sursaut en tombant nez à nez avec quelqu’un plus haut de lui d’une demi-tête. Bien qu’il ait des raisons d’être nerveux ; il ne réagit pas non plus au quart de tour, il n’est pas violent sans raison. Il reconnut rapidement Blake, un homme qu’il considère fort bien comme un ami. Ce gars-là lui a donné sa chance à une époque où il accumulait les erreurs professionnelles. Man’ voulait s’en sortir, mais il ne savait pas vraiment comment faire, même à l’approche de la trentaine. Personne ne lui a jamais appris comment faire pour vivre, pour s’en sortir, il s’est toujours contenté de survivre, de vivoter, c’est ce qu’il a toujours fait, il a mit du temps pour réaliser que la vie ne pouvait pas être que ça, qu’il pouvait lui aussi avoir un but, des objectifs.

“ Merde Blake tu m’as foutu la trouille ! “
Qu’il peste avec un sourire amusé. “ J’dois un peu de blé au proprio… “ Un peu, c’est un euphémisme ! Il explique ce qu’il tente de fuir, ça évitera de mettre sur le tapis le sujet père criminel relaxé par cette justice mal fichue. “ Qu’est-ce qui me vaut ta visite ? “ Enchaine-t-il pour balayer cette histoire de sursaut, de pognon… Parce qu’il se souvient des conversations qu’il a pu avoir dans le passé avec Blake qui lui expliquait plus ou moins les tenants et aboutissants de l’importance d’une bonne gestion budgétaire.  Ses yeux verts dardent son interlocuteur, Man’ ne croit que très peu au hasard de circonstance, il est persuadé que Blake est bien là pour lui demander quelque chose.



(c) AMIANTE


__________________________

Le noir est une couleur en soi, celle qui résume et consume toutes les autres.
Blake Morgan

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 145
ICI DEPUIS : 06/09/2021
COMPTES : Hunter
CRÉDITS : Javajunkie

STATUT : Divorcé

MessageSujet: Re: Loyers impayés ft Blake Morgan   Loyers impayés ft Blake Morgan EmptyJeu 23 Sep 2021 - 1:39

Depuis que j’ai fait l’acquisition d’une boîte de nuit il y a onze ans maintenant. J’ai commencé à m’intéresser d’avantage à tout ce qui est immobilier et chaque fois que je vois une bâtisse qui est à vendre, je prends le temps d’évaluer le potentiel que celle-ci peut avoir pour un commerce ou un autre. L’argent est quelque chose que j’aime beaucoup et qui donne un certain pouvoir. C’est facile de perdre gros, mais il y a possibilité de faire augmenter notre capital quand on sait faire les bons choix et où placer l’argent pour faire fructifier le tout. Ce n’est pas tous les jours facile et au début j’ai eu du mal à entrer dans mon argent lorsque la boîte de nuit de son ancien propriétaire à moi, mais aujourd’hui je crois que je peux me vanter d’avoir réussi en affaires. Les premières années n’ont pas été faciles et j’ai dû travailler d’arrache pied pour en arriver là où je suis, j’ai eu des malheurs qui se sont abattus sur moi, mais je suis obstiné et j’ai toujours réussi à me relever. J’ai appris à la dure, je n’ai pas d’études, mais dans la vie, quand on a une envie, il faut la suivre et se battre pour réaliser ses rêves.

Depuis onze ans, j’ai eu pas mal d’employés, ça change vite dans une boîte de nuit, ce n’est pas un travail qui convient à tous, les horaires ne sont pas facile, mais il y a moyen de faire de l’argent. Au travers des années, j’ai tenté d’aider plusieurs personnes, donnant des chances à des gens qui n’en ont pas normalement ou qui n'arrivent pas à trouver d'autres emplois. Certains ont réussi par la suite et ça me fait plaisir de voir ça et d’autres sont carrément des causes perdues et même moi, je ne peux rien faire pour les aider. Il y en a aussi qui me marquent plus que les autres et c’est le cas de Man’, il n’a que quelques années de moins que moi, mais j’ai toujours eu l’impression qu’il voulait vraiment se sortir de sa merde, qu’il voulait faire quelque chose de sa vie, ce qui lui manquait ce n’était que le coup de pouce.

Jusqu’où je suis prêt à aller pour aider quelqu’un ? Je peux aller loin, attention, pas pour n’importe qui, mais bien pour ceux que je crois que ça vaut la peine de les aider. Man’ fait partie de cette catégorie de personne et j’ai essayé plus d’une fois de lui expliquer qu’il fallait jouer certaines cartes pour réussir, planifier et prévoir les coups dur, mais clairement, il a encore besoin d’un coup de main pour pouvoir faire face. J’ai appris au travers des branches qu’il avait du mal avec son loyer et j’ai pu faire, je ne dirais pas comment, pression sur le propriétaire de l’immeuble pour qu’il me vende son immeuble pourri, pas mal de blés et j’ai racheté la dette du locataire en question. Les papiers de propriété fraîchement signés, je suis maintenant propriétaire d’un deuxième immeuble et pas le dernier. Il faut juste trouver le moyen que ça me rapporte sur le long terme.

C’est donc dans l’optique d’en aviser cet homme que je considère comme un ami, je me dirige vers l’immeuble en espérant le croiser et de ne pas arriver trop tard. L’heure de fermeture de sa boutique est proche, mais à peine que je pense à ça, que je tombe sur lui qui sursaute avant de me reconnaître. Je ne pensais pas lui faire peur, mais ne peux m’empêcher de rire quand il confirme que je lui ai fait peur. “Ce n’était pas mon intention pourtant. ” Mais, je remarque aussi qu’il a l’air quelque peu nerveux, chose qui se confirme quand il avoue devoir un peu d’argent à son propriétaire. Je le laisse parler, voir ce qu’il va pouvoir encore me révéler. “J’avais quelques trucs à discuter avec toi. Tu veux qu’on aille prendre un verre, ça fait un moment qu’on a pas pris le temps. ” J’espère qu’il a le temps et qu’il va accepter, parce que je veux bien l’aider sur ce coup, mais il devra quand même donner un peu du sien. J’ajoute une phrase avant pour contrer un possible refus. “Allez, je t'invite. ” Il y a bien un endroit dans le coin qui pourrait permettre une discussion un peu sérieuse.
Manwë Druid

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Manwë est né achromatopsique, c’est une maladie rétinienne rare, autosomique récessive caractérisée par une cécité des couleurs (ne voit qu’en noir et blanc), un nystagmus (pour ceux qui savent ce que c’est, lire cette parenthèse n’est pas utile : un nystagmus est une atteinte de l'équilibre entre les différentes structures responsables de la stabilité de l'œil engendrant des mouvements involontaires, saccadés et rythmiques du globe oculaire) et une photophobie (T’as compris le principe des parenthèses pas vrai ? Photophobie : sensibilité accrue à la lumière voire une intolérance complète à celle-ci)
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 134
ICI DEPUIS : 04/07/2021
COMPTES : Theodore Kelly
CRÉDITS : idk

STATUT : Cœur aigri

MessageSujet: Re: Loyers impayés ft Blake Morgan   Loyers impayés ft Blake Morgan EmptyDim 26 Sep 2021 - 8:20

Loyers Impayés
@Blake Morgan  


“ J’espère bien, hein ! “ Manquerait-plus que Blake s’amuse à lui faire des frayeurs, mais il se doute qu’il n’a pas fait le déplacement pour ça. Man’ se demande bien souvent comment un homme comme lui peut avoir du temps pour un type dans son genre. Beaucoup les oppose, mais c’est dans leurs quelques ressemblances qu’ils trouvent un sérieux terrain d’entente, une amitié même. Il se souvient s’être pointé dans cette la boite de nuit fraichement achetée par Blake pour décrocher un nouveau job, il a essayé de se faufiler dans la brêche, serrant les fesses en espérant que Blake n’ait jamais entendu parler de lui en tant qu’employé déplorable. Man n’a jamais été un bon serveur ; il renversait des plats ou pétait la vaisselle à cause de ses troubles visuels et d’équilibre. Il se débrouillait davantage comme commis bien que la casse n’était jamais exclue avec lui… Ce défaut aurait pu passer si seulement il ne se montrait pas aussi cynique avec les clients qui lui cassaient les pieds (pour être poli), les plaintes ont été nombreuses et les renvois tout autant. Malgré sa bonne volonté au départ de dissimuler sa grossièreté, le naturel revient toujours au galop comme on dit. Des avertissements, Blake lui en a fait plusieurs, mais il l’a gardé malgré tout, jusqu’au jour où c’est Man’ qui a fini par comprendre que sa place n’était pas là, qu’il devait et pouvait faire autre chose de sa vie.

Ses yeux verts se plissent comme s’il allait pouvoir lire sur le visage de Blake quels sont les mystérieux “trucs” dont celui-ci souhaite lui parler. “ Ok pour un verre mon pote. De toutes manières on sait tous que j’traine avec toi uniquement pour avoir des trucs gratos. “ Le rire qu’il lâche après cette phrase est tout à fait représentatif de son humour dérangeant et malheureusement complètement assumé. Rire du malheur, de son malheur en particulier, c’est une chose qu’il s’est imposé très jeune pour survivre, pour ne pas finir comme tous ces losers qui se tirent une balle dans la tête. Il préfère être un loser bien en vie !

Il s’allume donc sa petite clope avant de se mettre en chemin, il en propose une par politesse à Blake mais de mémoire il lui semble que celui-ci n’a pas ce défaut, les choses peuvent changer et ce n’est certainement pas le brun qui va juger. “ Mais c’est vrai qu’on ne s’est pas vu depuis un bail, on va en avoir des trucs à s’raconter… Tiens ! Tu savais que les dauphins ont des poils dans les oreilles ? “ Il accompagne sa question d’une grimace de pseudo dégout / déception. Certes Blake comme lui ont leur propres poils d’oreilles, mais tout de même, les dauphins c’est un peu mythique comme bestiole ! Y’a vraiment personne de complètement épargné dans le maudit viseur du bon dieu… “ Enfin… J’imagine que t’as des trucs plus sérieux à m’dire. “ Il sourit, un peu pressé de savoir de quoi il en retourne. Pour s’occuper il a bien à tirer sur sa clope, mais il espère sincèrement que Blake n’a pas des ennuis, même s’il fera évidemment tout pour l’aider. Il n’est plus à quelques emmerdement près le Manwë, entre les siens, ceux de Joe Davis, y’a toujours moyens de faire un peu de place pour Blake Morgan ! Il n’a pas beaucoup d’amis, il est de ce fait plutôt loyal malgré tous ces défauts, malgré que tout le monde ait tendance à le prendre pour un enfoiré comme son salopard de père. Il s’évertue à être différent et jusque-là, malgré qu’il soit marqué à vie par ce qu’il a vécu, il ne s’en tire pas si mal désormais en dehors de ses problèmes d’argent.


(c) AMIANTE


__________________________

Le noir est une couleur en soi, celle qui résume et consume toutes les autres.
Blake Morgan

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 145
ICI DEPUIS : 06/09/2021
COMPTES : Hunter
CRÉDITS : Javajunkie

STATUT : Divorcé

MessageSujet: Re: Loyers impayés ft Blake Morgan   Loyers impayés ft Blake Morgan EmptyMar 28 Sep 2021 - 16:30

Du temps, c’est quelque chose que je n’ai pas à revendre, en fait je serais preneur si on trouvait le temps d’allonger les journées pour être capable de faire tout ce que j’ai à faire sans couper sur mon sommeil. C’est pour cette raison que je viens rarement voir mon ami Manwë, pas que je n’apprécie pas les moments passés avec lui, mais le temps me manque cruellement. Je laisse échapper un petit rire, sans rien ajouter. Il semble nerveux, mais ça c’est dans sa nature et probablement aussi parce qu’il craint des représailles. Quand on a des dettes on se tient plus tranquille et on souhaite ne pas se faire remarquer. Il m’a toujours intrigué et je me suis reconnu en lui à certains égards, cette volonté qu’il avait de vouloir s’en sortir m’a amené à lui laisser plus de chance que de raison en tant qu’employé et à la longue il est devenu un peu mon protégé et je veux continuer de l’aider pour qu’il puisse améliorer son sort, il mérite mieux !

Une tape sur son épaule, je laisse échapper un rire avant de lever les yeux aux ciel. « Dommage moi qui croyais que tu m’appréciais pour autre chose que pour le fric ! » ce n’est pas la première fois que je l’entends dire des choses comme ça, ça me choque moins qu’au début, reste que je sais que cet homme vaut plus que ça. J’ai eu de la chance dans la vie de m’en sortir parce que des gens ont cru en moi, qui m’ont permis d’être qui je suis aujourd’hui. Je n’ai pas toujours fait et ne fait pas toujours les choses dans la légalité, mais parfois il faut prendre les opportunités qui nous sont offertes pour nous élever. Mon entreprise fonctionne bien et si je peux en faire profiter quelques-uns je le fais.

Je prends la cigarette qu’il m’offre et sort mon briquet pour l’allumer. Content d’avoir expulsé la fumée de la première taffe, j’aurais pu m’étouffer en entendant la remarque sur les dauphins. C’est toujours de surprise en surprise que je vais lors de mes discussions avec lui. « Je me coucherais moins bête ce soir, je ne savais même pas que les dauphins pourrait avoir du poil, ni ou leurs oreilles sont en fait. » Un sourire en coin en disant ça, je hoche la tête. « Mais tu as raison en disant qu’on a pas mal de choses à se dire ! Allez, ne restons pas ici et allons nous asseoir quelque part. » je commence à marcher en tirant sur la clope de temps à autres. Il y a un bar non loin d’ici qui nous permettra d’être plus à notre aise pour discuter.

Nous arrivons rapidement devant l’immeuble en questions et je jette ma cigarette après l’avoir terminé dans le cendrier non loin de l’entrée. Quand Man’ est prêt, j'ouvre la porte et pointé une table en retrait. « Je vais aller chercher à boire, tu veux une bière ? » Je sors mon portefeuille de ma poche arrière avant d’aller au comptoir.
Manwë Druid

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Manwë est né achromatopsique, c’est une maladie rétinienne rare, autosomique récessive caractérisée par une cécité des couleurs (ne voit qu’en noir et blanc), un nystagmus (pour ceux qui savent ce que c’est, lire cette parenthèse n’est pas utile : un nystagmus est une atteinte de l'équilibre entre les différentes structures responsables de la stabilité de l'œil engendrant des mouvements involontaires, saccadés et rythmiques du globe oculaire) et une photophobie (T’as compris le principe des parenthèses pas vrai ? Photophobie : sensibilité accrue à la lumière voire une intolérance complète à celle-ci)
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 134
ICI DEPUIS : 04/07/2021
COMPTES : Theodore Kelly
CRÉDITS : idk

STATUT : Cœur aigri

MessageSujet: Re: Loyers impayés ft Blake Morgan   Loyers impayés ft Blake Morgan EmptyMar 5 Oct 2021 - 15:23

Loyers Impayés
@Blake Morgan  

Les deux hommes ont toujours eut cette facilité à plaisanter sur bien des choses, comme le soi-disant attrait pour l’argent de Manwë. Le brun ne se plaint pas vraiment de sa situation financière pourtant lamentable, mis à part ses problèmes de loyers qui lui ont échappé, il n’est pas du genre à se lamenter ou à taxer ses amis pour être dépanné. Mais concernant les amis de Blake, il ne sait pas vraiment comment ils fonctionnent avec lui. Il imagine que ceux-ci ont probablement tout autant les moyens, mais pour les comme lui… Peut-être qu’ils en ont après son fric, contrairement à Man’ qui préfère de loin se débrouiller tout seul que faire la manche, il l’a bien assez fait lorsqu’il était môme et pas en âge de travailler.

Chacun avec sa clope, ils marchent en direction d’un bar à proximité, jasant sur les poils d’oreilles des dauphins le plus naturellement du monde. “ J’ai lu ça sur une boite de céréales… “ Parfois il a bien l’impression d’être un môme de douze ans, mais il ne pas pas prétendre manger des tartines de pains comme les grands alors qu’il se goinfre de céréales dans un grand bol de café au lait quand il prend un petit déjeuner.

Ils arrivent à destination, se débarrassent des mégots avant d’entrer. “ Une blonde. “ Précise-t-il au sujet de la bière alors qu’il part s’installer à la table désignée par son ancien patron. Il observe brièvement les clients présents puis il profite de ce moment pour ouvrir son téléphone portable pour consulter les quelques messages qui lui ont été envoyé… Ou plutôt ceux auxquels il a oublié de répondre et qui attendront encore un peu… Il range son cellulaire quand Blake arrive avec leurs consommations payées au bar. “ Merci ! “ Dit-il sincèrement en attrapant sa bière. “ Santé ! “ Lance-t-il pour la convivialité et la tradition, ce n’est plus si souvent que Man’ traine dans ce genre d’endroit. À l’époque où ils se sont rencontré, beaucoup plus, mais désormais avec sa boutique il a encore moins de marge financière qu’avant pour ce genre d’extras.

Après avoir bu une bonne gorgée, il plante ses yeux verts dans le regard sombre de son ami pour lui demander “ Alors, de quoi tu avais à me parler ? “ S’il a des ennuis, il fera tout pour l’aider, même s’il n’a clairement pas le temps pour ça, il en trouve toujours quand ça en vaut la peine et surtout, ce n’est pas si souvent que Blake lui demande un service. Car oui, il est persuadé que c’est de cela qu’il s’agit.


(c) AMIANTE


__________________________

Le noir est une couleur en soi, celle qui résume et consume toutes les autres.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Loyers impayés ft Blake Morgan   Loyers impayés ft Blake Morgan Empty

 
Loyers impayés ft Blake Morgan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: western district-
Sauter vers: