∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, les températures sont chaudes chaudes chaudes ! Elles avoisinent entre les 29 et 34°C.


emilia manzoni & penny peach
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
Fauteuil gaming CGM à 99€ ...
Voir le deal
99.99 €

Partagez
 

 Hold on, I still need you ı Thina ♡

Aller en bas 
AuteurMessage
Valentina Gonzalez

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Valentina est la seconde et dernière enfant de la famille Gonzalez. Elle a donc une grande soeur plus âgée qu'elle mais avec qui elle entretient une relation assez forte. ‹ < Leurs parents étant assez souvent absentes, les deux jeunes filles ont appris à ne compter que l'une sur l'autre. D'où cette proximité entre elles. ‹ La petite famille est arrivée à Bowen alors que Val n'avait que cinq ans. Elle a donc grandit dans cette ville, pour son plus grand bonheur. ‹ Depuis sa plus tendre enfance, elle rêvait d'être mannequin. Ce n'était pas un rêve aisé, mais elle s'est démenée afin de pouvoir y arriver. C'était son rêve et elle ne voulait pas lâcher l'affaire. ‹ Alors qu'elle était aux Etats-Unis pour un défilé, elle a rencontré un homme avec qui le feeling est tout de suite bien passé. Ils ont donc gardé contact. Elle avait à peine plus de 21 ans. ‹ Un beau jour, alors qu'il ne travaillait pas pendant deux semaines, il a décidé de la rejoindre à Bowen. ‹ Un an plus tard, ils ont décidé d'emménager ensemble. C'est lui qui s'est démené afin de se faire muter à Bowen ‹ Le 15 juin 2006, elle a donné naissance à une adorable petite fille qu'elle a nommé Leila. C'est sa fierté, son plus grand bonheur, sa raison de vivre.‹ En août 2010, le couple s'est marié devant leurs amis et leurs familles. C'était tout simplement magique, encore mieux qu'elle ne l'espérait... ‹ Il y a six ans et demi, Valentina a reçu un appel qu'elle aurait aimé ne jamais recevoir : Son mari est décédé. Ce soir-là, elle a pleuré toutes les larmes de son corps. Le pire a été de l'annoncer à sa fille. Elles se sont donc retrouvées à deux. ‹ L'enterrement a été une étape très difficile, autant pour la mère que la fille. Tout s'est passé si vite, c'était tellement inattendu. Certes, elle connaissait les risques mais elle espérait que ça n'arriverait pas. ‹ Quelques mois plus tard, elle a décidé d'adopter un chien dans un refuge. Elle y songeait déjà depuis quelques années mais elle s'est enfin décidé à franchir le cap. ‹ Malgré son boulot assez prenant, elle veille à rester présente pour sa fille. Elle l'emmène même avec elle dès qu'elle le peut afin qu'elle ne se retrouve pas seule. Valentina a connu ce que c'était de vivre avec des parents absents. Ce n'est pas ce qu'elle veut pour Leila. ‹ Les années s'écoulent vite et malgré les difficultés qu'elles ont pu connaître, la mère et la fille se sont rapprochées. Pas de secret. ‹ Sentimentalement, c'est assez compliqué pour Valentina qui n'a pas le souhait de s'engager. Elle a aimé son mari d'une puissance telle qu'elle a peur de ne pas pouvoir donner tant d'amour à un autre homme. ‹ Depuis quelques mois, elle songe à se lancer dans une reconversion bien que cela reste en lien avec son métier actuel : elle souhaite lancer son propre site internet avec sa gamme de vêtements.
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 1192
ICI DEPUIS : 29/07/2021
COMPTES : Gabriella (Vitaa), Amara (Bailee Madison) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar, code signa) & bonjovishipper (gifs)

STATUT : Touch me, so I know I'm not crazy. Never have I ever met somebody like you. Used to be afraid of love and what it might do but goddamn, you got me in love again. (thina)
MessageSujet: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ EmptyMar 28 Sep 2021 - 14:01


Hold on, I still need you

Long endless highway, you're silent beside me, driving a nightmare I can't escape from. Helplessly praying, the light isn't fading. Hiding the shock and the chill in my bones ı @Thiago Fitzgerald & @Valentina Gonzalez
Il n'y a pas si longtemps, tu as enfin officialisé cette relation naissante entre Thiago et toi. C'est même lui qui a fais le premier pas en osant utiliser ces trois petits mots qui t'ont effrayée depuis le décès de ton mari et pourtant, ça t'as fais un bien fou de savoir que c'est aussi ce qu'il peut ressentir. Maintenant, tu te sens réellement à l'aise et épanouie. Tu n'as même pas réussi à être  aussi heureuse que maintenant depuis le décès de celui que tu as épousé. Toi qui, ces derniers mois, éprouvait des doutes au sujet de te relancer dans une nouvelles relation, il faut avouer que tu n'as jamais été aussi certaine de toi que maintenant. Ce soir ? Tu dois sortir puisque tu es attendue à un événement assez important. Heureusement pour toi, tu n'as pas à quitter la ville et c'est aussi pour cette raison que tu as accepté de t'y rendre. Mais évidemment, tu n'as pas l'intention de t'y rendre seule. En effet, Thiago a accepté de t'y accompagner et rien que sa présence à tes côtés te donne davantage envie d'y aller. Ton petit ami doit même passer pour te récupérer. Ce qui te laisse le temps de  te préparer avant son arrivée. Tu veilles à n'oublier aucun détail, à être totalement prête de la tête aux pieds, que ce soit pour les photos qui sont être prises, mais aussi pour les beaux yeux de celui qui partage désormais ta vie.

Thiago arrive avec cinq petites minutes d'avances sur l'heure annoncée mais, par chance, tu avais déjà terminé de te préparer. Tu files donc ouvrir la porte, t'approchant doucement de lui afin de l'embrasser. N'est-ce pas le meilleur moyen de le saluer ? Hey... Je suis heureuse de te voir. Ton regard se pose ensuite sur lui, le trouvant toujours aussi attirant. Tu te rends compte à quel point il est terriblement sexy dans sa tenue. Et dire que c'est avec toi qu'il a décidé de faire un bout de chemin, tu n'aurais pas pu être plus chanceuse Tu es parfait ainsi. Le plus beau d'entre tous. Lui dis-tu alors que ton regard se plonge dans le sien. Ce regard océan qu'il a, c'est le regard dans lequel tu veux te noyer jusqu'à la fin de tes jours. Tu aurais aimé pouvoir en profiter un peu avant la soirée, mais tu as peur d'être en retard. Tu décides donc de récupérer tes affaires avant de te rapprocher de lui. Je suis prête à y aller, si tu l'es aussi. Tout en prononçant ces quelques mots, tu franchis le pas de la porte, veillant à fermer ton domicile à clé. Cette soirée va être agréable, surtout que tu n'en avais pas fais depuis un petit moment. Tu te rends bien compte qu'il va s'afficher avec toi et le fait qu'il accepte de le faire te touche au plus profond de ton coeur.

Cependant, il y a un détail capital qui t'échappe et qui pourrait changer bien des choses au cour de cette soirée. Ce détail n'est autre que cet homme portant une cagoule, mais étant aussi armé. Peut-être quelqu'un qui t'en veux, au moins suffisamment que pour oser vouloir s'en prendre à toi devant ton domicile. De plus, ce n'est pas une victime choisie au hasard. Il est plutôt bien caché afin de ne pas attirer les regards environnant, se faisant très discret alors qu'il te vise volontairement avec l'arme qu'il porte. Il ne faudrait surtout pas qu'il se fasse surprendre, ou qu'on l'empêche de réussir son coup. Tu ne peux donc pas réaliser qu'en l'espace d'un instant, ta vie va être chamboulée à tout jamais. Dans ta tête, cette soirée va tout simplement être agréable, en compagnie de l'homme que tu aimes.
Niagara



__________________________



Le sens de la famille
Évidemment quand t'es maman, ton cœur explose et pour toujours. On te confie le rôle ultime, celui qui te change viscéralement. Tu n'savais pas que c'était possible de générer autant d'amour. J'n'trouve pas de mots assez forts, c'est tellement, tellement...



Dernière édition par Valentina Gonzalez le Sam 30 Oct 2021 - 12:52, édité 1 fois
https://www.aa-retro.com/t22668-valentinag-valentina-s-instagram
Thiago Fitzgerald

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Est quelqu'un de généreux qui aime aider les autres. ‹ Est du genre impulsif mais qui peut parfois regretter de s'être emporté aussi vite. ‹ Jaloux, ne supporte pas que l'on tourne autour de la personne qu'il aime. ‹ Ne sait jamais quoi faire pour faire plaisir à la femme qu'il aime ou qu'il convoite. ‹ Aime que les choses soient bien rangés, est ordonné dans ses affaires et apprécie que chaque chose soit à sa place. Pas maniaque mais presque. ‹ La curiosité est un vilain défaut, sauf quand c'est pour la bonne cause et que ce n'est pas trop intrusif. ‹ Ne passe pas une journée sans boire de café. ‹ Adore la noix de coco mais y est allergique. ‹ Raffole des sushis. ‹ Est un véritable gourmand, il ne dira jamais non à une pâtisserie. ‹ Rêve d'avoir un chien, plus particulièrement un berger allemand, quand il sera en retraite peut-être. ‹ Adore lire, surtout les livres de sa fille. ‹ Apprécie la musique classique mais n'ose pas vraiment l'avouer de peur de passer pour un ringard. ‹ La cuisine est un de ses passe-temps favori.
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 254
ICI DEPUIS : 28/06/2021
COMPTES : Ian (slimane), Hazel (Emily Bett Rickards) & Cameron (James Denton)
CRÉDITS : javajunkie

STATUT : Le plus beau cadeau que tu puisses faire à quelqu'un, c'est ton temps, parce que tu lui donnes une partie de ta vie qui ne te reviendra jamais. (thina)
MessageSujet: Re: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ EmptySam 2 Oct 2021 - 14:15





Hold on, I still need you

feat. @valentina gonzalez :coeur:


J’avais osé, enfin. Je lui avais dit que je l’aimais, et il était temps. Depuis que j’avais rencontré Valentina lors de cette soirée d’anniversaire surprise organisée en son honneur, et surtout depuis cette soirée que nous avions passée ensemble, je ne parvenais plus à me sortir Valentina de la tête. Sans cesse je pensais à elle, chaque seconde, chaque minute, chaque heure qui passait. C’était assez déroutant, et pourtant si agréable et apaisant. Valentina était une femme merveilleuse et j’avais eu la chance qu’elle vienne m’aborder ce soir-là et qu’elle me permette de passer une soirée aussi merveilleuse en sa compagnie. Jamais je n’aurais cru cela possible. La vie avait pris un tout autre tournant ce soir-là, alors qu’à la base j’avais accepté de venir à cet anniversaire surprise pour me changer les idées, parce que je pensais bien trop à une autre femme, à une histoire passée qui n’avait plus aucun avenir. Je pensais que je ne pourrais plus jamais tomber amoureux d’une autre femme, et pourtant je m’étais trompé. Aussi belle qu’avait été ma relation avec Charlène, et d’ailleurs aussi courte avait-elle pu être, elle n’était clairement pas la femme de ma vie comme j’avais pu le penser. Je devais admettre que je m’étais trompé et que la conversation que j’avais eu avec Charlène lors de mon retour à Bowen prenait tout son sens. Evidemment que je saurais passer à autre chose, faire de nouvelles rencontres et trouver cette femme dont j’avais besoin dans ma vie. Je l’avais trouvé plus vite que je ne le pensais et totalement par hasard, comme quoi le hasard, ou plutôt le destin, faisait parfois très bien les choses. Ce soir, je devais accompagner Valentina à un évènement auquel elle était invité, quand elle m’avait proposé de l’accompagner, il m’avait été impossible de refuser, jamais je ne pourrais refuser de passer un moment avec elle, même si cela impliquait de devoir me retrouver entourer de personnes que je ne connaissais pas, ce que je n’appréciais pas franchement. Mais pour elle, j’étais prêt à tout. Pour l’occasion, je m’étais convenablement habillé, en espérant bien sûr que le choix de ma tenue lui plairait, parce que son avis comptait beaucoup pour moi et que je ne voulais évidemment pas la décevoir ni lui faire honte. Enfin prêt, je quittais mon domicile pour aller jusqu’à chez elle pour l’heure qu’elle m’avait donné.

Finalement, j’arrivais avec cinq minutes d’avance, j’espérais simplement que je n’allais pas perturber sa préparation tout en frappant à la porte. Il ne me fallut pas attendre longtemps avant que la porte ne s’ouvre et que je la découvre enfin, absolument ravissante. Un large sourire se dessina sur mes lèvres, j’étais si heureux de la retrouver, et encore plus de la découvrir aussi parfaitement habillée, cette tenue lui allait à ravir, j’étais fier d’avoir une cavalière aussi belle, et clairement je n’étais pas décidé à la partager, ça jamais. « Moi aussi je suis heureux de te voir, tu m’as tellement manqué… » lui avouais-je sans complexe en posant mes mains sur ses hanches et m’approchant d’elle pour l’embrasser tendrement. Alors qu’elle avait plongé son regard dans le mien, j’étais totalement absorbé, et j’aurais aimé pouvoir me perdre à jamais dans ses yeux. Un petit rire s’échappa de ma bouche à sa remarque. Je ne croyais pas une seule seconde être le plus beau d’entre tous, mais je ne voulais pas la contredire alors je ne dis rien contre cela. Je me contentais simplement de la complimenter à mon tour. « Tu es très en beauté ce soir, je viens de tomber amoureux de toi pour la seconde fois… » lui dis-je avec un petit sourire en coin. Je hochais doucement la tête quand elle me dit qu’elle était prête à partir si je l’étais aussi. « Je suis prêt, allons-y. » Dès lors qu’elle avait fermé la porte de chez elle, je me permis de lui prendre la main alors que nous commencions tranquillement à nous avancer vers la voiture.

Totalement captivé par Valentina, je ne prêtais absolument aucune attention à ce qu’il pouvait se passer autour de nous. Et pourtant, j’aurais dû être attentif. J’aurais dû pouvoir repérer cet individu qui visait la femme que j’aimais. Mais après tout, il savait sans doute y faire, il était très discret et faisait tout pour ne pas se faire repérer. Tout près de la voiture, je venais ouvrir la porte côté passager pour inviter Valentina à s’installer. Je me trouvais à côté d’elle, dans mon esprit j’étais apaisé, serein et heureux à l’idée de passer cette soirée que j’espérais excellente en compagnie de celle pour qui mon cœur battait depuis son anniversaire.


codage par aqua




__________________________



 
thina ღ
Et puis... il y a ceux que l'on croise, que l'on connait à peine, qui vous disent un mot, une phrase, qui vous accordent une minute, une demi-heure, et qui changent le cours de votre vie.
Valentina Gonzalez

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Valentina est la seconde et dernière enfant de la famille Gonzalez. Elle a donc une grande soeur plus âgée qu'elle mais avec qui elle entretient une relation assez forte. ‹ < Leurs parents étant assez souvent absentes, les deux jeunes filles ont appris à ne compter que l'une sur l'autre. D'où cette proximité entre elles. ‹ La petite famille est arrivée à Bowen alors que Val n'avait que cinq ans. Elle a donc grandit dans cette ville, pour son plus grand bonheur. ‹ Depuis sa plus tendre enfance, elle rêvait d'être mannequin. Ce n'était pas un rêve aisé, mais elle s'est démenée afin de pouvoir y arriver. C'était son rêve et elle ne voulait pas lâcher l'affaire. ‹ Alors qu'elle était aux Etats-Unis pour un défilé, elle a rencontré un homme avec qui le feeling est tout de suite bien passé. Ils ont donc gardé contact. Elle avait à peine plus de 21 ans. ‹ Un beau jour, alors qu'il ne travaillait pas pendant deux semaines, il a décidé de la rejoindre à Bowen. ‹ Un an plus tard, ils ont décidé d'emménager ensemble. C'est lui qui s'est démené afin de se faire muter à Bowen ‹ Le 15 juin 2006, elle a donné naissance à une adorable petite fille qu'elle a nommé Leila. C'est sa fierté, son plus grand bonheur, sa raison de vivre.‹ En août 2010, le couple s'est marié devant leurs amis et leurs familles. C'était tout simplement magique, encore mieux qu'elle ne l'espérait... ‹ Il y a six ans et demi, Valentina a reçu un appel qu'elle aurait aimé ne jamais recevoir : Son mari est décédé. Ce soir-là, elle a pleuré toutes les larmes de son corps. Le pire a été de l'annoncer à sa fille. Elles se sont donc retrouvées à deux. ‹ L'enterrement a été une étape très difficile, autant pour la mère que la fille. Tout s'est passé si vite, c'était tellement inattendu. Certes, elle connaissait les risques mais elle espérait que ça n'arriverait pas. ‹ Quelques mois plus tard, elle a décidé d'adopter un chien dans un refuge. Elle y songeait déjà depuis quelques années mais elle s'est enfin décidé à franchir le cap. ‹ Malgré son boulot assez prenant, elle veille à rester présente pour sa fille. Elle l'emmène même avec elle dès qu'elle le peut afin qu'elle ne se retrouve pas seule. Valentina a connu ce que c'était de vivre avec des parents absents. Ce n'est pas ce qu'elle veut pour Leila. ‹ Les années s'écoulent vite et malgré les difficultés qu'elles ont pu connaître, la mère et la fille se sont rapprochées. Pas de secret. ‹ Sentimentalement, c'est assez compliqué pour Valentina qui n'a pas le souhait de s'engager. Elle a aimé son mari d'une puissance telle qu'elle a peur de ne pas pouvoir donner tant d'amour à un autre homme. ‹ Depuis quelques mois, elle songe à se lancer dans une reconversion bien que cela reste en lien avec son métier actuel : elle souhaite lancer son propre site internet avec sa gamme de vêtements.
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 1192
ICI DEPUIS : 29/07/2021
COMPTES : Gabriella (Vitaa), Amara (Bailee Madison) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar, code signa) & bonjovishipper (gifs)

STATUT : Touch me, so I know I'm not crazy. Never have I ever met somebody like you. Used to be afraid of love and what it might do but goddamn, you got me in love again. (thina)
MessageSujet: Re: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ EmptySam 2 Oct 2021 - 15:15


Hold on, I still need you

Long endless highway, you're silent beside me, driving a nightmare I can't escape from. Helplessly praying, the light isn't fading. Hiding the shock and the chill in my bones ı @Thiago Fitzgerald & @Valentina Gonzalez
En peu de temps, Thiago a su bouleverser ta vie comme personne ne l'avais fais auparavant. Difficile d'oublier cette fameuse soirée d'anniversaire où ton regard a croisé le sien pour la première fois, mais assurément pas la dernière. Il s'est immiscé dans ta tête, mais aussi dans ton coeur. Ne pas penser à lui est devenu difficile, voir même impossible. Sauf que tu n'osais pas dire ces petits mots en première pour la simple et bonne raison que ça te terrorisais. Aimer. Depuis le décès de ton mari, t'as plutôt eu tendance à fuir qu'à affronter tes sentiments pour la simple et bonne raison que la fuite est toujours moins douloureuse pour toi. Avec lui, c'est différent. Il est capable de faire ressortir la meilleure version de toi, celle que tu ne montres plus aux hommes ne faisant pas partie de ton cercle d'amis. Rapidement, il a su prendre une place tellement importante dans ta vie. Maintenant, Thiago n'est autre que ton petit ami et tu dois avouer que ça te réjouis. C'est le bon moment, tu te sens prête à te lancer dans cette relation pour la simple et bonne raison que tu as trouvé la bonne personne avec qui partager ta vie. Cet homme, tu l'aimes corps et âme, comme ça ne devrait pas être permis. Bien que tu as aimé ton mari et qu'une part de toi l'aimeras toujours, tu dois simplement vivre ta vie et profiter de cette belle histoire naissante avec ton apollon. Ce n'est pas pour ça que tu oublies ton passé ou que tu agis comme s'il n'y avait rien eu. C'est tout simplement impossible de toute façon. Il est simplement temps pour toi de refaire ta vie, tu n'as absolument pas envie de laisser passer cette merveilleuse chance qui se présente à toi. Thiago est parfait en tout point à tes yeux, et même les éventuels défauts te plaisent. C'est bien simple, tu aimes tout chez lui. D'ailleurs, tu lui as proposé de t'accompagner à un événement. En soi, tu aurais pu y aller seule mais ce n'est pas la même chose. Toute occasion est bonne pour partager un moment avec ta tendre moitié et tu n'as pas hésité à saisir celle-ci.

Bien qu'il arrive avec cinq minutes d'avance, ce n'est pas un problème puisque tu es prête. Puis, ce ne sont pas cinq minutes supplémentaires qui auraient pu changer quelque chose. Sa présence plus rapide que prévu n'est pas une mauvaise chose, bien au contraire puisque tu trépignais d'impatience à l'idée de le revoir. Addicte ? Probablement plus que tu n'oserais l'admettre, en effet. Rien qu'en le voyant, tu te félicites de ne pas lui avoir demandé de venir plus tôt car tes idées, elles, auraient pu vous mettre en retard sans la moindre difficultés. Il est tellement sexy que tu pourrais lui sauter dessus, mais ce n'est pas une bonne idée. Pas maintenant, pas dans l'immédiat. Autant dire que tu es sous son charme. Toi aussi, tu m'as manqué. Tu n'imagines pas à quel point... Tes joues virent à une teinte rosée car tu rougis. Evidemment qu'il t'a manqué. Si ça n'en tenait qu'à toi, tu passerais chaque seconde de ta vie auprès de lui. Alors qu'il s'approche de toi, tes mains se posent contre son torse tout en prolongeant ce baiser qu'il t'offre sur un plateau d'argent. Tu serais bien restée là, à profiter de ses lèvres contre les tiennes et de ses mains sur ton corps pendant des heures si tu le pouvais. Plus précisément, si tu n'avais pas d'obligations pour ce soir. Je me devais de t'arriver à la cheville... Je dois avouer que je te trouve très sexy dans ce costard. Tu rêves carrément de lui ôter ce noeud papillon et cette chemise, mais ça attendra probablement la fin de la soirée, s'il en a autant envie que toi. Il t'annonce qu'il est prêt à y aller, tu fermes donc la porte avant de le suivre tout en serrant doucement sa main. Tu le rejoins donc jusqu'à la voiture, totalement perdue dans cet instant surréaliste à ton goût. Il y a encore quelques mois, tu n'aurais jamais pensé revivre ça et pourtant... Voilà où tu en es.

Arrivée au niveau de la voiture, ton regard se pose sur lui. Attends, j'ai oublié mon téléphone. Bouge pas, j'arrive ! Après lui avoir volé un baiser, tu retournes jusqu'à ton domicile afin de récupérer ce téléphone que tu avais oublié. Ainsi, si ta fille a un problème, tu resteras joignable pour elle. Après avoir refermé la porte à clé, tu reprends le chemin menant jusqu'à ta tendre moitié. C'est à ce moment là que tout bascule. L'inconnu te vise avant d'appuyer sur la gâchette. La balle qu'il tire t'arrive juste sous la ceinture que tu portais, te faisant ressentir une douleur vive et intense. Tes mains se posent sur cette zone douloureuse avant de voir qu'elles sont pleines de sang. C'est là que tu comprends. Malgré tout, tu tentes tant bien que mal de faire un pas mais tu n'y arrives pas, tombant sur le sol.
Niagara



__________________________



Le sens de la famille
Évidemment quand t'es maman, ton cœur explose et pour toujours. On te confie le rôle ultime, celui qui te change viscéralement. Tu n'savais pas que c'était possible de générer autant d'amour. J'n'trouve pas de mots assez forts, c'est tellement, tellement...



Dernière édition par Valentina Gonzalez le Sam 30 Oct 2021 - 12:52, édité 1 fois
https://www.aa-retro.com/t22668-valentinag-valentina-s-instagram
Thiago Fitzgerald

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Est quelqu'un de généreux qui aime aider les autres. ‹ Est du genre impulsif mais qui peut parfois regretter de s'être emporté aussi vite. ‹ Jaloux, ne supporte pas que l'on tourne autour de la personne qu'il aime. ‹ Ne sait jamais quoi faire pour faire plaisir à la femme qu'il aime ou qu'il convoite. ‹ Aime que les choses soient bien rangés, est ordonné dans ses affaires et apprécie que chaque chose soit à sa place. Pas maniaque mais presque. ‹ La curiosité est un vilain défaut, sauf quand c'est pour la bonne cause et que ce n'est pas trop intrusif. ‹ Ne passe pas une journée sans boire de café. ‹ Adore la noix de coco mais y est allergique. ‹ Raffole des sushis. ‹ Est un véritable gourmand, il ne dira jamais non à une pâtisserie. ‹ Rêve d'avoir un chien, plus particulièrement un berger allemand, quand il sera en retraite peut-être. ‹ Adore lire, surtout les livres de sa fille. ‹ Apprécie la musique classique mais n'ose pas vraiment l'avouer de peur de passer pour un ringard. ‹ La cuisine est un de ses passe-temps favori.
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 254
ICI DEPUIS : 28/06/2021
COMPTES : Ian (slimane), Hazel (Emily Bett Rickards) & Cameron (James Denton)
CRÉDITS : javajunkie

STATUT : Le plus beau cadeau que tu puisses faire à quelqu'un, c'est ton temps, parce que tu lui donnes une partie de ta vie qui ne te reviendra jamais. (thina)
MessageSujet: Re: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ EmptySam 2 Oct 2021 - 16:15





Hold on, I still need you

feat. @valentina gonzalez :coeur:


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. J’avais véritablement cru que je ne retrouverais plus jamais l’amour. Elle m’avait manqué durant cette année où j’étais parti, mais j’avais cru que je pourrais la retrouver. Pourtant, elle avait refait sa vie sans se soucier de moi, et elle avait eu raison même si cela m’avait clairement brisé le cœur de l’apprendre. Parce que je l’aimais, très fort, mais ce n’était plus qu’à sens unique. Cette sensation horrible de se dire que l’on ne pourra plus jamais avoir de sentiments pour quelqu’un qui en aura en retour. A mes yeux, j’avais perdu mon amour à tout jamais, je ne pourrais plus le retrouver, pourtant je m’étais bel et bien trompé. Il me fallait juste trouver la bonne personne, et j’avais eu raison de vouloir me changer les idées, pour pouvoir rencontrer de nouvelles personnes, surtout UNE nouvelle personne. Cette femme, qui allait changer ma vie, qui l’avait même changé dès lors qu’elle était venue m’aborder. Elle avait osé venir à moi, ce que je n’avais pas osé faire. Pour la simple et bonne raison que je ne la connaissais pas et que j’étais à cette soirée parce que nous avions un ami commun. J’avais cru qu’elle n’était pas célibataire, simplement parce qu’une femme aussi merveilleuse ne pouvait pas l’être. Pourtant je m’étais trompé. Enfin, plus ou moins. Elle était veuve disons, et j’avais cru comprendre que sa relation avec son époux était très forte, si forte qu’elle n’avait probablement pas eu le cœur à une relation sérieuse depuis, ce qui pouvait se comprendre totalement. Nous nous étions chacun trouvé au bon moment, de son côté elle estimait qu’il était temps de laisser une seconde chance à l’amour, du mien, je devais passer à autre chose, découvrir cette somptueuse femme que le destin m’avait apporté sur un plateau d’argent, c’était comme ça que je le voyais, tant cette rencontre était inattendue et inespérée et pourtant si merveilleuse.

Généralement, je n’étais pas du genre à arriver en avance, mais pas en retard non plus, plutôt à l’heure disons. J’aurais voulu arriver beaucoup plus tôt, pour pouvoir profiter de ma compagne et l’avoir un peu pour moi tout seul, parce que je savais très bien que j’allais devoir un peu la partager ce soir, et je n’en avais pas très envie, mais je ferais avec. Je savais de toute façon qu’une fois la soirée terminée, elle serait toute à moi, si elle le voulait bien évidemment, ce que j’espérais, mais en tous les cas, j’aurais par la suite tout le temps d’être seul avec elle, alors je pouvais la partager un peu le temps d’une soirée. Mais en arrivant trop tôt, j’aurais eu peur de la stresser si elle n’était pas tout à fait prête et aussi parce que cette avance aurait pu nous retarder si jamais nous avions vaquer à d’autres occupations qui nécessitaient de retirer nos vêtements. Je suis touché de savoir que je lui ai aussi manqué, je devais avouer que cela me faisait réellement plaisir de le savoir, qui plus est surtout que je lui avais apparemment beaucoup manqué, ce qui me fit sourire. Peu après cette révélation, je constatais qu’elle rougissait, ce qui me fit sourire mais je ne dis rien pour ne pas l’embarrasser, même s’il était évident que j’avais remarqué et que j’aimais beaucoup cela. « Oh si, j’imagine bien. » puisqu’elle m’avait probablement tout autant manqué, voire plus, que je ne lui avais manqué. Je me sentais si bien auprès de Valentina, que je ne voulais plus bouger ni me décoller d’elle. Mais j’allais devoir le faire, parce qu’elle était attendue à cet évènement, auquel elle m’avait invité. « Tu n’as aucun soucis à te faire, c’est plutôt moi qui ait peur de ne pas être à ta hauteur, ma chérie. » lui dis-je un peu timide, parce que c’était tout nouveau cette relation et que je n’avais pas encore vraiment eu l’occasion de pouvoir employer un petit surnom affectif. « Je suis ravi de savoir que ma tenue te plait. » Mais j’espérais qu’elle aurait envie, plus tard, de me retirer ce costume, mais si ce n’était pas le cas, je m’en accommoderais et ne la forcerais jamais à quoi que ce soit.

Alors que je l’invitais à monter en voiture, elle m’indiquait avoir oublier son téléphone, ce qui me fit rire. Ah les femmes, il fallait toujours qu’elles se fassent attendre. Enfin, on pouvait dire pareil des hommes ceci dit, mais pour le coup aujourd’hui, je n’avais rien oublié, pour une fois, parce que j’étais du genre tête en l’air quand même. « Je t’attends, je ne bouge pas. » Je ne la quittais pas de regard, parce que j’aimais la regardé. Elle avait cette démarche si gracieuse, si élégante, que je ne pouvais m’en lasser. Puis cette robe qui dessinait parfaitement ses courbes… je ne pouvais pas regarder ailleurs qu’en sa direction. Et pourtant, j’aurais dû, si seulement j’avais été plus attentif à ce qu’il se passait autour de nous, j’aurais peut-être pu éviter ce qu’il venait de se passer. Je percevais un sifflement, très rapide. Puis soudain Valentina qui souffre, véritablement, ses mains pleines de sang. Je sens mon cœur s’arrêter avant de faire un bon dans ma poitrine. Elle venait de prendre une balle. « Valentina ! » J’accourais auprès d’elle alors qu’elle venait de tomber au sol. J’étais totalement paniqué par la situation, même si cela avait pu m’arriver à plusieurs reprises d’être confronté à des blessures par balle, mais ça n’avait jamais concerné une personne si proche, et encore moins la femme que j’aimais. J’étais à genou à ses côtés, je retenais sa tête légèrement relevée. Je regardais furtivement autour de moi, pour voir si je voyais quelque chose, mais je ne vis rien, et clairement ce n’était plus ma priorité, je devais m’occuper de Valentina. Je retirais rapidement ma veste de costume et venais la poser sur sa blessure sur laquelle j’appuyais pour tenter de stopper l’hémorragie. « Valentina, ma chérie, reste avec moi, ok ? ça va aller… » Je n’étais sûr de rien, mais je devais tenter de la rassurer comme je pouvais, il fallait qu’elle sente que j’étais là, qu’elle devais être forte et s’en sortir. Je prenais mon téléphone et appelais les secours. Une fois l’appel terminé, je reportais toute mon attention sur Valentina. Je me sentais si mal de la voir souffrir à ce point. Je me sentais coupable de ne pas l’avoir protégé. Je la regardais, les larmes me montaient aux yeux, je voulais me réveiller de ce cauchemar, ce n’était pas possible…


codage par aqua




__________________________



 
thina ღ
Et puis... il y a ceux que l'on croise, que l'on connait à peine, qui vous disent un mot, une phrase, qui vous accordent une minute, une demi-heure, et qui changent le cours de votre vie.
Valentina Gonzalez

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Valentina est la seconde et dernière enfant de la famille Gonzalez. Elle a donc une grande soeur plus âgée qu'elle mais avec qui elle entretient une relation assez forte. ‹ < Leurs parents étant assez souvent absentes, les deux jeunes filles ont appris à ne compter que l'une sur l'autre. D'où cette proximité entre elles. ‹ La petite famille est arrivée à Bowen alors que Val n'avait que cinq ans. Elle a donc grandit dans cette ville, pour son plus grand bonheur. ‹ Depuis sa plus tendre enfance, elle rêvait d'être mannequin. Ce n'était pas un rêve aisé, mais elle s'est démenée afin de pouvoir y arriver. C'était son rêve et elle ne voulait pas lâcher l'affaire. ‹ Alors qu'elle était aux Etats-Unis pour un défilé, elle a rencontré un homme avec qui le feeling est tout de suite bien passé. Ils ont donc gardé contact. Elle avait à peine plus de 21 ans. ‹ Un beau jour, alors qu'il ne travaillait pas pendant deux semaines, il a décidé de la rejoindre à Bowen. ‹ Un an plus tard, ils ont décidé d'emménager ensemble. C'est lui qui s'est démené afin de se faire muter à Bowen ‹ Le 15 juin 2006, elle a donné naissance à une adorable petite fille qu'elle a nommé Leila. C'est sa fierté, son plus grand bonheur, sa raison de vivre.‹ En août 2010, le couple s'est marié devant leurs amis et leurs familles. C'était tout simplement magique, encore mieux qu'elle ne l'espérait... ‹ Il y a six ans et demi, Valentina a reçu un appel qu'elle aurait aimé ne jamais recevoir : Son mari est décédé. Ce soir-là, elle a pleuré toutes les larmes de son corps. Le pire a été de l'annoncer à sa fille. Elles se sont donc retrouvées à deux. ‹ L'enterrement a été une étape très difficile, autant pour la mère que la fille. Tout s'est passé si vite, c'était tellement inattendu. Certes, elle connaissait les risques mais elle espérait que ça n'arriverait pas. ‹ Quelques mois plus tard, elle a décidé d'adopter un chien dans un refuge. Elle y songeait déjà depuis quelques années mais elle s'est enfin décidé à franchir le cap. ‹ Malgré son boulot assez prenant, elle veille à rester présente pour sa fille. Elle l'emmène même avec elle dès qu'elle le peut afin qu'elle ne se retrouve pas seule. Valentina a connu ce que c'était de vivre avec des parents absents. Ce n'est pas ce qu'elle veut pour Leila. ‹ Les années s'écoulent vite et malgré les difficultés qu'elles ont pu connaître, la mère et la fille se sont rapprochées. Pas de secret. ‹ Sentimentalement, c'est assez compliqué pour Valentina qui n'a pas le souhait de s'engager. Elle a aimé son mari d'une puissance telle qu'elle a peur de ne pas pouvoir donner tant d'amour à un autre homme. ‹ Depuis quelques mois, elle songe à se lancer dans une reconversion bien que cela reste en lien avec son métier actuel : elle souhaite lancer son propre site internet avec sa gamme de vêtements.
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 1192
ICI DEPUIS : 29/07/2021
COMPTES : Gabriella (Vitaa), Amara (Bailee Madison) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar, code signa) & bonjovishipper (gifs)

STATUT : Touch me, so I know I'm not crazy. Never have I ever met somebody like you. Used to be afraid of love and what it might do but goddamn, you got me in love again. (thina)
MessageSujet: Re: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ EmptySam 2 Oct 2021 - 17:12


Hold on, I still need you

Long endless highway, you're silent beside me, driving a nightmare I can't escape from. Helplessly praying, the light isn't fading. Hiding the shock and the chill in my bones ı @Thiago Fitzgerald & @Valentina Gonzalez
Pourquoi revivre une histoire alors que je suis très bien seule ? As-tu déjà pensé à plusieurs reprises par le passé. En réalité, ce n'est pas seulement pour ça, mais simplement car une partie de toi avait l'impression de tromper ton mari et rien que ça, c'était difficile. Ici, il ne s'agit pas d'une tromperie sur le plan physique, comme si tu allais coucher avec un autre. C'est plus profond, plus intime que ça. Ce n'est pas d'entretenir une relation sexuelle qui est compliqué, mais d'oser donner ton coeur à un autre homme sans savoir si tu pourrais l'aimer autant. Mais ça, c'était avant cette fameuse soirée où tu as rencontré ton beau ténébreux. Cet homme si doux et charmant, mais aussi très viril tout en restant classe. Il est lui, il existe et il ne cherche pas à paraître pour quelqu'un qu'il n'est pas. C'est probablement ce qui t'as le plus attirée chez lui d'ailleurs. Depuis cette fameuse rencontre, le temps passé ensemble a été formidable, mais aussi de plus en plus fréquent. Comme si vous étiez devenus inséparables, jamais l'un sans l'autre. Au point où tu l'as même présenté à ta fille en tant qu'ami, puisque c'est plus ou moins ce que vous étiez lorsque cette rencontre a eu lieu. Leila l'adore, elle te l'a déjà répété à plusieurs reprises. C'est vrai que ça aussi, c'est quelque chose qui te faisait peur. Qu'elle ne l'accepte pas. En soi, c'est bête car Thiago est un homme vraiment merveilleux, mais on ne sait jamais. Maintenant, elle parle de lui, elle s'attache certainement autant que toi, mais pas sur les même plans. Les doutes se sont rapidement fait la malle, te permettant donc de te lancer dans cette relation avec la certitude de l'avoir trouvé au bon moment. Mais surtout, d'oser le faire avec la bonne personne. Certaines rencontres se produisent au moment où on les attend le moins, mais pour les meilleures raisons qui soient. C'est, à ton sens, ce qu'il s'est produit avec lui.

Même si tu adores te rendre à ce genre d'événements, tu préfères surtout passer du temps avec ton petit ami. Puisque tu dois quand même t'y rendre, tu t'es donc osée à lui proposer de t'y accompagner. Tu réalises bien que ça pourrait faire parler de ta vie sentimentale mais à vrai dire, tu n'en as que faire. De toute façon, tu as déjà affiché des photos de vous sur Instagram et tu ne cherches pas à t'en cacher. Toi aussi, tu as le droit au bonheur. Et même si tu es heureuse d'y aller, ta plus grande impatience reste déjà de rentrer à la maison afin de profiter de lui pour la soirée. Peu importe qui pourrait être présent à la soirée, il n'y a qu'un homme qui attire ton regard et c'est celui qui t'y accompagnes, personne d'autre. Il est arrivé avec cinq minutes d'avance. Pas trop tôt, ni trop tard. Enfin, le premier cas n'aurait pas été des plus dérangeant bien que tu aurais dû te préparer une nouvelle fois. Pourquoi ? Car il est probable que les vêtements se décident étrangement à faire une réunion sur le sol, mais également que tu sois obligée de retoucher ton maquillage ou ta coiffure afin de paraître parfaite de la tête aux pieds. Paraître seulement car la réalité, elle, est bien différente, mais ainsi soit-il. Je te le ferais savoir quand on rentrera. Lui dis-tu avec tous les sous-entendus que ça implique. Ce n'est plus vraiment un secret pour lui, voilà bien longtemps que les apparences de femmes sages et innocentes ne sont plus crédible pour un sou. Ne dis pas de bêtises, tu es bien plus qu'à la hauteur. A mes yeux, tu es parfait et le reste n'a pas d'importance. Ne l'oublie pas, mon coeur. De toute façon, tu t'en fiche de ce que peuvent penser les autres. Même si, en réalité, tu ne vois pas pourquoi il plairait pas. Thiago est sexy comme un Dieu. A ton tour, tu t'es osée à lui attribuer un petit surnom, chose que tu n'avais pas fait depuis déjà tellement d'années. Evidemment qu'elle est parfaite. Bon, je te préfère sans mais ce n'est pas toléré en public. Lui dis-tu en riant. Et encore, même si c'était accepté, tu préfères amplement garder cette vision rien que pour toi.

Au moment de monter en voiture, tu te rends compte que tu as oublié ton téléphone. Ce qui, en soi, n'aurait pas été dérangeant si ce n'était pas ton unique moyen d'avoir un contact avec ta fille lorsque tu n'es pas là. Rien que l'idée qu'elle puisse te contacter s'il y a un problème a le don de t'apaiser. Hors de question que tu partes sans ! Après avoir averti Thiago, tu files donc afin de le récupérer. Sauf que, peu après avoir fermé la porte d'entrée, tu ressens cette étrange douleur. On t'a tiré dessus, tu le comprends seulement en voyant le sang sur tes mains. La voix de Thiago résonne comme un écho lointain, tu ne parviens même pas à discerner ce qu'il peut dire. Son regard ne tarde pas à se poser sur toi, il est là. Il a accouru pour être là. Bien qu'il essaie de faire au mieux, tu as beaucoup de mal à garder les yeux ouverts. Il veille à faire son maximum pour stopper la perte de sang, il fait du mieux qu'il le peut avec les moyens du bord. Tu luttes, mais ça devient tellement difficile... C'est donc comme ça que ça va se finir pour toi ? C'est maintenant que tu vas imposer à ta fille la perte de son dernier parent ? Ainsi que tu vas vivre tes derniers instants ? Une larme roule lentement le long de ta joue. D'une voix brisée, tu tentes de lui dire ces quelques mots. Je... t'aime... Tu es morte de peur, terrifiée de le laisser ainsi, d'abandonner ta fille derrière toi. Tu ne peux pas les laisser, tu ne veux pas surtout... Mais si jamais ça doit être les derniers mots que tu prononces, tu souhaites qu'il puisse se souvenir que tu l'as aimé jusqu'à ton dernier souffle... Littéralement. Ce n'est certainement pas ainsi que tu t'imaginais mourir. T'espérais surtout mourir de vieillesse, tout comme tu croisais les doigt pour ne rien sentir. La vie a décidé de te rappeler qu'elle a prévu bien pire pour toi. Bien qu'il essaie de te rassurer, tu n'es pas naïve. Même s'il te dit que ça va aller, tu sais que ça pourrait être tes derniers moments, que ça l'es probablement... Tu n'es même pas certaine de tenir jusqu'à l'arrivée des secours...
Niagara



__________________________



Le sens de la famille
Évidemment quand t'es maman, ton cœur explose et pour toujours. On te confie le rôle ultime, celui qui te change viscéralement. Tu n'savais pas que c'était possible de générer autant d'amour. J'n'trouve pas de mots assez forts, c'est tellement, tellement...



Dernière édition par Valentina Gonzalez le Sam 30 Oct 2021 - 12:52, édité 1 fois
https://www.aa-retro.com/t22668-valentinag-valentina-s-instagram
Thiago Fitzgerald

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Est quelqu'un de généreux qui aime aider les autres. ‹ Est du genre impulsif mais qui peut parfois regretter de s'être emporté aussi vite. ‹ Jaloux, ne supporte pas que l'on tourne autour de la personne qu'il aime. ‹ Ne sait jamais quoi faire pour faire plaisir à la femme qu'il aime ou qu'il convoite. ‹ Aime que les choses soient bien rangés, est ordonné dans ses affaires et apprécie que chaque chose soit à sa place. Pas maniaque mais presque. ‹ La curiosité est un vilain défaut, sauf quand c'est pour la bonne cause et que ce n'est pas trop intrusif. ‹ Ne passe pas une journée sans boire de café. ‹ Adore la noix de coco mais y est allergique. ‹ Raffole des sushis. ‹ Est un véritable gourmand, il ne dira jamais non à une pâtisserie. ‹ Rêve d'avoir un chien, plus particulièrement un berger allemand, quand il sera en retraite peut-être. ‹ Adore lire, surtout les livres de sa fille. ‹ Apprécie la musique classique mais n'ose pas vraiment l'avouer de peur de passer pour un ringard. ‹ La cuisine est un de ses passe-temps favori.
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 254
ICI DEPUIS : 28/06/2021
COMPTES : Ian (slimane), Hazel (Emily Bett Rickards) & Cameron (James Denton)
CRÉDITS : javajunkie

STATUT : Le plus beau cadeau que tu puisses faire à quelqu'un, c'est ton temps, parce que tu lui donnes une partie de ta vie qui ne te reviendra jamais. (thina)
MessageSujet: Re: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ EmptyDim 3 Oct 2021 - 12:52





Hold on, I still need you

feat. @valentina gonzalez :coeur:


Clairement, ce genre d’évènements mondains ce n’était absolument pas mon truc. Mais pour être simplement en compagnie de la femme que j’aimais, cela ne me dérangeait pas du tout. Je n’étais pas obligé de m’intéresser à tout ce qu’il pouvait se passer autour et à tout ces gens qui n’avaient pour la plupart pas grand intérêt. Je pouvais simplement me concentrer sur elle, sur Valentina, tant elle me captivait. Si j’avais accepté son invitation, c’était uniquement pour elle, pour ne pas passer la soirée sans elle, et parce que j’étais fier d’être avec elle. Evidemment que son invitation m’avait touché, il m’avait été impossible de la refuser. J’étais absolument ravi à l’idée de pouvoir me montrer avec elle, que l’on puisse voir que son cœur n’était plus à prendre, que cette femme c’était ma petite-amie et que je comptais bien la garder rien que pour moi. Si j’étais possessif ? Un peu, oui, peut-être même beaucoup, mais rien qui puisse mettre en péril mon couple, disons que je savais faire la part des choses, puis ayant une totale confiance en Valentina, je ne me souciais absolument pas des autres hommes. Ils pouvaient la regarder oui, mais pas toucher. J’esquissais un petit sourire en coin à sa remarque. Alors comme ça elle allait me faire savoir en rentrant combien je lui avais manqué. « Hum… Vivement que l’on rentre alors…. » Bien-sûr que j’avais compris tous les sous-entendus qu’elle avait laissé dans cette phrase. Elle avait tout dit sans pour autant dire quoi que ce soit en réalité. Elle trouvait toujours les mots pour me rassurer et ses mots en plus de me rassurer, me touchaient profondément. Le simple son de sa voix parvenait à m’apaiser. Je ne saurais plus me passer d’elle, j’étais déjà totalement accro, et je n'avais pas honte de le dire, bien au contraire. Puis ce petit surnom qu’elle avant employé, j’étais totalement comblé et sous le charme. Je lui souris tendrement. « Je tâcherais de ne pas l’oublier, mais rien que pour toi ma chérie. » Après tout, tant que je lui plaisais, c’était tout ce qui comptait, je n’avais pas besoin de me plaire de toute façon, même si c’était mieux tout de même. Cependant, je ferais toujours de mon mieux pour ne pas lui faire honte et pour lui plaire, c’était le plus important, le reste ça me passait bien au-dessus de la tête. Je ne pu m’empêcher de rire avec elle quand elle m’avoua me préférer sans tenue. « En effet, puis je n’ai pas l’intention de me montrer à qui que ce soit d’autre qu’à toi… » lui dis-je doucement en souriant, me mordillant doucement la lèvre avant de lui voler un baiser.

Je savais combien son téléphone portable était important pour Valentina, parce que c’était le seul moyen que sa fille avait pour la joindre en cas de problème. Et je pouvais parfaitement comprendre, en tant que père, combien il était important d’être joignable pour sa progéniture. Même si Gabriella était adulte maintenant, qu’elle se débrouillait parfaitement sans moi, et qu’elle avait son mari en premier lieu, elle savait très bien que j’étais joignable pour elle, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Bon, sauf quand j’avais loupé mon réveil le lendemain de la première nuit passée avec Valentina, mais je ne croyais pas qu’elle m’en voulait pour ça. Alors qu’elle s’apprêtait à me rejoindre à la voiture, elle eut rapidement les mains recouvertes de sang. Si seulement j’avais pu penser une seule seconde que l’oubli d’un téléphone portable lui valait de prendre une balle, j’aurais préféré aller chercher ce téléphone à sa place et prendre la balle pour elle. Là, je n’avais eu le temps de rien faire, et voilà qu’elle se vidait de son sang dans mes bras. Il fallait absolument que je la maintienne éveillée, il ne fallait surtout pas qu’elle ne ferme les yeux. Il était très important qu’elle reste consciente, sinon je risquais de la perdre, et ça c’était totalement inconcevable. La vie n’avait pas le droit de me faire ça, elle ne pouvait pas me donner une femme aussi merveilleuse pour me l’enlever en si peu de temps. A ces mots qu’elle parvint à prononcer, je craquais complètement et fondais en larmes. Comprimant toujours sa blessure avec ma veste, je venais de ma main libre serrer sa main. « Moi aussi je t’aime, tellement, tu n’imagines pas à quelle point. » J’étais totalement perdu, j’avais peur de l’issue de cette blessure. Je ne voulais pas penser au pire, mais c’était difficile parce qu’elle perdait beaucoup de sang et que je ne savais absolument pas la gravité de sa blessure, si la balle avait touché des organes vitaux ou non. « Sois forte Valentina, je sais que tu peux le faire ma chérie… Pense à Leila, pense à nous, tu peux pas nous laisser, on a besoin de toi. Je t’en prie… » Moi qui avait cru que la vie me faisait un cadeau en me donnant Valentina, ce n’était pas la peine si c’était pour me l’enlever aussi vite qu’elle était arrivée dans ma vie. Valentina devait s’en sortir, prouver à la vie que ce n’était pas son heure de partir, que nous avions encore tellement de choses à vivre ensemble. Je venais déposer un baiser sur son front sans pour autant parvenir à arrêter de pleurer. J’avais si peur de la perdre que j’en perdais totalement mes moyens. Il fallait qu’elle tienne le coup, sans quoi je ne saurais pas tenir le coup par la suite, j’avais trop besoin d’elle. « Reste avec moi, les secours vont arriver… » Je tentais par tous les moyens de lui maintenir les yeux ouverts, mais ce n'était pas tâche facile.

codage par aqua




__________________________



 
thina ღ
Et puis... il y a ceux que l'on croise, que l'on connait à peine, qui vous disent un mot, une phrase, qui vous accordent une minute, une demi-heure, et qui changent le cours de votre vie.
Valentina Gonzalez

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Valentina est la seconde et dernière enfant de la famille Gonzalez. Elle a donc une grande soeur plus âgée qu'elle mais avec qui elle entretient une relation assez forte. ‹ < Leurs parents étant assez souvent absentes, les deux jeunes filles ont appris à ne compter que l'une sur l'autre. D'où cette proximité entre elles. ‹ La petite famille est arrivée à Bowen alors que Val n'avait que cinq ans. Elle a donc grandit dans cette ville, pour son plus grand bonheur. ‹ Depuis sa plus tendre enfance, elle rêvait d'être mannequin. Ce n'était pas un rêve aisé, mais elle s'est démenée afin de pouvoir y arriver. C'était son rêve et elle ne voulait pas lâcher l'affaire. ‹ Alors qu'elle était aux Etats-Unis pour un défilé, elle a rencontré un homme avec qui le feeling est tout de suite bien passé. Ils ont donc gardé contact. Elle avait à peine plus de 21 ans. ‹ Un beau jour, alors qu'il ne travaillait pas pendant deux semaines, il a décidé de la rejoindre à Bowen. ‹ Un an plus tard, ils ont décidé d'emménager ensemble. C'est lui qui s'est démené afin de se faire muter à Bowen ‹ Le 15 juin 2006, elle a donné naissance à une adorable petite fille qu'elle a nommé Leila. C'est sa fierté, son plus grand bonheur, sa raison de vivre.‹ En août 2010, le couple s'est marié devant leurs amis et leurs familles. C'était tout simplement magique, encore mieux qu'elle ne l'espérait... ‹ Il y a six ans et demi, Valentina a reçu un appel qu'elle aurait aimé ne jamais recevoir : Son mari est décédé. Ce soir-là, elle a pleuré toutes les larmes de son corps. Le pire a été de l'annoncer à sa fille. Elles se sont donc retrouvées à deux. ‹ L'enterrement a été une étape très difficile, autant pour la mère que la fille. Tout s'est passé si vite, c'était tellement inattendu. Certes, elle connaissait les risques mais elle espérait que ça n'arriverait pas. ‹ Quelques mois plus tard, elle a décidé d'adopter un chien dans un refuge. Elle y songeait déjà depuis quelques années mais elle s'est enfin décidé à franchir le cap. ‹ Malgré son boulot assez prenant, elle veille à rester présente pour sa fille. Elle l'emmène même avec elle dès qu'elle le peut afin qu'elle ne se retrouve pas seule. Valentina a connu ce que c'était de vivre avec des parents absents. Ce n'est pas ce qu'elle veut pour Leila. ‹ Les années s'écoulent vite et malgré les difficultés qu'elles ont pu connaître, la mère et la fille se sont rapprochées. Pas de secret. ‹ Sentimentalement, c'est assez compliqué pour Valentina qui n'a pas le souhait de s'engager. Elle a aimé son mari d'une puissance telle qu'elle a peur de ne pas pouvoir donner tant d'amour à un autre homme. ‹ Depuis quelques mois, elle songe à se lancer dans une reconversion bien que cela reste en lien avec son métier actuel : elle souhaite lancer son propre site internet avec sa gamme de vêtements.
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 1192
ICI DEPUIS : 29/07/2021
COMPTES : Gabriella (Vitaa), Amara (Bailee Madison) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar, code signa) & bonjovishipper (gifs)

STATUT : Touch me, so I know I'm not crazy. Never have I ever met somebody like you. Used to be afraid of love and what it might do but goddamn, you got me in love again. (thina)
MessageSujet: Re: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ EmptyDim 3 Oct 2021 - 14:00


Hold on, I still need you

Long endless highway, you're silent beside me, driving a nightmare I can't escape from. Helplessly praying, the light isn't fading. Hiding the shock and the chill in my bones ı @Thiago Fitzgerald & @Valentina Gonzalez
Aller à ce genre d'événement ne semble pas être le genre de Thiago et, pourtant, il accepte d'y aller avec toi. En soi, tu ne lui en aurais pas voulu s'il avait refusé. C'est même quelque chose que tu peux comprendre puisque ton ex-mari refusait d'aller à ce genre d'endroits avec toi. Mais Thiago, lui, a accepté. Et tu es plus que fière d'avoir un homme aussi merveilleux et formidable à tes côtés, pour partager ta vie. Que les gens puissent se mettre à parler de ta vie sentimentale t'importe guère, tu n'en as rien à faire. Jamais tu ne pourrais avoir honte de partager ta vie avec lui. Cet homme te rends heureuse, tu es éperdument amoureuse de lui. Que d'autres puissent te regarder t'importe peu. En étant mannequin, tu es habituée à avoir les regards sur toi. Mais un seul homme attire le tiens, les autres ne sont clairement pas à la hauteur de ce qu'il représente pour toi à l'heure actuelle. De toute façon, tu détestes tout ce qui est adultère. Pourquoi aller voir ailleurs alors que tu es parfaitement épanouie dans cette nouvelle relation? De plus, ce n'est pas comme si tu ressentais le besoin de voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Thiago te rend heureuse, et il te satisfait comme personne. Ta fille l'adore et ça aussi, c'était très important pour toi. Il fallait que Leila puisse l'apprécier, qu'elle ne se sente pas mise de côté ou quoi que ce soit. Pour l'instant, tout semble tellement bien se dérouler. Tu es sur un petit nuage et ton seul espoir, c'est d'y rester encore un bon bout de temps. La patience est une vertu, Monsieur Fitzgerald. Mais je peux vous promettre que l'attente en vaudra largement la peine. Ton regard se pose dans le sien, brillant sous le bonheur, bien qu'il renferme aussi cet air un peu coquin totalement approprié à tes propos. Il n'est pas innocent et il a certainement compris où tu voulais en venir. Tant mieux, d'un côté. Au moins, ça t'évitera d'en arriver à des propos plus explicites. Quoi que ça ne t'aurais pas dérangé pour autant, au contraire. A vrai dire, tu aimes parfois te montrer provocatrice et avec lui, ça t'aurais bien amusée... Pour passer à un sujet bien plus sérieux, tu ne tardes pas à le rassurer, le trouvant tout simplement parfait comme il est. Comme tu es chanceuse d'être au bras de Thiago ce soir... Je l'espère. Mais je n'hésiterais pas à te le rappeler quoi qu'il arrive. Rien que le charisme qu'il a, ce qu'il renvoie, ça fait beaucoup aussi. Il manque de confiance en lui mais tu seras sa béquille, toujours là pour le lui rappeler. Jamais tu ne va faillir à cette tâche. Et heureusement, je pourrais me montrer possessive. Je ne suis pas très partageuse. Surtout pas quand il s'agit de l'homme avec qui tu partages ta vie. Et puisqu'il n'a pas l'intention d'en faire profiter qui que ce soit, ça tombe plutôt bien.

Tu ne pars jamais sans ton téléphone. Pas parce que tu as l'intention de poster sur les réseaux sociaux ou quoi que ce soit. Ça, tu t'en fiches totalement. En tant que maman, tu as toujours cette crainte qu'il puisse lui arriver quoi que ce soit. Par exemple, qu'elle se casse quelque chose, qu'elle ressente le besoin de rentrer ou autre. C'est une promesse que tu lui as fais : être joignable. Ainsi, tu pourras rentrer au moindre petit problème. Leila reste ta priorité, bien avant les défilés ou n'importe quel événement auquel tu es attendue. C'est donc pour ça que tu as été récupérer ce fameux téléphone. Tu fermes donc la porte menant à ton domicile, remettant la clé dans ton sac alors que tu allais rejoindre ton petit ami. Sauf que le programme ne s'est pas passé comme tu l'imaginais puisqu'on t'as tiré dessus. Rien qu'à cause de cette douleur et au sang sur tes mains, il n'a pas été bien difficile de le comprendre. Dans ton propre intérieur, tu le sais, tu risques de mourrir et cette pensée t'effraie au plus haut point. Tu ne peux pas laisser Leila, ni même Thiago. Ou encore tes proches de façon générale, mais surtout eux deux. Que ce soit dans cette relation ou même en général, tu as encore pleins de choses à vivre. Que ce soit de voir ta fille grandir jusqu'à ce qu'elle déménage, de pouvoir peut-être même te fiancer un jour, lancer ces projets professionnels dont tu rêvais tant... Et encore, la liste est encore bien longue, ce ne sont que des exemples parmi tant d'autres. Plus les secondes passent et plus te battre devient de plus en plus compliqué, mais tu essaies tant bien que mal. Pour eux. Il le faut Sa main serre doucement la tienne, tu le sens, mais ses paroles semblent si difficiles à comprendre maintenant. Comment ne pas penser au pire dans une situation comme celle là ? Tu as l'impression de vivre les derniers instants de ta vie, à perdre ton sang dans les bras de l'homme que tu aimes qui ne peut rien faire de plus que ce qu'il fait déjà. Petit à petit, ta vue commence à se brouiller mais tu essaies de garder les yeux ouverts tout en espérant que les secours ne seront pas longs à arriver. Vu la quantité de sang que tu perds, tu n'es pas certaine de faire long feu dans cet état s'ils n'arrivent pas au plus vite. Vient ce moment où tu ne parviens plus à garder les yeux ouverts, perdant connaissance dans ses bras.

Très peu de temps après, les secours arrivent afin de te prendre en charge. Ils éloignent Thiago afin de se rassembler autour de toi. En tout premier lieu, ils veillent à s'assurer que tu sois toujours en vie tout en te plaçant sur un brancard. Je sens un pouls. Léger, mais il est là. Il faut pas qu'on le perde ! Dit un des hommes, persuadé de ce qu'il dit. Cependant, vu ton état, ça reste déjà un minimum rassurant, bien que loin d'être suffisant. Il faut qu'on l'emmène au plus vite, elle a déjà perdu beaucoup de sang. Préviens les de nôtre arrivée, qu'ils appellent les médecins concernés ! Dit un autre homme à son collègue. Ils placent le brancard dans l'ambulance, laissant à Thiago la possibilité de prendre place à côté de toi sur ce chemin t'emmenant jusqu'à l'hôpital. Ils préviennent évidemment l'hôpital de ton arrivée afin que les médecins puissent se préparer pour une prise en charge rapide. Lorsque les secours rejoignent enfin l'hôpital, tu ne tardes pas à être prise en charge par une équipe médicale. Ils t'emmènent rapidement au bloc opératoire afin de pouvoir te sauver la vie, laissant Thiago se rendre dans la salle d'attente sans avoir de nouvelles supplémentaires pour le moment. Tout ce qu'ils lui ont dit, c'est que ton pronostic vital restait engagé pour l'instant.
Niagara



__________________________



Le sens de la famille
Évidemment quand t'es maman, ton cœur explose et pour toujours. On te confie le rôle ultime, celui qui te change viscéralement. Tu n'savais pas que c'était possible de générer autant d'amour. J'n'trouve pas de mots assez forts, c'est tellement, tellement...

https://www.aa-retro.com/t22668-valentinag-valentina-s-instagram
Thiago Fitzgerald

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Est quelqu'un de généreux qui aime aider les autres. ‹ Est du genre impulsif mais qui peut parfois regretter de s'être emporté aussi vite. ‹ Jaloux, ne supporte pas que l'on tourne autour de la personne qu'il aime. ‹ Ne sait jamais quoi faire pour faire plaisir à la femme qu'il aime ou qu'il convoite. ‹ Aime que les choses soient bien rangés, est ordonné dans ses affaires et apprécie que chaque chose soit à sa place. Pas maniaque mais presque. ‹ La curiosité est un vilain défaut, sauf quand c'est pour la bonne cause et que ce n'est pas trop intrusif. ‹ Ne passe pas une journée sans boire de café. ‹ Adore la noix de coco mais y est allergique. ‹ Raffole des sushis. ‹ Est un véritable gourmand, il ne dira jamais non à une pâtisserie. ‹ Rêve d'avoir un chien, plus particulièrement un berger allemand, quand il sera en retraite peut-être. ‹ Adore lire, surtout les livres de sa fille. ‹ Apprécie la musique classique mais n'ose pas vraiment l'avouer de peur de passer pour un ringard. ‹ La cuisine est un de ses passe-temps favori.
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 254
ICI DEPUIS : 28/06/2021
COMPTES : Ian (slimane), Hazel (Emily Bett Rickards) & Cameron (James Denton)
CRÉDITS : javajunkie

STATUT : Le plus beau cadeau que tu puisses faire à quelqu'un, c'est ton temps, parce que tu lui donnes une partie de ta vie qui ne te reviendra jamais. (thina)
MessageSujet: Re: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ EmptyVen 3 Déc 2021 - 7:47





Hold on, I still need you

feat. @valentina gonzalez :coeur:


Aussi étonnant que cela puisse paraître, tout avait été relativement rapide entre Valentina et moi. Pourtant, tout semblait logique entre nous, c’était comme une évidence. Puis on se sentait bien ensemble, alors pourquoi se priver de vivre une si belle histoire ? Je n’avais concrètement aucune idée de la durée que tiendrait notre relation, mais j’espérais le plus longtemps possible. Pour le moment, je voulais simplement profiter de ce la vie m’offrait auprès de cette femme aussi merveilleuse. C’était pourquoi je me sentais prêt à tout pour elle, et même à me rendre à des évènements auxquels je ne me serais jamais rendu si elle n’avait pas été là. Premièrement parce que ce n’était absolument pas mon genre que d’assister à ce genre de soirée. Deuxièmement, parce que je n’avais pas la notoriété souhaitée pour être invité à des évènements pareils. Alors, je saisissais cette chance de pouvoir assister à de grands évènements mais surtout de pouvoir m’y montrer en compagnie de Valentina, c’était en réalité tout ce qui m’importait. Je ne voulais qu’être auprès d’elle, le reste n’avait aucune importance à mes yeux. Devoir être tiré à quatre épingles pour ne pas que l’on me regarde de travers ou que l’on critique ma façon de m’habiller, très peu pour moi, mais aujourd’hui je le faisais pour Valentina, j’y allais pour elle, je m’étais mis sur mon trente et une pour elle, et elle uniquement. Ce que les autres pouvaient penser était bien le cadet de mes soucis. Pour la simple et bonne raison que je n’avais pour ainsi dire jamais porté attention à ce que les autres pouvaient penser de moi, tant que mes proches avaient un avis positif à mon égard, c’était le principal. Depuis que nous avions officialisé notre relation tous les deux, j’étais le plus heureux des hommes. J’avais retrouvé le bonheur auprès d’une femme alors qu’à mon retour de Bowen j’avais cru cela impossible. Comme quoi tout était possible, il fallait simplement être patient et faire confiance à la vie et au destin. Je lui souris à sa remarque. “Je le sais parfaitement Madame Gonzalez, mais je dois avouer que la patience n’est pas mon point fort, mais pour vous je ferais le plus grand des efforts. D’autant plus si ça en vaut la peine !” Son regard planté dans le mien, j’étais comme hypnotisé par le brillant que je pouvais voir dans ses yeux. Elle semblait clairement heureuse, et je ferais tout ce qui était possible pour qu’elle soit toujours heureuse avec moi, son bonheur m’importait tellement. Je ne savais pas détacher mon regard du sien, j’aimais beaucoup trop l’intensité de son regard et ce qu’il dégageait. J’étais si chanceux d’avoir rencontré Valentina, et surtout de pouvoir vivre cette relation aussi fabuleuse avec cette femme. Jamais je n’aurais pu croire qu’elle puisse s’intéresser à moi, et pourtant c’était bel et bien le cas, pour mon plus grand plaisir. J’esquissais un petit sourire. “Aucun problème, rappelle-le moi autant qu’il le faut…” Je n’avais jamais été du genre à avoir confiance en moi, j’avais besoin de cette moitié qui saurait toujours me rassurer en toute circonstance, et je savais que Valentina était mon âme soeur, la personne idéale pour moi. Il m’avait fallu du temps pour la trouver, mais maintenant qu’elle était dans ma vie, je ne comptais pas qu’elle en sorte. Savoir qu’elle pourrait se montrer possessive ne me posait absolument aucun problème, déjà parce que je trouverais sûrement ça très sexy, mais aussi parce que je n’avais pas l’intention de faire quoi que ce soit qui impliquerait de la rendre ainsi. Après, que cela puisse être un petit jeu entre nous ne serait pas du tout dérangeant, tant que cela n’avait pas d’impact négatif sur notre relation. Je glissais mes doigts dans ses cheveux et glissais une de ses mèches derrière son oreille en lui souriant. “Tu es terriblement craquante quand tu es jalouse.” dis-je d’un air amusé en approchant mon visage du sien pour déposer un tendre baiser sur ses lèvres si exquises.

Si j’avais pu imaginer un seul instant que la laisser retourner chercher son téléphone portable aurait été si dramatique, jamais je ne l’aurais laissé faire. J’y serais plutôt allé à sa place. J’aurais tellement préféré prendre cette balle à sa place. Quand j’avais vu le sang sur sa main et qu’elle s’était écroulée au sol, je n’avais absolument pas compris ce qu’il s’était passé. Pourquoi elle ? Qui pouvait bien lui vouloir du mal ?!  Valentina était une femme si gentille, si douce, si merveilleuse. J’étais complètement perdu, ne comprenant pas ce qui avait pu motiver cette personne à lui tirer dessus. Je m’étais empressé d’aller auprès d’elle, pour tenter de la garder éveillée, parce qu’il ne fallait pas qu’elle perde connaissance, je ne voulais pas qu’elle me laisse, j’avais bien trop besoin d’elle, et sa fille aussi. Il fallait qu’elle soit forte, qu’elle se batte, aussi difficile que cela puisse être. Notre relation était encore récente, nous avions encore tellement de choses à vivre ensemble. Et puis, Valentina était encore jeune, elle avait encore toute la vie devant elle, puis je ne doutais pas que sa fille Leila avait encore bien besoin d’elle, elle était encore jeune et ne pouvait pas perdre sa mère de cette façon. Alors que j’avais appelé les secours et que j’attendais maintenant qu’ils arrivent, je faisais mon possible pour la maintenir consciente, mais je voyais bien qu’elle avait lutté un moment jusqu’à ce que ses yeux finissent par se fermer. Je tentais de lui parler, mais elle ne me répondait pas. J’étais complètement démuni, totalement perdu. Elle était dans mes bras, et j’avais si peur de la perdre que je ne parvenais plus à penser à rien. Si bien que je n’avais pas fait attention à l’arrivée des secours.

Il m’avait bien fallu quelques longues secondes avant de réaliser que les secours étaient enfin là. Pour autant, Valentina était toujours inconsciente. Alors que je reprenais à peu près mes esprits, j’étais légèrement soulagé en apprenant que Valentina était encore en vie en entendant un secouriste dire qu’il avait un poul, bien que léger. Les secouristes prenaient la femme que j’aimais en charge, ils allaient l’emmener très rapidement à l’hôpital et de ce que j’avais compris, son état était critique. J’avais tellement peur de la perdre, je ne saurais pas comment me remettre de ça. Alors que les secouristes plaçaient le brancard dans l’ambulance, je n’avais pas hésité une seule seconde à monter à mon tour et d’aller auprès de Valentina. Il n’était pas question que je la laisse une seule seconde, même si je savais pertinemment que je n’allais pas pouvoir rester auprès d’elle quand elle serait prise en charge à l’hôpital. J’avais besoin d’être auprès d’elle, et je voulais qu’elle sente que j’étais là, qu’elle se batte pour nous, pour sa fille, pour qu’on puisse reprendre notre vie là où elle s’était arrêté quelques minutes plus tôt quand elle avait pris cette balle. Le trajet jusqu’à l’hôpital m’avait semblé interminable, mais à aucun moment je n’avais lâché la main de Valentina. J’étais tellement terrifié à l’idée de la perdre que je n’avais même pas la force de lui parler, mais je serrais sa main parce qu’elle devait savoir que j’étais là, que je ne l’abandonnais pas. En arrivant, elle avait été prise en charge par l’équipe médicale et emmenée au bloc. Pendant ce temps-là, je faisais les cent pas dans l’hôpital, attendant que les médecins sortent du bloc pour me donner des nouvelles de Valentina, que j’espérais encourageantes.

codage par aqua




__________________________



 
thina ღ
Et puis... il y a ceux que l'on croise, que l'on connait à peine, qui vous disent un mot, une phrase, qui vous accordent une minute, une demi-heure, et qui changent le cours de votre vie.
Valentina Gonzalez

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Valentina est la seconde et dernière enfant de la famille Gonzalez. Elle a donc une grande soeur plus âgée qu'elle mais avec qui elle entretient une relation assez forte. ‹ < Leurs parents étant assez souvent absentes, les deux jeunes filles ont appris à ne compter que l'une sur l'autre. D'où cette proximité entre elles. ‹ La petite famille est arrivée à Bowen alors que Val n'avait que cinq ans. Elle a donc grandit dans cette ville, pour son plus grand bonheur. ‹ Depuis sa plus tendre enfance, elle rêvait d'être mannequin. Ce n'était pas un rêve aisé, mais elle s'est démenée afin de pouvoir y arriver. C'était son rêve et elle ne voulait pas lâcher l'affaire. ‹ Alors qu'elle était aux Etats-Unis pour un défilé, elle a rencontré un homme avec qui le feeling est tout de suite bien passé. Ils ont donc gardé contact. Elle avait à peine plus de 21 ans. ‹ Un beau jour, alors qu'il ne travaillait pas pendant deux semaines, il a décidé de la rejoindre à Bowen. ‹ Un an plus tard, ils ont décidé d'emménager ensemble. C'est lui qui s'est démené afin de se faire muter à Bowen ‹ Le 15 juin 2006, elle a donné naissance à une adorable petite fille qu'elle a nommé Leila. C'est sa fierté, son plus grand bonheur, sa raison de vivre.‹ En août 2010, le couple s'est marié devant leurs amis et leurs familles. C'était tout simplement magique, encore mieux qu'elle ne l'espérait... ‹ Il y a six ans et demi, Valentina a reçu un appel qu'elle aurait aimé ne jamais recevoir : Son mari est décédé. Ce soir-là, elle a pleuré toutes les larmes de son corps. Le pire a été de l'annoncer à sa fille. Elles se sont donc retrouvées à deux. ‹ L'enterrement a été une étape très difficile, autant pour la mère que la fille. Tout s'est passé si vite, c'était tellement inattendu. Certes, elle connaissait les risques mais elle espérait que ça n'arriverait pas. ‹ Quelques mois plus tard, elle a décidé d'adopter un chien dans un refuge. Elle y songeait déjà depuis quelques années mais elle s'est enfin décidé à franchir le cap. ‹ Malgré son boulot assez prenant, elle veille à rester présente pour sa fille. Elle l'emmène même avec elle dès qu'elle le peut afin qu'elle ne se retrouve pas seule. Valentina a connu ce que c'était de vivre avec des parents absents. Ce n'est pas ce qu'elle veut pour Leila. ‹ Les années s'écoulent vite et malgré les difficultés qu'elles ont pu connaître, la mère et la fille se sont rapprochées. Pas de secret. ‹ Sentimentalement, c'est assez compliqué pour Valentina qui n'a pas le souhait de s'engager. Elle a aimé son mari d'une puissance telle qu'elle a peur de ne pas pouvoir donner tant d'amour à un autre homme. ‹ Depuis quelques mois, elle songe à se lancer dans une reconversion bien que cela reste en lien avec son métier actuel : elle souhaite lancer son propre site internet avec sa gamme de vêtements.
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 1192
ICI DEPUIS : 29/07/2021
COMPTES : Gabriella (Vitaa), Amara (Bailee Madison) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar, code signa) & bonjovishipper (gifs)

STATUT : Touch me, so I know I'm not crazy. Never have I ever met somebody like you. Used to be afraid of love and what it might do but goddamn, you got me in love again. (thina)
MessageSujet: Re: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ EmptySam 4 Déc 2021 - 7:20


Hold on, I still need you

Long endless highway, you're silent beside me, driving a nightmare I can't escape from. Helplessly praying, the light isn't fading. Hiding the shock and the chill in my bones ı @Thiago Fitzgerald & @Valentina Gonzalez
Habituellement, tu ne te rends pas à ces soirées en étant accompagnée. Cette relation avec Thiago reste assez récente mais tu te sens suffisamment à l'aise et prête à l'y emmener avec toi, à afficher votre relation sans aucune honte. Pourquoi avoir honte d'être amoureuse, d'ailleurs ? Pour toi, c'est plus une joie et un véritable bonheur, tout simplement. Cet homme a su voler ton coeur et il te fait tourner la tête. L'amour t'es tombé dessus une nouvelle fois alors que tu t'y attendais le moins mais c'est assurément la plus belle chose qui pouvait t'arriver, sans aucun doute. Il a la capacité de te rendre heureuse, de te faire passer de beaux moments et ce, quels qu'ils soient. Pourquoi attendre ? Pourquoi cacher cette relation ? Tu n'en as pas envie, pas le moins du monde même. De plus, tu es certaine que la soirée sera bien meilleure en sa compagnie que si tu y allais seule. A ses côtés, la vie te semble bien plus douce, comme si tu avais cette immense chance de revivre une nouvelle fois ce qu'est l'amour alors que certaines personnes n'ont pas le bonheur de l'avoir connu une fois. Tu es tellement amoureuse de Thiago, c'est fou. Certaines choses se produisent pour une raison et tu oses croire que c'est également le cas de votre rencontre.

Ce fameux jour où tu as fêté ton anniversaire, tu étais bien loin d'imaginer que tu rencontrerais cet homme qui s'apprêtait à changer ta vie et à bousculer ce quotidien dans lequel tu t'étais enfermée ces dernières années. Le meilleur cadeau d'anniversaire qui soit, c'est bien celui là. Je vous apprendrais à apprivoiser cette nouveauté alors, Monsieur Fitzgerald. Puis... Je pourrais probablement vous donner un avant goût au courant de cette soirée... Lui dis-tu avec un regard angélique, bien que cette phrase comporte bien évidemment son lot de sous-entendus. C'est plus fort que toi, tu as toujours aimé jouer avec le feu mais avec lui, cette tentation atteint un tout autre niveau. Peut-être parce que tu es heureuse. Ou simplement car cet homme a tout ce que tu pouvais espérer chez un homme. La douceur, la tendresse, un amour fort et réciproque, une confiance importante et à toute épreuve, quelqu'un de compréhensif... Tout ce que tu pouvais espérer, donc. Tous les jour ? On sait jamais, si tu viens à souffrir d'une amnésie partielle... Lui dis-tu en le taquinant gentiment, te penchant ensuite vers lui afin de lui voler un doux et tendre baiser, caressant délicatement sa joue. Dès que tu en as profité et lorsque tu n'as plus d'autres choix, tu romps ce baiser tout en lui souriant. En soi, tu n'es pas particulièrement jalouse. Tu n'es pas ce genre de femmes qui veut absolument savoir avec qui il est, jusqu'à quand et avec qui car pour toi, c'est plus malsain qu'autre chose. De plus, tu as suffisamment confiance en lui pour ne pas songer au fait que les hommes sont capables d'adultères. Par contre, tout en étant tempérée, tu es parfois très légèrement possessive. Heureusement que je n'ai pas de raisons de l'être au premier degré. Dis-tu alors que ton regard se pose dans le sien. Tu te sens tellement chanceuse...

Mais malheureusement pour toi, tu sous-estimes probablement bien trop certaines choses. La première étant que le bonheur s'avère parfois être éphémère. Les choses peuvent parfois prendre un tournant totalement inattendu et dramatique. Cependant, tu étais bien loin d'imaginer que quelque chose de tel pouvait se produire. Après avoir récupéré ton téléphone, un homme tapis dans le noir te tire dessus. Tout s'est déroulé assez rapidement puisque tu t'es écroulée sur le sol, le sang s'écoulant de la plaie provoquée par cet acte. Ton petit ami ne tarde pas à accourir à tes côtés afin d'essayer de te garder éveillée mais c'est difficile pour toi de parvenir à garder les yeux ouverts. Tu te sens partir. Autant dire que ce n'est pas ainsi que tu t'imaginais finir tes jours. Puis, tu commençais seulement à redécouvrir le bonheur que tout se termine déjà bien trop vite. Tu t'accroches tant bien que mal parce que tu as parfaitement conscience que ta fille a besoin de toi, que tu ne peux pas la laisser. Thiago non plus, tu ne peux pas l'abandonner. Tes amis et ta soeur non plus, ils ont besoin de toi mais malheureusement, tu as fini par perdre connaissance dans les bras de l'homme que tu aimes. Le pire, c'est que les secours arrivent quelques minutes plus tard afin de te prendre en charge.

Dès qu'ils se sont assurés que tu étais encore en vie, ils t'ont chargée sur un brancard afin de te placer au sein de l'ambulance, Thiago étant toujours auprès de toi. Les sirènes retentissent dans la ville alors qu'ils t'emmènent à toute vitesse vers l'hôpital le plus proche. Lorsqu'ils arrivent, une équipe médicale est déjà présente afin de t'emmener le plus rapidement possible vers un bloc opératoire afin de pouvoir te sauver la vie, laissant donc Thiago seul dans la salle d'attente. Les heures sont longues car mine de rien, tu as perdu pas mal de sang. Ils ont donc dû te stabiliser et t'ôter cette fameuse balle t'ayant mise dans un tel état Ils doivent également s'assurer que les organes vitaux n'ont pas été touchés. Durant la batterie de test qu'ils ont dû te faire passer, ils ont découvert une nouvelle qui a changé la donne : tu es enceinte. Chose dont tu n'était pas au courant. C'est donc une nouvelle chose qu'ils ont dû vérifier. L'opération a été lourde mais heureusement, ils ont su te sauver. Dès que l'opération est terminée, ils t'emmènent en salle de réveil afin de te laisser le temps d'ouvrir les yeux.

Pendant ce temps, l'un des médecins rejoint Thiago afin de l'avertir de ton état. Monsieur Fitzgerald ? Votre femme a été opérée. L'opération a été longue mais son état est stable. Vous pourrez la voir dès qu'elle sera éveillée. Je repasserais dès qu'elle sera éveillée afin de vous parler de certaines choses mais pas de panique. Je souhaite simplement attendre qu'elle soit éveillée Dit-il d'un ton rassurant, ne souhaitant pas l'alerter non plus. Ensuite, il retourne à son travail puisqu'il a d'autre patients à aller voir pour l'instant. Ce médecin ne pouvait pas se douter que tu n'es pas sa femme, que vous n'en êtes pas là mais ce n'est pas le plus important. Dès que tu es enfin éveillée, ils te placent dans une chambre seule avant de prévenir ton petit ami qu'il peut venir te voir. Toi qui t'étais presque vue en train de mourir dans ses bras, tu t'en es sortie...
Niagara



__________________________



Le sens de la famille
Évidemment quand t'es maman, ton cœur explose et pour toujours. On te confie le rôle ultime, celui qui te change viscéralement. Tu n'savais pas que c'était possible de générer autant d'amour. J'n'trouve pas de mots assez forts, c'est tellement, tellement...

https://www.aa-retro.com/t22668-valentinag-valentina-s-instagram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hold on, I still need you ı Thina ♡   Hold on, I still need you ı Thina ♡ Empty

 
Hold on, I still need you ı Thina ♡
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: maisons-
Sauter vers: