∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en août —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


nos membres du mois sont
charlène brennan & théodore kelly ♡

Le Deal du moment : -25%
Battlefield 2042 (Xbox One) – Précommande ...
Voir le deal
52.80 €

Partagez
 

 It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike

Aller en bas 
AuteurMessage
Amara Taylor

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: C'est une véritable addicte au café. ‹ Elle écoute énormément de musiques francophones ‹ Son père est absent de sa vie depuis qu'elle a eu six ans. ‹ Amara est une grande adoratrice du milieu de Disney. ‹ Elle et sa mère sont toutes les deux inséparables. ‹ Elle aime énormément le domaine de la mode, ‹ Elle est plutôt active sur Instagram où elle adore partager des petits moments de son quotidien. ‹ Aimant faire la fête, il n'est pas rare de la voir à une fête organisée dans le coin. ‹ Même si elle a l'air plutôt sage et douce, elle n'a pas non plus peur de se rebeller. ‹ Amoureuse des animaux, elle possède un chien ‹ Ce n'est pas une jeune femme qui rêve de devenir maman à tout prix. ‹ Bien qu'elle vit dans un appartement, il n'est pas rare de la voir au domicile de sa mère. ‹ Amara fait de l'équitation depuis qu'elle a huit ans. Même hors de ça, elle pratique pas mal de sport. ‹ Elle porte très régulièrement des escarpins ‹ La brune a souvent tendance à cacher sa souffrance. ‹ C'est aussi une grande gourmande, elle ne se prive pas. ‹ Elle apprécie son statut de fille unique.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 206
ICI DEPUIS : 21/09/2021
COMPTES : Charlène (Catherine Bell), Valentina (Lana Parrilla), Gabriella (Vitaa), Soraya (Abigail Cowen) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar) + Astra (code signa) + belinda (icon signa)

STATUT : You're my favorite. My favorite pair of eyes to look into. My favorite name to see appear on my phone. My favorite way to spend a afternoon. You're my favorite everything. (Sean)

MessageSujet: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptySam 2 Oct 2021 - 16:15


It is the lives we encounter that make life worth living.

In everyone's life, at some time, our inner fire goes out. It is then burst into flame by an encounter with another human being. We should all be thankful for those people who rekindle the inner spirit. ı @Meike Bergmann & @Amara Taylor
Inscrite depuis peu de temps sur Bowen BowTie, tu as eu la chance de parler à plusieurs personnes dont Meike avec qui la discussion s'est faite avec une certaine aisance. Surtout lorsqu'il s'agit de voyage, toi qui est tout simplement admirative de la beauté de ce monde. Elle a dû en voir, des choses. D'ailleurs, tu lui avais même proposé une première rencontre au bateau-restaurant. Bien que tu y as déjà mis les pieds, voilà un sacré bout de temps que tu n'as pas pu y retourner. De plus, ils proposent des options végétariennes à leur repas, permettant donc à la jolie rousse de pouvoir se faire plaisir lors du repas. Ça semblait donc être une bonne idée, surtout qu'elle n'avait pas encore essayé, de ce qu'elle t'as dis. Lorsque tu as essayé pour la première fois, tu t'es dis que c'était une expérience à essayer au moins une fois dans sa vie. Ils t'ont donc laissé une impression tellement bonne que tu as osé le lui proposer sans trop avoir  peur de te tromper.Après ta journée de travail, tu en as simplement profiter pour prendre une douche rapide avant de te préparer. Pour l'occasion, tu as donc décidé de porter une jolie tenue, laissant tes cheveux au naturel. Quant au maquillage, tu as opté pour un côté assez naturel, pas chargé du tout. Comme tu l'aimes, tout simplement.

Lorsque tu es enfin prête, tu te mets donc en route jusqu'à l'adresse qu'elle t'a donnée lors de votre discussion. C'est d'ailleurs un coin que tu connais plutôt bien. Tu es plutôt détendue à l'idée de la voir, même si tu avais plutôt attendu ce moment. En même temps, ce que tu aimes dans les nouvelles rencontres, c'est ce côté imprévu, de partie de peu pour arriver on ne sait où. Et une chose est sûre, c'est qu'elle a énormément de chose à partager rien que quand on voit les voyages qu'elle fait. Même si tu connais la ville comme ta poche, tu as veillé à être là suffisamment tôt que pour ne pas être en retard lors du départ du bateau. Ceci implique donc de prendre en compte les éventuels bouchons pouvant provoquer du retard, entre autre. Lorsque tu arrives devant chez elle, tu frappes doucement, patientant sagement qu'elle vienne t'ouvrir. Lorsque ton regard se pose sur elle, tu lui adresses un immense sourire. Bonsoir Meike. Je suis heureuse de pouvoir enfin te rencontrer. En tout cas, elle est fidèle à la photo que tu as pu voir d'elle et ça fait vraiment plaisir à voir. En tout cas, saches que tu es ravissante. T'oses-tu à lui dire. Ces propos sont dit sans aucune ambiguïté. Après tout, tu as bien le droit de la complimenter, non ? Si tu es prête, nous pouvons y aller. Si tel n'est pas le cas, tu n'as aucun problème à attendre non plus.
Niagara



__________________________

Tu vas pas me croire, j'ai fait le même cauchemar. Je n'veux pas sortir, je n'veux pas me découvrir des failles. Et je sais pas danser, je sais pas m'oublier.
https://www.aa-retro.com/t22979-amara_-amara-s-instagram
Meike Bergmann

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 135
ICI DEPUIS : 28/09/2021
CRÉDITS : Javajunkie

STATUT : Célibataire

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptyLun 4 Oct 2021 - 22:30

It is the lives we encounter that make life worth living
J’avais rendez-vous ce soir avec cette fille, Amara, que j’avais rencontrée la veille sur cette appli, BowenBowTie – un rendez-vous tout à fait amical, d’ailleurs, précisons-le. Même si je ne me fermais jamais à l’éventualité que ça aille plus loin. Enfin bref, elle m’avait l’air d’une fille sehr schön, le contact fut facile, très naturel, nous avons parlé voyages et bouffe entre autres choses (les deux choses que je préfère dans la vie, avec le sexe évidemment) et décidé de se rencontrer pour de vrai, parce que le courant avait l’air de bien passer entre nous et aussi pour que je fasse l’expérience d’un apparemment incontournable de Bowen, le bateau-restaurant. J’avais déjà entendu parler de trucs similaires, en Asie notamment mais je n’avais encore fait l’expérience  alors … pourquoi pas. C’était pour ça que j’étais en Australie, non ? Découvrir de nouvelles choses, faire des rencontres …

Je venais de finir de me préparer. Petite robe noire très simple, légèrement décolletée, talons assortis, un maquillage léger dans mes couleurs habituelles – pêche, rose pâle et un trait de noir sous mes yeux. C’était très simple, mais parfois ça suffisait bien. Je n’allais pas à un rencard, je n’avais pas besoin de sortir le grand jeu, la main un peu forte sur le maquillage et les tenues affriolantes. Bon, il ne me restait plus qu’à attendre. Je me postai à la fenêtre du salon afin de la voir arriver. Je n’eus pas à attendre très longtemps, elle arriva pire à l’heure que nous avions convenue. Tant mieux, j’aimais les gens qui savaient faire preuve de sérieux. Bon, allons-y ! Je mourrais de faim, et d’envie de faire plus ample connaissance avec cette Amara.

« Bonsoir Meike. Je suis heureuse  de pouvoir enfin te rencontrer. En tout cas, saches que tu es ravissante », me salua la jolie blonde alors que je sortais. Je souris. Elle n’était pas mal non plus, dans sa jolie robe bleue. « Guten Abend Amara. Auch du bist sehr hübsch. T’es canon, même », la complimentai-je à mon tour. Les présentations faites, c’était maintenant l’heure d’y aller. « Oui, je suis prête », déclarai-je à Amara. « Et je meurs de faim ! » Je me demandais quel genre de nourriture ils pouvaient bien faire, là-bas. C’était probablement un endroit un peu classe, sophistiqué, leurs plats devaient être du même niveau. Enfin, pas que cela était vraiment important, tant que je trouvais mon bonheur. Je n’étais pas très difficile – tant que ça ne contenait pas de viande, tout pouvait me convenir. Et en bonne compagnie, cela ne pourrait qu’être meilleur encore.  

code par drake.
Amara & Meike
Amara Taylor

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: C'est une véritable addicte au café. ‹ Elle écoute énormément de musiques francophones ‹ Son père est absent de sa vie depuis qu'elle a eu six ans. ‹ Amara est une grande adoratrice du milieu de Disney. ‹ Elle et sa mère sont toutes les deux inséparables. ‹ Elle aime énormément le domaine de la mode, ‹ Elle est plutôt active sur Instagram où elle adore partager des petits moments de son quotidien. ‹ Aimant faire la fête, il n'est pas rare de la voir à une fête organisée dans le coin. ‹ Même si elle a l'air plutôt sage et douce, elle n'a pas non plus peur de se rebeller. ‹ Amoureuse des animaux, elle possède un chien ‹ Ce n'est pas une jeune femme qui rêve de devenir maman à tout prix. ‹ Bien qu'elle vit dans un appartement, il n'est pas rare de la voir au domicile de sa mère. ‹ Amara fait de l'équitation depuis qu'elle a huit ans. Même hors de ça, elle pratique pas mal de sport. ‹ Elle porte très régulièrement des escarpins ‹ La brune a souvent tendance à cacher sa souffrance. ‹ C'est aussi une grande gourmande, elle ne se prive pas. ‹ Elle apprécie son statut de fille unique.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 206
ICI DEPUIS : 21/09/2021
COMPTES : Charlène (Catherine Bell), Valentina (Lana Parrilla), Gabriella (Vitaa), Soraya (Abigail Cowen) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar) + Astra (code signa) + belinda (icon signa)

STATUT : You're my favorite. My favorite pair of eyes to look into. My favorite name to see appear on my phone. My favorite way to spend a afternoon. You're my favorite everything. (Sean)

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptyMar 5 Oct 2021 - 11:30


It is the lives we encounter that make life worth living.

In everyone's life, at some time, our inner fire goes out. It is then burst into flame by an encounter with another human being. We should all be thankful for those people who rekindle the inner spirit. ı @Meike Bergmann & @Amara Taylor
Tu aimes les choses atypiques, ce n'est pas nouveau. Pourquoi l'inviter dans un restaurant assez classique lorsque tu peux l'emmener sur un bateau-restaurant ? Ce n'est pas tous les jours qu'on pense à essayer ce genre d'expérience, et ce n'est pas forcément tous les jours que l'on en a l'occasion. Du moins, c'est ce que tu te dis. C'est pour cette raison que tu as osé lui proposer cette idée qui, visiblement, lui a bien plu puisqu'elle a accepté ! Qui aurait pu penser que t'inscrire sur un site de rencontres donnerait naissance à ce genre d'expérience ? Toi, t'étais plutôt du genre à avoir peur que ça puisse mal se passer. Mais tu t'es trompée sur toute la ligne puisqu'une fois que tu as bow down avec quelques personnes, ces doutes se sont volatilisés. De plus, tu as envie de lui faire découvrir de nouvelles choses à Bowen. Pour l'instant, ça semble donc plutôt réussi.

En te préparant, tu as donc misé sur un côté assez simple et naturel qui s'allie merveilleusement bien à ta personnalité douce et sans filtres. Tu n'es pas du genre à te cacher sous les apparences, ni même sous un maquillage trop chargé sauf quelques rares exceptions.  Le pire qu'il t'arrive de faire, c'est de trancher ce naturel avec un rouge à lèvre bien rouge, mais ce n'est donc pas ce pour quoi tu as opté ce soir. Autant rester telle que tu es au quotidien, tel a été ta philosophie. Une fois fin prête, tu te rends donc chez Meike avec une certaine hâte. Entre elle et toi, tu as l'impression que le feeling est plutôt bien passé. Cette discussion avec elle t'as beaucoup plue et tu es donc curieuse d'en découvrir plus à son sujet au détour d'un délicieux repas. D'ailleurs, la belle rousse ne tarde pas à t'ouvrir la porte.

Tu n'as pas tardé à la complimenter, ce qu'elle a fait aussi et ça te flatte énormément. Je t'en remercie, ça fait vraiment plaisir à entendre ! D'autant plus que tu ne doutes pas un seul instant de la sincérité de ses propos. Elle est donc fin prête à y aller et t'avoue même qu'elle meurs de faim. Nous sommes deux ! Lui dis-tu en riant. Il faut dire que tu t'es plutôt bien réservée pour le repas de ce soir. Ils sont du genre à proposer des plats gastronomique, mais en cinq services. Ce qui, selon toi, compense plutôt bien le fait qu'il s'agisse de gastronomie et qui peut donc paraître assez léger. En tout cas, tu n'as jamais eu faim en sortant de là. Dès qu'elle est fin prête à y aller, tu l'emmènes donc jusqu'à ta voiture pour rejoindre le quartier est où se trouve ce fameux bateau restaurant. Pour qu'elle puisse s'installer, tu lui ouvres même la portière du côté passager.
Niagara



__________________________

Tu vas pas me croire, j'ai fait le même cauchemar. Je n'veux pas sortir, je n'veux pas me découvrir des failles. Et je sais pas danser, je sais pas m'oublier.
https://www.aa-retro.com/t22979-amara_-amara-s-instagram
Meike Bergmann

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 135
ICI DEPUIS : 28/09/2021
CRÉDITS : Javajunkie

STATUT : Célibataire

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptyJeu 7 Oct 2021 - 18:13

It is the lives we encounter that make life worth living
J’ai tendance à me méfier des sites de rencontres d’habitude, parce qu’on ne sait jamais qui se cache réellement derrière l’écran. Même si la plupart du temps cela s’était bien passé pour moi, j’avais eu quelques mauvaises surprises – rien de suffisamment grave pour que ça me vaccine à jamais de ce genre de choses mais j’avais appris à me méfier d’avantage. Avec Amara cependant, et quelques autres nanas avec qui le contact sur BBT s’était bien passé, j’avais senti que je ne risquais rien, si ce n’est de rater de bons moments si je refusais – je ne saurais pas trop expliquer pourquoi ; peut-être qu’après être tombée dans quelques pièges j’avais justement appris à reconnaître quand ce n’en était pas un. Dans tous les cas, Amara m’avait l’air d’une fille adorable et je mourais d’envie d’en apprendre encore un peu plus sur elle autour d’un bon dîner.

Bon, allons-y ! Je rentrai à petits pas pressés dans la voiture d’Amara. Ça me faisait encore bizarre, d’ailleurs, d’être assise de l’autre côté, et de rouler du « mauvais  côté » de la route. C’était d’ailleurs pour ça que je n’avais pas encore tenté l’expérience de conduire en Australie, encore un peu trop peur de me planter. Et puis de toute façon je n’en avais pas vraiment besoin pour l’instant. Bien sûr ce serait différent si je me décidai à partir explorer d’autres villes, ou les régions les plus reculées, mais Bowen me plaisait bien pour le moment et j’y avais encore beaucoup de choses à découvrir alors je comptais bien rester dans le coin un moment. Surtout si tout le monde était comme Amara !

« Vous êtes super sympas dans le coin en tout cas, » fis-je d’ailleurs remarquer à ma charmante amie  alors que nous faisions route vers le restaurant. « Je t’avoue qu’au début je pensais que ce serait pas le cas. » C’est un pays relativement isolé, fermé sur lui-même en un sens alors ça je m’attendais à ce qu’ils soient un peu … méfiants, disons, envers les étrangers. J’avais fini par constater avec plaisir, jusque-là, que ce n’était pas le cas. Mais les habitants des petites villes sont souvent plus accueillants et sympathiques que ceux des grandes villes, faut dire. Ils sont moins stressés, moins pressés. Ça m’avait l’air d’être valable à peu près partout, dans tous les pays que j’avais visités. Sauf au Japon. Au Japon, absolument tout le monde était gentil avec moi. Même les yakuzas, croyez-le ou non. Ils m’avaient aidé plus d’une fois quand j’étais perdue. En tout cas, je me souviens que, yakuzas ou non, pas mal de gens étaient fascinés par mes cheveux. Les vieux, surtout. Fallait dire que je démarquais pas mal, hein ? Bref. J’avais pas mal d’anecdotes sur ce pays, et sur tant d’autres aussi. Amara en aurait très probablement droit à quelques-unes, si la discussion se passait bien.

En attendant, nous étions arrivées. Je sortis de la voiture et laissai Amara prendre les devants. « Je te suis ! » lui dis-je avec un sourire. Elle était déjà venue ici. Je me sentais un peu … intimidée, bizarrement. Mais ça passerait vite.   

code par drake.
Amara & Meike
Amara Taylor

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: C'est une véritable addicte au café. ‹ Elle écoute énormément de musiques francophones ‹ Son père est absent de sa vie depuis qu'elle a eu six ans. ‹ Amara est une grande adoratrice du milieu de Disney. ‹ Elle et sa mère sont toutes les deux inséparables. ‹ Elle aime énormément le domaine de la mode, ‹ Elle est plutôt active sur Instagram où elle adore partager des petits moments de son quotidien. ‹ Aimant faire la fête, il n'est pas rare de la voir à une fête organisée dans le coin. ‹ Même si elle a l'air plutôt sage et douce, elle n'a pas non plus peur de se rebeller. ‹ Amoureuse des animaux, elle possède un chien ‹ Ce n'est pas une jeune femme qui rêve de devenir maman à tout prix. ‹ Bien qu'elle vit dans un appartement, il n'est pas rare de la voir au domicile de sa mère. ‹ Amara fait de l'équitation depuis qu'elle a huit ans. Même hors de ça, elle pratique pas mal de sport. ‹ Elle porte très régulièrement des escarpins ‹ La brune a souvent tendance à cacher sa souffrance. ‹ C'est aussi une grande gourmande, elle ne se prive pas. ‹ Elle apprécie son statut de fille unique.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 206
ICI DEPUIS : 21/09/2021
COMPTES : Charlène (Catherine Bell), Valentina (Lana Parrilla), Gabriella (Vitaa), Soraya (Abigail Cowen) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar) + Astra (code signa) + belinda (icon signa)

STATUT : You're my favorite. My favorite pair of eyes to look into. My favorite name to see appear on my phone. My favorite way to spend a afternoon. You're my favorite everything. (Sean)

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptySam 9 Oct 2021 - 11:04


It is the lives we encounter that make life worth living.

In everyone's life, at some time, our inner fire goes out. It is then burst into flame by an encounter with another human being. We should all be thankful for those people who rekindle the inner spirit. ı @Meike Bergmann & @Amara Taylor
Par le passé, tu as déjà entendu parler d'un tas d'expériences négatives liées aux sites de rencontres. Des gens qui ne sont pas qui ils prétendent être, d'autres avec qui la rencontre a pu s'avérer très gênante, d'autres qui ont parfois tendances à se montrer un peu trop intrusifs... La liste est encore bien longue et c'est à cause de ça que tu as hésité à t'y inscrire durant les premiers temps. Sauf que tu as aussi entendu pas mal de bonnes choses sur Bowen Bowtie et ça t'as donné envie de franchir le pas en t'y inscrivant et ce, malgré tes doutes. Heureusement que tu as osé le faire car, mine de rien, tu serais passée à côté de très belles rencontres dont Meike avec qui tout semble se dérouler à merveille pour l'instant. Vu comme tu es au quotidien, tu ne risques pas de faire mal à qui que ce soit, pas même à une mouche. Généralement, c'est plus pour toi que tu as des peurs mais pour l'instant, il ne t'es jamais rien arrivé et tu oses espérer que ça continue ainsi.

Tu l'accompagnes jusqu'à ta voiture afin qu'elle puisse s'y installer. Lorsque c'est fait, tu fermes la portière pour pouvoir prendre place du côté conducteur. Heureusement, tu es du genre à conduire prudemment, ton but n'étant pas non plus de l'effrayer dès les premiers virages. Fast and furious, ce n'est pas la vraie vie non plus. Lorsqu'elle est attachée et toi aussi, tu mets le contact afin de démarrer, entamant la route menant jusqu'au restaurant. Mais ce chemin ne se fait évidemment pas dans le silence pour autant, au contraire. Eh bien... Je t'en remercie ! Si ça peut te rassurer, c'est le cas de la majorité des gens par ici. Du moins, c'est mon avis personnel. Et pourtant, tu vis ici depuis ta naissance. C'est donc à Bowen que tu as grandis et tu n'es jamais partie. Les apparences sont parfois trompeuses, je dirais. En tout cas, je suis vraiment heureuse d'entendre que ton impression première ne s'est pas confirmée ! C'est une chouette petite ville, les gens sont généralement polis, souriant et très agréables. Du moins, c'est ton impression même si, évidemment, il y a toujours quelques exceptions mais ce n'est pas le cas de la majorité de la population de la ville pour autant.

Lorsque vous êtes enfin arrivée, tu te gares sur le parking avant de sortir de la voiture alors que tu l'emmènes ensuite jusqu'à ce fameux bateau-restaurant dont tu lui avais tant parlé. Monte donc, notre table nous attend ! Lui dis-tu avec cet immense sourire. Lorsqu'elle est montée à bord du bateau, tu la rejoins très rapidement. Le serveur vous emmène ensuite jusqu'à votre table, prenant place juste en face de la place réservée à la belle rousse. Au premier abord, ça peut sembler assez impressionnant, voir même intimidant. C'était ton cas la première fois mais tu t'es rapidement sentie à l'aise. J'espère sincèrement que tu vas aimer cet endroit autant que moi. Que ce soit la vue, la nourriture et autres d'ailleurs. Ton but est surtout qu'elle puisse se sentir à l'aise.
Niagara



__________________________

Tu vas pas me croire, j'ai fait le même cauchemar. Je n'veux pas sortir, je n'veux pas me découvrir des failles. Et je sais pas danser, je sais pas m'oublier.
https://www.aa-retro.com/t22979-amara_-amara-s-instagram
Meike Bergmann

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 135
ICI DEPUIS : 28/09/2021
CRÉDITS : Javajunkie

STATUT : Célibataire

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptyDim 10 Oct 2021 - 14:48

It is the lives we encounter that make life worth living
Ja, j’étais agréablement surprise de Bowen, et de l’Australie en général, jusqu’à maintenant. Je ne la voyais pas non plus négativement sinon je n’aurais pas choisi d’y aller, mais je ne m’attendais pas vraiment à ce que soit … comme ça. Et tant mieux, en un sens. Jusqu’alors je n’avais en tête de l’Australie que les clichés habituels qu’on lui prête : les animaux dangereux (hélas, je savais bien que ce n’était pas qu’un cliché …), les kangourous et les koalas sont trop mignons, que les australiens font tous du surf, qu’ils ont un accent incompréhensible … Bon, ce dernier était sans doute un peu vrai. J’en avais fait l’expérience peu de temps après être arrivée. Dans une petite ville sur la côte, un type qui ressemblait vaguement à Crocodile Dundee m’avait parlé et j’avais pas compris grand-chose – mais bon, c’était un peu pareil dans mon pays à moi. Les Bavarois, surtout ceux de la campagne … enfin, bref.

Amara et moi arrivâmes au bateau-restaurant. C’était assez impressionnant, vu de l’extérieur. Et surtout, encore plus classe et raffiné que je m’étais imaginée. Enfin, je me doutais bien que cela n’allait pas être comme un vieux café en bord de route, mais tout de même. Pendant une seconde, je crus même que ma tenue n’était pas assez … recherchée pour qu’on me laisse entrer, mais mes doutes se dissipèrent vite. Et puis il n’y avait pas cette espèce de tension, ce sentiment bizarre lorsqu’on entre dans ce genre d’endroits select qui te fais dire « je n’ai pas le droit d’être là ». Nan, en fait, le léger stress que j’éprouvais jusque-là disparut rapidement. « Monte donc, notre table nous attend ! », m’invita Amara. C’est donc ce que je fis, saluant les autres clients et les employés avec un sourire et un petit signe de tête.

Nous ne tardâmes pas à être installées à notre table. Je poussai un petit soupir de soulagement. Maintenant, tout ce qu’il me restait à faire c’était de profiter de la soirée, et de la présence d’Amara. Nous avions pas mal de choses à nous dire ! on ne se connaissait encore que très peu – c’était bien pour cela que nous étions ici toutes les deux. Pour faire plus ample connaissance, autrement qu’à travers une bête application. Même si forcément j’étais très Internet et réseaux sociaux, je trouvais qu’il n’y avait rien de mieux qu’un bon vieux dîner ou qu’aller boire un verre pour faire connaissance avec quelqu’un. Il n’y a que comme ça qu’on peut réellement juger qui l’on a en face, on ne peut pas se cacher, on ne peut pas mentir, ou bien pas très longtemps. Enfin bon. « J'espère sincèrement que tu vas aimer cet endroit autant que moi », fit Amara. « Pour l’instant, j’ai une bonne première impression », répliquai-je avec un sourire. C’était très beau. Mais le plus important pour un restaurant ça restait la nourriture, et j’avais hâte de la découvrir. Comme s’il avait senti que je l’avais invoqué, un serveur vint nous apporter la carte. Je la parcourus une première fois, rapidement. Ce n’était … pas vraiment donné pour certains trucs. Mais je m’y attendais un peu. En tout cas, il y avait du choix. Ce qui était une bonne surprise pour un établissement plutôt gastronomique.

« Hum, je sais pas quoi choisir … » fis-je en relevant la tête vers Amara. « Qu’est-ce que tu me conseillerais ? J’ai bien envie de poisson » Après tout, je n’étais pas végétarienne au sens strict du terme. Je mangeais toujours du poisson, en partie parce que ces dernières années j’avais fait pas mal de sport et que je ressentais le besoin de consommer de vraies protéines. Et aussi parce que j’avais absolument horreur du tofu et que je deviendrais folle à ne devoir manger que ça et des légumes. Pas que les raisons de mon choix d’alimentation regardaient qui que ce soit, d’ailleurs.

« Et on prend quelque chose à boire ? Notre rencontre mériterait bien une bonne bouteille, non ? »    

code par drake.
Amara & Meike
Amara Taylor

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: C'est une véritable addicte au café. ‹ Elle écoute énormément de musiques francophones ‹ Son père est absent de sa vie depuis qu'elle a eu six ans. ‹ Amara est une grande adoratrice du milieu de Disney. ‹ Elle et sa mère sont toutes les deux inséparables. ‹ Elle aime énormément le domaine de la mode, ‹ Elle est plutôt active sur Instagram où elle adore partager des petits moments de son quotidien. ‹ Aimant faire la fête, il n'est pas rare de la voir à une fête organisée dans le coin. ‹ Même si elle a l'air plutôt sage et douce, elle n'a pas non plus peur de se rebeller. ‹ Amoureuse des animaux, elle possède un chien ‹ Ce n'est pas une jeune femme qui rêve de devenir maman à tout prix. ‹ Bien qu'elle vit dans un appartement, il n'est pas rare de la voir au domicile de sa mère. ‹ Amara fait de l'équitation depuis qu'elle a huit ans. Même hors de ça, elle pratique pas mal de sport. ‹ Elle porte très régulièrement des escarpins ‹ La brune a souvent tendance à cacher sa souffrance. ‹ C'est aussi une grande gourmande, elle ne se prive pas. ‹ Elle apprécie son statut de fille unique.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 206
ICI DEPUIS : 21/09/2021
COMPTES : Charlène (Catherine Bell), Valentina (Lana Parrilla), Gabriella (Vitaa), Soraya (Abigail Cowen) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar) + Astra (code signa) + belinda (icon signa)

STATUT : You're my favorite. My favorite pair of eyes to look into. My favorite name to see appear on my phone. My favorite way to spend a afternoon. You're my favorite everything. (Sean)

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptyLun 11 Oct 2021 - 11:09


It is the lives we encounter that make life worth living.

In everyone's life, at some time, our inner fire goes out. It is then burst into flame by an encounter with another human being. We should all be thankful for those people who rekindle the inner spirit. ı @Meike Bergmann & @Amara Taylor
Pour être née à Bowen, tu n'avais jamais réellement entendu parler de ces clichés qu'il peut y avoir sur l'Australie en général, mais ça ne t'étonne pas pour autant puisqu'il existe des clichés sur approximativement tout et n'importe quoi. Il faut dire que cette ville t'as toujours semblé tellement agréable que tu n'as jamais ressenti le besoin ni l'envie d'aller vivre d'ailleurs, ou encore même d'écouter ces clichés. En même temps, tu fais partie de ces gens qui préfèrent découvrir les choses par eux-même sans avoir d'aprioris quelconques. Evidemment, dans le lot, il y aura toujours des gens biens et d'autres beaucoup moins. Les gens sont tous différents et c'est aussi ce qui fais la richesse d'une population à tes yeux. La différence n'est pas quelque chose de péjoratif pour toi, c'est même totalement l'inverse.

En arrivant enfin au bateau-restaurant dont tu lui as tant parlé, tu restes très confiante. Cet endroit a des apparences assez classes et tu t'en rends bien compte. Cependant, à ta connaissance, il ne leur est jamais arrivé d'empêcher quelqu'un de rentrer pour une tenue vestimentaire ou quoi que ce soit. Au delà des apparences, c'est surtout un endroit très agréable. Pas de ceux où les gens posent un regard sur toi qui te fait clairement comprendre qu'ils se demandent ce que tu peux faire à bord de ce bateau. Comme si ce n'était pas ta place. En tout cas, ça ne t'es jamais arrivé pour les quelques fois où tu as pu venir par le passé. C'est aussi ce que tu aimes tant ici, et c'est pour toutes ces raisons que tu as osé l'inviter ici. Le but n'était pas de lui faire passer une mauvaise soirée, ou de la mettre mal à l'aise d'une quelconque façon. Ton envie première est surtout de lui faire passer une belle et agréable soirée, peut-être même une soirée dont elle pourrait se souvenir.

Lorsque vous êtes enfin installée à votre table, c'est là que la soirée peut réellement commencer selon toi. En effet, vous avez déjà discuté un peu sur Bowen BowTie mais il y a encore tellement de chose à découvrir l'une sur l'autre. Ça va donc être l'occasion idéale pour discuter et apprendre à se connaître réellement. Avoir une première idée lorsqu'on discute avec quelqu'un via une application, c'est bien. Mais ça ne suffit rapidement plus. Les possibilités semblent plus limitées que lorsque tu peux voir la personne en face à face. D'ailleurs, tu as très souvent tendance à privilégier une rencontre plutôt que de continuer à discuter à l'écrit via cette fameuse application de rencontre. C'est encore trop facile de faire semblant, de fausser qui l'on est alors que quand tu vois la personne en chair et en os, c'est tout de suite bien plus difficile. Du moins, c'est ton opinion personnelle. J'ose espérer que ce sera à la hauteur de ta première impression alors. Lui réponds-tu avec douceur. Lorsque le serveur apporte deux cartes, tu en prends une afin de regarder le menu. Et, en effet, ils proposent énormément de choix. C'est d'ailleurs ce qui te plait tant dans ce restaurant.

Je pourrais te conseiller le duo de langoustines en tartare aux bougeons de cassis et rôti aux beurres d'agrumes. Et si tu aimes le homard, tu pourrais toujours te laisser tenter par le homard rôti à la moutarde accompagné de sa mousseline de pince, c'est un régal ! Lui conseilles-tu donc. Bon, il y a encore bien du choix si jamais ça ne la tente pas outre mesure. Le poisson, c'est vaste et il en existe bien des sortes. D'ailleurs, tu as prévu d'opter pour ta seconde suggestion. Voilà un sacré bout de temps que tu n'en as pas mangé et ça te fais sacrément envie. Evidemment, la bouteille est au programme également. Notre rencontre le mérite amplement, je suis d'accord ! Lui dis-tu avec un immense sourire. D'ailleurs, lui as-tu seulement mentionné que tu l'invitais ? Tu n'en es pas certaine, et c'est pour ça que tu préfères le lui signaler au cas où. Je pense que je ne l'ai pas mentionné, mais c'est moi qui invite. Après tout, tu y tiens vraiment.
Niagara



__________________________

Tu vas pas me croire, j'ai fait le même cauchemar. Je n'veux pas sortir, je n'veux pas me découvrir des failles. Et je sais pas danser, je sais pas m'oublier.
https://www.aa-retro.com/t22979-amara_-amara-s-instagram
Meike Bergmann

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 135
ICI DEPUIS : 28/09/2021
CRÉDITS : Javajunkie

STATUT : Célibataire

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptyMer 13 Oct 2021 - 20:28

It is the lives we encounter that make life worth living
Je n’avais pas tellement l’habitude de ce genre d’endroits. J’étais une fille simple, avec des goûts simples – la plupart du temps. Pourtant, c’était facile pour moi de prendre goût au luxe, vu mon niveau de vie, enfin surtout celui de mes parents, mais mes parents, justement, n’avaient jamais voulu pour moi et ma fratrie qu’on vive trop … différemment, trop déconnectés des autres. Ils voulaient aussi qu’on se rende bien compte de la chance qu’on avait eu de grandir à l’abri du besoin, eux qui étaient chacun issu d’un milieu modeste et qui avaient eu de la chance, et surtout beaucoup travaillé, pour en arriver à là où ils étaient aujourd’hui. Mon père, jeune orphelin né dans une petite ville de campagne en RDA, adopté plus tard par un couple de vieux berlinois au grand cœur, ma mère elle au contraire originaire d’une famille nombreuse mais désargentée ; mais bon, ce n’était pas le moment de passer l’histoire familiale en revue. C’était le moment de profiter de ce … euh, moment, justement, avec Amara. Bref, tout cela pour dire que je ne me sentais pas encore tout à fait à mon aise dans cet endroit ; mais qu’il pouvait tout à fait me plaire. Et que j’espérais bien qu’il me plaise ! Ma première impression était positive, en tout cas.

« J'ose espérer que ce sera à la hauteur de ta première impression alors », me répondit Amara fort à propos. Je souris. « J’en parlerai sur ma chaîne YouTube si ça vaut le coup. » Pas que j’avais suffisamment d’abonnés pour que mon avis ait une quelconque importance, évidemment. Je n’étais pas une influenceuse – et puis je n’avais jamais compris ce terme. Nous ne sommes pas là pour influencer les gens, nous sommes là pour les divertir, leur faire passer un bon moment ; enfin c’était mon but avec ma chaîne en tout cas. J’imagine que quand on devient vraiment quelqu’un d’important sur les réseaux, on « influence » plus ou moins, sans forcément sans rendre compte on crée des tendances. Pour ce que ça changeait pour moi. Je n’étais pas quelqu’un d’important sur YouTube et ailleurs, je savais très bien que cela ne serait jamais le cas et cela me convenait très bien.

Bon. C’était un restaurant, alors maintenant il fallait juger la nourriture. Je parcourus la carte rapidement. Il y avait pas mal de choix, même en excluant la viande et tout ce que je n’aimais pas – heureusement, je n’étais pas très difficile. Hum … Je n’avais aucune idée de ce qui me ferait plaisir. Je finis par demander son avis à Amara. Je l’écoutai en fronçant un peu les sourcils. Euh … quoi ? Entre ça et le menu, j’avais du mal à tout comprendre. Beaucoup de mots … compliqués. Spécifiques. J’arrivai cependant à retenir l’essentiel – langoustine, homard, et, euh, c’était à peu près tout.

« Pour être honnête, je n’ai pas tout compris ! », fis-je avec un petit rire. Je trouvais ça plutôt amusant. « Mais merci pour tes suggestions. Je n’ai pas souvent mangé de homard » Ceci dit, ce n’était pas vraiment un poisson, pas vrai ? Les français appellent ça des « fruits de mer », je n’ai jamais su pourquoi. Même ma mère qui était française trouvait que ce n’était pas la meilleure des appellations. Enfin bref … Je regardai à nouveau le menu. « Mais je crois que je vais plutôt prendre, euh … la "Déclinaison de saumon et ses légumes d’été". » Du saumon cuisiné de quatre, cinq façons différentes si j’avais bien compris. Ça pouvait pas être mauvais. Ouais, j’allais prendre ça ! Ne restait plus qu’à savoir ce qu’on allait boire, avec ça. Notre rencontre méritait bien une bonne bouteille, non ? Amara approuva : « Evidemment, la bouteille est au programme également. Notre rencontre le mérite amplement, je suis d'accord ! Je pense que je ne l'ai pas mentionné, mais c'est moi qui invite. »

J’acquiesçai d’un signe de tête. « La prochaine fois, c’est moi ! », déclarai-je avec un sourire. S’il y avait une prochaine fois – ce dont je ne doutais nullement, les choses avaient l’air de bien se passer entre nous pour le moment. Même si l’on ne faisait que commencer, il est vrai. Bon, pour être honnête ce ne serait probablement pas dans un restaurant de cette classe. Pour varier un peu, et surtout parce que je ne pouvais pas forcément me le permettre. Enfin si, mais … ce n’était pas ce qui me ressemblait le plus, disons. J’étais plus bar de luxe que restaurant de luxe. « Tu penses qu’on peut se permettre du champagne ? », demandai-je malicieusement à Amara.

Le serveur ne tarda pas à revenir pour prendre nos commandes. Une fois reparti, je demandai à ma jolie potentielle nouvelle amie, histoire d’ouvrir la conversation : « On a beaucoup parlé sur Bowen BowTie, mais je crois que je ne t’ai même pas demandé ce que tu faisais dans la vie ! » Elle devait plutôt bien gagner sa vie pour pouvoir inviter des gens dans un resto comme celui-ci. Et tant mieux pour elle, j’ai envie de dire.    

code par drake.
Amara & Meike
Amara Taylor

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: C'est une véritable addicte au café. ‹ Elle écoute énormément de musiques francophones ‹ Son père est absent de sa vie depuis qu'elle a eu six ans. ‹ Amara est une grande adoratrice du milieu de Disney. ‹ Elle et sa mère sont toutes les deux inséparables. ‹ Elle aime énormément le domaine de la mode, ‹ Elle est plutôt active sur Instagram où elle adore partager des petits moments de son quotidien. ‹ Aimant faire la fête, il n'est pas rare de la voir à une fête organisée dans le coin. ‹ Même si elle a l'air plutôt sage et douce, elle n'a pas non plus peur de se rebeller. ‹ Amoureuse des animaux, elle possède un chien ‹ Ce n'est pas une jeune femme qui rêve de devenir maman à tout prix. ‹ Bien qu'elle vit dans un appartement, il n'est pas rare de la voir au domicile de sa mère. ‹ Amara fait de l'équitation depuis qu'elle a huit ans. Même hors de ça, elle pratique pas mal de sport. ‹ Elle porte très régulièrement des escarpins ‹ La brune a souvent tendance à cacher sa souffrance. ‹ C'est aussi une grande gourmande, elle ne se prive pas. ‹ Elle apprécie son statut de fille unique.
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 206
ICI DEPUIS : 21/09/2021
COMPTES : Charlène (Catherine Bell), Valentina (Lana Parrilla), Gabriella (Vitaa), Soraya (Abigail Cowen) & Gracelyn (Dita von Teese)
CRÉDITS : Javajunkie (avatar) + Astra (code signa) + belinda (icon signa)

STATUT : You're my favorite. My favorite pair of eyes to look into. My favorite name to see appear on my phone. My favorite way to spend a afternoon. You're my favorite everything. (Sean)

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptyVen 15 Oct 2021 - 17:27


It is the lives we encounter that make life worth living.

In everyone's life, at some time, our inner fire goes out. It is then burst into flame by an encounter with another human being. We should all be thankful for those people who rekindle the inner spirit. ı @Meike Bergmann & @Amara Taylor
Au quotidien, tu es un vrai caméléon. Du genre à te fondre dans la masse où que tu ailles et ça te plait plutôt bien. Souvent, tu n'es pas de celles qu'on remarque en se disant qu'elle n'a rien à faire là. Que ce soit dans les petites fêtes accessibles à tous (c'est souvent ce que tu préfères d'ailleurs), les bars du coin, les restaurant de luxe, approximativement tout lieu possible et inimaginable quoi. Mais cette fois, tu as voulu te faire plaisir, et à elle aussi par la meme occasion. Après tout, ça n'arrive pas tous les jours et, pour une première rencontre en face à face, ça vous laisse un minimum d'intimité puisque les tables ne sont pas non plus trop proches les une des autres. Petit bonus ? C'est que ça comble amplement tes envies du moment, toi qui a tendance à te montrer assez gourmande. C'est tout simplement plus fort que toi. Certains mangent pour vivre, toi tu vis aussi pour manger. Ça va dans les deux sens quoi. Pour l'instant, sa première impression est positive et tu oses espérer que ça va durer. En tout cas, tu feras tout pour !

Pourquoi pas ? Après tout, je trouve ça toujours sympa d'avoir un avis, qu'importe sur quel plateforme. Puis, peut-être que certains de tes abonnés sont dans le coin. Va savoir ! Ce n'est pas impossible. Le monde est vaste, très vaste. Difficile pour toi de savoir d'où pourraient venir ses abonnés. Après, Youtube est une plateforme en vogue donc l'idée que certains d'entre eux puissent vivre à proximité de Bowen n'est pas à exclure. Puis, c'est vrai que quand tu prévois un voyage, ça t'intéresse souvent de savoir ce que d'autres ont pu penser de certains restaurant : a conseiller ou a fuir ? Même si c'est une plateforme que tu aimes regarder, ce n'est pas celle sur laquelle tu publies puisque toi, tu as surtout opté pour Instagram où tu es généralement plutôt active.

Le problème des restaurant gastronomiques ? Ce sont leurs noms à rallonges dans les menus. De ceux dont on ne cerne pas toujours tout et ce, même lorsqu'il s'agit de sa langue natal. Même toi, tu te retrouves souvent perdue dans le menu, à essayer de déchiffrer ce que ça veut dire. Une fois, ça t'es même arrivé de comprendre réellement ce dont il s'agissait et pourtant, de peur de dire une bêtise, tu n'as pas osé y changer quelque chose. Mais, à raison, elle n'a pas tout compris. Je t'avoue que je ne comprends pas toujours leurs appellations non plus. C'est beaucoup trop long pour pas grand chose finalement. Lui dis-tu en riant doucement, préférant ainsi t'amuser de cette situation plutôt que d'en faire tout un plat. La belle rousse opte pour du saumon, ayant surtout une appellation bien moins longue que les deux plats que tu as pu lui proposer. Très bon choix ! Personnellement, je vais opter pour le homard Accompagné d'une bonne bouteille, cette soirée promet déjà d'être plutôt agréable, non ? Puis, il faut bien porter un toast au belle rencontre !

Une prochaine fois, hm? Demandes-tu avec un léger sourire en coin. Visiblement, elle songe déjà à un potentiel nouveau rendez-vous. Pas de façon assurée, mais ce n'est pas non plus un "Non" catégorique dès le départ. Indirectement, c'est donc que tu ne dois pas lui faire mauvaise impression, pas vrai ? En tout cas, tu le prends plutôt bien. Peu importe où vous pourriez aller, tu es certaine que ça te plaira. Puis, tu aimes penser que son choix pourrait te faire découvrir une partie d'elle, d'une certaine façon. Bien-sûr, c'est exactement ce à quoi je pensais ! Meike lit dans tes pensées. Le champagne est donc une très bonne idée !

Après que le serveur ait prit vos commandes, toute ton attention se repose sur elle, tout en gardant ce sourire doux et sincère. Tu es vraiment très heureuse d'être là, avec elle. Je suis vendeuse dans une boutique de luxe depuis un petit moment. Chez Marc Jacobs plus exactement ! Et toi alors ? Hors de ces voyages qui me vendent du rêve à l'état brut, que fais-tu ? Elle est fascinante, tu ne cesses de le penser. Elle parvient à attiser ta curiosité de bien des façons.
Niagara



__________________________

Tu vas pas me croire, j'ai fait le même cauchemar. Je n'veux pas sortir, je n'veux pas me découvrir des failles. Et je sais pas danser, je sais pas m'oublier.
https://www.aa-retro.com/t22979-amara_-amara-s-instagram
Meike Bergmann

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 135
ICI DEPUIS : 28/09/2021
CRÉDITS : Javajunkie

STATUT : Célibataire

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike EmptyHier à 23:01

It is the lives we encounter that make life worth living
Un dîner qui s’annonçait sympa dans un endroit tout aussi sympa, une bonne bouteille en sus pour fêter l’évènement, j’avais connu pire comme première rencontre ! En tout cas, c’était très agréable de, pour une fois, simplement se poser et de discuter avec quelqu’un, de faire connaissance comme le font les gens normaux, ça changeait des nanas qui étaient juste là pour me baiser. Pas que ça me gênait … mais j’en avais déjà connu quelques-unes à peine arrivée à Bowen et ça me faisait du bien, un peu de changement. Surtout que j’étais certaine, quasiment, qu’Amara m’avait invitée sans arrière-pensée. Elle n’avait rien laissé entendre sur d’éventuelles intentions plus … intimes, en tout cas. Et c’était très bien comme ça ! j’avais bien besoin d’amis à Bowen. J’en avais déjà quelques-uns, j’avais un certain don pour me faire rapidement des amis (sans vouloir me jeter des fleurs), mais je n’en avais jamais assez. Dans tous les cas, Amara semblait être bien partie pour en devenir une, d’amie. Même si, oui, c’était sans doute encore un peu tôt pour le dire. Il nous faudrait sans doute d’autres opportunités de se voir – la prochaine, ce serait à moi de l’inviter d’ailleurs, et ce sera sur mon terrain. J’avais déjà quelques idées …

« Une prochaine fois, hm ? » s’intrigua Amara avec un petit sourire. « Ben oui, pourquoi pas. Si ça se passe bien ce soir », lui répondis-je avec un petit signe de tête. Il n’y avait aucune raison pour que cela se passe mal. Mais pour l’heure, oui, concentrons-nous sur cette soirée. Les commandes passées, j’entrepris de faire plus ample connaissance avec Amara. Que faisait-elle donc dans la vie ? Nous avions parlé de beaucoup de choses sur l’application, mais pas vraiment de choses aussi triviales que ça. En un sens, tant mieux, parce que c’est souvent un peu ennuyeux, non ? Mais bon, c’est bien le genre de choses dont on doit parler, non ? C’est comme ça qu’on brise la glace.

« Je suis vendeuse dans une boutique de luxe depuis un petit moment. Chez Marc Jacobs plus exactement ! », répondit Amara. Oh. Sympa. « Et toi alors ? Hors de ces voyages qui me vendent du rêve à l'état brut, que fais-tu ? » La suite de sa réplique me fit sourire. Et rougir un peu aussi, sans trop savoir pourquoi. « Hum … » Je pris un peu de temps pour réfléchir à ma réponse, tout en grignotant un morceau de pain (délicieux par ailleurs) de la corbeille qu’un serveur venait de déposer à notre table en passant. « Je viens d’avoir mon Master en Sciences Politiques, il y a quelques mois. Je voyage un peu pour profiter avant de devoir … chercher un travail, tout ça. A part ça, je suis serveuse dans un petit bar près de la plage. » Ce n’était pas ce qui me plaisait le plus, mais ça ne payait pas trop mal (surtout avec les pourboires, et je ne sais pas vraiment pourquoi mais j’en recevais pas mal). Et mon patron était sympa avec moi, j’avais des horaires réguliers et trois jours de repos. Bon, ce n’était pas à temps complet bien entendu mais ça me suffisait bien. Bref. « Mais sur du long terme, je sais pas encore trop ce que je veux faire. La politique n’est pas tant que ça mon truc, je me verrais plutôt dans l’associatif. Une association pour personnes LGBT peut-être, je ne sais pas trop … » Même si bon, par définition une association ça rapporte pas d’argent, donc pour vivre grâce à ça ... « Idéalement, j’aimerais devenir artiste, mais j’ai peur que ce soit un peu tard pour percer. Je suis modèle photo, aussi. »

Certes, elle n’avait pas demandé à ce que je lui déclame tout mon CV mais ça m’avait permis d’y réfléchir à nouveau. Parce que bon, les voyages au bout du monde c’était bien gentil mais il faudrait bien que je commence à gagner ma vie au bout d’un moment. J’avais déjà eu mes cinq ans de fac pour réfléchir. Mais après tout, merde, qu’est-ce que j’en savais ce que je voulais faire de ma vie ? M’engager dans une carrière à long terme, un boulot stable, c’était pas forcément mon truc.

Mais bon, je n’avais pas tellement le choix, hein ?

« Si je pouvais passer toute ma vie à voyager et à profiter de la vie, je crois que c’est que je ferais », conclus-je avec un sourire.   

code par drake.
Amara & Meike
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike   It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike Empty

 
It is the lives we encounter that make life worth living. ı Meike
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: western district-
Sauter vers: