∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en août —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 20 et 30°C. Le maitre mot est de profiter !


nos membres du mois sont
charlène brennan & théodore kelly ♡

Le deal à ne pas rater :
Cdiscount mobile : Forfait 100 Go sans engagement pendant 12 mois à ...
8.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -36%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
319.99 €

Partagez
 

 i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12798
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyMer 6 Oct 2021 - 13:08

A peine après avoir terminé sa séance de photos, Aelya s'était introduit dans sa voiture pour se rendre sur un lieu jusqu'ici inconnu, dans les hauteurs de Bowen qui surplombait la ville avec une vue imprenable sur l'océan. Si elle n'y avait jamais pieds depuis vingt-huit ans, c'était bien parce qu'elle savait que ce quartier représentait l'inaccessibilité, l’opulence qu'elle n'avait jamais possédé, elle qui avait plutôt grandis dans les bas quartiers de la ville. Et maintenant, elle se rendait compte peu à peu qu'elle basculait avec Niels de l'autre côté de la barre, là où le rêve devenait possible. Avec un sourire sur les lèvres elle envoya un sms à Niels avec la position exacte de sa situation, l'amenant mystérieusement sur ses pas où il comprendrait qu'elle avait finalement eu le coup de cœur pour une maison, comme dans un nouveau départ qu'elle avait envie de franchir main dans la main avec son âme-sœur ; "retrouve-moi là-bas bébé, faut que je te montre un truc, je t'aime", écrivit-elle à la hâte, le cœur bousculé par l'excitation devant cette imposante villa qui comportait une piscine creusée à l'intérieur et à l'extérieur, en plus de quatre chambres et de deux salles de bain. Elle appréhendait la réaction de son amour qui avait l'air attaché à leur maison, celle qu'ils avaient presque entièrement bâtie de leurs mains quand la vie ne leur avait fait aucun cadeau dans leur quotidien incertain. Elle se voyait déjà longé les murs de cette maison, d'y apposer son parfum qui s'entremêlerait avec celui de son mari, l'âme gonflé de cet espoir qui ne faisait que grandir.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE


Dernière édition par Aelya Björk le Dim 17 Oct 2021 - 22:17, édité 1 fois
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12215
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; solosands (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyMer 6 Oct 2021 - 21:02


Leur idée de déménager fleurissait de jour en jour, Niels qui avait vite compris qu’Aelya rêvait de plus beau et de plus grand pour eux, qu’elle souhaitait leur offrir ce qui avait longtemps été inaccessible, ses yeux se mettant à briller dès lors qu’elle évoquait cette maison qu’ils n’avaient jamais osé pouvoir s’offrir. Pendant quelques jours, Niels avait pesé le pour et le contre de cette nouvelle étape qui restait malgré tout importante dans leur vie, lui qui avait du mal à s’imaginer autre part que dans cette maison qu’ils avaient bâti à la sueur de leur front. Parce-qu’elle continuait de représenter leur première réussite, ce toit qu’ils s’étaient battus pour obtenir afin d’en faire leur cocon. Après en avoir longuement discuté avec l’amour de sa vie, il s’était finalement rendu à l’évidence du fait qu’ils auraient tort de ne pas céder à cette envie de plus grand, surtout maintenant qu’ils pouvaient financièrement se le permettre. Il était en train de divertir Hank dans leur jardin lorsqu’il sentir son portable vibrer dans sa poche, venant découvrir que son amour lui avait envoyé sa localisation pour qu’il puisse la rejoindre. « Tu vas me redemander en mariage ? J’arrive vite bébé. Je t’aime. » Avait-il répondu, à la fois intrigué et curieux, Niels se mettant rapidement en route pour suivre son gps qui l’amena dans les hauteurs de Bowen, comprenant alors qu’Aelya avait certainement jeté son dévolu sur un bien dans ces quartiers qu’ils n’avaient jamais eu l’occasion de fréquenter. En arrivant sur place, il remarqua la voiture de sa femme, s’y garant à proximité, esquissant un sourire en sortant de sa voiture pour venir jusqu’à elle. « C’est pas une demande en mariage, je présume… » S’amusa-t-il, tendant la nuque pour l’embrasser, Niels jetant un regard intrigué autour de lui. « Qu’est-ce qu’on fout chez les riches bébé ? » Pouffa-t-il de rire, sa main venant se lier à la sienne.

__________________________


above the clouds
softly my thoughts whispered invisible words. my mind was a calm chaos filled with reflections of you. i wanted to find myself and i did when i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12798
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyJeu 7 Oct 2021 - 16:18

Elle n'avait pas délaissé son envie de déménager, elle qui maintenant se permettait d'avoir des rêves à la hauteur de sa vision. Pour une fois, elle avait l'impression de pouvoir faire ce qu'elle voulait, de n'avoir aucune limite vis à vis de leurs ambitions qui s'embrasaient à mesure que son compte en banque se remplissait. Dans le but de les amener vers une nouvelle étape, elle avait fait des recherches, trouvant via un agent immobilier cette somptueuse villa. Si elle avait fini le travail un peu plus tôt aujourd'hui, elle s'était gardée de le dire à Niels pour parfaire sa surprise, espérant que sa trouvaille serait à lui aussi lui faire plaisir. Elle avait besoin de le faire rêver, au moins autant qu'il le faisait, parce qu'il méritait tout l'or du monde à ses yeux. Alors, en prenant la direction de cette nouvelle maison, elle voyait déjà danser dans son esprit les cris de leurs progénitures, la rondeur de ses courbes qui s'adapteraient à cette vie qu'ils avaient toujours envie de construire ensemble, incapable de ne pas imaginer l'éclat de son sourire lorsqu'elle projetait ses images sur les murs de cette demeure pour l'instant inhabitée. "Tu le sauras si tu viens mon bébé d'amour, reviens-moi vite, je t'aime", qu'elle répondit, s'amusant de sa réponse qui avait le don de la faire craquer, elle qui l'air de rien, aurait pu en effet facilement lui demander tous les jours de sa vie d'être encore une fois sa mariée. Elle se retourna lorsqu'elle entendit une voiture se garer non loin de la sienne, reconnaissant Niels au volant, son coeur loupant un battement devant sa beauté qui rendait chacune de ses visions un peu plus urgentes.

- Si tu continues à être beau comme ça, ça peut facilement le devenir, le charma-t-elle, son regard se balançant le long de sa stature parfaite avant de répondre à son baiser. Je t'ai amené chez les riches, que nous sommes maintenant soit-dit en passant maintenant, pour te montrer ça, ajouta-t-elle, amusée par sa remarque avant de tendre la main pour lui présenter la villa qui habillait l'espace devant eux, ses autres doigts libres se refermant entre les siens. Tu la trouves comment ? Nan parce que j'ai peut-être fait quelques petites recherches dans ton dos juste pour te faire la surprise... Mais ça pourrait être notre nouveau chez nous ? Regarde en plus tout l'espace qu'il y a. On pourra poser ta fameuse rampe de skate cette fois, rit-elle, enjouée. Bébé, avant de dire quoique ce soit, aies à l'esprit qu'on aura de quoi baptiser la maison pour des années à venir vu le nombre de mètres carrés, sourit-elle en coin, le tentant à se laisser aller vers cette trouvaille.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12215
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; solosands (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyJeu 7 Oct 2021 - 19:06

Niels savait pertinemment qu’Aelya désirait ce qu’il y avait de mieux pour eux, elle qui faisait toujours en sorte de le combler à tous les niveaux, accumulant les surprises pour éclairer un peu plus son regard. S’il était plus que reconnaissant pour tout ce qu’elle faisait pour lui, Niels savait aussi qu’il possédait le plus beau des cadeaux en ayant la chance de l’avoir elle comme partenaire de vie. Elle était son monde entier, et il crevait d’amour pour elle, incapable de faire taire les sentiments amoureux qui continuaient de fleurir dans le creux de son coeur qui lui appartenait intégralement. Il avait remarqué depuis quelques temps qu’Aelya évoquait de plus en plus fréquemment cette idée de quitter leur maison actuelle pour un bien plus grand, elle qui mettait en évidence tous les avantages qu’ils pourraient avoir à emménager dans une maison où ils pourraient fonder leur famille. « J’suis là dans quelques minutes mon bébé. J’ai hâte de t’embrasser, tu m’as manqué. » Avait-il répondu, toujours follement amoureux de sa tendresse, de sa manière de l’attirer à elle, Niels prenant la direction indiquée par son gps où l’attendait sa femme. Il avait souri à ses mots en sortant de la voiture, retrouvant son regard complice. « C’est toi la plus belle… » Murmura-t-il avant de l’embrasser pour la saluer, ne manquant jamais l’occasion de le faire, surtout depuis qu’Aelya avait de longues journées à l’agence. « Ouais c’est vrai, je m’y ferais jamais faut croire… » Pouffa-t-il à sa remarque, suivant sa main qui pointa cette demeure plus qu’imposante devant eux, Niels comprenant qu’elle n’avait pas vu les choses à moitié. « Elle est immense… » Lâcha-t-il, appuyant sur son dernier mot, ses lèvres s’étirant dans un sourire aux paroles de son amour qui savait parfaitement où appuyer pour le convaincre. « Tu penses toujours à moi hein… » Rit-il, à la fois attendri et amusé. « Bon ça, ça sera toujours un atout pour moi. C’est primordial qu’on puisse laisser de nous un peu partout. » S’amusa-t-il, ses yeux continuant d’observer cette villa qui semblait avoir tapé dans l’oeil de son amour. « C’est vrai que ma reine pourra enfin avoir son château au moins… » Ajouta-t-il avec l’air charmeur, tournant le regard vers Aelya, finissant par hocher la tête. « Bon, on va visiter du coup ? »

__________________________


above the clouds
softly my thoughts whispered invisible words. my mind was a calm chaos filled with reflections of you. i wanted to find myself and i did when i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12798
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyVen 8 Oct 2021 - 20:42

Aucune preuve d'amour n'était aussi vraie pour correspondre à ce qui palpitait à l'intérieur de son être. Aelya, son monde entier ne tournait qu'autour de son âme-soeur qui la projetait dans l'éternel. Happée par son envie de le couvrir de toute la tendresse qu'il avait manqué, elle voyait en l'achat de cette villa une énième manière de lui montrer qu'elle avait envie de s'envoyer avec lui dans le rêve, celui qu'ils avaient battis lorsque leurs mains ne tenaient que les ténèbres. "Toi aussi mon amour, mes lèvres ont envie des tiennes tout de suite", écrivit-elle, la peau encore à vif de ce manque insoutenable qui ne trouvait sa fin que lorsque sa bouche assouvissait sa faim de lui, elle qui le vit quelques minutes plus tard débarquer sur le lieu qu'elle lui avait indiqué par messages, son sourire perlant sur son visage, mêlant l'excitation à l'euphorie de le revoir après cette longue journée de travail. Elle sourit à sa remarque, attirant ses lèvres contre les siennes, ce contact pourtant si simple remplissant ses cellules de bonheur.

- On a quand même le droit de se faire plaisir maintenant, ajouta-t-elle, pointant de la tête cette villa qui se dressait devant eux, le genre de demeure qu'ils n'auraient jamais pu imaginer être la leur. Y'a de quoi faire ouais, surtout pour le ménage. Mais on engagera quelqu'un au pire, proposa-t-elle, sachant pertinemment que cela faisait un énorme changement dans leur manière de vivre, eux qui étaient restés dans la précarité très longtemps, peinant à arrondir les fins de mois. Évidemment. Je pense qu'à toi tout le temps, répondit-elle tendrement. Clairement c'est le point négociable même ! Qu'on ait un immense terrain de jeu pour nos câlins sportifs, s'amusa-t-elle en regardant la villa, s'imaginanr déjà le bonheur qu'ils allaient créer entre ces murs. Et mon roi pourra avoir une cour à lui pour user de sa passion... Sourit-elle en coin, touchée par sa remarque qui faisait palpiter son cœur. Oui ! Viens bébé ! J'ai les clefs en plus, ça sert d'être un peu connue, ajouta-t-elle, ayant négocié avec l'agent immobilier en misant sur sa célébrité naissante pour obtenir ce passe-droit, attirant Niels à l'intérieur en ouvrant la porte qui s'ouvrit sur une décoration moderne et épurée où le vide nécessitait de les remplir d'eux. Y'a quatre chambres, deux salles de bain et... Deux piscines. Extérieur et intérieur, présenta-t-elle en déambulant dans le lieu, sa voix résonnant entre les murs nus. On pourra vraiment monter une équipe de foot ici, pouffa-t-elle tendrement, l'attirant entre les pièces pour qu'ils puissent visiter l'intérieur à deux, s'arrêtant dans le salon, la cuisine, les couloirs, son regard se perdant finalement à travers l'immense baie vitrée pour admirer la vue. Et regarde la vue sur l'océan... T'imagines, on pourra fumer notre joint tous les soirs devant ce cadre, le tenta-t-elle en prenant sa main, déjà rêveuse de cette liberté qui lui donnait des ailes. T'en penses quoi déjà ? Notre maison va me manquer mais bon... C'est bien d'avancer aussi, avança-t-elle, sur un petit nuage, incapable de penser à ces potentiels regrets qu'elle pourrait avoir dans sa tête.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12215
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; solosands (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptySam 9 Oct 2021 - 0:01

L’ascension d’Aelya avait bousculé leur vie, y admettant une facilité financière à laquelle ils n’avaient jamais été habitués, eux qui n’avaient jamais connu autre chose que les fins de mois serrés. Niels avait compris que cette vie était désormais la leur, qu’ils n’auraient plus à s’inquiéter des factures impayées maintenant qu’Aelya pouvait subvenir plus que nécessaire à leurs besoins. Il avait néanmoins peu à peu développé cette envie de ne pas se laisser vivre sur le dos de son amour, bien qu’elle lui avait maintes et maintes fois répété qu’il n’en était rien, elle qui n’avait jamais jugé sa situation professionnelle depuis son accident. Pourtant, Niels ressentait de plus en plus le besoin de participer, avec ses propres moyens, aux fondations de cette nouvelle vie qui leur tendait les bras. « J’ai envie de toi tout court. » Répondit-il, pour réchauffer son coeur et son corps qu’il avait regretté quitter le matin même lorsqu’Aelya s’était envolée pour son travail. Il s’était empressé de rejoindre l’amour de sa vie, bien trop intrigué par ses propos, lui qui avait hâte de découvrir ce qu’elle lui avait réservé. Sur place, il s’était instinctivement rapproché d’elle pour l’embrasser, redécouvrant la texture si addictive de ses lèvres dans ce doux baiser. « C’est vrai bébé, j’crois qu’on le mérite pas mal en plus… » Répondit-il, pensant au fait qu’ils n’avaient pas toujours connu que des moments faciles, la chance leur ayant souvent tourné le dos au moment où les ronces étaient venues s’imposer sur leur chemin. Il avait découvert cette immense villa, abasourdi par sa façade imposante, ses yeux s’imprégnant du moindre détail. « C’est peut-être mieux pour un bordélique comme moi. » Pouffa-t-il, eux qui pouvaient maintenant se permettre de penser à eux, sans la moindre limite. « Mon amour, moi aussi j’pense qu’à toi… » Répondit-il, touché par sa dévotion, Niels arquant un sourcil joueur à ses mots suivants. « Même sur un petit terrain on arrive à bien s’amuser, ça peut qu’être mieux dans une maison comme celle-là… » Répondit-il, un sourire en coin venant étirer ses lèvres, Niels fondant à la tendresse de ses mots qui faisaient écho aux siens, finissant par suivre son amour à l’intérieur de la villa. « T’as bien raison d’en profiter bébé. T’façon on peut rien te refuser à toi… » Souffla-t-il avec un air rêveur et admirateur, sa main toujours liée à la sienne alors qu’ils entrèrent dans la demeure, Niels tentant d’assimiler toute cette grandeur en même temps qu’Aelya lui présentait la maison. « Deux piscines… On aura tout vu. » Rit-il, son regard défilant à travers les pièces, Niels laissant son esprit imaginer leur future vie entre ces murs. « Tu veux vraiment onze mini-nous dans cette maison bébé ? » S’amusa-t-il, suivant Aelya au travers des pièces, lui qui se projetait un peu plus à chaque nouvelle découverte, revenant dans le salon où le paysage s’étendait à perte de vue derrière une immense baie vitrée. « On pourra poser notre matelas juste là certaines nuits, et y’aura que l’océan qui nous verra faire l’amour… » Renchérit-il, sa main serrant la sienne alors qu’il peinait à détourner les yeux de cette vue imprenable. « C’est grandiose bébé, j’peux pas dire le contraire. Y’a que dans des rêves qu’on peut imaginer vivre dans un endroit pareil. » Lâcha-t-il, hochant la tête lorsqu’elle évoqua leur maison, Niels ayant une pensée déjà nostalgique en se voyant la quitter. « C’est vrai qu’on a tout bâti là-bas… Mais oui, on peut avancer comme tu dis. J’vois pas comment on peut ne pas être heureux ici. » Ajouta-t-il, sa main quittant la sienne pour venir glisser dans le bas de son dos, rapprochant son amour de lui. « T’as eu le coup de coeur bébé, j’le vois dans tes yeux. » Murmura-t-il avec un sourire attendri, approchant son visage du sien pour venir embrasser son front. « Si tu peux être encore plus heureuse ici, alors j’suis partant… »

__________________________


above the clouds
softly my thoughts whispered invisible words. my mind was a calm chaos filled with reflections of you. i wanted to find myself and i did when i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12798
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptySam 9 Oct 2021 - 21:08

Elle s'était longtemps priver de rêver parce que pour elle, le rêve s'était déchu de ses fonctions dans les pleurs incessants de son coeur qui s'était limé dans la déception, incapable de toucher les étoiles quand les chaines serrées autour de ses chevilles n'avaient fait que de l'écorcher. Elle s'était peu à peu libérée grâce à Niels qui de par sa douceur lui avait donné l'opportunité d'espérer, d'attendre patiemment dans l'éclat de son sourire que les nuages épais, amassés dans son ciel ne viennent à se disperser. Il l'avait aidé de bien des manières, mais surtout, il l'avait conduit à vivre et non plus à survivre comme elle l'avait fait avant sa rencontre, trouvant dans l'écho de sa voix tout ce dont elle avait besoin pour prospérer loin de sa propre destruction programmée. Elle avait le coeur qui palpitait dès qu'elle voyait son prénom s'afficher sur son portable, lui même à distance savait la rendre barge. "Viens me le montrer mon amour à moi", qu'elle avait répondu, ses pensées soudainement troublées par l'appétence de ses lèvres qu'elle avait envie de sentir sur elle. Aelya s'était empressée de l'embrasser lorsqu'il arriva sur les lieux, appelée par ce manque insatiable de sa personne.

- On le mérite plus que n'importe qui j'pense,
renchérit-elle, persuadée qu'elle n'aurait jamais à culpabiliser de ne plus manquer, elle qui avant ça, s'était déchirée le coeur dans la pauvreté qui avait entaché ses ambitions. Disons que là, on pourra se frayer un chemin plus grand au travers de ton bordel ouais, pouffa-t-elle, taquine, son regard se baladant sur la façade de la villa qu'elle était heureuse de lui présenter. Je t'aime, ajouta-t-elle amoureusement, son regard brillant dans le sien. On aura encore plus d'excuses pour passer nos week-ends à faire l'amour, sourit-elle en coin, amusée par cette complicité qui trouvait toujours son essor dans le fracas passionnel de leur désir. Tant que l'homme de ma vie peut rien me refuser, le reste je m'en fou un peu... Lança-t-elle en entrant à l'intérieur de la villa, sa main dans la sienne, leurs yeux captant la grandeur de la maison. On va pas se plaindre, tant qu'à faire, en plus celle à l'intérieur a un jacuzzi intégré, rajouta-t-elle, enjouée. Pourquoi pas ? J'veux que tu me donnes tous les bébés que j'peux avoir, avoua-t-elle, joueuse, entrainant Niels au travers des pièces vides avant de se retrouver face à la baie vitrée qui portait leur regard sur l'océan. Han bébé... Ca fait rêver ce que tu me dis là... Souffla-t-elle en caressant sa main, le coeur bouleversé par tous ces projets qui se dessinaient devant eux. C'est pour ça que je voulais qu'on y habite bébé. J'veux toujours te faire rêver toi...  Avoua-t-elle tendrement. Si vraiment on s'y sent mal de toute façon, on pourra toujours la vendre pour revenir habiter dans un petit appartement, s'amusa-t-elle, persuadée qu'ils se sentiront bien ici malgré la nostalgie qui les habiterait. Oui c'est vrai... Mais tu sais que c'est surtout toi mon coup de coeur. Y'a rien de possible si toi t'es pas d'accord... C'est toi en premier mon amour, répondit-elle en le regardant tendrement, sa main caressant doucement sa joue lorsqu'il embrassa son front. J'veux qu'on soit heureux à deux. Y'a que toi qui comptes. Mais je veux nous offrir ça pour nous, parce que y'a rien de trop grand pour tes beaux yeux de toute façon, sourit-elle amoureusement. Du coup j'appelle l'agent demain pour lui dire que c'est ok ? S'enjoua-t-elle. Hank va tellement être content d'avoir autant d'espace en plus, continua-t-elle avant de s'arrêter dans son regard, prenant sa main dans la sienne. J'peux t'épouser une nouvelle fois mon amour de ma vie... ? Demanda-t-elle, le regard éclatant de bonheur.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12215
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; solosands (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptySam 9 Oct 2021 - 23:41

Il avait souvent l’impression que son existence avait pris du sens au moment où il avait trouvé Aelya, eux qui avaient appris à tout rebâtir ensemble, repartant à zéro dans leurs fondations abîmées par leurs courtes années de vie. Elle lui avait donné la force d’y croire à nouveau, de penser qu’ils auraient le droit à une vie normale eux aussi, Niels concentrant tous ses espoirs dans ce quotidien qu’il construisait avec l’amour de sa vie. Ils étaient maintenant liés pour l’éternité, leurs âmes intimement enroulées l’une autour de l’autre sans possibilité de les détacher, parce-que rien n’était viable s’ils se retrouvaient l’un sans l’autre. « J’arrive bébé… J’te veux trop. » Avait-il répondu, renchérissant toujours pour lui montrer combien il ne vivait que pour elle, lui qui respirait pour pouvoir profiter de sa présence, ses lèvres crevant d’ailleurs d’envie de retrouver les siennes. Il n’attendit pas une seule seconde de plus lorsqu’il retrouva Aelya, lui offrant ce baiser qu’il avait attendu depuis la seconde où ils s’étaient quittés. « J’pense aussi bébé. On les connaît bien les galères nous. » Ajouta-t-il, eux qui avaient toujours frôlé la catastrophe, s’enfonçant dans des situations plus que délicates qui les avaient poussé à prendre toujours plus de risques pour respirer un peu plus financièrement parlant. « Pas à moi bébé, je sais que tu l’aimes mon bordel. » S’amusa-t-il, découvrant la maison de l’extérieur, Niels restant bouche-bée devant l’immensité de sa façade, comprenant qu’ils avaient affaire à un bien des plus incroyables. « Moi aussi je t’aime mon amour. » Murmura-t-il avec un air amoureux, souriant davantage à sa remarque qui lui plaisait plus que de raison. « On a jamais eu besoin d’excuses pour le faire de toute façon bébé. Mais ouais, on aura l’embarras du choix là. » Joua-t-il avec un regard complice, amusé de savoir qu’Aelya avait profité de l’occasion pour récupérer les clés, elle qui commençait à user de son nom pour obtenir ce qu’elle désirait. « Jamais j’te refuse quoique ce soit à toi… » Souffla-t-il avec l’air rêveur, Niels suivant finalement Aelya à l’intérieur de la villa pour cette visite improvisée. « Déjà qu’on aimait bien traîner à la maison bébé, là on aura plus aucune raison de sortir. » Rit-il, Aelya et Niels ayant tous les deux développé cette tendance à se couper du monde pour encore mieux profiter des moments qu’ils avaient ensemble, parce-que Niels était capable d’oublier l’univers entier quand il se fondait dans l’étreinte de la femme qu’il aimait. « J’te les donnerai… Quand tu veux amour. » Murmura-t-il en arquant un sourcil joueur, Niels avançant avec sa femme au travers des couloirs, eux qui retrouvèrent finalement leur chemin devant l’immense baie vitrée de la pièce centrale. « C’est à ton tour de rêver un peu bébé… Imagine mon ange, toi et moi, juste ici, ton corps contre le mien devant cette vue… » Continua-t-il pour réchauffer ses pensées, Niels qui serra un peu plus sa main dans la sienne, ses yeux captant l’immensité de l’océan, cette vue à laquelle ils pourraient avoir un accès privilégié s’ils se laissaient tenter par ce bien. « C’est vrai bébé. Un appartement un peu moins miteux que notre premier par contre… » Pouffa-t-il, repensant avec nostalgie à tous les moments qu’ils avaient pu passer ensemble, à la toute première fois où ils avaient décidé d’emménager tous les deux. « Et pour moi c’est toi qui comptes… J’suis d’accord mon amour, j’suis prêt à toutes les aventures avec toi. » Répondit-il tendrement en captant son regard, ses lèvres fondant sur son front pour conclure ce pacte, Niels frémissant à la sensation de sa main qui glissa sur sa joue. « Ma femme est en train de nous offrir une villa. Bébé, tu trouves pas que j’suis un peu trop chanceux là ? » S’amusa-t-il, hochant la tête à sa question pour lui confirmer son acceptation, lui qui était prêt à sauter le pas avec Aelya. « Il est aussi chanceux que nous lui, c’est clair. » Ajouta-t-il avec un sourire amusé, Niels reportant son attention sur sa femme lorsqu’elle s’empara de sa main, son coeur loupant un battement à la douceur de ses paroles. « Tu peux m’épouser toutes les fois que tu veux mon amour à moi et rien qu’à moi… » Cilla-t-il, Niels s’approchant un peu plus de son visage pour emprisonner ses lèvres qu’il fit valser dans un baiser bien plus long que le précédent. « Mon bébé… Tu m’as trop manqué… » Souffla-t-il, parsemant sa bouche de dizaines de baisers vifs pour la faire sourire. « Moi aussi j’dois te faire une surprise. » Dit-il, sa main quittant la sienne pour venir chercher un papier dans la poche de sa veste, le dépliant devant les yeux de son amour. « Je savais que tu voulais déménager et je t’avais promis qu’on le ferait une fois que je pourrais moi aussi participer financièrement à notre vie. Voilà chose faite. » Ajouta-t-il, lui faisant comprendre qu’il venait de décrocher un job en tant que barman, Niels captant sa réaction qu’il appréhendait. « Alors faudra être un peu patiente avant que j’puisse t’acheter une villa moi aussi, mais peut-être que je pourrais me charger des factures pour le moment ? » S’amusa-t-il, son regard captant amoureusement le sien.

__________________________


above the clouds
softly my thoughts whispered invisible words. my mind was a calm chaos filled with reflections of you. i wanted to find myself and i did when i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12798
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyDim 10 Oct 2021 - 21:50

Elle le voulait tout le temps contre sa peau, tout le temps contre son coeur qui ne battait que pour lui, l'appelant à colmater les brèches de ses maux. Son manque ouvrait un creux putride au milieu de sa cage thoracique, là où sa présence savait s'y immiscer pour la remplir de vie. L'âme enivrée à la seule idée de l'imaginer entre ses bras qui voulaient l'attraper, elle l'attendit devant leur futur qui s'illuminait dans cette immense rempart qui serait peut-être leur nouveau refuge. Survoltée en le voyant arriver, elle s'était jetée contre ses lèvres, décimant le manque qui l'avait refroidi jusqu'ici, son parfum enveloppant la glace qui fondait à chaque fois qu'il daignait lui sourire.

- Il fait parti de toi ton bordel alors je l'aime beaucoup trop ouais c'est vrai...
Avoua-t-elle dans un sourire amusée, son visage s'illuminant au doux écho de ses mots d'amours qui répondaient aux siens. On aura juste encore plus de prétextes qu'il nous en faut pour faire l'amour, sourit-elle en coin malicieusement, elle qui n'avait jamais pu cacher à quel point elle ne vivait que pour lui, pour son corps contre lequel tous ses défauts se perdaient. Moi non plus, t'es toute ma vie mon ange... Ajouta-t-elle sur le même ton, perchée dans les nuages de cet amour qui ne se terminerait jamais. Ca m'arrange, j'ai pas besoin de voir le monde quand je t'ai toi amour, répondit-elle amoureusement, consciente qu'elle ne pouvait qu'oublier l'univers entier lorsque son âme-soeur se présentait à elle, créant dans ses yeux des galaxies qu'elle n'était capable d'explorer qu'avec lui. Bientôt... Souffla-t-elle, sachant que son contrat de mannequinat la tenait un peu pour le moment, elle qui ne pouvait voir sa silhouette se modifier pour garder une apparence parfaite. Et les murs qui font résonner ton prénom que je crierai... Renchérit-elle, les frissons imprimant sa peau à mesure qu'elle s'imaginait contre son corps nu, l'océan pour seul témoin de leur luxure, sa main caressant la sienne alors que leurs esprits s'évadaient devant le panorama. On pourra en avoir un mieux quand même maintenant, pouffa-t-elle, repensant avec nostalgie à tous ces mois de galères où Aelya et Niels se retrouvaient entre ces murs défaits, fissurés d'usure, troués par la négligence parce qu'ils n'auraient jamais pu s'offrir mieux. Han mon bébé... Viens là que j't'embrasse toi ! Lâcha-t-elle, croulant sous le bonheur qui l'amena à se jeter sur ses lèvres avec fougue après avoir caressé sa joue. C'est moi qui le suis bébé. C'est moi depuis le début, admit-elle, persuadée que c'était un juste retour de choses tant Niels lui apportait du rêve tous les jours. Je veux t'épouser là, tout de suite, encore une fois alors... Que toi mon amour... Pour la vie... Lâcha-t-elle en plantant son regard amoureux dans le sien avant de sceller son amour dans un énième baiser, ses lèvres dansant contre les siennes. Toi aussi, si tu savais... Souffla-t-elle, à bout de souffle, riant doucement en sentant ses lèvres sur son visage. Ah oui ? Demanda-t-elle, arquant un sourcil curieux avant de s'emparer du papier qu'il sorti de sa poche, écoutant ses mots en même temps que ses yeux défilaient sur la feuille. Mon amour... Alors ça y est, t'es barman ?? Lança-t-elle en relevant les yeux vers lui. J'suis tellement fière de toi mon coeur !! Ajouta-t-elle en l'enlaçant contre elle, son coeur battant la chamade. Je te demandais pas de participer mais je suis tellement heureuse que tes efforts aient payé... Tu le mérites tellement ! Lança-t-elle, émue de cette nouvelle. Faut qu'on fête ça bébé ! Et compte sur moi pour venir t'embêter un peu au travail... Je pourrais pas m'en empêcher, sourit-elle, mordillant doucement son cou. Je sais comment on pourrait fêter ça, suis-moi... Dit-elle en prenant sa main, descendant les escaliers pour rejoindre la piscine intérieure, commençant à retirer un à un ses vêtements. Ca te dit une baignade, sans aucun vêtement... ?

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12215
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; solosands (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyDim 10 Oct 2021 - 23:24

Que ce soit dans la misère la plus totale ou dans la richesse la plus abondante, Niels savait qu’il serait heureux tant qu’il était aux côtés de la femme qui faisait battre son coeur, Aelya qui représentait son exception, la condition unique à son existence. Parce-qu’il n’y avait rien de viable sans elle et il en avait fait la triste expérience à de nombreuses reprises. Maintenant, il savait qu’il la voulait elle pour toujours, qu’il n’était question que de ça finalement pour que leur amour puisse perdurer n’importe où et n’importe quand. « Moi c’est toi que j’aime beaucoup trop mon amour… » Répondit-il pour la charmer, elle qui avait toujours tout accepté de lui, qu’il s’agisse de ses défauts ou de ses faiblesses, Aelya n’ayant jamais émis le moindre jugement vis-à-vis d’eux. Il répondit à son sourire joueur, aimant les imaginer l’un contre l’autre, à s’aimer dans chaque mètre carré de ce nouveau cocon qui deviendrait le leur. « T’es la mienne bébé… » Murmura-t-il, dans un souffle qui respirait son amour, sa dévotion entière pour cette femme qui faisait de lui l’homme le plus heureux du monde. « Ça nous arrange tous les deux. J’veux passer du temps qu’avec ma femme moi. » Renchérit-il, aimant lui faire savoir que son univers ne tournait qu’autour d’elle, que ses yeux cherchaient constamment à se poser sur elle, comme si elle représentait un phare et lui, un naufragé. « Bientôt…bientôt ? » Demanda-t-il en arquant un sourcil, bien conscient que sa carrière l’empêchait pour l’instant de franchir cette étape qui leur tenait tous les deux à coeur, eux qui étaient maintenant prêts à retenter l’expérience depuis la perte de leur fille. « J’ai hâte de tout ça… Faut bien qu’on la teste la résonance. » S’amusa-t-il en reprenant les mots de son amour, frémissant à ces pensées qui réchauffaient sa peau, sa main se refermant un peu plus autour de la sienne alors qu’ils se prenaient à rêver d’un futur entre ces murs. « On pourra pas faire pire en tout cas. » Rit-il, aimant tout de même ressasser ces souvenirs qui faisaient partie intégrante de leur histoire et de sa conception, son esprit à jamais marqué par chaque étape de leur relation. Il esquissa un sourire à ses mots, s’empressa de venir vers elle pour recevoir son baiser, Niels le prolongeant avec amour, perdant son souffle dans la ferveur de leur échange. « T’es mon trésor mon amour… Jamais j’laisserais quelqu’un t’aimer comme je t’aime. Y’a personne qui peut imaginer à quel point j’suis amoureux de toi. » Souffla-t-il contre ses lèvres, ses sentiments ne cessant de fleurir à l’intérieur de son coeur, l’emplissant de bonheur, Aelya continuant de le faire battre en reformulant l’amour qu’elle éprouvait pour lui. « A vie bébé. Toi et moi contre le monde… » Murmura-t-il, répétant ces voeux qui étaient inscrits à l’intérieur de leurs alliances et qui représentaient les promesses qu’ils s’étaient faites lors de leur union. Il s’avança au plus près de son amour pour l’embrasser, brûlant d’amour pour elle, ses bras venant l’attirer contre son torse, là où son coeur battait toujours plus vite. Il l’embrassa vivement, souriant avant que son nez ne vienne doucement taquiner le sien, Niels finissant par reprendre la parole pour lui annoncer qu’il avait décroché un nouveau poste. « Pour de vrai bébé. » Répondit-il avec un sourire, attendri par sa réaction, elle qui était son plus grand soutien, ne manquant jamais de lui faire comprendre qu’il était capable de tout. « Merci mon amour, c’est grâce à toi tout ça. » Ajouta-t-il en la serrant contre lui, n’ayant aucun doute sur le fait qu’Aelya avait été celle qui lui avait redonné confiance en lui après son accident. « Je sais bien mais maintenant que je vais mieux, il fallait quand même que je reprenne une activité bébé. C’est mieux pour nous, pour notre équilibre. » Se justifia-t-il, conscient que son salaire ne changerait pas grand chose à leur situation bien qu’il était plus que satisfait de participer de nouveau à leurs activités. « J’attendrai les venues de ma cliente préférée… » Souffla-t-il d’un air joueur, se mordant la lèvre en sentant sa bouche accrocher son cou, ses mains glissant de part et d’autre de ses hanches, arquant un sourcil lorsqu’elle l’entraîna un peu plus loin. « Ça fait partie de la visite ça…? » S’amusa-t-il, regardant son amour se déshabiller devant ses yeux, captant la beauté de ses courbes dont il était fou. « Evidemment que j’suis partant. » Lâcha-t-il, descendant à son tour les escaliers, ses mains s’affairant à faire tomber son haut, puis son jean, Niels adressant un regard joueur à son amour alors qu’il accrocha l’élastique de son boxer pour le défaire devant ses yeux. « Tu me trouves comment bébé ? Le décor me va bien ? » S’amusa-t-il, s’approchant de l’eau pour y immerger son corps, rejoignant son amour. « Parce-que toi t’es sublime… »

__________________________


above the clouds
softly my thoughts whispered invisible words. my mind was a calm chaos filled with reflections of you. i wanted to find myself and i did when i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12798
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyLun 11 Oct 2021 - 20:57

Elle l'avait choisi envers et contre tout, pour le meilleur et pour le pire, eux qui avaient traversé des champs de mines jusqu'ici, évitant les impacts qui trop souvent, sont venus écorcher leur espoir, mais jamais l'un sans l'autre. C'était sa seule condition pour avancer, que sa main soit constamment blottie dans la sienne, parce qu'il n'y avait rien d'impossible quand il était là, mais tout devenait impossible en son absence, comme si ses chevilles s'embourbaient dans des sables mouvants qui la rendaient incapable de continuer. De toute façon, elle n'avait aucune envie de le faire, consciente que sa volonté d'errer n'était illuminée que par la présence de celui que son coeur avait choisi pour âme-soeur. Elle sourit à sa remarque, bercée par ses mots d'amours et ces images qu'il administrait dans son esprit qui se gorgeait de leurs rêves qu'ils nouaient en commun.

- Ta femme rêve de passer tout son temps avec toi,
admit-elle, consciente que si elle le pouvait elle le ferait, elle qui n'aurait aucune envie d'émettre de contact avec le monde extérieur si son monde entier se trouvait à l'intérieur de cette demeure, de sa vie qui ne tournait qu'autour de lui. Le plus tôt possible, répondit-elle dans un tendre sourire, sachant pertinemment que Niels n'attendait que ça bien que son métier ne facilitait pas les choses, elle qui voulait aussi revoir son ventre s'arrondir au fil des mois, abritant la vie qu'ils construiraient à deux. C'est la première chose qu'on fera d'ailleurs parce que c'est le plus important... Joua-t-elle malicieusement, incapable de ne pas lui tourner autour, de ne pas le tenter dans ses approches qui visaient uniquement à le rendre fou d'elle, de sa peau qui crevait d'envie de la sienne. Ca nous a jamais empêché d'être heureux que de vivre dans un taudis, sourit-elle tendrement, attendrie par le début de leur concubinage qui avait pris son essor dans leur complicité, celle qu'ils n'avaient jamais été capables d'enfreindre même quand leurs principes les incitaient à le faire, Aelya laissant ses lèvres lui donner toute l'attention qu'il méritait, happée par cet amour qui s'enflammait déjà dans cet échange qui lui donnait des ailes. Personne peut imaginer tout ce que je ferais juste pour continuer d'être à toi... Je t'aime comme c'est pas permis, renchérit-elle, le coeur au bord des lèvres, ses yeux l'admirant comme s'il s'agissait de la plus belle oeuvre d'Art qui lui était donnée de voir, parce que pour elle c'était le cas depuis le départ. Pour toujours... Renchérit-elle, se rappelant de cette phrase qui était la leur et qu'ils avaient fait gravé dans le métal précieux de leurs alliances, celles qui avaient scellé leur union devant l'univers tout entier qui ne pourrait jamais définitivement les séparer.

Elle répondit à son baiser, trouvant refuge dans son étreinte qui représentait sa seule vraie maison, là où elle se sentait renaître de ses cendres quand le monde entier la mettait à feu et à sang. Elle sourit tendrement lorsque son nez taquina doucement le sien dans un silence complice, profondément touchée par sa réussite alors qu'il vint lui admettre qu'il avait été choisi entant que barman. Il avait tellement galéré qu'elle était émue de savoir que tout ça était derrière eux, que l'accident l'était malgré le fait que sa peau était maintenant marquée à vie par ce drame.

- J'te soutiendrai toujours parce que je sais que t'es le meilleur, et regarde bébé, t'y es arrivé !
Le félicita-t-elle, bouleversée positivement par cette nouvelle. Je voulais surtout que tu te sentes prêt, c'était ça ma priorité mon amour, le reste passait après, avoua-t-elle, consciente que moralement ça n'avait pas été facile pour Niels, elle qui avait tenté de le ménager du mieux qu'elle avait pu pour qu'il puisse se recentrer sur lui-même. Elle viendra souvent, trop souvent même... Tu pourras la draguer un peu, elle dira rien... Le chercha-t-elle malicieusement en mordillant son cou, prenant sa main avant de l'amener dans les couloirs. Ouais, c'est un petit extra, s'amusa-t-elle lorsqu'ils se retrouvèrent dans la pièce qui accueillait la piscine intérieure, Aelya dénudant son corps sous ses yeux avant de laisser le sien détailler avec admiration la peau de Niels qui se mettait à nue. Ce qui te va bien c'est d'être nu toi... Se mordit-elle la lèvre en le voyant jouer avec l’élastique de son boxer, elle se retrouvant dans l'eau à l'attendre. C'est toi le plus magnifique mon bébé... Viens contre moi... L'incita-t-elle à venir, son corps immergé dans l'eau, ses mains glissant sur son torse alors que son regard s'illuminait dans l'éclat de la piscine. J'veux profiter de toi avant qu'on soit séparés par nos boulots, ajouta-t-elle contre ses lèvres qu'elle embrassa amoureusement avant de plonger sous l'eau pour mouiller sa tête, plaquant ses cheveux en arrière. Essaye pas de me couler toi par contre, pouffa-t-elle.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12215
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; solosands (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyLun 11 Oct 2021 - 23:02

Ils étaient liés comme les deux faces d’une même pièce, l’un ne pouvant marcher sans l’autre, leurs âmes fondant intimement l’une dans l’autre comme si elles avaient été conçues pour se trouver. Et Niels, il était persuadé que son existence n’aurait jamais eu de sens sans celle d’Aelya, parce-que l’aimer avait été la mission à laquelle son être avait été destiné, depuis le départ. Son coeur ne cessait de pulser l’amour qui gonflait en lui, Niels saisissant la moindre occasion pour combler sa femme, choisissant chacun de ses mots pour qu’elle puisse se sentir aimée à chaque seconde. « Et ton homme attend que ça lui… » Murmura-t-il, laissant le regard de son amour croiser le sien qui en disait long sur le manque qui l’atteignait en profondeur. Il esquissa un sourire heureux aux mots d’Aelya, lui qui exaltait à la seule pensée de voir la femme qu’il aimait porter le fruit de leur amour, son coeur fondant à la simple idée de voir ses courbes s’arrondir grâce à la magie qu’ils créeraient ensemble. « J’suis d’accord avec toi bébé. » Renchérit-il malicieusement, aimant savoir qu’ils étaient toujours les mêmes à ce niveau-là, trop amoureux pour se résister, trop accro pour ne pas se céder. « Parce-qu’on était tous les deux. Ça a toujours été tout ce qui comptait bébé… » Murmura-t-il, se remémorant les souvenirs de leur relation, eux qui n’étaient partis de rien, se complaisant dans cette simplicité qui avait toujours été leur marque de fabrique puisqu’ils avaient toujours su que leur véritable trésor résidait dans la force de leur lien qui valait bien plus que tout l’or du monde. Le coeur au bord des lèvres, il était venu chercher le contact de son amour, bercé par la douceur de ses lèvres qui s’échouèrent contre les siennes dans un échange enflammé. « Sois à moi pour toujours mon amour. J’pourrais jamais être heureux si t’es pas là… » Répondit-il dans un murmure, cillant à leur moment d’intimité, celui où ils ne pourraient jamais être plus vulnérables. Il esquissa un sourire contre ses lèvres en l’entendant lui répondre, aimant se remémorer la beauté de leur union, la manière dont ils s’étaient dits « oui » pour la vie, Niels se revoyant quelques mois en arrière dans cette chapelle au bout du monde, les yeux larmoyants de bonheur pour la femme qu’il avait choisi d’épouser. Il la garda au plus près de lui, ses lèvres caressant lentement les siennes dans cet échange amoureux, Niels choisissant ce moment pour lui faire part du fait qu’il avait décroché un nouvel emploi après ces mois de convalescence où sa confiance s’était dissipée. Sa réaction le toucha en plein coeur, lui qui y lisait toute sa sincérité et toute sa fierté, bouleversé par cette nouvelle épreuve qu’ils avaient réussi à franchir ensemble. « J’suis surtout l’homme le mieux entouré du monde bébé. J’y serais pas arrivé sans toi. » Rétorqua-t-il, fondant d’amour pour ses paroles qui continuaient de le rassurer, parce-que Niels avait longtemps culpabilisé à l’idée de ne pas pouvoir subvenir financièrement à leurs besoins. « Je sais mon amour, et je te remercierais jamais assez pour tout ce que t’as fait pour moi. » Murmura-t-il, lui qui savait qu’il devait sa guérison à ce temps de repos qu’il avait pu s’accorder grâce à son amour qui avait veillé seule sur eux deux. « Un peu…? J’avais déjà prévu de sortir le grand jeu moi… » Joua-t-il en se mordillant la lèvre, souriant en suivant Aelya à travers les couloirs pour l’emmener devant l’immense piscine intérieure de la villa. « C’est bizarre, j’allais dire la même chose pour toi… » La chercha-t-il, ne lâchant pas son regard alors qu’il se dénuda devant ses yeux, profitant lui-même du spectacle que les courbes de son amour lui avaient offert. Il ne résista pas à ses mots, la rejoignant dés lors que son corps s’immergea dans l’eau, ses mains venant glisser autour de son corps nu. « On se quittera pour mieux se retrouver mon amour… » Souffla-t-il, fermant les yeux au moment où leurs lèvres se rencontrèrent une nouvelle fois, Niels faisant chuter ses mains dans son bas dos, venant presser sa chute de reins avant de laisser Aelya se mouiller, son regard admirateur ne la lâchant pas une seule seconde. « Nan j’ai pas envie là… J’ai juste envie de te regarder bébé. » Souffla-t-il, jouant de son regard charmeur avant de plonger à son tour sous l’eau, ses lèvres venant effleurer le corps de sa femme, ses dents accrochant doucement sa peau, remontant lentement jusqu’à sa poitrine avant de refaire surface. « C’est trop dangereux de rester trop près de toi… » S’amusa-t-il, faisant mine de s’éloigner d’elle alors qu’il faisait référence à son envie constante de la toucher.

__________________________


above the clouds
softly my thoughts whispered invisible words. my mind was a calm chaos filled with reflections of you. i wanted to find myself and i did when i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12798
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyMar 12 Oct 2021 - 21:44

Elle n'avait jamais aimer aussi fort, son coeur qui n'avait lui-même jamais reçu une telle dose d'amour en une seule fois, le faisant sombrer dans cette douce déchéance qui était devenue au fur et à mesure, sa plus belle malédiction, son plus beau sort, celui qui tournoyait constamment autour de son âme pour l'amener toujours plus dans ses bras. Elle était persuadée que sa vie aurait été désastreuse sans Niels, elle qui n'avait jamais cru pouvoir sortir la tête de l'eau alors que la marée de ses maux ne semblaient pas descendre. Il lui avait rendu son sourire perdu dans l'oubli dans lequel elle avait tenté de se consumer.

- C'est toujours que toi, que nous, et personne d'autre,
renchérit-elle, se renvoyant déjà dès le début de leur relation à lui tourner autour, Aelya, comme un papillon de nuit à la recherche d'un répit, trouvant en Niels la lumière qu'il lui fallait pour ne pas sombrer dans la noirceur putride, ses lèvres s'approchant des siennes pour sublimer davantage cette tendre qui émanait d'eux, celle qu'ils avaient créé ensemble quand le monde entier les rejetait sans le savoir l'un vers l'autre. Moi non plus, c'est toi mon bonheur amour. Y'a tout qui prend du sens quand t'es là, et j'veux encore vivre ça avec toi, admit-elle, bouleversée par cette nouvelle étape qu'ils franchissaient ensemble, tournant le dos aux problèmes d'argent qu'ils n'avaient maintenant plus, eux qui pouvaient à présent se laisser rêver sans avoir peur de tomber dans le gouffre béant de leurs désillusions.

Son regard baignait d'affection et de nostalgie pour lui alors qu'elle se revoyait presque deux ans plus tôt, sur ce ponton hébergé sous les étoiles où Niels avait fini par lui demander sa main. Son coeur s'en rappelait encore, lui qui palpitait de nouveau de la même manière alors qu'il s'était avancé pour l'embrasser, récupérant l'intensité de toutes les émotions qu'elle nouait pour lui, sans fin, sans cesse, jusqu'à la fin. Elle fût un bond de surprise lorsqu'il lui annonça qu'il avait décroché un emploi, son excitation se lisant sur ses traits tirés dans la fierté.

- Bien sûr que si. Tu peux tout faire tout seul. T'es un battant mon bébé,
le corrigea-t-elle, persuadée que si elle restait son premier soutien, sa personnalité l'avait conduit là où il avait voulu être, Niels qui ne lâchait jamais l'affaire aussi facilement, la faisant davantage tomber amoureuse de lui. T'as pas à le faire c'est normal, et je le referai encore s'il faut, répondit-elle tendrement, bercée par ses mots, par sa volonté de toujours lui tenter de la préserver même quand c'était lui qui était terrassé. Sors lui le grand jeu alors... Mais fais attention à ce que tu souhaites ; elle pourrait bien te réchauffer elle aussi, lâcha-t-elle dans un clin d'oeil malicieux, entrainant son amour dans les couloirs pour descendre les escaliers, pouffant à la remarque de Niels alors qu'elle se déshabilla devant lui, la piscine immense leur faisant face de sa couleur bleu azur qui se reflétait sur les murs immaculés, ses yeux captant avec lueur passionnée chaque parcelle de peau qu'il mettait à nue alors qu'elle l'attendait dans l'eau. Faudra que tu me retrouves bien comme il faut alors, répondit-elle en l'accueillant tout près d'elle lorsqu'il entra dans la piscine, ses lèvres rencontrant les siennes dans un baiser amoureux, Aelya lâchant un soupir lorsqu'elle sentit ses paumes presser ses courbes. Regarde-moi encore mon amour... Souffla-t-elle après s'être mouillée le visage, son regard intense le détaillant avant qu'il ne s'éclipse sous l'eau, Aelya soupirant en percevant la douce morsure de ses lèvres sur son corps mêlé à sa présence qui l'effleurait, irritant sa patience déjà en perte. Depuis quand tu fuis le danger toi ? Le chercha-t-elle en arquant un sourcil. T'es vraiment sûr que tu veux t'éloigner de moi ? Demanda-t-elle, sa main chutant dans l'eau pour presser sa poitrine, son regard ne le lâchant pas. J'ai imaginé tes mains sur moi toute la journée...

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12215
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, gifs, icons) ; solosands (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyMar 12 Oct 2021 - 23:34

La vie leur avait donné une chance en confondant leurs destins, les amenant sur le même chemin pour que leurs âmes puissent se découvrir et fusionner dans ces sentiments amoureux qui s’étaient rapidement développés en eux. Niels, il avait repris espoir au moment où Aelya était venue éclairer son quotidien terne, lui qui s’était accroché à elle pour ne plus jamais la lâcher. Avant elle, il n’y avait rien eu et sans elle, il n’y aurait jamais rien, c’était un fait qu’il n’avait aucun mal à admettre puisqu’il criait sur les toits du monde qu’Aelya l’avait sauvé de toutes les manières possibles. « Que nous oui… Et il y aura toujours que moi qui profite de tes lèvres comme ça… » Murmura-t-il en venant les emprisonner doucement, les effleurant avant d’y céder entièrement, Niels laissant son souffle percuter le sien dans cet échange qui respirait leur amour. « J’veux pas vivre si c’est pas avec toi bébé… Ça aurait aucun sens, j’préfère crever que d’être sans toi. » Souffla-t-il, laissant parler son coeur sans le moindre filtre, avec la sincérité la plus pure qui soit, eux qui savaient parfaitement comment tourneraient les choses si jamais l’un d’entre eux venait à disparaître. Parce-que leurs âmes ne faisaient qu’une et que rien n’était viable s’ils ne respiraient pas dans le même monde. Il frémissait en repensant à toutes les étapes de leur relation, de leurs hauts et de leurs bas jusqu’à leur union qui avait concrétisé l’histoire la plus authentique qui soit. La leur. Et il était fier de franchir d’autres étapes avec son amour, se jetant sur ses lèvres alors qu’ils prirent une nouvelle décision pour leur quotidien, se projetant au sein de cette maison qui deviendrait rapidement leur futur cocon. Et comme il avait envie de profiter de ce bonheur qui flottait dans les airs, Niels confia à son amour qu’il venait de décrocher un emploi, le premier depuis l’accident qui avait stoppé leur quotidien. « C’est toi ma force mon amour. Ta fierté c’est ma plus belle récompense… » Ajouta-t-il avec émotion et sincérité, lui qui savait que les choses auraient été bien différentes si Aelya n’avait pas été à ses côtés pour le soutenir et le relever lorsque son désespoir s’était chargé de le faire trébucher. Parce-qu’il n’aurait jamais imaginé pouvoir récupérer toutes ses facultés aussi vite, conscient que l’aide et le soutien de son amour avaient été déterminants dans sa convalescence. « J’crois que j’attends que ça, qu’elle me réchauffe… Surtout que j’vais avoir très très froid sans elle… » Répondit-il, aimant les imaginer se tourner autour comme ils le faisaient habituellement, parce-que rien n’était capable de faire taire le désir qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre. Il ne rata pas une miette du spectacle que lui offrit son amour qui se déshabilla devant ses yeux admiratifs, Niels suivant le mouvement avant de la rejoindre dans l’eau. « C’est prévu, t’en fais pas… J’ai pas peur de passer des nuits blanches à te faire l’amour tu sais… » Souffla-t-il en s’approchant d’elle, sa bouche venant lentement emprisonner la sienne, Niels qui se voyait incapable de lui résister, ses paumes glissant le long de ses courbes pour se poser sur sa chute de reins. « J’veux faire que ça de ma vie bébé… Contempler la femme que j’aime. » Répondit-il, cillant devant la beauté de son visage, celle de son âme qui emballait les battements de son coeur, Niels finissant par plonger à son tour pour venir s’approprier son corps sous l’eau, ses lèvres taquinant sa peau. « J’recule pour mieux sauter… » S’amusa-t-il, Niels captant son regard avec un air joueur, ses yeux dérapant avec envie vers la main d’Aelya qui glissa sur sa poitrine, lui qui avait parfaitement conscience de ce qu’elle tentait de faire. « Bébé, c’est cruel… » Souffla-t-il, son désir s’enflammant à la vue de ses courbes qu’elle pressait, de ses mots qui résonnaient en lui. Il se rapprocha lentement mais sûrement d’elle, sans lâcher son regard, l’incitant à reculer lorsqu’il parvint jusqu’à elle, Niels emprisonnant son corps entre le sien et la paroi de la piscine. « Montre-moi ce que t’as imaginé mon amour… » Lâcha-t-il, sa main venant remplacer la sienne sur sa poitrine, la caressant avec envie alors qu’il s’amusa à mordiller sa lèvre. « Ça tu l’as imaginé…? » La chercha-t-il alors que son autre main se plaça au niveau de son cou, avant de descendre lentement contre son abdomen, puis vers le bas de son nombril avant de s’arrêter juste au-dessus de son entrejambe.

__________________________


above the clouds
softly my thoughts whispered invisible words. my mind was a calm chaos filled with reflections of you. i wanted to find myself and i did when i found you.
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 12798
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons,gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) EmptyMer 13 Oct 2021 - 21:30

Ca avait toujours été soit Niels soit personne, même lorsqu'elle avait été fiancée à Evan, même lorsqu'elle s'était perdue dans les bras des autres quand tout l'avait toujours ramené à son point de départ, là où son monde avait vibré au contact de Niels. Elle s'était vite laissée guider par cette évidence qui avait été la leur et qu'ils avaient scellé dans leur mariage, elle qui adorait se voir appartenir au seul être qui l'embrasait de son regard si vivifiant.

- Je laisserai personne d'autre le faire... Je veux que tu laisses ta marque à vie sur moi, répondit-elle amoureusement, consciente que son âme rejetait la présence des autres en ne s'ouvrant qu'à Niels, son coeur l'ayant choisi pour le meilleur et pour le pire. La question se posera jamais puisque je compte bien rester avec toi pour toujours. Je laisserai ma place à personne, ajouta-t-elle contre ses lèvres qu'elle aimait caresser, puisant dans les siennes tout ce dont elle avait besoin pour respirer.

Il l'avait arraché à ses ténèbres, la couvrant de pétales pour panser les plaies de son être abîmé par les ronces, elle qui n'aurait jamais pu imaginer dès le départ que trois ans plus tard, ils seraient toujours là à se vouloir pour l'éternité. Elle peinait parfois à s'imprégner de ce bonheur qu'elle avait constamment peur de voir s'arracher dans les tempêtes de leurs problèmes, profitant du moindre instant qu'on leur donnait pour l'aimer comme elle le désirait, avec une intensité qui frôlait les nuages les plus hauts, à la merci des comètes qui traversaient son ciel, réalisant peu à peu les souhaits qu'ils avaient jusqu'ici nourris en secret. Son visage se teinta d'amour et de fierté lorsqu'il lui annonça la nouvelle, Niels qui pouvait maintenant se permettre d'avancer, d'éteindre le fléau de cet incendie qui aurait pu ternir leur espoir pour le laisser en cendres, ses lèvres venant directement accaparer les siennes dans un baiser profondément amoureux, à l'image de tous les sentiments qu'elle ressentait pour lui.

- Je serais éternellement fière de toi, fière de t'avoir comme mari. T'es parfait mon coeur,
répondit-elle dans un tendre sourire qui traduisait aisément son épanouissement, celui qu'il avait illuminé et fait grandir dans son regard qui avant leur rencontre, était froid et noir de lassitude. Je sais comment t'enflammer pour que tu restes brûlant... Ajouta-t-elle dans un sourire malicieux, imaginant déjà le parfum de sa peau chaude contre la sienne, habillé par ses innombrables baisers qui entretiendraient sa fièvre, elle qui se voyait déjà le tenter dans le cadre de son travail, jouer avec le feu parce que le danger n'avait toujours été qu'un jeu entre eux. J'adore quand tu me dis ça... Parce que tu sais très bien que j'te lâcherai pas si t'es pas fatigué, admit-elle, enjôleuse, sa peau débarrassée de ses vêtements qui tombèrent au sol devant ses yeux, les siens admirant avec passion son corps se dénuder avant qu'elle ne vienne l'accueillir contre elle, son être frémissant à son contact. T'es mon oeuvre d'Art toi... Un chef d'oeuvre, le complimenta-t-elle, son regard valsant sur sa stature qui faisait palpiter son coeur avant de le regarder plonger dans l'eau pour s'amuser avec sa patience, Aelya se mordant la lèvre en sentant la délicieuse brûlure de sa bouche sur son ventre. Continue de reculer alors si c'est pour que tu me fasses l'amour sauvagement... Le chercha-t-elle fiévreusement, désirant animer ses pensées d'images brûlantes, sa main chutant sensuellement sur sa poitrine qu'elle pressa. Nan, en manque de toi plutôt... Sourit-elle, joueuse, son regard le dévorant alors qu'il avança vers elle, la faisant reculer jusqu'à ce que son dos ne bute à la paroi froide de la piscine. Faut que tu sois très chaud pour ça... Mais j'vais m'arranger pour que t'y arrives malgré l'eau froide, souffla-t-elle, soupirant en sentant sa main sur sa poitrine, lâchant un gémissement lorsque ses doigts glissèrent le long de son corps pour se placer tout près de son bassin. J'ai surtout imaginé ça... Murmura-t-elle contre ses lèvres auprès desquelles son souffle fiévreux s'échouait, faisant chuter sa main directement au niveau de son bas ventre qu'elle emprisonna entre ses doigts. On a pas trop le droit de faire des bêtises ici... Mais bon... Faudrait que quelqu'un puisse m'arrêter... S'amusa-t-elle, continuant à le caresser de plus en plus sensuellement, l'attirant au plus près d'elle.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)   i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels) Empty

 
i watched us all reach out and read for the strength as we touched the sky. -hot- (niels)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: