∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en novembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus douces et avoisinent entre les 19 et 26°C. Noël s'annonce frais !


anna brodie-kovaleski & charlie keynes
sont nos membres de l'année ♡

Le Deal du moment : -50%
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil ...
Voir le deal
49.99 €
Le Deal du moment : -30%
Baskets Nike Air Max Genome
Voir le deal
119 €

Partagez
 

 Promesse tenue [Manwë]

Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Davis
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 230
ICI DEPUIS : 17/03/2021
STATUT : Célibataire

MessageSujet: Promesse tenue [Manwë]   Promesse tenue [Manwë] EmptyJeu 4 Nov 2021 - 3:39

Moz sur ses talons, il avançait en direction de la boutique de Manwë, son téléphone à la main parce qu'il n'aurait jamais pu la trouver seul. C'est que le soleil et les vacances scolaires aidant, il y avait beaucoup de monde dans les rues. Bien trop de monde pour lui, et il devait se faire violence pour ne pas faire demi-tour pour retourner s'enfermer dans le calme et la tranquillité de son nouveau logement. C'est qu'à force de ses pérégrinations solitaires, et de partager ses sandwichs avec les chiens qu'il croisait, il y en avait toujours un pour ne plus vous lâcher. Sauf que la direction de l'hôtel leur avait demandé à Mozart et à lui, de quitter les lieux au plus vite puisque les animaux n'y étaient pas acceptés.

Et c'était là que les choses s'étaient compliquées. Parce qu'il avait découvert que même les souplex se trouvaient être étonnamment grands et lumineux avec leur puits de lumière naturelle transformant de fait les sous-sol en autre chose qu'un sous-sol. Ce qui ne l'arrangeait pas. Il lui avait donc fallu arguer du fait qu'il avait besoin d'une ambiance glauque pour pouvoir mieux s'immerger dans son écriture... Qu'est-ce qu'il ne fallait pas inventer ! Mais ils avaient fini par trouver et il était maintenant ici pour tenir une promesse. Et aussi un peu pour savoir ce que devenait son "agent de probation en liberté" qui s'était finalement fait très discret. Soit Manwë était un pro du flicage, soit celui-ci en avait rien à faire de ses faits et gestes quoi qu'ait pu lui demander l'agent Da Silva. Et il votait pour la seconde solution ayant passé des années sous la surveillance constante de Davis, et d'autant plus lorsqu'il le laissait sortir de sa cave, il savait parfaitement ce qu'était la sensation d'être épié. Et comble de l'ironie, c'était lui qui se trouvait à courir après Manwë pour lui assurer qu'il était toujours bel et bien présent à Bowen...

Il en était donc là dans ses réflexions lorsqu'il ouvrit la porte de la boutique faisant tinter une petite clochette, pour aussitôt se figer sur le seuil. L'exiguïté de l'endroit, la pénombre, et le matériel qu'il y avait un peu partout donnait à l'ensemble une sensation de confort plutôt agréable... Avant qu'il ne réagisse soudainement mais bien trop tard, Moz était déjà parti se cacher dans un des recoins de la boutique. "Moz, non... Allez reviens, tu peux pas te cacher ici... Mozart ! Allez sors de là. Moz..." Ce n'était pas pour rien qu'il l'avait trouvé dans un tas de poubelles à l'arrière d'un restaurant, sauf qu'à ce moment-là il avait eu dans les mains de quoi l'attirer à lui et qu'ici il n'avait rien. Il se retrouva donc à moitié accroupi, à moitié à genoux, sous une table à essayer de récupérer son chien qui ne semblait pas pressé de ressortir de sa cachette malgré tout ce qu'il pouvait lui dire...

Manwë Druid

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Manwë est né achromatopsique, c’est une maladie rétinienne rare, autosomique récessive caractérisée par une cécité des couleurs (ne voit qu’en noir et blanc), un nystagmus (pour ceux qui savent ce que c’est, lire cette parenthèse n’est pas utile : un nystagmus est une atteinte de l'équilibre entre les différentes structures responsables de la stabilité de l'œil engendrant des mouvements involontaires, saccadés et rythmiques du globe oculaire) et une photophobie (T’as compris le principe des parenthèses pas vrai ? Photophobie : sensibilité accrue à la lumière voire une intolérance complète à celle-ci)
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 190
ICI DEPUIS : 04/07/2021
COMPTES : Theodore Kelly
CRÉDITS : selly

STATUT : Cœur aigri

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Manwë]   Promesse tenue [Manwë] EmptyLun 8 Nov 2021 - 9:22



Le bruit de la clochette d’un magasin ne devrait jamais se faire aussi rare dans un commerce, pourtant Manwë ne croule pas sous la clientèle… Cela ne l’empêche pas d’être complètement débordé. Quand on est seul, il faut tout faire soit même : l’aspect de la boutique (chose négligée), le ménage (qu’il ne néglige pas pour le bien être des instruments en vente, un endroit peut être sombre et mal agencé sans être sale contrairement aux apparences !), la comptabilité, les déclarations administratives, la publicité (souvent négligée également), accueillir les clients, encaisser quand ce miracle se produit et bien sûr, le travail de lutherie en lui-même. Manwë est un très bon professionnel de musique, il a sa clientèle fixe qui lui permet de survivre, mais tout ce qu’il est, ce qu’il dégage fait fuir les néophytes en la matière qui sont toujours les plus lucratifs… Plein de client qui achètent des instruments et qui ne reviennent jamais pour l’entretien parce qu’ils ont laissé tomber au bout de deux leçons ? C’est un énorme manque à gagner pour Man’, mais les nouveaux clients sont rares parce qu’ils préfèrent les grandes enseignes ou le magasin bien plus coloré et joyeux situé à l’autre bout de la ville.

Quand la clochette retentit, il sait qu’il doit abandonner la tâche minutieuse qu’il est en train d’effectuer pour passer à l’avant de sa boutique. Il ne sut s’il avait prit trop de temps pour se faire, mais lorsqu’il arrive, il ne vit personne.

Plusieurs choses se trament bien évidement dans sa tête  : un client déjà parti, une blague, le vent… Ou quelqu’un qui veut lui nuire. Il aimerait être moins paranoïa, mais les ecchymose qui le décorent encore prouvent qu’il a de bonne raison d’être que sur le qui-vive.

Instinctivement, une fois de plus, il s’empare d’un large tournevis qui est bien trop gros pour réparer le moindre instrument, mais qui est une parfaite arme blanche quand on vise bien et qu’on met la hargne nécessaire dans le coup. Entendre chuchoter ne le rassure pas, il se dirige vers la source de ce bruit à peine discret, i vit un homme accroupi lui tournant le dos, drôle de position pour l’attaquer lui, à moins que ce soit pour faire diversion ? Il regarde autour de lui, personne. Et la boutique est bien trop petite pour que l’on puisse se cacher à cinquante là-dedans. Man’ place son arme improvisée dans sa paume de main qu’il cache dans son dos avant de se manifester à son visiteur “ Vous cherchez quelque chose ? “

Quelque chose qui ne peut lui répondre, puisqu’il n’y a rien d’à proprement dit parlant dans son magasin. Manwë n’a pas encore remarqué le chien. Un animal dans un magasin d’objets aussi fragile, couteux et précieux, ce n’est jamais bienvenu, surtout si celui ci est désobéissant…. Lorsque l’homme se retrouve, Manwê reconnu de quel blondinet il s’agissait. “ Joe ? Mais enfin, qu’est-ce que tu fiches à quatre pattes à chuchoter au suspensoir de sangles de guitare ? “ L’art et la manière de souligner le ridicule d’une situation. Il lui adresse un sourire qui se veut bienveillant, de son côté la pression retombe, ce n’est “que” Joe Davis.

Joe Davis… Merde ! “ Oh… Ouais, j’allais prendre de tes nouvelles. “ C’est ce que font les amis, non ? “ J’ai eu quelques… Contretemps.”



__________________________

Le noir est une couleur en soi, celle qui résume et consume toutes les autres.
Joe Davis
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 230
ICI DEPUIS : 17/03/2021
STATUT : Célibataire

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Manwë]   Promesse tenue [Manwë] EmptyMar 9 Nov 2021 - 21:59

Sortir Moz de là promettait d'être une belle gageure, surtout qu'il n'avait rien sous la main pour l'attirer à lui. Et ce n'était pas ses chuchotements qui allaient l'inciter à venir le rejoindre. Il cherchait donc une solution, et sans effrayer davantage Moz qu'il ne l'était déjà, lorsque la voix de Manwë se fit entendre dans son dos. Surpris, il se retourna non sans se cogner la tête mais tout en gardant toujours sa position bancale. Frottant sa future bosse, il releva le regard pour tomber sur ce qui était sans nul doute du matériel pour instruments de musique. "Ah... Euh, oui. Mais c'est pas à ça que je m'adresse !" Bon, ça semblait évident mais il le disait quand même. "Dis, tu n'aurais pas un morceau de pain ou un gâteau ou n'importe quoi d'autre qui se mange ? Même un petit truc !" Il était même sûr qu'une poignée de miettes ferait l'affaire... "C'est pour sortir Moz de là. Une fois qu'on lui donne un truc à manger, ça le rassure et il bouge plus mais là, j'ai rien sous la main." Et c'était clairement sa priorité du moment alors que son regard s'était reporté sur Manwë, amusé par le manque flagrant d'assurance de ses propos.

Mais il ne releva pas, préférant sourire et acquiescer. "Oui, j'en suis sûr..." Il n'en pensait pas un mot. Mais il n'allait certainement pas lui en tenir rigueur alors que Manwë n'avait pas eu plus le choix que lui de cette "amitié d'office" imposée par sa supérieure hiérarchique. Il le trouvait même plutôt sympa à tenter de composer malgré tout avec lui alors que rien ne l'y obligeait réellement. Manwë n'était que portraitiste après tout, et il supposait que cette "surveillance" dépassait de très loin ses attributions. "Et j'avais promis de ne pas partir et de venir te trouver dès qu'il y aurait du changement." Parce que dans toute amitié, imposée ou non, c'était censé fonctionner dans les deux sens. Et il pouvait bien faire sa part du chemin, sans -chose essentielle !- en attendre trop en retour. Leçon durement apprise avec Théo, qu'il n'était pas près d'oublier et qu'il appliquait maintenant à tout le monde.

Sa position bancale commençant à devenir inconfortable, il finit par tout bonnement s'asseoir à même le sol en attendant que Moz se décide à pointer le bout de son nez, tout en poursuivant la conversation. "Et donc, tes contre-temps ? Je ne savais pas qu'être portraitiste était si dangereux..." Parce qu'il ne pensait pas que c'était son activité de luthier qui avait pu lui laisser ces marques... A moins que quelque chose comme un violoncelle lui soit tombé dessus, c'était encore possible. Enfin, peut-être.

Manwë Druid

Feuille de personnage
<left><textcat3>mes liens</textcat3></left> mes liens:
<textcat3>à propos de moi</textcat3><br> à propos de moi
: Manwë est né achromatopsique, c’est une maladie rétinienne rare, autosomique récessive caractérisée par une cécité des couleurs (ne voit qu’en noir et blanc), un nystagmus (pour ceux qui savent ce que c’est, lire cette parenthèse n’est pas utile : un nystagmus est une atteinte de l'équilibre entre les différentes structures responsables de la stabilité de l'œil engendrant des mouvements involontaires, saccadés et rythmiques du globe oculaire) et une photophobie (T’as compris le principe des parenthèses pas vrai ? Photophobie : sensibilité accrue à la lumière voire une intolérance complète à celle-ci)
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 190
ICI DEPUIS : 04/07/2021
COMPTES : Theodore Kelly
CRÉDITS : selly

STATUT : Cœur aigri

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Manwë]   Promesse tenue [Manwë] EmptyJeu 11 Nov 2021 - 9:09



Il eut un léger sourire lorsque le plus jeune affirme ne pas être en train de discutailler avec les sangles de guitare. Il l’espère bien, sans quoi sur ce coup, il ne pourra plus faire grand-chose pour son cher ami… “ Un morceau de pain ? Un truc qui se mange ? Il se demande bien ce qu’il lui prend cette fois, il croyait que financièrement ça allait pour lui. Moz’ ? “ (note de l’auteur : promis, il ne va pas faire que répéter les dialogues de Joe.)

L’australien s’accroupi, non pas sans une petite grimace tant son vieux squelette l’insulte à cet instant, le gamin comprendra quand il aura son âge !  Il s’excuse de ne pas avoir pris de nouvelle et la réponse presque sarcastique du blond amuse le luthier. Il n’est pas doué pour avoir des amis, il a prévenu Joe à ce sujet.

Pour éviter de répondre à la question concernant les contre-temps, il s’intéresse à ce que Joe recherche derrière les sangles.Qu’est-ce qu’il y a là-dessous ? Il écarte les sangles pile au moment où le chien décide de montrer la pointe de son museau.  Man’ ne pu contenir un sursaut lorsqu’il vit l’animal. Il dut prendre sur lui pour ne pas brayer après son ami, parce qu’il serait capable de briser leur si belle amitié en quelques phrase le virulent Manwë. Il fit curieusement machine arrière dans leur conversation pour répondre à la question de l’écrivain. “ Différents familiaux. “ Si on peut appeler ça une famille, il imagine que cela pourra réconforter le jeune homme de savoir qu’il est loin d’être le seul à avoir de sacré problèmes avec sa famille. Il a déjà évoqué sans trop de détail sa relation avec son père et Joe n’est pas un idiot, il risque de faire rapidement le lien avec cette ordure.

Ses yeux fixent le regard triste du chien qu’il ne trouve pas vraiment beau, mais il imagine que chez les chiens aussi c’est d’la faute à pas de chance… “ Tu l’as peut-être pas vu sur la porte d’entrée, mais les animaux ne sont pas autorisés ici. Et on peut admirer avec quel calme il dit ça, c’est pas qu’il n’aime pas les bêtes, mais ce magasin est ce qui lui permet de vivre et en dehors de ça, il y tient. Il s’est débrouillé tout seul, lui, le galérien de service, pour donner vie à cet endroit certes sombre et exiguë, mais il y est arrivé. “ Tout est… Assez fragile ici. “ Sauf lui bien sûr, monsieur zéro-vulnérabilité.

Man tendit la main en direction de la bête, les ecchymose sur ses phalanges (faut pas croire que les gars en face s’en sont bien tirés !) attirent par l’odeur la curiosité du chien qui vint laper ses blessures heureusement closes. “ On peut aller au café en face si tu veux et que t’arrive à l’attraper : j’peux bien fermer quelques minutes pour mon ami. “ dit-il en relevant le regard vers Joe. “ Tu me racontera les nouveautés, ça te dis ? “ Il est sincère, ce gars-là lui fait certes de la peine, mais il pense que c’est en dépit de son passif, une bonne personne. Il a bon espoir pour la suite de la vie du blond, si son rôle est de jouer les oreilles attentives, c’est finalement bien plus à sa portée qu’il ne l’avait imaginé jusque-là.




__________________________

Le noir est une couleur en soi, celle qui résume et consume toutes les autres.
Joe Davis
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGE : 230
ICI DEPUIS : 17/03/2021
STATUT : Célibataire

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Manwë]   Promesse tenue [Manwë] EmptyJeu 25 Nov 2021 - 9:20

Récupérer Moz s'annonçait être une vraie gageure mais c'était sans compter sur la curiosité de l'animal et il fut plus que ravi de le voir pointer le bout de son museau, loin de se douter des inquiétudes de Manwë quant à son précieux matériel. Pour le moment, il s'amusait surtout du sursaut provoqué par la surprise aussi bien du côté du luthier que de Moz qui vint rapidement se faufiler dans ses bras en recherche de protection. Mais s'il caressait machinalement la tête de son chien pour le rassurer, son attention était surtout tournée vers Manwë qui balayait le sujet de ses ecchymoses d'un simple   “ Différents familiaux. “ Son père donc... Parce que c'était le plus logique et parce que Manwë ne semblait pas enclin à s'étaler dessus, il ne renchérit pas ni ne fit la moindre remarque. Alors même que son regard jaugeait à nouveau les marques visibles tout en imaginant sans mal celles invisibles sous les vêtements. C'est qu'il était le premier à savoir ce qu'il pouvait en être, Davis n'ayant pas toujours été un tendre lorsqu'il avait plus d'une fois tenté de s'échapper à ses débuts. Il s'était ensuite vite calmé non pas à cause des coups reçus mais de l'arme pointée sur lui associée à la lueur de folie dans son regard... Parfois, il valait mieux faire profil bas.  

Se détournant finalement, il reporta son attention sur Moz qu'il avait récupéré et c'était pour le moment l'essentiel. Comme on disait, chacun sa route, chacun ses problèmes. Ou du moins c'était la philosophie qui semblait régner en maître depuis son retour... Chose dont il n'avait jamais eu conscience avant mais dans sa vie d'avant, il avait eu un frère et une famille aimante. "Ah, euh... Non désolé, je n'ai pas fait attention. Je le saurais maintenant." Il ne chercha pas à polémiquer sur le fait que Moz ne bougeait plus une fois sorti de son terrier improvisé et que ce n'était pas lui qui irait se faire remarquer de quelque manière que ce soit. Quoique ait pu vivre ce chien avant sa rencontre avec lui, il avait clairement appris à se faire oublier dans un coin. Mais il doutait que ce soit une raison suffisante pour obtenir un passe-droit pour Moz, ce serait donc à lui de se conformer à l'interdiction. "La prochaine fois, on restera à la porte. J'espère que tu as une sonnette !" Sinon, ils attendraient patiemment que Manwë sorte de sa boutique, ce n'était pas vraiment un problème.

Et puis l'idée d'aller prendre un café en terrasse ne lui déplaisait pas, il laissa donc Moz faire connaissance avec Manwë avant de le récupérer sous le bras, histoire de rassurer le luthier, et de sortir de la boutique. Non sans avoir jeté un dernier regard assez curieux à l'endroit puisqu'il n'y remettrait plus les pieds tant que Moz resterait avec lui. "C'était le deal que de te tenir informé des changements. Et comme Moz n'est pas vraiment le bienvenu partout où il passe, on a dû déménager. J'étais venu te donner l'adresse et t'expliquer un peu parce que c'est pas évident à trouver." Et il n'aurait certainement pas voulu que Manwë puisse penser qu'il ne tenait pas parole. Pas après ce que celui-ci faisait pour lui. Tout en parlant, et tenant toujours son chien dans les bras, ils avaient traversé la rue pour s'installer à une des tables face à la boutique. Reposant Moz à terre, celui-ci alla aussitôt se glisser sous sa chaise à ses pieds alors qu'il tentait de ne pas rire en le sentant vouloir à toutes fins s'asseoir sur ses chaussures. "Jai changé de métier aussi pour le coup, et j'ai écrit un roman... Bien que c'est plus une nouvelle à chapitres qu'un roman en fait, que j'ai envoyé à Sanders pour qu'il l'édite." Bref, il n'avait pas chômé. Mais surtout, il balançait tout ça très naturellement, un peu à la façon qu'il l'aurait fait si Manwë aurait été au poste de police devant son bureau à prendre des notes plutôt qu'à une terrasse de café. "Et c'est à peu près tout, je crois. Ah, et j'attends toujours que Sanders réagisse à ce que j'ai écrit vu que j'ai relaté la partie de l'histoire où... J'ai..." L'hésitation était palpable parce qu'il n'y avait rien de particulièrement glorieux à se vanter -même si le mot ne correspondait pas du tout à la situation- d'un tel geste. Et d'autant plus face à un personnel de la police... "Poussé Davis du haut de l'escalier..." Parce qu'il fallait bien appeler un chat, un chat. Même si évidemment, les choses avaient été écrites de façon bien plus littéraire. "De façon romancée, mais lui saura de quoi je parle et pourquoi. C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour ne plus craindre qu'il parle à tout moment, là au moins c'est écrit et ce sera lu par des tas de personnes." De quoi donc le mettre à l'abri de tout nouveau chantage de sa part. Et cela valait bien l'inconvénient de vivre quelques temps dans l'incertitude de la réaction de Sanders parce qu'il ne doutait pas que celui-ci finirait par y réagir ! Tout comme il leva un regard incertain sur Manwë pour voir sa propre réaction à ça, quand bien même il n'avait pas attendu son assentiment pour déclarer la guerre à Sanders.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Promesse tenue [Manwë]   Promesse tenue [Manwë] Empty

 
Promesse tenue [Manwë]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: western district-
Sauter vers: