∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en septembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont douces, ne vous découvrez pas trop ! Elles avoisinent entre les 20 et 25°C.


julian bratford & tommy o'brian
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment : -20%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
 

 here comes the sun -r.

Aller en bas 
AuteurMessage
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 632
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptySam 13 Nov 2021 - 14:07

Le retour à Bowen t'avait fait le plus grand bien. Tu avais pu reprendre ton poste en école primaire et tu avais même quelques heures dans le collège de la ville, pour dépanner en attendant que le nouveau professeur de sciences arrive. C'était que pour quelques semaines, rien de bien long et ça collait bien avec ton emploi du temps d'école primaire. Tu avais aussi rejoint un groupe de bénévoles pour venir en soutien au patient de l'hôpital. Tu le faisais surtout sur ton temps libre du week-end et de temps en temps dans la semaine. Aujourd'hui, tu avais envoyé un message à Jules pour lui proposer de le voir, depuis ton retour, tu n'avais pas encore eu l'occasion de le remercier pour les bonnes adresses. Mais aujourd'hui, il était coincé à l'hôpital, alors sans plus attendre, tu mis quelques boîtes dans ton sac à dos avant de t'y rendre. Tu connaissais assez bien les lieux et l'équipe médical avait assez vite reperé ta tête, d'autant qu'avec ton badge de bénévole, c'était plutôt simple d'avoir les numéros de chambre. « Salut mon pote ! » ajoutais-tu à l'attention de Jules, alors que tu passais le pas de la porte. Il avait une bonne mine, tu étais heureux de le revoir. « Comment tu vas ? » Tu avais pris de ses nouvelles pendant ton road trip mais c'était toujours mieux de demander de vive voix, il pourrait moins facilement te mentir dans le yeux que par message. Même si ce n'était pas tant son genre. « J'ai apporté deux-trois jeux si tu veux te changer les idées en attendant de pouvoir sortr ou alors j'ai des millions de photos de la France et des mois de voyages à te raconter si tu n'as pas envie de jouer ! » Le choix était sien, tu ferais ce qui lui ferait plaisir. Après tout, c'était lui qui était obligé de venir à l'hôpital pour subir des examens, pour ses soins alors tu n'avais pas envie de lui imposer quoique ce soit de plus. Et puis peut-être même qu'il n'aurait envie de rien de tout ça mais tu le saurais bien vite.
Jules Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: atteint de mucovisidose, il a toujours lutté pour vivre ‹ c'est pour ça qu'il a ouvert une chaîne youtube quand il a été majeur, pour parler de sa maladie mais aussi pour s'échapper de son quotidien. aujourd'hui, il doit avoir 2 millions d'abonnés sur sa chaîne ‹ bilingue, il parle français et anglais couramment ‹ sa soeur est la chose la plus précieuse qu'il peut avoir dans ce monde, il la chérit comme il peut (même si il lui montre pas souvent et qu'il préfère la taquiner) ‹ très peu de confiance en lui, il a l'air pourtant du gars qui se la pète et qui ne se sent plus pisser. ça casse une un certain manque de confiance ‹ toujours senti rejeté par son père, il a toujours cru que c'était à cause de sa maladie que son père n'était pas proche de lui ‹ né à Bowen, il est parti vivre à Sydney pendant quelques années après le scandale politique que son père à endurer ‹ avec le temps, il a appris à être optimiste parce qu'il pensait jamais qu'il ne dépasserai les 20 ans ‹ à cause de cette idée qu'il avait, il a fait beaucoup la fête et surtout il est passé dans le lit de pas mal de jeunes femmes (et ça n'a pas changé aujourd'hui) ‹ depuis qu'il est revenu à Bowen, lors de son 21ème anniversaire, il avait adopté un chien qui s'est fait écrasé sur la route devant chez lui. plus jamais il ne voudra prendre un animal, il était beaucoup trop attaché à lui ‹ il est pas très fan de son anniversaire parce que selon lui c'est un pas de plus vers la mort, alors tous les ans il organise une soirée de dingue pour profiter et se dire que demain est un autre jour, il privilégie l'anniversaire de sa soeur avant le sien ‹ il adore les soirées déguisées, c'est sa passion ‹ aussi bizarre que cela puisse paraître, il adore la musique classique, ça l'apaise ‹ son plat préféré c'est les gâteaux de sa soeur, il pourrait en manger à tous les repas ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3222
ICI DEPUIS : 28/10/2021
COMPTES : carter, april, percy, fede, milo, riley & alex
CRÉDITS : lionheart-ress (avatar), anaphore (signature)

STATUT : il se dit qu'être célibataire c'est ce qu'il y a pour le mieux étant donné sa maladie mais un jour, il espère pouvoir être heureux et fonder une famille
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyDim 14 Nov 2021 - 12:40

Après une petite chute de tension et quelques difficultés à respirer, tu avais été admis à l’hôpital. T’avais évité de le dire à Charlie, parce qu’elle avait déjà assez de choses à se soucier en ce moment et tu voulais pas qu’elle soit mal pour toi. La seule personne qui savait que tu étais là c’était Maxwell parce qu’il t’avait contacté pour te voir. Et quand tu lui avais dis que tu étais à l’hôpital, il avait proposé de venir t’y voir. Tu n’étais pas là longtemps, seulement deux jours en observation et plus si ça va mal mais tu te sentais déjà un peu mieux. Alors tu attendais Max dans ta chambre, et il arrivait rapidement. « Maxwell, j’suis content de te voir » dis-tu en venant le prendre dans tes bras. Tu ne l’avais pas revu depuis qu’il était rentré à Bowen, après son séjour en France. Vous aviez échangés tous les deux pendant son voyage, par message mais rien ne vaut des retrouvailles réelles. « J’ai fais une petite chute de tension hier soir alors on m’a admis à l’hôpital, mais sinon ça va. Et toi alors ? » demandas-tu sans trop t’attarder sur ton cas. T’aimais pas prendre l’attention à cause de ça, vous étiez déjà dans une chambre blanche qui sens le médicament alors bon, on va pas aller chercher plus loin. « Je veux que tu me dises tout sur ton séjour en France, est-ce que tout s’est bien passé ? » demandas-tu avec un grand sourire. Tu avais envie de savoir son ressenti sur le pays de ton enfance, sur la famille de Fleur, tu avais envie de tout savoir tout simplement.

__________________________

help me polarize

i lost my halo
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t23272-the-french-jules-instagram#818596
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 632
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyVen 19 Nov 2021 - 11:36

A peine arrivé, tu t'étais vite approché de lui pour le prendre dans tes bras, sa maladie n'avait rien de contagieux, tu pouvais bien lui faire une accolade. « Rien de grave au moins ? » demandais-tu avec un air un peu plus sérieux, tu te faisais forcément du soucis pour lui, pour sa santé, ce n'était jamais un bon moment d'être admis à l'hôpital mais sa maladie n'était pas non plus anodine, son état pouvait vite se dégrader et il fallait le prendre en charge le plus vite possible. « C'est plaisant de respirer à nouveau l'air australien ! » Tu affirmais ça en prenant une nouvelle grande bouffée d'air. Tu avais ressenti une certaine différence avec la France où la pollution de la ville se faisait plus ressentir. Plus à Paris que dans les petits villages que tu avais pu visiter mais tu n'avais plus cette habitude. La dernière fois que tu avais respiré de l'air aussi mauvais, c'était aux Etats-Unis, mais ça remonte tellement que tu avais fini par l'oublier. « Tout s'est bien passé, la famille de Fleur a été très accueillante, puis j'ai fais un bout du voyage avec un copain d'ici. Par contre, c'est quand même beaucoup plus peuplé, j'avais oublié que des villes pouvaient avoir des barres d'immeubles immenses à s'en décrocher la tête ! » C'était loin d'être le cas à Bowen, mais c'était loin d'être une ville comme Paris, si tu devais faire une comparaison, ce serait plus l'équivalent d'une petite ville rurale, comme tu avais pu en voir en France ou même dans les pays annexes que tu avais pu visiter. Si tu allais à Sydney ou Cambera, tu retrouverais sûrement le même climat qu'à Paris. « Après, j'ai fais le bon touriste en prenant une photo devant chaque monument célèbre mais j'ai trouvé que la ville de Paris était parfois morose. Peut-être que c'est plus sympa à visiter en couple qu'en étant seul et en deuil.. » Si tu avais pu visiter la ville en la compagnie de Fleur, tu étais persuadé que le voyage aurait eu une tournure bien différente. Elle aurait pu te raconter plusieurs histoires dont ses pères n'étaient pas forcément au courant, même si tu avais eu la chance d'avoir pas mal d'histoires.
Jules Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: atteint de mucovisidose, il a toujours lutté pour vivre ‹ c'est pour ça qu'il a ouvert une chaîne youtube quand il a été majeur, pour parler de sa maladie mais aussi pour s'échapper de son quotidien. aujourd'hui, il doit avoir 2 millions d'abonnés sur sa chaîne ‹ bilingue, il parle français et anglais couramment ‹ sa soeur est la chose la plus précieuse qu'il peut avoir dans ce monde, il la chérit comme il peut (même si il lui montre pas souvent et qu'il préfère la taquiner) ‹ très peu de confiance en lui, il a l'air pourtant du gars qui se la pète et qui ne se sent plus pisser. ça casse une un certain manque de confiance ‹ toujours senti rejeté par son père, il a toujours cru que c'était à cause de sa maladie que son père n'était pas proche de lui ‹ né à Bowen, il est parti vivre à Sydney pendant quelques années après le scandale politique que son père à endurer ‹ avec le temps, il a appris à être optimiste parce qu'il pensait jamais qu'il ne dépasserai les 20 ans ‹ à cause de cette idée qu'il avait, il a fait beaucoup la fête et surtout il est passé dans le lit de pas mal de jeunes femmes (et ça n'a pas changé aujourd'hui) ‹ depuis qu'il est revenu à Bowen, lors de son 21ème anniversaire, il avait adopté un chien qui s'est fait écrasé sur la route devant chez lui. plus jamais il ne voudra prendre un animal, il était beaucoup trop attaché à lui ‹ il est pas très fan de son anniversaire parce que selon lui c'est un pas de plus vers la mort, alors tous les ans il organise une soirée de dingue pour profiter et se dire que demain est un autre jour, il privilégie l'anniversaire de sa soeur avant le sien ‹ il adore les soirées déguisées, c'est sa passion ‹ aussi bizarre que cela puisse paraître, il adore la musique classique, ça l'apaise ‹ son plat préféré c'est les gâteaux de sa soeur, il pourrait en manger à tous les repas ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3222
ICI DEPUIS : 28/10/2021
COMPTES : carter, april, percy, fede, milo, riley & alex
CRÉDITS : lionheart-ress (avatar), anaphore (signature)

STATUT : il se dit qu'être célibataire c'est ce qu'il y a pour le mieux étant donné sa maladie mais un jour, il espère pouvoir être heureux et fonder une famille
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyVen 19 Nov 2021 - 16:45

« Non t’inquiète, j’me suis fais une frayeur hier soir. J’avais un peu de mal à respirer et j’ai fais une baisse de tension » dis-tu pour rassurer ton ami alors que tu venais le prendre dans tes bras. « J’dois juste rester en observation jusqu’à demain pour voir si tout va bien » ajoutas-tu avec des guillemets, parce qu’on sait déjà que tout ne va pas bien mais c’était une façon de parler. Ensuite, tu demandais à ton ami ce qu’il avait à ta raconter sur son séjour en France. « Oh, je comprends. On sait pas si c’est de l’air à Paris » dis-tu dans un rire. La pollution n’est pas la même à Bowen qu’à la capitale française. Ici c’est plus sympa, plus agréable et ça fait plus de bien. Il te racontait ensuite comment ça avait été dans la famille de Fleur et pendant tout son périple sur le territoire français. « C’est super ça que t’ai eu de la compagnie » dis-tu avec un sourire avant de reprendre. « Ah oui, c’est sûr qu’on passe souvent son temps à lever la tête dans des villes comme Paris, ça fait des torticolis » ajoutas-tu dans un rire. Même s’il y avait des grattes-ciels là où vous étiez, ce n’était rien comparé aux grands bâtiments haussmanniens parisiens. Ils étaient plus hauts et plus imposants que dans votre petite ville australienne. « Tu les as là, tes photos ? » demandas-tu impatiemment à ton ami. En même temps, tu avais envie de voir un bout de Paris, qui te manquait un peu. Mais tu n‘étais pas prêt d’y retourner. Le décès de ta mère t’avait beaucoup affecté et cette ville te rappelait trop cette dernière. « Je vois ce que tu veux dire. Paris c’est beau mais c’est … stressant comme ville. Les gens sont pressés, les couleurs sont un peu ternes… Mais après c’est quand même beau » dis-tu avec un sourire. « Un jour, tu la fera peut-être en couple, cette destination » ajoutas-tu en posant une main réconfortante sur l’épaule de Maxwell. C’est vrai qu’en étant en deuil, c’était pas la meilleure des destinations à faire parce qu’on considère Paris comme la ville de l’amour. Mais tu comprenais qu’il ait envie de découvrir cette partie de la vie de sa femme décédée, ça le rapprochait un peu plus d’elle. « J’espère que t’as appris quelques mots de français » ajoutas-tu avec un sourire malicieux.

__________________________

help me polarize

i lost my halo
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t23272-the-french-jules-instagram#818596
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 632
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptySam 4 Déc 2021 - 20:06

Jules te répondit avec sincérité et tu te sentais soulagé de savoir ce que n'était pas si grave. « Plus de peur que de mal alors ! » ajoutais-tu avec un fin sourire. Tu passais rapidement au récit de ton voyage, dans les grandes lignes pour commencer parce que tu n'avais pas non plus envie de l'assommer de détails superflus dès le départ. « Peut-être plus les grandes villes que les petites oui, mais j'ai moins eu ce sentiment à Berlin par exemple. » C'était la seule grosse ville européenne que tu avais visité pendant ton voyage, après tu étais parti dans ce qui te semblait être des petites campagnes mais en même temps tu n'avais pas la science infuse sur la géographie européenne alors peut-être que ce n'était pas si petit ou rural que tu ne le pensais. « Les architectures sont assez impressionnantes oui ! » Tu avais encore l'image de certains églises qui te venaient en mémoire, tu n'étais pas spécialement croyant, mais c'était toujours beau à voir, c'était toujours de sacrées bâtisses avec des styles différents. « Bien sûr ! Par contre, c'est pas trop trié alors y aura sûrement quelques ratés. » Tu sortais ton téléphone sans plus attendre, pour te connecter sur ton Drive, afin de te rendre dans ton dossier nommer Paris, où se trouvait pas loin de deux cents de photos, ce qui était pas mal pour quelques semaines là-bas. « La météo était clémente, donc j'ai pas trop eu de pluie, et pour la revisite, on verra bien ce que me réserve l'avenir, c'est pas demain que je vais trouver l'amour. » ajoutais-tu avec un léger sourire, accompagné d'un pincement au coeur. Tu avais beau dire que tu allais mieux, que tu te sentais prêt à avancer dans la vie, mais dans le fond, ce n'était pas encore ça. Même après trois ans. « J'ai mangé une baguette, bon appétit, mon garçon. » Ton bel accent anglais prenait plus le dessus, pourtant tu t'étais entrainé à retenir cette petite phrase, pour l'impression, pour le faire rire aussi parce que tu savais bien de quoi tu avais l'air. D'un étranger qui prononce maladroitement des mots que tu ne maîtrises pas vraiment. Tu lui avais évité le cliché du voulez-vous coucher avec moi qu'on t'avait fait répéter parce que c'est assez drôle. Tu avais aussi eu le droit d'apprendre quelques grossièretés mais tu les avais déjà oubliés.
Jules Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: atteint de mucovisidose, il a toujours lutté pour vivre ‹ c'est pour ça qu'il a ouvert une chaîne youtube quand il a été majeur, pour parler de sa maladie mais aussi pour s'échapper de son quotidien. aujourd'hui, il doit avoir 2 millions d'abonnés sur sa chaîne ‹ bilingue, il parle français et anglais couramment ‹ sa soeur est la chose la plus précieuse qu'il peut avoir dans ce monde, il la chérit comme il peut (même si il lui montre pas souvent et qu'il préfère la taquiner) ‹ très peu de confiance en lui, il a l'air pourtant du gars qui se la pète et qui ne se sent plus pisser. ça casse une un certain manque de confiance ‹ toujours senti rejeté par son père, il a toujours cru que c'était à cause de sa maladie que son père n'était pas proche de lui ‹ né à Bowen, il est parti vivre à Sydney pendant quelques années après le scandale politique que son père à endurer ‹ avec le temps, il a appris à être optimiste parce qu'il pensait jamais qu'il ne dépasserai les 20 ans ‹ à cause de cette idée qu'il avait, il a fait beaucoup la fête et surtout il est passé dans le lit de pas mal de jeunes femmes (et ça n'a pas changé aujourd'hui) ‹ depuis qu'il est revenu à Bowen, lors de son 21ème anniversaire, il avait adopté un chien qui s'est fait écrasé sur la route devant chez lui. plus jamais il ne voudra prendre un animal, il était beaucoup trop attaché à lui ‹ il est pas très fan de son anniversaire parce que selon lui c'est un pas de plus vers la mort, alors tous les ans il organise une soirée de dingue pour profiter et se dire que demain est un autre jour, il privilégie l'anniversaire de sa soeur avant le sien ‹ il adore les soirées déguisées, c'est sa passion ‹ aussi bizarre que cela puisse paraître, il adore la musique classique, ça l'apaise ‹ son plat préféré c'est les gâteaux de sa soeur, il pourrait en manger à tous les repas ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3222
ICI DEPUIS : 28/10/2021
COMPTES : carter, april, percy, fede, milo, riley & alex
CRÉDITS : lionheart-ress (avatar), anaphore (signature)

STATUT : il se dit qu'être célibataire c'est ce qu'il y a pour le mieux étant donné sa maladie mais un jour, il espère pouvoir être heureux et fonder une famille
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyLun 6 Déc 2021 - 17:06

Il a raison, il u avait eu plus de peur que de mal à propos de ton hospitalisation éphémère. Mais tu étais content qu’il passe te voir, ça te permettait de faire passer le temps plus vite et de faire quelque chose de sympa contrairement à attendre dans cette chambre aux murs blancs. Paris était la capitale de la pollution en France, ça se sentait dans l’air et ton ami l’avait remarqué pendant son séjour. « Oh certainement, c’est difficile de faire pire de toute façon » dis-tu avec un rire. Mais tu aimais quand même ta douce et belle Paris, elle était belle mais elle avait ses défauts. Quand il te parlait de son voyage, tu avais un sourire aux lèvres. Tu voyais qu’il avait passé un bon moment, même s’il n’y était pas allé avec sa compagne, celle qui lui aurait fait découvrir la ville. « J’suis content que ça t’ai plus » dis-tu avec un sourire. Tu lui demandais s’il avait prit des clichés de ce voyage et il te confirmait qu’oui. T’avais envie de revoir ces beaux endroits que tu lui avais conseillé, de voir cette ville dans laquelle tu avais grandi. « C’est pas grave ça » dis-tu plein d’entrain. Il prenait son téléphone pour te sortir le dossier de ses photos de la capitale française. Il te donnait le téléphone pour que tu puisses regarder et tu souriais à chaque cliché parce que ça te rappelait des souvenirs. Ça faisait un an que tu n’avais pas foutu les pieds à Paris, depuis le décès de ta mère. Et tu ne voulais pas y retourner, c’était encore trop difficile pour toi. « Oh tu as eu de la chance au niveau de la météo ! Au pire, on pourra y retourner entre potes » dis-tu en faisant un clin d’oeil à Maxwell. C’était peut-être mieux si tu allais dans cette ville avec un ami plutôt qu’avec Charlie. Tu te sentirai peut-être mieux et tu penserai moins à ta maman. Max te montra les quelques mots qu’il avait apprit quand il était parti, tu souris à l’entente de ces derniers, car il avait ce léger accent anglais. « Bravo, je suis fier de toi » dis-tu avec ton plus beau français. C’était des mots basiques, mais il avait retenu le principal.

__________________________

help me polarize

i lost my halo
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t23272-the-french-jules-instagram#818596
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 632
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyJeu 6 Jan 2022 - 17:28

Tu imaginais difficilement une ville avec une plus grosse pollution et en même temps, tu savais qu'à Hong-Kong il y avait existé une cité qui s'était tellement développée en hauteur que les habitants qui vivaient tout en bas souffrait de manque d'air respirable et de soleil, il n'y avait pas de véhicules dans cette zone parce que les rues étaient trop étroites pour permettre le passage, mais globalement, la vie à Paris, pour ces anciens habitants serait sûrement une promenade de plaisir. « Est-ce que ça te ravive des souvenirs ? » demandais-tu à ton ami, alors qu'il passait de photo en photo. Peut-être qu'il pourrait te dire ce qu'étaient certains bâtiments parce que tu avais pris des photos d'un peu tout et peut-être de n'importe quoi aussi puisque tu ne savais pas et que par moment tu avais simplement suivi un grand groupe de touristes asiatiques. « Ce serait avec grand plaisir ! » Jules connaissait bien la ville, lui aussi aurait sûrement des bonnes adresses à te faire connaître, des histoires à te raconter selon les rues que vous traverserez ou bien vous aurez l'occasion de vous créer de beaux souvenirs lors de cette aventure. En tout cas, c'était une idée qui te plaisait bien, à programmer quand il irait bien, il faudra s'assurer que toutes les dispositions sont prises pour lui si jamais. « Il faudrait travailler encore l'accent mais j'suis plutôt fier de moi ! » ajoutais-tu avec un grand sourire. De toute façon, si tu ne pratiquais pas tous les jours, tu perdrais vite le mince vocabulaire que tu avais appris. Jules pourrait sûrement t'aider pour le coup, en te dispensant de quelques cours de français par-ci, par là. A voir si c'était une langue que tu voudrais apprendre vraiment et pas juste pour un voyage. Les français n'avaient pas toujours un bon accent, mais beaucoup parlaient anglais donc c'était assez facile pour se faire guider. « Bon et toi alors, l'actualité locale est toujours plaisante à couvrir ? » Tu étais bien curieux de savoir ce qui avait pu se passer en ville ces dernières semaines, Jules était le mieux placé pour te faire un bref résumé, qui serait bien plus intéressant que les ramassis de conneries que peuvent écrire les Writers sur leur blog.
Jules Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: atteint de mucovisidose, il a toujours lutté pour vivre ‹ c'est pour ça qu'il a ouvert une chaîne youtube quand il a été majeur, pour parler de sa maladie mais aussi pour s'échapper de son quotidien. aujourd'hui, il doit avoir 2 millions d'abonnés sur sa chaîne ‹ bilingue, il parle français et anglais couramment ‹ sa soeur est la chose la plus précieuse qu'il peut avoir dans ce monde, il la chérit comme il peut (même si il lui montre pas souvent et qu'il préfère la taquiner) ‹ très peu de confiance en lui, il a l'air pourtant du gars qui se la pète et qui ne se sent plus pisser. ça casse une un certain manque de confiance ‹ toujours senti rejeté par son père, il a toujours cru que c'était à cause de sa maladie que son père n'était pas proche de lui ‹ né à Bowen, il est parti vivre à Sydney pendant quelques années après le scandale politique que son père à endurer ‹ avec le temps, il a appris à être optimiste parce qu'il pensait jamais qu'il ne dépasserai les 20 ans ‹ à cause de cette idée qu'il avait, il a fait beaucoup la fête et surtout il est passé dans le lit de pas mal de jeunes femmes (et ça n'a pas changé aujourd'hui) ‹ depuis qu'il est revenu à Bowen, lors de son 21ème anniversaire, il avait adopté un chien qui s'est fait écrasé sur la route devant chez lui. plus jamais il ne voudra prendre un animal, il était beaucoup trop attaché à lui ‹ il est pas très fan de son anniversaire parce que selon lui c'est un pas de plus vers la mort, alors tous les ans il organise une soirée de dingue pour profiter et se dire que demain est un autre jour, il privilégie l'anniversaire de sa soeur avant le sien ‹ il adore les soirées déguisées, c'est sa passion ‹ aussi bizarre que cela puisse paraître, il adore la musique classique, ça l'apaise ‹ son plat préféré c'est les gâteaux de sa soeur, il pourrait en manger à tous les repas ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3222
ICI DEPUIS : 28/10/2021
COMPTES : carter, april, percy, fede, milo, riley & alex
CRÉDITS : lionheart-ress (avatar), anaphore (signature)

STATUT : il se dit qu'être célibataire c'est ce qu'il y a pour le mieux étant donné sa maladie mais un jour, il espère pouvoir être heureux et fonder une famille
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyVen 7 Jan 2022 - 12:46

Les photos que te montrait Maxwell te rendait un petit peu nostalgique. Mais pas forcément une mauvaise nostalgie, comme tu ressens d’habitude. Paris ça te rappelle ta mère, et du coup ça te rappelle le fait qu’elle ne soit plus de ce monde. « Oh oui, beaucoup de souvenirs même » dis-tu avec un petit sourire en coin, toujours les yeux sur les photos. Paris c’est aussi tes études de journalisme, que tu as fais là-bas. Et donc toute ta vie étudiante. Tu proposais d’ailleurs à ton ami d’y retourner un jour, avec lui. Peut-être que ça lui ferait du bien d’y aller avec un pote et à toi aussi ça te ferait du bien d’ailleurs. C’était la solution pour que vous passiez tous les deux un bon voyage en France. « C’est noté, on se fera ça un jour alors ! » dis-tu en levant les yeux vers ton ami, un sourire sur les lèvres. Peu de temps après, il te récitait quelques mots qu’il avait apprit pendant qu’il était en France. Tu trouvais ça pas mal pour un débutant, mais il avait bien saisi les prononciations, même avec son accent australien. « Ça se travaille avec le temps, j’crois en toi » répondis-tu avec un rire. Bien sûr que tu pouvais l’aider à améliorer son français si ça lui chantait. T’étais peut-être pas le meilleur des professeurs, mais tu pouvais faire un effort pour ton ami. Il te demandait ensuite comment ça se passait pour ton boulot, si c’était toujours aussi divertissant. « Je m’éclate, mec ! Dernièrement j’ai été invité au festival Wildlands Weeklender » dis-tu avec plein d’enthousiasme. C’était vraiment un chouette moment ce festival. « Mais après tu sais, il se passe pas non plus des millions de choses à Bowen » ajoutas-tu dans un rire.

__________________________

help me polarize

i lost my halo
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t23272-the-french-jules-instagram#818596
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 632
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyDim 10 Avr 2022 - 19:52

Jules t'affirmer que ce n'était qu'une question de temps et de travail, qu'il croyait même en toi, ce qui te fit plaisir. Tu allais essayer de travailler ton français tous les jours maintenant que tu étais rentré à Bowen pour essayer de ne pas trop perdre tout ce que tu avais eu l'occasion d'apprendre. « Je compte sur toi pour m'aider alors ! » Tu lui offrais un grand sourire avant de lui demander ce qu'il devenait, ce qu'il avait bien pu faire dans les derniers mois et il te parlait d'un des derniers événements en date. « J'ai lu un article vite fait, c'était un gros festival cette année avec du beau monde, j'imagine que tu as pu faire de belles rencontres ? » Tu avais vu quelques noms passer, tu avais même vu que des habitants de la ville avaient eu l'occasion de s'inscrire et de jouer sur les petites scènes, ce qui pouvait leur donner un peu de visibilité. « Pourtant j'ai l'impression que le Maire met pas de chose en place pour rendre la ville très attractive ! Ce n'est pas à Paris où j'ai pu faire des soirées cheese & wine, des soirées hantées pour Halloween ou encore des bals masqués. » Bien que sur place, tu avais pu goûter pas mal de plats qui n'existent pas en Australie, pas mal de fromage aussi et surtout pas mal de gâteaux parce qu'il y a beaucoup de pâtisserie, tu avais l'impression d'en croiser une à chaque coin de rue. Après la ville de Paris doit être cinq fois plus grande, voire peut-être dix fois plus grande alors tu n'avais sûrement pas eu l'information si ce genre de soirées avaient lieu. Et puis tu ne cherchais pas non plus à vivre ce genre d'expérience là-bas, tu voulais juste respirer l'air français et imaginer ce que pouvait être la vie de Fleur lorsqu'elle était plus jeune. Ce que tu avais eu le temps de bien expérimenter et puis par la suite de prendre le large pour découvrir un peu l'Europe. Tu n'avais pas souvent le temps d'avoir une année sabbatique alors c'était le moment d'en profiter, tu n'aurais pas l'occasion de repartir de sitôt, fallait pouvoir renflouer un peu le compte avant ça.
Jules Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: atteint de mucovisidose, il a toujours lutté pour vivre ‹ c'est pour ça qu'il a ouvert une chaîne youtube quand il a été majeur, pour parler de sa maladie mais aussi pour s'échapper de son quotidien. aujourd'hui, il doit avoir 2 millions d'abonnés sur sa chaîne ‹ bilingue, il parle français et anglais couramment ‹ sa soeur est la chose la plus précieuse qu'il peut avoir dans ce monde, il la chérit comme il peut (même si il lui montre pas souvent et qu'il préfère la taquiner) ‹ très peu de confiance en lui, il a l'air pourtant du gars qui se la pète et qui ne se sent plus pisser. ça casse une un certain manque de confiance ‹ toujours senti rejeté par son père, il a toujours cru que c'était à cause de sa maladie que son père n'était pas proche de lui ‹ né à Bowen, il est parti vivre à Sydney pendant quelques années après le scandale politique que son père à endurer ‹ avec le temps, il a appris à être optimiste parce qu'il pensait jamais qu'il ne dépasserai les 20 ans ‹ à cause de cette idée qu'il avait, il a fait beaucoup la fête et surtout il est passé dans le lit de pas mal de jeunes femmes (et ça n'a pas changé aujourd'hui) ‹ depuis qu'il est revenu à Bowen, lors de son 21ème anniversaire, il avait adopté un chien qui s'est fait écrasé sur la route devant chez lui. plus jamais il ne voudra prendre un animal, il était beaucoup trop attaché à lui ‹ il est pas très fan de son anniversaire parce que selon lui c'est un pas de plus vers la mort, alors tous les ans il organise une soirée de dingue pour profiter et se dire que demain est un autre jour, il privilégie l'anniversaire de sa soeur avant le sien ‹ il adore les soirées déguisées, c'est sa passion ‹ aussi bizarre que cela puisse paraître, il adore la musique classique, ça l'apaise ‹ son plat préféré c'est les gâteaux de sa soeur, il pourrait en manger à tous les repas ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3222
ICI DEPUIS : 28/10/2021
COMPTES : carter, april, percy, fede, milo, riley & alex
CRÉDITS : lionheart-ress (avatar), anaphore (signature)

STATUT : il se dit qu'être célibataire c'est ce qu'il y a pour le mieux étant donné sa maladie mais un jour, il espère pouvoir être heureux et fonder une famille
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyMar 17 Mai 2022 - 14:00

C’était compliqué comme langue le français mais avec un peu de pratique c’était plutôt facile. Tu savais que ton ami y arriverai un jour à parler correctement ! « Toujours là pour rendre service » dis-tu avec un sourire. Bien évidemment que tu allais l’aider, c’était fait pour ça les amis. Rapidement, le jeune Eklund te parlait du festival qui avait eu lieu en ville pendant son départ pour la France. « Ouais j’ai rencontré quelques personnes, j’ai couvert le festival sur une journée c’était franchement sympa ! » dis-tu avec un sourire en coin. « On a plus de groupes locaux que ce que je pensais, à Bowen » ajoutas-tu avec un léger rire. La musique, c’était pas vraiment ton truc. T’avais bien aimé l’ambiance du festival, et les quelques groupes que tu avais entendu même si c’était pas ta came, c’était un bon moment. De temps en temps, tu te surprenais à écouter des gens qui étaient passé cette journée là où tu avais fais ton article. « C’est vrai que tu n’as pas tord » dis-tu avec un petit rire. Le maire mettait les petits plats dans les grands pour certains évènements même si ça restait quand même assez local. « Après t’as du passer des bonnes soirées quand même à Paris, non ? » demandas-tu finalement au jeune homme.


__________________________

help me polarize

i lost my halo
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t23272-the-french-jules-instagram#818596
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 632
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyMer 8 Juin 2022 - 18:30

Jules était partant pour t'aider. Tu n'imaginais pas ce que c'était de parler deux langues parfaitement et de devoir en mettre une de côté parce que l'entourage ne parlait pas un des deux langues. Surtout quand l'une des deux était la langue maternelle. C'était comme si tu devais parler espagnol parce que personne ne parlait français. Après quoi, il te parlait du festival qui avait eu lieu à Bowen peu avant que tu reviennes et l'expérience que c'était. « C'est sympa ça pour se faire un nom, même si Bowen n'accueillera pas un festival comme Cannes ou Coachella mais ça fait vivre les journalistes locaux ! » D'autant que Bowen n'était pas non plus la plus grande ville d'Australie, il y avait Sydney, Canberra ou même Perth de plus connu que votre petite campagne, mais malgré tout, c'était chouette que ce genre d'évènements puissent avoir lieu. « Beaucoup de groupes de lycéen ? Ou alors des gens un peu plus vieux ? » Tu étais bien curieux de le savoir. Dans ta jeunesse, tu avais fait parti d'un groupe lorsque tu vivais à Perth et tu n'avais jamais cherché à reproduire l'expérience. C'était sympa le temps du lycée mais à aucun moment tu n'avais envisagé de faire une carrière dans ce domaine là. C'était plus pour passer le temps avec tes amis de l'époque. « Oui, mais ce n'est pas là-bas qu'on peut vivre une fête de la Mangue ! Ou alors vraiment je n'étais pas au bon endroit ! » ajoutais-tu en rigolant. C'est sûr que tu avais passé de bonnes soirées à Paris, dans la campagne française et même dans d'autres villes européennes. Mais jamais rien de comparable à ce que tu avais pu vivre ici, à Bowen. Après tu n'avais pas non plus poussé tes recherches pour être sûr de faire tout à fond, tu étais passé à côté de l'Oktoberfest à Munich par exemple, parce que tu ne pouvais pas connaître toutes les fêtes locales. Sûrement que la fête de la Mangue était inconnue dans le monde entier pour les mêmes raisons.
Jules Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: atteint de mucovisidose, il a toujours lutté pour vivre ‹ c'est pour ça qu'il a ouvert une chaîne youtube quand il a été majeur, pour parler de sa maladie mais aussi pour s'échapper de son quotidien. aujourd'hui, il doit avoir 2 millions d'abonnés sur sa chaîne ‹ bilingue, il parle français et anglais couramment ‹ sa soeur est la chose la plus précieuse qu'il peut avoir dans ce monde, il la chérit comme il peut (même si il lui montre pas souvent et qu'il préfère la taquiner) ‹ très peu de confiance en lui, il a l'air pourtant du gars qui se la pète et qui ne se sent plus pisser. ça casse une un certain manque de confiance ‹ toujours senti rejeté par son père, il a toujours cru que c'était à cause de sa maladie que son père n'était pas proche de lui ‹ né à Bowen, il est parti vivre à Sydney pendant quelques années après le scandale politique que son père à endurer ‹ avec le temps, il a appris à être optimiste parce qu'il pensait jamais qu'il ne dépasserai les 20 ans ‹ à cause de cette idée qu'il avait, il a fait beaucoup la fête et surtout il est passé dans le lit de pas mal de jeunes femmes (et ça n'a pas changé aujourd'hui) ‹ depuis qu'il est revenu à Bowen, lors de son 21ème anniversaire, il avait adopté un chien qui s'est fait écrasé sur la route devant chez lui. plus jamais il ne voudra prendre un animal, il était beaucoup trop attaché à lui ‹ il est pas très fan de son anniversaire parce que selon lui c'est un pas de plus vers la mort, alors tous les ans il organise une soirée de dingue pour profiter et se dire que demain est un autre jour, il privilégie l'anniversaire de sa soeur avant le sien ‹ il adore les soirées déguisées, c'est sa passion ‹ aussi bizarre que cela puisse paraître, il adore la musique classique, ça l'apaise ‹ son plat préféré c'est les gâteaux de sa soeur, il pourrait en manger à tous les repas ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3222
ICI DEPUIS : 28/10/2021
COMPTES : carter, april, percy, fede, milo, riley & alex
CRÉDITS : lionheart-ress (avatar), anaphore (signature)

STATUT : il se dit qu'être célibataire c'est ce qu'il y a pour le mieux étant donné sa maladie mais un jour, il espère pouvoir être heureux et fonder une famille
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyVen 17 Juin 2022 - 12:05

Après avoir discuté des vacances de ton ami à l’autre bout du monde, vous en veniez à parler des évènements qu’il y avait eu à Bowen pendant son absence. Notamment le festival qui avait eu lieu dans un grand parc de la ville. Il y avait eu tellement de groupe que tu ne saurai pas tous les nommer. Mais tu avais fait de belles découvertes pendant ce festival, tout ce week-end était interessant. « Grave, surtout que même si c’est Bowen, il a eu quelques célébrités et c’était franchement super sympa » dis-tu avec un sourire. « Et ça fait vivre la presse locale, c’est sûr ! » ajoutas-tu avec un léger rire. Il y avait eu pas mal de groupes de la ville, mais franchement, c’était vraiment top et tu avais passé un bon moment même si la musique c’est pas forcément ton truc. « Franchement, il y avait de tout. Des étudiants, des adultes, des plus jeunes. C’était vraiment hyper hétéroclite » soufflas-tu avec un sourire en coin. T’avais passé un réel bon moment. Mieux que celui que tu passais en ce moment à l’hôpital en tout cas. Tu avais déjà fait des festivals quand tu vivais à Paris mais ils étaient bien différents de celui que tu venais de vivre à Bowen. D’ailleurs, tu demandais à Maxwell s’il avait quand même passé de bonnes soirées dans la capitale française. « Je te l’accorde » dis-tu avec un rire. On est chauvin à Bowen, et on l’aime cette fête de la mangue. « Mais bon, il y a plein d’autres fêtes à faire là-bas ! Il faut vraiment qu’on y aille ensemble » ajoutas-tu avec un sourire.

__________________________

help me polarize

i lost my halo
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t23272-the-french-jules-instagram#818596
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 632
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptyLun 20 Juin 2022 - 18:51

« J'espère pouvoir vivre ça lors de la prochaine édition ! » Enfin, s'il y en a une bien sûr. Puisque de ce que tu avais cru entendre, c'était l'anniversaire du festival, donc forcément quand on fête un certain nombre d'année, ça attire plus facilement des grands noms de la scène musicale, ce qui n'arrive pas tout les ans. « Bowen recèle de talents alors, peut-être des futurs grands noms ! » Après tout, tout le monde avait la chance de percer, surtout de nos jours via le partage sur les réseaux. Il suffisait d'une bonne vidéo partager sur Youtube, sur Facebook pour que les choses changent et que les grosses industries viennent jeter un coup d'oeil. Après c'était toujours à double tranchant, ça pouvait aussi être un succès éphémères. « Quand tu ne seras plus obligé de passer autant de temps à l'hôpital, ce serait avec un grand plaisir que de faire ce voyage avec toi ! » Jules étant français, ce serait une toute autre expérience de faire un voyage en France avec ton ami, qu'avec les parents de ta défunte femme. L'expérience serait peut-être un peu moins pesante, mais d'un autre côté, ça avait été une expérience presque thérapeutique pour toi, même si tu avais encore du mal à avancer. « D'ailleurs en parlant de tout le temps que tu passes ici, tu n'as pas rencontré une petite infirmière sympa ? » demandais-tu avec un air taquin. Tu savais que depuis sa rupture avec Maggie, Jules n'avait pas eu d'histoires très sérieuse. Notamment à cause de sa maladie, mais le fait de passer beaucoup de temps ici, il pourrait avoir fait une rencontre et puis c'était une façon détournée d'avoir les informations si jamais Maggie venait à te poser la question.
Jules Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: atteint de mucovisidose, il a toujours lutté pour vivre ‹ c'est pour ça qu'il a ouvert une chaîne youtube quand il a été majeur, pour parler de sa maladie mais aussi pour s'échapper de son quotidien. aujourd'hui, il doit avoir 2 millions d'abonnés sur sa chaîne ‹ bilingue, il parle français et anglais couramment ‹ sa soeur est la chose la plus précieuse qu'il peut avoir dans ce monde, il la chérit comme il peut (même si il lui montre pas souvent et qu'il préfère la taquiner) ‹ très peu de confiance en lui, il a l'air pourtant du gars qui se la pète et qui ne se sent plus pisser. ça casse une un certain manque de confiance ‹ toujours senti rejeté par son père, il a toujours cru que c'était à cause de sa maladie que son père n'était pas proche de lui ‹ né à Bowen, il est parti vivre à Sydney pendant quelques années après le scandale politique que son père à endurer ‹ avec le temps, il a appris à être optimiste parce qu'il pensait jamais qu'il ne dépasserai les 20 ans ‹ à cause de cette idée qu'il avait, il a fait beaucoup la fête et surtout il est passé dans le lit de pas mal de jeunes femmes (et ça n'a pas changé aujourd'hui) ‹ depuis qu'il est revenu à Bowen, lors de son 21ème anniversaire, il avait adopté un chien qui s'est fait écrasé sur la route devant chez lui. plus jamais il ne voudra prendre un animal, il était beaucoup trop attaché à lui ‹ il est pas très fan de son anniversaire parce que selon lui c'est un pas de plus vers la mort, alors tous les ans il organise une soirée de dingue pour profiter et se dire que demain est un autre jour, il privilégie l'anniversaire de sa soeur avant le sien ‹ il adore les soirées déguisées, c'est sa passion ‹ aussi bizarre que cela puisse paraître, il adore la musique classique, ça l'apaise ‹ son plat préféré c'est les gâteaux de sa soeur, il pourrait en manger à tous les repas ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3222
ICI DEPUIS : 28/10/2021
COMPTES : carter, april, percy, fede, milo, riley & alex
CRÉDITS : lionheart-ress (avatar), anaphore (signature)

STATUT : il se dit qu'être célibataire c'est ce qu'il y a pour le mieux étant donné sa maladie mais un jour, il espère pouvoir être heureux et fonder une famille
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. EmptySam 9 Juil 2022 - 21:39

« Mais oui, man, on fera ça ensemble, même ! » dis-tu avec un grand sourire à ton ami. Quoi de mieux qu’un évènement aussi dingue que le festival Wildland avec un ami ? « Je pense qu’il y a certains groupes dont on entendra parler plus tard, et qui feront un tabac, en effet » ajoutas-tu avec un sourire en coin. La musique c’était pas spécialement ton truc mais tu avais quand même entendu des bons musiciens et des bons chanteurs pendant ce festival. Et puis ça te changeait de ta musique classique que tu écoutais seul dans ta chambre d’hôpital pour te relaxer. C’était différent, mais tout aussi agréable. Tu proposais ensuite à ami que vous fassiez nu voyage en France ensemble. Tu avais envie de retourner sur la terre de ta mère, revoir Paris et toutes ces belles villes françaises qui t’ont fait vibrer pendant plusieurs années. Mais comme ton deuil n’est pas encore réellement fait, tu as du mal à remettre un pieds là-bas. Trop de souvenirs en toi. « Super, j’ai encore plus hâte de ne plus être malade alors » dis-tu avec un léger rire. C’était pas prêt d’arriver, mais ça arrivera un jour. Tu l’espères, beaucoup de gens l’espèrent. A la phrase de ton ami, tu riais. C’est vrai que tu étais connu pour être un dragueur, un coureur de jupons. Surtout depuis que tu n’étais plus avec Maggie, et ça faisait un sacré long moment que tu n’étais plus avec elle. Cette partie toujours amoureuse d’elle, c’était surement pour ça que tu n’avais pas eu de réelle petite amie depuis un certain temps. « Non c’est pas fou de draguer la personne qui vient te faire tes perfusions tous les jours » dis-tu avec un petit rire avant de reprendre. « Mais y’en a pas mal qui m’ont tapées dans l’oeil » soufflas-tu comme si c’était un secret.

__________________________

help me polarize

i lost my halo
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t23272-the-french-jules-instagram#818596
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: here comes the sun -r.   here comes the sun -r. Empty

 
here comes the sun -r.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: