∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus fraiches, ajoutez une couche ! Elles avoisinent entre les 17 et 25°C.


perry peach & tiffany sawyer
sont nos membres du mois ♡

-38%
Le deal à ne pas rater :
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To 2,5″ SATA III à 64,99€
64.99 € 104.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 SOS, papa en détresse (Maxwell)

Aller en bas 
AuteurMessage
En ligne
Livio Manzoni
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8318
ICI DEPUIS : 09/04/2019
COMPTES : Gale, le pompier hyperactif & Tahlia, l'ex-policière
CRÉDITS : Imaginelion (avatar) / orion (sign)

STATUT : Marié. Super papa d'un petit garçon.
MessageSujet: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) EmptyMar 16 Nov 2021 - 17:55

Comme à son habitude, toujours à la même heure, Leandro – d'ordinaire si paisible – se transformait en alarme ambulante. La couche était changée, le biberon était donné, il avait bien dormi, mais le bébé de presque cinq mois s'époumonnait encore et encore. Aujourd'hui ne dérogeait pas à la règle. Livio avait dû aller faire deux-trois courses afin d'éviter à Aura de passer à l'épicerie après le boulot, mais Leandro avait décidé de faire des siennes. Il pleurait encore et encore, la promenade en poussette ne parvenant même pas à le calmer. Marchant dans les rues commerçantes, Livio s'adressait à son fils d'une voix douce, tentant de le rassurer, tentant de le calmer. Mais cela ne semblait pas convenir au bébé qui hurla encore, s'énervant au point que son visage devienne rouge. « Leandro... s'il te plaît... » supplia Livio qui dût arrêter de marcher. Il posa à terre le sac cabas et vint prendre son fils dans les bras. « Chuuuuuuut... » chuchota-t-il dans l'espoir que ses gestes, que sa voix parviennent à l'apaiser. Sans grand succès. A cet instant, Livio se sentait complètement démuni. Et nul. Aura savait. Elle savait comment faire pour calmer leur fils. C'était comme si elle était connectée à lui, comme si elle savait mettre un mot sur chaque pleur de Leandro. Lui, il n'y arrivait pas. Il était un père de pacotille. Continuant de le bercer, il tenta de faire l'impasse sur les regards des passants, des gens installés à la terrasse du café en face, à qui il devait troubler le calme. Mais cela le stressait plus qu'autre chose et n'arrangeait aucunement la situation. Une situation de laquelle il n'arrivait pas à s'extirper. Il sortit même son téléphone pour appeler Aura. Répondeur. « Putain... » grogna-t-il, jetant le téléphone dans le sac de courses, dépassé. Il tenta de redonner la sucette à Leandro, toujours sans succès. Et finalement, il se laissa tomber sur le banc à proximité, abdiquant totalement.

__________________________


I can't tell where the journey will end
— But I know where it starts
https://www.aa-retro.com/t18907-liviomanzoni-instagram
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 593
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) EmptyVen 19 Nov 2021 - 10:08

Tu aimais toujours autant te promener dans les rues de Bowen lorsque tu avais un peu de temps devant toi. Le midi également, pour te sortir un peu la tête de l'école. C'était un pacte que tu avais passé avec Romy, une de tes collègues enseignante, qui avait la fâcheuse manie de se réfugier dans le travail, tu le savais parce que tu faisais pareil et pour vous aider à sortir, à faire  autre chose, vous vous motiviez mutuellement à vous bouger. C'était l'occasion pour toi d'aller te faire un restaurant tout seul, d'aller manger chez Brianna si elle n'avait pas trop de monde, de découvrir de nouvelles adresses. Mais aujourd'hui, ton regard s'était porté sur un jeune homme qui semblait ne pas s'en sortir avec son enfant, tu l'avais vu jeter son téléphone avant de se laisser tomber sur un banc, vers lequel tu te dirigeais maintenant. « Est-ce que je peux vous aider ? » Tu n'étais pas papa, et tu ne le serais peut-être jamais, mais des enfants, tu connaissais, tu avais souvent eu l'occasion d'en avoir dans ton entourage et depuis que tu étais revenu à Bowen, tu squattais la maison de ta soeur, où vivais Aisling et Isaiah, fraîchement parents tous les deux alors tu pouvais te faire la main avec la petite soeur de Sio. Et puis quand tu étais là y a trois ans, tu avais pu t'occuper de la petite Sio aussi, avec beaucoup de plaisir. Fleur et toi auraient sûrement fait de supers parents mais la vie en avait décidé autrement. Par contre, si tu pouvais venir en aide à ce jeune papa qui semblait au bout du rouleau, tu serais ravi de pouvoir partager quelques astuces. Et puis peut-être que tu serais aussi en échec, ce qui pourrait le rassurer sur le fait que ce n'est pas lui le soucis mais tout simplement que son enfant essaie de le prévenir de quelque chose qui pourrait clocher.
En ligne
Livio Manzoni
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8318
ICI DEPUIS : 09/04/2019
COMPTES : Gale, le pompier hyperactif & Tahlia, l'ex-policière
CRÉDITS : Imaginelion (avatar) / orion (sign)

STATUT : Marié. Super papa d'un petit garçon.
MessageSujet: Re: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) EmptySam 18 Déc 2021 - 17:44

Il était dépassé, Livio. Et pour la première fois depuis longtemps, cela se ressentait dans son attitude. Lui qui, d'ordinaire, savait si bien encaisser et dissimuler ses émotions semblait à cet instant stressé, paniqué et anxieux. Le fait que Aura ne réponde pas au téléphone fut la goutte de trop. Il ne savait pas quoi faire. Il ne savait plus quoi faire pour calmer son fils qui hurlait dans ses bras et poussait les gens à regarder ce spectacle. Des regards qu'il prenait comme insistant, alors que ce n'était probablement pas le cas. Des parents dépassés par un nouveau-né, cela se voyait souvent, très souvent. Et c'était souvent des regards compatissants que l'on rencontrait, de parents qui avaient également connu ces moments difficiles où l'on ne savait plus quoi faire pour apaiser son enfant. Pourtant, cela ne calmait pas la culpabilité de Livio. Il se sentait ridicule comme papa. Et la fatigue, les nuits trop courtes, les problèmes professionnels n'arrangeaient en rien la situation. Toutefois, une voix salvatrice lui parvint aux oreilles. Livio redressa le regard vers ce jeune homme qui avait pris l'initiative de s'approcher pour demander s'il avait besoin d'aide. L'italien aurait sûrement été méfiant, en temps normal. Sûrement aurait-il dit, par fierté, qu'il se débrouillait. Mais là, il n'y parvenait pas. Et puis, il y avait une certaine bienveillance qui se dégageait du jeune homme qui mit le papa dans un état de confiance. « Si vous avez un remède miracle ou un traducteur spécial bébé, je prends ! » Il regarda son fils, cherchant à le bercer : « Je ne sais pas ce qu'il a. Il a mangé, il est propre, il vient de se réveiller d'une bonne sieste, mais il ne fait que pleurer... » Et lui, il lâchait bien trop vite.

__________________________


I can't tell where the journey will end
— But I know where it starts


Dernière édition par Livio Manzoni le Mer 13 Juil 2022 - 23:18, édité 1 fois
https://www.aa-retro.com/t18907-liviomanzoni-instagram
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 593
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) EmptySam 22 Jan 2022 - 12:37

Sa remarque te fit sourire, si quelqu'un était capable d'inventer un tel outil dans les années à venir, et qui soit fonctionnel, alors cette personne deviendrait la plus riche du monde. Le nombre de parents qui aimeraient comprendre ce qu'à leur enfant avant qu'il ne puisse parler, ça doit se compter en milliards. Mais si un enfant pleure, c'est qu'il a une bonne raison, surtout à cet âge là où son seul moyen de communication sont justement ses larmes et ses cris. « Si ça existait, croyez-moi, tous les parents en auraient déjà un ! » affirmais-tu en levant un peu le ton de ta voix pour qu'il puisse t'entendre malgré les cris de son enfant. Il t'expliquait alors que tout semblait être pour le mieux, il avait mangé, dormi et la couche était propre. Visiblement, il devait y avoir quelque chose, un enfant ne pleurerai pas sans raison. « On m'a toujours dit que les bébés étaient comme des éponges, qu'il ressentait tout ce que les parents ressentaient alors si ça vous stresse, ça le stresse aussi. » Mais ça, il devait le savoir, c'était le genre d'informations qu'on donnait aux jeunes parents. Même si avec un nouveau né, il y a tellement de choses à apprendre qu'on risque d'en oublier certaines et s'y prendre de travers par moment. En tout cas, tu te voulais rassurant, peut-être que son enfant avait une douleur et qu'il essayait de le lui dire, il n'y a qu'en essayant certaines choses que vous pourriez en venir à cette conclusion. « Vous permettez que je le prenne ? Il a quel âge ? » Tu avais une idée en tête sur quelque chose à essayer, peut-être que ça marcherait et peut-être que non. Après tout tu étais un parfait étranger pour cet enfant et il aurait peut-être du mal à se laisser aller avec toi. Tous les enfants n'étaient pas d'accord pour lâcher prise facilement, sinon il n'y aurait pas de galère comme semblait le vivre ce jeune papa.  
En ligne
Livio Manzoni
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8318
ICI DEPUIS : 09/04/2019
COMPTES : Gale, le pompier hyperactif & Tahlia, l'ex-policière
CRÉDITS : Imaginelion (avatar) / orion (sign)

STATUT : Marié. Super papa d'un petit garçon.
MessageSujet: Re: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) EmptyVen 4 Fév 2022 - 15:09

« Il y a peut-être un filon à exploiter, là. » dit-il en essayant de rire, malgré le stress que Leandro lui occasionnait à cet instant. Mais oui, s'il savait qu'un tel gadget existait, Livio serait l'un des premiers à l'acheter. Il avait clairement l'impression d'être un mauvais père, de ne pas comprendre son enfant, là où sa petite amie arrivait à merveille. Quand le jeune homme reprit la parole, parlant du fait que les bébés étaient de vraies éponges à émotions, Livio hocha la tête. « Oui, on m'en a déjà parlé. Mais pourtant, j'essaye de ne pas lui transmettre mes émotions. » S'il y en avait bien un qui savait dissimuler ses émotions, c'était lui. Mais Leandro semblait avoir le meilleur radar pour capter les émotions de son père. Et en ce moment, il avait un tas d'émotions qui l'envahissait ! Continuant de le bercer, de lui murmurer avec une voix douce, Livio n'arrivait toujours pas à calmer Leandro qui devenait tout rouge sous le coup de la colère et des cris qu'il lâchait. Bienveillant, le jeune homme lui demanda s'il pouvait le prendre. D'abord hésitant, Livio finit néanmoins par abdiquer. Il y avait quelque chose de serein qui se dégageait de cet homme, quelque chose qui donnait confiance. Et à vrai dire, Livio était complètement désemparé. Il n'avait pas d'autres solutions. « Allez-y, je vous en prie. Je crois que vous êtes mon dernier recours. Ma femme ne répond pas. » dit-il, désarmé, avançant jusqu'à lui pour le laisser prendre Leandro. Il restait quand même sur ses gardes, au cas où il fallait vite reprendre son fils. Mais il savait qu'il n'allait y avoir aucun souci. « Il va avoir cinq mois. » répondit-il, gardant ses yeux rivés sur lui afin d'analyser sa posture et ce qu'il comptait faire pour calmer le bébé en furie.

__________________________


I can't tell where the journey will end
— But I know where it starts
https://www.aa-retro.com/t18907-liviomanzoni-instagram
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 593
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) EmptyDim 10 Avr 2022 - 19:27

« Méfiez-vous, souvent y a des articles qui en propose le premier avril ! » C'était une blague bien connue, mais un jour, elle serait sûrement vraie, même s'il y avait peu de chance qu'un tel décodeur puisse voir le jour. Il n'y avait rien de mieux qu'un être humain pour comprendre les besoins d'un autre être humain même si ce n'était pas toujours évident. « C'est souvent plus facile à dire qu'à faire. » Si tu lui avais proposé son aide c'est que tu avais bien vu son agacement face aux pleurs de son enfant. Et tu te sentais assez détendu pour prendre le relais. C'était ça l'important, pouvoir avoir quelqu'un pour prendre le relais, histoire de ne pas avoir la colère, la peur ou tout autre sentiment anxiogène monter au point de non-retour. Sa femme ne répondait pas et il te donnait son accord ainsi que l'âge de son enfant. Ce qui te permettait d'éliminer quelques possibilités, comme l'angoisse du hutième mois, il ne tarderait pas à la connaître mais là c'était un peu tôt. « La dernière fois que j'ai essayé c'était sur un enfant un peu plus grand mais ça marche relativement pendant les deux premières années. » ajoutais-tu alors que prenais le jeune enfant, tu calais son dos contre ton torse, une main entre les jambes et l'autre sous les fesses. Tu te mis alors à avancer d'un pas militaire. Une, deux, une, deux, une deux. Et a mesure que tu faisais des allers-retours rapide, les pleurs commençaient à s'apaiser. Tu lui murmurais aussi qu'il n'était pas seul, que tu étais là pour lui, mais surtout que son papa aussi était là. Tu tournais à nouveau la tête vers le jeune homme avec un léger sourire. « Le secret, c'est le rythme, vous voulez essayer ? » Après tout c'était son enfant, donc c'était à lui d'expérimenter la marche rapide, de prendre le coup pour justement apaiser son enfant. « Après je dois quand même avouer que ça ne fonctionne pas tout le temps, s'il a faim y a peu de chance que ça marche, pareil si c'est les dents qui poussent. » Alors que si c'était pour des colliques, la position était pas mal, il faudrait juste relever un peu plus les jambes pour que ça appuie plus sur l'intestin afin de calmer les douleurs. Mais puisqu'il s'était assez vite calmé, tu pouvais éliminer l'option d'une douleur. Il devait avoir besoin d'être pris dans les bras et de se sentir rassuré, ce que tu faisais en le portant ainsi.
En ligne
Livio Manzoni
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8318
ICI DEPUIS : 09/04/2019
COMPTES : Gale, le pompier hyperactif & Tahlia, l'ex-policière
CRÉDITS : Imaginelion (avatar) / orion (sign)

STATUT : Marié. Super papa d'un petit garçon.
MessageSujet: Re: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) EmptyLun 30 Mai 2022 - 15:46

Le décodeur de bébé, le rêve de tout parent mais qui restera forcément un rêve. Au fond, Livio n'avait pas besoin de machine, il devait juste s'appuyer sur son instinct paternel pour comprendre son enfant. Mais la fatigue, l'angoisse et la sensation de toujours mal faire l'empêchaient d'être dans de bonnes dispositions pour comprendre le petit Leandro. Heureusement, cet homme arrivait à pic, tentant de donner des conseils pour aider le papa. D'ordinaire, la fierté de Livio l'aurait poussé à dire qu'il n'avait besoin de personne, mais depuis qu'il était devenu papa, il avait clairement mis de l'eau dans son vin. C'était maintenant ce petit bout qui organisait toute sa vie et qui le mettait parfois dans des situations délicates. « J'ai l'impression qu'il a un radar à émotions. » dit-il avec un petit sourire, après avoir dit qu'il essayait au mieux de ne pas lui transmettre de trop ses émotions. Mais malgré ses efforts, Leandro ressentait toute l'anxiété de son père et sans doute cela jouait sur son comportement. Alors, quand l'homme lui demanda s'il pouvait prendre le petit dans les bras, Livio le laissa faire. Il semblait s'y connaître. Il observa la façon dont il prit le petit, la position puis le rythme qu'il donna à ses pas. Apparemment, tout se jouait avec le rythme. « C'est presque militaire. » observa Livio, qui reprit le petit dans les bras, tentant de prendre modèle sur ce qu'il venait de voir. Il fit quelques pas, adaptant son rythme, prenant confiance en voyant que le bébé ne pleurait pas. « C'est magique ! » s'exclama-t-il. Enfin presque puisque l'homme lui confia que cela ne fonctionnait pas toujours, surtout quand la faim ou les dents entraient en jeu. « Quand il a faim, il ne pleure pas de la même façon. Quant aux dents, ça commence à peine à sortir. » Mais ce n'était pas cela qui troublait Leandro à cet instant. Il avait peut-être juste besoin d'être dans les bras de son père, de sentir sa présence, sa sérénité. Le visage de Livio était beaucoup plus détendu maintenant que son fils s'était calmé. « Merci ! Vraiment ! » dit-il soulagé et reconnaissant. « Vous travaillez avec des enfants ou c'est juste parce que vous êtes à la tête d'une famille nombreuse ? » demanda-t-il, avec un sourire, continuant ses pas et tentant d'en savoir plus sur cet homme qui l'avait clairement bien aidé.

__________________________


I can't tell where the journey will end
— But I know where it starts
https://www.aa-retro.com/t18907-liviomanzoni-instagram
Maxwell Eklund
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 593
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
CRÉDITS : eliyam

STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
MessageSujet: Re: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) EmptyLun 13 Juin 2022 - 18:14

Il ne pouvait pas dire mieux, tu acquiesçais ses propos en secouant la tête, sans pour autant perdre le rythme dans ta marche. « Certains sont bien plus sensible que d'autres, c'est parfois effrayant. » Certains pouvaient même savoir avant les adultes eux-même que ce n'était pas la grande forme, tu l'avais déjà vécu avec des plus grands à l'école. Et d'autres ont l'air insensible à côté de ceux-là. « C'est tout à fait ça ! C'est quelque chose qui fonctionne assez bien, mais par contre, il n'y a aucune magie, c'est vraiment le rythme qui plait à l'enfant. » assurais-tu au jeune homme, alors qu'il venait de prendre le relais et que son fils continuait de rester calme. Tu pouvais même apercevoir un sourire sur le visage de son fils, sûrement content de retrouver les bras de son père. Lui-même semblait beaucoup plus détendu que lorsque tu étais arrivé à sa hauteur. Tu avais l'impression de lui offrir un clé dans sa paternité, et ça n'avait pas de prix. « C'est bien un truc de parents ça, de pouvoir différencier les pleurs, j'ai toujours trouvé ça bluffant ! » Peut-être que c'était parce que tu n'étais pas père toi-même, mais à chaque fois que tu entendais des enfants pleurer, tu avais l'impression que c'était toujours la même chose. Tu distinguais très peu les nuances, mais en même temps, tu en avais très peu besoin. Tu ne travaillais pas en crèche, tu n'étais pas nounou, alors ça n'avait pas une grande utilité pour toi et quand il s'agissait des enfants d'amis, souvent tu avais eu les conseils des parents donc tu essayais un peu tout et ça finissait parfois avec la marche rapide. « Je suis enseignant, et mes colocataires viennent d'avoir leur deuxième enfant alors du coup, j'ai pris un peu le coup de main avec les deux. » Et puis, peut-être qu'un jour, toi aussi tu aurais la chance d'être papa. Mais pour ça, il faudrait pouvoir tourner la page parce que ce n'est pas avec Fleur que tu pourras construire cet avenir. Ou alors te faire une raison et finir vieux garçon avec douze chats.
En ligne
Livio Manzoni
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 8318
ICI DEPUIS : 09/04/2019
COMPTES : Gale, le pompier hyperactif & Tahlia, l'ex-policière
CRÉDITS : Imaginelion (avatar) / orion (sign)

STATUT : Marié. Super papa d'un petit garçon.
MessageSujet: Re: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) EmptyLun 27 Juin 2022 - 21:41

Avec les parents qu'il avait, sans doute Leandro faisait partie de ces enfants bien plus sensibles. Il sentait quand ses parents avaient les émotions en vrac, comme aujourd'hui où le petit avait fait sa crise, rendant son père complètement démuni. Heureusement ce jeune homme lui était venu en aide et lui avait donné LA bonne astuce du jour. Prenant modèle sur lui, il avait repris son petit dans les bras et lancé un rythme de pas qui avait apaisé le bébé. « Sachez que j'en parlerai à ma femme dès ce soir ! » dit-il avec un sourire, beaucoup plus apaisé. Leandro avait encore quelques sursauts à cause de ses sanglots mais il semblait désormais plus serein dans les bras de son père. Cela ne faisait pas si longtemps qu'il était papa, il avait encore tout à apprendre, mais au moins, il arrivait – de temps en temps – à différencier les pleurs de son fils. Sauf cette fois où il avait clairement été démuni. L'italien esquissa un sourire quand le jeune homme qualifia de bluffant le fait de différencier les pleurs. « Pour ma part, c'est surtout mon tympan qui sait les différencier. Il a du coffre, ce petit, et il sait se faire comprendre quand il a faim. » répondit-il en riant. Mais peut-être vivait-il la même chose ? Cet homme avait forcément un lien avec les enfants, que ce soit par le travail ou parce qu'il en avait lui-même. Ce fut d'ailleurs la prochaine question de Livio. C'était semblait-il la première proposition qui primait, même si en tant qu'enseignant, il travaillait forcément avec des enfants plus vieux. Livio se pencha vers Leandro et dit : « Regarde, Leandro, ça sera ton futur maître d'école. » Il sourit en reposant son regard sur le brun : « Enfin, si vous travaillez sur Bowen ? » Et il faudra attendre quelques années avant qu'il ait le petit garçon dans sa classe.

__________________________


I can't tell where the journey will end
— But I know where it starts
https://www.aa-retro.com/t18907-liviomanzoni-instagram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SOS, papa en détresse (Maxwell)   SOS, papa en détresse (Maxwell) Empty

 
SOS, papa en détresse (Maxwell)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Papa regarde mais papa regarde PaPa Pv Papa Aaren Chase
» barbe à papa (peter)
» Oh? Ton papa est en liberté? Et alors? /pv Freja
» Under the sea ♫ Maxwell
» recontre entre jeune papa [scott ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: rues commerçantes-
Sauter vers: