∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, les températures sont chaudes chaudes chaudes ! Elles avoisinent entre les 29 et 34°C.


emilia manzoni & penny peach
sont nos membres du mois ♡

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% GARNIER Ma routine ultra doux avocat karité
8.99 € 15.09 €
Voir le deal

Partagez
 

 suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)

Aller en bas 
AuteurMessage
Riley Newton-John

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3474
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas, anna & jules.
CRÉDITS : the morning rose (avatar), astra (signature), selly_ & gryfficons (icons)

STATUT : le coeur brisé et meurtri...
MessageSujet: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptyJeu 9 Déc 2021 - 11:40

Septembre 2019.

C’était tout nouveau pour toi, l’université. Beaucoup plus grand que ton pauvre lycée de Brooklyn. T’avais une carte dans les mains, et tu arpentais les couloirs. Et timide comme tu es, tu n’avais pas envie de demander ton chemin à quelqu’un. Alors tu marchais sans but précis, cherchant ta toute première classe de la journée. C’était ton premier cours de criminologie. Tu savais que tu n’allais pas être le plus jeune de la classe, vu que tu avais déjà 20 ans. C’était pas rare de voir des gens de ton âge en première année mais en général, ils avaient déjà commencé des études et recommencé à 0. Mais pour toi, c’était la première fois. Après tes études, tu avais lâché l’école mais une fois en Australie, c’était le moment d’un renouveau et d’essayer de nouvelles choses. Alors que tu étais dans tes pensées, les yeux rivés sur ton plan et la musique qui traversait tes oreilles, tu rentrais dans quelqu’un. Ce quelqu’un, c’était une jeune femme toute mignonne. Tu levais les yeux vers elle. « Je suis vraiment désolé » dis-tu en enlevant tes écouteurs. Tu regardais ton plan et tu lui montrais un point sur la carte. « J’suis un peu en avance mais je cherche cette salle, tu la connais ? » demandas-tu timidement à la rousse. Au début, tu n’avais pas eu envie de demander de l’aide mais là, c’était l’occasion pour le coup. Tu avais de l’avance sur ton premier cours de criminologie, alors tu allais pouvoir lui demander d’autre choses si elle te répondait à cette question.

@Polly Burnett suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) 2269043814

__________________________



Darkness is your candle.
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait, elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée...
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Polly Burnett
Voir le profil de l'utilisateur
animatrice
MESSAGE : 482
ICI DEPUIS : 07/12/2021
COMPTES : manny, vega, perry, charles
CRÉDITS : lili ** (a), persphnys (s)

STATUT : célibataire, attend son Neville ou sa Luna
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptySam 11 Déc 2021 - 11:51

L’année vient tout juste de débuter mais hors de question pour Polly de se la couler douce. Elle passe déjà une bonne partie de son temps libre dans la bibliothèque universitaire à travailler les quelques cours qu’elle a déjà eu. Elle commence sa spécialisation et elle n’a pas envie de se planter. La première année, c’était une année test, généraliste mais là, elle entre réellement dans le cœur du sujet. La première semaine l’université était plutôt calme, les premières années n’ayant pas fait leur rentrée, mais depuis la veille, ils envahissent les couloirs, tout excité par leur nouvel environnement. Cette joie contamine Polly qui n’en a pas vraiment besoin, elle qui passe son temps à sourire. A la fin de son cours, ayant une heure de libre, elle décide, une fois de plus, d’aller à la bibliothèque. Zigzaguant entre les gens, remontant le courant, elle finit par se retrouver nez à nez avec un jeune homme qui lui rentre dedans la précipitation. Celui-ci s’excusa. « T’inquiète ! » lui dit-elle avec un sourire. Elle le voyait avec son plan, l’air tout perdu, elle n’allait pas en plus l’engueuler, ce n’est pas son genre de toute façon. L’inconnu lui demanda alors, en montrant son plan, si elle pouvait lui indiquer sa salle de cours. La jeune femme regarda quelques secondes le plan avant de dire « Alors...il faut que tu continues sur ce couloir, ensuite tu tournes à gauche, tu montes au premier étage, tu vas tout au bout du couloir, tu passes les doubles portes et après c’est sur ta droite. » Comme si c’était si simple. Voyant que le jeune homme n’arriverait sans doute pas à destination avec ses explications complexes, elle lui proposa « Si tu veux j’peux t’accompagner. »

__________________________

    I am what I am ◇ an’ I’m not ashamed. ‘Never be ashamed,’ my ol’ dad used ter say, ‘there’s some who’ll hold it against you, but they’re not worth botherin’ with. endlesslove
Riley Newton-John

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3474
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas, anna & jules.
CRÉDITS : the morning rose (avatar), astra (signature), selly_ & gryfficons (icons)

STATUT : le coeur brisé et meurtri...
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptyDim 12 Déc 2021 - 15:35

Tu étais sur le sol australien depuis seulement deux semaines, et tu avais réussi à faire pitié au doyen pour qu’il t’accepte dans son université pour l’année. Ton parcours n’avait pas été facile, mais il avait remarqué que tu étais plein de volonté. Et puis ta tante avait tout fait pour t’aider ! Heureusement qu’elle était là pour t’épauler. Tu n’avais pas encore d’ami et de gens sur qui compter ici. Alors que tu cherchais ta salle pour aller en cours de criminologie, un cours d’introduction bien sûr, tu percutais quelqu’un sur ta route. Tu te fondais en excuse devant la jeune femme, un peu perturbé de parler enfin à quelqu’un qui semblait avoir ton âge. Elle te disait de ne pas t’inquiéter, avec un joli sourire. Après avoir rangé tes écouteurs, tu lui demandais par la même occasion si elle ne connaissait pas la salle dans laquelle tu devais aller. Les indications semblaient très floues même si elles étaient assez claires. Mais vu que tu n’as jamais mis un pieds ici, c’est un peu difficile. « Euuuh, okay » dis-tu simplement en fronçant les sourcils. Lorsqu’elle proposait de t’y accompagner, tu affichais un grand sourire. « J’avoue que je ne dis pas non » dis-tu avec un léger rire un peu gêné. Vous commenciez alors à marcher dans les couloirs de l’université et tu admirais chaque endroit et chaque détail. « J’m’appelle Riley, au fait, j’suis nouveau en ville. Enfin dans le pays, même » dis-tu pour te présenter à la jeune femme. Peut-être qu’elle pourrait devenir une amie et que vous pourriez apprendre à vous connaître. Ça te ferait du bien d’avoir une alliée ici. Tu étais habituellement gêné par la gente féminine, mais bizarrement tu te sentais en confiance et pourtant tu ne la connaissais que depuis deux minutes.

__________________________



Darkness is your candle.
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait, elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée...
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Polly Burnett
Voir le profil de l'utilisateur
animatrice
MESSAGE : 482
ICI DEPUIS : 07/12/2021
COMPTES : manny, vega, perry, charles
CRÉDITS : lili ** (a), persphnys (s)

STATUT : célibataire, attend son Neville ou sa Luna
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptyMar 14 Déc 2021 - 11:57

Son air perdu face à ses instructions fit rire la jeune femme. Elle ne se moquait pas mais elle trouvait ça adorable, il avait l’air d’un petit chaton qui vient de débarquer dans une nouvelle maison. Comme elle n’allait pas le laisser errer dans l’université à la recherche de sa salle, elle décida de l’accompagner. En plus ils pourraient un peu discuter et Polly adore discuter et rencontrer de nouvelles personnes. Le jeune homme se présenta, expliquant être nouveau à la fois à l’université et à la fois en ville. « Moi c’est Polly et je suis ni nouvelle ici, ni en ville. Ça fait deux ans que je suis à l’université et je suis née ici, enfin pas dans l’université mais à Bowen. Donc je connais les moindres recoins de la ville, si jamais tu te perds là-bas aussi. » répondit-elle en souriant tout en marchant dans la direction de la salle de Riley, comme en pilote automatique. « Tu viens faire quoi à Bowen ? T’étais où avant ? » demanda-t-elle curieuse. Il ne faut pas trop compter sur Polly pour ne pas parler de sa vie, elle a tendance à questionner les gens. Ce n’est pas pour les piéger ou quoi mais elle aime en apprendre plus sur les gens, les découvrir, apprendre plein de choses sur eux. Et puis elle est assez curieuse de nature aussi, il ne faut pas rester trop évasif avec elle sinon elle risque de creuser encore plus, quitte à mettre les pieds là où elle n’aurait pas dû et s’en mordre les doigts après. Son comportement peut énerver les gens mais si elle voit que c’est le cas, elle essaiera de changer de sujet et calmer un peu sa curiosité.

__________________________

    I am what I am ◇ an’ I’m not ashamed. ‘Never be ashamed,’ my ol’ dad used ter say, ‘there’s some who’ll hold it against you, but they’re not worth botherin’ with. endlesslove
Riley Newton-John

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3474
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas, anna & jules.
CRÉDITS : the morning rose (avatar), astra (signature), selly_ & gryfficons (icons)

STATUT : le coeur brisé et meurtri...
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptyJeu 16 Déc 2021 - 12:09

La jeune fille riait à ta façon d’être perdu. Mais en même temps, tu ne connaissais rien ici, même pas un café sympa pour aller boire un verre. T’étais vraiment le pauvre mouton perdu. Sympathiquement, la rousse acceptait de te venir en aide et de t’accompagner jusqu’à ta salle de cours. Heureusement que tu t’y étais prise en avance, et que tu avais quand même un peu de temps devant toi. « Ça serait bizarre que tu sois née dans l’université » dis-tu avec un petit rire timide. Avec les joues légèrement roses, tu continuais de l’écouter. « Je dis pas non à un tour-guide parce que même si cette ville est pas très grande, j’me suis déjà perdu 3 fois avant de venir » dis-tu en hochant la tête. C’est sûr que c’était pas aussi grand que New-York mais tu t’y perdais plus facilement que dans la grosse pomme. Alors si Polly voulait bien te faire visiter la ville, ça ne serait pas de refus. Tu étais un peu comme un étranger venu d’ailleurs. Quand elle te demandait ce que tu venais faire à Bowen, tu te crispais. Tu avais la main serré sur la hanse de ton sac et tu avais les dents serrées. « J’ai… j’ai déménagé chez ma tante qui habite ici et… j’avais envie de faire des études supérieures alors c’est l’occasion de commencer une nouvelle vie » ajoutas-tu en feignant un sourire. Tu soufflais légèrement, tu espérais qu’elle ne remarque pas que tu n’étais pas à l’aise avec cette conversation. « J’habitais à Brooklyn, New-York » dis-tu simplement. Ça impressionnait les gens en général, parce qu’on te demandait si c’était comme dans les films. Alors que ta vie n’avait rien d’un film super stylé, au contraire c’était plutôt une histoire dramatique. « Tu fais quoi comme études, toi ? » demandas-tu à la jeune femme pour changer de sujet.

__________________________



Darkness is your candle.
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait, elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée...
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Polly Burnett
Voir le profil de l'utilisateur
animatrice
MESSAGE : 482
ICI DEPUIS : 07/12/2021
COMPTES : manny, vega, perry, charles
CRÉDITS : lili ** (a), persphnys (s)

STATUT : célibataire, attend son Neville ou sa Luna
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptyDim 26 Déc 2021 - 22:16

Polly ne put s’empêcher de rire quand son nouveau compagnon lui confia que ça serait un peu bizarre qu’elle soit née à l’université. « Ça expliquerait beaucoup de choses ! Mais non ma mère avait fini ses études depuis un bout de temps quand je suis arrivée. » Elle est la plus jeune de la famille, dix ans d’écart avec sa plus grande sœur mais ça ne la dérange pas vraiment, cette différence. Ses sœurs l’ont toujours protégées comme si elle était restée le petit bébé qu’elle était à sa naissance. Mais si elle était née à l’université, ça aurait sans doute expliqué un peu son goût pour le travail, les études, les bibliothèques et son côté intello à la Hermione Granger que les gens n’ont pas toujours appréciés. Même encore aujourd’hui elle ne manque pas de recevoir des regards de travers parce qu’elle fait partie des intellos bosseurs de la promo. Riley lui explique qu’effectivement il se perd aussi en ville, pas seulement à l’université, donc un guide ne serait pas de trop. « J’te ferai une petite visite pour plus que tu te perdes alors. Tu verras au final Bowen c’est vraiment petit. » En tout cas c’est petit par rapport à d’autres grandes villes du pays comme Sydney ou Melbourne. N’y allant pas par quatre chemins, Polly lui demande pour quelle raison il a débarqué ici et où il était avant. Elle s’en veut un peu d’avoir été si indiscrète lorsqu’elle voit son air un gêné. Il lui répond en restant vague. « T’as raison ! C’est bien de changer un peu. » lui dit-elle avec un sourire. Elle avait un peu capté son accent américain mais elle n’aurait pas su le situer sur une carte, elle s’y connaît plus en accents australiens qu’autre chose. « Oh stylé ! J’suis allée à New-York une fois, c’était cool mais je préfère Bowen, y’a moins de monde. » Depuis peu la jeune femme part pendant les vacances toute seule pour une destination lointaine et les États-Unis en ont fait parti il n’y a pas si longtemps. Polly continue son petit trajet jusqu’à la salle du jeune homme qui lui demande ce qu’elle étudie. « Le tourisme et l’orientation….nan c’est pas vrai ! J’suis en informatique et je commence ma spécialisation en machine learning cette année. C’est un peu comme l’intelligence artificielle. » Elle précise toujours quand elle en parle parce que sinon les gens ont bien du mal à comprendre ce qu’elle fait.

__________________________

    I am what I am ◇ an’ I’m not ashamed. ‘Never be ashamed,’ my ol’ dad used ter say, ‘there’s some who’ll hold it against you, but they’re not worth botherin’ with. endlesslove
Riley Newton-John

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3474
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas, anna & jules.
CRÉDITS : the morning rose (avatar), astra (signature), selly_ & gryfficons (icons)

STATUT : le coeur brisé et meurtri...
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptyMar 4 Jan 2022 - 21:30

Tu riais légèrement à la réponse de la rousse. T’étais pas très à l’aise, elle l’avait surement remarqué. Tu serrai forte entre tes mains la hanse de ton sac, que tu tenais sur une épaule et tu avais un léger sourire crispé. Et puis en plus de ça, c’était bien la première fois que tu foutais les pieds dans une université. T’étais un peu plus vieux que tes camarades de classe, ça aussi ça t’angoissait un peu. En fait, tu sais pas s’il y a un truc qui t’angoisse pas aujourd’hui. Quand elle te proposa un tour de Bowen, tu souris poliment. « C’est super gentil, merci » dis-tu en la remerciant. « C’est peut-être petit mais ça a l’air super cool ici » ajoutas-tu simplement. Bowen n’était pas la grosse pomme mais c’était quand même cosy et mignon. Tu préférais ça aux grandes villes, c’était plus simple à vivre pour un mec comme toi. C’est alors que tu expliquais à la jeune femme d’où tu venais. Par réflexe, tu tirais sur ta manche pour pas qu’elle voit tes bras nus et encore mutilé par les coups de ta mère. Un sourire sur le coin de tes lèvres, tu ne voulais pas faire transparaître ton mal-être. C’était une mauvaise idée de commencer à se présenter par ça. Et puis, elle était si cool cette fille, t’avais pas envie de lui faire peur dès le départ. Si tu pouvais redevenir invisible, ça t’arrangeait d’un côté. Mais là, c’est toi qui lui avais foncé dedans. « Le changement ça fait du bien » dis-tu dans un souffle. Elle savait pas si bien dire ! C’était ce dont tu avais vraiment besoin. « C’est vrai que c’est cool. J’habitais à Brooklyn, j’ai un peu le mal du pays des fois » dis-tu dans un petit rire nerveux. Parce que c’est seulement le pays qui te manque, pas ton ancien mode de vie. Et tu ne pouvais pas t’empêcher de rire à sa réponse suivante. C’était bien trouvé. Avant que tu reprennes ton sérieux. « Whoaaa, mais c’est super stylé ! » dis-tu émerveillé. Tu te sentais un peu naze avec tes études en criminologie à côté d’elle.

__________________________



Darkness is your candle.
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait, elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée...
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Polly Burnett
Voir le profil de l'utilisateur
animatrice
MESSAGE : 482
ICI DEPUIS : 07/12/2021
COMPTES : manny, vega, perry, charles
CRÉDITS : lili ** (a), persphnys (s)

STATUT : célibataire, attend son Neville ou sa Luna
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptyDim 9 Jan 2022 - 15:53

Elle n’avait pas hésité longtemps à proposer au jeune homme de lui faire visiter la ville. Et puis c’est aussi l’occasion de se faire un nouvel ami et d’aider quelqu’un, deux choses que la jeune femme aime bien faire. Il la remercia ajoutant que la ville a beau être petite, elle a tout de même l’air sympathique à vivre. « Oui y’a pas mal de choses et puis il y a la plage, les petites criques et tout un tas d’endroits sympas où se détendre en ville. » Elle ne voulait pas faire l’apologie de Bowen mais étant née ici, c’est son repère, ce qu’elle connaît le mieux. Elle a déjà voyagé ailleurs mais au final elle aime beaucoup la ville et n’a pas vraiment envie de bouger. La seule chose qui lui manque c’est le froid. Elle aime bien qu’il fasse toujours une température agréable, même si en été le thermomètre peut vite grimper, mais elle aimerait aussi qu’il neige, qu’il fasse un peu plus froid et qu’elle puisse mettre un pull, une écharpe et un bonnet. Polly aime bien tout ce qui va avec le froid même si elle n’a pas eu beaucoup l’occasion d’expérimenter le vrai hiver froid de certains pays. Son nouvel ami, parce qu’elle considère vite les gens comme des amis, venait de New-York et lui a dû connaître les hivers froids. Elle se dit qu’elle lui posera sûrement des questions dessus, un peu plus tard. « Tu vas vite te faire à la vie ici ! » le rassura-t-elle même si elle n’imagine pas ce qu’elle pourrait ressentir en quittant sa petite ville australienne pour un autre endroit et laisser sa famille derrière elle. La jeune femme parla ensuite de ses études, en profitant pour plaisanter un peu. « Ouais c’est assez cool ! Mais c’est aussi assez dur, y’a pas mal de maths. » Et même si elle adore ça et qu’elle bosse beaucoup, elle s’est déjà sentie un peu perdue dans les cours de pré-spécialisation qu’elle a eu l’année précédente. « Au fait tu t’appelles comment ? Moi c’est Polly ! » demanda-t-elle, réalisant qu’à force de bavarder elle ne lui a même pas demandé son prénom.

__________________________

    I am what I am ◇ an’ I’m not ashamed. ‘Never be ashamed,’ my ol’ dad used ter say, ‘there’s some who’ll hold it against you, but they’re not worth botherin’ with. endlesslove
Riley Newton-John

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3474
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas, anna & jules.
CRÉDITS : the morning rose (avatar), astra (signature), selly_ & gryfficons (icons)

STATUT : le coeur brisé et meurtri...
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptyLun 10 Jan 2022 - 14:21

Elle était sympa, cette fille. Alors que tu ne la connaissais pas, elle te proposait de te faire un tour de la ville pour te montrer à quoi elle ressemble. C’était très gentil de sa part, tu aura besoin d’un guide de toute façon et autant commencer à te faire des amies. « J’ai hâte de visiter, tu me donnes envie » dis-tu avec un sourire. Ça donnait envie. La plage, les petits coins tranquille et surtout le fait que la ville soit petite ça te plaisait encore plus ! La grandeur de New-York te faisait te sentir encore plus petit que tu ne l’étais déjà. Et puis tu avais besoin de renouveau, ça changeait du tout au tout dans ta vie. Ta tante était quelqu’un d’exceptionnel, et tu la connaissais encore très peu mais tu avais déjà une grande estime de cette personne qui allait devoir t’élever, même si tu étais déjà un jeune adulte. Mais c’était pas le sujet. La jolie rousse te confirmait que tu allais vite t’intégrer ici. « J’espère » soufflas-tu en resserrant ta hanse de ton sac à dos. T’étais pas le meilleur pour te faire des amis ou simplement pour être gentil avec les gens. Mais la fille que tu venais de rencontrer semblait très douce et super adorable, comment faire pour ne pas l’apprécier ? Elle venait de te dire qu’elle faisait des études de machine learning, et tu trouvais ça impressionnant. D’autant plus que ce soit une femme qui fasse ce genre d’études, ça devait pas être commun et tu trouvais ça encore plus cool. « Oh j’imagine ! Mais ça doit te plaire si tu continues là dedans » dis-tu avec un mince sourire. On ne fait pas des études qu’on aime pas, c’est ce que tu te disais. Lorsqu’elle te demandait ton prénom, tu réalisais que vous ne vous étiez pas présenté. « Moi c’est Riley, enchanté Polly » dis-tu avec un sourire en coin.

__________________________



Darkness is your candle.
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait, elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée...
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Polly Burnett
Voir le profil de l'utilisateur
animatrice
MESSAGE : 482
ICI DEPUIS : 07/12/2021
COMPTES : manny, vega, perry, charles
CRÉDITS : lili ** (a), persphnys (s)

STATUT : célibataire, attend son Neville ou sa Luna
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptySam 15 Jan 2022 - 18:37

Polly peut parfois se montrer un peu trop avenante et entreprenante. Elle a du mal à savoir être dans le juste milieu pour ne pas trop s’imposer. Pour elle c’est naturel de les aider mais parfois elle continue à blablater alors que l’autre personne aimerait juste partir vaquer à ses occupations. C’est comme si elle rattrapait tout le temps durant son enfance où elle n’a pas pu parler aux autres, où elle était seule. Quand elle se rend compte qu’elle s’impose un peu trop, elle se sent mal de ne pas savoir être dans la demi-mesure. Le jeune homme semble tout de même enthousiaste à sa proposition de lui faire visiter la ville même s’il dit peut être ça juste pour être sympa. « J’espère que tu vas pas prendre le premier avion pour les États-Unis une fois que j’aurais fini ma visite ! » répond-elle en riant. Elle est certaine que Bowen va lui plaire, elle a tendance à réussir à répandre sa bonne humeur et son enthousiasme. Elle aurait peut-être dû faire guide touristique ou travailler dans une agence de voyage, elle aurait sûrement été plus douée. Mais à un moment il a fallu choisir une voix et elle s’est dirigée vers l’informatique. Ça n’a pas été un choix évident, elle avait tellement d’options possibles qu’elle ne savait pas quoi choisir. L’architecture lui plaisait bien mais elle ne voulait pas faire comme son père, la sociologie aussi et les sciences, l’informatique également. Elle a choisi cette dernière voie en se disant qu’elle amènerait un peu de diversité à un milieu très masculin. « Oui et j’espère que ça va continuer à me plaire. » Si ce n’est pas le cas elle changera d’orientation mais pour l’instant, en dehors des théories mathématiques qui ne la passionnent pas énormément, elle apprécie les applications pratiques du machine learning, même si cela implique de se faire battre en continue à un jeu par un ordinateur. « Ravie de faire ta connaissance Riley. » dit-elle en souriant. « Ta salle est là. J’aurais pu faire un peu de détour pour continuer à te parler mais après tu aurais sans doute continué à le faire pour rien pendant plusieurs semaines, alors je préfère te faire gagner du temps. »

__________________________

    I am what I am ◇ an’ I’m not ashamed. ‘Never be ashamed,’ my ol’ dad used ter say, ‘there’s some who’ll hold it against you, but they’re not worth botherin’ with. endlesslove
Riley Newton-John

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3474
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas, anna & jules.
CRÉDITS : the morning rose (avatar), astra (signature), selly_ & gryfficons (icons)

STATUT : le coeur brisé et meurtri...
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptyLun 17 Jan 2022 - 22:32

Tu n’avais jamais eu vraiment d’amis, jamais personne n’avait été gentil avec toi dès le premier regard comme cette jeune femme. Tant mieux. Tu avais décidé de changer, tu voulais t’ouvrir un peu aux autres et te faire des copains et des copines. C’est pour ça que tu n’avais pas hésité à demander ton chemin à cette étudiante. Tu riais légèrement quand elle espérait que tu n’allais pas fuir pour repartir aux Etats-Unis après sa visite. « Ça n’arrivera pas, promis » soufflas-tu avec un sourire en coin. Tu n’allais pas retourner à Brooklyn, tu ne voulais pas. Rien que de penser à ça, ça te faisait hérisser tous les poils de ton corps. Même si ta mère avait été arrêté pour tous les coups et blessures qu’elle t’avait infligé, tu ne voulais pas retourné là-bas. On t’avait insulté, on t’avait rabaissé. Une nouvelle vie s’offrait à toi à Bowen et tu voulais que tout se passe bien. Ses études t’impressionnaient, elle avait l’air d’être passionné par ce sujet si elle continuait sur cette lancée. « J’espère pour toi » dis-tu avec un sourire. Tu espérais que ça fasse la même chose pour toi. De ton côté, tu commences tout juste les études alors tu ne sais pas vraiment à quoi ça ressemble mais tu voulais absolument faire de la criminologie et surtout apprendre les sciences du comportement. C’était une option que tu n’avais pas hésité à prendre quand tu avais eu la brochure de l’université. « Moi aussi je suis ravi » dis-tu avec un sourire en coin. Pour une fois, tu l’étais vraiment. Elle semblait si douce et adorable cette fille, tu voulais la garder dans ton cercle d’ami. Tu ris légèrement quand elle te déposait devant ta salle. « Merci, c’est gentil de ta part » dis-tu toujours un petit rire. Puis, tu sortais ton téléphone de ta poche et tu lui tendais. « Tu veux pas me laisser ton numéro de téléphone ? Ça sera plus pratique pour… pour la visite de la ville » dis-tu avec un sourire en coin, un peu gêné. D’habitude les garçons sont plus à l’aise pour demander les numéros des filles. Mais toi tu voulais le sien juste pour avoir une alliée à tes côtés, et pour devenir ami avec elle.

__________________________



Darkness is your candle.
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait, elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée...
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Polly Burnett
Voir le profil de l'utilisateur
animatrice
MESSAGE : 482
ICI DEPUIS : 07/12/2021
COMPTES : manny, vega, perry, charles
CRÉDITS : lili ** (a), persphnys (s)

STATUT : célibataire, attend son Neville ou sa Luna
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptySam 22 Jan 2022 - 15:13

Même si l’université est grande, il ne faut pas une éternité pour la traverser alors forcément leur temps de conversation est assez réduit. Malgré tout elle a pu apprendre son prénom, ses études et lui proposer une visite de la ville. Encore quelque chose qu’il faudra qu’elle prenne le temps de faire. A chaque fois Polly veut être gentille avec les autres, les aider mais elle oublie que ses journées ne sont pas extensibles et qu’il faut qu’elle arrive à tout caser sans prendre sur son sommeil. Riley ne semble pas vouloir retourner aux États-Unis, même si elle lui fait une visite de la ville catastrophique, ce qui n’arrivera pas. Comme ils arrivent devant la salle, c’est l’heure pour eux de se dire au revoir mais avant ça le jeune homme demande à la rousse s’il peut avoir son numéro. Il est vrai que si elle veut lui faire une visite privée, il sera plus simple de le retrouver qu’en devant chercher parmi la liste des étudiants ou l’attendre à la fin d’un de ses cours. « Oh oui pas de soucis ! » lui répondit-elle en attrapant le téléphone. Elle enregistra son numéro sous le nom de Polly accompagné d’un emoji pile de livres et femme aux cheveux roux. « Et voilà ! Hésite pas à m’envoyer un message. » ajouta-t-elle avec un sourire. Elle espérait vraiment qu’il le fasse parce qu’il a l’air assez sympathique et gentil, elle aime bien les gens gentils Polly. « Bon courage pour ton cours ! » dit-elle en lui faisant un signe de la main et un sourire avant de repartir pour poursuivre ses activités, essentiellement commencer à réviser même si la rentrée n’a eu lieu qu’il y a quelques jours.

__________________________

    I am what I am ◇ an’ I’m not ashamed. ‘Never be ashamed,’ my ol’ dad used ter say, ‘there’s some who’ll hold it against you, but they’re not worth botherin’ with. endlesslove
Riley Newton-John

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: tu as vécu toute ta vie à Brooklyn, jusqu'à il y a six mois ‹ chez toi, tu te renfermais dans ta chambre sur un ordinateur et du coup tu as acquis pas mal de compétence en hacking ‹ t'as jamais connu ton père, et tu sais pas du tout qui il est ‹ ta mère t'en as fais vivre des vertes et des pas mûres ‹ tu fais du bmx, tu te déplaces qu'avec ça ‹ t'as pas encore ton permis, ta mère t'as pas laissé le passer quand t'étais à new-york ‹ tu te nourris exclusivement de pizza, c'est ta vie ‹ et tu ne bois que de sprite ou de bières ‹ tu n'as jamais été en vacances, ta mère en avait pas les moyens et ne voulait pas que tu t'amuses ‹ t'avais pas beaucoup d'amis quand t'étais aux states, tu passais pour le taré ou le psychopathe ‹ d'ailleurs, t'avais des excès de colère, tu devenais totalement fou ‹ dans tes années d'enfermement dans ta chambre, t'as aussi appris à faire de la musique, tu fais des [i]samples[/i] de temps à autres et tu les postes sur [i]soundcloud[/i] ‹ t'as des cicatrices un peu partout sur le corps, c'est pour ça que tu portes toujours des manches longues ‹ tu as commencé tes études à bowen, te disant que c'était un nouveau départ pour toi et que tu pouvais enfin faire quelque chose de ta vie ‹ on te surnomme [i]newt[/i], en rapport avec ton nom de famille ‹ tu vis avec ta tante à bowen, que tu ne connais pas des masses mais que tu apprécies plus que ta mère ‹
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3474
ICI DEPUIS : 22/01/2019
COMPTES : carter, april, fede, milo, thomas, anna & jules.
CRÉDITS : the morning rose (avatar), astra (signature), selly_ & gryfficons (icons)

STATUT : le coeur brisé et meurtri...
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) EmptySam 22 Jan 2022 - 17:48

Bowen semblait être une chouette ville pour s’y reconstruire. La preuve : ta tante avait fait ça quand elle était arrivé ici il y a quelques années. Alors pourquoi pas toi ? Tu voulais ouvrir une nouvelle page du livre de ta vie et ça commençait aujourd’hui avec ton premier cours de criminologie. La jolie rousse était pleine d’entrain à l’idée de te balader dans l’université, elle te proposa même de faire un tour de la ville pour que tu apprennes à la connaître. Elle, Polly, mais aussi la ville. Alors, timidement, tu sortais ton téléphone de ta poche et tu lui demandais son numéro de téléphone pour que ça soit plus simple pour vous contacter. « Merci » soufflas-tu avec un sourire. Elle prenait ton téléphone pour rentrer son numéro de téléphone dans tes contacts. Quand tu récupérais ton téléphone, tu voyais qu’elle avait ajouté des petits emojis à côté de son prénom et ça t’avait fait sourire. « J’hésiterai pas, promis » dis-tu avec un sourire. Et tu ne te prendrai pas la tête, tu lui enverrai un message pour la revoir. Tu ne le savais pas encore mais cette rencontre était le début d’une grande et belle amitié entre vous. Alors que tu voyais les gens entrer dans la salle, Polly te souhaitait un bon cours. « Merci de m’avoir accompagné, et bonne journée à toi » répondis-tu avec un sourire en coin. Quand elle s’éloignait dans les couloirs de la faculté, tu entrais dans le premier cours de criminologie de ta vie. Le premier cours à l’université, d’ailleurs.

FIN DU SUJET. :coeur:


__________________________



Darkness is your candle.
les promesses ☽ on a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait, elle qui était si sage, que tout serait effacé. l'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage et puis la vague est passée...
https://www.aa-retro.com/t19464-newt_-instagram#644520
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)   suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly) Empty

 
suivez les araignées… pourquoi ça ne pouvait pas être « suivez les papillons » ? (polly)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: