∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, les températures sont chaudes chaudes chaudes ! Elles avoisinent entre les 29 et 34°C.


emilia manzoni & penny peach
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma 2.1 avec caisson de basses ...
69.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 familiar taste of poison. (niels)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 12571
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, icons) ; pumpkin spice (gif) ; gp (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyMer 5 Jan 2022 - 19:36

Il était loin d’imaginer que le cercle vicieux dans lequel était embarquée son amour était déjà en marche depuis un moment, lui qui avait naïvement cru que sa consommation n’avait été qu’éphémère, passagère, et qu’Aelya s’était facilement détachée de ses mauvaises habitudes. Il n’aurait pas dû se laisser bercer par ses illusions qui l’aveuglaient, qui lui faisaient croire à ce scénario idéal, trop beau pour être vrai. Et pourtant, il continuait de lui vouer une confiance aveugle, gobant ses mots sans la moindre hésitation, jusqu’à ce que ses deux connaissances ne viennent faire basculer la balance, semant des doutes dans son esprit. Il était terrifié d’imaginer le pire, lui qui refusait de croire que sa femme était piégée dans un combat dont il n’avait jamais connu l’existence, cherchant désespérément à l’entendre lui dire que rien de tout ça n’était vrai, que tout ce qui avait été dit n’était fondé que sur de simples et grotesques mensonges. Et il avait l’impression que leur monde n’était plus aussi stable qu’il le pensait, la panique qu’il discernait dans ses yeux ne parvenant pas à le rassurer alors qu’il avait simplement besoin de clarté. « Ouais mais mon refus leur a pas posé de problème. » Lâcha-t-il, peinant à rester calme alors qu’il la sentait fébrile, refusant de croire qu’il s’agissait d’un aveu de culpabilité. Il hocha simplement la tête à ses mots suivants, comprenant que la soirée avait été une nouvelle fois gâchée, lui qui rejoignit la voiture en silence, percevant cette tension entre eux qu’il aurait aimé briser. Il termina de se garer après le trajet, Aelya prenant les devants pour rentrer chez eux, Niels la suivant dans la foulée. « D’accord, j’te rejoins. » Ajouta-t-il, prenant quelques minutes pour souffler, allumant une cigarette pour tenter de se changer les idées alors que les paroles de ses collègues continuaient de résonner trop bruyamment dans son esprit. Il rejoignit finalement la chambre après avoir pris une douche, glissant dans les draps, son torse venant se coller au dos de son amour. « J’suis désolé bébé… Je voulais pas que ça se passe comme ça. J’te fais confiance, tu le sais, j’ai jamais douté de toi… Excuse-moi d’avoir réagi comme ça. » Murmura-t-il, tentant une approche douce, désirant briser la glace alors que sa main glissa lentement sur son bras.

__________________________


sailing
on
stormy
seas
cursed

prophecy
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 13035
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons), vocivus (gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyJeu 6 Jan 2022 - 11:33

Plus elle consommait, plus elle se sentait vide, parce que le monstre de sa tentation devenait affamé de destruction, l'incitant toujours plus à se remplir de son addiction. Et elle était comme trouée de partout, le manque perçant ses pores pour toujours plus l'amener à se perdre dans son envie damnée. Elle voulait se fuir, partir autre part que dans son esprit rongé par la frénésie toxique qui irritait son palpitant arythmique. Elle l'entendait crier, son organe déchiré, alors que ses yeux fuitaient sur cette table où régnait l'appel de son chaos irrésistible et insupportable. Elle leur en voulait à tous de lui rappeler à quel point finalement elle s'était rendue aussi faible, se contraignant à lâcher prise devant cette vision qui la mettait plus que mal à l'aise. L'air extérieur peinait même à l'aider tant le mal avait été fait, elle qui abattit sa frustration sur Niels qui recevait les pots cassés de ses maux.

- Parce que c'est que la première fois que tu refuses,
ajouta-t-elle, au tac au tac, cherchant à trouver une excuse aux différentes réactions de ses connaissances qui avaient tranché entre eux deux, Aelya et Niels prenant le chemin de la voiture pour rentrer, consciente que de toute façon, elle n'avait plus la tête à s'amuser alors que ses entrailles se tordaient sous l'effet du manque qui dansait dans ses pensées, rejoignant après la chambre et le lit qui vint accueillir son corps légèrement vêtue de ses sous-vêtements, attendant que Niels ne vienne la rejoindre tandis que son être tout entier s'agitait. C'est pas grave... J'veux juste qu'on oublie cette soirée, souffla-t-elle, soulagée par la présence chaleureuse de son corps contre son dos, son corps s'emboitant contre le sien pour être au plus près de lui. On fera plus de soirées avec eux j'pense, j'ai plus envie, admit-elle, sachant qu'elle ne pouvait plus se le permettre aux vues de la forte tentation qui régnait dans leurs soirées, elle qui fit passer ça dans le rejet de leur comportement amer. Bonne nuit bébé, je t'aime, ajouta-t-elle en enroulant ses bras autour de son corps, fermant les yeux afin de se laisser bercer par le doux son de son souffle qui venait caresser sa nuque, consciente qu'elle serait peu à même de sombrer dans le sommeil tant les cauchemars l'accablaient.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 12571
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, icons) ; pumpkin spice (gif) ; gp (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyJeu 6 Jan 2022 - 19:42

Il aurait tout fait pour ne plus les voir sombrer comme ils l’avaient déjà fait à l’époque, eux qui s’étaient enfouis dans les bras du chaos, dans ces pilules qu’ils avaient avalé pour anesthésier la douleur de s’être perdus. Niels avait toujours pensé qu’il n’aurait plus jamais besoin de recourir à cette méthode tant qu’Aelya était présente, tant qu’ils s’aimaient, convaincu que leur amour était la plus belle de ses drogues. Et il avait peur à présent de savoir qu’Aelya s’était un peu trop laissée tenter par les habitudes de ses collègues qui l’avaient invité à les rejoindre dans leurs déboires. Encore une fois, ils s’étaient permis de l’influencer, cherchant à l’attirer dans ce guet-apens où elle serait piégée. « Si tu le dis. » Ajouta-t-il simplement, comprenant parfaitement dans le comportement de son amour qu’elle était fermée à cette discussion, elle qui lui fit part de son désir de quitter les lieux, son malaise ne lui permettant plus de pouvoir se détendre. Il la suivit silencieusement, les ramenant dans leur cocon qui lui semblait bien plus froid maintenant, comme si l’atmosphère s’était embrumée de cette tension invisible qu’il ne parvenait pas à briser. Il la laissa rejoindre la chambre, se retrouvant seul avec ses pensées sous la douche, avant qu’il ne revienne remplir le lit, son manque d’elle l’invitant à s’excuser. « Oui… C’était pas important, ok ? On s’en fout d’eux. » Souffla-t-il tendrement, son coeur battant plus vite maintenant qu’elle s’était réfugiée contre lui, son torse accueillant son corps qu’il désirait protéger du monde entier. « Comme tu veux bébé. Si t’es pas à l’aise avec eux, alors ouais, on évitera. » Répondit-il, allant dans son sens alors que sa main continuait à caresser sa peau, souhaitant voir son corps se détendre maintenant qu’ils n’étaient plus que tous les deux, maintenant qu'ils avaient retrouvé leur intimité. « Bonne nuit mon amour, je t’aime aussi. L'oublie jamais... » Murmura-t-il, déposant un baiser sur sa nuque, ses bras s’enroulant autour d’elle, n’ayant aucune envie de la lâcher, lui qui désirait lui montrer qu’il était voué à la protéger jusqu’à la fin des temps. Il ferma les yeux, rassuré par sa présence, par sa chaleur qui l'enivrait, bercé par les effluves de son parfum qui lui rappelaient qu'ensemble, ils étaient capables de tout. Il sombra finalement dans les bras de Morphée, sans se douter que son amour était hantée par son besoin urgent de s'abreuver les sens.

__________________________


sailing
on
stormy
seas
cursed

prophecy
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 13035
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons), vocivus (gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptySam 8 Jan 2022 - 18:24

Elle était pas à l'aise avec ses connaissances parce qu'elle était dans le malaise constant, celui qui agrandissait ses fêlures et la menait à l'usure. Elle aurait pu regretter finalement d'avoir plongé dans ces eaux troubles qui paraissaient à la base, peu profondes, jusqu'à ce qu'elle n'arrive plus à percevoir la lumière qui ne traversait plus la cime de son espoir depuis qu'elle s'était noyée, accablant ses poumons de toute cette noirceur qu'elle ne savait plus rejeter. Elle s'était perdue sans le vouloir, elle s'était déchue dans son désespoir, les ailes brisées, rafistolées à coup de cette glue immaculée qui lui avait fait espérer un mirage étoilé, égayée par ce doux rêve d'oubli qui suintait maintenant le cauchemar. Elle ne s'aimait pas comme ça, la tête plongée dans le creux de la poudre quand elle pouvait préférer se fondre dans son amour mais ses cellules peinaient maintenant à fonctionner sans, agrémentant ce dégoût continuel qui habillait sa carcasse de plus en plus frêle. Perte d'appétit à défaut de cette faim insatiable pour la cocaïne, c'était dans le silence que sa peau se rendait doucement mais surement translucide, laissant apparaître les prémices de ses courbes qui se décharnaient, la lueur de ses iris s’effaçant dans le vide. Et si elle était discrète, usant de mensonges pour parfaire l'obsession de son vice, il ne faudrait pas longtemps à Niels pour remarquer que son épouse se mourait, se tuant à petit feu dans les ténèbres qui ternissaient son doux reflet. Elle l'aimait, simplement, elle n'était plus capable de faire machine arrière bien qu'elle voulait encore s'en convaincre. Ce fût pourtant sa silhouette qui se glissa hors du lit lorsqu'elle comprit que Niels s'était endormi, se détachant lentement de son étau pour ne pas le voir se réveiller, avançant à petit pas vers le dressing où elle avait caché la drogue pour amener le sachet dans la salle de bain, déposant quelques grammes sur sa paume pour l'inspirer, laissant le poison agir pour calmer ses pensées agitées par le manque. Et elle oubliait tout, Aelya, jusqu'au moindre muscle qui arrêta de se contracter maintenant que la faim mortifère était assouvie, la laissant en transe le temps de quelques instants.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 12571
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, icons) ; pumpkin spice (gif) ; gp (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptySam 8 Jan 2022 - 23:26

Niels était constamment soucieux de son bien-être, cherchant sans arrêt à déployer du bonheur dans son coeur, lui qui ne vivait simplement que pour son sourire qui le nourrissait lui-même d’une satisfaction inégalable. Ces derniers temps, il s’était rendu compte que son amour peinait à s’épanouir, même s’il faisait son possible pour lui montrer son soutien, pour l’aimer avec chaque cellule de son organisme, ne cessant de le lui montrer dans leurs étreintes amoureuses. Et pourtant, rien n’y faisait, lui qui percevait cet air soucieux sur ses traits, constatant que ses humeurs étaient changeantes, parfois imprévisibles. Il s’était fait la promesse de parvenir à la ramener dans leur bulle de bonheur, Niels qui était prêt à tout pour celle qu’il aimait, sa patience n’étant jamais mise à rude épreuve lorsqu’il s’agissait d’Aelya. Il avait naïvement pensé que cette soirée leur ferait du bien, qu’elle le permettrait de se détendre ensemble, eux qui n’étaient finalement restés que quelques instants, quelques minutes suffisantes pour que son amour ne se braque à nouveau, l’incitant à rejoindre leur cocon. Parvenant à peine à dialoguer avec elle, Niels laissa sa femme se réfugier dans leurs draps, son coeur se noyant sous cette peur de voir Aelya sombrer, incapable d’être tranquille alors qu’il la savait absorbée par ses tracas. Il la rejoignit tendrement, se frayant un chemin contre son corps qui s’évertuait à vouloir réchauffer le sien, usant de sa tendresse pour la ramener contre lui, lui promettant de ne jamais la lâcher alors qu’il se laissa sombrer dans le sommeil, rassuré de sentir la présence d’Aelya dans son étau amoureux. Il ne s’était pas rendu immédiatement compte qu’elle n’était plus là, fronçant les sourcils alors qu’une sensation de froid l’avait envahi, lui qui tâta la place de son amour entre l’éveil et le sommeil, se redressant subitement lorsqu’il comprit finalement qu’elle avait quitté les draps. « Bébé…? » L’appela-t-il, décidant de se lever pour la chercher, son regard attiré par la lumière de la salle de bain dont la porte était entrouverte, Niels s’y avançant pour découvrir son amour dos à lui, ses yeux éblouis par ce changement de lumière. « Bébé, qu’est-ce que tu fais ? » Demanda-t-il, peinant à réaliser que son amour avait cédé à son poison, son regard suivant celui d’Aelya, trouvant ce pochon à moitié vidé sur le lavabo. « Attends. Qu’est-ce que tu fous là ?! C’est quoi ça ?! » Lâcha-t-il, le coeur battant à toute allure alors qu’il comprenait ce qu’avait fait sa femme, profitant de son sommeil pour prendre sa dose de poudre.

__________________________


sailing
on
stormy
seas
cursed

prophecy
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 13035
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons), vocivus (gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyLun 10 Jan 2022 - 16:03

Son monde se craquait en deux, détaillant, profilant ses envies destructrices qui l'emmurait dans le ciment qu'elle avait elle-même amené de par ses habitudes toxiques. Elle ne savait plus comment faire pour résister si ce n'était d'éviter toutes les occasions où la poudre était présente, et elle ne savait plus comment faire pour exister sans maintenant que le besoin dansait dans son palpitant. Elle appréhendait tous les jours d'aller travailler dans cette ambiance délétère parce qu'elle savait qu'à un moment ou à un autre, elle allait devoir succomber à la tentation pour ne pas inscrire la douleur du manque dans ses muscles. Ce n'était plus une envie mais un besoin pour se survivre et elle essayait tant bien que mal de cacher cette réalité à son mari afin de ne pas l'inquiéter, afin de ne pas le décevoir pour ne pas voir la lueur amoureuse disparaître de son regard, parce que sa plus grande peur résidait en sa perte. Alors elle lui mentait, consciente que tout était mieux que de le voir partir, elle qui s'imaginait naïvement continuer comme ça sans limite, sans qu'il ne puisse s'en apercevoir alors que son comportement qui se voulait le plus discret possible s'effondrait dans le besoin de se poudrer les sens qui demandaient l'oubli, la dopamine, le plaisir pur et pourtant si acide. Découvrant doucement son corps des draps et de l'étreinte de Niels, elle vint succomber à la tentation en se retrouvant seule face à la poudre qui l'attira comme un aimant, revigorant ses sens le temps d'un instant, celui qui vint calmer les ardeurs du manque. Son coeur loupa un battement lorsqu'elle entendit la voix de son mari dans son dos, elle qui fit volte face, son corps cachant instinctivement le petit sachet blotti dans le lavabo.

- Je... J'peux essayer de t'expliquer, j'voulais pas... !
Paniqua-t-elle en tentant de se dresser devant lui et la vision de la drogue qui se trouvait encore contre la céramique. C'est juste que ça m'a donné envie et j'ai pas su résister ce soir, mais promis j'en prends plus ! Tenta-t-elle de se rattraper, son pouls battant à toute allure dans ses tempes alors que son cauchemar prenait forme, elle qui avait voulu jusqu'ici éviter à Niels de connaître la triste vérité. C'est pas une grosse consommation, je sais que j'ai merdé mais j'vais me reprendre ! Promit-elle, croyant elle-même en ses paroles bien que dans le fond cela n'allait jamais être aussi facile qu'elle pouvait le prétendre. S'il te plait m'en veux pas... Murmura-t-elle, les yeux imbibés de peur, de tristesse et de honte.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 12571
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, icons) ; pumpkin spice (gif) ; gp (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyLun 10 Jan 2022 - 20:48

Il n’avait jamais eu peur de sombrer depuis qu’il était avec elle, parce-qu’il savait qu’il ne serait jamais seul tant qu’elle serait là, Aelya qui avait toujours su le sauver, le relever quand le monde s’était évertué à le mettre à genoux. Et c’était sûrement la plus belle preuve d’amour qu’il lui avait été donné de voir, conscient que toutes les âmes n’étaient pas comme la sienne, elle qui aurait pu lui donner sa vie pour faire vibrer la sienne. Et Niels, il avait besoin de lui montrer qu’il était prêt à tout pour elle, prêt à affronter les tornades les plus violentes si sa vie était en jeu, si c’était le seul moyen de l’éloigner du danger. Parce-que c’était sa vie pour la sienne et qu’il n’y aurait jamais d’autres scénarios possibles. Le coeur dévasté par la tension qu’il sentait entre eux, Niels s’était permis de venir réchauffer son amour sous les draps, cherchant à l’apaiser avec la chaleur de sa peau, la douceur de ses mots qui caressaient lentement sa nuque. Il l’aimait à la folie, son coeur se tordant d’amour pour elle, lui qui supportait mal cette distance entre eux, rassuré de la voir répondre à ses gestes d’affection avant de s’endormir, enlacés comme au premier jour. Il avait pensé que la nuit leur permettrait de s’apaiser et de se retrouver, lui qui ne s’était pas attendu à se réveiller seul dans le lit, refroidi par son absence qui parsema son esprit de doute, l’incitant à partir à sa recherche au travers des pièces de la maison. Et c’est son coeur qui se fracassa au sol lorsqu’il comprit ce qu’elle était en train de faire, lui qui découvrit son amour s’abreuver d’une dose de cocaïne en pleine nuit, derrière son dos, la rage et la déception lui déchirant les entrailles. « Comment ça tu voulais pas ?! Tu te fous de moi là ?! » Lâcha-t-il, laissant la panique prendre le dessus alors qu’il ne quitta pas des yeux ce pochon de poudre qui traînait sur le lavabo. « Arrête de me promettre tout et n’importe quoi Aelya ! J’ai déjà entendu ça la semaine dernière et visiblement, tu brises toutes tes promesses. » Ajouta-t-il, la respiration coupée par ce qu’il venait de découvrir, lui qui se demandait depuis combien de temps elle lui mentait. Il ferma les yeux à ses mots, ses émotions sans dessus dessous alors qu’il comprenait maintenant son malaise devant ses collègues, comme si toutes les pièces du puzzle retrouvaient leur place. « Où est-ce que tu la caches…? » Souffla-t-il, retrouvant son regard, le sien lui reflétant toute la douleur qu’il subissait de la savoir éprise de ce poison destructeur. « A quoi j’te sers moi si c’est pas pour t’aider quand ça va pas…? A quoi bon te montrer que j’suis là si tu me caches tout… Dis-le moi, pourquoi j’suis là…? » Murmura-t-il, la voix tremblante, les poings serrés alors qu’il remettait en question leur confiance mutuelle, lui qui avait l’impression d’avoir échoué à son rôle une énième fois.

__________________________


sailing
on
stormy
seas
cursed

prophecy
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 13035
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons), vocivus (gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyMer 12 Jan 2022 - 20:52

Elle s'était aventurée dans le noir pour se retrouver en tête à tête avec son désespoir, celui qu'elle étreignait dans le dos de Niels pour ne pas voir la déception se lire sur son visage. Si elle savait que le mensonge était un lent poison qui irritait la confiance de leur relation, c'était plus fort qu'elle dans cette perte abrasive d'encore voir son mari partir. Elle avait peur de son jugement, pire, elle avait peur de se confronter à sa déchéance qui suintait par ses pores dès que le manque se faisait présent, hurlant la mort de sa patience. Elle s'était pourtant sentie en sécurité dans ses bras, contre son palpitant qui murmurait doucement son amour, laissant fondre sa chaleur tout autour de sa carcasse en mal de dopamine qui ne pouvait qu'être comblée par l'appel de la destruction qu'elle aurait bien voulu s'éviter. Au moins une fois. Juste une fois. Mais c'était toujours trop pour ses pensées rongées par l'enfer. Elle se fit prendre au dépourvu par son mari, croisant dans ses opales le macabre fléau que lui offrait son reflet, son mensonge qui volait en éclat dans le fracas de sa voix, laissant son cœur arythmique détonner dans ses tempes.

- Mais je te promets que j'peux y arriver ! Faut juste que tu crois en moi ! Lança-t-elle, paniquée, culpabilisant sous l'effet de la honte qui l'accablait, sachant pertinemment qu'elle n'avait plus vraiment d'argument face à cette évidence qui perlait devant Niels. J'en ai plus, j'ai que ça, éluda-t-elle la question, peu à même de lui dire où la poudre se trouvait pendant tout ce temps, percutée par son regard qui lui faisait mal tant il était incrusté de tristesse, ce noir qui l'aspirait en son creux. Mais t'es mon tout bébé ! Sans toi j'suis rien ! C'est juste que j'sais pas, j'voulais pas t'inquiéter ni te décevoir alors que c'était pas grand chose de base ! S'expliqua-t-elle, ne sachant même pas quoi lui dire pour sa défense tant elle se perdait elle-même dans son non-sens. Jette tout ça si tu veux, j'irais pas la chercher, j'veux te montrer que j'suis capable de faire des efforts... Tenta-t-elle de le rattraper, s'approchant doucement de lui. J'suis désolée, je sais que j'aurais jamais dû y toucher, j'ai vraiment merdé, mais la vérité c'est que j'ai du mal à arrêter cette habitude... Avoua-t-elle, peinée, les larmes brûlant ses yeux, roulant sur ses joues. Je veux que tu me crois quand j'te dis que je voulais pas te faire de mal, c'est la vérité... J'en fais surtout à moi et j'en suis consciente mais j'essaye vraiment d'arrêter... Le problème c'est que la tentation est partout au travail... Ajouta-t-elle sincèrement, à vif dans ses regrets.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 12571
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, icons) ; pumpkin spice (gif) ; gp (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyMer 12 Jan 2022 - 22:21

Il la suivrait en enfer s’il le fallait, si c’était son seul moyen de rester avec elle, parce-que rien ne lui faisait plus peur que de savoir sans Aelya, sans la chaleur réconfortante de ses bras et de son regard pour lequel il sombrerait à chaque instant. Leurs mains s’étaient déjà lâchées par le passé, le laissant pour mort au milieu d’un univers qu’il avait toujours fermement rejeté si c’était sans elle qu’il le foulait, parce-que rien n’avait jamais eu de sens sans Aelya. Il s’était rappelé de toutes ces fois où ils s’étaient donnés une nouvelle chance, bien trop incapables d’aborder le monde l’un sans l’autre, sans cet amour qui culminerait toujours au-delà de tout, sans qu’ils ne puissent en changer la finalité. C’est en la surprenant dans la salle de bain, livrée à elle-même, piégée dans ce mensonge qu’elle avait bâti pour le tenir à l’écart de cette vérité qu’il n’était pas prêt d’accepter, qu’il comprit que son amour avait plongé dans les ténèbres sans lui, lâchant sa main une nouvelle fois. Et Niels, il paniquait, terrorisé par cette vision qu’il avait d’elle, sa peur et sa rage se reflétant dans les mots qu’il employa, dans son ton vacillant qui n’était que le reflet de son impuissance. « Mais… Tu m’as menti. Alors que j’ai toujours cru en toi et que je t’ai toujours dit que je serai là pour toi, quoiqu’il advienne. C’est toi qui as pas cru en moi. » Lâcha-t-il, son coeur tambourinant dans sa poitrine au point où ça en était devenu douloureux, Niels écoutant la réponse de sa femme, perdu devant ses mots, sans savoir s’il devait la croire ou non. « Pas grand chose ouais… Jusqu’à maintenant. » Souffla-t-il, tentant de lui faire réaliser l’ampleur de son addiction qui avait évolué, son coeur se fendant devant ses supplications alors qu’il savait qu’elle cherchait à le rattraper. « C’est pas une question de faire des efforts Aelya… J’aurais pu t’aider, dés le départ, je t’aurais jamais laissé couler… » Lâcha-t-il, brisé par son impuissance qui le paralysait, le faisant culpabiliser de ne pas avoir été assez présent pour elle. Il attrapa le pochon d’une main ferme, déversant le reste de son contenu dans les toilettes pour faire disparaître cette poudre qui était devenue son enfer et celui de la femme de sa vie. Son coeur se serra à ses confessions, piétiné par la vision de ses larmes qui roulaient sur ses joues, lui qui aurait voulu stopper son hémorragie pour la soulager. « Je sais tout ça… Mais bébé, j’vais pas te regarder te tuer sans rien faire. Je l’accepterai jamais. Faut que t’arrêtes, j'pourrais t'aider seulement si tu me dis tout. On va surmonter ça tous les deux, d’accord ? » Murmura-t-il en s’approchant d’elle, ses mains venant doucement encadrer son visage, ses pouces balayant ses larmes alors qu’il cala lentement son front contre le sien. « J’veux pas que t’y retournes. Pas sans moi. C’est du suicide bébé. » Souffla-t-il, conscient que son travail représentait un champ de mines où sa volonté pouvait exploser à tout moment. « Promets-moi que tu vas y arriver mon amour, qu’on va s’en sortir… »

__________________________


sailing
on
stormy
seas
cursed

prophecy
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 13035
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons), vocivus (gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyVen 14 Jan 2022 - 18:53

Elle avait du mal à expliquer l'inexplicable, Niels qui le prenait personnellement alors qu'en vérité tout n'était que centré sur son mal plutôt que sur l'image de son mari. Et elle comprenait finalement qu'elle s'aventurait dans un champ de roses flétries piqué par les ronces, là où le corps s'écorchait à mesure de son avancement titubant, peinant à se faire rattraper alors que la douleur la piégeait en son étau.

- D'accord donc t'affirmes des choses qui sont fausses et ça te pose aucun problème de toujours tout ramener à toi ? Depuis quand t'es dans ma tête ? J'pensais que tu pouvais comprendre ce que ça fait mais nan, t'en es pas apte à priori,
ajouta-t-elle, se braquant dans sa forteresse qui se refermait autour de son coeur pétrifié, incapable de contredire sa remarque alors que ses actes traduisaient l'importance de son addiction qui s'était amplifiée à grande vitesse, à tel point qu'elle-même n'avait rien vu venir. Je sais, j'ai jamais eu aucun doute là-dessus, d'ailleurs, mais j'pensais pouvoir m'en sortir seule, et surtout j'voulais pas te décevoir, je sais que j'ai merdé mais j'pensais que ça irait... Avoua-t-elle, le coeur morcelé, inondé de regrets et de culpabilité qui s'échappaient doucement mais surement de ses orbes teintés de cette tristesse qui résultait de son propre sort, elle qui ne pût s'empêcher de ressentir un pincement dans le creux de ses entrailles en le voyant se débarrasser de la cocaïne, se forçant à admettre à sa conscience que c'était mieux comme ça, mieux pour sa vie, même si tout son corps se contractait sous l'effet du manque qui ne saurait tarder à la pousser dans son précipice. Oui, j'essayerai de rester forte pour toi même si j'sais pas si j'en serais capable... J'ferai tout en tout cas pour toi, ajouta-t-elle sincèrement, persuadée qu'elle pouvait donner le meilleur d'elle-même pour Niels bien que l'addiction allait lui mener la vie dure, irritant déjà ses neurones qui demandaient encore et toujours leur dose. Tu peux pas venir avec moi, t'as ton travail, j'veux pas que toute ta vie ne se focalise que sur moi et mes conneries, c'est pas forcément une bonne chose... C'est à moi aussi de me responsabiliser, murmura-t-elle, apaisée par le contact de ses mains sur ses joues, ses doigts se refermant doucement autour de ses avants-bras alors qu'elle ferma les yeux, se concentrant sur sa respiration qui effleurait son visage. J'te promets que j'ferai de mon mieux oui, mais j'peux pas te promettre d'être parfaite, je l'ai jamais été, admit-elle dans un murmure. J'voulais pas te faire du mal... Et je t'en ai fait... Je t'en fait beaucoup en ce moment... Souffla-t-elle, regrettant d'avoir succombé, elle qui était persuadée qu'après la première fois, elle aurait été capable de passer à autre chose.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 12571
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, icons) ; pumpkin spice (gif) ; gp (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyVen 14 Jan 2022 - 22:59

Il avait mal de savoir qu’elle se battait en silence, seule, luttant contre elle-même dans cette bataille qui l’avait affaibli sans même qu’il ne le voit, Niels comprenant à ses mots qu’elle avait tenté de lui cacher cette vérité pour ne pas l’accabler davantage. Pourtant, sur le moment, il avait eu l’impression d’avoir été trahi, ses mots faisant surtout reflet à sa peur de la voir sombrer devant ses yeux impuissants, sans même avoir essayé de l’aider. « Comment j’peux comprendre Aelya ? Dis-moi. Tu me caches tout depuis tout ce temps, tu me fais croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. J’aurais voulu que tu me dises les choses, même si ça impliquait que j’sombre avec toi, parce-que c’est ce qu’on est censés faire quand on est un couple : être là l’un pour l’autre. » Souffla-t-il, lui qui prit conscience qu’elle n’avait aucunement besoin d’être accablée après cette révélation, parce-qu’elle avait déjà les deux genoux à terre depuis trop longtemps, son ton devenant plus doux alors qu’il tentait de comprendre comment elle en était arrivée là. « Bébé… Je te jugerai jamais, j’serais quel genre de mari si je le faisais ? J’suis surtout déçu de moi, de pas m'être aperçu que tu vivais un enfer… » Souffla-t-il, son regard lui traduisant la peine qui l’achevait, parce-qu’il aurait tout fait pour balayer la douleur de ses entrailles, pour la délivrer de ce mal qui la rongeait quotidiennement, Niels sautant sur l’occasion pour faire disparaître les quelques grammes de poudre encore restants. Il avait besoin de l’entendre dire qu’elle se battrait, pour elle, pour lui, pour que les ténèbres ne soient pas une option pour eux. « T’es la personne la plus forte que je connaisse. Y’a personne qui a ta persévérance, t’es capable du meilleur et ça j’le sais parce-que j’suis la personne qui te connais le mieux bébé. » Murmura-t-il en s’approchant d’elle, désirant inscrire ces vérités dans le creux de son âme, pour qu’elle puisse se rappeler qu’elle avait la force d’y arriver. « Mais c’est toi ma vie. J’en ai rien à faire du reste. J’peux rester avec toi au début au moins, si je décale mes horaires, ça peut le faire… » Proposa-t-il, lui qui savait pertinemment qu’il allait mourir d’inquiétude en l’attendant chez eux, conscient qu’ils seraient plus forts s’ils étaient ensemble, comme ils l’avaient toujours été. Il posa délicatement ses mains sur ses joues, balayant les larmes qui roulaient sur sa peau, l’amenant à confronter son souffle pour qu’elle puisse reprendre le sien. « Tu l’es pour moi… » Murmura-t-il tendrement, relevant le visage pour déposer ses lèvres sur son front avant de reprendre sa position. « Ce qui me fait le plus mal, c’est de savoir que tu souffres… C’est ça qui me tue bébé. J’peux pas être heureux si tu l’es pas… Mais j’suis avec toi, on va surmonter ça tous les deux, comme d’habitude, comme on l’a toujours fait. » Souffla-t-il, finissant par lui ouvrir ses bras pour l’étreindre amoureusement, la serrant fort contre son corps, désirant la protéger de tout le mal qui tentait de les atteindre. « Je t’aime, tu le sais mon amour… » Murmura-t-il à son oreille, sans la lâcher, comme s’il avait peur de la voir s’écrouler.

__________________________


sailing
on
stormy
seas
cursed

prophecy
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 13035
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons), vocivus (gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyDim 16 Jan 2022 - 20:44

- Jamais j'choisirais de te voir sombrer avec moi, non, c'est pas ce qu'on fait quand on aime une personne, le reprit-elle, plantant son regard sérieux dans le sien, elle qui n'aurait jamais pu lui asséner le canon de son addiction sur la tempe, bien trop attachée et amoureuse pour le laisser s'engouffrer dans le même néant qui la tuait à petit feu. Tu pouvais pas savoir... C'est absolument pas de ta faute, je veux pas que tu te l'imagines... Personne m'a forcé à tomber là-dedans, j'me suis débrouillée comme une grande, comme d'habitude, rit-elle tristement, un rictus morne ornant ses lèvres alors qu'elle se revoyait démunie, face au départ de Niels qui l'avait poussé à bout dans ses retranchements, vers la cocaïne qui avait semblé le seul remède à ses maux abrasifs, la poudre qu'elle vit se dissoudre dans les sanitaires qui vinrent engloutirent en un quart de secondes l'obsession qu'en avait fait son organisme. J'espère te donner raison de croire en moi, parce que j'suis vraiment pas sûre, mais j'ferai tout ce que j'peux, assura-t-elle, touchée par sa volonté de réveiller l'optimisme en elle quand Aelya n'y croyait plus, blottie entre les bras vaporeux de l'addiction qui faisait éclore l'obscurité devant sa vision confuse. Mon planning change tout le temps tu l'sais bien, mais on peut essayer si ça peut te rassurer... Ajouta-t-elle, sachant pertinemment que c'était cela la difficulté de son quotidien, d'être submergée d'un seul coup de travail et de rendez vous professionnels qu'elle ne savait jamais prédire, les photoshoots s'enchainant parfois dans un rythme effréné entre deux interviews à l'autre bout de la ville, voire ailleurs, le contact de ses mains sur ses joues lui faisant un bien fou alors qu'il balayait les larmes, l'orage qui se terrait dans son regard. On y arrivera ensemble, comme d'habitude, j'veux qu'on y arrive, avoua-t-elle, s'enfonçant dans son étreinte après avoir apprécié les bienfaits de son doux baiser sur son front. Moi aussi je t'aime, répondit-elle, vidée par les émotions qui se mêlaient à sa consommation, lui donnant cette impression de dissocier, elle qui se perdait dans une autre dimension, raclant les éclairs qui explosaient dans son ciel, ceux-ci électrisant son rythme cardiaque anarchique. Merci d'être là.

Quand moi j'suis pas vraiment là.

Quand moi je m' é v a d e.

Quand moi je me c a s s e.  

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 12571
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, icons) ; pumpkin spice (gif) ; gp (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyDim 16 Jan 2022 - 22:38

« Et pourtant je l’aurais fait si c’était le seul moyen qu’on reste sur la même longueur d’onde… J’veux pas te voir t’écrouler, j’le refuse… » Lâcha-t-il, lui qui craignait finalement que la bulle dans laquelle s’était secrètement enfermée Aelya ne vienne à les éloigner l’un de l’autre, grignotant leurs derniers espoirs pour mieux les abattre. Parce-qu’il détestait savoir qu’elle traversait un enfer sans lui, que personne n’avait été en mesure de la rattraper lors de sa chute, lui qui avait cette impression d’avoir failli à son rôle. « Je me suis promis de prendre soin de toi, de te rendre heureuse autant que j’le pouvais… J’aurais dû voir que ça allait pas, j’aurais dû le sentir… Mon départ a rien arrangé. » Lâcha-t-il, dans un souffle de culpabilité, le regard éteint, lui qui avait la sensation que quelque chose s’était brisé en lui maintenant qu’il était au courant de tout. Il avait besoin de savoir qu’elle était prête pour le combat, qu’elle ne comptait pas baisser les bras, qu’elle donnerait le maximum pour s’en sortir, Niels qui ne voyait aucune autre option se présenter à eux. « J’serai là pour toi, à chaque seconde. Tu peux te reposer sur moi quand tu faiblis, quand t’as envie de craquer, parce-que c’est à ça que je sers moi bébé… » Murmura-t-il, tentant de lui faire comprendre qu’il était dans le même bateau qu’elle, même s’il n’était pas au premier rang, même s’il n’était pas la première victime du naufrage, il restait présent pour assurer ses arrières. « J’le sais oui. Mais je m’adapterai, ça fait rien ça. J’ai besoin d’être avec toi… » Ajouta-t-il, conscient que de suivre le rythme effréné d’Aelya allait déjà être une bataille, lui qui comprenait aisément que son quotidien ne l’avait malheureusement pas aidé à sortir la tête de l’eau. Il tenta de la ramener doucement à lui, encadrant son visage, balayant ses larmes, leur créant cette bulle d’intimité pour la voir se reconcentrer sur l’essentiel, sur cet amour qu’il ne cessait d’éprouver pour elle. « Alors on y arrivera. Si tu le veux, on peut le faire. Y’a jamais rien qui nous a arrêté. » Souffla-t-il alors qu’il l’avait ramené dans l’étau protecteur de ses bras, son corps à moitié dénudé tentant de réchauffer le sien, ses lèvres effleurant amoureusement son front alors que son coeur loupa un battement à ses mots d’amour. « J’irai nul part sans toi. » Ajouta-t-il, la gardant contre lui quelques secondes, s’enivrant de son parfum et de sa présence salvatrice. « Allez viens, on retourne au lit. » Dit-il, sa main glissant le long de son bras pour attraper la sienne, Niels prenant les devants pour la guider jusqu’à la chambre où il reprit place dans les draps. « Tu peux me parler bébé… T’es pas obligée de garder tout ça pour toi, c’est pas bon mon amour… » Murmura-t-il alors qu’il suivait des yeux sa silhouette qui se rapprochait de leur lit.

__________________________


sailing
on
stormy
seas
cursed

prophecy
Aelya Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 13035
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,icons), vocivus (gif), anaphore (sign).

STATUT : à lui jusqu'à la fin. (niels)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyMar 18 Jan 2022 - 21:07

- Et moi j'aurais fait jamais voulu te voir t'écrouler, renchérit-elle, consciente que le problème serait resté insoluble puisque jamais elle n'aurait pris le risque d'inviter son mari dans les ténèbres qui l'accablaient, elle qui avait déjà du mal à garder la tête hors de l'eau, ses lèvres se plissant à sa déclaration qui piquait son coeur de tristesse, Aelya qui ne pouvait contredire Niels sur le fait qu'elle avait plongé suite à son départ, suite à son appel au secours qu'il n'avait pas pris en compte. Ce qui est fait est fait, regretter fera pas changer le passé. On peut par contre faire le choix de s'améliorer pour avancer... Répondit-elle, consciente qu'elle devait cicatriser, se panser de son abandon qu'elle avait mal digéré jusqu'à ce que ces images ne lui restent en travers de la gorge pour l'étouffer. J'ai pas envie d'être un poids pour toi tu l'sais... C'est d'ailleurs pour ça que j'ai rien dit même si c'était pas la meilleure solution... Mais merci, j'ai de la chance de t'avoir, ajouta-t-elle en souriant légèrement dans un rictus qui se voulait tendre malgré le chaos qui régnait autour d'eux. Moi aussi j'ai besoin d'être avec toi, j'pourrais jamais refuser d'avoir de ta présence... On fera au mieux, répondit-elle, aimant s'imaginer avec lui en tout temps parce que c'était dans ses bras et contre lui qu'elle se préférait, là où était son vrai refuge, celui qui la faisait vivre quand tout son monde s'écroulait, Aelya qui se réfugia au plus près de lui dans son étreinte, ses larmes s'effaçant sous le poids de sa tendresse et de son amour qu'elle ressentait et qui soignaient les brûlures de son âme. C'est vrai. J'espère qu'on arrivera toujours à tout toi et moi, pour toute la vie, avoua-t-elle, tentant de se gorger d'optimisme pour vaincre cette envie qui crépitait dans le creux de son organisme alors que ses bras se resserrait autour de lui, comme pour éviter de tomber encore une fois loin de Niels. De toute façon je te retrouverai toujours bébé... Renchérit-elle comme si c'était une évidence à laquelle elle s'était faite au fur et à mesure que la vie les privait l'un de l'autre jusqu'à ce qu'ils ne se battent pour se revenir, Aelya acquiesçant doucement à sa proposition, sa main venant se blottir contre la sienne pour qu'ils ne retrouvent la chambre. Je sais pas quoi dire en vérité... Soupira-t-elle en s'approchant du lit pour se faufiler sous la couverture, consciente qu'il avait raison. J'pensais simplement que ça irait mieux à ton retour, que ça me passerait et c'est pas le cas... J'suis aussi déçue de moi tu sais, avoua-t-elle, posée sur son flanc, le visage tourné vers Niels. Faut que je me reprenne, ça me ressemble pas de pas me battre de toute façon, ajouta-t-elle, tentant de se persuader qu'il ne faudrait qu'un bon coup de motivation pour ne plus se laisser tenter. Dors mon coeur si t'es fatigué... Murmura-t-elle, caressant doucement sa joue.

__________________________

when i found you

my heart found a home
ANAPHORE
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 12571
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : bby strangehell ♡ (av, icons) ; pumpkin spice (gif) ; gp (sign)

STATUT : « why her ? why anyone else when she exists ? » (aelya)
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 EmptyMer 19 Jan 2022 - 19:18

Il parlait en son nom mais il ne pouvait que la comprendre, parce-qu’à sa place, il aurait certainement agi de la même manière, lui qui aurait refusé de la voir succomber au même enfer. Pourtant, là devant elle, pris de court par cet aveu qui le faisait suffoquer, il se rendait compte combien il aurait préféré vivre son mal, pour ne pas qu’elle soit seule, pour lui montrer qu’ils étaient toujours tous les deux même lorsqu’il s’agissait de traverser les ténèbres. Il baissa un instant les yeux à ses mots, réfléchissant à l’impact qu’avait eu son départ sur cette situation, lui qui avait mal d’imaginer que sa simple décision de rester aurait pu changer la donne. « C’est ce qu’on va faire… Je veux plus jamais laisser ça arriver. » Murmura-t-il, entre la culpabilité et la honte, lui qui se détestait d’avoir été aveuglé par son propre bonheur sans s’apercevoir qu’Aelya s’était engouffrée dans une bulle de noirceur. « Bébé. Dis pas ça, t’as jamais été un poids et tu le seras jamais. Qu’est-ce que j’devrais dire moi…? Avec tout ce que je t’ai fait subir quand ça allait pas… Mais t’as toujours été là, et j’veux te montrer que ça marche dans les deux sens. » Ajouta-t-il, convaincu par son idée, lui qui était prêt à tout pour l’épauler quotidiennement, même si ça impliquait de se caler sur son rythme. « On sera tous les deux alors. Des câlins de ton mari entre deux shootings, ça te fait pas envie…? » Souffla-t-il, sur un ton plus léger, un léger sourire naissant à la lisière de ses lèvres, lui qui l’invita au creux de son étreinte pour la serrer fort contre lui, dans ses bras qui désiraient la protéger envers et contre tout. « Pour toute la vie mon amour, c’est pas négociable. » Lâcha-t-il, laissant son optimisme la caresser pour qu’elle puisse continuer de croire en elle et en tout ce qu’ils étaient capables de faire ensemble, ses paumes chaudes recouvrant tendrement son visage qu’il contemplait avec une admiration sans pareille. « C’est tout ce que je veux bébé. » Répondit-il, touché par sa dévotion et par l’amour qu’il parvenait à lire dans son regard, sa main s’enfouissant dans la sienne pour la ramener dans l’antre de leur amour, Niels prenant place dans le lit en attendant qu’Aelya en fasse de même. Il l’écouta prendre la parole, son coeur se serrant à ses mots qui reflétaient son état actuel. « Dans tous les cas, j’veux que tu saches que j’suis là pour toi, même si j’dois entendre des choses qui vont pas me plaire… J’peux t’aider bébé, j’veux le faire. » Murmura-t-il, trouvant son regard dans l’obscurité de la pièce, sa main remontant le long de son bras dans le seul désir de l’apaiser. « T’es la meilleure bébé. La plus forte de toutes. » Ajouta-t-il, appuyant sur cet élan de motivation, Niels se faufilant dans les draps pour se rapprocher d’elle, sa main venant glisser le long de son échine. « J’ai peur que tu t’échappes… » Souffla-t-il, ayant besoin de ressentir sa chaleur contre lui, ses lèvres venant lentement se déposer dans son cou pour remonter jusqu’à sa mâchoire. « Tu sais pas à quel point je t’aime… »

__________________________


sailing
on
stormy
seas
cursed

prophecy
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: familiar taste of poison. (niels)   familiar taste of poison. (niels) - Page 2 Empty

 
familiar taste of poison. (niels)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: maisons-
Sauter vers: