∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juillet —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus fraiches, ajoutez une couche ! Elles avoisinent entre les 17 et 25°C.


perry peach & tiffany sawyer
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + ...
Voir le deal
20.99 €

Partagez
 

 tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)

Aller en bas 
AuteurMessage
En ligne
Oskár Ochoa
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 549
ICI DEPUIS : 08/11/2021
COMPTES : woody, jackson, isaiah, concho, leónel, elmo
CRÉDITS : ooolympia (avatar), astra (signature)

STATUT : let all heaven and earth start thundering 'cause in the end, we're on another magnitude (sahskár)
MessageSujet: tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)   tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea) EmptyDim 19 Déc 2021 - 19:17

Une autre journée, que dis-je, une autre soirée interminable à récurer les plaques sales, séchées, brûlées de la cuisine. Les cuisiniers semblaient s’être passé le mot pour te faire chier, ce soir. Peut-être parce que la semaine d’avant, tu t’étais barré avec Sahar avant même la fin de vos quarts de travail, en ayant marre de regarder la trotteuse faire des tours au ralenti, sur l’horloge au-dessus de ta tête, au-dessus de l’évier. T’avais laissé la plonge dans un état déplorable, et le lendemain, apparemment que les cooks n’avaient pas eu le stock nécessaire pour commencer la préparation et qu’ils avaient dû laver par eux-mêmes puisque l’autre plongeur ne débutait qu’une heure après eux. Oups. Heureusement qu’au Wojna’s, la rancune n’était jamais trop longtemps de la partie, et si ce soir ils se vengeaient correctement, ils te laisseraient tranquilles dès demain. Tu ne fis pas exprès et tu t’assuras de tout nettoyer, non seulement les couverts mais aussi les comptoirs, ça brillait comme rarement t’avais fait briller quoi que ce soit. Comme Sahar n’était pas sur l’horaire ce soir, t’avais pu conserver toute ta concentration jusqu’à la fin, et faire ça correctement. Il était tard, t’étais brûlé de cette soirée de la mort, mais t’allais certainement pas rentrer directement chez toi malgré les signaux que ton corps t’envoyait. C’était pourtant tout à fait ton genre de t’éclipser en solo, sans rien dire, si t’avais pas l’envie de rester. Mais il était plutôt rare que t’aies pas envie de boire deux ou trois verres avant d’aller dormir. Tu traversas de l’autre côté, quittant l’arrière du restaurant pour rejoindre la salle principale. Il y avait encore deux clients, assis à une table près des fenêtres, qui se parlaient dans le blanc des yeux. Normalement, s’il y avait encore des gens à l’avant, t’étais pas supposé te montrer la tête. C’est que t’étais en sueur et habillé de trucs troués, t’avais pas le même code vestimentaire que les serveurs qui eux, devaient être présentables. Toi on s’en fichait bien, t’étais au bas de la chaîne, le petit moins que rien. Tu allas retrouver Chelsea qui comptait discrètement son pourboire derrière le comptoir. « Yo. M’dis pas que t’es en train de prendre de l’avance sur ta fermeture pour pouvoir t’en aller avant qu’le staff commence à se rassembler ici ? » Lui dis-tu, un sourire sur les lèvres. C’était fichu, quand les collègues s’agglutinaient autour du comptoir, les serveurs et les serveuses n’arrivaient plus à compter. C’était le chaos, le vacarme, les rires et les shots qui s’entremêlaient.

__________________________


HOWLING AT THE MOON

sinking inside yourself
Chelsea Shrewsbury

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 99
ICI DEPUIS : 12/12/2021
CRÉDITS : Gracelyn <3

STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)   tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea) EmptyMar 21 Déc 2021 - 19:51

Chelsea aimait bien faire des extras au Wojna's. Elle s'occupait des remplacements et le gérant lui avait promis une à deux soirées par semaine, ce qui était énorme compte tenu de ses autres contrats qui l'appelaient à la demande. L'ambiance chic du lieu lui plaisait tout particulièrement et elle qui ne connaissait rien aux rhums à son arrivée avait pu apprendre énormément en servant dans cette distillerie. Cela lui donnait aussi une occasion pour troquer les vieux joggings dans lesquels elle aimait traîner pour une tenu plus habillée. Les pourboires aussi n'étaient pas négligeables, la clientèle était parfois tellement généreuse qu'il lui arrivait de faire en une soirée son salaire de la semaine.
Cette soirée-là avait été plutôt tranquille. Ni trop de monde, ni trop peu, mais suffisamment pour avoir de quoi s'occuper toute la soirée et de se faire enguirlander par les cuistots. Il faut dire qu'ils avaient, comme beaucoup travaillant dans ce domaine, des comportements de divas et qu'ils faisaient facilement comprendre quand quelque chose ne leur plaisait pas. Ils avaient sonné le ton dès leur arrivée en prenant Chelsea à témoin quand ils virent l'état de la cuisine à leur arrivée. Il fallait dire qu'Oskàr l'avait laissé dans un état déplorable mais comme à son habitude, elle se contenta de soulever les épaules et de ne surtout pas s'en mêler, ce n'était en aucun cas son problème même si elle comprenait leur colère.
La fin de soirée avait l'air interminable, elle devait attendre sur ces deux derniers clients qui jouaient les amoureux transis avant de fermer boutique. Elle savait de par son expérience que ça pouvait encore durer des heures et elle tenta d'avancer au maximum sa fermeture quand Oskàr déboula derrière elle alors qu'elle comptait ses pourboires. Elle sursauta et soupira légèrement « Tu m 'as fait flippé ! Évite de débarquer quand j'ai ma fortune en main » Dit-elle en agitant les quelques billets qu'elle s'était fait durant son service. « J'vais pas rester jusqu'à 6h du mat' ici, et avec les deux zigotos là-bas, vous êtes pas prêt de vous installer dans la salle » même s'il savait que ce n'était pas son genre de se bourrer la gueule après le service comme la plupart du staff, elle préférait être clair et le lui rappeler. «... Et comptez pas sur moi pour vous servir » ajouta-t-elle ensuite. Parce que oui, à ses débuts, le staff entier s'était mis d'accord pour lui faire croire que ça faisait partie de son boulot et c'était en bonne naïve qu'elle s'était pliée à cette règle. « J'ai encore toutes mes heures passées ici bénévolement de travers » Dit-elle en souriant. Évidemment, elle n'en voulait pas au staff de l'avoir fait tourner en bourrique pendant ces premiers jours, elle savait que le bizutage était quelque chose de réel, et grâce à celui-ci, elle pu facilement s'intégrer à l'équipe. Chelsea cacha ses pourboires et s'appuya sur le buffet.  « J'ai vu dans quel état t'as laissé la cuisine hier soir, ils t'en ont pas trop fait baver ? »
https://www.aa-retro.com/t23618-moonbench-instagram#834367
En ligne
Oskár Ochoa
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 549
ICI DEPUIS : 08/11/2021
COMPTES : woody, jackson, isaiah, concho, leónel, elmo
CRÉDITS : ooolympia (avatar), astra (signature)

STATUT : let all heaven and earth start thundering 'cause in the end, we're on another magnitude (sahskár)
MessageSujet: Re: tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)   tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea) EmptyVen 24 Déc 2021 - 2:09

Un simple sourire éclaira ton visage en voyant Chelsea sursauter. Tu ne relevas pas, tu ne fis que t’en amuser, tout seul, dans ta tête. Elle était mignonne, Chelsea, du genre intouchable t’avais l’impression. Trop pure, trop sage. Tu ne la connaissais pas tant que ça, elle n’était pas ici à tous les soirs, mais t’avais appris au fil du temps que la vie de nuit ne l’intéressait pas. Elle était donc directement catégorisée dans le type de filles que tu ne pouvais pas avoir et parfois, ça avait le don de t’énerver, de te déranger, de te donner encore plus envie de faire tes preuves. C’était con, tu savais que t’étais pas du même monde qu’elle, que ça ne marcherait jamais entre vous – mais pour un soir, pour une nuit, est-ce qu’il fallait vraiment qu’une relation soit fonctionnelle ? Bref, tu t’accoudas au comptoir sur lequel Chelsea comptait ses dollars et tu fixais ses mains tout en poursuivant la discussion. « Quoi t’as peur de l’échapper dans les flaques de rhum que laissent les barmen ? » Demandas-tu avec un sourire, constatant que y’avait pas que la plonge qui était parfois laissée dans un lamentable état. Les comptoirs du bas étaient collants et les flaques se reflétaient sous les lumières tamisées. « Oh t’inquiète Logan est sur le point de venir les foutre dehors. » Logan, c’était l’un des cuisiniers, celui qui se retrouvait inévitablement à closer les cuisines. Et tant que le dernier client n’était pas sorti, il ne pouvait pas foutre le camp. Sur l’horaire, les cuisines fermaient en même temps que la rhumerie au complet. Ce serait bien trop triste de cesser de servir des tapas à minuit. Une fringale nocturne, c’est si vite arrivé, et c’est bien pour les affaires. Logan se faisait donc souvent le plaisir d’être celui à chasser les derniers clients, de ses techniques toujours différentes et colorées. Chelsea te rappela alors qu’elle ne vous servirait pas, surtout, lorsque vous alliez vous rassembler autour du bar. Tu ris en te redressant, tes doigts pianotant quelques coups sur le comptoir. « Mais t’es la meilleure pour ça ! » Lâchas-tu d’un ton plaintif alors qu’en vérité, chacun de vous était capable de se servir un verre de rhum, ce n’était pas sorcier, il n’était pas question de s’envoyer des cocktails flamboyants à trois heures du mat’. Vous vouliez le truc brut, rapide, efficace. Tu soupiras en levant les yeux au plafond quand Chelsea te parla de l’état de la plonge, la veille. « J’ai pas arrêté une seconde, ça paraît pas assez ? » Tu désignas ton chandail trempé de sueur, un sourire aux lèvres. « Ils sont chiants quand ils s’y mettent. En plus c’était la faute de Sahar. » Lanças-tu, même si Chelsea n’en croirait pas un mot. Elle connaissait assez Sahar pour savoir qu’effectivement, cette fille-là était une mauvaise influence, mais elle te connaissait aussi assez pour savoir que tu faisais tes propres choix, dans la vie, et qu’ils étaient rarement les bons. « Oh, v’là Logan qui s’ramène ! » Tu frottas tes mains ensemble, amusé. « Allez tu vas bien rester pour un verre quand ils seront partis ? » Elle avait fait une bonne soirée, t’avais vu les billets dans ses mains. Ce serait bête de ne pas célébrer.

__________________________


HOWLING AT THE MOON

sinking inside yourself
Chelsea Shrewsbury

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 99
ICI DEPUIS : 12/12/2021
CRÉDITS : Gracelyn <3

STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)   tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea) EmptyMer 12 Jan 2022 - 1:33

Elle regarda à ses pieds lorsqu'il parla de l'état du sol derrière le bar et inspecta celui-ci.  On pouvait y voir la maladresse dont les serveurs – dont elle - avaient fait preuve tout au long de la soirée parce qu'ici, personne ne nettoyait quand il foutait le bordel, elle s'y était fait et s'était alignée sur les habitudes de la maison. Ses chaussures collaient et, comme après chaque service au Wojna, elle allait devoir les laver avant de pouvoir les reporter. Elle qui était du genre perfectionniste aimait laisser l'espace de travail nickel pour ses collègues qui reprenaient le service le lendemain, elle devait souvent se mordre les lèvres pour éviter de passer pour la râleuse de service. Après tout, elle n'était qu'une extra et ne bossait que quelques heures par semaine, elle se devait de serrer les dents et de suivre le mouvement si elle voulait continuer à profiter de ce petit salaire à la fin du mois.
Elle l'aimait bien Oskár, il fallait le dire. Malgré qu'un monde séparait leur deux personnes et qu'ils n'avaient qu'une simple relation professionnelle, son sens de l'humour le rendait très attachant. En même temps, Chelsea était capable de voir le bon chez n'importe qui et même si Oskár n'était pas le plus grand des voyous, il était tout de même loin d'être un enfant de cœur... Mais c'est ce qui faisait aussi son charme. Elle fit mine de ne pas avoir entendu son ton mielleux... Trop mielleux. Il se moquait d'elle et elle le savait, mais Chelsea n'était pas du genre susceptible et c'était de cette façon qu'elle avait pu sans regret s'intégrer aussi facilement dans l'équipe.
Elle haussa alors les sourcils en l'entendant accuser Sahar et s'appuya sur le bar. « Je te savais pas si influençable, mais je comprends... C'est vrai qu'elle est mignonne Sahar. » En réalité, Chelsea n'avait aucune idée s'il se passait quelque chose entre Oskár et Sahar, mais ce qui était sûr c'est qu'il y avait une réelle complicité entre les deux et cela crevait les yeux. Bien qu'elle s'en fichait de savoir si oui ou non ils fricotaient ensemble, elle avait envie de le taquiner à son tour et c'était une manière détournée de lui faire comprendre qu'en lui faisant croire qu'il était engager d'une quelconque façon, qu'elle ne céderait pas à ses avances. Ce n'était pas le genre de la maison, mais le jeune homme n'avait pas dit son dernier mot et c'était une sorte de jeu qui s'était installé entre eux.
Logan sortit des cuisines pile à l'heure de la fermeture et se dirigea vers la table où se trouvaient les derniers clients. Encore une fois, il avait bien fait son boulot de videur et sans hausser le ton cette fois-ci car c'est en moins d'une minute qu'ils payèrent l'addition et sortirent de la rhumerie.  Chelsea attrapa un plateau qui traînait sur le bar et se rua débarrasser la table et récupérer ses maigres pourboires. « Mouais, pas terrible cette fois-ci... Dieu sait ce qu'il leur a dit » marmonna-t-elle en revenant derrière le bar. « Je veux bien boire un verre ou deux, mais pas plus. Et c'est toi qui me sert. » Dit-elle en mettant en marche la dernière tournée de lave-vaisselle de la soirée.
https://www.aa-retro.com/t23618-moonbench-instagram#834367
En ligne
Oskár Ochoa
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 549
ICI DEPUIS : 08/11/2021
COMPTES : woody, jackson, isaiah, concho, leónel, elmo
CRÉDITS : ooolympia (avatar), astra (signature)

STATUT : let all heaven and earth start thundering 'cause in the end, we're on another magnitude (sahskár)
MessageSujet: Re: tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)   tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea) EmptyLun 17 Jan 2022 - 17:02

S’il fallait que tu commences à nettoyer tes souliers à chaque fois que tu sortais d’ici, ce sont des heures précieuses de ta vie que t’allais perdre à décrasser des semelles. C’était dégueulasse, les planchers du Wojna’s à la fin d’une soirée. Heureusement que l’équipe d’entretien ménager venait à chaque matin, tôt avant que les cuisiniers n’arrivent, pour redorer un peu l’image de ce restaurant qui, mine de rien, était plutôt bien coté dans les environs. Et toi tu rentrais pour ton quart de travail en fin d’après-midi avec tes vieux souliers crasses et tu te promenais un peu partout pour le plaisir de rappeler à tout le monde ce qui les attendait d’ici quelques heures. Si Chelsea était perfectionniste, toi t’étais lâche, t’avais pas de temps à perdre pour une paire de souliers qui connaîtrait le même sort à chaque putain de soir de ta bordélique vie. Ton organisation, ta perfection, tu la gardais pour ton logement et pour ton école de voile. C’était le jour et la nuit, entre ton look arboré au Wojna’s et le look de ton appartement. On mettait du temps à te reconnaître, en visitant pour la première fois les lieux où tu vivais. Tout était pensé, les plantes positionnées exactement là où elles devaient être pour avoir le soleil qu’elles nécessitaient selon leur type. Les meubles, les couleurs, les quelques accessoires de décoration. On aurait dit qu’une de tes sœurs était passé en vitesse tout mettre en place avant de s’envoler de nouveau vers le Mexique mais non, personne t’y avait aidé, y’avait juste deux Oskár, le Oskár chez lui et le Oskár là dehors. Tu souris quand Chelsea parla de Sahar. Tu savais que votre duo ne passait pas inaperçu au sein de l’équipe. Dès que Sahar était dans les parages, tu devais l’avouer, tu te désorganisais un peu. Mais si Chelsea pensait que cela justifierait un recul de ta part, par rapport à elle, elle se trompait. Ponctuant l’affirmation d’un rire, tu répliquas : « C’est pas parce qu’elle est mignonne que j’me laisse influencer, c’est parce qu’elle a des couteaux dans les yeux. » Il est vrai que Sahar était plutôt bien reconnue, ici, au sein de l’équipe, comme la fille au sale caractère qui n’en fait qu’à sa tête. Tu ne comptais plus le nombre de fois où elle était partie en plein milieu d’un quart de travail rien que parce qu’elle en avait marre. Tu ne regrettais pas de la suivre, parfois, même si ça te valait pas mal de remontrances. Si ça pouvait se terminer comme ça s’était terminé la semaine dernière, dans la nuit, sur ton voilier, tu ne voyais aucune raison de ne pas recommencer. Tu tournas la tête vers la droite en sentant du mouvement. C’était effectivement Logan qui allait vider la place avec ses bonnes manières – pour une fois que ça se terminait bien. Chelsea quitta avec son plateau pour aller débarrasser, et tu la suivis du regard. T’étais pas pressé de retourner à la plonge, y’aurait que ces trois-quatre assiettes supplémentaires à laver, au pire tu laisserais ça pour le plongeur du matin. « Ha ! Parfois j’aimerais être une mouche sur le mur pour entendre toutes les conneries que Logan trouve à dire pour faire fuir les clients … » C’était dommage pour le pourboire, cela dit. Sans même que t’aies à contre-attaquer, Chelsea avança d’elle-même qu’elle était partante pour un verre ou deux. Tu tapas dans tes mains. « ¿Neta? Alright, Chels’, pour la peine j’vais même prendre le risque de t’servir, incognito, l’un des meilleurs rhums de la place, à mon avis » Vous vous contentiez généralement des bouteilles plutôt cheap de la place, en fin de soirée. Vous n’aviez alors même pas besoin d’espérer passer inaperçu, puisqu’à la limite le gérant s’en foutrait royalement. Mais une bouteille comme celle que tu pris sur l’étagère, ça valait pas mal cher le verre, alors rares étaient ceux qui se permettaient d’y goûter. Rapidement et en surveillant tes arrières, tu le laissas couler généreusement dans deux  verres, avant de replacer la bouteille bien droite sur le présentoir. Tu revins vers Chelsea. « Cheers. »

__________________________


HOWLING AT THE MOON

sinking inside yourself
Chelsea Shrewsbury

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 99
ICI DEPUIS : 12/12/2021
CRÉDITS : Gracelyn <3

STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)   tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea) EmptyVen 8 Avr 2022 - 19:37

Si l'on avait demandé à Chelsea d'imaginer l'appartement d'Oskàr, elle aurait bien évidemment dressé un tout autre tableau. Personne ne pouvait soupçonner la moindre once de maniaquerie chez le plongeur tant son comportement je-m'en-foutiste lui collait à la peau au Wojna. C'est pourtant connu que dans le monde de la nuit, les personnalités étaient souvent multipliées. D'ailleurs, est-ce que les gens se doutaient de la double vie que menait l'Américaine sur internet ? Elle n'était pas du genre à en parler au premier venu, aillant constamment la pensée des éventuelles moqueries qu'elle lisaient souvent sur le net devenir réelles.

Elle hocha la tête de bas en haut quand il parla de Sahar. Il est vrai que ce n'était pas le genre de personne qu'il fallait contrarier et c'était une chose que l'Américaine avait très vite remarqué, c'est pourquoi elle se faisait autant discrète que possible quand elles étaient sur le même planning, jusqu'à présent, elle avait toujours réussi à rester dans ses petits souliers. Après avoir mis en marche le lave vaisselle, elle alla fermer à clé les portes d'entrées afin de s'assurer de leur tranquillité alors qu'ils s'apprêtaient à siroter un petit verre ensemble. «Tu sais que je n'y connais rien en rhum, c'est vraiment du gâchis que tu fais là...» Dit-elle alors qu'il lui tendit le verre. Bien qu'elle savait le vendre, elle n'allait surement rien comprendre aux parfums que dégageait cette bouteille hors de prix, elle se contentait simplement de répéter, comme une bonne élève, ce que le patron lui avait expliquer à son premier service, lorsqu'il lui avait présenter toutes les spécialités qu'il vendait.

Elle s'assit d'un bon sur le bar puis tendit son verre devant elle « Santé » dit-elle avant de prendre une gorgée du punch comme si elle prenait une gorgée de cocktail servit au bord de la plage à une soirée d'été. L'alcool se mit à lui bruler la langue, puis la gorge et elle le sentit descendre le long de son torse. Son visage se crispa et elle laissa échapper quelques toussotements. « Oh bordel ! » Lâcha-t-elle. Elle ne connaissait rien à l'alcool et ne savait également pas le boire. « La franchement, j'ai envie de dire qu'il ne vaut absolument pas son prix ! »
https://www.aa-retro.com/t23618-moonbench-instagram#834367
En ligne
Oskár Ochoa
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 549
ICI DEPUIS : 08/11/2021
COMPTES : woody, jackson, isaiah, concho, leónel, elmo
CRÉDITS : ooolympia (avatar), astra (signature)

STATUT : let all heaven and earth start thundering 'cause in the end, we're on another magnitude (sahskár)
MessageSujet: Re: tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)   tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea) EmptyVen 22 Avr 2022 - 16:40

Pendant que tu coulais le riche élixir dans deux verres, Chelsea était partie verrouiller les portes d’en avant, pour s’assurer qu’aucun client tardif ne vienne se quêter un dernier verre pour la nuit. T’aurais tôt fait de le revirer de bord, de toute façon. Pas besoin de Logan pour faire fuir des clients quand l’heure de fermeture était passée. Tu ne travaillerais pas une seconde de plus pas même pour des beaux yeux. C’aurait beau être la femme de ta vie qui se présenterait après la fermeture, tu lui proposerais plutôt d’aller le prendre chez toi, ce verre, plutôt que de la laisser rentrer au Wojna’s. Ce boulot-là, ce n’était que ça, un boulot. T’avais beau adorer l’équipe et être à ce job depuis plusieurs années, ce n’était pas ta passion, alors t’avais souvent hâte que tes quarts de travail se terminent. C’est à ton école de voile qu’on te voyait souvent étendre la durée des cours sans jamais rien demander en retour. Ce n’était pas du boulot, aller en mer, c’était un échange, un partage de ce qui te faisait vibrer ; ta passion. Bref, les autres employés terminaient de passer le balai ou de nettoyer les tables pendant que vous étiez déjà sur l’alcool. Dans ton cas, rien de surprenant, mais certains lançaient quelques regards réprobateurs à Chelsea qui avait l’habitude d’aider. « Pas besoin de connaître pour apprécier. » Dis-tu alors qu’elle te faisait comprendre que rhum cheap ou rhum de luxe, elle n’en verrait même pas la différence. Oh, t’étais persuadé qu’elle la verrait si elle comparait. Ça n’avait rien à voir. Tu tendis son verre à la jeune femme alors qu’elle s’asseyait sur le bar. Tes jambes aussi étaient fatiguées d’être debout devant le grand évier, alors tu pris place sur un tabouret à côté de la brunette, ton verre en main. Tu ris en voyant sa grimace. « Blasphème ! Heureusement qu’August ne t’entendant pas parler. » Le propriétaire avait probablement les oreilles qui bourdonnaient, à l’autre bout de la planète. Les employés responsables de la distillation non plus, n’était pas là aussi tard le soir, heureusement pour eux. Tu secouas la tête en souriant. « Prends une seconde gorgée. Et cette fois, laisse-lui le temps de faire ses marques dans ta bouche, autour de ta langue. Tu vas sentir à quel point il est velouté. » Tu esquissas un sourire. « Le rhum c’est comme le sexe, faut pas se précipiter, faut prendre le temps de le goûter. » Sinon, clairement l’alcool allait lui brûler la gorge.

__________________________


HOWLING AT THE MOON

sinking inside yourself
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)   tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea) Empty

 
tell me about your day, tell me everything that made you so angry (chelsea)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Are you angry at me ? || PV Leticia
» Besties are never angry (pippa)
» Gracelyn ~  Lock me out of this life institution, I am angry and high on illusions
» Chelsea Shrewsbury.
» Chelsea Shrewsbury

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: rues festives :: Wojna's-
Sauter vers: