∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, les températures sont chaudes chaudes chaudes ! Elles avoisinent entre les 29 et 34°C.


emilia manzoni & penny peach
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment : -43%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
24.71 €

Partagez
 

 Hello, dear... [Nora]

Aller en bas 
AuteurMessage
River Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 252
ICI DEPUIS : 05/01/2022
CRÉDITS : myszkaminnie

STATUT : Célib'
MessageSujet: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] EmptyJeu 13 Jan 2022 - 14:35



Hello, dear...

Ce n'est que lorsque un rayon de soleil vint éblouir mon visage que j'émergeais enfin. J'ouvrai les yeux difficilement, aveuglé par cette lumière chatoyante et assailli de violents maux de tête. Encore une fois, les vestiges d'une nuit agitée et arrosée rendait mon réveil particulièrement pénible. Les paupières luttant pour s'ouvrir, je parcourais la table de chevet à tâtons, d'une main égarée. Putain, où est-ce que j'avais mis mes clopes ? J'attrapai enfin la paquet et l'approchai de mon regard ahuri. Merde, il était vide. Et je ne pouvais pas boire mon café du matin s'il n'était pas accompagné d'une cigarette. Je lâchai un soupir de lassitude et m'extirpai péniblement de mon lit. Je descendis au salon afin de subtiliser secrètement une clope dans le paquet de mon père. Mon regard parcourant la cuisine, puis la salle de séjour, je grognai en constatant qu'il n'était pas là.

Cependant, la veste de mon père était négligemment posée sur le dossier d'une chaise de la cuisine. Ce qui voulait dire qu'il était à la maison. Il devait encore être en train de dormir, après une longue nuit de labeur à la boîte. Je regardai l'horloge et fut surpris de constater que j'étais déjà réveillé. 9h, sérieux ? Si je n'avais pas eu autant envie d'assouvir ma vilaine habitude, je me serais recouché direct. Mais il me fallait une clope, et tout de suite. Je fouillai les poches de la veste de mon paternel mais son paquet n'était pas là non plus. Il avait dû l'embarquer avec lui. A tous les coups il l'avait rangé dans un tiroir de sa commode pour les protéger du voleur que j'étais. Et je n'avais pas envie d'essuyer de nouvelles remontrances, alors je n'avais pas l'intention de m'aventurer dans sa piaule pour la fouiller. Tant pis, j'allais devoir sortir de la maison pour aller m'en acheter un paquet. Mais on était à la fin du mois et mes finances étaient aussi sèches que le désert subsaharien.

Il ne me restait pas beaucoup d'options... Je fouillai donc à nouveau dans les poches de la veste de mon père et en sortis son porte-feuille où je trouvai un peu de cash. Je ne pris que 20 balles, assez pour me payer des clopes et pour m'assurer les frais du paquet dont j'aurais besoin le lendemain. Et puis, si je prenais tout, il allait forcément s'en apercevoir. Il fallait que je fasse preuve de discrétion, comme les fraudeurs fiscaux qui dilapidaient lentement mais sûrement l'argent du contribuable. Pour en prendre longtemps, il fallait en prendre peu. Je fourrai le billet dans la poche de mon futal, y ajoutant mon jeu de clés de la maison et quittai la baraque.

J'étais dégoûté de devoir me trainer en ville à pieds, mais je ne voulais pas dépenser le peu de fric que j'avais dans les transports en commun. Je trouvai cette balade forcée interminable et peu plaisante. J'avais toujours l'impression qu'un éléphant s'était assis sur ma tête et je sentais mon sang pulser dans mes tempes. J'aurais dû prendre une aspirine avant de sortir. Trop tard, je n'allais pas faire demi-tour. Tant pis, j'allais chercher mes clopes et rentrer.

Il m'avait fallut faire un sacré bout de chemin avant d'atteindre le bureau de tabac le plus proche de maison, traversant la place de Bowen. M'étant enfin emparé du précieux sésame, j'ouvris mon paquet de clopes et en portai une à mes lèvres avec un empressement frénétique digne d'un taulard qui n'aurait pas baisé depuis des années et qui sauterait sur la première nana venue. Je soufflai la fumée de la première taf avec soulagement, appréciant ce délicieux calvaire que j'infligeais à mes poumons. Tandis que je m'apprêtais à retrouver le chemin de la maison, et surtout de mon lit, je m'arrêtai net devant une silhouette familière. Une jeune femme se tenait là devant moi. Ce n'était pas seulement sa beauté qui m'avait freiné dans mon élan mais aussi le fait que je la reconnaissais. Comment elle s'appelait déjà ? Nora ! Oui, c'était bien elle, la nana avec qui j'avais eu le bonheur de goûter au triolisme quand nous étions tous les deux à la fac. Mon souvenir le plus mémorable de ces folles et brèves années.


- Salut, toi.

Je lui adressai un clin d’œil lourd de sous-entendus, ravi de revoir ce visage que je n'avais pas recroisé depuis que j'avais lâché l'université. J'étais complètement défoncé ce soir-là, mais je n'en avais rien oublié. Cette fille, ainsi que son amie, avaient marqué mon esprit à jamais.
lumos maxima

__________________________

here's to never growing up
Call up all our friends, go hard this weekend
For no damn reason, I don't think we'll ever change
Meet you at the spot, half past ten o'clock
We don't ever stop, and we're never gonna change [by lizzou]
Nora Jenkins
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 111
ICI DEPUIS : 05/01/2022
COMPTES : Valentina Flores
CRÉDITS : cosmiclight (avatar) / labxnairs (gif)

STATUT : all alone, il est difficile de construire une réelle relation avec une perpétuelle peur de l’abandon.
MessageSujet: Re: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] EmptyVen 14 Jan 2022 - 15:48


Hello, dear...

Thank God, I'm great at sex.
Nora ouvrai les yeux péniblement payant ses excès d'hier soir dans ce fameux bar, le Hendrix. Après avoir saisit son smartphone et checké si rien de scandaleux n'avait pu être envoyé ou posté, elle se levait avec soulagement. Il faut dire que la brunette avait drôlement besoin de relâcher la pression ces derniers temps et faute de présence masculine, elle n'avait su trouver refuge que dans l'alcool. Bien sûr, ce n'était certainement pas une idée de génie et elle en était pleinement consciente, mais de temps en temps ça ne pouvait pas faire de mal n'est-ce pas ?

Après un bref coup d'oeil sur l'heure qui affichait tout juste neuf heures, elle enfilait une tenue décontractée mais sans en oublier son sens du style affûté, comme toujours, pour aller sortir Scar qui faisait les cents pas depuis déjà une bonne demi-heure. Scar ? C'est son précieux husky de 5 mois, son vrai petit trésor pour qui elle serait prête à tout. Au moins, elle était sûre qu'elle pouvait lui donner tout son amour sans crainte, qu'il ne l'abandonnerai jamais lui. Elle chaussai sa confortable paire de sneakers dernier cri en attrapant furtivement la laisse de son compagnon. Elle quittai l'appartement qu'elle occupait depuis peu avec Chelsea, peu après avoir attaché la laisse de son trésor.

Après une belle balade, la maîtresse et son chien arrivaient sur la place principale de Bowen. C'était un peu loin de l'appartement mais il fallait bien que Scar se dépense un bon coup et se dégourdisse les pattes. La midinette s'apprêtai à se pencher afin de câliner son doux husky lorsqu'elle fut interrompu par une voix vaguement familière. Avant de se retourner vers celle-ci, elle fit une brève recherche intérieure pour trouver à qui elle appartenait. River... Le jeune homme rencontré lors d'une soirée étudiante plutôt sympa quoi qu'un peu décadente pour la sage Nora de l'époque. Un sourire crispé l'accompagnai au fur et à mesure qu'elle se tournai vers River.  « Eh ! River... c'est bien ça ? » lançai-t'elle avec une fausse hésitation. « Je ne pensais pas te recroiser ! » riait-elle nerveusement. Pauvre garçon, l'accueil n'était pas vraiment chaleureux et détendue mais Nora ne s'était pas préparé à l'éventualité de recroiser River, aujourd'hui, maintenant. Malicieusement, elle ne pouvait s'empêcher de méditer sur le charisme ravageur et l'effet que lui procurai ce dernier.

MADE BY @ICE AND FIRE.

__________________________

Maybe just the way we're different could set me free.
https://www.aa-retro.com/t23833-noramia-instagram-de-nora
River Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 252
ICI DEPUIS : 05/01/2022
CRÉDITS : myszkaminnie

STATUT : Célib'
MessageSujet: Re: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] EmptySam 15 Jan 2022 - 22:09



Hello, dear...

Je regardais Nora dans les yeux et le sourire que je lui adressai laissait aisément transparaître mes pensées. Je repensais à cette folle nuit que nous avions passé tous les deux... tous les trois plutôt, avec cette autre nana, et je ne pouvais m'empêcher d'afficher un air coquin.

- Eh ! River... c'est bien ça ? Je ne pensais pas te recroiser !

Est-ce qu'elle hésitait sincèrement ou est-ce qu'elle faisait semblant de ne pas être sûre de me reconnaitre ? Je devais avouer que j'étais un peu vexé. Dans ma mémoire, cette expérience avait été particulièrement marquante, j'étais déçu que ce ne soit pas pareil pour elle. Ou alors elle était gênée et ne voulait pas perdre la face. J’acquiesçai d'un simple hochement de tête pour lui confirmer que c'était bien mon prénom. Nora avait l'air surprise de tomber sur moi. Et en la regardant, je ne parvenais pas à cerner si c'était réellement de la surprise ou de l'embarras. C'était en tous cas une rencontre fortuite des plus banales, et je ne m'attendais pas à ça étant donné que nous avions passé ensemble un moment particulièrement torride.

- Et bien tu vois, le monde est petit, lui répondis-je avec un petit sourire en coin, tirant à nouveau sur ma cigarette.

Nora me faisait toujours autant d'effet. Parce qu'elle était canon, mais aussi et surtout parce qu'elle était particulièrement créative lorsqu'il s'agissait de faire la fête. Je la regardai de haut en bas, prenant grand plaisir à me retrouver à nouveau face à cette silhouette gracile. Je n'avais pas eu l'occasion de la revoir depuis cette soirée, mais maintenant que j'étais tombé sur elle, j'avais bien l'intention d'obtenir une deuxième séance.


- Tu es toujours aussi... ravissante, ajoutai-je, affichant le même regard sans équivoque.

"Ravissante" c'était le mot politiquement correct que j'avais trouvé pour la complimenter en évitant toute polémique. Mais ça sous-évaluait grandement mes pensées profondes et les mots graveleux qui me traversaient l'esprit à ce moment précis. Je ménageais mon irrévérence mais mon regard de fripouille me trahissait.


- Si ça te dit, on pourrait peut-être se remémorer quelques bons souvenirs un de ces jours ?

Mon air coquin ôtait tout la subtilité de cette phrase. Évidemment je ne lui proposais pas de se retrouver autour d'un verre pour papoter de nos ébats passés et le sous-entendu ne pouvait pas échapper à Nora. C'était direct, peut-être trop. Peut-être qu'elle allait s'offusquer, peut-être même que j'allais me manger une mandale, mais au moins je serais fixé tout de suite. Je ne la lâchais pas du regard, espérant percevoir chez elle une certaine réceptivité.
lumos maxima

__________________________

here's to never growing up
Call up all our friends, go hard this weekend
For no damn reason, I don't think we'll ever change
Meet you at the spot, half past ten o'clock
We don't ever stop, and we're never gonna change [by lizzou]
Nora Jenkins
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 111
ICI DEPUIS : 05/01/2022
COMPTES : Valentina Flores
CRÉDITS : cosmiclight (avatar) / labxnairs (gif)

STATUT : all alone, il est difficile de construire une réelle relation avec une perpétuelle peur de l’abandon.
MessageSujet: Re: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] EmptyLun 17 Jan 2022 - 15:59


Hello, dear...

Thank God, I'm great at sex.
Ce n'était pas dans les habitudes de la douce Nora d'être aussi froide lorsqu'elle rencontrait quelqu'un, surtout quelqu'un avec qui elle avait déjà partagé des moments intimes. Prise de court, la belle n'eue sûrement pas le meilleur réflexe lorsqu'elle se présentai à River, qui l'avait reconnu et pour cause, le duo accompagné de la meilleure amie de Nora, avaient tout de même vécu une nuit endiablée rythmée par les pulsions charnelles que leur prodiguait l'alcool, mais pas que.

Nora secoua légèrement la tête de gauche à droite comme pour chasser les mauvaises pensées de sa tête. Après tout, qu'il y avait-il de mal à s'être lâchée et fait plaisir pour une fois ? Le lâcher prise n'était pas sa plus grande qualité, toujours dans le contrôle de l'image qu'elle  réverbérait aux autres. Sur ça, elle ne peut que remercier ironiquement sa famille adoptive, qui l'avait bien éduquée à toujours être jolie mais surtout se taire. La fois, où, par amour pour son père, elle eue l'audace de confronter sa mère sur la toxicomanie de ce dernier, ce fut un aller simple direction un pensionnat pour fille de Sydney.

Des remords commencèrent à se faire ressentir quant à son comportement envers River, qui après tout, ne l'avait pas forcé à commettre des folies ce soir là non plus. « Excuses-moi, j'ai été nulle sur ce coup ! On la refait ? » riait-elle malicieusement, avant de tourner lentement sur elle même afin de reproduire la scène de la rencontre. « Oh River ! Ça fait plaisir de te recroiser ici. » lâcha-t-elle avec un grand sourire enjôleur avant de poser un coup d'oeil furtif mais détaillé sur le jeune homme.

Il lui faisait toujours autant d'effet, elle devait se l'avouer, mais cette fois pas question de céder à la tentation. Elle connaissait les garçons comme River, et il ne pourrait rien lui apporter de fameux, à part du bon sexe, bien entendu. C'était une romantique Nora, elle rêvait d'un mec qui saurait la choisir elle, seulement elle et pas une autre et qu'on se le dise, ce genre d'homme c'était l'opposé du charmant River. La demoiselle savait qu'il serait difficile de ne pas succomber à ses charmes, difficile mais pas impossible. « C'était super, vraiment, la nuit qu'on avait partagé, mais... ça ne m'intéresse plus vraiment. » déclinai-t-elle alors qu'un sourire gêné plein de tendresse arborait son joli minois. « Quand tu veux, on va boire un verre, ou plusieurs mêmes, par contre ! » balançai-t-elle spontanément au bellâtre.

Après réflexion, la combinaison de ces facteurs; River + alcool + Nora n'était peut-être pas la plus riche idée dont elle serait dotée aujourd'hui.
MADE BY @ICE AND FIRE.

__________________________

Maybe just the way we're different could set me free.
https://www.aa-retro.com/t23833-noramia-instagram-de-nora
River Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 252
ICI DEPUIS : 05/01/2022
CRÉDITS : myszkaminnie

STATUT : Célib'
MessageSujet: Re: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] EmptyMar 18 Jan 2022 - 22:17



Hello, dear...

Nora et moi, on était assez différents. Contrairement à elle, je n'avais jamais honte de rien. Mais c'était loin d'être une qualité. Même lorsque je faisais des trucs complètement stupides ou même méchants, ma conscience ne me rattrapait pas. Sauf peut-être quand je blessais quelqu'un à qui je tenais, mais en général il était trop tard quand je me rendais compte que j'avais merdé. Ce qui ne me poussait pas forcément à me remettre en question. Je ne savais pas trop faire ça. Pourtant il m'était arrivé de culpabiliser lorsque je faisais de la peine à mes proches, et je détestais ce sentiment. Mais d'une façon générale, je n'éprouvais de remords que lorsque les conséquences de mes actes me touchaient personnellement. N'étant que très peu touché par les regrets, je ne me mettais aucune barrière et faisais ce que je voulais sur le moment, sans trop me soucier de savoir si c'était une bonne idée ou pas.

De toute évidence, Nora était gênée. Mais l'ayant remarqué, elle décida de baisser sa garde et de recommencer à zéro. Je lâchai un petite rire, amusé par son attitude. Je trouvais ça mignon. Elle avait l'air d'avoir de la personnalité, ce que je n'avais pas eu l'occasion de remarquer lorsque nous nous étions rencontrés la première fois. Étant donné qu'on n'avait pas discuté du tout. On était tous les deux déchirés, tout comme sa copine et à part des orgasmes, nous n'avions absolument rien partagé. On n'avait même pas échangé nos numéros. Et je trouvais que c'était une erreur, d'où ma proposition de la revoir. On s'était bien amusé et j'avais très envie qu'on recommence. Mais étant donné qu'elle avait été gênée de me recroiser, je n'étais pas certain qu'elle ait envie de retenter cette expérience crapuleuse.


- C'était super, vraiment, la nuit qu'on avait partagé, mais... ça ne m'intéresse plus vraiment. Quand tu veux, on va boire un verre, ou plusieurs mêmes, par contre !

Elle m'avait répondu avec un sourire si magnifique que je ne pouvais pas lui en vouloir. En général, prendre des râteaux blessait suffisamment mon ego pour que je me vexe et que je me montre désagréable. Mais pas cette fois, j'ignorais à quoi ça tenait, mais je n'avais pas envie de l'envoyer balader. Et malgré son refus, je n'étais pas décidé à en rester là sans tenter une nouvelle approche.


- Ça ne t'intéresse plus ? Tu sais, on est pas obligé de faire ça à trois si c'est ce qui te dérange, on peut aussi... rester tous les deux, lui répondis-je en m'approchant d'elle.

Je posai mes mains sur ses hanches et plongeai mon regard dans le sien. Si elle était partante pour qu'on se revoit, même si c'était simplement pour boire un verre, c'est qu'elle n’était pas totalement désintéressée. Ou alors elle était simplement cordiale et tentait de me rejeter en douceur. Je n'en étais pas certain, et je voulais en avoir le coeur net.

lumos maxima

__________________________

here's to never growing up
Call up all our friends, go hard this weekend
For no damn reason, I don't think we'll ever change
Meet you at the spot, half past ten o'clock
We don't ever stop, and we're never gonna change [by lizzou]
Nora Jenkins
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 111
ICI DEPUIS : 05/01/2022
COMPTES : Valentina Flores
CRÉDITS : cosmiclight (avatar) / labxnairs (gif)

STATUT : all alone, il est difficile de construire une réelle relation avec une perpétuelle peur de l’abandon.
MessageSujet: Re: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] EmptyJeu 20 Jan 2022 - 18:14


Hello, dear...

Thank God, I'm great at sex.
Une fleur bleue telle que Nora, avait tout intérêt à se protéger d'un garçon comme River. Pourtant, elle se trouvait être inexplicablement attirée par lui, ce qui avait d'ailleurs le don de l'agacée profondément. La douce brune qui s'efforçait toujours d'être dans le contrôle, se retrouvait totalement dépourvue d'une reflexion claire face à ce genre d'homme, qu'elle tentait d'éviter par tous les moyens. Lors de cette fameuse soirée universitaire, l'alcool, sa meilleure amie et le sex-appeal indéniable de River l'avaient, en quelque sorte, menée hors des sentiers battus. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle avait adoré ça, mais l'assumer c'était autre chose.

River n'avait pas l'air vexé ou déstabilisé par le refus notoire de Nora. Pourtant, il ne devait pas s'en voir refuser beaucoup des moments torrides et c'était bien ça le problème. Nora, n'était pas le genre de fille parmi tant d'autre, elle rêvait d'une place exceptionnelle au côté d'une personne qui ne la rendrait que plus belle de jour en jour. Évidemment, l'apollon n'était pas du genre à capituler si facilement, et la belle aurait dû s'en douter. Le contact des mains de River sur son corps la fit frémir de désir tandis que son regard ténébreux plongé dans le bleu de ses yeux lui faisait oublier tout ce qui se trouvait autour, comme s'il ne restait qu'eux deux sur cette place, point central de la ville.

« Je te l'ai dis, ça ne m'intéresse plus. Et je ne suis pas ce genre de fille. » lâchai-t-elle dans un doux soupir, approchant dangereusement son joli minois de celui de River. « J'entends par là, le genre de fille que tu as en claquant des doigts. » ricanait-elle alors qu'elle pouvait sentir le souffle chaud de River frôler ses pulpeuses lèvres rosées, ne lâchant pas le regard enflammé de ce dernier.
MADE BY @ICE AND FIRE.

__________________________

Maybe just the way we're different could set me free.
https://www.aa-retro.com/t23833-noramia-instagram-de-nora
River Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 252
ICI DEPUIS : 05/01/2022
CRÉDITS : myszkaminnie

STATUT : Célib'
MessageSujet: Re: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] EmptyVen 21 Jan 2022 - 21:05



Hello, dear...

Effectivement, je me prenais rarement des râteaux. Mais ça m'était tout de même arrivé de me faire rembarrer, et pas forcément gentiment. Les filles sérieuses ne m'aimaient pas en général. Certaines d'entre elles succombaient quelques fois à mon charme, mais se ravisaient rapidement lorsqu'elles découvraient que leurs doutes sur mon compte étaient fondés. Je n'étais pas le prince charmant, j'en étais même très loin. La fidélité ne faisait pas partie de mon vocabulaire, tout ce que je voulais c'était m'amuser. Je ne faisais jamais de compris et je ne ramais pas non plus pour m'attirer les faveurs d'une fille, aussi charmante qu'elle puisse être. Du coup, les nanas qui cherchaient une relation stable avec un vrai gentleman ne posaient pas leur regard très longtemps sur moi. C'était aussi bien comme ça, ça m'évitait bien des soucis. Pas de disputes, pas de ruptures, je préférais de loin m'amuser avec une fille qui était parfaitement consciente de ce qu'elle faisait en s’engageant sur une pente glissante avec moi. Je ne savais pas si Nora était ce genre de fille, puisque à la fac, elle ne m'avait pas semblé farouche. Mais peut-être que c'était pour elle une erreur dû à son état d'ébriété avancé ce soir-là. Mais je me moquais bien de le savoir. Depuis cette nuit torride, j'avais espéré la revoir. Maintenant qu'elle était là, je me devais de retenter ma chance.

Poser mes mains sur elle était le meilleur moyen de découvrir si j'avais ne serait-ce qu'une toute petite chance de l'emballer une nouvelle fois. Si vraiment elle n'était pas intéressée, elle m'aurait repoussé sans ménagement. Mais ce n'était pas le cas. Je pouvais bien sentir qu'elle était réceptive et que son regard n'était pas en accord avec ses paroles
.

- Je te l'ai dis, ça ne m'intéresse plus. Et je ne suis pas ce genre de fille. J'entends par là, le genre de fille que tu as en claquant des doigts.

Mais oui bien sûr... Son sourire déclencha le mien, ravi de constater que malgré ses paroles, elle n'était pas non plus le genre de fille qu'elle croyait.


- Je le sais bien, et je n'ai jamais prétendu pouvoir te séduire en un claquement de doigts, répondis-je en approchant encore un peu mon visage du sien.

La flatter, c'est fait ! Aller dans son sens, c'est fait ! Rien de tel avec ce genre de nana que d’acquiescer à tout ce qu'elle disait. Il suffisait que je la rassure en lui disant ce qu'elle voulait entendre, à savoir que je ne la voyais pas comme une fille facile, en lui témoignant un faux-semblant de considération, et c'était dans la poche ! Bon, il y avait encore rien de concret, mais je la sentais davantage partante qu'elle ne voulait bien le reconnaître. Au risque de m'être trompé et de me manger une baffe, je pris possession de ses lèvres dans un baiser torride. Beaucoup trop pour une démonstration affective en public d'ailleurs, mais le souvenir sulfureux qu'elle avait laissé dans mon esprit prenait le dessus sur la décence à adopter dans la rue. Je resserrais sur elle mon étreinte, laissant mon impatience se manifester par une main baladeuse jusque sur sa chute de reins.
lumos maxima

__________________________

here's to never growing up
Call up all our friends, go hard this weekend
For no damn reason, I don't think we'll ever change
Meet you at the spot, half past ten o'clock
We don't ever stop, and we're never gonna change [by lizzou]
Nora Jenkins
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 111
ICI DEPUIS : 05/01/2022
COMPTES : Valentina Flores
CRÉDITS : cosmiclight (avatar) / labxnairs (gif)

STATUT : all alone, il est difficile de construire une réelle relation avec une perpétuelle peur de l’abandon.
MessageSujet: Re: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] EmptyHier à 17:51


Hello, dear...

Thank God, I'm great at sex.
Nora se mentirai totalement à elle-même si elle prétendait que River ne lui faisait aucun effet. Certes, il avait ce petit truc en plus, ce côté nonchalant dont elle raffolait autant qu'elle aimait ses plus belles pièces de son vaste dressing mais ce n'était pas ce à quoi elle aspirait au fond. Une partie de jambe en l'air, aussi bonne soit-elle, c'était loin de la faire rêver. Les histoires sans lendemain, elle avait donné, toujours à espérer qu'il changerait d'avis. Depuis, elle s'est promis de ne plus s'aventurer sur un tel terrain miné, elle se protègerai coûte que coûte, quitte à passer à côté d'un beau moment. Elle rêvait de profondeur, d'amour et d'authenticité, pas d'un vulgaire plan cul.

Elle savait pertinemment que les paroles de River, aussi douces et plaisantes étaient-elles à entendre, n'étaient que le reflet d'une envie spontanée et éphémère envers elle. Nora quant à elle, préféré amplement rester sur le souvenir de cette nuit torride, délicieusement trop arrosée, plutôt que s'aventurer dans une deuxième fois, qui enchaînerai peut-être sur une troisième et ainsi de suite jusqu'au moment fatidique où elle s'attacherai et lui, la laisserai tomber. Elle les connaissait ces mecs là, et ce n'était définitivement pas bénéfique pour son petit coeur.

En une fraction de seconde, sans qu'elle n'ai le temps d'esquiver ce baiser, ses lèvres vermeilles et humides se retrouvaient possédées sans permission par celles de River. Elle glissai sa main, tant bien que mal sur le torse de celui-ci afin de le repousser délicatement malgré son désarroi. « Tu ne l'as pas prétendu oralement, mais tes actes le font pour toi. La preuve. » pestait-elle bras fermement croisés, sourcils froncés ce qui lui conférai un air stricte, afin de communiquer sa déception. Elle ne prenait même pas la peine de lui mettre une bonne claque, cela aurait été lui donnait déjà bien trop d'intérêt. Et puis, comme le disait son père, « Parfois, les mots sont plus impactants que les gestes. »
MADE BY @ICE AND FIRE.

__________________________

Maybe just the way we're different could set me free.
https://www.aa-retro.com/t23833-noramia-instagram-de-nora
River Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 252
ICI DEPUIS : 05/01/2022
CRÉDITS : myszkaminnie

STATUT : Célib'
MessageSujet: Re: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] EmptyHier à 22:18



Hello, dear...



J'avais du mal à croire que la fille avec qui j'avais fait tant de folies ce soir-là soit si prude tout à coup. Voilà pourquoi j'avais retenté ma chance. Mais je fus obligé de constater qu'elle ne plaisantait pas lorsque je sentis sa main me repousser pour mettre fin à notre baiser.

- Tu ne l'as pas prétendu oralement, mais tes actes le font pour toi. La preuve.

J'en revenais pas de me faire jeter comme ça... Elle était sérieuse ? Pourquoi refuser un moment de plaisir alors qu'on s'était tellement amusé la dernière fois. Décidément, je ne comprenais rien aux femmes. j'étais complètement largué sur ce coup-là et je ne parvenais pas à dissimuler ma surprise.

- Mais... Qu'est-ce que ça peut faire ? T'as peur de quoi ? Rien ne nous empêche de nous amuser, ça t'a pas déplut la dernière fois il me semble. Pourquoi tu fais ta princesse d'un coup ?

Ok, j'étais vexé. Je me faisais pas souvent jeter, alors ça passait jamais très bien. Surtout quand je le voyais pas venir. Et même si elle avait été très claire, je voyais bien que je lui faisais de l'effet, alors je m'étais persuadé qu'elle ne disait ça que pour se faire désirer. J'écoutais plus le langage du corps que les mots, je trouvais qu'on devinait plus facilement la vérité en observant quelqu'un qu'en l'écoutant parler. Ou alors elle se faisait vraiment désirer, mais elle y mettait le paquet. Cependant, vu la tête qu'elle faisait là tout de suite, je n'avais pas envie de tenter une nouvelle approche. Elle avait l'air furax d'un coup, sans que je comprenne comment on en était arrivé là.

- Me regarde pas comme ça, j'ai rien fait de mal. J'y peux rien si tu souffles le chaud et le froid !

Décidément, j'enchainais les déconvenues ces derniers temps. J'avais plus ou moins déclaré ma flamme à Amara et à ma grande surprise, elle m'avait avoué ressentir elle aussi quelque chose pour moi. Mais on avait tellement peur de gâcher notre amitié qu'au final, on avait encore rien concrétisé, et je n'étais pas certain qu'on le fasse. Ni moi ni elle n'étions confiants quant à la possibilité de vivre une relation amoureuse sereine. Mais c'était de ma faute et je le savais. Et cette tentative de rapprochement avec Nora me faisait réaliser qu'Amara était tout à fait lucide lorsqu'elle m'avait dit avoir peur de s'investir dans une relation avec quelqu'un comme moi.

lumos maxima

__________________________

here's to never growing up
Call up all our friends, go hard this weekend
For no damn reason, I don't think we'll ever change
Meet you at the spot, half past ten o'clock
We don't ever stop, and we're never gonna change [by lizzou]
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hello, dear... [Nora]   Hello, dear... [Nora] Empty

 
Hello, dear... [Nora]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: place de la ville-
Sauter vers: