∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en avril —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus tempérées, il y fait bon vivre ! Elles avoisinent entre les 25 et 28°C.


sahar essaïdi & jolene newton-john
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : jusqu’à -45% sur une sélection de meubles (bureau, ...
Voir le deal

Partagez
 

 À nos bébés anges (Chalia ♡)

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 4261
ICI DEPUIS : 22/04/2020
COMPTES : letícia lima et gigi ricci.
CRÉDITS : rxdleaves (av) drake (sign)

STATUT : it's an awful feeling to love someone so much that you absolutly hate them for letting you down (woody)
MessageSujet: À nos bébés anges (Chalia ♡)   À nos bébés anges (Chalia ♡) EmptyVen 21 Jan 2022 - 21:28

La main tremblante, Charlie attrapa le comprimé sur le plan de travail de la salle de bain et l'avala avec une gorgée d'eau. Les douleurs abdominales n'étaient rien comparées à cette douleur immense dans sa poitrine. Hier matin elle avait pris la décision terrible de faire cela, seule, puisque de toute évidence, Woody ne lui répondrait plus. Elle avait subi un curetage, un nom totalement barbare à ses yeux, qui signifiait qu'on lui avait retiré son bébé. Depuis Charlie ne cessait de pleurer toutes les larmes de son corps, de son cœur. C'était son être entier qui lui réclamait de s'éteindre, puisqu'elle avait quelque part déjà perdu une partie d'elle. Devant son miroir, elle laissait échapper des sanglots sans fin pour finalement s'effondrer et pleurer sur le sol. Elle ne put se souvenir à quel moment elle s'était relevé et recouché, mais se rappela très bien cette envie, comme un instinct de survie, de parler à Tahlia. Il est vrai que son départ les avaient éloignés mais c'était précisément pour cela qu'elle devait lui parler : elle aussi avait subi une fausse-couche. Alors Charlie prit son téléphone et ce fut d'une voix brisée qu'elle lui avoua que non, cela n'allait pas... Parce qu'elle avait perdu son bébé.

@Tahlia Wates  À nos bébés anges (Chalia ♡) 4026759991  :coeur1:

__________________________



Only love can hurt like this.
Charlie Keynes ☽when you're not there I just crumble. I tell myself that I don't care that much. But I feel like I die 'til I feel your touch
Tahlia Wates
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 2094
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio & Romy
CRÉDITS : All-souls (avatar) / Delirium (sign)

STATUT : Coeur à prendre
MessageSujet: Re: À nos bébés anges (Chalia ♡)   À nos bébés anges (Chalia ♡) EmptyVen 21 Jan 2022 - 22:11

Quand son téléphone avait sonné et que le prénom de Charlie s'était affiché sur l'écran, Tahlia avait tiqué. Les prises de parti les avaient éloigné doucement mais le départ de Tahlia avait apporté le coup de grâce. Mais quand elle décrocha et qu'elle entendit ces quelques mots – qui faisaient tant echo chez la brune – Tahlia oublia tout l'éloignement et toute la distance. Elle attrapa ses clés de voiture, grimpa dans son véhicule et fila jusqu'à la maison de Charlie. Les mots tournaient sans cesse dans son esprit. Des mots qui l'atteignaient en plein cœur et jusque dans ses tripes. Elle avait perdu son bébé. Charlie avait perdu son bébé. Elle avait senti cette douleur si familière dans la voix de la pâtissière. Cette douleur qui teintait ces mots, à elle, il y avait maintenant plus d'un an. Elle avait été entourée, Tahlia. Et pourtant, elle ne s'était jamais sentie aussi seule. On la regardait en chien de faïence. On lui imposait des silences assourdissants. On lui avait lâché les phrases terribles des c'est qu'il ne devait pas naître,ou tu es jeune, tu t'en relèveras. Elle savait que c'était de la maladresse, une envie de la voir avancer, tourner la page. Mais elle n'avait pas envie de tourner la page. Elle avait eu envie de hurler sa rage, sa honte, sa culpabilité, mais aucun mot n'était sorti de ses lèvres et elle avait préféré ruiner le peu de bonheur dans sa vie, plutôt que de dire qu'elle était mal. Alors, évidemment, elle ne voulait pas que cela arrive à Charlie. Quand elle tapa à la porte de sa maison, que cette dernière s'ouvrit sur la blonde, en larmes, Tahlia laissa tomber les dernières barrières et s'empressa de serrer la jeune femme dans ses bras. « Je suis là. » souffla-t-elle, réconfortante, prête à être l'épaule, l'oreille. Ce qu'elle voulait.

__________________________

⠀☽ LES LARMES DU SOLEIL⠀
J'ai encore le goût de nos nuits blanches sur mes lèvres, de l'écume des jours, agrippée à ton chevet.
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Charlie Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 4261
ICI DEPUIS : 22/04/2020
COMPTES : letícia lima et gigi ricci.
CRÉDITS : rxdleaves (av) drake (sign)

STATUT : it's an awful feeling to love someone so much that you absolutly hate them for letting you down (woody)
MessageSujet: Re: À nos bébés anges (Chalia ♡)   À nos bébés anges (Chalia ♡) EmptyVen 21 Jan 2022 - 23:33



La conversation téléphonique entre Tahlia et Charlie fut très brève. C'était incroyable de voir qu'après s'être éloignées, cet événement tragique venait soudainement de les rapprocher. Aussi bienveillant était tout son entourage, aucun d'eux n'avait vécut sa situation. Personne sauf Tahlia. Et Charlie, à cet instant précis, elle ne voulait plus être bercée d'illusions. Elle voulait être comprise. Elle voulait la vérité.

Très peu de temps après, on toqua à la porte. Leur face à face fut de courte durée car Charlie s'effondra dans les bras de Tahlia qui lui assura être là. Oui elle était là, sa sauveuse. Je l'ai perdu souffla Charlie, dont les sanglots l'empêchaient de parler davantage. Elle laissa échapper un cri de douleur dans ses pleurs. Il n'y avait aucune retenue, puisqu'elle se savait en sécurité avec elle. Pas de jugement, pas de culpabilité. Dans leur étreinte, elle sut inexplicablement qu'il se passait quelque chose. Quelque chose qui les liait désormais. Peu à peu Charlie reprit contenance mais elle ne recula que lorsqu'elle se sentit prête à affronter le regard de Tahlia. Silencieusement elle formula un merci, chargée d'émotion. Elle était tellement reconnaissante de la revoir, qu'elle espérait qu'elle puisse le lire miraculeusement dans son regard. Puis les deux jeunes femmes s'installèrent dans le salon. J'ai l'impression que je ne vais jamais m'en remettre. Comment tu...? demanda-t-elle avant de s'interrompre. Charlie réalisait honteusement qu'elle n'avait songé à quel point cela avait été dur aussi pour elle. 


__________________________



Only love can hurt like this.
Charlie Keynes ☽when you're not there I just crumble. I tell myself that I don't care that much. But I feel like I die 'til I feel your touch
Tahlia Wates
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 2094
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio & Romy
CRÉDITS : All-souls (avatar) / Delirium (sign)

STATUT : Coeur à prendre
MessageSujet: Re: À nos bébés anges (Chalia ♡)   À nos bébés anges (Chalia ♡) EmptyLun 24 Jan 2022 - 21:56

Il était vrai qu'il était facile de s'éloigner de Tahlia. Avec ses frasques et son caractère sauvage, elle pouvait facilement prendre ses distances (et on pouvait facilement prendre ses distances avec elle). Mais il y avait un point que l'on ne pouvait lui enlever : elle était loyale. Il suffisait d'un appel et elle sautait dans son véhicule pour vous rejoindre. C'était ce qui était arrivé ce soir. Elle se fichait du fait qu'elles ne se parlaient plus vraiment. Charlie l'avait appelée, elle se devait donc d'être là, d'être son soutien. Quand la porte s'ouvrit, les deux jeunes femmes tombèrent aussitôt dans les bras de l'une et de l'autre. C'était un geste fait dans la sincérité la plus pure, la rencontre de deux âmes à qui on avait arraché un bout de soi et qui se rejoignaient ce soir pour panser les plaies. Le cri de douleur de Charlie brisa le cœur de Tahlia. C'était le genre de cri qui faisait mal quand on le laissait s'échapper mais étrangement libérateur. C'était le symbole du lâcher-prise. Tahlia raffermit son étreinte, lui laissant le temps nécessaire pour évacuer ce qu'elle devait évacuer, pour la laisser reprendre le contrôle de soi. Quand Charlie se recula et que leurs regards se croisèrent, aucun mot n'était nécessaire, Tahlia saisissait le message. Toujours dans le silence, elle la suivit jusqu'au salon où elles s'installèrent. La jolie blonde reprit la parole, lui confiant avoir l'impression de ne jamais pouvoir s'en remettre. C'était quelque chose qui faisait pleinement echo chez Tahlia. Charlie tenta d'ailleurs de lui poser la question, n'allant même pas jusqu'au bout de l'interrogation. « ça prend du temps. » commença-t-elle par dire, déglutissant avec difficulté. Elle avait cette boule dans la gorge et le cœur lourd. « Pour être honnête, je ne m'en suis pas encore remise. » Pour la première fois, elle l'avouait à haute voix. « La plupart des gens ne comprennent pas à quel point la perte est réelle. Que c'est un deuil. Ce n'est pas parce qu'on ne l'a jamais vu, qu'on ne l'a jamais tenu dans nos bras, qu'on ne lui a pas donné de prénom qu'il faut dire qu'il n'a pas d'existence. Il a eu une existence. Il était là. Ne laisse donc jamais personne te dire des horreurs comme : tu retomberas enceinte ou je-ne-sais-quoi. Ça ne se remplace pas. » Elle regarda Charlie et ajouta : « Ta douleur est pleinement légitime, Charlie. Ne la minimise pas, surtout. »

__________________________

⠀☽ LES LARMES DU SOLEIL⠀
J'ai encore le goût de nos nuits blanches sur mes lèvres, de l'écume des jours, agrippée à ton chevet.
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Charlie Keynes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: franco-australienne ‹ a abandonné ses études de physique cantique ‹ se consacre désormais corps et âme à la pâtisserie ‹ pleure sous le coup de la colère ‹ est loyale en amitié ‹ a l'esprit de compétition ‹ tient énormément à son indépendance ‹ éprouve de l'empathie au monde qui l'entoure
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 4261
ICI DEPUIS : 22/04/2020
COMPTES : letícia lima et gigi ricci.
CRÉDITS : rxdleaves (av) drake (sign)

STATUT : it's an awful feeling to love someone so much that you absolutly hate them for letting you down (woody)
MessageSujet: Re: À nos bébés anges (Chalia ♡)   À nos bébés anges (Chalia ♡) EmptyVen 13 Mai 2022 - 22:24


Ce fut innatendu, mais Charlie eut plus de facilité à ouvrir son cœur meurtri à Tahlia. Dans son entourage elle était l'une des rares personnes à avoir traversé ce qu'elle traversait en ce moment même. Personne  ne pouvait donc mieux comprendre qu'elle, à quel point perdre un bébé, une partie d'elle, était une souffrance inconsolable. Pourtant rien que le fait que Tahlia puisse ouvrir la porte sur son propre vécu, la réconfortait. Les yeux larmoyants, Charlie la regarda avec tristesse. La blessure était encore là, présente et pesante. Peut-être que finalement on ne s'en remettait jamais, songea t-elle. Perdre un enfant nous marque aussi sûrement que l'encre sur la peau.  Je suis désolée. murmura-t-elle, embarrassée. J'aurais dû être plus présente pour toi. rajouta la blonde, honteuse. Maintenant qu'elle vivait la même situation, elle regrettait de ne pas avoir insisté d'être là pour elle. Tahlia faisait preuve, une fois de plus, de sagesse dans ses mots. Tandis qu'elle la conseillait, Charlie s'était redressée sur le canapé où elles s'étaient installées. Avec le revers de sa main elle essuya les larmes sur ses joues. J'y pense tout le temps. C'est en moi. J'ai perdu... un bout de moi. finit-elle par dire, la voix qui tremblait d'émotion. Elle releva ses yeux vers Tahlia. J'arrive pas... s'interrompt Charlie en proie de fondre en larmes. Ses mains couvrirent son visage, avant d'étouffer un sanglot. La présence de Tahlia l'aidait à évacuer ce qu'elle gardait au fond d'elle ces dernières semaines

•:

__________________________



Only love can hurt like this.
Charlie Keynes ☽when you're not there I just crumble. I tell myself that I don't care that much. But I feel like I die 'til I feel your touch
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: À nos bébés anges (Chalia ♡)   À nos bébés anges (Chalia ♡) Empty

 
À nos bébés anges (Chalia ♡)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout le monde sait comment on fait des bébés, mais personne sait comment on fait des papas [Maëlys]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: time machine :: explore the past-
Sauter vers: