∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juin —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus fraiches, ajoutez une couche ! Elles avoisinent entre les 17 et 25°C.


manwë druid & noah mancini
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : où le précommander ...
17.25 €
Voir le deal
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

Partagez
 

 Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sunhi Hyo
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 13
MESSAGE : 69
ICI DEPUIS : 31/12/2021
CRÉDITS : wanda

STATUT : Célibataire, ne voulant pas se passer la corde au cou. Il te reste encore de belles années devant toi avant de tomber amoureux même si au fond, tu aimerais bien découvrir ce sentiment dont tout le monde parle
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptyDim 10 Avr 2022 - 18:40


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
Tu as froncé le sourcil gauche, faisant devenir ton œil droit un peu plus gros qu'à la normal. Est-il vraiment entrain de se remettre en question sur le fait qu'il puisse être coincé sur certains points de sa vie? Tu le regardes de la tête aux pieds, espérant qu'il puisse comprendre que t'es pas certain de sa réaction et que même, tu ne la comprends pas. Tu restes là plusieurs secondes à le regarder, allant jusqu'à le dévisager. - Tu rigoles, j'espère? - Tu n'as pu t'empêcher tes mots de franchir tes lèvres, tandis que tu continues de le regarder comme au tout début. T'as l'impression qu'il est entrain de se moquer de toi, que tout ce que tu mentionnes depuis le début, ne sers à rien du tout. - T'es méga coincé Dae.. - Tu te retiens pour ne pas dire que ce petit côté de lui te plais beaucoup. T'imagines bien le côté dominateur qu'il peut posséder, si son côté soumis est aussi large dans sa tête. Le tout te fais rougir un peu avant que tu ne décides de couper court au rapprochement que vous avez eu pendant un instant, lors de l'apparition de ta mère. T'as pas envie de discuter avec elle et encore moins lorsqu'elle mentionne aller se coucher dans ta chambre, mais prend la direction de la chambre de ton coloc. Tu ne vas pas dire le contraire, tu préfères la laisser faire, sachant très bien qu'elle est capable de faire un meurtre si elle met un pied dans ton entre. C'est pas à l'envers, c'est encore pire que ça. Et tu sais très bien que t'es le seul responsable de ce désordre. Enfin.. Un peu celle de Dae tout de même mais tu ne préfères pas lui en tenir rigueur ni même lui expliquer qu'il est la raison d'un tas de mouchoirs sur ta table de chevet.

Tu lui proposes de passer la nuit avec toi. Et d'autres mots, de partager ta chambre pour y trouver sommeil. T'as pas l'habitude d'avoir quelqu'un dans ta chambre ni même dans ton lit. Tu pourrais même dire que c'est une première pour toi, vu que c'est bien le cas. T'as jamais emmené personne dans ta chambre et encore moins dans ton lit. Même si c'est pour partager quelques heures de sommeil. T'es même un peu gêné de ta proposition, te disant que t'allais trouver sommeil sur le sol, près du lit, ne voulant pas créer de scènes encore plus compliquées dans ta tête. De toute manière, tu n'as pas un lit king et des draps en soie pour accompagner le tout. Tu ne te souviens même pas de la dernière fois que tu as changé les draps, chose que tu devrais faire tout à l'heure, avant d'aller te coucher, vu tout ce qui peut se passer dans ton lit, même en solitaire. Tu as un lit simple, des draps trop souvent retirés de leur socle et même des rideaux qui ne s'agences pas avec le reste. Tu aurais aimé avoir quelque chose de plus coquet mais vu que tu es le seul à y vivre et vu le pauvre temps que tu peux passer dans cette pièce, tu n'y as jamais tenu rigueur. Mais là, c'est autre chose. T'aurais aimé pouvoir rendre cet endroit parfait et pouvoir le voir sourire lorsqu'il y mettrait les pieds. Chose impossible, tu le conçois. - T'as raison, ça ne paraît pas. - Tu rigoles un peu, couvrant même ta bouche de ta main vu tout ce qui te passes par la tête. T'as l'impression de vivre avec une fée du logis depuis le tout début, ne voyant rien de croche dans tout l'appartement. Et avec ce qu'il vient tout juste de t'annoncer, t'es pas certain de ce qu'il avance. Tu imagines sa chambre à lui, les meubles d'une qualité supérieure, placés au millimètre près, contre le mur. Des draps venant d'une entreprise hypo allergène, de la même couleur que les rideaux aux fenêtres et même avec la décoration assortie. Son odeur à gradeur de la pièce et le fait que ta mère est certainement dans sa chambre, entrain de renifler son oreiller, te fais légèrement grimacer. Mais encore, tu préfères penser qu'elle respire son oreiller, que qu'elle puisse avoir le nez dans ses sous-vêtements.

Il t'entraine à sa suite dans la salle de bain et tu ne fais pas un cas sur la situation. Comme si tout était normal, une journée toute à fait comme les autres. Ce qui n'est visiblement pas le cas tout de même. Il sort sa brosse à dents tandis que toi, tu préfères te mettre à l'aise pour la nuit. T'as l'intention de prendre une douche, ce que tu fais à tout les soirs, jusqu'à ce que ton regard croise le sien dans le miroir. Tu lui souris, venant défaire le bouton de ton pantalon, ainsi que la braguette de ce dernier. Dae a ouvert le miroir, ne refermant pas ce dernier de suite, certainement pour te fuir l'espace d'un instant. Tu peux le comprendre, ce n'est pas vraiment ta manière d'agir non plus. Mais tu sais que tu n'auras pas de regrets sur tes gestes mais que tu pourrais en avoir si tu décides de quitter cette pièce et d'aller t'enfermer dans ta chambre. Tu as refermé la porte, vous voilà maintenant ensemble, dans une pièce beaucoup plus petite que tu n'aurais pu l'imaginer. Toi qui trouvais son logement immense, tu commences à trouver les pièces de plus en plus petites. Tu as retiré ton chandail, jetant ce dernier sur le sol, avant de retirer tes chaussettes. Tu continues de fixer Dae-Jung de dos, comme si ton regard pourrait venir le brûler. T'aimerais qu'il puisse se retourner, qu'il puisse démontrer une sorte de petite assurance envers toi. Tu ne sais même pas ce que tu ferais si c'était le cas, t'es mêlé dans ta tête et encore plus sur ce que tu ressens. Tu as fais un pas vers lui, te risquant d'avancer un peu. Rien qu'un peu, rien qu'un petit pas dans sa direction. Et tu attends. Sagement. Et soudainement, tu oses. De toute manière, tu ne risques rien avec lui, n'est-ce pas? - Est-ce que.. Tu viens avec moi? - Ta main droite s'est accrochée à lui, venant entourer sa taille, venant toucher directement sa peau, pour le coller à toi. Tu as déposé ton menton lentement sur son épaule, t'assurant qu'il puisse bien avoir entendu ta question. T'es prêt à avoir un refus, ceci ne te brusquera pas. Tu sais simplement que si c'est un refus que tu reçois, y'a de fortes chances que Dae dorme sur le canapé rempli de vin ce soir. T'auras besoin de te changer les idées seul avec toi-même.

MADE BY @ICE AND FIRE.
Dae-Jung Ahn

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 3
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 29/12/2021
CRÉDITS : WRCKEDBUNNY (vava)

STATUT : Tomber de haut, tomber à genoux. Tu as trop souvent vécu d'amour qui t'a brisé, déchiré.Cette leçon tu ne l'as toujours pas apprise, romantique dans l'âme. Que d'histoires qui se sont terminées par le célibat dans lequel tu es.
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptyDim 17 Avr 2022 - 7:29


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
Tu ne sais trop si le fait qu'il s'obstine sur ton propre trait de caractère devrait t'insulter ou te faire rire, mais tu ne fais ni un ni l'autre. Tu te demandes surtout pourquoi ça semble si important pour lui de le noter et de le renoter à nouveau. Peut-être est-ce un léger reproche dissimulé? Quoi qu'il en soit, tu ne crois pas que tu sois réellement pogné du cul, comme il le dit si bien. "Je crois que ça dépend de la situation et de ta définition d'être coincé." Tu aimes à penser que tu es juste respectueux et peut-être trop mou, mais pas nécessairement coincé dans tes termes à toi. Après tout, tu aimes bien l'aventure, tu aimes faire des choses nouvelles et tout ça. Le plus étrange, c'est que tu argumentes avec lui pour ce détail. Comme si c'était important à tes yeux. Tu te retiens presque de lui parler de ce que tu fais ta chambre, pour lui prouver que ce n'est pas vrai, mais heureusement, tu gardes ton clapet fermé. Tu as la nette impression que pour lui, il te faudrait aller voler dans une supérette ou bien aller échanger des mots avec les passants devant chez toi pour être considéré comme aventureux. Ce n'est pas du tout ta définition à toi. Il trouve peut-être juste que tu sors trop peu? Que tu ne vas pas te dandiner dans les bars assez régulièrement?

Il insinue ensuite que ça ne parait pas que tu ne fasses pas nécessairement attention au ménage et tu ne peux l'en blâmer. Après tout, c'est vrai que tu es un peu une fée du logis. Ce n'est pas parce que le fait qu'une autre personne vive dans le désordre te dérange vraiment, c'est surtout parce que tu te trouverais lâche de ne pas faire attention à ton appartement. Tu n'es pas une personne paresseuse et tu utilises donc ton temps à bon usage. Toute fois, tu ne dirais pas non à ce qu'il passe rapidement ranger sa chambre si elle est aussi en bordel qu'il ne le suppose discrètement. T'as un petit peu peur de te retrouver enseveli sous une pile de détritus. Tu es justement entrain de réfléchir à cette image qui te ferait presque frissonner lorsqu'il décide de fermer la porte et de se préparer à prendre une douche en ta présence.

La nudité ne te dérange pas du tout, mais ce qui te rend plus réservé, tout à coup, c'est que tu ne comprends pas trop ses intentions. Il faut dire qu'il est loin d'être constant dans ses actions et paroles depuis quelques jours et ça te rend plus méfiant. Il te clame haut et fort qu'il ne croit pas en l'amour et qu'il ne veut aucune relation, mais il agit avec toi comme si tu étais son amour d'enfance par moments. Ce n'est pas du tout que ça te déplaît, mais tu ne sais pas ce qui se trame dans sa petite tête et non seulement ça te rend anxieux, mais également curieux. Tu décides donc d'ignorer un peu que vous êtes seuls dans une salle fermée tout en évitant de regarder le miroir, lorsque tu le sent se rapprocher de toi. Tu fermes doucement le robinet, mais reste immobile, ne sachant trop si tu devrais ou non te retourner. Tu as déjà les oreilles écarlates et si ta bouche n'était pas entreouverte, tu te demandes si tu respirerais normalement. Ton colocataire, il est beau et malheureusement, il semble trop conscient de cet état de fait.

Sa voix te fait sursauter de manière peu virile et tu sent ensuite sa main se poser sur ta taille. Tu sais qu'il a fait abstraction de son chandail peu de temps avant de venir se coller à toi et cette petite bride d'information te fait frissonner. Tu sais que ce n'est pas la raison, mais tu blâme ton rhume précédent pour cela. Tu fermes les yeux lorsqu'il pose le menton sur ton épaule et tu te forces à te retourner, bien que tu aurais pu rester ainsi longtemps. Décidant de ne pas répondre directement à sa question puisque tu n'es pas certain s'il s'agit d'un piège ou bien si tu as mal compris parce que tu es un imbécile fini, tu parles tout en combattant tes yeux qui tentent de regarder le torse qui se trouve présentement presque collé au tien. "Pourquoi, tu veux que je te frottes le dos?" Tu dis le tout avec un sourire, avant d'imiter son geste et de poser ton menton sur son épaule à ton tour. Contrairement à lui, par contre, tu en profites pour prendre une bonne bouffée d'air, humant son odeur peu discrètement. Après tout, il sent bon alors pourquoi s'en priver? Tu sais que vous êtes présentement beaucoup trop collés pour que ce geste ne soit interprété que comme de la simple amitié, mais tu t'en fiches. Tu es bien même si tu as présentement chaud et que tu ne sais trop où tout cela va vous mener. Tu ne sais pas si tu aurais envie d'être considéré comme un coup d'un soir par lui.

MADE BY @ICE AND FIRE.
Sunhi Hyo
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 13
MESSAGE : 69
ICI DEPUIS : 31/12/2021
CRÉDITS : wanda

STATUT : Célibataire, ne voulant pas se passer la corde au cou. Il te reste encore de belles années devant toi avant de tomber amoureux même si au fond, tu aimerais bien découvrir ce sentiment dont tout le monde parle
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptyMar 19 Avr 2022 - 5:00


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
- Et dans quelles situations, tu n'es pas coincé? - Ta langue se promène une demi-seconde sur tes lèvres avant de revenir se cacher dans ta bouche. Tu décides même de regarder ailleurs quelques temps, ne voulant pas laisser tes joues se colorées de rouge à nouveau. Ce qui est impossible depuis les dernières minutes en présence de ton colocataire. C'est devenu une mission pour toi de devenir quelqu'un d'autre et d'essayer de ne pas le faire paraitre. Habituellement, tu aurais sauté sur ta proie, te pliant à ses moindres désirs mais pas maintenant. Tu rougis facilement à ses petites marques d'affection, souriant même plus que tu ne devrais le faire. T'es devenu con, ça y est. Toi qui a toujours eu peur de ce genre de personne, lentement, tu le deviens. Et tu sais que ça peut devenir extrêmement dangereux. T'as déjà été comme ça, il y a de nombreuses années et tu t'es détesté d'être aussi faible et de te laisser mener par le bout du nez. T'es incertain par moment, tu manques beaucoup de confiance en toi et tu as ce besoin continuel d'entendre que t'es un bon garçon écoutant. Que t'es beau. Que tu as de la classe. Et que t'es putain de bandant. Le reste, tu t'en fou. Et ce n'est pas maintenant que tu flancheras, surtout pour les beaux yeux de ton coloc. Il a beau se tenir devant toi dans la cuisine et de faire battre ton cœur beaucoup plus qu'il ne devrait, t'es pas là pour faire baisser toutes tes barrières. Tu ne veux rien savoir, tu veux rester toi-même.

Mais même pour ça, t'as besoin de faire le ménage de ta chambre à coucher et de te ramasser un peu. Que quelques minutes, pas besoin d'y passer le restant de la soirée et toute la nuit. Dans le pire des cas, tu cacheras ton désordre sous ton lit, comme bien de tes magasines dans l'espoir qu'ils sont cachés des regards curieux. Un sourire en coin qui se reformule tandis que la peur qu'il puisse découvrir une autre facette de toi te fais ouvertement regretter ce que tu lui as dis, il y a peu. Tu devrais revenir sur tes paroles, lui présenter le canapé comme une alternative intéressante ou même, de pouvoir partager son lit, avec ta mère. Mais tu ne fais rien, te disant que si tu te dépêches, tu pourras certainement arriver à tout cacher avant qu'il ne pose son regard sur ton désordre. Tu vies d'amour et d'eau fraîche, tu n'y peux rien. Et dans un pays de licornes volantes aussi, tu le sais. Et ça te plais. Tu aimes penser que même si les gens sont stupides, il y en auras toujours des pires que toi et dans un certain sens, ça te rassures.

Porte de la salle de bain maintenant fermée, le regard bien présent sur ce qui se passe directement devant toi, tu te mordilles lentement la lèvre inférieure. T'as envie de te coller à lui, de pouvoir te montrer disponible. Tu sais que t'as pas trente essaies à faire, que si jamais il décide de te pousser et de partir en courant, t'auras pas le choix d'accepter sa manière à lui de se montrer désintéressé. Et pourtant.. Ta main s'est glissée sur sa taille, te rapprochant dangereusement de lui. Tu l'as senti légèrement frissonner mais tant qu'il ne te demande pas ce que tu es entrain de faire, tu ne te reculeras pas. T'as pas l'intention de fuir, de te cacher pour ce que tu es entrain de faire. T'es gêné, c'est un fait, parce que même si tu agis de cette manière avec certaine personne lorsque tu as pris une bonne quantité d'alcool, tu es gêné de te dévoiler autant devant lui, ne sachant pas sa réaction. Habituellement, c'est direct, tu ne caches pas tes intentions. Et les hommes que tu fréquentes aussi, ne s'en cache pas. Mais avec lui.. c'est devenu un peu plus compliqué.

Tu as déposé ton menton sur son épaule, de manière à te coller d'avantage. Et oui, tu as bien l'impression qu'il peut sentir une petite partie de toi que tu aurais préféré éviter sur le moment. Il se retourne, te faisant face, et tu restes là à garder le silence sur ce qui se passe après ta question plus que douteuse. T'as besoin de savoir ce qui se passe entre vous deux et si tu n'arrives pas à le savoir par des mots, tu crois que les gestes pourraient vous aider. Enfin, tu crois, t'es pas certain de rien. Toi aussi, tu trembles un peu lorsqu'il se retourne et qu'il te réponds. Tu restes silencieux une demi-seconde, venant déplacer ta main qui avait quitté son refuge, encore plus près de lui, venant l'entourer fermement. T'es pas prêt à le laisser partir avec la réponse que tu lui donneras, t'as peur qu'il puisse t'en vouloir. Ça fait tout de même un moment que tu le connais et que ça fait tout de même un bon moment que tu y penses. Tu n'y peux rien, t'es comme ça, après tout. - J'en sais rien.. Disons juste que je pensais à quelque chose de plus.. Physique. - T'es heureux qu'il puisse être collé à toi pour cacher ton visage devenu maintenant rouge. Tu sais que tu risques gros, t'as quand même une amitié en jeu mais au fond, tu ne sais plus sur quel pied danser avec lui. Tu ne cesses de penser à ce qu'il a pu te dire l'autre fois, à la cuisine. Que tu avais de jolis yeux, une jolis mâchoire. Des compliments comme ça, tu en reçois souvent mais c'est uniquement dans le but que tu puisses te mettre à genoux ou que tu te retournes. T'as pas l'habitude d'en recevoir sans demande en retour, seulement une discussion sérieuse. Et ça t'as grandement plu. T'as envie de jouer avec le feu, de faire un jeu, et tu le fais sans même penser aux conséquences qui pourrait arriver suite à tes paroles. - Comme.. J'échappe le savon et je décide de me pencher pour le chercher. Et toi tu pourrais.. - Tu ne termines pas ta phrase, venant déplacer le collet de son chandail pour déposer un léger baiser sur sa peau, directement entre la terminaison de son cou et son épaule. - J'ai envie d'être un vilain garçon ce soir.. - Ta voix est devenue chaude, expliquant clairement ton intention.
MADE BY @ICE AND FIRE.
Dae-Jung Ahn

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 3
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 29/12/2021
CRÉDITS : WRCKEDBUNNY (vava)

STATUT : Tomber de haut, tomber à genoux. Tu as trop souvent vécu d'amour qui t'a brisé, déchiré.Cette leçon tu ne l'as toujours pas apprise, romantique dans l'âme. Que d'histoires qui se sont terminées par le célibat dans lequel tu es.
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2022 - 1:47


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
T'as pas envie de jouer au gros bébé, mais c'est plus fort que toi. Sunhi a le tour de te faire argumenter avec lui, surtout sur des sujets sans importance à tes yeux. Tu n'es pas d'accord avec le diminutif qu'il utilise à ton égard, mais en temps normal, tu laisserais couler comme de l'eau sous un pont. Étrangement, ce n'est pas le cas en ce moment, puisque tu nie sans arrêt sans pour autant te justifier, chose qu'il te demande présentement. "Et en quoi je suis coincé dis-moi?" Si on ne compte pas les bars, tu es plutôt certain d'être plus expérimenté que lui sur bien des choses, mais tu retiens ta langue. Le but, ici, n'est pas de partir une bagarre verbale avec lui, c'est juste d'avoir raison et avoir le dernier mot. Voilà. C'est vraiment enfantin, oui, et alors? Tu peux bien ne pas être mature l'instant de quelques phrases.

Une fois la cuisine quittée pour la salle de bain, la scène et la discussion change drastiquement. Vous êtes passés des petites blagues innocentes aux regards enflammés et à l'air environnant étouffant. Tu as beaucoup de difficulté à savoir sur quel pied danser avec lui. Il y a peu de temps, il refusait de te considérer comme un ami, allant jusqu'à te fermer la porte de sa chambre à la figure au lieu de passer le repas avec toi, te brisant ainsi le coeur et te faisant pleurer à chaudes larmes toute la nuit. Tu ne le laisses pas souvent paraître, mais même si tu n'as pas peur du jugement, tu détestes qu'on refuse ton amitié ou ta bonne humeur. C'est chose impossible, mais tu voudrais que tout le monde t'aime... sauf peut-être Alicia et la mère de Sunhi. Ou du moins, qu'elles t'aiment juste un peu moins et ce serait génial. Tu entends justement la plus vieille des deux ronfler dans ta chambre, tel un camion. Pauvre draps... tu as l'impression que tu vas devoir dormir sans sous peu. Pas question de t'enrouler dans tes couvertures en sachant qu'elle y a dormi et a peut-être fait des trucs pas très catholiques sur ces dernières. Tu commences peu à peu à comprendre pour le canapé. Peut-être que tu en commanderas un autre, juste pour faire plaisir à ton colocataire... après t'être empêché de manger durant trois mois. Qui sait?

Vous devenez peu à peu tactiles et tu ne sais trop quoi en penser. Toi, t'as toujours été du genre à toucher tout le monde ici et là sans en faire de cas. Sunhi, par contre, semble avoir toujours eu un problème avec l'approche physique te concernant, lorsque vous vous êtes rencontrés. Puis ensuite, il a commencé à retirer ta chemise dans la cuisine, devant sa mère... bref, que de confusion à venir pour ta jolie petite tête. Tu rinces donc la crème sur ton visage lorsqu'il parle de prendre sa douche et de te laisser errer dans la pièce comme si de rien était, en détachant son pantalon. Tu ne sais pas si c'est un espèce d'essaie pour voir si tu vas lui faire des avances pour te le renoter ensuite à la figure, ou même pour te traiter à nouveau de traîné, mais tu ne peux pas t'empêcher de rougir un peu et ne pas savoir où te mettre. T'as pas de problèmes avec la nudité, mais avec Sunhi, c'est une autre histoire. Peut-être car tu sais être physiquement attiré par lui.

Ton colocataire parle ensuite d'une activité plus physique lorsque tu lui demandes s'il a l'intention de te demander de lui frotter le dos. Tu as lâché cette phrase pour donner une porte de sortie et tu pensais qu'il allait la prendre, en continuant de blaguer. Visiblement, ce n'est pas dans ses intentions et tu ne sais plus trop où te placer. Ses mots veulent clairement insinuer quelque chose, mais tu penses encore que ce n'est pas ce que tu crois. Tu es trop naïf par moments et tu penses en ce moment, que tu ne comprends juste pas le ton de la conversation et pense à la chair immédiatement sans chercher plus loin. Tu es toujours collé à lui et tu en remercies présentement le ciel, car tu ne sais trop ce que ton visage démontre présentement. De l'incompréhension ou de l'envie? Sûrement un joli petit mixte des deux. T'as vraiment peur d'avoir l'air d'un con et de te faire dire que ce n'était pas du tout ce qu'il voulait insinuer, que tu es dérangé. Malgré tout, tu sent le collet de ton chandail baisser légèrement et tu ouvres la bouche pour demander des explications, mais tu n'en as pas le temps. Il lui suffit de quelques secondes pour déposer un baiser entre ton cou et ton épaule et tu frisonnes aussitôt, l'esprit troublé. Tu es sensible, tu n'y peux rien.

Décidé à ne pas être le con de l'histoire, tu retires peu à peu ton visage pour le regarder avant de parler. "Dis-moi ce que tu as en tête sans tourner autour du pot?" Ta voix est grave, mais tu n'en fais pas mine. Tu ne sais pas encore si sa remarque sur le savon signifiait qu'il a envie de débuter des activités d'adultes avec toi ou s'il veut jouer au scrabble. Le connaissant, tout est possible. Et puis tu ne sais pas si l'un ou l'autre serait une bonne idée. Tu es seulement heureux qu'il ne soit pas collé sur une autre partie de ton corps, sinon il comprendrait ce que l'image te fait ressentir.
MADE BY @ICE AND FIRE.
Sunhi Hyo
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 13
MESSAGE : 69
ICI DEPUIS : 31/12/2021
CRÉDITS : wanda

STATUT : Célibataire, ne voulant pas se passer la corde au cou. Il te reste encore de belles années devant toi avant de tomber amoureux même si au fond, tu aimerais bien découvrir ce sentiment dont tout le monde parle
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2022 - 3:21


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
- Veux-tu réellement que je t'énumère tout les mots des trois romans? - Tu continues de froncer les sourcils, avant de marquer ton visage par un sourire. - T'as pas l'air hyper amusant comme gars, pour commencer. - Ton regard s'attarde sur le comptoir de la cuisine, avant de revenir vers lui. Ta main s'est même glissée sur ce dit comptoir, tandis que tu t'amuses avec une pâte alimentaire restée là. - Je ne suis pas certain que t'es celui qui fait le premier pas lorsque quelqu'un te plais. - T'essaies de trouver une discussion autre avec lui, mais t'as la nette impression que rien ne t'aides. Assez que tu deviens un peu stressé et un peu heureux de voir ta mère débouler dans la cuisine pour ne pas t'enfoncer d'avantage dans ce que tu dis. T'as pas envie de devenir celui qui devra lui faire accepter qu'il est un mec coincé dans la vie. Ta mère mentionne l'heure du couché et pourtant, même si la soirée est encore jeune, vous acceptez ''de la suivre'' dans cette idée folle. T'as aussi eu une grosse journée, tu as quand même dû avoir une conversation assez compliqué avec ton ami pour qu'il puisse redevenir.. Ton ami. Chose que tu avais pensé impossible dès le départ, vu le nombre de faux pas que tu avais pu faire en une seule petite journée.

Parler de lui prêter un pyjamas était chose facile. Tu n'en portes généralement pas, te trouvant trop à l'étroit dès que tu te retournes dans ton lit. Car oui, tu dors très mal et tu le sais. Tu bouges un peu trop souvent, prenant la place au complet. De toute façon, tu dors seul, personne n'a déjà partagé ton lit. Et c'est bien mieux ainsi. Tu ne t'aurais pas vu partager ce dernier avec le quartier entier sachant parfaitement que Dae partage le même appartement. Tu connais un peu les limites de l'indécence et t'as aucune envie qu'il ne te jette à la porte parce que t'es une guidoune de bas étage. Parce que c'est pas mal ce que t'es au fond. Tu ramasses les gens qui ne tienne pas réellement sur leurs deux jambes à la sortie des bars, tu leur fait des avances et tu conclus avant même de savoir leur nom. T'as pas besoin de plus, t'as pas besoin d'attache. T'imagines même pas le pognon que t'aurais pu encaisser si tu aurais chargé quelques dollars pour passer une partie de la nuit avec toi. T'aurais pu vivre seul et avoir ton propre petit appartement bien rangé comme celui de ton ami. Deux chambre, une salle de bain et une grande et belle cuisine. Et un tout nouveau canapé. Rien qu'à toi.

Tu as refermé la porte derrière vous avec ton pied, espérant arriver à créer assez d'intimité rien qu'à vous. Tu commences à en avoir pleins le dos de ses conneries et de ses petites allusions. T'as pas l'habitude des compliments sans devoir remercier pour ceux-ci et depuis qu'il t'as dit que t'avais une jolie mâchoire, tu images qu'il aimerait bien pouvoir la remplir.. Tu t'es collé à lui, après lui avoir dévoilé un peu de ton corps que t'es loin de vouloir cacher. T'as jamais été pudique et c'est quelque chose qui, tu crois, peut plaire à certaines choses. T'aimes te laisser aller et même, montrer l'ampleur de ce que tu pourrais faire pour faire plaisir aux gens qui t'approches un peu trop. T'essaies d'être franc avec lui, de lui remplir la tête d'images non innocentes qui t'habitent depuis des jours. T'as même posé tes lèvres à la base de son cou, espérant arriver à lui créer assez de frissons pour le désarmer. Tu ne lui a jamais avoué, mais t'aimes pas les filles et t'espères qu'il puisse l'avoir bien compris avec ton agissement. T'es là pour jouer, mais seulement pour répondre à son jeu, à ce que lui, veut décider. T'es pas celui qui impose les règles mais qui les subis et t'es du genre plutôt demandeur lorsque tu t'y mets. Tu hausses un sourcil lorsqu'il te pose sa question d'une manière assez sèche, comme s'il voulait être certain de ce que tu avances avant de se créer un scénario. Tu pensais avoir été assez clair mais faut croire que t'es pas capable d'être aussi direct avec lui qu'avec d'autre. Ton index se colle à son t-shirt et tu descends ce dernier sans même cesser de le regarder dans les yeux, essayant de le défier du regard. Tu ne lui parle pas, croyant plus acceptable de garder ta bouche fermée pour l'instant. Ton index termine sa petite descente directement à la finition du t-shirt et lentement, aidé de l'autre main, tu décides de faire sauter le bouton du pantalon de ton ami. T'as toujours les yeux dans les siens, venant déposer ta langue contre ta joue gauche. T'as toujours eu l'impression qu'une image voulait dire mile mots.
MADE BY @ICE AND FIRE.
Dae-Jung Ahn

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 3
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 29/12/2021
CRÉDITS : WRCKEDBUNNY (vava)

STATUT : Tomber de haut, tomber à genoux. Tu as trop souvent vécu d'amour qui t'a brisé, déchiré.Cette leçon tu ne l'as toujours pas apprise, romantique dans l'âme. Que d'histoires qui se sont terminées par le célibat dans lequel tu es.
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptySam 30 Avr 2022 - 1:17


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
Tu aurais envie de démentir tout ce que vient d'énumérer ton colocataire, mais tu n'en trouves pas le courage. Après tout, il a raison sur quelques points. Sauf sur le fait que tu n'es pas amusant comme personne. Ça te blesse un peu ça, qu'il puisse penser que tu es 'plate' alors que tu aimes t'amuser en temps normal. C'est juste que pour subvenir aux besoins de deux personnes dont une qui ne contribue pas, tu as besoin de travailler encore plus que de faire des activités ou de rigoler. Tu vivrais dans moins luxueux bien que ce soit assez simple dans ton appartement, mais tu es habitué de vivre ici. Il a un côté sentimental cet endroit, tu te vois bien y rester plusieurs années. T'es parti de rien du tout et t'as réussi à avoir cet endroit rien que pour toi, jusqu'à ce que ton ami ne s'invente chez toi de manière permanente. Tu décides de grogner légèrement à ses dires, mais le son sort plutôt comme un espèce de miaulement étranglé, que tu essaies de réchapper en toussant par la suite. Pas très très subtile, mais passons.

En un rien de temps, tu te retrouves par la suite dans la salle de bain, de ton propre chef. Tu sais que tu viens tout juste de vous situer dans un endroit restreint, mais pour le moment, tu n'en fais guère de cas. Tu ne penses pas à mal, seulement à profiter un peu plus de la présence du jeune homme. Aussi parce que tu ne veux pas être seul quand tu sais la bonne femme à quelques mètres, dans la pièce adjacente. Ce serait ton mauvais karma de te retrouver pris avec elle dans cette pièce, alors que Sunhi fait le ménage sans savoir que tu te fais attaquer à côté. C'est juste par la suite que les choses deviennent un peu plus compliquée et que la pièce devient plus chaude de minute en minute. Non seulement ton ami vient de fermer la porte, mais il te fait ce qui semble être une proposition indécente et tu ne sais pas si tu devrais flancher ou pas. Tu es un être humain, tu n'es pas fait de bois et la manière qu'il a de te regarder te donne des frissons. Par contre, tu as aussi l'impression que c'est un jeu pour lui, qu'il a juste envie de passer du bon temps et qu'il te voit comme une proie facile. Tu restes tout de même près de lui, entrain de combattre tes envies charnelles, les pupilles dilatées.

Tu lui poses ensuite une question plutôt directe, essayant de comprendre ce qu'il veut exactement. Mais au lieu de te répondre comme un adulte responsable, il glisse la main doucement sur ton chandail et tes yeux se fixent dans les siens. Tu as l'impression que l'air est plus opaque, qu'elle t'empêche de respirer convenablement. Tu en oublies même la présence non désiré de la supposée mère de Sunhi. Heureusement, elle n'est plus dans la même pièce que vous, comme dans la cuisine. Alors que tu penses qu'il veut simplement te faire frissonner ou tu ne sais trop quoi encore, il détache le bouton de ton pantalon sans grand ménagement. Si tu pensais qu'il arrêterait là, il n'en est rien, puisqu'il décide ensuite d'aller lécher ta joue gauche. Tu restes figé, ne sachant trop quoi faire. T'as l'air un peu con sur le moment, mais peu importe. Tu as beau avoir vu tous les signes, t'avais encore des doutes sur le fait qu'il était intéressé par les hommes, jusqu'à ce qu'il ne décide d'être aussi direct avec toi. Jusqu'à présent, il était plutôt timide, plutôt rougissant. Là il a littéralement la langue sur ta peau et tu émets un petit son bien malgré toi, avant de couvrir ta bouche avec ta main. Décidant d'entrer un peu dans son jeu sans pour autant trop te compromettre, tu décides de poser ta main sur son torse et de poser la bouche sur sa nuque. Contrairement au léger toucher de lèvres de Sunhi plus tôt, tu décides d'embrasser son cou à pleine bouche, te demandant même si ce serait une bonne idée de laisser une marque. Juste pour que sa mère ne la voit demain....

MADE BY @ICE AND FIRE.
Sunhi Hyo
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 13
MESSAGE : 69
ICI DEPUIS : 31/12/2021
CRÉDITS : wanda

STATUT : Célibataire, ne voulant pas se passer la corde au cou. Il te reste encore de belles années devant toi avant de tomber amoureux même si au fond, tu aimerais bien découvrir ce sentiment dont tout le monde parle
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptySam 30 Avr 2022 - 16:23


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
T'as jamais été doué pour les preuves d'amour ou pour les petits mots donnés avec affection. T'as pas grandis dans une famille aimante, où les gens se câlinaient avant de partir, pour se souhaiter bonne journée. T'as pas grandis avec des bisous sur les joues mais bien avec une claque sur les fesses de temps à autre. Et encore aujourd'hui, c'est comme ça que tu fonctionnes. Une claque et non un baiser. Qui finit généralement avec le deuxième mot, peu de temps après. Ton regard se fait de plus en plus brulant tandis que tu raccourcis les pas entre vous deux. T'aimerais l'avoir que pour toi ce soir et toute la nuit. T'as ce besoin de te faire apprécier, depuis le temps que tu attends en silence dans ton coin. Tu sais que tu ne pourras pas revenir en arrière, que tu ne pourras pas lui dire que c'était qu'une erreur et de tout oublier. Et pourtant, t'as envie de continuer, t'as envie de t'approcher encore et de mettre fin à cette attente devenue trop brûlante. T'as déjà perdu un ami en agissant ainsi, le besoin primaire prenant trop de place au fond de toi. Comme maintenant. T'as l'impression d'être un novice tandis que ton doigt s'échappe lentement sur son chandail que t'aimes trop. Le même qui te fais fantasmer lorsque tu penses à lui. Ce n'est peut-être qu'un simple chandail, un simple t-shirt qu'il porte à merveille et pourtant, il te met en transe dès qu'il le porte. Peut-être même fait-il par exprès pour le mettre lorsque tu es là, lorsque vous n'êtes que tout les deux. Et ce parfum.. De quoi te rendre complètement chèvre.

T'as fais sauter le bouton de son pantalon, tout en le regardant dans les yeux. Il a besoin d'une réponse et toi, t'es incapable de le lui dire directement. Toi qui aime être cru dans tes paroles lors du passage à l'acte car tu sais que c'est exactement ce que souhaites tes partenaires, t'oses pas avec lui. Tu préfères faire glisser ta langue contre ta joue, de manière à être assez explicite sur tes intentions. Tu ignores si Dae sera du genre à te sauter dessus ou au contraire, à te repousser, se sauvant jusqu'à sa chambre, préférant passer la nuit avec ta mère. Tu le sais gay, t'as bien compris son principe lorsque tu l'as découvert avec un homme, assis sur le canapé du salon. Le même que t'espères maintenant brûler, sachant que la femme qui te sers de mère s'est assis dessus, y a renversé du vin et a probablement eu quelques pensées déplacées lorsqu'elle a déposé son regard dans celui de ton coloc. Car tu t'avoues vaincu, même avec sa chemise de travail sur le dos, tu fantasmes sur lui, toi aussi. Alors dans ce t-shirt bleu.. Tu ne peux qu'approuver le désir que tu as pu lire dans de trop nombreux regard lorsque tu travaillais avec lui. Et le savoir aussi près de toi en ce moment, ne fais qu'empirer les battements de ton cœur qui se font beaucoup trop rapprocher. Tu sens sa main sur ta peau et pendant un instant, tu crois qu'il te repousseras. Qu'il ne prendra même pas le temps de t'expliquer ce qui se passe et décidera de se sauver. Va-t'il même te mettre à la porte? Toi-même, tu le ferais avec toi-même. Vu ton agissement, vu ton caractère de merde que tu ne cesses d'offrir à tout les gens autour de toi. Et maintenant, même à lui. Un caractère d'insatisfait, une personne qui ne cherche qu'un peu d'affection parmi ce monde peuplé de gens étranges. Sa bouche se colle à ton cou et tu ne peux empêcher un gémissement de s'échapper de ta bouche, avant de fermer les yeux. T'as presque envie de lui dire de te marquer, que demain t'iras au café pour passer devant Alicia et lui balancer cette marque directement sous ses yeux. Ou peut-être pas.. Peut-être prendras-tu des photos à la place et les placarderas partout où elle pourra se foutre le nez? Best idée ever.

Tu ignores si être aussi direct avec lui est une bonne chose, mais t'espères que ce soit le cas. Tu le sais beaucoup plus romantique que toi sur bien des points. Tu le sais chercher l'amour et le bonheur pour le restant de sa vie. Contrairement à toi, il n'a pas encore compris que tout ça ce n'est que mensonge et que ça n'arrivera jamais. Tu l'as cru toi aussi, t'étais encore jeune et l'esprit tellement embrumé de désirs naissants, de désirs différents de ce que tu ressens dorénavant. Tu croyais en l'amour véritable, au premier garçon qui pourrait te faire décoller. Au premier je t'aime que t'as jamais entendu de toute ta vie. Tes bras se sont glissés autour du cou de Dae, voulant le rapprocher encore plus près de toi, assez pour venir te frotter contre lui et ne rien laisser dans le dénis de ton désir beaucoup plus qu'apparent. Ta main s'est glissée dans ses cheveux pour le tenir contre toi, tandis que ta bouche s'est déplacée près de son oreille, dans un murmure. - Prends-moi. -
MADE BY @ICE AND FIRE.
Dae-Jung Ahn

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 3
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 29/12/2021
CRÉDITS : WRCKEDBUNNY (vava)

STATUT : Tomber de haut, tomber à genoux. Tu as trop souvent vécu d'amour qui t'a brisé, déchiré.Cette leçon tu ne l'as toujours pas apprise, romantique dans l'âme. Que d'histoires qui se sont terminées par le célibat dans lequel tu es.
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptyMer 4 Mai 2022 - 3:30


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
Il n'y a pas à dire, la journée va de rebondissements en rebondissements. Pour débuter, tu t'es réveillé avec la maladie transpirant de tout ton corps. Un énorme rhume que tu pensais ne pas voir disparaître avant plusieurs jours. Tu t'es ensuite rendu au travail où tu as dû endurer des clients déplaisants durant des heures. Ce fut après que Sunhi a fait acte de présence, alors que tu croyais qu'il ne désirais plus t'adresser la parole. Vint par la suite l'histoire de crise de jalousie de ta collègue Alicia pour terminer par la présence de la mère morte pas si morte que ça de Sunhi. Bref, déjà là, c'était une journée assez mémorable. Heureusement pour toi que ton rhume et ta fièvre sont disparus après plusieurs médicaments et un peu de marche en compagnie de ton ami pour te rendre à ton appartement.

Le pire, c'est que la journée n'est pas terminée qu'elle continue à te surprendre. Tu croyais passer du temps en compagnie de l'autre garçon, à jouer à des jeux vidéos et te gaver de nourriture peut-être passable préparée par ce dernier. Tu pensais pas que tu serais entrain de déposer des baisers mouillés sur sa nuque. Mais pour ta défense, il l'a un peu cherché. Tout d'abord, il t'a quasiment déshabillé... enfin à moitié déshabillé même, plus tôt, dans la cuisine. Et il ne cesse de te lancer des regards intenses depuis le début de la soirée. Bref, c'est peut-être pour alléger ta conscience, mais tu as l'impression qu'il a quand même un peu cherché à ce que tu sois présentement entrain de dévorer son cou comme si c'était le souper que vous n'avez finalement ni préparé, ni mangé.

Pour l'heure, tu ne sais pas trop où Sunhi désire aller avec ses agissements, mais tu l'obliges parce que tu es aussi fait de chair et de désirs. Et qu'avec tout ce qu'il insinue depuis quelques temps, c'est plutôt dure de résister en ce moment. Tu trouves justement que tu as un bon contrôle puisque ta bouche n'est nichée que sur la longueur de son cou invitant, ne bifurquant pas de ce petit coin de paradis que tu indulges de baisers, remercié par un gémissement et enivré par son odeur. Ses bras entourent maintenant ta nuque et tu te retires légèrement de ton nouveau cocon pour le regarder dans les yeux, mais il se penche alors pour parler dans ton oreille et susurrer des mots qui te font grogner non intentionnellement. Il va finir par te tuer, tu le sais. Tu perds alors le peu de contrôle que tu croyais avoir sur le moment, le poussant doucement vers le refuge qu'est la douche, une main possessive sur sa taille et l'autre explorant l'immensité de son dos. Tu fixes ensuite tes yeux dans les siens et tu ouvres la bouche, ta voix plus grave qu'à l'habitude se faisant entendre. "Retire ton pantalon." Tu n'es pas aussi dominant en temps normal, mais pour l'instant, tu ne te contrôles pas vraiment. Il a complètement mis tes défenses et ton esprit en compote.

MADE BY @ICE AND FIRE.
Sunhi Hyo
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 13
MESSAGE : 69
ICI DEPUIS : 31/12/2021
CRÉDITS : wanda

STATUT : Célibataire, ne voulant pas se passer la corde au cou. Il te reste encore de belles années devant toi avant de tomber amoureux même si au fond, tu aimerais bien découvrir ce sentiment dont tout le monde parle
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptyDim 8 Mai 2022 - 4:51


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
Tu frissonnes à ton toucher, tu faiblis à chaque baiser qu'il te donne directement sur ta peau. Tu n'as pas l'habitude d'avoir autant d'attention d'un seul coup, toi qui reste plutôt tranquille lorsqu'il s'agit d'avoir de l'attention. T'es celui qui se colle, celui qui demande mais qui fini par donner. T'es pas le genre à te pencher la tête sur le côté, comme tu es présentement entrain de faire, uniquement dans le but que Dae puisse continuer son doux supplice. Tu pourrais finir par en devenir accro et te détester, avec le temps. Tu soupires, laissant passer un fin gémissement avant d'essayer de te résonner. N'est-il pas un ami? Quelqu'un que tu aimerais pouvoir garder dans ta vie? T'as pas l'habitude d'avoir des tonnes d'amis et lorsque tu en as un, tu as tendant à tout faire pour te retrouver dans une position compromettante avec lui. Comme si c'était inné chez toi, comme si tu ne pouvais pas t'en empêcher. Peut-être est-ce parce que tu as manqué d'amour lorsque tu étais jeune? Peut-être est-ce parce que tu manques encore cruellement d'amour..

Tes paroles se font beaucoup plus direct à travers les secondes qui avancent entre vous deux. T'aimerais bien qu'il puisse comprendre sans même que tu ne dises un mot. Seulement avec un regard. T'oses même pas, sur le coup, lui exprimer ce que tu aimerais. Pas que cela te gênes bien au contraire, mais t'as peur qu'il puisse te repousser et directement aller rejoindre ta mère. Tu le sais gay, ça tu l'as bien compris lorsque tu l'as découvert avec la langue de son futur plan cul au-fond de sa gorge mais tu ne sais pas.. Peut-être que tu es entrain de t'imaginer des histoires pour faire passer le temps. Pas que tu trouves le temps long, au contraire mais bref.. T'es mal à l'aise, tu as trop d'attention qu'habituellement tu n'as pas. T'es encore debout, t'as encore la moitié de tes vêtements sur le corps, ce que tu n'as pas l'habitude.

Et au final, tu lui as murmuré quelques mots avant de poser ton regard dans le sien. Il l'a bien compris, tu le sais. Tu ne sais juste pas s'il finira à la course pour mettre de la distance entre vous ou au contraire, s'il décidera de te donner ce que tu souhaites. T'espères juste une chose, une simple petite chose. Qu'il ne t'embrasseras pas. C'est pas dans tes cordes. T'as embrassé qu'un seul garçon dans ta vie et tu regrettes sincèrement. Le simple fait d'y repenser te lèves le cœur et tu refuses de passer à l'acte avec lui de cette manière. Tu ne sais pas si un jour, tu arriveras à passer par-dessus cette phobie mais pour l'instant, tu te laisses pousser vers la douche, tes bras venant se glisser contre la nuque de ton futur amant. Sa voix est rauque, presque pâteuse. Assez pour te faire frissonner et apprécier ce que tu entends. Tes mains le lâchent pour s'approcher de ton bord de pantalon. Tu lèves les yeux vers lui quelques instants, avant de te mettre à nu devant ton ami. - Promets-moi de continuer à me parler ensuite. - Ta demande est direct, tu ne cherches pas une autre manière de lui en parler. Tu veux que tout soit clair avec lui, t'as pas envie de perdre un autre ami parce que tu n'as pas été capable de te contrôler. Lorsque tu as terminé ton dernier mot, ce n'est pas ton propre pantalon que tu essaies de baisser, mais bien celui de Dae. Tu veux lui faire plaisir comme tu sais si bien le faire avec les autres, sans même te poser trop de questions. - J'ai pas envie de te perdre après. - Parce que c'est comme ça que ça fonctionne. Tu couches avec un ami et ce dernier, par la suite, ne t'adresses plus la parole. Et même si Dae te fais carrément de l'effet, tu ne veux pas le perdre et qu'il puisse te tourner le dos. T'as fini par baisser un côté du jeans que porte Dae-Jung, venant jouer avec le bord de son caleçon. Tu te mords la lèvre inférieure, comme si tu attendais une autorisation de sa part. Comme si tu attendais qu'il puisse te dire d'y aller, de ne pas te gêner et de te mettre à genoux devant lui.

MADE BY @ICE AND FIRE.
Dae-Jung Ahn

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 3
MESSAGE : 77
ICI DEPUIS : 29/12/2021
CRÉDITS : WRCKEDBUNNY (vava)

STATUT : Tomber de haut, tomber à genoux. Tu as trop souvent vécu d'amour qui t'a brisé, déchiré.Cette leçon tu ne l'as toujours pas apprise, romantique dans l'âme. Que d'histoires qui se sont terminées par le célibat dans lequel tu es.
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptyLun 23 Mai 2022 - 4:21


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
Tu n'aurais jamais pensé que la soirée allait se terminer ainsi, mais tu es bien loin de t'en plaindre. Avec le nez et la bouche nichés dans le cou de ton colocataire, tu respires son parfum intoxiquant et tu as une impression de familiarité qui te ferait presque peur si tes sens n'étaient pas déjà complètement imbibés par lui. Tu ne sais trop de ce que tout cela signifie à dire vrai, mais pour le moment, tu ne veux même pas le savoir. Tu es habité par un instinct primaire et tu laisses la logique de côté pour le l'instant. Ce n'est pas dans tes habitudes mais Sunhi est si difficile à comprendre parfois que tu as l'impression que tu vas devenir fou si tu essais de savoir ce qui lui passe par la tête sur le moment, mis à part l'évidence.

Tu sent ton esprit complètement embrouillé par le désir lorsque tu lui demandes simplement de retirer son pantalon, après l'avoir poussé vers la douche. T'as l'impression de faire quelque chose d'interdit, que tu ne devrais pas faire. Et pourtant, tu ne peux pas t'en empêcher présentement. Si on t'avait dit que Sunhi aurait pu être intéressé par ta personne quelques jours plus tôt, tu aurais juste ri à la figure ton interlocuteur. Maintenant, tu ne pourrais en être plus sûr, surtout lorsqu'il baisse son pantalon pour te montrer son intérêt au grand jour. Tu ne relèves les yeux que lorsqu'il te demande de promettre de lui parler encore après coup. Tu fronces un peu les sourcils, le regardant jouer avec ton pantalon avant de te confesser qu'il n'a pas envie de te perdre après coup. T'aurais presque envie de capturer ses lèvres dans les tiennes, mais tu te retiens pour lui répondre. "Aucun risque. Je ne vais pas t'ignorer, je te le jure." Si ta voix était rauque un peu plus tôt, elle est maintenant douce et pleine de conviction. Tu mets tous tes sentiments dans ta réponse, espérant qu'il puisse sentir ta sincérité.

Tu rapproche ton visage de son cou dans l'intention de lui laisser quelques marques visibles pour demain lorsque tu entends la porte ouvrir et tu deviens aussitôt immobile. Un simple coup d'oeil te suffit pour voir qu'il s'agit de la mère de ton ami et tu frissonnes un peu malgré toi. Heureusement que tu es devant son fils, cachant ainsi son intimité devant sa mère. Ça aurait pu être beaucoup plus gênant si elle était arrivée quelques minutes plus tard.


MADE BY @ICE AND FIRE.
Sunhi Hyo
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 13
MESSAGE : 69
ICI DEPUIS : 31/12/2021
CRÉDITS : wanda

STATUT : Célibataire, ne voulant pas se passer la corde au cou. Il te reste encore de belles années devant toi avant de tomber amoureux même si au fond, tu aimerais bien découvrir ce sentiment dont tout le monde parle
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 EmptyVen 27 Mai 2022 - 2:55


Rôle Play Game
RPG: Choose an avatar, find him a name and a first name. Make a presentation, invent a life and a story for it. Take on a new role, become that person.
Tu pourrais jurer qu'il t'as laissé un suçon dans le coup, cet idiot! Comment vas-tu arriver à cacher tout ça aux autres garçons, désormais? Parce que oui, t'as l'intention de continuer de butiner à droite et à gauche, même après avoir couché avec Dae. Tu ne veux pas d'attache avec personne et tu ne veux surtout pas d'histoire trop sensible, trop réaliste. Tu aimes la découverte et être important pour quelqu'un pendant quelques minutes. Tu veux par-dessous tout montrer aux gens que tu côtois qu'ils peuvent être important pendant quelques instants. En échange, t'espères pouvoir l'être aussi, important. Rien qu'un peu, tu ne demandes pas grand-chose. Et malheureusement, tu en demandes souvent trop. Mais avec Dae, t'as l'impression que c'est autre chose. Il est plus avenant et pendant un court instant, t'as envie de jouer à la rapine, de lui voler un baiser. Un vrai. Pas quelque chose de trop court, pas un simple souffle. Quelque chose de rapide mais de bien. Quelque chose que tu aurais dû avoir de quelqu'un depuis des années. Quelque chose pour te couper le souffle, que tu puisses avoir besoin d'un respirateur pour revenir à toi. T'as envie, t'as besoin.. Et pendant un court instant, tu y penses sérieusement.

Tu sais que votre amitié est en jeu lorsqu'il te pousse un peu vers la douche, ne t'autorisant même pas à vous expliquer. Tu ne bouges pas trop, attendant ses directives. Tu veux être quelqu'un de bien pour lui, tu veux être un bon garçon, aussi. Tu veux être féliciter, qu'il puisse te parler ensuite et être plus que gentil avec toi. T'as pas envie de finir avec la paume de sa main sur ta joue, comme un de tes anciens amants. Tu ne sais pas son nom, tu sais simplement qu'il voulait t'entendre fort, même un peu trop. Ce que tu détestes par-dessus tout. Si tu aurais voulu faire partie de la mafia du sons et devenir vocaliste, tu aurais passé des entrevues. Chose qui n'est pas arrivé, t'en ai persuadé. Il te demande ensuite de baisser ton pantalon et tu bloques un peu. T'as peur et ça ce lis certainement dans ton regard. T'as les yeux apeuré, tu as peur de le perdre, qu'il te tourne le dos ensuite. T'es pas quelqu'un de vilain, t'es seulement le genre de mec à ne pas vouloir de relation sérieuse. Et tu sais que pour plusieurs, le tout peut bloquer. Et certainement pour lui aussi. Tu te rappelles d'une petite conversation que vous avez eu, lorsque tu l'avais surpris avec son ami, sur le canapé du salon. Dae est du genre à s'attacher et il recherche une relation, pas seulement des plans culs à tour de bras. Il n'agit donc pas comme toi. Il veut de l'amour, de l'attention, être continuellement bien dans ce qu'il fait. Il n'agit donc pas comme toi. Et pendant un court instant, vraiment court instant, tu te demandes si tu fais le bon choix avec lui. T'as envie de lui, ça parait.. Et pas uniquement physiquement. Dans ta tête, c'est le gros bordel depuis des jours, depuis que vous vous êtes disputés à cause de tout ça. Un peu plus et tu l'aurais surpris à faire de l'aérobie dans le salon avec un autre.. Et pendant un moment, tu t'es imaginé être cet autre et cela ne t'as pas déplu. Au contraire, même.

Il te jure de ne pas t'ignorer et tu rougis comme une collégienne. T'as honte de ton attitude mais en même temps, tu aimerais tellement plus. Tu aimerais qu'il puisse te prendre dans ses bras et te serrer fort contre lui. T'as aussi besoin d'amour, même si tu le montre très rarement. T'as besoin de te sentir apprécier, voir même aimé. Ton pantalon est maintenant aux chevilles et tu te débats pour t'en débarrasser. Sous-vêtement en prime. Ce n'est pas la première fois, et loin d'être la dernière, que tu te trouves en tenu d'Adam devant un homme. Tes mains s'accrochent à son pantalon, essayant de le faire tomber à son tour lorsque tu entends la porte de la salle de bain s'ouvrir. Tu bloques, tu deviens soudainement excessivement silencieux. Toi qui avait commencé à respirer anormalement fort pour montrer ton intérêt, tu peines à laisser échapper un simple souffle, de peur que quelqu'un ne puisse t'entendre. Le rouge t'es monté encore plus rapidement aux joues et tu laisses échapper un petit couinement. Mal, tu es bien plus que mal.. Tu sais qu'il s'agit de ta mère, il n'y a qu'elle dans les parages. Dae, toi et elle.. Pas même un animal puisque monsieur fait semblant d'y être allergique. Avant même qu'elle ne puisse dire un mot, tu t'empresses de repousser un peu Dae, remontant tes pantalons en vitesse. Au diable s'ils ne sont pas attachés, tu veux simplement fuir. Tu laisses Dae là, sans même un mot, attrapant ton t-shirt laissé un peu plus loin. Pas la peine de lui lancer un regard, tu sais qu'il doit être aussi mal que toi. Tu ne peux pas dire si l'arrivée de ta mère est une chance ou non. Tu ignores vraiment ce qui aurait pu arriver si elle ne serait pas arrivée. Tu sais simplement que t'avais envie de sentir ses lèvres sur les tiennes et ses mains tirer sur tes cheveux. Tu passes près de ta mère avant de la pousser pour sortir de la pièce. - Je vais au bar, je dois baiser. Ne m'attendez surtout pas.. - Parce que c'était ça le but, non? .. Peut-être pas non. T'as l'impression que c'était quelque chose de plus fort qui était entrain d'arriver, quelque chose que tu pouvais regretter après coup.

Tu les laisses se débrouiller seul tandis que tu refermes la porte de l'appartement derrière ton passage. T'as pris aucun argent pour sortir, pas même ton téléphone. Tu sais bien que tu n'iras nulle part sauf marcher un peu pour te changer les idées, et essayer de réfléchir.

MADE BY @ICE AND FIRE.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)   Rôle Play Game   + Dae-Jung (+18) - Page 3 Empty

 
Rôle Play Game + Dae-Jung (+18)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» play the game, everybody play the game . pv azriel (hot)
» I won't play your game -r.
» Let's play a game. ft Woody
» let's play the game, emrys.
» let's play the game - ft. Thiago

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: