∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en septembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont douces, ne vous découvrez pas trop ! Elles avoisinent entre les 20 et 25°C.


julian bratford & tommy o'brian
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

Partagez
 

 winter splash (isidora)

Aller en bas 
AuteurMessage
Selma Price-Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 327
ICI DEPUIS : 01/07/2022
COMPTES : manny, vega, perry, polly, rory
CRÉDITS : inglorious (a), drake (s), battinsonrobert-archivess (gifs), prince akachi (i)

STATUT : mariée mais séparée, toujours amoureuse du fantôme de son mari (leóma)
MessageSujet: winter splash (isidora)   winter splash (isidora) EmptyDim 17 Juil 2022 - 9:30

La veille Selma est rentrée d’une semaine de voyage en Nouvelle-Zélande. Elle est à la fois partie pour écrire un article de recommandations d’activité et de sorties à faire pour les boweniens en quête de nouveautés et également pour tester un itinéraire de quelques jours qu’elle prévoit de mettre dans son prochain livre. Elle n’a pas franchement eu le temps de se reposer de ce périple et a directement enchaîné une nouvelle journée de travail, essentiellement pour rédiger son article, qu’elle a pu faire depuis chez elle. Elle préfère largement travailler depuis son jardin avec la vue sur l’océan au loin plutôt que depuis son bureau au journal, enfermée toute la journée. Passer son temps à l’intérieur, ce n’est pas franchement la grande passion de la jeune femme. Sa fille Izzy doit venir passer la semaine avec elle. A présent qu’elle est suffisamment grande pour se débrouiller, Selma ne va plus la chercher chez son père. Moins elle le voit, moins elle se sent mal, enfin c’est ce qu’elle se dit puisqu’elle n’arrive tout de même pas à sortir son mari de sa tête. Le fait d’avoir une fille tous les deux les oblige à rester en contact et à se voir parfois. Si elle n’avait pas été là, est-ce que la journaliste aurait enfin demandé le divorce ? Elle ne préfère pas y penser, préférant se dire que c’est pour Izzy qu’elle le fait et non pas pour elle et qu’elle est incapable de mettre un point final à sa grande histoire d’amour. Histoire de se changer les idées après avoir bien avancé sur la rédaction de son article, elle finit sa journée de travail en faisant quelques longueurs dans la piscine. La journée fut plutôt chaude pour la saison et la température suffisamment clémente en fin d’après-midi pour lui permettre de plonger sans avoir froid. Elle entend la porte de la maison s’ouvrir, signe qu’Izzy vient de rentrer. Elle sort de l’eau et s’enroule dans une serviette pour ne pas avoir froid. Selma va s’asseoir sur la terrasse et lance « L’eau est suffisamment bonne pour y aller si tu veux ! »

__________________________

born to be wild
“Take the world in a love embrace. We can climb so high, I never wanna die”
https://www.aa-retro.com/t24824-selma-price-instagram
Isidora Orellana-Price
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 38
ICI DEPUIS : 02/07/2022
STATUT : un crush par-ci, un flirt par-là, en âge de penser que la moitié des mecs sont des cons sans pouvoir s'empêcher de baver devant les plus beaux
MessageSujet: Re: winter splash (isidora)   winter splash (isidora) EmptyMar 19 Juil 2022 - 10:25

La même heure que la semaine dernière. Leónel dépose Isidora devant la maison qu'elle occupe avec sa mère dans le quartier résidentiel. Un câlin et un bisou sur la joue plus tard, la portière claque et le vrombissement du moteur annonce son départ et sa fille l'observe partir, sachant d'avance qu'elle ne le verra pas avant la semaine prochaine. Foutue garde partagée, le début de la fin. Elle sent son monde s'écrouler chaque fois qu'elle doit faire son sac. S'ils ne règlent pas ça, c'est le divorce assuré. Elle fait de son mieux, elle essaie de remettre son père sur pieds et de voir au-delà de ce qu'elle perçoit comme du mépris de la part de sa mère, mais c'est juste dur. Qu'les adultes sont cons et indécis. « M'man ? J'suis rentrée ! » Les mêmes trois mots quand Izzy passe le pas de la porte, le même son de la porte qu'elle claque un peu trop fort. Son sac en bandoulière, un autre qu'elle tient à la main, les deux s'écrasent sous le porte-manteau dans l'entrée pendant qu'elle se débarrasse de ses chaussures pour pouvoir déambuler dans la maison. La baie vitrée de la terrasse est grande ouverte, Selma est dehors.
« J'arrive, alors ! » Isidora n'refuse jamais une baignade. Que le monde soit en train de brûler ou qu'une tempête de neige soit en train de frapper. Avant même de mettre les pieds sur la terrasse, la môme fait un détour vers sa chambre pour troquer ses vêtements du jour qu'elle laisse trainer au pied de son lit, les échangeant contre l'un de ces maillots deux pièces qu'elle collectionne. Son talon marqué par une blessure récente faite en plein cours de danse, Izzy miaule un peu au contact de ses pieds nus sur la terrasse faiblement chauffée par des rayons de soleil un peu timides. La mère s'approche de la fille pour une accolade et ce même baiser qu'elle réserve à ceux qu'elle aime. « Papa a demandé si tu pourras faire la lessive ? J'ai laissé le sac dans  l'entrée. » Vivre dans un camping-car, une galère. Izzy s'installe tout près de sa mère le temps d'un instant, au moins avant d'aller se baigner. Ça lui fait du bien de la (re)voir.
https://www.aa-retro.com/t24968-izzy_orelprice-instagram#890877
Selma Price-Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 327
ICI DEPUIS : 01/07/2022
COMPTES : manny, vega, perry, polly, rory
CRÉDITS : inglorious (a), drake (s), battinsonrobert-archivess (gifs), prince akachi (i)

STATUT : mariée mais séparée, toujours amoureuse du fantôme de son mari (leóma)
MessageSujet: Re: winter splash (isidora)   winter splash (isidora) EmptyJeu 21 Juil 2022 - 12:43

Les semaines où sa fille est chez son père, Selma se sent seule dans cette grande maison autrefois pleine de vie et parfois presque trop petite pour contenir toute la joie et l’amour de leur petite famille. A présent quand elle déambule à l’intérieur, elle se sent maussade et préfère éviter d’y passer trop de temps. Elle n’a jamais été une femme d’intérieur de toute façon mais l’extérieur aussi la replonge dans des souvenirs heureux qui la rendent terriblement nostalgique du passé. Quand Izzy rentre, elle est heureuse de voir la maison à nouveau s’animer un peu, reprendre vie. De toute façon devant sa fille elle n’a pas envie de se montrer déprimée, même devant elle-même, elle n’en a pas envie. Selma a toujours été une femme forte, celle qui prend les décisions et qui n’attend pas que les choses lui tombent dessus, elle va au devant des choses. C’est pour ça qu’elle a pris la décision de se séparer de León, même si c’est pour elle chaque jour dur à vivre de savoir qu’il vit, enfin plus vraiment maintenant, quelque part, pas si loin. La jeune fille lui crie qu’elle arrive et elle entend des pas se presser vers sa chambre. Enroulée dans sa serviette, assise sur une chaise de la terrasse, elle attend de voir sa fille faire irruption dehors. « Tu t’es fait mal ? » demande-t-elle en fronçant les sourcils avant de venir prendre sa fille dans ses bras. Quand elle lui parle de la lessive, Selma cache un signe d’agacement. Sa fille sait qu’il y a de l’animosité entre ses parents mais elle n’a pas envie d’en rajouter une couche en lâchant des méchancetés sur son mari. Parfois elle a du mal à se retenir mais elle n’a jamais voulu qu’Izzy prenne parti, elle n’a jamais essayé de la retourner contre León mais elle a toujours voulu qu’elle soit heureuse, ce qui n’est pas forcément le cas depuis quelques temps. « Oui, je vais m’en occuper mais tu pourrais aussi le faire jeune fille, t’es assez grande pour ça. » souligne-t-elle. « Ça va ? » et sa question n’est pas juste une formalité, elle la lui pose à chaque fois.

__________________________

born to be wild
“Take the world in a love embrace. We can climb so high, I never wanna die”
https://www.aa-retro.com/t24824-selma-price-instagram
Isidora Orellana-Price
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 38
ICI DEPUIS : 02/07/2022
STATUT : un crush par-ci, un flirt par-là, en âge de penser que la moitié des mecs sont des cons sans pouvoir s'empêcher de baver devant les plus beaux
MessageSujet: Re: winter splash (isidora)   winter splash (isidora) EmptyMar 9 Aoû 2022 - 14:27

« J’ai fait un mauvais atterrissage la semaine dernière, c’est rien. » Ça arrive. Izzy a même tendance à percevoir les joueurs de foot qui s’inventent des blessures pour tout et n’importe quoi comme des pleureuses quand elle se remémore toutes les blessures héritées de ses cours de danse, dont une entorse qui l’aura forcée à marcher un petit moment avec des béquilles. En s’engageant sur la piste de danse, elle savait à quoi s’attendre. Elles le savent toutes. Et c’est bien pour leurs tendances à surréagir qu’Isidora commence à se montrer plus discrète à ce sujet. Mère et fille s’embrassent, se serrent dans les bras. C’est la même chose à chaque fois qu’elle rentre à la maison après une longue semaine d’absence, et ça lui fait du bien. Elle aime son père, mais la froideur de son mobile-home et ce semblant de malaise qu’il lui inspire depuis que ses parents se sont séparés lui fait parfois froid dans le dos. Leónel a changé, et ce simple traumatisme qui aura fait de son père un autre homme aura fait s’effondrer tout cet équilibre que les deux parents ont su construire pour leur fille toutes ces années. « Mais c’est plus facile si c’est toi qui le fais. » lui répond-elle sans ménagement, plus par facilité qu’autre chose. Laver son propre linge, pas de problème. Commencer à mettre les mains dans celui de son père : c’est là que se pose sa limite. À quelques pas, la piscine. À en juger la tenue de sa mère et cette serviette qui s’étend autour d’elle, Selma y a déjà fait un tour… sans l’attendre. « Ça va, ça va. Comme d’habitude. Papa va bien. » La vie avec son père, ça va aussi. Elle n’aime pas lui raconter ce qu’elle fait chez lui, s’étendre avec des détails qui ne feront qu’attiser le feu entre eux. Aux yeux de sa fille, Selma juge bien assez son mari comme ça. Elle ne va donc pas lui donner plus de sucre à lui casser sur le dos pour nourrir leurs différends. Elle sent la terrasse se réchauffer sous ses pieds, pas question de tarder… Il faut qu’elle se baigne. « T’as déjà fini de te baigner, ou pas ? » lui demande sa fille avec douceur, comme une invitation à la rejoindre. Puisqu’il est toujours mieux de nager à deux.
https://www.aa-retro.com/t24968-izzy_orelprice-instagram#890877
Selma Price-Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 327
ICI DEPUIS : 01/07/2022
COMPTES : manny, vega, perry, polly, rory
CRÉDITS : inglorious (a), drake (s), battinsonrobert-archivess (gifs), prince akachi (i)

STATUT : mariée mais séparée, toujours amoureuse du fantôme de son mari (leóma)
MessageSujet: Re: winter splash (isidora)   winter splash (isidora) EmptyLun 15 Aoû 2022 - 10:55

Sans être une mère poule qui couvre beaucoup trop sa fille, Selma reste tout de même inquiète des problèmes qu’elle peut avoir, notamment cette blessure qu’elle ramène. La jeune fille lui explique un mauvais atterrissage et balaie le sujet, sa mère fronce les sourcils mais passe vite à autre chose. Elle sait Izzy assez casse-cou et pas du genre à pleurer pour une égratignure, trait de caractère sans doute hérité de sa mère. Un peu inconsciente parfois, Selma n’est pas du genre à renoncer pour une blessure minime, un peu de désinfectant, un pansement et c’est reparti. Sa plus grosse blessure est celle qui lui a fait rencontrer son mari, il y a bien des années. Cette fois, elle a dû se poser un peu et attendre l’avis des médecins pour sortir de l’hôpital. Elle serait bien repartie directement poursuivre sa randonnée pour la finir comme il était prévu mais son visa expirait et elle a décidé de suivre les conseils de León et retourner en Australie un temps avant de repartir pour une nouvelle aventure. « Évidemment ! » répondit-elle en souriant à propos de la lessive. Elle sait bien que ce sera à elle de s’y coller mais elle n’a pas envie que sa fille s’imagine qu’elle peut laisser sa mère s’occuper de tout. Izzy lui répond ensuite rapidement qu’elle va bien, ajoutant au passage que son père va bien aussi. Selma aimerait poser plus de questions, partagée entre l’envie d’avoir des nouvelles et celle d’être probablement agacée d’apprendre qu’au final rien n’a changé, comme d’habitude. Depuis qu’ils se sont séparés, elle préfère le garder le plus loin possible d’elle pour essayer de souffrir le moins possible. « Non je vais y retourner. » répondit-elle avant de replonger dans l’eau où la température est bien plus agréable qu’à l’extérieur où elle commençait à avoir froid. « T’as eu des notes cette semaine ? » demanda-t-elle en continuant sur les questions habituelles.

__________________________

born to be wild
“Take the world in a love embrace. We can climb so high, I never wanna die”
https://www.aa-retro.com/t24824-selma-price-instagram
Isidora Orellana-Price
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 38
ICI DEPUIS : 02/07/2022
STATUT : un crush par-ci, un flirt par-là, en âge de penser que la moitié des mecs sont des cons sans pouvoir s'empêcher de baver devant les plus beaux
MessageSujet: Re: winter splash (isidora)   winter splash (isidora) EmptySam 27 Aoû 2022 - 12:11

C’est ça, la danse. Ça implique plus de risques et de blessures qu’un athlète peut en avoir, de nombreux bleus aux pieds. Isidora a un peu ronchonné la première fois qu’elle a eu besoin de demander à sa mère de lui appliquer un pansement sur des instruments plus utiles que n’importe quoi aux yeux de n’importe quelle danseuse : ses pieds. Et c’est devenu monnaie courante depuis qu’elle a commencé à s’entrainer avec des pointes. C’est la vie, ça fait partie de ces efforts et de ces sacrifices que les passionnés doivent prendre lorsqu’ils veulent se donner à fond. Elle ne s’en inquiète plus vraiment, maintenant. « Merci ! » Pas besoin de se disputer pour une histoire de lessive. Si Isidora sait faire fonctionner une machine à laver, comme tous les ados : elle a surtout la flemme. La peur de se tromper dans les paramètres de l’appareil et de faire des bêtises vient bien évidemment après. Et tant que maman ne lui mettra pas de couteau sous la gorge ou ne la forcera pas à faire ces tâches plus vues comme des corvées que de réelles parties de plaisir, ce sera comme ça. Sinon, elle ira se plaindre à son père, lui racontera à quel point sa mère lui met la pression pour des choses futiles, et… C’est peut-être pas le moment. « Je vais venir aussi, alors ! » s’exclame-t-elle à son tour. Des choses de la maison qui lui manquent le plus lorsqu’elle doit aller chez son père, la piscine se situe sur la première marche du podium. Une maison sur roues, c’est drôle deux secondes mais… Elle a besoin d’espace pour s’étendre, Izzy. D’une piscine, d’une chambre avec un peu plus d’intimité, d’une vraie douche. L’une des nombreuses raisons pour lesquelles elle ne rechigne jamais lorsqu’il est temps de rentrer.

La gosse fait un petit plongeon dans la piscine familial. Si elle commençait à avoir un peu froid sur la terrasse, force est de constater que la température de l’eau est bien plus agréable. Peut-être qu’Isidora pourrait bien y passer sa journée entière, elle l’a déjà fait. Elle secoue la tête à vive allure, passe les deux mains sur son front pour dégager la quantité de cheveux qui vient lui ôter la vue. « Nan. Enfin, si, mais rien d’important… t’sais pourquoi, Maman ? » Elle marque une courte pause, les bras plongés dans l’eau… « Parce que c’est les vacances et qu’pendant un mois, j’vais pouvoir dire adieu à tout ça ! » Splash. Selma reçoit des éclaboussures en pleine face, de quoi la surprendre sans pour autant la déstabiliser. « J’vais pouvoir regarder la télé, passer mon temps dans cette si belle piscine, et peut-être même qu’on pourrait aller à la plage ? Pique-niquer ? » lui lance-t-elle l’idée. « Avec Papa. Faut le faire sortir, on dirait qu'il hiberne. » Et il a besoin d'aide ! « Je pourrais peut-être le motiver à une randonnée. »
https://www.aa-retro.com/t24968-izzy_orelprice-instagram#890877
Selma Price-Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 327
ICI DEPUIS : 01/07/2022
COMPTES : manny, vega, perry, polly, rory
CRÉDITS : inglorious (a), drake (s), battinsonrobert-archivess (gifs), prince akachi (i)

STATUT : mariée mais séparée, toujours amoureuse du fantôme de son mari (leóma)
MessageSujet: Re: winter splash (isidora)   winter splash (isidora) EmptyLun 29 Aoû 2022 - 22:38

La piscine est un luxe qu’ils se sont permis d’avoir alors que l’océan n’est qu’à quelques minutes à pied. Bénéficiant tous les deux de bons revenus, surtout à l’époque où León travaillait à l’hôpital, ils ont pu investir dans une belle maison avec jardin et piscine, de quoi élever leur fille dans de bonnes conditions. Pour autant Selma ne lui a jamais appris à être une enfant pourrie gâtée et l’a plutôt poussée, dès son plus jeune âge, à intégrer les scouts pour apprendre à vivre de manière un peu plus spartiates que ce qu’elle pouvait connaître dans leur maison. Aujourd’hui le pari est plutôt réussi puisqu’Izzy, sans être un petit ange bien sage, n’est pas non plus une enfant insupportable qui ferait criser ses parents chaque jour. Elles se retrouvent toutes les deux dans l’eau, l’écart de température avec l’extérieur étant réduit, rentrer dedans n’est pas compliqué et l’eau donne l’impression d’être bien plus chaude qu’elle ne l’est. Forcément dans sa prise de nouvelles, Selma s’arrêta forcément sur l’école, sujet important et central pour elle. Si elle ne demande pas à sa fille d’être première de la classe, elle attend néanmoins un certain niveau, essentiellement pour ne qu’aucune porte ne lui soit fermée à l’avenir pour son orientation. La jeune femme sourit à la réponse de sa famille, se passant une main sur le visage pour essuyer les quelques gouttes qu’elle y a reçu. « Oui, pendant un mois seulement, profite-en ! » la prévint-elle tout de même, sans pour autant avoir un ton sévère. Avant qu’elle ne lui demande à quoi elle compte bien occuper son temps, Izzy enchaîne d’elle-même. Elle ne doute pas qu’elle saura s’occuper. Entre les activités habituelles, elle propose un pique-nique en famille, avec son père, histoire de le faire sortir. Sa fille a du courage et de l’espoir là où elle, a perdu tout espoir de le voir un jour redevenir celui qu’elle a connu. « Je suis bien d’accord avec toi….si tu arrives à le convaincre. Ne compte pas sur moi, tu es sans doute celle qui arrive encore un minimum à le bouger. » Il est bien plus difficile de dire non à sa fille qu’à sa femme, malgré tout l’amour qu’on peut lui porter, elle en sait quelque chose. « C’est gentil de faire ça, mais profite quand même de tes vacances. » Elle n’a pas envie que sa fille passe son temps à essayer de sortir un peu son père alors qu’elle est censée surtout penser à elle et à s’amuser sans forcément traîner avec ses parents.

__________________________

born to be wild
“Take the world in a love embrace. We can climb so high, I never wanna die”
https://www.aa-retro.com/t24824-selma-price-instagram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: winter splash (isidora)   winter splash (isidora) Empty

 
winter splash (isidora)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et Splash ! [Rosa]
» splish splash (owen)
» splash & scream (tc d'halloween)
» write about isidora
» daydreaming (isidora)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: maisons-
Sauter vers: