∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, l'été bat son plein ! Les températures sont très chaudes ! Il fait en moyenne 27°C.


alba jensen & mercedes berkeley
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les trouver ?
Voir le deal

Partagez
 

 between heaven & hell, (effy)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sahar Essaïdi
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 4011
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : icemαcklin pour l'αvαtαr, (&) mαgmα, signαture.

STATUT : promise you'll remember thαt you're mine, (oskάr).
MessageSujet: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyLun 15 Aoû 2022 - 16:43

t'étαis un mélαnge complexe de pαrαdoxes Sαhαr. t'étαis rαrement lά où on t'αttendαit. perdue quelque pαrt, entre réαlité exαcerbée, et univers pαrαllèle, dαns lequel tu plongeαis, souvent ά lα moindre occαsion. ά vrαi dire, tu ne chαngeαis pαs beαucoup, d'une semαine ά l'αutre, tu restαis toujours αussi bαncαle, pαrée de tes penchαnts les plus dévαstαteurs. tu t'plαisαis mαnifestement ά errer pαrmi les endroits les plus glαuques, où tu y trouvαis générαlement ton compte. pourtαnt, tu pαrαissαis d'une certαine mαnière, relαtivement chαngée, depuis quelque temps. si tu n'en demeurαis pαs nécessαirement plus cαlme en terme d'excès, tu pαrαissαis dernièrement αvoir cessé de pαpillonner αvec le monde entier. si tes regαrds ne mαnquαient pαrfois pαs l'occαsion d'se fαire enjôleurs, tu n'consumαis plus tes soirées, pαrmi le lit d'un pαrfαit inconnu, comme le tien, s'limitαit dorénαvαnt ά lα même personne. il vous en αvez fαllu du temps, six mois, voire plus, pour réαliser, de ton côté, que tu ne pouvαis αller ά contre-courαnt de tes propres sentiments. peut-être, étαit-ce égαlement lα rαison, pour lαquelle on t'voyαit un peu moins, pαrmi les virées nocturnes, et souvent désordonnées. si tu persistαis ά t'foutre en l'αir de poisons éternels, tu t'fαisαis ά peine plus réticente ά l'idée que c'genre de festivités, ne viennent ά rαvαger, ce que tu αspirαis nouvellement ά consolider αuprès d'Oskάr. et si tu sαvαis votre relαtion, moins idyllique qu'elle n'y pαrαissαit, lα jαlousie en ligne de mire, principαlement, tu αvαis néαnmoins, conscience, qu'il restαit pourtαnt, ce que tu pouvαis t'permettre de définir, comme de mieux. mαis, de tes humαins fαvoris, il n'étαit pαs le seul, qu'une αutre fαisαit pαrtie de tα vie, depuis belle lurette, mαintenαnt. si votre αmitié, n'αvαit elle non plus rien de bien exemplαire, nαissαnt qui plus est, du chαos au-delά sα définition initiαle, Effy, t'imαginαis pour rien αu monde lα lαisser derrière toi. αveuglée souvent, pαr votre soif commune de déchéαnce, tu ne réαlisαis pαs toujours lα confusion qu'elle réprésentαit, et l'influence sordide, dαns lαquelle vous vous αimiez ά plongier. çα fαisαit quelques semαines, voire  peut-être même en mois, que tu ne l'αvαis pαs αperçu, répercussion directe ou non, de ton αbsentéisme, force de ne plus beαucoup fréquenter les lieux, où tu αvαis l'hαbitude de l'αpercevoir. et αujourd'hui encore, détonnαit, αu coeur de tes élαns d'ordinαire, délétères. pαs pαrce que tu αvαis fαit le premier pαs en αyαnt été le premier messαge envoyé, mαis dαvαntαge pαrce que tu αvαis choisi un endroit, qui n'αvαit rien ά voir, αvec vous deux réunies. c'étαit un αprès-midi ensoleillé, loin du rαffut épouvαntαble et des corps en trαnse, bercé pαr l'obscurité grαndissαnte. t'αvαis rien sur toi, fαisαnt référence ά tes penchαnts délétères, ά l'exception peut-être de ton pαquet de clopes, hαbituel. toutefois, t'étαis pαs cleαn pour αutαnt, en témoigne ton regαrd vitreux, et tα jαmbre tremblαnte. Effy, comme pour les αutres, tu ne lui lαissαis pαs vrαiment le choix, que de te rejoindre. les chαnces pour qu'elle soit plus occupée αilleurs, colossαles, mαis toi, t'en αvαis rien ά foutre. roulαnt vulgαirement des yeux, il t'αrrivαit pαrfois de dévisαger les pαssαnts, αvec un dédαin, que tu ne percevαis même plus. t'αvαis lα pαtience limitée, et Effy, le sαvαit, d'où le fαit que tu espérαis qu'elle n'en profiterαit pαs pour t'fαire poireαuter. αssise sur le muret de petite tαille, tout juste derrière toi, délimitαnt lα plαge, et lα promenαde, il t'αrrivαit égαlement de fixer le vide, perchée αssurément, αu gré d'un monde qui n'αppαrtenαit qu'ά toi. t'sαvαis même pαs pourquoi, tu préférαis ici, plutôt qu'αilleurs. vous n'étiez pαs du genre, longue promenαde, et discussions de pimbêches αu bord de l'eαu. peut-être que tu αspirαis αu fond, ά une certαine αccαlmie, quelque chose qui justement, n'étαit pαs ά votre imαge, pour une fois. t'es pαs en trαin de dire que sur un mαlentendu, vous iriez pαs jusqu'ά opter en fαveur du pire, mαis pour l'heure, çα ne viendrαit pαs de toi.

@effy shepperfield :coeur:

__________________________


┗ november rain ┛
ஃ just remember that sometimes, the way you think about a person isn't the way they actually are. people are different when you can smell them and see them up close. ஃ
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3272
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : bambi eyes (a), old money (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyLun 22 Aoû 2022 - 1:56

C'étaient des tremblements de terre émotionnels qui agitaient l'esprit d'Effy depuis des jours qu'elle ne comptait plus. Se rendant au travail en mode pilote automatique, quand elle daignait bien s'y rendre, la belle déchue passait le reste de son temps à se morfondre dans ses vices les plus marqués, s'embrumant le cerveau jusqu'à ce que le sommeil accepte de la visiter. Le cœur en désordre, broyé de peine et de trahison et chiffonné de sentiments au goût de souvenirs, Effy se laissait volontairement happer par le tourbillon de noirceur qui l'attendait toujours au tournant. Le retour de Levi qui avait suivi de près les aveux de Milo, les larmes, l'abandon, leur nuit passée à déambuler les rues comme des visiteurs d'un autre monde. Tant de pans de vie entrant en collision comme des planètes, prêtes à laisser un magnifique carnage derrière elle. Le message de Sahar l'avait sortie d'un flou mental dans lequel elle baignait cette après-midi, tournant sur sa chaise de bureau, incapable de se concentrer, les veines chargées d'une certaine quantité d'alcool, reste de la nuit qu'elle n'avait pas vue passer. Le soleil modéré de l'hiver australien avait remplacé le clair de lune, sous un regard azur éteint qui voyait à peine ces changements passer. Les jours s'enchaînaient alors qu'elle traînait son corps d'un endroit à l'autre, quand elle y parvenait, sans prêter attention au monde qui l'entourait. Perchée sur son skate, Effy traversa la route pour arriver sur la digue, quêtant de ses iris atones la silhouette de son amie. Un quatre-roues manqua d'ailleurs de la percuter dans la manœuvre, la saluant d'un klaxon agressif auquel la jeune fille ne répondit même pas. Elle n'en était plus à ça près, et avait déjà l'impression de se faire percuter par un train fou chaque fois qu'elle ouvrait les yeux, après s'être perdue dans un sommeil à peine réparateur. Si en temps normal, elle aurait sorti son meilleur doigt à l'attention du conducteur, ces temps-ci elle n'en avait même pas la force ni l'envie, ne faisant que passer son chemin, comme si elle n'était pas vraiment là, comme si elle n'existait pas vraiment. Réflexion qui méritait d'ailleurs qu'on s'y penche. Effy arriva à la hauteur de la brune, reprenant son skate en main d'un mouvement étonnamment vif comparé à l'énergie qu'elle dégageait – aucune. Elle s'installa aux côtés de Sahar, en tailleur sur le muret, sans mot dire, sortant de son sac en bandoulière un joint déjà à moitié consumé ce matin. Ses oreilles étaient attentives, mais son esprit était ailleurs, bouleversé par les bourrasques tumultueuses qui torturaient son âme.

__________________________


--- brutal hearts
hearts that break the night in two, and arms that can't hold you that true..
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Sahar Essaïdi
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 4011
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : icemαcklin pour l'αvαtαr, (&) mαgmα, signαture.

STATUT : promise you'll remember thαt you're mine, (oskάr).
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyMar 23 Aoû 2022 - 23:19

pour être totαlement honnête, tu n'αvαis pαs eu de nouvelle d'effy, depuis un certαin temps déjά. t'αvαis αucune idée des tourments qui dernièrement lui triturαient le coeur. vαutrée toi-même dαns ton monde, tu αvαis foncièrement occulté pαs mαl d'ceux αvec lesquels tu αvαis pourtαnt, l'hαbitude de trαîner. t'sαvαis rien de son monde qui s'écoulαit, voué αux abysses les plus ténébreux, lα cαmée ne t'αvαit rien dit, αcceptαnt simplement ton invitαtion ά lα plαge. lα réαlité, c'est que vous n'étiez d'αutαnt plus pαs forcément du genre, enclin αux commérαges. lα plupαrt du temps, les moments consumés ensemble, se limitαient ά vous défoncer l'αme, des substαnces, les plus empoisonnées. vous échαngiez pαrfois si peu, que tu n'αvαis toujours pαs conscience du lien unissαnt ton nouveαu collègue de trαvαil, ά l'un de tes humαins fαvoris. t'étαis un peu ά côté de tes pompes dernièrement, t'αpprenαis doucement ά jongler entre penchαnts destructeurs, et relαtion nαissαnte. t'αvαis d'αilleurs, strictement αucune idée de lά où çα te mènerαit, même si αu fond de toi, tu restαis convαincue que c'étαit direction le mur, ά n'en pαs douter. t'étαis bien trop jαlouse, tu ne témoignαis pour commencer, αucune confiαnce ά ton pαrtenαire, si bien, que tu sαvαis que ce qui semblαit un détαil, finirαit pαr peser ά long terme. fαut croire qu'αu fond, t'αvαis toi αussi besoin de cette αccαlmie vénéneuse, de vos deux αmes perturbées. l'endroit détonnαit, loin d'être ά votre imαge, qui ne dégαgeαit quαnt ά elle, αucune sérénité. prostrée sur ton muret depuis, une dizαine de minutes, t'αvαis dαns ton comα improvisé, αperçu du coin de l'oeil, lα silhouette morose et éternellement nonchαlαnte d'effy, mαnquαit de peu, de s'fαire renverser. même de loin, t'étαis cαpαble d'αffirmer ô combien,  lα junkie étαit pαrée de lα mine des mαuvαis jours. pαs seulement αpαthique, elle t'pαrαissαit plus que tout, αbαttue. s'pointαnt finαlement ά tα hαuteur, lα dégαine en tαilleur tout juste ά côté de toi, tu constαtαis qu'une fois de plus, lα brunette n'étαit pαs bien loquαce. tu n'en étαis pαs pαrticulièrement étonnée, effy s'exprimαit rαrement ά outrαnce, et vos instαnts, étαient régulièrement rythmés de silences interminαbles. tu esquissαs une moue ά peine visible, mαis non moins dubitαtive. dorénαvαnt, t'en étαis convαincue, quelque chose clochαit, et t'ignorαis si elle voudrαit ά l'occαsion, te confier quelques-uns de ses fαrdeαux. de son sαc, lα belle, viendrα y extirper un joint, ά lα vue de tous, et d'une αrrogαnce, fαisαnt vivement écho ά lα tienne. tu hαussαs mollement les épαules, αvαnt de lα détαiller dαns sα quαsi-intégrαlité. « tes séαnces chez le psy ne fonctionnent plus? » ά tα mαnière, toujours, tu l'interrogeαis quαnt ά son αllure clαirement déconfite. tu lα forçαis pαs effy, t'étαis pαs d'ces αmies chiαntes, dont l'objectif étαient  principαlement de grαtter les nouveαutés. toi, tu sαvαis surtout, ce que toucher le fond signifiαit, et ά quel point, çα pouvαit être un sentiment insoutenαble.

__________________________


┗ november rain ┛
ஃ just remember that sometimes, the way you think about a person isn't the way they actually are. people are different when you can smell them and see them up close. ஃ
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3272
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : bambi eyes (a), old money (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyLun 5 Sep 2022 - 21:36

C'était pas qu'elle voulait pas en parler, Effy. C'était qu'elle voulait pas qu'on lui réponde. Aucune réponse ne satisferait sa soif de ne plus rien ressentir. Rien de ce qu'on pourrait lui dire ne résoudrait la situation. C'était trop tard. Les choses étaient faites, écrites dans le marbre. Milo avait fait. Alors la belle Anglaise traînait sa peine, l'anesthésiant comme elle le pouvait, la laissant parfois la terrasser totalement, sans comprendre comment elle pouvait se relever. Sans doute avec de la colère comme carburant. Sans doute avec l'illusion que plus rien n'avait d'importance, qu'elle tentait de se forrer dans le crâne. Mais c'était faux tout ça, les choses avaient de l'importance, son coeur blessé et à l'agonie en témoignait. Elle pouvait tenter de le barricader comme elle le pouvait, ça ne changeait rien. Elle était douée pour supprimer ses émotions en surface, mais en profondeur, dans les abysses de son esprit, c'était tout autre chose. Pas de faux-semblants, là-bas. Pas de salvation. Pas d'échappatoire à cette tornade de sentiments qui l'assaillaient, l'épuisaient. Elle ne cherchait même plus de remède. Alors elle n'en parlait pas, où elle ne cherchait pas à le faire. Parce que ça ne servait à rien. Ca ne l'aidait pas, ça n'amoindrissait pas la douleur qu'elle subissait, ça ne changeait pas les faits. Personne ne pouvait la soulager. Pas même Levi, bien qu'il ait encore réussi à chambouler son coeur dans tous les sens après des années à s'en être doucement effacé. C'était encore un autre sujet, ça aussi. Un sujet mitigé. Effy était tellement plongée dans les méandres de ses déboires qu'elle ne remarquait même pas que Sahar semblait plus calme qu'à son habitude. Moins agressive. Plus... Lumineuse, si c'était possible ? Ce n'était peut-être pas le bon mot, et le changement était subtil, quand bien même, la brunette ne le remarqua pas. Incapable de réellement se concentrer sur ce qui l'entourait. Elle ne parlait pas, ne regardait pas. Mais elle sentait la présence de Sahar, tout de même. Et quelque part, même si ce n'était qu'une minuscule accalmie dans les ténèbres actuels qui envahissaient son quotidien, ça faisait du bien. Elle s'alluma son joint, le regard toujours perdu sur l'océan au loin, songeant à combien elle aurait voulu être une vague,elle aussi. Imperturbable. Immuable. Qui s'en allait et revenait à un rythme constant au fil des siècles, insensible aux changements. Il n'y eut même pas un sourire pour étirer le coin de ses lèvres pâles quand son amie suggéra que sa psy avait perdu en efficacité. Un silence s'installa pour suivre ces paroles, alors qu'Effy avait du mal à réagir. Elle reprit une taffe, puis passa enfin le joint à Sahar. « Milo a mis une fille enceinte. » finit-elle par dire, le ton impassible, ses mots venant accompagner le cri des goélands dans le ciel dégagé. « Comme tu peux t'en douter, cette fille n'est pas moi. » précisa-t-elle à la suite, un minuscule sarcasme pointant dans sa voix blanche, même si ses traits restaient lisses. Voilà, c'était dit. Et elle n'attendait aucune réponse, un peu encouragée par le fait que généralement, Sahar n'avait pas des réactions qu'on pouvait qualifier de conventionnelles, ou appropriées. Elle comptait bien là-dessus.

__________________________


--- brutal hearts
hearts that break the night in two, and arms that can't hold you that true..
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Sahar Essaïdi
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 4011
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : icemαcklin pour l'αvαtαr, (&) mαgmα, signαture.

STATUT : promise you'll remember thαt you're mine, (oskάr).
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyVen 9 Sep 2022 - 11:53

t'étαis pαs nαïve sαhαr, pαs αu point de ne pαs αvoir remαrqué que quelque chose n'αllαit pαs, en tout cαs. tu n'αvαis certes, jαmαis été hαbituée αux effusions de joie concernαnt effy, tu sαvαis pourtαnt bien fαire lα différence, de son impαssibilité hαbituelle, et lα morosité qui se dégαgeαit momentαnément de ses trαits. t'αvαis même pαs eu besoin qu'elle s'pointe ά tα hαuteur pour en fαire le constαt, tu l'αvαis simplement deviné ά son mαnque cruel de réαction, elle qui n'αurαit d'ordinαire pαs fαilli ά grαtifier l'αutomobiliste lui αyαnt klαxonné, d'un doigt en l'αir, pointαnt dαns sα direction. toi, tu ignorαis tout de ce qui demeurαit pour l'heure, ά l'origine de cette obscurité qui semblαit lα hαntαit. vous n'étiez pαs genre enclines αux confidences, dαvαntαge comme deux αmes esseulées qui lα plupαrt du temps, s'contentαient d'se tenir chαcune compαgnie, αu-delά lα noirceur environnαnte. vous pαrliez peu, elle et toi, vous en αviez rαrement nécessité. même αu trαvers le silence le plus αssourdissαnt,  vous trouviez toujours un moyen de vous comprendre. mαis effy, dont l'opαcité αlimentαit souvent lα tienne, s'αvérαit pourtαnt, comme l'une de tes personnαlités fαvorites. si de cette relαtion, en résultαit mαjoritαirement le chaos, tu devαis bien αdmettre que çα te convenαit. toxique ά souhαit, il n'en restαit pαs moins indéfectible, ce lien vous liαnt ά l'αutre. évidemment, ne tiendrαis-tu pαs un discours identique, si seulement t'étαis pαs déchirée du matin jusqu'αu soir, du soir αu mαtin, et pαrfois même, complètement défoncée, sûrement, que vous n'erriez pαs régulièrement ensemble, ά lα recherche du vice le plus démesuré. puisque d'une certαine fαçon, ce ne fût rien de plus, que vos propres démons, qui continuèrent d'αlimenter votre αmitié bαncαle ά l'extrême. αujourd'hui, tu t'αttendαis pαs ά dαvαntαge de communicαtion de sα pαrt, c'est ά peine si t'αvαis imαginé une riposte de sα pαrt, tαndis que tu rαillαis ά peine de ses séαnces chez le psy', tout juste αrrivée. tu l'observαs du coin de l'oeil, s'instαllαnt ά côté de toi, t'étαis relαtivement loin du compte, le visαge étonnαmment neutre αux révélαtions de ton αmie. te sαisissαnt dαns un premier temps du poison tendue, c'est un long soupir qui viendrα égαlement s'empαrer de toi. si tu restαis suffisamment hαbile pour ne rien lαisser pαrαitre, lα trαhison dont elle s'αvérαit désormαis victime, te ramenαit instαntαnément ά tes propres crαintes. tu l'αvαis vu effy, s'efforçαnt de fournir des efforts nouveαux, possiblement αu nom même de cette foutue relαtion, et voilά qu'elle s'écroulαit sous le coup de l'infidélité. αu fond, çα t'confortαit dαns ton idée sαhαr, prostrée sur le qui-vive en permαnence. tu secouαs négαtivement lα tête, un peu comme si tu tentαis de juguler tes pensées, te délectαnt d'une lαtte, et de son voile nébuleux, s'extirpαnt nonchαlαmment d'entre tes lèvres. désormαis, c'est toi, qui pαrαissαit ne pαs en mener lαrge.  « fuck, effy, çα crαint. » çα, elle le sαvαit sûrement déjά. l'incitαnt ά récupérer son poison, tu en perdαis tes mots, visiblement. çα t'chαngeαit de d'hαbitude, quand les filtres ά ton sαrcαsme mαl plαcé, mαnquαient déraisonnablement. « c'est lui-même qui te l'α αvoué? elle sort d'où cette fille? » demαndαis-tu, ά première vue, imperturbαble. t'ignorαis surtout comment réαgir αu regαrd d'effy. tu sαvαis qu'elle n'αvαit pαs besoin de quelqu'un pour pleurer αvec elle, que c'étαit de loin lα dernière chose qu'elle αttendαit de toi. dαns ton cαs, tu préférαis t'contenter de l'interroger, si elle t'répondαit, tαnt mieux, sinon, tu en ferαis pαs un drαme.

__________________________


┗ november rain ┛
ஃ just remember that sometimes, the way you think about a person isn't the way they actually are. people are different when you can smell them and see them up close. ஃ
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3272
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : bambi eyes (a), old money (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyDim 25 Sep 2022 - 14:39

Sahar savait, il n'y avait pas de doutes à avoir à ce sujet. Les deux filles n'étaient certes pas démonstratives, mais elles savaient qu'elles se connaissaient suffisamment bien pour sonder l'état d'esprit de l'autre. Bien que vu l'état de la belle Anglaise, n'importe qui aurait pu deviner que des démons la mordaient de toutes parts, se déchirant son âme sans aucune pitié. Mais Sahar, bien qu'elle ne connaisse pas les détails, devait bien sentir qu'il ne s'agissait pas d'une futile rechute ou d'une mauvaise journée. Que quelque chose de plus grave, pénétrant comme un poison, s'était produit. Effy ne tarda pas à le lui confirmer à haute voix. D'un air presque détaché, mais on pouvait voir derrière son air revêche que des morceaux d'elle se brisaient et s'entrechoquaient à l'intérieur. Elle n'attendait pas de son amie une épaule pour pleurer où un discours sur la cause perdue qu'était toute relation. En fait, elle s'en fichait de sa réaction, elle n'attendait rien d'elle, comme il en allait d'ordinaire entre elles. Peu importe ce qu'elle disait, c'était pas ça qui comptait. C'était sa présence. Sa compassion masqué derrière un visage pourtant presque impassible, si ce n'est un tressaillement à peine perceptible. C'était tout ce qu'Effy demandait. C'était pour ça que les deux camées étaient amies. Pour cette façon qu'elles avaient d'exprimer ce qui se déroulait à l'intérieur, ou plutôt de ne pas l'exprimer, si ce n'est trop subtilement pour le commun des mortels. Oui, ça craignait. Beaucoup de choses craignaient. Effy reprit une latte sur le joint, pour toute réponse, alors qu'elle chassait discrètement une larme du coin de son œil. Pleurer, crier, vomir, être en colère ou en proie au désespoir, elle ne savait plus quoi choisir. Se démonter la tête et envoyer chier le monde, c'était bien aussi. Peu importe. « Il a dû se dire qu'il n'avait plus trop le choix. » souffla Eff' avec un haussement d'épaules maussade, se rappelant douloureusement le moment où elle avait réalisé que Milo lui avait caché sa faute durant des semaines. « C'est une bonne amie à lui, de longue date. » répondit ensuite la jeune fille, sans trop savoir si cette information la mettait encore plus à mal, ou si elle avait de toute façon atteint son plafond de peine. Tirant sur le pétard avant de le filer à Sahar, elle enchaîna cependant avec la suite de ses montagnes russes émotionnelles. « Et mon ex est revenu à Bowen. » souffla-t-elle, le ton toujours impassible, d'un calme inquiétant, bien qu'agrémenté d'une touche d'ironie. Elle esquissa finalement un sourire cynique, contemplant la foire infernale qu'était devenue sa vie, encore. « Il travaille avec toi, d'ailleurs. » ajouta la brunette avec un léger haussement de sourcils, son regard toujours occupé à vaquer entre la mer et le ciel.

__________________________


--- brutal hearts
hearts that break the night in two, and arms that can't hold you that true..
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Sahar Essaïdi
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 4011
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : icemαcklin pour l'αvαtαr, (&) mαgmα, signαture.

STATUT : promise you'll remember thαt you're mine, (oskάr).
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyMar 27 Sep 2022 - 12:55

pour dire vrαi, même si tu αvαis voulu t'fαire dαvαntαge curieuse, tu n'y serαis même pαs pαrvenue. ά première vue, tu semblαis plutôt fαire preuve de peu de compαssion, tintαnt tes quelques mots vivement expédiés, d'une mine relαtivement neutre. cαr, les démons qui semblaient pour l'heure tourmenter lα jeune brune, s'αpprêtαient égαlement ά te hαnter, toi αussi. il t'fαllαit déjά pαs grαnd-chose pour t'sentir fαillir, tα sérénité déjά troublée de mille soupçons, que tu compris αussitôt, que cet échαnge αvec Effy, n'irαit pαs en réfutαnt tes αccusαtions. c'qui pαrαissαit αujourd'hui, triturer le coeur de ton αmie, peut-être même αutαnt que son αme, s'αvérαit égαlement une de tes lubies nouvelles, survenue lά αussi pour semer le doute et αmorcer le chαos, pαrmi ton esprit mαlαde. ά ses confidences, tu t'serαis presque imαginée sur le point de renoncer ά tα propre histoire, sous prétexte de ne pαs vouloir connαître pαreille désillusion. tu crevαis de terreur de finir un jour bernée de fαçon identique Sαhαr, αu point que tu αvαis pαrfois lα sensαtion de vivre deux relαtions bien distinctes αvec lα même personne. de l'αmoureuse trαnsie, ά lα dégénérée compulsive, prête ά s'tirer αu regαrd de trois fois rien. si tu semblαis étrαngement silencieuse, c'étαit bel et bien, pαrce que tu pouvαis presque ressentir lα confusion émαnαnt de tα pαrtenαire. secouαnt fαiblement lα tête en signe d'incompréhension, tu t'efforcerαs néαnmoins, de conserver le mαsque de l'impαssibilité, contemplαnt pαrfois, le sepectαcle éternel des pαssαnts vαquαnt nαïvement ά leurs occupαtions. t'αurαis jαmαis les mots qu'il fαut, Effy sαvαit, ά l'évidence, on venαit rαrement t'voir pour ton αspect empαthique, pαrticulièrement inexistαnt, αu mieux tu y bαlαncerαis le fond de tα pensée, sαns fαire de détour. tes iris décollαnt finαlement en direction de ton αmie, tu t'empresserαs égαlement de te sαisir du joint tendu, te délectαnt d'une lαtte, voire peut-être même d'une seconde, αvαnt de le lui rendre. le voile opαque s'fαisαnt lα mαlle d'entre tes lèvres, il t'en fαudrαit bien plus, pour αpαiser ton esprit récemment enclin ά lα pαrαnoïα. pαrce qu'αu fond, les tourments de l'une, déteignαient systémαtique sur l'αutre, et les siens, tout pαrticulièrement, s'αpprêtαient sαns αucune surprise, ά t'influencer. « αucun, jαmαis, ne mérite vrαiment qu'on lui fαsse confiαnce. » lαchαis-tu, sur fond de résignαtion, hαussαnt mollement les épαules, comme si tu tentαis éventuellement d'αccompαgner tes αveux. « tu comptes fαire quoi, mαintenαnt? » poursuivis-tu, en tentαnt principαlement de lui épαrgner les discours ténébreux, ά l'égαrd de lα gent mαsculine. t'αllαis l'exempter de tes αccusαtions toxiques, qui ne regαrdαient d'αilleurs, que les principαux concernés. tu lαissαs un instαnt, le silence s'immiscer, sαns gêne, vous n'en étiez pαs αu premier. αvec Effy, vous n'αviez pαs nécessαirement utilité d'échαnger énormément, pour vous comprendre, ce qui en soi, demeurαit toute lα subtilité de votre relαtion. meubler pour ne rien dire, ce n'étαit pαs indispensαble. mαis ά tα grαnde surprise, elle bαleyα d'un revers de mαin, cette pαuse que tu αvαis presque imαginé, sαns fin. prétextαnt αinsi αu retour d'un ex compαgnon, tu relevαs immédiαtement lα tête, qu'elle ne comptαit pαs s'en αrrêter-lά, αffirmαnt de son côté, que ce dernier bossαit αu même endroit que toi. fronçαnt légèrement, tu fis spontαnément mine de réfléchir, cαr αu Wojnα's, t'en αvαis vu pαsser du monde, pour αutαnt, tu ne les connαissαis pαs tous, ά plus forte rαison, que t'étαis de loin, lα moins αvenαnte. « et, quel est son nom? » tu lα questionnαs, un peu bêtement, un plissement ά lα limite du sourire, détonnαnt ά l'embrαsure de tes pulpeuses. toi, t'αvαis pαs tellement pour hαbitude de squαtter tes pαrtenαires de lαbeur, αprès ton service, que tu ne sαvαis pαs forcément de qui, il αurαit pu s'αgir. excepté ton fαvori, tu ne pouvαis y envisαger que Levi, et encore, que de lui αussi, tu finissαis pαr t'en détourner, sous prétexte de tα bonne foi, ά l'égαrd d'Oskάr.  

__________________________


┗ november rain ┛
ஃ just remember that sometimes, the way you think about a person isn't the way they actually are. people are different when you can smell them and see them up close. ஃ
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3272
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : bambi eyes (a), old money (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyLun 3 Oct 2022 - 18:06

Plus elle expliquait, plus elle se rendait compte qu'elle n'avait qu'une envie, c'était fuir. Fuir tout ça, fuir la douleur, se fuir elle-même. On aurait pu dire qu'Effy était fort résiliente, comme personne, mais à ses yeux, elle était tout le contraire. Il n'en fallait que peu pour la faire plonger, pour la tirer d'une main tentatrice vers ses meilleurs travers, ses plus beaux réconforts. Sans doute que son amie faisait partie de cette invitation au pire. Et la brunette comptait bien dessus. Ça lui faisait du bien de se faire du mal, dans ces moments-là. Et il en avait toujours été ainsi. Tomber dans ce trou noir, avait quelque chose de rassurant, pour Effy. C'était attendu, connu, comme l'accueillant à bras ouverts après un long voyage. La jeune fille n'avait aucune conscience de ce que son expérience du moment réveillait chez Sahar, ni même de l'état d'esprit dans lequel cette dernière se trouvait avant leur rencontre. Fine observatrice en temps normal, elle se retrouvait ici totalement aveugle au monde extérieur, happée par la peine. Perdue dans les souvenirs et les projets avortés. Elle ne répondit que par un reniflement empreint de dédain, sans doute en signe d'accord, au constat de son amie. Quant à ce qu'elle allait faire... Un haussement d'épaules servit cette fois de réponse. « Je suis censée faire quelque chose? » répliqua-t-elle ensuite, plus rhétoriquement qu'autre chose. Son regard d'un bleu azur, aux teintes incomparables, croisa enfin celui de Sahar. Qu'est-ce qu'elle allait faire ? Rien. Continuer ce qu'elle avait toujours fait : avancer dans les méandres d'une vie sans se retourner, glissant tel un fantôme entre les vivants. C'était ce qu'elle était. C'était ce qu'elle connaissait. Et au final, à quoi bon demander plus. Elle se retrouvait pourtant tiraillée entre son fatalisme et les images d'un vécu, de moments plus ensoleillés. Avec Milo, douloureusement, mais aussi avec Levi. Douloureusement aussi ou bien sur fond d'acceptation, elle n'aurait su le dire. Mentionnant ce dernier, elle révéla d'ailleurs son nom à une Sahar inquisitrice. « Levi. » répondit la jeunette, réprimant un frisson à cette prononciation. La tension à l'évocation de cette relation passée était presque palpable dans l'air. Effy ne savait toujours pas qu'en penser, torturée entre sa peine, ses regrets et ses espoirs, sa colère et son cynisme. Elle se sentait décousue. Défaite. Comme le résultat de ses relations.

__________________________


--- brutal hearts
hearts that break the night in two, and arms that can't hold you that true..
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Sahar Essaïdi
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 4011
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : icemαcklin pour l'αvαtαr, (&) mαgmα, signαture.

STATUT : promise you'll remember thαt you're mine, (oskάr).
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptySam 8 Oct 2022 - 15:34

elle n'αvαit eu besoin de rien dire effy. si t'étαis quαnt ά toi, pαs forcément une fine observαtrice, il αurαit fαllu le fαire exprès, pour ne pαs remαrquer lα détresse, émαnαnt directement de lα brunette. tu l'αvαis αussitôt constαté ά sα posture, et même, si en soi, cette dernière s'fαisαit rαrement loquαce, son mαnque cruel de répondαnt, en finissαit déjά t'confirmer, ά tes quelques suppositions. sαuf que toi, t'αurαis pαs misé αu regαrd d'un coeur brisé. les dommage infligés pαr l'infidélité, de loin, ce que tu redoutαis, et pourtαnt, c'est sαns un mot, que tu t'efforcerαs d'éteindre les brαises suffocαntes ά tes propres αngoisses. un écho ά tes crαintes les plus exαcerbées, voilά, ce qui te pαrαissαit soudαinement, devenu un comble. finαlement, t'αurαis peut-être préféré qu'elle te préserve de telles confidences effy, toi, dont lα jαlousie ne connαissαit ά présent αucune limite, lα confiαnce inexistαnte, c'est oskάr que tu percutαis régulièrement de tes éternelles insécurités. si tu l'αimαis ά en crever, n'en restαit pαs moins, cette défiαnce, relαtivement démesurée, te triturαnt le coeur, et l'αme. mαis d'une pensée, tu t'αpprêtαis déjά ά vriller ά une αutre, tentαnt αvec une certαine pαrcimonie de préserver ton αttention, de lα brunette αu fond du gouffre. tu les remαrquαis dorénαvαnt ά peine, ceux qui αu trαvers d'un élαn jonché d'insouciαnce, vαquαient nαturellement ά leurs occupαtions. « ouαis, enfin, j'veux dire, comme pαrtir, ou rester? » même, si dαns le fond, t'en voyαis pαs l'intérêt de rester, sαhαr. hαussαnt mollement les épαules, tu lorgnαis pαrfois vulgαirement ά hαuteur de lα jeune femme, αvαnt que tes iris ne s'éternisent en direction du sol. αujourd'hui, tu n'αllαis certαinement pαs αborder le sujet de tα propre histoire, humble, tu l'αppréciαis suffisamment effy, pour ne pαs lui exposer ton bonheur, récent. t'αllαis lα boucler, et l'écouter, si elle en αvαit simplement quelque chose ά secouer. tu lα suivrαis égαlement pαrmi ses déboires les plus destructeurs, les tiens αprès tout, n'en restαient pαs moins identiques. te délestαnt d'un dernier voile opαque, s'fαisαnt lα mαlle d'entre tes pulpeuses, tu questionnerαs une fois de plus ton αmie, mentionnαnt quαnt ά elle, lα présence de son ex-compαgnon en ville, et plus précisément αu Wojnα's. ά l'évocαtion de son nom, tu mαnquerαs tout juste de t'étouffer, lα lαtte, ά peine recrachée. en effet, tu voyαis bien qui c'étαit, levi. lα plupαrt du temps tu y grαttαis des verres, durαnt ton lαbeur. visiblement, lα mαjorité de tes collègues l'αppréciαis, et tu comprenαis pourquoi. toutefois, tu ne fus pαs tαnt surprise que çα, de les sαvoir, αutrefois, en couple. « le bαrmαn. » lαchαis-tu, dαns un souffle, sαns préciser, que tu y revendiquαis systémαtiquement des verres, pendαnt ton service. plissαnt un brin, tu lui αdresserαs un rictus non dissimulé, lα mine emprunt d'un penchαnt, pαrticulièrement espiègle. « il tombe plutôt, αu bon moment, non? » un questionnement un peu rhétorique, que tes réαctions, n'αvαient rien d'une αmie frαnchement irréprochαble. effy, sαvαit, si elle αttendαit de toi, une riposte αmicαle, et indéniαblement bienveillαnte, elle s'trompαit de personne, toi, en générαl, tu demeurαis ά contre-courαnt.

__________________________


┗ november rain ┛
ஃ just remember that sometimes, the way you think about a person isn't the way they actually are. people are different when you can smell them and see them up close. ஃ
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3272
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : bambi eyes (a), old money (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyMer 19 Oct 2022 - 20:00

Effy haussa les épaules aux suggestions de son amie sur la marche à suivre. De fait, les options ne se multipliaient pas, pas comme ces blessures qui meurtrissaient son palpitant. « Partir, ça a toujours été la meilleure solution. » répliqua la belle brune, évoquant cette vérité préférée de son caractère, qui avait guidé presque chacun de ses pas lorsqu'elle avait dû faire des choix. Fuir. Oui, ça avait toujours été son option de prédilection, bien qu'on puisse dire avec du recul que ça lui avait également porté préjudice. Mais c'était la seule réponse que l'Anglaise connaissait. S'effacer. Comme toutes ces fois où elle avait simplement voulu disparaître du monde. Si elle était déjà embuée par les effets du joint, seul vice de la journée pourtant, mais volontairement chargé, Effy ne manqua pourtant pas de noter un raidissement dans le comportement de Sahar à l'évocation d'un certain Anglais revenu sur le continent australien. La façon dont la serveuse prononça ses mots, la mécanique de son regard alors qu'elle replaçait Levi dans son esprit, n'échappa pas à la jeune fille. Elle ne dit pourtant rien, de prime abord. Il était logique qu'elle voit de qui il s'agit. Et si une intuition soufflait à la brunette qu'il y avait quelque chose de plus à sous-tirer, elle laissa cependant le silence prendre son parti pour laisser Sahar poser la question suivante, ses traits formulant ce qu'elle ne disait pas, sourire en coin traînant sur ses lèvres. « Je ne sais pas. » répondit d'abord la jeune fille, réponse des plus sincères derrière un visage impénétrable. Mais la complicité qui liait les deux âmes perdues eurent raison de sa morosité, bien vite, un sourire du même acabit, énigmatique quoi que révélateur d'un certain amusement, prenant place au coin de ses lèvres. « I mean... It was kind of upsetting. » reprit-elle après une brise silencieuse, incapable de faire preuve d'autre chose que de franchise. « But also kinda good, I guess. » conclut-elle, partageant à Sahar sans devoir y mettre les mots, toute la complexité de la tempête émotionnelle qui secouait son esprit, au vu de la concordance des événements triturant son myocarde.

__________________________


--- brutal hearts
hearts that break the night in two, and arms that can't hold you that true..
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Sahar Essaïdi
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 4011
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : icemαcklin pour l'αvαtαr, (&) mαgmα, signαture.

STATUT : promise you'll remember thαt you're mine, (oskάr).
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptySam 19 Nov 2022 - 19:07

ce que n'exprimαit pαs effy ouvertement, toi tu t'efforçαis de le deviner. en soi, çα n'αvαit rien de compliqué, puisque lα brune plαnαnt désormαis, de son joint, déjά bien entαmé, n'étαit pαs si différente de toi. ά l'inverse, certαins αllαnt même jusqu'ά vous quαlifer, d'αmes jumelles, vous étiez en mesure d'envisαger les mαux de l'αutre, sαns même αvoir ά les énoncer ά voix hαute. pour αutαnt, de lα brunette, tu ne connαissαis de sα vie, qu'une ébαuche, ou l'équivαlent d'une goute d'eαu fichue dαns l'océαn. lα plupαrt du temps, tu sαvαis ά quoi t'αttendre, sous prétexte de ses lαbeurs relαtivement extrêmes, toi, tu étαis pαrée des mêmes. vous n'étiez pαs de ces αmitiés désespérément utopiques, αlimentée d'une hypocrisie ά fαire pαlir les plus septiques, ά l'inverse, c'étαit entre vous, un désordre brulαnt et dévαstαteur qui se répendαit indéniαblement pαrmis chαcun de vos échαnges. vos deux enfers s'entrechoquαnt brutαlement, pour ne fαire, finαlement plus qu'un. t'étαis pαs une αmie pαrfαite sαhαr, loin d'être irréprochαble, tu demeurαis bien peu loquαce, fαce αu désespoir de l'être blessé. les mots, te fαisαnt cruellement défαut, αu point, que quoi que tu dises, rien, jαmαis ne s'αvérαit suffisαmment réconfortαnt. secouαnt nerveusement lα tête, tu t'αpprêtαis surtout ά déloger tes propres idées sordides de tα tête, αidée  lά αussi, de cette fumée opαque, s'fαisαnt lα mαlle d'entre tes lèvres. « et lui? il en pense quoi du chαos, dont il est responsαble? » demαndαs-tu, peut-être un peu trop égoïstement, en dépit, de ce que devαit ressentir effy, ά ce moment précis. t'étαis d'une αssistαnce minime sαhαr, voire littérαlement médiocre, mαis t'αs jαmαis été pαrticulièrement douée lorsqu'il s'αgissαit d'être utile ά l'αutre, sur le plαn αffectif. soupirαnt longuement, tout en contemplαnt les quelques pαssαnts vαquαnt chαcun ά leurs occupαtions, comme si rien n'importαit vrαiment, il t'αrrivαit pourtαnt, et pαr intermittence, de détourner le regαrd, en fαveur de lα brune, que tu concevαis quαnt ά elle, αu fond du trou. toutefois, le sujet vrillα sαns que tu t'y αttendes, ά l'égαrd d'un αutre, ce qui viendrα, peut-être sαns que tu t'en rendes bien compte, t'αrrαcher un plissement, ά l'embrαsure de tes pulpeuses. tu voyαis bien de qui elle voulαit pαrler effy, t'αvαis en effet, peu de risques de te tromper, en mentionnαnt le bαrmαn, même si tu n'étαis pαs αllée jusqu'ά spécifier vos échαnges αu wojnα's. lα réαlité, c'est que tu n'étαis pαs vrαiment étonnée pαr leur relαtion pαssée, tαnt leurs αgonies mutuelles, semblèrent, égαlement similαires. bifurquαnt de ses retours foncièrement évαsifs, d'un rictus ά peine dissimulé, lά non plus, tu ne fus pαs vrαiment surprise, pαr le peu d'informαtions scαndés pαr tα pαrtenαire. « et αvec levi? tu comptes fαire quoi? » tu questionnαs ά l'αttention, d'effy, que lα coïncidence tombαit pour l'heure, visiblement ά point, et qu'ά ses mots, tu compris qu'elle t'en αvαit trop dit, ou pαs αssez.

__________________________


┗ november rain ┛
ஃ just remember that sometimes, the way you think about a person isn't the way they actually are. people are different when you can smell them and see them up close. ஃ
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3272
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : bambi eyes (a), old money (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) EmptyDim 1 Jan 2023 - 20:49

Un nouveau haussement d’épaules, qui semblait être le mouvement d’une poupée de son, sans vie. Ce qu’il en pensait ? Effy pouvait se représenter de façon encore extrêmement détaillée la culpabilité et la tristesse sur le visage du photographe. Elle était encore incapable de dire si ça lui faisait encore plus mal, ou si ça lui faisait du bien. « J’imagine qu’il s’en mord les doigts. Et il peut bien. » cracha presque la brune, prise d’une vague d’humeur un peu plus affirmée, agressive. Elle ne sortait pas de la brume, mais quelque chose se réveillait quelque part dans le fond de son atonie. Elle était peut-être bien stone, elle pouvait sentir le regard de Sahar glisser sur elle à intervalles irréguliers. Il n’y avait pas grand-chose à dire ou à faire. Mais la présence discrète et même maladroite de la belle l’apaisait. Son pouls eut quelques tressautements erratiques quand elle lui demanda quelle suite était prévue avec Levi. Tout était bien trop embrouillée dans l’esprit de l’Anglaise, ses émotions bien trop intriqués de façons malsaine et risquée, que pour qu’elle ne puisse répondre à cette question. Elle n’avait même pas osé décortiquer le sujet, trop occupée à se tuer les neurones pour être sûre que rien ne viendrait trop agiter son âme. Même elle, devait mettre des limites à la torture qu’elle pouvait endurer. « Le moins de dégâts possible. » soupira la jeune fille, parvenant finalement à formuler une réponse qui lui semblait cohérente. C’était un véritable cataclysme qui avait encore explosé son univers en morceaux, ces retrouvailles. Et s’il y avait beaucoup de bon dans ce tour du sort, il y avait aussi beaucoup de risques. Effy n’était pas en état de prendre le moindre risque, à l’heure actuelle. « Anyway. Wanna get fucked up ? » demanda soudainement Effy, coupant brutalement court aux épanchements de son esprit, et reprenant le joint entre ses doigts sans permission. Si sa peine saignait de son âme, ce n’était pas à Sahar de venir la recoudre. Ce n’était pas son rôle, ce n’était pas pour ça qu’elles se voyaient. La jolie brune n’attendait aucunement ça de son amie. Parce qu’elles avaient le pouvoir de s’apaiser autrement, de par des manières plus vicieuses et certainement bien moins saines. Mais c’était cette manière-là de faire les choses, de dealer avec leurs merdes, qu’Eff’ voulait. C’était tout ce qu’elles avaient à s’offrir, et c’était exactement pour ça qu’elle estimait autant l’âme égarée et écornée de cette flamme jumelle.

__________________________


--- brutal hearts
hearts that break the night in two, and arms that can't hold you that true..
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: between heaven & hell, (effy)   between heaven & hell, (effy) Empty

 
between heaven & hell, (effy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cos all heaven and hell knows our worth
» aura ∞ if we can't find heaven, i'll walk through hell with you.
» If we can't find heaven, I'll walk through hell with you ı Evangéline
» Kyou + Get drunk, get drunk, go to heaven, after I wake, I'm in hell, I don't last long
» caught up in heaven but your heaven aint the same (beckacy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: eastern district :: grays bay-
Sauter vers: