∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en septembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont douces, ne vous découvrez pas trop ! Elles avoisinent entre les 20 et 25°C.


julian bratford & tommy o'brian
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
Pèse-personne connecté – XIAOMI Mi ...
Voir le deal
14.99 €
anipassion.com

Partagez
 

 (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mercedes Berkeley

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: 25 ans, qui vient d'une famille plutôt riche, fille au pair chez Knox Hendrix, diplômée d'une faculté d'économie, dessinatrice à ses heures, qui n'a jamais rencontré l'amour, ni ne sait ce qu'elle va faire dans la vie !
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 169
ICI DEPUIS : 25/07/2022
CRÉDITS : lizzie Baker

STATUT : folle amoureuse du beau Knox
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyLun 29 Aoû 2022 - 11:10


A la suite de cette journée dingue, de cette soirée tendre et explicative, s'en est donc suivit trois semaines d'intenses activités sportives, de privations alimentaires en tous genres, de courbatures, de fatigue réelle, et de préparation finalement aux 9 prochains mois. J'avais un instant de répit, en ce mardi... assise au bord de la piscine dans un bikini rose, une jambe dans l'eau, l'autre repliée contre moi, je me massais la nuque. Il était 10h du matin, Pento était à l'école et Knox quelque part dans la maison. Je poussais un long soupir, gigotant la jambe dans l'eau, en regardant la vue.

Si j'avais été préparé avant, j'aurais commencé la saison par le GP de Zanvoort aux pays bas comme tout le monde, mais ce n'était que le début, et je n'avais pas encore été vu par Tom. Peut être avait il pensé que l'appel de son ancien poulain était une blague, qu'une petite nénètte de 25 ans, pas entrainée, c'était de la folie pure, et qu'il avait balayé l'idée. Je ne savais pas bien, Knox était souvent au téléphone, et ne me racontait pas grand chose, j'espérais juste que ces 3 semaines intensives, n'avaient pas été réalisé pour rien...

Mon portable sonna, et je décrochais pour parler avec le photographe qui m'avait shooté pour une marque de maillot.

- j'ai des grandes nouvelles, t'es prête ?
- bien sur dis moi.
- Ils veulent te voir. La maison mère, à Columbus.
- Pour faire quoi ?
- Tu sais ils ont bazardé le créateur de la marque, celui qui a collé une image de greluches aux anges depuis des années... et ils veulent trouver des femmes fortes, sportives de haut niveau, ou autre, le genre à avoir une carrière bien différente que celle de mannequin. Je vais t'envoyer leur proposition par mail... s'en est ou la F1 ?
- Je suis dans l'expectative d'un meeting dans les jours qui arrivent.
- Top, parce que ça c'est un méga plus, c'est principalement pour ça qu'ils te veulent, on va pas se mentir.

Je raccroche le téléphone, quand l'homme daigne enfin sortir de son bureau. Son plâtre a été retiré, il marche encore avec une béquille pour s'aider cela dit.

- Les nouvelles sont bonnes ? lui demandais-je en entourant mon genou plié de mes bras.



Knox Hendrix

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 172
ICI DEPUIS : 10/04/2022
CRÉDITS : Angie

STATUT : she's beautiful, she's clever, she's perfect, Mercy I love you
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyLun 29 Aoû 2022 - 12:49

Les trois semaines qui venaient de passer avaient été intenses et riches en émotions. J'avais poussé Mercedes à se dépasser et plus d'une fois je m'étais dit qu'elle allait finir par me détester. Mais non, la belle blonde me surprenait tous les jours, elle ne lâchait rien lorsqu'on était dans la salle de sport, elle réussissait à s'approcher de mes records sur les simulateurs, même ses réflexes s'étaient grandement améliorés. J'étais fier d'elle et je lui répétais souvent, pour qu'elle garde cette volonté.
Nous n'avions pas pu nous rendre à Spa, le GP de Belgique, et je ne comptais pas non plus l'emmener aux Pays bas ou à Monza - un de mes circuit favori -, car nous n'étions pas prêts. Elle devait encore travailler et la reprise du championnat après la pause estivale était toujours un peu tendu. J'avais eu Toto au téléphone quasi toutes les semaines pour le tenir au courant des progrès de ma moitié et il semblait de plus en plus intéressé. Il cherchait du sang frais et ce qu'il avait sous la main pour le moment ne lui convenait pas, il était prêt à miser gros sur Mercedes. Je l'avais encore eu au téléphone ce matin et nous avions convenu d'une date juste avant le GP de Singapour début octobre pour faire un véritable essai. J'allais rejoindre Mercy à côté de la piscine pour lui annoncer, mais son visage fatigué m'arrêta.

Euh, oui... Mais tu es sur que ça ? Je m'assis derrière elle en venant poser un baiser en haut de sa nuque. Elle était toute tendue. Je l'avais peut être trop poussé ces derniers jours, j'avais parfois du mal à faire la différence entre les moments ou je l'entrainais et ceux ou j'étais son homme. La limite était floue. Et là, clairement je ne savais pas trop quel rôle adopter. Je viens d'avoir Toto au téléphone, il veut te voir sur un circuit.

Je me mis à la masser, essayant de détendre les muscles que je torturais tous les jours. Cette matinée de repos allait nous faire du bien, juste nous deux et un peu de temps pour se reposer. J'avais hésité à l'emmener pour une matinée au spa, mais j'avais opté égoïstement de la garder pour moi à la maison. Si tu es trop fatiguée, on peut annuler les entrainements de cet après midi.


__________________________

(+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 56680072d538eb7e040c65469d0d38b2754b1420
Mercedes Berkeley

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: 25 ans, qui vient d'une famille plutôt riche, fille au pair chez Knox Hendrix, diplômée d'une faculté d'économie, dessinatrice à ses heures, qui n'a jamais rencontré l'amour, ni ne sait ce qu'elle va faire dans la vie !
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 169
ICI DEPUIS : 25/07/2022
CRÉDITS : lizzie Baker

STATUT : folle amoureuse du beau Knox
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyMar 6 Sep 2022 - 9:23


J'hochais la tête, quand il me demanda si ça allait, et à ce même moment Dodger, le chien de la famille, vint s'allonger proche de moi, et poser sa tête sur ma cuisse en soupirant. Je le regardais en souriant, posant ma main sur sa tête. Il était gentil avec moi, avait finit par m'apprivoiser mine de rien, et ce n'était pas si simple. Quand je faisais mes pompes sur la terrasse, il essayait de me lécher le visage souvent, et il me faisait hurler d'abord avant que je craque et rigole.

- Dodger et moi on est épuisé... je veux bien qu'on fasse l'impasse aujourd'hui. Lui dis-je en le regardant, une main en casquette au dessus des yeux.

Je ne lui parlais pas du rendez vous avec Victoria Secret, on allait pas tout mélanger, il fallait tenter un circuit avant de crier au gros contrat et a une certaine célébrité possible. Je n'avais jamais couru après les galas, les soirée, les remises d'oscar et tout ce genre de choses, mais être la première femme depuis 76 à courir les circuits de F1, qui sera figure de proue chez Victoria Secret et ce à 26 ans, ça me rendait assez fière en réalité. Lovée dans les bras de Knox, dans la piscine, je lui racontais des blagues pas drôles, mais qui me faisaient rire quand même. Partageant un moment de complicité bien en dehors des clous de la compétition à venir. J'avais besoin de retrouver mon homme et compagnon, et pas mon entraineur rigide et droit. Je posais ma bouche sur la sienne, alors qu'il nous emmenait sous l'eau, et je le regardais là sous l'eau bleue, goutant à sa bouche, échangeant mon air avec le sien.

- Je t'aime Knox... soufflais-je à son oreille, une fois à la surface.

Knox Hendrix

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 172
ICI DEPUIS : 10/04/2022
CRÉDITS : Angie

STATUT : she's beautiful, she's clever, she's perfect, Mercy I love you
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyJeu 8 Sep 2022 - 1:41

Dodger avait su charmer Mercedes, car après quelques semaines à peine, il réussissait à poser sa tête sur ses cuisses. Le chanceux. Mon chien était une perle, câlin, coquin, marrant et surtout il avait un cœur énorme. Au début il avait laissé la blondinette tranquille - il avait du sentir qu'elle avait peur -, puis il avait commencé à aller à l'autre bout du canapé quand elle y était, puis sous la table pendant qu'on mangeait, il s'était également invité au pied du lit que je partageais avec elle, jusqu'au jour où il avait obtenu sa première gratouille. Une victoire pour ce petit chien bien patient. Et aujourd'hui il arrivait à lui lécher le visage ce qui déclenchait toujours un fou rire chez Mercy. Je me demandais parfois s'il la préférait pas à moi. J'étais un peu jaloux. Légèrement. Ok, Dodger était un traitre, mais je le comprenais, car Mercedes faisait les meilleurs caresses... Et j'étais en train de me perdre.

Elle m'avait demandé à ne pas faire d'entrainement pour le reste de la journée et je n'avais pas pu lui refuser, elle était épuisée. J'avais commencé par un massage avant de la suivre dans la piscine. L'eau était fraîche, heureusement que je l'avais contre moi pour me tenir chaud. Son corps épousait parfaitement le mien... J'étais un homme heureux. Ou plutôt chanceux. Je t'aime aussi Blondie. Dis-je en posant mon front contre le sien. J'avais développé un certain talent pour lui trouver des surnoms : Mercy, blondie, love, bae, cutie pie, sweet heart, honey, et mon préféré, mon petit chou. Selon les moments et les envies, je choisissais celui que je voulais. Puis il y avait nos entrainement où je l'appelais par son patronyme en entier, je m'entendais lui mettre la pression, la pousser à son maximum et je me détestais pour ça. J'oubliais parfois que j'étais son conjoint avant d'être son entraineur.
J'avais besoin de t'avoir dans mes bras. Murmurais-je en laissant mes mains descendre sur ses fesses. Contre moi. Je l'avais découverte dans un ensemble de lingerie ce matin qui ne m'avait pas laissé indifférent, et s'il n'y avait pas eu Pento à emmener à l'école, Mercedes aurait vite été nue. Malheureusement, je n'avais pas revu le petit ensemble magnifique à mon retour, il était porté disparu. Je pense qu'on devrait rentrer se mettre au chaud et se serait bien que tu remettes ce que tu portais ce matin. C'était sympa. J'aimerais bien pouvoir te l'enlever. L'honnêteté c'était très important, la preuve était qu'elle souriait à ma bêtise - comme j'avais pouffé de rire à ses blagues -. Et si on a un peu de temps et que tu en as envie, j'aimerais énormément qu'on passe toute l'après midi au lit.


__________________________

(+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 56680072d538eb7e040c65469d0d38b2754b1420
Mercedes Berkeley

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: 25 ans, qui vient d'une famille plutôt riche, fille au pair chez Knox Hendrix, diplômée d'une faculté d'économie, dessinatrice à ses heures, qui n'a jamais rencontré l'amour, ni ne sait ce qu'elle va faire dans la vie !
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 169
ICI DEPUIS : 25/07/2022
CRÉDITS : lizzie Baker

STATUT : folle amoureuse du beau Knox
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyVen 9 Sep 2022 - 19:12


Je souris et pouffe un peu lorsqu'il me drague ouvertement, et tente de m'allumer. Le reste de la journée, on l'a passé au lit, et pas qu'un peu. Et au jour suivant, j'avais encore mal à la mâchoire tant j'avais jouit... et oui jouit bande de pervers ! Quoique oui, j'ai mal aussi à la mâchoire pour ça. Mais bref, le temps a passé, parce que ça file vite cette petite chose, et après quelques semaines nouvelles d'entrainement, de pesée, de visites chez différents toubib, je me retrouvais là...

Assise sur un banc en bois, dans un vestiaire vide tout pour moi, en tenue de pilote de F1. La boule au ventre, mais le visage impassible. Dans mes oreilles, j'écoute à fond "Thunderstruck" d'ACDC. C'est mon leit motiv pour me concentrer, dans 15 minutes, il faudra que je suive les équipes techniques, direction la voiture, et que j'enfonce mon casque sur la tête, avec pour seule vision une piste et des virages, je m'offre 10 minutes de pure solitude, loin de Pento, loin de Knox, pour me concentrer sur mon circuit à venir, et chasser les possibles doutes.

Il ne doit rester que la certitude d'en découdre, d'envoyer chier ses machos de pilotes, qui ont rit en me voyant arriver pour certain, d'autres se sont demandés si ce n'était pas une mauvaise blague. Autour de moi, et de l'équipe, y'a une nuée dense de médias qui souhaitent à tous prix une interview de la seule femme de 25 ans, qui se présente sur la ligne de départ, d'un rallye F1 présumé mixte. Mais j'ai refusé, j'ai refusé toutes les interviews, après celui là... après celui là peut être. Mon rôle c'est aussi de protéger Pento de tout ça, et si je me plante, je préfère ne pas avoir parlé avant de me lancer.

Les écouteurs vissés sur les oreilles, le regard déterminé et alerte, le visage clos à toutes émotions, je me lève lorsqu'il entre dans la pièce. J'hoche la tête, j'ai l'impression d'être au ralenti... je le suis, et sors finalement du vestiaire, ACDC en boucle dans mes oreilles, je me coupe des bruits de l'équipe, de la foule aussi, et j'arrive en pleine lumière, le soleil tape sur mon casque, qui affiche parfaitement Team Hendrix à l'arrière. Les deux pieds ancrés dans la terre, jambe légèrement écartées, je passe le casque sur ma tête, et baisse la visière. Je monte dans l'habitacle, ça me rappelle des souvenirs... mais pour le coup, je suis seule, et je vais conduire la voiture toute seule.

De mes doigts gantés, j'encercle le volant, et pose mes pieds sur les pédales. Je regarde le feu en haut à droite, et j'attends le signal pour rejoindre la piste. La lumière clignote et je m'élance....
Knox Hendrix

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 172
ICI DEPUIS : 10/04/2022
CRÉDITS : Angie

STATUT : she's beautiful, she's clever, she's perfect, Mercy I love you
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyDim 11 Sep 2022 - 11:50

Pénélope, qui était d'habitude si tranquille lorsque l'on venait sur les circuits, ne tenait pas en place depuis que l'on était arrivé sur le paddock. J'étais obligé de la garder dans mes bras et à presque trois ans, elle commençait à faire son poids. Mercedes n'était pas avec nous, elle se préparait à prendre son premier départ en F1. Ce n'était pas pour la course officielle, mais pour les essais libres, ce qui était déjà dingue. Elle avait une chance de montrer à Toto qu'elle était faite pour concourir en F1 aux côtés des plus grands pilotes. J'étais excité pour elle, mais également angoissé, je ne voulais pas qu'elle se fasse bouffer par la compétition, qu'elle se retrouve dans un accident... Singapour était un circuit sans pitié ou les erreurs de pilotage se payait cher.
Je vis Mercedes sortir du garage de l'écurie du même nom et monter dans sa monoplace. Elle était prête, ça faisait des mois qu'on s'entrainait pour ça. Elle allait les surprendre. En attendant, Pento s'excitait sur moi, heureuse de la voir prendre son grand départ. Et pour le coup ce n'était pas simple de bosser pour une écurie concurrente, car je n'avais d'yeux que pour la femme qui partageait ma vie. Ma fille n'arrêtait pas de commenter, supportant pour la première fois une autre équipe que la mienne. Heureusement qu'elle était mignonne, car les stratégistes à nos côtés n'auraient surement pas apprécié sinon.

Mercedes assurait, après quelques tours, ses chronos s'amélioraient et elle égalait ceux du top 10. Je connaissais assez Mercy à présent pour savoir que ça n'allait pas lui suffire, elle allait vouloir plus... Et ce qui devait arriver arriva. Je la vis se décaler une seconde trop tard pour passer un autre pilote, l'arrière de sa monoplace se déporta et je crus qu'elle allait se crasher, mais non... Elle réussit à récupérer sa trajectoire et alla décrocher les deuxième meilleur temps des essais. Sans cet écart elle aurait surement eu le meilleur chrono. Elle avait fait ses preuves, je savais que Toto allait venir me voir dès qu'il le pourrait pour parler d'elle. Mais avant tout cela j'allais devoir faire redescendre mon rythme cardiaque, car ma montre connectée s'était affolée depuis le moment où sa voiture avait quitté les garages.

Les voitures étaient revenues dans les garages et je félicitais mes pilotes qui avaient obtenus le premier et le quatrième temps de la session avant de m'éclipser avec Pénélope. Il y avait beaucoup de journalistes autour du stand de Mercedes et c'était également là où je me rendais. Je dus jouer des coudes pour pouvoir me faufiler jusqu'à la Mercedes de ma Blondie, mais il n'y avait plus que la voiture. Pas la moindre trace de la pilote. C'est un mécanicien qui me fit signe vers l'arrière du garage. Je compris que Toto l'avait pris dans une pièce à l'arrière pour débriefer à chaud. C'était une bonne méthode, surtout avec une rookie comme elle, mais j'avais envie de la voir. La raison prit le dessus et je me mis à patienter au fond du garage. Pénélope se présentait à tout le monde, même si elle était déjà connue partout sur le paddock. Elle installait ses quartiers dans sa future écuries et elle avait bien raison.
Toto revint dans l'immense garage et me fit signe qu'il m'appelerait plus tard, mais son sourire en disait déjà long. Heureux pour Mercedes, je fis un pas pour aller la rejoindre avant de me rappeler que j'avais Pénélope avec moi. Arrêté dans mon cheminement, je vis alors qu'elle était au volant d'une monoplace avec touts un tas de mécaniciens autour d'elle. Elle avait trouvé du public, elle était en sécurité... Je fila à l'arrière du garage dans la pièce de débriefing. Elle était là, le casque Team Hendrix à côté d'elle. Tu l'as fait. Dis-je en venant la soulever du sol pour la faire tourner avant de la reprendre dans mes bras pour l'embrasser. Tu as réussi Mercy !


__________________________

(+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 56680072d538eb7e040c65469d0d38b2754b1420
Mercedes Berkeley

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: 25 ans, qui vient d'une famille plutôt riche, fille au pair chez Knox Hendrix, diplômée d'une faculté d'économie, dessinatrice à ses heures, qui n'a jamais rencontré l'amour, ni ne sait ce qu'elle va faire dans la vie !
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 169
ICI DEPUIS : 25/07/2022
CRÉDITS : lizzie Baker

STATUT : folle amoureuse du beau Knox
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyDim 11 Sep 2022 - 19:02



- T'as pas fait les choses à moitié. Me dit alors l'homme qui se tenait devant moi. C'était risqué. Ajouta t-il.

Le fameux Toto devant moi, me jaugeait après avoir terminé 3ème si je ne m'abuse. L'adrénaline qui coule dans mes veines n'arrive toujours pas à me faire redescendre sur terre, c'était assez dingue au final !

- T'es prête à le faire alors ?
- Oui. Je suis prête à gagner Melbourne surtout.

Il rit un peu, en secouant la tête, tapant dans ses mains. L'air de sceller le deal.

- Alors show time  !

Il me laissa seule, et je réalisais tout en cet instant, je 'lavais fait, j'avais fait un truc de fou ! Et j'allais avoir une écurie !! Quelques secondes à peine, et c'est Knox qui entra dans la pièce, fonçant sur moi, me soulevant de terre, et me félicitant.

Je répondis à son baiser, et regardais autour de nous.

- Pento ?

Elle était de l'autre côté avec les techniciens de l'écurie.

- J'ai... je... j'ai toute cette adrénaline qui courre dans mes veines, et j'ai besoin de... toi...

Je glissais une main vers son sud pour le caresser. C'était une urgence, un désir brûlant, un besoin aussi qu'il ne m'aide à redescendre sur terre. Je le poussais vers un placard, rien à foutre que ce soit un placard, et je me mis à genou pour concrétiser mon besoin, le prendre en bouche et faire que l'instrument de paix agisse ensuite entre mes cuisses. Je retirais à la hâte les couches de vêtements et lui sautais dessus toujours dans l'urgence. Quelques minutes, quelques minutes juste pour apaiser les battements du cœur, et l'esprit qui fuse à toute allure. Quelques minutes de pure jouissance, pour faire exploser la bulle de nerfs que je suis... Je m'unis à lui, les jambes autour de sa taille, le dos contre des étagères, et m'empale sur son membre avec frénésie. J'essaie de ne pas crier, d'étouffer mes gémissements contre son épaule, et le laisse me posséder. Soulageant délicieusement la tension dans tout mon corps.

Les soubresauts m'étreignent et je mords la chair de son épaule pour étouffer le cri de jouissance. Je l'embrasse, et repose les pieds sur le sol, la porte du placard s'entrouvre, et je me rhabille, pour retrouver dans l'autre pièce, Pento.

Une parenthèse puissante et charnelle, pour m'aider à redevenir moi, et me reconnecter à la réalité. Mon ancrage, c'est lui. Pento dans mes bras, je pose mon regard sur son visage, et lui souris.
Knox Hendrix

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 172
ICI DEPUIS : 10/04/2022
CRÉDITS : Angie

STATUT : she's beautiful, she's clever, she's perfect, Mercy I love you
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyDim 11 Sep 2022 - 21:15

Mercedes avait fait une excellente performance pour son premier essai en F1. Tout le monde semblait surpris, mais je ne l'étais pas vraiment. J'avais vu la belle blonde s'entrainer encore et encore jusqu'à atteindre les résultats qu'elle souhaitait. En tout cas, elle avait réussi à se mettre Toto dans la poche et c'était le plus important.

J'avais rejoins Mercy dans une toute petite pièce, à peine plus grand qu'un placard et je l'avais félicité d'un baiser. Mais ça ne lui avait pas suffit et je m'étais retrouvé plaqué contre le mur, le pantalon sur les chevilles avec la jeune pilote à genoux devant moi. Elle avait besoin de faire redescendre la pression et je n'allais pas l'arrêter. Je n'aurais de toute façon pas pu, c'était bien trop bon. Chacun de nos gestes reflétaient l'urgence du moment. Elle me sauta dessus, entourant ses jambes autour de mon bassin avant nous unir dans un mouvement qu'elle seule maitrisait. Holy moly. Le moment était primaire, animal. Elle étouffait ses cris dans mon épaules et je donnais des coups de reins de plus en plus puissants. Je n'aurais su dire si ça avait duré une minute ou une heure, mais le résultat était le même. Tout son corps se tendit autour de moi, je sentis sa mâchoire se refermer sur mon épaule avant qu'elle ne se détende et vienne m'embrasser.
Il n'y avait pas besoin de mots, elle remit en place sa combinaison pendant que je me rhabillais avant de pouvoir sortir ni vu ni connu. Ou presque. Quelques regards se tournèrent vers nous, mais il était facile de les ignorer quand Mercedes avait déjà retrouvé Pénélope. Je les regardais avec une tendresse infinie avant de me rappeler que je ne portais pas les bonnes couleurs pour ce garage. Je me rapprocha alors de ma moitié. Je vous laisse célébrer ici. On se retrouve après. Je lui plantais un baiser sur la joue avant de m'enfuir pour retrouver mon équipe.

Quelques heures étaient passées et nous avions quitté le circuit ensemble pour rejoindre l'hôtel. Pénélope était au lit et j'avais Mercedes entre mes jambes pour un moment tendre - et pleins de papouilles -. La journée avait été riche en émotions et je n'étais pas encore tout à fait descendu. Quand je regardais ma belle blonde, mon cœur s'emballait tellement j'étais fier d'elle. Alors c'était comment de se retrouver derrière le volant ? Lui demandais-je. Pour ma part, j'avais toujours eu une sensation de bonheur intense à chaque fois que je m'étais glissé dans ma F1, mais je voulais son ressenti. Mais avant qu'elle ne puisse répondre, mon téléphone se mit à vibrer dans ma poche. C'était Toto. Un coup d’œil sur ma montre et je compris qu'il se passait un truc. Je décrocha et c'est là qu'il m'informa qu'un de ses pilotes n'étaient pas en mesure de faire la course le lendemain, et qu'il me demandait si Mercedes était prête à la faire. C'était une demande énorme qu'il faisait là, car elle n'était pas encore au point sur les stratégies de courses, la voiture, mais comment refuser ça ? Je fis part de la chose à la femme dans mes bras pour savoir ce qu'elle voulait faire.


__________________________

(+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 56680072d538eb7e040c65469d0d38b2754b1420
Mercedes Berkeley

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: 25 ans, qui vient d'une famille plutôt riche, fille au pair chez Knox Hendrix, diplômée d'une faculté d'économie, dessinatrice à ses heures, qui n'a jamais rencontré l'amour, ni ne sait ce qu'elle va faire dans la vie !
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 169
ICI DEPUIS : 25/07/2022
CRÉDITS : lizzie Baker

STATUT : folle amoureuse du beau Knox
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyDim 11 Sep 2022 - 22:05



Je chantonnais doucement les paroles d'une chanson des Beattles à Pénélope lovée dans son petit lit. Chantonnant pour lui apporter un sommeil paisible, caressant son visage tout doux, avant de déposer un baiser sur son front. Merveilleuse petite fille, que j'aimais tous les jours un peu plus, même quand elle me trempait de la tête au pied, en prenant son bain, même quand elle coloriait son mur de chambre, même quand trop fatiguée elle pleurait fort . J'éteignis la lumière de sa chambre, et refermais la porte, y laissant qu'un peu d'ouverture, pour l'entendre dans la nuit au besoin.

Je passais dans la cuisine boire un verre d'eau, avant de rejoindre notre chambre, et ses bras. Nue contre lui, profitant d'un câlin tout tendre, tout mignon, à mille lieu du moment primaire que nous avions partagé plus tôt dans l'après midi. Plongeant mon regard dans le sien, souriant, heureuse et paisible dans notre bulle. Son portable pourtant se mit à sonner, je posais mon menton sur mes mains, elles mêmes posées sur son torse et je le laissais parler avec ce qui me sembla être Toto. Il était tard pourtant, qui était mort ? Non, pas de mort, mais un pilote absent demain, et une demande pour le moins rapide... Knox me la formula, et je ne pris qu'une poignée de secondes avant d'hocher la tête en signe d'acceptation.

- Je serais là. Dis-je simplement.

Je laissais Knox raccrocher, et nous nous regardions tous deux, sans un mot au départ.

- Je me suis sentie maîtresse de ma propre vie derrière ce volant. Finis-je par répondre à sa précédente question. Ce n'est pas arrivé très souvent... comme une forme de puissance, sans en perdre la raison cela dit. Je réfléchis un peu, réalisant qu'à venir, il ne m'entraînerait plus, et ce fait là, précisément, me posait problème. Tu vas rester chez Ferrari ?

Knox Hendrix

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 172
ICI DEPUIS : 10/04/2022
CRÉDITS : Angie

STATUT : she's beautiful, she's clever, she's perfect, Mercy I love you
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyDim 11 Sep 2022 - 23:45

Si Toto l'avait appelé elle plutôt qu'un autre pilote pour prendre le départ du Grand Prix demain, c'était qu'il avait confiance en elle. C'était surement la dernière étape avant qu'il ne lui propose un contrat - quoi qu'il y avait des chances qu'il soit déjà en cours de rédaction en ce moment même -. J'étais heureux, heureux parce qu'elle allait pouvoir réaliser ce que j'aurais du faire moi, mais surtout parce qu'elle était douée et capable de remporter des GP. Silencieux quelques secondes, elle finit par répondre à la question que je lui avais posé avant l'appel de Toto. Elle semblait aimer piloter, pas autant que moi, mais c'était normal. Ma vie avait pendant 40 ans été dicté par la F1, elle venait tout juste de s'y plonger.

Je n'ai plus de contrat pour l'année prochaine. Lui dis-je. Je pensais que je pourrais continuer à t'entrainer. Et garder Pénélope quand tu pars sur les GP. Je n'y avais pas réellement réfléchis, mais ça me paraissait être la meilleure des solutions.

Ma main vint se placer dans le bas de son dos. On va devoir te trouver un rituel d'avant course. J'avais l'habitude de passer mes dernières nuits avant mes courses à écouter de la musique et faisant des exercices de relaxation et surtout de me coucher tôt. En fin de carrière. Car pour être totalement honnête, lors de mes premières années mes avant courses consistaient à faire la fête et ramener une fille dans ma chambre d'hôtel. Je m'étais bien calmé et tant mieux, car les résultats étaient venus avec la sagesse. Une idée ?


__________________________

(+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 56680072d538eb7e040c65469d0d38b2754b1420
Mercedes Berkeley

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: 25 ans, qui vient d'une famille plutôt riche, fille au pair chez Knox Hendrix, diplômée d'une faculté d'économie, dessinatrice à ses heures, qui n'a jamais rencontré l'amour, ni ne sait ce qu'elle va faire dans la vie !
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 169
ICI DEPUIS : 25/07/2022
CRÉDITS : lizzie Baker

STATUT : folle amoureuse du beau Knox
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyLun 12 Sep 2022 - 22:16



- j'espère oui que tu vas rester avec moi oui... c'était ma crainte, que tu me laisses seule avec Toto, je sais que c'est ton mentor, mais je suis pas totalement à l'aise avec lui, il me regarde bizarrement je trouve. Lui confiais-je tranquillement.

J'avais eu une drôle d'impression avec l'homme qui allait être mon team leader chez Mercedes. Il m'avait prise au sérieux, mais pas réellement, je pense que Knox y est pour beaucoup, dans son apparente confiance, et peut être qu'il veut surfer sur le buzz que ça serait de m'avoir dans sa team. En tout cas, je l'ai surprise par deux fois, de me reluquer les nibards et ça je ne l'ai pas inventé. Mais je me gardais de l'évoquer devant Knox... une impression pouvait être fausse après tout.

- Un rituel... répétais-je en esquissant un sourire en coin. J'ai plusieurs idées... mais si le mien, c'était juste de... je me redressais, pour le surplomber de mon corps. d'avoir ton visage entre mes cuisses ?

Je penchais mon visage vers le sien, allant embrasser et mordiller ses lèvres, posant une main sur sa joue barbue.

- je trouve ce rituel déjà super tentant...

Je glissais sa main entre mes cuisses pour le guider, bien qu'il n'en ait pas vraiment besoin de ce côté là. L'embrassant encore et encore, j'attendais le moment M, où il allait me retourner comme une crêpe pour me dominer. Mon rituel... ce serait lui et notre fusion parfaite.
Knox Hendrix

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 172
ICI DEPUIS : 10/04/2022
CRÉDITS : Angie

STATUT : she's beautiful, she's clever, she's perfect, Mercy I love you
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyMer 14 Sep 2022 - 2:23

Toto ? Lui demandais-je en rigolant légèrement. Non, il te regarde comme Toto. Il n'a pas de filtre, il va te mater de la tête aux pieds et te dire ce qui va et ce qui ne va pas. Il est comme ça. Tu apprendras à le connaître. C'est le meilleur. Je n'étais pas objectif, car cet homme était mon héros ultime en F1. J'avais conduit aux côtés des meilleurs, mais personne n'égalait Toto sur le paddock dans mon estime. Si, maintenant il y avait ma future femme, mais voila...

Ma belle blonde qui allait s'élancer pour son premier GP demain, elle, était étonnant confiante. Je me souvenais de ma première course et de la boule de nerf que j'avais été. J'avais passé une bonne partie de la nuit à revoir le circuit, apprendre chaque virages... Son rituel à elle, allait être de m'avoir entre ses cuisses ? Pas une mauvaise idée en soi, j'aimais beaucoup faire ce qu'elle me demandait, et quelques parts cela aidait à se relaxer aussi.
Je l'observais, elle et son petit sourire coquin, elle fit descendre sa main entre ses cuisses, comme un guide pour là où elle voulait que j'aille. Il ne fallait pas me le dire deux fois et je descendis dans le lit pour me retrouver entre ses cuisses. Tu es sur de ton rituel ? Parce qu'une fois choisi, on ne peut plus le changer. Et que je ne pourrais pas m'arrêter. J'aimais bien trop lorsque je me retrouvais entre ses cuisses, je passais ma langue partout en titillant tout spécialement son précieux bouton de plaisir. J'y allais parfois doucement, et parfois je me permettais de mordiller cette peau si fragile. Ce soir je choisissais la douceur et je prenais tout monde temps pour la faire se tendre, je me disais qu'on avait encore quelques heures devant nous avant qu'il ne soit absolument nécessaire pour elle d'aller se coucher.

J'aurais pu passer des heures entières à m'occuper du corps de Mercedes, mais je voulais qu'elle réussisse sa première course demain, il fallait que je la laisse tranquille. Il fallait également que j'aille bosser sur la stratégie Ferrari avant d'aller me coucher. Alors j'attendis qu'elle s'endorme pour aller sur le bureau pour étudier mes plans et les différentes stratégies que j'allais potentiellement utiliser.


__________________________

(+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 56680072d538eb7e040c65469d0d38b2754b1420
Mercedes Berkeley

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: 25 ans, qui vient d'une famille plutôt riche, fille au pair chez Knox Hendrix, diplômée d'une faculté d'économie, dessinatrice à ses heures, qui n'a jamais rencontré l'amour, ni ne sait ce qu'elle va faire dans la vie !
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 169
ICI DEPUIS : 25/07/2022
CRÉDITS : lizzie Baker

STATUT : folle amoureuse du beau Knox
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyMer 14 Sep 2022 - 8:49



L'impression n'avait pas été fausse, et je m'étais retrouvée assez interdite, quand l'homme mentor de mon futur mari, avait juste claqué ma fesse de sa main. Je l'avais regardé avec étonnement, et lui avait fait comme si de rien n'était. Luke, un des techniciens, vint à ma rencontre, alors que j'avais du mal à me remettre de l'information, et il me dit avec sympathie.

- Il a du oublier que tu étais une femme, et pas un de ses poulains.

Je regardais le grand brun, hyper musclé devant moi, et secouais la tête.

- C'est surprenant, je suis le seul poulain blond aux cheveux longs pourtant.

Luke regardait par dessus son épaule, Toto qui félicitait les autres conducteurs.

- Il préfère les brunettes, c'est un aimant à mannequin brésilien.

Je ris sans rire vraiment, passant une main sur mon visage, repoussant ensuite des mèches de cheveux derrière mon oreille. Tout en rangeant mes effets dans le grand sac de sport.

- Tu t'es bien démerdée pour une première, enfin première officielle... si tu veux je t'escorte jusqu'à ta voiture, les médias vont pas te lâcher Mercedes, ils vont stalker tes faits et gestes maintenant...
- C'est gentil Luke, mais Knox va venir me chercher je pense, quand il aura terminé de fêter leur victoire.
- Ah oui le fils spirituel de Toto...

Luke me sourit, avec sympathie, posa une main sur mon épaule, avant de retourner vers les gars. Je restais un peu avec la team, avant de retourner dans mes vestiaires pour ranger les affaires. Knox fêtait leur victoire, et je comptais appeler un taxi pour rentrer. La team partait prendre un verre en ville, et je pensais être encore seule dans l'écurie, mais un homme entra dans le vestiaire. Toto.

En réalité, si j'avais pu me tromper d'impression, ça m'aurait probablement évité cet échange. ça a commencé sur le sujet Knox, et ma relation avec. je suis restée évasive, ne voulant pas étaler ma vie privée, et puis... il s'est mit à parler de mon cul, crument comme si je n'étais qu'un putain de morceau de viande, il a parlé aussi du coït soit disant discret d'après essai, que la tension se déchargeait mieux avec le sexe et que comme Knox n'était pas là, il se portait volontaire...

Je me suis retrouvée plaquer contre le mur des récompenses, avec les assauts de mains et de langue d'un homme qui ne m'attirait pas du tout. Et comme je luttais, je me suis prise une grande gifle au visage, qui a fendu ma lèvre, déversant du sang. Je ne pensais pas que je vivrais ça dans ce milieu là... mais à quoi je m'attendais en arrivant sur une piste de F1, où peu de femmes s'y frottent, entourée des plus gros porcs machos de l'histoire ?

Luke intervint à temps, avant que la situation ne dégénère vraiment, et devienne sale... encore plus sale, et que je sois souillée par le père spirituel de Knox... Je m'accroupie au sol, posant les mains sur mes oreilles, laissant les cheveux retomber sur mon visage, prostrée de panique, de ce que je venais de vivre... Une tentative de viol en bon et dû forme en somme. Mon Dieu, et si Knox prenait son parti à lui ? Après tout je n'étais dans sa vie que depuis 9 mois, il pourrait me traiter d'allumeuse, et prendre le pari de Toto.

Je pleurais, quand Luke revint vers moi, je pleurais dans cette position incongrue.

- Lèves toi, on va aller chez les flics mercy... lèves toi... dit il, en me relevant.

Au début je refusais, et puis je montais dans sa voiture, recroquevillée sur moi même, tirant sur les pans de ma jupe, qui pourtant pas trop courte, l'était quand même trop au regard de ce qu'il m'était arrivé.

- Knox va m'en vouloir... dis-je un peu perdue.
- Pourquoi ?
- Parce qu'il aime Toto, comme son père...
- Je le préviendrais moi.

Assise sur une chaise en métal, avec une tasse de café chaud dans la main, je me laissais prendre en photo par le policier. J'avais la lèvre inférieure tuméfiée et fendue, les cheveux en bataille, la bretelle de mon débardeur déchiré, et des traces d'emprunte de mains sur les épaules. Luke était parti appeler Knox avec mon portable, pour lui expliquer la situation.
Knox Hendrix

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 172
ICI DEPUIS : 10/04/2022
CRÉDITS : Angie

STATUT : she's beautiful, she's clever, she's perfect, Mercy I love you
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyMer 14 Sep 2022 - 11:57

Voir la voiture aux couleurs de mon écurie passer la ligne d'arrivée en premier avait toujours le même effet. Une explosion de joie résonnait dans les gradins ainsi que dans le garage et une bonheur intense emplissait mon corps. C'était physique. J'aimais gagner. Mercedes, pour sa toute première course, avait fini en sixième position ce qui était bien plus qu'honorable. Elle avait clairement sa place dans ce sport d'homme. J'aurais aimé aller la voir, mais j'avais des obligations avec Ferrari.

Les célébrations avaient un peu trainé et je n'avais pas vu la commotion dans les stands de Mercedes. Ce n'est que lorsque je vis un appel de ma Blondie que je réalisa que plusieurs heures étaient passées. Sauf que la voie n'était pas celle de la femme que j'aimais, c'était Luke et ce qu'il m'annonça me fit froid dans le dos. Pendant une seconde j'eus envie d'aller casser la gueule à mon mentor, mais je pris la décision de rejoindre au plus vite Mercy. J'avais pas l'impression que ma voiture avançait vite et je paniquais à l'idée de la retrouver dans un sale état. C'était moi qui lui avait mis en tête de devenir pilote. Mais quel con j'étais.
Je déboula dans le commissariat ou on m'indiqua une pièce, mais en me disant surtout que je n'avais pas encore le droit de la rejoindre. Ils récoltaient des preuves et... F**k, pourquoi avait il fait ça ? A elle en plus ! Je retrouvais Luke qui essaya de me raconter l'histoire, mais je ne l'entendais pas, je ne voulais qu'une chose, retrouver ma Mercy.

Plusieurs heures passèrent avant que je n'ai enfin le droit de la retrouver. Je restais à distance de peur de raviver des mauvais souvenirs. Elle me paraissait toute frêle et fragile, avec des contusions et un regard vide. Je suis désolé. Murmurais-je sans savoir quoi dire de plus. Je l'avais jeté dans les bras d'un prédateur. J'aurais du être là et te protéger. Tu n'es pas obligée de continuer. On peut retourner à la maison et oublier tout ça. T'as déjà gagné pour moi. T'es déjà ma championne. F**K, je suis tellement désolé Mercy. Encore plus parce qu'elle m'en avait parlé la veille, j'aurais du intervenir et la protéger, pas l'ignorer en repoussant l'idée du revers de la main. Je me mis à genoux devant elle pour être à sa hauteur et je lui pris ses mains. Je ne savais pas qu'il était comme ça...


__________________________

(+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 56680072d538eb7e040c65469d0d38b2754b1420
Mercedes Berkeley

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: 25 ans, qui vient d'une famille plutôt riche, fille au pair chez Knox Hendrix, diplômée d'une faculté d'économie, dessinatrice à ses heures, qui n'a jamais rencontré l'amour, ni ne sait ce qu'elle va faire dans la vie !
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 169
ICI DEPUIS : 25/07/2022
CRÉDITS : lizzie Baker

STATUT : folle amoureuse du beau Knox
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 EmptyMer 14 Sep 2022 - 12:24


Après un interrogatoire oral, puis un autre filmé, et des photos, et la visite du médecin légiste pour vérifier que je n'avais pas été pénétré dans la tentative de viol, j'attendais toute seule dans la salle d'interrogatoire. Le sang de ma lèvre avait cessé de couler, et j'avais bu quelques gorgées de café. La patrouille était partie pour l'arrêter... le team leader de l'écurie Mercedes, entraineur de son état, vénérés chez les fans du monde entier, et même chez certains pilote.  

La porte s'ouvrit sur Knox, et je tournais le visage éteint vers lui. J'étais épuisée, et n'arrivait pas réellement à digérer ce qu'il m'était arrivé. Je tirais sur les manches de la veste que Luke m'avait prêté, comme pour disparaitre sous elle. Je l'entendais, mais n'arrivais pas à parler, je voulais rentrer chez moi, dormir avec Pento, et ne plus en parler. Je serrais les lèvres, et les larmes coulèrent de mes yeux pour la énième fois de la soirée.

- Ce monde, n'est pas adapté pour les femmes. Et pourtant... pourtant... c'est grâce à nous que vous êtes vivants. Sans femme, pas d'homme. Les hommes sont le sexe faible... soufflais-je d'une voix étranglée, un peu incohérente mine de rien.

L'inspecteur entra dans la salle d'interrogatoire.

- Ils le ramènent au poste, vous pouvez rentrer Miss Berkeley.

Je me levais, sortant de la salle sans un regard, ni un geste vers Knox, croisant les bras sur ma poitrine, cachant mon visage de mes longs cheveux blonds.

- Pour ce que ça vaut Miss Berkeley... vous êtes légitime, et pour toutes les femmes qui ont été victimes d'abus, retournez y. Me dit il, me lançant ensuite un signe de tête, pour retourner à son travail.

En silence dans la voiture de Knox, le visage posé contre le siège passager, je regardais les lumières de la nuit.

- arrêtes toi. s'il te plait arrête toi. le pressais-je, et à peine eut il freiné, que j'ouvris la porte, pour sortir sur le bas côté et vomir mes tripes.

Mains sur les genoux, penchée en avant, je repris mon souffle doucement, me redressant en essuyant ma bouche d'un revers de main. Au loin, la mer dansait dans une nuit dense, et le phare de la baie balayait la surface bleu pétrole.

- Il faut que j'aille nager... soufflais-je en descendant l'apparente pente de végétation qui descendait vers la plage.

Je retirais la veste de Luke, le débardeur déchiré, et la jupe mi longue. Pour me retrouver en sous vêtements. Oui il faisait frais, mais je ressentais le besoin d'aller nager.

- Je reviens. Dis-je à Knox.

Et je rentrais dans l'eau, sans me soucier de ma phobie intense de l'eau et notamment la peur de ne pas voir sous moi.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (+18) We're going to be ok (w/Mercedes)   (+18) We're going to be ok (w/Mercedes) - Page 2 Empty

 
(+18) We're going to be ok (w/Mercedes)
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mercedes Berkeley
» First day of work (w/Mercedes)
» Mercedes Berkeley
» Mercedes Phone's
» Profil de Mercedes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: maisons-
Sauter vers: