∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en septembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont douces, ne vous découvrez pas trop ! Elles avoisinent entre les 20 et 25°C.


julian bratford & tommy o'brian
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

Partagez
 

 (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2847
ICI DEPUIS : 15/03/2015
COMPTES : woody & isaiah & concho & elmo & nova
CRÉDITS : nox eternam (a) & signature par bat'phanie & gif par KLM (ephrem)

STATUT : I'm tired of good boys sleepin' on my chest ; you wanna rip my heart out, baby, be my guest (perry)
MessageSujet: (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry)   (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry) EmptyJeu 18 Aoû 2022 - 0:16

Même si t’aurais carrément pu flipper à vos six mois, décider que t’en avais marre d’attendre après Perry, t’avais décidé de prendre sur toi et de laisser passer les mois suivants. De l’attendre. Tu savais que c’était déjà un effort monumental pour lui d’être avec toi, seulement qu’avec toi, personne d’autre, alors tu ne pouvais pas lui demander la Lune en si peu de temps. Une journée à la fois, c’était ton mantra depuis un moment. Tu te le répétais à chaque fois que tu aurais eu envie de vivre votre relation de façon un peu plus officielle que ça, ou encore à chaque fois que Perry se défilait face à une question sérieuse en usant d’humour ou de sexe. Tu les connaissais ses méthodes, tu ne te faisais pas berner, mais tu jouais le jeu, pour ne pas le perdre. Il t’arrivait de te dire que ce serait plus facile avec quelqu’un d’autre, que t’aurais pas constamment cette boule au ventre parce que t’avais pas exactement ce que tu voulais. Mais tu te rappelais à quel point tu l’aimais, Perry, même si ces mots-là n’étaient jamais exactement sortis d’entre tes lèvres. Ce serait trop, trop vite, pour lui, et tu le savais. Ça te faisait quand même de la peine de te retenir de les lui dire, après plus de huit mois de relation, mais tu savais que c’était pour le mieux. Il fallait que vous preniez votre temps, c’est ce dont il avait besoin. Mais toi, tes besoins, vous en faisiez quoi ? À chaque fois que cette question-là s’enflammait dans tes pensées, tu te calmais, tu te ramenais, te disant que ça viendrait bien, un jour. Il fallait que ça vienne, un jour. Non ? Tu secouas la tête, t’étais à la cuisine en train de préparer le bol de popcorn qui serait sans doute laissé à lui-même, refroidissant pendant le film, film que vous ne regarderiez pas vraiment. Carter ayant déménagé avec Jamie, la maison se faisait plus souvent vide, vu que Charlie faisait souvent des heures de fou à l’hôpital. Tu ne savais d’ailleurs jamais vraiment quand elle rentrait, ses horaires n’étant pas très fixes, pas très respectés en tout cas. Tu revins au salon, Perry était sur son téléphone. « Y’a du drama sur les réseaux sociaux ? » Demandas-tu, puisque son cercle d’amis, plus que le tien en tout cas, avait tendance à toujours faire exploser les Insta ou les Write About Me.
Perry Peach

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: a une chaîne youtube assez populaire où il poste un peu tout et n'importe quoi, surtout des délires à la con ‹ a une alimentation essentiellement basée sur les céréales pour enfants et les plats réchauffés ‹ les dessins animés sont une réelle passion pour lui ‹ il aime les comics et les supers héros surtout iron man ‹ c'est un gars assez simple et sympa dans la vie de tous les jours ‹ passe son temps libre à la plage ‹ adore les mojitos ‹ drague h24 et réussit plutôt bien en général ‹ sait jouer un peu de guitare, les trucs classiques pour emballer ‹ ne grandira jamais vraiment ‹ ses amis et sa famille sont les choses les plus importantes pour lui ‹ est pas ultra intelligent et même complètement con des fois mais il le sait ‹ aime harry potter, star wars et le seigneur des anneaux ‹ adore faire des câlins aux gens et être proche d'eux ‹ n'est absolument pas prise de tête ‹ n'a pas le permis ‹ a un panier de basket miniature dans son bureau, il y joue un peu trop ‹ est assez peureux ‹ fuit les engagements amoureux ‹ a deux enfants Penny qui a 14 ans et Siobhan qui a 4 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 4906
ICI DEPUIS : 02/06/2019
COMPTES : manny, vega, polly, selma, rory
CRÉDITS : emy/whovian (a) & KLM (crackship) & anaëlle

STATUT : look what you made me do (peckson)
MessageSujet: Re: (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry)   (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry) EmptyJeu 18 Aoû 2022 - 10:37

Avec le temps qui passe et les choses qui avancent, Perry pensait qu’il serait davantage capable de se confier, de mettre des mots sur ses sentiments et être moins secret dessus. Avec ses amis il n’a aucun mal à leur dévoiler combien il les aime et combien il tient à eux, mais avec Jackson, ses confessions se font par petites touches, même après huit mois passés à se voir régulièrement, à être un couple, sans pour autant trop se montrer aux autres. Le jeune homme ne sait pas ce qui cloche chez lui, le fait qu’il n’ait jamais été vraiment en couple, avec un homme qui plus est, ne doit pas aider. Jamais il ne s’était imaginé ainsi. Depuis longtemps il se voyait continuer sa vie entouré de ses amis, faisant des rencontres pour un soir mais rarement plus. Mais avec le brun, il doit bien admettre qu’il y a eu quelque chose de différent qui fait qu’il a envie de passer des soirées avec lui sans ne penser qu’au sexe, même s’il y pense, pas mal quand même. Ces derniers temps ils profitent pas mal du fait que Jackson ne vive plus qu’avec Charlie pour se voir. La jeune femme travaillant parfois de nuit ou tard, ils peuvent être tranquille tous les deux, ce qui n’est pas vraiment le cas au 17 où il y a toujours quelqu’un. Tandis que l’acrobate prépare des pop-corn pour accompagner leur film du soir, Perry scrolle sur les réseaux, tombant sur un nouvel article des Writers qu’il s’empresse de lire. C’est un peu une commère le Peach, il aime lire des ragots même s’il n’est pas franchement quand ils concernent ses amis. « Ouais, un nouvel article des Writers qui parle des instas. » répond-il avant d’attraper le bol de pop-corn des mains de Jackson pour le poser sur ses genoux. Il vient lui glisser un baiser sur la joue avant de dire « Merci. » en souriant. « Ça parle de Lys d’ailleurs, mais c’est gentil. » dit-il puisqu’il sait que c’est une amie proche de son petit-copain. « Ah ça parle aussi de Freja et Tahlia que tu connais un peu, et puis Charlie aussi. J’crois qu’ils essaient de la caser avec son meilleur ami ! » ajoute-t-il en riant. Avec toutes ses connaissances Perry reconnaît la plupart des noms évoqués dans l’article mais il n’est pas sûr qu’un résumé complet intéresse le brun. Il n’évoque d’ailleurs pas ce qu’ont écrit les Writers sur lui, jugeant pas vraiment cela très pertinent.

__________________________

love at first bite
https://www.aa-retro.com/t19871-perrypeach-instagram-certifie
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ☾ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux, et un coeur floral minimaliste sur l'avant-bras ☾ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ☾ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ☾ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ☾ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ☾ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ☾ elle pratique la danse classique et contemporaine ☾ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ☾ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ☾ bouder c'est sa passion ☾ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 8169
ICI DEPUIS : 13/12/2018
COMPTES : azriel & effy & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : magma (a), rogers (s), whereischarlie (gif).

STATUT : when life gives you lemons... grab tequila & salt.
MessageSujet: Re: (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry)   (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry) EmptyDim 21 Aoû 2022 - 0:35

Désolée pour ce pavé, je sais vraiment pas d'où il est sorti :14:

Charlie passait finalement beaucoup de nuits ailleurs qu'à la colocation ces derniers temps, c'était même à se demander pourquoi elle payait un loyer. Et parfois, une pointe de culpabilité l'assaillait quant au fait de laisser Jacks seul dans cette grande maison vide, quoi qu'il n'y soit pas toutes les nuits non plus, mais sûrement plus qu'elle. Mais elle en avait besoin, Charlie. Elle avait vécu le départ d'Aelya et Niels comme une peine d'amour, et ne s'en était d'ailleurs pas encore totalement remise. Nova, son amie d'enfance, était partie, Gretchen aussi. Tout ça peu de temps au final après le passage angoissant de Jules à l'hôpital, bien que l'issue ait été plus qu'heureuse. Mais son séjour à lui dans ces murs blancs avait presque concordé avec celui d'Aelya, son overdose, son amnésie rétrograde. Et si Charlie, elle semblait être une tempête de bonne humeur inarrêtable, intérieurement, elle se sentait fragile, amputée de bouts d'elle-même, à devoir réapprendre la vie autrement. Alors elle passait son temps chez ceux qui étaient toujours là. Elle avait passé quelques nuits chez son meilleur ami, quelques-unes avec Emilia, d'autres soirées avec Hugo, Alba ou Maggie, des all night au Adam & Yves avec April. Parfois, elle restait à l'hôpital même quand elle n'était pas de garde, pour être avec ses collègues, se sentir entourée par ses compagnons de bataille. Elle passait donc son temps à voir du monde, à s'occuper au travail ou à la danse, pour soulager ce sentiment de perte et d'abandon comme elle le pouvait. Et même si elle était toujours contente de croiser Jackson et de partager des moments de rire et d'affection, elle devait reconnaître que ces derniers mois, elle était contente de partager un peu moins de quotidien avec lui, même si elle ne cherchait pas à l'éviter. Elle n'aimait pas trop se l'avouer, principalement parce que ce constat était dérangeant, mais elle percevait ce petit quelque chose en moins dans leur relation. Aucun rapport avec de l'intimité physique, non, c'était plutôt ce quelque chose de naturel et de simple qui semblait s'être bloqué quelque part dans les rails. Pourtant, Charlie avait eu largement le temps de s'habituer à l'idée de Perry et Jacks en couple. Il lui avait fallu un moment d'ajustement, mais elle n'avait aucun mot négatif à poser sur ce qu'elle ressentait à propos de cette relation entre ses deux amis. Elle avait même écrasé Perry au Monopoly il n'y avait pas si longtemps, lors d'une soirée rythmée de joutes de blagues nulles et d'allusions dignes de pré-adolescents. Et pourtant. Pourtant y avait ce petit malaise qui était venu s'insinuer quelque part, même si la jeune fille n'avait aucune idée d'où. Et elle n'aimait vraiment pas ça. Alors elle faisait semblant de rien, partant du principe que ça s'en irait tout seul – pas mal pour une médecin -, mais elle était contente de ne pas se retrouver avec le nez dans ces réflexions chaque jour. Ce soir en revanche, ça allait être le cas, bien qu'elle ne le sache pas encore. Elle venait de rentrer d'Italie avec Emi, une bonne semaine qui lui avait permis de se dorer la pilule pour ensuite laver sa peau de tout tracas. Elle était restée chez la belle blonde la première nuit de leur retour, angoissée à l'idée de trouver une maison vide, ou d'y trouver un couple. De se sentir livrée à elle-même. Une bonne douche, une nuit de sommeil et une journée de travail plus tard, voilà que la brunette poussait la porte de la maison, laissant sa grosse valise dans l'entrée. « Helloooooo ! » s'écria-t-elle sans limite de volume, pour être certaine que son retour résonnerait dans chaque pièce de la maison. Elle n'avait pas à chercher loin cependant, car alors qu'elle pénétrait dans le salon pour déposer son sac à main et sa veste en jean, elle tomba nez-à-nez avec non seulement Jackson, mais aussi Perry. Pas vraiment l'image qu'elle s'attendait à voir en rentrant de son voyage, mais il fallait se rendre à l'évidence que c'était le new normal. « Oh, euh, yo les copains ! » lança à nouveau la jeune fille, restant derrière les fauteuils sans trop savoir où se mettre. Elle avait travaillé son ton comme elle le pouvait pour cacher sa surprise, n'ayant aucune envie de laisser ressentir un quelconque malaise, elle ne voulait pas les interrompre non plus, et à la fois elle avait juste envie de se poser dans son canap'. C'était pourtant une bonne surprise, non, d'avoir deux personnes proches chez elle, à son retour ? La réponse qu'elle voulait donner était oui, mais elle ne pouvait totalement chasser cette gêne de débarquer comme un cheveu sur la soupe. Elle était pourtant à l'aise avec eux en toutes circonstances, for god's sake Charlie y en a un qui t'as vue à poil à maintes reprises et l'autre qui t'as déjà apporté du papier toilette quand t'étais sur le pot. Alors pourquoi est-ce qu'elle se sentait comme une ado à sa première soirée ? « J'peux me poser avec vous ? Enfin je veux pas me taper l'incrust' non plus hein... » reprit-elle en tentant un visage franc, mais toujours debout les bras ballants. La Charlie qu'on connaissait n'aurait même pas pris la peine de poser la question et aurait posé ses fesses sans hésiter. Mais là, son manque de gêne et de tact naturel était resté en vacances.

__________________________

sunshine mixed with a little hurricane
https://whereischarliee.tumblr.com https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2847
ICI DEPUIS : 15/03/2015
COMPTES : woody & isaiah & concho & elmo & nova
CRÉDITS : nox eternam (a) & signature par bat'phanie & gif par KLM (ephrem)

STATUT : I'm tired of good boys sleepin' on my chest ; you wanna rip my heart out, baby, be my guest (perry)
MessageSujet: Re: (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry)   (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry) EmptyMer 24 Aoû 2022 - 17:08

Heureusement que t’avais Perry qui venait te voir assez souvent à la maison, parce que sans Charlie, elle était bien trop grande, cette maison. Au départ il s’agissait d’une grosse colocation, vous y étiez cinq avec tout plein d’animaux. Peu à peu ses murs s’étaient vidés de ses âmes, et vous voilà à deux, avec tes deux chats, Pebble et Apricat. Même lorsque Charlie était là, t’avais l’impression que ce n’était plus tout à fait pareil entre vous. T’aurais pas su dire si c’était ce trop-plein d’espace que vous n’arriviez pas à remplir en duo, ou bien votre querelle au Yoga Space qui avait laissé ses marques, mais dans tous les cas elle te manquait, elle te manquait terriblement parce qu’un morceau de vous s’était envolé, dernièrement. Plus souvent qu’autrement tu te retrouvais tout seul à la maison, surtout que tu bossais maintenant de soir au Delirium et que le jour, tes amis étaient souvent occupés au boulot. Perry y comprit. Quand vous aviez une soirée de libre vous vous retrouviez donc ici, à rattraper le temps perdu, à feindre de regarder un truc sur Netflix quand clairement, tout ce que vous vouliez, c’était vous toucher. Tu revins justement au salon avec le bol de popcorn, trouvant Perry sur les réseaux sociaux, avec des ragots de la part des Writers. « Je leur ai pas trop donné de contenu ces derniers temps, je suis safe. » Tu souris. T’avais un peu délaissé ta page Insta depuis que t’avais recommencé les acrobaties au Delirium. Pourtant, t’aimais encore tellement te prendre pour un mannequin. « Faudra que j’aille lire ça. Mais Charlie avec son meilleur ami ? J’pense pas … » Dis-tu en fronçant légèrement les sourcils, te fourrant deux-trois popcorns dans la bouche. En tout cas, elle ne t’en avait jamais parlé. Mais tu ne lui avais pas parlé de Perry non plus. Serait-ce une vengeance de la part de Meers ? Tu ne l’imaginais pas comme ça, mais faut dire qu’au Yoga Space, t’avais aussi découvert une facette d’elle que tu ignorais jusque-là. Justement, quand on parle du loup, t’entendis la voix de ta colocataire s’élever dans la maison. « Heyyyyyyyyyy ! » Lanças-tu en te levant, heureux de l’entendre arriver. Elle arriva rapidement dans le salon. « Tu ne devais pas rentrer hier, toi !? » Elle était en Italie avec une amie, tu l’avais attendue un petit moment mais n’ayant pas de nouvelles, t’étais rentré te coucher. Tu t’étais dit que son vol avait été retardé ou un truc du genre. Visiblement hésitante aux premiers abords, Charlie vous demanda par la suite si elle pouvait se poser avec vous. Tu jetas un regard à Perry, vos plans de la soirée étaient de vous embrasser et de finir ça au lit, ça c’est sûr, mais en même temps tu ne pouvais rien refuser à Charlie, et surtout, tu voulais à tout prix que votre relation puisse demeurer intact, s’il n’était pas déjà trop tard. « Bien sûr que tu peux ! On s’apprêtait à regarder, euh … » Tu regardas l’écran mit sur pause. C’était The Gray Man qui débutait, sûrement parce que vous vouliez vous rincer l’œil devant Ryan Gosling. « Un film d’action. Du coup je préfère largement t’entendre nous raconter ton voyage. » Dis-tu en te rasseyant sur le canapé.
Perry Peach

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: a une chaîne youtube assez populaire où il poste un peu tout et n'importe quoi, surtout des délires à la con ‹ a une alimentation essentiellement basée sur les céréales pour enfants et les plats réchauffés ‹ les dessins animés sont une réelle passion pour lui ‹ il aime les comics et les supers héros surtout iron man ‹ c'est un gars assez simple et sympa dans la vie de tous les jours ‹ passe son temps libre à la plage ‹ adore les mojitos ‹ drague h24 et réussit plutôt bien en général ‹ sait jouer un peu de guitare, les trucs classiques pour emballer ‹ ne grandira jamais vraiment ‹ ses amis et sa famille sont les choses les plus importantes pour lui ‹ est pas ultra intelligent et même complètement con des fois mais il le sait ‹ aime harry potter, star wars et le seigneur des anneaux ‹ adore faire des câlins aux gens et être proche d'eux ‹ n'est absolument pas prise de tête ‹ n'a pas le permis ‹ a un panier de basket miniature dans son bureau, il y joue un peu trop ‹ est assez peureux ‹ fuit les engagements amoureux ‹ a deux enfants Penny qui a 14 ans et Siobhan qui a 4 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 4906
ICI DEPUIS : 02/06/2019
COMPTES : manny, vega, polly, selma, rory
CRÉDITS : emy/whovian (a) & KLM (crackship) & anaëlle

STATUT : look what you made me do (peckson)
MessageSujet: Re: (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry)   (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry) EmptySam 27 Aoû 2022 - 12:50

Même s’il est bien content de lire les rumeurs, Perry aime aussi quand elles ne le concernent pas trop lui, ou ses amis proches. Avec Jackson ils y échappent pour l’instant. Il se souvient quand il commençait à se rapprocher d’Aisling et que les Writers s’en donnaient à cœur joie pour détruire leur relation naissante. Au final ils y ont plus ou moins réussis puisqu’ils ont fini par se séparer, peu de temps après qu’un article soit sorti pour étaler les autres conquêtes de sa copine, ce qui rendit pas mal le jeune homme jaloux. Sans ça ils se seraient séparés de toute façon, il n’en doute plus trop aujourd’hui. Dans des circonstances différentes mais il voit bien que maintenant il a encore du mal à vraiment se sentir à l’aise en couple, alors à l’époque il a un peu cherché une excuse pour retrouver son célibat bien confortable. Avec Jackson les choses sont différentes, il n’arrive toujours pas à s’ouvrir mais ils sont un couple bien plus sérieux que ce qu’il a pu connaître avec la blonde. Le jeune homme évoqua donc les diverses rumeurs, sachant certaines vraies pour en avoir discutées avec les concernées et d’autres dont il ignore la véracité. Par exemple la nature des sentiments de Charlie envers son meilleur ami, elle ne lui en a pas parlé et à Jackson non plus visiblement, il se dit donc que c’est sans doute faux mais il ne manquera pas de l’interroger à ce sujet. « En général les gens se réjouissent de pas apparaître là-dedans donc c’est pas plus mal ! » répondit-il en se disant qu’il n’a pas franchement envie d’y lire le prénom de son petit-ami un jour, parce que ça voudrait dire qu’il y a des choses à dire. Enfin, si c’est pour dire qu’il est trop canon sur ses photos, il est bien d’accord mais il n’a pas envie d’y apprendre ce qu’on peut y lire parfois avec des histoires d’infidélités ou de secrets inavoués. Perry n’a pas non plus envie de voir son nom, même si cette fois il y apparaît et ce qui y est dit n’est un secret pour personne, que ce soit ses photos ou ses commentaires. Les deux jeunes hommes n’ont pas le temps de lancer leur film que la porte de la maison s’ouvre pour laisser apparaître Charlie, bien décidée à se faire entendre. « Salut ! » lui dit-il en souriant, aussi enthousiaste que son partenaire. Il n’avait pas tout suivi mais de ce qu’il savait, elle était partie une semaine en Italie. « J’espère que tu m’as ramené des pâtes ! » dit-il d’emblée pensant davantage à lui et son estomac qu’au reste. Et les pâtes c’est à peu près le seul truc qu’il arrive à cuisiner même si un italien ferait sans doute une crise cardiaque en le voyant faire. La jeune femme leur demanda si elle pouvait s’installer avec eux. Perry est toujours content de voir du monde et il voit suffisamment Jackson pour sacrifier quelques soirées à deux, il répondit donc à son regard avec un sourire. « Et au pire on pourra toujours jeter un œil pendant les scènes importantes. » ajouta-t-il. Sachant que les scènes importantes pour lui sont celles où Ryan Gosling est torse nu ou dans un t-shirt plutôt moulant, même si maintenant question torse nu il préfère largement profiter de Jackson, en plus il peut toucher ! Il se déplaça un peu sur le canapé pour laisser une place à la jeune femme avant de lui balancer « Alors comme ça tu veux te taper ton meilleur ami ? »

__________________________

love at first bite
https://www.aa-retro.com/t19871-perrypeach-instagram-certifie
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ☾ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux, et un coeur floral minimaliste sur l'avant-bras ☾ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ☾ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ☾ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ☾ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ☾ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ☾ elle pratique la danse classique et contemporaine ☾ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ☾ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ☾ bouder c'est sa passion ☾ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 8169
ICI DEPUIS : 13/12/2018
COMPTES : azriel & effy & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : magma (a), rogers (s), whereischarlie (gif).

STATUT : when life gives you lemons... grab tequila & salt.
MessageSujet: Re: (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry)   (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry) EmptyMar 20 Sep 2022 - 18:26


Devant les expressions détendues et même enthousiastes de ses amis, Charlie parvint à se décrisper un peu, se rabrouant même mentalement de perdre son talent naturel pour s'incruster sans gêne où qu'elle aille et meubler l'espace de paroles. Elle rougit un peu quand son colocataire l'interpella sur le fait qu'elle n'était pas rentrée la veille de son voyage. Il était vrai qu'elle n'avait pas pensé à le prévenir, ni qui que ce soit d'autre, bien contente de continuer à vivre avec Emilia comme si elles étaient seules au monde, loin de tous leurs tracas du quotidien et de toute responsabilité. « Ah oui, euh, shit, pardon. Je suis restée chez Emi' finalement. » expliqua la brunette, venant s'installer d'un air guilleret à côté des garçons dans le canapé. « Oh, cool, des pop-corns. » commenta-t-elle quand ses yeux lorgnèrent le plat de maïs soufflé dans lequel elle se servit allègrement. Rien de tel qu'un peu de bouffe pour lui remettre les idées en place. « Je t'ai même ramené le cuisinier italien qui va avec ! » répondit-elle à Perry en riant, lui accordant un clin d’œil suggestif. « Et à Jackson. » compléta-t-elle rapidement, son cerveau ayant encore du mal à assimiler qu'aucun deux n'était plus célibataire. « Non mais sérieusement, je sais pas ce que j'ai préféré, les paysages ou les habitants. » commenta la jeune médecin en faisant référence au physique des Italiens, et Italiennes. Il allait s'en dire qu'elle en avait trouvé plus d'un à son goût. Pas qu'elle se plaignait du menu en Australie, loin de là. Elle en avait deux beaux exemples devant elle, même si elle devait s'efforcer de chasser ces pensées loin d'elle. Hop, un pop-corn de plus dans la bouche. Allez, on mange et on arrête de penser à des bêtises. Elle faillit en revanche s'étouffer avec son pop-corn quand son ami poursuivit la discussion en suggérant qu'elle voulait se taper Jules. Ou du moins, elle espérait que c'était bien de lui qu'elle parlait, et non d'une personne avec qui cette rumeur pourrait s'avérer vraie. « What ?! » fit-elle au milieu d'une quinte de toux, avant d'avaler correctement son pop-corn. Elle se racla la gorge, pour reprendre sa défense. « Mais qu'est-ce que vous avez tous à vouloir me caser avec Jules ? » reprit-elle en feignant l'exaspération, mais un sourire touché d'humour creusa ses joues. Elle ne comprenait pas d'emblée d'où venait cette supposition, mais Jules et elle avaient souvent entendu parler leur entourage – à commencer par la jumelle de ce dernier – d'à quel point ils iraient bien ensemble, et du jour où leur relation devrait forcément en arriver là. Les deux meilleurs potes en jouaient souvent, d'ailleurs, tournant en ridicule ces allégations.

__________________________

sunshine mixed with a little hurricane
https://whereischarliee.tumblr.com https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry)   (#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry) Empty

 
(#2312) so we rise, we kind of carry each other with some love sometimes (charlie&perry)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» If you're looking for a sign, something to carry you back into the light... love is the answer
» # 2312 where life begins and love never ends - Wirrpandas
» you call me sweet, like i'm some kind of cheese (liam & charlie)
» if you want another kind of love, i'm your man (andreas)
» Céleste ♔ If you're looking for a sign, something to carry you back into the light... love is the answer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: maisons-
Sauter vers: